Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Caroline Empty
MessageSujet: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 0:44

Caroline


Trucs

Surnom : La Fouineuse
Groupe : Mère
Age : 14 ans
Rôle : Apprentie mère des artisans


Révérences

Caroline ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle sait ce qu'elle veut, ce qu'elle aime, et n'hésite pas à le faire savoir. Elle est sûre d'elle, parfois un peu trop -certains la disent vantarde. Elle fourre son nez partout, même là où personne ne l'a invitée. Elle aime être entourée et, même si elle a l'habitude de passer du temps seule, elle supporte assez mal l'isolement. Elle papillonne facilement d'un groupe à l'autre, aidée par sa tendance à vouloir régler les problèmes -y compris ceux qui ne la concernent pas. Surtout, en fait, ceux qui ne la concernent pas.

Caroline aime comprendre les choses. Les mystères l'attirent, les secrets la réveillent, et en un instant elle sera là, concentrée, le nez plissé en une mimique exagérément sérieuse, à observer en silence la source de sa perplexité. Car malgré ses airs d'adolescente éprise des discussions trop rapides et trop sonores produites par les bandes d'amis, Caroline est capable quand elle le veut de ralentir, de se taire et d'occulter tout ce qui se passe autour d'elle à l'exception de ce qui accapare présentement son attention. Romans policiers, séries télé, puzzles, énigmes et autres casses-tête, tout y passe y compris votre vie.

Quand elle ne se tait pas, Caroline parle vite, parle fort. Elle emplit instinctivement l'espace qu'on lui laisse. Elle n'aime pas qu'on lui dise "non" et monte au créneau sans marquer d'arrêt. On lui dit souvent de se calmer. Qu'elle est trop agressive. Elle s'en offusque et se drape dans sa dignité. Elle ne s'énerve que pour la bonne cause, après tout.

Ce qu'elle se refuse à reconnaître, même au plus profond d'elle même, c'est que le plus souvent, sa bonne cause, c'est de se faire remarquer. Car Caroline est avide de reconnaissance et a secrètement peur qu'on la néglige, qu'on l'oublie, qu'on la juge insignifiante. Elle travaille bien, pas par goût ou facilité mais pour les compliments. Elle respecte les règles, pour qu'on l'en félicite. Elle n'aide les autres que pour briller à leurs yeux. Mais n'allez pas lui dire ça, elle se lancerait dans un véhément discours de justicière honnête et brillante, défendant les plus démunis.

Elle croit si bien à ses mensonges qu'elle en convainc autrui.

Caroline a un petit côté pourri gâté. Elle a l'habitude qu'on lui passe ses caprices et est perdue quand on s'oppose trop franchement à ses volontés. Elle peut se désintéresser très vite de quelqu'un qui ne lui accorde pas le respect et l'admiration qu'elle mérite.

C'est d'ailleurs probablement pour mieux se faire admirer que Caroline fait tant d'efforts pour faire oublier son physique qu'elle juge passe-partout et peu impressionnant. Elle n'est ni grande ni petite, ni vraiment ronde ni vraiment mince, mais elle étend son espace tout autour d'elle en riant fort, parlant avec les mains et virevoltant d'un participant à l'autre d'une conversation. Elle est indifférente à ses cheveux châtains, mais aime les porter longs et surtout détachés, ce qui lui permet de les repousser derrière son épaule d'un grand geste de bras qui attire le regard. Elle n'apprécie vraiment chez elle que ses yeux, mais ne compte pas sur eux pour se faire remarquer. Il faut être si près de quelqu'un pour saisir les nuances d'un regard...




Unique au monde

Caroline veut tout savoir. Ce serait une commère si elle colportait les ragots qu'elle collectionne avec passion, mais elle se contente de les accumuler, de les ordonner, de les relier les uns aux autres comme les perles d'un collier. Elle dit que ça l'aide à comprendre les gens. Les autres enfants la trouvent juste Fouineuse.

Elle n'a jamais appris à se débrouiller toute seule en ce qui concerne les tâches les plus basiques de la vie quotidienne et est donc profondément dépassée par les arts ménagers en tout genre.

Caroline est raisonnablement sportive, sans être une athlète.

Elle dessine correctement, sans plus. Elle pourrait probablement progresser plus si elle s'y attelait vraiment, mais elle se sert surtout de ses capacités à produire un monde fictif sur le papier pour faire des schémas de scènes de crime de ses romans. Et elle ne lit pas tant que ça.

Caroline est française et le français est donc sa langue maternelle.

Elle a des yeux verts piquetés de reflets dorés que beaucoup de filles lui envient. Même si ses deux parents ont les yeux bruns, il paraît que c'est de famille.



L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
Les sentiments de Caroline envers l'île sont sacrément ambivalents.

D'un côté, elle est venue ici de son plein gré. Du moins, c'est ce qu'elle se répète tous les matins quand elle doit se lever pour aider à réveiller les autres enfants. Même si toute cette histoire de garçons perdus, de mères et de pirates ne faisait pas partie de son plan, elle a tout de même fait exprès de suivre Peter. Après tout elle a une enquête à mener ici, un mystère à résoudre. Des pièces de puzzle à retrouver.

D'un autre côté, justement parce qu'elle a été contrainte de venir jusqu'ici pour les retrouver, ces pièces, elle sait que l'île est un piège. Une prison, pour la plupart. S'il en était autrement, les pièces seraient déjà rentrées chez elles, n'est-ce pas ? Alors Caroline se méfie. Elle n'aime pas qu'on lui impose ses choix, et elle entend bien ne pas se faire emprisonner elle aussi.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
Pour regretter sa vie d'avant, Caroline devrait en avoir des souvenirs détaillés…

Oui, bien sûr, Caroline est apprentie mère et en tant que telle a gardé son nom et ses souvenirs. Plus ou moins. S'il n'y a aucun trou dans sa mémoire, une brume insidieuse s'est enroulée autour de son esprit, gommant subtilement les détails les plus insignifiants de son passé. Les évènements marquants, les choses vraiment importantes ? Caroline s'en souvient ici aussi bien que dans le monde ordinaire. Les petites choses, le visage de ses professeurs, les notes de ses camarades de classe, le nom du journal auquel est abonné son père, elle ne peut les faire remonter à la surface. Elle n'en est pas forcément encore consciente, mais cela teinte son appréciation du monde ordinaire et, par ricochet, celle de l'île.

Cependant, Caroline en est sûre, elle veut et elle va retourner dans le monde ordinaire. Après tout elle n'est venue ici que pour une mission bien précise et si elle ne rentrait pas, ce serait un échec. Et Caroline n'est pas du genre à échouer.


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
Caroline ne sait pas trop sur quel pied danser avec Peter Pan. Elle est impressionnée voire captivée par sa magie, son énergie et son charisme. Elle est également très flattée d'avoir été choisie pour venir sur l'île : être remarquée par quelqu'un d'aussi remarquable ne peut que la ravir. Mais en même temps elle sait que c'est à cause de lui que ses pièces de puzzle ont disparu sans jamais revenir. Elle voit bien que Peter est inconstant, instable, dangereux. Et puis soyons tout à fait honnête, elle lui en veut beaucoup de l'avoir assignée à faire la bonniche. Mais elle ne lui dira sans doute jamais en face. Elle est trop consciente qu'il ne faut pas, sous aucun prétexte, se mettre l'Enfant Roi à dos.

Hook, Caroline ne le connaît que par ouï-dires. Et quels ouï-dires. Si l'on en croyait tous les garçons perdus, le pirate serait à la fois un danger à même de détruire toute l'île sans aide, le plus cruel de tous les hommes, un fin stratège et un idiot fini dont on triomphe toujours. Caroline trouve tout ça un peu gros, mais elle se méfie. Tous les enfants ne peuvent pas se tromper à ce point en même temps. Dans le doute, elle le considère comme un agresseur potentiel.



Perles de passé

– Dis, papy… Pourquoi est-ce que tu ne parles jamais de ton père ?

L'homme leva les yeux de son journal. Sa petite-fille le fixait par dessus la table où ses manuels scolaires étaient étalés.

– Tu as fini tes devoirs ?
– Oui papy, répondit-elle d'un ton vaguement exaspéré. Alors, pourquoi ?

L'homme prit le temps de plier son journal, lentement, précautionneusement. Il cherchait ses mots.

– Je ne l'ai jamais connu, dit-il finalement.

L'adolescente fronça les sourcils.

– Il est mort ?
– Probablement, oui.
– Tu n'es pas sûr ?

L'homme soupira. Il connaissait suffisamment sa petite-fille pour savoir qu'elle ne lâcherait pas le morceau.

– C'est compliqué. Quand je te dis que je ne l'ai jamais connu, c'est littéral.

L'adolescente attendit. Elle faisait souvent ça quand elle tenait à avoir une réponse. L'homme se leva, passa dans la cuisine et prépara deux tasses de chocolat chaud. La conversation s'annonçait délicate, à défaut de forcément longue, et il fallait bien ça pour en adoucir les angles.

– Tu sais que ma mère n'a pas toujours habité à Paris, commença-t-il après avoir tendu sa tasse à sa petite-fille.
– Oui, tu m'as raconté. Mais elle est revenue vite, non ?
– Elle est revenue vite. Et enceinte de moi. Mais mon père est resté là-bas.
– Pourquoi ?

L'homme haussa les épaules.

– Ma mère m'a toujours dit que tout l'amour d'une femme ne peut lutter contre l'amour voué à un pays. Moi je pense qu'il a été lâche.
– Et grand-mamy elle en pense quoi ?
– Je ne sais pas. Parfois j'ai l'impression qu'elle lui en veut. C'était dur, à l'époque, d'élever seule un enfant.

Une pause.

– Mais parfois je pense qu'elle a encore une forme d'affection pour lui malgré la distance et les années.

L'adolescente hocha la tête d'un air sérieux.

– Tu crois qu'elle sait ce qu'il est devenu, elle ?
– Sûrement pas. C'est si loin…

L'adolescente se tut de plus belle. L'homme s'en inquiéta quelque peu. Elle avait sa tête des mauvais jours, quand elle mijotait des plans qui allaient l'entraîner dans la vie privée des gens. Il supposait qu'il eut dû tenter de la raisonner, mais jusqu'à présent rien n'avait jamais fonctionné. Il préféra siroter son chocolat tandis que sa petite-fille mordillait le bout de son stylo, songeuse.

~

La lumière était trop vive dehors, et le vieil homme devait plisser les yeux, mais quelque chose l'empêchait de se détourner pour revenir à la toute relative ombre de l'intérieur, préservée tant bien que mal par le fin voilage aux fenêtres. La gamine, un peu plus loin sur la place, attirait son regard.

Elle détonait, ici. Non seulement par le simple fait qu'elle n'était pas du coin, mais aussi par son teint résolument clair et ses cheveux châtains. Et, à en croire son attitude vaguement nerveuse, elle le sentait. Elle avait dû être dévisagée tout le long du trajet pour arriver jusqu'ici, si loin des grands axes de circulation.

Le vieil homme ne s'éloigna finalement de la fenêtre que pour se diriger vers la porte. Il allait ouvrir le battant, sortir dehors sous le soleil qui détourait les formes par des ombres trop violentes, s'approcher de l'inconnue et s'enquérir de ce qu'elle faisait là.

Il ouvrit le battant et se trouva directement nez à nez avec l'adolescente qui, la main levée, s'apprêtait manifestement à frapper à sa porte. Pendant un instant curieux, intense, ils se dévisagèrent. La jeune fille avait des traits familiers, comme un souvenir mal enfoui dans les brumes du passé.

Mais ses yeux, le vieil homme les aurait reconnus entre mille.

Le prénom qui lui monta aux lèvres, il ne l'avait plus prononcé à voix haute depuis des années, dans l'espoir –vain– que les angles de sa douleur se feraient un peu moins vifs s'il y pensait moins. Mais chaque pensée gardée silencieuse avait pris ses aises dans son crâne et jamais il n'y avait pensé moins.

Un fantôme se tenait là, devant lui, sur le pas de sa porte, et il ne savait pas si prononcer son nom allait le rendre plus tangible ou le dissiper.

Il n'entendit qu'à peine le pas précipité d'un adulte qui rejoignait l'adolescent, qui s'excusait pour lui dans un français parfait –si parfait que lui aussi le renvoyait à un passé révolu. Puis la réalité vint, avec l'amère douceur qui la caractérisait trop souvent, lui pointer les détails, les différences. Ce n'était pas un adolescent mais une adolescente. Manquait aussi l'autre, l'ombre qui suivait partout celui qu'il avait perdu, et qui était partie à sa suite.

Les miracles n'existaient pas.

~

Les voyants clignotaient paisiblement sur les tableaux de bord. Par les hublots du cockpit, on voyait encore une bande de mer.

– Tu connaissais, toi, papa, cette histoire de voleur d'enfant ?

Le pilote se tourna vers sa fille, laissait à son copilote le soin de surveiller les instruments.

– Je n'en avais jamais entendu parler. Tu as profité un peu du séjour, quand même, ou tu tournes ça dans ta tête depuis deux jours ?

L'adolescente sourit.

– J'ai profité, t'inquiète.

L'homme n'était qu'à moitié convaincu. Il connaissait suffisamment sa fille pour savoir reconnaître une nouvelle obsession quand il en voyait une. Mais bon, celle-ci semblait bénigne.

Après tout, rien de mal ne pouvait sortir d'une obsession pour de vieilles histoires.





Bout d'aventure

Caroline regarde la casserole. La casserole la regarde. Rien ne se passe.

– Tu sais Caro, se marmonne Caroline entre ses dents, si tu ne mets rien dans cette casserole, et que tu n'allumes pas le feu, le repas ne va pas se préparer tout seul.

Il n'empêche. Cette casserole a une tête qui ne lui revient pas. Enfin, elle suppose qu'on appelle ça une casserole. Elle n'avait jamais vu un récipient aussi gros avant d'arriver sur l'île, mais en même temps ici on cuisine pour une armée. Parfois littéralement. Toujours est-il que Caroline ne sait pas comment la gérer, cette fichue casserole.

Un peu plus loin dans la cuisine, les autres Mères s'activent. Caroline en entend une chantonner joyeusement.

Ce n'est pas de la mauvaise volonté de sa part. C'est juste que la cuisine, c'est aussi compliqué pour elle que de la physique des particules (et non elle ne sait pas ce que ce terme recouvre). Comment est-elle supposée savoir faire tout ça ?

Bien sûr, elle pourrait demander de l'aide. Mais Caroline a son orgueil, mal placé, certes, et elle fera tout pour s'en tirer seule avant d'avouer qu'elle ne s'en sort pas. Bon. Il faut mettre des trucs dans la casserole. Mais peut-être pas des trucs au hasard ?

Caroline regarde subrepticement ce que font ses collègues. Par ici ça épluche des pommes de terre. Ça lui paraît raisonnable, des pommes de terre. Ça a un petit côté sérieux, pas risqué, bref c'est pas mal. Seulement cet épluche-légume semble affreusement aiguisé et Caroline se voit déjà s'ouvrir un doigt ou deux avec. Pas terrible, finalement. Par là-bas, ça… ça quoi, au juste ? C'est des haricots verts, ces machins ? Pourquoi est-ce qu'il faut casser les bouts ? Et puis d'abord depuis quand est-ce que c'est cassant, un haricot ? Ce n'est pas mou d'habitude ?

Oui, Caroline a un léger souci de connaissances culinaires.

Un peu plus loin ça… verse des tombereaux de sucre dans une marmite… non, là Caroline a beau ne rien y connaître, ça lui paraît franchement louche. Le sucre, elle en mettait dans ses yaourts et dans ses crêpes, et elle sait qu'au delà d'une certaine quantité, faut arrêter. Elle ne sait pas combien il y en a, pour le coup, mais au doigt mouillé elle dirait trop. Beaucoup trop. Mauvaise idée, donc.

Encore ailleurs ça touille un énorme saladier rempli d'elle ne sait quoi. Ce qui ne l'avance guère dans sa quête d'informations sur le procédé à suivre. Zut. Elle va vraiment devoir demander de l'aide…

Caroline se mordille la lèvre, réfléchit un instant puis se décide. Le cassage de haricots verts est encore ce qui lui semble le plus à sa portée et c'est donc dans cette direction qu'elle se dirige.

– Je peux t'aider ? demande-t-elle avec un grand sourire à la casseuse de haricots.

Celle-ci s'écarte légèrement pour lui faire de la place.

– Tu as déjà fini de ton côté ? s'étonne-t-elle.

Caroline baisse les yeux et fait semblant d'être captivée par ses haricots. Cela dure trois bonnes secondes avant qu'elle ne réalise qu'elle n'est pas sûre du tout de ce qu'elle doit faire avec le légume vert. Elle tente un discret coup d'œil latéral. Mince. La cuisinière s'est arrêtée dans sa tâche pour attendre sa réponse.

– Bah euh… bafouille Caroline. Non, en fait, j'ai pas commencé. Je sais pas par où commencer.

Blanc.

– C'est pas grave, on va d'abord finir les haricots et après je te montre, d'accord ?

Caroline acquiesce avec un soulagement évident. Cinq minutes plus tard, elle a péniblement équeuté une malheureuse vingtaine de haricots tandis que sa voisine en a fait facilement cinq fois plus.

– Nan mais franchement, ne peut-elle s'empêcher de récriminer, pourquoi est-ce que c'est à nous de faire ça ? Ça serait pas plus intelligent de faire faire ça à des gens qui savent le faire plutôt qu'à quelqu'un comme moi ? C'est juste parce que je suis une fille, c'est ça ?

Étrangement, aucune des cuisinières ne daigne lui répondre.




Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Je suis le Gaosaure (gaooo !). Sur The Longest Night, on m'appelait le Masque. Mais la plupart des gens m'appellent Alia-Mael. =)
Et un âge ? Il paraît.
C'est quoi ton Avatar  ? Un OC de Raichiyo33 sur DeviantArt.
Comment t'as découvert l'île ? Un jour, Soul m'a métaphoriquement tendu (comprendre fourré dans les mains avec enthousiasme) une sorte de boîte avec écrit dessus "ATTENTION, DANGER ! NE PAS OUVRIR !". Évidemment j'ai ouvert cette boîte de Pandore et je me suis retrouvé piégé par cet hypnotique forum. Histoire d'enfoncer le clou, Pan et Boy m'ont pris en tenaille, soutenus par une armée de pompomgirls dont je n'ai pas saisi les pseudos mais qui se reconnaîtront (peut-être =D). J'étais plus que foutu et donc me voici.
Tu la trouves comment ? Fascinante, perverse, dangereuse, attirante...
Dis, tu crois bien aux fées ? Comme à l'air que je respire.


Dernière édition par Caroline le Ven 11 Nov 2016 - 21:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tool
Tool

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 285
✘ SURNOM : Le Patient.
✘ AGE DU PERSO : 16-17 ans. Par là autour.

✘ DISPO POUR RP ? : Pourquoi pas.
✘ LIENS : Change is coming through my shadow.
Sujets en cours : I - II - III

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 1:04

Wah !

C'est une très chouette fiche que tu nous présentes, avec un très chouette personnage en prime uwu Caroline est cohérente et drôlement attachante, on a bien envie d'en savoir plus sur elle (heu. Par contre faudrait laisser les secrets de mes personnages tranquille d'accord ? Bisous bisous). Là, je le sens, elle est l'as de trèfle qui pique mon coeur. Ahem.


SOUL A BIEN FAIT DE TE RAMENER. DONC.

Un grand bienvenue à toi ! Caroline 3864948088






I'll forget you, yeah I will
And yet you are still
Burning inside my brain


Playlist

Caroline Toolsi10

Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
Anonymous

Invité



Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 1:31

YEAY!
Enfin une apprentie pour faire toutes les corvées à ma place! Caroline 1142706710
J'ai vraiment hâte de jouer avec toi, même si je me demande comment Rose va réagir avec une détective en herbe dans les pattes. Ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 1:38

Merci vous deux I love you

@Tool : Laisser les secrets de tes persos tranquilles ? Ma foi... *regarde le surnom de son perso* Ben... ^^" (Bisous quand même ♥️)

@Rose : Bonne chance pour faire faire les corvées à Caroline, pour commencer faudrait qu'elle sache les faire eheh ='D Va falloir que Rose lui apprenne ;p
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1027
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 1:53

Aowh !
Bienvenue jeune apprenti, hehe ! Une râleuse de plus ? Cool, on en a jamais assez !
J'aime bien ton brin de fille, elle a du carafon et en même temps c'est pas un tank indestructible. Elle a ce côté ambivalent, c'est chouettement écrit ! Au plaisir de te croiser avec Max donc !

Et t'as l'air de bien maitriser l'univers, mais si tu as des question ou quoi que ce soit, n'hésite pas !






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 14:45

Merci Maxence, au plaisir aussi =)

Je ne manquerai pas de poser mes questions à qui de droit (et Caro à qui de pas droit ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Kaitlyn
Kaitlyn

★ Mère Apprentie des Raccommodeurs ★


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Candide
✘ DISPO POUR RP ? : MAJ du personnage / demandes de RP refusées pour le moment
✘ LIENS : There is just one moon, and one golden sun
And a smile mean friendship to everyone

Rit en cornflowerblue ~


Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptySam 23 Avr 2016 - 15:48

Bienvenue ! Caroline 1021713182

- Vouiii, une nouvelle Maman apprentie ! Moi c'est Kaitlyn, enchantée ! *fait une courbette et un grand sourire*

Toi je t'aime, ton perso a le prénom d'une de mes petites cousines IRL /PAN/
Et l'une comme l'autre, elles dessinent, et elles ont le même caractère bien trempé, hohoho. ^^"

En tout cas, hâte de voir sa bouille, à ta Fouineuse !
Revenir en haut Aller en bas
Soul
Soul

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1172
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
Caroline Caduceus-e1412280052247 L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.
Caroline Caduceus-e1412280052247

Points de Sutures:
 


Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyDim 24 Avr 2016 - 23:34

Hémorragie occulaire, vive notre amitié
Du passé, du présent, je l'espère du futur
Je suis passé pour être présent ... dans ton futur

Vrai que je n'ai pas eu beaucoup à insister pour que tu la prennes, cette fameuse boite.

Comme je te l'ai déjà dit: j'aime ta Caro, son énergie, sa vigueur. Et je sens que mon soigneur l'estimera très vite insupportable <3
Avec l'efficacité et la pertinence de ta plume, ta subtilité aussi, elle est rendue tangible. Et j'ai hâte de suivre les complots qu'elle découvrira, les secrets qu'elle voudra conserver. Et sans nul doute, ceux qui iront la changer.


Officiellement Bienvenue Caro Caroline Diamond-bullet-dark2






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://cidiene.wordpress.com/
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyLun 25 Avr 2016 - 0:02

L'île, perverse ? Allons allons !

Mon petit gaosaure, je suis très content de te voir débarquer ici, pour moultes raisons !
J'ai bien hâte de te peindre en orange, car cette fiche est bien évidemment parfaite, il ne te manque qu'un visage ! (sinon je peux demander à la Mascarade elle en a plein)

Allez allez, ne nous fais pas trop attendre ! Caroline 1102277013


Gaoooo Caroline 3432773703








La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyLun 25 Avr 2016 - 16:36

@Kaitlyn : merci ♥️ J'espère que ta petite cousine est moins fouineuse que ma Caro ;)

@Soul : *blush*

@Pan : gaoooo Caroline 3864948088 Merci merci, et pour l'ava j'y travaille ^^ (*tente de faire oublier le fouet qui dépasse de derrière son dos avec un sourire angélique*)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyMar 26 Avr 2016 - 0:07

Hello et bienvenue dans le coin ! 8D

J'ai dévoré la fiche en quelques minutes, avec un sourire en coin. Elle est bougrement intéressante, humaine dans ses travers, ses sentiments et sa façon d'être ! Une morveuse de 14 ans dont l'ordinaire recèle des parts agaçantes, touchantes etc...
Et les perles du passé haaa ! c'est trop bien écrit, j'avais l'impression de voir la scène !

On veut voir ta bouille maintenant !
Au plaisir de se croiser sale petite fouine :3
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyMar 26 Avr 2016 - 1:04

Merciiii Caroline 4098581609

Ma bouille arrivera. Je vais m'en assurer. Personnellement. À coups de fouet si besoin =3
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyMar 26 Avr 2016 - 11:16

La Fouineuse, ça annonce tellement un bon personnage, ça ! Surtout pour une Mère. J'aime beaucoup la psychologie du perso, tout en contrastes. Et la mission qu'elle s'est donné est bien mystérieuse, impression renforcée par le Bout d'aventure que j'ai dévoré sans tout comprendre – mais je suppose que c'était le but. Maintenant j'ai envie de savoir, argh. D8

Bienvenue et au plaisir de te croiser en jeu ! Caroline 496016072








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 609
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyMar 26 Avr 2016 - 16:07

Merci Sharpy, au plaisir de te croiser =)

(Et le mystère devrait déployer ses pétales peu à peu en jeu, ehe ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Héméros
Héméros

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 92
✘ SURNOM : La Bête à Cornes
✘ AGE DU PERSO : Imprécis

✘ LIENS :
Fiche
Dé à Coudre
ᨉ Aventures en cours :


Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline EmptyMar 26 Avr 2016 - 18:33

Caroline ! Caroline 304983004

Elle est super cette fiche, j'ai adoré ta façon de présenter son caractère! et y'a du mystère. J'aime les mystères. Du coup j'ai hâte de te voir la jouer, ça promet ! ^^

Bienvenuue !






Caroline Tumblr_o4whbdvHhT1r44nu7o1_500
Bisounours à cornes (Merci Arrow!):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Caroline Empty
MessageSujet: Re: Caroline   Caroline Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Elle est chaude la blondasse [Caroline]
» Il faut retrouvé Hussard!
» [Fiche] Trauma / Katagena
» Depuis 1h40 c'est.. L'anniversaire à Caroline ! (Misscarly)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-