Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   Sam 27 Fév 2016 - 21:02

La concentration, la voilà bien active. Pit gloussait tandis que les mots s’élevaient de la voix du Sinistre. C’était amusant, il le cherchait ? Il voulait que le Joker pense un peu plus, réfléchisse à ce qu’il pourrait faire de plus que de simplement lécher l’épiderme ? Le Chef ne s’attarda pas sur ce genre de question. Ça l’amusait au fond. Jouer à emmerder, jouer à se concentrer sur Death. Il saurait faire ça.

Les gloussements, qui ne cessaient pas jusqu’à maintenant, s’étouffèrent. Il voulait prendre un semblant de sérieux. Mais avec ce sourire suffisant, ce sourire qui s’affichait lorsque les liens du Jeu se formaient.

Toutes cartes, toutes poupées, étaient liées. Entre elles. Mères ou Garçons Perdus ou Chef. Parfois même… Garçons Perdus et Pirates.  Ce dernier groupe nourrissaient l’intérêt de Pit d’ailleurs, un intérêt à faire couler les affaires des autres, tiens... ce pourrait être un truc amusant et divertissant. L’esprit revint sur l’origine du raisonnement, tous étaient liés. Il devait bien avoir quelque chose pour déranger Death autrement que par ces imbéciles qui étaient si faibles qu’il se laissaient se noyer par… l’ennui éternel. Décidément, le Joker y voyait une grosse perte de divertissement ainsi que de matière. Mais bon, il n’était pas tombé souvent sur des suicidaires lors de ses quêtes de peaux.

Le sourire s’élargit, les prunelles brillèrent. Pit ne voyait de l’intérêt pour les personnes, que lorsqu’elles étaient vivantes en fait, ou s’il pouvait avoir leur manteau naturel.

- T’inquiète pas, je déborde d’imagination. Beaucoup de trucs sont comme des tours de passe-passe.


Un ton presque mielleux, le Chef des Raccommodeurs usait de plus en plus ce ton avec les gens. Avec les Cartes ou les Poupées avec lesquelles il jouait ces temps.

En s’asseyant à même l’herbe, Pit observa le ciel avant de laisser les iris retomber sur Death.

- Les paliers peut-être, mais ce serait déjà trop radicale, et ce n’est pas pour ce cas de figure.

Un temps, air songeur, concentré sur l’Eclaireur poussant un soupir.

- Je t’ai pas encore assez analysé, mais je sais que t’en a rien a foutre d’un coup de langue.

Ricanement. C’était drôle, selon Pit.

- Peut-être jouer avec un jouet que t’aime bien, je sais pas encore. J’ai mes sources qui pourraient bien m’aider pour trouver.

Un air satisfait se figea sur le visage marqué du Joker, un autre ricanement. Le Bouffon du Tyran savait était satisfait, parce qu’il avait obtenu une partie intéressante à ajouté au Jeu. Et aussi, voir jusqu’où il lui faudra aller. Comme pour d’autres, dont Heaven, ce cher oiseau dont il avait restreint la cage.
Ce qui l’intéressait, c’était le jeu à faire afin d’arriver aux réactions intéressantes. Il se saisit entre les mains du visage du Sinistre. Comme pour être sûr de ne pas rater une seule émotion, expression ou plutôt… non expression. Selon lui, c’était de la non expression. Ou de la lassitude, il n’était pas sûr. Il n’en savait rien.

- Je me demande, jusqu’où et par quoi faudra passer pour te faire réagir. Ça peut être si drôle.

Il tenta de retenir un rire, qu’il eut peine à contenir. Large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   Jeu 3 Mar 2016 - 19:31



Fossoyeurs de morts

with Pit





Le sérieux n'allait décidément pas au chef des raccommodeurs. Installé sur l'herbe, le regard perdu sur le visage du blond qui cillait des nuages à son propre faciès, Death l'écouta tergiverser sur les possibilités de l'atteindre lui, sans tressaillir à ses propositions, ni même marquer de l'intérêt. De fait, il n'avait qu'une satisfaction, lourde et discrète, n'étirant que vaguement les commissures de ses lèvres : celle de savoir ses envolés à l'abri des attaques du Joker.

Que Pit s'attaque à Flower, à Squint, ou à ceux qu'il tolérait à ses côtés ne lui faisait ni chaud ni froid. Cela ne représentait, au mieux, que des contrariétés passagères, que cela soit pour ses clopes, pour sa paix ou pour l'organisation de son propre espace de vie. Death aimait à ce que tout soit organisé, à ce que rien ne vienne troubler son train-train habituel. Il n'était pas un enfant fougueux et intrépide à l'image de Stealth. Il était de ces patients qui peuvent demeurer immobiles pendant des heures durant, sans se plaindre. Mais à se comparer à sa chef, Death eu un gloussement semblable à celui de Pit, murmurant.

« Tu n'auras qu'à déranger ma cheffe des éclaireurs, si tu veux m'embêter. Et m'en débarrasser. Ça, peut-être que cela pourrait fonctionner. » Merveilleuse idée que de ne plus avoir cette rouquine braillarde constamment sur son dos, à juger ses siestes, à l'enfermer avec les cartes, à ne jamais lui ficher la paix.

Death frissonna. De déplaisir. A se remémorer les cris de Stealth, il en vint presque à ciller sur les buissons pour guetter les pas de la jeune fille, ou les sabots de son maudit mustang.

Cela suffit au raccommodeur pour se rapprocher encore – encore et toujours ce maudit contact physique. Qu'avait-il celui là à toujours vouloir le toucher ? Désespéré, le Sinistre revint croiser ses lacs d'absinthe. Le front lisse de toute expression mais les prunelles troublées d'une vague interrogation. Sous les mains du Joker, le contraste se révélait à leurs teintes d'épiderme. Et sa peau était sans doute plus fraîche que l'atmosphère environnant.

Pâleur cadavérique, et commissures remontées comme un rideau, Death haussa un sourcil.

« Tu t'attends peut-être à ce que je te donne des indices ? Si tu as des sources si fiables pour te renseigner, alors elles sauront faire leur travail. Mais fais moi plaisir. Rapporte moi leurs propos. Je suis curieux de savoir ce qui me rend vivant, dans tout ce brouet. »

Hélas pour Pit, par ce contrat passé avec l'éclaireur, il venait de perdre un ascendant magistral sur le Sinistre – en tout cas, c'était ainsi que Death se le représentait. Car il n'avait plus à s'inquiéter du sort de ses dévastés, plus à craindre de voir leurs corps être retrouvés, écharpés et sans peaux. De voir briller aux mains du Joker les nombreux fils d'un nouveau rôle à leur imposer. Il avait été en colère, apeuré même, de ces manipulations de cet ennemi – mais pouvait-il vraiment le considérer ainsi ?

Aussi finit-il par plier à son contact, calant sa joue droite au creux de sa paume, de manière à s'y adosser plus confortablement. Le testait-il à son tour ? Peut-être bien. Et ses paupières s'alourdirent, fermant à demi les volets de sa conscience. Au fond, il se fichait bien des réactions du raccommodeur, tant que ce rire pouvait être étranglé dans sa gorge. Ce grincement persistant lui chatouillait les oreilles désagréablement. Tout compte fait, il ne le supportait pas vraiment, et là se trouvait une faiblesse.

Pit saurait-il la remarquer ?

« Cela risque d'être compliqué tu sais. » Avoua-t-il soudain, dans un murmure las. « J'espère que tu as de bonnes réserves de patience. Mais si tu tiens à rester à mes côtés, peut-être pourrais-tu m'expliquer tes raisons d'arracher le cuir aux os de tous ces enfants. J'avoue ne pas bien saisir l'intérêt d'un tel costume. Car si tu dois le présenter à Pan, nul doute que ce dernier ne trainera pas à te bannir. Ou tout du moins... » Nouveau soupir. « Bow s'en chargera. Bow sait y faire, pour chasser ceux qu'il trouve indésirable. »

Lui était passé entre les mailles du filet, avec adresse et presque chance. Mais nul doute qu'un esprit aussi enjoué, déterminé et inconstant que Pit saurait trouver une solution au bon moment, avant de se faire piéger par ses propres déperditions.






Revenir en haut Aller en bas
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   Jeu 3 Mar 2016 - 20:28

Grand sourire, c’était un spécimen intéressant. Sans nul doute, il fallait à tout prix éviter les vêtements autre que noir pour le Sinistre. Pit y voyait une grave erreur. Il fallait garder cette tête aussi blanche que les cadavres dépecés. Enfin, leur dos. Le Bouffon du Tyran avait cette habitude d’envahir les espaces personnels. On lui avait dévoré le sien, auparavant, il ne faisait que reproduire inconsciemment. Il fallait à jamais que cela reste inconscient.

Pit ricana, Death lui rappelait ces délicieux cadavres. Ces derniers étaient si dociles, si inutiles, jusqu’à ce qu’ils aient enfin un nouvel intérêt au Jeu.

Déranger Stealth ? Sourire encore plus large, c’était vrai qu’elle traînait un truc intéressant. Il faudrait envoyer Weasel faire la fouine. Le Joker n’avait pas de temps à perdre si la Poupée n’avait rien à offrir d’appétissant.
Le Chef des Raccommodeurs ne se penchait pas tellement sur ses collègues.

Il retint un rire. C’était faux, il était une bestiole insupportable pour Scar sans doute. Pauvre Chef des Sentinelles, il avait été hilarant.

Des indices ? Bien entendu que le Loyal s’en chargera, et peut-être d’autres cartes ou Poupées.
Mais de là à donner des indications… Pit s’apprêta à répondre mais il fut coupé par le Sinistre qui s’appuyait à sa paume. Maintenant il laissait les mauvaises habitudes de Pit se faire ? Ou bien le Chef le fatiguait peut-être ? Possible, possible. Ou pas. Le Joker n’avait rien d’un devin.

Et encore d’autres mots. Les paroles avaient quelque chose d’amusant, et à la fin. Pit ne dit rien directement, il se contenta de sourire. De ricaner, de glousser avant de relâcher enfin le Sinistre et de se tenir les côtes, plié par le rire.
Il avait pu se maîtrisé, mais cela ne durait pas toujours. Malheureusement, car c’était handicapant parfois.

Après une grande inspiration, le calme revenu, le sourire se fit presque hautain. Les yeux d’absinthe fixes.

- Nan, nan… je t’ai dit que je voulais bien jouer avec tes attitudes plutôt qu’avec quelques misérables cartes blanches comme toi. Faut juste pas que ça me lasse, mais ces temps je tiens encore longtemps, une chance non ? Quant à Bow…

Rire. Le Joker enroula ensuite l’index dans sa tressette avant de poursuivre.

- … Il sait sûrement. Peter aussi. Mais… c’est qu’un jeu, je suis inoffensif, je ne suis qu’un Bouffon royal. Un magicien, dont les tours de magie et les capes sont bien trop précieux pour risquer de disparaître avec un bannissement.

Le Joker se releva sèchement, évitant de se prendre dans ses bretelles pendues au pantalon. Faisant de grands gestes des bras, comme un magicien. Il sortit un jeu de cartes, et se remit à les mélanger.

- De toute manière je suis occupé. J’ai des dessins à faire, une réserve à amener. Je dois pas trop me salir ces temps, le Jeu en a besoin. Je verrai pour jouer un peu avec Stealth, mais je sais pas pourquoi… t’as l’air compliqué à faire réagir. J’espère pas arriver à la conclusion que déchiqueter des restes soit la seule solution amusante… mah, j’ai encore quelques temps avant de m’y remettre de toute manière. On verra, hein ? Hein ? Tu vas être amusant ?

Les cartes claquaient de plus en plus vite.

Est-ce que Pit était logique ? Ça dépendait. L’esprit savait une chose, il y avait eu une personne qui réagissait fortement lorsque le Chef des Raccommodeurs sortait de ce qu’elle avait prévu.
Impossible de se souvenir de qui, heureusement.

Un temps.

- Je sais quand même gérer mon Jeu, mon cher. Ce serait triste que je parte maintenant, non ? Je suis même sûr qu’une pluie torrentielle s’abattra sur l’île si ça arrivait. Mais là, je suis trop occupé à polluer le champ de vision de Bow justement.


Un autre rire.
Pit aimait l’influence qu’il a sur le Tyran, et ce sans devoir lécher les bottes comme le Chambellan. Le joker savait très bien qu’il agaçait son collègue, et il adorait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   Jeu 3 Mar 2016 - 20:55



Fossoyeurs de morts

with Pit





Abandonné au sol pour un nouveau fou rire persistant, Death grimaça clairement à entendre son hilarité retrouvée. Avant de se confronter à l’orgueil du chef des raccommodeurs. Là était son propre costume, sa mission et ce rôle auquel il se confortait auprès de Pan. Nécessaire, le bouffon l’était très certainement auprès du petit roi et Death ne pouvait qu’imaginer les difficultés qu’éprouvaient Bow à cet instant pour calmer les ardeurs hors-norme de cette étrange marionnette. Certains se retournaient contre le maître du jeu de manière bien trop franche pour ne pas être remarqué et, décevant Peter, étaient bien vite abandonnés aux affres du bannissement. Mais Pit louvoyait, fidèle et pertinent, capable de caresser la bête dans le meilleur sens du poil possible. En couvrant Pan de cadeaux, il en devenait indispensable. Aussi sa fierté avait de quoi en être nourrie et Death la comprenait bien mieux que ce rire qu’il ne pouvait réfréner.

« Shht... Tu as promis pour mes jolis oiseaux. Ne te retourne pas contre eux, Joker. Sois complaisant. Sois aimable, un peu. » Il n'était peut-être qu'un vague Sinistre, survivant de son procès et amené à plus de discrétion que de coutume. Mais il pouvait bien être un adversaire de taille, si le raccommodeur brisait leur pacte.

Death passa une main lascive sur sa nuque, et soupirant à nouveau, finit par hausser une épaule.

« Peut-être que d’une certaine façon je serais amusant pour toi. Va donc tailler tes jolis costumes. Amuse-les avec tes jeux de carte. Persiste et signe ton œuvre. Je n’en ai. » Lentement, il détacha ses mots. « Rien à foutre. »

Pesamment, ce fut à son tour de se relever. S’appuyant au tronc comme si ses jambes pouvaient le lâcher à chaque instant. Ses orbes noires cillèrent sur les bretelles, et les sourcils froncés, il se surprit lui-même d’une réflexion.

« Ceci dit, faire pleurer Peter ne serait peut-être pas une si mauvaise idée. Il commence à faire chaud, non ? » Et ses lèvres s’étirèrent d’un sourire menteur. Sourire d’acteur, comme il n’avait jamais vraiment pu l’être.

Une brise tiède vint agiter la tresse du raccommodeur. Et son regard en suivit le mouvement de balancier, à nouveau fasciné.

« Garde l’œil sur tes charmantes occupations. J’espère que ça sera un manteau intéressant. La réaction des autres enfants pourraient être intéressant, le jour où tu le présenteras. Peut-être même que je viendrais finalement. Par – curiosité scientifique. Disons. La peau humaine est si délicate à traiter. Il n’y a qu’à voir comment on la recoud. » Son passé de soigneur lui laissait comme un goût d’éthanol en bouche. Machinalement, il vint triturer les bonbons dans sa poche gauche.

En sortit un. Et se rapprochant de Pit, vint le lui glisser dans la paume. Susurrant.

« Nous nous retrouverons au même pilori. Fosse. » Avant de le dépasser. « Bonne soirée. »






Revenir en haut Aller en bas
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   Dim 20 Mar 2016 - 15:51

Aux mots du Sinistre, Pit sourit de plus bel. Un pacte, certes. Il ne comptait pas le briser. Enfin, un pacte… ce n’était pas amusant. Le Joker le voyait plutôt comme un jeu, un jeu dont il ne devait pas se lasser trop vite. Il risquerait de rater de quoi s’amuser. Le Chef des Raccommodeurs se dit qu’il n’aurait pas à faire trop d’effort, il ne savait même pas s’il était tombé sur un ou deux enfants morts de manière… bien trop propre pour l’île. Beaucoup trop.
Des peaux, très alléchantes. Un peu comme la belle neige immaculée, on a qu’une envie, la percer. C’était ce ressentit qui habitait Pit à cette instant, à imaginer des restes de cartes ou de poupée juste effondrés au sol.

Il adorait cette vision.

Le Joker verrait bien comment les choses tourneraient, il ne suivait que ce qui l’arrangeait. Et pour le moment, ce qui se jouait n’avait ni de plus ni de moins. Tout lui convenait, c’était un élément de plus pour empêcher une forme de recommencement trop répétitif.

Pit observa le bonbon dans sa paume et rît.

- Ouais, ça je sais très bien que les deux, on va finir par devoir changer de plateau de jeu. Mais ce n’est pas une perte, c’est une nouvelle manche qui réserve même de quoi évoluer encore plus.

Un rire.
Puis il se calma le temps de poursuivre.

- Quant au manteau, il ne sera présenté que dans un bon moment. Peut-être ici, peut-être ailleurs. Tout dépendra de l’avancée du Jeu, tout dépendra si on sera dans la seconde partie. Mais crois-moi, elle sera hilarante.

Gloussements, Pit lécha le bonbon puis fut pris par une énième crise de rires.

- Les peaux, elles sont encore plus délicieuses à lécher qu’un bonbon, tu sais ?

Le sourire pouvait lui déchirer les joues, alors que Pit se contentait de se tourner dans la direction que Death empruntait.
Impossible pour le Chef des Raccommodeurs de savoir si le Sinistre l’écoutait ou non. Il avait peut-être fatigué ce dernier. Il fallait parfois des nerfs d’aciers pour supporter ce rire trop sûr. Parfois, parce que certains n’y avaient aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1715

MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   Ven 8 Avr 2016 - 13:09

The End


Chacun croirait que fosse et mort sont supposées,
Dans l'harmonie la plus macabre s'embrasser,
Pourtant comme rien n'est simple au Pays de Jamais,
Le trépas et son lit à la lutte sont destinés.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fossoyeurs de morts [Flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 2010-11: [LIGUE] Le Monument aux Morts
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Naxx(la)ramas, seul les morts rejoindront leur tombe.
» La terre des morts
» Le livre des morts [récit à lire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-