Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Mar 31 Mai 2016 - 17:11



- Sept c'est pas un mauvais chiffre. C’est juste trois cavaliers de plus que pour l'Apocalypse... On va dire qu'on aura du rab' pour mettre le souk !

L’atmosphère est détendue. La fumette du punk ne doit pas y être pour rien, tout compte fait. Nasty n'a jamais vu une cigarette qui se fume en couleur. Le pays imaginaire a peut-être ses bons points, finalement. Ne chions pas sur cet à coté soudain, propice à son moral. Ce n'est pas que les lames de rasoirs fichés entre les fibres de sa langue se soient émoussées, simplement on les lui caresse dans le sens du fil.
La sale gosse joue toujours avec les phalanges d'Apache. C'est presque inconscient comme gymnastique, à présent qu'elle écoute, attentive, les données plus concrètes de cette petite révolution en suspension. Il a la peau plus brune que la sienne. Le contraste la saisit, alors que, tranquillement, elle glisse ses doigts blancs entre les siens.

Elle a un petit gloussement de contentement, comme quand on emboite deux pièces d'un puzzle compliqué, particulièrement casse-tête.

- J'ai pas peur de crever, Ôpôch'...
Son regard s'allume d'une lueur brutale, telle une sulfateuse en chauffe. Je veux juste pas le faire sans un max' de dégâts dans mon sillage. Sans que ça ait eu un impact.

Mourir pour rien ?
Hors de question. Elle veut que sa photo soit associée à la définition "d'emmerdements maximums" dans tous les dictionnaires. Elle passe la langue sur ses lèvres avec une gourmandise de vilaine, tout en dégageant la paume du garçon pour mieux la contempler. Une main de chasseur, tailladée, poreuse, et jaunie de nicotine. Une mains d'homme pour un "enfant". Elle regarde sa propre paume en comparaison : cloquée et abimée au coeur.

- Et sur se point on s'comprend, pas vrai ?

Nasty laisse retomber la main du métisse sans prévenir sur son visage pour lui couvrir les yeux. Elle se marre encore un peu. Il y a une vague de gaité suspecte tapis au coin de sa cervelle. Sérieusement, elle n'a rien bu pourtant. Cet épiderme rugueux, c'est comme un contact familier qui lui a manqué. C'est inexplicable.
Le punk approuve sa petite vendetta contre la maison souterraine. C'est quand même chouette toute cette osmose, nom d'un chien !

- C'que je donnerais pas pour saccager leur petit nid d'Amour a ces putains de chefs.
- T'inquiètes que je compte bien défoncer quelques hamacs ou deux...
- Mettre le feu aux fringues de Pit...
- A ses saloperies de cartes !
- Coller des scorpions dans le lit de Soul!
- Et se siffler sa réserve de gnôle !
- Taguer de rouge toute les affaires de Scar!
- Et faire des drapeau blanc avec ses slips !


Hilarité conjuguée.
Les deux rebelles se bidonnent comme des baleines. Nasty se tient les côtes en se tortillant sur les cuisses du français. Le calme les cueille en bout de chemin, entre deux soupirs de rire. Un calme de recueillement pensif.
Il pense à pire. Elle pense à plus encore.
La volonté d'Apache gonfle son vide d'un vent de fraicheur, de nouveauté qui alimente sa baudruche. La vapeur du punk gonfle ses voiles vers un horizon terrible, funeste et sanglant. C'est l'interlude paisible avant le déchainement d'une formidable tempête. Et Nasty compte bien voguer sur ce radeau de la Méduse, main dans la main avec le putschiste qui lui sert présentement d'oreiller.

Et Pit perdra de son sourire.
Et Peter de sa superbe.

Le coeur de la blonde s'accélère d'excitation rien qu'à cette pensée.

-T'es sur que t'en veux pas ? "Fume, tu sais pas qui te fumera!"

La clope tendue au dessus d'elle, l'appelle de ses voeux. Les quelques mots en français sonne comme un ensorcellement incompréhensible. Exotique. Elle se cambre sur lui pour tendre le menton et happer la sacrifiée entre ses lèvres. Le tabac -ou ce que ça peut-être- n'a pas tout à fait le même gout que la première fois. C'est âcre, épicée, fruité, acide comme un bonbon. La fumée s'échappe de sa bouche entrouverte et de ses narines. Ses pupilles dilatées règlent et dérèglent leur focale.

Wow....

Elle se redresse, soudain pour ce coller pif à pif avec Apache.

- Fais pas ton french lover , Ôpôch'....
raille-t-elle en lui chipant la drôle de cigarette des doigts et en tirer une latte plus conséquente. Elle pose ses mains en coupe autour de la bouche et du nez du métisse et exécute une soufflette de tous les diables, dans ce conduit forcé, portée par la puissance de ses propres poumons.

Le Panda s'écarte avec un claquement de langue amusé.

- Chais pas qui te fournit, mais c'est vraiment... sympa....

Elle s'affale à nouveau sur lui avec un petit rire qui grince. Elle déplie ses propres phalanges sous leur regard à tous les deux. Ses ongles noircis et écaillés ne sont là que pour prouver l'effritement de sa propre affirmation.

- Moi aussi, j'veux écrire un truc pour "pas oublier l'essentiel". Mais...

Mais j'ai jamais rien eu d'essentiel. Rien à moi.
Elle ne termine pas sa phrase, suspendue au bord du vide. Le sien.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 722
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Ven 17 Juin 2016 - 16:37

Atmosphère détendue et Apache laissait faire Nasty qui jouait avec sa main, s'amusant de ses phalanges tatouées, entrelaçant ses doigts avec les siens sous son regard déjà quelque peu embrumé. Toute pale, la blonde, plus encore que Her! Et ca faisait un drôle de contraste avec sa couleur a lui, un peu comme s'il la rendait plus blanche encore que ce qu'elle était!
De la même manière que le noir sur les yeux clairs du panda les faisait ressortir plus glacial encore.
Le contraste, c’était ca, la clef.
Et sa main était chaude contre la sienne.

"J'ai pas peur de crever, Ôpôch'..."
J'ai pas peur de mourir. Les paroles de Nasty faisaient tellement écho avec les siennes. "Je veux juste pas le faire sans un max' de dégâts dans mon sillage. Sans que ça ait eu un impact." Comme un miroir, ou presque.
Nasty, c'était comme une bombe a retardement qui n'attendait qu'une chose, exploser a la face de ceux qu'elle haïssait! C'était beau et terrifiant a la fois.
Est ce qu'ils étaient pareil?
Un peu ouais. Mais pas tout a fait.
Presque.
Presque...
Car au loin, dans le noir, il y avait une lumière qui brillait.
Rassurante...
Ou inquiétante.

- Et sur se point on s'comprend, pas vrai ?

Elle laissa retomber la main du punk sur son visage, et encore une fois, il la laissa faire, la regardant avec un œil amusé.
Petit chat!
Ouais, ou matou feulant, crachant!
Un sourire releva la commissure des lèvres du garçon. "MmMmmmm... On s'comprend ouais, on peut dire ca"

Et puis ils s’étaient mit a se marrer ensemble, énumérant ce qu'ils auraient voulu faire dans la maison souterraine! Comment ils auraient voulu faire chier la hiérarchie et tout ceux qui l'entouraient!
Hahahha Trouble aurait tellement aimé ca! Elle allait adorer Nasty, c’était certain!

L'artisane s'était cambré pour atteindre la cigarette qu'il lui avait tendu, il la rapprocha un peu plus pour lui faciliter sa prise d'herbe, son sourire s'agrandissant un peu plus. C’était un peu comme donner du lait a un bébé chat! Attendrissant!
Et les effets de la drogue étaient sans doute de la partie pour que de telles digressions mentales ne passent dans l'esprit du punk.
Tout calme, tout assommé, le garçon, il planait, s'amusant des pupilles de Nasty qui se dilataient! C’était tellement flagrant chez elle. Contrasté, encore.

Mais le voyage se fit soudain plus turbulent lorsque la fille se redressa d'un seul coup, le faisant sursauter, collant son visage au sien, si prêt que leurs nez se touchèrent. Il en oublia soudain de respirer, retenant son souffle, ses yeux noirs écarquillés fixés dans ceux de la demoiselle.

"Fais pas ton french lover , Ôpôch'...."
Le punk frissonna, perdant visiblement ses moyens, cherchant a repousser la lourde marmite qui lui faisait dos pour s’éloigner sans aucun succès, alors que Nasty lui fauchait sa cigarette, tirant une longue latte dessus avant de poser ses mains en coupe sur le visage du métisse, encadrant son nez et sa bouche avant de souffler la fumée violacé.
Il avait flippé, Apache, pour de bon! Elle l'avait fait trembler pour le coup et maintenant, il ne voyait plus rien, que du violet en nuage dansant devant ses yeux, a en tousser, les larmes lui montant aux yeux.
Warg ca piquait.
Et bim ca tapait sévèrement derrière le crane.
Il toussa encore ramenant ses mains a son visage alors que Nasty se réinstallait sur ses genoux, toute fière d'elle.
Ho merde.
Doucement, la lumière revint a lui, quoi que le décors toujours bien flou. Ca tanguait méchamment.
Un ricanement lui échappa pour des raisons qui lui échappaient tout autant.
Ho putain... La décharge.

Les mains de Nasty lui apparurent, toujours aussi blanche, translucides, les ongles peinturlurés de noir écaillé.
Ca devait sans doute être sa couleur préféré!

- Moi aussi, j'veux écrire un truc pour "pas oublier l'essentiel". Mais...


Apache lui attrapa les mains comme il aurait attrapé un oiseau au vol, sauf qu'il du s'y prendre a deux fois pour les chopper, un sourire bizarre lui dévorant le visage.

"Mais quoi?..." D'un doigt, il caressa chacune des phalanges de la main droite de Nasty. "F.U.C.K" Épela t-il, puis il fit la même chose avec la gauche. "L.I.F.E" Pour enfin éclater de rire, planant a dix mille kilomètres au dessus des nuages. "T'emmerde la viiie, Nasty, tu l'emmeeerde! Et moi j'emmerde la mort! Il aura pas notre peau hein, j'y laisserais pas ma peau! Ils nous auront pas vivant putain! On les emmerde..." Il prit soudain sa respiration, remplissant ses poumons au maximum avant de hurler:

"VIVRE LIIIIBREUh OU.. MOURIIIIIIIIIREUUUh"


Les murs en avait tremblé, lui semblait-il, alors que l'effort l'avait rendu essoufflé mais toujours aussi rigolard.

Mort de rire, le punk.
Mort. de. rire.
Et surtout complètement out.

"J'te le ferais si tu veux.. Nasty..."
Sa voix était un peu enrouée et paraissait étrangement basse après avoir braillé comme un déglingué.
Lui faire quoi? Bein le tatouage évidemment! Il ne pensa même pas a repréciser de quoi il causait, tout souriant qu'il était, un air rêveur inscrit sur le visage, les muscles parfaitement détendu a s'en avachir sur lui même.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Ven 17 Juin 2016 - 17:55



La soufflette qu'elle lui a infligée ne l'a pas laissée indemne. Elle aussi, ça picote salement des rétines et des neurones. Ça crépite même. Elle se sent couler comme du chocolat fondu, au creux des bras du punk, dont le cerveau part en vadrouille sur une licorne.
Il ricane.
Elle ricane.
Il ricane plus fort.
Elle renchérit.
Escalade.
Elle se rend compte qu'elle a du mal à s'arrêter. Ils jouent comme ça à " attrape-mes-doigts" pendant un temps qui lui semble infini.
Trampoline. Trampoline. Trampoline

Ils ont l'air con.

-Mais quoi ?... qu'il lui fait. Sauf que Nasty a oublié le début de sa phrase. Pas grave. Apache lui pétrie les phalanges et l'espace de quelques secondes elle a la certitude qu'il on fusionné. Elle regarde, émerveillée, leur main à dix extensions, bicolore, bis-gout. J'plane sévère. Tu planes, oui, Nasty chérie. Mais t'es pas bien là ? Loin de ta violence si éreintante, de ta frustration qui batifole avec ta hargne et ton dégout de toi même ? Il existe bien des manières de lutter contre ta peur du Vide, tu peux simplement rêver, chérie. Sim-ple-ment.
J'raconte de la merde !
Elle secoue la tête.

- F.U.C.K....L.I.F.E.
- Fuuuck... Liiife...
qu'elle décrypte, la bouche un peu ouverte, telle une demeurée.

L'Hérissé se bidonne et , elle le sent au fond de ses tripes, son appel est irrésistible. Elle se marre comme une  bossue, elle en chiale tellement c'est bon. Quand a-t-elle eut un tel fou-rire la dernière fois ? Avant ? Ouais.. Avant, indéniablement...

-T'emmerde la viiie, Nasty, tu l'emmeeerde! Et moi j'emmerde la mort! Il aura pas notre peau hein, j'y laisserais pas ma peau! Ils nous auront pas vivant putain! On les emmerde...
- On les emmerde,
jappe-t-elle, TAS D'CONS ! ON EST IMMORTELS !!!! OUAIS !
- VIVRE LIIIIBREUh OU..

Apache se met à hurler dans la cuisine et Nasty, essaie tant bien que mal de l'en empêcher en lui mettant la main devant la bouche. Peine perdue

- SSSSCCCCCHhhhhhht !!!
-...MOURIIIIIIIIIREUUUh !!!!!!
-.... ahahah p'tain.... Pfffffahahahahahahaha... Shhhhuuuuteuuuh ! Elle met un doigt devant sa bouche et fait de même avec son récalcitrant comparse. L'entreprise est mise à mal par son grand manque de conviction : entre deux gloussements crétins, il est difficile de mimer un chuchotement crédible. Et pour sur, les deux sont au confins de la marade. Ça gondole à Venise ! Ils sont perdus pour la cause du Sérieux et de la Discrétion.
C’est fini.
C’est le naufrage.
Plus rien ne compte autre que le Panda, le front perdu dans sa gaité et le cou du Hérisson français, et ce dernier qui n'arrive plus à s'arrêter.

Il leur faut un certain temps -impossible de savoir combien -pour regagner un semblant de quiétude. Alors d'une voix fatiguée par la joie enfiévrée du pétard, Apache lui susurre :

- J'te le ferais si tu veux.. Nasty...
- Tu m'feras quoi... ?


Elle relève la tête, collée tout contre lui, et prenant conscience - avec un rebours tragique - que ce qui avait démarré comme une petite provocation, avait dérivé en complicité tactile délibérée. Y m'arrive quoi là ? Le questionnement est un peu lointain, comme un petit bruit de fond dans une tête déjà pleine de volutes violettes. C’est une autre Nasty qui semble s'observer des gradins et qui hurle à la faute. On entend pas l'arbitre, ma bonne dame ! Criez plus fort !
Nasty s'avance dangereusement vers les lèvres d'Apache, au ralenti. La collision semble irrémédiable, malgré les cris d'effroi de sa conscience.

- Hé ! Qui a beuglé ?! Y'a quelqu'un, ici ?

Déraillement du train avant l'entrée en gare !
Nasty avorte son esquisse de baiser pour empoigner Apache par le col et se tapir dans l'ombre des marmites. La blonde est en train de dégriser à vitesse grand V.  Elle est toujours pressée contre son camarade, dans cette intimité un peu exiguë qui se révèle un peu plus crue et dérangeante à mesure que son coeur pulse et que son sang pompe pour évacuer les effets de la fumette. Son palpitant tambourine. Elle a le souffle court. Il vont se faire choper, bordel c'est sur !
Elle scrute Apache dans le blanc des yeux, les sens aux aguets. Son regard d'acier lui aboie un  "Ta gueule, Ôpôch, ta gueule..." silencieux.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 722
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 20 Juin 2016 - 8:14

Et ils se marraient, comme des fous! Ils riaient de rien, car il n'y avait rien de si drôle a vrai dire autour d'eux! Mais dans le trouble de l'atmosphère enfumée, tout semblait risible!
C'était peut être comme ca dans la tête de Pit! C'est pour ca qu'il ricanait en permanence!
Naaaaan... Dans son crane ca devait être froid et tordu, au chef des raccommodeurs!
Apache pouffa de ses propres pensées, faisant écho avec les rires de Nasty. Les deux se marraient l'un avec l'autre sans pour autant rire de la même chose.
C'était aussi ca la magie de la fumette.

Ils étaient proche, physiquement, Nasty collé tout contre le punk, mais le métisse n'en avait plus rien a faire, c’était a peine s'il l'avait remarqué a vrai dire. Exit la gène de l'adolescent pas aussi sur de lui que ce qu'il voudrait! Ses sensations étaient a la fois décuplées et engourdit par le joint.

Lorsque l'Hérissé s'était mit a brailler comme un taré, le Panda avait tenté de le faire taire sans aucun succès, lui collant sa main sur le visage alors que lui gigotait et hurlait de plus belle!
C'était drôle!
Mais ouais!
Qu'est ce que c'était drôle!
Et ils se marraient encore et encore!

"SSSSshhhhhhhht"
Qu'elle lui disait tout en ricanant, n'arrivant pas elle même a se calmer avant de s’écrouler presque sur lui, le nez contre sa clavicule, le front calé tout contre son cou.
Petit chat blottit tout contre lui.

- Tu m'feras quoi... ?
Avait-elle répondu, relevant la tête vers lui. Il eut un mouvement de sourcils alors que les yeux bleus ciel de la fille plongeaient dans les siens. Si près, elle était tellement près! Il ne voyait rien d'autre qu'elle! Nasty et ses grands yeux de glace cernés de noir, entourés de ténèbres. Elle se rapprochait, encore, encore... C'était bizarre.
Apache, lui, ne bougeait pas, il se contentait de la fixer. Il ne saisissait pas ce qu'il se passait. Ce qui aurait pu se passer! Ses yeux noirs dérivèrent une seconde vers les lèvres peinturlurées du Panda.
Si proche... tellement proche.

"Sympa le piercing!" Il avait parlé alors que leurs lèvres étaient sur le point de s'effleurer, répétant sa remarque d'un peu plus tôt sans même se rendre compte que ca, il l'avait déjà dit.


"Hé ! Qui a beuglé ?! Y'a quelqu'un, ici ?"


Apache se retrouva empoigné par le col avec brutalité et plaqué au sol par sa camarade qui se pressait toujours autant sur lui, mais cette fois, pour tout autres raisons.
Quelqu'un les avait repéré... Comme c'était étonnant! C’était pas comme si le punk s'était mit a brailler a plein poumon alors qu'ils n'avaient absolument aucun droit de trainer dans le coin hein?

La garçonne perdue nouvellement arrivé fit quelques pas dans la pièce sans pour autant les repérer pendant que Nasty fixait le métisse dans le fond des yeux, tirant une mine... Proprement hilarante!
Un sourire taquin qui ne disait vraiment rien qui irait fendit le visage d'Apache alors que ses yeux noirs lorgnaient la blonde avec un air franchement rigolard!
Doucement, Apache ramena ses mains a hauteur de son propre visage, posés dos au sol de part et d'autre de sa tête.

"T'as peur, Nasty?"
Pas un son n'avait franchit ses lèvres, il avait simplement articulé exagérément pour être sur qu'elle le comprenne bien malgré le silence. "Tu flippe?" Il releva deux fois les sourcils dans une expression de pure provocation alors que son visage n'exprimait que le gout du jeu.
Ses épaules furent secouées d'un ricanement silencieux et il se mordit la lèvre inférieure pour ne pas faire un bruit, ne souhaitant pas attirer l'attention de l'autre gamine, qui qu'elle soit.

"Hey, Nasty! A trois... Je hurle!"
C'était au tour d'Apache d’exhiber un sourire carnassier alors qu'a sa main droite, toujours bien en vu de la blonde, l'auriculaire et l'annuaire se repliaient pour démarrer une sorte de compte a rebours.
"Trois..."
Et si on jouait aux bandits Nasty?
Et si on jouait a "trap trap"!

"Deux..." Son majeur se replia a son tour.

C'est eux les chats, et nous les souris!
T'as peur? T'as peur de t'faire bouffer?
T'as peur de t'faire tabasser?
Laisse les venir Nasty! C'est jamais aussi pire que ce qu'on imagine!
Les coups ne font jamais aussi mal que dans notre imaginaire!

"Sortez d'la!.. si y'a quelqu'un..." La voix se faisait hésitante.

Il faut se frotter au risque, apprendre a bien connaitre le prix a payer pour mieux régler l'addition, et avec le sourire, s'il vous plait!
Pour mieux les emmerder!

Le pouce d'Apache se replia, ne laissant que son index de dressé, ses yeux toujours fixés sur Nasty.
"Un!" Dans une grande inspiration, le garçon chercha a remplir au maximum ses poumons, gonflant son torse comme il l'avait fait un peu plus tôt! Plus encore même peut etre!
Ca aller brailler comme jamais!
Et une chose était sur, Apache savait hurler quand il le fallait! Surtout quand il ne le fallait pas en fait!
Peut etre même que la petite garçonne perdue dans la cuisine allait en faire une crise cardiaque!!!

Hrp:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 20 Juin 2016 - 9:56



Putain de promiscuité.
A califourchon sur Apache, carrément vautrée sur lui, elle prends conscience qu'elle a elle même aboli les distances de sécurité. La fumette la rend encore un peu vaporeuse, mais suffisamment lucide pour saisir qu'elle s’est -encore- foutue dans la merde. Nasty pose des  frontières, physiques ou verbales, et même si sa provocation la pousse parfois à fouler la sphère personnelle de sa victime ce n'est que pour mieux toucher du doigt leur brutal rejet. C'est confortable cette répulsion. Confortable et douillet.
Cet adorable couillon  rigolard vient de foutre toute sa réserve en l'air. C’est la deuxième fois à quelques jours d'intervalle qu'on piétine les barbelés de sa forteresse personnelle. La méthode est différente, néanmoins : Apache n'a rien de terrifiant et de détestable.

Enfin ça peut changer.

"T'as peur, Nasty? Tu flippes? "
articule silencieusement le Hérisson, la mine joisse de celui qui va lui pondre une connerie atomique dans la seconde.
" Nan !" Qu'elle fait en secouant la tête, son expression tendue comme une ficelle de string. Comment ça les foins ?! Va chier Ôpôch ! Elle a juste des projets d'infiltration d'une certaine  piaule de chefs qui nécessitent qu'on ne l'identifie pas comme grosse fouille-merde aux cotés du trublion local !
"Hey, Nasty! A trois... Je hurle!"
Oh le con !
"Trois..."
Le punk entame son petit décompte. Nasty écarquille les mirettes. Il y a chez ce fantastique abruti une nonchalance irradiante. Cette confiance absolu, jouissive, en eux même des gars qui doutent de rien ou se foutent de tout. C'est peut-être de l'inconscience. C’est complétement de l'inconscience. C'est magistrale, un peu...
"Deux.."
Ok, ce gars est une sorte de sirène du n'importe quoi ! et après ? pense à ta révolte, mec ! Pense...
Dans son entre-deux un peu flasque, Nasty a du mal, elle même, à mobiliser ces neurones. Elle se mordille la lèvre, son percing fait la samba.
"...Un."

Bordel !
Alors que la cage thoracique d'Apache enfle pour mieux brailler, le corps de Nasty réagit tout seul. Elle lui coupe la chique en collant sa bouche contre la sienne. C’est tout ce qu'elle trouve pour qu'il la ferme. Plus tard, elle niera tout bonnement cet épisode.

CECI.
N'EST.
PAS.
UN.
BAISER.


C'est un réflexe de survie.

- AAAAAAAAh !!! c'est degeulasse !!!!

Nasty se retourne pour voir une gamine de dix piges -guère plus - les regarder avec une mine écoeurée.
OOOOh... fuck !

CE BAISER. N'A SERVI A RIEN !


- BEURK ! J'vais l'dire !
- Non.. attend
! esquisse mollement Nasty pour la retenir.

HRP:
 






Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 722
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 20 Juin 2016 - 11:07

Apache ne savait pas encore ce qu'il allait gueuler, a vrai dire, il n'y avait même pas encore réfléchit! Peut être juste brailler dans le vide, sans aucun mot intelligible! Ouais, ca irait très bien non?
Mais de toute manière, la question n'avait même pas a être posée! Puisque...

Puisque sa tentative de hurler a la mort fut littéralement coupé net.
Noyé sous les cheveux blond platine, bailloné par les lèvres de Nasty, le punk n'eut même pas le temps de réagir!
En une fraction de seconde, le français subit dans sa tête une puissante décélération, une retombée si brutale qu'il en eu mal au crane.
Q. q.. QUOIIIIIIIIiI????
Il se passait quoi laaa???

Nasty venait de coller sa bouche sur la sienne pour qu'il la ferme???!!!!

- AAAAAAAAh !!! c'est degeulasse !!!!

Le Panda se décolla d'un seul coup, laissant le pauvre garçon au sol, sous le choc! Il avait ramené une main tremblante vers son visage, sa peau perdant d'un ton, virant presque au gris, comme s'il allait gerber, pourtant, il n'avait pas la nausée! Juste.. Juste le choc.
Hoputaindeputaindeputaindemerdedeputaindesameredeputaindem...

- BEURK ! J'vais l'dire !
- Non.. attend!

Apache se passa la main sur la bouche, se l'essuyant tout en se relevant en position assise, poussant sur ses jambes pour s’éloigner de Nasty. Sur sa main, les traces du rouge a lèvre sombre de la rock girl! Elle lui en avait collé partout!
Son cœur tambourinait affreusement dans sa cage thoracique! Une fois n'était pas coutume, Apache s’était fait avoir sur toute la ligne!
Alors comme ca on aimait jouer avec les limites hein?
On aimait fricoter avec le danger, pousser les gens dans leurs derniers retranchements!
Imbécile!
Voila ou ca l'avait mené! A s'essuyer la bouche comme un damné, espérant faire disparaitre toute trace de maquillage sur son visage pendant que Nasty tentait de chopper une gamine qui avait décidé d'aller tout répéter aux autres et d'envoyer sa réputation en l'air!
Mais quelle réputation en fait?
Ho on s'en foutait!

Encore tout tremblant, le punk se releva avec quelques difficultés, pas très assuré sur ses jambes! Difficile de savoir si cela était du a la descente qu'il venait de se faire ou.. ou... ce smack improvisé.
Dernier passage du dos de sa main sur ses lèvres, il lui en restait un peu mais ne le savait pas.

"J'AI FAIT UN PUTAIN DE MALAISE OK?"


Il était essoufflé, du rouge ayant recoloré ses joues, remplaçant le gris de l'instant d'avant.

"Et Nasty elle... Elle m'a juste fait du bouche a bouche voila! Qu'est c'que tu crois hein? Sale gosse! C'est fou comme les gamines se font des idées!"

La petite s’était comme figé, les yeux écarquillés, fixant le punk comme une biche prise dans les phares d'une voiture.

"Tu vas dire quoi hein? Que tu mate les plus grands et que ca te rend toute chose? Fais gaffe t'as pas pris deux trois centimètres la? Tu m'parais plus grande depuis cinq minutes! Ca plaira pas beaucoup a Pet..." Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la gamine avait décampé, clairement terrorisé. "Ouais c'est ca CASSE TOI!" Aboya t-il, la faisant accélérer sa course jusqu’à disparaitre.

"Hooo putaiiiin...." Cette fois, Apache se passa les deux mains sur le visage, le frottant avec force, insistant sur ses yeux dans un second temps comme s'il venait de se réveiller d'une trop longue nuit de sommeil. "Nasty...." Ses deux mains retombèrent vers le sol, laissant retomber ses bras le long de son corps. "T'es complètement baaarge!" Et il se mit a rire de nouveau, même si son rire faisait un chouilla forcé pour le coup, comparé aux éclats qu'ils avaient échangé avant... avant CA!
Avant rien du tout, hurlait l'esprit du chasseur.
Il ne s'est RIEN passé.
Oui oui, comme avec Her! Il ne s'est RIEN passé!
Putain, il comptait rouler des pelles a toute les meufs de la révolte? Un frisson lui parcouru le dos.
Nan nan nan mais merde
la il avait rien demandé ok?
Il avait rien faiiiit!!
Oui enfin, tu l'as un peu cherché non?
Une boule d'angoisse se format dans son estomac, un malaise lui remontant jusque dans la gorge.
Ho la ferme!
Tu es a moitié responsable!
Les phrases remontaient dans sa tête comme un vieux venin périmé depuis trop longtemps, le genre bien acre et bien pourri.
C'était dégueulasse.
Garçon facile!
Et merde.

Mais c'était rien, rien du tout. Il ne s'était rien passé, c'était même pas un vrai baiser! Elle avait juste collé sa bouche sur la sienne pour le faire taire! La drogue avait pas aidé, voila tout. Rien de plus rien de moins.
Pas vrai?
Ouais...

"Finalement, t'avais ptetre pas tord... Mieux vaut arrêter cette merde..."
Il soupira. "J'espere qu'elle va pas raconter ca aux autres..."






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 20 Juin 2016 - 11:55



Nasty reste tétanisée quelques instants devant l'enchainement  brutale de la conversation. Apache se frotte furieusement les lèvres comme si il allait vomir. Ça va, merde, C’est pas si gerbifiant de m'embra.... Nan mais rien. Oui. Rien. Rien du tout. Elle n'en mène pas plus large, du reste. Elle se relève avec les genoux en coton. L'excuse du punk est la plus moisie au monde, mais pour l'heure elle n'arrive pas en proférer de meilleure. On est pas loin de la poussière dans l'oeil ou de la peau de banane qui l'a faite chuter pile poil en apnée sur sa bouche. C’est ballot ! Y'a plus de saison. Mon chien a mangé mon devoir.

Ta gueule cerveau.

La gamine terrorisée s'en va à toute jambes. Les entrailles du panda se nouent. Faite qu'elle en cause à personne. Faites que ça revienne pas aux oreille de ... Arrête de penser à ce connard ! Qu'est-ce qu'il en à foutre ? Ouest-ce que TU en as à foutre ?

-Hooo putaiiiin...

Nasty tourne la tête vers Apache qui revient de loin, sonné, comme elle. Une poignée de secondes, elle avait complétement oublié le cadre de la situation et ses protagonistes.

-Nasty....T'es complètement baaarge!

Il rit et ça la détend, un peu. Un poids trop lourd roule loin de son échine. Ça dégringole le long de son épine dorsale en petits cailloux coupants. Descente sèche mais nécessaire des sommets violets. Le pauvre a l'air aussi effaré, dégouté, anxieux, mortifié qu’elle ne l'est. Ce renvoi d'image en miroir lui fait prendre conscience un peu plus de leurs similitudes. Qu'elle se soit laissée aller aux vapeurs d'un joint n'enlève rien au fait qu'être avec lui, c'est bien.
Que la révolte ça a l'air cool.
Que mine de rien, elle aimerait le connaitre mieux.
Qu'il est drôle. Qu'il est un bien heureux couillon.
Qu'il comprends sans qu’elle ait besoin d'y revenir.
Qu'il la mets à l'aise. Qu'il lui fait sentir qu'elle peut être autre chose qu'une fille de rien qui a la haine chevillée au vide.
Qu'il est un petit soleil qui éclaire le fond de son Placard. Et que, même si c'est un fichu néon, un mirage, un semblant confortable, c'était, néanmoins, agréable d'avoir le sentiment d'être avec un pote.

Un vrai.

Nasty se campe brusquement en face de lui et rabat ses deux paumes sur les joues du français. Ça claque sec. Sans violence excessive, cependant, juste assez pour qu'il arrête de tourner en rond dans son bocal.

- C'était rien . Okay ?

Il y a un semblant d'inquiétude dans sa voix un peu cassée. Le pétard lui a donné soif, mine de rien.

- On était juste... défoncés. D'ac ?

Formuler la chose tout haut en fera une vérité. Ils vont en rire et oublier.
Dis-moi que c'est pas grave.
Dis moi que ça casse rien.


- Finalement, t'avais ptetre pas tord... Mieux vaut arrêter cette merde...j'espere qu'elle va pas raconter ca aux autres...
- Si jamais elle ouvre sa mouille, j'lui ferais bouffer ses dents à cette conasse.


Elle a un ricanement bref, un peu surjoué, elle aussi.
Elle regarde le punk avec une drôle de mine. C’est celle qu'elle affiche quand elle a pleinement conscience d'avoir merdé, d'être allée trop loin, de ne pas avoir su s'arrêter. C’est ce visage qu'elle ne montre à personne, une fois les coups d'éclats passés, cette attitude pitoyable de gamine pétrie de regrets devant les choses qu'elle a détruites. Des choses dont elle fait le deuil en solitaire.

- Je... J'fais toujours partie de ta révolte... hein ?
demande-t-elle d'une petite voix incertaine, les yeux balayant le sol. On dirait un chaton malingre et trempé qui a planté ses griffes dans un pantalon et qui veut pas s'en décrocher.







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 722
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 20 Juin 2016 - 12:58

Toujours cette sensation bizarre qui prenait aux tripes. Impression désagréable d'avoir mérité ce qu'il lui arrivait, sur toute la ligne.
Oui oui, en même temps si tu t'habillais pas comme ca hein...

Et puis rester seul avec une fille?
Qu'est ce que tu foutais la aussi?
T'aurais pas du la laisser t'approcher comme ca!

T'as pas dit non, t'as pas réagis, c'est que t’étais d'accord!


Les mains de Nasty qui lui claquèrent doucement les joues le sortirent de ses pensées malaisantes.

"C'était rien . Okay ?"


Apache cligna des yeux, la fixant sans rien dire.

"On était juste... défoncés. D'ac ?"
Il eut un mouvement de sourcils signifiant qu'il confirmait l'information.
"Et pas qu'un peu..."

"Si jamais elle ouvre sa mouille, j'lui ferais bouffer ses dents à cette conasse."
Il sourit alors que le Panda ricanait. Elle aussi ca ne sonnait plus aussi détendu que tout a l'heure, mais bon.
En fait, la voir aussi mal a l'aise que lui avait quelque chose de réconfortant.
Un putain d'accident, voila tout!
Rien de grave.
Pour de vrai.
Aucune ambiguïté au final! Ouf!

De toute façon, c'était même pas "un vrai"
Alors ca comptait pas.
Comme pour Her!
C'était pas...
Il lâcha un soupire, jetant un regard a sa camarade. Elle tirait une drôle de tronche, du genre rongée par la culpabilité, et ca lui fit écarquiller les yeux. Il ne la connaissait pas très bien encore, la blondinette, mais quelque chose lui disait que ce genre d'expression c’était pas son rayon d'habitude!

- Je... J'fais toujours partie de ta révolte... hein ?

Petit temps de surprise, bien vite remplacé par un grand sourire. Apache expira par le nez tout en lâchant un petit rire! Il n'y avait pas une once de moquerie qui transparaissait, juste.. de l'attendrissement peut être.

"Camarade un jour, camarade toujours!"
Il lui fit un clin d’œil qui se voulait rassurant, toujours souriant.
Finalement, elle était peut être pas si forte, sans peur et sans limite, la Nasty!
Un peu comme lui.
Elle était humaine et bien vivante! Ca faisait du bien.
Elle avait tout ce qu'il fallait pour en être, des révoltés! Absolument tout!

"T'façon c'était rien, tu l'as dit toi même! J'ai fais un malaise et puis..."
Il haussa les épaules, reprenant son excuse bidon en rigolant. "J'suis un mec fragile faut pas croire!"
N’empêche, il allait sérieusement réfléchir a arrêter la fumette! C'était vrai que ces derniers temps il avait forcé la dose... Peut être commencer par ralentir.. Au moins?
La motivation ne se faisait pas tellement ressentir.
Toujours pas.
Qu'est ce qu'il lui faudrait pour arrêter? Se retrouver a poils dans le lit d'un chef? L'idée le fit grimacer une seconde.

"Tu m'as juste prêté un peu de rouge a lèvre voila.. C'était pour voir si ca m'allait bien au teint" Il était con des fois. "T'as même pas testé le mien, de piercing! Tu parle s'il s'est rien passé!" Il lui mit une grande tape dans l'épaule comme s'il avait affaire a un vieux pote chasseur, il fallait dire, elle le dépassait de pas mal de centimètres, Nasty. "De quoi on parlait déjà en fait?" Nouveau rire et regard entendu. Cette histoire ne passerait pas ces murs, et la gamine témoin passerait pour une folle si elle allait baver. Ou pire, une dévergondé qui inventait des histoires dans sa tête!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 20 Juin 2016 - 18:02





Give me a flammable light
I'm cold as a match ready to strike
So here I go

-Camarade un jour, camarade toujours!

Nasty a une boule de chaleur dans le bide qui se repend en flammes douces, pourléchant son rien. C'est réconfortant.
C’est nouveau aussi, un peu.

- Okay... Qu’elle fait un peu gênée. Elle se frotte le nez et regarde ailleurs pour dissimuler ce sentimentalisme qui ne lui colle pas au teint et que tout simplement elle ne sait pas gérer. Elle est émue, faut croire. Plus qu'elle ne l'aurait voulu, assurément. Quelque chose l'atteint, un écho lointain, une promesse de main tendue. Quelque chose de ténu encore, pas assez fort pour détourner sa cervelle de sa vengeance puérile et de la folie qui la guette si elle continue de valser en bordure de fosse.
Mais c'est une luciole dans l'opacité de la Nuit.

-T'façon c'était rien, tu l'as dit toi même! J'ai fais un malaise et puis.... J'suis un mec fragile faut pas croire!

- C'est vrai, mec, c'que t'es douilleeeeet... De la vraie porcelaine ! Promets-moi de me munir de plastique à bulles la prochaine fois qu'on se voit ! Elle ricane : quoi de mieux qu'un peu de truelle pour recouvrir un accès de sincérité.
- Tu m'as juste prêté un peu de rouge a lèvre voila.. C'était pour voir si ca m'allait bien au teint.
- Ahahah ! Fallait bien ça pour te repoudrer l'nez. Le noir c'est fashion en toute circonstance, de toute !
-T'as même pas testé le mien, de piercing! Tu parles s'il s'est rien passé!
- Écoute si on en est à échanger du maquillage, on peut bien s' refourguer nos bijoux quand tu veux , hein !

Il lui tape dans le dos, nabot souriant et déjà peinard dans ses grolles.
-De quoi on parlait déjà en fait?
- Pfiouuu... C'que l'Oubli tape viiite en cette saison ! Truc de dingue. Comment tu t'appelles déjà ?


Elle éclate de rire. Son soulagement le fait vibrer plus fort que d'ordinaire. Sa paume vole en rase-motte sur la crête du punk. Elle se dandine sur ses interminables gambettes, fait cette petite moue en reniflant, un truc bien à elle qui retrousse son nez de manière amusante. D'aucun dirait presque charmante.

- Bon.. Faudrait pas trainer dans l'coin.. Hein ?

Elle se mordille la lèvre en bourradant l'épaule d'Apache.

- Camarade...

Elle le regarde enfin vraiment, sans se dérober.

- Contente de te connaitre Ôpôch'.

Et pour une fois c'est un petit morceau tout cru de sa propre vérité. De son désœuvrement cynique, de ce vide effrayant et sans fin qui l'habite, il en ressortira peut-être quelque chose.

Qui sait ?


I'm something from nothing
You are my fuse







Never was a girl with a wicked mind
But everything looks better when the sun goes down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1451

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Mar 21 Juin 2016 - 22:14

The End


Ah si seulement l'Oubli pouvait,
Effacer cette toile d'araignée,
Qui se tisse lentement et sûrement,
Au creux de vos crânes brûlants.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» chien sauvage nain ?
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...
» Colis depuis le Japon - modes de livraison et tarifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-