Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Just a few of her fruits   Jeu 21 Avr 2016 - 19:36

La saison de la pluie était enfin arrivée, et si elle rendait le cuisinier morose au vu des journées plus courtes, il fallait quand même reconnaître que c'était un réel soulagement. Tous ces moments passés tantôt à se morfondre dans son antre comme une âme en peine, obligée de servir croûtons rassis sur lit de conserves et légumes secs... qui restaient secs car l'eau manquait; tantôt à tenter de racoler de l'alcool chez Braumeister, en douce, en l'échange d'épices; tantôt à râler et à se planquer dans des coins frais, loin de tout et de tous. Puis il y avait eu l'ouragan DogFish et la catastrophe de cet après midi là. Oh comme il avait été difficile de nettoyer le sang, de nettoyer les dégâts provoqués par cette andouille! Car chaque tentative de rangement lui rappelait immanquablement ce sombre et funeste jour. Il en avait encore des sueurs froides, parfois.

Lorsqu'il avait plu tout était en ordre. Les pirates avaient commencé à repartir en expédition sur l'île, et Avery n'avait pas démenti cette vérité. Le plus vite possible il avait manqué à son poste. Les pirates ne mangeraient pas ce midi-là , car leur cuistot devait approvisionner les réserves et les placards, bien vides depuis la catastrophe. Ils feraient bientôt un banquet, peut être.

Il lui avait fallu plusieurs allers retours pour récupérer tout ce dont il avait besoin, car non seulement il en fallait beaucoup, mais en plus il se trouvait que môssieur préférait partir seul, tout seul! Tranquille, quoi! Il n'avait pas que ça à faire de se trimbaler une bande d'idiots qui risquaient en plus de prétendre à prendre ce qui leur faisait plaisir en priorité sans écouter leur chef cuisinier. Et ça ce serait insupportable. Il se portait très bien, en tous cas.

Or donc il décida d'aller faire un tour du côté de la jungle, récupérer quelques fruits exotiques dont elle avait le secret. Il y arriva sans peine, marchant d'un bon pas, et s'y engouffra. Pas très discret avec ses grosses chaussures sur les brindilles et les feuillages, mais là n'était pas sa prétention. Il ramassa quelques mangues, les fourrant dans un grand sac en toile qu'il portait sur l'épaule. Soudain il aperçut un éclat blond non loin, et se rapprocha, pas apeuré pour un sou. Les Peaux Rouges n'étaient pas blonds et c'étaient les seuls qu'il pouvait craindre.

Tiens, tiens, tiens..., chantonna-t-il.

Suivit un ricanement. Il s'avança vers la jeune Perdue qui se trouvait là, un panier à la main. Rempli de victuailles. Le pas tranquille, Oswald se rapprocha encore et fit mine d'être connaisseur en examinant le contenu du panier de la blondinette. Il siffla.

T'en as une belle récolte!

Décontracté, il passa une main dans ses cheveux, puis la laissa retomber et caresser les couteaux pendus à sa ceinture. Il fit choir son sac sur le sol, derrière lui. Le plan était simple. Il n'allait pas se fatiguer à grimper dans un arbre pour en récupérer son contenu. La gamine était là à point nommé.
Et puis, elle était plutôt pas mal.







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Dim 24 Avr 2016 - 11:07


La petite mission habituelle, celle que les Récolteurs devaient remplir. Cette petite mission habituelle, elle avait conduit la fillette dans la jungle. Plus les pas s’enfonçaient, plus Soap avait envie de rentrer laver sa peau.

Son panier se remplissait petit à petit. Il y avait de tout, des fruits surtout.

Le retour de la saison plus douce que celle aride qu’ils venaient de passer, c’était une bonne nouvelle. Plus besoin de se soucier du manque d’eau, plus besoin de se retenir de se laver.

Dans le panier, avec les fruits, il y avait l’ours en peluche. Celui qui avait la tête d’un zombie à force d’être reprisé, d’être massacré. Satanée peluche, elle méritait ce qui lui arrivait. Elle le méritait autant que les bannis auxquels on jetait des pierres. L’Indifférente le détestait et ne voulait pourtant pas s’en séparer.

Des pas, encore d’autres, par dessus les racines. Elle dû se pencher, elle dû en escalader.

Elle espérait tomber sur un arbre où pousserait du savon, ou des fées qui pourraient peut-être l’aider. Cependant, ce n’était qu’une idée à côté, profiter de sa petite mission pour en rapporter en même temps.

Petit à petit, Soap était moins à l’aise. Vérifiant plusieurs fois derrière elle, au travers des branchages. Elle s’était peut-être trop éloignée. Sourcils doucement froncés, comme concentrés à chercher la source de l’inquiétude qui naissait. Un buisson attira son attention, un buisson portant des fruits, des myrtilles on aurait dit. Elle en prit le plus qu’elle pu, les fourrant parmi les autres, bananes, mangues, avocats… ça commençait à être lourd. C’était une jolie récolte plutôt sucrée. Elle estima pouvoir rentrer au Grand Arbre, cependant…

L’Indifférente tourna sèchement la tête, surprise. Elle eut le réflex de porter son panier à elle, contre le buste. Faisant un, deux pas en arrière.

Un adulte. Un pirate.

La surprise s’effaça peu à peu pour laisser le visage blasé, fatigué de tous ces menteurs. Les yeux beaucoup trop verts suivirent le chemin de la main du danger sur pattes : les cheveux puis… les couteaux.

Vraiment, elle n’avait pas eu de chance pour le coup.

Elle braqua ensuite encore son regard sur le pirate, comme pour surveiller la moindre étincelle d’agressivité. Cependant, elle osa supposer que c’était le panier qui intéressait le plus l’adulte qu’elle avait en face d’elle.

Soap finit par bien vouloir faire entendre sa voix, même si ça pouvait ne pas intéresser. Puisque l’intérêt, c’était le panier. Non ?

- Oui… c’était pas difficile à avoir…

Elle avait juste envie de retourner se couvrir de savon, parce qu’elle se sentait sale. Rien qu’en parlant à un de ces adultes.

Il faudrait aussi du savon pour le pirate, selon elle. Les pirates avaient cet air si sale et puant, ils n’avaient sans doute pas trouvé de savon.

L’Indifférente ne savait pas que faire, comment s’y prendre pour rester en vie ? Elle ne savait pas se battre… Un pas en arrière. Il la rattraperait très vite si elle cherchait à fuir, il était plus grand, il couvrirait plus de distance et il n’avait pas un panier à porter durant la course.

Elle était inquiète, et pourtant elle avait cet air blasé. Fatigué de devoir protéger tout et n’importe quoi contre ces menteurs.

Il y avait tant de menteurs dans tous les camps de toutes manières.

- Je peux pas donner tout ce que j’ai récolté, mais… mais je peux aider à retrouver où j’ai eu tout ça.

Un deal, en quelque sorte, en fait elle n’avait aucune idée de ce qu’elle cherchait à faire. Juste à ne pas mourir bêtement. Elle avait les yeux brillants, mais pourtant elle s’efforçait à garder son indifférence.
Et doucement, ils ne brillaient plus. Mais le cœur battait quand même assez fort, parce qu’elle n’avait pas envie de mourir aussi bêtement… pour un panier de fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Mer 27 Avr 2016 - 19:27

Oswald fixait la gamine d'un air peut être un peu malsain, ou sinon assez lubrique. Ouais, elle devait avoir dans les quinze ans. Belle plante, blonde aux yeux verts. Elle lui plaisait bien, et son corps s'échauffait dangereusement. Son sourire s'élargissait de plus en plus mauvais et empli de désir. Oh, la la. Le panier était rempli d'avocats notamment, et d'autres fruits. Mais l'avocat était celui qui intéressait le plus le cuisinier, car cela faisait longtemps qu'il n'avait pas usé de cet ingrédient dans ses plans. En plus, il lui trouvait soudainement une forme bien suggestive: les avocats ressemblent fort à des poires dans leur forme et leur taille, et ne dit-on pas que les seins peuvent être en forme de poire? Oh, si. Alors, Oz avait plus envie que jamais de peloter une poitrine, juvénile ou pas.

Lui saisissant le bras pour l'empêcher de fuir, il ne put que constater que sa peau était douce, lisse et propre; parfait, c'était toujours mieux et meilleur quand c'était propre. Ses yeux pétillaient d'une lueur gourmande. Le pirate en profita pour caresser vaguement la peau du poignet de la gamine. Le sourire devenait carnassier. Oh, ouais. Elle était à croquer. Il la boufferait en entier, cette petite grenelle faible et isolée. Alors elle avait parlé, et ça avait été à pisser de rire. Les mômes... qu'est ce que c'était con! Surtout les gonzesses! La Casserole émit un "nt nt" désapprobateur.

Nan... nan nan nan. J'ai pas que ça à foutre, tu comprends ?

L'air de rien il cessa ses caresses, serrant plus fort le bras de la jeune fille. Hors de question de la laisser s'échapper maintenant, pas sans qu'elle ait vu le loup, c'était décidé. Il passa la langue sur ses lèvres et les mordit un peu avant de continuer.

Va falloir que tu me donnes tes fruits. Tous.

Surtout les avocats. Tous les avocats. Il laissa tomber ses yeux noirs sur le décolleté de Soap. Not bad. Du moment qu'elle était pas plate de toute façon ça lui allait. Il se rinça proprement l'oeil, de plus en plus gourmand, puis fit mine de renifler l'air qui l'entourait. Avant de lâcher, décontracté et salace:

Hum.. Ton odeur m'excite.

Il parlait du savon.
Mais il parlait sans doute d'autre chose également, en vue du rire gras qu'il laissa échapper.
Oswald commençait à se raidir.







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Jeu 5 Mai 2016 - 14:59


La prise se serra sur son bras, alors qu’avant c’était presque gentil. Mais bon, Soap n’aimait pas la gentillesse. C’était toujours autre chose déguisé, et elle se félicita d’avoir eu évidemment raison sur le sujet, lorsque la prise fut resserrée au point de lui faire mal. Indifférente, mais pourtant elle crevait de peur.

La proposition n’avait pas trouvé le bon chemin, et tomba dans le précipice. Si elle expliquait à son chef qu’elle avait été attaquée, sans doute il ne lui en voudrait pas, pour une fois, ce ne serait pas grave.
Elle pourra retourner en un morceau au Grand Arbre, hein ?

Elle-même n’en était plus sûre.

Soap n’aimait pas l’expression sur le visage du pirate, qui devait sûrement être aussi dégoutant que ses congénères.

Il voulait la récolte entière, pourquoi vouloir s’acharner sur des fruits qu’il pourrait plus aisément décrocher qu’elle n’avait pu le faire quelques minutes auparavant ?

La situation était des plus compliquée, et les iris trop vertes fixaient cet énergumène des plus intimidant. Elle nota qu’il ne la regardait pas dans les yeux, et elle n’aima pas du tout ce que la logique lui mit en tête. Elle ne put que porter, tant bien que mal avec un bras libre, le panier sur sa poitrine.

La nouvelle fois que la voix de l’adulte se fit entendre ne rassura pas plus l’Indifférente, elle s’efforçait encore à ne pas laisser la panique se lire sur son visage. Est-ce qu’elle préférait la gentillesse comme déguisement de ce que voyait à cet instant ? Aucune idée, mais la gentillesse ne la sortirait pas de là. Non ?

Et ce rire dégoutant, typiquement adulte.

Sa mère l’aurait aussi vendue pour une heure avec ce genre de type ? Comme elle le faisait pour l’aîné de la Récolteuse, avant, dans le monde ordinaire. Non, elle ne l’avait jamais fait. C’en était même étrangement surprenant, selon Soap. Une femme aussi mauvaise que ça n’avait même pas essayé sur sa fille, voir combien on lui donnerait.

Un regard un peu dur dans les iris radioactives, parce que la jeune fille détestait encore sa mère. Elle observa le nounours, Eliott, dans le panier, rempart sans doute inutile.

- Et la tienne est dégoutante, je suis sûre que y a pas de savon chez les pirates.

Ton monotone, c’était normal venant de Soap. Elle se pinça les lèvres, sûre d’avoir dit quelque chose qui n’allait en rien l’aider… même si elle avait eu affaire au cuistot des pirates, ce dernier n’en aurait eu rien à faire des techniques de nettoyage d’une gamine trouvée dans la jungle. En plus elle n’en avait aucune idée, de l’odeur de son agresseur, c’était bien la dernière chose dont elle se souciait à cet instant.

Sans doute ferait-il du savon avec sa graisse…

Ça se faisait, pour une armée particulière, avant. Mais impossible de s’en souvenir, ce ne devait qu’être des cours d’histoire sans intérêt.

Elle se cacha un peu plus derrière son panier, l’Indifférente ne savait vraiment pas quoi faire.

- On… on ne peut vraiment pas trouver un terrain… d’entente ?

Comme si le monde pouvait être tout rose… c’était vraiment idiot. Soap elle-même ne put s’empêcher de soupirer d’agacement envers sa propre personne. Elle qui disait pourtant que tout le monde mentait, si tout le monde mentait… alors POURQUOI un pirate la laisserait si facilement s’en sortir.

Elle ne laissa pas les larmes de peur venir, restant indifférente, comme celle qu’elle n’avait pourtant jamais été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Sam 14 Mai 2016 - 0:52

Waw. Méfiante, la morpionne.
Froide, glaciale, polaire, même!
Diablement dure et décidée à résister jusqu'au bout. C'était bien malgré elle, mais ça, à Oz, ça lui plaisait. Il n'avait pas l'habitude qu'on lui tienne tête ainsi, et il trouvait que ça ajoutait un certain piment pas du tout déplaisant. Insolence monocorde. Impertinence couverte d'un voile impassible et indifférent. Sans toutefois la lâcher, le pirate éclata alors d'un rire franc, franchement amusé, avant de lui demander, les yeux brillants d'une lueur blagueuse:

T'es en train de dire que j'pue, la mouflette?

Mais il ne lui en voulait pas. Réellement, ça le faisait marrer et ça le distrayait un peu. Rigoler avant d'assouvir ses besoins c'était un luxe, un petit plus qu'il acceptait avec un plaisir non caché. A nouveau il lâcha un petit "nt nt" de parent mécontent et la toisa d'un air faussement fâché.

C'est pas très gentil, j'me suis baigné pas plus tard que c'matin.

Dans l'eau de mer, certes. Sans savon, certes. Mais c'était la stricte vérité. Même qu'il s'était baigné à poil, alors c'était dire si l'eau était passée bien partout, hein! Si vous voyez c'que j'veux dire. Bref, il était moins sale que d'habitude, certes un peu salé et séché et pelé et cramé par le soleil, mais son odeur n'était probablement pas si nauséabonde que ça. En passant, il se renifla une aisselle sans nulle retenue et haussa les épaules l'air de dire "n'importe quoi, j'sens très bon". Il la jaugea à nouveau d'un sourire et un regard carnassiers.

Trouvant ça somme toute très classe, le cuisinier fit mine de se curer les ongles avec un couteau. Il avait lâché la jolie môme mais ne la quittait pas des yeux, en chien de faïence. Qu'elle tente de fuir, haha. Oswald avait en un rien de temps calmé ses ardeurs. Il y avait autre chose.

Raconte moi une histoire marrante, miss avocat! Le surnom à consonance vaguement grivoise lui était apparu spontanément, ne sachant comment elle s'appelait. De toute façon son nom ne l'intéressait même pas. S'il la laissait se casser (et il ne l'envisageait pas encore), il serait moins sympa à leur prochaine rencontre. Nom ou pas, il la reconnaîtrait entre mille de toute façon.

Trop facile.
Il avait envie de rigoler, là. Il attendait patiemment et impatiemment à la fois, c'est-à-dire qu'il jouait le mec stoïque mais qu'à l'intérieur il pétillait comme un jeune chiot, ou un mioche de six balais.







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Croquemitaine
avatar



✘ AVENTURES : 42

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Ven 27 Mai 2016 - 20:55

Si l'intervention ne vous plait pas, vous pouvez ne pas la prendre en compte.

Je te maudis.



Le froid vous tétanise.
La peur vous électrise.
Vos pires sentiments vous submergent.
Le Croquemitaine de l'ombre émerge.
Vous êtes désarmés, impuissants.
Et lui sourit de toutes ses dents.



Le Croquemitaine maudit Oswald  :
OSWALD RESSENTIRA UN PETIT CHOC ELECTRIQUE A CHAQUE GROS MOT


Oswald devra utiliser sa malédiction pendant toute la durée du RP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Dim 5 Juin 2016 - 18:59

Et il se marrait, le pirate. Soap n’en était que moins rassurée. Elle ne répondit rien à la première question, qui n’en attendait d’ailleurs sans doute pas. Même si l’adulte n’avait pas paru fâché, l’Indifférente pensait déjà à ce qui pouvait bien se cacher derrière ce rire. Quelque chose de méchant, sans doute. Ils étaient toujours très sympathiques, avant de faire du mal.

Elle haussa les épaules à la remarque, elle n’avait pas particulièrement envie d’être gentille de toute manière. Par contre, elle n’aimait pas du tout les couteaux. Et voir le Pirate en utiliser un pour se nettoyer les dessous d’ongles… ne lui plaisait pas tellement. Elle se sentait partir doucement en arrière. Mais sans doute il répondrait en lui lançant l’arme en plein crâne, ou dos. N’importe où. Ce serait affreux. Elle l’énerverait sans doute beaucoup et ne s’en sortirait jamais.

L’Indifférente faisait tout son mal pour ne pas paraître trop inquiète. Rester indifférente. Soap respirait profondément, pour garder son calme.

Puis son attention fut à nouveau reprise.

Raconter une histoire marrante ? Miss avocat ? Surprise, mais aussi dépitée par le surnom dont elle ne saisissait pas le rapport. Elle faisait en sorte de ne pas montrer ses émotions. Mais bon, elle se devait d’arquer un sourcil.

- Miss… avocat… ?

Toujours accrochée à son panier, elle tentait de remettre les choses dans le bon ordre. Elle devait raconter un truc marrant… C’était bizarre. Les Pirates étaient bizarres. Ça restait cohérant.

Mais elle, elle ne s’était jamais trouvée un talent caché de conteuse d’histoires amusantes…

- Hem… c’est l’histoire d’un Garçon Perdu qui avait tout le temps faim. Il allait fouiller dans les réserves, et allait tout le temps demander des trucs à grignoter aux Mères. Mais on lui refusait toujours, parce qu’il mangeait vraiment trop.

Elle observa brièvement son panier avant de reprendre.

- Alors une fois, il est retourné voler dans la réserve, il avait cru voir des pots de crème double. Il se jeta dessus et avala les pots. Mais le goût était infect. C’était du savon liquide. Il a pas arrêté de cracher des bulles de savon pendant qu'il parlait pendant des jours après ça.

Soap avait entendu cette histoire, elle, elle n’y avait pas réagi mais les autres oui. Après… elle doutait vraiment de la compatibilité de l’humour adulte et celui des enfants. Elle aura au moins essayé de ne pas énerver le pirate.

- Et… je m’appelle Soap, pas miss avocat…

Elle y tenait, à son identité. Enfin, certes, ce n’était plus vraiment la sienne. Elle était bloquée ici, pour rien. Elle s’accrocha un peu plus au panier, tournant le regard dans le vide, un peu attristée. Parce qu’elle avait perdu beaucoup. Pour rien.

Rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Jeu 23 Juin 2016 - 18:30

Oswald avait fermé un peu les yeux pour écouter l'histoire de la jeune perdue, histoire de pénétrer dans le récit le mieux possible. Ah.... pénétrer... Un type qui avait bouffé un tas de savon. Oswald avait envie de dire qu'il était certain de pouvoir concocter un plat délicieux avec du savon à l'intérieur en guise d'ingrédients secrets, car il le croyait réellement . Peut être même qu'il l'avait déjà fait, mais bon, il supposait qu'elle s'en foutait, même lui s'en foutait enfin de compte. Oz rangea tranquillement son couteau à sa ceinture, mais ne rit pas. Il fit une petite moue de gamin capricieux.

Pfff elle est même pas drôle ton histoire!

Le cuisinier croisa les bras sur sa poitrine et fronça le nez.

Puis c'est quoi ton délire chelou avec le savon, Soap?

Bien sûr qu'Oz retenait des choses, quand il le voulait! C'était amusant qu'une meuf appelée savon sente le savon et raconte des histoires de savon. En tous cas c'était le genre de chose qui faisait marrer le cuistot. Un peu rébarbatif, aussi, mais ça c'était tant pis. Brusquement, il enfonça une main dans une poche de pantalon et en tira un sachet de tabac et une feuille à rouler. Sans quitter la gamine des yeux, il roula sa cigarette, les gestes experts. Il avait eu bien envie de fumer, tout à coup. Il était un pirate, il faisait ce qu'il voulait bien entendu. Il fixait la petite par en dessous, l'oeil torve, glissa la clope entre ses lèvres pincées pour qu'elle tienne et fouilla sa poche à la recherche de feu.

Tu fumes? Tu veux une clope? A moins que tu préfères les pipes?

Le dernier mot avait été prononcé drôlement, et le pirate souriait bêtement. Il fit un petit clin d'oeil. Elle était bien assez âgée pour comprendre ce genre de truc. Là tout de suite, il jouait un peu, soudain similaire à un autre pirate bien connu. Seulement il ne perdait pas cette teinte de mépris dégouté qui suintait de ses pupilles noires. Oswald plaqua la récolteuse d'une main contre un mur pour l'empêcher de bouger, brutalement. Le panier tomba par terre, son contenu se répandant sur le sol, avocats pêle mêle avec un ours en peluche.
Trop mignon.

Il inspira un peu d'air.
Puis de sa main libre alluma la cigarette sur laquelle il tira, sans ciller une seule fois, dardé sur la jeune fille.
Avery cracha sa fumée à la figure de Soap.

Ce môme, j'laurais pendu par les pieds moi. A mon tour; c'est l'histoire d'une gamine qui rencontre le grand méchant loup dans la forêt. Il a bien envie de la cuisiner en civet pour lui faire passer l'envie de se balader toute seule dans ce genre de tenue. Pourtant... pourtant il décide plutôt de la faire mariner. Il salive, ce mec, tu comprends? Il a très très faim. Tu cuisines, de temps en temps, Soap? Ou tu laisses le taf à ta mère?

Il inspira encore un peu de tabac, laissa traîner le mégot entre ses doigts. Il relâchait un peu la pression. Si il s'était approché pour lui faire peur jusqu'à coller son visage au sien, lors de son récit, Oz n'avait plus vraiment peur qu'elle décampe. Il la supposait trop terrifiée pour ça.

Apprends moi une recette!

Cuisinier un jour, cuisinier toujours.
Et si elle en connaissait aucune... il serait très déçu.







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Mar 19 Juil 2016 - 23:48

L’histoire n’avait visiblement pas plu. Ce qui n’étonna pas la fillette à vrai dire… À la remarque confirmant cette impression, Soap haussa les épaules. Ce n’était pas elle qui souriait tout le temps, qui blaguait tout le temps…

S’en suivit la question sur le délire avec le savon, ce qui arracha un autre haussement d’épaules de la part de la Récolteuse. Elle ne s’appelait pas Soap pour rien…

- J’ai jamais été douée pour les trucs marrants. Et je me lave souvent, c’est juste pour ça que j’aime bien le savon.

La voix partait dans les airs, presque disparue. Les yeux bien trop verts, verts chimique peut-être, avaient sautés sur le sachet que l’adulte venait de sortir d’une poche. Ce n’était qu’un sachet. Heureusement. Le sang de l’Indifférente avait fait au moins quatre tour dans la circulation, mais l’air était resté à l’image du surnom de la Garçonne.

Les paroles du Pirate firent sursauter l’adolescente, elle eut un air interrogatif avait d’esquisser un pas en arrière. L’allusion… c’était bien une allusion ? C’était répugnant. Sale. Il faudrait beaucoup de savon pour laver une chose pareille.

La seule accroche, c’était le panier. Et Soap cherchait à se préparer à courir, puisque les couteaux avaient été remplacés par la cigarette… enfin… ils restaient là, et ne rassuraient pas du tout.

Mais… plus possible. Le panier était tombé. La Récolteuse sentit la force, l’impossibilité de bouger. Coincée contre un mur de ruine de la jungle, elle serrait les dents. Son cœur était paniqué. Très. Comme si des bulles de savon moussaient dans le sang. Les yeux d’absinthe, comme ceux de l’imbécile qui avait eu le même nom que la peluche maintenant au sol, suivirent la course de la récolte éparpillée.

Et maintenant de la fumée… évidemment, cela fit tousser la jeune fille. Cette dernière étant loin d’être rassurée. Très loin.

Une histoire, le pirate racontait une histoire. En allant jusqu’à étouffer l’espace, Soap aurait pu entendre ses battements dans les oreilles, ses jambes étaient pétrifiées et flageolantes. Elle risquait sans doute de tomber, de se prendre les racines sur le chemin, et de finir découpées en morceau par les couteaux. Comme un savon lisse.

Les dents serrées, tous les efforts du monde pour rester l’Indifférente. Mais elle était une enfant comme les autres, elle avait peur. Et sans doute, le Pirate le savait…

Mais pourtant, elle avait gonflé les joues à la remarque. « Dans ce genre de tenue ». Parce qu’il la jugeait indécente ? Il avait vu les autres ? Celles qui venaient d’époques plus récentes ? Un bref instant d’indignation très vite mis de côté par la suite.

Les yeux de Soap s’ouvrir un peu plus, lorsque la pression sur elle s’était fait moins forte.

Le temps d’une recette.

Elle soupira doucement, observant son panier au sol avant de tenter d’affronter le regard de la Casserole.

- La tienne d’histoire est pas très drôle non plus au final… Et y a que les Mères qui ont droit d’aller dans la cuisine, je gênerais si j’y allais.

Elle tentait de reprendre son voile indifférent, avec un peu de confiance. Peut-être que ce peu de liberté la calmait un peu… à savoir, juste un peu moins de force pour la plaquer.

Un haussement d’épaules, encore. C’était ce qu’elle faisait souvent, pour appuyer ce qu’elle voulait montrer comme indifférence.

- Et ma « vraie » maman cuisinait juste du savon. Pour pas qu’on dise des gros mots.

Un temps.

- Tu connais le guacamole ?

Un truc qui n’avait pas le goût du savon, un truc qui avait donné un léger sourire à Soap. Inconsciemment. Et avec des avocats. Pour rester dans la thématique, et puis elle aimait bien ça. Ça changeait du sucre qu’on la faisait avaler pour qu’elle la ferme. Le sucre de ses goûters qu’elle donnait à son aîné pour pas qu’il meurt de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Dim 7 Aoû 2016 - 1:08

Si Oswald s'était lavé souvent, à son avis, l'odeur du savon aurait fini par l'écurer. Il n'aurait pas aimé ça. Décidément bizarre, cette gamine. En fait, tous les mômes de cette île était bizarre. Leur idée de mères, par exemple. Déjà, c'était des CONNERIES que seules les femmes pouvaient cuisiner, et puis ces chiardes ne devaient savoir vraiment rien faire, genre quoi, comme si de toute façon les perdus bouffaient autre chose que de l'écureuil grillé et des vieilles noies pourries (quoiqu'Oz était le premier à dire que l'écureuil pouvait être un met très raffiné)!... Il pinça les lèvres, agacé.

Crois moi, Soap, j'ai cuisiné un paquet de trucs dégueulasses, mais ta mère dépasse tout ce qu'on peut imaginer. Même moi j'ai jamais osé... AIE!

Oz avait crié brusquement. Après avoir prononcé le mot "dégueulasse" (un mot vraiment pas très joli, hein), il s'était pris une décharge venant de nulle part, comme par magie. Pas bien douloureux mais suffisamment pour lui hérisser les cheveux de la nuque et les poils de sa barbe. Il tira un peu sur sa cigarette, avec cette fois la sympathique attention de cracher sa fumée ailleurs que dans la tronche de la jeune fille. Il était très surpris. Du coup, il ne parla pas de ces histoires de savon et embraya sur autre chose, largement contrarié.

Guaca... je.. non!..

Troublé.
De quoi le contrarier encore plus. Il existait encore des recettes que l'éternel cuisinier ne connaissait pas! Bien, cette rencontre s'avérait intéressante. Le pirate écrasa son mégot sous son talon, pas très soucieux de l'environnement. La conversation le fascinait bien plus qu'il ne l'aurait admis. Il s'assit alors sur le sol, en tailleur, et lâcha tout ce qui aurait pu encombrer ses mains. Il darda alors ses yeux noirs dans ceux si verts de son interlocutrice. C'était presque suppliant, et puis alors ces mots totalement insolites naquirent dans cette bouche si accoutumée aux grossieretés:

Explique moi.. je t'en prie.

Il faisait surement presque un peu pitié, là, le Oswald. Mais qu'est ce que vous voulez! C'était le genre de trucs qui lui faisait perdre totalement ses moyens. Il ne supportait pas l'ignorance; pas en cette matière là en tous cas. Car autrement, il ne savait pas grand chose.







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Dim 2 Oct 2016 - 21:25

Soap avait l’esprit occupé, comprendre ce qu’elle avait elle-même dit : sa vraie mère ne cuisinait que du savon, ou des couleuvres en fait. Juste des images, une mémoire en mauvais état. Juste des bulles de souvenir qu’elle prenait soin d entretenir comme elle le pouvait. Même si l’île les déformait un peu par l’oubli d’éléments, par l’interprétation. Dont ces histoires de savon.

Mais le cuisinier du Jolly Roger ramena vite la fillette dans le présent, oui, elle était encore en dangereuse compagnie. Même si ce pirate avait TRES raison sur le goût du savon. L’exclamation de douleur qui survint, eut pour effet de faire chercher à Soap d’où en venait la source. Elle ne trouva rien, et ne saisit pas vraiment. Au moins, elle ne reçu pas de fumée dans le visage, c’était déjà ça.

Malgré tout, la discussion reprit sur la recette. Le guacamole, recette apparemment inconnue au palmarès du cuistot. Peut-être que ce serait une porte de sortie pour ne pas être tuée ?

L’Indifférente se battait pour être digne de son surnom, c’était un peu une punition qu’elle s’infligeait en plus du savon. C’était à cause d’elle qu’ils étaient partis, sûrement, parce qu’elle avait été chouchoutée par une mère monstrueuse. Se battant toujours pour paraître impassible, ou ne pas exagérer ses expressions, elle cligna tout de même plusieurs fois les yeux. Surprise de l’attitude nouvelle de l’adulte. Il l’écoutait ? Vraiment ?

Elle pourrait tenter de courir loin, mais il y avait toujours ce risque qu’il la rattrape, et que cette fois-ci… il ne soit pas aussi conciliant.

Alors, la Récolteuse choisit de s’agenouiller et de prendre un des avocats qui étaient tombés au sol plus tôt. Peut-être qu’elle serait récompensée d’avoir bien voulu coopérer. Sans doute les Garçons Perdus n’aimeraient pas du tout son choix, parce qu’il fallait tuer les Pirates. Ils n’étaient pas forcés de savoir, non ?

L’adolescente observa rapidement autour d’elle, pour vérifier.

- Si… si je vous donne la recette, vous me laissez partir ? Et les autres Garçons Perdus ne sauront pas que je vous l’ai donnée ?

Indifférente, ça se voyait qu’elle se forçait à ne pas montrer l’inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Mer 21 Déc 2016 - 1:50

C'est à ce moment que le cuistot se désintéressa totalement de tout ce qui n'aurait pas trait à ces avocats. Même Soap prenait des contours flous et inexistants pour lui, seule sa voix avait de l'importance. Il n'avait plus envie de tirer son coup, et ça présageait du bon pour la pauvre gamine. Oswald n'était pas le plus malin des pirates, ça c'était le moins qu'on puisse dire, d'ailleurs il n'était pas malin du tout, on aurait pu le qualifier aisément de "con comme une barrique" bien qu'il vous eût pété la gueule sans guère de cérémonie si vous vous étiez avisés de l'insulter ainsi (ou du moins, il aurait essayé) .

Et même si le rp par définition permet de dire tout un tas d'horreurs avec un assemblage de mots fleuris charmants et du plus bel effet, laissez-moi vous dire ici qu'Oz se tint à carreau, poli comme tout, sage comme une image. Exit les gros mots, les mollards et autres pensées lubriques et vaseuses.
Il n'y avait tout simplement plus la place pour ça dans sa petite caboche.
On lui aurait mis une ardoise dans les mains, et il aurait été le premier à se pencher dessus pour écrire le résultat des calculs dictés par la maîtresse. Un vrai gamin modèle.
Sauf que la Casserole avait la trentaine bien tassée, n'était pas allée à l'école depuis des siècles (au sens propre) et était assise par terre dans une forêt en friche.

Rien à voir, donc.
Presque autant concentré que lorsqu'il était à son plan de travail sur le Jolly Roger.

Si… si je vous donne la recette, vous me laissez partir ? Et les autres Garçons Perdus ne sauront pas que je vous l’ai donnée ?

Il fronça les sourcils et grogna (tout cela n'avait pas eu l'effet miracle de le rendre aimable, dommage !) :

Tu crois que j'tiens un salon de thé où j'invite des morveux ou c'est comment ? Si j'en chope un il passe à la casserole, guacamole ou pas l'info lui servira pas tu peux m'croire.

Puis Avery secoua la tête comme s'il chassait une mouche qui l'agaçait au plus haut point et ajouta, incisif comme un couteau :

On verra.

Il n'avait quand-même pas perdu le nord. En tous cas si ses mains étaient posées sur ses cuisses, l'une était du côté de ses couteaux. Qu'elle essaie de se barrer, tiens. Il pourrait avoir un certain plaisir à cuisiner Soap et la mélanger à la recette qu'elle avait contée elle-même. Enfin, il n'y songeait pas encore, mais l'idée pourrait bien germer dans son cerveau !







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Dim 12 Fév 2017 - 22:40

En fait, étrangement, ça rassurait un peu Soap. Imaginer que quoi qu’il arrive, en général, les Garçons Perdus finissaient à la casserole du cuisinier. Ils ne diraient jamais qu’elle avait préféré coopérer, trouver quelque chose pour ne pas devoir se battre.

L’Indifférente n’avait pas du tout envie d’avoir une punition pour ça… Elle devrait peut-être ne plus avoir de savon. Ce serait impensable.

Enfin…

Il avait ajouté « on verra ».

Rien n’était sûr. Tout comme sa propre survie, mais elle n’avait pas la carrure d’aventurière ou de guerrière. Elle n’avait que les tentatives de paroles.

- M… merci…

La Récolteuse n’avait aucune idée de quoi dire, en réalité. C’était la seule chose qui lui était venu.

Elle mettait beaucoup d’effort à rester indifférente, ça se voyait. Difficile de faire honneur à son surnom dans de telles conditions.

Elle souffla un cou, comme si elle avait retenu son souffle durant tout le reste du temps.

- Il faut de l’avocat, en bouillie avec de la tomate. Avec un peu de piment, de la coriandre aussi. Je dirais que ça varie selon les goûts du cuisinier. Ça donne une pâte verte qu’on mange avec des chips de maïs salées.

Elle aimait bien le guacamol, ça faisait très longtemps qu’elle n’en avait pas eu… Elle tentait de se souvenir du goût, sans grand succès.

- C’est pas compliqué, mais c’est très bon ! Je sais plus quel goût ça a, mais je sais que c’est bon.

Soap se tripotait les doigts, visiblement nerveuse. Impossible de ne pas l’être, malgré tous ses efforts pour ne pas le montrer sur le visage. Ses mains parlaient toutes seules pour ça. Elle n’osait pas même bouger ses pieds qui semblaient prendre racines sur la terre humide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Avery
avatar

☠ Cuistot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : La Casserole
✘ AGE DU PERSO : Une trentaine d'années a priori

✘ DISPO POUR RP ? : Olweyz
✘ LIENS : À table! Si c'est un peu fade, c'est qu'il manque des épices et des ingrédients
Rp en cours: III

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Mer 22 Mar 2017 - 0:46

[WARNING contenu vulgaire]

Il l'écouta en fronçant de plus en plus les sourcils. Cette recette n'avait rien de sorcier, et Oswald avait par chance un cerveau à recettes. Comprenez là que n'importe quelle information à propos de cuisine qu'il entendait s'y ancrait et durablement, voire carrément définitivement. Sa montre, son passé, sa vie, tout ça avait été balayé par la magie de l'île. En revanche, il gardait toujours en mémoire la recette du pain perdu, toute première de ses découvertes culinaires. Un nom, une histoire, un contexte, un âge ? Non, juste une saveur. Du lait, de l'huile, un ou deux oeufs.

Il s'agissait d'avocats et de tomate. Rien de plus sorcier que ça ?
Il n'était pas déçu, pourtant. Il réfléchit quelques instants à la coriandre, songeant que la saveur serait peut-être plus exquise avec un soupçon de curcuma ou de paprika. De fines allumettes de gingembre lui paraissaient également de bon aloi.
La petite n'ajouterait rien, elle parlait de chips de maïs salées, et Oswald se demandait déjà comment il allait faire ça, s'il pouvait réellement trouver du maïs, et comment le souffler convenablement. Cette histoire de guacamole ferait un bon apéritif, en tous cas, il l'expérimenterait au plus vite. Ce soir même.

Il était assez reconnaissant.
Alors qu'il allait pour la remercier, Oz se rappela soudain qu'il n'était pas une gonzesse timide et gentille, qu'il n'était plus non plus un gamin qui apprenait la cuisine dans les jupes de la gouvernante. Il était renommé, et qui plus est, il était un pirate. Venant ainsi de malmener lui-même sa fierté, son honneur et par dessus tout, sa virilité, il s'imposa une agressivité qu'il ne ressentait pourtant pas vraiment.
Il avait eu envie de croquer cette gamine toute crue, et, si son excitation était retombée en même temps que sa bite dans son pantalon, il songeait qu'il n'allait quand même pas la remercier. Alors quoi ? Si elle n'avait pas obtempéré, il aurait sûrement tiré son coup, l'aurait estropiée et serait revenu au bateau avec des morceaux d'elle pour assaisonner la salade. Il se releva nonchalamment et ramassa ses provisions.
Lui adressant un sourire cruel aux dents jaunies et noircies par les années, l'éclat des cinq couteaux à sa ceinture n'était pas pour faire joli, et il fallait espérer pour elle qu'elle ait compris ça.

Il ramassa alors rapidement le contenu du panier de Soap, fourrant tout pêle-mêle dans son propre sac. Qu'elle discute, qu'on rigole. Mesquinement, il la poussa du bout d'une de ses godasses dégueulasses. Accroupie comme elle l'était, cela ne manqua pas de la faire tomber, bien sûr, mais il la releva un instant après par le devant de sa robe, brutalement et sans ménagement, même si la petite avait cru s'enraciner dans le sol de malaise. Il était plus fort que ça, il était un mâle après tout. Quelques instants, Oz resta planté comme ça, à la fixer d'un air féroce et amusé à la fois.

Allez DEGAGE maintenant !! cria-t-il soudain, lui postillonnant dessus et la lâchant en la repoussant de quelques pas, toujours aussi violemment.
Si la petite avait une once de bon sens, elle devrait déjà avoir ramassé son panier,son horrible nounours de merde et aurait déjà commencé à courir loin des profondeurs de la jungle.

Lui, la Casserole, resta là le temps de brailler encore quelques obscénités :

La prochaine fois, je t'encule, petite p...

On n'en sut pas plus, le pirate venait d'encaisser deux décharges électriques de plus, par un mystère qu'il ne s'expliquait toujours pas mais qui rimait douloureusement avec de la sorcellerie. Horrifié, il attendit cependant que Soap sorte de son champ de vision pour se carapater à son tour.
Il était un homme, quand-même.







Avatars:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soap
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 64
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke

MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   Mar 25 Avr 2017 - 12:59

Inquiète, impossible de ne pas l’être. Elle se démenait à garder un air impassible mais elle se retrouvait incapable de cacher la frayeur dans le fond des yeux bien trop verts. Elle ne bougea pas d’un pouce lorsque le pirate ramassa le contenu de son panier pour s’en emparer pour de bon, l’Indifférente ne faisait que regarder. Sans pouvoir agir.

Elle se retrouva les fesses au sol, poussée du bout du soulier boueux de la Casserole. Soap préférait ne rien protester, ne pas s’engouffrer plus loin dans le danger. Les iris trouvaient plus de réconfort dans les alentours que dans l’antagoniste. Elle laissa paraître un léger hoquet de surprise lorsqu’elle se retrouva tirée brutalement par l’avant de sa robe, la forçant à se confronter à l’adulte en tentant de se tenir sur les pieds.

L’ordre de partir était accompagné d’un geste violent qui entraina la fillette en arrière, elle dû trouver rapidement un équilibre pour ne pas tomber à nouveau. L’Indifférente ne se fit pas prier pour prendre le reste de ses affaires, et elle courut loin dans la forêt. Sans se retourner.

Soap poursuivit sa course jusqu’à ne plus avoir de souffle, et lorsqu’elle fut forcée de s’arrêter, elle s’autorisa un peu de repos. Le temps de se remettre de ses émotions, de prendre de l’air et vérifier que le pirate n’était plus là.

Un fois soulagée, elle emporta quelques nouvelles trouvailles en retrouvant le chemin du Grand Arbre. Elle expliquera sa mince récolte par sa mauvaise rencontre, son chef devrait être assez compréhensif peut-être… elle fera de son mieux pour rapporter plus de provision la prochaine fois.

Vraiment, elle ne voudrait pas refaire de mauvaises rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just a few of her fruits   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [GUIDE]Tout tout tout vous saurez tout sur les ptits fruits !
» Les paniers de fruits !
» [GUIDE] Les fruits parfaits: optimiser son rendement
» ❀ Fruits - Légumes - Plantes par ordre alphabétique ❀
» Énigme 166 : Le prix des fruits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-