Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1264
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Well, he looks at me... and I look at him...   Ven 11 Nov 2016 - 15:54

Ce n'est pas comme ça qu'on console un gamin qui vient de perdre un bras. Sa conscience exaspérée essaie de lui faire comprendre, mais Freckles n'écoute pas. Il a beau être gentil, vouloir le meilleur, même pour ceux qui n'en veulent pas, il ne supporte pas qu'on s’apitoie sur son sort, que ce soit justifié ou non. Lucky aurait du mourir, il n'est pas mort. D'autres, eux, sont morts. Il n'y a pas une semaine sans qu'un gamin ne noie, se perde, se fasse tuer par un monstre ou un pirate. Il a du faire son deuil des autres, continuer sans eux. Il est sûr que Lucky se fiche de tous ces là. Lucky ne pense qu'à lui et à son bras et à son petit malheur, et Freckles est très résolu de le laisser là.
Sa résolution flanche un peu lorsqu'il voit le petit livreur au bord des larmes.

- Le jour où j’aurai besoin de tes conseils : tues-moi, ok ?

Et se rétablit de nouveau. Le ton de sa voix dégouline de haine et Lucky est, et restera, un petit con d'ingrat.

- Laisse-moi maintenant. J’suis… très. Très. Fatigué.

« Non », il veut rétorquer, parce qu'il n'en a pas fini. Il ne sait toujours pas ce qui s'est passé avec Sissy, à la Machine, il ne sait toujours pas si ce bras est dangereux, si Lucky lui-même est dangereux. Il ne sait pas s'il va pouvoir rester avec eux, reprendre le travail. Il n'a eu le droit à aucune réponse. Juste à des remarques crachées. Il a besoin de rester là pour obtenir ce qu'il veut. Pour prouver peut-être qu'il est plus que ce qu'on lui reproche, et qu'il peut tenir tête à un gosse de neuf ans, bordel ! Mais il est à peu près sûr que Lucky va chialer, et aucun d'entre eux ne veut voir ça.
Il se lève, hausse les épaules et recule d'un pas.

« Okay. » Il prend sur lui. Sois gentil. Sois professionnel. Sois chef. Et sourit un peu. « Si tu décides d'arrêter de chouiner et que tu veux parler sérieusement, demande à un soigneur de venir me chercher. »

Lucky ne le fera pas, il le sait. Tout ça échappe à son contrôle. C'est un peu triste, mais il a fait ce qu'il pouvait, pas vrai ? Avec la mauvaise volonté du gosse, en tout cas. Freckles sort de l'infirmerie, retrouve Sissy qui attend anxieusement sur le perron. Lui adresse un signe de tête. Non.
Comme si tout était déjà définitivement perdu.

▲▼▲▼▲

Tout était soudain si calme. Le feu du combat retombé, des nappes de froid gelaient ses os. Couteau pointé face à lui, il reprenait sa respiration, souffle après souffle, dans un silence terrible. Ignorant tout autour de celui qu'il avait face à lui, Lucky. Lucky pas-Lucky, le pirate, le traître. Qui le regardait menton levé comme pour accepter son sort. Accepter sa défaite, et sa conséquence. Freckles trouva ça presque admirable : fair play, du moins. Ça le rendait beaucoup plus calme lui aussi, presque timide face à sa propre victoire.
Inconsciemment, il imitait sa dignité. Même son ennemi semblait le dire :
Fais le.
Tue le.
Et ce n'était pas qu'il hésitait, qu'il aie soudain des remords ou une forme de nostalgie. Il n'avait pas pensé une seconde pouvoir retrouver Lucky, le ramener à la raison, lui offrir une forme de rédemption. C'était un traître. Le simple fait qu'il soit encore en vie était contraire à tous ses principes. Non, il n'hésitait pas à le tuer. Il hésitait à l'égorger, proprement et dignement, ou à lui ouvrir le bide de bas en haut.

Il opta pour la première solution, parce que quand même il n'était pas un monstre.

Il fit même l'effort de s'empêcher de sourire, de ne pas avoir l'air d'un enfant devant un sapin de Noël, juste pour que Lucky meure avec un peu de décence.Il s'avançait, fermait la distance entre eux. A ses yeux il n'y avait plus d'échappatoire, plus de plan B. Ses doigts étaient serrés sur le manche de son arme, esquissant déjà mentalement le geste final. Son cœur battait la mesure comme un compte à rebours.

Il fallait que quelque chose déconne.

Il y avait quelque chose dans l'eau.
Quelque chose qui créa un remous à sa droite, frôla sa cheville, quelque chose de long et écailleux. Un peu contre sa volonté, il fit un pas en arrière. Puis un autre.
Ça ne pouvait pas arriver maintenant. Ils n'avaient pas le droit. Il n'avait pas le droit ! De lui gâcher sa victoire, va vengeance. Il leva les yeux vers le pirate une seconde, l'air furieux, l'air de ne pas y croire, comme si c'était sa faute.
Le monstre sorti de l'eau se dressait entre eux ; serpent ou dragon de plusieurs mètres de haut, à mi chemin entre élégant et sorti tout droit d'un cauchemar.
Dans une autre situation Freckles aurait trouvé ça cool. Adoptable. Situation prone à l'adrénaline.
Là, c'était un cauchemar.
Il avait reculé encore une fois, de plusieurs mètres, l'eau jusqu'aux coudes. Son arme était maintenant pointée sur le danger immédiat. Et la créature les regardait tour à tour comme pour décider lequel serait le plus facile à attaquer.

Freckles leva les yeux vers Lucky, maintenant hors de sa portée. Maintenant assez loin pour courir dans la direction opposée en sachant qu'il ne le poursuivrait pas. Il était dégoûté à l'idée que le monstre le tue à sa place, puérilement. Et il retrouvait tout ce foutoir d'émotions qui l'avaient quitté, refluant en vagues de colère, déception, haine, haine, haine. Putain de Lucky, putain de traître, putain de toi. Putain de chance.

THE END

Suite du rp côté Freckles
Suite du rp côté Jim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: Well, he looks at me... and I look at him...   Ven 13 Jan 2017 - 16:24

The End


Il y a des mots tellement tranchants,
Qu'ils s'avèrent encore plus dangereux,
Que des lames de fer blanc,
Qu'un coup de poing entre les yeux.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Bayou Vaudou-