Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Mer 19 Oct 2016 - 21:35


   
Elle passe par mille et une émotions, c'est fou. Cesar la voit contrite, peinée, qui se renferme. Comme une enfant contrite, une enfant qu'on aurait trop réprimandé jusqu'à la briser. La chimère a une soudaine bouffée d'affection, comme un sentiment protecteur à ton encontre. Peut-être bien que ça lui manque, de ne plus avoir de Capucin à veiller. Peut-être que ça lui manque de ne plus avoir personne à charge.

Une chimère à l'instinct paternel pour les humanoïdes. Allons bon, on aura tout vu.

Ses oreilles se dressent un peu plus quand tu te relèves avec les yeux brillants. Oh, ça fait plaisir de te voir ainsi ! Il a un petit soupir de satisfaction en te voyant reprendre du poil de la bête et hoche doucement de la tête. Et même, tu sais quoi ? Le chimère te trouve mignonne comme ça. Tu as un air d'innocence, un air d'enfance.

Capucin lui manque, décidément.

Un signe de tête, et le goranthours se met lourdement en marche. Il n'a pas ta sveltesse ni ta légèreté. Il ne frôle pas le sol, non, il le plombe de chacun de ses pas. Ça fait plof et beum à la fois : dans la boue ambiante il n'a aucune discrétion.

- Cesarr connaîtrre endrroit beau. Vivant. Avec eau, plantes, rroche. Naturre vrraie, pas terre morrte comme ici.

Se dressant sur ses pattes arrières, le Veilleur hume l'air comme pour y repérer son chemin. L'odeur de la Jungle qu'il avait pourtant fuit, l'odeur de l'humus détrempé, des feuilles alourdies d'eau salée. Sa Jungle.

- Belladone aimer grrotte ? Aimer chutes d'eau ?

C'est vrai qu'il n'y avait pas pensé. C'est peut-être pas son truc, à elle ?

- Quoi aimer voirr ?

On va commencer par là, hein ? C'est plus prudent. Son pas lourd vous dirige de toute manière vers la Jungle. Sortons de cet endroit mort, voilà tout ce qu'il se dit. Le reste, on avisera plus tard. Mais il adapte son pas sur le tien, reste à côté de toi. Tranquillement, sa fourrure te frôle par à coups : Cesar t'a assimilé dans son espace vital.
   
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Ven 11 Nov 2016 - 0:03

- Cesarr connaîtrre endrroit beau. Vivant. Avec eau, plantes, rroche. Naturre vrraie, pas terre morrte comme ici.

Belladone hoche la tête : ça lui parle, comme description. En même temps, tout ce qu'elle veut, c'est sortir de son territoire au plus vite. Avant l'aube, et sa démarche s'en ressent. Elle est volatile, rapide. Presque par à-coups, tant elle se retient et trépigne.

- Belladone aimer grrotte ? Aimer chutes d'eau ?

Un silence. Belladone s'immobilise, son aura s'assombrit d'un coup. Les chutes d'eau, les chutes d'eau. L'eau vive, ça lui fait peur. Ça la paralyse et elle n'a aucune idée de pourquoi. C'est simplement comme ça, depuis qu'elle s'est transformée.

- Quoi aimer voirr ?

- Je...

La voix hésitante revient, déstabilisée par la mention de l'eau.

- J'aime toute l'Île. Vraiment.

Elle est sincère et, curieusement, parler du Pays la rassérène un peu.

- Surtout le Désert.

Oui, le Désert blanc sous les rayons de lune. Belladone sourit en y songeant, accélère de nouveau le pas. Mais s'arrête en repensant aux chutes.

C'est impoli de ne pas répondre à toutes les questions.

- Par contre... l'eau des cascades et des rivières, ça me fait peur.

L'eau pure, l'eau qui bouge. L'eau qui vit. Pas comme elle.

- Je sais pas pourquoi.

Peut-être qu'avec le temps, Belladone a oublié comment nager.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Sam 26 Nov 2016 - 2:33


   
Il te sent t'arrêter, plus qu'il ne le voit. Cesar fait de même, et se tourne vers toi. Problème ? Ton timbre est fragile à nouveau, frêle. Alors, en réponse Cesar s'approche à nouveau. Pas de panique. Cesar là. Cesar aider. Puisque tu marches, la chimère se remet en route mais cette fois à tes côtés pour suivre ton rythme. Comme on suit un chiot au rythme de ses foulées, attentif à ne pas le perdre. Cesar te laisse parler, raconter. Le Désert ? Il n'y a été que peu de fois. Trop sec à son goût, et le sable se coince dans ses poils, et gratte, et l'irrite. Pas un monde pour lui, du moins c'est ce qui lui avait semblé. Mais de toute façon, il ne se serait pas éloigné bien longtemps de son territoire.

Pas jusqu'à ces derniers temps. Pouvait-on encore appeler cela un territoire ? Ou n'en était-ce que la carcasse ?

Tu t'arrêtes. Il s'arrête. Attentif le Cesar. Ça lui rappelle Capucin, ça lui rappelle ce devoir envers les plus jeunes. Celui de veiller, de protéger. Tu t'arrêtes et parle de ta peur, alors Cesar aussi et il t'écoute. Ça remue un peu sa fibre d'alpha, de protecteur, ce que tu dit. Ça doit être pour ça que son museau se fourre sous ton coude pour qu'enfin sa tête se glisse sous ton bras et que celui-ci enlace passivement son encolure.

- Pas grrave. Tout le monde peurr de quelque chose. Norrmal. Gens sans peurr, gens morrt en dedans ou gens fous. Ou gens qui se mentent.

A nouveau, le Veilleur hume ton odeur, et se redresse un peu plus pour te regarder. Mais toujours contre toi. Cesar ne part pas.

- Pas sentirr morrt du coeurr, pas sentirr folie. Pas odeurr courrante mais pas odeurr de foutu pourris.

Sa loude tête se frotte un peu contre toi en réconfort, et conclut sur quelque chose qui sonne comme une évidence.

- Pas aller verrs eau rrivièrre ou cascade alorrs. Aller endrroit toi aimer. Et si eau qui te fait peurr sur le chemin, Cesarr te porrter. Pas danger. Cesarr veiller.

Tu titilles sa fibre protectrice, on te l'avait dit. Y a pas mieux pour l'amadouer.
   
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Mer 7 Déc 2016 - 23:26

Elle se gêne, Belladone. Elle s'embarrasse d'alterner ainsi force et faiblesse, sourire et larmes. Elle s'énerve à virevolter ainsi, alors que Cesar reste calme. S'arrête, revient vers elle. Contact, elle sent de nouveau la vie qui pulse contre sa peau, l'appel ténu des globules.

- Pas grrave. Tout le monde peurr de quelque chose. Norrmal. Gens sans peurr, gens morrt en dedans ou gens fous. Ou gens qui se mentent.

Peut-être. Belladone ne sait pas vraiment comment réagir ni qu'en penser, alors elle se tait.

- Pas sentirr morrt du coeurr, pas sentirr folie. Pas odeurr courrante mais pas odeurr de foutu pourris.

Elle ne sait pas qui est foutu pourri alors, si elle - cadavre ambulant - ne l'est pas aux yeux de la Chimère. Elle ne répond pas, pourtant, doute de la légitimité de sa propre opinion. La Veine est déjà soulagée que Cesar n'ait pas ri d'elle et de sa crainte de l'eau vive. Elle ne demande rien de plus.

- Pas aller verrs eau rrivièrre ou cascade alorrs. Aller endrroit toi aimer. Et si eau qui te fait peurr sur le chemin, Cesarr te porrter. Pas danger. Cesarr veiller.

Belladone se détache de la Créature, acquiesce. Songe à un endroit dans lequel elle aimerait se rendre.

- J'ai peut-être une idée.

Ils pourraient se diriger vers le Désert, endroit sans rivière et empli d'une sérénité qui, bien souvent, laisse la Vampire pantoise.

- Je peux te montrer. Tu me suis ?

Et Belladone de se remettre à courir, vite. A travers la forêt, dans cette direction qu'elle connait si bien. Sans se laisser déconcentrer, san-

Sang.

Sans se détour-

SANG.

Des traces vermeilles, sur son chemin, qui surgissent dans son champ de vision comme des éclats au néon. Il y a quelque chose de vivant, de blessé - qui saigne par ici. Elle ne pense pas à qui, ni au pourquoi. La couleur est trop vive, l'odeur trop forte. Elle-même en a perdu, en pleurant, il faudrait qu'elle le regagne. Modifie sa trajectoire.

Sans même y songer, Belladone s'est mise en chasse.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Mar 13 Déc 2016 - 22:59


Sage, Belladone. Elle est sage et écoute. Cesar a l'impression qu'il parvient a la réconforter un peu, mais est bien conscient que tout n'est pas réglé. Ceci dit, ça lui fait plaisir quand tu prends l'initiative de votre destination, quand tu t'élances. Quand tu mènes, puisque tu sais où tu veux aller, ce qui peut te faire du bien. Montre lui ton île, Belladone. Ta vision de cette île où tout est toujours si différent.

A tes pas rapides, Cesar joint ses lourdes foulées. Elles roulent sur le sol rêche, tonnent sans discrétion sur les branches mortes et les gravats humides qui crissent sous ses pattes. Le Veilleur n'est pas fait pour la vitesse, mais l'endurance ne lui pose pas de problème. Sans doute es-tu plus vive, mais la chimère tiendra la distance.

Il te suit, Cesar, et allait te poser des questions sur votre destination quand soudain tu bifurques sans prévenir. Pris de cours, il s'arrête un bref instant. Une odeur ferrugineuse monte depuis le sol, et il avise la trace de sang. Sang ? Chasse. Du moins, c'est ce que son instinct lui souffle. A quoi bon suivre pareille piste, autrement ? Et puis, c'est logique. Belladone chasse. Belladone est une prédatrice. Ça, il le savait déjà. Il ne s'attendait juste pas à ce que tu te mette en traque devant lui. Mais au fond, pourquoi pas ? Il est des besoins impérieux que nul ne peut renier.

Cesar repart sur tes talons, mais met un peu de distance. Il ne veut pas troubler ta chasse. Le Veilleur a ce respect là, d'un fauve envers un autre.

Montre lui qui tu es, Belladone. Montre lui tes talents. Ta faim.
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Lun 26 Déc 2016 - 21:27

Sang, le sang l'appelle. Le sang bat, coule, se rapproche. Alors qu'elle court au milieu des troncs humides, Belladone sent l'odeur se préciser, nuancée : c'est celle d'un garçon, un adolescent peut-être. Elle ne sait pas, elle ne prend pas le temps de se le demander. Ce qui l'importe, c'est la Soif. Le fait que la proie est blessée, ralentie. Elle en oublierait presque Cesar, qui suit. Qui se fait discret à son tour, lui laisse la place.

Quelques mètres et l'enfant est là. Il s'est retourné, l'a vue. Et accélère mais la Vampire est plus rapide. Un pas de plus, elle le tacle. Referme ses griffes sur lui et le plaque au sol. Rien dans ses gestes n'est gaspillage, elle est Prédatrice au sommet de la chaîne alimentaire.

Et pourtant.

Lorsque l'enfant se recroqueville sous son poids, elle hésite. Se fige : il est plus jeune que prévu. Plus innocent, aussi. Elle peine à le voir comme un simple bétail, fait de son mieux pour ne pas croiser son regard...

Et pourtant.

Elle chasse, Belladone. Elle chasse l'hésitation comme elle chasse le garçon. Sans lui laisser le temps de hurler, elle plante les crocs dans sa jugulaire et aspire goulument. Le corps sous elle est secoué de spasmes, le sang chaud l'emplit - transfert sans tâche, perfection. Et Belladone oublie les gémissements du bipède, les tremblements qui lui collent à la peau, le fait qu'elle n'est pas vraiment seule. Mais quelque chose en elle fait qu'elle ne le vide pas entièrement, qu'elle n'y parvient pas. Elle le lâche et le laisse inconscient.

Quand elle se relève, elle a les yeux humides à nouveau.

- Cesar ?

Elle l'appelle un peu par réflexe, un peu par peur.

Peut-être que maintenant, il ne voudra plus voyager avec elle.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Sam 14 Jan 2017 - 23:21


     
Tu chasses. Prédatrice.

Il te suit, en retrait toujours. Comprend que ta chasse est un impératif, que tu sois seule ou non. C'est comme ça. Ca lui fait un peu bizarre de n'être que décor, mais sa curiosité prend le relai. Comment traques-tu, que manges-tu ?

Tu chasses, tu es prédatrice. Et Cesar peut admirer le travail bien fait. Mignonne mais dangereuse, il le savait. Jeune, mais aux giffes aiguisées. La Chimère hoche de la tête en te regardant faire alors qu'il s'est assis non loin. Aucune notion de la pudeur, c'est trop humain comme concept. Aucune compassion pour la proie : c'est la vie, c'est comme ça. C'est tout. C'est presque surpris qu'il a l'impression que tu hésites. Pourtant, tu as eu ta proie. Pourquoi chasser, si ce n'est pas pour se nourrir ? Mais déjà, tu mords, tu bois.

Boire seulement ? Voilà qui est nouveau pour lui, et le Veilleur se demande si vraiment cela te suffira. A trop boire sans rien d'autre, lui se sent pesant et son ventre fait de drôles de bruits. Comme une outre trop pleine. Avec un souffle incertain, le mâle secoue la tête en te regardant faire. Drôle de créature. Drôle de nourriture. C'est presque logique.

Il réfléchissait à tout ça quand tu l'appelles. Ta voix lui semble incertaine, tes yeux brillent. En silence, il se lève au son de ta voix, et sa grosse tête vient une fois de plus se fourrer contre toi.

- Là. Pas bouger, pas parrtirr. Attendrre Belladone plus faim, attendrre voirr endrroit toi aimes.

Et il se frotte un eu à toi, t'inonde sans doute de sa forte odeur d'animal et de mâle, présent présent présent. Pas bouger Cesar, il t'attend.

- Pourrquoi trriste ?

C'est que tes yeux, il les a vu. Et même s'il n'est pas capable d'en faire de même, l'animal a assez côtoyé les humains pour savoir ce que ça veut dire.
     
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Lun 23 Jan 2017 - 21:28

Belladone se fige, entre peur et soulagement lorsque Cesar apparait. Belladone a chaud de cette vie qui coule désormais dans ses veines à elle mais Belladone se sent mal, aussi. Comme coupable.

Cela ne part pas quand Cesar vient glisser sa tête contre elle.

- Là. Pas bouger, pas parrtirr. Attendrre Belladone plus faim, attendrre voirr endrroit toi aimes.

Raide, la Veine passe machinalement ses griffes dans la fourrure de l'animal. Le regret est toujours présent, même s'il s'oublie doucement. Il lui faut toujours du temps, à la Vampire.

- Pourrquoi trriste ?

Haussement d'épaules ; la Veine tente de cacher ses sentiments, un peu en vain : elle n'a jamais été très douée pour. Un tantinet penaude, elle répond :

- Je... je ne sais pas trop.

Sa main glisse contre le cuir, sent la chaleur, le sang qui coule sans guère l'appeler. Elle n'a plus soif, désormais.

- Je pense que j'ai encore du mal. A être... elle fait un pas en arrière et, de ses deux mains, se désigne. ... comme ça.

Un temps, où elle pèse la révélation. C'est à croire que Cesar est un peu magique puisqu'il l'aide à mieux comprendre ce qui se passe dans son crâne d'Horreur.

- On est pas encore arrivés, pardon. On y va toujours ?

Qu'ils repartent vers le Désert, vers l'endroit qu'elle aime. Qu'elle puisse lui montrer une autre facette que celle de l'enfant qui hésite.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Mar 28 Fév 2017 - 1:30


Tu as de la peine, ça se sent. Mais la raison échappe totalement à la Chimère. Et tes réponses ne l'aident pas vraiment. Du mal à être toi ? C'est quoi, ça ? Être banche ? Tu es moins blanche. Alors ça va mieux ? Tu as l'air plus chaude, aussi, plus vraie, presque. Cesar s'approche un peu plus, te renifle à nouveau comme si ton odeur avait changée. Et c'est un peu le cas.

- Belladone êtrre toi. Bien, êtrre toi. Imporrtant. Cesarr pas parrler n'imporrte qui, Cesarr parrler toi, toi êtrre bien. Pas trristesse de toi, fierrté mieux.

Sa tête se frotte un peu plus contre toi, c'est fou comme il est tactile. Bien p^lus qu'avant. C'est que tu lui rappelle un peu Capucin, d'une autre façon. C'est qu'il a envie de t'aider, de te protéger. C'est qu'il aime te parler, te découvrir, et que tu es très différente de tout ceux qu'il a pu rencontrer.

- Si toi veux, oui, y aller toujourrs. Moi porrter toi si fatiguée parr chasse et manger.

Te porter ? Damn. Voilà quelque chose qu'il ne propose pas si souvent, normalement. Pas si vite. La pluie le rendrait-il plus sociable, à force de le chasser de chez lui ? Ou bien est-ce toi et ce qui fait écho à son grand coeur trop bourru ? Il te souffle un peu dessus en te reniflant une fois de plus -tu l'intrigues, tu as changé, et pourtant pas.

- Belladone pas êtrre fièrre êtrre toi ? Belladone juger qui êtrre ou pas êtrre ? Cesarr êtrre pas bien comme Belladone ?

Il essaye de comprendre ou tu mets ta limite, et oui c'est exprès qu'il remet le sujet sur la table après marcher ou courir à ton rythme. Ça l'intrigue, tout ça, et c'est un être curieux quoi qu'en dise. Cesar, il est un peu à mi-chemin entre le gardien de la Jungle et le scientifique des chimères.
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Ven 10 Mar 2017 - 23:28

- Belladone êtrre toi. Bien, êtrre toi. Imporrtant. Cesarr pas parrler n'imporrte qui, Cesarr parrler toi, toi êtrre bien. Pas trristesse de toi, fierrté mieux.

C'est drôle, comme il cherche à la réconforter alors qu'ils étaient inconnus avant, drôle comme il la conseille. Comme un mentor. Belladone sourit un peu à cette idée : il n'y a vraiment que sur cette Île que de telles choses se produisent.

A nouveau, Cesar se frotte à elle et la Veine accueille cette chaleur vivante simplement. Elle l'apprécie.

- Si toi veux, oui, y aller toujourrs. Moi porrter toi si fatiguée parr chasse et manger.

Cette fois, elle rit franchement. Se faire porter, elle ? Même si l'idée est séduisante, elle est absurde : Belladone a beau être fragile mentalement, sa force physique est une aberration. Alors elle se contente de secouer la tête doucement, pour dire non. Même si c'est si gentil, de le proposer.

- Belladone pas êtrre fièrre êtrre toi ? Belladone juger qui êtrre ou pas êtrre ? Cesarr êtrre pas bien comme Belladone ?

Elle se passe la main dans les cheveux, embarrassée.

- Non... non, c'est pas ça.

Jamais elle ne se permettrait de juger d'autres qu'elle.

- Tu es bien, je pense. Mais moi... moi, c'est pas pareil. C'est difficile à expliquer, je ne sais pas trop.

C'est comme si elle ne se sentait pas légitime, dans sa position. Comme si la sensation avait persisté après sa transformation.

Perturbée par ses réflexions, la Veine secoue brutalement la tête et fait un bond en arrière.

- Tu viens ? On y va ?

Et sans l'attendre, elle recommence à courir. Plus vite de par cette vie nouvelle qui coule dans ses veines, plus ardemment comme pour fuir les questions. Vers le Désert avant que le jour ne se lève.
Et ce faisant, quand même, elle prend soin de vérifier que Cesar est toujours avec elle.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Lun 17 Avr 2017 - 1:07


       
Contact. C'est par le contact que Cesar fait acte de présence, qu'il se musse contre toi pour éloigner ces humeurs grises qui te parasitent. C'est qu'il aimerait qu'elles s'en aillent. Elles éveillent son côté protecteur. Elles lui rappelle combien il aime s'occuper des autres quoi qu'il en dise. Capucin, où es-tu en ce moment ?

Un instant il s'égare, Cesar, et tu en profite pour rire. Quoi ? Est-ce sa proposition qui t'amuse, est-ce donc si ridicule d'offrir pareil service ? Un reniflement perplexe et prudent alors que la chimère te regarde un peu de travers. Mais non, chut, rangeons cette fierté trop vite froissée. Tu ris et t'apaises, c'est déjà ça. Vous ne vous connaissez pas assez pour que Cesar puisse certifier que c'était de la moquerie, après tout.

- Pourrquoi rrirre ?


Heh. Autant demander, ça le travaille. Mais il te pose beaucoup de questions, de toute façon, Cesar. Il essaye de te comprendre, tu es une telle énigme. Humaine mais pas vraiment, vraie prédatrice mais qui respire la fragilité. Qui es-tu, Belladone, pour lui donner ce sentiment d'enfant perdu comme d'autres l'ont fait avant ? Il incline la tête à ta réponse, ta réponse qui pourtant n'en est pas une. Pas pareil ? Pourquoi ? Un coeur, tu as. Une tête, un souffle, des sentiments tu as. Des valeurs, aussi, Cesar le sent à ta manière de t'excuser presque. Fragile prédatrice.

Un gros soupir s'échappe de son museau, et l'animal s'ébroue lourdement. C'est compliqué, tout ça. Le Veilleur n'est pas certain de savoir ce que tu veux dire, pour être honnête. Tu le rends un peu confus, et tout autour de toi c'est mystère et nuances éthérées, rien de concret à moudre. Pas pareil pour quoi ? Explique lui, Belladone. C'est trop abstrait pour Cesar, et il n'a pas cette hiérarchie que tu sembles avoir instauré.

Mais non, chut, laisse moi ! C'est ce que tu lui dis presque, à fuir, à partir. Cesar te regarde t'éloigner, la tête sur le côté, avec un air profondément perplexe. Que fuis-tu ? Les questions, ou bien toi-même ? Nouveau soupir, et il se mets à galoper à son tour quelques secondes après ton invitation. Assez pour que tu prennes de l'avance, mais pas pour qu'il te perde vraiment. De toute façon, il te repèrera à l'odeur. L'envie de te poser plus de question est là, de creuser un peu plus, d'en savoir davantage sur ta vision des choses. Mais tu as clairement montré que ce n'était pas un sujet que tu désirais développer. Dommage. Tant pis. Plus tard peut-être ?

- Où aller ?

Avec tout ça, il ne sait plus si tu le lui as dit ou non.
       
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Ven 5 Mai 2017 - 23:11

Alors qu'elle court, agile et leste dans l'air de la nuit, Cesar la rattrape un peu. Elle sent sa voix qui résonne derrière elle, la question en suspend. Et sans doute parce que, d'instinct, elle comprend qu'elle l'a déjà bien assez laissé perplexe comme ça, elle répond sans détour.

- Dans le Désert !

Sa voix est juvénile, joyeuse, enthousiaste. Comme si vraiment, le fait de courir sans cesse allait l'aider à fuir tout ce qui, dans son existence vampirique, la dérange et la bouffe. Mais c'est tout ce qu'elle a trouvé et, pour l'instant, ça lui convient. Et puis, elle n'est pas seule : elle a avec elle Cesar jusqu'à l'Aube.

C'est cette pensée qui la fait accélérer, surmonter les obstacles comme si de rien n'était. La nuit n'aura pas été vaine ni honteuse, puisqu'elle y aura trouvé un ami. Ou quelque chose qui s'en rapproche, aussi différents qu'ils puissent être. Et le temps passe, la nuit s'étire lorsque l'air se fait plus sec et qu'elle s'arrête enfin. Le sable crisse sous ses pas, l'air froid et nocturne du Désert Doré l'accueille. Elle inspire, sourit, se tourne vers la Chimère.

- C'est ça, mon endroit préféré.

Et Belladone espère de tout coeur qu'il l'aimera aussi.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Lun 12 Juin 2017 - 22:45


         
Le Désert ?

   C'est une réponse jetée par dessus l'épaule que tu lui fais, sans qu'aucun de vous deux n'interrompe sa course. Comme si déjà, trop de temps avait été perdu. La course, longue, ne gêne pas l'animal. Il est plus fait pour l'endurance que les pointes de vitesses, après tout. Le rythme de sa foulée pèse sur le sol détrempé, il est plus lourd que le tien qui s'envole avec tant de légèreté. Et vous galopez, vous courez, et son souffle se fait vent, et sa conscience se perd pour ne devenir que galop, course, mouvement. Cesar n'est plus qu'un corps qui avance inexorablement, avec la joie simple de sentir ses muscles tirer et vivre. Il fait gris, si gris qu'il en oubliait de vivre et de profiter de ces choses simples malgré les pleurs du ciel. C'est une belle leçon que tu lui offres, Belladone.

   Quand enfin vous arrivez à destination, c'est comme si ses pensées amères étaient resté derrière elles aussi. Cesar se sent mieux, il se sent vivant et prêt à galoper encore, il le peut ! Vous pourriez courir ainsi éternellement, défier la pluie et la douleur. Juste bouger, s'en aller sans avoir de destination mais simplement pour l'amour du voyage. Peut-être est-ce quelque chose qu'il lui faudrait faire.

   Ta voix résonne encore un peu, mais il ne t'entend qu'à peine. Le sable crisse et s'adapte à sa foulée pesante. Curieux, le Veilleur étire ses pattes, sort les griffes, malaxe ce sol sans forme ni résistance. Ce sol sec. Pas de pluie. Pas d'eau.

   - Sec..

   Cesar reste interdit quelques instants, observe cette sécheresse à perte de vue. C'est une mer de roche sans eau ni même humidité dans l'air. Quelle est cette magie ? Perplexe, le voilà qui se dresse à nouveau sur ses pattes arrières et hume l'air, s'en gave les poumons comme pour s'assurer que l'odeur de pluie ne s'y cache pas.

   SHTSSH !

   Même son poids ne fait pas tant de bruit lorsqu'il retombe.

   - Cesarr jamais venu ici. Pas d'eau. Magie ?

   Peut-être le Désert a-t-il chassé toute l'eau hors de lui, peut-être est-ce pour cela que partout ailleurs tout est envahie ? La mer en aurait-elle eu assez de se cacher là où nul ne vient, ou presque ?
   Un grondement de satisfaction, la chimère s'écroule au sol et commence à se rouler dans le sable avec un plaisir évident. Qu'importe si celui-ci lui colle au pelage, qu'importe s'il devient pâle de roche ! Finalement après quelques minutes, il se redresse et s'ébroue énergiquement pour revenir vers toi.

   - Cesarr aimer. Pluie cachée, pas ici.

   C'est un peu une façon de te remercier. Grace à toi, il y a de nouveau un coin secret où le déluge n'a pas de prise.
   
Revenir en haut Aller en bas
Belladone
avatar

† Vampire †


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La Veine
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Non ♡
✘ LIENS : I purge you now.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Prédateurs   Jeu 20 Juil 2017 - 12:37

C'est avec un enthousiasme mêlé d'appréhension que Belladone attend de savoir ce que César pense de son repaire. Ses yeux jaunes le fixent, elle note chaque commentaire, chaque impression.

Il lui arrive parfois d'emmener des proies ici, ses préférées souvent. Elle aime redécouvrir le Désert à travers leurs yeux.

- Cesarr jamais venu ici. Pas d'eau. Magie ?

Belladone hausse les épaules, ne peut en être sûre totalement : à Never Never Land, il y a de la magie partout, de toute façon.

Un sourire lorsque la Chimère se laisse tomber et se roule dans le sable avec une satisfaction évidente. La Veine joint ses paumes et laisse échapper un rire réjoui : elle est ravie que les lieux plaisent à son nouvel ami.

- Cesarr aimer. Pluie cachée, pas ici.

- Oui !

A sautiller sur les dunes comme une enfant, elle en danserait presque.

- J'adore venir ici, surtout quand il pleut ailleurs. On voit mieux les étoiles et... c'est une solitude que je choisis.

Dénuée de tentation.
Juste elle et le sable des dunes.

Belladone se rapproche de Cesar et, lentement, porte une main encore timide à sa fourrure ensablée.

- Je suis contente que tu aimes.








Cold wind will come
I'll purge you


Playlist
Thème de Belladone par Dreamer ♥️

Mirobolants cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Prédateurs   Mar 1 Aoû 2017 - 21:48


         
Tu lui fais plaisir, à bondir ainsi comme une enfant. Tu lui fait plaisir et tu le surprends. Tu parles de solitude, oui. De solitude choisie, même, ce sont tes mots. Cesar se demande pourquoi tu la choisirait alors que visiblement tu aimes avoir de la compagnie. Pourquoi, sinon, aurais-tu pris la peine de lui montrer cet endroit ? Ou même pourquoi serais-tu restée avec lui ? Ta main sur son encolure, Cesar se questionne toujours un peu mais en profite pour frotter sa large tête contre toi. Tu peux le toucher, oui. Lui ne te dira rien. Ton contact, il est désormais assimilé. Peut-être pas encore le faire de le porter ou tout autre chose que vous n'avez pas encore expérimenté. Non il n'est pas aussi à l'aise qu'avec Capucin. Mais en une seule soirée, tu as déjà grandement apprivoisé la bête. Sans doute que lui aussi, la compagnie lui manque.

- Cesarr aimer. Mais Cesarr pas comprrendrre. Pourrquoi choisirr solitude si toi aimer montrrer choses et parrtager ?

Non décidément il ne comprend pas. Mais il vient de décider un truc, et ça se sent à son regard doré lorsqu'il te regarde dans les yeux.

- Cesarr venirr voirr Belladone. Rrendrre visite. Si toi bien vouloirr.

Il ne te forcera pas la main bien sûr. Surtout après que tu aies parlé de vouloir de la solitude. Mais il t'aime bien, et ce serait dommage de perdre ce lien. Un nouveau lien. Pourquoi se lie-t-il toujours aux deux pattes ? Pourquoi toujours s'attacher à des gens qui partirons ? La vérité, c'est que Cesar est nostalgique de ces jours d'antan où il s'occupait de la Bestiole, ce drôle de bout d'homme qui avait échoué dans la forêt un jour. Etre mentor lui avait bien plus, même s'il ne le dira pas si facilement.

Avec toi c'est différent, mais bien aussi. Bien entendu il ne pourras pas te guider. Mais au moins pourrez-vous sans doute parler, découvrir, partager.

- Déserrt Grrand ? Toi avoirr parrcourru tout ?

Il t'imagine bien courir tout ton saoul dans cette mer de sable.
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prédateurs   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Fan-fiction] hf les predateurs de l'ombre
» Une proie pour deux prédateurs
» Ducks-Prédateurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Lieux Reculés :: Le Domaine d'Halloween :: La Forêt Macabre-