Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Stars and Us ☆ Harmony   Sam 21 Mai 2016 - 14:14





Il ne pleut pas dans le désert.

C'est une évidence qui le déçoit presque. Il ne sait pas à quoi il s'attendait, peut-être à un changement radical de décor, une oasis fleurie, un déluge de sable mouillé. Mais non. Si les frontières du désert ont nettement reculé, les nuages n'osent pas la dépasser. Et pour la première fois depuis une éternité, le ciel devant lui est dégagé.
Au fond ça tombe bien. Il est venu voir les étoiles.
Enfin, ils sont.
Lui et ….

Il se tourne vers Harmony comme pour vérifier qu'elle suit bien, mais il sait bien que c'est inutile. Pas une seule fois il n'a vu la cheffe des artisans faillir. Il est un peu embarrassé, en fait. En quittant (fuyant) la Maison Souterraine ce soir là, il lui avait demandé si elle voulait venir, sans réfléchir à l'hypothèse où elle dirait oui. Et elle avait dit oui.
Un peu embarrassé, oui.
C'est pas qu'il n'aie rien à dire, mais …
C'est que des trucs qui ne se disent pas, vous voyez ? Pas à Harmony. Pas à personne. Et de toutes façons même si il essayait de les raconter, il n'y arriverait pas. Blocage verbal. Ça s’accumule jusqu'à lui serrer la gorge, tout un tas de trucs depuis le volcan et depuis plus loin encore.

Déjà il y a Laila. Laila qui est partie sans même un au revoir ou de quoi ne pas l'oublier. Et Sharon, qui aussi sec, a réclamé son prénom de sa voix sèche et autoritaire. Et a pris sa place. C'est comme ça que ça marche, et ça devrait être bien, non ? Non ?
Il n'arrive pas à trouver ça bien.
Il y a Darling et Ice et les autres au volcan. Et Bergamote et Goggles et Swag. Il y a Eilis.
Il y a le regard inquiet des autres. Les escapades de Crackers, les secrets de Pretty. Les cheveux de Honey.
Il y a cette impression étrange, ce vent de révolte. Il y a la pluie.
Il y a Slumber. Il y a Rachel. Il y a des visages sans nom et des noms sans visage.
Il y a ce poste vide de chef des chasseurs qu'au moment même, on essaie de combler.
Ça le dépasse un peu. Ça lui donne cette impression gerbante d'avoir quelque chose de lourd au fond de l'estomac. L'impression d'oublier quelque chose, alors que justement, il n'oublie plus.

Alors il regarde Harmony.
On dirait que rien peut lui faire de tort. Que rien ne la blesse ou la rend triste. Il se demande comment elle fait. Des fois il se rend compte qu'il ne sait rien des gens, même de ceux qu'il aime.

« On monte sur la dune ? »

Normalement, c'est facile de trouver quelque chose à dire, pour briser ce silence qu'il déteste. Là il a du réfléchir pour trouver quelque chose. Et en plus c'est nul. Il montre la dune en question. Pas trop haute, pas trop loin. Toujours en vue de la lisière des arbres, pour ne pas risquer de se perdre. C'est pas que ça lui fait peur, de se perdre dans le désert, mais maintenant qu'ils sont deux, il se sentirait mal d'être responsable de ça.

« On verra mieux les étoiles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Dim 22 Mai 2016 - 0:50

C’est vrai qu’il ne pleuvait pas, dans le désert.

C’est vrai qu’il était uniforme, ce désert, même si la température ne tarderait pas à descendre sous zéro. Un vaste champ de sable à perte de vue, s’étendant sous l’oeil de la Lune. Du sable, du sable et toujours du sable qui s’invitait dans les vêtements et les chaussures d’Harmony. Du sable qui se soulevait sous les pas de Freckles, juste devant elle. Il n’était pas comme d’habitude, elle l’avait bien senti, et pas seulement parce qu’il ne parlait pas. Ces derniers temps avaient été durs. Beaucoup de disparitions, comme toujours. Et même s’il ne disait rien, elle se doutait qu’il devait être ébranlé par quelque chose en particulier. Elle lui demanderait plus tard, peut-être. Parce qu’il est vrai qu’elle est fatiguée, elle aussi. De tout ça, de ces problèmes. Les problèmes qui rendent adultes. Sinon, elle n’aurait pas accepté de le suivre dans le désert aussi facilement.

Le désert était silencieux. Et la seule chose que l’on entendait, c’était les trombes d’eau qui s’abattaient sur l’Île, beaucoup plus loin, au delà du désert - même si Harmony ne savait pas exactement où ils se trouvaient, et elle s’en fichait pas mal. Finalement, Freckles fut le premier à entamer la conversation et à rompre les réflexions de l’Artisane. Elle se contenta d’hocher aimablement la tête et fut la première à gravir la dune, comme pour motiver Freckles. Même si le sommet semblait loin, l’ascension ne fut pas trop difficile. Et lorsqu’elle atteignit le sommet, Harmony marqua un temps. Son regard se perdit sur l’horizon voilé par le voile d’eau, puis en direction du ciel illuminé.

- C’est vrai qu’on voit mieux les étoiles.

Elle ne savait pas quoi dire d’autre, après tout. Mais Freckles avait eu raison ; et qui plus est, le ciel était magnifique ce soir. Elles étaient belles, ces étoiles. Encore plus lumineuses que d’habitude. Finalement, Harmony finit par s’asseoir au sommet de la dune après un temps d’hésitation, tout en fixant le ciel nuageux qui n’avait pas entamé sa traversée du Désert. Elle avait l’impression d’être dans une bulle, hors du temps.

- Tu as l’air préoccupé.

La remarque était soufflée, tandis qu’Harmony laissait le sable fin glisser entre ses doigts. Peut-être qu’il n’avait pas envie d’en parler, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Dim 22 Mai 2016 - 12:45


Il se contente d'un vague murmure d'approbation quand Harmony parle de nouveau. C'est qu'il ne sait toujours pas pourquoi elle est venue, et si elle est contente d'être là. Le moindre bon signe de sa part est bienvenu, alors. Elle a gravi la dune la première, d'un pas assuré, il a suivi, et maintenant ils peuvent contempler tout ce qui s'étend devant eux. A la lumière qui tombe, le désert paraît plus ocre que doré ; le ciel se pare d'un doux violet, l'horizon est couleur de miel. Et c'est vrai, on commence à bien voir les étoiles. Elles apparaissent doucement comme des gouttes de pluie qui tombent sur du bitume. Bientôt on ne voit qu'elles.

« Il paraît qu'elles font des bruits de grelot. »

Braves étoiles, qui se chargent de faire du bruit à sa place !

Il s'assied sans bruit à côté de l'artisane. Ils vont avoir du sable partout dans leurs vêtements, mais il s'en fout. Le moment est spécial. Comme si le désert était coupé du monde, et qu'ici, tout ce qui pouvait arriver à l'Arbre ne les toucherait pas. Pendant un instant, c'est le silence. Freckles se contente d'apprécier la fraîcheur, et d'écouter attentivement, à l’affût de ces fameux grelots. Jusqu'ici, pas de chance.

- Tu as l’air préoccupé.

Grimace. Harmony sait. Tout le monde sait, de toutes façons. Freckles qui fait la gueule, c'est un peu comme une attraction, un truc passager qu'on constate en attendant que ça passe. Et certains s'en inquiètent. Elle n'est pas la première à lui demander ça. Pit aussi lui a demandé, le soir du poker. Et d'autres. Il a éludé la question, mais c'est pas passé. Ça a empiré, même.
Il hausse une épaule. Ça ne sert à rien de mentir, cette fois.

« J'ai une impression bizarre. Je sais pas trop comment expliquer ça. Tu sais- » il fait un vague geste de la main comme si ça pouvait tout expliquer. « Le temps passe pas, ici, pas vrai ? Alors tout devrait rester pareil. Mais c'est pas le cas. Y a des choses qui changent, et pas en bien. Et en ce moment, ça change beaucoup trop vite. »

C'est drôle, parce que maintenant qu'il l'a dit, c'est beaucoup plus clair dans sa tête. Il ne va pas expliquer à Harmony qu'il veut que tout redevienne comme avant, avant la canicule et la pluie. Et que certaines choses lui manquent tellement, qu'il voudrait disparaître tout-à-fait, faire d'autres choix, ou être quelqu'un d'autre.

« Mais ça va passer, je crois. »

Parce que ça passe toujours après tout. L'oubli est de son côté, même si il a décidé de prendre son temps. Freckles sait bien que c'est l'oubli qui empêche de faire les pires erreurs.
Il a rien dit, mais c'est déjà trop. Il a horreur de s'étaler sur ses sentiments, et c'est encore pire face à quelqu'un qui se livre si peu. Alors il lâche sur le ton de la conversation :

« C'est chiant ce que je raconte. »

Et un sourire.

« Dis comment c'était, la mission avec les esprits. »

Je ne veux pas qu'on parle de moi.
Parlons de toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Dim 22 Mai 2016 - 21:17

Elle n’avait rien dit, et elle l’écoutait. Le regardait du coin de l’oeil, parfois, lorsqu’il faisait de grands gestes pour souligner ses propos. Elle l’écoute, et elle le comprend. A peu de choses près, Harmony ressent la même chose en ce moment. Elle reste pensive, tandis que Freckles lui pose une question à son tour. L’asiatique ne lui répond pas directement et se contente de tracer des sillages dans le sable. Des formes rondes, qui ressemblent sans s’y méprendre à l’écriture birmane qu’elle avait à peine commencé à apprendre, avant de partir. Mais ça, elle ne le remarque pas.

- Tout change en permanence. Mais là, tu trouves ça trop rapide parce que tu n’arrives pas à oublier, je pense. J’ai le même sentiment. Je trouve que ça va trop vite. C’est épuisant.

Finalement, son esprit rebondit sur la question de Freckles. La mission. Les esprits. Une légère grimace traverse le visage de l’asiatique, lorsqu’elle se remémore les événements. La mission avait sans doute été moins violente que pour ceux du Volcan Embrasé, mais bon. Elle n’arrivait pas à savoir ce qui la préoccupait.

- Un jeu d’enfant. J’ai sauvé l’Esprit Océan. C’est rare que son sourire et ses paroles soit aussi taquines. Mais Harmony marque un temps, avant de continuer plus sérieusement : c’est dur à décrire, en fait. Les Esprits étaient retranchés dans un Sanctuaire. Un peu comme Freckles auparavant, elle se sent obligée de faire un geste de la main. J’ai l’impression que ce n’était pas sur l’Île. C’était un lieu magnifique. Comme une bulle hors du temps. Une fumerolle nous a délivré le pouvoir de réveiller un Esprit en particulier, avant qu’il ne soit trop tard. Nous avons réussi, mais de justesse. Les esprits noirs ont presque failli nous tuer. Et... c’est tout. J’ai regardé bêtement les Esprits sortir de leur léthargie, et nous ramener sur l’Île. C’est moins glorieux qu’on ne le raconte. Il y a peut-être eu des morts.

Et le pire, c’est qu’elle ne l’avait pas remarqué, qu’il y avait peut-être eu des morts. Elle continuait à esquisser des formes au creux du sable, tout en réfléchissant à voix haute.

- C’est idiot, je ne trouve même pas de qualificatif pour décrire ça. Mais j’ai eu l’impression qu’au final, nous n’étions pas grand chose. C’est un peu comme si tu te retrouvais aux pieds d’un géant. Tu te sens insignifiant. D’ailleurs, on doit l’être plus qu’on ne le croit.

Alors qu’elle parle, elle pousse un soupir fatigué et balaye d’une main ce qu’elle vient de dessiner dans le sable. Tout s’entrechoque à une vitesse monstre dans sa tête. Des questions, des « et si », des « pourquoi ». Le genre de questions qui l’empêchent de parler clairement. Harmony secoue brusquement la tête, comme si cela allait chasser ses pensées. Elle réfléchissait trop. Et ça la fatiguait.

- C’est chiant ce que je raconte, dit-elle en faisant exprès de reprendre les mots de Freckles. Tu étais au Volcan Embrasé ?

C’est fatiguant.
Ça passera peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Dim 22 Mai 2016 - 23:45


Il respire d'un coup comme si on avait libéré un poids sur sa poitrine. Harmony comprend. Elle aussi, trouve que tout va trop vite. Est-ce qu'elle aussi voit le monde autour d'elle s'agiter en accéléré en ayant l'impression de ne rien pouvoir faire ? Freckles vivait comme ça, avant, beaucoup trop vite. C'est depuis le volcan qu'il a fait la pause de trop, qui l’empêche de repartir au même rythme que ceux qui dansent et rient sous la pluie.
Oui, c'est épuisant.
Et la façon dont elle l'affirme, que c'est la faute de l'oubli, lui creuse encore quelques nœuds dans le ventre. Il se contente de hausser les épaules, sans vouloir confirmer. Comme si confirmer allait irrémédiablement l’entraîner sur la pente descendante.
L'artisane se fend d'un sourire taquin à sa question.

- Un jeu d’enfant. J’ai sauvé l’Esprit Océan.

Freckles siffle entre ses dents de devant, avec un vague « rien que ça ». Puis il écoute. C'est rare d'entendre Harmony parler autant, faire des gestes pour compléter ce qu'elle n'arrive pas à exprimer. Et ce qu'elle raconte paraît tellement loin qu'il a du mal à se dire que ça existe. Elle parle de sanctuaire, de fumerolles et de pouvoirs magiques, autant de trucs qui n'évoquent ni la pluie, ni cet état de ralenti. Ça lui évoque juste une bonne dose de ce que Joy s'envoie pour oublier la gravité.
Elle parle aussi de morts, enfin, peut-être de morts, et cette formulation le choque. Comment peut elle ne pas avoir remarqué les morts ?
Ça le perturbe un peu pendant tout le reste de l'explication.

- … Tu te sens insignifiant. D’ailleurs, on doit l’être plus qu’on ne le croit.

Freckles lève un œil vers le ciel plus constellé d'étoiles que son visage de tâches. Il est d'accord.

« Ouais. » il dit simplement. Puis : « J'aimerais bien y aller un jour. Au Sanctuaire. Pour voir. »

Il dit ça mais il sait pas bien si c'est vrai. Peut-être que les esprits, au fond, il s'en fout. Et si ils sont tous comme l'esprit feu, il n'aimerait pas les rencontrer. Pas maintenant en tout cas. Il sourit lorsque Harmony reprend ses mots. Il ne conteste pas, même si ce qu'elle raconte n'est jamais chiant. Il fronce les sourcils à sa question, qui tombe de nulle part mais n'est que la suite logique. Quand on pense au sanctuaire, on pense au volcan.

« Ouais. », il fait de nouveau, d'un ton lent et précautionneux. « On était plein. Y avait Scar et Pit et Soul et tout. Plein de livreurs. Pour la cargaison d'acide. » A l'entendre, on dirait qu'il parle d'une simple sortie, un joyeux pique-nique entre amis. « Ah, y avait ta mère, aussi, Rose. Elle m'a collé une putain de torgnole. » il ajoute cette dernière remarque après une hésitation.

Il omet de préciser que si elle a fait ça, c'est parce qu'il a dit qu'il se foutait bien de crever brûlé vif. Il n'a pas vraiment envie de dire ça à Harmony, parce qu'il trouve ça, avec le recul, beaucoup trop mélodramatique.
Il trie un peu dans sa tête ce qu'il a envie de dire ou pas. L'ascension pénible, les brûlures, les cendres qui collent à la peau et se bloquent dans la gorge, c'est pas très intéressant. Et de toutes façons, ça se voit. Tous les bains du monde n'ont pas réussi à effacer toutes les traces. Bergamote qui tombe dans un crevasse ? Pas intéressant. Les visages brûlés à l'acide ? Peut-être un peu trop trash. L'esprit feu ? Il ne veut pas parler de l'esprit feu.

« Y a eu vraiment beaucoup de morts », il conclut.

Et il lâche un rire nerveux, parce que c'est vrai. Ils n'étaient qu'une dizaine à en revenir, du volcan, tous à demi morts ou à demi vivants. Il ne peut pas le dire ailleurs qu'ici, parce qu'ailleurs, ces mots ne déclenchent que des crises de larme ou de l'incompréhension.
Freckles fixe Harmony dans les yeux, l'air soudain très sérieux.

« Ça s'oublie, ça ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Lun 23 Mai 2016 - 23:04

Scar et Pit et Soul et tout. Plein de livreurs.

Dans sa tête, Harmony se dit que c’est étrange de ne pas citer les autres noms. Il s’agit d’êtres vivants. Mais malgré cette remarque, elle continue à écouter silencieusement Freckles, en traçant des sillages dans le sol. Il y a Rose, qui lui a « collé une torgnole ». Et Harmony sourit en se disant que le rouquin a dû faire quelque chose de stupide, pour s’attirer un tel geste de la part de la Gardienne. Le livreur ne parle pas beaucoup - pour ainsi dire, moins qu’à l’accoutumé. Mais l’artisane l’écoute quand même, tantôt en le regardant, tantôt en fixant les étoiles aux sons de clochettes. Un peu comme si le Père Noël sillonnait en permanence le ciel.

Y a eu vraiment beaucoup de morts.

C’est vrai, il y en a eu beaucoup. Mais il y en a toujours beaucoup, non ? Cette question perturbe Harmony, qui devient de plus en plus sceptique au fur et à mesure de la conversation. Finalement, lorsqu’elle se tourne vers un Freckles prit d’un rire nerveux, ce dernier la regarde fixement et lui lance une question qui la rend encore plus sceptique qu’avant.

- Ça s’oublie, ça ?

Question brûlante.
Pensive, la birmane fixe un long moment Freckles, hésitant à lui répondre. Parce qu’elle a l’étrange impression d’avoir une discussion mâture, depuis tout à l’heure. Une discussion d’adulte. Mais à bien y réfléchir, à ce niveau, c’est inutile de reculer.

- Tout est fait pour qu’on oublie. Les morts de la dernière aventure, tu t’en rappelles ? Les morts de ton expédition ? Moi, non. Mais c’est comme ça. Et dans le monde d’avant, je ne me souviens de rien. Elle marque un temps, avant de poursuivre sur un ton hésitant : en fait, je me souviens juste de la violence. Je crois.

En disant cela, Harmony fait un geste nerveux, et soupire avant de croiser les bras.

- On est obligé de faire bonne figure, surtout en ce moment. Mais je n’y arrive pas. Pourtant, ce n’est pas la première fois.

Elle ne comprenait pas. Mais elle interrompt sa réflexion lorsqu’une idée germe dans son esprit. Harmony repensait aux restrictions de la canicule. Aux morts brûlants. A la terre sèche. Au manque d'eau. Aux Artisans qui s'écroulaient au moindre effort. Aux Chefs, à Peter Pan, aux excursions. Les morts, toujours les morts. Depuis le début, Harmony les avait oublié, ces morts. Et tout allait pour le mieux, aussi cruel que cela puisse paraître, puisqu'elle était trop occupée pour se concentrer là-dessus. Et en repensant aux dires de Freckles, son visage se durcit de quelques peu. D'habitude, ils oublient. Mais pas maintenant. Peut-être que le processus était plus loin. Ou peut-être ne l'était-il pas. Mais ils n'étaient pas censés se rendre compte de l'oubli, non ?

Finalement, sa phrase sort de nulle part. Conséquence au fil de ses pensées.

- A bien y réfléchir, c’est peut-être parce que l’on oublie qu’on ne grandit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Mar 24 Mai 2016 - 13:20


Il commence à faire froid. Le désert ne retient pas la chaleur du jour, et de toutes façons, il n'en a jamais eu beaucoup à retenir, avec le temps actuel. En ce moment, il fait tout le temps froid. Il a le bout des doigts gelés. Son jeu préféré, avant, était de les plaquer sur la nuque ou le ventre des gens qui se faisaient pas attention pour les faire gueuler. Il n'a même pas pensé à le faire depuis le début de la pluie.
Le froid vaut toujours mieux que la chaleur étouffante de la canicule, il suppose. Il le supporte bien. Mais la pluie le rend léthargique, et il hait ce sentiment.

Harmony a l'air presque réticente à continuer la conversation. Comme si elle savait que ce qu'ils racontent est grave. La pente descendante. C'est trop tard, ils sont dessus, maintenant, et il dévalent la dune.

- Tout est fait pour qu’on oublie.

Il hoche la tête parce que c'est exactement ce qu'il pense. Tout passe si on prend la peine d'oublier. Ils sont programmés pour oublier. La douleur, la peine. La violence, aussi. Oublier pour ne pas avoir de peur ou de doute, lorsqu'on recommence.
La tendance s'est inversée depuis le volcan. Il se souvient de toutes les choses importantes. Il oublie des choses plus élémentaires, plus insignifiantes. Ce qu'on vient de lui raconter, là où il devrait être, la notion du temps qu'il perd. Les mots mettent du temps à l'atteindre, comme si il n'était pas là.
Et parfois c'est des souvenirs plus vieux qui remontent. Sans aucune délicatesse, d'ailleurs. Plutôt en le réveillant en plein nuit pour lui hurler dans les oreilles. Les souvenirs sont des saloperies.

« Me rappelle pas non plus du monde d'avant.»

Il n'est pas censé s'en rappeler, en fait. Et il a tout bien oublié comme il faut, d'ailleurs. Et tout se passerait bien si il n'y avait pas ces impressions de déjà-vu qui se forçaient parfois. Comment pouvait-il être, le monde ordinaire d'Harmony ? Elle parle de violence. Elle parle d'oubli. Il ne sait pas d'où elle vient ni comment elle a grandi. Il sait juste reconnaître les accents de sa langue sans mettre un nom dessus. Le passé des perdus n'a pas d'importance pour lui. Mais il se rend compte que même si, les éléments lui manquent. Il ne sait pas ce qu'Harmony aime ou ce qu'elle pense des choses.
Ils ne se connaissent pas tant que ça, pas vrai ?

- A bien y réfléchir, c’est peut-être parce que l’on oublie qu’on ne grandit pas.
- Je sais.

Il a dit ça machinalement. Mais c'est vrai qu'il sait. Il est même d'ailleurs surpris d'avoir compris ça plus tôt qu'Harmony, mais se dit qu'elle n'avait peut-être tout simplement pas besoin de le comprendre. Oublier, c'est sa technique de survie, à lui. Il explique.

« Je faisais pas exprès au départ. D'oublier, j'veux dire. Je faisais ça parce que c'est comme ça que ça marche, à l'arbre, et parce que c'était pratique. Mais après, c'est devenu plus comme une genre de … de stratégie ? Si tu oublies, t'as pas mal, t'as pas peur, t'es pas triste. Tu restes- » gai, innocent, et sans cœur. C'est ça, non ? « -tu restes exactement ce que tu dois être. C'est notre job d'oublier. »

Il dis je, et pas nous, parce que c'est différent. Harmony, comme les autres chefs, a le droit de se rappeler de ce qu'elle veut, parce qu'elle a quelque chose de plus. Parce que tous ont quelque chose qui les rend irremplaçables. Et pas lui.
Il considère Harmony d'un air sévère.

« C'est ma faute si j'oublie plus. Faut juste se débrouiller pour que ça s'arrête. Et que ça redevienne comme avant. On est chefs. On doit faire bonne figure, comme tu dis. Sinon c'est pas la peine- »

Pas la peine d'être chef, il va dire, mais il ne le dit pas. Son ton est un peu envieux et un peu admiratif, quand il ajoute :

« Je trouve que t'arrives vachement bien à faire comme si tout allait bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Mer 22 Juin 2016 - 18:23

Notre job.

C’est vrai, c’est exactement ça, plus encore pour les Chefs qui font office de « sous-modèles » à Peter Pan. Ils oublient, les gamins les moins réticents les copient. Les autres se laisseront amadouer lentement par l’Île. En écoutant Freckles, l’Artisane pousse un léger soupir et appuie sa tête contre la paume de sa main. Pourtant, elle hoche la tête à ce qu’il dit - à ses yeux, ce sont des arguments parfaitement sensés.

- Ce n’est pas grave si on oublie. De toute façon, le monde a dû changer.

Elle jette un coup d’oeil vers le Livreur, un peu surprise par son sérieux. Comme quoi, les apparences sont trompeuses - et elle se dit aussi qu’elle ne connait mal les personnes qu’elle cotoie. Finalement, elle lui adresse un sourire avant de lui répondre.

- C’est vrai, tu as raison. A partir de demain, je me reprendrais.

Mais pas ce soir, manque t-elle d’ajouter. Avoir des responsabilités la fatigue, l’étreigne de doutes et de nervosité. Ce soir, il n’y a que les étoiles et Freckles en guise de témoin. Pas de Peter, pas de Perdus, pas de regards ou de paroles insistantes. Elle n’est pas obligée de rasséréner ses troupes, ni de se tenir droite pour faire passer sa détermination. Je trouve que t'arrives vachement bien à faire comme si tout allait bien.

C’est vrai qu’elle y arrive plutôt bien. Un album d’images semble repasser dans sa tête. Celui de sa vie dans le Grand Arbre, s’ajoutant à des souvenirs plus flous. Elle disait déjà que tout irait bien, avant de partir. Elle mentait très bien, et c’est peu dire.
Harmony se roule un peu plus en boule, prise de l’étrange sensation d’étouffement. Une sensation qui grandit, grandit. Jusqu’à ce que l’Artisane se jette en arrière pour s’allonger sur le sable, les bras tendus, ses longs cheveux ébouriffés et envahis de petits grains de sable dorés. Comme si elle venait de se libérer d’un lourd fardeau, la birmane pousse un long soupir. Puis hésite.

Elle est mieux, ainsi. Comme ça, elle échappe temporairement au regard de Freckles. Elle a un peu honte, peut-être.

- C’est plutôt facile.

De faire comme si tout allait bien. Du moins pour elle.
Sa voix est plus basse qu’à l’accoutumé. Moins assurée, aussi. Mais ce n’est que pour ce soir.

- Mais c’est usant. Peut-être que je ne tiendrais pas sur le long terme.

Comme tous les autres Chefs avant elle.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Mar 28 Juin 2016 - 21:48

Le monde a dû changer. C'est peut-être la première fois qu'il prend pleine mesure de ce fait. Il en était conscient, bien sûr, conscient que le temps s'écoulait, ailleurs, pendant qu'eux vivaient dans cette bulle sans âge une jeunesse éternelle. Mais d'entendre Harmony le dire, ça fait tout drôle. Ça fait réel. Quelque part, ailleurs, le temps passe. Et le monde change. Les gens ont changé, les tendances ont changé, les chansons ont défilé au top 50 jusqu'à ce que celles qu'il aimait soient devenues has been. Peut-être qu'il y a eu de nouvelles guerres ou de nouvelles paix. Peut-être qu'on a envoyé des gens sur Mars ou Jupiter. Peut-être que tous les lieux qu'il connaissait ont été détruits et reconstruits. Peut-être qu'on a repeint, redécoré sa chambre, revendu tout ce qu'il avait, qu'on a déménagé pour s'efforcer de l'oublier. Peut-être que ses parents sont vieux ou morts. Peut-être qu'il n'en a jamais eu.
Le monde a dû changer, mais Freckles hausse une épaule désinvolte.
Freckles n'aime pas vraiment que les choses changent.

- C’est vrai, tu as raison. A partir de demain, je me reprendrais.

Il rigole.

« Demain, demain, ouais. »

Dire qu'on en est à procrastiner ses émotions, maintenant.

Harmony s'étale sur le dos dans le sable et il refuse de prendre ça comme le premier signe de faiblesse qu'il verra d'elle. Elle a de la poussière dorée dans les cheveux. Il hésite, et puis il l'imite. Il se pose presque doucement à côté, à une sage distance de sécurité. Son nez est levé en l'air et son expression se fait presque curieuse alors qu'il regarde le ciel. Il ne pleut pas dans le désert. Des lambeaux de nuage traînent de ci de là et n'arrivent pas à cacher toute la myriade d'étoiles scotchée sur fond noir.

- C’est plutôt facile. Mais c’est usant. Peut-être que je ne tiendrais pas sur le long terme.

Oh, ouch, son cœur fait une petite chavirade.
Ça c'est un signe de faiblesse.

« Tu verras ça demain. »

On dirait qu'il se moque de ce qu'elle a dit plus tôt. Mais non. Il continue de fixer droit en haut en expliquant.

« T'as qu'à dire que tu tiendras un jour de plus. Et le lendemain, pareil. Et encore le lendemain. Chaque jour tu te promets de tenir jusqu'à demain. »

Et demain je démissionne.
Juste un dernier jour, tiens encore aujourd'hui. Aujourd'hui encore, et demain, promis promis, c'est fini.
Bon, d'accord, je te jure, cette fois c'est la bonne. Ce soir c'est fini.
Demain ?

Freckles ferme les yeux.

« Et puis très vite tu verras que ça fera une éternité. »

Grandis pas tout de suite, d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Jeu 30 Juin 2016 - 23:58

Quelqu’un s’affaisse à ses côtés. Freckles s’était à son tour étalé sur le sable.
Le manteau de l’Esprit Nuit était beau. Le grelot des étoiles était doux, lui aussi. Il ne s’imposait pas aux oreilles d’Harmony, qui se perdit dans la contemplation du bleu nuit strié de lambeaux nuageux. C’est plutôt joli, même si le ciel peut sembler factice. Mais il est infini. Comme celui d’Avant. Loin d’ici, elle s’envole, mais son attention reste bien présente. Attentive aux paroles de Freckles.

C’est vrai que ce n’est pas stupide comme idée. Un petit sourire se dessine sur ses lèvres, tandis qu’elle se fixe déjà un objectif dans la tête.

Je verrais ça demain. Je n’ai pas encore tout vu. Ce serait dommage de tout jeter.
C’est vrai que ce serait dommage. Et puis, elle dirigeait des troupes. Ce n’est pas comme si on lui avait totalement imposé ses responsabilités de Chef, non ?

Elle ne s’en souvient plus.

Pour ne pas y penser, son ouïe se dirige vers les extrémités du désert. Des trombes d’eau s’y déverse. Le beau temps vient après la tempête, disent certains.

- C’est ce que tu fais ? Elle se pelotonne à nouveau dans le silence, avant de préciser ses mots. Se fixer un objectif chaque jour qui passe. J’étais trop occupée à vivre au jour le jour pour y penser.

En y repensant, Harmony marmonne quelque chose en birman sans le remarquer. Un truc ressemblant à une insulte. Enfin, elle n’y prête aucune attention. Le vent semble s’être levé sur le désert, toujours coincé dans une bulle par rapport au reste de l’île. Quelques grains de sable rejoignent les étoiles, tandis qu’Harmony soupire doucement. Comme si elle venait de se libérer d’un poids.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Sam 16 Juil 2016 - 23:09

Harmony sourit et Freckles trouve qu'il n'y a pas vraiment de quoi. En fait c'est une des conversations les plus tristes qu'il n'a jamais eu. Mais il sourit lui aussi. C'est une genre de contagion, et aussi un peu un réflexe.

- C’est ce que tu fais ? Se fixer un objectif chaque jour qui passe. J’étais trop occupée à vivre au jour le jour pour y penser.
- Pas d'objectif précis. Mais juste se concentrer sur un truc présent, oui. Ça empêche d'avoir peur.

Et un chef n'a jamais peur, il se retient de rajouter. C'est de toutes façons évident. Freckles ne cesse de répéter ce genre de choses. J'ai peur de rien. Et c'est vrai, dans un sens, parce que Freckles n'a pas peur des pirates ou des monstres ou des autres ou de mourir. Mais il se rend compte que peut-être bien qu'il a peur de se souvenir.

Il fronce les sourcils.

« Après, chacun sa technique je suppose. Y en a qui s'en sortent même s'ils se rappellent de tout.»

Il gigote vaguement à côté d'Harmony. Les étoiles sont belles, d'accord, mais étant lui, il a du mal à rester en place. Très vite, il a du sable dans les yeux et la bouche et les crache comme d’horripilantes paillettes. Cette conversation le dérange. Il a un peu mal au ventre. C'est l'île de l'imaginaire. Penser trop fort rend les choses réelles, en parler, encore plus. Mais il y a une dernière chose qui trottine dans son crâne. Juste une dernière.
Il se tourne vers Harmony et la dévisage.

« J'peux te poser une question ? T'es pas obligée d'y répondre si tu veux pas. J’interpréterai rien. C'est une promesse. » il s'est approché tout près et parle de sa plus petite voix, comme pour réveiller en douceur quelqu'un d'endormi. « Est-ce que tu grandis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Ven 23 Déc 2016 - 15:13

Il gigote.
Il n'aime pas cette conversation.
Et elle non plus.

A son tour, Harmony gigote un peu. Elle peigne une mèche de cheveux, entremêlée dans des grains de sable. Elle époussette sa manche. Puis elle souffle pour tenter de chasser la poussière de son visage. Rien n'y fait. Le sable est prenant et la dérange. Oui, cette conversation la dérange aussi, et elle ne s'en rend compte que maintenant. En quoi ? Aucune idée. Pourquoi ? Qu'en savait-elle. Parce que c'est comme ça. Ne pense pas trop ou tu vas grandir.
L'artisane se remotive à nouveau, et remarque du coin de l’œil que Freckles la dévisage.

- J'peux te poser une question ? T'es pas obligée d'y répondre si tu veux pas. J’interpréterai rien. C'est une promesse.

Sans un mot, elle hoche la tête. Puis il se rapproche. Et sur le ton de la confidence :

- Est-ce que tu grandis ?

Silence. Il n'y a que les étoiles, témoins, pour rompre le silence. Prise de court, Harmony réfléchit. Un peu trop, peut-être, comme toujours. Au final, c'est quoi, grandir ? Parce que mentalement, elle a grandit. Mais physiquement, elle n'en sait rien. Personne n'est là pour le lui expliquer.

- J'ai changé. Un peu. Mais c'est tout. Je n'ai pas envie de grandir.

Je n'ai pas envie de grandir.
Elle ne parvient pas à l’articuler.
Harmony sourit, rassurante, et finit par se rasseoir. Puis elle se relève doucement, emmenant avec elle un nuage de grains de sable qui glisse dans les airs et court se perdre dans l'horizon. Elle se sent mieux. Et elle espère que son collègue aussi.

- Si on rentrait ? Il commence à faire froid.

Ce n'est qu'un prétexte, certes. Mais il était inutile de s'attarder. L'un comme l'autre devait être rassuré.
En théorie.

End.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1617

MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   Mar 3 Jan 2017 - 14:21

The End


Il y a des mots dans une histoire,
Qui vous conviendraient, petits frères,
Ce qui embellit le désert,
C'est qu'il cache un puits quelque part.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stars and Us ☆ Harmony   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Revue] BIONICLE : 7116 Tahu STARS (vidéo)
» [Vidéo] Bionicle 7137 Piraka Stars
» Etude joueur : chévres ou stars ??
» [Review] BIONICLE 7117 : Gresh Stars.
» [Review] BIONICLE 7136 : Skrall STARS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Lieux Reculés :: Le Désert Doré-