Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Fair game   Mar 5 Avr 2016 - 23:19


Le poker, c'est un truc sérieux.
En tout cas, le poker, c'est un truc sérieux à la maison souterraine. Des soirées qu'on ne manque pas, passées à jouer les gangsters dans une ambiance travaillée toute en lumière tamisée. Mais en ce moment, la maison souterraine, c'est plus vraiment convivial. C'est sombre, morose, humide. On doit y affronter les regards des autres chefs, ceux qui étaient au volcan, et ceux qui n'y étaient pas. On doit y voir errer Peter, les yeux dans le vague et le visage humide. Même sans tout ça, l'endroit lui file la gerbe.
La mercerie, c'est une autre histoire. Freckles n'y va que lorsqu'il a besoin d'emprunter quelque chose. Les bruits sont étouffés par le bruissement des tissus, des enfants silencieux vont et viennent, trop occupés pour les déranger. La porte entrouverte s'ouvre sur la grisaille de dehors, mille fois plus lumineuse que le ciel rouge de la canicule. Et la pluie tombe sur le toit, les empêchant de tomber dans un vrai silence. Alors c'est bien. Ça change. Et Pit, aussi, c'est différent. Parce que lui, il a pas l'air de juger, ni l'air de trop penser. Il fait toujours la même tête. Vous savez, ce sourire, là.

Freckles est concentré. Il a les jambes pliées dans une position qui n'est confortable que pour lui, la langue entre les dents alors qu'il examine ses deux cartes. Il se force, à être concentré, pour ne pas trop penser à autre chose. Il perd. Enfin, sûrement. Il n'arrive pas vraiment à s'y retrouver dans le compte des jetons (composés d'un fouillis de boutons, cailloux, et de leurs médailles de chef), mais il est pratiquement sûr qu'il perd, vu qu'il perd à chaque fois. C'est pas très grave, du coup. Ça rentre presque dans une routine, et Pit n'est jamais trop sévère dans ses gages. Et au final, c'est mieux : parce que lui ne sait jamais lesquels inventer. De base, les gages, il n'aime pas trop ça. Mais quand on lui en donne, il se sent obligé de prouver qu'il peut les faire, vous voyez ? Comme la fois où il a vidé cette bouteille, à la maison souterraine, ou les courses à cloche pied avec Brise … ça fait longtemps qu'il a pas vu Brise. En fait il a l'impression que ça fait dix mille ans qu'il n'a rien fait. Brise est sûrement mort.
Concentre toi.
C'est quoi déjà le mieux entre un brelan et une suite ?

« On retourne la dernière carte ? »

Sa voix montre un peu d'impatience, sa jambe tremble nerveusement. La suite. C'est la suite le mieux. Lui il a un brelan de rois. C'est drôle parce que d'habitude c'est toujours Pit qui a tous les rois. Ou alors, les jokers, mais cette fois, il a bien fait attention de les enlever du paquet.

« Non parce que je crois que j'ai un bon jeu. »

Pit lui a expliqué mille fois que fallait jamais dire son jeu. Que c'est ça, le bluff, c'est d'arriver à rien dévoiler du tout. Mais peut-être que du coup, Pit va penser qu'il ment, et qu'il va tout miser, par psychologie inverse. Et comme il n'aura aucun roi, puisque c'est Freckles qui les a, et aucun joker, parce qu'ils sont pas dans le paquet, et ben Freckles gagnera.
Comme gage, peut-être qu'il demandera à Pit de chanter quelque chose.


Dernière édition par Freckles le Sam 14 Mai 2016 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fair game   Mer 6 Avr 2016 - 15:50

Enfin un moment pour penser à autre chose que l’humeur mortelle du Tyran. Heureusement que les couleurs de la Mercerie étaient joyeuses… Le Joker n’aimait pas trop cette nouvelle version du monde. Bien sûr, les pluies s’alternaient. Parfois il pleuvait, parfois non. Une pluie de larmes.
C’était moins agressif pour la peau, mais ça restait salé.

Les spécialistes diraient peut-être que c’est à cause des minéraux présent dans le corps humain. Sauf que… là, ça venait du ciel.
Décidément… l’Île dépassait de loin toute forme de logique, ce qui était normal en fait. Une île où régnait l’imaginaire. C’était à prévoir.

Donc, aujourd’hui, c’était un moment de Poker. Le Joker aimait bien jouer avec Freckles, il apprenait bien. Et puis, il était bien plus amusant que d’autres chefs trop sérieux ou qui manquaient cruellement de ne pas être prévisible.

Peut-on jouer au Bannissement avec un Chef ? À voir, mais pas tout de suite. Le Jeu ne s’y prêtait pas. Et le Poker encore moins. Là, il s’amusait avec le Lionceau. Ce dernier portait très bien les cheveux roux d’ailleurs, petite remarque que l’esprit se faisait sur le style des gens. C’était idiot, mais bon, le futile restait plus amusant que l’infiniment sérieux à en mourir.

Large sourire, encore et toujours présent.

Pit avait pu dormir plus. Puisque c’était fini, de devoir distraire Peter jusqu’à ce qu’il dorme enfin. La joie avait disparue.
C’était tantôt bien, tantôt pas.
Le Chef des Raccommodeurs était enroulé dans son nouveau manteau. Vert foncé, doublé à l’intérieur d’une fourrure comme celle que l’on retrouvait sur les cols des blousons de pilote. Le grand capuchon était bordé d’une fourrure plus longue et décorative. Protection de plus contre l’humidité qui tordait les cheveux du Joker.

Grand sourire tout en gardant les yeux d’absinthe sur son partenaire.

Les gages, Pit n’était jamais bien méchant pour ça. Hors de question de mener la vie dure au Chef des Livreurs quand même.
Donc, il ne se souciait pas encore du gagnant.
C’était la partie qui tenait l’esprit du Joker attentif. Pas l’issue.

Que de légèreté après l’épisode du volcan.

Le sourire s’élargit à la demande de Freckles. Un gloussement.
Un bon jeu apparemment, de ce que son collègue disait.

Pit jeta un coup d’œil à ses cartes.

Il n’avait pas les rois comme presque de « coutume ». Une reine et un valet. Moyen de faire une suite peut-être ? À voir, à voir.

- Si tu veux, on peut bien sûr.

Se chargea de retourner la dernière, the river, pour la mettre de face. Comme les autres.

- Alors ? Un bon jeu tu dis ?

Comme pour rappeler qu’il ne fallait rien dire, mais bon… Pit le rappelait souvent, du moins de ce qu’il s’en souvenait.
De toute manière, il était curieux de voir la suite de la partie. Freckles n’était, selon lui, plus un débutant après toutes leurs parties. Il tenait bien, le Lionceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Fair game   Sam 9 Avr 2016 - 23:11

En fait, c'est difficile de se concentrer à cause du manteau de Pit.
C'est pas qu'il est moche : jamais le chef des raccommodeurs ne se laisserait aller à un fashion faux pas, c'est bien connu. C'est pas non plus le changement qui pose problème : avec la nouvelle saison, tout le monde a commencé à se rhabiller plus chaudement, Freckles compris. Non, ce qui est particulier, dans ce manteau, c'est que Pit garde en permanence sa capuche sur la tête. Pour protéger son brushing. Protéger son brushing ! Alors que le grand arbre est en liesse, que tous les peuples dansent de joie sous cette pluie salée, voilà que Pit se soucie de friser. C'est presque touchant, mais c'est surtout à mourir de rire. En fait, c'est l'un des seuls trucs qui arrive à faire rire Freckles, en ce moment, alors que ses cheveux à lui sont mal coupés, et secs des pointes aux racines.

Pit retourne la dernière carte avec nonchalance. Avec juste une petite remarque, qui le rappelle à l'ordre l'air de rien. Il hausse une épaule. Il est nul pour bluffer, ça a toujours été le cas, l'autre chef doit s'y être habitué. La carte n'est pas un roi. Mais en même temps, les chances étaient mince. Ça n'efface pas le sourire du rouquin, qui dévoile son jeu, plaquant ses deux rois à côté de celui déjà sur la table, dans un geste décidé.

« Allez bam ! Brelan dans ta face ! »

Très satisfait de lui, il se rassied en arrière sur ses jambes repliées. L'un comme l'autre, ils ont misé un bon tas de leurs jetons : la défaite à cette main, et c'est le gage. Il n'arrive plus à se rappeler de ceux qu'ils se donnent habituellement. Les souvenirs dans sa tête se mélangent confusément, et il n'arrive plus à savoir ce qui est vrai et ce qu'il a imaginé.
Il a posé ses cartes depuis moins de deux secondes qu'il se redresse déjà, impatient, pour voir le jeu de Pit.

« T'as mieux ? Je parie que t'as mieux. T'as toujours trop de chance au poker, on dirait que tu triches. Enfin, je dis pas que tu triches pour de vrai. Juste, on dirait. »

C'est plus une remarque qu'il se fait à haute voix, qu'une accusation. Même si Pit trichait, il ne lui en voudrait pas. Après tout, quand ils jouent à la maison souterraine, ils trichent tous, pour que Peter gagne à la fin. Ça ne le dérange pas de perdre, quand c'est contre Peter.
Il n'est plus sûr que Peter voudra jouer avec eux, par contre.
Peut-être même qu'il ne les aime plus, maintenant qu'ils l'ont fait pleurer, là bas, au Canton. Il ne sait toujours pas comment ça s'est passé. Dusk, et Grudge, et Mirka, elles sont toutes restées muettes. Et il aurait voulu aller les voir, leur parler, les réconforter, mais il a l'impression que tout ce qu'il dit sonne creux.
Il s'est encore déconcentré, pas vrai ?

Freckles relève son visage vers Pit, mâchonnant la peau autour de l'ongle de son pouce. Il espère que Pit n'arrive pas trop à savoir ce qu'il pense. Il n'a jamais été difficile à lire. A l'inverse, le raccommodeur affiche toujours le même sourire tranquille. Comme si rien ne l'atteignait.
Au fond, c'est un peu pour ça, qu'il joue avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 833
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Fair game   Mar 19 Avr 2016 - 9:03

"La pluiiiie Yeaaah hèèè.. la pluie.. yeaahyeahyeahyeaaaahh....." Apache fredonnait tranquillement alors qu'il pénétrait dans la mercerie le pas léger... Enfin léger.
Il n'y avait que dans sa tête que c'était le cas! En réalité le punk marchait lourdement, faisant un boucan d'Enfer! Mais il s'en foutait.
Actuellement, rien n'avait d'importance!
Strictement...

Rien.

Et pour cause, il était complétement stone! Il venait tout juste de se griller un pétard bien chargé et planait a des kilomètres des soucis qui rongeaient le Grand Arbre!
Haaa c'que ca faisait du bien parfois, de décoller!
Lui, il ne volait pas comme Peter Pan, mais grâce a Joy il avait trouvé d'autres moyens de s'aérer l'esprit!
Ha... Elle était cool, Soleil noir comme il aimait bien l'appeler! Rien qu'en y songeant, il se mit a ricaner, riant un peu bêtement, tout seul, alors qu'il rentrait dans une table, manquant de renverser une chaise, fouillant dans une boite pour trouver de quoi coudre de nouveaux trucs sur son blouson.
Son beau perfecto noir hérissé de piques de ferraille qui lui avait sans doute valu, entre autre son surnom.
Maintenant qu'il faisait froid il pouvait de nouveau le porter! Ca faisait du bien, c’était un peu comme retrouver une partie de son identité, a défaut de son ombre et de son nom.

Ses gestes étaient brusques et mal calculés, renversant les boutons, et autres aiguilles sur la table.
"Aie, putain merdeuh!" Il s'était piqué le doigt. "Tu fais chier Pit!" Il avait juré un peu méchamment, décidant que c'était de la faute du blond, comme ca, gratuitement, alors qu'il n'avait même pas remarqué que le chef des raccommodeur était juste la, dans son dos, en compagnie de Freckles.
Les deux avaient une parfaite vue sur les grandes lettres rouges et blanches cousues au dos de son blouson de cuir noir ~Fuck the system~
Une autre façon de dire qu'il emmerdait la hiérarchie!

Il se retourna brusquement, comme s'il prenait conscience qu'il n'était pas tout seul, en fait, l'air ahurit.

"Ho putain..." Le joker.... Et a coté? Il soupira de soulagement. C'est bon, c'était juste Freckles, son chef préféré. Il ricana de nouveau, faisant un sourire au rouquin.
Son chef préféré ouais... Par ce qu'il avait rien d'un chef en fait.

"Vous faites quoi la?" Il s'approcha, trébuchant en chemin mais se rattrapant le pas d'après, comme si de rien, comme si cela avait été volontaire. Pas vraiment en fait... "C'est quoi comme jeu?"

Ni bonjour, ni ca va, ni merde. Trop perché pour s'encombrer de ce genre de broutille! Son attitude n'avait rien d'habituelle, lui qui en temps normal avait tendance a éviter les chefs ou a leur chercher des noises, se retrouvait a papoter en mode tranquille pépère avec deux d'entre eux, bien décidé a s'incruster tout enfumé qu'il était, les yeux brillant, une lueur de jeu s'y reflétant.
Il avait le look avec ca, son blouson et son pantalon tailladé en cuir et son T shirt Hello kitty rose... Il savait mélanger les genres, Apache! Ou pas!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fair game   Sam 23 Avr 2016 - 17:11

Le Joker éclata de rire à l’annonce de Freckles. Tant d’enthousiasme c’était beau.
Un joli Brelan, c’était vrai.

Ça donnait autre chose que cette pluie un peu trop présente, une pluie qui faisait presque déprimer le Chef des Raccommodeurs. À quoi servait son statut bonus de Bouffon si le Roi n’avait aucune envie de rire ? Hein ? Difficile à se placer sur les case des petits jeux qui se tramaient sur le plateau du Jeu.

Les peaux se faisaient rares en plus.

Mais interdiction de toucher à celle de Freckles, c’était une chouette carte.

Puis la suite des paroles de Freckles vint, elles semblaient bien maladroites. Pit tiqua d’ailleurs sur cette histoire de tricherie. Large sourire, toujours. C’était vrai que le Joker avait quelques techniques. La plus efficaces était celle qui s’appliquait à la source, au tirage des cartes.
Il suffisait de connaître les différentes manières de mélanger les cartes, et c’était une affaire d’illusion et de rapidité.

Le Raccommodeur en Chef savait s’y prendre, il le faisait souvent lorsqu’ils jouaient avec Peter. C’était Pit qui distribuait, juste pour que le Roi ait au moins de quoi faire un ensemble supérieur à ce que les autres joueurs pouvaient avoir.

Une affaire d’agilité, comme la fois où le fait d’avoir pris des peaux de Garçons Perdus –morts- n’avait finalement pas été le problème face au Tyran. Non, non, ça ce n’était rien. Il fut donc puni de trois jours et trois nuits de cachot. Pour ne pas avoir tué un pirate. Mieux valait ça qu’autre chose, que la vérité, hein ?
Large sourire au Chef des Livreurs. C’était un Livreur qui l’avait mis dans ce pétrin, et Pit ne s’était pas encore doucement vengé. Mais ça viendra peut-être. Avoir un rapporteur dans les rangs du Lionceau, ça n’allait pas. Il risquait de vouloir prendre un jour la place de ce cher rouquin, non ?

- Je triche que lorsque je mélange pour nos parties avec Peter, tu le sais, non ?

Et il rît, ne prenant pas la remarque à mal, évidemment. Il n’avait même pas encore révélé son jeu. On ne savait pas encore qui avait gagné.

Pit fixait toujours Freckles, observant ses manières. Les yeux beaucoup trop verts perçants. Il y avait quelque chose de particulier chez le Lionceau, quelque chose qui ne sonnait pas comme d’habitude peut-être.

- Au fait, ça va ?

Aucun changement dans les airs du Chef Raccommodeur, juste qu’il n’avait pas posé cette question depuis un moment. Juste parce qu’ils avaient dû supporter le volcan ensemble.

Enfoncé dans sa capuche, rien ne changeait chez Pit.

Puis un bruit, le bordel. On venait de foutre le bordel dans la Mercerie. Le Joker fronça les sourcils, sans cesser de sourire. Le Punk, hein ? Rien qu'à ce qui était inscrit dans son dos, le Joker pouvait aisément deviner son avis sur beaucoup de choses, tant que ça concernait la hiérarchie. Parce que c'était écrit, et qu'Apache semblait l'exhiber sans pudeur à deux chefs.
Haussement de sourcils au final, qu’est-ce que celui-ci fichait là ?

- Texas hold’em.

Gloussement, Pit n’avait pas bougé d’un pouce. Se contentant d’observer les alentours, constater les dégâts.
Un soupir en réponse, et de quoi ricaner un coup.

- Je dirai aux autres que tu nous as fait un joli cadeau, Yarn va pas aimer du tout devoir aider les autres à ranger.

Pit observa son jeu, sans plus se soucier de la carte foireuse qui venait de débarquer. Il appâterait sa petite reine avec un cadeau, quelque chose, il verra bien. Mais lui, il ne rangerait pas. Parce qu’il aimait l’idée de préciser de qui venait le cadeau de l’ouragan.

Un autre regard en direction du nouveau venu.

- T’as volé les affaires de Rainette ?

En fait, même s’il parlait du T-shirt, le Joker regardait plutôt les yeux de l’hérissé. Ça ressemblait pas mal à ce que Joy avait, quand il guettait justement ces moments où elle planait loin.

Large sourire, comme ayant trouvé quelque chose d’intéressant. Quoi ? Grande question.

- Freck, tu veux qu’on relance une partie avec l’autre ?

Sourire sympathique destiné à Freckles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Fair game   Mar 3 Mai 2016 - 18:52

Pit n'est jamais très sérieux. Être sérieux, c'est pas son job. Il a ce sourire qui ne quitte pas ses lèvres, cette réaction presque amusé même aux choses les plus graves. Il fait rigoler. Il fait le bouffon quoi. Les seuls trucs sur lesquels il rigole pas, c'est la mode et sa tête.
Avec tout ça, c'est difficile de savoir quand Pit plaisante ou pas. L'histoire de la triche, par exemple. Même si la remarque l'avait vexé, il n'en montrait rien, le chef des raccommodeurs ! Et enchaînait avec une nonchalance étudiée sur la question qui fâche.

- Au fait, ça va ?

Peut-être que c'était évident, au final, que ça n'allait pas. Peut-être même plus évident pour Pit que pour lui-même. Freckles se trémoussa sur sa chaise, mal à l'aise.

« Quoi ? Oui, bien sûr que ça va. » sourire plus faux que celui de Pit. Puis la voix qui vacille. « Euh en fait. Pas très bien. Enfin si. Je sais pas, je- »

BANG.
Sauvé par le gong, on dit.
Freckles se tourna vers la source du bruit. Un fracas de trucs qui tombent, nécessaires à couture et chutes feutrées de tissus. Au milieu de tout ça, trois crêtes écarlates et une inscription nette ; fuck the system (en rouge, en gros, en gras). Apache ne laissait que très peu de place pour l'imagination et le glamour, quand il s'agissait de ce qu'il comptait lui faire, au système. Il lui avait expliqué en long et en large. Freckles ne s'en lassait pas, au point d'oublier que le système, il était en plein cœur.
Il se tailla un sourire lumineux comme un jour de canicule.

« Hey, Apache ! »

Il avait pas l'air au mieux de sa forme, le chasseur. Ou plutôt, si : il rayonnait. Les pupilles éclatées et le pas trébuchant, il avait visiblement du mal à s'adapter à son environnement. Le relief, les obstacles, tout ça. Telle une belle au bois dormant au rabais, il venait de s'amocher le doigt dans le flot d'aiguilles qui s'étalaient maintenant par terre. Il fallait l'avouer, Freckles était heureux que ça se passe dans la cabane de Pit plutôt que la sienne : le raccommodeur lança d'ailleurs une remarque à peine agacée sur le rangement. Évidement, une diva telle que lui ne s'abaissait pas à ramasser lui même le bordel des autres.
Freck se pencha vers l'oreille de l'autre chef pour lui souffler l'évidence :

« Il est déchiré. »

Cette constatation semblait le ravir.
Il profita de cette petite confidence pour regarder le jeu de Pit, et se replaça en hâte à sa place.

« Poker ! » lança-t-il en même temps que Pit. Il eut un petit rire étouffé à sa remarque, et ajouta. « Oh, moi j'aime bien ton t-shirt. »

Quelqu'un qui pouvait sans honte porter un haut rose bonbon et une veste en cuir méritait forcément le respect à ses yeux.

- Freck, tu veux qu’on relance une partie avec l’autre ?
- Ouais ! Si il veut. Apache, tu veux jouer ? »

Ça lui faisait mal au cœur, d'abandonner son brelan, mais il avait entrevu mieux dans les cartes de Pit. Et malgré sa fierté, il était plutôt content qu'on oublie le gage pour l'instant.
Et tout comme Pit, ça ne le dérangeait pas de jouer avec Apache. Il s'en foutait, lui, de tout ça.

Il bougea de nouveau sur sa chaise jusqu'à retrouver une position assise à peu près normale. Récupéra tous les « jetons », les cartes, qu'il tripota jusqu'à les aligner à peu près dans le même sens. Parlant un peu trop vite de peur d'oublier de dire quelque chose.

« Prends une chaise ! Tu sais jouer ? Sinon je peux t'expliquer. C'est ultra simple ! Et quand on perd on donne des gages aux autres. Pit, tu mélanges ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 833
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Fair game   Ven 6 Mai 2016 - 6:24

Et ca se marrait.
Comme toujours le Joker rigolait! Il ne s’arrêtait donc jamais?
Non.
Jamais. Après tout, on l'avait surnommé le joker non?

« Hey, Apache ! »

Le lion le gratifia d'un sourire lumineux auquel le punk répondit volontiers d'un clin d’œil amical.

- Je dirai aux autres que tu nous as fait un joli cadeau, Yarn va pas aimer du tout devoir aider les autres à ranger.


Apache lui lança un regard de travers alors que Pit ne le regardait même plus, plus intéressé par ses cartes qu'autre chose.
Ca c’était vraiment les chefs! Toujours a donner des ordres, toujours a se faire servir plutôt qu'a faire les choses eux même hein?
Focking hiérarchie!
Bientôt les choses changeraient!

En attendant, c’était donc au poker qu'ils s'amusaient pour passer le temps, le rendre moins morne que la météo le faisait actuellement.

- T’as volé les affaires de Rainette ?


Cette fois Pit le regardait droit dans les yeux, son éternelle sourire gravé sur le visage, clairement moqueur, faisant référence au T shirt hello Kitty que portait Apache.

"Mon style t'emmerde, mister fashion froufou des cotillons!"
Il avait répondu avec un sourire en coin, se riant de la moquerie.
"Oh, moi j'aime bien ton t-shirt."
"Ha! Tu vois? Le p'tit lion LUI il a du gout!" En réalité, le punk n'avait cure de savoir si ses fringues allaient bien les une avec les autres, en fait, le jeu était plutôt justement a faire tout l'inverse! faire en sorte que ca jure bien comme il faut, de temps en temps! Détourner les codes pour mieux s'en moquer!
Le genre de look qu'un parent détesterait et estampillerait d'un "Tu vas pas sortir comme ca quand même!?"
Le genre de look que Pit n'approuvait pas!
Et tout ce qu'un chef n'approuvait pas était approuvé par Apache.
Logique intangible!

- Freck, tu veux qu’on relance une partie avec l’autre ?

L'autre, en l’occurrence, grinça des dents. Ce mec le cherchait hein?
- Ouais ! Si il veut. Apache, tu veux jouer ?
- J'suis partant ouais! Il allait voir, Pit! Il allait lui rabattre son putain de sourire! Non mais!

"Prends une chaise ! Tu sais jouer ? Sinon je peux t'expliquer. C'est ultra simple ! Et quand on perd on donne des gages aux autres. Pit, tu mélanges ?"

Freckles avait parlé d'une traite, et a toute vitesse, et l'esprit enfumé d'Apache peinait a suivre le rythme soudain soutenu! Les informations cependant finirent chacune par lui monter au cerveau.
"Euh..." Est ce qu'il savait jouer...? Bon.. Une chaise déjà. Apache en attrapa une et la traina jusqu’à la table, s'installant entre les deux chefs, lorgnant les jetons, les cartes... "Vas y explique vite fait! J'ai jamais joué a ce jeu!" Vite fait vite fait... Pas trop vite quand même hein? Des gages? Mmm des gages... Ca pourrait être marrant!

L'Hérissé se passa la main sur le visage, espérant remettre ses idées au clair, sans grand succès. Difficile de se concentrer sur quelque chose quand on était complètement défoncé!
Des gages... Ouais, ouais. Super cette idée! Se disait-il, ayant clairement du mal a calculer que cela pourrait très bien se retourner contre lui! Il y avait toute les chances d'ailleurs.
Il jeta un œil vers Pit qui se marrait, comme d'hab.
"Qu'est ce qui t'fait rire comme ca hein?" Il avait presque soupiré sa question, se marrant a moitié lui aussi, ricanant en fixant le blond comme s'il cherchait a lire dans ses pensées, cherchant la fameuse réponse a l'ultime question!

Hrp:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fair game   Sam 14 Mai 2016 - 16:38

Alors Pit mélangeait, comme l’avait proposé Freckles. Un mélange américain, puis un autre à la française, même un japonais qui donnait l’illusion de mettre les cartes dans tous les sens. Puis il distribua, avant de finalement poser cinq cartes face cachées sur la table.

- Montre pas les deux cartes que t’as devant toi, et on retournera des cartes au centre au fil des tours. Faut miser à chaque fois, ou se coucher. Abandonner. On peut pas miser moins que ce que le précédent joueur à fait. Égal ou plus.

Une explication très brève. Freckles apporterait ce qui manquerait au pire.

Le Joker souriait, et laissa échapper un rire aussi. Il trouvait la situation amusante. Et la question d’Apache tomba, Pit haussa un peu les sourcils. Qu’est-ce qui le faisait rire ? La grande question à beaucoup de fous rires qui avaient emporté le Bouffon du Tyran bien loin quelques fois.

- Grande question, bluff ou non ?

Un ton un peu chantant.
Pendant que le Joker jetait un vague coup d’œil à ses cartes.

Il jeta un œil au Lionceau, avant de reprendre la parole.

- Avec Freckles, comme il l'a déjà dit, on dit que le perdant a un gage du gagnant. Vu que les jetons ont pas vraiment d’équivalent d’argent.

C’était qu’il avait déjà pu beaucoup rire avec le Chef des Livreurs lorsqu’ils faisaient ça, et le Joker avait la bonté de ne pas donner des gages dégradants, dépassant les bornes. Parce qu’il aimait bien le Chef roux.

Quant à Apache. Il ne savait de lui que le style vestimentaire, qui rappelait bien le genre punk. Restait à savoir si c’était aussi comme ça dans sa caboche. Peut-être bien. Selon le blouson que l’Hérissé portait. Ce serait compliqué de faire ce genre d’habits, il faudrait pas mal de métal, non ?

Pit ajusta sa capuche. S’enfonçant bien l’arrière du crâne à l’abris. C’était tout agréable et tout doux là dedans.

- Freck’, est-ce qu’on commence les paris ou bien on fait une partie à blanc pour le punk ?

Un peu de fair-play pour le nouvel arrivant, mais parfois il n’était pas nécessaire d’être aussi tendre. Parfois les débutants avaient encore plus d’entrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Fair game   Mer 18 Mai 2016 - 16:51

Il y avait quelque chose d'intensément cool à l'idée de jouer aux cartes avec Apache. Quelque chose de dangereux. Dans l'esprit de Freckles, cette occupation était si étroitement liée à la Maison Souterraine et à leurs groupes de chefs, qu'y inclure quelqu'un d'autre, quelqu'un comme le chasseur, paraissait une entorse à un règlement implicite. Une genre d'adrénaline sûrement liée à cet aura qu'Apache trimbalait dans son sillage.
Le vent de la révolte !
(Parfois oui, il se souvenait qu'il n'était pas censé encourager ce genre de choses.)

Il se fendit d'un sourire radieux alors que le chasseur se prenait une chaise, enthousiasme que Pit ne semblait pas partager malgré sa nonchalance habituelle. Le raccommodeur mélangeait en faisant voler les cartes dans tous les sens, comme il en avait l'habitude, pendant que Freck récupérait tous les jetons pour les redistribuer, très concentré.

"Vas y explique vite fait! J'ai jamais joué a ce jeu!"

Freckles eut un genre de « hannn » scandalisé en entendant ça, comme si l'image d'Apache avait été ruinée par cette simple phrase.

« Montre pas les deux cartes que t’as devant toi, et on retournera des cartes au centre au fil des tours. Faut miser à chaque fois, ou se coucher. Abandonner. On peut pas miser moins que ce que le précédent joueur à fait. Égal ou plus.
-Ouais. Pour gagner tu dois faire la meilleure combinaison avec c'que t'as dans la main et ce qu'il y a sur la table. T'as les paires, les brelans, les suites, les carrés, et les trucs qui valent le plus de points c'est quand tu fais des suites de la même couleur. »

Il avait énoncé tout ça avec un certain naturel, même si il ne se sentait pas peu fier de tout avoir retenu. C'était d'ailleurs un des rares trucs qu'il retenait sans trop de problèmes, contrairement à d'autres moins importants, comme le nom des gens et ce qu'on lui avait raconté dix minutes auparavant. Mémoire sélective.
Apache s'était assis.
"Qu'est ce qui t'fait rire comme ca hein?" Question à dix mille points. Qu'est ce qui faisait marrer Pit ? Beaucoup de choses, apparemment. A moins qu'il soit toujours coincé sur une blague qu'on lui aurait fait des années auparavant.
A la question de l'autre chef, son sourire se teinta d'insolence. Un grand sourire plein de dents, destiné au punk.

« J'pense pas qu'Apache aie besoin d'une partie à blanc. C'est pas le genre à reculer devant un gage, pas vrai ? »

Un gage pour Apache … Ça promettait des miracles. Il espérait que Pit aie plus d'imagination que lui pour ça. Il regarda ses deux cartes par en dessous, l'air expert. Puis il poussa deux boutons de chemise devant lui.

« T'es obligé de miser un peu au début de chaque partie, c'est la règle. Comme ça y a toujours queq'chose à gagner. »

Puis il rajouta encore quelques jetons, pour la forme. Ses cartes n'étaient pas si bonnes, mais après tout, Pit voulait du bluff … Il se tourna de nouveau vers Apache.

« Et c'est à toi ! Tu suis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 833
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Fair game   Jeu 26 Mai 2016 - 15:36

Le punk avait regardé Pit mélanger les cartes, et pour des raisons inconnues avait décidé d'essayer de suivre ce qu'il se passait dans ces mains! Mauvaise idée en l’occurrence puisque l'exercice lui donna littéralement le tournis et presque la nausée!
Ok il était fort le Joker.. très fort!
Pour mélanger les cartes en tout cas.
C'était la classe...
Mais Apache n’était pas prêt de lui faire partager cette observation.
Saloperie de bouffon.

Lorsque l’Hérissé avait avoué ne pas savoir jouer, Freckles avait gémit avec un air scandalisé. "Bein quoi?" Avait alors lâché le français, avant de lui tirer la langue avec une grande maturité.
Heureusement, les deux chefs avaient su lui expliquer les règles, et de façon plutôt clair! Ou presque!
Le punk avait écouté d'une oreille distraite, l'esprit trop chargé de fumée pour vraiment saisir les informations manquantes et ainsi pouvoir poser les questions adéquates.
Tant pi il improviserait.

"Freck’, est-ce qu’on commence les paris ou bien on fait une partie à blanc pour le punk ?"

"J'pense pas qu'Apache aie besoin d'une partie à blanc. C'est pas le genre à reculer devant un gage, pas vrai ?" Ho la belle provocation! Apache éclata de rire. "Vas y c'est bon j'm'en fou! Oublie le tour pour rien!" La saveur du jeu c'était justement qu'on risquait de perdre a la fin non?
Et au poker, c'était même pas sa peau qu'on mettait en jeu! Du moins, jusqu’à preuve du contraire!
Alors qu'avait-il a craindre hein?
Quedaaaaallle..! Apache continuait de ricaner tout seul, toujours aussi out.
Bluff ou pas bluff, avait dit le Joker en guise de réponse a sa question de pourquoi est ce qu'il se marrait perpétuellement. Mmmm...
C'était pas clair.
C’était comme ces histoires de paire, de brelan... Et de se coucher.
Littéralement se coucher par terre?
Ma foi...
Apache attrapa les deux cartes qu'on lui avait filé, imitant les deux autres en les étudiant...

Il grimaça, n'ayant visiblement pas de notion du fameux Poker face.
Quel jeu de merde... C'était sur!
Le punk faisait une tronche de six pieds de long face a ses cartes.

Deux.. putain de rois noirs.

Apache détestait les rois, et il en avait deux en main.
Il soupira jetant un œil vers Freckles.

"Et c'est à toi ! Tu suis ?"

"Euh... Ouais ouais!" Il jeta le même nombre de jeton que le rouquin, l'imitant sans vraiment comprendre ce qu'il faisait. "C'est comme ca?"
Et après comment on faisait? C'était quand qu'on savait si on avait perdu? C'était long une partie de poker?
Tant de questions sans réponse...
En attendant, il reposa ses cartes face cachée sur la table et fouilla dans ses poches avant d'en sortir un joint déjà a moitié grillé qu'il ralluma a l'aide d'un briquet en fin de vie.
D'ailleurs, il du s'y prendre au moins cinq ou six fois avant qu'une flamme ne se décide d'apparaitre.
"Et bein putain..."
Il tira un latte avant de toussoter. Warg, il était bien chargé celui la, fiou!
Comme dans un réflexe, comme s'il était parmi ses potes ou ses chers camarades révoltés, il tendit le joint vers Freckles, faisant tourner sans rien dire de plus, sans ne serait ce que demander si le rouquin fumait!
C'était comme ca avec Apache, c'était les belles idées de partage!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fair game   Jeu 26 Mai 2016 - 16:06

Pas de partie d’essai, tant mieux, fallait juste espérer que l’Hérissé ait pigé le truc. Ce serait drôle. Il ne faudrait pas prendre la peine de trop expliquer, sinon… on pouvait manquer quelques détails amusants.

Apache tira une de ces têtes, mais bon, Pit ne le retint pas comme un élément important. Parce que le Chasseur était visiblement bien roulé dans des substances du même genre que Joy. Fallait l’avouer, ce n’était donc pas du tout l’attitude d’Apache qu’il fallait sonder.

Les yeux trop verts vinrent finalement se poser sur les paris, Freckles avait bien mis pas mal de jetons. Apache avait suivi.

- Ouais, c’est comme ça, dude.


Mécaniquement, Pit ajouta le même nombre de jetons que les autres. Pas encore besoin de bluffer, d’ajouter ou de se coucher.
Le Joker se contenta de ricaner, le large sourire toujours de mise. Il avait déjà quelques idées de gages en tête. Des pas trop méchants, parce que le Chef des Raccommodeurs ne prenait pas spécialement de plaisir à voir les gens subir une lubie du gagnant temporaire. Ce n’était pas le Jeu.

Il fut sorti de ses pensées lorsqu’il sentit l’odeur de joint qui flottait. Comme si Apache ne lui inspirait déjà pas assez l’impression de junkie, il gloussa, ça l’empêcherait peut-être de fuir et de se coucher. La partie serait plus amusante.

Par contre, il haussa un peu les sourcils en voyant l’Hérissé faire suivre l’élément fumant, à Freckles. Il voulait aussi ficher le cerveau du Lionceau en miette ?

- Sûr que ça va pas t’empêcher de lire tes cartes ?

Large sourire.

Ce serait peut-être plus simple à rouler par les mots, s’il était le seul « lucide ». Mais sans trop rouler le Chef Livreur, parce qu’il l’aimait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Fair game   Ven 27 Mai 2016 - 17:32


Ils se décidèrent pour directement rentrer dans le vif du sujet. Pas de partie pour du beurre, un gage d'entrée pour le perdant ! Freckles regarda de nouveau ses cartes. Un as, et un malheureux neuf. Pas de quoi se vanter, mais sans le reste des cartes, il ne pouvait pas savoir à quoi s'attendre, de toutes façons. Comme d'habitude, le visage de Pit était illisible. Un des grands sourires qui lui servaient de signature, qu'il perde ou qu'il gagne. Apache, lui, n'était pas encore familier avec le concept de bluff. Son visage affichait clairement tout ce qu'il pensait de son jeu, et Freckles dut s’empêcher de rire en le voyant. Il était encore un peu fixé sur le moment où le chasseur lui avait tiré la langue de façon puérile. A chaque fois qu'il voyait le fameux piercing, il était comme hypnotisé. Est-ce que ça le gênait ? Ça devait forcément le gêner. Pour manger, siffler, ou un tas d'autres trucs qu'on fait avec la langue.
Tout le monde balança un nombre assez conséquent de jetons dès le premier tour. Stratégiquement, c'était pas terrible, mais ça assurait que l'un d'eux au moins allait se manger un bon gros gage.

"C'est comme ca?"
- Ouais, c’est comme ça, dude.

Le livreur se contenta de lever le pouce à l'intention d'Apache. Nickel mec, tu te débrouilles comme un chef ! (enfin ….)
Comme pour se donner une contenance, le chasseur sortit une clope pour se la griller. Et sans même y penser, la fit tourner en sa direction. Freckles l'attrapa par réflexe, prenant ça comme un gage de confiance. Ou en tout cas, un signe qu'Apache était trop défoncé pour se rappeler qu'il ne les aimait pas. Trop défoncé ….
C'est en l’approchant de ses lèvres et en reniflant qu'il se rendit compte que ce n'était pas du tout du tabac.
Oups ?

- Sûr que ça va pas t’empêcher de lire tes cartes ?

Il haussa les sourcils devant le semblant d'inquiétude de l'autre chef. Quoi ? Il ne le pensait pas capable de jouer correctement en ayant fumé ? Vexant. C'est vrai qu'il n'avait jamais fumé de joint, mais ça pouvait pas être plus terrible qu'autre chose ! De toutes façons, maintenant qu'il avait accepté, il n'allait pas se dégonfler. Il prit un air de défi.

« Mais nan, t'inquiète, c'est rien du tout. »

Une latte lui suffit à se rendre compte que c'était, en fait, quelque chose. Il y avait là dedans de quoi mettre K.O. plusieurs armées de junkies. Freckes cligna rapidement des yeux, lèvres pincées pour s'empêcher de tousser.

« Wah, c'est lourd ton truc. Où-est ce que tu trouves tout ça ? »

Vision fugitive d'Apache et Joy, main dans la main, gambadant dans la forêt en cueillant des herbes magiques.
Fin de transmission.

« Réponds pas en fait. »

Après un instant d'hésitation, il tira une seconde latte, pas meilleure que la première, avant de filer le joint à Pit. Pas sûr que le raccommodeur en veuille, après sa dernière remarque, mais c'était la moindre des politesses.

Ils continuèrent à miser, retournèrent les cartes du milieu une à une avec un semblant de professionnalisme. Freckles se sentait étourdi et un peu distrait, et lâchait de temps en temps un petit rire nerveux. Entre Apache, plus haut que les étoiles, et Pit dans son état naturel, ils formaient un sacré trio de hyènes. Une fois toutes les cartes sur la table et un sacré paquet de jetons en jeu, il frappa du plat de la main sur la table, un peu plus fort qu'il l'aurait voulu.

« Allez, showdown ! Balancez ce que vous avez. »

Lui même balança ses cartes sur la table. Son as avait trouvé un copain sur la table, il se retrouvait donc avec une simple paire. Décent, mais pas gagnant. Il ne pouvait que compter sur la grimace d'Apache, et un très mauvais jeu de sa part.
Ça, ou le gage était pour sa tronche.
Croisement de doigts sous la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 833
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Fair game   Dim 29 Mai 2016 - 5:33

Apache était content, ravi même d'avoir compris comment ca fonctionnait, et gratifia Les deux chefs d'un grand sourire sincère, le genre qu'ils n'avaient sans doute jamais vu sur le visage du punk, du moins, pas a leur attention!
L'Hérissé, trop enfumé qu'il était ne se rendait pas compte qu'il se réjouissait de la validation de chefs, et en temps normal, il les aurait sans doute simplement copieusement insulté.
Ne jamais attendre l'avale d'un supérieur! C'était l'un de ses principes! Mais il fallait dire que la drogue n’était pas l’élément le plus efficace lorsqu'il s'agissait de suivre sa route sans faire d’écart!

"Sûr que ça va pas t’empêcher de lire tes cartes ?"

"Mais nan, t'inquiète, c'est rien du tout." Un nouveau sourire fleurit sur les lèvres du métisse, mais plus moqueur cette fois.

"Maman s’inquiète?" Ricana t-il alors que Freckles tirait sa première latte sur le joint! Il n'y allait pas de main morte le petit lion, il fallait faire gaffe, il était sérieusement chargé celui ci! Et il se marrait, le punk.

"Wah, c'est lourd ton truc. Où-est ce que tu trouves tout ça ?"

Au fond de son crane, Apache entendit comme le gémissement d'un saxophone un peu fou, un peu dingue, vestige de mémoire qui restait imprimé dans sa tête a défaut du reste. Il se mit alors a fredonner l'air, soufflant entre ses lèvres, toujours souriant. "Réponds pas en fait."

"Et on entend au loin, qu'ils appellent Soleil noiiiir... Ils jouent avec la moort! Toujours un peu plus foort!" Apache chantait! Pas très fort, mais tout de même! Ses yeux brillant de malice. "Du haut d'une falaise, le vent qui les caresse, depuis ils ont sautééé.. rejoindre Soleil Noiiiir...." Soleil noir, pour Apache, c'était Joy! C’était comme ca qu'il l'appelait par ce que la Stone lui rappelait sans cesse cette chanson qui parlait d'une fillette qui s'ennuyait a mourir et qui dansait avec la mort!
"Soleil noiir..." Il lorgnait Freckles qui faisait passer le joint a Pit. Sur qu'il tirerait pas dessus lui! C’était sur!!
Ce mec était trop dans le contrôle! Ca se voyait!
C’était pas l'genre a aimer se lâcher, le Joker! Pas le genre a péter les plombs et a délirer.
Ca se ressentait, ca se sentait!

"BAM"

Apache sursauta, un frisson lui remontant dans la nuque, Freckles venant de le tirer de ses rêveries en frappant du plat de la main sur la table.

"Allez, showdown ! Balancez ce que vous avez."

Le punk regarda le rouquin dévoiler ses cartes, celles la même qui étaient sensées faire des combinaisons avec celles déjà retournées et placées au centre de la table.
Est ce que c'était un bon jeu?
Aucune idée.
Il haussa les épaules et déposa ses deux rois noirs sans plus se formaliser.
Est ce que c’était bien?
Mystère.
Les yeux noirs se posèrent automatiquement sur le Joker, attendant le verdict.

"Alors?"
Apache n'était pas vraiment stressé a l'idée de se taper un gage! En fait, bien qu'il ai compris l'information, elle n’était pas tout a fait monté au cerveau! C’était un peu comme s'il n'avait pas imprimé!

Hrp:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fair game   Dim 5 Juin 2016 - 19:08

Un rire à la pique lancée par le punk de service. Est-ce qu’il s’inquiétait vraiment d’ailleurs ? Il ne savait plus, mais c’était probable. Sans l’être. Les deux à la fois.

- Maman… peut-être, peut-être pas.

En train d’observer le cas particulier, peut-être trop cliché d’Apache, Pit ne comprenait pas ce que le Chasseur chantait. Sans doute un effet de sa « hightitude ». Ce serait fâcheux que ces drogues en fassent trop dire, libérant ce que l’esprit se contentait de garder pour lui. De manier les fils. À la merci de ceux qui contrôlaient. Il le voyait avec Joy ça, c’était marrant de profiter des moments sous substances de cette apprentie Mère. Elle était très amusante. Il avait d’ailleurs bientôt fini les mitaines pour elle. Histoire de cacher la pas très belle déchirure sur la Poupée de Cire qu’elle était.

Puis Freckles lui tendait le joint. Le Joker refusa d’une négation de la tête. Avec un grand sourire, les pupilles cernées de vert fixées sur le Lionceau. Le sourire toujours au rendez-vous. Comme d’habitude.

L’esprit chuchotait que ce serait comme avec la Fée Verte. Elle, elle saurait ce qui s’était passé, mais plus lui. Elle consolait un peu, pour ne pas se souvenir de ce qui s’était passé. Pour que les douleurs ne puissent être reliées à rien. C’était une amie, non ? Mais pas la fumée. Il avait peut-être fumé à l’occasion. Mais ce n’était pas du tout une habitude. Un réflex.

Et le Chef des Livreurs écrasa ses cartes sur la table. Pit ricana. Puis Apache montra les siennes.

Sur la table : un as de pique, un cinq de cœur, un huit de carreau, un valet de carreau et un neuf de carreau.

Les yeux de Pit se tournèrent ensuite sur les cartes dévoilées par Freckles et Apache. Un as de trèfle et un neuf de la même famille. L’Hérissé avait les rois de pique et de trèfle. Le Joker avait lui aussi retourné ses cartes. Un roi de carreau et un valet de cœur.

Large sourire, Freckles avait une joli double pair. C’était très joli de voir quelqu’un monter dans ce petit monde des cartes.

- Haha ! Bien joué Freck’ !

Il s’amusait bien. Ça faisait oublier la pluie qui tombait, et l’horreur de l’humidité, et celle de l’odeur de ce satané joint. Une odeur qui écœurait un peu. Au moins, ça ne donnait pas faim.

- Chef Livreur, t’as l’honneur de nous faire vivre l’horreur.

Large sourire, des gloussements. Il s’était amusé à trouver quelques rimes. Il avait l’habitude de justement éviter les gages trop difficiles ou trop dégradants quand il jouait avec Freckles. Parce que ce n’était pas son but, jouer avec à tordre le rouquin. Mais il trouvait intéressant de savoir ce qui pourrait bien sortir de la tête de son collègue. Les yeux brillaient presque de curiosité. Ceux qui se méfiaient de Pit, auraient pu discerné que cette curiosité, avait un peu une chose malsaine en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1339
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Fair game   Mer 15 Juin 2016 - 23:40

Freckles était un peu décontenancé que Pit lui refuse poliment le joint, comme si il ne s'était pas préparé à cette éventualité. C'était pourtant logique. Assez cohérent avec l'esprit du raccommodeur qui aimait tant se contrôler tant qu'il pouvait, de ses sourires jusqu'à la pointe de son brushing. Pit ne se lâchait pas, ça faisait partie du packaging. Apache, lui, avait l'air transporté loin, loin de son état naturel, directement dans un monde où on souriait niaisement aux chefs en chantonnant. Pas mauvaise, la voix d'Apache, d'ailleurs, il aurait pu le remarquer s'il s'était senti d'humeur musicale. Il ne chantait pas anglais. Freckles se surprit à reconnaître quelques mots. Les sonorités étaient marrantes. Du français non ?
Et du coup, vu qu'il ne savait pas trop quoi faire de ses mains, il tira une dernière latte avant de repasser l'arme du crime à son propriétaire.

Les cartent tombèrent et il les trouva un peu brumeuses. Il fit plusieurs allez-retour entre son jeu, celui des autres et les cartes de la table, plissant un peu les yeux et le nez dans un effort de concentration. Des paires et des paires et euh ...

"Alors?"
- Haha ! Bien joué Freck’ !

Hey ouais ! Il avait gagné !
Peut-être que Pit avait raison, la fumette ne l'aidait pas à jouer proprement.
Il aligna ses cartes avec leurs paires, et adressa à ses adversaires un sourire rayonnant, en faisant avec ses doigts un joli V de victoire.
Freck n'était pas un mauvais perdant, non. Mais faut dire que ça ne lui déplaisait pas trop de gagner.

- Chef Livreur, t’as l’honneur de nous faire vivre l’horreur.

Ricanant nerveusement devant tant de poésie, le livreur gigota un instant sur sa chaise en regardant autour de lui à la recherche d'inspiration. Le problème de gagner, c'était bien de trouver le gage. Il y avait de quoi faire dans la mercerie, pourtant. De quoi parer Apache et Pit des plus beaux collants résilles et robes à paillettes. Il pourrait les faire chanter, danser. Obliger Pit à fumer ou à se mouiller les cheveux. Obliger Apache à ramasser son bordel ou à tricoter des moufles pour Peter. Puis il pensa à la chanson du punk, et au français, langue de l'amour, et un sourire niais habilla son visage. Après tout, ils étaient deux perdants.
Et les gages à deux, c'est nettement plus fun.

Il se redressa sur sa chaise et posa ses mains à plat sur la table.

« J'en ai un, j'en ai un. Apache, tu dois faire une déclaration d'amour à Pit. Et Pit, tu dois y répondre et faire encore mieux ! »

L'excitation montait un peu dans sa voix, comme s'il avait peur d'oublier sa bonne idée avant d'avoir de temps de l'expliquer.

« Mais attention, je veux un vrai truc ! Du théâtre ! De la passion, de l'émotion, des costumes, un jeu d'acteur. Points bonus si y a des chants et des rimes. Allez-y, je regarde. »

Il ramassa les cartes et commença à les mélanger, avachi sur sa chaise avec un sourire innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fair game   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [JCE/LCG] Le Trône de Fer/A Game of Thrones 2nd Edition
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario 64.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» [RPG] FFJ: Abandon du poste de Master Game

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-