Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 549
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Sam 14 Mai - 10:19



Le visage de l'aimée s'apaise, ses traits se détendent. Voilà... La lumière est revenue dans ses yeux clairs. Sous la peau tatouée, sous les muscles saillants, sous les côtes, le coeur de Carne tambourine, comme pour sortir de sa poitrine.

Il comprend.

Il comprend qu'il doit la laisser repartir pour mieux l'aimer. Que de choix, il n'en a pas. Est-ce donc si compliqué l'amour des grands ? Sur sa langue, la saveur est puissante, parfois douce, parfois épicée et toujours amère lorsque la bouchée est depuis longtemps digérée. C'est un festin vertigineux qui laisse pourtant un creux dans l’estomac. Enfant, il ne se rappelle pas avoir autant réfléchi. Ses émotions ont toujours été naturelles et décomplexées. Il se remémore nettement sa Faim, celle de cette époque qui l'a conduit jusqu’ici. Littérale et brute.

Et du manque.

Du manque de Sangre.
Petite, elle lui prit la main pour aller courir sur les toits.
Petite, elle l'entraina dans les cieux avec Peter Pan.
Perdue, il demeura de toutes ses expéditions.
Perdue, ils chutèrent ensemble dans cette grotte.
Blessée, il la dévora sans retenue et sa carcasse poussa pour en payer le prix.
Morte, elle était devenue le centre de tout son dogme.
A présent, c'était son âme qui murissait à son contact.
Sangre est le moteur de toutes ses vies. Seul, il n'a jamais su avancer. Sa présence comme son absence sculpte la silhouette de son existence. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement marcher à ses cotés ?

- Je... Tu... J'ai changé depuis... Ça ne te dérange pas ?

Ô Grande Mère, tu es d'une sournoiserie sans limites.
Carne fronce les sourcils, sans comprendre.

- Tu as grandi ? fait-il en soulignant l'évidence d'un haussement d'épaules.

Non, non ce n'est pas ce qu'elle semble vouloir dire. Il plisse les yeux, soudain, happé par la réflexion. La graine germe et fait sortir de terre une pousse.

L'Oubli a lessivé , pour beaucoup, ses souvenirs émus. Il les chérit comme des objets précieux, entourés de ouate et de papier-bulles qui lui barrent la vue. Après des années à les entreposer comme des trésors dans les vieilles malles de sa mémoire, il les dépiaute pour mieux les contempler.

Sangre était rousse, la tignasse pleine de boucles et les joues pleines de sons.
Elle aussi.
Sangre était boulote, pleine de chair potelée réjouissante.
Elle est fine, élancée et , hormis son visage poupon, elle demeure une liane agile. Svelte.
Et alors ?

La pousse s'étire et se découpe en tiges. Carne caresse le front de sa moitié, dégringole l'arrête de son nez du bout de ses doigts, soucieux.

Sangre était volontaire, pétillante, courageuse. La répartie facile barbouillant autant sa bouche que son amour des framboises.
Elle aussi.
Sangre  adorait courir sous la pluie et braver la flotte, souvent pour défier les cieux.
Elle en a une terreur incontrôlée.
Et alors ?

La tige s’alourdit de feuilles à larges rainures. Les bourgeons naissent en grappes, encrant leurs racines profondément dans sa cervelle.

Sangre n'a jamais été jolie.
Arrête !
Sangre n'a jamais eu pour elle que sa force de caractère et la chaleur de ses rires tonitruants.
Et alors ?
Sangre est morte.
Tais-toi !
Qui peut bien être assez bête pour croire qu'on peut revenir de l'autre rive ?
Moi !
Elle. Elle est belle, valeureuse et vivante. Là. Là contre lui.

Elle est vraie.

Carne assèche le reste de larmes sous les yeux rougis de la femme qu'il tient dans ses bras. Alors il réalise brusquement une réalité crue : elle a les yeux bleus.

Floraison.

Ceux de Sangre étaient verts.
Ta gueule !

Carne la sert brusquement contre lui pour lui dissimuler son effroi.

- J'm'en fous ! T'entends ? On s'en fout...

Vraiment ?
Les pétales de ses doutes s'envolent dans le vent pourrissant.








Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours partante pour une aventure !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Sam 14 Mai - 19:26




Échec et Mat
Et après ?
avec Carne






- Tu as grandi ?

Tu as envie de soupirer, de soulagement. Il n'a pas compris.
Lâche.
Mais tu vois le doute s'insinuer, goutte par goutte, dans ses yeux dorés.
Non, non, non, pitié. Tu aimerais faire marche arrière, tu veux hurler d'oublier tes mots.
Mais c'est trop tard Stealth.
Il te touche comme si il te découvrait pour la première fois.
Stealth. Pas Sangre.
Tes yeux le supplient, le supplient de ne pas avancer plus dans son cheminement ; de tout abandonner, de faire comme avant, comme si il ne s'était rien passé. De faire semblant, comme depuis le commencement.

Alors la lumière se fait. Tu le vois, dans ses yeux, quand il les plantent dans les tiens.
Ça ne dure qu'une fraction de seconde mais tu l'as vu. Cette horreur de la vérité.

Il sait.

Un trou s'ouvre sous ton corps et tu te sens tomber, tomber dans la profondeur infinie de ton mensonge.
Tu étais prévenue...
Mais quelque chose te rattrape, te retient, de sombrer plus encore.
Les bras de Carne autour de toi.
Il te serre fort, si fort. Ça fait mal.
Comme si il avait peur que tu tombes, que tu disparaisses, que tu fuis.
Les yeux écarquillés tu fixes la pluie qui tombe dehors.
Elle ne te fait plus peur en cet instant.
Compte seulement Carne.

- J'm'en fous ! T'entends ? On s'en fout...

Ton coeur se remet à battre, l'air entre de nouveau dans tes poumons.
Il s'en fout, il t'aime, il te l'a dit.
Mais... Et si c'était un mensonge ? Tu lui as bien menti sans cesse. Il ne peut pas ne rien faire, ne rien dire. Tu as usurpé l'identité de sa Sangre.
Il ne peut pas s'en foutre.
Mais tu es bien trop lâche pour lui dire, pour t'enfoncer, tu fuis, comme toujours, pas vrai Stealth ?

"Tu m'aimes quand même ? Malgré... Tout ça ?"

...
La fuite serait-elle finie ?
Félicitations Stealth, tu es encore là, encore vivante.
Pour l'instant...


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 549
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Sam 14 Mai - 22:11



"Elle".
Sangre !
Elle a le coeur qui bat plus vite. Il en ressent chaque fibre gonflée d'oxygène, en écho de sa propre carcasse. C’est bien réel ! Est-ce important de savoir la véritable nature de tout cela ? La Grande Mère reste secrète quand à ses chemins et la partition composée par ses murmures. Le miracle est tout de même sous ses yeux.
"Elle" lui ressemble .
"Elle" est arrivée dans sa vie à un moment charnière où il ne croyait plus avec la même force, où la tentation l'avait emporté. Et pour éclairer sa foi, chasser le sel et purifier le sang, l'Ile lui a envoyé un signe.

"Elle".

-Tu m'aimes quand même ? Malgré... Tout ça ?
- Malgré quoi ?

Pourquoi s'échine-t-elle à y revenir ? La vraie question n'est pas là. La vraie question est plus simple et plus compliquée à la fois.

- Sens. Là...

Et de sa main il guide son oreille à son torse tatoué pour qu'elle puisse écouter les battements précipités de son palpitant. De son autre main, il enveloppe sa paume et la fait glisser vers son désir, à travers le tissus tendu du pauvre Fiente.

- Et là.

Ses pommettes acérées rosissent quelque peu, mais il continue de la faire cheminer en lui. Il souffle sur ses doigts, colle son front contre le sien.

- Et là.Tout ça, ça ment pas. J'te l'ai même dit avec des mots....

Puis il la regarde droit dans les yeux, sans moyen pour elle d'échapper à la vérité qu'elle garde tapie au fond de sa conscience.

- Dis-moi, avec les tiens.

Dis-moi qui t'es.
Dis-moi qu'tu m'aimes.
Dis-moi que chuis pardonné pour mes péchés, quelque soit le nom que la Grande Mère a pu te donner.









Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours partante pour une aventure !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Sam 14 Mai - 23:17




Échec et Mat
Et après ?
avec Carne





- Malgré quoi ?

Il n'a donc pas compris ?
Ou il ne veut pas comprendre ?

Ton visage se retrouve soudain sur son torse, tu sens son cœur battre, tu le sens battre tout contre ta joue, comme s'il voulait sortir.
Ta main est guidée vers autre chose, de dur et palpitant aussi.
Un frisson d'envie.
Puis vos visages se touchent et tu peux voir le rose qui l'a envahi.
Vos souffles se mêlent puis vos regard. Tu es comme prisonnière de cet or en fusion, incapable de te détourner, happée par son injonction.

- Dis-moi, avec les tiens.

Tu paniques. Ta respiration s'emballe. Tu ne sais pas quoi faire, quoi dire. Tu veux tout lui dire mais tu as peur, encore, beaucoup, trop.
Il faut que tu lui dises. Il faut que... Non tu en es incapable.
Les mots ses coincent, dans ton esprit, dans ta gorge.

"Je..."

Tu suffoques, étouffée par ton mensonge et la vérité qui veut sortir.
Les yeux écarquillés, la bouche entrouverte dans un appel d'air et de courage désespéré.

"Carne je..."

Tu aimerais baisser les yeux, rompre le contact, mais tu en es incapable. Dans un souffle, presque inaudible :

"Je t'aime."

Il faut que tu lui échappes. Tu ne peux pas tenir plus longtemps.
Alors tu l'embrasses, complètement désespérée, tellement collée à lui que tu te dérobes à ses yeux.
Ta bouche glisse le long de ses lèvres.
Tu ne peux pas.
Tu gémis :

"Je n'y arrive pas."



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 549
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Dim 15 Mai - 9:55



Le corps de la jeune fille est honnête, sa langue beaucoup moins. Carne demeure silencieux en écoutant les deux. L'étreinte le brule presque et le baiser qu'on lui accorde est dévoré goulument. Il n'est qu'un homme dont la parole va à l'encontre de toute la volonté de sa carcasse. La perte de ce contact le laisse orphelin. Cette expérience est bien plus difficile à vivre que les tentations salées de son Péché Mignon.
Manger ou être mangé, telle est la loi divine.
Son refus de se nourrir d' "elle" est un défi contre nature.
Une épreuve.

L'idée le traverse qu'il est peut-être aussi l'épreuve de quelqu'un d'autre.

La Grande Mère se joue de ses enfants et compose ses mélodies à plusieurs temps.
Il le voit bien, qu'elle se bat sa douce, que sa tête se refuse à accorder toute bénédiction à son coeur. Sa confession est sincère : on ne peut qu'arracher ces mots là de haute lutte à la vérité pour en perdre le souffle. Mais le danger demeure. La Faim plane prête à dévorer cette Sangre là, cuisinant son innocence à petit feu. Il est conscient qu'il est cette fois-ci également le tentateur, la sirène de la grotte. Il ferme les yeux. Tout cela lui donne mal au crâne, mal à l'âme. La guidance d'un maitre lui manque cruellement. Mamba, Hyène ou Malik n'ont aucune réponse à apporter à ses tourments.
Il doit choisir, comme un grand, seul. Il décide de ne pas répéter son erreur d'enfant.

C'est lui l'adulte.

-Alors ne te force pas.

Il dépose un chaste baiser sur son front. Extrême onction. Le reste du chemin, elle devra le faire seule pour trouver l'accord parfait entre son coeur et sa tête. Il la sert contre lui, en silence. Il ne proférera plus un mot superflu. Si cet instant est le dernier, il veut pouvoir le garder en bouche le plus longtemps possible. Il respire avec délice le parfum de ses cheveux, sa peau contre la sienne, un souffle pour deux. C'est une harmonie précaire, le temps d'une averse.

Lorsque la pluie s'arrête, son coeur fait presque de même. Il rompt leur retraite pour s'aventurer au dehors. Il l'aide à la relever et il chemine ainsi, main dans la main, jusqu’au bord de la rivière.

- Dans cette portion de forêt, doit y'avoir ton Grand Arbre, dit-il en désignant l'autre berge. Il rajuste ses lambeaux de robe pour la couvrir au mieux, gauchement. Moi... J'peux pas traverser.

Il la regarde, ses doigts crispés sur son poignet. La lâcher, c'est mourir un peu. La retenir c'est la voir crever sous ses yeux. " Dans chaque bonjour affectueux, il y a un au revoir amère" dit la chanson. C’est on ne peut plus vrai et d'avantage quand l'on décide de vous soulager d'un morceau entier de vous même.

- J't'attendrais...

C'est saignant tout en dedans, bien plus que les morsures de Lame ou de Saline. Elle ne reviendra pas. Il le sait.
Jamais.
Jamais.
Jamais....










Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours partante pour une aventure !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Lun 16 Mai - 2:53




Échec et Mat
Et après ?
avec Carne






-Alors ne te force pas.

Et ses lèvres effleurent ton âme.
Tu fermes les yeux, la souffle soudainement calme. C'est fini. Pour l'instant.
Vous vous réfugiez dans les bras l'un de l'autre, dans votre monde en pause, entre deux mondes ; entre deux crises.
C'est doux et triste, si triste. Ça a comme un goût d'adieu.
Ça l'a déjà été et vous vous êtes retrouvés, c'est ce que tu te répètes pour te rassurer.
Mais cette fois ci c'est différent. Si tu le revois, cela signifiera ta fin.
Tu tentes de taire cette voix qui te suit depuis le début, la voix de la raison, et de profiter de l'instant.
Votre instant.

Ce sera la première et dernière fois que tu regretteras autant la fin d'une averse. La fin de votre monde fragile et éphémère.
Mais Carne ne te lâche pas, sa main réchauffe la tienne et tu savoures cette sensation inconnue. Il ne te lâchera pas.

Et puis vient le moment. Les adieux.
La rivière est là, de l'autre côté se trouve le Grand Arbre. Carne a raison et cela ne t'inquiète même pas de savoir qu'un pirate connait si bien votre cachette.
Tu rougis lorsqu'il tente de cacher ton corps avec les lambeaux de ta robe. Tu rabats tes cheveux sur ta poitrine, afin de cacher son changement. Tu regrettes ta cape noire, tu ne la quitteras plus une fois rentrée, elle sera ton armure face au bannissement.
Mais combien de temps cela va-t-il te sauver ? Pas indéfiniment.

- J't'attendrais...

Tes yeux se posent sur lui, votre détresse se fait écho, s’amplifie mutuellement en un requiem.
Tout dans votre avenir pue la mort.
Pourtant tu ne penses déjà qu'à le revoir.
Tu acquiesces et, te mettant sur la pointe des pieds, déposes un baiser au coin de ses lèvres.

Tu traverses le guet le pas sûr et léger, tu connais cette rivière par cœur. Tu rentres chez toi...
De l'autre côté, tu te figes. Tu hésites, tu te fais violence. Si tu te retournes tu ne pourras plus repartir. Il faut que tu avances, tu es une cheffe, la plus brave, l'Ardente, tes éclaireurs d'attendent.
Ton corps reprend son tonus, tes épaules se redressent, ton menton se lève et tu rentres au Grand Arbre en tant que Stealth.

Si tu revois Carne un jour, c'est que tu auras été bannie, mais alors, la vie ne vaudra plus d'être vécue.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1550

MessageSujet: Re: Échec et Mat   Mar 17 Mai - 14:34

The End


Ta loyauté jamais n'a encore fait défaut,
Mais le roi t'a prévenu du plus tragique des maux,
L'amour est un poison que tu ne combats plus,
Et il pleurera quand il te sauras déchue.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Échec et Mat   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'échec critique de Duke Nukem Forever fait une première victime
» Game Cube : Le plus grand échec de Nintendo? (hors VB)
» [Société Jap] Shogi (jeu d'échec Japonais).
» Le film Dofus est un échec
» Call Of Duty modern warfare 2!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-