Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Jeu 18 Fév 2016 - 0:40

Apache, Apache, Apache. Arrête.

Arrête tout.

Her ne sait pas pourquoi, mais ta foi l'impressionne, lui fait peur. Tu sors du lot, tu fais front. Tu as ce côté militant qu'elle avait cherché à fuir dans sa vie d'avant. Her ne sait pas, ne peut pas se souvenir. Mais les émotions restent, et c'est un maelstrom de sentiments qui s'abat sur elle, à t'écouter. Ton feu intérieur il brûle et ravive des ombres qu'elle cherche à éviter.

Arrête. Arrête tout.

Tu causes encore et encore, un vrai moulin à parole, et tu avances, et tu combats. Même en parlant. Dis, c'est quand la trêve ? Le repos, il est pour bientôt ? Her pince les lèvres en observant ton buste, en te fuyant du regard finalement. La révolte. Ce mot fait peur en effet. Pas à cause de la violence, mais à cause du parti pris que ça implique. Ne pas se démarquer, ne pas choisir. Normalité. Mais ne pas choisir, n'est-ce pas déjà un choix ?

Et puis tu te calmes, tu t'inquiètes pour elle. Salopard, va. Tu t'inquiètes, elle peut même pas se foutre en pétard contre toi même si c'est le cas.

- Pourquoi tu fais ça ?

Sa tête se détourne de toi et s'enfouit dans ses genoux. Ton feu, il brûle. Oh, il brûle tellement ! Il la consume de cette énergie que tu as et qui déborde à chaque inflexion de ta voix. Her ne le sait plus, mais sa mère était comme toi. Her ne veut pas. Laisse la.

- C'est ton énergie, c'est ton combat. Pourquoi tu noies les autres dedans comme ça ?

Oublie la sentinelle, Apache. Oublie la guerrière, la flic, l'imperturbable. Ce que tu as devant toi, c'est une petite fille. Elle ne veut pas briller, ne veut pas jouer de rôle. Ne pas choisir, c'est déjà fuir. Dis, Apache, est-ce que tu la vois ? Sans doute, d'une certaine façon. C'est caché mais c'est là : la force intérieure que Her possède elle aussi, et qu'elle craint tant. Tu la bouscules, tu le sais ça ? Tu réveilles tout ça, Her dormait, c'était bien. C'était calme.

Arrête, Apache. Arrête ça.

Laisse la rêver encore, c'était si simple.

- J'suis pas faite pour ça, je veux pas. C'est pas moi. Moi j'existe pas, je choisis pas. J'suis juste normale.

Elle veut tellement l'être, normale. Au sens pas exceptionnelle, pas de responsabilité, pas d'attentes ni de déception ni de réussites extraordinaire. Ni du mieux ni du moins bien. Juste du quotidien. Le visage toujours caché, blottie contre ses genoux, enfouie sous ses bras, Her a envie de pleurer. Pourquoi tu la réveilles, pourquoi tu fais ça ?

Her a peur d'elle-même, au fond. De son potentiel. Et toi, tu as le don pour réveiller tout ça.

Pouce. Pause.
S'il-te-plaît.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Mer 24 Fév 2016 - 4:06


- Pourquoi tu fais ça ?


La phrase avait été soufflé, si basse qu'Apache n'en saisit pas le sens du premier coup, devant se pencher un peu plus pour l'entendre. Désormais, il était presque collé a elle, comme s'ils se connaissaient depuis longtemps déjà. Ce n'était pas tout a fait faux; ils s’étaient côtoyé au Grand Arbre, mais pas tout a fait vrai; ce n’était pas comme s'ils s’étaient beaucoup parlé jusqu'ici.
Her, quand a elle se referma complétement, se recroquevillant de nouveau, provoquant un léger mouvement de recul de la part d'Apache.

- C'est ton énergie, c'est ton combat. Pourquoi tu noies les autres dedans comme ça ?

Le français pinça les lèvres avant de se les mordre pour les humecter, comme si la phrase l'avait plus troublé que les autres, comme si soudain, enfin, Her avait réussi a le perturber, a le freiner dans son combat, dans cette guerre dans laquelle il s'était jeté a corps perdu et qu'il menait en permanence.
C’était sans fin! Il n'y avait pas de pause! Il n'y aurait pas de trêve! Jamais!
Pas avant que la liberté ne refasse surface!
La liberté ne se prend pas, elle s'arrache! Elle se vole! Elle s'obtient seulement par la force!

- Par ce que j'ai besoin des autres.
Il marqua une pause, bien que sa voix restait plus que déterminée. "Par ce que j'ai besoin de toi! Si je dois retrouver ma liberté seul, elle aura une autre saveur!" La saveur amère et terreuse de la mort, le punk ne prit pas la peine de le préciser, on ne combattait pas tout un système seul, car le système, cette entité qui paraissait si souvent floue, conceptuelle, était en fait bien palpable, plus que réelle! Le système, c’était eux. "par ce que ca nous concerne tous, et que si ca doit changer, ca devra passer par tous!" Tout comme si ca devait stagner...

Il tira de nouveau sur sa cigarette, le regard dans le vague, s'affalant un peu plus contre l'arbre aux cotés de la jeune fille. De loin, ils seraient sans doute passé pour de bons vieux potes, et d'ailleurs, Apache avisa quelques personnes, a l'horizon proche qui passaient sans s'attarder.

Le garçon souffla la fumée devant lui en songeant qu'heureusement, il n'était pas seul.
Il y avait Justice.
Il y avait Trouble.
Ses yeux se posèrent de nouveau sur Her, tout près de lui, mais a l'air si désemparé, si fragile soudain alors qu'elle paraissait si froide et forte lorsqu'il l'avait abordé. C’était un peu comme s'il avait bousculé quelque chose en elle, comme si la peinture commençait a s’écailler découvrant quelque chose de tout a fait différent de cette "normalité" qu'elle s’évertuait a afficher.
Il y aurait Her.

Apache en été sur. Il était déterminé a la faire rejoindre la révolte.
Par ce que j'ai besoin de toi. Toi, Her, toi en particulier.
Pourquoi? Par ce qu'il le sentait, ce feu qui brulait en elle tout comme il brulait en lui. Il pouvait la ressentir, cette chaleur brulante, cette odeur de poudre et presque entendre les chants de rébellion lorsqu'il croisait son regard.
Celui la même qui le fuyait désormais, refusant de le regarder droit dans les yeux.
Mais de quoi avait-elle peur? A par d'elle même.

- J'suis pas faite pour ça, je veux pas. C'est pas moi. Moi j'existe pas, je choisis pas. J'suis juste normale.
- Mais personne est fait pour ca! Il avait répliqué un peu brutalement, haussant la voix sans le vouloir. Il se passa la main libre sur le visage, calmant illico ses ardeurs. Her avait déjà l'air plus qu’ébranlée, le visage enfouie contre ses genoux, se refermant sur elle même de plus en plus, fuyant clairement la conversation sans pour autant s'en aller vraiment, il n’était pas question de la faire fuir, pas maintenant! Pas si près du but!
Si elle restait c'est qu'il y avait une raison n'est ce pas? C'est que ce qu'il lui disait avait du sens pour elle, pas vrai?

"Et arrête de dire que t'existe pas! T'as pas le choix! Bien sur que t’existe! Normal ou pas, c'est pas ca l'important!"

Du calme Apache, merde!
Il souffla, portant de nouveau la cigarette a ses lèvres, remarquant en passant que sa main tremblait ce qui lui fit fermer les yeux, cherchant a se calmer pour de bon. La, tout de suite, ce n’était pas de tabac dont il avait besoin, mais d'un bon joint! Malheureusement, il n'en avait pas sous la main et il doutait fort que Her en ai sur elle... Quoi que? Il secoua la tête, chassant sa digression.

Apache se mit a fixer la fin de cigarette qu'il avait entre les doigts, se focalisant sur le feu qui mourrait petit a petit, brulant le papier et les résidus de tabac dans quelques billes de lumière dorées et rougeoyante.

"Dis moi que tu vas y réfléchir..."
La demande avait été prononcée sur un ton sombre, avec une touche de supplication. Le métisse avait hésité a prononcer cette phrase, et cela se ressentait facilement. Il avait la désagréable sensation qu'elle mettait fin a l’échange, pourtant, ce n’était pas ce qu'il désirait! Cependant, il avait besoin de savoir ce qu'il en était pour elle.
Pour Her.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Mer 24 Fév 2016 - 22:56

Her, elle se cache. Tu lui fais peur, tu as une saveur de souvenirs même si elle ne peut pas se rappeler desquels. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'il ne s'agit pas de bons. Elle n'avait qu'à être plus vigilante, plus normale. Ne pas attirer l'attention, juste rester cette mademoiselle-tout-le-monde. Elle avait été distraite. Et maintenant, le voilà qui charge encore et encore et encore. Même tes demandes, elles ont ce côté pressant. Et à force de brûler, d'avoir cette énergie flamboyante juste là devant elle, une étincelle ravive le brasier de la Fille.

Ca allume même une belle flambée.

Il faut attendre un peu avant qu'elle ne réagisse. Tu lui as sorti tout tes jolis mots, et ta demande plus calme en final. Dommage que ça vienne à la fin. Ca, ça aurait pu la calmer. Mais elle bloque sur le début. Ca martèle sa conscience, ça lui fait ouvrir grand les yeux même s'ils sont toujours cachés à ta vue. Ca doit faire plusieurs longues secondes que t'as fini ton speech. Et enfin, alors que peut-être tu n'attendais même plus de réponse, elle réagit.

- Besoin de moi ? Besoin ?

C'est grincé entre les dents avec une once de stupéfaction et un orage qui s'annonce. Ses mains se crispent et serrent ses bras qui un instant plus tôt étaient son bouclier. Son visage se redresse d'un coup sec, et deux yeux revolvers se braquent dans les tiens si tu as les couilles d'encaisser. Franchement ? Ca sent pas super bon pour toi.

- Non mais tu t'écoutes parler, là, avec ton egotrip pseudo humaniste ? T'as besoin de quelques larbins pour crever avec toi sous prétexte que monsieur n'est pas content, donc tu pompes l'air de tout le monde pour qu'on cède à ton caprice ? Tu te fous de ma gueule ?

L'intonation est sèche, mais la voix n'a pas monté de volume. Pas besoin de crier pour avoir une sale aura. Ses lèvres se crispent un instant, et déjà elle reprend. Visiblement, elle en a gros.

- Et les autres, et moi, t'y as pensé qu'on pouvait avoir besoin d'autre chose que d'ta révolte, là ? Bah non, hein, ça serait trop compliqué de réfléchir autrement ! Le monde tourne autour de ton nombril, suis-je bête !

Elle te crache ça à la figure avec la même énergie qu'elle mettait à te fuir un peu plus tôt.

- Et puis tu m'emmerdes, tiens, qu'est-ce qui m'empêche de dire que je suis normale ou que j'existe pas, si je veux, hein ? T'es pas mon mec, mon père ou je sais pas quoi d'autre ! Pour un gars qui gueule haut et fort qu'on est tous égaux, t'as une drôle de façon d'appliquer ça ! Donner des ordres, c'est traiter l'autre en égal chez toi ? Dis-donc ton monde il est cool, oh ! Ca fait envie !

Elle souffle un soupire d'énervement et se passe la main dans dans les cheveux pour dégager sa vision. Qui t'a libéré, tiens. Elle regarde devant, maintenant. Probable que ta face l'énerve encore plus. Ses yeux sont toujours durs, ses sourcils froncés, ses lèvres se résument à une ligne pincée et discrète. Putain, tu fais chier, à la mettre dans tous ses états. T'es pète-burne, on te l'a déjà dit ? Sûrement. Tu dois même être un habitué de ce genre d'éclat, vu ton carafon. Putain tu fais chier. Envolé la tristesse, bonjour fureur. A croire que tu t'éclates à passer l'une après l'autre chacune de ses émotions, à la Fille.

Putain, non. Faut pas.

Elle se pince l'arrête du nez, fort, et ne t'écoute même plus. Ta supplique, elle s'en tamponne, elle l'a même oublié. Tes arguments, tout ça, elle vient de te vomir ce qu'elle en pensait à la face. C'est pas tout ce qu'elle a en réserve, loin de là. Mais ça va trop loin, trop fort, trop.. Trop. Her ferme les yeux, et pousse un long, long soupir. Faut qu'elle se reprenne, pas se laisser aller. Pas d'éclat, pas se faire remarquer. Même si là, c'est trop tard. Et quand elle reprend la parole, le ton est calme. Pas chaleureux, un peu sec, mais elle a repris le contrôle d'elle-même. Non, elle ne veut pas te laisser la mettre à nue comme ça. C'est pas du jeu. C'est déjà trop.

- Apache.

Visiblement, elle fait un effort pour te parler calmement. Y a même un peu cette intonation de l'adulte exaspéré qui va expliquer pour la énième fois la même chose évidente à un enfant un peu débile.

- Il y a un truc qui pourrait t'aider à l'avenir, que ce soit pour tes relations avec les gens comme pour tes projets. Ca s'appelle la réflexion.

Là, elle se tourne vers toi. Her n'a pas finit de digérer tout ce que tu réveilles, mais elle essaye de se contrôler. Brave petite !

- Ta révolte, là. Que ce soit une bonne idée ou pas, je m'en fous. Pour l'instant, c'est pas le sujet. Mais tu ne peux pas demander aux gens d'y prendre part sans essayer de les comprendre. Parce que si tu balances tout ton bordel d'un coup, avec ta délicatesse de phacochère, tu risques plus souvent de te prendre un mur qu'autre chose.

Bon. Au moins, on dirait qu'elle a assez vidé son sac. Pour le moment.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Jeu 25 Fév 2016 - 1:33

Un long silence.
Trop long.
Trop lourd.
Entre les doigts d'Apache, sous ses yeux, la lueur rougeoyante de sa cigarette s’éteignait pour de bon. Terminé.
Et Her ne lui répondait toujours pas. A vrai dire, elle n'avait pas bougé d'un pouce.
Alors est ce que ça voulait dire que c’était mort?
En tout cas, ca se présentait plutôt mal a première vu. Et pourtant... Pourtant quelque chose disait au français qu'il n'en était rien.
Il amorça un mouvement pour se relever mais soudain, la voix de Her se fit enfin entendre.

- Besoin de moi ? Besoin ?


Le punk se figea, un frisson lui parcourant l’échine.
Le ton de Her avait été glacial, aussi chaleureux qu'un clic clac grinçant et Apache ne pu s’empêcher de tourner la tête dans sa direction, attendant la suite.
Ce fut le regard de la jeune fille qui l’accueillit, foudroyant. Elle avait relevé la tête si brusquement que l'hérissé en avait légèrement sursauté! Cependant, lorsque les deux prunelles tempétueuses de Her s’étaient plantées dans les siennes, il n'avait pas cillé, soutenant son regard noir.
Il y avait de l’électricité dans l'air, un ouragan se préparait.

- Non mais tu t'écoutes parler, là, avec ton egotrip pseudo humaniste ?
Aoutch, ca faisait mal, premier coup reçu tel un uppercut. T'as besoin de quelques larbins pour crever avec toi sous prétexte que monsieur n'est pas content, donc tu pompes l'air de tout le monde pour qu'on cède à ton caprice ? Deuxième coup, directe du droit. Tu te fous de ma gueule ? Ca faisait mal! Ho oui, toujours quand on baissait les armes pour parler a cœur ouvert et que l'autre profitait de ce moment pour attaquer. C'était douloureux, profondément! Ca blessait l’âme! Est ce qu'Apache avait mal? Oui bien sur, mais jamais il ne l'avouerait, que ce soit a lui même ou a d'autre.

- Et les autres, et moi, t'y as pensé qu'on pouvait avoir besoin d'autre chose que d'ta révolte, là ? Un frisson, une grimace, Mais Apache tenait bon, la fixant toujours silencieusement. Bah non, hein, ça serait trop compliqué de réfléchir autrement ! Le monde tourne autour de ton nombril, suis-je bête ! Cependant, il n’était pas le plus endurant lorsqu'il s'agissait de se faire descendre sans rien dire et déjà, ses sourcils se fronçaient et son visage se crispait, les dents serrés.

- Et puis tu m'emmerdes, tiens, qu'est-ce qui m'empêche de dire que je suis normale ou que j'existe pas, si je veux, hein ? T'es pas mon mec, mon père ou je sais pas quoi d'autre ! Pour un gars qui gueule haut et fort qu'on est tous égaux, t'as une drôle de façon d'appliquer ça ! Donner des ordres, c'est traiter l'autre en égal chez toi ? Dis-donc ton monde il est cool, oh ! Ca fait envie !

- Donner des ordres? Je t'ai rien ordonné! J'ai aucun pouvoir sur personne et j'en veux pas! Il avait presque crié, évidemment, cherchant a se défendre au moins pour ne pas trop morfler, mais les mots lui manquait! Il fallait dire que Her n'y était pas allé de main morte et que sa réaction avait été quelque peu... Soudaine!
Apache ne s'y attendait pas, a un tel retournement de situation! C’était certain, les choses n'avaient jamais été prête a se dérouler les mains dans les poches, mais la.. La c’était violent!
Mais le pire était encore a venir...

Le pire, ce fut lorsque Her prit cette intonation exaspéré en prononçant son nom.

- Apache.

Il grinça des dents, littéralement, la mâchoire tellement crispée qu'il s'en fit mal.
Ses yeux noirs, plus noir encore que ce qu'ils n’étaient déjà a la base fixaient la jeune fille. Les deux bon potes de l'instant d'avant s’étaient soudain changé en deux rottweillers prèts a se sauter a la gorge a tout instant.

- Il y a un truc qui pourrait t'aider à l'avenir, que ce soit pour tes relations avec les gens comme pour tes projets. Ca s'appelle la réflexion.

Apache plissa les yeux tout en fronçant les sourcils comme s'il cherchait a la tuer du regard.

- Ta révolte, là. Que ce soit une bonne idée ou pas, je m'en fous. Pour l'instant, c'est pas le sujet. Mais tu ne peux pas demander aux gens d'y prendre part sans essayer de les comprendre. Parce que si tu balances tout ton bordel d'un coup, avec ta délicatesse de phacochère, tu risques plus souvent de te prendre un mur qu'autre chose.

Se prendre un mur, ouais! Et la chose était joliment illustrée! Pourtant, Apache n'avait pas bitté un traitre mots de ce qu'avait dit Her.
Essayer de comprendre les gens? Mais justement, c'est ce qu'il s’évertuait a faire! Mais rien n'était clair! Pourquoi se laissaient-ils faire? Comment pouvaient-ils se soumettre comme ca, sans broncher? Se faire frapper, humilier, mettre en esclavage, envoyer a la mort et pire encore!
Comment les comprendre? C’était impossible....

Un nouveau silence se fit entendre, remplaçant la voix mordante de Her. C'est que pour le coup, Apache n'avait pas dit grand chose. Il se contentait de la fixer un instant, l'air sombre, puis dans un geste provocateur, il jeta son mégot de cigarette encore chaud dans sa bouche et le mâchouilla avant de l'avaler, comme s'il s'agissait d'un bête bonbon.

La brulure mordante lui fit presque du bien, les blessures physiques étaient plus facile a gérer que les mentales, il fallait bien le dire.

"Ok" Lâcha t-il finalement d'une voix sans modulation. Message reçu, elle n'était pas intéressé.
Vraiment?
Ca paraissait évident
Mais pourtant....
"Ok ok ok..." Il répéta le mot dans un souffle, comme perdu. A vrai dire, on aurait pu dire qu'il était sonné.
Mais pourtant.... Il se releva, ayant soudain très envie de prendre ses distances, mais en même temps, c’était un peu comme s'il ne voulait pas se barrer. C’était paradoxale... Il fit un pas en avant puis se retourna, jetant un regard a Her, presque triste. Lui aurait dit qu'il était plutôt neutre, évidemment.

"T'y réfléchira quand même?"
C'est qu'il lâchait pas le morceau facilement. Il y avait un espoir, Apache pouvait le sentir, et l'espoir, ca lui connaissait, il pouvait le renifler a des kilomètres a la ronde, il s'en nourrissait, s'en gavait même!
Par ce que l'espoir faisait vivre, littéralement.

Il resta la, debout et tourné vers elle.
Il fut tenté de lui demander si elle avait l'intention de le balancer aux supérieurs, mais l'idée ne fit que le traverser. Il était trop fier pour poser une question pareille! Elle n'avait cas le faire si ca lui chantait.
"T'es con ou t'es con? Tu veux crever ou quoi?" La voix de Just' retentissait dans sa tête, le faisant soupirer.
Ok, il n'en resterait pas la, d'ailleurs, il ne bougeait pas, fixant Her de sa hauteur.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Jeu 25 Fév 2016 - 22:03

Il encaisse. Tout ce qu'elle lui crache à la gueule, il encaisse. Hein ?

Her ne s'y attendait pas. Elle pensait qu'il.. Qu'il quoi ? Qu'il crierait, qu'il cognerait. Qu'il fuirait, peut-être, à la rigueur. Mais c'était peut plausible, elle percevait Apache comme un combattant, pas comme un lâche. Pas comme elle. Mais non, il ne s'énerve pas, n'envoie pas de réplique cinglante, ne cherche pas à rendre physiquement les attaques qu'elle vient de lui assener avec des mots.

Il encaisse. Tout ce qu'elle lui crache à la gueule, il encaisse.

Her ne s'y attendait pas. Elle le regarde se taire, rester digne. Un truc qu'elle n'aurait pas soupçonné. Sans un mot, sans rien, elle le voit gober son mégot. Et Her fait des yeux ronds, choqués. La contre-attaque du crêteux fait mouche, salement. La Fille se prend en effet de boomerang tout ce qu'elle vient de lui balancer, ce retranchement dans lequel il l'a poussé, leur conversation, l'approche foireuse. Tout lui revient dans la gueule, et elle compte mentalement les dents qu'il faut cracher maintenant. Mais où est-ce que ça avait débordé ? Où est-ce que ça avait déraillé ?

Il encaisse. Tout ce qu'elle lui crache à la gueule, il encaisse. Il marmonne quelques "ok" qui plombent l'air comme une odeur de formol relationnel. Bordel, où est-ce que ça avait déraillé ? Her le sent, l'ascenseur émotionnel qui menace de revenir, les larmes qui posent un ultimatum corsé. Mais non. Her en a marre. Elle pousse un long, long soupir pour désamorçer tout ça. Reste calme, ma fille, te laisse pas aller. Reste calme, te laisse pas dérailler encore. Tu l'as déjà bien trop fait.

Apache est debout maintenant, fait un pas pour partir, reprend la parole. Calme ma fille.

Her le regarde un moment, immobile. Pourtant, dans sa caboche ça réfléchit intensément. Elle se repasse la conversation, ce qu'elle pense de lui, ce qu'elle a pensé, ce qu'elle a ressenti, ce qu'il a dit. C'est comme un mauvais film drama qui défile défile défile. Et quand tout a fini de défiler, Her secoue doucement la tête. Bordel où est-ce que ça a déraillé ?

Elle te regarde, Her, et elle se dit que tu ne lâches pas prise, que t'es pire qu'un pot de colle. Que tu vas au casse-pipe si tu continues comme ça. Que t'es un petit con borné qui n'écoute pas les autres, qui s'impose, qui prend de la place. Et en même temps.. En même temps de la place tu en donnes aussi, tu l'as laissé dire, parler, sans riposter ou à peine. Tu n'as pas essayé de la mater, de la combattre, de la briser. Tu n'essayes pas non plus de la conditionner, d'en faire un toutou sage et ordonné. La dernière question ébranle Her, bien plus l'intonation que les mots en eux même.

Tu as demandé.

Elle secoue doucement la tête, Her, et sourit un peu en se passant la main dans les cheveux. Nouveau soupir, et elle te regarde un peu en coin, voir si tu es parti. Mais non, t'es là. Alors elle ose, elle aussi, faire comme toi et remettre son égo à une autre fois.

- Ok, euh.. Attend s'te plaît. On est parti n'importe comment, là.

Là-dessus, elle fait volte-face, et part. Sans un mot. Elle dépasse l'arbre, le contourne, et revient vers toi après avoir fait le tour du tronc. Et quand elle réapparait, c'est Her. Celle que tu connais de loin, celle qui est d'humeur généralement égale, celle qui est normale. Mais pas que. Ses yeux pétillent, elle a une ombre de sourire presque malicieuse en coin. Tu devines peut-être qu'elle est nerveuse, mais elle le cache bien. Elle s'avance vers toi, cash, et s'arrête à un mètre de toi.

- Salut ! Moi c'est Her. Un type un peu chelou m'a dit que t'avais des trucs à me raconter. T'as le temps, là ?

Le regard est franc et planté dans le tien quand elle dit ça. Her te tend la main.

Nouveau départ.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Mar 15 Mar 2016 - 17:01

"T'y réfléchira quand même?"

Her secoua la tête pour ensuite se passer la main dans les cheveux alors qu'une moue contrarié apparaissait sur les lèvres du punk, cherchant a remplacer autre chose, trop fier pour montrer qu'il avait prit cher, très cher, et que ca l'avait touché plus qu'il ne l'aurait voulu.
L'étape des recrutements était quelque chose de complexe, et il fallait bien le dire, une fois n'était pas coutume, Apache l'avait sous estimé! Et pourtant!
Pourtant...
Justice l'avait prévenu.
"Capable de rétamer n'importe qui si besoin était" Il n'avait juste pas précisé de quel genre d'arme elle usait.
Le français allait amorcer son départ, une bonne fois pour toute, même si quelque chose semblait vouloir le retenir, quand soudain, la voix de Her se fit entendre.

- Ok, euh.. Attend s'te plaît.
Il resta donc immobile, lui qui était pourtant habituellement si peu prompt a obéir, que ce soit a une demande ou a un ordre, surtout lorsqu'il venait de se faire démolir, trop surpris pour réagir autrement. "On est parti n'importe comment, là."

Apache cligna des yeux, un peu perdu, la regardant se lever et... Se barrer?
Hein? Elle va ou la? Elle lui dit d'attendre pour au final se casser? Ha non, elle revenait.
Her avait tout simplement fait le tour de l'arbre sur lequel elle était adossé et marchait maintenant dans sa direction, toute trace de colère disparu sur son visage! Elle semblait neutre, quoi qu'un peu malicieuse, le regard brillant, Apache ne détectant en rien la nervosité qu'elle devait ressentir, au contraire, elle lui paru relativement sur d'elle.
Quand a lui, il n'en menait pas large, les yeux ronds comme des billes, ne comprenant pas ce qu'il se passait.

- Salut ! Moi c'est Her. Un type un peu chelou m'a dit que t'avais des trucs à me raconter. T'as le temps, là ?
Et elle lui tendit la main, s'attendant clairement a ce qu'il la serre.
Le punk resta un instant immobile, prit de court, ses yeux voguant alternativement de ceux de Her a sa main tendue.

Elle voulait reprendre a zéro... N'est ce pas? L'information peinait a remonter au cerveau du punk qui pour le coup avait déjà presque classé l'affaire, bien pressé d'oublier ca, et ce qui pourtant aurait du lui sembler etre une excellente nouvelle lui apparu plutôt comme une retournement dont il devait se méfier.

L'hérissé finit cependant par tendre la main et serrer celle de Her, un air méfiant se lisant sans aucune difficulté dans ses yeux noir. Tout dans sa gestuelle même indiquaient qu'il gardait ses distances, et d'ailleurs, il relâcha bien vite la jeune fille, la regardant par en dessous, cherchant a décrypter le moindre indice émotionnel lui indiquant qu'elle se foutait de lui.

"Ouaiis... j'ai le temps..." Fit-il d'un air faussement détaché, la fixant toujours comme si elle s’apprêtait a lui trancher la gorge, ou pire, lui éclater de rire au nez.
Il resta un instant silencieux, la jaugeant clairement du regard, pesant le pour et le contre.
Que risquait-il après tout hein?
Mis a part de se faire humilier? Puis ensuite dénoncé et trucidé sur la place publique? Le pire étant évidemment de se faire humilier, bien sur.

"Euh... Bousculer l'ordre établie, ca te dis?"
Il avait ponctué sa proposition d'un petit sourire que l'on aurait pu qualifier de timide, et en lui, un tas de pensées contradictoires se bousculaient.
Il se mettait de nouveau en danger après la tarte émotionnelle qu'il venait de se recevoir, cela prouvait bien qu'il n'apprenait rien! En plus de cela, sa langue lui brulait d'avoir mangé un mégot encore chaud.
C'était décidé, si Her se foutait de lui encore une fois, cette fois, il ne laisserait pas passer ca.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Jeu 17 Mar 2016 - 1:34

Méfiant, le Apache.

Normal, remarque. A ta place, elle le serait aussi, et sans doute bien plus. Pas dit qu'elle aurait serré la main, c'est dire. Mais toi, ouais, nan, tu le fait. Vitos comme si la main de Her te brûlait, mais tu le fais. Ca doit tourner dans ta tête, hein ? Qu'est-ce qu'elle a, cette fille, à changer d'humeur comme de chemise ? Qu'est-ce qui se passe dans sa tête, à celle-là, et qu'est-ce qu'elle manigance ?

En vrai, Her ne manigance pas. Pas vraiment. Elle se dit que tu l'intrigues, toi. Que à défaut, ta cause vaguement aussi. Et que si elle veut pas avoir d'emmerde après, ça peut être utile de jouer le jeu, ouais. Quitte à ensuite dire qu'elle recueillait des informations sous couverture d'adhérer si ça pue la mort et que vous êtes grillés. Mais y a ton feu qui l'intrigue, ouais. Ton feu qui brûle, mais qui réchauffe en même temps. Tu t'imposes, ouais. Mais tu écoutes aussi. Bizarre, comme mélange, mais pourtant très vrai. Enfin, à son avis.

Her, elle te sourit quand tu réponds avec ton air détaché, ton petit regard oblique qui cherche à la deviner. Tu peux regarder, elle est juste là et elle bougera pas. Elle a juste ce sourire en coin, alors qu'elle sort sa réserve de clope et t'en offre sans un mot après s'être servie. Sage, Her. Calme. Paix. Et quand tu lui fais ta proposition /mais non, pas celle-là!/ elle incline la tête sur le côté et réfléchit. Vraiment. Elle pèse le pour, le contre, et sait très bien qu'elle t'a déjà poussé dans tes retranchements. Mais tu l'as surprises en bien, alors elle va faire un effort. Pour ton feu. Pour découvrir ce que c'est, ton truc qui prend de la place mais en laisse en même temps.

- Ca se pourrait. A voir comment ça se goupille.

Léger silence.

- J'peux mettre la main à la pâte pour réaliser une utopie, mais je peux aussi voir un mur arriver. J'ai pas trop envie de m'en manger un.

Une seconde, deux. Elle se mordille la lèvre, remet une mèche en place, allume pensivement sa clope qui était éteinte jusque là. Et si tu veux l'allumer de ton côté, tu te démerdes quand même parce qu'elle vient de griller sa dernière alumette et qu'elle s'est brûlée avec. D'ailleurs, tu l'as peut-être entendu étouffer un juron. Puis elle soupire en constatant la brûlure, et redresse le regard vers toi. Franc.

- Mais si c'est un truc pensé, et pas juste du bourrin, ça se pourrait. Quitte à monter un projet fou, autant se donner des chances. Après, je sais pas ce que vous faites, ou vous en êtes ou quoi que ce soit.

Hey, Her. T'es sûre que tu veux te la jouer double jeu tranquillité ? Parce que pour un peu, on pourrait croire que tu te laisse prendre au jeu.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Ven 18 Mar 2016 - 13:47

La fille mit un petit temps avant de répondre a la question, mais cela ne stressa pas plus que ce qu'il était déjà le punk qui la fixait d'un air très attentif. Elle souriait. Était ce un bon présage? Difficile de savoir avec elle!
Il la regarda sortir son paquet de clope et lui en tendre une.
Hésitation.
Mais comme pour la main tendue, il finit par l'accepter. Était ce une manière pour Her de faire un pas vers lui?
Il aurait préféré un joint, mais soit.

- Ca se pourrait. A voir comment ça se goupille.


Les yeux d'Apache se remirent a briller, alors que son sourire timide de juste avant se transformait en un sourire franc et éclatant.
Il se reprit cependant rapidement, se rappelant tout de même que Her semblait être du genre a changer d'avis aussi brusquement que le vent pouvait changer de direction! La poker face, lui, c'était pas vraiment son truc. Tant pi, on l'aura deviné.

- J'peux mettre la main à la pâte pour réaliser une utopie.
Le feu en Apache, qui s'était quelque peu calmé après la douche froide qu'il s'était reçu fut brusquement attisé par le mot.
Utopie.
Et cette fois, Her l'avait utilisé dans le bon sens!
Dans sa définition la plus noble! Celle d'un monde meilleur inexistant mais qui n'attendait que d’être créé! Et elle voulait même y participer!
"Mais je peux aussi voir un mur arriver. J'ai pas trop envie de m'en manger un."
Les sourcils du punk se relevèrent et son sourire se fit plus grimaçant "Tu m’étonne" Il avait lâché ca d'un air un peu distrait, l'air de dire vu le parpaing que tu m'as mis dans la gueule, je te comprend, c'est pas ce qu'il y a de plus agréable!

Le français cala sa nouvelle cigarette entre ses lèvres et se mit a fouiller ses poches arrière a la recherche de sa boite d'allumette pendant que Her allumait la sienne d'un air pensif.
Au départ, il avait songé la garder pour plus tard, mais finalement, une double dose de nicotine ne serait pas de trop!
C'est pas que Her était du genre stressante, mais en fait, si. Carrément même!

Il sortit sa petite boite et fouilla dedans du bout des doigts, triant les allumettes grillées, en cherchant une intacte.
"Merde" Il avait juré en soufflant, dans sa langue natale, le français, et son regard s’était attardé dans le vide, son attention attirée cependant l'instant d’après par Her qui avait pesté de son coté aussi.
Plus d’allumette.
Elle, s’était cramé le bout des doigts.
Leurs regards s'accrochèrent, aussi franc l'un que l'autre.

- Mais si c'est un truc pensé, et pas juste du bourrin, ça se pourrait. Quitte à monter un projet fou, autant se donner des chances. Après, je sais pas ce que vous faites, ou vous en êtes ou quoi que ce soit.
Ch'est un truc penché! Marmonna le punk, la cigarette toujours entre les lèvres, trop pressé de rassurer Her pour attendre d'avoir trouvé de quoi l'allumer (La cigarette hein? Pas Her) Mais conscient qu'il n'avait pas été très intelligible pour le coup, il s'empressa et se rapprocha d'elle sans aucune hésitation, se penchant en avant et allumant sa clope en s'aidant de celle de la fille. L'entreprise ne prit pas plus d'une minute, juste le temps que le feu prenne.
"C'est un truc pensé!" Répéta t-il donc, en recrachant la fumée de sa première bouffée sur le coté, , après s’être redressé, évitant ainsi d'incommoder son interlocutrice.
Comme quoi, il était capable de penser a ne pas gêner les autres, une fois sur deux.

"Et on a bien l'intention de se donner toute les chances de réussir!"
Il tira une seconde fois sur sa clope avec un air lointain. "Pour l'instant on cherche du monde. On est déjà quelques un la, et l'idée, dans un premier temps, c'est simple! C'est d'en parler autour de soi quoi. Pas dans le détail mais juste histoire de rappeler qu'on a la choix. Qu'on est pas obligé de suivre le système."

Il lorgna Her un instant, se demandant toujours s'il faisait bien de lui expliquer tout ca. Mais après tout, le risque faisait définitivement partie du jeu.

"On veut pas rameuter tout le Grand Arbre! Mais que chacun puisse réfléchir et faire son choix quand..." Il hésita, comme s'il cherchait ses mots. "Enfin voila quoi."

Quand la révolte sera déclaré.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Mar 22 Mar 2016 - 1:36

Ton attention, elle l'a maintenant. Her peut le sentir. Comme s'il fallait quelque chose en plus pour le prouver : tu la regardes trop directement pour en douter de toute façon. D'un côté, Her se dit que t'es un peu con, ou très insouscient. A ta place, elle ne ferait pas confiance, elle n'accorderait pas autant de crédit. Toi, déjà, tu souris. Pas longtemps, mais c'est là, elle l'a vu. T'es fou. T'es complètement barré. Et quand tu dis que c'est pensé, elle se marre in petto. Pensé ? Tu avais tout prévu là, c'était du bourrinage stratégique ? Bin voyons ! Elle a un sourire en coin en t'écoutant, mais ne te regarde plus : sa cigarette réclame son attention. Quitte à se brûler les doigts, autant que ça en vaille la peine. Sauf que même là, tu t'incrustes. Elle te voit d'un coup dans son champ de vision périphérique, avec ta clope au premier plan. Les grands yeux surpris, elle les a un instant. Et puis après, elle se reprend. Elle dira rien, va. C'est de bonne guerre, et elle prend ça comme un pas de plus pour enterrer la hache de guerre. Donc pas d'esclandre, donc moins remarquable. Cool. Elle préfère rester sous le radar.

Et tu parles, tu parles. Elle t'écoute, Her. Et pendant que tu causes, elle te fait signe vers l'arbre. Parce que merde, elle a pas envie de rester debout. Quitte à causer, surtout pour un truc comme ça, autant se caler confortablement. Et puis ça lui donne le temps de réfléchir un peu à ce que tu dis. Son sang froid, elle l'a clairement retrouvé. C'est elle, maintenant, c'est Her. Et puisqu'elle sait à quoi s'attendre avec toi, elle va pouvoir mieux se gérer maintenant.

- Mouais.

C'est tout, comme réaction ? Her s'installe dos à l'arbre, que tu la suives ou pas. Mais elle se dit que y a des chances que tu te ramènes aussi, si tu veux causer. T'asseoir, peut-être pas, mais rester pas loin en tout cas. C'est pas un sujet dont on peut parler à voix trop haute.

- C'est pas très prudent, si ? Parce que bon, votre affaire, là, c'est un peu de botter le cul du Roi de l'île. Ca va foutre la merde, ça.

Mais ça, elle l'avait déjà deviné. Elle te l'avait dit, même : t'as une aura de fouteur de merde.

- Et puis à en parler à tout le monde, vous risquez pas d'augmenter vos chances de tomber sur des Pro-Peter ? Ou même juste des balances ? Même si vous ne parlez pas end étails, y en a qui ont un cerveau et s'en serviront. Ca veut dire garder un oeil sur vous, et enquêter. Je sais pas depuis combien de temps pour causer aux gens comme ça, mais surveillez vos miches. Vous allez avoir des molosses au cul qui vous lâcheront pas.

Léger silence.

- Et vous faites quoi des gens qui refusent ? C'est un risque, ça aussi ?

Tu lui aurais fait quoi, si elle avait refusé, Apache ? Tu l'aurais tué ? Te le ferais ? C'est un peu la question qu'elle te pose, là. Et une fois encore, son regard ne te lâche pas.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Mar 22 Mar 2016 - 3:57

Lorsque Her lui fit signe de la suivre tout en se réinstallant assise dos a l'arbre, Apache, non sans une légère hésitation, se passant la main libre sur la nuque la rejoignit.

Il était vrai que la jeune fille semblait changeante, qu'elle lui avait mit de sacrés coups, abimant son ego et surtout la confiance toute neuve qu'il avait placé en elle.
Qu'est ce qui lui avait prit aussi, hein? De décider qu'elle était de son coté, d'office comme ca, sans même la connaitre, vous demanderez vous! Et bien lui, c'était pas vraiment le genre de question qu'il se posait réellement.
Il agissait a l’instinct, et en l’occurrence, son instinct lui hurlait que Her en était.
Peut être se trompait-il!
Mais en attendant, il ne pouvait se permettre l'entre deux.
Ils étaient entré dans le vif du sujet, il n’était plus temps de se tortiller et d’hésiter! C’était soit il lui faisait confiance, soit il se barrait! Et en l’occurrence, c’était la première solution pour laquelle il avait opté.

Ainsi, le punk se posta juste a coté de la fille, restant néanmoins debout, accoudé a l'arbre juste a coté d'elle, l'une de ses jambes croisant l'autre dans une pose relativement décontractée.

- C'est pas très prudent, si ?
La question arracha un sourire a Apache qui souffla des narines dans un début de rire. "Parce que bon, votre affaire, là, c'est un peu de botter le cul du Roi de l'île. Ca va foutre la merde, ça."
- C'est ca l'idée.

- Et puis à en parler à tout le monde, vous risquez pas d'augmenter vos chances de tomber sur des Pro-Peter ? Ou même juste des balances ? Même si vous ne parlez pas en détails, y en a qui ont un cerveau et s'en serviront. Ca veut dire garder un oeil sur vous, et enquêter. Je sais pas depuis combien de temps vous causez aux gens comme ça, mais surveillez vos miches. Vous allez avoir des molosses au cul qui vous lâcheront pas.

Le punk grimaça, Her avait raison, évidemment.

"Disons qu'on fait attention a ce qu'on dit, et a qui on le dit"
Oui oui, et ca avait été bien illustré non? La théorie était bonne mais encore fallait-il qu'Apache l'applique! Mais ca, le français n'en avait qu'une demie conscience. Il savait bien qu'il prenait de gros risques, qu'il passait presque systématiquement sur le file du rasoir, que peut être bien, un jour, ca ne passerait pas, mais c'était un peu comme s'il ne savait pas faire autrement, comme s'il était incapable de jouer la securité.
"Et puis, tant qu'ils ont pas de preuves, on risque pas si lourd"

Rares étaient les perdus qui s'amusaient a balancer aux supérieurs sans avoir quelque chose de concret a ramener, et la plupart du temps, c’était paroles contre paroles.
Jusqu'ici ils n'avaient au aucun soucis sérieux.
"Y'en a déjà qui se méfient, mais ils ont rien contre nous, et ils auront rien"
Tout en parlant il s’était gratté le cou, levant la tête vers le haut, comme si la conversation qu'ils menaient n'avait aucune espèce d'importance.
"Certains aimeraient bien me passer la corde au cou, mais j'm'en fou."
Il haussa les épaules tirant sur sa cigarette d'un air distrait avant de tousser.
"Ca fait partit du truc, on a rien sans rien..." Il marqua une pause, quelque peu dans le vague. "Mais t’inquiète pas, on est pas tous aussi...euh..." Il ne termina pas sa phrase, ne sachant même pas ce qu'il avait voulu exprimer. Peut être était ce le mot "suicidaire" qu'il cherchait a ce moment la? Mais il ne lui paru pas si représentatif.

- Et vous faites quoi des gens qui refusent ? C'est un risque, ça aussi ?


Cette fois, Apache se mit a rire pour de bon, soufflant la fumée de sa cigarette, jetant un œil a Her qui était a ses pieds, tranquillement assise.
"Ouais, c'est un risque" Il reprit sa respiration tout en se mordant la lèvre inférieure, comme pour chercher l’inspiration et de quoi répondre a la question.

"On les découpe en morceaux et on les jette a la rivière!"
Il ricana. "Non j'rigole!" Ou pas. "Si tu veux savoir jusqu'ici c'est jamais arrivé." Jusqu'ici... "Alors..." Nouveau haussement d'épaule. "J'aviserais."
Il reprit une bouffée de tabac et souffla la fumée devant lui. "Une suggestion peut être?" Un sourire taquin était né sur ses lèvres, pleinement conscient que Her pouvait directement faire référence a elle même.
Pleinement, ou presque.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Sam 26 Mar 2016 - 18:35

Her avait raison.Tu l'as suivi. C'était assez logique, mais elle était tout de même contente de voir qu'elle ne s'était pas trompée. Petite satisfaction personnelle, en somme. Assise en tailleurs, le regard loin, la Fille secoue doucement la tête quand tu parles et expliques. Petit con, va. Ca la fait même sourire en coin.

- Pardon mais. Tu m'as pas trop donné l'impression de savoir vraiment ce que tu faisais tout à l'heure. Ou en tout cas que tu ne mettais pas trop de filtre. Et tes mots ils.. Ils font mal. Léger soupir alors qu'elle se souvient de votre échange. Tu utilises des mots lourds et forts, Apache. C'est à double tranchant.

Pas de violence dans ces mots, un simple constat. Le Hérissé va au casse-pipe s'il fonce dans le tas comme ça, voilà ce qu'elle se dit. Et sans doute as-tu eu de la chance jusque là, mais un jour ça ne suffira plus. Elle roule un peu des yeux d'ailleurs quand tu avoues que certains vous surveillent déjà. Et plus encore quand tu fais le brave sous prétexte que ça fait partie du jeu. Crétin. Inconscient. La Fille secoue la tête une fois de plus, effarée.

- Même si les autres ne sont pas aussi inconscients, ça reste dangereux, tu sais. Parce que, même s'il n'y en a qu'un qui fait le brave et attire le danger, ça peut retomber sur tous les autres. Une révolte, ça ne se fait pas par action héroïque en solo. Ca se construit en groupe, en équipe, et si un flanche, les autres flanchent avec. C'est pas une logique individualiste, au contraire. C'est un ensemble, un tout. Un peu comme quand tu te tord la cheville : c'est le corps entier qui devient bancale.

Et puis.. Et puis ? Elle le dit, ou pas ? Elle se doute que tu peux tout balayer du revers de la main, comme on chasse un moustique. T'as un côté un peu comme ça, peut-être, à envoyer valser ce qui ne t'intéresse pas comme si c'était une brindille. Mais un jour, tu te prendras un tronc dans la gueule. C'est inévitable.

- Tu sais, je suis sentinelle. Des disputes, des conflits, j'en vois plein. j'dis pas ça pour ramener ma science, hein. Mais la parole, ça peut peser lourd. Surtout s'il y en a plusieurs. Surtout si ça vient de quelqu'un qui peut peser dans la balance, comme un chef, un favo, ou ce genre de gratin-là. Et puis Peter, il décide un peu qui il a envie d'écouter ou pas, hein. Selon son humeur. Je crois.

Elle observe, la Fille, et elle n'est pas très sûre quoi penser du petit roi. Mais déjà, ce surnom veut tout dire. Her fait la moue, un peu perplexe. Elle a parlé doucement, tranquillement, tout le temps qu'elle t'a expliqué son point de vue. Comme on lirait un livre, c'est sorti tout seul. Comme si ces mots venaient d'une autre vie. Elle-même ne savait pas qu'elle pensait tout ça, et elle étudie son discours après-coup. Depuis quand elle peut donner des leçons sur l'organisation d'un mouvement subversif ? Depuis quand elle a autant de choses à dire sur ce sujet, et surtout pourquoi est-ce elle sent qu'il y en a encore à dire, qui ne demande qu'à sortir ?

Et puis toi, là. Avec tes blagues à deux balles, ta grande gueule alakon. Tu lui donnes presque une douche froide. Presque. Elle lève le visage vers toi, Her, et c'est poker face. Elle est très douée, en poker face quand elle veut. Et là, tu fais donc face à un visage insondable. Et c'est avec un ton tout aussi neutre qu'elle te répond finalement.

- Je dois prendre ça comme une menace ?

Elle sait que non. Que tu es trop entier pour un truc aussi subtile. Mais Her veut te faire réaliser, que tu te réveilles un peu et vois ce que ça peut vouloir dire. Et, soyons clair : tu la touches, tu l'attaques, elle te laissera pas faire. Ce sera à qui aura le plus de côtes en miettes et de dents à cracher.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Dim 27 Mar 2016 - 3:52

Her avait parlé.
Et étonnamment bien.
Étonnamment? Non, en fait, pas vraiment. C’était un peu comme si Apache avait toujours su, un peu comme si enfin, Her se révélait telle qu'il l'avait vu lorsqu'ils avaient échangé leurs premiers mots auprès de cet arbre.
C’était stupide.
Il ne la connaissait pas.
Et pourtant, il avait l'impression que si.
C’était Justice qui lui avait parlé de Her, c’était ca qui l'avait poussé a aller a sa rencontre et rien d'autre! Jusqu'ici, le punk ne l'avait même pas remarqué, la fille!
Et maintenant, tout était différent. Il avait l'impression de retrouver quelqu'un qu'il avait connu depuis toujours.

Her avait parlé.
Et tout ce qu'elle disait été vrai! Du moins, le semblait! Alors Apache s’était tu. Son regard s’était fait plus sérieux, son visage plus préoccupé.
Ce discours, il l'avait déjà entendu!
De la bouche de Just', en l’occurrence! Lorsqu'il lui faisait la leçon par ce qu'il avait encore dérapé, qu'il était encore allé trop loin! Et comme a chaque fois, Apache ne pouvait nier qu'il avait raison.
Et pourtant, il recommençait.
A chaque fois.

Comme un besoin de se mettre en danger, comme s'il avait une réelle volonté de se frotter a son ennemi. Comme si au final, la securité lui faisait plus peur que le danger.

L'immobilité.

Il porta la cigarette a ses lèvres et tira une bouffé de tabac, dans le silence le plus complet.
Et puis, elle lui posa sa question, arrachant un nouveau sourire en coin, ses yeux croisant ceux de Her, cependant, son expression le déstabilisa pour le coup. Elle était parfaitement illisible en réalité. Impossible de la décrypter.

- Je dois prendre ça comme une menace ?

- Non. La réponse était claire, sans ambiguïté. "Mais tu ferais quoi a ma place?" Il recracha la fumée, l'air un peu grave, l'air un peu sombre, peut être même un peu triste, un peu désespéré. "Il faut bien aller vers les autres! Tu le dis toi même, ca se fera pas en solo! Et quoi qu'on en dise, quoi qu'on fasse, aller vers les autres, c'est prendre des risques." Il soupira, se laissant glisser contre l’écorce sèche de l'arbre jusqu’à se retrouver assit juste a coté de Her, comme il avait pu l’être il y a peu, les jambes repliées contre son torse. "On a pas le choix..."
Il tourna la tête vers elle, fixant ses yeux noirs dans les siens. Il aurait voulu pouvoir y lire l'espoir d'un avenir meilleur, mais il n'y voyait que l'inconnu.

"Alors... Tu vas nous aider..? T'es avec nous?"
Dans son regard a lui, en tout cas, on pouvait y voir toute l’espérance possible et imaginable rassemblée dans ses mirettes sombres et brillante.

Il avait besoin de savoir.
Maintenant.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Dim 27 Mar 2016 - 4:32

Tu te tais. Tu te tais et tu te contentes de fumer. Pourquoi ? Her s'attendait à un peu de répondant. Mais sans doute est-ce sa faute. Elle te catalogue trop. Bourrin, caractère entier, sans subtilité ni frein.. Et si au contraire tu en avais ? Et si tu étais plus fin que ce qu'elle a bien voulu voir ? Her n'est pas satisfaite d'elle même, elle se laisse aller. Mais tu l'embrouilles, aussi, à la faire virevolter d'une émotion à une autre.

Bordel. Faudra qu'elle écrive tout ça, qu'elle l'enrobe dans une belle histoire. Ou pas. Mais qu'elle crache le tout pour pouvoir l'analyser. Que ça sorte, tout ça faut l'évacuer. Sinon elle n'aura jamais assez de recul pour y penser, pour avancer. Elle secoue doucement la tête, pensive.

Quand vos regards s'entrechoquent, Her apprécie ta réponse franche. Directe. Elle apprécie ta spontanéité lui fait du bien, à Her. Peut-être justement parce qu'elle réfléchit beaucoup. Comme à cette révolte, à la stratégie à adopter, à tes comportement, aux autres. Trouble et Justice, c'est ça ? Her mord sa lèvre inférieure, pensive. Just', Trouble.

- Aller vers les autres, oui. Mais pas n'importe qui, et encore moins n'importe comment. Imagine, un type arrive, sortit de nul part, et te propose de rejoindre le club des nains de jardins à brouette pour lutter contre la canicule. Tu dis quoi ? Cash, comme ça, ta première réaction, c'est quoi ?

Tu prendrais peut-être le gars au sérieux ? Non. Quand même pas, si ? Elle, non. Clairement pas. Mais au fond, elle n'a pas envie de prendre au sérieux quelqu'un qui la fait sortir de sa zone de confort. Faut la bousculer un peu pour avoir un résultat. Faut la pousser dans ses retranchements et là-dessus, tu as été parfait.

Her regarde un peu le vide devant elle, pensive. Elle t'entend glisser contre l'écorce, elle repense à ta voix grave, voire triste. Pourquoi ? Tu as un feu qui brûle, Apache. Laisse la tristesse aux autres. Quand elle tourne la tête vers toi, tu lui sembles plus jeune. Presque fragile. C'est peut-être ta voix, c'est peut-être ta position. Les rôles sont un peu inversés, maintenant.

C'est peut-être ton regard.

Her reste silencieuse, et te le rend sans ciller. Songeuse. La Fille n'a pas envie de répondre à la légère, et pourtant.. Pourtant elle ne sait pas. Tout lui hurle de refuser, de partir, de prier pour que tu l'oublies. Que tu l'as laisses tranquille. Laisse la rêver. Elle ne veut pas creuser davantage dans ce domaine qui lui semble presque familier. Elle ne veut pas s'enliser dans un combat qui n'est pas vraiment le sien. Elle t'aime presque bien, quand t'es comme ça, mais tu lui en demandes beaucoup. Trop, même. Et pourtant..

- Ouais.

Her s'étonne elle-même de répondre ça. C'est comme si elle entendait quelqu'un d'autre répondre, et au fond d'elle, la Fille sent un vieux démon bouger, remuer la surface de sa conscience. A moins que ce ne soit elle, qui s'éveille un peu plus ? Un sourire en coin fleurit, ses yeux pétillent un peu plus.

- Sinon, tu vas faire n'importe quoi, et vous finirez tous mal barrés avant d'avoir pu faire quoi que ce soit.

C'est peut-être ton regard.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 780
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Mer 6 Avr 2016 - 3:38

Le club des nains de jardins à brouette pour lutter contre la canicule...
Décidément, Her, c'était vraiment pas n'importe quelle fille! Elle avait le chic pour sortir des trucs vraiment.. Mais alors vraiment inattendu!
Normal? Elle voulait être normal? Passe partout? Pourtant, aux yeux du punk, cette garçonne la ne ressemblait a aucune autre!

"Tu dis quoi ? Cash, comme ça, ta première réaction, c'est quoi ?"

Apache haussa les épaules, s’empêchant visiblement de rigoler. "Je sais pas, je lui demande de préciser son truc! Et.. Après, si y'a matière.. Pourquoi pas?" Maiiiis bien sur. Il essayerait surtout de l’embrigader pour sa propre cause avant tout! Nain ou pas, tout le monde avait sa place dans la révolte! Il tira une bouffée de tabac comme pour empêcher un rire de s’échapper.

Et puis il y avait eu la réponse de Her. Tout comme celle du punk un peu plus tôt, elle avait été brève, concise, précise.
Pas le genre a laisser un doute s’immiscer!
Pas le genre interprétable a dix mille sauces différentes!

Un "Ouais." qui coupa presque la respiration d'Apache dont les yeux s'étaient écarquillés.
Alors c'était vrai?
Elle en était?

Il l'a fixait désormais, les yeux pétillant, l'une de ses jambes se détendant, allongée devant lui alors que l'autre été toujours repliée, passant d'une position plutôt défensive a une autre cette fois décontractée, un sourire dévorant lentement mais surement son visage.

"Vrai? Pour de vrai?"
Il se reprit cependant, tentant de gommer cet instant de surprise un peu trop naïve a son gout au vu du sérieux de l'affaire "J'veux dire... Génial!"

- Sinon, tu vas faire n'importe quoi, et vous finirez tous mal barrés avant d'avoir pu faire quoi que ce soit.

Apache se mit a rire, d'un rire franc aux allures gamines.
- Pffff! On compte sur toi alors! Il ricana tout en tendant la main a Her, l'invitant a la serrer avec un air taquin et joyeux. "Alors bienvenue, camarade!"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   Dim 10 Avr 2016 - 20:38

Mais quel débile.

C'est un peu ce qu'elle se dit quand tu répond très sérieusement à son truc farfelu. Tu répondrais vraiment ça au nain ? Vraiment ? Le pire, c'est qu'elle n'en est qu'à moitié surprise, que tu prennes ça au premier degré. Elle secoue un peu la tête et retient un sourire mi-effaré, mi-amusé. T'es complètement débile, ou fou, va savoir. Mais absurdement, ça lui plaît. Tu fais terriblement tâche dans son décor. Tu fais trop tâche, tu tranches trop, c'est pas possible, tu le fais exprès. Pas vrai ?

- T'es vraiment pas possible.

Tu viens un peu de pourrir son exemple. C'est un truc dont elle devra se rappeler : t'es pas pareil. Tu ne réfléchis pas pareil. Ton monde à toi est rouge et flamboyant, ton hymne est fracassant. Il n'y a pas de concession là-dedans, juste cette révolte qui anime chacune de tes respirations. Alors ouais, sans doute que tu imagines les autres un peu pareil, sans compromis. Est-ce que toutes les révoltes se valent ? Celle des Garçons Perdues comme celle des nains de jardin à brouette ? T'es peut-être juste trop gentil, au fond. Elle, le nain, elle lui aurait dit d'aller voir ailleurs si elle y est. Et que sa blague pourrie elle n'y croit pas.

C'est peut-être Her qui est trop fermée, ou toi qui est tellement ouvert que ça fait mal quand tu ouvres la porte avec fracas. Ou peut-être un peu des deux.

T'es tellement entier, Apache, tu virevoltes tellement en affichant tout ce qui te traverse. Ou peut-être que c'est juste une impression ? Ton sourire, il est entier. C'est juste ton sourire, une expression, mais il prend de la place. Bien trop pour être faux. Elle n'aurait jamais cru pouvoir faire sourire comme ça avec juste un mot. Mais là, comme ça, tu lui donnes un instant l'impression d'être importante. Elle a envie de fuir, du coup. De partir en courant, de se cacher. De s'oublier, d'être oubliée. Mais c'est trop tard maintenant. Elle a donné sa parole, elle est liée.

Putain. Mais qu'est-ce qu'elle a fait ?

Toi t'es bonheur, joie. Les mots qu'elle a prononcé un peu plus tôt lui reviennent comme on entend un écho. Et les tiens sonnent bien trop forts à ses oreilles. C'est le glas de son anonymat. Et t'es tellement heureux, Apache. Tellement.. Quoi, elle sait pas. T'as un truc, bon dieu, t'as ce feu. C'est peut-être ton regard, tes yeux qui transmettent tellement de trucs qu'elle est noyée.

Elle baisse les yeux sur ta main offerte, la serre avant de réfléchir. Y a pas : elle a l'impression de s'être fait avoir. Nerveuse, elle te fait un sourire en coin, se mord discrètement la lèvre inférieure. Bon.

Coincée.

Va falloir composer avec, ma fille.

- Je verrai ce que je peux faire. Mais les miracles, c'est pas mon rayon.

Et puis parce que ça sonne sombre, ça sonne fataliste, et qu'elle ne veut pas avoir de nouveau un Apache qui charge avec ses mots tsunamis, elle ajoute un dernier truc en regardant vers le camp pour esquiver tes yeux.

- Faudra y mettre du vôtre aussi. Je sais pas si les autres sont comme ça, mais j'peux pas veiller tout le monde.

Veiller ? Elle voulait dire surveiller. C'est sans doute ton regard. Il réveille, il assomme. Absurdement, elle frissonne. Il faudra écrire tout ça. La Fille risque un regard vers toi, et malgré elle un sourire frôle ses lèvres. Va savoir pourquoi.

La Folie, ça doit être contagieux. Au moins un peu.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I will make her an offer she can't refuse   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Make the Evolution V4
» Make some NOISE !
» Make-up
» abus de la touche "offer a draw"!
» AXEL&NIRI ✿ make love, not war.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-