Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Focus ◭ Fail    Ven 6 Mai 2016 - 0:34

Elle s'est réveillée tout net, comme si elle n'avait jamais dormi. Avec dans la tête, la vision d'une longue corde.
Pas une corde à linge d'extérieur où on met du linge, non. Ça c'est nul, comme vision à avoir au réveil. C'était une corde accrochée dans une chambre, comme une guirlande de petits carrés blancs. Et dans les petits carrés, des couleurs. Des bouts de bleu sur du beige, des taches de rouge sur du blanc. Des visages (flous), des lumières floues. Des trucs souvent flous, toujours moches. Moins moches dans les petits carrés de papier polaroid.
Shark zigzague avec précaution entre les trucs moches qui gisent sur le rivage. Elle a les bras écartés comme un oiseau, pour ne pas tomber. C'est qu'il y a des trucs qui coupent, là dedans. Des trucs qui cognent et piquent et entaillent si on n'y fait pas gaffe. Ses yeux scannent avec zèle tout ce qui est susceptible de blesser, et ça fait une sacrée liste.

C'est pas tant pour elle, que pour Fail. Avec Fail, on a jamais trop de sécurité enfant. Elle se retourne pour bien vérifier qu'il suit, avec ce regard qui n'est réservé qu'à lui : les sourcils pas assez froncés pour cacher un brin de tendresse.

« Ils m'ont dit que c'était par là. »

C'est pour le rassurer lui, mais aussi un peu pour se rassurer elle, qu'elle dit ça.
C'est Reverse qui lui a dit, que Eagle lui avait dit, que machin lui avait dit que truc …. Ou l'inverse. Bref. Les repères sont là, le piano sans notes à droite, la carcasse de voiture à gauche. Mais la plage est tellement encombrée de déchets, qu'elle désespère de l'y trouver, son trésor. Déchet d'un autre, mais son trésor à elle !
Un appareil photo !

Elle se sent un peu coupable. Elle n'a pas dit à Fail pourquoi ils étaient là. Elle voulait lui dire en chemin, mais elle a pas pu. Peut-être qu'elle a un peu honte. C'est pas une mission, c'est pas un job de sentinelle, après tout. C'est juste un caprice. Une idée fixe un peu lointaine qui a resurgi comme un vieux cauchemar, qui resurgit à chaque apparition de Peter et son air morose. Il crie, parfois. Il dit qu'il va tous les retrouver, et les tuer. Ceux du canton.
Shark a un peu peur. Peut-être que cette peur là, elle ferait moins peur si elle réussissait à l'enfermer dans un petit carré blanc.

Elle ne dit pas ça à Fail.
Elle dit :

« Tu dis si tu trouves quelque chose d'intéressant. Et si quelqu'un vient, on s'en va, d'accord. »

Regard sévère.

« Te blesse pas. »

Et elle commence à chercher, méthodiquement. Elle découpe des petites zones bien carrées de recherche, pour ne rien oublier. Elle pense que ça la ferait bien rigoler, Reverse, si elle savait. Reverse aurait sûrement fait des étoiles ou des zigzags de recherche.
Froncement de sourcil.
Le sable lui donne des galets polis, des ciseaux cassés, un livre trempé dans une langue qu'elle ne connaît pas. Une agrafeuse, un harmonica, des lunettes cassées, des coquillages. Elle ne récupère rien, Shark. En fait, elle voit rien. Elle cherche autre chose. Où es-tu, où es-tu, appareil photo ? Un vase brisé, une cuillère, un poisson mort. Sans s'en rendre trop compte, elle s'est mis à marmonner. Marmonner une langue ou une autre.
Allez, t'es où ? J'ai des trucs à mettre en cage, moi.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Focus ◭ Fail    Dim 15 Mai 2016 - 20:35

Il s’est réveillé tout las, comme s’il avait beaucoup trop dormi, et pourtant pas. La faute aux cauchemars. Des cauchemars super nazes dans lesquels des visages qu’il espérait avoir oubliés le poursuivaient jusqu’ici, sur l’île. Le genre de cauchemars qui font se réveiller avec au ventre comme des hauts le coeur et dans la tête comme des petites aiguilles.
Fail a bougonné, ronchonné, en se levant de sa couchette, en se frottant les yeux, en enfilant son jean, puis son t-shirt, en laçant ses baskets, en enfonçant sa casquette fluo sur sa tête, aussi. Mais il est quand même allé se planter devant la cabane de Shark, s’est étonné de la voir aussi debout sinon plus que lui.
S’est gratté le derrière de la tête, du coup, et a haussé les épaules, du coup, mais surtout, a suivi, quand elle a proposé.
Fail aime bien le rivage aux objets échoués. On y trouve toutes sortes de trucs absolument géniaux. En plus, c’est un peu comme de marcher parmi des souvenirs.
Bien que l’excitation n’y soit pas encore tout à fait, en ce jour d’hypothétiques grandes trouvailles dont il ignore tout à vrai dire, le Moineau, mains dans les poches, suit fidèlement sa comparse sentinelle, quoiqu’un chouïa distraitement. À gauche, à droite, ici et puis là, tant de babioles auxquelles résister. Ou pas.
Ils m’ont dit que c’était par là.
Oki~ chantonne-t-il, occupé à se pencher sur une bille striée bleu et jaune.
Le trésor trouve bientôt le fond de sa poche.
Content qu’il est, Fail se dessine même un brin de sourire.
Tu dis si tu trouves quelque chose d'intéressant. Et si quelqu'un vient, on s'en va, d’accord.
Oui m’dame~ chantonne-t-il de plus bel de sa voix de fausset, sans trop avoir écouté.
Te blesse pas.
Non m’dame~
Un germe de bonne humeur prend racine. Shark cherche de son côté, lui du sien, penché sur les promesses jonchant le sol. Pour l’occasion, Fail fait même pivoter la palette de son couvre-chef de sorte qu’elle fasse ombrage à sa nuque plutôt qu’à sa bouille.
De sorte qu’il fait tellement plus cool.
Une cuillère tordue atterrit dans la poche arrière de son jean, bientôt rejointe par un fragment de disque compact.
Accroupi, Fail progresse sur le rivage à petits pas de schtroumpf. Aux pieds du piano, il farfouille dans un amas d’algues saupoudré de cartes à jouer défraîchies. Il cherche la dame de coeur, ne la trouve pas. Plutôt, à farfouiller, il se retrouve bientôt à quatre pattes sous le piano, mieux, à mettre la main sur une paire de lunettes de soleil. Le modèle est du type « oeil de chat », la monture est du type « écaille de tortue ».
Quelque part dans l'autre monde, quelqu’un pleure pour ces Saint-Laurent.
Comblé, Fail les glisse sur son nez et rit tout seul avant de poursuivre son avancée sous l’instrument. Au sortir de l’ombre de la bête, il se redresse, s’apprête à se lever, quand son regard se porte sur un truc.
Plutôt carré, plutôt blanc, et gris, et noir…
Agenouillé, Fail le tourne et retourne entre ses mains, tête inclinée.
Ça ressemble pas aux toutes petites boîtes grises auxquelles il était habitué. Sûrement que c’est mort, sûrement que ça fonctionne plus. Haussant les épaules, il se lève quand même et va trouver Shark.
Clairement, il a plus de chance qu’elle aujourd’hui. Du coup, il a bien envie de lui offrir quelque chose. Un vieux machin ne vaut pas une dame de coeur mais, c’est mieux que… rien?
Tac tac, qu’il lui fait, de l’index, sur l’épaule.
Et de lui tendre le truc, sans dire un mot, de se contenter de repousser d’un doigt ses Saint-Laurent sur son nez en se découpant un sourire timide de coin de bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: Focus ◭ Fail    Lun 23 Mai 2016 - 18:58

Elle rejette sur le côté chaque objet inutile. Si elle avait été Fail, elle ne l'aurait pas fait. Elle le voit du coin de l’œil qui remplit ses poches de déchets et de trucs cassés. Il saura en faire quelque chose, lui, de tout ça. Des trésors à offrir ou à cacher sous l'oreiller. Shark a toujours eu horreur du superflu. Tout ce qui pourrait la faire paraître futile. Quoi ? La photographie n'est pas futile, vu ? Ça sert à …. ça sert. C'est tout.
Fail a glissé sous le piano et elle retourne à sa recherche.
Un bâton de rouge à lèvres brisé. De marker délavé. Un vieux pull tricoté main aux motifs ringards. Une clé.
Elle sursaute au tac tac de son épaule, comme si elle avait oublié qu'elle n'était pas seule. Fail porte une casquette à l'envers et une paire de lunettes de soleil. Il n'y a pas de soleil. Il pleut. Fail est le roi du futile. Mais lui a le droit.

Elle va lui demander ce qu'il veut, mais les mots se bloquent dans sa gorge car il lui tend un truc plutôt carré, blanc, gris et noir.
Et elle a déjà tendu les mains pour l'attraper avec une douceur rare, mais sans un mot de remerciement. Elle imite l'autre sentinelle quelques instants avant, tourne et retourne l'appareil, les yeux écarquillés et l'air de pas y croire.
J'ha-llu-cine, gueule en silence sa bouche entrouverte.
Car c'est bien un authentique appareil qui aurait pu être un des siens, d'avant. Peut-être même que c'est le sien, qui a sagement décidé de prendre le large pour la retrouver. Il est foutu. Il a pris l'eau et le temps. Ses coins sont polis et rayés par des galets. Elle ne voit pas, ou alors fait semblant. Elle lève ses mains pour regarder à travers la cataracte de l'objectif. Focus eeeet.

CLIC.

Elle a visé Fail sans prévenir. Le bouton fait encore un bruit satisfaisant, et le flash, étonnamment, marche encore. Pas le reste. Y a plus d'encre, plus de piles, plus de rouleau, plus rien. Sur Shark, l'effet est le même. Un sourire lui déchire les lèvres pour imiter celui de Fail. Qu'elle cadre de nouveau, l'air expert, après avoir essuyé la lentille de son doigt.

« T'as la classe comme ça ! »

Elle parle comme si sa propre pensée la surprenait. Comme si l'accoutrement de Fail ne prenait de sens qu'à travers la brume blanche de l'objectif.
Elle baisse les mains.

« Peut-être qu'on peut le faire réparer. J'espère. »

Si elle ose aller voir les artisans, oui. Ou la machine, bien sûr, mais elle s'est promis de ne pas y retourner, pas vrai ? Sa résolution faillit en voyant le flan explosé de l'appareil. Jamais deux sans trois, pas vrai ? Qu'est ce qui pourrait arriver de grave ? Et la magie, c'est sûrement plus efficace que toutes les compétences des artisans de l'arbre.
Mhh. Mmmh.
Il ne faudrait pas qu'elle oublie encore que Fail est là. Elle lève la tête de nouveau. C'est lui qui l'a trouvé, en plus, son trésor.
Elle devrait dire merci. Ses yeux se posent de nouveau sur l'appareil.
Elle rosit un peu, et souffle comme si elle avouait quelque chose de grave.

« C'est ça que je cherchais. »

Ça se rapproche d'un merci.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Focus ◭ Fail    Lun 13 Juin 2016 - 14:59

Dans les mains de Shark, le vieil appareil a comme un soubresaut. Ça cliquète et ça illumine et ça dit, dans un langage qui lui est propre, que ça veut vivre.
Fail a un léger soubresaut, cadré par surprise par une Shark pour le moins… inhabituelle. Inhabituellement souriante.
Y’a de quoi se voir contaminé de bonne humeur. Aussi Fail se voit-il à son tour affublé d’un large plus large encore sourire.
T'as la classe comme ça !
Oui? qu’il demande tout petit.
Mais il n’attend pas la réponse pour, Saint-Laurent sur le nez, palette sur la nuque, porter le dessus de sa main droite sous son menton, se prendre la hanche de la gauche et pincer les lèvres.
Strike a pose façon Fail.
Peut-être qu'on peut le faire réparer. J'espère.
Replaçant sa casquette à l’endroit et se redressant, Fail se tapote la bouche du bout de l’index, se donnant un air réflexif. À dire vrai, il n’arrive pas à penser à grand-chose outre le fait qu’il n’a jamais vu Shark comme ça. Comme elle est là maintenant devant lui et avec lui.
Cette Shark-là est non seulement plus amusante, mais surtout, elle a l’air d’être plus heureuse. Et si elle a l’air d’être plus heureuse, c’est sûrement qu’elle l'est.
Bien que la bonne humeur du Polaroid ne soit pas un critère pour l’aimer, ça lui fait quand même plaisir et particulièrement chaud au palpitant, au Moineau, de la voir sourire, celle-là.
Oui… fait-il finalement, comme pour faire acte de présence (d’esprit).
Mais Fail n’a pas la moindre idée de la façon dont ça se répare, ce truc. Il sait seulement que…
C'est ça que je cherchais.
Oui!? s’étonne-t-il en laissant retomber ses bras le long de son corps, sourcils haussés au-dessus de ses verres fumés.
Comment il a fait pour mettre la main dessus!?
Il sait pas.
Et qu’importe pas vrai, puisque le résultat est là : Shark contente.
Par contre, pour qu’elle reste contente, ne faudrait-il pas que son appareil fonctionne?
Sûr, se répond en lui-même la sentinelle.
Aux claudicants méninges de Fail de se mettre en marche. Et ça cliquète et cliquète de claudiquer, ça fume par ses oreilles, et alors, alors…
Shark! Je sais! de se réjouir radieux sourire en prenant Shark par les épaules, légèrement penché pour mieux lui ficher ses grands yeux verts d’illuminé, hélas masqués, en plein dans les siens.
Shark! La Machine! articule-t-il exagérément. Quoi de mieux qu’une machine pour en réparer une autre hein! Logique infaillible. Hein! Suspense. Rien. Tadam!
De ne plus tenir en place, le Moineau relâche Shark pour plutôt lui soutirer une main, qu’elle puisse tenir l’appareil de l’autre. Une pour lui une pour le machin. Plutôt équitable non?
Bref, de lui prendre la main et de l’entraîner sans plus attendre, d’un pas décidé… Par là.
On va te réparer l’appareil! On revient pas au Grand Arbre tant qu’il est pas réparé OK!?
De te réparer l’appareil pour te réparer toi, Shark, que le petit coco de Fail lui siffle entre les deux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: Focus ◭ Fail    Lun 27 Juin 2016 - 22:07

Fail est photogénique. Bien sûr, l'appareil ne marche pas. Il fait beaucoup de bruit, de la lumière, bref, son petit effet, mais rien de plus. Rien n'est gardé, rien ne s'imprime sur un petit carré de papier plastique, aucun moyen, au fond, de vérifier le rendu de Fail. Mais elle le sait, Shark, qu'il est photogénique, parce qu'elle a depuis toujours l’œil du photographe. Et juste comme ça, elle retrouve la vue.
C'est drôle que Fail ait trouvé sans même le vouloir ce qu'elle voulait le plus au monde, quand même.
Shark rayonne tout doucement pour que ça ne se voie pas. Elle se concentre et appuie sur le déclencheur à chaque nouvelle pose de Fail. Oui, comme ça chéri, oui, très bien. Donne moi un air féroce. Grawr. C'est vrai que ça lui va bien, les lunettes. C'est ridicule mais ça lui va bien. C'est encore un des pouvoirs de Fail, de porter si bien le ridicule. Peut-être … Peut-être qu'il serait encore mieux avec la veste, non ? Elle serait à sa taille … Elle ne va quand même pas prêter sa veste à Fail, si ? Non ? Non, quand même pas …
Elle a presque déjà un bras hors d'une manche quand-

Shark! Je sais!

Et ces grands yeux de mouches à hauteur des siens.

Shark! La Machine! Elle se fige. Quoi de mieux qu’une machine pour en réparer une autre hein! Hein! Rien.

Fail lui prend la main qui ne tient pas d'appareil photo, et elle ne l'en empêche pas pour lui dire qu'elle n'est pas sa mère, comme elle le ferait pour toute autre personne. Elle est tellement immobile qu'elle pourrait être morte.

On va te réparer l’appareil! On revient pas au Grand Arbre tant qu’il est pas réparé OK!?
« La Machine », elle répète d'une voix soudain très aiguë.

Au fond, ça tient la route, sa solution. Ça tient carrément la route. Aucun artisan ne saurait réparer ça. Et même, admettons qu'ils le puissent. Où trouverait-elle des batteries, de l'encre, des pellicules ? La Machine, elle, saurait. Même si elle risquait de donner à son appareil quelques yeux, bras, et possiblement une conscience.
Et pourquoi pas, hein ?

Parce que c'est la Machine.
Parce que Shark s'était promis une fois de ne plus jamais revenir, et qu'elle était revenue.
Parce que la deuxième fois avait été pire que la première.
Parce que la Machine est sans doute le pire endroit de l'île, un endroit où les corps changent, où les poupées rient et où Peter pleure.

« Tu peux pas aller à la Machine, Fail. C'est dangereux. »

Elle souffle, mollement. Dit comme ça, c'est bien. C'est comme si c'était Fail, et pas elle, qui risquait le plus là bas. Alors que la vérité, c'est que Fail est grand et fort, et que Shark est terriblement terrifiée.

« Et puis Scar sera fâché si on lui dit pas où on est. »

Et pourquoi pas, hein?
Shark hésite. Elle regarde son appareil photo, puis Fail. Puis les vagues qui s'écrasent près du piano échoué, les sourcils froncés comme pour réfléchir.Ses arguments lui paraissent encore plus nuls une fois qu'elle les a dit.

« En plus la Machine c'est de l'autre côté, alors …. »

Et elle tire dans le sens inverse d'où Fail tire.
D'un pas un peu décidé, maintenant.
Elle ne veut pas dire qu'elle a changé d'avis, alors elle se contente de marcher.

« S'il nous arrive quelque chose ce sera ta faute », elle marmonne.

Mais elle brille.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1451

MessageSujet: Re: Focus ◭ Fail    Dim 15 Jan 2017 - 18:50

The End


Le danger fait bien peur et le danger attire,
C'est pour cela que même si sur sa manche tu tires,
Il n'est pas dit que tes pas changeront de sens,
Pour te mener au coeur d'une pleine inconscience.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Focus ◭ Fail    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [talent] charge / attaque chargée / focus
» enquête Focus 2
» [Vista] Perte de focus sous tous les jeux en full-screen.
» Epic Fail !!!
» Qualifications pour la coupe du monde FOCUS 2011 (forum edf)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Plage Rayonnante :: Le Rivage des Objets Échoués-