Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Careless Whisper   Lun 16 Mai 2016 - 22:10

Pour des raisons spatio-temporelles, ce Rp sera posté dans le lieu qui va se définir comme le ''goal'' de nos aventuriers. Ainsi, la majorité du trajet ne se passera pas au Bayou mais celui-ci sera pourtant d'une importance majeure, d'où ce choix.
Merci de votre compréhension


Pour toute réclamation veuillez vous adresser au secrétariat ouvert le mardi entre 9h et 11h


____






Il est encore temps de faire demi-tour. La phrase tournait en boucle comme un vieux disque dans la tête du Sentinelle. Il est encore temps de faire demi-tour, à chaque pas qui le rapprochait de la Fabrique la ritournelle reprenait. En même temps il y avait de quoi, il se préparait sans doute à faire la demande la plus ridicule de toute sa vie. Mais bon...à grands maux grands remèdes.

Pénétrant dans la cabane des Artisans, le Rouge ne prit même pas la peine d'essayer de se faire discret, il préférait abandonner directement que d'échouer. C'était plus sage, parce qu'il avait ni la silhouette ni la gueule à passer inaperçu. Et puis tout le monde le connaissait au moins de loin.

Ses yeux ambre scannèrent l'atelier à la recherche d'une tête à la blondeur presque blanche. Il crut avoir trouvé l'espace d'une demi-seconde mais c'était juste la blondasse qu'il avait vu accrochée à Apache l'autre jour. Et puis enfin il le repéra dans un coin, le grand russe bizarre.

Il est encore temps de faire demi-tour sale con. Oh, joli petit ajout d'autoflagellation dans le refrain, ça changeait un peu comme ça, de la diversité de premier ordre.

Le Chef se dirigea vers le garçon sans accorder d'attention aux regards qui le suivaient ou non. Parce que de base il s'en foutait et qu'ensuite, s'il ne le faisait pas maintenant, il allait juste s'en aller et laisser tomber. Ce qui, en soi, n'était pas une mauvaise idée. Éviter de se mettre à découvert, ne pas révéler ses petits soucis d'adolescente hormonale, ça sonnait pas mal du tout.

Sauf qu'il ne pouvait pas, non, il avait balancé toutes ses cartes d'immonde salaud à la fois, il ne lui restait plus qu'à se repentir d'une manière ou d'une autre. Il allait essayer, au moins, espérant presque que Tool l'enverrait se faire voir.

Saisissant d'une main un tabouret un peu bancal, Scar alla donc se poser en face de l'Artisan appliqué à son travail. Sans plus de cérémonie. De toute façon il savait qu'une approche plus délicate et cordiale aurait raté, il savait juste pas le faire.

« C'est bien toi Tool, non ? » il demandait pour la forme, le russe n'était pas tellement du genre à pouvoir être confondu. Il poursuivit donc sans attendre de réponse « J'ai entendu dire que t'étais intelligent, qu'apparemment tu connais pleins de trucs. » il posa les avant-bras, croisés, sur l'établi de l'adolescent, prit une inspiration « Est-ce que t'as déjà entendu parlé d'une potion de confiance ou quelque chose comme ça ? »

Merde, merde, merde, il l'avait dit, bordel, l'idiot qu'il faisait. C'était tellement niais comme demande, de sa part en plus...

« C'est pas pour moi, c'est pour un ami. »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Sam 21 Mai 2016 - 0:07


Il bossait, au calme, comme d'habitude. Assis à son bureau, un coutelas à la main, Tool était occupé à tailler un bout de bois pour le faire ressembler à une baguette de batterie. Un peu plus loin, sa jumelle, terminée et poncée, trônait paresseusement sur une pile de plans, notes et portraits. Le Patient avait la tête baissée, concentré sur son ouvrage. C'était sans doute pour cela qu'il ne se rendit compte de la présence de Scar qu'au moment où ce dernier s'assit en face de lui.

- C'est bien toi Tool, non ?

L'Artisan leva les yeux, ces derniers tombant nez-à-nez (si on le voulait bien) avec la cicatrice du Chef. Wow... c'était dégueulasse quand même.

POUAHAHAH ! T'as vu sa tronche ? On dirait un toast !
Heu, c'est pas très gentil de dire ça.
Bah quoi ? Avoue que c'est moche !
On est d'accord...
Vous êtes pas respectueux. Vous vous rappelez pas ? Il s'est pas fait faire ça par plaisir, hein.
Bah il a quand même une tronche de toast.


Tool soupira. Heureusement pour lui, la voix de Scar vint couvrir celles des voix.

- J'ai entendu dire que t'étais intelligent, qu'apparemment tu connais pleins de trucs.

C'était gentil, ça. Sans trop savoir quoi répondre, Tool posa lentement sa proto-baguette sur ton établi. Les voix continuaient de débattre, mais lui essayait de rester concentré sur le Chef et d'arrêter de mater sa cicatrice, aussi.

Et c'est là qu'elle intervint.

LA question.

- Est-ce que t'as déjà entendu parlé d'une potion de confiance ou quelque chose comme ça ?

Et c'était tout, la demande avait sonné comme un coup de tonnerre entre eux, suivi de 3 secondes exactes de silence.

Puis :

- C'est pas pour moi, c'est pour un ami.

Le rire de Kafka éclata si fort que Tool porta une main à ses tempes. Il fixa le Chef avec perplexité, pas sûr d'avoir bien bien entendu.

Mais pourquoi un type comme lui aurait besoin d'une... potion de confiance ? Il avait l'air très sûr de lui, pourtant, à se balader avec sa balafre et ses -

Muscles saillants...
J'ai PAS PENSE A ÇA.
Et tu vas prétendre que tu l'as jamais maté, en passant ?
Il est plutôt bien foutu, quand même.
Mais quelle tarlouze tu fais... tu me dégoûtes.


Tool sentit ses ongles griffer ses tempes avec agacement. Bordel, les voix étaient en forme aujourd'hui.

Un peu vivement, il se rejeta en arrière, prit une longue inspiration et ferma les yeux, se concentrant sur son souffle. L'exercice dissipa quelque peu les voix, l'aidant à se concentrer sur son interlocuteur.

Il n'allait pas l'envoyer sur les roses, c'était sûr : après tout, ça se voyait que le Rouge avait fait des efforts pour venir ici. Par contre, il ne voyait vraiment pas comment il pouvait l'aider : il était Artisan, pas herboriste.

- Heu.

Sois gentil, surtout.

- Je savais pas que t'avais des amis.

Il put presque sentir Liv se frapper la tête avec sa main. Quant à Kafka, il était mort de rire à nouveau.

- ... heu, pardon. Je voulais pas dire ça. Plutôt : ton ami en aurait besoin pour quoi ? Si c'est pas indiscret.

Ça l'était, mais bon, Tool ne pouvait s'en empêcher.

Un peu plus nonchalamment, il reprit :

- On fait pas vraiment de potions, ici.

D'un ton un peu plus confidentiel, il se pencha vers le Chef et reprit :

- Par contre, j'ai entendu dire qu'ils savent en faire, au Bayou.

Ce n'étaient que des rumeurs, bien sûr, mais c'était tout ce qu'il avait.






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist



F A B U L O U S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Dim 22 Mai 2016 - 17:29

De ses yeux entraînés de Sentinelle, Scar observait le garçon aussi impunément qu'il avait fixé sa cicatrice. Après tout oeil pour oeil...
Gestes aléatoires, décalés; ce type était définitivement à l'Ouest. Ça aussi c'était un truc qu'il avait entendu sur lui, mais il était mal placé pour émettre le moindre jugement sur la sanité mentale des autres.

« Heu. » une pause « Je savais pas que t'avais des amis. »

Le Rouge répliqua sèchement « C'est pas la question. »

« ... heu, pardon. Je voulais pas dire ça. Plutôt : ton ami en aurait besoin pour quoi ? Si c'est pas indiscret. »

Mentir ? Non il ne voulait pas s'enfoncer plus loin sur cette piste-là. En plus, la plupart du temps, il était un bien piètre menteur. L'édulcoration était encore la meilleure alternative.

« Eh bien. » il passa les doigts dans ses cheveux, les lissant en arrière autant par malaise que parce qu'ils devenaient définitivement trop longs et lui chatouillaient désagréablement les pommettes « Confiance comme courage. Pas pour se battre mais pour combler un...manque d'assurance on va dire. »

Est-ce que c'était timiditié le mot qu'il cherchait ? Il en eut presque un reniflement amusé, c'était à vomir.

« On fait pas vraiment de potions, ici. »
« Je m'attendais pas vraiment à ce que t'en sortes une de sous le bureau. » commenta-t-il, pince-sans-rire.

Le russe s'inclina vers l'avant, suffisamment proche pour que le Sentinelle fasse inconsciemment mine de reculer.

« Par contre, j'ai entendu dire qu'ils savent en faire, au Bayou. »

Le Bayou ? Il n'y était jamais allé, c'était loin, dangereux, bien trop près du Port des pirates...surtout pour une simple rumeur. Est-ce que ça valait la peine ? Non. Est-ce que c'était sensé ? Pas du tout.

Posant les mains à plat sur l'établi, le Rouge rompit finalement le silence « Merci pour ton aide. » puis se leva froidement.

Ça avait été une idée de merde depuis le départ, alors pourquoi il se sentait aussi déçu ? C'était ridicule, putain, il avait envie de donner un coup de pied dans le tabouret à ses pieds et l'envoyer valdinguer au fond de l'atelier. Exsuder sa frustration par la violence comme un gros beauf.

Il serra les dents et tourna finalement la tête vers Tool, bien plus placide d'apparence qu'à l'intérieur « T'y es déjà allé au Bayou, toi ? »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Dim 22 Mai 2016 - 19:39

Il y eut un silence. Tool continuait de fixer Scar, se morigénant pour ne pas lorgner sa cicatrice. Le Chef semblait d'humeur absolument maussade, en même temps Tool ne l'avait jamais vu autrement. Ils se fréquentaient trop peu pour ça, à vrai dire le Patient était quasiment sûr que c'était la première fois qu'ils se parlaient.

- Merci pour ton aide.

Et c'était tout. Avec incrédulité, l'Artisan regarda le Chef se relever.

Tu le mates pas, hein.
Je veux pas qu'il me casse la gueule surtout.
T'as raison, un toast ça peut râper...


Tool soupira. Qu'ils étaient cons, ces deux-là...

- T'y es déjà allé au Bayou, toi ?

Le Patient releva la tête, surpris que le Chef soit resté.

- Non. Il secoua la tête. Je voyage jamais seul, ça peut être dangereux.

Au moment où il prononçait ces dernière paroles, Corneille fit son irruption coutumière dans la Fabrique, poussant un coassement sonore que Tool accueillit avec un sourire. Puis la bestiole vint s'agripper au perchoir que l'Artisan avait construit pour elle. Alors qu'elle commençait à se lisser les plumes tranquillement, le Patient reporta son attention sur son interlocuteur.

- Par contre, j'ai entendu pas mal de choses sur le Bayou. Parait qu'il y a des sorciers, là-bas. Des sortes de magiciens qui sauraient créer des trucs dont on a pas idée, ici.

Rien que d'en parler, il sentait les rouages de son cerveau tourner à plein régime. C'était que ça l'intriguait trop, ces rumeurs. Même si ça faisait flipper aussi, un peu.






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist



F A B U L O U S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Lun 23 Mai 2016 - 23:47

Qu'importe ce que le Rouge s'apprêtait à répliquer, il fut interrompu par le cri rauque d'un oiseau noir qui voleta jusqu'à venir se percher près du russe. Il l'avait au bout de la langue, la pique moqueuse, ça l'aurait détendu franchement, mais il ne voulait pas froisser le savant fou et son animal de compagnie. Peut-être qu'il avait encore des infos pour lui, et pour ça il voulait bien se montrer un minimum civilisé.

« Par contre, j'ai entendu pas mal de choses sur le Bayou. Parait qu'il y a des sorciers, là-bas. Des sortes de magiciens qui sauraient créer des trucs dont on a pas idée, ici. »

Mmh. La magie, il aimait pas ça, c'était trop peu concret, la force physique ne servait à rien face à elle. Pas qu'il était un expert dans le domaine, mais cette Île en était emplie et il savait qu'il y avait nombre de différences entre un simple philtre et le genre de choses qui se pratiquaient au Bayou selon les rumeurs.

« Je sais pas. » souffla Scar plus pour lui-même que quiconque.

Depuis quand il se montrait aussi irraisonnable ? D'ordinaire il n'y aurait pas eu d'hésitation, l'idée se serait retrouvée aux ordures depuis longtemps. Il ne pouvait pas se prendre quelques jours de vacances comme ça, Chef qu'il était, pour une stupide et égoïste quête.

Ce fut au tour du Sentinelle de porter les doigts à ses tempes, migraine pointant. Il en avait envie. Autant pour fuir un moment que dans l'espoir de trouver une réelle solution. Sauf que quand il faisait quelque chose c'était dans l'intérêt général, pas dans le sien. Et son problème avec l'Armurière était définitivement le sien, immense à son échelle et ridicule aux yeux des autres. Putain, mais qu'est-ce qui lui avait pris de venir ici en premier lieu...
Il en avait envie.
Mais bordel.

« Je peux pas vraiment partir comme ça pour un pèlerinage au Bayou. » cette fois le Rouge avait regardé Tool en parlant.

Il écoutait la voix de la raison, abandonnait son plan boiteux, il n'aurait qu'à éviter Moon pour toujours. Après la discussion de la dernière fois elle ferait sans doute pareil de son côté, les choses s'arrangeaient comme ça et revenaient à leur place initiale.

« Tu penses qu'il existe un raccourci ? »

Ou pas.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Dim 5 Juin 2016 - 17:11

- Je sais pas.

Tool sentit Corneille s'agiter sur son perchoir et, d'un petit geste de main, lui intima le silence : il sentait le Chef perdu dans des pensées et ne voulait pas lui rajouter de charge cognitive supplémentaire.

Trop aimable.

Le sarcasme de Kafka le fit soupirer.

Le Rouge se mit à le fixer. Relevant la tête, Tool - vaguement mal à l'aise - soutint son regard.

- Je peux pas vraiment partir comme ça pour un pèlerinage au Bayou.

Que le toast humain se casse alors.
Dis pas ça... tu vois pas qu'il hésite ? Y'a un truc qui le retient.
C'est sa potion à la con, vous croyez ? A mon avis, il a confondu avec du Viagra.
... t'es dégueulasse.


Kafka recommençait à glousser. Tool se mordit la lèvre, attendant que le Chef se casse ou poursuivre, mais cesse de rester planté là, à le fixer : c'était difficile de ne pas paraître bizarre lorsqu'on le regardait trop longtemps.

- Tu penses qu'il existe un raccourci ?

... hein ?

Le Patient fronça les sourcils, resta interdit quelques instants. Sur son perchoir, Corneille observait l'échange avec intérêt.

- Heu, je suis pas sûr. Faudrait que j'aille voir les cartes des Eclaireurs mais si mes souvenirs sont bons...

Il fouilla sa mémoire, tentant d'éviter de se focaliser sur les voix.

-... c'est pas SI loin. T'aurais même pas besoin de sortir de la Jungle avant d'y être.

Tool n'était pas sûr que l'information soit très rassurante. Il fallait dire que lui-même ne quittait très rarement le Grand Arbre, question de prudence : pour s'être beaucoup renseigné sur l'Île et son fonctionnement, il avait très vite compris que mieux valait ne pas s'aventurer à l'extérieur seul. Ce qui ne l'avait pas empêché de l'envisager de temps à autre, il restait après tout esprit curieux, assoiffé de découvertes et d'expériences.
En parlant de cela, visiter le Bayou aurait sans doute de quoi satisfaire son hyperactivité mentale quelques temps...

Dis-moi pas que tu comptes partir avec ce gosse ?
On a pas l'air de rigoler tous les jours avec lui... enfin, tant qu'on regarde pas sa face.
Vous êtes d'un fermé... Il est peut-être juste maladroit, qui sait ? Toi non plus tu n'as pas toujours l'air sympa au premier abord...
... merci.


- Je suis pas le mieux placé pour te donner des conseils mais... si tu veux aider ton pote, fais-le.

T'as une idée derrière la tête, sale gosse.

- T'as personne dans ta team pour te remplacer quelques jours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Lun 6 Juin 2016 - 19:56

Le remplacer ? Quelle idée absurde, et puis il mettrait qui à sa place ? Fail était très fidèle mais il suivait les ordres et ne les donnait pas, Just' était un ami, collègue et partenaire d'arène de choix mais il n'avait pas l'autorité et encore moins l'envie pour être Chef, Boy était trop agressive, trop faible et Sepia...il ne savait pas, sa relation avec le garçon était trop distante, il ne se voyait pas lui demander à l'improviste d'assumer ses obligations.
Restait Her, qui ne serait sans doute pas ravie mais jouerait son rôle efficacement s'il le lui demandait. Elle était assez pragmatique et compétente pour ça. Oui, elle était sans doute le meilleur choix.

« Il y aurait quelqu'un. Mais pas plus de trois jours, je peux pas juste abandonner mes Sentinelles à leur sort. »

Deux sentiments agitaient désagréablement le Rouge à cette idée. En premier, la culpabilité d'infliger à la jeune fille une responsabilité qu'elle n'apprécierait pas et ce pour son propre et seul intérêt, et puis, le malaise de chambouler une routine trop bien ancrée, de lâcher les rênes de la discipline militaire qu'il infligeait à ses gamins.
Ça te ferais pas de mal, au fond, te sortir un peu le balai que t'as dans le cul. Se concentrer quelques jours sur sa propre survie, sans rien d'autre à penser que son objectif. Et s'il pouvait tout arranger avec Moon dans la foulée c'était combo.

Il soupira. Pas besoin de sortir de la jungle, hein ? C'était pas mal, à condition qu'il finisse pas une nouvelle fois dans un piège à raton-laveur, à compter les mouches en se commémorant les événements les plus marquants de sa vie de raté. Enfin bon, dans tous les cas il allait douiller. Avec la pluie des derniers temps sur un sol trop sec pour absorber après la canicule, la jungle devait avoir pris des aspects de marais.

Son attention était revenue sur le russe et son corbeau et le Chef se demanda s'il était vraiment plus avancé que tout-à-l'heure. Au moins avait-il pris une décision et savait plus ou moins vers où se diriger. Il devait aussi bien avoir l'air con entre son hésitation constante, excuses à deux balles et moments fixes de réflexion.
Et après c'est lui qui osait trouver bizarre le mec avec son corbeau, l'hôpital qui se foutait de la charité.

« Bon. Je vais pas te déranger plus longtemps, merci pour les conseils, c'est cool. Et ouais c'est pas une mauvaise idées les Éclaireurs, je passerais leur emprunter une carte. »

Pas de mention de son prétendu “ami'', c'était déjà assez la honte d'avoir sorti ça une fois, même sous le coup du stress, il était temps de se montrer à la hauteur de son rôle. Il redressa les épaules, chassant du mieux qu'il pouvait l'air vague qu'il sentait flotter devant ses yeux.

« En fait j'ai encore un truc à te demander, mais là c'est d'ordre plus pratique. J'aurais besoin d'un sac à dos étanche et d'une tente pas trop encombrante à transporter. Tu crois que tu peux me trouver ça pour demain matin ? »

Peut-être que les sacs étaient plus de domaine des raccommodeurs, il ne savait pas vraiment, mais il était sûr que Pit était la dernière personne qu'il avait envie de voir à l'instant.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Sam 18 Juin 2016 - 1:04

Décidément, ce type n'avait jamais l'air content. En même temps, Tool ne pouvait pas lui en vouloir : il sentait bien que l'entretient lui coûtait une certaine dose de fierté.

- Il y aurait quelqu'un. Mais pas plus de trois jours, je peux pas juste abandonner mes Sentinelles à leur sort.

Le Patient fronça les sourcils mais hocha la tête : les Sentinelles ne lui semblaient pas être le genre de groupe à vraiment avoir besoin de la surveillance constante d'un Chef, après il n'en connaissait pas tous les effectifs. Et puis, qui savait, peut-être le Rouge était-il du genre soucieux.

J'y crois pas trop, perso.
Moi non plus.
Et depuis quand vous êtes de grands experts en psychologie, hein ?


Et ça commençait à se battre, comme ça, sous son crâne. Tool soupira, jeta un regard à Corneille sur son perchoir et capta une lueur moqueuse dans l'oeil du volatile. Heureusement, ce dernier resta coi : c'était déjà assez le bordel comme ça.

- Bon.

Il sursauta stupidement.

- Je vais pas te déranger plus longtemps, merci pour les conseils, c'est cool. Et ouais c'est pas une mauvaise idées les Éclaireurs, je passerais leur emprunter une carte.

Scar s'était décidé, c'était déjà ça. Toujours ravi d'aider - même si, pour le coup, il n'avait pas fait grand chose - Tool tenta un sourire discret.

Le Chef reprit :

- En fait j'ai encore un truc à te demander, mais là c'est d'ordre plus pratique. J'aurais besoin d'un sac à dos étanche et d'une tente pas trop encombrante à transporter. Tu crois que tu peux me trouver ça pour demain matin ?

Il acquiesça : ils devaient avoir ça, dans les réserves - au pire, il pourrait toujours aller demander aux Raccommodeurs, même si leur Chef le mettait mal à l'aise.

- Ouais, pas de soucis.

Un ange passa, un silence s'installa. Il y eut comme une tension dans l'air.

Bon bah, il va se casser. Il va aller jouer les héros au Bayou parce que visiblement il a des soucis d'assurance. Kafka ricanait. Tool voulut lui dire de se la fermer, ouvrit la bouche à la place.

- Tu devrais pas partir seul.

Wow, ça avait sonné vachement autoritaire d'un coup. Mal à l'aise, l'Artisan reprit précipitamment :

- Enfin, heu, j'veux dire que ça a l'air dangereux, l'Île, comme ça. Tu pourrais tomber sur des bêtes sauvages, ou des Pirates...

Super, la justification, vraiment.

Et le pire, c'est qu'il n'arrivait plus à s'arrêter.

- On peut venir avec toi, au pire.

Il s'arrêta, prenant enfin conscience de ce qu'il venait de dire.

Tu viens d'inviter un type que tu connais ni d'Eve ni d'Adam à faire du camping jusqu'au Bayou, ouais !! Kafka se marrait.
Et t'as dit "on", surtout.

Tool se figea. Et merde.

- Enfin, je veux dire... moi, et lui.

Il désigna Corneille d'un geste du bras, sentit le sang lui monter aux joues. Bordel, quelle catastrophe sociale il faisait. C'était sûr, Scar allait se foutre de sa gueule et partir.






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist



F A B U L O U S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Dim 19 Juin 2016 - 21:08

Le russe rougit, le sang se détachant bien rosé sous sa peau pâle et Scar haussa un sourcil, soudain pris d'un intérêt presque scientifique. C'était rare qu'il tombe sur quelqu'un d'autant voir plus awkward que lui-même. Pas exactement le même genre de gaucherie sociale - il était plutôt du côté soupe au lait avec tendance à rager, démolir des trucs ou fuir au lieu de s'empourprer - mais tout de même, il compatissait.

Puis il y eut un espèce d'effet physico-psychologique, qui fit monter la courbe de son assurance comme pour compenser celle négative du malaise de Tool. Et franchement c'était plutôt cool parce qu'il avait passé les vingt minutes précédentes à se sentir comme le dernier des cons paumés. Vraiment, on aurait dit lui qui proposait à Moon de la raccompagner à sa cabane, le danger attention tout ça.

Le Rouge glissa un coup d'oeil au corbeau qui était apparemment le pote de l'artisan et cela lui fit penser à la fois où les piafs d'Eagle avaient chié dans toute la Tour et qu'il avait fini par essuyer les murs avec le visage du gosse en question. C'était au début de son mandat de Chef et il était déjà sur les nerfs mais ça pardonnait pas, il s'en voulait encore, il avait vraiment merdé ce jour-là.
À plus petite échelle il se rappela aussi sa rencontre plus récente avec un écureuil qui lui avait dit d'aller se faire mettre et espéra le corvidé plus sympathique.

« Je sais pas. »

Fallait considérer. Il avait l'habitude d'agir plutôt en solo mais avoir du renfort n'était pas une si mauvaise idée. Dans quatre-vingt-dix pour-cent des cas il aurait refusé direct mais ce type n'avait pas l'air trop pénible. Pas trop bavard, assez sympa, pas trop plaintif, suffisamment discret.

Il avait quand même une coupe de cheveux de gonzesse qui se prendrait dans les branches et les petits buissons mais ça c'était pas son problème.

« J'ai réfléchi et ok. » il croisa les bras « Mais on va aller vite et le terrain sera difficile à cause du temps. »

Si le temps avait eu une quelconque signification et s'il avait eu une montre, le Chef l'aurait consulté pour donner un peu plus d'emphase à sa sortie. Au lieu de ça il se contenta d'ajouter qu'il fallait qu'il y aille histoire de faire les préparations et prévenir qu'il partait quelques jours.

« Rendez-vous demain à l'aube près du Bassin. »

Il avait failli lui dire que s'il se réveillait en retard tant pis pour lui, qu'il pourrait revenir prendre racine sur son petit banc, garder les cheveux soyeux et continuer à fabriquer des trucs. Sauf que le Rouge s'était souvenu qu'il devait lui fournir le sac et la tente, et qu'en fait c'était lui, dans ce cas-là, qui se retrouverait à poireauter sous la pluie. Et il avait pas envie de le menacer de lui casser les jambes s'il venait pas parce que c'était quand même un peu extrême et qu'il en avait pas envie.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Mar 5 Juil 2016 - 16:16

Corneille se marrait. Tool pouvait l'entendre ricaner à plein bec sur son perchoir et sentait, aux échos qui lui vrillaient l'intérieur du crâne, que le volatile n'était pas le seul. Il se prit le visage de la main et pria pour qu'un trou s'ouvre dans le sol de la Fabrique et l'avale, le délivrant ainsi de sa gêne.

Evidemment, ce ne fut pas le cas.

- Je sais pas.

Qu'il dise non, allez. On a pas que ça à faire.
Ferme-la trois secondes, tu veux ?


- J'ai réfléchi et ok.

Silence radio, d'un coup, dans sa tête.

Scar reprit :

- Mais on va aller vite et le terrain sera difficile à cause du temps.

Tool hocha la tête bêtement.

Heh beh, il a pas mis longtemps à réfléchir, le toast.
Mais il a dit oui !
C'est super, vous allez pouvoir vous courir après sous la pluie.
Vous allez fermer vos gueules ? Il est en train de parler, là.


- Rendez-vous demain à l'aube près du Bassin.

- Ok.


Il avait feint une nonchalance qu'il ne ressentait pas : la réalisation qu'il allait pouvoir partir au Bayou le rendait fébrile et échauffait ses neurones. Voilà qui risquait de satisfaire sa curiosité encore quelques temps.

Enfin, pour l'instant, il fallait déjà qu'il se prépare.

- AHHAHAHA ! Faut vraiment que tu révises tes techniques de drague, champion !

Et qu'il calme Corneille dont le plumage était secoués de spasmes d'hilarité, aussi.

☁︎☁︎☁︎

Il avait fait le tour des Cabanes pour ramener ce dont il estimait avoir besoin : une tente, un sac, des vivres, une carte son manteau pour tenir la pluie. Sous conseil de Liv, il avait aussi proposé à une Garçonne Perdue de lui tresser les cheveux et cette dernière avait obtempéré, ravie. Il s'était ensuite endormi à grand peine, l'esprit encombré.

Avant que Peter ne chante, ce fut Corneille qui le réveilla. Tool se leva, acheva ses préparatifs et se rendit au Bassin d'un pas vif, capuche relevée sur sa tête et corbeau sur l'épaule.

- Salut.

Corneille croassa comme pour parler à son tour : le Patient se demanda brièvement quand est-ce qu'il allait se décider à parler devant le Chef.

- J'ai une carte et la tente. On y va ?

Il peinait à cacher son enthousiasme, en réalité : bien que l'expédition promette d'être tout sauf une promenade de santé, il avait hâte de voir ce qui les attendait.






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist



F A B U L O U S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Mar 5 Juil 2016 - 23:37

Le Rouge qui ne dormait déjà pas grand chose d'ordinaire avait eu une nuit encore plus nulle que de coutume. Il avait fait son petit discours, préparé ses affaires, accompli sa garde aussi organisé et sérieux dans sa routine que d'habitude mais ensuite il avait cogité les trois-quarts du temps passé dans son hamac.

Au réveil, sa gueule cernée ne savait toujours pas si c'était l'objet de sa quête le plus ridicule ou le fait de trimballer le type au corbeau avec lui. Ça se tenait assez bien, les résultats étaient serrés.

Les pattes lourdes de sommeil comme ça lui était pas arrivé depuis longtemps, Scar fouilla rapidement dans ses affaires à la recherche du long manteau noir à capuche - et seul manteau qu'il possédait d'ailleurs - qu'il avait récupéré une fois sur un pirate en se disait que ça pourrait toujours servir. Même si en vrai il l'avait encore jamais mis parce que ça faisait vraiment trop ''sale type de film pourri'' combiné avec sa tête et sa stature.

Un capuchon sur les yeux, le sac dans le dos et le cuir claquant aux chevilles, le Sentinelle se mit en route vers le point de rendez-vous attifé comme un pèlerin sataniste.

« Salut. »

C'était le roi des scouts de Lucifer avec son corbac sur l'épaule, sa carnation de fantôme et son matos de camping.

« J'ai une carte et la tente. On y va ? »

Un bref hochement de tête.

« Ouais. On va tenter par la jungle mais avec toute cette pluie on devra peut-être faire un détour. »

Il était crevé et avait envie de se plonger dans la monotonie de la marche, moyennement d'humeur à faire la conversation. Mais il y avait quand même deux-trois choses qu'il lui fallait mettre au clair. Tout en avançant d'un pas ferme mais pas trop rapide, il demanda à Tool:

« T'as déjà fait une expédition de ce genre ? T'as pris une arme au moins ? »








No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Sam 16 Juil 2016 - 22:48

- Ouais. On va tenter par la jungle mais avec toute cette pluie on devra peut-être faire un détour.

Tool hocha la tête. C'était vrai qu'il pleuvait à verse, il avait même l'impression que l'intensité de l'averse avait augmenté depuis tout à l'heure.

Le Grand Chiard pleurniche même en dormant ?

Le Patient soupira, peu enthousiaste de constater que Morgue était aussi matinal que lui.

Je ne suis pas sûr qu'il se repose beaucoup, ces temps.
Ouais.
Whatever.

Le Chef des Sentinelles avait déjà commencé à avancer. Ignorant les mauvaises ondes que lui envoyait la plus mauvaise de ses voix, Tool entreprit de le suivre.

- T'as déjà fait une expédition de ce genre ? T'as pris une arme au moins ?

Le Russe fronça les sourcils. Une arme ? Réfléchis, allez.

- Heu.

Une voix plaintive et encore ensommeillée se manifesta entre les parois de son crâne.

T'as mis d-des vêtements, la tente, la carte, à manger... et une arme, oui. J-je m'en souviens.

Tool se massa la tempe, perplexe. D'éveillés, il sentait Morgue, Vlad et la cinquième, génial. Le combo le moins agréable de l'équipe qu'il se trimballait constamment en tête.

D'une petite voix, l'Artisan finit par préciser :

- J'ai un couteau suisse. Peut-être que ça-

- Moi je peux crever un oeil ou deux...

Corneille rit grassement, Tool se crispa légèrement et adressa un regard désolé au Rouge. Il était un peu tôt pour autant de boucan.

- ... je disais, peut-être que ça peut suffire.

Bah voyons.

Tool haussa une épaule, embarrassé.

- De toute façon, je sais pas me battre et je sors quasiment jamais.

Quel cassos tu fais.
L-laisse-le, il-il est gentil, Tool...
C'est ça, ouais. Il sait pas se battre mais il sait TUER, surtout. Et toi, va pleurer ailleurs, morveux.


Tool tiqua, ses bras le démangèrent. Occupé par le théâtre de ses voix, il vit à peine la racine qui se dressa devant lui et manqua soudain, en trébuchant dessus, de se casser la gueule devant l'autre. Quelqu'un applaudit, Corneille se retint de rire. Tool étouffa un juron, se rattrapa et continua d'avancer comme si de rien n'était.

Bordel.

C'était son heure de gloire, on dirait.






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist



F A B U L O U S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Dim 17 Juil 2016 - 1:18



Alors comme ça le piaf parlait ? Ça le surprenait qu'à moitié mais ça l'emmerdait tout autant. Il ne voulait pas d'une pie bavarde qui irait raconter les détails de leur voyage à n'importe qui, les rumeurs circulaient vite au Grand Arbre. (À ses Sentinelles, le Rouge n'avait pas dit grand chose sur les raisons de son soudain départ ni de qui il serait accompagné. Il s'était concentré sur le point “'organisation pendant son absence'' et n'était pas franchement satisfait du résultat. Her ferait ce qu'il lui avait demandé mais on savait jamais).

« ... je disais, peut-être que ça peut suffire. »

Le Chef garda son soupir étouffé, n'en pensa pas moins.

« C'est mieux que rien, pour se curer les ongles. »

N'empêche qu'il était un peu jaloux, les couteaux suisses n'étaient pas si courants sur l'Île et une part de lui matérielle et gamine avait vraiment envie de mettre la main sur l'un de ces gadgets.

Toujours était-il que pour se battre, c'était vraiment un choix d'arme moisi. Mais il s'était attendu à un truc dans le genre de la part de l'Artisan.

« Je te filerais une de mes dagues, j'en avais prévu en plus de toute façon. Plus efficace que tes 10cm en kit. »

« De toute façon, je sais pas me battre et je sors quasiment jamais. »

Peut-être qu'il aurait vraiment du se mettre au yoga, c'était sans doute vachement efficace pour calmer les nerfs. La zen attitude, le héron et le soleil sur un pied et comme par magie la paix mentale qui suivait.

« C'est jamais trop tard pour apprendre. » grommela finalement Scar en se remettant en marche, tirant sa capuche plus bas sur son front et se concentrant sur le bruit de la pluie qui tapait sur le cuir.

Derrière lui, le Sentinelle entendit un bruit mat suivi d'une exclamation retenue qui lui fit rouler des yeux. Il ne se retourna pas.

« Lève les pieds et regarde où tu vas. Si tu te pètes une cheville je t'abandonne aux charognards. »


***


Ils n'étaient pas partis depuis deux heures quand Scar se rendit compte que le terrain devenait de plus en plus instable. La jungle était la plus capricieuse des forêts mais il connaissait ce coin et il n'était généralement pas aussi boueux. Ça faisait déjà plusieurs dizaine de mètres qu'il sentait ses pieds s'enfoncer à chaque pas de plusieurs centimètres dans le sol et ressortir avec un bruit de succion.

Et puis il y avait ce grondement de plus en plus proche, couvert en partie par la pluie qui tombait encore et encore et dont on pouvait parfois capter le sel du bout de la langue. Tout à coup il se demanda si - encore davantage que de laisser ses Sentinelles livrés à eux-mêmes - il était sage de s'éloigner de Peter maintenant.
Égoïstement oui, car, en plus du reste, l'humeur affligeante de son roi commençait à lui peser et à influer son propre moral déjà pas au top.

« Fait gaffe. » lança le Rouge à Tool, cassant un bon moment de silence.

le Chef arracha encore quelques mètres à la terre avant de s'arrêter, la boue froide encerclant ses bottes de combat jusqu'au bas du mollet. Il se retourna vers son compagnon de route, s'adressant à lui plutôt qu'au corbeau.

« Tu voudrais pas demander à ta pie d'aller voir l'état de la rivière ? Savoir si on a une chance de pouvoir traverser. »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tool
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Lun 18 Juil 2016 - 0:35

- Je te filerais une de mes dagues, j'en avais prévu en plus de toute façon. Plus efficace que tes 10cm en kit.

Tool se figea : il avait l'impression que quelque chose d'important se disait mais qu'il ne le saisissait pas. Tant pis. Alors qu'il tentait de son mieux de suivre Scar, il sentit ses voix s'agiter.

- Lève les pieds et regarde où tu vas. Si tu te pètes une cheville je t'abandonne aux charognards.

C-c'est plutôt g-gentil, de dire ç-ça... enfin, c-c'est des conseils...
Et une menace de mort, surtout.
Mais...
Pas étonnant de la part du type qui a buté son ancien Chef.


Le Patient fronça les sourcils : il ne se souvenait plus de ce détail.

J-je sais pas... il t'a quand même dit que tu p-pourrais apprendre à t-te battre, T-Tool...
C'est vrai, mais je doute qu'il soit vraiment disposé à me servir de prof.
De toute façon, tu ferais quoi, en échange, hein ? Te mettre à genoux ?


Il s'immobilisa et retint sa respiration devant l'image obscène qui s'était projetée soudain contre les orbes ses rétines. Un rire féminin retentit, il ne le reconnut pas. Tourna la tête à gauche, à droite. Et murmura tout bas :

- Y'a quelqu'un... ?

Personne d'autre que nous, la pie et le toast. Tu deviens parano, sale taré.

Tool laissa échapper un long soupir : il avait soudainement très envie de pleurer.

***

Le temps passa à une vitesse chaotique. Distrait par les remarques envahissantes de Vlad et Morgue, Tool trébucha plusieurs fois encore. Scar avait beau lui avoir très délicatement recommandé de faire attention à l'endroit où il mettait les pieds, l'Artisan peinait à rester concentré sur sa propre marche. Corneille - qui le sentait - se mit bien vite à lui servir de radar, l'avertissant d'un coup d'aile ou de bec lorsqu'il risquait de se heurter à un obstacle. Il parvint donc à suivre tant bien que mal le Chef des Sentinelles, jusqu'à ce que leur rythme se ralentisse, que l'environnement se fasse de plus en plus... boueux.

- Fait gaffe.

- Ok.

Il acquiesça, mal assuré sur ses jambes. Il se dit que c'était la première fois que le Rouge lui adressait la parole depuis un moment mais il n'avait pas vraiment de moyen d'en être sûr : Vlad, Morgue et la pluie auraient très bien pu couvrir d'éventuelles paroles.

Scar s'arrêta, Tool fit de même. Au son de l'averse s'était ajouté un grondement étrange, presque organique au milieu des voix. Le Patient fronça les sourcils sans pouvoir en identifier la source.

- Tu voudrais pas demander à ta pie d'aller voir l'état de la rivière ? Savoir si on a une chance de pouvoir traverser.

Corneille s'agita.

- Tu sais que tu peux t'adresser à moi directement, hein, minet ?

Le volatile s'esclaffa, étendit de grandes ailes et - sans autre forme de procès - s'envola. Tool en profita pour avancer quelque peu, se mettant au niveau de son compagnon d'infortune. Il frissonna (sa veste était trempée de pluie) mais ne dit rien : c'était déjà assez difficile de tenir tête à ses parasites sans y rajouter une conversation avec quelqu'un qui, visiblement, détestait parler pour ne rien dire.

Un coassement interrompit le flot de ses pensées. Relevant la tête, Tool sourit en reconnaissant la forme familière de son corbeau. Il tendit la main, laissa le volatile venir s'y agripper et, l'amenant doucement vers lui, commença à le grattouiller derrière la tête. L'oiseau laissa échapper un ronronnement de satisfaction avant de faire son rapport :

- La rivière déborde, je l'ai jamais vu comme ça. A mon avis, vous pourrez pas la traverser sans vous faire pousser une aile ou deux.

Et l'oiseau de revenir se poser sur son épaule, à sa place habituelle. Tool laissa échapper un juron en son for intérieur, puis se mit à réfléchir : dans sa tête, le schema mental des alentours du Grand Arbre se dessinait.

- On a qu'à rebrousser chemin, alors. On contourne le Grand Arbre et on passe par le nord : ça nous fera un détour mais rien de trop grave, j'imagine.

Non pas qu'il ne rêvassait pas, à cet instant précis, de retrouver la chaleur sèche de sa Cabane. Mais bon, ils étaient partis en mission et Scar avait l'air de bien y tenir, à sa potion. Tool se tourna vers lui.

- T'en dis quoi ?






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist



F A B U L O U S:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 236
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Careless Whisper   Jeu 28 Juil 2016 - 13:10

Si de base les animaux ne parlaient pas c'est qu'il y avait sans doute une bonne raison à cela. Le corbac avait peut-être le potentiel de se montrer utile, mais ça empêchait pas Scar d'avoir envie de lui clouer le bec et de fantasmer sur un bon rouleau de duct tape.

Et sinon la rivière débordait effectivement et c'était la merde.

« On a qu'à rebrousser chemin, alors. On contourne le Grand Arbre et on passe par le nord : ça nous fera un détour mais rien de trop grave, j'imagine. »

Pour un ermite, le russe semblait bien sûr de ses connaissances géographiques, mais il avait pas tort. Par contre c'était un chemin qu'il connaissait nettement moins, ils allaient devoir se montrer prudents même si techniquement l'Arbre des Fées et le Bois Joli ne représentaient pas de grandes menaces.

« T'en dis quoi ? »

Le Rouge haussa négligemment les épaules et se retourna, prêt à repartir dans la direction inverse.

« On a pas trop le choix de toute façon. Faudra juste faire gaffe à bien prendre à l'Est. Si on va assez vite on pourra sûrement camper dans la Plaine ce soir. »

Au-dessus d'eux, sur le feuillage épais de la jungle, le grondement s'intensifia signe que Peter devait être dans un très mauvais jour de ses mauvais jours. Partir maintenant n'était peut-être pas le truc le plus malin, mais il se voyait mal retourner au Grand Arbre. De quoi il aurait l'air, le Chef des Sentinelles trop douillet pour marcher sous la pluie.

« Pour l'instant garde la carte au sec, on la sortira une fois qu'on aura re-dépassé le Grand Arbre. Je préfère pas traverser dans le camp Huron, on montera un peu plus haut. »


***


La pluie ne s'était pas amincie, au contraire et Scar était trempé, même avec son long manteau de chasseur de vampires. Dans la forêt, les flaques l'éclaboussaient et quand ils traversaient une clairière, l'eau battait son visage et ses mains comme autant de petites lames. Le terrain était moche par là aussi, un peu mieux qu'au Sud mais casse-gueule quand même, il avait failli finir sur le valseur plus d'une fois. Ça devait être pire pour son acolyte de dernière minute.

Il n'avait demandé à Peter s'il pouvait s'absenter, peut-être que celui-ci s'en était rendu compte et lui en voulait. Sauf qu'il doutait premièrement son Roi capable de remarquer quoique ce soit ces derniers temps, et deuxièmement, il avait sûrement pas assez d'importance pour causer ce temps de chien.

« Ok, sors la carte. » il dut hausser un peu la voix pour se faire entendre à travers le déluge.

Le chemin se séparait en deux, ils devaient être tout proche de la rivière Nord, selon ses calculs ils auraient même déjà du l'avoir traversée. Mais les choses changeaient souvent sur l'Île et il n'était pas venu par ici depuis un bon moment, il s'en faisait pas encore pour le moment.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Careless Whisper   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Careless Whisper
» jon aryn + whisper from the hill
» [FP] Battle For Proteus Prime - MISSION 2 / Operation Whisper
» [Planetfall] Battle For Proteus Prime - MISSION 2 / Operation Whisper
» night breezes seem to whisper "i love you"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Bayou Vaudou-