Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 290
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Sinners   Ven 5 Aoû 2016 - 0:07

- Y’a même pas de moral sur cette île. Je dirais même que c’est… un truc d’adulte peut-être. À moins que ce ne soit qu’une chose qui n’ait jamais existée.

C'était pratique, de prétendre que les enfants en était dépourvus. Love ne dit rien, ne réagit pas : c'était fatiguant, les débats. Et peu utile.

- Ou alors c'est une chose dont vous êtes visiblement tous les deux dépourvus, ça marche aussi. Enfin, surtout pour toi, elle je la connais pas.

Sourire pour cacher son mépris : la fille pouvait s'inventer une tolérance mais Love était persuadée qu'elle l'avait déjà jugée, catégorisée, mise en boîte. C'était comme ça, c'était pareil pour tous, qu'ils soient au Grand Arbre ou ailleurs.

Les bras de Pit se refermèrent sur elle.

- Je pense que si t’arrêtais de réfléchir, tu irais mieux. Faut savoir s’amuser un peu, c’est pas ce que Pan voulait pour les enfants ?

- M'amuser, moi, t'es sérieux ? Eh, le matin, je bosse. L'après-midi, je cherche des trucs pour toi, et ensuite j'attends, et ça je suis obligée. Tu crois que j'ai le temps pour m'amuser ?!


Ainsi l'adolescente n'avait pas l'occasion de se distraire, quelle tristesse. Love soupira, jeta d'un geste étonnement précis sa cigarette par l'une des fenêtres de la Mercerie. L'odeur de Pit l'enveloppait, lui donnait envie de poursuivre. Si elle sortait la langue pour parcourir ses bleus, cela ferait-il partir l'autre harpie ?

- Elle aussi, elle a une dette, et elle doit payer en nature c'est ça ? Ou c'est juste... une "partenaire" ?

Soupir.

C'est qu'elle avait l'air tenace, l'intruse. Love tourna la tête, lui adressant un regard indifférent par dessus son épaule.

- Je croyais que tu ne devais pas nous embêter longtemps. Tu veux nous rejoindre, peut-être ?

Froids, d'un coup, les mots. Froids, incisifs, tranchants. Des piques à glace déguisés en affirmations.

- Tu ferais mieux d'aller crier ailleurs au lieu de poser des questions.

C'est qu'elle pouvait se montrer garce, quand on l'irritait trop.

Elle rajouta, en français, un sourire aussi sensuel que mauvais aux lèvres :

- Je prendrai bien soin de lui en ton absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Sinners   Lun 15 Aoû 2016 - 17:40

Si le Joker semblait attentif à la Mésange qui montait les tours de sa cage, cela ne signifiait pas qu’il comprendrait du premier coup. Pourtant, elle jouait dans le Jeu, la Mésange. Comme d’autres Poupées. Il faisait même grandement attention à ne pas la casser. C’était toujours ça le problème avec ces versions-là, elles sautaient d’humeur en humeur. Au risque de tomber sur un os au fond de la fosse. Il fallait vraiment les manipuler avec soin, ces Poupées.

D’autres était plutôt comme Love, assises au bord du vide. On ne savait pas ce qui les ferait pencher en avant ou en arrière. À gauche ou à droite. Sur quatre, il n’y avait qu’une direction qui menait au fond… mais difficile de savoir la nature de cette unique direction sans retour. Pit pouvait jouer sans trop se soucier de ce qu’il adviendrait de la Poupée de Vide, elle semblait pouvoir s’accrocher, ou ne pas tomber. Puisque le vide ne verse pas dans le vide, non ?

Le Chef des Raccommodeurs écoutait les paroles qui s’élevaient, se disant de rester en arrière peut-être. Le sourire toujours aux lèvres, pour la forme. Il réfléchissait, se demandant que faire. Comment tourner la suite de cette épisode. Comment ? Difficile de renoncer à l’opportunité que la Lascive offrait au Joker, après cette… diète imposée.
L’histoire de la dette fit glousser le Chef, puis il se contenta d’un signe négatif de la tête. C’était juste une partie de jeu, c’était juste un épisode récurent, comme ça l’avait toujours été. Même avant l’île. Bien que les conditions n’avaient rien à voir à cette époque, et l’esprit du Bouffon du Tyran n’en avait aucune image restante.

C’est la voix de Love qui ramena Pit sur la situation, elle avait l’air… agacée peut-être ? Difficile à dire, mais quelque chose sonnait froid, et les mots ne firent que confirmer ce que le Joker supposait doucement.

Il y avait aussi un groupe de mots, une phrase que le Joker ne comprit absolument pas. C’était à peu près comme ce que radotait des fois Heaven, sans que le Raccommodeur en chef ne puisse y assimiler des significations.

- Mais… pourquoi vous parlez en… ça ? Je comprends pas grand chose après…

Toujours tout sourire, avant de reprendre.

- Et sinon, Heaven, juste pour ton « temps-libre » je t’ai déjà que t’avais pas non plus toujours besoin d’aller chercher quelque chose à mille lieux… ça peut même un truc immatériel des fois.

Cette situation était tout de même très mal tombée en question de timing. Les plateaux de jeu se mélangeaient un peu trop là.

- Je te donnerai toute mon attention plus tard, Heaven, t’inquiète pas.

Puis il se reconcentra sur Love pour lui demander des détails.

- T’as dit quoi avant ?

Toujours tout sourire. Encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Sinners   Mer 17 Aoû 2016 - 14:34


C'est qu'elle commençait à s'impatienter, la Mère des Sentinelles. Mais toute cette histoire n'était pas finie... loin de là. Heaven tiqua à peine, sa bouche se tordant en une grimace, lors de l'obscène proposition. Elle ne devait pas être sérieuse en disant cela, cela devait juste être un moyen de faire partir la Récolteuse, qui tenait encore bon.
Ce fut sa dernière phrase, prononcée dans une langue familière, qui la perturba. Elle comprenait le français. Et elle le parlait. Heaven en resta un moment étonnée, ouvrant de grands yeux, avant que son regard ne s'assombrisse. Là, c'était sûr : elle voulait définitivement que la Mère des Sentinelles passe par la fenêtre ouverte. Elle ne se souciait même plus de Pit qui paraissait perdu et le faisait remarquer, lui qui ne comprenait pas un mot de français.

- Tch. Kono ama.

Fit-elle simplement tout de suite après, avec un sourire grimaçant. Sa voix changeait un peu, lorsqu'elle se mettait à dire quelque chose en japonais, ou à chanter. Là, c'est comme si elle était basse, avec un ton dégoûté et sarcastique. Mieux ne vallait pas traduire, c'était vraiment quelque chose d'odieux... Mais au moins, là, Heaven était sûre que Love ne comprendrait pas.

Ce n'était pas qu'elle soit jalouse, ou quoi que ce soit d'autre, non, elle s'en persuadait; on ne peut pas être jaloux à cause d'un type pareil. Un pervers, manipulateur, qui se sert de peaux humaines... Un type dont il faut se détacher, en somme.
Oui, il fallait que la Mésange se détache de Pit, c'était impératif. Qu'elle mette fin à ces caresses et autres marques "d'affection". Elle le lui dira une autre fois, là, le moment n'était pas des plus opportuns. Cela allait encore faite une polémique, il allait demander pourquoi, et l'autre allait encore s'impatienter un peu plus.
Revenons-y, à "l'autre". Si Heaven croyait dur comme fer que ce n'était pas de la jalousie, elle se dit alors que c'était simplement sa tête qui ne lui revenait pas. Son attitude. Au fond, cela lui donnait envie de lui tirer les cheveux. Comme ça. Sans raison apparente. Juste à cause de sa façon de se comporter, trop câline, trop osée. L'adolescente sentait que la colère était montée d'un coup, juste à cause de sa réplique. Elle se demandait même pourquoi s'emporter intérieurement ainsi juste à cause d'une fille qu'elle n'aimait pas.

C'est juste qu'elle ne voulait pas admettre cette jalousie soudaine.
C'était idiot, en y repensant. Elle avait Silver, après tout. Elle pouvait donc se passer de Pit, bien qu'elle n'en ait pas été fichue jusqu'à maintenant.

Soudain, le Chef des Raccommodeurs se manifesta de nouveau, disant à la Récolteuse qu'elle pouvait aussi rapporter des choses "immatérielles. Elle eut alors un regard suspicieux, avant de siffler, en guise de réponse :

- Je n'espionne pas les autres pour ton compte.

Si elle n'avait rien à ramener, pas d'objets, de choses dont on peut faire quelque chose, elle n'avait qu'à raconter des ragots, dire si elle avait vu quelque chose d'anormal ou suspicieux. Pour elle, c'était un peu comme si elle espionnait. Et autant dire qu'elle ne voulait pas cela, elle ne voulait pas "coopérer" à ce point. Déja qu'aller chercher des choses et les ramener de temps à autre était plus une corvée qu'autre chose...

- Je te donnerai toute mon attention plus tard, Heaven, t’inquiète pas.

La jeune fille se figea complètement à l'entente de cette phrase, riposta d'un simple "mais" lancé avec un ton indigné et surpris, puis se tut un moment. Elle serra de nouveau la boîte contre elle, puis rajouta d'un ton neutre :

- Enfin bon... Tout ça pour dire au final, que je me demande ce que vous faites là. C'est trop mature pour des Perdus. Des VRAIS.

L'art du changement de sujet.
Pause. Elle avait insisté sur le mot "vrai", avant de se rendre compte qu'elle n'avait pas vraiment le droit de faire la leçon. Pas parce que, hiérarchiquement, les deux se trouvaient plus haut qu'elles, mais juste parce qu'un vrai Garçon Perdu n'éprouve pas l'amour.

- Même si je suis pas la mieux placée pour vous faire la leçon.

Puis, Heaven retourna sur ses pas, direction le bureau, sur lequel elle posa la boîte, et l'ouvrir, révélant son contenu. Bracelets, colliers, rubans multicolores, et la paire de boucles d'oreilles que Pretty avait trouvé, celle en forme de piques.
La simple vue de ces boucles d'oreilles fit sourire la Récolteuse. C'était ce jour là qu'elle avait trouvé Patchouli, et qu'elle avait failli attraper un mouton. Et puis, ils avaient rencontré la Créature visqueuse et effrayante, aussi... C'était une sacrée fin de journée en pleine Canicule, il n'y avait pas à dire. Mais Pretty, c'est vraiment quelqu'un de distrayant, et au final, cette petite excursion n'était pas si mal.

Partirait, partirait pas ? Telle était la question. Maintenant totalement concentrée à faire l'inventaire de la petite boîte, Heaven ne se souciait même plus des deux autres, un peu comme si elle était ailleurs.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 290
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Sinners   Dim 4 Sep 2016 - 22:14

Et ça parlait, ça s'agitait, ça l'empêchait de continuer. De plus en plus irritée, Love fixa la fille aux cheveux roses comme si cela allait la faire disparaître.

- Enfin bon... Tout ça pour dire au final, que je me demande ce que vous faites là. C'est trop mature pour des Perdus. Des VRAIS.

Et pourtant nous sommes toujours là.

Il n'y avait jamais aucune conséquence, à leurs jeux. Vaguement apathique, la Lascive vit son interlocutrice se détourner pour faire l'inventaire du contenu de sa boîte.

- Même si je suis pas la mieux placée pour vous faire la leçon.

Haussement d'épaules : Love s'en foutait. Et puisque l'autre semblait avoir décidé de faire pareil, elle allait réagir en conséquence.

Elle se retourna, fixa Pit. Passa la main sur sa joue en un geste amoureux d'apparence mais qui avait quelque chose de mécanique.

- Je lui ai dit que j'allais prendre soin de toi en son absence. C'était du français, tu ne connais pas ?

Elle ronronnait presque, Love, devant l'objet de sa distraction. Sa main vint fouiller la poche de son jeans, en quête d'un objet particulier. Au milieu des clopes, elle fit par le trouver, referma ses ongles dessus et le sortit. C'était un petit élastique noir, sans charme particulier.

- Puisqu'elle ne semble pas déterminée à partir, je vais le faire quand même.

Elle l'avait murmuré presque sereinement, alors qu'elle venait relever ses cheveux en arrière, dégageant ainsi sa face maquillée.

- Viens t'asseoir.

Impérieuse, la Lascive.

C'était qu'elle avait fini de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Sinners   Dim 25 Sep 2016 - 18:09

Pit était presque un spectateur, il y avait quelque chose de particulier. Deux distractions, différentes. Heaven était affreusement froide ces temps, mais elle finirait toujours par revenir. Toujours. Love, elle en général c est donnant-donnant. Une sorte d’arrangement entre deux personnes au « même niveau ». C’était un peu plus enquiquinant quand la Lascive se fâchait, une période un peu plus froide aussi, et elle se terminait à ce moment. Celui qu’avait choisi la Mésange pour honorer le contrat. Loi de Murphy.

Le Jeu entre autre, on lançait un dé ou on tirait une carte, un tour de magie qui faisait apparaître deux choses au lieu d’une seule.

Un peu distrait sans vraiment écouter ce qui se disait, le Joker observait la boîte qui s’ouvrait. Un sourire en coin, il y en avait des trucs dans l’emballage rigide. Il avait même commencé à se défaire de Love pour aller voir.

Mais, il fut retenu par la Mère qui absorba l’attention du Chef. Il ricana à ce qu’elle lui traduisit, ça n’avait rien de déplaisant au contraire. Le Raccommodeur fit un signe négatif de la tête, il ne connaissait pas, pas du tout. Il n’avait que de petites bases d’espagnole enseigné en Amérique. À l’école.

Un instant de retour sur l’attention pour Heaven, il allait dire quelque chose, mais… À nouveau, Love retrouva la concentration du Bouffon du Tyran. Les lacs d’absinthe regardaient ce que l’adolescente faisait avec les cheveux, et peu à peu, l’information monta au cerveau : il avait compris. Et la phrase aidait aussi.

Un léger rire.

- Aaah je vois je vois !

Même si la Mésange était là ? Les iris beaucoup trop vertes revinrent sur la demoiselle rose, elle allait vraiment rester là ? Pas que ça dérangeait le Joker, il n’avait plus du tout ce besoin de pudeur au fond, pour rien. On l’avait détruit assez bien pour que ce ne soit pas gênant dans cet ancien « travail ».

Distraitement, Pit s’assit sur sa chaise et tandis le bras vers la boîte en la faisant trainer jusqu’à lui.

Il fouilla un peu dedans, un sourire en coin.

- J’imagine que tu ne vas pas rester plantée là, ni même nous rejoindre.

Un petit ricanement en voyant les boucles d’oreilles en forme de pique, il les aimait bien, il faudrait pouvoir les donner à quelqu’un.

- T’as envie de garder un ou deux trucs ?


Il tendait la boîte ouverte avec un grand sourire vers la Mésange, puis posant doucement l’objet sur le bureau. Il finit par se pencher un peu en avant pour glisser ses bras autour de la taille de Love, et ainsi poser la tête contre le ventre de cette dernière. Il voulait peut-être éviter à Heaven le malaise d’être un peu… déplacée ? Dans la tête du Joker, c’était déjà tout prédéfini : la Récolteuse allait partir outrée, scandalisée, et les affaires allaient reprendre. Ou bien… elle allait prendre racine en pensant que Love n’irait pas jusque là. Puis elle verrait le contraire et partirait. Dans tous les cas, l’issue était la même. Les cartes étaient déjà posées sur le plateau et jouées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Sinners   Dim 2 Oct 2016 - 16:28


Pourtant, malgré son air désintéressé, au fond d'elle, la Récolteuse bouillonait. Elle était en rage contre cette fille qu'elle n'avait même pas daigné remarquer auparavant, et même sans la connaître, elle savait qu'elle la haïssait. Purement et simplement. Regardant les deux autres du coin de l'oeil, les pupilles dilatées par une rage virulente qu'elle contenait tant bien que mal et qu'elle ne pouvait expliquer, la Mésange fouillait encore et toujours...
Jusqu'à ce que Pit tente de s'approcher, bientôt retenue par l'autre. La pression était tombée, puis remontée en flèche avec l'action de la Mère des Sentinelles. Les ongles crispés sur les coins du bureau, Heaven avait envie de lui jeter une rèplique cinglante à la figure. Il était facile de distraire le Chef des Raccommodeurs, mais maintenant qu'il était tiraillé entre les deux filles, ce n'était pas chose aisée.
Limite, elles auraient pu se batailler le Joker. L'une d'un côté, et l'autre de l'autre. Chacune un bras, et elles tireraient. Cela avait tout l'air d'un cartoon, sauf que pour la jeune fille, il n'y avait rien de comique dans l'instant présent.

Elle ne réagit seulement qu'après avoir entendu Love ordonner -oui, ordonner !- au blond de venir s'asseoir, alors qu'elle avait tiré ses cheveux en une queue de cheval.
Si elle prenait sa dague, Heaven aurait juste à s'approcher et couper au-dessus de l'élastique. Cela ferait une belle coupe à la garçon. Beau châtiment. Ce serait hillarant.
Mais au lieu de ça, elle se figea. Elle avait compris, et s'imaginait déja ce qui allait se passer. Aussi vite que cette pensée défila dans son esprit, les joues de l'adolescente se colorèrent de nouveau de rouge, alors qu'elle perdait tous ses moyens. Lorsque Pit lui demanda si elle ne voulait pas prendre quelque chose dans la boîte, la jeune fille recula, et dit alors, hachant ses mots alors que son regard était perdu dans le vague, regardant fixement quelque chose qu'elle ne voulait pas voir :

- Non. Non. Non. Tout pout toi. Garde... Salut.

Et sur ces mots, elle fit un vif demi-tour et partit dans un "Eeeeeew" lâché sur un ton entre la gêne et le dégoût. Elle faisait de si grands pas pour se sauver le plus vite de cette galère qu'elle faillit presque se prendre la porte de la Mercerie, qu'elle ouvrit aussi vite qu'elle referma, s'écroulant en tailleur, une fois dehors, à côté de Curly. Là, Heaven laissa échapper une sorte de soupir-grognement tout en se passant les mains sur le visage.
Ils allaient vraiment le faire... Ce sont peut être d'ailleurs les seuls qui font... un truc pareil. Ici. Une chose d'adultes. Ça mériterait aussi un Bannissement si ça se savait.

- Raaaaah... À son nom à lui, tu rajoutes une lettre et t'en changes une autre et ça donne un mot français qui la désigne, elle...

Se mit alors à divaguer la Récolteuse, son teint ne voulant se décolorer. Elle s'agitait seule, se balançant de droite à gauche sous l'action du malaise, sans trop prêter attention au sol mouillé sur lequel elle était assise.

- En plus vu que ça fonctionne sur le donnant-donnant elle doit être payée. Comme ce qui la désigne, tiens. Moins que rien, va. Mérite même pas d'être Mère... non, d'exister. Mérite même pas de toucher à Pitou. Déchet, va. Bonne à faire le trottoir. Les gamins doivent être traumatisés avec elle. Ils doivent la trouver chelou. File trop un mauvais cocon. Je veux lui couper les cheveux.

Et la jeune fille resta un petit moment à passer du coq à l'âne, cette fois virant au rouge sur le coup de la colère, en repensant à ce qu'elle avait décidé de ne pas voir à l'intérieur : cette nouvelle image des deux s'enlaçant, déja à moitié dénudés. Mais le pire fut sa projection de ce qui allait se passer ensuite.
Se relevant alors brusquement et remettant sa jupe, elle eut alors une révélation : Pit et sa greluche devaient payer. L'un pour s'occuper d'une nana pareille, et l'autre juste pour ce qu'elle est.

Alors, regardant aux alentours, le regard d'Heaven se posa sur Curly, qui semblait un peu chamboulé de la voir ainsi trépigner, et le regarder avec un air aussi sombre et méchant.
Sans dire un mot, et jugeant que dans la Mercerie, ils avaient dû passer à l'acte, la Mésange, sans un accès de fureur, décrocha le mouton, et ouvrit tout doucement, sans un bruit, la porte de la Cabane Principale des Raccommodeurs, devant laquelle elle plaça l'animal.

Puis, sans crier gare, elle le poussa d'un coup de pied au derrière, lâchant l'herbivore bêlant de peur et de mal saccager joyeusement la Cabane en courant dans tous les sens.
Ravie et fière de son coup, Heaven tourna donc les talons, et repartit là où ses pas la guideraient. Ils voulaient s'amuser ? Ils allaient être servis.
Elle aussi pouvait être vache de temps à autre. Être atteinte par la jalousie ? Pourquoi donc, elle avait déja quelqu'un, ce n'est pas comme si Pit avait prit tant de place dans son esprit.
Du moins, c'est ce dont elle se persuadait.


HRP:
 








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 290
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: Sinners   Sam 15 Oct 2016 - 1:26

Partirait, resterait ? Pour finir, Heaven - quel nom curieux, au vu de son caractère - quitta la pièce, rouge contre rose. Love la regarda s’enfuir, un sourire flottant sur ses lèvres vermeilles. Avant de se retourner, fixer les murs de la Mercerie comme si un film s’y déroulerait. Son enthousiasme s’était érodé devant la colère de l’autre fille, sa chaleur s’était enfuie.

Avec une tendresse distraite, sa main vint caresser les cheveux de Pit.

- Si tu continues de me tenir comme ça, je ne vais pas pouvoir descendre.

Soupire infime, elle baissa les yeux vers lui. Avant de plier les genoux, s’asseyant docilement sur les talons.

- Elle est… différente.

Comme au bord du précipice, elle aussi.

- Tu comptes coucher avec ?

Question innocente, pas jalouse pour un sou. Love s’en foutait, au fond : entre elle et Pit, rien n’était exclusif. Ils ne faisaient que passer le temps, sans conséquences. Jamais.

Sa main glissa le long de la jambe du Joker.

- Tu peux, si tu veux.

Elle, elle n’allait pas partir.

Une série de bruits, saccage auditif, attira son attention. Avec lassitude, elle tourna la tête pour aviser l’intrusion. Bêlements paniqués de l’animal, elle laissa échapper un bâillement. Se releva, lasse.

Tant pis.

Elle esquiva le mouton affolé dans un soupir.

- Ou pas.

C’était frustrant, cette heure des retrouvailles ne cessait d’être reportée. Mais ils allaient y arriver, non ? A prendre du temps pour eux.

Après tout, ils avaient une réconciliation à faire.

Un compte à rebours à commencer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Sinners   Sam 15 Oct 2016 - 14:33

Heaven n’avait pas été intéressée par les petits objets trouvés dans la boîte qu’elle avait amenée. Tant pis, ce n’était pas grave, il avait voulu être sympa. Le Joker haussa un peu les épaules lorsque la Mésange s’était enfuie en courant. Elle avait deviné la suite ? Ça l’avait tant dégoutée ? Pour le moment, elle ne grandirait pas plus alors, une bonne chose, non ? Du moins, tant que le Chef le jugeait ainsi.

Un fin sourire se dessinait, toujours sûr de lui. La Mésange partait en courant, mais elle reviendrait. Elle faisait toujours ces aller-retours.

Un léger rire, avant d’être interpelé par Love. La tête du Joker se releva pour voir la Mère. En effet, la Lascive avait raison. Il la libéra alors, rivant les yeux sur la porte que Heaven avait empruntée. Concentration qui ne fut pas longue, puisque déjà Love l’avait reprise.

Appuyé contre le dossier de la chaise, haussa les sourcils de surprise à la question de la Mère des Sentinelles. Ce n’était pas du tout un interrogatoire, juste de la discussion, peut-être que la Lascive avait senti que la Mésange cherchait à ne pas tomber. Une Poupée déguisée. Large sourire, mais plus calculateur que dérangé. Ça demandait des plans précis pour ça. Mais… quelque chose fichait le bordel dans la Mercerie, un mouton paniqué. Pit avait envie de rire mais aussi, de s’agacer un peu. On l’empêchait quand même de reprendre un jeu marrant avec la Poupée de Vide.

Le Joker riait un peu, ses pauvres Raccommodeurs auront du travail le lendemain : ranger le chaos mené par un mouton. Pit leur dira de remercier la fille avec un ruban vers autour du cou. Oui, parce qu’il comptait bien dire qui était le responsable, sans donner de nom précis. Juste pour s’amuser, juste pour dire : vous inquiétez pas, je vais la trouver et la punir, et vous la reconnaitrez avec un ruban que je lui aurais mis.

Bref, il n’allait pas s’énerver pour si peu. Il aimait même imaginer que c’était un peu de la jalousie. Pit adorait qu’on lui donne de l’attention. Qu’on entre dans ses jeux, qu’on le déteste ou qu’on l’apprécie. Peu importait comment. Il adorait même qu’on veuille le tuer, même s’il trouvait ce dernier élément peu original.

- Hahaha, coucher avec ? Pour ça, faudrait que je sache si je veux qu’elle grandisse ou non. Là, je crois que c’est pas trop dans le programme.

Et le Joker riait, attrapant le mouton au passage. Essayant de le bloquer, ça lui pris un petit moment, mais il y parvint enfin.

- Au moins, j’ai la doublure de mon manteau maintenant.


Occupé avec la corde pour attacher la bestiole laineuse, Pit alla attacher la bestiole dans un coin. Il ira la donner aux chasseurs plus tard, en leur demandant de lui donner la peau. Il n’était pas d’humeur à se salir. Peut-être un peu agacé au final, de remettre é plus tard les retrouvailles avec Love. Le genre de jeu qui manque à force.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1611

MessageSujet: Re: Sinners   Mer 21 Déc 2016 - 13:14

The End


C'est parfois face aux choses de grand,
Qu'on est sûr de rester enfants,
Tant on est fier et véhément !
Pourtant Heaven il faut qu'tu saches,
Que même si ces deux là se cachent,
Emmêlés dans leur amour vache,
Tous deux ne risquent pas grand chose,
Ils ont l'amour bien trop morose,
Ils sont aussi jeunes que les autres,
Ils s'ennuient juste, c'est pas leur faute,
Et même si c'est pas des bambins,
Crois-moi ils n'iront pas plus loin.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sinners   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Gods have a word for sinners : mortal.
» (F) EMILY KINNEY » Lucky day - Saints & Sinners
» (F) Emily Bett Rickards - 1ère levée - Saints & Sinners
» ENVY ▲ we're all saints and sinners
» (F) Lily James - Saints & Sinners

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-