Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Dénouement   Dim 3 Avr 2016 - 11:22

La cabane était calme, comme souvent à cette période de la journée. Quelques gloussements habitaient cependant les airs, ceux du Chef des Raccommodeurs. Il savait que sa distraction journalière allait bientôt arriver.
Bien entendu, les coups laissaient des marques, et peu à peu, plus encore de blessures. Il avait remarqué la couleur plus en plus sombre sur sa peau, sous les coups. Ça faisait progressivement mal. Et progressivement, il riait.

Ça l’amusait. En quelque sorte. En fait, il se demandait ce qui se passerait si quelqu’un voyait cette scène habituelle. Si quelque voyait une simple Chasseuse s’en prendre à un Chef en dehors d’un combat « traditionnel », sans doute pas grand chose. L’intérêt se trouvait dans la personne qui serait le troisième élément.

Pit sortait de la sorte d’arrière-boutique, il fut presque déçu que son « invitée » ne soit pas encore là.
Elle ne tarderait pas, elle semblait plus frapper pour son plaisir que pour protéger les Poupées. À en juger par l’intensité des coups, par cette régularité, et parce qu’elle ne semblait pas se soucier du fait que ça n’ait rien changé du tout. Que les fleurs étaient toujours distribuées.

Le Joker se contenta d’analyser ce qui restait de tissus, ce qui restait de fils.

Puis le large sourire vint s’inscrire sur son faciès.
Il ne se tourna pas tout de suite, finissant tranquillement ce qu’il faisait.

Il y avait toujours des priorités après tout.

Fin prêt, il se tourna ouvrant grand les bras. Il ne changeait pas les habitudes, même s’il avait encore plus mal et que ces dernières fois, ça restait.
Ça ne partait pas.

- Je commençais à m’impatienter !

Rires, tout en quittant la zone où se terraient les textiles.

Il se plaça de lui-même où il y avait plus de place.

- Allez, allez, j’ai encore offert des fleurs tu sais ? J’en offre plein.

Comme pour l’inciter à frapper, bien qu’il n’avait sans doute pas besoin de ça pour que Lacerate s’y mette.

Ensuite, il se fera une cape ou un manteau, n'importe quoi pour ne pas souffrir de l'humidité qui commençait à se faire trop présente sur l'île. Cette satanée pluie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 420
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 4 Avr 2016 - 0:58

You speak like someone
Who has never been
Smacked in the fucking mouth
That's ok, we have the remedy


Quelque part, elle le savait, que ce qu'elle faisait était mal. Elle savait que le but initial de ses séances avait été détourné, que ce n'était plus pour le faire arrêter qu'elle rendait visite au Joker. Quelque part, elle se rendait bien compte de ce que leurs petits rendez-vous lui faisaient, du plaisir qu'elle prenait à frapper et frapper encore, libérer toute cette violence qu'elle refoulait. Elle le savait et faisait taire sa conscience : puisque personne n'en savait rien, c'était presque comme si cela n'avait pas d'importance.

Comme si elle n'étais pas en train de tuer le Chef à petit feu.

Elle avait débarqué tranquillement, sans même vérifier qu'ils seraient seuls. Ils l'étaient tout le temps,d e toute façon. Elle avait pris confiance.

- Je commençais à m’impatienter !

Voir sa grande gueule de taré l'aurait sans doute énervée, il y a un temps. Maintenant elle s'y trouvait comme insensible, anesthésiée. Sans doute que la pensée de la raclée à venir la tranquillisait.

- Allez, allez, j’ai encore offert des fleurs tu sais ? J’en offre plein.

- J'en doute pas.

Elle avait répondu sereinement, presque aimablement avant de se rapprocher, notant au passage qu'il avait eu l'amabilité de se déplacer pour leur laisser de la place. C'était qu'il était prévenant, le blondinet. A croire qu'il était encore plus dingue que ce qu'elle s'était imaginé.

Un coup de poing dans le ventre, classique. Elle frappait fort, sans plus guère de retenue - cela faisait quelques fois, déjà. Et la sensation du choc, le pouvoir illusoire de sa situation était délicieux comme du mauvais poison.

- Des fois, je me demande vraiment ce qui te passe dans le crâne. Tu dois crever de mal, non ?

Elle s'en foutait, en fait, elle avait le sourire mauvais de celle qui disait juste ça pour rabaisser. Après ce genre de coups, il finissait souvent à terre et ça lui convenait : le finir à coup de semelles était la partie qu'elle préférait. C'était presque à en regretter qu'il ne se débatte pas, qu'il ne soit pas plus solide mais c'était peu grave : elle n'allait pas se plaindre d'une telle aubaine.

Elle vint saisir le Chef à la mâchoire, le soulevant à sa hauteur avec brutalité.

Sourire défiguré, hautain. Comme avant, dans le Vieux Monde. Ce genre de rictus qui vous crachait à la gueule avec amour.

- Qui sait, peut-être que cette fois j'arriverais à te faire chialer...

Nouveau coup, libérateur. C'était terriblement mieux qu'un punching-ball.
Elle allait le regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 4 Avr 2016 - 11:05

Premier coup, un poing dans le ventre. Un rire étouffé en réponse. Tandis qu’il dû se plier en deux avant de doucement se redresser, bien sûr, la position n’était pas celle d’un type se tenant droit.

- Là n’est pas la question.

Un gloussement à la réplique, il devait crever de mal, non ? Bien sûr qu’il avait mal, mais il savait mettre ce désagrément de côté. C’était comme si… il préférait ça qu’autre chose. Impossible de savoir quoi mais, les coups, c’étaient plus vivables.
Parce que dans le passé, il en avait eu marre. Mais la situation était pourtant « normale », alors il n’avait pas le droit de se plaindre. Imbécile, il fallait faire gentiment ce qu’on lui demandait. Et belle-maman sera peut-être moins ignorante. Peut-être.

Puis, une pression à la mâchoire, sans aucune douceur, pour le mener à la hauteur de la Gueule Cassée.

Nouvelle réplique.
Qui souleva un sourcil au Joker, il doutait que ce soit vraiment intéressant. Seuls les sourires se montraient.
Il ricana, avant de se reprendre un coup.

Cette fois, il eut un temps où il sembla interrogatif. Un goût ferreux dans la bouche, ce n’était pas sucré, d’où ça sortait ? Il ne put se donner de réponse. Il se contenta d’avaler sa salive.

Puis le large sourire revint, ponctué d’un fou rire qui fichait un mal de chien aux côtes du Chef des Raccommodeurs.
Impossible de se tenir droit, c’était déjà compliqué après les coups qu’il venait de prendre, mais là… les spasmes de rires n’aidaient en rien.

Il crut qu’il n’arriverait plus à respirer, mais enfin, il put parler entre deux prise d’air.

- Me faire chialer ? C’est peu imaginatif. Et t’as pas encore remarqué que je ris toujours ? Contente-toi de taper, ça je suis sûr que tu sais faire. Mais c'est cool, tu sais sourire !

Un rire, qui se transforma en toux vite disparue.

Pit recula pour s’adosser au mur, ça servirait sûrement à Lacerate, mais là, il avait surtout l’impression qu’il fallait s’appuyer quelque part.

C’était le petit jeu de trop ?
L’esprit haussa les épaules, il s’en sortait toujours. Cette pensée avait son lot de danger. Parce qu’elle n’avait pas de raison d’être vraie.


Dernière édition par Pit le Mar 5 Avr 2016 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 420
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Dénouement   Mar 5 Avr 2016 - 22:28

Pendant un instant, elle crut presque qu'elle l'avait rendu muet. Qu'à force de lui tirer l'air des poumons, elle allait enfin l'empêcher de débiter ses conneries habituelles. Mais ses grandes espérances furent brisées par la voix du Joker.

- Me faire chialer ? C’est peu imaginatif. Et t’as pas encore remarquer que je ris toujours ? Contente-toi te taper, ça je suis sûr que tu sais faire. Mais c'est cool, tu sais sourire !

Et il riait, l'enfant de salaud. Il riait sans aucune conscience de la gravité de la situation. Le pire, c'est que quelque part une part de la Gueule Cassée avait bien envie de se marrer avec lui, l'autre - la partie saine - étant actuellement occupée, retenue ailleurs.

Par pur principe, elle chopa le Chef des Raccommodeurs par le col et le cogna contre la paroi sur laquelle il avait voulu s'adosser. Le sourire qu'elle abordait était cruel, aussi brutal qu'il avait pu l'être dans les rues de LA, du temps où sa sauvagerie lui avait valu d'être appelée par un nom de démon.

- Je sais faire plein d'autres choses dont tu n'as même pas idée.

Elle le laissa tomber, accompagnant son geste d'un coup de pied. Elle se réfrénait légèrement encore, tentant de ne pas casser d'os. Mais elle n'avait pas eu de problèmes jusque-là, à croire que le Joker la couvrait. C'était absurde mais elle n'avait aucune raison de s'en plaindre.

- Par exemple, je connais 50 manières différentes de faire hurler.

C'était ce qui se disait d'elle dans le temps, elle avait le souvenir d'en avoir été foutrement fière. Son sourire se fit rictus moqueur : pourquoi avait-elle eu honte, déjà ? C'était grisant, d'être comme ça. Tellement plus fun que de se ranger.

- Mais j'y pense...

Nouveau coup, plus puissant que les autres. Suivi d'un regard mauvais : s'il lui mettait du sang sur les semelles, il allait payer.

- Je pourrais te tuer, là, et personne n'en saurait jamais rien.

L'éventualité ne l'avait jamais traversée auparavant ? Lacerate avait de la peine à le croire. Un éclat de rire la saisit, elle du faire une pause pour le réfréner.

- Tu t'en rends compte ? Ce serait la solution parfaite !

Vraiment, c'était fou qu'elle n'y ait pas pensé auparavant. A croire que quelque chose l'en avait empêché et que cette chose maintenant était trop étouffée pour intervenir.

Elle pourrait lui briser les jambes et le laisser crever là, pendant que les autres gamins jouaient dehors.

Un coup, encore.

- J'te l'avais jamais dit ? Je connais plein de manières de tuer, aussi.

Il y avait quelque chose de tranchant dans son sourire et dans ses yeux quelque chose qui mourrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 246
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Dénouement   Mar 5 Avr 2016 - 23:51

Ses jambes refusaient d'avancer, paralysées. Son souffle, bloqué. Et pourtant le Rouge n'était pas étranger à la violence, il l'avait reçue et donnée, il la voyait presque quotidiennement. Et pourtant...

La scène devant ses yeux n'avait rien d'un combat, c'était pire qu'une humiliation, juste la satisfaction brute d'une domination physique incontestable. La nausée griffes plantées dans son ventre, il avait presque envie de vomir. Pas parce que le spectacle le dérangeait, pas seulement en tout cas. Surtout parce qu'il comprenait si bien l'acharnement de Lace, et à quel point cette constatation le dégoûtait de lui-même.

Et il hésitait, le Rouge, à intervenir. Après tout il avait de quoi en vouloir au Joker, non ? Suffisamment peut-être pour le laisser crever comme un vieux rat dans son propre atelier. Qu'il ressente un peu l'état de victime lui aussi, qu'il se repentisse donc dans la douleur...

Poings serrés, muscles tendus.

Non. Bordel. Il était Sentinelle; un protecteur. Sa vengeance il l'avait accomplie longtemps auparavant et il avait bien vu ce qui en était ressorti. Un vide à la place de la rage, une punition à la vision de tous, mais surtout le souvenir du sang sur ses poings, de l'adrénaline qu'apporte l'acharnement, de ce voile rouge devant les yeux qui pousse à frapper encore et encore. À se haïr ensuite mais à en redemander toujours.

Pour toutes ces raisons, Scar avança finalement, arrachant ses semelles au sol, d'un pas rapide mais discret même si la Chasseuse n'aurait sans doute pas fait attention à lui.

« Ça suffit. » À peine un souffle, bien loin de ses ordres habituels

Concentré parce qu'elle était presque autant grande que lui et avait sans doute presque autant de force, agile parce qu'il fallait faire vite, il lui attrapa un bras et le lui tordit sans ménagement derrière le dos, un autre passé sous sa gorge, un genou avancé et prêt à la déséquilibrer. Il n'était pas délicat, il fallait qu'elle aie mal, qu'elle sente son épaule prête à se déboîter si elle se débattait. Tout pour qu'elle sorte de cette fièvre meurtrière et revienne à ses esprits. Au fond, même s'il était de base venu pour engager le contact, il se fichait du Raccommodeur qui pissait le sang par terre, il l'avait sûrement mérité. Il voulait surtout protéger Lacerate d'elle-même. Il la connaissait pas particulièrement, mais il sentait qu'ils étaient similaires sur quelques points, celui-ci notamment.

« Tu ne veux pas faire ça, pas pour de vrai, crois-moi. Je ne te laisserais pas. »








No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Dénouement   Mer 6 Avr 2016 - 0:49

Impossible de retenir les gloussements, parce que c’était ce qu’il avait toujours fait. Et parce que ce qu’elle racontait, avait de quoi être drôle. Pourquoi ? Aucune idée en réponse.

- Haha ! Rien d’étonnant, t’es Chasseuse. Faut bien être capable de tuer pour ça.

Une autre petite toux.
Sourire et sourire, parce que ça embêtait bien ceux qui voulaient justement faire sortir les larmes ou les cris. Mais bon, comme les rôles étaient inversés, le Joker ne comptait plus donner ce que veulent les personnes en face de lui.
Pourquoi donner ce qu’ils voudraient ? Il n’y gagnait rien d’intéressant, rien d’amusant. Il sentait ses hématomes, devenus aussi habituels que le 4 sous son œil, semblaient mordre l’épiderme.
Et les autres coups n’arrangèrent rien.

Encore ce satané goût pas sucré du tout en bouche, qui fut ravalé. Au sol, le Joker riait de plus bel.
Ça faisait un putain de mal de chien, ça changeait pas, mais c’était plus fort.

Un soupir, et un dernier qui s’interrompit. Les yeux ne pouvaient pas s’ouvrir pendant les rires, se montrèrent couplé d’un regard interrogatif. Puis une moue un peu boudeuse en découvrant les gouttes rouges sur le sol. Il passa sa main sur le menton, et la lèvre supérieure.

Le sourire ne disparu pas, mais ça n’allait pas. Ça sortait des règles, il ne devait pas y avoir de marques visibles.

La scène qui se montrait face à lui avait quelque chose de comique, Scar qui venait faire son job de Sentinelle avant de penser au fait qu’il n’appréciait pas le Raccommodeur, c’était un peu surréaliste. Selon Pit.
Quelques rires encore, des gloussements alors que le Joker s’asseyait et s’appuya au mur. Il y avait du rouge sur sa chemise.

- Faudra brûler cette chemise si on veut pas punir la pauvre furie.

Un autre gloussement, rapidement calmé. Ça faisait mal après tout. Mais le Jeu continuait, et cette fois, il était aussi innocent qu’un bébé lapin. Selon lui.
Grand sourire.

- Merci Scar, elle avait apparemment oublié les règles.

Impossible de manipuler le Rouge facilement, impossible de jouer avec lui. Le Chef Sentinelle ne portait déjà par le Joker dans son cœur… du moins, c’était ce que le Chef Raccommodeur en avait déduit.
Il serra les dents, sans se défaire du sourire.
Mais… il se marmonnait que la Chasseuse avait intérêt à ce qu’il trouve d’autres explications, et que rien ne se voit. Pas sûr qu’il ait la force d’inventer encore beaucoup d’histoires.

Pit voulu se relever, mais il s’arrêta lorsqu’il dû à peine bouger le tronc. En conséquence, il roula des yeux.
C’était d’un ennui.
Il observa les alentours, comme pour vérifier que rien n’avait été taché.
Parce qu’il n’avait rien contre le fait d’être fairplay, mais il l’exigeait des autres.

Un rire, qui lui fit mal aux côtes. Encore. C’était pour ça qu’il restait contre sa paroi. La chemise soufra encore plus lorsque le Joker s’en servit pour s’essuyer le visage. Lorsqu’il eut fini, il adressa un grand grand sourire.

Comme si tout était réglé.
Comme un tour de magie.

Le Jeu poursuivait, le Jeu tournait parfaitement.

- Et maintenant ? On fait quoi ?

Le ton d’un enfant réclamant un autre passe-temps, un passe-temps cruel.
Il avait un mal de chien, large sourire, et rires. Qu’allait-il devoir raconter pour qu’on le soigne sans poser de question ?
Il avait déjà utilisé une excuse avec Peter Pan, il ne pouvait plus utiliser la même.

Le ton d’un enfant qui voulait juste poursuivre le Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 420
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Dénouement   Jeu 7 Avr 2016 - 22:23

Chaque séance l'enfonçait un peu plus dans son vice, chaque coup libérait un nouveau shot d'adrénaline dans ses veines. L'idée d'arrêter n'était plus en option, la sensation était trop grisante. Comme de renouer avec la fille de l'autre côté du miroir, celle sans les cicatrices et au coeur d'acier forgé par la plus pure cruauté.

Il lui avait fallu quelques années pour rechuter, mais cela avait fini par arriver. Et les dégâts seraient bientôt irréversibles si personne n'enrayait ce qui s'était mis en place.

Heureusement (ou malheureusement, c'était selon), le hasard fit son oeuvre. Concentrée sur son pugilat, la Gueule Cassée n'avait pas vu l'autre arriver. Ce ne fut qu'au moment où il vint restreindre ses mouvements qu'elle compris enfin qu'une troisième personne s'était jointe à la fête...

... et qu'elle était dans de très sérieux ennuis.

Contre son dos, elle sentit le froid d'une médaille. Merde, c'était un Chef. Et assez grand pour lui tenir tête, ce qui réduisait drastiquement le nombre de possibilités.

- Tu ne veux pas faire ça, pas pour de vrai, crois-moi. Je ne te laisserais pas.

Elle reconnut la voix, se demanda ce qu'il foutait là. Et parla avant de réfléchir, violente comme l'animal que l'on aurait dérangé en plein repas :

- J'croyais qu'il fallait te payer pour un p'tit câlin ?

Ricanement de hyène, accompagné d'un geste aussi brusque que stupide pour se dégager. Mauvaise idée : la douleur qu'elle avait - dans sa rage - savamment ignoré se rappela à elle sous forme d'éclairs de feu foudroyant les muscles de son bras. Souffle brutalement coupé, la Chasseuse s'immobilisa enfin.

- ... bordel. Laissa-t-elle échapper d'une voix blanchie par la douleur.

- Faudra brûler cette chemise si on veut pas punir la pauvre furie.

- C'est toi qu-

Elle avait de nouveau tenté de bouger, la souffrance avait été encore pire. Mais elle n'y pouvait rien : voir la gueule souriante du clown ravivait sa colère.

- Merci Scar, elle avait apparemment oublié les règles.

- Je suis là, ok ?

Elle l'avait foudroyé du regard, à défaut de pouvoir faire mieux mais son ton s'était fait moins arrogant, plus dépité. La douleur la ramenait à son actuelle position de faiblesse, la calmant malgré elle. Malgré l'autre abruti qui n'arrêtait pas de glousser.

- Et maintenant ? On fait quoi ?

Une grande expiration. Même si elle avait voulu lui rabattre sa gueule de bouffon, elle n'aurait pas pu. La bile au bord des lèvres, Lacerate capitula.

- ... lâche-moi.

Elle était piteuse dans son ton, soudain pathétique à en crever.

- C'est bon, j'vais pas le tuer. Laisse-moi.

Du sang, il y avait du sang sur le sol.


...


C'était elle qui avait fait ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 246
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 11 Avr 2016 - 21:54


Black Lab - This Night
C'est une chanson que j'emploie des fois pour Scar mais en fait elle va trop bien à Lace I think






Bitch. Scar avait beau la comprendre dans sa fureur, dans sa fièvre de violence, avait beau être intervenu pour calmer les choses; à l'instant il lui aurait bien mis une droite dans le menton. Ainsi qu'au Joker qui continuait de se marrer alors qu'il avait manqué de peu le tabassage jusqu'à six pieds sous terre.

« Mais vos gueules putain ! » il accentua un peu la pression sur le bras de la Chasseuse, un autre aurait sans doute couiner parce que ça devait faire foutrement mal.

« ...lâche-moi. »

Le Rouge la sentait calmée contre son torse, elle ne se débattait plus vraiment voir pas du tout. Et ouais il aurait bien voulu la lâcher parce que maintenant que l'adrénaline était passée sa répulsion du contact revenait. C'était con parce que c'était pas juste un manque d'envie - même s'il y avait aussi le manque d'envie - mais il éprouvait un dégoût physiologique à la promiscuité.

« C'est bon, j'vais pas le tuer. Laisse-moi. »

Déliant le bras qu'il avait pressé contre la gorge de Lace, le Chef garda tout de même sa main fermement serrée autour de l'avant-bras.

« Ok. Je te crois. Mais dis pas ça comme si c'était une évidence. » il avait toujours de la compassion pour son cas, mais celle-ci avait quand même un peu diminuée après la réflexion de la Chasseuse. « Et redis un truc comme tout-à-l'heure et je t'envoie rejoindre l'autre au tapis, bordel. »

En vrai il lui en voulait pas vraiment, juste un peu, mais ça l'avait mis dans une sale humeur quand même. Il posa finalement les yeux sur le Raccommodeur. Une satisfaction, une toute petite satisfaction quand même qu'il ait pris cher. Mais t'aurais pu le planter un peu j'aurais rien dit.

« T’arrive à respirer correct ? »

Rester pragmatique, structuré. Scar faisait exprès de faire avancer les choses, de se concentrer sur le Joker pour ne pas trop regarder Lace. Si proche, il avait senti le moment où elle s'était mise à réaliser, une prise de conscience qui avait manqué de faire repêcher de vieux trucs pas très drôle à l'intérieur de sa mémoire. La sensation dans les viscères au moment où le voile rouge s'écarte des yeux, rendant la vision limpide pour être sûr de réaliser à cent pour cent toute l'étendu de sa connerie.








No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Dénouement   Sam 16 Avr 2016 - 13:27

Adossé contre le mur, mais impossible de se lever pour le moment. Il y avait quelque chose de très déplaisant dans cette histoire, les traces de sang. Le Joker n’aimait pas du tout la perspective d’avoir des marques plus prononcée que des hématomes. Et surtout, si c’était sur le visage. Surtout ça.

Il se contenta d’observer et d’écouter les répliques de Lacerate et de Scar. Des personnes plutôt intéressantes et distrayantes. Bien que le Chef des Raccommodeurs se disait que son collègue avait déjà bien donné de sa personne, il faudrait tout de même noter son « fairplay » dans la situation actuelle. Donnant-donnant.
C’était plutôt compliqué, de jouer sur les différents plateaux de jeu, et puis… il fallait préparer la suite qui devenait de plus en plus imminente.

Enfin, il faudra la retarder un peu sans doute. Éviter de grossir la boule de neige pour le moment. Ça risquerait d’être une tâche compliquée. Il y avait beaucoup de choses compliquées ces temps, non ? Ou beaucoup de fois ce terme.

L’esprit partait dans des raisonnements dénués d’intérêt dans la situation actuelle. Vraiment.

Pit observa un peu autour de lui, en se tournant un peu plus, comme pour tenter de voir par la fenêtre. Quoi de plus fâcheux qu’une autre personne surprenne la scène ? Cependant, impossible de poursuivre la légère rotation, ni même de s’étirer un peu pour voir les alentours par la fenêtre.
Une douleur avait bloqué le mécanisme. Les dents se serrèrent et la gorge gloussa. Les mouvements des muscles du ventre, riant, firent augmenter la douleur.

Apparemment, il avait payé au niveau des côtes. Combien ? Aucune idée, mais il ne put retenir un soupir agacé.

Il roula des yeux, il sentait que la suite allait effectivement être compromise de quelques temps. Et que les escapades à la recherche de peaux… aussi. Grand regret, mais aussi une bonne pause. Il fallait récupérer un peu plus du sommeil manquant à cause des tours de magie à n’en plus finir lorsqu’il fallait tenter de faire dormir le Tyran.
Du moins, le divertir jusqu’à ce qu’il s’en lasse enfin.

Mais l’île avait changé, ce temps était révolu, il ne servait presque plus à grand chose en tant que Bouffon d’un roi qui ne voulait plus daigner sourire ou rire.
Presque agaçant.

Il préférait quand le monde crevait, mais que le Tyran riait.

Des gens crevaient, et les peaux étaient plutôt en bon état.

Puis la voix de Scar retentit, et ramena l’esprit qui volait dans le passé écarlate. Il mit un moment, un instant, avant de répondre finalement au Rouge. Avec un large sourire. Il avait un peu relâché la Gueule Cassée, mais la retenait encore, apparemment.

- Ouais, ouais.

Et pourtant, il parlait faiblement pour justement ne pas trop souffrir réveiller les derniers coups.
Il ricana, et tenta de cesser. Parce que mine de rien, ça faisait plutôt mal.

- Bon, okay, j’ai rarement eu aussi facilement mal aux côtes en riant.

Encore un léger rire, il limitait, mais il ne pouvait simplement pas s’empêcher de se marrer. Large sourire, très large.
Le Joker aurait voulu titiller un peu son collègue, mais bon, il tenta de se retenir. Il réussit, pour le moment. Il fallait vraiment laisser un peu Scar respirer, rien que pour avoir fait avancer un peu le Jeu.

Ses iris tombèrent encore sur les traces rouges, il gloussa. Il gloussait même en se pinçant les lèvres. C’était drôle. Non ?
Il y en avait pas mal, de monstres, dans cet Arbre. Pas mal beaucoup même.

Si le manque de finesse était déplorable, pathétique, et affreusement peu discret. Le Joker ne pouvait pas nier à quel point il avait pu se distraire.

Même si, il se posait encore la même question. Et maintenant ?

Ça le fatiguait de devoir imaginer une autre magnifique explication, il s’était déjà servi des marques sur lui pour appuyer un récit lui évitant une punition des plus fortes. Il s’en était sorti avec trois jours de cachot. Pit se nourrissait encore de tout l’amusement qu’il avait eu ce jour-là. Lorsque Bow avait été si déçu, pas de châtiment corporel, lui qui l’avait si vivement proposé.
L’esprit se détacha vite de ces souvenirs, il ne fallait pas se souvenir du fou rire, sinon… ça allait recommencer, et un fou rire avec ce mal aux côtes… il avait l’impression que les poumons finiraient déchirés.

- Par contre, je peux pas bouger pour le moment.

Durant la formulation de cette phrase, le Joker avait trouvé que ses ongles avaient de quoi retenir toute l’attention de son regard.

Détaché de ce qui se passait.

Un autre gloussement.
Il serrait les dents, pour ne pas littéralement mourir de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 420
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Dénouement   Dim 24 Avr 2016 - 23:29

Du sang, il y avait du sang sur le sol. Elle en avait un peu sur les mains aussi, le sang d'un autre. C'était discret, rien à voir avec les grandes gerbes qui lui coulaient jusqu'aux coudes lorsqu'elle s'occupait de la viande et pourtant c'était bien plus terrifiant. C'était la preuve que malgré le temps, malgré l'illusion dans laquelle elle s'était baignée, rien n'avait changé : elle était toujours la même bête sauvage qu'avant. Juste un peu plus écorchée, mais c'était la seule différence.

Nausée. Lace se sentit vaciller, se stabilisa en posant sa paume libre contre le bureau. Elle envisagea un instant de s'appuyer sur Scar mais balaya l'idée : elle se dégoûtait trop pour oser ne serait-ce que demander une quelconque forme d'aide de sa part. Une sueur froide lui coula sur le front. Par terre, l'autre n'arrêtait pas de se marrer mais elle ne parvenait plus à le détester. Toute sa haine, à cet instant, était concentrée sur elle.

- T’arrive à respirer correct ?

- Ouais, ouais.

C'était faux. Elle connaissait la puissance de sa rage, savait qu'elle ne s'était que trop peu retenue. Son regard remonta jusqu'à Pit, elle se força à ne pas le fuir.

- Bon, okay, j’ai rarement eu aussi facilement mal aux côtes en riant.

Merde mais à quoi elle avait pensé, bordel ? Elle serra les poings, sentit des éclairs de douleur grimper le long de son bras malmené. Elle était partie d'une bonne intention pourtant, d'une bonne volonté. Celle de protéger les filles du Grand Arbre et...

... un peu plus et elle. l'aurait. tué.

La Gueule Cassée sentit un sanglot remonter brutalement du long de sa gorge, la bloquer. Super, elle avait foiré sur toute la ligne et maintenant elle avait envie de crever.

- Par contre, je peux pas bouger pour le moment.

Une petite part d'elle voulut lui dire de se la fermer, d'arrêter d'en rajouter. Elle n'en fit rien, cependant : elle n'était clairement plus en position de crier.

- Je... suis désolée.

Ça lui arrachait la gueule de le dire, même si c'était sincère. Parce que balancer les excuses comme ça, même d'un ton aussi contrit, aussi minable, c'était reconnaître sa faute. Reconnaître sa cruauté.

Pour sûr, elle n'en menait plus large du tout.

Elle tourna la tête, adressa un bref regard au Chef des Sentinelles.

- Pardon de t'avoir insulté.

Puis elle rassembla son courage et fixa Pit. Dans ses yeux, il y avait encore un reste de colère envers lui. Et autre chose aussi, un gros mélanges d'émotions qu'elle n'était pour l'instant pas apte à identifier.

- Et toi, Pit...

Il y avait du sang sur le sol et un truc dans sa gorge.

- ... putain, je sais pas ce que tu m'as fait mais... j'étais pas moi-même. Je t'aurais jamais fait ça en temps normal, je suis...

Sa voix se brisa.

- ... pardon.

Elle ravala ses larmes. Ça aurait été dégueulasse qu'elle se mette à pleurnicher alors que - dans l'histoire - elle était bien plus bourreau que victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 246
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 25 Avr 2016 - 22:05

Il pouvait canaliser sa colère, retenir la rage de la Chasseuse à la force des ses bras. Ça il savait le faire et ça faisait du bien en vérité, d'être pour une fois du bon côté de la fureur, de calmer celle-ci. Mais les larmes, pas du tout, si elle se mettait à chialer devant lui il aurait juste envie de se casser. Fuir ce panel d'émotions qu'il ne maîtrisait pas. Cependant il était le seul en état de faire quelque chose à l'instant, par devoir il se devait de rester. Au moins un moment.

Poussant doucement Lace de côté, le Rouge lui ordonna d'une voix ferme « Va t'asseoir, souffle un moment. Vous discuterez après. »

C'était surtout qu'il ne voulait pas l'avoir dans les pattes alors qu'il s'entretenait avec Pit et évaluait l'étendue des dégâts. Parce que mine de rien, c'était la merde. Il ne connaissait pas le passif des deux, ne savait pas les raisons de cet éclat, mais les faits étaient là. Elle avait attaqué un Chef et l'aurait tué - aucun doute là-dessus - s'il n'était pas intervenu.

Scar s'accroupit donc près du Joker, l'observa de plus près et il avait vraiment une sale gueule. « Bouge pas. »

Saisissant un tissu quelconque sur le côté, il sortit un petit couteau pliable de la poche sur sa cuisse (c'est ça qui était bien avec les treillis, la place pour porter des trucs) et en coupa un morceau. À l'aide de celui-ci il essuya grossièrement le bas du visage du Raccommodeur comme on moucherait un gosse (il avait plus tout étalé que nettoyé tout à l'heure). Son nez était pas cassé et sa gueule semblait pas autrement abîmée, c'était déjà ça. Avec un peu de chance il s'était juste mordu la langue ou les joues sous les coups et c'était pour ça le sang, ça pouvait bien pisser la bouche. Par contre il semblait avoir pris cher au niveau des côtes vu sa remarque et les gros coups de pieds dont la Chasseuse était en train de lui marteler le ventre lorsqu'il était entré.

En soupirant, le Rouge se mit à genoux, s'assit sur ses talons et demanda d'un ton détaché « Tu vas la dénoncer ? »

Il le souhaitait pas à Lace, mais c'était le droit du petit con en face s'il le voulait. Lui ne le ferait pas, c'était pas son rôle et il s'en foutait, mais il devait savoir pour aviser la suite des choses. Si oui, il emmènerait le Joker à l'Infirmerie et laisserait les choses suivre leur cours sans lui, si non ils allaient quand même devoir le soigner mais plus artisanalement. Il savait bander une plaie et les trucs de première nécessité - il avait appris par observation à force de devoir se faire rafistoler - mais il était pas Soigneur, quoi. Ou alors il irait appeler Soul et demanderait au Doc d'être discret, sauf qu'ils ne pourraient pas quitter l'Infirmerie ensemble et prestement sans que des curieux chuchotent, les suivent, fassent des hypothèses. Fabriquer un mensonge en entraînerait un autre et un autre et ça capoterait à un moment donné. En plus il avait ni le temps ni l'envie d'accorder trop d'énergie à élaborer un truc complexe.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Dénouement   Sam 7 Mai 2016 - 18:19

Des excuses, étrangement, ça, ça fit perdre le sourire du Joker, le temps d’un bref instant. Le sourire reprit sa place automatique. Mais… c’était presque dommage que Lacerate de soit pas une bête jusqu’au bout, que l’on puisse marquer de monstre. Et frapper un Chef en plus de ça, pour la raison noble et évidemment dangereuse pour la communauté : les fleurs.

Dommage, il restait encore de quoi sauver la Gueule Cassée.

La douleur ramena Pit sur terre, loin de ses raisonnements.

Il se contentait de fixer la Chasseuse.

De l’écouter. Le sourire moins large.

La suite des dires lui fit hausser les sourcils, un air étonné.

C’était bizarre. Fallait recalculer quelques trucs.

Pour une fois, il se taisait. Se contentant de faire ce qu’il avait toujours su vraiment faire, avant. Serrer les dents pour ne pas se soucier de ce qui se passait dans le reste de son être. Là en l’occurrence, la douleur. Plus présente, bien bien plus que les autres fois.

Il se contentait de regarder la scène, et finalement Scar qui venait se figer à sa hauteur. Et… et… et…

Oh mon dieu… le Rouge prenait un tissu raffiné qui avait sans aucun doute volé jusque là après le bordel de cette histoire de tabassage. Rien ne se perdait, surtout pas des tissus aussi importants. Voilà que le Joker devint un peu plus pâle, à cause sans doute des coups, de la douleur, mais aussi de ce choc émotionnel : la mort de ce pauvre morceau de tissu… Pit serrait les dents pour ne rien dire, ne pas faire de remarque. Il admettait que là, il n’avait pas besoin d’en faire à Scar. Mais bon… un peu de raffinement chez les Sentinelles ne ferait pas de mal.

Le Chef des Raccommodeurs fit en sorte de ne pas trop grimacer à l’idée que son propre sang détruise de la belle matière. Donnant-donnant. Fallait être un minimum correct là. Et pas broncher.

Il allait se soucier de ses douleurs à la place, pendant que le Rouge nettoyait l’insulte à l’esthétisme que devait présenter le visage de Pit à ce moment précis.

Et la voix du collègue le ramena sur le moment, posant une question des plus importantes. Dénoncer ou pas dénoncer ?

Le Joker observa un instant Lace, avant de revenir droit dans les yeux du héro du moment. Se redressa un peu pour être plus droit, il ne put pas empêcher une grimace d’apparaître parmi le sourire satisfait qui voulait prendre place.

Sur le même ton détaché que son interlocuteur, il répondu sans hésiter.

- Non.

Il voulu se laisser légèrement retomber sur l’appuie du mur, il le fit mais… évidemment, ça avait fait mal. Bien mal.

- Aha bordel !

Un gloussement faible, il avait fini par comprendre, Pit, qu’il devrait arrêter de se tortiller.

- Mais maintenant, je voudrais savoir ce qu’on va faire. Parce que comme je compte pas jouer à dénoncer, je sais pas ce que je vais raconter à l’Infirmerie.

Il n’y avait pas de nargue dans ces mots, juste un ton tranquille qui demandait ce qui allait se passer ensuite.
Le Joker porta sa main à sa tête, il avait la tête qui tournait. Ça passerait. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 420
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Dénouement   Ven 13 Mai 2016 - 13:39


- Va t'asseoir, souffle un moment. Vous discuterez après.

Elle acquiesça, obéit. Dieu savait qu'elle n'était pas docile en temps normal, mais là, Lace était loin d'être dans son état habituel. La nausée était forte, elle lui faisait tourner la tête. Un pas en arrière, elle se laissa tomber sur une chaise.
Elle observait la scène sans rien en voir, ses yeux semblaient se fixer bien plus loin.

Perdue dans un tourbillon de pensées aussi amères que destructrices, elle ne revint à elle que lorsque Scar posa la question.

- Tu vas la dénoncer ?

Lace n'eut même pas le temps de retenir son souffle.

- Non.

... hein ?

Son regard se voila d'un monde incompréhension. Cela faisait des mois qu'elle le battait régulièrement et il ne comptait pas la dénoncer ? Il avait un grain. Ce foutu clown avait vraiment quelque chose de détraqué dans sa logique, et - pour la première fois depuis qu'ils avaient commencé leurs séances, la Gueule Cassée était curieuse de comprendre quoi.

Mais merde, Pit était un salaud, non ?

A moins que... pas que.

"Tu devrais arrêter de croire que, dans la vie, il n'y a que les gentils et les méchants."

Il fallait que Hakeem refasse surface maintenant, avec sa mentalité stupide de ghetto-sensei.

Lace renifla, pathétique. Repenser à lui la rendait encore plus triste.

- Aha bordel !

Et il riait, l'autre taré. Sérieusement...

- Mais maintenant, je voudrais savoir ce qu’on va faire. Parce que comme je compte pas jouer à dénoncer, je sais pas ce que je vais raconter à l’Infirmerie.

Il y eut un silence lourd de sens. Lace porta la main à son crâne, regardant les deux autres entre ses doigts. Cacher la vérité allait être compliqué, en réalité elle s'en foutait. Elle ne voulait juste pas que le Joker meure par la faute de cette facette d'elle.

- On peut pas t'amener à l'Infirmerie. Pas dans ton état.

Sa voix était dure, presque autoritaire si l'on oubliait le tremblement qu'il y avait derrière.

- Il faut qu'on aille chercher un Soigneur. Et tant pis s'il me dénonce, c'est pas le plus important.

Bien sûr qu'elle crevait de peur à l'idée d'imaginer ce que Pan lui ferait s'il apprenait ce qui s'était passé. Bien sûr que l'idée de se retrouver à nouveau en position de faiblesse, l'idée de souffrir comme elle avait souffert sous la pluie, de se retrouver aussi seule qu'avant lui filait la gerbe.

Mais elle ne serait pas lâche. Elle assumerait s'il le fallait.

Faisant fi de ses jambes vacillantes, la Chasseuse se leva.

- Je vais y aller. Scar, si t'as peur que je me casse, tu peux venir avec moi.

Elle n'avait pas envie d'être seule au moment de présenter les faits.

Un regard vers Pit.

- Tu vas t'en sortir, clown. Mais reste tranquille.

Elle n'avait pas été réconfortante, non ; elle avait parlé avec morgue mais sans haine.

Avec tout l'honneur écorché qu'il lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 246
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Dénouement   Sam 14 Mai 2016 - 17:08

Ce n'était pas un non miséricordieux, si Pit refusait de dénoncer la Chasseuse ce n'était pas par égard pour elle, certainement pas, le Rouge refusait de croire le fou qu'il avait devant les yeux capable de la moindre compassion. Cela ne voulait pas dire qu'il comprenait pourquoi il choisissait le silence, mais le Joker avait ses propre règles et son esprit cacochyme devait y trouver une logique.

« Il faut qu'on aille chercher un Soigneur. Et tant pis s'il me dénonce, c'est pas le plus important. »

Scar tourna la tête vers l'adolescente - un terme plutôt étrange à lui attribuer puisqu'elle était autant proche de la femme adulte qu'il l'était de l'homme. Mais bon, tous enfants en ces lieux, enfants éternels.

« Je vais y aller. Scar, si t'as peur que je me casse, tu peux venir avec moi. »

Au moins elle avait reprit un peu contenance, il préférait comme ça. Parce que la Lacerate prostrée à l'oeil humide était une vision vraiment trop dérangeante.

« Casse-toi si tu veux...» lui répondit-il en haussant les épaules.

À vrai dire, neuf voix contre dix il ne pensait pas qu'elle s'enfuirait. D'abord parce que la fuite sur cette Île était un concept utopique, et puis il pouvait presque palper cette culpabilité qui faisait tellement écho à la sienne les fois où il avait laissé la rage prendre le pas sur la raison. Et pour toute les autres où il n'avait pas sauvé un gamin à temps.

«...mais ramène Soul. »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 420
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Dénouement   Lun 23 Mai 2016 - 19:09


Ramener Soul, bien sûr. C'était la meilleure solution, pourtant Lace avait grimacé à son évocation. Elle n'avait pas envie que l'Immuable voit une fois encore ce qu'elle avait causé, pas cette fois. Pas envie de lui montrer ce dont elle était capable lorsque sa violence se calculait, prenait une fréquence et une durée.

Mais pas le choix non plus, plus le choix du tout même.

Livide, elle acquiesça et - d'un pas faussement déterminé - sortit de la Mercerie sous une pluie fine et glaçante.

Ramener Soul, et puis quoi après ? Est-ce que le Doc allait la couvrir, est-ce qu'il allait accepter de mentir pour lui sauver ce qui restait de peau intacte ? Une vieille nausée la saisit à la gorge : elle ne méritait pas qu'on la sauve.

Mais quel bordel.

Une plateforme par ci, un ponton par là. Se frictionnant machinalement les épaules, la Gueule Cassée finit par arriver à l'Infirmerie. Mais le Chef n'y était pas, bizarre. Sans trop se faire prier, elle quitta les lieux.

Et finit par le trouver, un peu à l'écart.

- Doc.

Sa voix avait recommencé à trembler. Debout mais défaite, elle prit son courage à deux mains pour continuer :

- On a besoin d'aide.

J'ai besoin d'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dénouement   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» J9 2010 : Dénouement (Vendredi 17 Décembre)
» [The Sbire 3 - le dénouement]
» fic : L'âme d'un hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-