Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Givre
avatar

☼ Fée des Neiges ☼


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : Le Trouble-Fête
✘ AGE DU PERSO : Un peu plus d'une saison

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : " Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. "

MessageSujet: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Mer 2 Déc 2015 - 11:19




Neige FondueLe bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et... il fond.



A la recherche d’une pousse ou d’un plant de la plante hilare – qui pourrait permettre à la fée des neiges de mieux affronter la chaleur, d’avoir plus de forces grâce à une taille humaine – ce dernier s’était aventuré autour des cabanes des garçons perdus, mais surtout, autour du Grand Arbre en général. Depuis que la chaleur était arrivée sur l’île, Givre avait commencé à s’affaiblir, à ne plus réussir à voler correctement, même avec son bâton. Ses chutes étaient fréquentes, ses vols, de plus en plus courts ; et sa lumière était plus faible que jamais. Il continuait à briller, mais cela n’avait rien à voir à l’éclat qu’il produisait dans le monde ordinaire pendant l’hiver, ou encore dans le Sommet Enneigé. La chaleur le rongeait petit à petit, mais le Trouble-Fête était certain de son idée : s’il trouvait une plante hilare, il retrouverait un peu de force. Rien qu’un peu.

Voilà pourquoi il s’était aventuré si loin du Palais des Fées, si loin du Sommet Enneigé qui aurait pu le protéger, pour venir se perdre au milieu des cadavres d’animaux et des odeurs nauséabondes. Si les garçons avaient eu cette idée pour éloigner les bêtes sauvages, il en valait de même pour les autres créatures du pays : Givre, lui, eut la tête qui se mit à tourner lorsqu’il parvint à la lisière de leur territoire. Pourtant, il ne s’arrêta pas, il continua à voleter en chancelant, s’écrasant par moments.

Instants durant lesquels il en perdait son bâton, peinait à le retrouver, avant de grommeller.

« Fichue canicule.. soufflait-il dans un tintement de grelot grinçant tandis que ses ailes battaient à nouveau l’air étouffant pour lui permettre de voler. »

Après avoir soufflé ces quelques mots une énième fois, la fée des neiges ne put s'empêcher de se passer la main dans les cheveux, remarquant par la même occasion qu'ils n'étaient plus aussi frais et poudreux qu'avant ; et qu'au contraire, de petites gouttes d'eau s'y logeaient. Comme s'il fondait. Quand bien même en réalité, il suait comme n'importe qu'elle créature ou habitant de l'île à cet instant précis. Puis, d'un coup, ses sens se brouillèrent, comme à chaque fois qu'il perdait le contrôle de son vol.. ce qui fut le cas.

Épuisé, désorienté, Givre ne tarda pas à lâcher son bâton, avant de s'écraser par terre ; luisant d'une lumière faible, mais toujours présente. Néanmoins, tout fut noir pour ses yeux durant un long laps de temps.


© Jawilsia sur Never Utopia



Hrp:
 









Des avatars trop classes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Jeu 3 Déc 2015 - 12:31

Il avait posé sur ses épaules une serviette mouillée, histoire de conserver un peu de fraîcheur durant son tour de garde. Mais elle fut bientôt sèche, archi-sèche, si bien qu'elle finit par lui tenir plus chaud qu'autre chose. Alors il la mit sur sa tête pour se protéger des rayons solaires. Il avait l'air ridicule, mais au moins, il ne craignait pas d'insolation.

Il marchait, marchait, marchait autour du Grand Arbre, inlassablement. Pourtant, son souffle était court et sa peau était recouverte d'une fine pellicule de sueur, comme s'il faisait du sport alors qu'il était parfaitement habitué à ce genre d'exercice. Pour la première fois depuis très longtemps, Sepia en avait marre. Il voulait se réfugier au frais et ne plus bouger jusqu'à ce que cette chaleur cesse. Cela le faisait pleurer même, bien qu'il tentait de limiter les larmes pour ne pas se déshydrater plus qu'il ne l'était déjà. C'était effrayant de voir comme le manque d'eau pouvait se répercuter, tant sur la santé physique que mental. Certains enfants commençaient même à avoir des hallucinations, c'était terrible, vraiment terrible.

Une faible lueur l'arrêta dans sa marche interminable. À quelques pas de lui, à moitié caché par l'herbe séchée, cette lumière fit s'approcher l'enfant, curieux mais inquiet. Il vivait sur NeverLand depuis assez longtemps pour reconnaître l'éclat d'une fée. Et cet éclat-là était terne, alarmant.

Il posa ses genoux au sol, retira du bout des doigts une feuille mort pour constater ce qu'il redoutait. C'était une fée. Une fée des neiges, affaiblie par cette chaleur mortelle. Et Sepia la connaissait.

- Givre ! S'exclama-t-il en approchant ses mains.

Il n'osa pas le toucher de peur de le briser. Il semblait si fragile ! Ainsi inconscient, il faisait penser à une poupée de porcelaine.
Allait-il mourir ? Sa lumière allait-elle s'éteindre, là, devant le garçon et sans qu'il ne puisse rien faire ?
Sepia se mit à plat ventre, laissant glisser sa serviette sur son dos, réfléchissant à ce qu'il pouvait faire pour lui venir en aide. Le fé avait besoin de froid. De beaucoup de froid.

- Givre, appela-t-il encore. Réponds-moi.

Du bout du doigt, il lui toucha le buste. Il était tout juste frais. Ça n'était pas bon du tout. Peu importe ce qu'il fallait faire et si même Sepia pouvait faire quelque chose, l'enfant glissa avec précaution ses mains sous le Trouble-Fête et se redressa doucement, sans le quitter des yeux, concentré. Il ne pouvait juste pas se permettre de le laisser périr ici, seul.

- Que dois-je faire ? Demanda-t-il, la voix tremblante d’inquiétude.

Il pensa à la Montagne Enneigée, l'endroit le plus sûr pour le fé. Mais y allait été périlleux, et c'était là une longue route. Il n'était même pas sûr qu'il y ait encore de la neige, là-bas.

- Les Montagnes, Givre ? Veux-tu que je t'y emmène ? Réponds-moi s'il te plaît...

Son regard ne se détachait pas de lui, attentif au moindre clignement d'yeux, au moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Givre
avatar

☼ Fée des Neiges ☼


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : Le Trouble-Fête
✘ AGE DU PERSO : Un peu plus d'une saison

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : " Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. "

MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Sam 19 Déc 2015 - 14:36




Neige FondueLe bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et... il fond.



La vision totalement coupée par des ombres à en faire pâlir de jalousie celles du Croquemitaine, le Trouble-Fête fut incapable de voir quoi que ce soit pendant un long moment ; ou alors un instant très court, mais qui parut durer une éternité pour un petit être comme lui. Cette fois-ci, sa perte de connaissance avait été plus forte que d'habitude, et il n'arrivait même plus à bouger ses ailes, ni même aucun de ses membres d'ailleurs, et c'était sans doute pour cela qu'il n'arrivait pas non plus à ouvrir les yeux. Aurait-il vu quelque chose s'il avait été capable de bouger ? Allez savoir. Pourtant, malgré le bourdonnement qui résonnait désormais dans sa tête, la créature poudreuse parvint à entendre du bruit autour de lui.. comme un animal affolé qui court pour échapper à quelque chose, mais qui - bien sûr - courait en sa direction. Pitié qu'il ne l'écrase pas dans sa course !

Heureusement, ce que Givre ne remarqua pas - car s'il entendait une voix, il peinait à saisir le sens des mots prononcés - fut que la chose ou personne qui se dirigeait à toute vitesse venait pour la sauver. La tête toujours aussi bourdonnante qu'après qu'une explosion d'Amanite lui ait explosé au visage, la fée des neiges se sentit alors soulevée dans les airs, avant de comprendre qu'on le poussait avec quelque chose, sans doute des doigts. Un garçon perdu qui était passé par là et qui l'avait trouvé, sans doute.

Il continuait à parler, ce drôle de bonhomme, mais le Trouble-Fête ne comprit que sa dernière tirade, lorsqu'il fut capable d'entrouvrir un peu les yeux.

« Les Montagnes, Givre ? Veux-tu que je t'y emmène ? Réponds-moi s'il te plaît... siffla l'enfant perdu avec une voix tiraillée. »

Cette voix, il la connaissait, Givre l'avait déjà souvent entendue, mais jamais aussi effrayée ; et très vite, il remit un nom et un visage net à ces sons. Sepia, le garçon sentinelle avec son harmonica, celui qui était toujours aussi calme. Était-il réellement inquiet à son sujet ? C'était étrange. La fée des neiges avait du mal à en croire ses minuscules oreilles. Pourtant, ça ne l'empêcha pas d'agiter légèrement ses ailes, tandis que ses sens revenaient petit à petit, mais toujours bien trop lentement pour qu'il puisse se relever ou même seulement voir correctement.

« C'est.. trop loin.. tinta-t-il faiblement, du mieux qu'il pouvait, un petit.. comme toi.. va pas y arriver.. »

Malgré son état, un semblant de rire sembla se faire entendre dans le tintement de son grelot ; un rire faible et effacé, mais un petit rire quand même. Croyait-il vraiment pouvoir ramener la fée des neiges au Sommet Enneigé sans mourir en chemin ? C'était insensé, fou, complètement suicidaire.. mais oui, cela permettrait au Trouble-Fête de survivre, à coup sûr. Là-bas ses congénères pourraient le soigner et le garder en bonne santé quelques temps, mais à un moment ou à un autre, il finirait par repartir à la recherche d'une solution pour ramener le calme sur l'île. Encore et encore, le même schéma se répéterait. Malheureusement.

« Mon bâton.. faut.. mon bâton.. finit-il par reprendre. »

Sans lui, il était fini ; et ça, pour l'éternité. Qu'il eut existé ou non.


© Jawilsia sur Never Utopia



Hrp:
 









Des avatars trop classes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Jeu 24 Déc 2015 - 23:57

Ses yeux cherchaient désespérément un petit signe de vie qui pouvait émaner du fé. Il se mordillait la lèvre inférieure, nerveux, presque figé sur place, le souffle court.
Et Givre finit par réagir, arrachant presque un cri au Grisé. À la place, ce ne fut qu'une exclamation étouffée qui s'échappa de ses lèvres alors que ses épaules se détendaient quelque peu.

- C'est … trop loin. Un petit … Comme toi … va pas y arriver.

Le garçon fit une petite moue embêtée. Il n'avait pas tort. De toute son existence, il ne se rappelait même pas s'y être rendu. C'était sûrement un endroit aux conditions extrêmes, mais il se disait qu'avec cette canicule, le froid qui y régnait habituellement pouvait en être atténué. Il l'espérait. Autrement, il ne pourrait pas venir en aide à Givre.

- Mon bâton … faut … mon bâton.

Aussitôt, les yeux du Sentinelle se mirent à fouiller autour d'eux, prestement, un sentiment d'urgence lui tordant les tripes. Il se mit à genoux, remonta la serviette qui avait glissé sur ses épaules, et cala le Trouble-Fête dans le creux de sa main pour libérer l'autre.

- Oui … ton bâton. Je … je vais le trouver. Il ne doit pas être loin.

Il appuya sa main libre sur le sol et fouina un peu partout, se moquant de se salir, palpant le sol à la recherche de l'objet qui caractérisait Givre. Relativement long pour une fée, recourbé à l'extrémité et luisant par endroit d'éclats givrés, il était plutôt reconnaissable, même parmi les bouts de bois qui tapissaient la terre.
L'enfant avait pas mal rebroussé chemin, toujours le nez au sol, à quatre pattes, pas démotivé pour un sous. Et finalement …

- Là ! Je l'ai, Givre !

Il se mit sur ses jambes et posa le fameux bâton dans sa main, prêt du fé, toujours avec grande précaution. Puis il se mit à marcher d'un bon pas, quittant son poste – chose formellement interdite -, dans la direction des Montagnes. Peut-être qu'il n'était qu'un « petit », mais il avait des principes ! L'un d'entre-eux était de ne jamais laisser un être vivant derrière soit.

- Comment te sens-tu à présent ? Tu tiendras jusqu'aux Sommet Enneigé au moins, pas vrai ?

Il savait que la route était longue et périlleuse. Il y avait la Rivière à traverser, mais honnêtement … avec cette chaleur, il doutait de la présence d'une source d'eau. S'il se dépéchait et qu'il ne réfléchissait pas trop, ils seraient vite arrivés. De toute manière, ils n'avaient pas besoin de monter trop haut … si ? Il devait forcément y avoir des fées des neiges en bas des montagnes. Elles pourraient l'aider.

Dieu qu'il l'espérait ...
Revenir en haut Aller en bas
Givre
avatar

☼ Fée des Neiges ☼


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : Le Trouble-Fête
✘ AGE DU PERSO : Un peu plus d'une saison

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : " Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. "

MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Mar 26 Jan 2016 - 15:55




Neige FondueLe bonheur est comme la neige : il est doux, il est pur et... il fond.



Sans l'arrivée de la sentinelle, la fée malade n'aurait sans doute pas réussi à retrouver son bâton tout seul, ou aurait été forcé de ramper un long moment pour pouvoir retrouver la force de se lever ; sans lui, il n'était absolument rien, une fée pas même capable de prendre son envol, rien de plus qu'un fétu de paille glacé. Heureusement pour lui, Sepia était un adolescent placide et sympathique, qui ne tarda pas à se mettre à la recherche du précieux bâton magique de son camarade ailé. Pour Givre, ce moment sembla durer une éternité, période durant laquelle il était resté dans la main de l'enfant, toujours allongé et peinant à garder seulement les yeux ouverts. Foutue chaleur, foutue canicule, foutu bordel. Au fond, il aurait sans doute aimé pouvoir s'exiler un temps dans le monde ordinaire, dans des endroits couverts de neige et de glace qui.. non, c'était trop ennuyant.

« Là ! Je l'ai, Givre ! s'exclama le Gris avant de déposer le bâton dans sa main, comment te sens-tu à présent ? Tu tiendras jusqu'aux Sommet Enneigé au moins, pas vrai ? »

Faible comme jamais, le Trouble-Fête du puiser dans toutes ses maigres forces pour attraper le bâton dans ses mains, avant de se hisser sur ses jambes ; jambes qui d'ailleurs ne parvinrent pas à le soutenir. Fébrile, il ne tarda pas à retomber à genoux dans la main de l'adolescent, les siennes toujours solidement agrippées à son morceau de bois scintillant. Il n'en avait pas l'air, mais grâce à lui, il se sentait un petit peu mieux.

« Je crois.. que ça va.. ouais.. ouais ça va.. teinta-t-il avec grande peine, épuisé, mais.. je pense pas pouvoir voler.. non. »

Ceci dit, la fée des neiges déplia doucement ses ailes de son dos, avant de tenter de les faire battre l'air pour prendre son envol. Ces dernières tintèrent un peu, mais ne purent le soulever de la main du garçon, pas même d'un vulgaire millimètre. Givre resta là, de longues secondes, à essayer de battre des ailes tout en cramponnant ses mains à son bâton ; avant de finalement abandonner, de rabattre ses ailes dans son dos et de lancer un regard épuisé au garçon perdu. Cet effort semblait lui avoir arraché toutes ses forces.

« Mais je tiendrai, affirma-t-il au garçon perdu qui lui proposait son aide avec détermination, et toi.. tu vas tenir le choc ? »

Même avec toute la détermination du monde, certains obstacles étaient parfois trop grands et trop complexes pour être surmontés ; peut-être était-ce son destin de disparaître ici, ou que tous deux ne périssent sur le chemin de ce long voyage. Allez savoir.


© Jawilsia sur Never Utopia










Des avatars trop classes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Jeu 3 Mar 2016 - 21:42

La vision de ce petit être aussi affaibli aurait pu faire pleurer le Grisé sur le champ. C’était tellement horrible, ce qu’il voyait ! Givre devait souffrir le martyr … Il aurait tout donné pour pouvoir s’approprier une partie de sa douleur et pouvoir le soulager un peu.
À la place de pouvoir faire cela, Sepia se grignotait nerveusement l’intérieur des joues et la lèvre inférieure tout en avançant d’un bon pas. Depuis le temps qu’il vivait sur l’Île, il était parvenu à se dessiner une carte mentale des différents lieux, et était capable de savoir où se trouvait le nord. Les Montagnes Enneigées étaient droit devant lui. Il devrait d'abord repasser par le Grand Arbre, mais il était décidé. Et quand il avait décidé quelque chose, il le faisait.

- Tu n’auras pas besoin de voler, Givre, le rassura-t-il. Tu n’es pas trop lourd, rassures-toi.

Il eut un petit rire. Un peu d’humour ne pouvait pas faire de mal, même si le Sentinelle n’était pas très doué dans ce domaine.

- Bien sûr que je vais tenir le coup ! Et puis, un peu de fraîcheur ne peut qu’être bénéfique, non ?

Son timbre voix, déjà pas bien portant, s'adoucit plus encore. Il couva le fé d'un regard paternel :

- Repose-toi, Givre. Tu n'as pas à t'en faire, je ne t'abandonnerais pas.

D'un côté, il se disait que l'air frais de la montagne lui ferait du bien, à lui aussi.

La suite, ici !

Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   Lun 13 Juin 2016 - 22:05

The End


Il faut savoir une chose à propos de la glace,
Tant qu'elle est préservée, on en perd aucune trace,
Sepia sait prendre soin des choses les plus fragiles,
Même de celles qui gèlent, même des moins dociles...


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neige fondue ; [Pv. Sepia]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Neige fondue ; [Pv. Sepia]
» Event RP-PVP : Du sang dans la neige.
» Module "pluie / neige"
» Le Village de la Neige
» Bonté divine "il neige"!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-