Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: [Flashback] Woods an' Chill   Dim 3 Jan 2016 - 16:41

C'était si classique qu'il n'était même pas agacé, ou juste un brin, alors qu'il vaquait à travers les feuilles craquantes et se prenait les chevilles dans les ronces. La température était insoutenable et il avait l'impression de suffoquer dans la chaleur moite même à l'ombre des arbres. Franchement il aurait eu mieux à faire qu'une partie de cache-cache non-consentante. Où était donc cette fichue bimbo alors qu'il avait, pour une fois, besoin d'elle ?

L'une des jeunes sentinelles (si menue qu'il avait l'impression qu'elle venait tout juste de sortir des couches) s'était blessée lors de sa routine et avait besoin de réconfort. Ce n'était tout de même pas lui qui allait lui frotter les joues et lui tresser les cheveux, non ? Ce genre de boulot n'incombait pas aux individus masculins qui avaient encore un semblant d'ego dans leurs veines. Et puis il était bientôt l'heure de préparer le dîner alors il lui avait dit d'attendre - appelant tout de même une plus âgée pour veiller sur la gamine, qu'il irait chercher mommy, qu'il la ramènerait par la peau des fesses s'il le fallait. Même si celles-ci étaient occupées ailleurs.

En vérité, et il le savait sans l'avouer, il s'agissait surtout là d'une excuse pour passer ses nerfs sur quelqu'un qui le méritait assez pour qu'on ne crie pas à l'injustice. Il se sentait un peu coupable pour l'accident, s'était dit qu'il aurait du envoyer quelqu'un avec pour la chaperonner. Mais il était en manque d'effectifs parce que tout le monde était occupé et n'avait pas voulu s'atteler lui-même à la tâche. Enfin bon, de toute manière Love n'avait pas à disparaître comme ça sans l'avertir. Point.

Après une courte enquête auprès des quelques enfants qu'il avait croisé, il avait pu savoir plus ou moins vers où elle s'était dirigée. Pour une fois, le fait qu'elle ne passe pas inaperçue l'avait arrangé. Mais s'il la retrouvait à faire la sieste quelque part à l'ombre - et c'était sincèrement encore le meilleur des scénario - il allait lui passer un savon. Elle ne l'écouterait pas, le considérerait probablement comme un chiot trop bruyant, mais c'était ainsi que fonctionnait leur relation de Chef et Mère depuis aussi longtemps qu'il pouvait s'en souvenir. Il avait fini par s'y faire

Alors qu'il perdait tout espoir en sa chasse - et après avoir du s'arrêter pour retirer une grosse écharde de son pouce à coups d'incisives - il cru entendre des voix au détour d'un gros caillou (peut-être qu'on disait rocher à ce niveau, peu importe).

Croisant les bras sur son torse et ne devant pas faire un grand effort pour que son visage paraisse mécontent (c'était plus ou moins son expression naturelle), Scar contourna le rocher pour découvrir sa Mère absente en une compagnie qui lui fit serrer les dents et les lèvres jusqu'à que leur ligne devienne aussi fine que ses yeux bridés.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Mar 5 Jan 2016 - 22:16

Il fallait parfois passer le temps, lorsque l’on en avait à revendre. Et comme sans doute personne ne donnerait de peau de Garçon Perdu à Pit en échange de temps, le Chef des Raccommodeurs avait fait autre chose de ce fameux temps.

Après avoir veillé à ce que la Mercerie marche à merveille, à avancer les costumes pour le cher Tyran. Coudre et raccommoder, veiller à ce que les plus précieux des tissus ne soient pas touchés par des mains qui n’y avaient pas droit. Il faudrait prendre la peau de ceux qui y touchaient sans accords de la part du Chef. De quoi se faire des gants en cuir.

Et le Joker était surtout fatigué, épuisé aurait été un grand mot. Il fallait distraire le Roi des Enfants Perdus, et donc y sacrifier des heures de sommeil.

Ce ne fut qu’une fois en temps libre, que Pit put aller voir dehors. Et croisa la Mère des Sentinelles.
Ils avaient un point commun qui ne ressortait pas chez beaucoup de Perdus, c’était donc assez naturel, enfin, habituel pour le Joker. Un air du passé, une routine.

Dans les alentours, c’était souvent plus calme, et donc mieux.

Ils avaient pu se détendre, à leur manière.

Et ensuite, ils poursuivaient à ne rien faire de productif, vers le rocher. Pit pouvait embrasser la Lascive, sans doute comme il l’aurait fait dans le passé. Juste pour le geste, juste pour le plaisir, mais jamais de sentiment évidemment. Il fallait en avoir ? C’était possible ? Bien sûr que non.
La Poupée de Vide était agréable, il n’y avait pas cette angoisse au fond. Et même si c’était du vide, la Fosse pouvait la prendre dans ses bras. Le vide et la fosse ça s’entend bien non ?

Il n’y avait pas vraiment à penser à un Bannissement avec elle, bien qu’elle soit au bord d’un précipice, elle ne tombe pas.

Alors que le Joker comptait renouveler un baiser, il fut interrompu par… ce cher Scar.

Il ne disait rien mais… Pit ne pouvait simplement pas retenir un léger rire, bien que tout de même… heureusement qu’il n’arrivait que maintenant, et dommage aussi… parce que c’était un peu de tranquillité dans le Jeu.

- Hello, tu sais… ta tête casse un peu la bonne ambiance, là. Souris un peu des fois.

Large sourire amusé, plus taquin qu’agacé évidemment. Le Chef des Raccommodeurs lâcha Love, il ne fallait tout de même pas accentuer la mauvaise humeur de Scar.

- Dude… tu vas avoir des rides sans même grandir, avec cette tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Lun 11 Jan 2016 - 23:06

Elle n'était pas amoureuse de Pit, jamais.

Elle n'était pas amoureuse quand elle le guettait, elle n'était pas amoureuse la première fois qu'elle avait décidé que cela ne suffisait plus. Elle n'était pas amoureuse quand ils jouaient, elle n'était pas amoureuse quand il l'embrassait. Rien de ce qu'elle faisait avec lui n'était teinté d'affection, à vrai dire elle ne vouait au Chef qu'une attirance superficielle, aussi vide qu'elle-même pouvait être.
Elle aimait ce qu'elle voyait dans ses yeux lorsqu'elle s'y mirait, elle aimait ses regards envers elle. Trophée à valeur d'objet, rien de plus. Pas indispensable mais dont il était difficile de se détacher. Une forme de thérapie, auraient dit certains.

Tant qu'ils y trouvaient un équilibre.

Elle n'avait pas quitté sa Cabane pour chercher Pit. En réalité, elle ne l'avait fait qu'en quête d'un endroit où faire la sieste. Ses plans avaient changé lorsqu'elle avait croisé le regard du Joker, que s'était installé un accord tacite pour aller jouer ailleurs. Un peu plus loin, histoire de n'effrayer aucun enfant trop jeune.


Elle était contre lui, à se laisser embrasser avec une lasse indolence. Ici, on tuait le temps comme on le pouvait et leurs sales habitudes n'avaient que l'intérêt d'être proscrites, déjà d'un autre que monde que celui dans lequel ils étaient installés. Mais Love ne grandissait pas, jamais. Il fallait des émotions pour cela, et elle-même n'éprouvait, en compagnie de Pit, qu'une vague sensation de satisfaction - rien de suffisant.

Alors qu'elle entreprenait d'allumer une cigarette, une interruption la fit légèrement relever la tête : le Chef des Sentinelles venait de débarquer sur la scène du crime. Elle le fixa sans ciller, se détachant lentement de Pit alors que ce dernier commentait :

- Hello, tu sais… ta tête casse un peu la bonne ambiance, là. Souris un peu des fois.

Il la lâcha, elle alluma sa cigarette. Sourire las du bruit, des enfantillages. Il était drôle, Pit, à ne pas avoir peur. Et foutrement dangereux aussi, elle lui devait au moins cela.

- Dude… tu vas avoir des rides sans même grandir, avec cette tête.

Grandir, c'était déjà fait. Elle garda ses réflexions pour elle, cracha un rond de fumée.

- Bonjour, Scar.

Imperturbable, à peine intéressée. De toute façon, il ne fallait pas être un génie pour comprendre que l'arrivée d'un troisième larron risquait de mal tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Mar 12 Jan 2016 - 20:11





Évidemment, l'autre blondinet ne pouvait pas garder sa bouche de clown fermée plus de cinq minutes sans faire de l'hypertension. De l'attention, de l'attention, toujours y être au centre. Matin, soir, midi, ça devait être infernal d'être dans sa tête.

« Et d'où tu penses que j'ai quelque chose à foutre des rides ? » Ton blasé.

Franchement, est-ce qu'il avait l'air du genre de type à se soucier de ses pattes d'oies alors que la moitié de son visage avait déjà l'apparence et la douceur d'une joue de momie ? Le Joker avait meilleur temps de réviser ses piques pour la prochaine fois qu'il serait d'humeur à batailler avec et donc jamais. Il préférait garder ce garçon malsain à un gros périmètre de distance. Et son aversion n'était pas infondée. Il aurait d'ailleurs préféré que Love s'en tienne éloignée, mais il n'était pas Dieu non plus pour estimer ''possibles'' ses chances de persuasion.

« Bonjour, Scar. »

Il se tourna vers la Sentinelle, celle-ci apathique comme à son habitude. Il aurait pu lui enlever sa cigarette d'une chiquenaude sur le bec, l'écraser sous le talon de sa ranger, il en avait presque envie; ça ou la lui prendre pour calmer ses propres nerfs. Mais connaissant la Mère, elle se serait sans doute contenter de hausser les épaules, en sortant une autre de sa poche, rabaissant encore davantage sa prétendue autorité même s'il doutait pouvoir creuser bien plus profond dans le trou de l'irrévérence (En vrai, il n'avait techniquement aucune autorité sur elle, mais chacun devait respecter ses tâches et pour ça il n'hésitait pas à intervenir).
De toute façon la fumée lui brûlait la gorge et il ne comprenait pas qu'on puisse s'infliger le feu par volonté. Enfin bon.
Alors il se contenta de l'ironie, qui était une amie très fidèle et aurait du être, à son avis, la dixième muse. « Celle qui interroge en feignant l'ignorance » Avec un doigt d'honneur éternel.

« Toi, ici ? Quel heureux hasard, non ? Et en si...» il glissa un coup d'oeil ambré à Pit et soupira la fin de sa phrase « médiocre compagnie. Mais vous êtes adorables, très bien assortis au fond. Du coup je suis presque mal de devoir écourter votre goûter. »

Il regarda un instant ailleurs; les troncs des arbres, les feuilles, l'herbe, les arbres, monocorde monocorde monocorde, puis revint à Love et ajouta d'une voix moins aimable et plus agacée:

« Non en fait j'en ai rien à faire. Bouge tes fesses Mommy, on y va, dis adieu à ton boyfriend »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Ven 15 Jan 2016 - 11:29

Jamais le sourire ne pouvait disparaître, trop amusé. L’entrée de Scar était des plus distrayantes.
Il ricanna à la réponse du Chef des Sentinelles. Pourtant, il avait été bien gentil de faire abstraction de l’horreur sur ce visage asiatique. Heureusement que ce n’était pas lui à sa place, le manque d’humour l’attristerait.

- C’est juste histoire de pas aggraver ton cas.

Sourire, sourire, sourire, et encore et toujours sourire.
Faussement boudeur sur le visage, rapidement la moue s’en alla, il fallait toujours reprendre le sourire. Juste le sourire.

Un temps, le Rouge parlait. Il parlait à Love, qualifiant au passage le Joker par des themes péjoratifs.
Pit en rit.

Il le sacait très bien que Scar ne l’aimait pas vraiment, il ne pouvait pas exiger de lui plus de gentillesse qu’il ne pouvait donner. Le Chef des Raccommodeurs n’était-il pas plein de bonté ? Un autre gloussement.
C’était que le Chef des Sentinelles était hilarant pourtant. Cependant, l’ironie se devinait à quatre kilomètres, si on connaissait Scar. Du moins, sur la vision que ce dernier a de Pit. Mauvaise.

Ce n’était pas grave, Pit cessa de ricaner. N’affichant qu’un large sourire, un point hautain peut-être. Les iris d’absinthe savaient pourquoi, et c’était intéressant. Cette partie de Jeu avait eu de quoi faire mourir de rire le Joker. De quoi le conforter dans sa logique.
Le regard ne changea pas, toujours fixé sur le Rouge. Même lorsque ce dernier ajouta qu’il s’en fichait, et que Love devait bouger ses miches et dire aurevoir à son « Boyfriend ». Un autre ricannement. L’appellation avait de quoi provoquer le rire du Chef des Raccommodeurs. C’était que ce n’était absolument pas ça, c’était que Scar n’aimait pas ce jeu-là.

Ce n’était pas faute d’avoir essayé.

Alors ce fut Pit qui se leva, sourire ancré aussi profondément que la fosse qu’il était le permettait. Il avait eu une folle envie de jouer avec le nom de ce cher cher cher le Rouge.

- Mais mais mais mais, détend-toi. Tout roule, tout coule. Pas besoin de Scarcasmes, voyons.

Un autre rire, c’était que sa phrase le faisait rire. Oui, tout allait bien, tout roulait, et la confiance exagérée du Tyran coulait à flot.
Le Joker aimait bien la disposition des rôles sur l’île, pour le moment.

Il sortit un paquet de cartes de sa poches, il le mélangea, puis s’amusa à se faire un petit tour de magie pour lui-même tandis qu’il ajouta.

- C’est important de se reposer tu sais ? Rien que sans avoir de scarrières-pensées, ça aide.

Grand sourire, détendu.

- Love, ça risque de te fatiguer de devoir dire adieu à ce « Boyfriend », tu penses pas ? Il faudrait le chercher, peut prendre du temps.

Oui, le Joker s’amusait à jouer au plus idiot. Pit avait pris un air un peu hautain, se forçant à être sérieux. Bien qu’à la fin de ses mots, il reprit son grand sourire, laissant ses cartes de côté. Ca se voyait très facilement, qu’il jouait à l’imbécile. Qu’il titillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Dim 17 Jan 2016 - 18:44

- Toi, ici ? Quel heureux hasard, non ? Et en si... médiocre compagnie. Mais vous êtes adorables, très bien assortis au fond. Du coup je suis presque mal de devoir écourter votre goûter.

Ironie mordante, ironie piquante. Love adressa à Scar un regard mort, profondément indifférent. Elle n'avait rien contre le Chef de ses Sentinelles, réellement. Mais quand il s'agitait ainsi, il la fatiguait profondément.

Non en fait j'en ai rien à faire. Bouge tes fesses Mommy, on y va, dis adieu à ton boyfriend

Devant l'appellation, un sourire amusé vint étirer les lèvres écarlates de Love. Pit, son boyfriend. Et puis quoi encore. Une telle notion impliquait Amour et Fidélité et Love n'avait ni l'un ni l'autre. Avec une vaseuse curiosité, elle observa le Joker se lever et s'adresser au Rouge :

- Mais mais mais mais, détend-toi. Tout roule, tout coule. Pas besoin de Scarcasmes, voyons.

Le sourire de Love s'agrandit, se chargeant d'un amusement félin. Quel sale gosse. Mais c'était ce qu'elle appréciait chez lui, entre autre : il n'avait aucun foutu sens du danger.

- C’est important de se reposer tu sais ? Rien que sans avoir de scarrières-pensées, ça aide.

Pit aggravait son cas. La Lascive l'observa, soufflant une bouffée de cigarette.

- Love, ça risque de te fatiguer de devoir dire adieu à ce « Boyfriend », tu penses pas ? Il faudrait le chercher, peut prendre du temps.

Soupir. La réflexion était drôle, le fait qu'elle soit d'un coup impliquée dans l'échange moins. Avec une langueur évidente, elle prit appui sur un arbre pour se relever, lentement. Remettre ses cheveux en place, battre des cils. Un pas vers Pit, un autre, jusqu'à être à ses côtés.

- Tu me fatigues déjà.

Ils avaient fini de jouer, de toute façon.

Un regard vers Scar.

- Il s'est passé quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Dim 17 Jan 2016 - 22:03





Pit se payait toujours ouvertement sa tête, se moquant sans que son discours n'aie ni queue ni tête, et plus il continuait, plus Scar avait envie de tordre son petit cou de styliste. Il se demandait bien comment ce type pouvait avoir autant d'amour-propre alors qu'il était un tel gaspillage de matière organique. Enfin, pas que lui-même en possède vraiment, mais au moins il ne faisait pas de jeux de mots aussi ridicules.

Il décida qu'il avait tout autant intérêt à l'ignorer comme un petit garçon pénible et collant mais l'autre continua à jacasser, jacasser encore et jacasser toujours. Piaillant tel un demeuré d'une plaisanterie qu'il était le seul à comprendre. Une minute de silence je vous en prie pour tous les raccommodeurs qui devaient supporter ça à longueur de journée.

« Tu me fatigues déjà. »

Love salvatrice, une pensée cocasse. Mais là tout de suite il l'aurait bien étreint de gratitude, sauf qu'il ne faisait pas ce genre de choses bien entendu. Et puis leur fraîcheur mutuelle était une signature, il ne fallait pas changer les bonnes choses.

« Il s'est passé quoi ? »

Elle lui avait jeté un coup d'oeil et il en avait profité pour soutenir ce regard nonchalant qui n'en avait rien à faire. Il aurait bien aimé pouvoir faire preuve du même détachement, lui qui se croyait éteint et sans but, et qui visiblement avait encore beaucoup à apprendre. Son propre vide était noir, tourbillonnant et blessant; il enviait celui de la Lascive.

« Une des gamines s'est cassée la jambe, tombée d'un arbre. Mais ça tu le saurais déjà si tu faisais ton foutu job. C'est quand même pas moi qui vais commencer à souffler sur leurs bobos, c'est un boulot de gonzesse. » il s'était approché pour la défier de sa hauteur, la colère lui donnait ce genre de confiance. « Plutôt que d'aller rouler par terre avec n'importe quoi... » Phrase en suspens.

Le Joker était désormais assez proche - un peu trop même - pour qu'il n'ait pas besoin de le regarder quand il l'insultait. Ces petites joutes de mots n'étaient pas son truc mais il ne pouvait pas se rabaisser non plus à le frapper. Pas que l'envie manquait, il avait un passif avec le clown qui aurait mérité un passage à tabac, mais il n'en serait pas sorti indemne. Soit Pit l'aurait battu - il était bien plus vicieux que lui-même - soit il l'aurait de toute façon attaqué sans raison valable et aurait du en répondre devant Peter qui aimait beaucoup trop ce blondinet morbide.
Et il avait envie de garder intacte l'autre moitié de son visage alors non merci. En plus la symétrie n'était vraiment plus dans l'air du temps, il n'aurait plus manqué que il ait l'air has-been.









No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Mar 19 Jan 2016 - 15:56

Le Joker gloussait, laissait son esprit vagabonder ailleurs. Love n’aida pas à calmer cet amusement, sa première phrase n’eut pour effet que de faire naître un autre rire.
Puis, il se contenta de sourire, tandis que la Mère demandait ce qui s’était passé. Et Pendand que Scar répondait. Pit eut d’ailleurs les sourcils qui se relevèrent à la phrase de son collègue. Eh bien, c’était qu’il ne l’aimait pas tant apparemment. Qu’elle dommage. C’était à se demander pourquoi, non ?

Un autre rire léger.

Il avait imaginé le Rouge devoir souffler sur les bobos des Sentinelles, c’était marrant. Même si ce ne fut que bref.

Et donc ? La suite ? Pit n’avait vraiment rien à voir avec tout ça en fait, il ne s’occupait que des Raccommodeurs. Il était juste là, à ce moment, quand Scar retrouva enfin la Mère de son groupe.
Le Jojer se demandait si la gamine dont il était question ne devrait pas plutôt aller directement à l’Infirmerie, plutôt que d’être indirectement la source d’un désagrément pour le pauvre Scar qui devait supporter la présence du Joker. Ce dernier souriant tant.

Le Chef des Raccommodeurs sembla réfléchir, les yeux divaguant çà et là.

Un gloussement, qu’il tenta de retenir. Mais les épaules étaient déjà secouées un peu plus par le rire qu’il essayait de retenir, sans se soucier de ce qui pouvait se passer autour de lui.

Le calme revenu, Pit se décida de se mettre à ajouter un autre grain de sel, pas bien méchant. Il n’était pas un être mauvais après tout.

Mains dans les poches, bien qu’un mouvement de son épaule, et ses rires bloqués, lui firent un peu souffrir sur ses hématomes nés des séances de tape de cette chère Lacerate.

- La pauvre a besoin d’un bisou magique plein de passion, pour réparer l’os ?

L’air interrogatif sur le faciès trop souriant, le Joker finit par ajouter, ou se contredire.

- Bon en fait, on s’en fout de ce que je pense pour ça. Pourtant, Scar s’y connaît bien en blessure.

Pas de ton moqueur, ce serait trop facile. Juste un haussement d’épaules qui retirèrent le sourire du Joker. Un instant. Suivit d’un roulement des iris, comme agacées.
Ces satanées marques avaient le don de finir par déranger.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Mer 20 Jan 2016 - 21:23

- Une des gamines s'est cassée la jambe, tombée d'un arbre. Mais ça tu le saurais déjà si tu faisais ton foutu job. C'est quand même pas moi qui vais commencer à souffler sur leurs bobos, c'est un boulot de gonzesse. Plutôt que d'aller rouler par terre avec n'importe quoi...

Proche, le Rouge. Proche et emplie d'une réprobation aussi manifeste qu'insignifiante. D'autres auraient sans doute été impressionnés par l'attitude de Scar, par la hauteur de laquelle il la toisait. Mais Love était complètement insensible à ses crises, trop vide qu'elle était.

Trop habituée, aussi.

- La pauvre a besoin d’un bisou magique plein de passion, pour réparer l’os ?

La remarque du Joker résonna, tendant ou détendant l'atmosphère, elle n'aurait su que dire. Love tourna la tête vers lui, lui adressant un regard dénué d'expression.

- Bon en fait, on s’en fout de ce que je pense pour ça. Pourtant, Scar s’y connaît bien en blessure.

Il n'était pas utile, il faisait du bruit. Love fronça légèrement ses sourcils, hésitant légèrement sur la manière de se conduire. Elle se foutait que Scar commence à frapper Pit, mais elle ne voulait pas que la petite ait à attendre. C'était sans doute ce qui la poussa à bouger.

La Lascive fit un pas en arrière, adressant à Scar un regard mortellement sérieux. Qu'il reste en place, elle saurait s'occuper du Chef des Raccommodeurs.
Une pirouette, légère. Love s'approcha de Pit et  glissa ses deux mains de chaque côté de la tête du Joker, l'attirant à elle avec une froideur impérieuse. Pour lui bouffer les lèvres, faire monter la température une fois encore. S'accrocher à lui en un baiser langoureux, sans âme - peu importait.

Jusqu'à lui mordre la langue.

Elle n'avait pas été brutale, mais ne s'était pas retenue pour autant. Pas assez pour trancher, assez pour faire mal. Elle se détacha de lui souplement, lui adressant un regard las.

- Tais-toi mon coeur.

Arrête de faire du bruit.

Ce serait toujours plus efficace que de frapper.

Se retournant vers Scar, la Lascive lui adressa un signe de tête.

- Tu n'as qu'à me montrer où est la petite. Je ferai mon job, après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Ven 29 Jan 2016 - 12:53

Il les regarda d'une moue dégoûtée, dégoûtant vraiment. Mais il ne dit rien. Parce qu'ils les auraient retourné contre lui, ses mots, et traité de jaloux sûrement dans la foulée. Ce qui était vraiment éclatant vu qu'il se serait plus volontiers trépanné avec une cuillère plutôt que de mélanger sa bouche avec une des leurs. Surtout celle du Joker, immondice. Individu masculin méprisable bien loin de ses intérêts. Si pour autant on pouvait considérer qu'il en avait, des intérêts.


En revanche, il avait bien envie de lui ficher les doigts entre ses lèvres. De préférence les phalanges, de préférence ses dents.


<< Tu n'as qu'à me montrer où est la petite. Je ferai mon job, après. >>

Il eut un bref sourire de plaisance. Celui-ci dénotait faux sur sa face mais ça ne faisait rien. Il se soucierait d'être convainquant le jour où il danserait sur les planches. De ce fait jamais.

<< Mais bien sûr mommy. Prends bien ton temps, tu veux peut-être que je te dessine une petite carte, pourquoi pas. >>

Il ne fallait quand même pas qu'elle se presse la petite Love, ç'aurait été mauvais pour son coeur. À force de glander qui sait comment son corps réagirait à l'effort prononcé...impensable.

Sur ces paroles il songea à partir, se détourna, se réfréna finalement. Les relents de moutarde de sa colère n'avaient pas encore désertés ses sinus et son humeur était assez dans l'ombre pour qu'il ait envie de la provoquer encore un peu cette mère. Elle était tellement peu réactive que ça vous donnait envie de voir jusqu'où vous pouviez pousser sur le terrain de la chiantise.

<< Ou alors vient pas du tout, reste là, on trouvera bien quelqu'un pour te remplacer. C'est pas comme si t'étais essentielle. T'as qu'à repartir avec l'autr, brode-toi des jarretelles et vivez heureux. Vous raccolerez ensemble ce sera chou. >>

Autant pour la psychologie inversée, il pensait finalement pas que ça fonctionnerait. Mais il avait lâché son truc alors bon qui vivra verra ou quelque chose comme ça.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Sam 30 Jan 2016 - 22:27

Alors que l’esprit se concentrait un peu plus sur les marques douloureuses laissés par l’un de ses jeux, il comprit que Love venait vers lui. La discussion était finie ? Déjà ? Mais il n’avait même pas eu le temps de prendre un fou rire…
Au moins, quand elle s’approcha et lui prit la tête, le Joker n’avait pas de raison de bouder. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi.

Pourquoi refuser ? Il répondit donc favorablement, fidèle à lui-même si on pouvait dire. Portant les mains aux hanches de la Lascive, et lorsque les langues se mêlèrent, ce fut différent. Plus douloureux en fait. Sursaut qui lui fit retirer ses mains et bien sûr cesser d’embrasser. Léger gloussement.

Sursaut intérieur. Elle l’avait mordu, la Mère. Pit était surpris, et ne put retenir un gloussement. Un léger rire lors des paroles de Love, très bien très bien il se tairait. Mais il ne pouvait s’empêcher de rire un peu. Ça avait quelque chose de drôle.

Pit se contenta d’écouté, mains dans les poches, rires étouffés.

C’était difficile de retenir ses rires… très difficile quand il voyait la scène face à lui. Les gloussements ne pouvaient pas disparaître. Fait impossible.
Mais ce fut la seconde intervention de Scar qui étouffa les rires retenus.

Les iris d’absinthe clignèrent même plusieurs fois. Le sourire qui avait disparu par la surprise des mots, revint enfin. Différent, un autre sourire parmi toute une panoplie. Un croissant trop souriant, les prunelles brillantes d’un souvenir qui l’amusait grandement peut-être. Qui était satisfaisant.

C’était qu’il voulait se montrer blessant, le Rouge. Ou bien il s’en fichait, sachant que Love n’était en effet pas vraiment réactive.
Est-ce que ce genre de phrase pouvait atteindre la Lascive. Voilà une expérience digne d’intérêt.

Pit se contenta de marmonner pour lui-même, tout en fixant toujours son collègue Chef.

- Pourquoi toujours chercher la bête ?

Léger rire, bien que le sourire soit aiguisé.
Racoler, ce mot avait éveillé un vieux souvenir, au début.

Puis le Joker regarda ailleurs, l’air de se souvenir qu’il était sensé se taire. Ce n’était que du murmure, ça comptait pas, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Ven 5 Fév 2016 - 18:27

Pit s'était tu, du mieux qu'il pouvait. Love s'était détournée, se concentrant sur Scar. Elle n'avait pas d'espoir qu'il réagisse, attendait autant de lui que de la vie, c'est-à-dire absolument rien. Ainsi elle ne broncha pas lorsque le Rouge répliqua :

- Mais bien sûr mommy. Prends bien ton temps, tu veux peut-être que je te dessine une petite carte, pourquoi pas.

Son humeur ne s'était visiblement pas adoucie. Love haussa une épaule, sortit une cigarette de l'une de ses poches. Si elle snobait son Chef ? Absolument. De plus, l'idée de devoir lui répondre la fatiguait d'avance.

- Ou alors vient pas du tout, reste là, on trouvera bien quelqu'un pour te remplacer. C'est pas comme si t'étais essentielle. T'as qu'à repartir avec l'autr, brode-toi des jarretelles et vivez heureux. Vous raccolerez ensemble ce sera chou.

Elle sentit Pit marmonner puis ricaner dans son dos, ne broncha pas. Après avoir allumé la clope, elle en tira une bouffée, releva la tête, fixa Scar d'un regard aussi morne que mort puis haussa lentement les épaules.

- D'accord.

Elle n'était pas plus essentielle qu'un autre, c'était vrai. La Mère fit quelques pas de côté, se laissa glisser le long d'un tronc d'arbre pour s'asseoir au sol, se détournant totalement de la raison pour laquelle le Chef était venu la chercher. Il venait de lui donner - même ironiquement - l'absolution ; elle ferait donc l'imbécile pour se garantir une tranquillité.
Et puis, elle connaissait ses enfants. La petite s'en sortirait.

Un sourire écarlate vint étirer les lèvres de Love.

- Bon courage pour la réconforter.

Le ton de la Lascive était totalement égal. Il fallait dire que la situation commençait à l'ennuyer à mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 253
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Ven 12 Fév 2016 - 21:52

Lui ? Chercher la bête ? Le Joker se foutait de sa gueule, Love avec sans doute. Parce que sur l'échelle de la provocation, si lui venait de gravir quelques barreaux ces dernières minutes, ces deux dummies étaient déjà sortis de l'atmosphère.

La Lascive, elle, s'était contentée d'acquiescer à sa pique et ça le mettait hors de lui (même s'il savait au fond que ça ne fonctionnerait pas). Elle s'adressa une nouvelle fois à lui. Contente d'elle, hein ?
« Bon courage pour la réconforter. »

Rien d'autre, un doigt d'honneur passif, impertinent. Qu'il aille donc voir ailleurs, avec ses prétendues urgences et ses leçons de morales. Un peu psychorigide le Chef non ? Sale garce.

« Et ça te fais sourire ? » cracha-t-il. De l'humilier, de ridiculiser son sérieux en le tournant en absurde. Ah ce sacré Scar, qui prend son rôle vraiment trop à coeur, hilarant. Ahah.

S'étant approché d'elle, il saisit solidement son bras et la releva violemment de l'arbre contre lequel elle s'était assise, défiante. Tant pis pour les bleus qu'elle récolterait peut-être - sûrement. Ce n'était pas grand chose par rapport à ce qu'une partie sombre de son inconscient lui chuchotait de faire.
Il n'était pas cruel, pas une once dans son être, mais il y avait des choses qui le faisait déconner. Comme de se retrouver désemparé face à une petite gamine en pleurs qu'il était incapable de consoler. Parce que le contact le répugnait, les émotions l'effrayait. Généralement Ash était là pour le calmer; elle n'avait pas peur et la consistance d'un fantôme, elle pouvait l'apaiser. Pas cette fois.

« Tu crois que j'ai choisi d'être Chef ? Pas du tout. J'ai même pas choisi d'être sur cette foutue Île. Et tu veux savoir la meilleure ? J'accompli quand même mon rôle, c'est fou non. Et je la réconforterais bien la gamine mais regarde ma gueule, je veux pas la traumatiser en prime. »

Sur ce il la repoussa contre le tronc de l'arbre, et jeta un regard noir à Pit. Prince des Maux et des emmerdes, c'était un beau titre. Il était encore bouillonnant de son éclat de colère, un peu trop. C'était souvent comme ça. À être si renfermé, si réservé et solitaire d'usuel, quand il se laissait un peu aller son sang en demandait toujours davantage. Surtout quand ses plus vieux ennemis surgissaient. Il avait encore beaucoup de choses à régler avec le Chef des Raccommodeurs.

« Je te propose un pari. C'est le genre de trucs qui te botte non ? On se bat, jusqu'à ce que l'un de nous tombe dans les vapes. Avec public. Ou non. Je m'en fous. Si je gagne tu te tiens définitivement éloigné des Sentinelles. De toutes les Sentinelles. »

Une excuse, les Sentinelles. Il n'aimait pas qu'il s'en approche, mais voilà...il n'était pas sûr d'avoir le droit de jouer ça au combat. De plus c'était une plus ancienne et plus grave querelle qui lui donnait envie de régler ça une bonne fois pour toute.
Mais il ne voulait pas dire devant quelqu'un d'autre ce que Pit avait fait, ce qu'il avait inciter à faire. Bordel. Il n'avait même pas envie de le dire à haute voix, ça lui donnait envie de vomir.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 741
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Sam 27 Fév 2016 - 21:40


Le Joker souriait, c’était drôle d’un côté. La technique du Chef des Sentinelles ne semblait pas marcher, il n’aurait pas dû provoquer Love. Elle ne faisait que ce qu’elle voulait bien faire. Enfin, c’était ce à quoi Pit était arrivé en conclusion sur le comportement de la Lascive. Après, savoir si c’était correct ou non, impossible à savoir sans être dans la tête de la concernée.
Alors le Joker observa l’échange, mais les sourcils se froncèrent à l’acte de Scar. C’était qu’il était brusque soudainement, le Chef des Raccommodeurs n’appréciait pas vraiment que les pièces se malmènent entre elles. Mais aussi, dans ses souvenirs inexistants, donc des restants d’impressions et de réflex acquis, Pit n’aimait pas ce genre de fermeté. Il y avait quelque chose qui le dérangeait. L’esprit s’en désintéressa très vite et se concentra sur les mots que le Rouge était en train de lui adresser.

Il fallait se concentrer.

Le Joker écouta alors, mains dans les poches. Léger sourire, mais pourtant les yeux contrastaient.

Un pari.
Un jeu.
Si Scar gagnait la bagarre qui devait durer jusqu’à ce que l’un d’eux tomberait.

Le Chef des Raccommodeurs jeta un œil à Love, il sous-entendait donc la Mère aussi.

- Hm.

Pit eut cet air sérieux si rare, il n’aimait pas se battre. Il ne jouait pas là-dessus. Et s’il le devait, c’était uniquement avec sa batte en métal. Pas à mains nues, et puis… il n’était pas en état. Il avait déjà un jeu du genre avec Lacerate. Qui était très hilarant, mais donc Scar arrivait trop tard. Et le Joker n’y vit pas le donnant-donnant intéressant.

Si Scar gagnait. Et si c’était le Joker ? L’esprit ne put même pas s’y arrêter.
Le Joueur, car c’était celui-là qui raisonnait, n’y trouva pas de quoi s’amuser. Quelle idée de risquer des blessures voyantes ? Quelle idée de risquer de perdre un jeu particulier avec une des rares Poupées pouvant y jouer ?

- Je ne parie pas. Je ne joue jamais au hasard ou à ce dont je connais déjà l’issue. Ce n’est pas un jeu.

Un sourire en coin, très faux, Pit ne cherchait qu’à retrouver son large sourire. Il se trouvait trop proche du Joueur. Donc, il fallait redessiner le rictus, même s’il fallait se déchirer les joues pour qu’il soit toujours visible.

- Peter n’aimerait pas, que ce soir, je ne puisse pas lui faire de tour de magie. Ni même aucun autre soir.

Un temps.

- Il n’aime pas non plus qu’un Chef s’en prenne à une Mère, non ?

Il ne fallait pas non plus que la peau de Love soit trop amochée, ce serait dommage d’y voir des bleus.

Le Joker jouait sur son importance, sur ce que le Tyran pensait de lui. Il se savait son Bouffon, celui qui faisait de la magie avec ses cartes. Un des rares qui savaient très bien que l’Enfant Roi dormait, il devait même l’endormir en enchainant les tours de passe-passe encore et encore.

Pit s'en fichait pas mal de ne pas mesurer sa force, il préférait le subtile d'un plan de jeu. Ca payait toujours mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 292
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   Dim 13 Mar 2016 - 13:39

Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il réagisse ainsi. A sentir son corps se soulever, les doigts du Chef serrer sa peau comme pour brûler.

- Tu crois que j'ai choisi d'être Chef ? Pas du tout. J'ai même pas choisi d'être sur cette foutue Île. Et tu veux savoir la meilleure ? J'accompli quand même mon rôle, c'est fou non. Et je la réconforterais bien la gamine mais regarde ma gueule, je veux pas la traumatiser en prime.

Le regard de Love s'était posé sur Scar, vaguement incrédule. Elle avait déjà vu le Chef dans cet état, savait qu'il arrivait à saturation. Et peut-être qu'elle l'aurait pris en pitié, si elle avait été capable de ressentir une telle émotion. Peut-être qu'elle se serait inclinée, aurait passé sur l'incident si il n'y avait pas eu ce petit éclat, cette boule d'amertume qui remontait soudainement du fond de ses entrailles et fendait le masque.

Il n'avait pas le droit de la traiter ainsi.
Il n'avait pas le droit de l'appeler à l'aide pour la rejeter ensuite.


La Mère sentit ses phalanges se crisper, se vit comme dans un rêve avancer vers Scar et le saisir à la gorge.

- Ferme ta gueule.

Elle arrivait à saturation, elle aussi.

- Je ne suis pas un putain d'objet qui se joue lors d'un pari.

Son masque volait en morceau, tant pis. L'attitude du Rouge, contradiction flagrante entre le "viens m'aider" et le "débrouille-toi" avait achevé de faire monter l'exaspération déjà instaurée par Pit et son comportement. Elle n'était qu'humaine après tout, malgré l'illusion qu'elle entretenait.

- Tu veux régler tes comptes ? Vas-y. Mais ne compte pas sur moi pour cautionner ton comportement.

Abruti.

Elle le lâcha, des éclairs dans les yeux et une boule froide au ventre. Un regard vers Pit, glacial, avant qu'elle ne recule et, se massant le bras, entreprenne de quitter la scène. Elle leur en voulait de l'avoir ainsi forcée à se détacher de son rôle, sentait sa mâchoire toujours crispée, la colère qui déformait ses traits.

Ils n'étaient que deux à l'avoir vue ainsi. Il n'y aurait personne d'autre.

Alors qu'elle tournait en rond dans la forêt, attendant que le masque se reconstruise, en rage devant sa propre faiblesse, elle se fit la promesse qu'ils ne l'y reprendraient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Woods an' Chill   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [INFO] CHILL : into the unknown
» [cherche] Jeu de Role CHILL suppléments, Vampire Ecran
» [RP flashback]...ennemis par le passé...
» [Résolu] Remand sur un Flashback
» [Ultimate Doom] Flashback

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-