Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: DODO ~ Riddle   Dim 10 Jan 2016 - 19:03

Pretty se retourna une énième fois dans son lit de fortune, dans sa cabane parfumée aux fleurs offertes quasi quotidiennement par Pit.
C'était une senteur très agréable qui embaumait de fait la pièce, et de jolies couleurs qui rendaient le lieu plus vivant, plus habité ; néanmoins Pretty ne s'y était jamais senti chez lui une fois les histoires terminées et le soleil couché.
Cela, parce qu'il était totalement incapable de dormir par lui-même ; que ne pas sentir un corps chaud tout contre lui, c'était lui fermer irrémédiablement la porte vers le sommeil.
Or, cela faisait précisément deux nuits que Pretty ne s'était pas trouvé de compagnon de dodo. Il y avait trop de travail et plus assez de temps pour chercher consciencieusement quelqu'un avec qui il pouvait dormir en toute confiance, sans risque de se faire poignarder pendant que sa conscience s'égarait aux le pays des rêves. Et il faisait chaud, aussi. Beaucoup trop chaud. Tellement chaud que personne n'avait envie de se coller à qui que ce soit, encore moins durant la nuit, brèves heures de répit durant lesquelles on pouvait avoir l'impression qu'il faisait plus frais. Pas question donc pour quiconque de partager son lit avec Pretty ou quelqu'un d'autre...

Pas de chance pour le garçon donc, cette période d'été infernal l'enfermait dans un cercle vicieux dont il avait un mal fou à se défaire. En plus de l'épuisement du aux litres d'eau qu'il devait ramener au Grand Arbre et en diverses endroits pour éteindre les incendies, le manque de sommeil commençait à peser lourd sur son corps. De vilaines cernes étaient apparues sous les yeux de La Fausseté et il baillait sans cesse durant la journée ; sans parler de la mauvaise humeur qui faisait ces temps-ci partie intégrante de sa personne.

Bref.
En ce moment, Pretty n'était pas au meilleur de sa forme.
Et ce n'était pas quelques fleurs, aussi charmantes soient-elles, qui allaient miraculeusement le guérir.
La jeune fille qui n'en était pas vraiment une poussa un long soupir avant de se relever avec brusquerie. Bon, puisqu'il n'arrivait pas à dormir malgré son esprit très clairement ensommeillé, il allait faire un tour. Histoire de faire quelque chose d'un peu plus productif que de se retourner encore et encore dans son lit improvisé -qui se révélait en fait être une accumulation de tissu et de peau en tout genre pour rendre le sol plus mou.

Pretty sortit finalement de sa cabane d'un pas lent et traînant, les yeux embués par la fatigue et par le sommeil. Il erra de ci de là, sans but, ne sachant en fin de compte pas trop quoi faire. Il n'était pas censé être dehors à cette heure avancée de la soirée, aussi fit-il un minimum d'efforts pour éviter les Sentinelles. Même si, au fond ça l'aurait bien arrangé de croiser quelqu'un : ça faisait toujours un compagnon de dodo potentiel.


Le Livreur aurait été incapable de dire depuis combien de temps il errait comme un zombie au milieu des cabanes. Peut-être bien qu'il avait fait plusieurs fois le tour du Grand Arbre ; peut-être bien qu'il ne s'était éloigné que de quelques mètres.
Cependant, il finit par apercevoir une autre forme de vie à travers le brouillard de son esprit léthargique.
Une autre forme de vie, alias une silhouette à l'évidence beaucoup plus grande et beaucoup plus âgée que lui.
A vrai dire, s'il avait les sens un peu plus en éveil, Pretty aurait sans nul doute fait demi-tour aussi sec devant un personnage aussi sombre. Il lui aurait suffit de détailler ces cheveux noirs de jais, ces nombreux bouts de métal percés dans sa peau, et ces yeux tout bonnement anormaux pour se dire que, lui, c'était pas un rigolo. Il l'aurait aussitôt écarté de la liste de compagnons de dodo potentiels et se serait certainement carapaté avant même d'être repéré.
Mais comme Pretty n'avait présentement pas les sens en éveil du tout et qu'il ne désirait qu'une chose, dormir, sa réaction fut toute autre.

Il s'avança en quelques foulées miraculeusement énergiques vers la personne à laquelle son cerveau collait d'office la pancarte "Compagnon de dodo inespéré. Le reste, osef". Une fois arrivé à sa hauteur, Pretty ne prit même la peine de se manifester -si tant est que ladite silhouette ne l'avait pas déjà remarqué-, ni même de se présenter ou de s'expliquer : il se contenta d'écarter les bras bien comme il faut pour pour mieux se blottir tout contre ce parfait inconnu.
Le garçon soupira d'aise. Ferma les yeux avec un petit sourire soulagé.
Il sentait déjà le sommeil le gagner, et pour de vrai cette fois.

Pretty commença à se sentir soudain beaucoup plus faible ; comme si toute la tension accumulée se relâchait d'un seul coup. La fourbe.
La Fausseté se sentit chanceler.
Il se demanda si c'était le décor qui tournait autour de lui ou bien si c'était lui qui avait simplement des vertiges.
... Il était en train de s'évanouir là, non ? Ou c'était juste le sommeil ?
Au pire.
Du moment qu'il pouvait rester blotti dans les bras de cette personne un peu plus longtemps, ce n'était pas très important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: DODO ~ Riddle   Dim 10 Jan 2016 - 22:25

Ce temps était désastreux, la pénurie de gibier, la multiplicité des tâches ingrates qu'on lui avait ordonné et cette température épuisante, donna à Riddle une envie furieuse de tout casser. Malheureusement pour lui, il faisait nuit noire et s'il venait à réveiller quelqu'un à cause de «choses stupides» comme «avoir faim», il serait sévèrement punit et n'aurait plus le droit au câlins de Max. Il restait donc assis, regardant les quelques yeux de lapins qui était rangés par couleur sur le sol à côté de sa veste qui d'habitude lui servait d'oreiller. Il y en avait 4, deux bruns et deux rouges. Il avait attrapé un lapin au beau pelage blanc qui était aussi gras et grand qu'un chien moyen. Ce qu'il était beau! Ces yeux là étaient pour une occasion spécial. Riddle savait bien que si aucune occasion se présentait avant demain matin, il les mangerait. Après tout les yeux, ça se conserve pas, sinon ils perdent de leur humidité et ça devient immangeable. Il se laissa glisser contre le mur de sa cabane, jusqu'à être complètement couché sur le vieux matelas grinçant et jaunâtre. Ah ce qu'il aimerait un peu de sucre pour accompagner tout ça...

Grownnh

Son ventre grognait. Il pouvait pas dormir, c'était impossible, pas comme ça. Tant pis, il allait se lever. Tout doucement, sans réveiller personne, il se glissa dehors et se mit à marcher en quête de quelque chose à embêter ou à manger. Il marchait en regardant ses pieds, courant puis s'arrêtant puis remarchant à bonne allure jusqu'à se fatiguer.

Oh une odeur de fleur se rapprochait de lui. Riddle ferma les yeux et huma l'air. Tout droit devant lui, il y avait la source d'une délicieuse émanation.

Les fleurs, ça se mange?

Il marchait les yeux fermés vers l'odeur mais ça semblait inutile. L'odeur venait à lui toute seule comme emportée par le vent...légère et simple. Le perdu ouvrit les yeux lorsque que l'odeur n'était plus qu'à quelques mètres devant lui. Ce qu'il vit lui fit sourire. Une ombre s'avançait vers lui assez rapidement.
Que pouvait elle bien lui vouloir?
Un combat? Si tard impossible.
A manger? Il serait bien déçu car le tatoué n'avait pas pris les yeux avec lui.
Une indication? Un perdu qui était réellement perdu, c'était vachement ironique.
Non, le marmot qui sentait la fleur décida d'ouvrir grand ses bras et de serrer l'immense corps de Riddle, dès que celui ci fut à sa portée. Tandis que ce dernier surpris, l'enlaça aussi, les deux corps se mêlèrent dans une drôle d'étreinte. La petit chose soupira, elle semblait se ramollir et devenir toute tendre comme un steak. Le monstre -ventre de Riddle- se mit à grommeler.

Tu n'es pas un steak... Il dit ça comme s'il était extrêmement déçu, soupirant. Alors qui es tu?

Le marmot ne semblait pas vouloir répondre, ou ne pouvait il pas le faire, trop serré qu'il était. Riddle ennuyé de ne pas avoir de réponse, ajusta sa prise sur les côtes du petit et le souleva du sol afin de voir son visage. Les yeux dans les yeux, le tatoué réfléchissait. Ce visage aux traits fins et féminins, ses yeux bleu que le tatoué pouvait à peine voir dans cette obscurité et cette bouche délicate lui disait quelque chose. Hum... C'était le garçon fille ou la fille garçon Compliqué tout ça!
Les fleurs. Ses cheveux sentaient bon, un doux parfum fleuri qui faisait frissonner Riddle.

Tu sens bon. Mon odeur n'est pas comme là tienne, je sens la mousse. Toi, tu sens la... Il huma l'air...la rose musquée.

Il le reposa à terre et fatigué par cet effort, il décida de s’asseoir en face du gamin.

Qu'est ce que tu fais dehors?
Il repensa aux yeux qui l'attendaient dans sa cabane. Il la tenait là son occasion spéciale, partager ce repas avec un beau gars! Quoi demander de mieux! Tu as faim?
Revenir en haut Aller en bas
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 454
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: DODO ~ Riddle   Lun 11 Jan 2016 - 0:32

Pretty, plus encore que d'être soulagé d'enfin trouver quelque chose à câliner afin de mieux laisser les nimbes du sommeil le gagner, se sentit véritablement réconforté, à l'abri, lorsque l'inconnu l'entoura à son tour de ses longs bras -malgré la surprise qu'il devait actuellement ressentir. La Fausseté se blottit alors un peu plus contre cette gentille personne en se sentant tout à coup plus léger.
Et plus mou.
Il n'avait plus l'impression de bien tenir sur ses jambes, et il était presque sûr que sans l'étreinte de cette grande et aimable silhouette, La Fausseté se serait écroulé par terre comme une nouille. Son corps réclamait le repos qu'il n'avait pas eu depuis déjà trop longtemps, et ce avec une certaine insistance.

Aussi Pretty ne répondit-il pas lorsque la silhouette l'interrogea -de toute façon, il n'arrivait plus à discerner comme il le fallait rêve de la réalité. Qui irait se demander si le livreur était un steak ou non, hm ? Ce serait vraiment trop bizarre, comme commentaire. Plus encore lorsque le ton prononcé avait des airs de déception. Sérieusement ! Pretty n'était pas à manger et ne ressemblait surtout pas à un steak. Et ce serait son poing dans la tronche de quiconque oserait le lui affirmer... Enfin, son poing dans la tronche viendrait plus tard. Il n'avait pas vraiment le courage de s'adonner à une activité aussi épuisante pour le moment.
La seconde question en revanche paraissait plus appropriée à la situation. La Fausseté ne répondit pas pour autant.
Il voulait juste dormir.

Et à vrai dire, c'était plutôt une sacrée chance qu'il ait été à ce point dans les vapes, car ce qui suivit aurait totalement justifié un bon coup de pied entre les deux jambes de la part de Pretty.
Parce que, horreur, la silhouette décida de le soulever.
Pas brutalement ceci dit. Pas même méchamment.
Pas même longtemps.
Il avait simplement dû vouloir identifier qui était l'espèce de peluche nocturne qui venait s'agripper à lui en pleine nuit.
Boy avait déjà fini le nez amoché pour avoir porté Pretty. Celui-là s'en sortait visiblement très bien, puisque ce fut tout juste si La Fausseté eut la volonté de grogner.
De grogner comme un lionceau. Comme Freckles.
De toute façon, demain, il se vengerait. S'il y pensait.
Le personnage mystérieux finit donc par, ô miracle, laisser les pieds du livreur toucher la terre ferme. Il tituba un peu mais parvint à tenir debout malgré l'écrasante fatigue.

Tu sens bon. Mon odeur n'est pas comme là tienne, je sens la mousse. Toi, tu sens la...la rose musquée.

Oh. C'était gentil ça. Pretty l'aurait remercié en bonne et due forme s'il en avait eu le courage. A la place, il  saisit l'occasion lorsque cette décidément bien grande silhouette s'assit face à lui : La Fausseté s'installa sans plus de cérémonie sur les genoux du gentil bonhomme tout en se blottissant contre son torse. C'était très confortable, ainsi.
Tellement confortable qu'il menaçait plus encore de s'endormir et de laisser en plan le pauvre inconnu, qui faisait pourtant preuve d'une compréhension surprenante à son égard.

Qu'est ce que tu fais dehors? Tu as faim?

Pretty daigna enfin répondre. D'un mouvement de tête négatif, ignorant totlement à quel genre de mets songeait présentement son interlocuteur. Puis il murmura tout doucement :

J'arrivais pas à dormir...

Ce serait certainement tout ce que tirerait cette personne de Pretty, qui se sentait finalement céder face à l'appel séduisant du sommeil. Sa tête s'affaissa et sa respiration devint caractéristique de celle d'une personne profondément endormie, régulière et aisément reconnaissable.
Pretty avait une chance plutôt insolente d'être tombé sur une personne qui n'était pas fondamentalement mauvaise, ni prête à l'écorcher vif pendant son sommeil. Une chance vraiment insolente. Des garçons perdus étaient morts pour moins que ça et pour plus bête encore.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DODO ~ Riddle   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réveil puis dodo...
» Mon nabaz ne veut pas aller au dodo
» .:Petit moment de dodo ZZZzzzzZZZZz!!! =):.
» Custom Set Sleep-Bombing, alias "Dodo-Boum"
» Monsieur.Dodo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-