Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Solace   Jeu 24 Déc 2015 - 1:15


Doucement le soir s'abattait sur le Port saturé de soleil. Doucement les habitants quittaient leur nid, dans l'espoir de trouver dans l'air du soir un semblant de brise nocturne, une seconde de fraîcheur. Mais la Taverne était fermée et les clients de la fumerie se faisaient rares. Moriko ne pouvait les en blâmer : l'opium donnait soif et faisait abondamment transpirer. Elle-même avait d'ailleurs appris à relativiser, acceptant avec un fatalisme serein le fait que leur chiffre d'affaire avait baissé. De toute façon, ses employés étaient épuisés : le manque de client leur facilitait la tâche.

Cela était une bonne chose, il fallait s'en contenter.

Doucement le soir s'abattait sur le Port saturé de soleil. Reposant la tasse de venin sec qu'elle venait à peine d'ingurgiter, la maîtresse des lieux quitta ses quartiers pour faire le tour de la fumerie, annoncer qu'elle sortait. L'Infectée qu'elle était, en réalité, ne se permettait ce genre de libertés que grâce à la froide confiance qu'elle avait en ses employés : personne n'avait intérêt à la trahir, elle n'hésitait donc plus à les laisser.

Elle-même avait envie de voir la Mer. De marcher.

L'air du soir, aussi étouffant que celui du jour, ne fit pas de miracles. L'asiatique se sentait toujours aussi pataude, son sang bouillait toujours autant. Pour autant, elle appréciait d'être sortie, de pouvoir se libérer quelque peu de l'emprise de la fumée. Et puis, même s'il n'égalait en rien le charme de son salon, Moriko ne pouvait s'empêcher de voir en ce Port où elle vivait une beauté rustre et violente qui lui plaisait. À croire qu'elle était vraiment devenue Pirate à son tour.

Dire qu'à une époque, elle aurait préféré mourir que d'y songer...

Tout en continuant sa méditation sur les chemins que pouvaient prendre une vie, l'Infectée arriva à l'extrémité du Port, là où l'Océan s'exposait dans toute sa paresseuse inanité. Moriko y contempla le crépuscule en silence, ses pupilles réduites par la lumière et son cœur battant lentement, subjugué par un spectacle dont elle ne savait se lasser.

Elle avait l'impression d'être loin du Port, tant l'agitation de ses habitants se concentrait en d'autres lieux. Et à cette impression se mêla une autre, plus persistante.

Celle de ne pas être seule.

Maîtresse Yamanaka était une femme polie. Pour éviter de mettre mal à l'aise, pour ne pas dévisager, elle préféra rester immobile en attendant de voir si quelque chose, dans son décor, allait changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Jeu 24 Déc 2015 - 10:48

Le soleil partait, ou se levait. Il ne le savait pas, le chacal. Ses pas étaient guidés par les battements de cœurs qui semblaient si nombreux, une ville. Les oreilles hautes, tendues, elles tournaient la tête de l’animal dans les sens des boums. Des pirates, c’était le port. Bon ou mauvais ? Certains disaient blanc, d’autres noir. Pour Kâduin, beaucoup est gris, et flou. Aucune limite n’était nette. Ce serait bien trop facile.

Parmi les ombres des bâtiments, en bordure, sans s’aventurer trop près de la peuplade. La Chimère se plaisait à entendre les battements de ces êtres vivants, eux qui portaient du fer pour trancher les corps d’autres. Des alliages, fer et autre métal.

Puis, la curiosité emporta le Nécrophage, des battements de cœur un peu plus à l’écart, du moins, d’où il se trouvait.

Les pattes laissaient un peu les griffes gratter le sol, pendant que les muscles opéraient leur mécanique afin de laisser leur corps avancer. Il y avait une ombre, pas une ombre non, une silhouette floue. Les yeux du chacal n’étaient pas bon radar, mais les battements ne mentaient pas.
Alors la Créature s’approcha, docilement, traînant son odeur de ferraille avec elle. Elle ne porta pas d’attention à l’eau salée non loin. Cette même eau qui la rongerait, qui la coulerait.
Kâduin était trop occupé à écouter les battements, contournant la silhouette pour voir un peu mieux. Le soleil à contre face n’aidant en rien. Il put comprendre qu’il s’agissait d’une femme adulte, humaine.

Il y avait une odeur particulière sur elle. Mais les battements étaient bel et bien là.

Le Nécrophage s’assit, sans dire mot. Il tenait sa gueule fermée, l’haleine de fer se faisait pire par la chaleur, et les cadavres desséchés qu’il avait tout de même mangé.

Le cœur battait, alors le squelette et le sang de la Chimère de Fer vibrait. C’était agréable de se sentir vivant, malgré la chaleur qui épuisait le charognard.
Il eut un regard inquiet adressé à l’océan, et s’approcha de l’humaine avant de s’assoir à nouveau.
Il se concentrait pour distinguer quelques traits, il crut comprendre qu’elle avait une peau peinte. Kâduin écoutait, il en profitait, ne sachant pas si le cœur finirait comme le rocher et l’ignorerait. Il y avait toujours cette petite crainte présente dans l’esprit de l’animal. Aussi, il ne préféra rien dire. Son odeur de fer, rappelant celle du sang, devenue plus forte à cause de la canicule, beaucoup d’être ne laissaient pas le Nécrophage écouter. Les enfants, le plus souvent, n’aimaient pas du tout cette senteur.

Kâduin chercha alors à fixer le regard de la femme, il avait en tête qu’il fallait procéder ainsi pour être mieux reçu.







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Lun 4 Jan 2016 - 22:49


Quelque chose changea, comme il le fallait. Dans son champ de vision, une tâche sombre vint briser l'harmonie du lumineux tableau du Soleil et de l'Océan. Moriko ne s'en formalisa pas : elle avait depuis longtemps appris à apprécier la discorde dans l'ordre, le désordre dans la beauté.

Elle était calme, l'Infectée. Saturée d'opium et d'une politesse quasi-innée. Elle vit la tâche s'arrêter, cesser de se rapprocher. Ce ne fut qu'à cet instant que l'asiatique s'autorisa à tourner la tête, portant sur le nouveau venu un regard vaporeux, nimbé de curiosité.

C'était une Chimère, apparemment. Un mammifère aux grandes oreilles et à l'odeur fétide, ferreuse. Répugnante et mignonne à la fois, d'un attrait étrange et vaguement inquiétant. Pourtant, alors que le regard de la Créature happait celui de Moriko, cette dernière sentit un étrange frisson remonter le long de son échine, une sorte d'instinct bienveillant qu'elle ne ressentait que rarement. A croire que quelque chose, dans les prunelles de l'animal, résonnait en elle.

Ou peut-être était-ce juste l'opium.

Avec délicatesse, l'asiatique se pencha vers l'animal et lança, d'une voix soucieuse :

- Bienvenue au Port, petit mammifère. Je suis Moriko Yamanaka, gérante de l'Amanite Viride. Et toi, qui es-tu ?

Sa mère lui avait toujours demandé d'être douce, d'être polie.

De plus, là, elle en avait réellement envie.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Sam 9 Jan 2016 - 14:19

Les paroles entrèrent, résonnèrent par les tympans, par tout l’être. Le fer résonne toujours.
Un nom donné avec un ton qui sonnait doux, pas comme le rocher. On l’accueillait, la Chimère de Fer. On lui posait une question. Moriko Yamanaka, celle qui a sur elle les traits dessinés de ce que révèlent les morts une fois dévorés. Le Chacal dû se concentrer pour distinguer le maquillage.
Comme si un mort n’ignorait finalement pas le Nécrophage, comme si le mort partageait tout de même ses battements de cœur.

Alors, l’animal fit raisonner sa voix, par sa gueule révélant un peu de ses crocs de fer.

- Kâduin est Kâduin, habitant de partout, mais la maison c’est le Désert. Entre le Rocher et le premier Cœur.

Les os, ceux qui demeuraient de sa Mère.

Un regard sur les alentours, c’était le port. L’odeur salée était un indicateur de la mer, les bâtiments, de l’activité humaine. Celle des pirates.

Les oreilles se redressèrent, à nouveau intéressées par les battements. Elle n’ignorait pas, la gérante de l’Amanite Viride.
Entre l’odeur du sel et celle du fer, il y avait cette étrange senteur qui intriguait la Créature. Une que la femme portait sur elle.

- La mer porte le sel, Kâduin le fer. Que porte Moriko ?

Amanite Viride, des mots particuliers assemblés ensembles, selon la Chimère de fer. Ça pouvait se gérer par un humain en tout cas. Mais de quoi il s’agissait ?

- Qu’est-ce un « Amanite Viride » ?

Autant demander. Il n’y avait pas d’hostile, les vibrations demeuraient douces. Et Kâduin demeurait un être neutre. Pirates, Enfants Perdus, Peaux-Rouges, Créatures, peu importait. Seuls les battements de cœurs étaient importants.







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Ven 15 Jan 2016 - 1:24

- Kâduin est Kâduin, habitant de partout, mais la maison c’est le Désert. Entre le Rocher et le premier Cœur.

Une expression agréablement surprise vint se peindre sur les traits de la Japonaise : ainsi la Créature savait parler le langage des autres. Voilà qui allait faciliter leurs échanges. L'odeur de sang se fit plus forte, Moriko fronça le nez.

- La mer porte le sel, Kâduin le fer. Que porte Moriko ?

L'Infectée prit quelques temps pour bien intégrer la question, la retourner dans son crâne pour tenter une formulation de réponse - c'est qu'elle réfléchissait longtemps, opium sucré et cruel oblige. Puis survint une autre parole, la poussant à se concentrer à nouveau sur la Chimère.

- Qu’est-ce un « Amanite Viride » ?

Au sourire vint s'ajouter un petit rire, amusé. Ce qui pour elle était naturel paraissait, aux yeux de Kâduin, curiosité. A travers ses yeux, Moriko pouvait voir le monde autrement. Et cette perspective l'enchantait.

- L'Amanite Viride est le nom de l'endroit où je travaille. C'est un salon d'opium, les gens viennent pour en fumer et voyager avec leur esprit sans que leurs corps ne bougent.

Décidant de se rapprocher - la Créature n'avait de toute façon pas l'air dangereuse - l'Infectée vint s'asseoir doucement sur les talons, tendant sa main en direction de l'animal, paume tournée vers le ciel.

- L'odeur de l'opium... désires-tu la sentir de plus près ?

Elle savait qu'elle la portait sur elle. Après tout, une vie comme celle qu'elle menait laissait forcément des traces.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Ven 22 Jan 2016 - 22:40

La réponse traversa tympans et sang de fer. Vibrante et battante.

- Amanite Viride.

Répéta la Créature née d’un Rocher minerai de fer, selon ses croyances. Un endroit qui permet de fumer de l’opium, une chose qui n’avait raisonnée dans les oreilles du Nécrophage que peu de fois.
Quelque chose qui détachait corps et esprit. Certaines plantes avaient ce pouvoir en effet, de ce qu’il avait appris.

Les yeux bleus intenses voyaient peu précisément Moriko s’approcher. La silhouette était un peu plus nette, mais la vue de l’animal n’était pas des meilleures.

La main tendue, les mots suivirent.

L’odeur de l’opium.

Kâduin approcha sa truffe noire, un peu sèche à cause de son état actuel qu’il ne ressentait déjà plus. L’odeur, il la sentit.

- Moriko porte l’opium. Kâduin en a déjà senti sur des Cœurs Boudeurs. Ceux qui ne battaient plus.

Conclut la Chimère Naturelle, sans se soucier que sa propre senteur pouvait être dérangeante. Il avait mentionné les Cœurs Boudeurs, ceux qui étaient morts et qu’il avait sans doute fini par manger. Des adultes qui avaient peut-être été clients de l’Amanite Viride justement.

Un regard sur le port, les oreilles se dressants un peu plus avant de revenir dans la direction de l’Infectée.

- Kâduin entend beaucoup de Cœurs, ils aiment l’Amanite Viride aussi ?

Curieux monde, celui que sa Mère n’avait pas pu expliquer.

La Chimère écoutait, et se concentrait encore plus sur les battements du cœur de Moriko. Le Nécrophage avait vu des humains caresser des animaux, ça avait l’air de leur faire plaisir. Alors la Créature voulu faire plaisir aussi, à défaut de pouvoir partager un cœur.

Il baissa un peu la tête, écartant en partie ses grandes oreilles.

- Moriko a laissé Kâduin sentir, Kâduin laisse Moriko caresser si elle veut.

Kâduin ne tutoie pas directement, il était poli, selon lui. Et toujours fier de le démontrer, en plus de sa reconnaissance.

Le Chacal ne tenait pas compte de ce que pouvait cacher sa fourrure fournie, il ne se rendait jamais compte de sa maigreur laissant les os si proche de la peau.







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Lun 25 Jan 2016 - 22:43

C'était sensation étrange que d'entendre la Créature prononcer ainsi le nom de son salon. Mais c'était plaisant aussi, différent. Désormais assise à portée du curieux animal, Moriko attendait, main tendue, et retenait presque sa respiration comme une enfant, de peur d'effrayer le chacal. Lorsque le museau de la Chimère frôla sa peau, elle le fit totalement.
Instant de contact. Différent. Electrisant.

- Moriko porte l’opium. Kâduin en a déjà senti sur des Cœurs Boudeurs. Ceux qui ne battaient plus.

Un éclat étrange passa dans les yeux de l'Infectée. Il était vrai que l'Opium pouvait se montrer cruel avec ceux qui en abusaient. Il affaiblissait le corps, égarait l'esprit et faisait tout ralentir, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que la Mort. Mais c'était ce que Moriko appréciait le plus chez la substance : le fait qu'elle fasse taire les douleurs et rapprochent de Dame Mort.

Avec une certaine émotion, elle hocha la tête comme pour confirmer les dires de Kâduin.

- Moriko a laissé Kâduin sentir, Kâduin laisse Moriko caresser si elle veut.

Un étonnement délicat se peignit sur les traits maquillés de l'asiatique. Pour elle qui ne fréquentait que peu la faune de l'Île - serpents exceptés - le geste semblait un tantinet trop familier. Mais elle n'allait pas se gêner, oh non.
Elle trouvait Kâduin de toute beauté, son odeur de mort associé à sa curieuse apparence ne faisant que renforcer cette impression.

- C'est d'accord. Répondit-elle doucement, se rapprochant légèrement pour tendre la main plus loin. La glisser derrière la nuque de l'animal, caresser ses poils rêches et sales. Grattouiller derrière les oreilles, aussi. En espérant que cela lui plairait.

Alors qu'elle caressait distraitement la Créature, Moriko sentait ses pensées dériver : l'animal ne semblait sauvage qu'à moitié et d'une maigreur suspecte, comparable à celle qu'elle-même s'imposait. Il ne semblait pas malheureux pour autant, mais l'Infectée ne pouvait totalement l'affirmer. Et puis, il y avait sa curieuse façon de parler.

- Les Cœurs Boudeurs... voilà une bien curieuse appellation pour désigner les morts.

Elle était revenue sur les paroles précédentes de Kâduin, parlant au rythme des errances de son esprit enfumé.

- Dis-moi, Kâduin.

Elle s'était forcée à se concentrer de nouveau sur l'animal qu'elle observait de ses yeux sombres.

- Manges-tu à ta faim, dans le Désert ?

Oui, elle s'en inquiétait.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Sam 30 Jan 2016 - 22:30

La femme qui se nommait Moriko semblait gentille, elle semblait bien vouloir partager les battements de cœur.
La Chimère fermait les yeux de contentement aux caresses et gratouilles.

Les humains aimaient bien caresser les animaux, selon ce que la Créature avait cru comprendre au gré de ses explorations. Sauf lorsque les cœurs se faisaient boudeurs, égoïstes, aussi froids que le Rocher au milieu du désert.
Puis les paroles de la Gérante de l’Amanite Viride firent raisonner l’air, et les particules de fer de la Chimère Naturelle.

Les yeux bleus se rouvrirent, observant alors l’interlocutrice.

Elle avait parlé des morts, les Cœurs Boudeurs.
Puis les oreilles se redressèrent un peu plus, elles s’étaient légèrement baissées lors des gratouilles, elles s’étaient préparées à bien écouter les mots de la pirate de terre.

Une question, parlant de faim. Si l’estomac était assez rempli, du moins, suffisamment.

La tête se pencha légèrement.

- Kâduin mange les Cœurs Boudeurs, attend à côté d’eux plusieurs jours. Au cas où ils décideraient de laisser Kâduin écouter leurs battements.

Un temps, mangeait-il à sa faim ? Il ressentait parfois la faim. Mais jamais il ne se hâtait de trouver des morts, et il attendait toujours à côté du cadavre avant de le dévorer.

- Kâduin a parfois faim, mais Kâduin marche partout et trouve des personnes couchées au sol. Kâduin ne cherche pas de nourriture, Kâduin cherche les Cœurs Battants.

Jamais on ne lui avait appris la nécessité de manger régulièrement, plusieurs fois il avait failli se laisser mourir à côté de ce qui pouvait pourtant le rassasier.

Le Nécrophage plissa un peu les yeux, observant toujours Moriko.

- Moriko mange à sa faim ?

La Créature aurait pu sourire si les muscles de son faciès le permettraient, mais cela ne se traduisit que par un ton qui se voulait sympathique. Malgré la voix aux sons presque factices qui portaient les mots.







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Ven 5 Fév 2016 - 19:15

- Kâduin mange les Cœurs Boudeurs, attend à côté d’eux plusieurs jours. Au cas où ils décideraient de laisser Kâduin écouter leurs battements.

La réponse était curieuse. Moriko n'eut cependant pas de mal à la traduire ce qu'elle signifiait. L'animal qui lui faisait donc face était un charognard, soit.

- Kâduin a parfois faim, mais Kâduin marche partout et trouve des personnes couchées au sol. Kâduin ne cherche pas de nourriture, Kâduin cherche les Cœurs Battants.

C'était important, pourtant, de se sustenter. L'Infectée hocha la tête sans le dire à haute voix, se contentant de ramener sa main peinturlurée à elle. Quelle bien étrange Créature, décidément, que celle qui se trouvait en face d'elle.

- Moriko mange à sa faim ?

Un rire crystallin et presque enfantin s'échappa des lèvres de l'asiatique. La question était incongrue, bien qu'il était vrai que sa propre maigreur pouvait la justifier. Elle resta un instant songeuse avant de répondre avec un grand sourire :

- Absolument, oui.

Un temps. Elle reprit :

- Il est important de se nourrir régulièrement, Kâduin. J'espère que tu le sais.

La gérante jeta un bref regard à l'Océan environnement, splendide dans sa parure crépusculaire.

- Il y a beaucoup de cadavres ici. Parfois même dans ma Fumerie.

L'Opium était maîtresse cruelle, qui attirait la Mort plus sûrement que les armes des hommes de la mer. Cela ne déplaisait pas à Moriko, qui se sentait intimement liée à la Faucheuse et se trouvait toujours honorée de pouvoir, d'une manière ou d'une autre, s'en rapprocher.
Une idée sinueuse, capricieuse, vint se glisser dans la tête de l'Infectée. Cette dernière ne lutta pas, adressant à Kâduin un sourire légèrement dérangeant :

- Désires-tu que nous cherchions des Coeurs Boudeurs ensemble ?

L'idée lui semblait des plus distrayantes.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Lun 7 Mar 2016 - 12:50

Il était important de se nourrir ,  est-ce que la Chimère le savait ? Un légère air d’incompréhension lâcha son souffle sur le faciès de la Créature. Puis, Moriko poursuivit en parlant de cadavres nombreux dans le Port. Des cadavres ? Elle parlait des Cœurs Boudeurs ?

La Chimère de Fer tourna son regard dont la couleur faisait écho à ce qu’il regardait, l’océan. Il avait voulu voir ce que l’humaine observait.
Il n’éprouva que de l’inquiétude envoyant ce liquide mortel, ce liquide qui l’avait rejeté. Ceui qui avait préféré le faire couler plutôt que de le porter doucement.
Kâduin n’aimait pas cette impression, celle d’être entraîné par le fond.

Puis, une proposition.
Les deux prunelles brillantes se posèrent sur Moriko, bien plus rassurante que la mer. Elle proposait de chercher des Cœurs Boudeurs. À l’image qui apparut à l’esprit du Chacal, le ventre se mit à gronder. Sans que l’animal n’ai pu lier cette réaction physiologique à celle de l’image en tête. Cette image de ces gens qui ne valaient pas plus que le Rocher. Pourquoi l’ignairaient-ils ?

Le Nécrophage sentit un mal, au ventre. Il pensa à la tristesse qu’on puisse être ignoré, mais pourtant il ne s’agissait que de la faim.
Kâduin ressentait la faim, mais il ne l’interprêtait pas comme tel.

Il faudrait chercher ces Cœurs Boudeurs, et attendre à leurs côtés afin qu’ils reviennent peut-être à eux.

- Oui, Kâduin veut  bien!

Oui, Kâuin veut aider, et essayer de les ramener. Que leur cœur batte encore.
Il se mit sur ses quatre pattes, un léger grincement se fit entendre à cause des os de la Créature, et commença à marcher. Il s’arrêta et se tourna vers l’Infectée. Elle était si gentille de bien vouloir chercher des Cœurs Boudeurs.

- Le flaire aide toujours pour les trouver, puisque Kâduin ne peut pas utiliser les oreilles pour les entendre battre.

Le Nécrophage se fichait du nombre, puisqu’il attendrait à côté d’un mort. Ne mangeant qu’une fois être convaincu qu’il ne reviendrait pas. Qu’une fois que la douleur dans le ventre soit trop forte.

Plus d’une fois, la Chimère puant le fer avait failli se laisser emporter par ce mal, ce grondement qui faisait raisonner les os et le sang de la Chimère.
Jamais le Rocher ou son Amie n’avait pu lui expliquer.

L’odeur vint caresser la truffe de l’animal, l’odeur d’un corps mourant sans doute. À moins que ce ne soit celle d’autre chose y ressemblant.
En tout cas, les oreilles se dressèrent dans la direction d’une ruelle. C’était le territoire des humains, mais Moriko avait donné son accord, non ?







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Mar 15 Mar 2016 - 18:32

- Oui, Kâduin veut  bien!

La réponse lui plut plus que de raison. Dans une attitude aussi sincère qu'enfantine, l'Infectée joignit ses mains et adressa un grand sourire à la Chimère. Moriko se redressa en même temps que Kâduin.

- Le flaire aide toujours pour les trouver, puisque Kâduin ne peut pas utiliser les oreilles pour les entendre battre.

Elle hocha la tête, attentive. Ainsi la Créature pouvait entendre jusqu'aux pulsations. Avec de telles oreilles, cela n'avait rien d'étonnant. Alors qu'elle les fixait, ces dernières se mirent soudain à pivoter en direction des ruelles du Port. Visiblement, Kâduin avait trouvé quelque chose avant elle et Moriko ne s'en étonnait pas : elle-même côtoyait des animaux dont les facultés dépassaient les siennes. Une existence autre, voilà tout.

Fascinante.

- Tu as senti quelque chose ?

Question réthorique. Encourageant la Chimère à la suivre d'un geste délicat de la main, la Japonaise entreprit de s'engager dans les ruelles.

- Surtout reste près de moi.

Elle ne se sentait pas assez proche de Kâduin pour le prendre dans ses bras, mais elle craignait le traitement que certains marchands du Port réservaient aux animaux un peu trop chapardeurs ou même curieux.

Alors qu'elle avançait parmi les ruelles, guettant les intersections et coin d'ombres, elle pouvait sentir le regard des quelques badauds se poser sur elle et sur l'animal. On la saluait cependant : elle était respectée au Port. Et crainte aussi, sans doute la principale raison pour laquelle personne ne menaça la Chimère.

Alors qu'ils traversaient une artère, Moriko repéra ce qui avait sans doute attiré l'attention de Kâduin un peu plus tôt : une impasse sombre où, affalé entre deux tonneaux, un homme avait cessé de respirer.

Si l'on n'y prêtait guère attention, on aurait facilement pu croire que le badaud cuvait à l'abri des regards. Mais aux mouches qui voletaient autour de lui, à l'odeur fétide qui s'en dégageait et aux frissons familiers que Moriko ressentait sur ses bras et dans son dos, le doute n'était pas possible : il s'agissait bien là d'un mort.

Elle s'avança dans la ruelle, grand sourire aux lèvres et éclat étrange dans les yeux.

- En voilà un. Si tu veux t'en nourrir, il est tout à toi.

Kâduin était trop famélique, mieux valait qu'il mange.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Dim 20 Mar 2016 - 16:39

Et la Chimère suivait toute confiante le nouveau Cœur Battant qui se nommait Moriko. Enfin, elle suivait l’odeur, tout en exécutant ce que l’Infectée lui avait demandé de faire : rester près d’elle.
Le Port semblait synonyme de danger, ses rencontres l’avaient appris au Chacal. Enfin, plus ou moins.

Alors les mots de la Gérante ne surprirent par le Nécrophage.

L’odeur entraînait Kâduin, mais les yeux brillants valsaient entre tous ces Cœurs Battants.
Quelque chose dans l’instinct de la Chimère de Fer murmurait que ces gens, ici présents, ne voulaient pas forcément partager leurs battements.

Les humains avaient bâti cet endroit, les humains le protégeaient.
Kâduin n’était pas un humain. La chaîne, ce sont ces omnivores qui y étaient tout en haut. Enfin, c’était à remettre en question sur cette île.
Le Crocodile devait y être bien au-dessus sans doute.

Le Nécrophage sentit l’odeur plus forte, et ce fut Moriko qui le guida. Elle avait trouvé. C’était un homme entre des tonneaux.
Doucement, la Créature s’approcha, les oreilles guettant les battements. Le sourire et la lueur étrange dans les yeux de l’Infectée amusèrent le canidé.
Elle avait l’air si gentille comme ça.

Puis elle lui proposa de manger le Cœur Boudeur.

Kâduin s’approcha de l’être puant, il se coucha à ses côtés. Les yeux brillants insistant sur le mort, comme attristés qu’il ne veuille pas partager les battements.
La sensation de faim était interprétée comme de la tristesse pour le Nécrophage, il regarda Moriko pour lui parler.

- Le Cœur Boudeur ne veut pas encore battre, mais Kâduin attend. Kâduin se sent triste, mais peut-être qu’il se remettra à battre et arrêtera d’ignorer.


La Chimère était encore un « enfant », incapable de se comprendre elle-même parfois. Seul le bord de la mort lui faisait manger, le bord de la mort par la faim.

- Moriko pense qu’il se réveillera et laissera Kâduin entendre les battements ?

Espérant presque qu’elle lui réponde d’un « oui », le Nécrophage semblait vivre dans un monde où la mort n’existait pas réellement. Que même les personnes qu’il a mangé, les cadavres, vivaient avec lui maintenant.
Personne ne mourrait.







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Ven 1 Avr 2016 - 19:52

Moriko ne s'était pas attendue à ce que, une fois le cadavre trouvé, la famélique Chimère s'allonge à ses côtés sans entamer son repas. Si elle en était déçue, elle n'en montra rien.

- Le Cœur Boudeur ne veut pas encore battre, mais Kâduin attend. Kâduin se sent triste, mais peut-être qu’il se remettra à battre et arrêtera d’ignorer.

Avec une douceur offensée, la main de Moriko vint doucement se poser entre ses clavicules. Ainsi c'était donc ça : Kâduin attendait que le mort revienne à la vie. Alors qu'elle s'approchait doucement, s'accroupissant près de la Chimère, l'Infectée se fit la réflexion que l'animal devait être bien jeune.

Il faudrait que quelqu'un fasse son éducation...

- Moriko pense qu’il se réveillera et laissera Kâduin entendre les battements ?

... et elle était là pour cela. Comme quoi, le hasard faisait bien les choses.

Avec langueur, Moriko vint à nouveau gratter doucement la tête de la Chimère, en un geste affectueux. Doucereux. Certaines vérités étaient douloureuses à énoncer pour le commun des mortels, elle se demandait comment l'animal prendrait la nouvelle.

- Je ne pense pas, non.

Elle avait parlé fermement, mais à voix basse. Respectueuse des morts.

- Kâduin... lorsque le coeur s'arrête, il ne repart jamais.

Moriko avait cherché le regard de la Chimère, tentant de se faire comprendre au mieux.

- Tu n'as pas besoin d'attendre, celui-là ne se réveillera plus. Et il faut que tu manges...

C'était important.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Kâduin
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Nécrophage
✘ AGE DU PERSO : adulte peut-être

✘ DISPO POUR RP ? : yup
✘ LIENS : Tant que les coeurs ne me laisseront pas seul ...

MessageSujet: Re: Solace   Mer 6 Avr 2016 - 14:57

La Chimère laissa évidemment la gratouille sur sa tête se faire, s’était rare d’avoir autant de contacte. Les Morts n’étaient pas très réactifs, puisque boudeurs.

Les mots de Moriko ne tombaient pas dans le vide, puisque la Créature les écouta avec attention. Les oreilles un peu baissées, un peu déçu.
Alors jamais un cœur se remettrait à battre un jour ? Jamais ils ne reviendraient sur leur décision de ne plus bouder, de ne plus en vouloir au monde.

Kâduin ne savait parfois plus comment il pensait, mais il était sûr d’une chose. C’était que les cœurs dévorés faisaient ensuite parti de lui.

Ça le consolait un peu.

- Comme les autres ? Kâduin n’a jamais vu un seul cœur se remettre à battre… c’est vrai.

La Créature de Fer était déçue, attristée.
Cependant, attendre jusqu’au portes de la mort, était devenu une habitude. Mais là, il avait l’approbation de Moriko, non ? Donc ce n’était pas grave.

Le Nécrophage se redressa alors, et la faim se révéla.
Ce n’était plus cette impression de tristesse, c’était la faim qui revenait. Un Cœur Boudeur, boudait pour toujours. Pourquoi s’en inquiéter ? Ils abandonnaient.
Cette pensée ne plu pas à la Créature de fer, alors elle ne s’y attarda pas. La laissant de côté.

Kâduin dévoila ses crocs ferreux. Halène âcre, mélange de charogne et de fer humide.
Sans doute si un jour on venait à ouvrir la Chimère de fer, ses entrailles étoufferait l’air.

Un regard vers la Tenancière de l’Amanite Viride, comme pour être sûr.

Puis de nouveau concentré sur le cadavre, c’était vrai qu’il semblait en mauvais état par son odeur. Un peu comme ces morts que le Nécrophage laissait pourrir un peu avant de finir par céder à la faim.
Cette fois, les dents acérées s’attaquèrent à la chair. Déchirant, révélant encore plus d’odeur mortes. Le sang devenu stagnant, empli de ce précieux fer qui repaissait encore plus la Chimère que la viande blanche. Il ne fallait qu’une chose pour le faire tenir, du fer. Celui présent dans les organismes.

Le pelage noir cachait le rouge pourri sur les babines.

Kâduin était désolé, il grattait en usant de ses griffes ferreuses, le centre du buste, s’acharnant pour avoir le cœur. Fourrer la truffe dans le thorax, en retirer l’organe précieux dont la Chimère était convaincue de l’inexistence du sien.
Le Nécrophage dévora l’organe froid.

Un nouveau qui ne marchait pas en lui.







If I Had A Heart
I could sing
The Lullaby Of Woe
For The Deads

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moriko Yamanaka
avatar

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 248
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Solace   Jeu 14 Avr 2016 - 15:16

Ce n'était pas tous les jours qu'elle assistait à pareil spectacle, Moriko en avait conscience. L'Infectée se faisait ainsi silencieuse, presque cérémonieuse alors que la Chimère se nourrissait, dévorant le coeur de l'homme à son rythme bien que la faim qui animait ses griffes était quasi-palpable. Les lèvres de Moriko s'étirèrent en un sourire magnanime ; même parlants, les animaux restaient des bêtes.

Un regard vers le visage de l'homme, infesté d'insectes. Regard opaque : peut-être bien qu'elle l'avait connu.

Un temps avant que - presque timidement - elle ne brise le silence.

- Ça va ? Tu es rassasié maintenant ?

Elle observait la Chimère, notait le contraste infime du sang mort sur ses babines. Il faudrait la laver aussi, mais mieux valait avant savoir de quoi elle était constituée.

Moriko se retint de venir caresser la fourrure de Kâduin encore une fois : il y avait quelque chose chez la petite Créature qui éveillait ses instincts maternels. Un peu le même genre de sentiment que lorsque les plus fraîchement Bannis arrivaient au Port. Un altruisme comme sorti de nulle part, sans doute couplé au besoin de faire mourir sa solitude.

- Tu ne te nourris que de coeur, si j'ai bien compris...

Un temps. Moriko se demanda si une seule fois sans attendre suffirait à ce que Kâduin prenne l'habitude de répondre à sa faim.

Peut-être vaudrait-il mieux qu'il reste auprès d'elle un temps, pour être sûr.

- Je vais rentrer chez moi. Désires-tu me suivre ?

Elle se surprit à espérer qu'il acquiesce.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solace   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [GN] Les Derniers de Solace
» Quantum of solace, james bond...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-