Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyLun 7 Nov 2016 - 23:13


Il avait jeté comme un froid dans la salle déja si peu accueillante et dont les couleurs fades semblaient gelées. Il savait qu'il avait dit la vérité, ou du moins son point de vue, et que cela pouvait être blessant. Et pourtant, dans un sens, ne dit-on pas justement que c'est la vérité qui blesse ?
D'autres choses peuvent blesser, aussi. Des cros métalliques refermés avec violence et impulsivité sur le front d'un gamin impétueux, par exemple. Des mots, des phrases comme "je te déteste", "tu es horrible" ou encore "assassin", "meurtrier", "monstre", aussi. On lui avait dit tout ça, à Rounard. Et même s'il était un robot, il avait eu comme l'impression de ressentir de la douleur à cause de ces mots violents.

Il savait qu'il était responsable. Il se rendait responsable aussi s'il arrivait quoi que ce soit maintenant. Tout était de sa faute. Il n'aurait pas dû s'énerver. Il était un monstre. Et Soap aussi, elle le disait.

- Quoi ?

Lorsqu'il entendit la jeune fille se rendre responsable à son tour, le renard robotique ouvrit de grands yeux et dressa les oreilles. Pourtant, elle n'avait aucunement l'air coupable ! Comment pouvait-elle dire une chose pareille ? Elle devait avoir de bonnes raisons, pour vouloir assumer le poids de la culpabilité. Pourtant, elle semblait triste...
Machinalement, le Rapide se releva dans un grincement métallique, se dirigeant lentement mais sûrement vers la Récolteuse. Il dépassa même son propre périmètre de sécurité sans trop s'en rendre compte, empli de quelque chose, d'un sentiment qui lui était étranger. De l'empathie, de la pitié ? Enfin ?

Il n'eut même pas le temps de mettre un mot sur ce qu'il ressentait que déja, la jeune fille s'en allait, demandant si elle pouvait visiter. Rapidement, le robot la devança, puis marqua un temps d'arrêt, réfléchissant sur ce qui n'aurait pas lieu d'être. Un peu indécis, il dit alors :

- Ou... Oui, oui, bien sûrrr ! V... V-v-viens, suis-m-m-moi.

Et il repartit, guidant l'Indifférente à travers la salle. Évidemment qu'elle pouvait visiter, si cela lui changeait les idées ! Le lieu était complètement désert et Rounard se sentait prêt à faire le guide. Pour combien de temps, ça, il n'en savait rien. Disons, le plus de temps possible.
Bientôt arrivé dans une salle plus petite, il laissa entrer sa jeune "invitée surprise", la laissant découvrir une bonne vingtaine de bornes d'arcades alignées sur quatre rangées. Deux aux murs, et deux autres en plein milieu, qui se tournaient le dos.
Se dirigeant vers l'une d'entre-elles près d'un mur, il se plaça devant et tapa sur l'un des côtés de la borne métallique, faisant s'allumer l'écran d'accueil du jeu avec quelques étincelles. Un vieux Computer Space, sorti en 1971, et dont l'aspect pailleté de la borne bleue semblait avoir pris un coup de vieux. Elle n'avait plus son aspect brillant, recouverte par la poussière. L'objectif du jeu était de détruire plus de soucoupes que le nombre de touches reçues des ennemis, dans une période de temps donnée. Les commades n'étaient pas des plus simples, qui plus est.

- T-t-tu veux...

Jouer ?
Le robot n'était décidément pas à l'aise. Il est vrai qu'il n'avait pas "durablement" côtoyé d'enfants depuis assez longtemps, et il avait assez peur de mal s'y prendre. Il n'avait d'ailleurs aucune envie de faire un quelconque faux pas.

Se décalant alors pour se placer un peu plus loin, il alla trouver dans un coin une sorte de poubelle qui ressemblait à s'y méprendre à celles servant de "cendrier extérieur", mais pour des pièces de monnaie. Toutes ces pièces étaient récupérées du ventre des machines et entassées ici.
Le renard Pirate en prit une, puis, retournant se poster à côté de la la borne d'arcade, il s'y planta, droit comme un piquet, présentant la pièce à Soap de sa main gauche.
Après tout, il ne pouvait pas faire autrement : il n'en avait qu'une, de main, l'autre étant remplacée par un crochet en plastique. Il ne bougea plus ensuite, regardant fixement un point invisible quelque part dans le néant d'un écran noir d'une des machines. Il n'était vraiment, vraiment pas à l'aise.








Dernière édition par Rounard le Dim 9 Avr 2017 - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyDim 26 Mar 2017 - 15:19

La créature semblait bien vouloir faire visiter. Soap voulait visiter, vider la tête, occuper l’esprit à autre chose. Ne plus se soucier d’Eliott. De ce qu’il était devenu. Qu’il ne soit rien d’autre qu’un ours en peluche, et pas le monstre qui s’était déguisé comme lui, celui qui était humain. Un monstre qui se déguise avec la peau humaine.

Alors Soap se lavera même les yeux en rentrant ce soir peut-être. Ça fera mal mais… ce sera propre, il faudra penser à la douleur et la propreté.

Plus à ce que Eliott était.

Ni à son ami à jamais disparu.

À cause d’elle. Sale gamine gâtée pourrie.

Alors, l’Indifférente suivit Rounard. Indifférente, comme elle le pouvait.

Elle découvrit les lieux, abandonnés, délaissés. C’était étrange, un endroit pareil mais inquiétant alors que cela devait être lumineux, joyeux.

Il ne s’agissait que de réalité, imaginaire mais réelle. Comme le sourire de son aîné. Joli, mais pourtant pourri jusqu’à l’os. Ne voyez-vous pas qu’il est beaucoup trop large ? Comme s’il allait dévorer quelque chose, quelqu’un…

Puis, des bornes d’arcades. Ça évoquait des souvenirs, ça faisait briller les bulles de savons qui renfermaient quelques épisodes de sa vie passée.

Oui, une fois, elle était venue dans une salle de jeux d’arcades. Mais elle n’y était pas venue seule, elle y avait passé beaucoup de temps, à jouer. Alors qu’elle était sensée être allée dormir depuis longtemps.

Ses yeux beaucoup trop verts suivirent les mouvements de l’étrange robot, et elle percuta enfin qu’on lui demandait si elle voulait jouer. Pendant ce temps, son visage était neutre mais… il y avait quelque chose qui brillait dans les prunelles aussi vertes que l’eau verte que son frère prenait des fois.

Soap s’approcha doucement du Rapide, comme attirée par la pièce. Doucement, toujours doucement, comme si elle hésitait à s’approcher du jeu. Ce n’était pas Rounard qui l’inquiétait, qui la faisait hésiter, c’était la machine d’arcade. Elle avait de plus en plus l’air béat, elle lança même un regard cherchant comme une approbation à l’animatronique.

Toujours avec précaution, l’ourson posé sur un bout du panneau de commande, elle fit glisser la pièce dans la fente. Un dernier regard à sa peluche puis à la Créature. Et l’écran s’alluma, emportant l’attention de la fillette.

Il ne lui fallut pas longtemps avant de reprendre le coup de main, elle savait inconsciemment comment y jouer et ce qu’elle devait fait. Elle s’en souvenait.

Ses bulles de savon lui mirent des visions dans la tête. Quelques flashs, de jours différents.

Lorsqu’elle eut utilisé toutes ses vies, sa vision se troubla de plus en plus…

Elle ne sentit pas tout de suite que les larmes coulaient sur ses joues. Encore. L’indifférence était difficile à tenir. Très difficile. Cet endroit était trop proche de ce que retenaient certaines de ses bribes de souvenirs.

Rageusement, elle se frotta les yeux pour effacer cet écart de conduite.

- Dé…désolée… J’aime beaucoup ce jeu, tu sais ?


Elle tenta de faire un sourire, tandis qu’elle triturait les boutons de la machine.

Elle avait ces flashs qui lui pesaient sur l’estomac. Elle se souvenait de soirées passées dans un endroit comme ça…

- Je… je peux te dire un secret… ?

Les yeux plongés sur sa peluche qu’elle reprit dans les bras, elle tendait de reprendre de l’assurance. Même si elle n’y parvenait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyDim 9 Avr 2017 - 19:16

Quelque chose changea. Son aura, peut être ? Qui sait. Est-ce qu'il était simplement possible de ressentir l'aura de quelqu'un ? Rounard en doutait.
Pourtant Soap semblait comme dans un état second. Une sorte d'euphorie étrange, en somme. Elle paraissait hésiter à chaque action, voulait-elle juste bien faire ? Elle lança même un regard étrange à l'animatronique, qui lui fit simplement un signe de tête en direction de la machine, lui indiquant qu'elle pouvait jouer sans se poser de questions. Tant de rituels compliqués, avant qu'elle ne se décide enfin à insérer la pièce dans la fente et que l'écran n'affiche une nouvelle partie.

Les gamins d'aujourd'hui, habitués à la 3D et ce genre de nouvelles prouesses de l'informatique, jugeraient peut être ce jeu comme étant "has-been" et grinceraient sûrement des dents à cause de cet aspect pixellisé, ces bruits aigus et de cette absence de musique. Seuls les rétro-gamers et ceux qui s'y intéressent un peu savent apprécier cela. Mais il est vrai que les bruits du Computer Space n'étaient pas les meilleurs...
Pourtant, la Récolteuse semblait passer outre cela. Son ours en peluche installé en équilibre sur un bord de la machine, près d'un panneau de commande, la jeune fille semblait complètement absorbée dans ce qu'elle faisait, la lumière de l'écran se reflétant dans ses yeux d'un vert intense, alors que ses pupilles suivaient chaque déplacement du petit vaisseau blanc et des ennemis, d'un air concentré.
Pendant toute la durée de la partie, le renard robotique comme la Perdue restaient silencieux, dans la quiétude de la salle de jeu. Seuls les bruits de la machine semblaient se faire entendre, la pluie se faisant moins présente.

Puis, ce fut l'écran de Game Over. Fin de la partie. Le score était bon, cela dit ! Mais pourtant... voilà que l'adolescente pleurait de nouveau, faisant se baisser les oreilles du Rapide. Avait-il fait quelque chose de mal ? Était-ce parce qu'elle avait perdu ? C'est ce qu'il se demanda en premier lieu. Mais, lorsqu'elle lui répondit, en s'excusant, qu'elle aimait beaucoup le jeu auquel elle venait de jouer, Rounard releva les oreilles, acquiesçant doucement en un grincement sourd. Cela devait sûrement lui rappeler des souvenirs...
Il allait lui répondre qu'elle pouvait jouer à tous les jeux qu'elle voulait, mais il fut coupé dans son élan par une question : Soap demandait si elle pouvait lui dire un secret. Cela eut le don de faire ouvrir grand les yeux à l'animatronique, assez surpris de cette requête.

- Un secret ? Tu es sûre ? Non pas qu'il ne sera pas bien ga-bien ga-bien gardé avec moi, mais...

Se décalant de son angle de mur, il se replaça à la hauteur de la demoiselle, faisant quelques pas en arrière. La fixant de ses yeux de plastique jaune, il hésita, puis demanda finalement :

- Tu n'as pas peurrr de moi ? Tu n'as pas peur... que je te morrrde ?

Dans sa voix aux accents métalliques pouvait presque se faire ressentir le désarroi. Il n'était pas sûr qu'il pouvait la laisser faire... Peut-être réagirait-il mal ! Il savait trop bien que les accidents étaient si vite arrivés...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptySam 29 Avr 2017 - 17:43

Malgré la sorte de réticence que le robot semblait montrer, Soap ne le quittait pas des yeux. Et la question que Rounard posa lui fit comprendre quelque chose. Là, ses yeux - beaucoup trop ressemblant à ceux de l’aîné- regardèrent autour d’eux. Tentant d’imaginer comment les choses avaient été avant. Lorsque le chemin d’observation fut achevé, ils reprirent la position initiale, sur le renard mécanique. Un pirate animal robotique.

Elle haussa les épaules, l’ours en peluche dans les bras.

- Si je devais avoir peur à chaque fois que je le devrais… vivre serait insupportable. Ici, même une fleur pourrait s’avérer dangereuse. Elle cacherait sa soif de sang dans de belles couleurs. Elle mentirait. C’est plutôt ce genre-là qui me fait peur.

Elle pensait aux sourires, aux gentilles attentions, aux cadeaux.

- Ici, c’est comme si c’était écrit sur les murs, qu’il faut faire attention. Ou bien, c’est peut-être de la tristesse. Enfin, moi je vois plutôt ça, de la tristesse. Et ça a le mérite de ne pas cacher le possible danger.

Puis l’Indifférente observa son bras, avant d’ajouter encore.

- Me mordre ou me manger, ce serait au moins plus sincère que les cadeaux.

Elle détestait les cadeaux, ils étaient faux.

Soap avait un peu perdu la valeur de sa propre vie peut-être, elle avait espéré, et elle avait été déçue. Qu’elle soit là ou non, rien ne changeait. Elle avait agi trop tard, elle avait attendu… les bras croisés dans une petite chambre bien meublée, avec des peluches et des cadeaux. Pourquoi est-ce qu’elle ne s’était jamais demandée pourquoi des fois, alors qu’on insistait à frapper à la porte, sa mère faisait comme si elle n’entendait rien. Pourquoi Soap n’était pas allée ouvrir ? Une fois, elle avait hésité, ça elle s’en souvenait de cet épisode. Mais… sa mère l’avait appelée pour venir voir son nouveau cadeau. Elle avait choisi un cadeau plutôt qu’ouvrir cette satanée porte.

Idiote.

La Garçonne Perdue racla rudement la larme naissante dans le coin de son œil, elle essaya d’oublier la scène que ses petites bulles de souvenir lui mettaient devant les iris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyDim 11 Juin 2017 - 18:32

Elle parlait bien. Elle arlait si bien, il l'avait déja remarqué auparavant. Tout ce qu'elle disait, chacun de ses mots étaient emplis d'une sorte de fatale vérité, et peut étre même de pitié, de chagrin, de colère, ou même de culpabilité. Rounard ne savait pas exactement si cela était fondé ou non, mais c'était du moins ce qu'il ressentait.
La dernière phrase de la jeune fille le fit sourire intérieurement. Car oui, s'il avait pu sourire, il l'aurait fait... Mais sa mâchoire n'est prévue que pour bouger de haut en bas. Avec plus ou moins de pression. Assez pour transpercer une boîte crânienne.
Rien que d'y repenser, ça le faisait frémir.

- C'est bizarre... que tu veuilles d-d-dire un secret à quelqu'un de dangerrreux comme moi, et pas à un hu-un hu-un humain.

C'est vrai, les humains ne s'entendent-ils pas mieux entre eux ? Quoique, dans le cas de Clover, ill'avait plus d'une fois entendue dire à Nandy que les robots étaient, je cite : "Mille fois plus sympas que ses semblables". Peut être que Soap était de la même trempe; après tout, n'est-elle pas en train de se focaliser sur l'un de ses semblables, depuis qu'ils ont commencé à parler ?

- Enfin, si tu veux toujourrrs me dire ce que tu avais à-à-à me dire... je t'écoute.

Ce fut dur pour le Rapide de dire cela; il ne voulait pas lui faire du mal. Pourtant, il s'abaissa en un grincement métallique plaintif, se mettant accroupi devant la Perdue, les billes de plastique brillantes lui faisant office d'yeux braqués dans le vert de ceux de son interlocutrice. Il était juste à la bonne hauteur pour la défigurer en un coup de crocs; cette simple constatation le fit frémir, toutes ses articulations en claquèrent.
Il ne voulait pas lui faire de mal, alors il se forçait à fermer la mâchoire du mieux qu'il pouvait. Il aurait même voulu qu'on lui attache les pattes, le museau, pour être le plus inoffensif possible.
Il ne s'était pas retrouvé en face d'un enfant depuis si longtemps... Du moins, pas si près.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyLun 25 Sep 2017 - 18:31

Sans doute Rounard devait faire peur à bien des enfants, non sans raison. Il ne ressemblait en rien à une peluche toute douce et toute inoffensive. Mais depuis qu'elle était arrivée ici, Soap ne se fiait plus aux apparences. Elle avait vu de ses propres yeux son frère si gentil, n'être en réalité qu'un monstre. Quelque chose se déguisait avec la peau de son ainé.

Un sourire un peu cassé, finit par se montrer sur le faciès de la Récolteuse. Elle allait pouvoir parler d'au moins quelques unes de ses bulles de souvenirs, et ainsi... peut-être les renouveler, se les remémorer. Comme un discours rapporté, pour le jours où ça lui servirait.

- Je ne sais même plus à qui dire des secrets, les créatures me semblent plus sûres que les Garçons Perdus. J'avoue que j'aimerais bien parfois que la raison des adultes puissent remettre les choses en place. Les déviances d'une sociétés menée par des enfants... sont presque plus cruelles...

Serrant un peu plus Eliott contre elle, elle sembla réfléchir un instant, le temps de pêcher ce qu'elle voulait dire. Ce qu'elle voulait un peu alléger.

- Ce jeu, enfin, ce genre d'endroit, ça m'évoque des endroits du passé. En plus neuf, dans mes restes de souvenirs.

Là, l'Indifférente laissait un peu son masque, un petit écart.

- Mon secret, c'est que j'essaie de ne pas oublier quelques souvenirs d'avant. Pour aider à combattre un monstre qui s'habille avec la peaux d'enfants. Du coup, je ne veux pas non plus oublier que j'ai connu cette personne avant tout ça. Et... une fois, il m'avait emmenée dans un endroit comme ici. Avec ce genre de jeux. On y était resté très tard, jusqu'à la fermeture. Mais... je ne me souviens pas de la suite. Je sais juste que j'étais très contente et en même temps, que j'appréhendais beaucoup ce qui se passerait ensuite. Pas pour moi, mais je m'inquiétais pour la personne qui m'accompagnait.

Un peu triste. Un secret qui n'était pas très grave ni même crucial, juste un souvenir du passé qu'elle essayait de ne pas trop oublier.

- Tu vois ? Ce n'est pas quelque chose de trop important.

Ça faisait juste un peu de bien au coeur de pouvoir se l'entendre dire, que c'était une histoire vécue. Que c'était un souvenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyMar 20 Mar 2018 - 0:28

Quels pouvaient bien être les secrets des Garçons Perdus ? Peut être Soap avait-elle assisté à un assassinat, ou même, peut être en était-elle l'auteure malgré son air si doux et ses poignantes paroles ?
Peut être allait-elle lui raconter qu'elle avait été témoin des pires ateocités qui auraient terni son esprit à tout jamais, comme la scène d'une violente morsure, ou encore...

Rien de cela.

Ce n'était rien de cela, rien qui soit en rapport avec l'Île et les quelconques horreurs pouvant s'y passer. Rounard s'en apaisa.
La jeune fille lui disait qu'elle préférait confier ses secrets aux Créatures plutôt qu'à ses camarades. Ses mots sonnaient comme ceux de l'Artisane blonde, qui semblait être hostile à sa communauté toute entière : "tous des brêles, tous des cons, on ne peut réellement compter que sur soi même !" ce qui le fit doucement se détendre.
Il fallait croire que certains protégés de Peter Pan n'acceptaient pas toujours leurs pairs, se tournant alors vers d'autres pour chercher un peu de réconfort...

Le renard robotique était d'accord avec les dires de la Récolteuse, tentant de s'imaginer comment les gamins qu'il avait rencontrés jusque maintenant piuvaient régir une communauté, mais de là à approuver que les adultes redresseraient un peu les choses, il y avait du chemin.

- Les adultes de cette-de cette-de cette Île ne sont peut être pas les mieux placés pourrr améliorer l-l-les choses...

Siffla l'animatronique en repensant au comportement sans pitié des Pirates et à tout le mal qu'ils avaient fait. Les Peaux-Rouges, quant à eux, n'avaient pas les mêmes mœurs, disait-on.
Mais adapter une si grande communauté que celle du Grand Arbre à leur manière de vivre causerait bien des fuites et prendrait du temps... Quelles questions de gestion compliquées ! Ce n'était pas au robot de raisonner sur de tels projets.

- Ce jeu, enfin, ce genre d'endroit, ça m'évoque des endroits du passé. En plus neuf, dans mes restes de souvenirs.

Quand l'Indifférente se remit à parler, le renard Pirate ne la quittait toujours pas des yeux, ses oreilles secouées de petits spasmes qui en faisaient couiner leurs ressorts. Elle lui expliquait qu'elle s'efforçait de ne pas oublier ses souvenirs d'avant sa venue sur l'Île pour pouvoir combattre (et peut être sauver, qui sait ?) celui dont il était question depuis longtemps déja dans la conversation.

Elle lui racontait qu'elle était déja venue dans une salle d'Arcades, mais celle qu'elle a dû visiter devait être bien plus grande et plus remplie de bornes. Mais qu'importe, si cela lui rappelait ses souvenirs, c'était tant mieux !
Le Rapide était pourtant bien intrigué lorsqu'elle finit par lâcher qu'elle s'était inquiétée pour la personne qui l'accompagnait. Il avait envie d'en savoir la raison, s'étonnant lui-même de faire autant preuve de curiosité, surtout face à une Garçonne Perdue, alors qu'il avait l'habitude de fuir ou d'effrayer cette communauté.

Même si la blonde disait que ce n'était pas important, le robot la rassura en disant que si cela comptait pour elle, alors l'on pouvait se ficher de la valeur ou de l'importance de cette chose, du moment qu'elle en avait à ses yeux seulement.
Pourtant, dans la carcasse de métal, une certaine formulation de l'une des phrases de l'adolescente trouble Rounard, si bien qu'il reste silencieux un moment pour remettre tout en place.

Elle avait parlé de ce monstre qui se vêtissait de la peau d'enfants. Il avait cru qu'elle parlait d'un monstre, d'une entité de l'Île qui aurait pris le contrôle de cette personne dont elle parlait.
Mais là... Elle disait connaître ce monstre, l'avoir côtoyé dans le passé. Il s'agissait donc d'une personne. Elle parlait d'une personne qui se vêtissaut de la peau d'enfants...
Comment pouvoir faire preuve d'une telle cruauté ? Était-ce seulement possible ?

- Ton monstrrre... est un humain ? Que lui est-il arrivé, p-p-pourquoi avais-tu peur de ce qu'il pouvait se p-p-passer pour lui ?

Demanda alors siudainement l'animatronique, sans se relever pour autant, brusquement plus méfiant. Il n'aimait pas du tout, du tout, cette histoire de monstre...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyJeu 9 Aoû 2018 - 13:39

Le monstre était-il humain ?

- Oui, enfin... celui qu'il a dévoré l'était. C'était un très gentil humain...

Soap ne voulait pas admettre que Pit soit Elliott. Selon elle, on ne pouvait devenir comme cela sans être à l'origine un monstre. Et son aîné n'avait jamais donné cette impression de monstruosité. Ça n'avait rien à voir.

Du revers de la main, la fillette s'essuya une larme au coin de l'oeil droit.

Elle avait l'impression qu'elle ne vivait que pour cette histoire. Elle ne faisait que ça... Elle était venue ici à cause de lui, elle était sans cesse en train de chercher à le récupérer. Mais elle a vu le changement, elle l'a vu devenir de plus en plus faux.

Les fameux sourires qui n'étaient que des masques.

- Rounard, t'en fais pas pour cette histoire. Je le vois tomber de plus en plus, et l'enfant qui a été dévoré... je pense qu'il n'en reste que l'apparence. C'est sans doute fini, je dois tenter de l'empêcher de faire pire. Même si c'est compliqué et lent.

Soap chercha à fuir le regard en jouant avec la peluche.

- Si tu croises un jour un garçon plus grand que moi, mais qui a les mêmes cheveux et les mêmes yeux que ceux-ci... si tu n'as pas envie de te montrer à lui, ne te montre pas. Il n'en vaut plus la peine.

Elle avait désigné sa chevelure et ses prunelles, avant de baisser à nouveau la tête.

- Je crois que je devrais retourner au Grand Arbre, je t'ai assez embêté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyLun 29 Oct 2018 - 21:53

C'était toujours cette histoire de monstre qui avait dévoré un humain... pourquoi, quelle idée d'avoir fait une chose pareille ? Dans quel but une telle Créature avait-elle fait cela ? Était-ce pour se nourrir, ou simplement pour effrayer ? Tant de possibilités qui faisaient quelques peu chauffer les circuits du robot, à force de trop penser.
Mais que Soap paraissait triste, même si elle voulait ne rien laisser paraître ! Cela faisait longtemps que Rounard n'avait pas ressenti de la pitié pour un quelconque gamin du Grand Arbre. Mais elle, cette petite-là, semblait mériter d'être écoutée, comprise, aidée.

Les oreilles de l'animatronique se baissèrent de dépit lorsqu'il vit la jeune fille essuyer une larme perlant à ses yeux du revers de la main. Il voulait tellement faire quelque chose... éliminervle monstre aurait été simple, mais comme il s'agissait d'un des proches de la Garçonne, cela lui ferait plus de mal que de bien...

- Rounard, t'en fais pas pour cette histoire. Je le vois tomber de plus en plus, et l'enfant qui a été dévoré... je pense qu'il n'en reste que l'apparence. C'est sans doute fini, je dois tenter de l'empêcher de faire pire. Même si c'est compliqué et lent.

Lui dit soudain l'Indifférente, cherchant visiblement à éviter les yeux de plastique du renard robotique. Celui-ci fut quelques peu hébété, dérangé par ses paroles. Elle ne pouvait pas s'en sortir toute seule face à son monstre...
Rounard resta ainsi sans rien dire, alors que Soap lui faisait la description de son némésis. Il se repassait en mémoire tout ce qu'elle avait dit à son propos jusque maintenant... et tout à coup, son cache-œil se redressa d'un coup sec, ses paupières faisant de même en un cliquetis bruyant.

Si similaires... ils paraissaient si similaires, physiquement parlant ! Des blonds aux yeux verts... Et cette histoire de mère qui utilisait son enfant, cette réflexion au tout début de la conversation... et cet ours, Elliott, destiné à une personne, au monstre que la jeune fille voulait retrouver sur l'Île...
Tout était clair, ils avaient forcément un lien de parenté ! Le Rapide avait fini par comprendre l'importance de ces liens si précieux, en côtoyant des frères et sœurs, ou encore des cousins... et la Récolteuse avait l'air de tellement tenir à son monstre que cela ne faisat aucun doute !

- Je n'ai pas grand chose à fairrre de mes journées, surrrtout pas avec un t-t-temps pareil... tu peux-tu peux-tu peux rrrester aussi longtemps que tu le veux, tu sais.

Ce fut ce que l'animatronique répondit à l'Indifférente lorsque celle-ci lui fit comprendre qu'elle voulait se retirer. Il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre, plus sérieusement, tout en se redressant en un grincement métallique :

- Le monstrrre est de ta famille... j-j-j'ai raison ?

Et il s'en voulait de ne pas l'avoir compris tout de suite.
Mais maintenant, c'était clair comme de l'eau de roche.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyMar 30 Oct 2018 - 13:04

Alors que la fillette s'en allait dans des souvenirs en bulles de savon, la voix étrange du robot la ramena au présent. Elle écouta d'une oreille avant de tourner la tête vers la créature. Rounard avait parlé d'une chose précise.

Une chose triste.

Une chose que Soap n'aimait pas plus que ça.

Elle eut un petit sourire un peu cassé, sortant un son doux malgré la peine qui pensait sur son coeur.

- ... Le monstre a pris la place de mon grand frère.

Haussement d'épaules, comme pour dire que les choses étaient comme ça. Et tant pis. Rien ne changera à nouveau. Plus jamais rien.

Elle serra la peluche dans ses bras avant d'y enfuir le visage, pour vite cacher les larmes. L'Indifférente tourna le visage à nouveau vers Rounard, restant accrochée au jouet.

- Mais je sais qu'il fait des erreurs et qu'il tombera tout seul. Et peut-être qu'il reviendra, mon frère... Enfin, non, je ne pense pas. Puisque l'Île a sûrement déjà tout englouti de ses souvenirs.

Soap posa la main sur l'avant-patte du Rapide et tapota quatre fois avant de reprendre l'ours en peluche.

- On est compliqué, les humains.

Un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyLun 7 Jan 2019 - 20:48

En règle général, un robot ne peut, un robot ne sait faire preuve d'empathie. Pourtant, ceux présents sur Neverland n'étaient pas des robots ordinaires. Ils avaient une conscience, des agissement plus ou moins humains, comparé aux aspects plus ou moins primitifs de certains autres êtres vivants constituant la faune de l'Ile.
Alors, quand Soap avoua au renard robotique que ledit monstre, qu'elle avait mentionné à maintes et maintes reprises, était en fait son frère aîné, les oreilles de la carcasse métallique s'abaissèrent d'elles-même. Comme il devait être dur de voir que quelqu'un avec qui l'on partageait la vie auparavant ne vous reconnait même plus, et que cette personne ne ressemble plus en rien à ce qu'elle fût !

La jeune se Récolteuse avait pourtant un petit espoir, celui que les choses redeviennent comme avant, bien vite balayé malgré tout. Elle laissa tomber, elle abandonnait. Comme cela devait être dur aussi… comment pourrait-il la rassurer, lui redonner un peu de courage ?
Lui aussi était du genre à facilement perdre espoir, que ce soit pour son cas ou pour celui des Garçons Perdus à qui il accordait sa pleine confiance. Mais dans un sens, Soap n'était-elle pas la preuve qu'ils n'étaient pas tous pareils ?

Rounard était perturbé; il ne savait plus vraiment quoi penser. Se trompait-il aussi en se disant que les choses ne changeraient jamais ? Il devait être sûr qu'il avait tort pour pouvoir avoir son mot à dire dans cette conversation… car il ne pouvait rien contre la tristesse de l'Indifférente et ça, dans son petit cœur de métal de robot conscient, ça lui faisait un peu mal.

- Si les humains n'étaient pas compliqués, ils se-ils se-ils se ressembleraient tous, il n'y aurrrrait peut-être pas de problèmes, mais ce serrrait monotone…

Fit l'animatronique, en réponse à la jeune fille qui trouvait les humains compliqués. Il tendit de lui même sa patte à la Perdue, comme pour réclamer, inconsciemment, une caresse. Ne venait-elle pas de l'effleurer un peu, à l'instant ? Bien que toucher un appendice robotique à mi-chemin entre une main et une patte, dénudée de fourrure, ne donne pas particulièrement envie.

- Chacun a ses malheurrrs. Tu as le tien, m-m-moi, le mien… mais je pense qu'il faut se dire que petit à petit, tout s'arrangera. Ou du-ou du-ou du moins, que quelque chose viendra compenser le malheurrr.

Rajouta le Rapide en une vaine tentative pour rassurer son interlocutrice. Pourvu que cela fasse un peu son effet, que ses mots l'atteignent… et qu'il en prenne, lui aussi, de la graine. C'est bien beau de donner une leçon de vie à autrui, si l'on en prend pas compte soi-même…






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptyMar 15 Jan 2019 - 13:02

Toute l'attention de la jeune fille se figeait sur le robot étrange aux airs de renard. Les prunelles beaucoup trop vertes se posaient un peu partout dans le décor, avant de s'intéresser à la peluche qui ne quittait jamais ses mains.

Soap joua avec l'ours abîmé, bougeant les pattes avant d'observer à nouveau Rounard. Elle se disait que l'île ne créait étrangement pas que du beau et enfantin, que beaucoup de choses étaient fichues, salies, cassées... C'était ça la véritable norme ? Le cassé ?

Cette pensé fit froncer les sourcils de la récolteuse, fallait-il tout détruire pour que seules les vérités soient visibles ? Casser les choses afin de briser les illusions ? Comme l'étaient les sourires ?

L'Indifférente posa la patte avant gauche de son ourson sur celle du Rapide, la peluche ne tenait qu'à quelques fils et ressemblait sans doute à tout le reste. Au décor, à ses habitants...

- Oui, bien sûr, tu as raison.

Elle tapota gentiment de la patte du jouet avant de marcher en direction de son panier, y arrangeant le contenu, y plaçant doucement la peluche. Elle avait regardé tout autour d'elle, elle y voyait un genre de reflet, une inspiration à quelque chose. Ce qui se passait lorsque quelque chose de pourri prenait le pouvoir. Ou une saleté qui se répandait.

Comme le sang de sa mère probablement.

- Mais, il faut faire attention à ce qui est toxique. J'espère que vous ne craignez rien en vivant ici, toi et les autres.

Ce qui était toxique, cela pouvait s'appliquer à bien des situations. Des gens, des lieux, des objets, des matières, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rounard
Rounard

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : Le Rapide
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Viens si tu l'oses, marin d'eau douce !
✘ LIENS : Let's try to make it right
Don't wanna start a fight

Bug en firebrick ~


À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 EmptySam 11 Mai 2019 - 15:09

Au final, ce fut la patte de l’ours maltraité, Elliott donc, qui vint tapoter sur l’appendice mécanique du robot, qui posa les billes de plastique lui servant d’yeux sur la peluche avant de les remonter vers la propriétaire. Elle paraissait soucieuse. A quoi pouvait-elle penser, maintenant ? Le Rapide n’eut même pas le temps d’obtenir sa réponse que la jeune fille s’éloignait déjà vers son panier pour y poser son ours et y faire un peu de rangement. Elle devait plier bagages, visiblement…
Mais Soap n’avait pas décidé de s’en aller sans un mot. Et quels mots… faire attention à ce qui est « toxique ». Et elle s’inquiétait de la sécurité des animatroniques au Parc. C’était vraiment gentil et prévenant de sa part…

La réplique étonne un peu Rounard. Être en danger, ici ? Bien sûr que non, ce n’était pas possible… Le vieux Restaurant était typiquement le lieu d’habitation des animatroniques (autre que l’usine dans laquelle ils pouvaient être fabriqués). Ils y étaient habitués, en connaissaient les moindres recoins, mais il était malgré tout impossible pour eux de savoir comment ils s’y étaient tous retrouvés, et surtout, comment ils avaient réussi à atterrir sur l’Ile. Quelle était donc leur origine ? Il semblait comme y avoir eu une perte de mémoire collective chez ces robots spécifiquement....

- Allons ma petite, pas d’inqui-inqui-inquiétude. Nous connaissons ce lieu par cœurrr, et nous sommes aussi bien plus résistants q-q-que vous.

La rassura le renard robotique en frappant lui-même sur son torse, sa carcasse de fer qui émit un son métallique, en prenant soin d’éviter les trous. C’était une preuve qu’ils étaient non seulement plus résistants physiquement, mais aussi sûrement mentalement. Si certains faiblissaient devant les humains et autres peuples de l’Ile, d’autre n’avaient aucun problème. Et peu importe les menaces présentes au Parc, surtout lesdits clowns qui rôdaient et n’avaient rien de sympathique, leur principale faiblesse restait l’usure.
Avec cette pluie par exemple, pas question de sortir de peur de littéralement rouiller sur place ! Ce fut le même cas lors de la Canicule ; Nandy était entre autres tombé en panne à cause d’une surchauffe. Et puis, si quelqu’un ne venait pas s’occuper de leurs articulations de temps en temps, ils étaient bons pour la casse.

- Nous sommes même assez trrranquilles ici… je me-je me-je me méfierai plus du Grrrand Arbre que du Parc…

Rajouta-t-il, serrant sa mâchoire de ferraille si fort qu’elle en grinça. Il en avait connu, des Perdus qui se rendaient la vie dure. Ils sont sûrement plus cruels entre eux et rendent par conséquent leur lieu de vie plus dangereux que le Parc lui-même. Du moins, c’est ce que Rounard pensait ; les lieux sont si vastes..

- Tu sembles vouloir partirrr… tu n’as donc besoin de r-r-rien d’autre ?

S’enquit-il ensuite, ses oreilles se baissant sans qu’il ne s’en rende compte ; il était un peu déçu, quand même… Au fond, il voulait qu’elle reste ; voilà un bon bout de temps qu’il n’avait pas gentiment discuté avec une enfant. Aucun mal -ou presque- ne fut fait, et la compagnie fut plaisante. Dommage que cela doive se finir… toutes les bonnes choses ont une fin. Et ce n’est pas avec ce temps pluvieux que l’animatronique pourra songer à mettre la truffe dehors.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: À l'eau, ça rouille   À l'eau, ça rouille - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Effets rouille
» [Tuto] La Rouille
» [Nécrons] La dynastie grinçante!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Parc d'Attraction-