Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Queens of Disaster   Ven 2 Déc 2016 - 21:43

Sans surprise Green parut absolument consternée par son soudain déluge. Consternée, gênée, bref la réaction habituelle des gens qui se retrouvaient face à Bambi sans avertissement préalable. Elle était bien désolée pour la soigneuse. A sa place, elle n'aurait pas su quoi faire. Mais elle était à sa propre place et continua de pleurer doucement.
A travers ses yeux vitreux elle voyait Green réfléchir.

- ... hein ? Attends. Tu veux dire que toutes ces lucioles sont juste... en train d'afficher qu'elles ont la dalle ?

Bambi renifla, s'essuya les yeux du dos de la main, déconcertée à son tour. L'expression de la soigneuse avait changé. Presque imperceptiblement d'abord, puis carrément. Elle se mit à sourire, et c'était étrange, parce qu'elle n'avait pas souri de la soirée, et que c'était le plus grand, plus beau sourire que la mère ait vu depuis longtemps. Et quelque chose d'autre craqua sur son visage et elle explosait de rire, quasiment pliée en deux.

- C'est tellement... pas discret... comme signal !

C'était plut fort qu'elle, Bambi sourit à son tour.
Elle n'avait même pas vu la chose de cette façon. Pour elle c'était une affaire de sélection naturelle et de reproduction, faire perdurer l'espèce, tout ça. Mais forcément dès qu'on l'exprimait de cette façon … L'idée d'être au milieu d'une nuée d'insectes en chaleur et de trouver ça romantique avait quelque chose de franchement hilarant. Bambi gloussa en se cachant la bouche dans ses mains.

« Oui je suppose, j'avais vraiment pas pensé à ça. »

Et elle se marra plus franchement, peut-être un peu devant l'hilarité de la soigneuse. Puis elle planta les poings sur ses hanches, un air pseudo provocateur sur le visage.

« C'est peut-être pas discret mais en tout cas ça marche. Avoue qu'elles sont super sexy ces lucioles. »

Et Bambi accompagna sa remarque de cette terrible mimique, la duck-face aguicheuse des selfies qui n'avait jamais vraiment collé à sa bouille naïve. Mais elle se marrait toujours alors elle ne se trouva pas stupide ou moche.
Elle finit par calmer son rire et se mordit la lèvre pour reprendre un semblant de sérieux.

« J'suis désolée je pense que j'ai ruiné à jamais ton endroit secret. »

Enfin, ruiné … C'était quand même hilarant. Elle se tourna de nouveau vers la vue pour l'admirer une dernière fois. Elle pensa au monde ordinaire et à la pollution lumineuse qui menaçait les lucioles bien plus que les étoiles. Au moins ici elles pouvaient vivre une vie sexuelle épanouie. Il ne s'agirait pas qu'elle fonde de nouveau en larmes à cette idée.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 552
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Queens of Disaster   Lun 26 Déc 2016 - 17:55

C'était trop bizarre, de rire comme ça. Comme si y'avait personne autour, comme si elle s'en foutait, pour une fois. Entre deux respirations chaotiques, Green sentait le poids qu'elle avait sur sa poitrine s'enlever doucement, c'était... tellement inhabituel.

- Oui je suppose, j'avais vraiment pas pensé à ça.

Elle n'eut pas le temps de se demander si Bambi la jugeait que cette dernière avait commencé à rire à son tour. Entre deux larmes - elle pleurait d'hilarité, c'était grave - Green la vit prendre une pose qui contrastait absolument avec son allure de biche - et donc qui, forcément, la fit se marrer de plus belle.

- C'est peut-être pas discret mais en tout cas ça marche. Avoue qu'elles sont super sexy ces lucioles.

Et la Mère de faire une moue qui ne venait absolument pas de l'époque de Green, ce qui ne l'empêcha pas d'en rire. Elle tenta de se calmer à son tour, sentit son terrible fou rire s'apaiser quelque peu. Puis se redressa, essuya du mieux les larmes qui lui coulaient sur les joues, brouillant la marque écarlate qui tâchait son visage.

- J'suis désolée je pense que j'ai ruiné à jamais ton endroit secret.

- T’inquiète pas. Ça va pas m’empêcher d’y revenir.

Il en faudrait plus que quelques lucioles en chaleur pour l’impressionner.

- Ah, putain. Elle tremblait encore un peu, oubliait complètement de faire la gueule. Ça doit faire depuis… - son expression s’assombrit alors qu’elle prenait conscience que le mot qu’elle recherchait était « toujours » - … longtemps que j’ai pas ri comme ça.

Et c’était grâce à cette Mère bizarre et aussi maladroite qu’elle.

- Merci. J’pensais pas que tes fun facts auraient une telle utilité.

Elle parlait tellement, d’un coup. Dix fois plus que d’habitude.

- Si je ramène quelqu’un ici, j’éviterai de lui dire que cet endroit est un baisodrome à lucioles, par contre.

Elle faisait de son mieux pour garder son sérieux, mais sa bouche tiquait quand même encore un peu.








I don't want to be saved
I wanna go down with you


Playlist
Theme song

L'essence de Green:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Queens of Disaster   Jeu 29 Déc 2016 - 12:12

Green avait l'air absolument métamorphosée, le visage détendu, souriant. Sa marque rouge dégoulinait sur le bas de son visage à cause de ses larmes de rire. C'était étrange mais bien, à mille lieux de la fille qu'elle avait vu au feu de camp. Elle lui assura que son endroit secret n'était pas gâché et Bambi se sentit stupidement soulagée, même si c'était une blague.

- Ah, putain. Ça doit faire depuis…longtemps que j’ai pas ri comme ça.

Green avait beaucoup hésité sur cette durée là : normal, quand on a rien pour la mesurer. Bambi lui sourit franchement, même si c'était triste. Triste, de ne jamais rire. Rire c'était bien le meilleur truc pour éviter de mourir de tristesse. Mais elle était contente d'avoir réussi à déclencher ça, du coup. En l'espace de quelques heures elle avait l'impression d'avoir fait un progrès monstre avec elle. Et c'était en grande partie grâce aux lucioles.
Merci, lucioles.

- Merci. J’pensais pas que tes fun facts auraient une telle utilité.
- La science est toujours utile, déclara-t-elle d'un air solennel.

Même si c'était un peu faux : sur l'île, la nature et la physique faisaient un peu n'importe quoi.
Il ne lui restait que de bons sujets de conversation.

- Si je ramène quelqu’un ici, j’éviterai de lui dire que cet endroit est un baisodrome à lucioles, par contre.

Bambi gloussa de nouveau derrière ses mains.

« Évite, ouais, c'est pas très glamour. » Puis elle tenta de prendre un air faussement vexé, même si elle peinait à ne pas sourire. « Parce que tu ramènes souvent des gens ici ? »

Est-ce que Green venait de lui avouer qu'il s'agissait de son petit coin dating ? Dans ce cas pourquoi foutre l'avait-elle amenée ici ? L'idée de se faire draguer par la soigneuse lui paraissait complètement absurde. Mais après tout elle ne la connaissait pas. Un peu plus tôt elle la soupçonnait d'être une serial-killer, alors quelle différence ?
Elle décida que l'ambiance était propice à ce qu'elle charrie Green gentiment.

« A qui en particulier tu aimerais montrer ton baisodrome, hmm ? »

Petit mouvement de sourcils éloquent. Puis elle rit de nouveau et se détourna, comme pour dispenser Green de répondre à sa question si elle n'en avait pas envie.

« On y va ? Faut absolument que je rentre avant que le jour se lève. »

Elle n'avait aucune idée de l'heure qu'il était. Ni du temps que durait la nuit au grand arbre. Tout ce qu'elle savait c'est que si elle n'était pas là à l'appel, ça allait être sa fête. Elle n'était pas découragée par l'idée d'une nuit blanche ; elle pouvait survivre à une journée difficile.
Mais elle sentait que ce petit moment de calme touchait à sa fin, de toutes façons.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 552
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Queens of Disaster   Jeu 29 Déc 2016 - 23:53

- Évite, ouais, c'est pas très glamour.

Pas du tout, non. N'empêche, l'information avait été drôlement salutaire pour elle. Du genre à lui faire oublier le fiasco qu'avait été le feu de camp, du genre à faire tomber toutes ses défenses - le temps d'un fou rire.

- Parce que tu ramènes souvent des gens ici ?

Pas du tout, non. - Là non plus. Bambi était la première que Green ramenait ici. Non pas que l'endroit soit réellement secret mais... en réalité, elle n'avait pas beaucoup de gens à qui le montrer.

- A qui en particulier tu aimerais montrer ton baisodrome, hmm ?

Une expression franchement perplexe vint modifier les traits de la Grincheuse. Bambi avait osé ? Bambi avait osé. Un instant, elle voulut se braquer mais... abandonna. En quelque sorte. Elle n'avait vraiment pas envie de se montrer désagréable avec la blonde, pour le coup. Pas envie de se refermer alors qu'elle se sentait si... bien. Pour une fois. Si ok. En phase. C'était difficile à décrire.

Est-ce qu'elle s'était déjà sentie comme ça, dans le Monde Ordinaire ?

Peut-être que oui. Une fois ou deux.

- On y va ? Faut absolument que je rentre avant que le jour se lève.

- Ok.


Green se surprit à bailler. Il n'était pas si tôt que ça, non ? Elle se rapprocha de Bambi et la dépassa pour emprunter le chemin du retour et - accessoirement - lui montrer la voix la plus sûre pour descendre sans se casser la gueule.

- J'amène pas vraiment de gens ici, au fait. T'es un peu la première mais te fais pas d'idées, hein. Il y avait encore un brin de sourire, un brin de détente  dans sa voix. J'avais juste vraiment envie de retourner là mais j'avais pas envie que tu te perdes, non plus. Il paraissait que les Mères étaient importantes, dans le coin. Donc t'es venue.

Elle ne le regrettait pas.

- Mais si j'avais le choix...

Pourquoi elle revenait sur la question d'avant, tiens ? Comme si ça avait une quelconque importance. Comme si parler Rendez-vous & Niaiseries n'était pas interdit, ici. Green voulut se renfrogner, capitula une fois encore.

Et si elles en parlaient comme des enfants, hein ? Comme dans un jeu où il serait possible de s'imaginer de tels trucs. Juste comme ça. S'autoriser 3 secondes à se demander qui.
Et savoir pertinemment la réponse.

Green haussa les épaules, feignant une indifférence qu'elle ne ressentait qu'à moitié.

- ... j'amènerais peut-être un collègue.

Elle n'arriverait pas à être plus exhaustive.

Arrivée au bas du baisodrome promontoire, la Grincheuse se saisit des bocaux qu'elle avait laissés là. Elle sentait déjà son humeur retomber, décida de profiter de ce qui en restait.

- Tu sais quoi, Bambi ?

Un truc gentil, allez. Ça devait être possible à articuler, une fois.

- T'es plus cool que ce que je pensais.

Ouais, c'était super maladroit.
Elle faisait ce qu'elle pouvait.








I don't want to be saved
I wanna go down with you


Playlist
Theme song

L'essence de Green:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Queens of Disaster   Sam 7 Jan 2017 - 15:24

Green avait dit ok et avait ouvert la voie pour descendre. Elle n'avait pas fait mine de répondre à sa question, même pas une blague ou un ta gueule. Bambi ne s'en formalisa pas. Après tout elle lui avait laissé un échappatoire. Et elle avait fait tant de progrès en si peu de temps ! Pas besoin de brûler les étapes avec une question trop gênante.
Elle commencèrent à des-escalader, Green clairement à l'aise et habituée à l'exercice. Bambi, elle, faisait attention de ne pas trop forcer sur ses genoux et posait des mains précautionneuses sur la paroi. La soigneuse lui montrait les endroits les plus faciles, alors ça allait.

- J'amène pas vraiment de gens ici, au fait. T'es un peu la première mais te fais pas d'idées, hein. J'avais juste vraiment envie de retourner là mais j'avais pas envie que tu te perdes, non plus. Donc t'es venue.

Oh ! Bambi leva un sourcil. Elle parlait, finalement. Elle l'avait espéré à moitié, parce que jusqu'ici la conversation était remarquablement agréable. Elle lui donnait une impression de nostalgie, comme une de ces soirées pyjama entre filles où on jouait à action ou vérité et parlait de garçons. Bambi n'avait jamais su considérer les filles de son cours de danse comme de véritables amies, mais l'espace de ces moments, c'était facile de l'oublier et de faire semblant.
Non, elle ne se faisait pas d'idées. Green n'était pas devenue sa meilleure amie en une soirée et elle avait déjà plus qu'elle avait espéré.

- Mais si j'avais le choix...

Heureusement que Green ne la regardait pas, parce qu'elle devait avoir l'air idiote, avec sa bouche entrouverte et ses yeux écarquillés.
Au taquet.

- ... j'amènerais peut-être un collègue.

Et si elle se laissait faire, elle se serait mise à hurler comme une hystérique en gloussant. Soirée pyjama, jusqu'au bout.
Green venait de lui avouer qu'elle avait un crush.
Enfin, à demi mot.
Bambi n'allait pas essayer de fouiller pour savoir de qui il s'agissait : même si avec les indices qu'elle avait, ce sera pas bien compliqué. Elle se promit un peu de respect pour les secrets de la soigneuse. Après, si elle finissait par le découvrir sans faire exprès, elle n'y pouvait rien, oui ? Elle se contenta de commenter d'un « ooooooooh » plein d’intérêt tout en surveillant ses pieds pour ne pas tomber.

- Tu sais quoi, Bambi ? Celle-ci tourna la tête, intriguée. Elles étaient arrivées en bas du promontoire. T'es plus cool que ce que je pensais.

La bouche de la mère fit un parfait petit o alors que ses sourcils s'envolaient vers le haut de son crâne. C'était bien le truc le plus gentil que Green avait dit de la soirée, et ça avait l'air difficile à sortir. Elle fit l'effort de ne pas immédiatement se mettre à chialer et offrit un grand sourire à l'autre jeune fille.

« Oh Green ! Merci ! »

Cette exclamation si typiquement Bambiesque. Sans exagération aucune.

« Tu sais tu es vraiment quelqu'un d'extraordinaire toi aussi. » Pas d'exagération on vous dit ! « Merci de m'avoir montré ton endroit. Je sais pas qui tu voulais emmener ici mais … tu devrais. Si jamais ça se passe mal, parle lui du truc des lucioles pour détendre l'atmosphère. »

Elle sourit de nouveau sans bien savoir ce que ça voulait dire.
Elle était un peu contente.
De la soirée, de la conversation, du résultat. D'avoir décoincé Green sans le vouloir : petit miracle. Ça rattrapait ses tristes débuts.
Elle fit un vague signe pour indiquer à Green que c'était l'heure de rentrer au Grand Arbre. Les lucioles lui paraissaient une parfaite conclusion.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1617

MessageSujet: Re: Queens of Disaster   Ven 13 Jan 2017 - 15:14

The End


Ainsi les lumières des lucioles,
Qui dans leur chaleur vous isolent,
N'auront pas servi qu'à baiser,
Elles auront dans l'air diffusé,
Un parfum vivace d'amitié,
Qui sans prévenir vous aura lié.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Queens of Disaster   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Disaster Day Of Crisis
» Disaster : Day of crisis
» Disaster : Day of Crisis
» [FNO] - Riders of Disaster Motorcycle Club -
» le MANS steve Mc queens Buste 1/ 6 éme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-