Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 465
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par Doggy
:

Just me Empty
MessageSujet: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 12:27

Justice


Trucs

Surnom : la paluche agile la main, Just
Groupe : Garçons perdu
Age : 16 ans
Rôle : Sentinelle


Révérences


Justice. Mais Just, ça suffit.

Nos conversations commençaient ainsi : il y avait d’abord un salut franc et amical, presque fraternel. Puis cet échange de noms où il ne pouvait s’empêcher de préciser son diminutif avec insistance. On accédait généralement à cette étrange faveur sans réellement se poser de questions : sa familiarité sortait de nulle part mais laissait à nos rencontres des allures de retrouvailles.
Justice devenait alors Just. Et c’était un nom bien mieux accordé à sa nature.

Simple. Il était dépourvu de grands airs ou de grands discours, d’autorité écrasante ou de grands atours. Nous le trouvions, détaché, détendu. A l’aise dans sa vie comme dans ses fringues. Aussi, on s’était vite fait à sa présence et ses plaisanteries puisqu’elles nous semblaient bien vite quotidiennes.
Un rien suffisait à le contenter : un lit, un ventre plein, un peu d’action et il souriait jusqu’aux oreilles. Parce qu’il lui fallait peu, il économisait parfois ses efforts : se baladant complètement débrayé, les lacets défaits trainants sur ses pas. Simplement irrécupérable.

Au travail, il n’était pas question de faire de même. Just accomplissait une à une ses tâches avec application, en bonne recrue qu’il était. Mais son réel talent restait la bagarre bien qu’il s’entêtait de ne combattre qu’à mains nues. Ce n’est pas faute d’avoir tenté de lui prouver l’indispensabilité d’une arme en combat…
On le retrouvait donc souvent fourré dans l’arène, combattant ou spectateur. Pour régler un conflit ou  parfois même sans motif. C’était son truc, son trip, son amphétamine. Il aimait ça, voilà tout.

Il n’a jamais exprimé pareille ambition, mais l’on a su bien vite qu’il ne serait jamais chef malgré toute l’expérience du monde. Il lui manquait l’autorité naturelle d’un leader. S’il devait lancer une directive, il finissait par se bidonner, ne se prenant pas vraiment au sérieux dans une telle position.
De toute manière, il préférait largement seconder dans l’action où agir par lui-même.

Simple donc. Mais il n’a pas toujours été ainsi. On l’a connu moins piquant et bien plus effacé autrefois. C’était après la mort de Tufty, son petit frère, qu’il avait changé du tout au tout sans aucune explication.
On pensa immédiatement qu’il avait grandi car le deuil apportait parfois la maturité. Mais il n’en était rien. A vrai dire, il nous a presque parut plus jeune ! On avait alors lâché l’affaire, nos doutes dissipés, lui lançant en guise d’excuse :

- Finalement, faut croire que la mort de Tufty t’a réussi : t’es moins coincé, Justice !

Il avait ri à cette vanne, faisant craquer sa nuque.  

- Juste Just. Ça suffit largement.




Bout de passé


Février 1968

Il est encore très tôt quand Brian allume le téléviseur du salon où défilent les dernières nouvelles. En vérité, elles ne sont pas brillantes. Après ces récents événements de l’autre coté du Pacifique, Johnson est bien mal barré pour les élections. Brian n’a que onze ans, il sent que beaucoup lui échappe. Mais ce qu’il retient, c’est que Papa ne rentrera peut-être pas à la maison.
Absorbé par son programme, ses yeux restent obstinément dardé sur le petit écran. Il délaise ses gestes si bien qu’il tâtone longuement de son toast avant d’enfin le fourrer dans sa bouche.

- Brian, recule-toi sinon tu vas rentrer dans Le téléviseur… émet une voix derrière lui.

Son grand frère venait de descendre à son tour. Il le jauge d’un air réprobateur. Brian s’exécute tandis que Ruben s’attable dans la cuisine. Ce dernier se met donc aussitôt au travail et tartine quelques tranches de pain avec ardeur. Maman est encore couchée, et en tant qu’aîné, Ruben n’est pas peu fier de prendre les choses en main.
Il a déjà dis-sept ans et il pense tout comprendre. Coulant un regard vers l’odieux petit écran, il grimace. Pour lui la guerre n’a aucun sens si on désire l’ordre et la paix. Il pense tout savoir mais il ignore si quand Papa rentrera, il pourra le regarder en face. C’est peut-être devenu un de ces tueurs d’enfants.

Des petits pas raisonnent en haut des marches.

- Brian, éteins ce truc !

- ‘kay.

L’écran redevient sombre et opaque au moment où une fillette fait irruption dans la pièce.

- Bonjour…murmura-t-elle, encore ensommeillée.

Ruben lui adresse un sourire, Brian se contente d’un bref signe de main.
Leur petite sœur parvient non sans en effort à escalader sa chaise et contemple vaguement ses tartines sans encore y toucher. Ses yeux sont bouffis par le sommeil. Ruben dépose devant elle un verre de lait et laisse échapper un gloussement : au réveil, elle lui rappelle une petite taupe.
Carmen n’a encore que sept ans. En sa présence, la guerre n’existe pas.

- Bien dormi ?

La petite secoue doucement la tête. Une expression soucieuse supplante alors le sourire de son frère qui lance un regard vers Brian. Son cadet a l’air tout aussi songeur.

Elle a de l’imagination, Carmen, mais elle n’est pas entêtée. Pourtant, elle s’obstine à prétendre qu’un fantôme toque chaque nuit à sa fenêtre. Elle dit que ce bruit l’empêche de fermer l’œil mais elle a trop peur pour aller voir de quoi il s’agit. Cela fait trois jours qu’elle passe ses nuits terrée sous ses draps, les yeux écarquillés.

- On s’en occupera ce soir. assure Ruben.

Ruben et Brian s’étaient engagés à passer une nuit dans cette chambre hantée dans l’espoir de dissiper les craintes de la fillette. Tandis qu’elle resterait auprès de leur mère, eux, ses frères, chasseraient le vilain monstre.

- T’inquiètes, on va le poutrer, ton Dracula.

Brian ébouriffe la tête de sa petite sœur sans égard pour sa coiffure. Carmen repousse ce geste affectueux trop énergique et remet ses boucles brunes en ordre.

- C’est pas Dracula ! C’est un esprit vert ! proteste-t-elle.

Il hausse les épaules. C’était presque pareil, non ?

☺ ☺ ☺


Ils devaient partir au chant du roi, mais le soleil est pourtant bien haut dans le ciel quand ils prennent la route. Parmi les passerelles enlacées, deux sentinelles se fraient un chemin sans piper mot. Ce sont deux frères, deux enfants envoyés en vadrouille sur la grève suite à des rumeurs inquiétantes.

Justice, l’aîné, ouvre la marche, sa tête est basse. Depuis une éternité déjà, il semble moins fier et noble que le laisse entendre son sobriquet. A son arrivée pourtant, quelle fierté ! Sa dégaine de cow-boy et sa droiture avait plu à l’Enfant roi qui avait alors fait de lui son shérif, un sentinelle, un applicateur de sa loi suprême, un gardien de l’ordre. Justice s’était livré corps et âme à ses nouvelles responsabilités. Puis avec du temps, avec du recul, avec sa triste lucidité, il avait compris comment les choses fonctionnaient réellement par-ici. C’est pour de faux, un jeu parmi d’autres, de l’héroïsme en carton. Avait-il protesté, dénoncé cette offense? Non, il s’était rangé comme toujours, silencieux et sage, dans une lâche fidélité.
Pathétique imposteur. Chic justice en toc. Son idéal est sali.

Tufty, le cadet, fermait la marche, l’air tranquille. Lui ne s’était pas distingué comme l’avait fait son grand frère. Il s’était adapté, s’était intégré à la routine de l’île avec une grande facilité. Son nom lui venait de son épaisse tignasse qui lui barrait toujours la figure. Tout simplement.

Ils s’enfoncent dans les bois. Les mètres les éloignent peu à peu de leur nouveau foyer, bientôt les kilomètres. Et à mesure que la silhouette imposante du Grand Arbre disparaît sous le couvert des feuillages, Justice respire plus librement. Il en va bientôt de même pour la parole.

- Tufty ? Tu te souviens de mon vrai prénom ?

Il ne se retourne pas mais il entend toujours les pas de son cadet derrière lui.

- Non mais c’est pas une grande perte. Il craignait tellement ton nom…

Justice cache difficilement sa déception. Il poursuit sa progression sans émettre de commentaire mais finit par rouvrir le dialogue.


- Tufty ?

- Quoi encore ?

Il hésite.

- Ce serait tellement bien, l’île sans roi avec de vraies règles qu’on aurait choisit nous-même. De bonnes lois, de vraies lois…

Tufty ne dit rien. Justice se retient de faire volte-face, de le secouer, de lui crier de répondre quelque chose, que c’est insupportable de parler à un mur. Mais il sait que fanfaron comme il était, son frère allait rétorquer qu’on ne lui a pas posé de question. Et c’était vrai.

- Tu me suivrais si j’avais une idée ?

- Non. Elle est foireuse ton idée.

Justice garde alors le silence. Oui, c’est vrai qu’elle est foireuse son idée. Et pourtant il veut agir, mais pas seul. Une tâche lui incombe et inaction lui devient insupportable.
 
- J’en ai marre d’être une farce…

Sa voix tremble un peu.
La file ne s’arrête pas. La plage n’est plus très loin. Tufty sifflote un air qu’ils connaissent comme pour leur donner du courage. Justice reprend alors contenance, il se sait trop sentimental.

Quand ils quittent enfin les bois, la plage se déroule devant eux. Elle est blanche comme dans une carte postale. Les deux sentinelles sont à l’affut mais ne voient rien de suspects. Les éclaireurs se sont sans doute trompés et s’était pas la première fois hum.
Justice contemple ce paysage en serrant les dents, ils avaient marché pour rien alors... Tufty, lui, s’étire tranquillement, l’air satisfait. Il a fait son travail et tant pis s’il repart les mains vides.

- Faut que j’ailles communier avec la nature plaisante Tufty en désignant les rochers au loin Tu m’attends là ou tu t’avances ?

- Je t’attends ici, je bouges pas.

Justice ne préfère pas relever la délicatesse de son frère. Il le regarde plutôt s’éloigner, lui lance tout de même d’être prudent. Son interlocuteur acquiesce sans se retourner. Il ne prend clairement pas ses recommandations au sérieux. Au moins, il y a des choses qui ne changent pas.
L’aîné se laisse tomber sur la sable, le nez face au vent, aux vagues.

☺ ☺


Le soleil se couche mais il ne s’est toujours pas décidé. Petit bonhomme tout étiré par le deuil, terré sur lui-même : les jambes sagement repliées contre lui, entourées de ses bras. Tout près de lui, un chapeau et quelques vêtements humides sont répandus sur le sable mais il n’ose pas couler un regard sur cette pagaille.
Il hésite encore, mais il sait qu’il n’y a qu’une chose à faire : rentrer, assumer. Ce n’est pas de sa faute après tout, si son frère a suivit la marinette quand ils étaient séparés. Pas de chance, ce sont des choses qui arrivent souvent par-ici.
Pourtant, il a lui-même du mal à l’avaler.

Il gémit un peu alors qu’il ose enfin mouvoir son corps lancinant. C’est douloureux de grandir aussi vite. Il n’ose pas totalement l’étirer, et s’avance en bossu vers le rivage. Il veut voir l’étendue des dégâts de ses propres yeux.
Ses mains d’hommes, larges et gauches, se posent sur son visage, explorant du bout des doigts les nouvelles courbes de sa figure, les nouveaux angles, cette nouvelle façade. Il écarte le rideau brun qui lui barre la vue et se penche sur son reflet.

Tufty a seize ans mais il n’a pas le cœur à souffler les bougies.

- T’es son portrait craché. Le coté ahuris en prime.

Non, rien à faire : il n’est pas d’humeur à rire.

Il pense trop à Justice pour plaisanter, au moment où il a tenté de le tirer de là mais n’a pu repêcher qu’un tas de vêtements, véritable loque lourde et dégoulinante. Son frère était perdu.
Tufty ne pensait certainement pas le retrouver dans sa propre image.

- Enfin, lui, il…

Sa main se referme machinalement sur une poignée de boucles brunes.

- Il les a plus court.

Bientôt, un touffe volette, volage. Elle est suivie d’une autre, et encore une, et encore une. Il enfile les vêtements de son frère dans un léger frisson. Il a l’impression d’être littéralement dans la peau du personnage, et cette image ne lui plait pas.
Pour la première fois, il pose le vieux couvre-chef de Justice sur sa tête. Il est prêt à rentrer à la maison.

- Bon, eh bien c’est parti… dit-il en se mettant en route.

Il dira que Tufty s’est noyé, con comme il était. On l’enterrera pas mais on dispersera ses possessions pour le plaisir de mille petites paires de mains.
Pendant ce temps, Just allait devoir faire profil bas. Il avait une idée foireuse à tenter.




Unique au monde


- Il mesure 1m75 pour 65 kilos.

- Il est originaire des États-Unis, de l’état du Nebraska pour être plus précis. Il a quitté sa terre natale durant l’année 1968 (Il a raté Woodstock T^T).

- Lorsqu’il est nerveux ou en colère, même s’il parvient à garder son sang-froid, il ne peut pas s’empêcher de faire craquer son cou. Seuls ses plus proches amis semblent avoir remarqué ce tic.

- Il était encore très jeune quand il prit l’habitude d’inscrire au feutre les mots right et left sur le dos de ses mains. A l’origine, il éprouvait quelques difficultés à retenir ces repères, s’embrouillant, confondant. Désormais, cela relève plus d’une vieille habitude que d’une réelle nécessité. De ce fait, ce sont les seuls mots qu’il est capable de lire ou écrire.

- Il conserve toujours dans ses poches deux petits pistolets à eau, complétant ainsi la panoplie du parfait cowboy. Mais il les considère avant tout comme des jouets, privilégiant ses poings en combat.

- Son chapeau, il y tient comme à la prunelle de ses yeux. Story prétend même qu’il se lave avec.

- Il éprouve une sainte horreur pour le poisson et les fruits de mer en général. Leur simple odeur le rend malade. Quand Love prépare du filet de morues, il est le premier à décamper.

- Souvent, il tapote gentiment la tête des plus jeunes. Mais derrière ce geste affectueux se cache aussi la volonté de vérifier leur taille (au cas où ils auraient grandit). En effet, Just lutte de son mieux pour prévenir tout grandissement (puisque cela reviendrait à laisser se faire bannir de potentiels alliés).




L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
Justice est dans son élément, il s’y sent comme un poisson dans l’eau. Aventures, bagarres : l’île n’est pas de tout repos. Et rester jeune éternellement n’est pas une idée si déplaisante, non ? Ce serait… le  bonheur ? Just hésite.
Il sait combien il lui serait facile de se contenter de cette vie et d’accepter ses règles. Il sait ô combien il est tentant de céder à l’envie d’une vie tranquille et passive.
Mais il n’a pas le droit d’accepter ce cadeau. Il l’a promis.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
Malgré sa mémoire altérée par le temps, Justice croit se rappeler d’une ville banale et sans histoires où l’on  tournait en  rond dans un  quotidien  confortable. Sa famille : moyens de pères en fils. Cette petite vie qui amollit les plus vigoureux, ennuyeuse à en vieillir.
Mais il était heureux, il croît…


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
Justice aime Peter comme il aime les gens en général. Il l’aime comme il aime tous ceux qu’il croise avant même de connaître leur nom. Mais cette affection n’est sans doute pas si profonde puisqu’il ne semble éprouver aucun scrupule en complotant pour la chute du souverain. Il le faut, tant pis. se dit-il.
C’est avec la même aisance qu’il obéit et trahit son maître.
Car la promesse à son frère supplante toujours toute forme de loyauté.

Quant au fameux Capitaine, Justice lutte contre lui comme tous ses camarades mais il n’a aucune raison personnelle de haïr les pirates et leur chef. De ce qu'il en entend, ce pauvre vieux devrait faire un petit break et se trouver un hobby moins usant pour ses nerfs que tenter de tuer un immortel.




Bout d'aventure





Ça faisait longtemps, que je n'avais pas rêvé.

Au pied d’un arbre, il somnolait, sa poitrine se soulevant au rythme d'une respiration lente et profonde. Son chapeau était rabattu sur son visage afin de le soustraire à la lumière du jour si incommodante. En effet, les rayons du soleil perçaient les feuillages au point de dessiner très nettement des taches sauvages sur la silhouette étendue d’un Justice endormi.

Un cauchemar.
L’eau m’arrive à la taille mais je suis trempé jusqu’aux os. Devant moi, il y a un poisson blanc. Mais je mets toujours deux secondes de trop avant de réagir. Avant de comprends de quoi il s'agit, de qui il s'agit.
Mes bras s’enfoncent jusqu’aux coudes pour essayer de l’attraper. Je brasse la mer et j’ai la sale impression de creuser vainement une fosse. Mes doigts labourent les courants et tentent encore de le saisir. Plus je m’y fatigue, plus l'eau semble s'épaissir. Mais ce n’est plus de l‘eau. Je suis en train de brasser du poisson : des vagues, une mer de poissons rouges. Qu’est-ce que ça puait…
Je ne vais pas y arriver.


Justice se réveillait alors en sursaut. Il écartait le chapeau qui couvrait sa figure mais il regretta aussitôt son geste : la lumière ambiante l'éblouit. Le sentinelle fourra son visage dans ses mains n’émettant qu’un léger râle encore ensommeillé. Il resta ainsi le temps de reprendre son calme, de s’habituer peu à peu à la luminosité ambiante.
Lorsqu’il se redressa enfin, il remarqua qu’il était en nage. Ce constat lui arracha un sourire amusé. Il se trouvait réellement grotesque.

Ooooh, on a fait un vilain cauchemar ?

Just ne s’embarrassa pas d’épousseter les quelques mottes de mousse restées accrochées à son vêtement. D’une main experte et habituée, il posa son couvre-chef sur son crâne avant de prendre le chemin de l’arbre.
Il ne voulait pas rater le retour des chasseurs, cette fois.

Une vague d’enfants affluait dans le camp. Le regard de Justice balaya les figures plus ou moins sinistres, plus ou moins enfantines qui défilaient dans une parade bourdonnante. On se serait cru dans une ruche. Finalement, son attention fut attirée par trois crêtes rouges pétard émergeant de la foule comme des phares dans le brouillard humide.
Justice retint un rire. Au moins, on n'avait pas besoin de le chercher longtemps, celui-là.

- Prendre un lapin à coup d’épée, tu avais besoin de te défouler ? lança-t-il d’un ton amusé. A moins que tu n'aimes pas ça, les p'tits lapins ?

Il s’était dirigé vers son interlocuteur d’un pas tranquille. Ce dernier leva les yeux sur lui mais son regard se ficha aussitôt sur le couvre-chef de Justice.

- Qu'est-ce que tu m'veux l'Amerloque ? répondit Apache.

La sentinelle sentit comme un brin d’animosité dans ce sobriquet mais préféra pas relever. Il tendit une main amicale, préférant ce présenter :

- Justice ! Mais appelle-moi juste Just !
J’y tiens, moi, à mon p’tit nom.

Son interlocuteur semblait hésiter, Justice ne bougea pourtant pas d’un pouce. Cette simple formalité leur donnerait le ton : était-on disposé ou non à discuter.Malgré son assurance habituelle, la Main sentit tout de même comme une appréhension. Sentiment aussitôt dissipé lorsque le chasseur lui serrait finalement la main en s’annonçant :

- Apache.

- Je sais ! J'ai un peu entendu parler de toi.

Justice ne pu réprimer son contentement.

- Ha oui? Et on t'a raconté quoi ?

- Je ne sais pas, pas mal de chose en fait...

Il hésita.
Justice avait entendu bien des choses, mais il s’agissait toujours d’opinions très tranchées. Certains le disaient parfaitement stupide, le qualifiaient de graine de renégat que Peter avait épargné par pur désintérêt. D’autres encore tançaient qu’il était un bon gars qui s’était simplement trompé d’adresse pour ses petites aspirations.

- Que tu n'aimais pas trop les couronnes ? hasarda Justice.
Les chapeau de cowboys non plus apparemment mais c’est pas grave.

Il y eut comme un moment de suspend. Ils seraient bientôt fixés.

- Ouais ouais, c'est vrai, c'est pas trop mon truc... La hiérarchie... fit Apache d’un ton détaché qui arracha un sourire au sentinelle. Et toi Justice ? T'aime bien les chapeaux, Cowboy.

L’intéressé grimaça légèrement, émetant un rire qui vient du fond de la gorge, un peu jaune. Distraitement, il passa sa main sur son cou, faisant craquer les muscles de sa nuque, être appelé par son nom complet le mettais toujours un peu mal à l’aise. Comme un frisson glacé.

. Juste Just ! corrigeait-il en en dressant un index protestataire.

Il se voulut un peu comique pour détendre la situation mais résista à l’envie de digrésser. On parlait de choses sérieuses par-ici.

- Et ça nous fait un point commun on dirait…

La Main affichait un léger sourire, un peu étrange, un peu chaleureux, un peu ailleurs aussi. Mais il retrouva le même sur la figure d’Apache. Tous deux connaissaient les enjeux de ces confidences d’apparence si anodines.
Une flamme déterminée passa dans le regard de l’Hérissé, et Justice se sentit bien malgré lui très enthousiaste pour l’avenir.

Ça faisait longtemps, que je n'avais pas rêvé.




Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Grumf
Et un âge ? Bah j'ai un peu vieillis depuis le temps mais me bannissez pas :D
C'est quoi ton Avatar  ? perso inspiré de Carl de Walking Dead, dessiné par les petites mains de Doggy et Max  Just me 304983004
Comment t'as découvert l'île ? Je ne m'en souviens plus xD je crois que j'ai erré *check ses fiches précédentes*
Tu la trouves comment ? Dangereusement cool
Dis, tu crois bien aux fées ? Mon grand père est mort dans un accident de fée ! Comment pouvez-vous me poser cette question ? D:


Dernière édition par Justice le Mer 25 Mai 2016 - 18:31, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sweet
Sweet

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : L'Excavée
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Yup
✘ LIENS : Fiche -

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 12:48

BEN TIENS Depuis l'temps qu'on en entend parler !

Toi. Moi. L'arène. Now !

Bref, go. J'vais rien dire de plus sous peine de spoils pour ceux qui n'auraient pas suivi.






Boy rentre à l'arbre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sharpy
Sharpy

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 12:56

Bienvenue cowboy ! Je ne sais plus de qui c'est le DC mais me semble avoir entendu parler de ce personnage !
Spoiler:
 
Bon courage pour ta fiche !








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 13:28

Nebraska for ever dude u.u Nebraskaaaa broooo 8D

(oui c'est une commentaire constructif)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Invité
Anonymous

Invité



Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 13:36

OW YEAH
Re-bienvenue soldat ! Un grand Sentinelle, tout ça me réjouis beaucoup

"La paluche agile" Just me 4198890058
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1299
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 13:48

*____*






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 465
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par Doggy
:

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 14:25

Merciiii :D
Je me hâte de boucler ce perso c'est promis






Revenir en haut Aller en bas
Eagle
Eagle

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 61
✘ SURNOM : Le Fauconnier
✘ AGE DU PERSO : 12~13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Pas de soucis, laissez-moi juste rattraper Häfeli
✘ LIENS : I believe I can fly...
I believe I can touch the sky...

Appelle ses rapaces et parle gentiment en olive ~
Häfeli en sandybrown


Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 14:52

Tout de suite, j'ai vu un J, j'ai accouru. Je me suis souvenu de ce nom qui était si présent sur la CB.
En plus, j'ai tout de suite reconnu le style de dessin de Wilh, grâce à ça t'as déja un vava supah classe, niehehe. Pis en plus, un cowboy, quoi. **
Depuis le moment que tu nous parles de lui ! Eagle a bien hâte de découvrir son nouveau collègue, et moi de lire sa fiche ! ^^

- Je dresserai un vautour juste pour toi, comme ça ça fera far west !!!

Rebienvenue exposant 4 ! Un J de plus, champagne ! =3







Merci !
- Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 15:55

Un cowboy !!! Stylax ... J'ai bien hâte de voir ça (bien que je haïsse sereinement ce morveux de Carl... Just me 2417587770 )
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 17:52

Ah le voilà lui !
Bon, je sais pas trop si je dois me réjouir ou pas, ça fait beaucoup de rebelles là. Just me 3112549777

Blague à part, Justice est, de ce que je vois, aussi cool que tous les autres, tu sais toujours aussi bien décrire tes persos sans avoir à le faire réellement, j'aime beaucoup ça !

J'aimerais bien que tu apportes une précision sur pourquoi il a été nommé Justice (à moins que je l'ai loupé), c'est un concept assez grand, noble et vaste, ça vaudrait le coup de s'attarder sur les raisons qui lui valent ce nom.

Je te laisse poursuivre, et très très bel avatar de Max (je le trouve franchement superbe celui-ci), j'ai pas encore vu celui de Doggy !

Just me 2219946907









La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 465
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par Doggy
:

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 18:47

Eagle > Champagne ! :D héhé

Rose > Je prends ça pour un défi ! èé/

Peter > Je ne manquerai pas de le préciser et merci beaucoup :)






Revenir en haut Aller en bas
Love
Love

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 331
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II - III

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 20:17

Il fallait que je commente avec Love parce que... bah, tu sais pourquoi. Just me 2106694552

J'aime déjà Justice (et je l'aimais déjà avant mais c'est Apache qui m'a contaminée D8). On sent que ça fait un moment que tu bosses sur cette fiche et j'ai très, mais alors très hâte de lire la suite.

Du coup bonne chance et... bienvenue bien sûr, fiston. Just me 2106694552






Just me 515350ezgifcomresize7

Playlist ♥

Cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
Anonymous

Invité



Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyDim 6 Mar 2016 - 23:27

HAAAAAAAA
*saute sur Just'*
Bouge plus maintenant è_é

(Rerererebienvenue évidemment Just me 304983004)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyLun 7 Mar 2016 - 12:29

JUST TE VOILA ENFIN PARMI NOUS BIDIOU !

J'adore déjà beaucoup tout ce que j'ai lu pour le moment, et comme tous les autres, je n'ai qu'une hâte : en apprendre plus sur ton cowboy ! *w* Bon courage pour ce qu'il te reste à écrire alors. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 465
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (officieusement 16)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en parler -u-
✘ LIENS : :
Fiche


Il se bagarre en 990000.

Avatar par Doggy
:

Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me EmptyLun 7 Mar 2016 - 13:38

Love > M-merci maman... x)

Trouble > *câline Trouble pour la voir rager*

Clumsy > Merciii :) Désolée pour le temps que j'ai mis, je n'ai jamais mis autant de temps sur un perso, j'espère que ça va pas trop le desservir :D






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Just me Empty
MessageSujet: Re: Just me   Just me Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-