Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyDim 10 Avr 2016 - 15:17


Enfin c’était fini. Plus de feuillages trop rouges, plus d’herbes sèche qui piquent sous les pieds nus. Plus besoin de ne pas trop utiliser d’eau. Enfin, elle pouvait à nouveau laver et frotter sa peau trop proche de cet ombre qu’elle voit dans le miroir.
Frotter pour enlever la chair de cette ombre, pour ne pas lui ressembler. Heureusement qu’il n’y en a plus à ses pieds, d’ombre.

Celle qui se dessine vaguement dans les reflets. Elle n’existait pas, juste une illusion. Les souvenirs confus. Se mêlant à d’autres encore présents, encore dégoutants.

Il pleuvait un peu, mais ce n’était pas grave, ça semblait doucement s’arrêter. Le Tyran devait peut-être s’être calmer un petit moment.

Il faut frotter plus encore, pour que le savon efface les restes de souvenirs.
Pourquoi les pires ne partaient-ils pas encore ?
C’était à en avoir les larmes aux yeux.

L’ours en peluche fut lancé violemment au sol, à côté du bord du bassin. L’ours s’appelait Eliott.
Soap, soupira et ravala son expression de rage. Elle s’apprêtait à se laver, elle avait attendu un moment moins fréquenté. Pour être tranquille, pour prendre tout le temps qu’il lui faudrait. Pour bien laver la peau.

Durant de longues minutes, elle faisait mousser le savon. Flânant un peu plus de temps en temps. Elle avait fait dissoudre un savon tout neuf.
L’Indifférente se rinçait, se baignant dans l’eau. L’odeur qui trainait toujours autour d’elle avait reprit de son intensité, puisque renouvelée.

Un regard vide à la peluche.
Elle l’entraina dans l’eau. Peut-être que ça laverait aussi l’autre moitié d’Eliott ? Celle qui avait été salie, tellement salie qu’un seul savon ne suffirait jamais.
Soap flânait, pour reposer un peu sa peau. Cette dernière était rougie par les frottements. Mais au moins, elle sentait bon le savon.

La Récolteuse essora le petit ours qui était dans un sale état. Usure de tous les acharnements qu’il devait subir, même si, rarement, sa maîtresse lui accordait un câlin. Ça n’arrivait que lorsqu’elle pleurait un peu. C’était triste qu’une moitié soit morte.
La peluche à nouveau à terre, l’Indifférente prit un tissu qui servait de linge et se vêtit de sa robe et de cette sorte de tablier.
Elle tressait ensuite ses cheveux, en observant la surface de l’eau.

Les cheveux étaient encore un peu humides, mais ce n’était pas grave.

Le visage ne montrait rien, autant être honnête et ne pas montrer de ces faux sourires.

Pas comme l'autre moitié de l'ours en peluche.
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyDim 10 Avr 2016 - 23:53


La pluie était de retour. Enfin.
Mary n’avait strictement rien fait pour cela mais elle était contente qu’elle soit de nouveau là. Elle en avait même fait de grandes réserves d’eau salé qu’elle avait installé dans sa cabane. Juste pour le fun. Parce que cela lui avait manqué.

Et ce jour là, elle était partie se laver. D’habitude, elle y allait en même temps que les mères, au moment où les garçons perdus n’ont plus le droit d’y entrer mais… Il y avait eu tellement de changements parmi celles ci qu’elle n’avait plus vraiment envie d’y aller. Cela la rendait triste. Elle se sentait seule.
Aussi était elle venue avant, mais à une heure où il n’y avait pas grand monde. L’endroit était d’ailleurs désert quand elle s’y installa. Elle plia ses vêtements et les posa soigneusement dans un coin près des roseaux puis s’assit dans l’eau.
Elle n’osait pas être totalement nue, elle était encore en sous-vêtement. Et elle barbotait plus qu’elle ne se lavait, l’eau lui arrivant au cou. C’était amusant.

Elle était tellement plongée dans toute sorte de pensée qu’elle ne vit pas cette fille arriver. Elle l’avait vaguement vu auparavant mais la voir ici fit complètement buguer son système.
Et oh mon dieu elle se déshabillait. Elle devait surement venir se laver elle aussi, vu le savon qu’elle avait emmené. La sanglante cacha rapidement ses yeux derrière ses doigts mais ne put s’empêcher de les écarter pour épier un peu.
C’était la plus jolie fille qu’elle avait jamais vue, à part peut être Love. Elle avait de beaux cheveux blonds, complètement détachés. Et ses yeux… d’un vert magnifique et si mélancolique.
Et puis blblblblblbl boobs.
D’habitude, Mary avait toujours été fière d’être plate comme une limandre. C’était la preuve qu’elle était encore une enfant, comme le voulait Peter, et pas une adolescente ou pire… une femme adulte.
Et puis la fillette avait toujours entendu dire qu’à partir du moment où les seins poussaient, on se mettait à saigner par… euh… enfin… en bas quoi. Ce qui était réellement dégoutant ET répugnant.

Et pourtant, à la regarder, Mary se sentait honteuse de son corps de gamine. Elle le trouvait vraiment bête, pas réellement désirable, et puis elle aussi, elle se sentait bête. Un peu comme quand elle était à proximité de Pit ou Love. Mais en pire. Bien pire.
Elle restait ainsi à l’observer. La fille, dont elle ignorait le nom, se lavait tellement fort que sa peau en devenait rouge. C’était tellement dommage. La mère imaginait sans peine qu’elle aurait pu être laiteuse si elle ne l’avait pas autant endommagé.
Elle la vit se rhabiller. Elle était à la fois soulagée de ne plus être soumise à cette tentation et déçue. Elle ota les mains de ses yeux.

Elle avait à peine fait attention à l’ourson. Certes, elle l’avait trempé dans l’eau mais elle était plus focalisé sur les mains qui tenait la peluche que sur l’objet en lui même. Aussi, quand ce jouet tomba à l’eau (problème d’équilibre) et migra lentement vers elle, la touchant à l’épaule, elle tressaillit, laissant échapper un petit cri.
Oups ?

Elle prit la peluche dans les mains. Elle était réellement sale et abimée.
C’était bizarre venant de la part de quelqu’un qui semblait si soigné.

-Euh… c’est à toi ?

Question stupide. Bien entendu que c’était à elle. C’est comme se retrouver en face de quelqu’un qui mange végétarien et lui demander s’il aime les légumes : Ouais c’est merveilleux, tu arrives à aligne une phrase grammaticalement correct sans bégayer mais tu aurais mieux fait de te taire, ca aurait été pareil.
Elle tenta de se rattraper. Et aussi de trouver une raison pour la maintenir ici. Juste un peu.

-Il a l’air vraiment amoché. Tu ne veux pas que je te le répare ?

Oui Mary avait des talents cachés en couture. Depuis, depuis… 5 minutes !






Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyLun 18 Avr 2016 - 20:20

Alors que la fillette, plus si fillette que ça en fait, refaisait ses nattes, l’ours en peluche tomba doucement dans l’eau.

Imbécile, incapable de tenir assis. Faible face à la gravité de l’île.

Soap ne remarqua pas son jouet disparaître dans le petit courant lent du bassin magique, trop occupée à s’occuper de ses cheveux à tresser.
Elle remarqua enfin, une fois sa priorité finie. Ses sourcils se froncèrent à peine, cherchant l’objet du regard. Faisant quelques pas, scrutant les alentours de ses yeux beaucoup trop verts.

Une voix l’’interpela, elle sursauta en elle. Mais n’en montra rien.
Se raisonnant rapidement.

Elle posa alors les lacs verdures de ses orbites sur la source qui lui parlait, une fillette plus jeune qu’elle. Apparemment.
Un temps, elle ne s’occupa pas des paroles, elle essayait de se souvenir si elle connaissait la personne en face d’elle.

Puis, elle fit un petit mouvement de tête, comme pour se réveiller.

On lui demandait si Eliott était à elle, ce à quoi elle répondit d’un mouvement de nuque, bougeant ainsi le crâne pour exprimer une réponse positive.

L’Indifférente se posta accroupie, faisant attention à sa robe.
Elle s’apprêtait à prendre son ours mais la voix revint.

Proposition.

Soap ramena la main, qu’elle commençait à tendre, vers elle. Sur ses genoux, avec l’autre.

Mais oui ! C’était une Mère, non ?
Chez les Soigneurs, Mary. Maintenant, elle avait réussi à se souvenir.

Donc, proposition de réparer la peluche. La Récolteuse observa son jouet, c’était vrai. La tête menaçait bientôt de tomber.
Elle l’avait peut-être trop piétiné ?

Un temps, tandis que sur le visage, il ne se dessinait pas beaucoup d’expression. Cet air blasé, parce qu’ils mentaient tous.

- Eliott mérite d’être comme ça.


Les yeux sur l’ours en peluche, longue observation. Comme si les boutons servant de globes oculaires suppliaient la maîtresse de ce petit symbole du seul présent qu’elle ait jamais voulu.
Pensive, pourquoi la Mère d’autres Garçons Perdus voudrait bien s’occuper du tout cassé Eliott ? Cassé, mais qui sentait comme sa maîtresse.
Soudain, les yeux se relevèrent sur la Sanglante. Elle n’était pas réputée pour être particulièrement câline, non ? Pas une de ces nunuches, mais elle mentait peut-être tout autant.

Un léger soupir.

- Il menace de tomber en morceau, et je veux pas voir les raccommodeurs. Je veux bien, que tu le répares, juste qu’il tienne bien.


Pas besoin de prendre ce cher Eliott avec des pincettes, il avait déjà pris très cher auparavant. Non ? De même pour sa moitié.

Cette histoire semblait étrange, Soap avait du mal à être sûre de ce qui se passait. Et mettait beaucoup d’effort pour ne pas le voir comme un cadeau.
Surtout pas un cadeau.

- Tu es bien Mary, non ?

L’Indifférente était déjà passée à l’Infirmerie pour des petites broutilles sans gravité, c’était sans doute là-bas qu’elle avait pu constater de qui il s’agissait. Concernant la Sanglante.
Un surnom peu rassurant d’ailleurs.

En plus, la Mère avait pris le temps de faire cette proposition - pour refuser de parler d’offre- alors qu’elle prenait son bain apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyMar 26 Avr 2016 - 22:20


- Eliott mérite d’être comme ça.

La réponse surprit la jeune fille. Elle ne s’attendait pas à cela. Sa belle inconnue se révélait-elle être une sadique de peluches au final ? Non pas qu’elle soit la mieux placée pour critiquer mais tout de même…

- Il menace de tomber en morceau, et je veux pas voir les raccommodeurs. Je veux bien, que tu le répares, juste qu’il tienne bien.

Elle ne voulait pas voir les raccommodeurs ? Pourquoi ?
La seule réponse qui lui vint de suite en tête fut leur chef. Elle même tentait de l’éviter comme elle le pouvait. Il était… étrange. Comme Love en fait.
Et les autres membres n’étaient guère fréquentables. Elle se rappela à ce moment que Loony était un raccommodeur et elle ne put qu’acquiescer sa propre phrase : ce groupe était à éviter de toute urgence. La jeune fille avait donc un bon sens des réalités.

- Tu es bien Mary, non ?
-Ouais et alors ? Ca te pose un problème ?

Le ton avait été mordant et agressif et elle s’en voulut presque aussitôt sans pour autant quitter sa mine colérique/boudeuse. Elle semblait prendre cette question comme une accusation, comme si on lui reprochait quelque chose. Et cela ne lui plaisait pas du tout.
Quelque part, elle aurait voulu que l’adolescente la regarde avec la même admiration qu’elle éprouvait pour elle et ce n’était absolument pas le cas, alors qu’elle était une mère, et de ce fait, c’était incroyablement vexant.
En fait, cette fille, elle se croyait supérieure car elle avait de la poitrine, c’est ca hein ?

Elle bougonna quelque chose à propos d’aller chercher le matériel et partit, dans une merveilleuse nage du petit chien, vers l’endroit d’où se déployaient les bâches. Là, il y avait une sorte de coffre creusé dans la terre, où les mères rangeaient divers affaires qu’elles gardaient pour leur heure spécial. La plupart des garçons perdus n’étaient pas au courant de leur existence.
A l’intérieur, il y avait : des bougies flottantes (car généralement c’était le crépuscule ou la nuit et cela faisait d’un plus bel effet), des savons bien entendus, des peignes, du maquil… (pourquoi cette chose était elle là ? Mary n’avait aucune envie de le savoir). Et ce que la sanglante cherchait : un petit nécessaire de couture.

Elle l’extirpa fièrement en criant un « J’ai ! » retentissant. Puis elle revint vers l’endroit où elle avait posé ses habits afin de prendre une serviette et de s’essuyer les mains.
La partie délicate s’opérait maintenant : recoudre la tête de cette peluche.

D’abord : choisir un fil. Fallait-il en prendre un discret ? Ou au contraire cela n’avait il aucune importance ? Devait elle choisir le noir ? Le marron ? Le jaune canari ?
Elle hésitait réellement et finit par prendre le brun.
Ensuite, le problème suivant fut de faire rentrer ce foutu truc dans le trou de l’aiguille. Et ce rapidement afin que la fille ne s’aperçoive pas qu’elle galérait.

De ce fait, une fois finie cela, l’étape suivante consistait à faire semblent de savoir ce qu’elle faisait. Et le tenter avec classe.
Aussi fit elle marcher ses méninges afin de se souvenir de comment faisait sa mère (et c’était il y avait un demi-siècle, autant dire que cela datait). Elle prit son inspiration et piqua en haut. Puis descendit en bas. Puis remonta en haut. Et recommença un peu plus à droite.
En haut, en bas, en haut à droite, en bas, en haut à droite plus…

Elle comprit avec saignement l’intérêt des dés à coudre trois fois de suite, se mordant intérieurement la lèvre afin de rester digne et de faire comme si de rien n’était. Alors qu’en elle, son esprit hurlait à cause de la douleur et voulait jurer comme une poissonnière mais cela aurait été contraire à sa parade nuptiale inconsciente.

Elle eut enfin fini, revenant à son point de départ, quand elle réalisa un certain problème : elle n’avait aucune idée de ce que l’on devait faire après.
Elle ne pouvait pas laisser l’aiguille ici (enfin elle supposait ?). Mais il lui semblait que si elle l’ôtait, tout allait se défaire. Et si c’était réellement le cas, la fille verrait qu’elle lui avait raconté des bobards et ne savait absolument pas coudre.
Mais si elle ne faisait rien, elle s’en rendrait compte aussi.

Devant ce dilemme insurmontable, elle en resta paralysée et ne put s’empêcher de laisser échapper un petit gémissement.







Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyJeu 5 Mai 2016 - 14:26

Et donc, la Mère Mary la Sanglante se mit au travail. Un travail qu’elle avait proposé d’elle-même à Soap. Cette dernière n’aurait pas demandé elle-même de toute manière.

Puisque tous mentaient, il y avait toujours quelque chose derrière les sourires et les gentillesses. Les cadeaux étaient les pires choses que l’on pouvait faire…

La Récolteuse suivit vaguement du regard la Mère des Soigneurs s’éloigner chercher de quoi débuter le raccommodage sans aucun doute, Eliott avait eu de la chance cette fois-ci. Que quelqu’un veuille bien s’occuper de lui. Soap observa les alentours pendant ce temps, rien de particulier, rien d’intéressant.

Mary réapparu, et l’Indifférente observa le travail de couture. Le menton soutenu par la paume d’une de ses mains. Les yeux sans plus d’expression, les yeux beaucoup trop verts, beaucoup trop proches de ceux de son frère.

Les gestes de Mary paraissaient logiques, mais, à la fin, Soap fronça légèrement les sourcils. Par incompréhension.

Pourquoi elle n’arrêtait pas le fil ?

Les iris presque radioactives passaient de la Mère à Eliott, et ainsi de suite.

- Un problème pour arrêter le fil ?

Un ton plutôt monotone, mais c’était normal venant de Soap, elle était l’Indifférente. Elle s’efforçait à le rester. À détester les présents et les attentions. Elle détestait ces besoins de gentillesse. Pourquoi chercher à l’être si au final… on s’en prenait plein la poire ?

La Récolteuse supposa que les mains glissaient peut-être trop, à cause de l’eau.

- Je peux finir si tu as les doigts qui glissent trop sur l’aiguille.

Elle tendit légèrement sa main vers Mary, pas trop rapidement ou trop proche, pour ne pas brusquer. La Mère avait déjà réagi sèchement à la simple question s’il s’agissait bien de Mary.

Est-ce qu’elle avait réagi ainsi pour cacher la gentillesse ? Tout comme Soap le faisait pour renier cette partie, cette partie d’elle qu’elle haïssait… Quelle idiote elle avait été, penser un instant qu’elle retrouverait son aîné comme avant, qu’elle pourrait le consoler en savant que ce qui s’était passé n’avait rien de normal.

Mais il n’avait pas besoin d’elle apparemment. Qu’il pourrisse dans son coin, il était mort déjà. Il ne restait qu’Eliott qui payait pour l’autre.

Soap adressa finalement un sourire presque invisible à la Sanglante pour avoir voulu l’aider, alors que visiblement, elle n’allait pas trop bien. À en juger par cette paralysie au moment de stopper le fil.

- Merci pour Eliott. Sa tête tient déjà mieux.

Et puis, la Mère des Soigneur semblait plus jeune qu’elle. Ça faisait bizarre des fois, lorsqu’une Mère était plus jeune que les enfants perdus. Ça arrivait, et c’était normal. Aucun mal avec ça.

Bon, l’Indifférente se fichait bien des gentillesses, mais elle se devait de remercier tout de même, ou d’être un minimum polie. Ce n’était pas comme si elle avait en face d’elle un pirate au regard avide.
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyLun 25 Juil 2016 - 23:35

- Un problème pour arrêter le fil ?

*Ouais ! Un gros ! Je ne sais pas comment on fait !*

Evidemment, comme l’indique la narration, elle se garda bien de le dire à voix haute, se contentant de grogner de frustration. Pourquoi était-ce si compliqué alors que tout lui avait semblé simple jusque là ?

- Je peux finir si tu as les doigts qui glissent trop sur l’aiguille.

Elle la regarda sans trop comprendre au début, tandis que le doux objet de ses désirs avait délicatement approché sa main vers elle. L’enfant fixa les doigts blancs mais abimés d’un air hébété avant de le lui passer d’un air mécanique.
La jeune fille finit de s’occuper de la tête du nounours. Il avait déjà un peu plus d’allure. Mary ne comprenait pas trop comment quelqu’un qui semblait aussi maniaque pouvait autant négliger ses objets, et notamment un auquel elle semblait tenir. Mais elle ne fit pas de commentaires.

- Merci pour Eliott. Sa tête tient déjà mieux.
- De rien. Je n’ai pas fait grand chose. Tu te débrouilles mieux en couture que moi, tu aurais pu le faire toi même.

Elle ne réalisa que sa réponse pouvait être sèche, voir agressive qu’après l’avoir formulée et elle s’en voulut de suite. Mais pas trop en même temps car elle n’aimait pas reconnaître ses torts, aussi marmonna-t-elle d’un ton à demi-compréhensible un message d’excuse.
Puis, une autre forme de pensée s’empara d’elle et elle demanda :

- Euh… Tu t’en vas du coup ? Ou alors tu peux rester un peu ?

C’est que, elle n’avait pas envie que cette jolie fille s’en aille, même si elle lui faisait tourner la tête – surtout si elle lui faisait tourner la tête. Elle avait saisi le prétexte de l’ourson pour la retenir mais ce dernier venait de partir en fumée et elle ne savait plus trop quoi dire pour.
Plus que jamais, elle semblait gênée. Elle était envahie d’un flot d’émotions contradictoires, aussi agit-elle comme elle le faisait toujours dans ce genre de situation : en étant sur la défensive, voir carrément agressive.

-Et puis, euh, genre, je t’ai rendue service donc tu devrais, genre, me rendre la pareille.

Ca faisait beaucoup de « Genre » et c’était la première fois qu’elle en utilisait autant dans la même phrase. Elle était rouge, se tortillait nerveusement les mains et bougeant dans l’eau. Elle avait bien une idée de ce qu’elle voulait mais elle n’osait pas l’exprimer à voix haute ni même en pensée. Aussi demanda-t-elle de manière détournée :


-Euh… Je pourrais avoir un dé à coudre ?






Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyMar 26 Juil 2016 - 22:31

Eliott était sur pied, à peu près. Assez pour survivre à d’autres coups. Qu’il prie pour que sa moitié se réveille enfin et redevienne comme avant. En attendant, l’ours en peluche allait encore être un souffre douleur. Pardon à lui, il faudra demander des explications au destinataire d’origine. Celui qui aurait dû être heureux de recevoir enfin un petit cadeau. De voir qu’on se souciait de lui. Mais il n’était plus celui qui aurait dû recevoir ce présent pelucheux.

La constatation que Soap se débrouillait bien en couture, l’Indifférente haussa vaguement les épaules. Des maigres bases. Recoudre un bouton lui serait difficile. Et puis, Mary avait eu cet air plutôt sec. Alors il faudrait peut-être la laisser tranquille. Ce devait être fatiguant d’être une Mère. De jouer à être gentille, la gentille maman que tout le monde aimait. Enfin… non, la Mère des Soigneurs avait tout sauf un surnom qui évoquait ça en fait. Soit c’était honnête, au moins, soit c’était un humour particulier.

Soap préférait imaginer que ce devait être honnête. Elle n’en pouvait plus des faux sourires. Ils étaient tous des illusions de toute manière.

Elle avait arrêté d’y croire dès le moment où elle avait vu ce qu’il était advenu d’Eliott.

Des excuses ? L’Indifférente eut un air un peu surpris, sans trop montrer d’émotion, c’était tout de même inattendu. À tel point que la Récolteuse se retrouva un peu plus concentrée. Son Eliott en peluche dans les bras.

Que de contradictions. Des excuses puis, un genre de marché ? Pendant un instant, Soap fronça les sourcils. Voyant dans cette attitude, celle du donnant-donnant, le reflet d’une personne qu’elle détestait. Celle à qui elle ne cessait de penser en frappant l’ours, celle qui la faisait pleurer… quand elle n’arrivait plus être jouer les indifférentes.

Mais bon, notant l’attitude de Mary, l’adolescente détendit les traits de son visage qui s’était un peu durci. Elle ne comprenait pas, mais elle avait pu mettre de côté la malveillance qu’elle avait cru voir naître.

La réponse finale, le pourquoi de ce charabia. Pourquoi tant de choses compliquées pour un simple dé à coudre ?

Le nom, ce maudit nom, ça la rapportait encore à cet aîné qui n’était rien d’autre un foutu mensonge. Mais tout n’était pas lié à lui bon sang ! Soap avait pu reprendre son habituel air presque blasé, sans l’être pourtant. C’était le naturel de la demoiselle.

- Un dé à coudre ?

Un peu étonnée tout de même, une mère n’en avait pas souvent avec les enfants qu’elle devait veiller ? C’était un autre monde pour la simple Récolteuse, pourquoi se poser tant de questions ? Peu importait, on s’en fichait. Ici, c’était le domaine des Garçons Perdus. L’innocence, non ? Loin de tous ces mensonges enfermés dans des bulles de savon. Ces petites pièces de souvenirs qui flottaient dans l’esprit de Soap. Elle les voyait comme des bulles de savon. Rien n’était lié, que des images, des scènes, des épisodes isolés. Et certaines de ces petites pièces… avaient éclatées au fil de ces derniers temps. Des mois ou des années. Impossible de dire.

L’Indifférente enleva ses chaussures, pour pouvoir mettre l’eau du bassin jusqu’à ses mollets lorsqu’elle s’assit sur le bord. Eliott sur les cuisses. Il avait droit à un petit moment de répit.

Soap se pencha pour donner un dé à coudre sur la joue de Mary, puis se redressa en glissant au passage un « merci, pour Eliott ». Sans doute une Mère avait parfois envie de recevoir un peu de reconnaissance de la part des enfants.

- C’est difficile, d’être une Mère ?

Toujours cet air impartial, en train de jouer un peu avec les remous de l’eau.

Et le petit ours aurait sans doute voulu remercier la Sanglante, s’il était vivant, pour avoir pu respirer un peu.

Soap jouait même un peu avec les oreilles de la peluche.

Soap tournait autour de ce qu’avait construit son aîné… même ici, elle subissait des retombées. Même s’il ne s’agissait que de son comportement.

Elle devait quand même faire des efforts. Se convaincre que tout le monde mentait. Puisqu’on lui mentait tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyJeu 25 Aoû 2016 - 0:17


Elle voulait vraiment qu’elle accepte et pourtant elle fut surprise quand elle le fit réellement. Son cœur loupa un battement quand elle la vit enlever sa chaussure, dévoilant une cheville qui plongea dans l’eau. Pendant l’espace d’un instant, elle comprit pourquoi cette si pudique partie avait pu un jour être considérée autrement.
Et son visage devint complètement cramoisie quand elle reçu le dé à coudre sur sa joue. Elle chassa tout de même de sa tête la petite voix qui pleurnichait qu’elle l’aurait voulu ailleurs. C’était déjà beaucoup. Elle bégaya un vague « de rien » au « merci, pour Eliott » de Soap et le reste de son cerveau finit véritablement en compote.

- C’est difficile, d’être une Mère ?

La question la prit par surprise tant elle ne s’attendait pas à cela. Et si l’on rajoutait son atteinte cérébrale, elle mit réellement du temps à comprendre la question. Si bien qu’en cours de procession, elle lâcha un :

-Non.

Puis, tentant de vraiment comprendre ce que la jeune fille lui racontait, elle se mit à faire fonction ses méninges et répondit :

-Enfin… Euh oui mais non.

Oulla, elle devait être encore plus embrouillée désormais. Et ce n’était pas une réponse convenable, aussi inspira-t-elle et reprit :

-En fait, c’est pas une question de dur ou pas. Y a pleins de tâches dans le rôle de mère. Et c’est sûr que certaines sont plus difficiles que d’autre ou même juste qu’on en préfère certaines à d’autres. Mais ça, tu l’as dans tous les métiers, que ce soit pour un diplomate ou un porteur d’eau.

Elle haussa les épaules.

-Quand tu es mère, tu n’as pas à réfléchir à ce genre de choses. Il y a des tâches, elles sont nécessaires et même si elle ne te plaise pas toujours, il faut que quelqu’un s’en occupe. C’est tout.

Son tableau lui paraissait tout de même bien noir alors que ce n’était pas son intention, aussi nuança-t-elle :

-Maintenant, j’aime beaucoup être mère. On a un rang à part des autres et des privilèges. On est rarement seules. Et je m’entends bien avec mon chef. Le groupe dont je m’occupe est cool aussi, les soigneurs sont les meilleurs de l’arbre. Sans vouloir te vexer bien sûr, rajouta-t-elle rapidement, soudainement gênée par son excitation.

Elle passa une main dans ses cheveux, embarrassée. Ses pensées vagabondèrent un peu à cause de la discussion. Plus pour elle même que pour son « amie », elle continua :

-Parfois j’aimerais bien tenter un autre groupe, juste pour essayer. Car au final, je n’ai jamais fait autre chose que mère depuis mon arrivée maiiis… Je sais que ça me manquerait trop. Et je m’engueulerais trop avec ma mère et mon cheffe, ajouta-t-elle en riant. Mais pour répondre à ta question, ça a ses avantages et ses inconvénients. Mais moi j’aime bien.

Elle se demanda un instant si elle n’avait pas été trop bavarde et noyé Soap d’informations. Peut être avait-elle juste demandé cela comme ça, sans forcément vouloir un résumé détaillé.
C’est alors qu’une idée lui traversa l’esprit. Une idée qui la mit de suite de bonne humeur.

-Et au fait, pourquoi tu demandes ça ? Tu es intéressée par nous rejoindre ?

Oui c’était en effet la seule explication logique à ses yeux. Ou bien n’était ce qu’un souhait de sa part.

-J’ai déjà une apprentie perso, et elle travaille bien. C’est une bonne petite. Mais sinon je t’aurais pris. Cependant, si tu nous rejoins, je te prendrais sous mon aile, promis.

Oui Mary était réellement capable de dire ce genre de chose alors que « la bonne petite » et « celle qu’elle prendrait sous son aile » avaient respectivement 4 et 2 ans de plus qu’elle.
C’était totalement logique, totalement !






Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyLun 10 Oct 2016 - 11:43

La Mère des Soigneurs expliqua, des mots et des mots pour dire qu’elle aimait bien être une Mère. Mère d’enfants plus âgés parfois. Ça avait un petit quelque chose d’étrange, mais de tout à fait dans les normes ici. Il n’était pas question de sang après tout, juste de la volonté d’un Enfant Roi.

Que penser alors de ces filles ? Elles n’avaient rien en commun avec la mère que Soap avait connu, une mère de sang qui lui avait donné la moitié de son patrimoine génétique. L’Indifférente n’aimait pas s’en souvenir. Elle le détestait. Savoir qu’un gène pareil trainait dans ses veines la répugnait. C’était pour ça qu’ils étaient partis, son frère et son ami.

La Récolteuse divaguait un peu, dans l’immobilité de son propre visage reflété par les eaux. Avant que Mary ne la ramène au présent par une nouvelle question. Cette dernière eut pour effet de rendre légèrement perplexe la fillette qui cligna plusieurs fois les yeux beaucoup trop verts. Comme ceux de son détesté ainé.

Un temps passa, les iris rivées sur le petit ours en peluche, puis sur la Sanglante. Cette dernière semblait fort gentille à lui proposer d’être sous son aile, à lui proposer une promesse.

- T’es une personne sympa pour me proposer ça.

Un sourire bref, et peu naturel, ce qui était habituel à la réputation de la Récolteuse. Elle ne savait plus vraiment comment faire juste, puisque les sourires n’étaient que des mensonges qui cachaient les pires des vérités.

- Mais je me vois pas devenir Mère, c’est un rôle qui est trop difficile pour moi. Des souvenirs d’avant me dérangent encore sur ce point.

Flous, mais quelques-uns semblaient survivre dans des bulles de savon.

- Je demandais ça à cause du Dé à coudre, je me suis dit que c’était vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de reconnaissance pour tout ce que vous faites.

Parce qu’à la sienne de mère, Soap ne remerciait plus rien. Parce que Soap préférait avaler du savon plutôt que d’être reconnaissante envers sa génitrice. Donc, elle voulait bien faire des efforts pour des filles qui n’avaient rien à voir avec cette adulte qui avait prouvé à sa propre enfant qu’un adulte ne protégeait pas toujours.

- Pourquoi tu es devenues une Mère ?

Curiosité. Comment c’était chez les autres ? Différent ? Ou comme disait « maman », c’est normal tout le monde fait comme chez nous mais il ne faut pas en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyDim 23 Oct 2016 - 20:36


- T’es une personne sympa pour me proposer ça.

Pour d’autres, le sourire de Soap aurait pu paraître bizarre, voir pas naturel. Comme si elle se forçait. Mais dans le cerveau grillé de Mary, le message s’arrêta à « Elle me sourit. Elle est belle » si bien que son propre sourire devint gênée et que paradoxalement, elle fut encore plus heureuse qu’elle ne l’était auparavant.


- Mais je me vois pas devenir Mère, c’est un rôle qui est trop difficile pour moi. Des souvenirs d’avant me dérangent encore sur ce point.
-Je… comprends, murmura-t-elle tout bas.

Probablement que Soap ne l’avait pas entendu. Le sourire de la sanglante se fana et se fut une mine compatissante et inquiète qui lui fit suite.
Mary aimait sa mère mais même chez elle, de nombreux souvenirs faisaient parasites. Elle imaginait sans mal que dans certaines familles, cela pouvait être pire. Et cet argument lui paraissait tout à faire recevable.
Même si quelque part, elle se sentait un peu triste que son « amie » ne vienne pas la rejoindre, tant l’idée l’avait excité quelques minutes auparavant.


- Je demandais ça à cause du Dé à coudre.

Les joues de Mary se remirent à devenir pivoines à la simple mention de ce fait.
Son cerveau, plus que jamais, jouait les sirènes de pompier.
Oh mon dieu, elle lui avait parlé, sourit et embrassé.

-Je me suis dit que c’était vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de reconnaissance pour tout ce que vous faites.

Sans se défaire de ses joues rouges, Mary fut surprise par cette phrase. Sa première réaction fut de nier « Oh non ça va », puis elle fit mentalement la liste des gens qui lui était reconnaissant pour son travail.
Tout d’abord, il y avait Peter. Et ça, c’était le plus important.
Ensuite Soul, elle en était persuadée.
Joy peut être ? Après tout, c’était à elle qu’elle enseignait.
Euh qui d’autre ? Bow ? Possible.
Les nouvelles mères ! Surtout celles qui n’avaient pas été apprenties avant.
Et de toute manière, le reste était des cons dont elle se moquait de leur avis.

- Pourquoi tu es devenues une Mère ?
-Euuuh…

Cette question là aussi la prit au dépourvu.

-Cinq secondes, je réfléchis.

Pourquoi est-ce qu’elle était devenue mère ? Fichtre. Elle se rappelait à peine de cette époque. Comment était-elle censée répondre ?
Peter ?

-Beeen, en fait, j’ai été nommé mère dès mon arrivée comme je te l’ai dit. Donc, ça date.

Le fait de prononcer ces mots à haute voix lui firent une drôle d’impression. Quelque chose de vicieux s’installa doucement en elle.

-Je suis arrivée avec mon frère mais il est mort. Enfin je veux dire qu’il était garçon perdu simple, livreur je crois. Mais oui il est mort. Mais c’est pas important.

Elle regretta tout de suite ces derniers mots. Qu’allait penser Soap d’elle maintenant ? Elle tenta de se rattraper, de lui demander de ne pas la juger mais tout ce qui sortit de sa bouche ne fut qu’une suite de syllabe incompréhensible tant son cerveau bloquait.
Elle rougit de plus belle et regarda vite ailleurs, se passionnant pour le rocher sur lequel elle s’appuyait.
Qu’était elle censée dire déjà ?


-Et euh… Peter, ca doit être Peter qui m’a nommé. Directement mère, je crois pas que les apprenties existaient à l’époque, enfin je sais plus. Et pourquoi des soigneurs, euh…

Peut être se compliquait elle la vie avec cette question car cela ne faisait pas partie de l’interrogation de Soap mais dans sa tête, cela faisait suite.


-Peut être que c’était la seule pla… ah non, c’était pour autre chose.

Quelque chose en elle lui disait qu’il y avait eu une raison, qu’elle avait voulu ce poste en particulier. Mais pourquoi ?
Et soudain, un flash lui revint en mémoire.

-Ah ! Je me souviens ! C’est à cause de l’effort de guerre !

Dit comme cela, c’était surement incompréhensible mais au moins cela lui avait permis de relever la tête. Aussi continua-t-elle.

-Quand j’étais petite, enfin dans le monde réel quoi, mère était très investie dans le soutien de nos soldats. Et parmi toutes les affiches qu’on voyait, il y avait celles pour les infirmières. Et je les aimais beaucoup parce que, c’était en grande partie des femmes mais elles pouvaient aller sur le front et tout le monde disait que ce qu’elles faisaient était important pour la patrie. Alors quand je suis arrivé, j’ai demandé les soigneurs car c’était un peu la même chose. C’est stupide comme raison ? ajouta-t-elle à mi-voix.

Plus elle verbalisait ce qu’elle pensait, plus elle se trouvait immature et gamine. Et égoïste. C’était surement une raison très superficielle…
L’ennui, c’est qu’il y avait autre chose qui la tiraillait depuis peu.


-Et euh… Je peux te poser une question stupide ?

La voix était beaucoup moins assurée, voir même tremblante. Elle déglutit.

-Ne le répètes pas à Peter.

Elle SAVAIT que c’était mal ce qu’elle allait demander mais il fallait que cela sorte.

-Quand tu es arrivée sur l’île, c’était quelle année dans le monde réel ?

Ses yeux étaient presque implorants.

-Depuis combien de temps je suis ici ? lâcha-t-elle d’un ton étranglé.

Pour la première fois depuis très longtemps, penser au passé lui donnait le vertige. Et l’idée que sa mère devait être morte depuis longtemps lui avait traversé l’esprit.






Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyMer 26 Oct 2016 - 17:20

C’était vrai, Peter désignait très très souvent les Mère lorsqu’elles venaient d’arriver. Du moins, c’était ce que Soap supposait. On devait accepter le sort jeté sans broncher ou alors… trouver une bonne excuse.

Mais sans trop énerver le Roi, évidemment.

Bref, la fillette écoutait ce que la Mère des Soigneurs disait. Expliquant un peu du passé en même temps, et l’Indifférente ne pouvait pas donner de nom sur la guerre dont il était question. Il y avait des guerres presque partout, selon elle, et n’avait jamais été très au courant. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle avait eu un père pilote. De quel genre d’avion ? Aucune idée.

Elle ne savait que peut de choses sur les conflits de pays.

Bien que la Récolteuse tiquait un peu au fait de vouloir faire comme « sa mère », elle pouvait comprendre que celles d’autres personnes pouvaient être sympathiques. Elle le comprenait, elle supposait. Elle détestait la sienne, parce qu’elle faisait avaler du savon et des couleuvres, parce qu’il fallait faire attention à ce que son aîné ne se fasse pas punir. Soap avait parfois guetté la moindre erreur de ce dernier afin de vite la corriger. Elle ne pouvait limiter que ça, les objets pas tout à fait bien remis à leur place. Des fois, mais il lui était arrivé d’être trop distraite par des cadeaux pastels de sa mère. D’oublier qu’elle essayait de protéger quelqu’un. Elle n’y pouvait rien, elle n’avait, à l’époque où elle n’avait pas encore perdu ses amis, pas encore compris ce qui se passait. Que sa génitrice n’avait rien d’une personne sympathique.

Les bulles de savon de souvenirs étaient étalées un peu aléatoirement, sans connexions, il fallait essayer de les décoder.

La question un peu discrète de Mary ramena Soap, elle se contenta de mimer un non de la tête. Ce n’était pas stupide, si elle n’avait pas besoin de se laver la chair du lien avec sa mère, elle. Alors Soap ne trouvait pas ça stupide.

Autre question dite « stupide ».

Avec un regard presque… suppliant ? La Récolteuse mit un instant à répondre, le temps d’emmagasiner. De comprendre. Puis, elle se souvint des carrures de certains pirates, de leurs vêtements qui semblaient sortir des livres d’histoires. Le temps, à force, on devait bien finir par se demander si le monde continuait sans nous. La réponse était oui, l’adolescente l’avait deviné en ayant retrouvé son frère. Il n’avait pas l’air plus vieux alors que quelques années s’étaient écoulées entre sa disparition et l’arrivée de Soap.

- C’était…

Elle mit du temps, à regarder dans le vague, à tenter de trouver la bulle de souvenir qui contenait l’année.

- Je crois… 1973 ou 74.

Elle n’en était pas sûre, elle ne parierait pas.

Sur cette révélation, elle se redressa, observant les alentours. Comme pour voir si quelqu’un était là.

- Je… apparemment il n’y en a pas ici.

Elle poursuivit, adressant cette fois son regard beaucoup trop vert sur Mary.

- Je pense que le temps a encore fait du chemin. J’ai vu un garçon avec un tout petit appareil qui brillait, l’écran bougeait sous les doigts.

Elle mimait, Eliott sous le bras et le flan, ce qui était un téléphone portable. Bien qu’elle n’avait aucune idée de quoi il s’agissait précisément.

- Je pense que d’autres sont bien plus récents que moins. Ils ont des choses dont je connais même pas les noms.

Haussement d’épaules, sans doute sa « gentille » maman aurait voulu se racheter en lui achetant ce genre d’appareils peut-être ? Grande question. Elle espérait que cette génitrice était morte dans l’indifférence, celle que lui avait reflété Soap durant environs trois ou quatre années. Parce que l’Indifférente s’était rendue compte de la méchanceté. Elle ne voulait pas être mêlée à ce sang pourri.
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyJeu 17 Nov 2016 - 19:39

- C’était…

Mary fut presque surprise qu’elle accepte comme cela de répondre à sa question. Elle resta donc en haleine pendant le moment d’hésitation de Soap, attendant la réponse avec un air religieux.

- Je crois… 1973 ou 74.
-73…

Elle n’en revenait pas. Le chiffre se répétait en boucle dans sa tête. 73.
La réaction de Soap la fit sursauter. Qu’est ce qui se passait ? Qu’est ce qu’il y avait ? Elles étaient en train de faire une bêtise, hein ? Elle le pressentait. Il y avait un problème. Elles allaient être punies, Peter allait être furieux.
73.


- Je… apparemment il n’y en a pas ici.

De quoi ? De quoi ?
Mais les yeux verts, ô si verts de la récolteuse, lui clouent ses pensées sur place.

- Je pense que le temps a encore fait du chemin. J’ai vu un garçon avec un tout petit appareil qui brillait, l’écran bougeait sous les doigts.

Les gestes qu’elle mimait ne lui disaient rien.
73.


- Je pense que d’autres sont bien plus récents que moins. Ils ont des choses dont je-connais même pas les noms.

La pensée était angoissante, vertigineuse.

-Tu viens de 1973…

Mary était toujours bloqué sur ce chiffre. Doucement, à l’aide de ses petits doigts, elle se mit à compter.
1942 à 1973… 42 à 52 ca fait 10. 52 à 62. 62 à 72. 72 à 73.

-Ca fait 31 ans.

Le chiffre lui semblait bizarre. Cela voulait dire que si elle était restée dans le monde réel, au moment où Soap serait parti pour neverland, elle aurait eu… 43 ans. Oh mon dieu, elle aurait été tellement vieille. Elle n’avait aucune envie de devenir si vieille que cela.
Et il y avait encore du temps qui s’était écoulé ?

-Entre le moment où je suis partie et celui où tu es arrivée, il y a eu 31 ans.

Si cela se trouvait, elle était centenaire aujourd’hui. Elle en avait presque la nausée, si bien qu’elle recula précipitamment dans l’eau et mit sa bain devant sa bouche, de peur qu’elle ne vomisse pour de vrai. Ses lèvres étaient tremblantes et sa respiration haletante.
Au bout de quelques minutes, elle finit par dire, à voix basse :


-Merci de m’avoir répondu.






Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyLun 5 Déc 2016 - 20:19


La nouvelle avait l’air de troubler la Mère des Soigneurs. C’était presqu’étrange de voir celle qui était surnommée La Sanglante dans ces états divers. Soap resta une spectatrice attentive. Apprenant chaque jour que le temps était définitivement absent en ces lieux. Capricieux. Ne faisant vieillir que ce qui lui faisait plaisir.

L’Indifférente restait fidèle à son surnom, restant de marbre, mais pas sans intérêt adressé à la situation.

Ce devait être un grand choc, de se rendre compte du temps, que le temps existait toujours ailleurs. Que le monde continuait sans se soucier des autres. De ceux qui avaient suivi Peter Pan, choisissant une belle promesse. Lâches ? Peut-être pas. Certains suivaient d’autres, peut-être. La Récolteuse courrait après deux ombres, c’était pour ça qu’elle avait donné la sienne aux jeune roi.

Mary avait calculé un âge, en 1973. Mais Soap pensait que le nombre devait être plus élevé. Peut-être même la centaine. Pour elle-même aussi. La centaine. Si d’autres venaient d’encore plus loin, alors il ne faudrait jamais chercher à revenir en arrière. Il n’y aurait absolument plus aucune attache. Rien. Pas même une maman chez qui venir se réfugier. Peut-être valait-il mieux se contenter de celles qui étaient gracieusement offertes, partagées, entre les enfants ici.

De toute façon, ici ou ailleurs, la plupart des choses étaient fausses. Surtout le regard, les sourires de beaucoup.

Indifférente, en apparence, les iris bien trop vertes observaient la Mère qui était dans tous ses états.

- De… rien. Ne le demande pas à d’autres.

Soap avait jugé nécessaire de le préciser. Qui sait ? Peut-être que le deuxième millénaire ou le troisième était passé ? Ce serait encore plus déstabilisant.

- Mieux vaut ne pas voir le temps qui passe ailleurs.

Vague sourire. Elles seraient perdues ici à jamais. Enfin, Mary peut-être moins que Soap, puisque les Mères pouvaient partir. Mais Soap acceptait, elle devait rester ici. Elle n’avait plus rien ailleurs.

Un instant, elle gratta distraitement une plaque rougie sur sa peau. Celle d’un avant-bras. Le savon lui faisait ça des fois. La peau se déshydratait.

La Récolteuse s’attela à rassembler ses affaires, mettant Eliott dans le panier. L’Indifférente revint sur ses pas, elle n’avait pas dû s’éloigner grandement.

- C’est une jolie île, non ?


Un sourire, dissonant. C’était pour ne pas penser au monde ordinaire, un monde où il n’y avait plus rien pour ceux qui en étaient partis. Selon Soap. Alors mieux valait regarder Neverland. L’herbe y était à nouveau verte.

Panier dans les mains, Eliott regardant vers Mary, comme Soap. Quatre yeux affreusement verts. Un vert que la demoiselle pourrait crever. Se teinter les prunelles de rouge, puis de se les arracher. Pour ne plus voir les sourires faux, et si à l’aise. Alors que tout était faux. Faux de A à Z.

Elle avait un peu de peine pour la Sanglante, à cause du choc qu’elle avait visiblement subi.

Finalement, elle s’accorda une dernière question, même si le ton monotone avait encore la peau dure.

- Ça va quand même… ?

Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Des lames et du savon 103_bm10Des lames et du savon YytrDes lames et du savon Ue1t


Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyJeu 8 Déc 2016 - 15:12

- De… rien. Ne le demande pas à d’autres. Mieux vaut ne pas voir le temps qui passe ailleurs.

La mère leva les yeux vers l'indifférente tant le conseil l'avait surpris. C'était probablement vrai, et le plus sage à faire. Ne pas faire attention au temps, ne pas s'en soucier. Car le contraire était effrayant, vertigineux et vous rongeait, vous transformait lentement. Peter ne l'avait-il pas interdit pour cette raison ? En un sens, l'enfant roi n'était il pas le mieux placé pour savoir ce qui était bien et ce qui ne l'était pas ? Mary avait pêché en cédant à cette interrogation. Elle en serait sans doute punie si on l'apprenait. Il fallait à tout prix que personne ne le sache. Heureusement, elle avait confiance en Soap.
Elle la regarda ranger ses affaires. Ah oui, elle l'avait retardé. Si elle restait trop longtemps, sa mère ou son chef allait surement la gronder. Tiens, c'est qui déjà sa mère ? Lui avait elle seulement dit son groupe ? Elle ne se souvenait plus. Elle n'était pas raccommodeuse, ça elle en était sûre. Récolteuse ? Peut être. Elle ne mettrait pas sa main à parier là dessus. Et la mère des raccommodeurs était... Oh ! Mais c'était Sugar ! Sa chère mentor. Elle pourrait peut être, à l'occasion, aller la voir pour lui demander deux trois renseignements comme cela sur l'indifférente. Juste, comme ça. Par curiosité. La sanglante nota cela dans un coin de sa tête.

- C’est une jolie île, non ?

Mary la regarda de nouveau, clignant des yeux. Là encore, elle avait raison.

-Oui c'est vrai, fit-elle alors que ses yeux se voilaient. Nous n'avons pas à nous plaindre.

Ce n'était pas une île idéale, il y avait tout de même des morts, du danger et des pirates. Mais tout ceci existait déjà dans le monde duquel elle venait (minus les pirates). A côté de tout cela, l'endroit était tout de même féérique : il y avait des fées, des endroits qui n'existaient que dans les rêves, l'on pouvait jouer autant qu'on voulait, réaliser ses voeux les plus fous. Peter était un être bon (enfin aux yeux de l'enfant). Ils ne deviendraient jamais adultes, ils pourraient même vivre éternellement s'ils étaient assez chanceux. De quoi pouvait elle se plaindre ? C'était sa maison. Elle n'avait jamais eu envie de la quitter.

- Ça va quand même… ?

Le ton était monocorde, comme à son habitude, mais sa sollicitude la toucha et elle eut un sourire tendre.

-Oui, merci de t'en soucier.

C'est alors qu'elle remarqua qu'il commençait à se faire tard : pour preuve, elle voyait arriver quelques mères au loin. Oh la la, ce devait déjà être le soir. Elles avaient trop traînées ici. Elle ouvrit de grands yeux et s'agita un peu dans l'eau.

-Mais toi euh...

Elle se mordilla la langue, tentant de s'exprimer du mieux qu'elle pouvait, malgré sa gène.

-Tu devrais rentrer. Je t'ai trop retenue, tu vas surement te faire gronder si tu rentres trop tard.

Oui, si c'était vraiment Sugar sa mère, elle se prendrait surement une remarque.

-De toute manière, moi aussi je dois y aller. Il faut que j'aille coucher mes petits.

Elle eut un petit rire à cette phrase mais se rendit compte de suite que Soap n'était PAS une mère et ne pouvait donc pas comprendre ce qu'elle sous entendait par là. Ce genre de plaisanteries, elle ne pouvait les faire que lorsqu'elle était avec ses autres collègues car tout le monde savait. Elle se sentit donc bête sur le coup, rougit et détourna le regard.

-Désolée.

Elle ne savait même pas pourquoi elle s'excusait mais elle le faisait quand même. Elle reporta son regard dans celui vert de la jeune fille et osa demander :

-Dis Soap. Est ce que, euh... On pourrait se revoir et devenir amies ?

Si Mary avait eu un peu plus conscience de ses sentiments, elle aurait compris que ce qu'elle cherchait à dire était "Est ce que tu veux sortir avec moi ?" Mais elle était bien trop à l'ouest pour cela et se contentait de cette demande, tout en priant pour ne pas être trop maladroite.






Des lames et du savon Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Soap
Soap

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 110
✘ SURNOM : L'Indifférente
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : I wish I never spoke
Don't smile, i hate this lie

Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon EmptyLun 2 Jan 2017 - 13:16

Rien de bien grave il semblerait. Pas d’inquiétude à avoir. Pas besoin d’être une bonne petite samaritaine. Donnant-donnant, elle aurait pu rendre service, mais elle avait déjà donné un remerciement que Mary avait demandé d’ailleurs. Non ?

Soap observa un instant le ciel nuageux, se disant que le temps avait dû passé vite et rendre l’heure tardive. Elle devrait rentrer vite, Sugar n’aimait pas les retardataires. Il lui semblait.

Mais les yeux bien trop verts retombèrent sur la Mère lorsque celle-ci se remit à parler, et les paroles dites étaient très justes. La Récolteuse y répondit d’un hochement de tête, restant fidèle à son surnom. Elle ne comprit cependant pas pourquoi la Sanglante avait ri après encore d’autres mots. Elle ne chercha pas à comprendre, elle devait être éloignée du cercle des personnes qui auraient pu savoir de quoi il était question.

Des excuses vinrent au final, Soap en fronça légèrement les sourcils. La Sanglante Mary lui disait « désolée », ça avait un quelque chose de dissonant selon l’Indifférente.

Nouvelle interpellation, être amies et se revoir. Soap sembla réfléchir, presque étonnée qu’on lui demande cela. Elle ne fut pas dérangée par la sensation piquante et brûlée qui trainait sur sa peau, l’esprit demeurait concentré sur ce que la Mère venait de lui demander. Un temps, un regard à Eliott.

Comme si au fond, elle voulait l’approbation de l’ours en peluche, le même qu’elle malmenait.

Le même qu’elle détestait.

Indifférente, le résultat ne devrait pas torturer sa conscience, donc elle pouvait très bien accepter beaucoup de choses parce qu’elle irait dans le sens de la personne en face. Tant que ce n’était pas un cadeau. Des couleuvres entourées de papier cadeau.

Devenir amies, c’était un mensonge ? Ou bien trop étrange pour en être un ?

Finalement, Soap hocha la tête. Dans son éternel monotonie.

- Oui, si tu veux.

Vraiment, pour la Récolteuse, ça avait tellement un air étrange, que ce n’était pas un mensonge. La normalité en était un par contre.

La normalité des gens heureux qui souriaient.

Doucement, elle commença à s’éloigner.

- Il faut que j’y aille maintenant, encore merci pour Eliott.

Un dernier signe de main pour un « au revoir ». Et l’Indifférente s’éloigna, panier en main, l’ours en peluche tournée dans la direction de Mary. La peluche avait le même vert dans les yeux que sa maîtresse. Ou qu’un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des lames et du savon Empty
MessageSujet: Re: Des lames et du savon   Des lames et du savon Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Bassin Pur-