Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Ven 4 Déc 2015 - 14:23

Intrigue 4
Chapitre 2 : la Source Sacrée

 



LES GROTTES DU CROCODILE


Participants:
 


Il fait sombre. Il fait chaud. Ça sent la mer et le danger.
Vous êtes dans les Grottes du Crocodile, nommé par votre peuple et guidé par la Reine des Fées. Loin est le temps où la Grotte du Croco n'était qu'une modeste cavité humide et angoissante où l'animal venait prendre son repos. La grotte s'est étendue considérablement et s'est changée en immense caverne, à moitié immergée, encombrée de roches pointues et de stalactites aux tailles variées. C'est dans cet environnement que vous évoluerez, d'abord amassés dans les barques du Jolly Roger, armes aux poing et oeil alerte. Votre seul avantage réside dans la fraicheur relative du lieu. Relative, car pour le Crocodile, la chaleur est déjà trop irritante. Il est en colère, constamment. Et il a faim, car les proies manquent. Constamment. Vous entrez précisément dans la gueule du croco. Les pirates seront les plus avantagés car ils savent manier les barques ont des pistolets. Mais... Personne n'est à l'abri des bêtes affamées et des risques que fait encourir la canicule à la solidité de la grotte. Les stalactites tremblotent, les rochers entraveront la barque, les sons résonnants et les ombres projetés sur les façades offrent un environnement des plus terrifiants. Qui osera s'aventurer dans la grotte du monstre ? Après tout, vous n'avez pas le choix.


_____________



► RAPPEL : Inscriptions dans ce sujet.
► La procession se trouve pour l'instant à l'entrée. A vous de voir comment votre personnage appréhende cette aventure et dans quelles conditions il s'y lance !
► Le prochain tour aura lieu dans une semaine, et cette fois, pas de retard ! Si vous manquez un tour ou arrivez après les premiers tours, aucun souci !
► Vous êtes libres d'utiliser votre environnement à loisir, sans bien évidemment admettre que vous trouvez la Source Sacrée. Des interventions auront lieu régulièrement.
► Pensez à l'éternel résumé qui aide beaucoup vos petits maitres !
► Interagissez, explorez, flippez, rigolez bien ! Pour toute question, l'Ombre attend.  
► Vous n'êtes évidemment pas contraints de citer tous les participants de votre groupe, chose impossible compte tenue du nombre et des nouveaux arrivants. Contentez-vous de vous focaliser sur quelques persos et de rester généraux, sinon vous ne vous en sortirez pas !



[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Encre
avatar

≈ Sirène Doyenne ≈


✘ AVENTURES : 378
✘ SURNOM : La Famélique
✘ AGE DU PERSO : Ancienne.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Hunger is the purest sin.
Sujet en cours : I

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 5 Déc 2015 - 0:24


Tic.

Tac.


Tic, tac, ploc, ploc, BRRR. Elle est tout devant les autres, la Famélique, et son estomac gronde avec une fureur déconcertante même pour sa propriétaire. C’est que cette dernière a Faim, si Faim que son ventre se creuse à lui en faire mal. Et c’est bien pour cela qu’elle a pris part aux expéditions, qu’elle s’est jointe à la viande en retenant sa salive.

Pour que tout redevienne comme avant, pour que la Grande Chasse recommence.

Ils sont à l’entrée de la Grotte devenue immense. Encre aux jambes d’humaine et aux yeux de chat en scrute les profondeurs, écoutant le chant de l’eau fourbe qui s’étend loin, jusqu’aux entrailles des cavernes. Et l’air est plus frais, pas assez encore. On ne voit rien au fond, l’obscurité semble prête à les avaler tous autant qu’ils sont.

Encre jette un oeil aux barques, à la petite lanterne qu’elle tient et dont le minuscule feu peine à combattre les ténèbres. Ils n’ont plus le choix, il leur faut s’enfoncer. La Sirène tend alors sa lanterne à quelqu’un d’autre et lance d’une voix rauque qui résonne contre les parois de la caverne :

- On avance, les humains. Sur les barques, les pierres... - d’une main aux ongles en forme de griffe, elle désigne certains rochers et pierres plates émergeant de l’eau - ou autrement.

Elle n’explicite pas, préférant faire un pas et se laisser glisser dans l’eau sombre avec une grâce sauvage. Aussitôt le liquide l’entoure, laissant son corps reprendre sa véritable forme. Encre se cabre alors, laissant sa tête aux cheveux désormais tentaculaires sortir de l’eau, ses yeux jaunes se poser sur la petite équipe. Sur les petits mâles inintéressants, les mâles moins grands et les autres, celles dont - en d’autres circonstances - elle aurait tant voulu faire son dîner. Comme la guerrière à l’odeur de terre et de sang... ou Shifty, à qui elle adresse un sourire mutin.
Quel tristesse que la Sournoise ne puisse avoir connaissance de sa véritable nature qu’en de telles circonstance.

- L’eau est fourbe, ici. Reprend Encre d’un ton grave. Il faudra avancer avec prudence.

Mais elle aidera, elle en est encore capable. Elle poussera la barque des plus faibles, écoutera les ondes pour en percevoir les dangers.

Puis la Sirène replonge, attend que le petit groupe soit prêt. Elle même l’est plus que de raison, après tout.
Et elle se doute que les autres sont pétris de la même détermination.

HRP:
 








I'm going hunting
I'm the hunter


Playlist ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Clumsy
avatar

♣ Chef des Récolteurs ♣


✘ AVENTURES : 689
✘ SURNOM : L'Intrépide
✘ AGE DU PERSO : 11 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : " Si je tombe, je me relève toujours. "

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 5 Déc 2015 - 14:51




Intrigue 4Chapitre 2 : la Source Sacrée



Comme les autres conviés à cette expédition, l'Intrépide s'était rendu à l'entrée des Grottes du Crocodile ; un peu tendu, mais déterminé à trouver la source sacrée.

Et malgré tout, au fond, des doutes et des craintes continuaient à germer et à habiter l'esprit du chef des récolteurs. Était-ce une si bonne idée de ça que d'allier des camps qui se faisaient d'ordinaire la guerre ? Notamment les pirates et les garçons perdus ? Rien n'empêchait l'un des forbans de retourner sa veste au dernier moment, et de trahir toute l'assemblée. Et les sirènes ? Pouvait-on également en parler ? Avant sa rencontre avec Aigue-Marine, le polonais n'avait jamais éprouvé de sentiments négatifs envers ces dernières.. mais depuis que l'Ogresse avait cherché à le dévorer après avoir joué avec ses sentiments, il s'en méfiait bien plus. Peut-être même plus que de raison pour une situation comme celle-ci. N'étaient-ils pas censés s'entraider ? Bien sûr que si.

Clignant quelque peu des yeux, assit dans une des barques en compagnie d'Encre et d'autres lurons, le petit chef préféra songer aux paroles dictées par les Esprits Fleuves ; plutôt que de laisser les doutes le ronger. Oh, il n'abaisserait pas sa garde pour autant ! Le danger pouvait arriver de partout : des Grottes.. comme des alliés.

Alors, la Famélique se tourna en direction d'eux - de toutes les personnes présentes - avant de tendre la lanterne qu'elle tenait depuis leur arrivée ; Clumsy l'attrapa, sans dire un mot.

« On avance, les humains. Sur les barques, les pierres... souffla la sirène-humaine après avoir désigné l'espace environnant, ou autrement. »

Et sur ces mots, la jeune femme aux yeux de chats se glissa dans l'eau, retrouvant son élément naturel ; celui dans lequel elle se débrouillait le mieux. Celui qu'elle pourrait utiliser pour tous les noyer. Non, il ne fallait pas penser à ça pour le moment.

« L’eau est fourbe, ici. Il faudra avancer avec prudence. »

Toujours en silence, l'Intrépide observa alors la sirène plonger et disparaître dans l'eau, avant de se redresser à son tour pour jeter des regards à ses camarades. Ils étaient tous différents, venaient des quatre coins de l'île, avaient tous vécu des expériences différentes, parfois positives, parfois négatives, parfois ensembles. Pourquoi les avoir tous réunis ainsi, plutôt que de fonder des groupes qu'avec des membres d'une même espèce ? Ça, Clumsy n'en avait pas la réponse, mais au moins, il pouvait faire l'effort de jouer le jeu.

« Prenez garde aux bulles qui r'montent près d'nos barques souffla-t-il aux autres d'un ton inquiet, le Crocodile est p't'être tout près. »

Cela parait sans doute une évidence pour la plupart des membres de l'escouade, surtout pour les forbans, habitués à la présence de créatures marines autour du Jolly Roger ; mais on ne savait jamais. Personne n'était à l'abri d'une éventuelle attaque, pas même la sirène disparue dans l'eau.

Ils étaient tous vulnérables ; mais se devaient d'avancer. Pour l'île.




© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
 






Adventure is out there




Clumsy et l'Event Embuscade:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com/
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 5 Déc 2015 - 17:29

Il scrutait chaque petit recoin sombre, attentif à un bruit plus fort qu'un autre, à un mouvement alarmant, à n'importe quoi. Hook le redoutait beaucoup, ce Crocodile. Mais pas Ian. Il voulait lui montrer, à son 'Capitaine', qu'il n'était pas si increvable que ça, ce monstre marin. Si la Bête venait à apparaître, le Maniaque en fera son prochain repas.

Enfin, c'est ce qu'il croyait.

En attendant, il était à la tête d'une barque, la dirigeant avec aisance, un peu écœuré à l'idée de traîner des garçons perdus et autres peuples derrière lui. À l'idée de devoir faire équipe avec eux. Dieu qu'il prenait sur lui ! Seul vrai pirate parmi toutes ces têtes à claque, il était persuadé que s'il avait été seul, tout aurait été bien plus simple.

La Sirène présente prit la parole. Étrange créature pourtant si hypnotique. Ian écouta. Elle vient de la mer, elle connaît. Peut-être même connaît-elle le Crocodile.
Le pirate se pencha un peu en avant, tentant vainement de percer l'eau sombre de son regard. Noir. Tout noir. Autour de lui, tout était noir, aussi. Il avait l'impression d'avancer dans les ténèbres. Il avançait à l'aveuglette, suivant Encre, lui offrant sa confiance. Lui n'avait aucun sens de l'orientation, aucun repère. Heureusement qu'elle était là. Heureusement qu'il n'y avait pas que des mioches, ici.

- Prenez garde aux bulles qui r'montent près d'nos barques. Le Crocodile est p't'être tout près.

Un gloussement échappa au Maniaque. Il tourna la tête, adressa un sourire carnassier à la petite bouille qui venait d'ouvrir la bouche.

- Merci pour ta participation, lâcha-t-il, moqueur.

Puis il secoua la tête en levant les yeux au ciel, déjà lassé par cette quête. Quelle plaie de devoir se coltiner ces mômes ! C'était pire encore qu'il ne pouvait pas leur faire de mal. Sincèrement, il prenait sur lui. S'il s'était écouté, celui qui se prénommait Clumsy se serait retrouvé à l'eau, juste comme ça, pour le fun.

- On va s'arrêter, ordonna-t-il d'une voix qui n'accepterait aucune protestation.

En écho, la barque se heurta doucement au rivage rocheux.

- C'est immense. Doit y'avoir des grottes à l'intérieur de la grotte. Si y'a une source par ici, on la trouvera pas en restant sur l'eau.

Il s'aida d'une canne pour mettre pied sur la terre ferme. Sa blessure à la cuisse avait mal cicatrisée, et bien que soigné et protégé, le maître Calfat peinait à se déplacer correctement.
Debout et bien équilibré, sa main s'activa pour nouer la corde de l'embarcation autour d'une grosse et écailleuse pierre. Puis, se redressant et jetant un regard hautain à sa suite, il leur fit un petit geste de tête :

- On se bouge le cul ?

Son regard chercha celui de la Sirène :

- T'arriverais pas, par hasard, à sentir si y'a de l'eau quand t'es sur terre ? Tu pourrais servir de radar, comme un chien.

C'était en elle qu'il avait le plus d'estime, Ian. Parce qu'elle était probablement âgée, qu'elle connaissait sûrement beaucoup de choses et qu'en plus, elle avait de belles formes, là où il fallait. Ça jouait beaucoup.

Prévoyant, Ian avait glissé à sa ceinture son précieux bec de corbin et son poignard dentelé, mais aussi, pour l'occasion, un joli pistolet de marin. Il ne savait pas très bien s'en servir, mais cela lui donnait une contenance.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 744
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 5 Déc 2015 - 17:53

Toutes ces histoires menaient à plusieurs choses, dont une qui avait fait en sorte à ce que Pit se retrouve ici. À jouer les aventuriers, il n’était pas un aventurier. Les Raccommodeurs restaient plutôt dans le Grand Arbre, à l’abris du chaud étouffant.

Large sourire tout de même, alors qu’il accompagnait tous les autres. Une partie de jeu particulièrement intéressante, il y avait de nouvelles cartes. Une sirène qui aurait sans doute fait un charmant manteau, cependant… il n’était absolument pas le moment de s’intéresser à cette facette du Jeu. Il finirait sans doute la partie prématurément dans le cas contraire.

Il avait pris soin de ne pas oublier sa batte de métal qu’il appuyait sur son épaule, il avait aussi cousu une sorte de fourre pour la ranger si elle commençait à l’agacer. C’était que le Joker s’agaçait plus vite au sein de son propre esprit avec ce temps. Il fallait cependant avouer que cette excursion coupait l’impression d’un éternel recommencement qui règnait sur l’île.
Large sourire, des gloussements.

Clumsy était aussi là, il avait trouvé la Fée Verte depuis ? Peut-être pas, ça devait faire un moment que le Chef des Raccommodeurs en avait un peu parlé à son collègue Récolteur.
Bon, il l’aimait bien, l’Intrépide.
Comme beaucoup d’autres, à sa manière.

Donc, la créature, elle désigna les barques, les pierres… Les iris du Chef Raccommodeur suivaient les indications.
L’esprit traîna un peu avant de se rendre compte que la Famélique leur disait d’être prudent. Très bien, très bien. Il faudra tenter.

Pirates, sirènes, peaux-rouges, garçons perdus, fées, créatures… Multitudes de type de cartes, ça donnait presque envie de sortir un tour de magie. Cependant, même Pit comprenait que ce n’était pas tout à fait le bon moment.

Clumsy ajouta une autre règle, ou élément, à prendre en compte : les bulles de ce cher crocodile. Un crocodile, une peau qui ferait sans doute de belles créations. Un sourire plus large se montra sur le visage tatoué du Chef des Raccommodeurs. Mais une fois encore, il ne devait pas s’y attarder, à cette belle peau que fournirait le reptile. Il n’avait clairement pas l’expérience d’un Peau-Rouge ou d’un Pirate afin de terrasser cette bestiole.

Pit acquiesça d’un mouvement de tête.

Bon, se reconcentrer sur la situation.
Un vrai supplice. Il cherchait à savoir ce qui serait le plus approprié, barques ou pierres ? Franchement, il préférait les pierres. Du moins, face à un possible crocodile. Mais d’un côté… la zone est plutôt dans un vrai bordel.

Il n’arrivait pas à choisir, il allait se baser sur l’expérience des pirates. Wilhelm lui avait déjà fait une bonne pub de leur parti.
D’ailleurs, alors qu’il tentait de se décider, un Pirate prit les devant. Parfait. Large sourire. C’était sympa de voir des pirates de temps en temps. Il trouva d’ailleurs que le goût vestimentaire concernant les chaussures de celui qui dirigeait la barque, n’était pas à contester. Léger rire. Peut-être parce que lui aussi aimait les rangers.

Il s’égarait. Trop. Il fallait sauter sur les pierres. Sans plus attendre, il quitta la barque une fois arrivé contre les roches.

Un gloussement, c’était drôle d’entendre tout cet écho. Il pouvait entendre ses pas.
Le Joker ricana lorsque Ian parla de radar et de chien à la femme-poisson.

- Un poisson-chien.


Pensées envolées, mais qu’importait ? Ce n’était pas important. Ca le fit rire un peu.
De toute manière, les sirènes, on ne leur offrait pas de fleurs, c’est pas tout à fait la même chose.

Il commença à avancer un peu plus, pour voir jusqu’où il faudrait aller, et évidemment ce serait plus ou moins long.

- Est-ce qu’on a pris des lampes-torches ?

Question qui s’adressait plutôt aux autre Garçons Perdus, à moins que les autres en aient aussi. On ne sait jamais.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zombie
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 156
✘ SURNOM : La Torpille
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/2
✘ LIENS : Soldat de Plomb

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Dim 6 Déc 2015 - 17:01



la source sacrée

INTRIGUE 4 – phase 2




Bow s'est bien demmerdé. Il a réussi à placer quasiment un chef par groupe. Parfois plusieurs. Et moi je me retrouve avec Pit et Clumsy. Clumsy, ça sert même à rien d'en parler. Youpin, bête, boulet. Toujours à rigoler, tout fier avec ses fraises et ses bâtons. Et Pit, bon, je sais qu'il est assez respecté et que le Roi l'aime bien. Mais quand même. Ses obsessions : les beaux vêtements et les jeux. Que des choses futiles, vaines, des trucs de gonzesse on pourrait dire. J'aurais préféré être avec Sharpy. Ou avec Fang. Fang est resté au Grand Arbre. Peut-être que Bow s'est dit qu'il tuerait tous les pirates. Je suis dans le groupe où y a le plus de pirates. Y en a partout. Des sirènes aussi. La dernière fois qu'on a du se réunir comme ça, c'était quand y avait la Nuit. Ça fait bizarre de recommencer. On sait pas trop quoi se dire. On n'ose pas se mélanger dans les barques. Personne parle, on chuchote. Le bruit de l'eau verte et de la roche grise rend le silence impressionnant. Et puis la sirène à la drôle de tronche parle. J'aime pas les sirènes. Enfin, je les aime plus que les fées. Mais elles sont comme des armes. Des armes-humaines. Avec elles, on aurait gagné la guerre tout de suite...

J'y pense quand Clumsy ouvre son clapet. Il fait le chef et ça m'énerve. Il a même pris la lanterne. Y a ce drôle de type avec nous, dans la même barque. D'autres pirates rament mais ils ne disent rien. Il surveillent. On dirait qu'ils écoutent. Je me souviens que c'est là que vit le Crocodile. Je surveille et j'écoute aussi. Le drôle de type l'ouvre aussi, il a une voix de malade mental. Il arrête la barque. Les gamins dedans s'interrogent du regard. Ça me saoule d'hésiter. Ça me fait un peu honte.
Pit bondit. Il est presque aussi grand que le pirate. En fait, il l'est peut-être même plus. Il rit. Il a une voix de malade mental.

Lampe-torche.

MOI ! je dis, fort, parce que ça y est, je suis actif, je suis utile.

Je les rejoins avec adresse, l'air dur, le regard fixe, je me plante devant eux comme s'ils étaient mes supérieurs ; je sors ma lampe, et une autre, plus petite. J'ai aussi mon poignard. Mon calot. Mon uniforme. Je suis coiffé sur le côté. Je suis paré.

Je suis un soldat.




Codage by TAC



Spoiler:
 







Zombie hurle en darkturquoise.
.....


Uniforme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirka
avatar

★ Mère en Chef ★


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Comédienne
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : nop
✘ LIENS :

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Lun 7 Déc 2015 - 22:21

Tu regardes tout autour de toi, incapable de fixer tes yeux quelques part. Tout ce qui t'entoure t'intrigue. Tu es impatiente, presque intenable. Depuis le temps que tu attendais ça. Enfin, vous aviez trouvé une solution. Enfin, tu allais pouvoir sauver les garçons perdus. Tu n'en pouvais plus de les regarder mourir un à un. Tu ne supportais plus leur visage fatigués et leur petites voix éraillées. Tu n'avais plus la force de continuer à sourire et à rire, de continuer à faire semblant que tout allait bien. Mais tu n'avais pas le choix et tu le savais. Il fallait tenir, être forte. S'ils n'avaient plus de Maman, les garçons perdus ne tiendraient plus très longtemps. Alors tu serrais les dents et tu avançais. Tu t'étais permise de craquer une fois. Une seule petite fois, lorsque tu avais rencontré Lame. Mais c'était l'unique égarement. Tu avais déserté, et cela n'arriverait plus.
Lorsqu'ils étaient venus te parler de ces expéditions, tu n'avais pu que sauter de joie. C'était fini, enfin. Vous alliez pouvoir mettre fin à cette horrible canicule. Tu allais pouvoir sauver les enfants. Et tout redeviendrait comme avant. Peut important les dangers que tu pouvais encourir. Ils te semblaient bien dérisoires face à l'urgence de la situation.

Mais maintenant que tu te retrouves face à la caverne du monstre, tu ne peux retenir un frisson. Tu dois bien avouer que tu n'es plus aussi rassurée qu'avant. Tu observes les moindres détails, du plafond de la grotte à l'eau sous ta barque. Tu as peur que le Crocodile ne surgisse d'un coup. Tu as peur que tes compagnons ne te trahissent. Sur le coup, tu fus heureuse de savoir qu'enfin, tu allais rencontrer de vrais pirates. Mais l'homme devant toi n'avait rien de Jack. Rien du tout même.
La jeune femme parle, d'une voix qui t'effraie un peu plus. Tu te gifles mentalement et reprends ton courage à deux mains. Il faut montrer l'exemple, il faut rassurer les enfants. Tout serait bientôt fini.
La sirène reprend, et tu la fixes avec sérieux.

L’eau est fourbe, ici. Il faudra avancer avec prudence.

Comment pouvait-elle le savoir ? Qu'entendait-elle par là ? Bien sûr, tu ne remettais pas son savoir en cause, loin de là. Au contraire, tu respectais cette forme de sagesse qui semblait émaner d'elle – à tes yeux tout du moins. Elle devait savoir tellement de choses que tu ignores. Tu te sens imbécile, presque inutile. Car en vérité, qu'est-ce que tu peux faire ? Tu n'es pas armée comme les pirates, sais à peine te battre, et n'es pas d'une intelligence hors du commun. Non, tu n'as pas tout ça. Juste ta volonté de fer et ton sourire de Maman.

Prenez garde aux bulles qui r'montent près d'nos barques, le Crocodile est p't'être tout près.

Tu te retournes vers la voix d'enfant et fixe Clumsy. Il n'a pas l'air très à l'aise non plus, le pauvre. Le Pirate lui répond, et tu ne peux t'empêcher de froncer les sourcils. Une réplique cinglante de vient aux lèvres mais tu la retiens de justesse. Se disputer ne servira à rien. Alors tu te penches vers le petit chef – en faisant attention de ne pas faire chalouper l'embarcation – et lui chuchote un « Merci » en souriant.
Le même Pirate vous ordonne de vous arrêter. Tu laisses donc celui qui commande votre barque suivre le mouvement et poses un pied sur la terre ferme. Fidèle à toi même, tu glisses et manques de tomber à l'eau. Mais battre des bras se révèle suffisant pour retrouver ton équilibre. Tu restes tout de même dans cette position un peu ridicule, immobile les bras tendus de chaque côtés, le temps de te confirmer que c'est bon. Il faudra faire attention. Tu voudrais en informer ceux qui t'entourent, mais quelque chose te dit qu'on va te rembarrer. Peu importe, tu te tournes vers les garçons perdus, et t'adresses à eux en essayant de ne pas parler trop fort.

«  Méfiez vous les loulous, ça glisse. »

Il ne faudrait pas que l'un d'entre eux tombe pour de bon. Certes la sirène est toujours là, mais qui sait ce qu'elle pourrait vraiment faire. Et d'ailleurs, aurait-elle seulement le temps de sauver un naufragé des dents du Crocodile ? Un nouveau frisson parcourt ton échine à cette idée. Sans t'en rendre compte, tu te mets du côté de l'eau justement, entre les enfants et le danger, comme une sorte de bouclier. C'est ton rôle de mère de les protéger. Rôle qu'on pourrait te reprocher de prendre un peu trop à cœur d'ailleurs. Après tout, tu appelles « loulou » certain jeunes qui ont ton âge. Comme Pitt, qui est même plus vieux que toi. Tu te demandes s'il te considère comme une imbécile. Puis ta question se transforme et tu te demandes s'il en a vraiment quelque chose à faire. Tu le fixes, riant de choses qui semble n'amuser que lui. Tu ne vas pas mentir, il te fait peur. Lui aussi. Il faut te ressaisir Mirka. Fais un effort ma grande.
L'homme qui s'est mis en tête de l’expédition fait preuve de grâce et d'élégance, et tu ne peux te retenir de lever les yeux au ciel.

« On fait du mieux qu'on peut rassurez vous.»

Il t'énerve un peu en réalité. Et te dire qu'il va falloir arpenter la caverne à ses côtés ne te réjouis guerre. Tu aides un pirate à sortir de sa barque et te remets à ta place.
Zombie crie derrière toi et tu sursautes, retenant de justesse un cri. Tu rigoles en silence de ta bêtise et t'avance vers le petit groupe.

« Bien joué Zombie, c'était une bonne idée. »

Tu offres un sourire chaleureux à ce petit garçon qui te paraît si froid. Puis tu regardes derrière toi. Tout à l'air d'être sorti des embarcations.

« Et bien, si tout le monde est prêt »

Tu te tournes vers le Pirate et le fixe

« On va pouvoir se bouger le cul ».

Tu croises les bras et attends que quelque chose se passe.


Résumé:
 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Pirate de Terre
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Mar 8 Déc 2015 - 13:17



God, why?

« C'est un Garçon perdu, un pirate et une sirène qui rentrent dans un bar...»

Qu'est ce que je foutais là, déjà?
Je sauvais Neverland.
Oh.

JE SAUVAIS NEVERLAND.
Il fallait que je me tire au plus vite de cet endroit de cinglé, et j'étais en pleine quête pour lui sauver les miches , accompagnée de pirates , de mômes, de mères et d'une femme a qui j'avais volé un coquillage une nuit au port et avec laquelle j'avais discuté pendant des heures, qui en fait était une sirène et qui m'avait lancé un sourire qui me plaisait étrangement.
Qu'est ce que je foutais là?
Oh, oui. Grudge.
J'avais envie , plus que de sauver ma peau, de rendre la vie de Grudge un peu plus facile. Qu'est ce que c'était que ce ramassis de conneries? Je faisais du sentimentalisme. Ca tuait des gens, le sentimentalisme du genre. Ganesh me garde, j'étais la femme la plus idiote de tout Neverland.

Encre était une sirène, aussi, tiens. J'avais rencontré une sirène avant Clapotis, et je ne m'en étais même pas rendu compte, transportée par cette joie toute relative de rencontrer une femme encline à me dire autre chose que "casse toi de l'endroit ou je tapine". Au moins, cela me faisait un genre d'amie dans ce lot de personnes qui ne me voulait pas forcément que du bien, Garçons Perdus en tête de liste. Amie qui mangeait des êtres humains. Oooh.

Précisons pour finir que les Garçons et mères présents me pensaient, pour ceux qui m'avaient croisés au Grand Arbre, disparue, voire morte, et certainement pas adulte, pleine de seins, de fesses, et de haine envers Peter Pan qui nous avait traîné dans tout ce merdier. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. J'étais dans la merde. Et Grudge n'était même pas là.
Si jamais je te recroise, preemika, je te casse la gueule. Non. Je n'ai aucune chance de te casser la gueule, et je ne suis pas stupide à ce point. Je suis juste stupide au point de m'enterrer avec la pire équipe du monde dans une caverne réputée pour son crocodile géant. Ca va.

J'ai jeté un regard inexpressif sur Braumeister, la seule personne qui pour le moment me semblait raisonnable et sensée (vous dire si j'étais inquiète), et surtout apte à nous défendre contre un saurien immense. Je ne pensais pas un seul instant que le fer puisse abattre une créature pareille, mais l'alchimie? Existait-il une potion capable de le changer en escarpins? Je n'étais pas axée coquetterie, mais j'aurais volontiers porté une paire de chaussures en crocodile géant.
Dans tous les cas, en cas de rencontre indésirable, j'allais pouvoir me rendre utile. Toujours avoir dans une équipe quelqu'un d'organiser une fuite. Surtout une fuite avec une seule sortie possible: la porte d'entrée.

Mais punaise, que tout le monde était bruyant! Entre les pirates qui étaient à deux doigts de péter dans la caverne, histoire de faire caisse de résonance, et les enfants qui piaillaient comme une crèche à 17h, il était miraculeux que le crocodile ne soie pas déjà là pour se taper le gueuleton du siècle. Me glissant sans un bruit, bénéficiant au maximum des ombres et cherchant à éviter à tout prix le moindre son pouvant trahir ma présence, près de la mère, qui me disait quelque chose, je lui murmurais à l'oreille, en chargeant de bienveillance ma voix:


"Je sais comme les enfants peuvent-être turbulents. Mais pouvez-vous demander à vos "loulous" de rester les plus silencieux possibles? Si crocodile il y a, nous ferions mieux de rester discrets."

J'ai tendu l'oreille, au loin. Il fallait que je guette le moindre son anormal, le moindre clapotis dans l'eau qui semblerait étrange. Nous nous engouffrions dans ce qui semblait être un piège géant, et je détestais ça. Qu'est ce que je foutais là?




Code by Wiise sur Never-Utopia




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Mar 8 Déc 2015 - 23:24


Il n'y a rien pour toi ici que l'humidité et la peur.

C'est à peu près ça qu'Harfang Cendrée ressentait en entrant dans la Grotte au Crocodile.
Clôturant presque la petite procession, la silhouette de la guerrière fixait l'eau trouble d'un air presque absent.
Guerrière dans l'âme, elle ne reculait pas, et surtout, surtout faisait confiance aux Esprits.
Si elle n'avait pas assisté aux réunions des clans, occupée à calmer la fureur de l'Esprit-Loup, ou du moins tenter de protéger cette colère enflammée contre tout, et même sa progéniture... Harfang avait accepté sans broncher d'aider les peuples de l'île, et les Esprits.
Sauvage, elle s'était éclipsée de longues journées après l'attaque du Jolly Roger, mais son devoir l'avait rappelé vers les siens.

La Source n'était pas un leurre ni une chimère.
L'Urgence était réelle aussi.
Ses expéditions dans la jungle malgré les recommandations n'avaient rien donné qu'un goût de rance, de Carne.


Silencieuse, les yeux de l'indienne s'égarait sur certains visages qu'elle reconnaissait, d'autres pas du tout. Zombie et Clumsy n'eurent droit qu'à un regard froid, dédaigneux.
Enfants peureux. Toujours à jouer la bravade.
Elle avait juste une envie, c'était mettre une paire de baffe à l'un et à l'autre. Mais ce n'était pas le moment... Les autres ... Prudente, elle se tenait à distance des pirates et ne faisait confiance à personne. Même aux yeux hypnotiques de la sirène...

La roche glissait sous ses pieds, et plus ils s'engouffraient dans la grotte, plus la nervosité de la guerrière couvait sous ses lèvres scellées. Elle écoutait.
Les sons, amplifiés, le bruissement des tissus parsemés de terre crottée sur ses épaules qu'elle avait troqué contre ses fourrures... les pas de tous ces idiots et l'eau.
Vitale mais dangereuse.

D'un geste sec, Harfang alluma la petite torche qu'elle avait emmenée, dont les flammes se reflétaient sur les parois lisses de la Grotte. Il lui semblait même que le feu dansait... ou peut-être était-ce simplement des illusions, comme  ce vieux corbarc de chaman savait le faire...

La torche dans une main, un couteau dans l'autre, la guerrière Delaware veillait.
C'était bien beau d'avoir peur du Crocodile, mais qu'avaient-ils amené pour se défendre ?
Elle ravala une phrase acide : le Crocodile les avaient certainement déjà entendu vu le boucan....


" - Avancez."

Le souffle impérieux de sa voix résonna doucement, mais fermement face aux traine-savates qu'elle avait dépassé sans le vouloir.
Plus vite ils auraient inspecter les cavités, plus vite ils ressortiraient.
La guerrière aux Enfants-Loups fermait presque la marche, alerte.


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 170
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : EN RECHERCHES DE RPS
✘ LIENS : :
Fiche


Elle cauchemarde en lightskyblue.

Avatar de Zerochan
:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Mer 9 Déc 2015 - 19:52

Elle n’avait pas desserré les dents depuis leur départ. Trop occupée, le nez enfoncé dans le col de son anorak. Trop occupée, à ruminer. Elle n’eut pas le cœur d’engager la conversation avec ceux qui l’entouraient, ni réellement l’envie. La gorge trop sèche pour cela de toute manière, mais surtout, le moral dans les chaussettes.
Alive voyait en l’imposition de cette mission une injustice dangereuse. Si Peter avait des ennuis, il était sans doute assez grand, assez fort, assez roi pour s’en débrouiller lui-même ! C’était son île après tout. Pourquoi c’était à eux de se lancer dans une mission aussi périlleuse ? En compagnie de pirates et de sirènes qui plus est ! Des prédateurs ! LEURS prédateurs ! Alive avait le regard fuyant et échappait de son mieux à celui de ses camarades. Tous lui paraissaient trop déterminés, elle ne pouvait que rougir de son manque d’enthousiasme.
Ils étaient dans la caverne du crocodile. La tanière de la créature légendaire, la plus terrible !

La Souris fit la moue lorsque la sirène désigna les frêles esquifs qui leur serviraient pour la traversée. Elle ne leur faisait confiance, à ces bouts de bois qui flottent. Mais la créature marine avait également suggéré d’emprunter les pierres plates qui émergeaient des eaux troubles. La chasseuse songea qu’avec suffisamment d’élan, ce chemin serait largement praticable.
Encre et Clumsy suggéraient la prudence et ce n’était pas Alive qui allait les contredire. Ce fut justement pour cette raison qu’elle emprunta ce chemin, préférant compter sur ses propres mouvements plutôt que de rester dans ces barques qui tanguent, qui dérivent et parfois même coulent.

Elle n’attendit pas une minute de plus et bondit agilement sur le premier rocher, avec prudence, elle entreprit de rejoindre le suivant et ainsi de suite. Tandis qu’elle progressait, elle gardait un œil sur les embarcations qui avançaient vite, sous les efforts des rameurs. Tandis qu’elle progressait, elle gardait à l’œil les eaux profondes qui pouvaient être traîtres. Tandis qu’elle progressait, elle s’enfonçait dans l’antre de la bête.

Derrière elle, un pirate gloussait, se moquait mais surtout, suggérait de mettre le pied à terre (enfin, "imposait" serait le terme le plus approprié). Elle entreprit alors de se rapprocher du rivage que déjà certaines barques venaient d’atteindre tandis que d’autres peinaient à suivre.
Alive parvint au rocher le plus proche de sa destination mais il était tout de même loin… Ça allait être dur de sauter ça. Peut-être qu’avec un peu d’élan...
La Souris fléchit les jambes et retint son souffle pour ne pas céder à l’envie de crier durant le saut. Ses bras se balançaient pour lui apporter un peu d’élan. Il y eu une seconde d’hésitation. Puis elle s'élança. Dans les airs, elle ne put s’empêcher de pédaler des jambes comme si cela pouvait l’aider à avancer d’avantage. Puis elle retomba à terre.
Tomba, oui, car elle se réceptionna sur les genoux. Son visage se crispa alors de douleur mais elle ne proféra aucun cri. Ce n’était rien de grave, de toute manière.

- On se bouge le cul ?

Le pirate ne s’était pas spécialement adressé à elle mais Alive hocha vivement de la tête et se redressa aussitôt. Elle épousseta ses genoux d’un geste vague car son attention s’était reportée sur l’obscurité qui les encerclait. Ses genoux s’étaient un peu égratignés à travers la toile fragile de son pantalon. Ça picotait un peu.
Mais elle était trop occupée à tenter de discerner une  potentielle menace pour s’y attarder. Là-bas, il y a peut-être des petites bêtes qui n’attendent qu’un petit signe de présence pour attaquer. Là-bas, il y a peut-être le crocodile qui trépigne.

Elle entendit le chef des raccommodeurs demander :

- Est-ce qu’on a pris des lampes-torches ?

La Souris ouvrit la bouche pour intervenir mais déjà un MOI se faisait entendre et les discussions plus ou moins courtoises reprenaient. Alors, Alive déclara d’un ton sérieux :

- Si vous voulez bien voir et faire de la lumière, on ne verra que nous. On nous attaquera. On sera obligé de combattre. On pourra pas reculer. C’est sûr. Si on reste dans le noir, on sera plus discret.

La Souris poussa se retourna vers eux et déclara d’une voix sans appel.

- Choisissez.

Puis après quelques secondes d’hésitations, elle reprit d’un ton plus piteux :

- …. S’il vous plait…






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Jeu 10 Déc 2015 - 11:47










Aventure forcéSuivre les pas de ses homonymes pour se protéger.


La chaleur. Cette aventure dans les entrailles de l'île étaient plutôt providentielle. Il faisait techniquement plus frais dans les grottes. Quoique sur cette île on pouvait rapidement en douter. Mais ce n'est ni de son plein grès, ni de gaîté de cœur que le Lugubre était là dans cette barque. Autant dire qu'il n'était pas à l'aise.

Il n'avait surtout pas son manteau, la chaleur avait été trop forte et il avait du la laisser dans sa cabane. Il l'avait troquer ses grandes poches qui contenait toutes ce qu'il avait besoin contre deux petites sacoches. Il avait pleins de choses dont un nécessaire de couture et un peu de tissu. Pourquoi ? On sais jamais.

Il avait fait en sorte d'être dans la même barque que Pit, sa seul référence dans cette aventure, la seul personne qu'il connaissait réellement. On ne pouvait remarquer sa nervosité seulement grâce à ses yeux qui allait sur chacune des dents de la grotte qui semblait les manger, les gober, les engloutir, chaque vaguelette qui ondulait sur le lac, chaque visage de ses pirates vilains et méchants.

Quand le crocodile fut évoquer, il frissonna se penchant au dessus des eaux sombres avant de rapidement se remettre au fond de sa barque fusionnant avec le bois. Heureusement, il y avait la terre ferme qui revint rapidement sous ses pieds. Il eut le réflexe dans le noir obscure de la grotte de sortir sa lampe torche bien au moment ou Pit le leur avait suggérer. Il aurait voulu rester prés de Pit. Cependant il fut rapidement bousculer par des enfants se croyant plus malin et voulant montrer que eux aussi avait penser à la torche.

Préférant largement s'éloigner que de continuer à se faire bousculer, Silent escalada quelques roches pour se mettre un peu en hauteur faisant gaffe de ne pas tomber ni glisser. De là haut, surplombant de peu les autres adultes, le garçon tentait d'éclairer autour de lui pour voir si quelque chose méritait qu'on s'y attarde, peut être d'autres cavités, des créatures, de cailloux brillant. Il eut vent grâce à l’écho des remontrance d'une chasseresse qui lui était inconnu. Elle devait être un peu stupide, comment ils feront pour voir. Les humains ne voient pas dans le noir Et ici la lumière était une denrée rare. Les seul créature qui pourrait y vivre verront sûrement dans le noir, sentiront leur odeur, utiliseront d'autre procéder pour les chasser.

Ils peuvent tout aussi bien se servir de leur lumière pour les faire fuir ou les éblouir. Et puis même l'indienne qui avait commencer à ouvrir la marche avait une torche. Elle, elle semblait forte ! Doucement, Silent glissa le long du rocher avant de la suivre discrètement en regardant de droite à gauche.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
avatar

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 52
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 12 Déc 2015 - 2:18

La moitié d'une aventure est dans la préparation. Surtout pour l'Alchimiste qui, sans ses potions, n'était qu'un simple mortel. Et depuis qu'il n'avait plus sa vue, il était d'autant plus un fardeau. Oh, il avait tout de même appris à se repérer dans un environnement qui n'était que ténèbres, depuis le temps, mais il était encore loin de l'acuité d'une chauve-souris ou d'une taupe. Un jour, il réussirait à créer la potion de Transens qui lui permettrait de voir avec le toucher. Mais avant, il lui fallait trouver son solvant préféré : l'Eau.

C'est pourquoi, malgré son handicap, il ne put s'empêcher de vouloir s'incruster dans une des expéditions. Aussi devait-il choisir avec soin ce qu'il allait emporter. Lors de la bataille contre le Croque-Mitaine, il avait brassé un liquide rendant vigueur et moral, qu'il avait laissé dans un ingénieux système, à partir d'un tonnelet, de lanières et d'un tuyau, lui permettant de distribuer le-dit liquide à chacun. Il avait trouvé, en tâtonnant, un de ces tonnelets pleins, mais depuis le temps. Qu'était devenu le liquide ? Bah, qu'importe. Il n'avait pas le temps de faire des tests.

« Let's practice Alchemy. »

Son expédition allait les mener dans l'antre de l'insomniaque Crocodile et de son réveil, avait-il cru comprendre. L'horrible bestiole n'allait certainement pas s'endormir avec les somnifères basiques qu'il utilisait sur les enfants ou les pirates trop éméchés, mais il n'aurait jamais le temps d'en créer un assez puissant pour plonger le crocodile dans les bras de Morphée.

Aussi décida-t-il d'opter pour une solution plus étrange, plus tordue. Puisque dans le noir, les créatures devaient se repérer à l'odeur et au bruit, ces organes devaient être plus développés, non ? Il avait eu cette idée un peu sotte longtemps avant, en discutant avec une asperge qui souhaitait sortir avec une cholie demoiselle à la bouche rouge. Est-ce que cette idée allait seulement fonctionner ?

« Ach... I hafe no idea... »

C'en n'était que plus excitant ! Armé de son tonnelet, d'une canne et d'une ceinture pleine de bombes à Odeur, l'Alchimiste était prêt à affronter les dents de la Terre pour avoir de l'eau.

***


Après être tombé une troisième fois dans l'eau, mais sans se départir de son sourire, Braumeister écouta sagement ce que tous et toutes avaient à dire. Il y avait une Sirène dans le groupe. Braumeister n'écouta en fait pas vraiment, il n'était que concentré sur ce fait. Il y avait une sirène dans le groupe. Une sirène. Si près. Tendre la main. L'attraper. L'attacher. La torturer. Lui faire appeler ses congénères. Les exterminer. Et brasser, brasser, brasser. Une sirène. Tempête allait payer. Et celle-là allait payer pour Tempête.

L'alchimiste se donna une grande claque bien bruyante. Il n'était pas là pour ça. Il était là pour l'eau. D'abord et avant tout pour l'eau. Il réajusta son attention sur son environnement - il y avait une SIRENE - et eu le temps d'entendre la proposition d'une jeune gamine... Rester dans le noir ? Ce n'était pas comme si ça le dérangeait. Pour ça part, il préfèrerait même éviter de porte une torche, et donc d'être visible, tout en ne voyant rien.

« Comme certains le savent déjà, j'ai l'habitude du noir, Jajaja. Ceux qui préfèrent les ténèbres et ne pas être vus peuvent m'accompagner... Même si je doute qu'il y en ait beaucoup. »

Une sirène. Il faut oublier. Une sirène. Il faut avancer. Ingrédient ! Il faut trouver l'eau. Sirène ! L'eau, juste l'eau...

Résumé:
 






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 12 Déc 2015 - 20:00

Intrigue 4
Chapitre 2 : la Source Sacrée

 


La compagnie se fraie un chemin dans les Grottes, bien plus vastes et tortueuses que ce que chacun s'était imaginé. Les éclats des lampes percent courageusement l'obscurité mais ne suffisent pas. La remarque proposition de Braumeister, impulsée par Alive, semble déclinée par la majorité, car la peur du noir est encore plus vive que la peur d'être vu. Mais plusieurs individus se pressent sur leurs talons. Chacun progresse, sur la roche lisse et humide ou au sein des barques branlantes. La procession est lente, alerte, presque silencieuse. Pourtant vos propres pas résonnent et vous oppressent. Jusqu'à ce que... Jusqu'à ce qu'un autre son se fasse entendre. Un son plus résonnant encore. Bien plus fort. Un splash. Un bong. Un crac. Et tout s'enchaine. Des cris fusent, des corps se cognent. Et l'évidence apparait : ce sont les stalactites. Ils tombent. La chaleur semble fragiliser la solidité des façades. Les pointes rocheuses se décrochent et s'abattent au hasard sur les corps qu'elles dominent. Petites ou grandes, elles se révèlent aussi meurtrières les unes que les autres. Un cadavre tombe déjà dans l'eau. Le crocodile n'est pas le seul danger assassin, en ce lieu. Vous n'avez plus le choix, même vous qui craignez l'ombre. Enfoncez-vous dans la caverne la plus sombre, celle qui échappe à la lumière du soleil, il semble qu'elle soit la plus préservée par les conséquences cataclysmiques de la canicule.  C'est pourquoi, en revanche, vous ne serez sûrement pas les seuls à vouloir l'emprunter. A l'intérieur, l'eau circule paisiblement au centre, laissant juste assez de place pour les barques, et un trottoir de roche borde la façade, entravé parfois par des piques de roche grise.. On ne peut circuler qu'un par un et le moindre faux pas vous fait basculer. Pourtant, si la source est quelque part, ce soit être par là.


*



Après lancer de dés

Ian s'est fait perforer le bras par un petit stalactite pointu. La pointe entrave entièrement sa chair et a atteint le muscle. Il souffre le martyr et sa mobilité est très réduite.
Clumsy a reçu un morceau de stalactite sur le crâne. Il est assomé et ensanglanté.
Pit a reçu des éclats de stalactites partout sur le corps. Son visage est tuméfié et griffé mais il ne souffre pas de handicap.
Encre est la plus importante victime. Un stalactite a perforé sa queue avant de se planter dans la vase qui tapisse l'eau, piégeant la sirène en plus de la blesser. Plus elle se débat, plus elle perd son sang, si elle n'est pas secourue et bandée, elle risque une mort certaine.
Mirka a reçu un stalactite dans le pied, ses orteils sont perforés et elle sera contrainte de boiter.
Alive a reçu trois petits stalactites dans les épaule. Elle ne pourra pas les enlever seule et la douleur est cuisante.
Harfang Cendrée a évité un stalactite de peu, mais dans son esquive elle a glissé et s'est cogné la tête contre un rocher. Elle saigne légèrement et a un beau coquard.
Shifty se fait percuter par un corps meurtri par un énorme stalactite, elle tombe en arrière et se foule le poignet.
Zombie a reçu un éclat de roche dans l'oeil et saigne relativement, en plus de s'être lacéré le bras contre une roche aiguisée.
Bonsai a glissé dans l'eau a peine à retourner sur la terre.
Braumeister s'est pris un éclat de roche énorme dans les dents, sa bouche est en sang. Un stalactite lui a griffé toute une partie du crâne avant de meurtrir profondément son épaule et sa jambe. Il est très mal en point, bien que conscient.
Pétrole a les ailes abîmés par des particules de roche.
Silent sait fait coincer les mains sous un morceau de pierre. Elles sont gonflées et tuméfiées.


______________


► La gravité des interventions vient directement du chiffre donné par les dés (en plus j'utilise un vrai dé moi mossieur !). Si celle-ci est très problématique pour vous, contactez l'Ombre, mais le mieux est de jouer le jeu !
► N'hésitez pas à broder  l'environnement qui s'offre à vous en fonction des indications du staff, du moment que vous n'allez pas trop loin dans l'invention totale, c'est encouragé même si pas du tout obligé, chacun joue comme il veut.  
► Quiconque n'a pas posté au tour précédent est libre de le faire tout en admettant que vous êtes là depuis le commencement, et inversement, vous n'êtes pas obligés de poster à tous les tours ! L'event restera libre aux inscriptions.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Encre
avatar

≈ Sirène Doyenne ≈


✘ AVENTURES : 378
✘ SURNOM : La Famélique
✘ AGE DU PERSO : Ancienne.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Hunger is the purest sin.
Sujet en cours : I

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Sam 12 Déc 2015 - 22:41

À la remarque du Pirate au regard malsain, Encre ne répond rien dans l’immédiat. Elle se contente de se retourner et de le fixer quelques secondes avec une intensité dérangeante.

Silence brisé par un aboiement moqueur, parfaitement imité et qui laisse dévoiler, l’espace d’une fraction de seconde, la dentition mortelle de la Sirène. Sarcastique, la Famélique. Amusée et affamée, qui replonge dans l’eau sans autre forme de procès, plus attentive aux courants plus qu’aux agissements des bipèdes. Après tout, si quelqu’un peut percevoir les mouvements de ce qui se tapit dans l’eau, c’est bien elle.

Il y a des cris, des débats au-dessus de la surface. Encre avance, ignorant les questions qui agitent leur petite procession. L’eau lui semble sûre, familière et les autres ont sans doute besoin de sa nature mais pas de sa tête. Un temps passe ainsi et tout est calme dans les courants. La Famélique s’y sentirait presque en sécurité.

À tort.

Un frisson, un grondement qui ébranle les cavernes et fait vibrer l’eau. Encre le perçoit avant de voir les premières stalactites tomber, fendant les ondes. Sans réfléchir, la Sirène tente de remonter à la surface pour rejoindre son groupe mais tout se passe trop vite.

Une seconde la tête hors de l’eau, une autre pour que quelque chose s’abatte sur sa queue, l’entraînant au fond. Et la douleur est immense quand cette chose lui traverse le corps pour la clouer au sol, là où vase et sang se mélangent en une tourbe immonde.

Le cri est primal, puissant, déchirant. Un cri de détresse et de souffrance, un appel à l’aide quasi animal. Encre se contorsionne pour tenter d’atteindre cet ennemi qu’elle a cru mouvant mais qui au final n’est qu’une pièce de roche qu’elle griffe et mord en vain pour tenter de s’échapper. Et le sang continue de s’échapper en volutes langoureuses, changeant sa vision en écran rouge sombre, à peine éclairé.

C’est peut-être parce qu’elle n’y voit plus que ce rouge que la Sirène ne voit pas sa peau pâlir, ne sent pas ses forces doucement décliner.

Qu’elle ne sent pas que la panique la fait courir à sa perte et que son salut dépend des autres, désormais.

Bref:
 








I'm going hunting
I'm the hunter


Playlist ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    Dim 13 Déc 2015 - 0:19

Il aimait bien cette Sirène, et sourit même lorsqu'elle aboya. Pas d'un sourire amical. D'un sourire de pirate, de vrai, de costaud et de méchant.
Ian échangea un regard avec ce grand garçon perdu, un certain Pit, qui réagit plutôt positivement à sa tentative d'humour. Il ne releva pourtant pas et se contenta de balança sa tête vers la barque, fixant intensément chaque personne présente. Ses petits yeux mordorés brillaient dans la pénombre. Il eut un petit instant de vide intense où son regard se figea sur un point invisible tandis qu'il se mordillait frénétiquement la lèvre inférieure.

Une gamine aux longs cheveux blonds réagit à sa précédente provocation, le faisant largement sourire. De là, il leva sa main et lui tapota trois fois le crâne, les dents serrées.

- Mais qu'elle est mignooonne, grinça-t-il.

Et puis, finalement ennuyé de rester ici sans bouger, Ian entama la marche, aussi assuré que lui permettait sa jambe blessée, sans se soucier de savoir si on le suivait et si même il prenait la bonne direction. Il ne voyait pas grand-chose, mais tout de même suffisamment pour ne pas tomber dans le premier renfoncement venu. Quoique.

Il avait pourtant bien progressé quand ces bruits inquiétants se firent entendre. Tout d'abord, il s'efforça de les ignorer, pressant le pas même, avant qu'il ne daigne vraiment réagir.
Brandissant son regard vers le haut de la grotte, il eut la sensation qu'elle s'écroulait d'un seul coup, et eut même tout le loisir d'admirer le premier stalactite s'écraser bruyamment au sol. Surpris, un hoquet s'échappa de sa gorge. Il recula, se heurtant brutalement à quelqu'un au passage, et sa canne se bloqua entre deux pierres, assez pour le déséquilibrer. Sa chute fut brève et bien qu'il ne tomba que de sa hauteur, elle fut assez impressionnante pour qu'il perde ses repères.

C'étaient des bruits de fin du monde. Et tandis que le pirate essayait de se remettre sur ses jambes, évitant du mieux qu'il pouvait les projectiles, la douleur le saisit de plein fouet, lui enserra le bras comme une étreinte macabre.

Au départ, il eut une grande sensation de froid au niveau de son biceps gauche, qui se mua vite en chaleur terrassante. Un grognement presque inhumain lui échappa. Il crut qu'il allait rendre son repas sur le champs. Retombant sur les genoux, il se plaqua contre le mur, refermant son bras contre son buste, grimaçant, haletant de tout son être. Il constata alors la raison de cette souffrance, et eut d'abord le geste malheureux de vouloir arracher le stalactite de sa chair, en vain. Il leva les yeux à la recherche d'un pirate, ou de n'importe qui encore présent et assez proche de lui pour l'aider à se relever.

Le cœur au bord des lèvres, il regarda ensuite son biceps, remonta jusqu'à sa main qui tremblait, tremblait, tremblait. Un mince filet de sang s'échappa de la blessure. Il eut envie de s'arracher le membre. La douleur était telle que sa plaie à la cuisse semblait loin derrière lui.

Râlant, pestant, grognant, il s'aida du mur pour se redresser. Mais un vertige lui fit tourner la tête, et il bascula, heurtant ses genoux sur le sol rocheux, penchant son corps en avant pour vomir ses tripes, peu importe ce qu'il se passait autour de lui. Il n'arrivait même pas à savoir si la grotte avait cessée de s'écrouler.

Gaugnenard, blanc comme un linge, il réussit à se mettre debout, tituba avant d'attraper le bras du garçon perdu de tout à l'heure, Pit, qui n'avait pas l'air en pleine forme non plus. Il planta ses ongles dans sa chair. Puis, le tirant brutalement vers lui, il glissa à son oreille, la mâchoire crispée et la voix tremblante :

- Hermano, aide-moi à avancer.

Aide-moi.
Aide-le, pauvre fou. Ou tu glisseras avec lui dans les abysses.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 – Phase 2 : la Source Sacrée    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Sirènes)
» [Neutre] Gardiens Sacrés
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» [Perellis] [prêtre sacré]
» [PC] Counter Strike : Source

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses :: La Grotte du Crocodile-