Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Mères   Dim 9 Fév 2014 - 19:04

Mères




LIBRE ♦️ RÉSERVÉ ♦️ ADOPTÉ


Mary
Sugar
Rose
Aphrodite




Dernière édition par L'Ombre le Dim 31 Jan 2016 - 16:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Mères   Dim 9 Fév 2014 - 19:05

MARY




ADOPTÉE


Qui est-elle ?


    Surnom : La Sanglante
    Age : 13 ans
    Rôle : Mère des Soigneurs
    Année d'arrivée : 1945
    Avatar : B-Ko - Shuuen no Shiori Purojekuto


Caractère / Histoire


    Qu'est-ce qu'une mère à vos yeux ? La petite Wendy vous aurait dit que c'est une puits de tendresse et d'attention, une créature douce comme un nuage et protectrice comme un cocon. Mary n'est pas ce genre de mère. Ce qui lui plait le plus, c'est punir, châtier, asseoir son pouvoir sur les mômes dont elle a la charge. Elle est sans pitié, intransigeante, mais cela va plus loin. Mary n'est pas saine. Elle est attirée par le sang. Elle apprécie de le voir couler des corps de ceux qu'elle réprimande. Elle les insulte, les assomme de cris et d'humiliations, puis les frappe, les frappe, les frappe. Parfois avec son fameux rasoir. Elle peut se montrer douce, pourtant. Elle fait des câlins, rassure, soutient, réconforte... Mais ses pulsions morbides finissent par ressurgir, et lorsqu'elle ne leur trouve aucun exutoire, elle s'en créé. Par des manigances de plus en plus poussées, elle oblige les enfants à fauter, puis les prend sur le fait. Lorsque le piège ne fonctionne pas, elle se contente d'épier la marmaille en attendant qu'ils pêchent. Ce qui finit toujours par arriver, bien sûr. Mary est très ingénieuse, très plurielle dans ses idées de punitions. A croire qu'elle y pense tout le temps. C'est presque son moteur, sa motivation, c'est ce qui l'a fait jubiler. La mère de Mary était un véritable tyran. Austère et inflexible, elle tenait son foyer d'une main de fer. Son époux lui-même était un homme soumis. Son regard larmoyant, docile, Mary s'en souvient. Pas avec compassion, non. Ce qu'elle éprouve prend la forme d'une répugnance suprême. La soumission craintive de son père a engendré une haine à son égard, qui a fini par évoluer en haine des hommes. Sa mère, à l'inverse, l'impressionnait plus que tout. Mary l'admirait et n'avait qu'un souhait : être son parfait modèle. Elle s'y emploie aujourd'hui. En arrivant à Neverland, Mary n'était pas seule. Son petit frère l'accompagnait. Par un triste concours de circonstances, ce dernier périt. Mais Mary n'en attendait pas moins. Il était trop faible, comme tous les hommes. Il n'avait pas sa place ici. Contrairement à elle. Mary a la plus profonde estime pour Peter, et elle punira quiconque défie son autorité ou médit à son propos.




Dernière édition par L'Ombre le Lun 3 Nov 2014 - 18:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Mères   Dim 9 Fév 2014 - 19:09

SUGAR




ADOPTÉE


Qui est-elle ?


    Surnom : la Praline
    Age : 12 ans
    Rôle : Mère des Récolteurs
    Année d'arrivée : 1920
    Avatar : Alice - Alice in Wonderland



Caractère / Histoire


    Un peu barrée, la Praline. Elle a un côté fou, un côté instable. Elle en envoie de toutes les couleurs. C'est la mère sucrée, la même rose bonbon. Sugar adore cuisiner. Quelle pitié qu'elle cuisine si mal ! Ses petits plats, régulièrement saupoudrés d'un sucre chargé, sont infects, lourds et mal dosés. Les enfants se forcent pour ingurgiter le contenu de leur gamelle, car Sugar n'admet pas qu'on repousse les pitances qu'elle a préparé avec amour. Elle pique des crises de nerf dès lors qu'on refuse de toucher à son assiette. Son affection pour les enfants, les plus jeunes en particulier, est immense et envahissante. Elle les pouponne, les couve, les étouffe de câlins et autres démonstrations de tendresse. Elle apprécie l'état de dépendance dans lequel certains petits demeurent, elle l'entretient et l'utilise. Elle s'amuse également à vêtir les enfants d'habits de sa conception, tout aussi chargés et bariolés que ses plats. Costumes ridicules, rose vif ou floraux, exubérants, très kitch, en bref de très mauvais goût, que sont contraints de porter ceux qu'elle a happé dans sa toile multicolore. Sugar, en revanche, éprouve le plus profond dédain à l'égard des animaux. Elle ne supporte pas la barbarie, la sauvagerie, le manque de sophistication. Le bruit court qu'elle capturerait les bêtes imprudentes qui s'approcheraient des Cabanes, puis les torturerait jusqu'à ce que mort s'ensuive... Mais la Praline a un autre secret. En vérité, Sugar n'est pas une fille. Mais chut, personne ne doit le savoir. Et soyez certains que celui qui découvrirait cette vérité dérangeante finirait comme les écureuils enterrés au pied du Grand Arbre.




Dernière édition par L'Ombre le Dim 31 Jan 2016 - 16:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Mères   Dim 9 Fév 2014 - 19:12

ROSE




LIBRE


Qui est-elle ?


    Surnom : la Gardienne
    Age : 15 ans
    Rôle : Mère des Artisans
    Année d'arrivée : 1992
    Avatar : Sansa Stark - Game of Thrones



Caractère / Histoire


    Au début, Rose était enchantée. Rose était émerveillée. Au début, Rose adorait Peter. Tombée sous son charme, elle avait consenti à abandonner son foyer heureux pour le suivre dans son île fabuleuse. Et puis l'île a pris de nouveaux contours. Elle est devenue cruelle, dangereuse, obscure. Peter aussi. Alors tout a changé. Rose a vu l'envers du décor. Aujourd'hui, Rose hait Peter qu'elle ne voit plus que comme un tyran miniature et dément. Elle aurait pu partir, Peter ne retenant jamais les mères, mais Rose n'a pas eu le cœur de laisser derrière elles les enfants. Beaucoup de petits, de moins petits aussi, comptent sur sa présence pour rendre leur séjour moins difficile. C'est sa capacité à raconter des histoires qui l'a rendu si précieuse. Son sang-froid aussi, cette aura protectrice qu'elle diffuse autour d'elle. Rose est pleine d'imagination, elle sera capable de broder un récit d'après chaque chose qu'elle voit. La fantaisie, la poésie est partout, elle le sait et s'en sert à chaque instant afin d'élever les enfants de la sauvagerie ambiante dans laquelle ils ont tous été projetés. Son grand don est d'inventer des histoires dont les enfants sont personnellement les héros. Elle leur insuffle ainsi l'espoir, le courage, tout ingrédient nécessaire afin qu'ils surmontent leurs épreuves. Rose est presque magique, avec ce pouvoir incroyable qui lui permet de créer autour d'elle une bulle de fantaisie, imperméable aux tourments de l'île. Les enfants l'aiment et l’idolâtrent. Quant à ceux qui lui cherchent des poux, qu'ils se préparent, car bien que la jeune fille soit d'une tendresse exclusivement maternelle, elle n'en reste pas moins un sacré tempérament. Rose n'a ni la langue dans sa poche, ni un caractère facile. Elle saura toujours fermer le clapet des plus bavards. Elle est charismatique et sûre d'elle. En ce sens, elle dérange Peter, mais il n'a d'autre choix que de la tolérer du fait qu'elle ne défie jamais réellement son autorité. Malgré cette nature stable et infaillible, Rose n'est pas invincible. Bien des nuits, lorsque personne ne peut la voir ou l'entendre, Rose s'isole et pleure en silence. Sa vie lui manque. La vie lui manque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Mères   Mer 18 Mar 2015 - 12:16

Aphrodite




LIBRE



Qui est-elle ?


    Surnom : la Belle
    Âge : 16 ans
    Rôle : Mère des Raccomodeurs
    Année d'arrivée : 1950
    Avatar : Blanche-Neige — Blanche-Neige de Disney



Caractère / Histoire


    C'est elle-même qui a choisi son nom. Aphrodite est orgueilleuse. Elle aime faire son effet. Elle aime qu'on la remarque, qu'on la complimente, elle aime voir comme les gamins rougissent lorsqu'elle pose sur eux ses yeux de biche. Aphrodite est narcissique. A un point maladif. Si elle est là, ce n'est pas tant pour se préserver de l'effet du temps sur son esprit ; mais bien sur son physique. Son teint délicat, ses pommettes hautes, ses lèvres roses, ses jambes galbées et son corps élancé... Elle vendrait son âme pour conserver sa silhouette parfaite. Vieillir, se faner, est sa peur la plus profonde, la plus dévoreuse. Aphrodite possède cinq miroirs de tailles et perspectives différentes, et chaque jour son premier réflexe au matin consiste à s'assurer que rien ne vient entacher sa beauté. Elle travaille sa gestuelle, charmante et mesurée, sa féminité, son sourire, le battement de ses paupières et la légèreté de ses pas. Même lorsqu'elle s'enfonce dans la Jungle, elle ne se départ pas de ses manières sophistiquées. On prétend même qu'elle attire les faons et les oiseaux grâce à cela ! Aphrodite n'est pourtant pas si précieuse... Elle dissimule dans son collant une dague effilée, très fine, prête à tâter de sa lame à la moindre brusquerie. Aphrodite déteste la brusquerie, la vulgarité, la hâte ; elle y réagit directement, violemment. Elle n'aime pas l'intrusion non plus. Elle méprise un peu les hommes, si faibles, si manipulables, et aime à apprendre à ses garçonnes à ne pas se faire marcher sur les pieds. Face à un garçon, elle n'abdiquera jamais et le raillera facilement en public, à moins qu'elle ne le séduise pour le laisser en plan juste après, juste pour s'amuser. Elle supporte mal les blessures, mais davantage à cause de la difformité que cela engendrera que pour une éventuelle douleur charnelle... Et elle se vengera comme il se doit. Toutefois, la véritable obsession d'Aphrodite, en dehors de son propre reflet... C'est Peter Pan. Elle sait qu'il lui est destiné. Elle sait que personne d'autre ne pourrait être sa mère. Il a besoin d'elle, c'est sûr. Son but secret serait d'évincer les autres mères, en particulier la Mère en Chef, afin de prendre sa place. Elle fait tout dans l'ombre évidemment... Elle médit à leur propos auprès des enfants pour qu'ils se détachent de leur mère ou se méfient d'une autre... Elle les incite à rapporter une soi-disant faute grave à Peter... Elle leur tend des pièges... Une fois, sachant que Peter avait convié une mère récemment arrivée dans sa chambre, elle a enfermé la jeune fille en question dans sa propre cabane pour l'empêcher de s'y rendre. Une autre fois, elle a entendu Peter parler de la promotion d'une fillette au rang de mère. Le soir-même, elle a maquillé un forfait dont la fillette en question se révélait la coupable évidente. Celle-ci fut menée au cachot. Aphrodite se proposa d'apporter sa nourriture et promit à la fillette en question qu'elle parlerait à Peter pour elle. La fillette mourut de faim. Car la Belle ne se fait pas d'ennemies. Elle est hypocrite, un peu lâche. Calculatrice. C'est plus efficace. Elle est ambitieuse, mais pas par goût du pouvoir. Simplement pour s'assurer qu'elle reste importante, qu'elle est sublimée, admirée, et qu'elle se rapproche chaque jour de l'enfant roi. Ce jour-là, Aphrodite enterra sa culpabilité tout au fond d'elle, la grimant d'un sourire lumineux. Peter est à elle. C'est son fils. Pour les autres, ce n'est qu'un jeu. Un jour, il n'y aura plus qu'une mère. La plus belle de toutes. Elle.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mères   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le festival les fées mères
» 1987, du café, la fête des grands-mères
» T'as trop joué a WoW.
» [Fan-Made] BIONICLE New World : les fans écriront la nouvelle saga (annulé)
» [Topic officiel] Les Bohrok

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Faire naufrage :: Visages Pâles.-