Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 18 Avr 2016 - 17:55

Il pleuvait, le temps s'était rafraichit par la même, alors Apache avait ré enfilé son blouson! Un beau perfecto de cuir noir qu'il avait customisé comme la tradition punk le voulait.
Épines de métal sur les épaules, clous de ferraille un peu partout!
Patch No futur et badges a l'effigie de crane, du A de l'anarchie et autres beruriers noirs!
Dans le dos, un beau "Fuck the systèm" en lettres blanches et rouges, le message était clair! Mais quoi? Ca faisait de mal a personne non? C'était pas comme s'il préparait une révolte dans son coin, le punk hein? Si?
Hahahaaaa...

Apache traversa la salle du banquet, une assiette a la main, passant derrière la multitude de gosses déjà attablés, regardant ce qui trainait sur la grande table et cherchant une place ou s'installer.
Sur son passage, parfois les voix se faisaient plus basse, ca chuchotait, ca jetait des œillades en coin! Le hérissé se contentait de les accueillir sans sourciller, fusillant du regard ou faisant un mouvement de sourcil l'air de dire "Qu'est ce que t'as toi? Tu veux un coup de tête?"
La présence de quelques chefs le fit grimacer et accélérer le pas! Pas question de s'installer a coté de l'un de ces chiens galeux!

En bout de table, il y avait quelques places libres, et plus au bord encore...

Tiens? Une nouvelle?
Apache attrapa de quoi manger, bousculant quelques gamins sans ménagement, jouant des coudes. Du pain, du fromage et quelques fruits, ca ferait bien l'affaire. Puis il se dirigea tout droit vers la blonde qui mangeait toute seule dans son coin avant de s'assoir juste en face d'elle sans aucune délicatesse, faisant un bordel d'enfer en jetant tout ce qu'il avait récupéré devant lui, dans son assiette.

"Salut! T'es nouvelle?"
Ca en avait tout l'air en tout cas, avec son style rock n roll, Apache était sur de ne pas l'avoir déjà vu, sinon c’était certain, il s'en souviendrait! "Sympa le piercing!" Lança t-il en désignant sa lèvre inférieure. Elle avait la classe!

"Hey Apache, t'as oublié la laisse!"
Le français tourna la tête vers le jeune qui avait lancé l'attaque verbale, un peu plus loin, faisant référence au collier noir bordé de piques que le punk portait autour du cou.
"Mais va t'faire foutre, p'tit enfoirééé!"
Tout en répliquant, il avait choppé une noix de coco et l'avait balancé de toute ses forces vers l’ennemi, un sourire goguenard se dessinant sur ses lèvres alors qu'il touchait sa cible en plein dans le mille.
Bien fait pour sa gueule tiens!
Quelques braillements et plaintes fusèrent, mais le punk s'en désintéressa, se réinstallant a table et fixant de nouveau son regard vers la jeune fille qui lui faisait face.

"Ils sont con des fois putain! C'est pour ca que tu mange toute seule?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Mer 27 Avr 2016 - 18:42







I admit, I feel like you, like shit
But I don't go 'round and take it out on everyone about it
We're all part of the system
You wanna start a war?
You think that anyone would listen?


L'heure de la graille.
Plus que tout autre exercice communautaire, celui-ci lui casse particulièrement les ovaires. Sérieusement ? Elle séchait l'école pour pas se faire suer avec la marmaille en plateau, alors retrouver ce putain de rituel sur une ile de trouducs c'est presque comme s'imposer une séquence de catéchisme.
Les gosses courent partout, bouffent comme des gorets, font des batailles de purée... Ça a une petite odeur de réfectoire de lycée avec son lot de nerds, de quaterbacks et de cheerleaders. Mentalement Nasty distribue les rôles pour le nouveau teenmovie sirupeux de l'année, que personne ne verra jamais. Elle en ricane toute seule dans son coin, en mâchouillant un bout de sandwich de pain au pain, cuisiné avec "amour" par leurs bouffonnes de "mômans". La prochaine fois, Nasty ira cracher dans le ragout dont Rose s'enorgueillit, juste pour le plaisir de voir sa gueule se déconfire en jetant le tout dans les latrines.

J'ai envie d'un cheeseburger et d'un coca....

Elle recrache son quignon sans élégance. Elle s’est mise en marge des tablées, en tailleurs sur la table, juste pour pas faire comme tout un chacun. Juste pour faire chier. Autours d'elle c'est le vide. D'une œillade, elle vous fume comme la Sylve Obscure. On ne se risque pas à franchir les barrières invisibles qu'elle impose et comme la forêt éponyme, on fait comme si elle était dissimulée derrière un paravent magique.
"J'te vois plus t'es perchée" genre.

Pourtant y'a toujours un malin pour ramener sa nouille et se rire du danger. Celui là est plus flashy que la moyenne, façon punk oldschool. Nasty mâchonne bovinement un trognon de pomme, le regard fixe, quand il l'alpague.

- Salut! T'es nouvelle ? Sympa le piercing !

Ok, ça pue le vieux plan drague foireux.

- Hey Apache, t'as oublié la laisse!
- Mais va t'faire foutre, p'tit enfoirééé!


La noix de coco fait un vol plané pour atterrir sur la tronche du guignol qui s’est permis de l'ouvrir. Nasty s’est simplement contenté de lever les yeux vers sont interlocuteur, accrochée par le nom.
Apache.
Apache le Rebel.
Apache le P'tit Con.
Apache l'Anarco.
Apache-Go-Fuck-Yourself-Peter-Pan !
Elle recrache quelques pépins, comme on mollarde grassement après un mégot. Claquement de langue appréciateur : le bestiaux est connu de la paroisse locale comme un agitateur. Ça hurle souvent au scandale, ça se fait courser par la sentinelle zélée... Bref ça a tout pour plaire à une Nasty plus que désœuvrée.

- Ils sont cons des fois putain ! C'est pour ça que tu mange toute seule?

Il a l'air de s'être fait désherber le crâne à la moissonneuse batteuse, mais qui n'a pas ses petit plaisirs coupables, hein ?

- J'ai toujours trouvé que les noix de coco ça ressemblait à de grosses couilles velues. Quand on y pense, c'est un peu comme si tu lui avais mis la tête dans ton slibard...

Elle ricane, savourant sa spiritualité.
Elle renifle à nouveau, torturant sa bouche en une moue mauvaise.

- Ils sont cons mais méfiants. T'as moins d'instinct de survie apparemment... hein, Aaaa-paa-chhhe ? fait-elle en jouant sur chaque syllabe de son nom.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Mer 4 Mai 2016 - 12:20


- J'ai toujours trouvé que les noix de coco ça ressemblait à de grosses couilles velues. Quand on y pense, c'est un peu comme si tu lui avais mis la tête dans ton slibard...


Apache se mit a rigoler, se marrant franchement, mordu par l'humour de la nouvelle. Elle avait du style, elle avait du chien! Assise sur la table juste en face de lui, le regardant de haut. Le punk, lui, la regardait par en dessous avec une lueur joueuse dans les yeux.

- Ils sont cons mais méfiants. T'as moins d'instinct de survie apparemment... hein, Aaaa-paa-chhhe ?

L'Hérissé se stoppa net dans son mouvement alors qu'il s'attaquait a un bout de pain un peu trop dur, fixant sa voisine.
Bon sang ce qu'il pouvait détester quand on détachait chaque syllabes de son nom comme ca.
Trouble le faisait sans arrêt, et cela avait le don de lui mettre les nerfs en boule.
Eupèytchi ca se prononçait, ce putain de nom.
C’était naze, ca sonnait presque comme le nom d'un chien! Les plus chiant raccourcissaient même en Patchi! C’était insupportable!
Et c’était sans compter sur Pretty et ses "Pachou" intempestif.

"Apache" Corrigea t-il, prononçant a la française. Mais il ne se la jouerait pas a la Justice, la plupart des gens prononçaient son nom en anglais et il ne leur en tenait pas rigueur! C’était juste que ca le faisait chier quand on insistait dessus.

"Et l’instinct de survie c'est une connerie inventé par ceux qui on trop peur de faire bouger les choses." Il jeta un œil mauvais en direction des chefs, attablés un peu plus loin. Si un regard avait pu tuer, celui la aurait mis le feu au réfectoire. "Des putains de lâche..." Ses yeux revinrent a Nasty "Pour les moins méprisable." Il ponctua sa remarque d'un petit sourire.

"Et toi c'est quoi ton p'tit nom, Blondie?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Sam 7 Mai 2016 - 13:02



Nasty plisse les yeux, constatant qu'il y a là un accroc dans le masque de coolitude de son interlocuteur - parce que ce qu'il raconte sonne cool, il faut bien avouer. Pernicieusement, elle singe la prononciation à la française.

- Ôpôooooch'.. Ôpôcheuuuh.... répète-t-elle en forçant sur les "A".

Elle ricane, mauvaise.
Sans crier gare, elle déplie ses jambes et balaie la bouffe devant l'Hérissé. Elle glisse son arrière-train, d'un coup de reins un peu provocant, vers lui, pour poser ses cuisses de part et d'autre du punk sur son banc. Présence serrée. Résille, résille : c’est comme une parodie de grillage en somme. Elle s'accoude, penchée sur lui. Comme ça on dirait un petit couple parfaitement assorti, prêt à romancer sec. Ça fait déjà jaser aux tables alentour.

Nasty renifle, indifférente aux "on dit".

- Nastyyy... Qu'elle laisse trainer de sa voix un peu cassée.

Sa langue passe sur ses dents très blanches et bien alignées. Elle joue ensuite avec le fermoir intérieur de son piercing. Ça fait valser la ferraille sous sa lèvre.

- Alors comme ça Ôpôche, t'es français ? C'est ton accent qui m'fait dire que tu viens du pays de la baguette.
Et malicieuse, elle ajoute, Tu crèves pas trop d'pas pouvoir bouffer du vrai fromage et du pinard ?

Elle pose le bout de son index sur son front et pousse un peu, le menton toujours dans le creux de son autre main, façon "on s'fait tellement chier dans ce bar miteux."

- Si tu planque de la bignouse, partage, mec. Qu'on déconne enfin dans ce trou à rats !

Elle soupire.

- Donc, t'es le rebelle local, y parait ?
Sa tête oscille sur son cou. Elle a une petite moue mi-intéressée, mi-moqueuse. Tu nous fais une p'tite révolution comme chez toi ? On dit qu'c'est dans vos gênes de râler, les frenchy...

Nasty le dévisage avec la même expression qu'une sale gosse qui joue avec du fil barbelé à une frontière un peu sulfureuse. Pour tester... Son index descend du front au bout du nez, dégringolant sur l'arrête du bridé. Pichenette.

- Tu comptes vraiment prendre la "Bastille", ou c'est du vent, pour te faire mousser....

Claquement de langue de serpent.
Venimeux, certes, mais pour le moment, pas près à montrer vraiment les crocs.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 9 Mai 2016 - 4:33

Le nom de l'Hérissé était répété et écorché par l'accent de la jeune fille, mais Apache au final apprécia l'effort, le faisant sourire avec un brin d'attendrissement dans le regard. Il voyait bien que la blonde se moquait un chouilla, mais ce n'était pas bien grave!

Et puis soudain, le Panda déplia ses longues jambes, balayant la bouffe qui se trouvait sur la table juste après que le punk ai pu récupérer un morceau de pain in extremis, dans un réflexe, gardant la main en l'air alors que la blonde se rapprochait d'un coup de rein provocateur, l'encadrant de ses cuisses barrées de résilles et se penchant sur lui, le faisant se sentir... définitivement tout petit.
Le punk se ratatina quelque peu, son regard se baladant autour de lui, effleurant les parois de cette nouvelle cage plutôt du genre inédite avant de se fixer dans les yeux de l'artisane.

- Nastyyy...


Ok ok ok ok.
Apache n'osait plus vraiment bouger, se sentant quelque peu piégé, le visage de la jeune fille un peu trop près. Son corps tout entier en fait.
Il déglutit, la mine légèrement déconfite, alors que ses yeux se fixaient sur les lèvres de la nouvelle, sur ce piercing avec lequel elle jouait malicieusement.

- Alors comme ça Ôpôche, t'es français ? C'est ton accent qui m'fait dire que tu viens du pays de la baguette. Tu crèves pas trop d'pas pouvoir bouffer du vrai fromage et du pinard ?

Les yeux noirs revinrent a ceux trop maquillés de son interlocutrice.
"On s'y fait..." Lâcha t-il sans trop de conviction, juste histoire de pas rester muet comme une carpe! C'était vrai que le fromage, c'était quand même super bon! Cela faisait bien longtemps qu'il n'y avait pas vraiment pensé! Ho il y en avait au Grand Arbre, mais ce n'était pas le même, ce n'était pas LE fromage!
Quand au pinard, comme elle disait...

- Si tu planque de la bignouse, partage, mec. Qu'on déconne enfin dans ce trou à rats !
Tout en parlant, elle avait posé son doigt sur le front du punk, le repoussant "gentiment" comme pour le taquiner, le menton posé dans son autre main.
La remarque arracha un nouveau sourire au métisse, même si visiblement il n'en menait pas large, clairement perturbé par l'attitude ambigüe du Panda, cependant, sa fierté l’empêchait de reculer ou de trop laisser voir sa gêne .
"J'en ai pas en réserve mais ca peut se trouver!"

- Donc, t'es le rebelle local, y parait ?
Coup d’œil étonné, le punk se tait, attendant la suite, le regard acéré. " Tu nous fais une p'tite révolution comme chez toi ? On dit qu'c'est dans vos gênes de râler, les frenchy..." Le doigt de la jeune fille glissa jusqu'au nez du français avant de lui assener une petite pichenette qui le fit grimacer sans trop d’excès.

- Tu comptes vraiment prendre la "Bastille", ou c'est du vent, pour te faire mousser....

Odeur de souffre, l'ambiance changeait bizarrement.
Prenant sur lui, faisant fi de leur position, de son malaise et reprenant contenance autant que faire se pouvait, Apache se redressa, se penchant en avant a son tour, les bras croisés devant lui, les yeux plongés dans ceux de Nasty alors qu'il n'était plus vraiment possible d’être plus proche encore, avant de souffler entre ses lèvres:

"Et qui t'as parlé de ca?"
La question était sérieuse, et si l'Hérissé s'était ainsi rapproché de la blonde, ce n'était en rien pour la provoquer un peu plus, même si l'idée n’était pas mauvaise en soit, mais plutôt pour éviter que des oreilles indiscrètes ne les entendent.
"C'est vrai qu'on a la sale habitude de faire tomber les têtes, par chez nous"
Sa voix s'était faite moins forte, presque murmuré, mais proche comme ils étaient, Nasty n'aurait aucune difficulté a l'entendre. "Une tradition qui se perd si tu veux mon avis." Petit sourire malicieux. "Quand au mousseux, ca a jamais été mon kiffe, en fait j'trouve ca dégueulasse."






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 9 Mai 2016 - 13:59



Aaaah... Voilà !
Ça c'est la réaction attendue, classique, réconfortante presque ! Un Perdu gêné, complexé, déstabilisé par une fille vue de bien trop près. Fallait vraiment avoir un raccord cerveau mal foutu pour ne rien éprouver et se mettre à poil comme un ver. Peau à peau. Être capable de forniquer sans grandir.

Gerbant.

Nasty contracte la mâchoire, inconsciemment, un instant agacée par l'irruption d'un Pit torse-nu et bleui de coups -qu'elle n'avait pas donnés mais aurait bien voulu- dans sa cervelle. Si l'Oubli peut se goinfrer sans remord d'un de ses souvenirs, c'est bien celui-là.

- Et qui t'as parlé de ça ?


Le Panda bat des cils, quelques secondes. Sans dec ? C'était pour la blague, pour la métaphore filée. Elle n'a pas pensé une seule seconde que l'habitué des Geôles du Roi puisse fomenter vraiment un petit putsch en secret. L'air sérieux et le regard brut d'Apache lui met soudain le doute. Ces quelques mots chuchotés ouvrent plusieurs portes dans sa têtes dont elle n'a pas soupçonné l'existence.

-C'est vrai qu'on a la sale habitude de faire tomber les têtes, par chez nous. Une tradition qui se perd si tu veux mon avis.

Nasty sent quelque chose s'agiter dans son vide. L'image réconfortante de Peter et Pit, décapités, plantés au bout d'une pique excite un peu son flegme appliqué. Elle s'imagine déjà souffler les bocaux où elle enfermerait leurs trombines, pour les voir fermenter dans un alcool qu'elle ressortirait à l'occase, pour boire à leur santé et surtout à la sienne.
Putain, ça la fait grave rêver, d'un coup, cette idée d'insurrection.
Elle se met à ricaner comme une sale hyène, du coup, son front touchant presque le torse du révolutionnaire.

-PPfffffffahahahahah... t'es sérieux ?
-Quand au mousseux, ça a jamais été mon kiffe, en fait j'trouve ça dégueulasse.


Elle relève la tête pour scruter le fond de son âme. Ses yeux sont honnêtes. Le gars est carrément franc du collier.

- T'es sérieux.

Cette fois-ci, elle ne rigole plus : c'est une affirmation. Ses yeux bleu-glace fixent l'Hérissé par en dessous. Dedans, il y a un truc qui brule de vorace et de malfaisant. Elle glisse ses lèvres jusqu'à son oreille pour lui murmurer un presque inaudible : "Et comment on rejoint ton rockband, Ôpôch'... ?" dans un souffle qui fait vibrer l'épiderme de son lobe. Elle se recule pour lui offrir à la vue, un putain de sourire dentu.

- Parait qu'le mousseux ça se savoure au moins à deux, sinon ça a un gout d'merde.

Autour d'eux, on commence à palabrer à couvert. Les regards se coulent vers eux, à la dérobée. Certains rougissent, d'autre trouve ça dégeu toute cette proximité. Les plus curieux, se demandent bien de quoi ils sont en train de causer c'est deux rebuts de leur petite société. Pour peu qu’une sentinelle zélée passe, et ce sera le sermon assuré.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 9 Mai 2016 - 19:32

Nasty riait, encore et encore sous le regard quelque peu interloqué mais souriant du punk, quand soudain, elle se stoppa, fixant ses grands yeux bleus dans les siens, ses yeux qui paraissaient plus clair encore que ce qu'ils n’étaient vraiment ainsi entourés de noir. Comme des grosses cernes appliqués au maquillage! Tellement rock!

- T'es sérieux.

Petit mouvement de sourcils équivoque alors qu'Apache se mordait la lèvre inférieure comme pour s’empêcher de rire. C’était vraiment marrant de la voir réagir comme ca! Il était clair qu'elle était du genre a aimer mettre le souk dans un système, Nasty!
Ca suintait de son regard! Il y avait quelque chose de piquant dans ces mirettes d'eau glacée, une volonté de renverser l'ordre établie et de faire un putain de fuck a la hiérarchie et a l'ordre!
C'était évident!
Comme une saveur de piment!
Comme une odeur épicé, celle du risque et des doigts d'honneur a la face des chefs!
Peut être quelque chose en plus, quelque chose que lui n'avait pas, au fond! Peut être une pincée de méchanceté qui rendait le cocktail plus explosif encore! Plus brulant!
Nasty...
Et puis, la blonde se pencha un peu plus, sa joue effleurant celle du métisse, ses lèvres a quelques millimètres de son oreille, susurrant dans un souffle a peine audible mais tout a fait compréhensible pour le punk au vu de leur proximité.
"Et comment on rejoint ton rockband, Ôpôch'... ?" Un frisson parcouru l’échine de l'Hérissé, remontant jusque dans sa nuque, pas des plus désagréable, mais plutôt du genre a le mettre mal a l'aise.
Cependant, tout digne qu'il était, il mit sa gène de coté, une fois n'était pas coutume, se parant de sa fierté.
Elle se recula alors qu'Apache ravalait sa salive, le temps de se recomposer une attitude plus détaché, et leurs regards se croisèrent de nouveau.
Cette fois, un sourire carnassier ornait ses lèvres peinturlurées.

- Parait qu'le mousseux ça se savoure au moins à deux, sinon ça a un gout d'merde.

- Au moins a deux ouais. Répondit le français avec sourire joueur, insistant sur les deux premiers mots de sa phrases.

Elle voulait rejoindre la révolution? Elle ferait une excellente révolté, cela allait sans dire! Apache était plus que partant!

Ses yeux noirs quittèrent un instant ceux du panda, balayant la tablée environnante, en croisant quelques autres.
Pretty dans un coin qui leur jetait des regards a la dérobé et alors que leurs yeux s'accrochaient, levait un sourcil circonspect l'air de dire "Tu fous quoi, Pachou?" Pour au final lui faire un grand sourire moqueur. Le punk lui jeta une œillade du style "Occupe toi t'tes miches, Candy" reçut avec un rire de la Fausseté, incompris par la plupart des autres garçons perdus présent, et puis, du coté des chefs, il y avait un Freckles qui semblait avoir oublié qu'il était sur le point d'avaler sa cuillère de pudding ou on ne savait pas trop quoi, comme stoppé dans son mouvements, cela arracha un sourire goguenard au punk.
Pas très loin, debout dans le réfectoire, les mains gantées, Soul les fixait, les sourcils froncés, il n'avait pas l'air d'approuver! Je t'emmerde Soul! Disaient le regard noir de l'iroquois! Apache suivit les yeux de l'immuable qui venait de croiser ceux de Scar, les deux chefs échangeant quelques mots avant que le médecin ne se tire, le Rouge quand a lui se leva a son tour, se dirigeant vers le "petit couple" jusqu’à arriver a leur hauteur, tendant la main pour récupérer un fruit qui trainait la, lâchant un vague "Exxxcusez moiii..." avant de repartir l'air de rien.
Connard!
Dégage putain de Crs! Songeait le punk avant d'enfin revenir a sa camarade.

Ok.
On pouvait dire qu'ils étaient plutôt surveillé, et ce de tout les cotés, il avait donc tout intérêt a se la jouer discret, du moins... Pour ce qui était de ses vrais plans.
Il passa alors sa main derrière la nuque de Nasty, se rapprochant d'elle, collant sa joue sur la sienne, lui parlant au creux de l'oreille malgré les cheveux blond qui lui chatouillaient le nez.
"Pas besoin de cartes de membre et l'entrée est gratuite pour les moins de 18 ans"
Lui chuchota t-il avec un sourire. "Si t'as envie de casser du chef, de renverser un système ou d'faire chier les "gens bien comme il faut", alors t'as frappé a la bonne porte!" Il ricana tout contre elle. "Alors? Ca te tente?"


Il avait sauté a pied joint, Apache, sans hésiter il s'était jeté dans le vide! Comme si souvent! Se contre foutant des possibles conséquences ! C'était un peu sa manière a lui de voler, se jouant du danger, faisant des bras d'honneur a la mort!
No futur and kiss my ass!










"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 9 Mai 2016 - 22:22



Nasty, elle aussi, s'imprègne des inconnus qui les mitraillent tout autours. Elle n'en connait pas la moitié, elle n'a pas fait beaucoup d'effort pour, il faut dire. Elle vit réellement quand eux pioncent comme des loirs. Le jour est son ennemi, il cerne trop bien les contours que les ombres s'échinent à flouter. Mais la nuit a beau être noire, elle ne ment pas comme tous ces connards attablés, tous ces chefaillons qui ont contribué à rendre Peter si mou, si veule, si laid. Elle voudrait tellement leur gerber leur fausseté à la gueule. Aucun d'eux n'aime Peter comme elle a pu, elle. Ils sont tous là, à protéger leurs culs, à calculer le maintien de leur médailles en chocolat sur leur poitrines de Sans-coeur.
Nasty a envie de les dégommer façon puzzle.
Et quand l'autre pain grillé vient sciemment les déranger pour chopper une pomme sur leur table, elle retrousse ses lèvres sur un rictus contre-nature : "On t'excuse, Face de Toast." C'est fielleux et sans doute pas assez fort pour que la dignité de la Sentinelle s'en trouve émoussée.

Le Panda se fait attraper au collet par l'Hérissé qui semble oublier pour un temps sa gêne d'ado.

-Pas besoin de cartes de membre et l'entrée est gratuite pour les moins de 18 ans. Si t'as envie de casser du chef, de renverser un système ou d'faire chier les "gens bien comme il faut", alors t'as frappé a la bonne porte! Alors? Ça te tente ?


Soit ce gars est sauvagement con, soit son inconscience confine au sublime. Le bonhomme est impétueux, irréfléchi et d'une spontanéité qui frise quand même un peu le manque de cervelle. A sa place, elle n'accorderait pas sa confiance au premier venu parce qu'ils ont en commun un gout certain pour le cuir, les clous et l'emmerdement maximum. Il y a, pourtant, dans cette morgue bourrée d'assurance, quelque chose de pur dont Nasty est complétement dépourvue : cette espèce de fougue charmante propre aux trublions des joyeux bordels. Ça chatouille chez la gosse un sentiment de sympathie que le manque de pratique a rendu flasque avec les années. Pas sur que les projets du punk soient aussi construits et malfaisants que les siens. Mais après tout, la Révolution a bien été suivie de la Terreur, et toute bonne utopie a son lot de terroristes sans scrupules.

- Qui te dit que j'vais pas aller te balancer, Ôpôch'... ? Hum ? Elle glousse. A la prochaine réunion du "gang" faudra quand même qu'on cause d'votre notion du secret-défence, 'kay ?

Elle s'imagine déjà construire une guillotine pour Pit, Peter et toute sa clique de la Bien-pensance, tous ces Grandis qui turlutent leur roi pour rester dans ses faveurs alors qu'ils baisent, picolent et tuent mieux que des adultes. Au feu ce gros tas de Pirates-en-Branche ! La candeur d'Apache est bien plus légitime, somme toute. Et c'est ce qui perdra le punk, sans équivoque.

- Ouais, confirme-t-elle avec une oeillade charbonneuse, sourire provoc' à l'appui. Elle pose sa tête peroxydée sur l'épaule du métisse. I'm "in".

Nasty se fout bien de l'ordre nouveau et de l'utopie de justice qui se cache derrière les mots du français. Elle n'a d'yeux que pour le moment de l'explosion. L' "Après", c'est en option.

- On s'trouve un coin peinard où "mieux" causer ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Jeu 12 Mai 2016 - 15:06

"Qui te dit que j'vais pas aller te balancer, Ôpôch'... ? Hum ? A la prochaine réunion du "gang" faudra quand même qu'on cause d'votre notion du secret-défence, 'kay ?"

Apache se marrait lui aussi. Ce qu'il en savait? Bein rien. Comme d'hab'! Il y allait a l’instinct, au pif!
Ca pourrait mal tourner, c'est vrai, mais jusqu'ici, c'était jamais arrivé!
"Il suffisait d'une fois" qu'on lui disait! "Sois plus prudent, putain"
Ils en avaient de belles aussi!
Être prudent, pour l'Hérissé, c’était synonyme d'avancer a reculons! Dans sa philosophie, il n'y avait pas de place a l'immobilisme, et la prudence en était a ses yeux.
Le punk n'avait peur de rien, pas même de se retrouver balançant au bout d'une corde! Peut être bien que c'était ce qu'il recherchait, au final! Du moins c'est ce que certains révoltés, ou non, disaient!
"Tu veux mourir c'est ca?"
Peut être bein qu'oui peut être bein qu'non!
Mais mener une révolte avant de clamser restait tout de même une issue plus favorable!

- Ouais. Ouais? Nasty avait posé sa tête sur l'épaule d'Apache, continuant de jouer a cette étrange illusion d'un "gentil" petit couple punk rock. "I"m in"
Le cœur du français accéléra sa cadence, une dose d’adrénaline se diffusant dans son corps. Comme a chaque fois!
A chaque fois qu'il recrutait un nouveau membre pour la révolte, cette sensation d'invincibilité le parcourait, le faisant frissonner. Il avait l'impression de pouvoir déplacer des montagnes, de pouvoir renverser un système! LE système, celui du Grand Arbre et de mettre en place une Utopie a la place!
Un monde ou la liberté serait reine a la place du Roi!

- On s'trouve un coin peinard où "mieux" causer ?

"C'est ou tu veux, quand tu veux!" Fit-il avec un sourire malicieux avant de se détacher de la demoiselle, se relevant devant elle en prenant appuie sur la table.

"Alors les amoureux? Vous êtes trop timide pour vous bécoter en publique?"

Cette fois Apache attrapa son assiette qui trainait et la balança a la gueule de celle qui venait de minauder, provoquant un nouveau fracas, et comme pour signer, il lui fit un doigt d'honneur avant de tendre une main au Panda, l'enjoignant a le suivre ailleurs.

"Allez t'as raison, on s'casse, y'en a qui on trop la dalle d'autre chose que de bouffe par ici"


Hrp:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Sam 14 Mai 2016 - 21:39



Nasty ajuste son sourire sur celui du punk.
C'est que ça fait du bien d'être sur la même longueur d'onde que quelqu'un, même d'un petit mecton échappé des années 80. Soudain son vide à quelque chose à brasser. Elle va faire parti d'un tout, peut-être même s'impliquer. Truc de dingue, un peu ! Apache se redresse sur un "ou tu veux, quand tu veux!" qui sonne plein de promesses et de bocaux remplis de têtes coupées.
Cool ! Cool ! Co...

-Alors les amoureux? Vous êtes trop timide pour vous bécoter en publique?

Nasty roule des yeux en faisant une grimace de "tout à l'égout". Elle s'apprête à balancer une répartie bien salée mais Apache la devance d'un formidable "SPLATCH" de purée sur la gueule de l'importune. Le Panda se marre comme un chacal, le rire acide, tout en passant son majeur sur le visage tartiné de patates écrasées. Provocante à dessein, elle se lèche le doigt pour mieux laisser apparaitre l'insulte aux yeux de tous. L'Hérissé lui attrape la main, et elle se laisse entrainer sans résistance, gratifiant "l'empurée" d'un clin d'oeil charbonneux et d'un baiser en suspend dans les airs.

-Allez t'as raison, on s'casse, y'en a qui on trop la dalle d'autre chose que de bouffe par ici.
- Faut pas leur en vouloir, à force de sucer des cailloux , y z'ont plus d'palais...


C'est que ça en contient de la caillasse un bagne et sa pelletée de prisonniers. Après s'être éloignés de cette cantoche de misère, c'est soudain elle qui imprime le pas, l'allure et la direction à leur duo. Elle a cette démarche tranquille, un peu coulante, qui suinte de nonchalance, qu'elle perd soudain pour le faire bifurquer au premier coin. Ils  ne vont pas très loin. C'est un endroit qu'oublient la plupart des gosses à l'heure de bouffer, un endroit déserté un fois la table dressée pour la pitance : l'arrière cuisine. Les mères ont terminé la popote et on acheminé les plats pour le service. Elles ne reviendront que plus tard pour la vaisselle. C'est comme au réfectoire du lycée, les charlottes ridicules en moins. Bref, pour l'instant s’est délaissé et ça sent encore un peu le graillon. Il y a même des restes de bouffes ça et là.
Et la chaleur des fourneaux.
Nasty se sent toujours plus à l'aise avec un feu pas loin.
Elle se laisse choir contre une grosse marmite sale qui la dissimule aux yeux de qui entrera par la porte. Elle tire sur la main d'Apache pour qu'il se vautre à coté d'elle. C’est un peu exiguë et  ça fait très "conspiration", en toute intimité.

- J'aime pas crapahuter,
explique-t-elle. Et j'amène jamais dans ma piaule au premier rendez-vous.

Rire crétin. Elle baisse la voix et murmure :

- Bon alors, Ôpôch', envoie-moi du rêve. C'est quoi l'plan ? Vous êtes combien ? Dis-moi qu'on va faire péter des trucs et que je pourrais écraser les couilles de quelques chefs -Pit  en fait pense-t-elle très vite - sous mes grolles !







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Lun 16 Mai 2016 - 4:30

Il avait dirigé, et bien vite, les rôles s’étaient inversé, le punk entrainé dans le sillage de la blonde peroxydée! Mais ca ne le dérangeait pas, le français, l'important c'était de trouver un coin tranquille, et d'ailleurs, très rapidement, ils trouvèrent leur bonheur.
L’arrière cuisine, complétement désertée actuellement!
Nasty se laissa tomber contre une grosse marmite noire, tirant sur le bras d'Apache pour qu'il fasse de même, et tout deux se retrouvèrent assis l'un a coté de l'autre, a même le sol, isolés de tout regards ou oreilles indiscrètes.

- J'aime pas crapahuter! Et j'amène jamais dans ma piaule au premier rendez-vous.

"Ce serait déplacé de la part d'une jeune fille bien élevé!" Ricana l'Hérissé, sa voix suintant l'ironie. Le punk aimait bien se foutre des gens bien comme il fallait en les imitant, de temps en temps. Ca le faisait beaucoup rire.

La première impression de malaise, celle qui l'avait prise au bide lors du premier "assaut" de Nasty s’était évaporé! Il avait finit par prendre le rythme, s'habituant vite aux manières provocatrices du panda, et a son coté tactile aussi!
Apache n'avait pas de soucis avec ca, au contraire, il n'était jamais le dernier lorsqu'il s'agissait d'envahir l'espace vital d'une ou d'un camarade!
Après, c'était rarement par provocation! Mais qu'importait!

"Bon alors, Ôpôch', envoie-moi du rêve. C'est quoi l'plan ? Vous êtes combien ? Dis-moi qu'on va faire péter des trucs et que je pourrais écraser les couilles de quelques chefs sous mes grolles !"

Un sourire aux airs taquins se dessina lentement sur les lèvres du métisse alors qu'il s'était mis a fouiller dans ses poches, sortant un petit carré de papier fin et une touffe d'herbe multicolore.

"Bon, vu que t'as l'air très motivé, j'vais te la faire courte!"
Il roula la cigarette entre ses doigts, visiblement très habitué a l'exercice. "Je crois que ca fait pas très longtemps que t'es la, mais t'as directe capté qu'ici, c'est le bagne. Et faut pas croire qu'ailleurs c'est mieux, toute l'ile est un genre de putain de centrale tu vois." Il passa sa langue percée sur la tranche du papier, l'humidifiant pour mieux la rouler. "On est piégé dans cette merde, jusqu’à ce que mort s'en suive!" Il parlait calmement, comme de la pluie ou du beau temps. Il cala sa clope entre ses lèvres et fouilla dans ses poches a la recherche d’allumette, puis soupira. Évidemment, il n'en avait pas! Il n'en avait jamais, ca devenait chiant, il faudrait qu'il se constitue une réserve, ca devenait urgent!
"Alors avec quelques autres camarades on a décidé de s'organiser pour disons.. changer les choses quoi! Renverser tout ca! Ce système hiérarchique de merde! Non mais sérieux, QUI a besoin de chef hein? Et QUI a voté pour ces têtes de cons? Pas moi en tout cas!"
Le ton était monté, s'envolant sans que personne n'ai besoin de l'y aider!
Une dose d'herbe made in Soleil Noir lui aurait fait du bien, la tout de suite, sa cigarette tristement froide toujours a la bouche. C'est vrai, il avait dit qu'il arrêterait de fumer... Mais bon. C'était pas la motivation qui l’étouffait sur ce sujet.
"Renverser cette saloperie de système et redevenir libre. C'est ca le plan!"
Apache tourna la tête vers sa voisine, souriant. "Et ouais, je te garantis qu'il y en a qui vont pas être d'accord! Du tout du tout même! Alors oui, miss, t'aura de quoi donner a bouffer a tes pompes, les repeindre en rouge!"

La violence, toujours la violence. Apache aurait bien aimé ne pas avoir a en passer par la, mais pour lui, il était clair qu'ils n'auraient juste pas le choix.
C'était inscrit!
Rien que le fait de ne pas baisser les yeux au bon moment lui avait déjà valu quelques problèmes, alors mener une révolte?
Il ne fallait pas trop se faire d'illusion.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Ven 20 Mai 2016 - 10:36



Elle ricane, à l'aise.
Ce gus a de quoi mettre à l'aise. Elle ignore pourquoi, mais c'est un fait : c’est le premier qu'elle n'a pas envie de lapider avec des mots-scalpel bien affutés. Sa violence de surface est mise en sourdine. L'Hérissé ignore sans doute qu'il vient de réaliser une prouesse.

Il est égoïstement , tout à son discours.

Nasty a ramené ses genoux sous son menton, tranquille, elle écoute le baratin du punk tout feu, tout flamme. C'est pas mal rafraichissant, en vrai, de voir un mec aussi motivé. Apache vibre et exulte, il pétarade presque, il a son moteur propre. C'est la différence entre les Pleins et les Vides. Le brasier que le Panda admire tant à son fourneau, certain l'ont en dedans. Ils irradient d'une vie qu'elle ne connait pas. Tout s'aspire chez elle, s'imprime en décalcomanie négative sur la vie. Emprunte éphémère pour fille sans intérêt. Tout ce qu'elle souffle est voué à se briser. On lui a suffisamment rabâché pour l'avoir intégrer parfaitement : Elle n'est rien par elle même.
Que dalle.
Et Que salle pour jamais, maintenant.

Elle attrape la clope de son acolyte pour la mettre à la bouche à son tour. Les allumettes sont un luxe dans ce bled, cependant elle a ramassé un briquet sur la plage en sélectionnant du sable. C'est un zippo chromé un peut rayé par les marrés successives mais qui a su conserver un peu de son essence. Nonchalante, elle allume la cigarette roulée par son nouveau pote et exhale une fumée grasse de tabac pimenté.

- Bordel... C'est trop bon.... Qu'elle mumure, les yeux mis-clos.

Alors, brusquement, elle s'arrache à se plaisir et colle le calumet entre les lèvres du punk. Bisous indirect si il en est.

- J'dois pas, fait-elle avec un sourire terriblement désolé, celui de la fille bien en manque de nicotine. J'ai arrêté pour la soufflette.

Pourquoi je lui raconte ma vie ?
Parce qu'il a ce coté sympa , friendly. Malgré le cuir et les picots, elle se sent un peu comme chez elle. Inédit.

- Fume pour deux, 'kay ?

Elle renverse sa tête en arrière contre la marmite, pensive.

- Bon, fait-elle plus sérieuse. Tout c'que tu me chantes là c'est joli comme un petit discours de propagande. T'as pas franchement besoin de me convertir, faut pas être trop con pour comprendre à quel point ça pue la merde ici. Mais concrètement ? Tu prévois quoi ?

Elle tourne son visage tartiné de rimmel noir autours de ses billes bleues glaciers.

- Ta mutinerie tu compte la faire en une fois, genre gros putsch ? Ou on va lentement saper les racines de cet arbre en insinuant le doute et la graine de trahison chez tous les gosses ? Et puis quoi ? Au final tu veux faire quoi : égorger du chef, buter Peter, réprimer ses partisans dans le sang ?


Elle passe une main dans son iroquoise ridicule, voir si ça pique comme le hérisson qu'elle s'imagine.

- T'as pensé jusque là au moins ?

Elle a un ricanement, pas méchant, peut-être même un peu attendri -enfin pour ceux qui savent discerner entre les lignes.

- C’est le soucis avec vous les idéalistes... Vous pensez pas trop à la logistique. C'est pour ça qu'il y'a des connards sans scrupule dans mon genre, le cul bien terre à terre et le coeur vilain, pour vous rappeler que c'est bien beau de bruler mais qu'faudrait pas qu'ça finisse en pétard mouillé.

Sourire dentu.
Nasty oblitère d'elle-même que derrière son masque de nonchalance, sa cervelle éclate souvent en combustion spontané.

Détail...

- Enrôle-moi, dude et je te promets que ça décoiffera...

Elle glousse.

- Encore plus que..
désigne sa tignasse rouge et noire... Là, ahah !








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Dim 22 Mai 2016 - 16:16

L'iroquois s'était mit a jeter des regards aux alentours, espérant repérer une boite d’allumette qui trainait dans le coin, lorsque sa clope lui échappa des lèvres, arrachée par les doigts de Nasty qui s'occupa de l'allumer elle même a l'aide d'un super briquet!
Génial, maintenant il savait a qui gratter du feu!
Ca en faisait des fumeurs, chez les révoltés! Et ca tombait plutôt bien!
Ca lui évoquait un certain passé lointain!
Sensation d’être a la maison, ou plutôt a la rue, mais pour lui, les deux impressions se mélangeaient bizarrement.
La fumée violacée s'envola, filtrant entre les lèvres de la blonde et sous le regard souriant du français.
Elle avait l'air de beaucoup apprécier.

- Bordel... C'est trop bon.... Il ricana et amorça un mouvement pour re choper sa clope, mais Nasty ne lui en laissa pas le temps, la lui recollant dans la bouche d'elle même par surprise, lui clouant le bec au passage.
- J'dois pas, J'ai arrêté pour la soufflette.
La soufflette? C'était quoi ca?

- Fume pour deux, 'kay ?

Ne se faisant pas prier, le punk tira sur la cigarette, soufflant la fumée devant lui tout en lorgnant les marques de rouge a lèvre sur son joint.
"J'ai vaguement pensé a arrêté moi aussi mais bon..."
Il tira une deuxième latte sans plus attendre. "C'est trop bon comme tu dis!" Et parfois tellement nécessaire! Bon, c'était sans compter sur quelques effets secondaires, du style a se retrouver a poils dans le bassin avec Her, mais bon....

Le panda lui fit ensuite face, rebondissant sur le topo qu'il lui avait fait un peu avant, validant ses dires sans rechigner ce qui fit relativement plaisir au français. C’était pas tout les jours qu'il tombait sur quelqu'un qui était sur la même longueur d'onde que lui, comme ca. C’était pas non plus toute les semaines et même pas tout les mois!
Rare comme un diamant Trouble!

La main de la blonde glissa dans les cheveux d'Apache, caressant sa crête et faisant remonter un frisson jusque dans sa nuque, ramenant par la même un léger sentiment de malaise.

"T'as pensé jusque là au moins ?"


Il lui fit un sourire, quoi qu'un chouilla forcé. Elle se foutait de lui, ca se voyait qu'elle faisait exprès de le mettre mal a l'aise hein? C’était forcement du jeu, comme tout a l'heure au réfectoire!
Alors fallait pas qu'il se laisse mener en bateau, c’était pas un peu de rouge a lèvre et des mains baladeuses qui allaient le faire trembler hein?
Mais non! Surement pas!
Trop fier pour ca.

"Ouais j'y ai pensé!" Se défendit-il sans vraiment se défendre, vu qu'il ne s'agissait pas d'une attaque. "Ce serait un peu un mélange des deux en fait! L'idée c'est comme tu disais de distiller des idées un peu différente chez les autres, leur donner la possibilité de penser autrement que comme des putains de répliquants quoi!" Il préférait cette formulation plutôt que de parler de trahison, après tout, a ses yeux, ils ne faisaient que reprendre ce qui leurs appartenaient; leur liberté. "On pourrait faire quelques coups, ouais, histoire d'affaiblir un peu le rang des chefs, et casser le coté sacré de leur hiérarchie merdique surtout! Saquer leur autorité, tu vois! Mais le but ca reste un révolte, pour de vrai. On renverse le pouvoir, on met tout par terre, on fait tout valdinguer, tout péter! Apres, on a pas encore tout les détails du truc, c'est sur, mais pour l'instant on cherche surtout du monde! Des gens un peu comme toi quoi!" Grand sourire.

- C’est le soucis avec vous les idéalistes... Vous pensez pas trop à la logistique. C'est pour ça qu'il y'a des connards sans scrupule dans mon genre, le cul bien terre à terre et le coeur vilain, pour vous rappeler que c'est bien beau de bruler mais qu'faudrait pas qu'ça finisse en pétard mouillé.

"Le cœur vilain..."
Il ricana a son tour tout en fumant sa cigarette, et bien et bien, ca promettait! Nasty était une très vilaine fille, holala... Il n'imaginait pas a quel point. "Aucune chance que ca prenne pas, on va faire les choses bien comme il faut et on aura la peau de ce putain de système" Il avait dit la phrase sur un ton qui ne souffrait d'aucune concession. Il avait la rage, Apache, et n'avait pas l'intention de se planter sur ce coup.

"Enrôle-moi, dude et je te promets que ça décoiffera...Encore plus que..Là, ahah !"


"Mmmm.."
Appréciateur suivit d'un rire. "Alors bienvenu, camarade!" Il lui tendit la main, l'invitant a la serrer, un sourire en coin. "Je sens qu'on va faire de grandes choses, ensemble! De grandes et belles choses!" Le ton était volontairement grandiloquent, mais au fond, il y croyait vraiment l'iroquois! Nasty était taillé pour la révolte, ca se voyait, ca se sentait! Elle avait la haine contre l'autorité et c'était parfait!
Elle avait le bagou aussi, l'attitude qui faisait mouche et le look qui allait avec! Petit bonus pas déplaisant!
Elle était rock n roll quoi!
Une vraie de vraie!










"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Mar 24 Mai 2016 - 19:29



Nasty à un reniflement. Une nouvelle fois, elle joue avec le fermoir du piercing du bout de sa langue. Le tabac abreuve ses narines et lui tire un soupir d'aise.

Elle est bien.

C'est vrai, elle est vraiment bien.
Pas d'envie de mordre, pas de réflexe naturel de défense, de poser une distance brutale par quelques mots bien sales ou un peu de provocation vaguement sexuelle. En général, ça fend la foule et ça crée de l'espace. Et personne ne la regarde de trop près quand il fait jour. Là, l’atmosphère est douce. Elle a mis sa colère en stase, sa haine au pieux et sa langue de pute hors du boulevard.
Bizarre....
Est-ce un effet de la clope ou de la présence du punky boy ? Love aussi fume. Chaque fois qu'elle pose ses fesses à coté de cette godiche,  ça lui fait quand même pas le même effet. L'irritation ne s’efface pas. C'est donc le révolté, la source de son petit havre de paix.
Curieux...
Nasty s'attarde sur la bouche d'Apache qui remue - ce qu'il jacte, sérieux ! Les mots lui parviennent en fond de tâche, son cerveau les traitent malgré tout. La ferveur de l'Hérissé pour son propos est réconfortant, un peu, ça lui fait pétiller ses yeux en amande. C'est mignon, presque. Métisse et Frenchy... Viêt, p't'êt.... Il a ces palabres anglais encrés sur la peau de ses phalanges, poésie un peu brute du poing dans ta gueule et du dernier mot du condamné. La fumée qui s'échappe de la bouche du garçon, à chaque bouffée, danse en volutes tranquilles.  C’est une sensation familière de proximité qu'elle connait...

"Lui".
Son souvenir s'était effacé en premier, à son arrivée, sans nul doute parce qu'il aurait pu être la main tendue qui l'aurait retenue. Elle n'avait que "lui" à regretter. "Il" avait comme Apache, des tatouages partout, faits maison, des slogans de révolte et des mots d'esprits. Et des cheveux rasés à la diable, aussi. "Il"  était petit, aux origines indéfinissables alors qu'elle était grande et wasp pure jus. "Il"  était marginal, avait connu la rue et la drogue, en était revenu. Plus vaillant, plus constant, plus habité. "Il"  brulait pour ses convictions et son art : aider des jeunes qui comme lui avaient arrêter de croire. "Il"  lui avait tout appris.
Elle s'en était abreuvée jusqu'à la lie.
"Il"  avait vaincu ses barrières, prit son temps pour patiemment désamorcer la petite bombe renfrognée. "Il"  lui avait fait décocher son premier sourire véritable depuis des années. "Il"  avait l'humour bête et le rire fort, et l'amour inconditionnel de tous ses apprentis. Elle était dingue de ses paluches cloquées par l'effort et les fourneaux, surtout lorsqu'elles s’abattaient sur sa tête pour ébouriffer ses cheveux. "Il"  avait une culture musicale exceptionnelle, mâtinée de rock garage bien sec aux entournures.
"Il"  était passionné et passionnant.
"Il"  lui avait ouvert un autre chemin.
Nasty ignore que depuis qu'elle est partie, "Il"  la recherche obsessionnellement, partout, là où ses propres parents ont abandonné.  Qu'à chaque coup de fil des flics, "Il"  s'attend à ce qu'on lui annonce que son corps a été retrouvé, dans une ruelle dégueulasse et mal éclairée. Qu'elle hante ses nuits crasses de regrets. Qu'"Il"  aurait du la prévenir qu'"Il"  n'avait pas accepté le deal maternel. S'"Il"  a changé sa vie, elle avait apporté du sens à la sienne : la preuve que ses idées pouvaient fleurir chez d'autre. En beau. En bien.
"Il" ne s'en remettra pas.
Nasty l'ignore et ne le saura jamais.

- Alors bienvenu, camarade! Je sens qu'on va faire de grandes choses, ensemble! De grandes et belles choses!
- Tope là, Ôpôch !


Nasty a un sourire malin, elle lui sert la pogne et... se laisse choir sur lui, tête sur sa cuisse, comme un oreiller. Pépère, elle croise ses guiboles interminables, en tournant et retournant la main d'Apache au dessus d'elle. Elle n'est pas tactile de nature, la proximité des autres est d'avantage une source d'angoisse qu'autre chose.
Mais pas là.
Là, c'est étrangement agréable.

- Dead.... lit-elle à haute voix. Elle ricane. C'est probablement ce qu'on sera si on se rate... pourquoi c'est pas écrit en français, dis ?

Elle a un  drôle de soupir.

- T'façon, j'ai pas spécialement envie de reculer. On y va et si ça casse... ça casse. Combien on est pour le moment ? Cinq, dix ? Plus ?  Chais pas si t'as des artisans dans le lot, mais y'a moyen de fournir du matos pour notre petite œuvre terroriste. Et puis....

Elle se tortille un peu en arrière pour mieux le voir.

- Je vais infiltrer leur petit quartier de planqué au sous-sol, sous peu. Elle ne s’attarde pas en explications. Ces bâtards doivent bien se la couler douce. Tu veux que je fasse du repérage ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 861
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   Mar 31 Mai 2016 - 11:37

Alors qu'elle lui avait serré la main, la blonde en avait profité pour s'installer "plus confortablement", posant sa tête sur la cuisse du punk, s’allongeant sans lui lâcher la main, s'amusant avec a la manière d'un petit chat! Du moins, c'est l'impression qu'elle lui donna!
Un drôle de matou aux griffes perpétuellement sorties!
Un panda qu'ils disaient les autres? Mouais, pas convaincu!

"Vas y fais comme chez toi, camarade!"
Il rigola, portant de nouveau sa cigarette a ses lèvres tout en la regardant, un sourire en coin inscrit sur sa mine.

"Dead.... C'est probablement ce qu'on sera si on se rate..."
Les yeux noirs ne quittaient pas la jeune fille au teint pale, renforcé par son maquillage outrancié. Elle ressemblait plus a une fille trépassé qu'a un panda, se disait le punk. Vraiment, ce surnom ne lui allait pas tant que ca. C'était tout ce qu'il savait d'elle lorsqu'il était venu la voir, et pour le coup, l'info ne lui avait rien apporté. "On se ratera pas." Il aurait pu la rassurer sur la question mais quelque chose lui disait que Nasty n’était pas du genre a avoir besoin de ca.
Peur de mourir.
Une certaine conversation dans un certain bassin lui revint en mémoire.
Peur de crever...
Apache souffla la fumée entre ses lèvres, émettant un léger sifflement.

"Pourquoi c'est pas écrit en français, dis ?"

L'Hérissé fit danser ses doigts entre ceux de Nasty, en souriant. Drôle de question ca.
Il haussa les épaules.
"Punk is dead, c'est comme un genre de slogan tu vois! On disait ca par chez moi... Avant"
Avant Peter Pan. Mais c'était si loin, il n'était plus très sur.. Plus si sur. De sa main libre ou presque, celle qui tenait sa cigarette, il désigna un patch qu'il avait sur son blouson, bout de tissu d'un rouge sombre et fatigué sur lequel était inscrit en noir "No future" "C'est juste pour jamais oublier l'essentiel"

Le punk est mort. Mort a la naissance! Pas d'avenir, pas même de lendemain.
Demain c'est loin, très loin, autant d'abord se préoccuper de l'heure qui venait, c'était déjà pas mal non?
Chaque chose en son temps.


"T'façon, j'ai pas spécialement envie de reculer. On y va et si ça casse... ça casse."
Elle avait dit ca après un soupir. Alors elle était vraiment comme ca la blonde? Un peu comme lui? "Ca te fait peur de clamser, Nasty?" Un soupçon de provoque dans cette phrase, mais rien de bien méchant. Son regard se faisait presque doux, a vrai dire et il était déjà presque sur de la réponse qu'elle allait lui donner. Il avait juste envie de l'entendre, comme ca, pour voir comment elle le dirait.

"Tu sera la septième" Apache avait répondu a la question de Nasty sans trop hésiter. Sept! Ca portait bonheur ca non? "Et ouais on a de l'Artisan! Plutôt pratique!" C'était vraiment le cas de le dire!

Le panda gigota sur ses cuisses, levant la tête comme pour mieux le fixer dans les yeux.

"Je vais infiltrer leur petit quartier de planqué au sous-sol, sous peu."
Mouvement de sourcils attestant de son intérêt. "Ho putain..." "Ces bâtards doivent bien se la couler douce. Tu veux que je fasse du repérage ?" "C'est bon caaa..." Un sourire goguenard fendit son visage, lui donnant des airs méchants. "Super supeeer... Ouais, bonne idée le repérage! Excellent même! Ces enfoirés bien tranquille dans leur piaule perso" Il fit une gueule comme s'il avait la nausée. "C'que je donnerais pas pour saccager leur petit nid d'Amour a ces putains de chefs." Puis il y avait les courtisans aussi, la pire des sous races. Apache tira une énième fois sur sa cigarette, les effets du joint commençant enfin a se faire sentir et faisant briller ses yeux d'une lueur un peu différente, un peu plus lointaine peut être.

"Mettre le feu aux fringues de Pit..."
Il ricana, trouvant l'idée tellement tordante. "Coller des scorpions dans le lit de Soul!" HAHAHaa Nouvelle bouffée d'herbe. "Taguer de rouge toute les affaires de Scar!" Il porterait mieux son surnom comme ca! Putain de Crs!...
Et pire encore... Peut être pire ouais.
Apache redevint soudain très calme, soufflant la fumée violette devant lui, comme s'il songeait a autre chose, puis, ses yeux se reposèrent sur Nasty alors qu'il lui retendait sa cigarette, non loin de ses lèvres toute peinturlurées de sombre.

"T'es sur que t'en veux pas?"
Regard pétillant. "Fume, tu sais pas qui te fumera!" Il avait prononcé la dernière phrase en français, lâchant un ricanement, fier de sa petite blague.

Mauvaise fréquentation, mauvaise influence.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Depuis qu'j'ai bouffé mon chien, je suis dev'nu vegetarien!
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» chien sauvage nain ?
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...
» Colis depuis le Japon - modes de livraison et tarifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-