Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Glucose
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 109
✘ SURNOM : L'espiègle
✘ AGE DU PERSO : Huum... Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Euuh...
✘ LIENS : Tu m'attraperas pas
Mes lotus sucré

En cours :


Fini :





MessageSujet: Morsure avant l'ultime citronade   Dim 29 Nov 2015 - 19:51

Il faisait chaud, bien trop chaud. La canicule s’était établie depuis un certain temps désormais. Les fées s’étaient réunies pour trouver une solution à ce désastre. Et les propositions avaient bien ravies l’espiègle. Yel avait applaudi des deux mains ces idées, en rajoutant même.
L’opération devrait avoir lieu dans quelques jours, le temps de filer les cibles, de finir les préparatifs et de réunir les volontaires.

Glucose s’était porté-e volontaire d’ailleurs ! Pour aller espionner dans le grand arbre, afin d’éventuellement mettre en place la partie « menaçons les mères de les citronner ».
« Citronner ». Il s’agissait du petit nom top secret donné à l’action. Il semblait si inoffensif ainsi, personne ne pouvait se douter de l’horreur qu’il représentait. Et c’était tant mieux.

La colère qu’yel portait aux humains grandissait de jour en jour. C’était lié à la mort de Brise bien entendu. Cet événement si inattendu, alors que l’espiègle aimait tellement son ami-e l’avait bouleversé. Yel s’était juré de tuer celui qui lui avait fait cela.
Et l’indifférence des humains à leur égard, surtout les garçons perdus, n’avait fait qu’amplifier ce sentiment. Autre facteur également : il avait appris, de source sure et direct que plusieurs habitants de l’arbre avaient voulus leur demander de l’aide. A eux.

La végétation était totalement desséchée, sa source n’était plus qu’une flaque qui rapetissait de jour en jour, les arbres mouraient, tués par les flammes, les animaux se déplaçaient. Tout cela affectait tellement les fées qui étaient plus faibles que jamais. Et pourtant. Ces petits cons égoïstes réclamaient encore de l’aide ? Ne leur en avaient ils pas déjà fournis assez ? Pratiquement tout chez eux étaient enchantés par leur soin. Mais ce n’était jamais suffisant, ils leur en fallaient toujours plus. Un seul d’entre eux avait il seulement pensé à eux ? Avait il seulement proposer « et si on accueillait les fées qui n’ont plus de maisons ? » Non ! Ils ne pensaient qu’à leur poire.

Yel avait ruminé ces pensées des heures et des heures, devenant une boule de furie, et c’est ainsi qu’yel s’était rappelé ce détail : parmi tous les cadeaux, il y avait une armoire dans lequel il faisait froid.
On s’en servait pour conserver la nourriture. Mais vu que les propriétés de l’arbre étaient encore présentes, peut être que…

Yel avait donc tenté, s’était caché-e dans les cuisines à la recherche de cet endroit où il faisait encore glace. Par chance, les mères et leur marmots étaient trop occupés pour faire attention à yel. L’espiègle avait donc eu tout son temps pour chercher et l’avait finalement trouvé.
Ouvrant la porte avec précaution, yel s’était faufilé à l’intérieur.

Oh par Peter.
Il faisait froid.
FROID !
Et HUMIDE !
La glace partout li brulait, cela faisait des… des années (non quand même pas mais à ses yeux ci) qu’yel n’y avait pas ressentit cela. C’était… si bon.
Yel se blottit dans un coin, savourant, refermant ses ailes et s’endormant presque.

Son réveil fut rude, provoqué par une garçonne perdue qui ouvrait la porte. Yel vit cette main pleine de… doigts ! s’approcher, à la recherche de quelque chose. A moitié somnolant, li fée suivit son instinct et mordit le bout de chaire qui dépassait.
Par réflexe surement, le membre se retira aussi tôt, l’entrainant avec elle à l’extérieur.

Le choc thermique fut très rapide et violent. Cela l’assomma et yel tomba par terre, évanoui.
BOUM !

Ah ah ah, staying aliiiiive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 162
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : EN RECHERCHES DE RPS
✘ LIENS : :
Fiche


Elle cauchemarde en lightskyblue.

Avatar de Zerochan
:

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Sam 5 Déc 2015 - 13:55

Alive courrait dans tous les sens depuis quelques temps. Et ce, malgré les consignes récentes. Cette chaleur, ces conditions, elles leur donnaient tante de travail. De plus, la Souris avaient entendu dire que son chef, Fang, était de mauvais poil et que Maxence, sa mère, n’allait pas mieux. Rumeurs ou pas, se les mettre à dos était bien la dernière chose à faire. La silhouette de l’enfant paraissait alors et disparaissait à tout moment, elle semblait être partout et nulle part. On l’apercevait dans les bois en train de chasser que déjà elle se trouvait à la cuisine pour découper sa proie. A peine la voyait-on afférée là qu’elle était déjà partie afin de jeter la viande inconsommable (elle n’était pas peu fière, d’ailleurs, que l’on ait retenu son idée).
Elle suait, elle s’épuisait.
Mais si son chef, si sa mère, la voyait en train de se tourner les pouces… Ils la tueraient ! Pire, ils boiraient goulument son sang.
Et ça, c’était encore pire que de fondre au soleil.
 
A ce moment précis, elle entrait dans les cuisines qui étaient étrangement vides d’ailleurs. La Souris se tenait-là, les bras chargés d’un lièvre inerte qu’elle avait égorgé soigneusement quelques minutes plus tôt. Sa trouvaille était réellement maigre, car le gibier lui aussi souffrait de cette chaleur et s’affaiblissant, il devenait de moins en moins nourrissant. La Souris posa délicatement sa proie sur une table où s’entassait du gibier ramené par ses pairs. Des proies plus grosses mais toujours aussi faméliques. Personne n’était là pour les découper… Peut-être était-ce une heure de sieste ? Alive n’en savait rien mais elle songea qu’elle pourrait s’en charger après tout. Pas de repos pour elle, elle se l’interdisait.
 
Elle entreprit de fouiller la pièce car elle ne vit pas le hachoir et les divers outils tranchant à leur place habituelle. Quelqu’un s’en était sans doute servi quelques instants plus tôt mais n’avait pas pris la peine de le ranger à sa place. C’était assez courant, ici. Mais c’était peut-être, comme un entrainement à la traque en forêt…
Les chasseurs n’étaient pas connus pour être les plus doux et les égalitaires, au contraire. Mais ils avaient également la réputation d’être peu scrupuleux en matière de rangement et de propreté. Certes la viande était protégée, sur ce point il n’y avait pas à en douter. En revanche, il n’était pas rare de croiser des enfants tout sales après une chasse ou les couverts de sang jusqu’aux coudes. On n’était pas à l’infirmerie ici, on n’était plus facilement en désordre.
Alive fouillait la pièce méticuleusement, dans ce coin ci, parmi les peaux que l’on entassait par là. Mais les lames restaient introuvables.
 
La Souris s’appuya sur un plan de travail et poussa un long soupir, à la fois épuisée et lassée par ces vaines recherches. Où cela pouvait être… ? Elle songea alors que pour toutes choses perdues, il fallait fouiller l’endroit le plus improbable qui soit. Ce raisonnement s’appliquait aussi bien pour les enfants que pour les objets.
Alive posa alors un regard curieux sur le placard où l’on conservait la viande au frais. C’était là que l’on mettait les pièces découpées. Peut-être que quelqu’un avait par mégarde ou impatience, rangé les outils ici…
 
La petite chasseuse se dirigea alors vers le meuble et l’entrouvrit. Elle pensa qu’il serait mal de l’ouvrir complètement car l’on risquerait de perdre la précieuse fraicheur qui y régnait et qui leur était tant utile. Elle ouvrit alors juste ce qu’il fallait pour laisser passer une main, puis un bras, puis bientôt une épaule.
Où était ce ?
Elle tâtonnait à l’aveuglette, à la recherche d’un objet tranchant.
Mais ce fut une morsure qui lui répondit.
 
- Hii ! glapit-elle.
 
Elle retira précipitamment sa main et vit alors une toute petite silhouette qu’elle avait inconsciemment entraînée au dehors tomber à terre. Dès qu’elle vit ses ailes, la fillette comprit qu’il s’agissait d’une fée ! Alive en croisait peu souvent, elle écarquilla les yeux.
 
- Mais qu-qu’est-ce que tu fais là ? gémit elle en portant un doigt blessé à sa bouche tremblante. Tu… tu n’as pas le droit d’être là ! Si Max ou Fang te voit…
 

La chasseuse sentit le sang se retirer de son visage à cette pensée. Ils diraient que c’était sa faute, qu’elle était une  incapable. Et ils boiraient son sang !


Dernière édition par Alive le Ven 15 Avr 2016 - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glucose
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 109
✘ SURNOM : L'espiègle
✘ AGE DU PERSO : Huum... Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Euuh...
✘ LIENS : Tu m'attraperas pas
Mes lotus sucré

En cours :


Fini :





MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Sam 27 Fév 2016 - 23:47

Li petit-e fée tremblait encore un peu quand elle entendit la voix paniquer.

- Mais qu-qu’est-ce que tu fais là ? Tu… tu n’as pas le droit d’être là ! Si Max ou Fang te voit…

Apparemment, c’était une jeune fille qui l’avait trouvé-e. Etait ce une mère ? Yel n’en avait aucune idée... Tout comme yel ignorait qui était ce Max ou ce Fang qui faisait si peur à la fillette. Mais yel s’en fichait ! Yel avait trouvé une femelle ! Une parfaite candidate pour la citronade !

Ainsi, les ailes encore un peu chancelantes, yel remonta à son niveau et se posa sur le plan de travail pour ne pas tomber. Redressant la tête, l’espiègle put examiner avec plus de précision sa future victime. C’était bien un être de sexe féminin, avec les cheveux bruns et les yeux les plus pitoyables jamais vu à ce jour par son auguste personne.
Mwahaha ! Aucun doute sur qui dominait l’autre !
Elle tremblait même de tout son être en li regardant, preuve qu’avec ses 10cm, Glucose demeurait li plus forte et intimidant-e !
Aussi, sur un ton plus que victorieux, yel commença sa tirade :

-Je m’appelle Glucose ! Je suis un-e espion-e envoyé-e par les fées ! Nous venons mettre la main sur les jeunes mères comme toi dans le but de les citroner. Nous ne reculerons devant rien ni personne ! Car c’est vous, ingrats humains, qui nous avaient asséchés avec cette canicule, et qui en plus venaient nous réclamer de l’aide !

Yel semblait très sûr-e d’yel vu ainsi mais ses jambes menacaient de s’effondrer à tout instant et ses réserves de magies étaient faibles.
Toutefois, yel s’efforça de continuer :

-Aussi avons nous décidé de venir vous piller vos richesses ! Et si vous résistez, notre vengeance sera terrible ! Nous citronnerons toutes les mères de l’arbre !

Il marqua une pause pour reprendre son souffle puis ordonna magistralement :

-Maintenant femme, apporte moi un verre d’eau ! Ou j’irais le chercher moi même...

Le sous-entendu était «dans tes veines» mais li bébé fée ne pensa pas à le préciser.
Et puis sérieusement, l’espiègle avait vraiment besoin d’un bain d’eau froide pour se ressourcer. Et retourner faire dodo dans le frigo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 162
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : EN RECHERCHES DE RPS
✘ LIENS : :
Fiche


Elle cauchemarde en lightskyblue.

Avatar de Zerochan
:

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Sam 5 Mar 2016 - 13:40

Li petit-e fée s’éleva dans les airs, chancelant-e mais défiant-e :

-Je m’appelle Glucose ! Je suis un-e espion-e envoyé-e par les fées ! Nous venons mettre la main sur les jeunes mères comme toi dans le but de les citroner. Nous ne reculerons devant rien ni personne ! Car c’est vous, ingrats humains, qui nous avaient asséchés avec cette canicule, et qui en plus venaient nous réclamer de l’aide !

Alive la dévisageait avec de grands yeux ronds. Qu’est-ce que c’était encore que cette histoire ? Elle n’était pas sûre de tout saisir mais il était certain que li fée ne se montrerait pas raisonnable.

- Citroner ? répéta la Souris.

Ce terme ne lui disait rien de bon bien qu’elle en ignorait le terme.

-Aussi avons-nous décidé de venir vous piller vos richesses ! Et si vous résistez, notre vengeance sera terrible ! Nous citronnerons toutes les mères de l’arbre !

Si Alive avait été plus insouciante, peut-être aurait-elle ri de la taille risible de son agresseur-se. Mais elle sentait en li fée une grande détermination et une terrible animosité. Yel la mettait très mal à l’aise.
Et il y avait toujours cette crainte que quelqu’un ne les surprenne ainsi.

-Maintenant femme, apporte moi un verre d’eau ! Ou j’irais le chercher moi-même...

La chasseuse serra les dents, à la crainte de ses supérieurs. Elle émit un chuuuut suppliant pour demander à li fée de baisser d’un ton. Lançant quelques regards furtifs derrière elle, elle chuchota :

- On a pas beaucoup d’eau, je peux pas t’en donner. Je t’en prie, va-t’en !

C’est alors qu’elle entendit des bruits de pas se rapprocher de plus en plus prestement. Alive sursauta et saisit aussitôt li fée. Elle fit volte-face, li dissimulant derrière son dos.

Un chasseur nettement plus âgé qu’elle entra dans la réserve, une biche famélique chargée sur l’épaule. La Souris connaissait ce garçon. Il s’agissait de Finger, un vétéran peu commode. Sa mine était bien sombre, sans doute était-il lassé d’une chasse bien maigre. Il lâcha sa triste prise sur la pile de gibier.
Remarquant enfin la présence d’Alive, il la jaugea d’un air bien sombre :

- Qu’est-ce que tu fous là ?

Alive baissa timidement les yeux, priant pour que li fée ne s’agite pas trop. Si Finger li découvrait, elle risquait d’avoir de graves ennuis.

- Je coupe la viande…

Le chasseur fronça les sourcils, peu convaincu.

- Sans outils ?

- Je les trouve pas…

Lorsque le Finger s’avança vers elle brusquement, Alive se figea. Craignant un coup ou une remontrance, elle ferma les yeux, retenant son souffle.

- Ils sont là.

La Souris ouvrit les yeux et réalisa qu’il désignait une étagère au-dessus de sa tête. Elle balbutia quelques remerciements mais Finger tournait déjà les talons, marmonnant quelques propos inaudibles.
Alive poussa un soupir de soulagement en relâchant li fée.

C’était vraiment serré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glucose
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 109
✘ SURNOM : L'espiègle
✘ AGE DU PERSO : Huum... Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Euuh...
✘ LIENS : Tu m'attraperas pas
Mes lotus sucré

En cours :


Fini :





MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Dim 13 Mar 2016 - 21:00

Si la jeune chasseuse avait espéré li calmer en lui demandant de se taire, c’était raté. Bien au contraire, le fait qu’elle lui refusa sa précieuse eau, si vitale pour une petite fée des eaux comme yel, l’énerva au plus haut point. Pour qui se prenait elle au juste ? D’abord, elle le sortait de son paradis de froid et ensuite elle lui refusait sa petite piscine ?
Yel décréta catégoriquement qu’elle était détestable. Et qu’yel ne voulait pas lui obéir pour un sou.

Mais après, il y eut pire ! Bien pire ! Une tentative de meurtre à son égard quand yel se sentit agrippé-e, serré-e et plaqué-e entre la main et la table. Elle tentait de l’asphyxier, c’était évident !!


- Qu’est-ce que tu fous là ?

La nouvelle voix li surpris, surtout que c’était celle d’un homme, inconnu. Yel en fut tellement surpris-e qu’yel ne songea pas à se débattre.

- Je coupe la viande…

A aucun moment dans la petite tête vide du bébé-fée, l’idée qu’Alive ait pu mentir ne lui vint à l’esprit. Ni même que cela aurait pu être la raison initiale de sa présence ici. Que nenni !
Pour Glucose, il n’y avait qu’une seule explication possible : yel était la viande et elle voulait li manger.
L’espiègle n’entendait même pas la suite tant son sang pulsait fort et sa respiration se faisait haletante. Yel était en danger de mort !

Dès qu’on li relacha, yel fonca contre le mur opposé.


-Tu.. Tu... Tu veux attenter à ma vie, c’est ca ? Espèce de... de... féminovore ! Je vais te citroner moi, tu va voir !

Li brave fée prit son courage à deux main et se concentra le plus qu’yel pouvait sur l’eau qui se trouvait en l’intérieur de l’humaine.
Et yel pu...
Attention...
La faire saigner du nez !
Un peu.

La terreur repassa dans ses yeux. Yel était perdu-e : ses maigres forces l’abandonnaient. Il n’y en avait même pas de quoi remplir une tasse ! Yel n’était qu’un petit bébé fée incapable d’utiliser ses pouvoirs et ca c’était pas nouveau mais yel avait cru pendant un instant qu’yel aurait été capable de les maitriser assez pour citronner comme les plus grands genre Pétrole mais en fait non car yel n’était qu’un pauvre petit bébé fée incapable de manier l’eau correctement alors le sang qui a une densité plus dense, vous n’y pensez pas mais cela ne lui avait jamais traversé l’esprit car son cerveau de fée et de bébé n’était pas programmé pour cela, d’ailleurs cette phrase est bien trop longue pour son propre bien et yel en était totalement desemparé-e (pas de la phrase mais de la situation, vous comprenez un peu ce que je raconte ou non ?).

A bout d’énergie et par pur esprit de contradiction avec ce qu’elle lui avait ordonné au début (Et la contradiction, c’est le bien !), yel se mit à hurler mais à hurler, de sa petite voix aigue, telle une sirène (pas la créature mais l’objet au dessus des voitures), si bien que ce son s’entendit surement dans une bonne partie de l’arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MadMax
avatar

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 740
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Lun 21 Mar 2016 - 0:20

Fait chaud. Fait chier. Bowdel.

Max se repose un peu, à l'ombre et à l'abri de la chaleur. Son moignon gratte, poisseux de sueur et pour une fois sans bandage. Ca ne sert à rien, il faudrait le changer trop souvent. Parfois, elle le gratte mécaniquement. Parfois, elle y pense à temps et s'arrête. Ce serait con de resaigner, c'est pas le moment de s'affaiblir. C'est jamais le moment de flancher, de toute façon. Bougonne, la Trois-Patte souffle une mèche qui lui tombe sur le visage. Et si elle se rasait les cheveux, hein ? Ca tiendrait moins chaud, après tout. Ca serait bien, un peu plus de frais.. Ou à défaut, un peu moins moite, en tout cas.

Max elle est assise, et elle observe autour. Ca s'active, mais comme au ralenti. Tout le monde est sur les dents. Tout le monde n'en peut plus, de cette chaleur. Tout le monde n'en peut plus, de s'en prendre plein la gueule. Chienne de vie. C'est mieux que le Chiure-Monde, mais quand même. Une peu de repos ce serait bien.

Max elle regarde le monde suinter l'épuisement, et elle entend un bruit. Une sorte de cri, comme un cri de souris, un cri minuscule qui perce les tympans sans résonner fort. Au début, elle se demande même si c'est pas un acouphène. Mais non, ça persiste et ça s'amplifie.

- Chiasse d'Chiure-Monde, c'quoi c'merdier qu'est perçage de tympans ?

Max, elle grogne et elle se lève. Max, elle roule des yeux et soupire fort. Max, elle aime pas ce sont, ça la gave, et elle veut aller trouver la source de ce truc pour lui fermer son clapet. Y a assez de la chaleur et des nerfs en pelote pour pas se rajouter en prime des oreilles en vrac. Alors elle prend sa canne, la nouvelle, celle que Fang a aidé à avoir. Elle lui en est reconnaissante pour ça, même si elle n'en a rien formulé. Un regard, ça leur a suffit. Pas besoin de mot pour communiquer. Et le son la guide, et ça lui montre une porte. Fermée. Elle aime pas quand c'est comme ça, elle aime pas les obstacles. Alors d'une poussée franchement agacée, Max ouvre en fronçant des sourcils.

La porte a claquée, ricoché contre le mur. Max pensait que ça serait verrouillé, ou à moitié bloqué. Elle en avait presquye envie, pour se défouler dessus. Mais non, c'était trop simple. Presque décevant. Bah, tout ne peut pas être comme au champ de bataille, et la Trois-Pattes se gronde intérieurement pour ça. Faut pas mélanger trop, la guerre reste au champ de bataille. Ici, elle est la Mère. Le temps que ses yeux s'habituent, et elle voit une enfant. Alive.

Sa fille.

- Ahoy. C'quoi c'Boucan qu'est merdier à m'crevationner les esgourdes ? T'es Blessure, ou c't un autre truc qu'est Nuisance Sonore comme un Porc qui s'f'rait vidangé sur l'plancher ?

Sourcils froncés encore, un peu. Mais Max s'est adoucie en voyant Alive, clairement. Elle la sait parfois sensible à ça. Elle la sait en peine parfois avec les autres. Quand elle peut, elle protège sa gosse. A coup de tartes ou de jurons, c'est selon. Mais si c'est la Souris qui est la cause de ce bruit là, ça va chier des bulles carrées en oursins. Parce que sérieusement, Max n'est pas d'humeur à se faire déchirer les tympans !






J'suis Parole en #cc3300.
Avatar par Freckles et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 162
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : EN RECHERCHES DE RPS
✘ LIENS : :
Fiche


Elle cauchemarde en lightskyblue.

Avatar de Zerochan
:

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Ven 15 Avr 2016 - 18:57

A peine Alive avait-elle relâché sa prise sur li fée que ce-tte dernier-ère s’en libéra. Yel semblait sous l’effet d’une panique instinctive face aux gestes brusques de la fillette. Ses réactions rappelaient celles d’une bête blessée et acculée.

-Tu.. Tu... Tu veux attenter à ma vie, c’est ca ? Espèce de... de... féminovore ! Je vais te citroner moi, tu va voir !

- Non c’est pas ça att- s’écria Alive

La Souris s’avança, désirant dissiper le malentendu quand une sensation étrange l’interrompit. Comme un contre-courant en elle qui lui retourna l’estomac, comme un serpent lové en ses veines. Discret et pourtant si désagréable qu’il lui arracha un frisson nauséeux. Le nez lui piqua, renifla bruyamment pour se libérer d’une gêne soudaine. Et le sang coula. Une simple et épaisse gouttelette roula jusqu’aux lèvres de la fillette.

La chasseuse s’apprêtait à hurler de terreur devant ce phénomène inexplicable mais li fée la coupa en son élan. Sa voix suraiguë émit un cri déchirant.

- Non, arrête ! J’en prie si tu continues, ils vont…

Mais la porte, pourtant innocente, fut la première à subir les amères conséquences de ce désordre. D’un coup de pied redoutable, la nouvelle arrivante la fit claquer si fort qu’Alive l’entendit malgré les cris de la fée.
Le Souris fit alors volte-face alors et vit Maxence, sa mère.

La petite chasseuse se figea, sa respiration s’accéléra. Elle ne savait pas quoi dire pour sa défense : la preuve de son incompétence était accablante et s'époumonait furieusement.

- Ahoy. C'quoi c'Boucan qu'est merdier à m'crevationner les esgourdes ? T'es Blessure, ou c't un autre truc qu'est Nuisance Sonore comme un Porc qui s'f'rait vidangé sur l'plancher ?

Alive ouvrit la bouche, la referma, la rouvrit. Un poisson sorti de l’eau.
Puis finalement, elle rabattit brusquement sa capuche et referma d’un trait son anorak. Ainsi dissimulée, seul un nez pointu émergeait encore de la capuche, le museau d’un rongeur, le fol espoir de ne pas avoir été réellement aperçue.

- Euh bah je euh... émit-elle finalement, se résignant à l’idée qu’il n’y avait aucune échappatoire.

Un indexe inquisiteur se pointa soudain sur la fée responsable de ce chaos.

- Intrus-dans-la-réserve ! ajouta la Souris précipitamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glucose
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 109
✘ SURNOM : L'espiègle
✘ AGE DU PERSO : Huum... Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Euuh...
✘ LIENS : Tu m'attraperas pas
Mes lotus sucré

En cours :


Fini :





MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Mar 23 Aoû 2016 - 20:46

La jeune fille semblait terrorisée mais yel s’en fichait. Ou alors c’était qu’yel était tout autant paniqué-e et qu’iels formaient un beau couple de gens paniqué-e-s qui s’agitaient dans tous les sens.
Et à cette merveilleuse prestation, vint s’inviter une troisième personne, quelqu’un que Glucose n’avait jamais vu. Si on lui avait dit que cette personne était une mère, yel ne l’aurait pas cru et vu que personne ne le lui dit, yel en conclut donc la chose la plus logique dans cette situation : cette personne était une soldate de l’ordre, envoyée par la mère pour lui faire du mal.
C’était évident voyons, elle était couverte de blessure, borgne et éclopée ! Jamais li petit-e fée n’avait vu cela et si la situation avait été différente, yel aurait surement eu beaucoup d’admiration envers elle. Mais dans ce cas présent, elle représentait l’ennemi et son petit estomac de fée se tordit à sa vue.

- Ahoy. C'quoi c'Boucan qu'est merdier à m'crevationner les esgourdes ? T'es Blessure, ou c't un autre truc qu'est Nuisance Sonore comme un Porc qui s'f'rait vidangé sur l'plancher ?

CODE ! Ce message était CODE ! Il n’y en avait nul doute ! Elle cherchait à savoir quelque chose qui échappait à l’espiègle. Et ensuite, elle attaquerait.
Li fée se mit à virevolter dans la pièce afin de se préparer tandis que l’autre tentait vainement de se cacher. Pitoyable !


- Euh bah je euh...

Et là, elle fit un geste qu’yel ne s’attendait pas du tout : li pointer du doigt et crier :

- Intrus-dans-la-réserve !
-Traitresse ! hurla-t-yel en retour.

Sentant ses forces diminuer un peu à cause de son activité, yel se reposa sur une table à mi-distance entre les deux humaines et se présenta à nouveau pour la nouvelle venue :

-Alte soldate ! Je suis Glucose, fée des eaux et je viens attaquer le Grand arbre qui est responsable de nos présents malheurs. Donnez nous de l’eau sur le champ ou bien nous citronnerons toutes vos mères ! Nous n’aurons aucune pitié envers vous, soyez en assuré !

Et yel garda bien sous silence le fait que son unique essai de citronnade avait lamentablement échoué. Car yel se devait d’être imposant-e et féroce, même en faisant moins de 10 cm et en étant totalement chancelant-e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MadMax
avatar

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 740
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Sam 10 Sep 2016 - 0:41

Oh ce bordel. Oh ce merdier. Max voit sa gamine paniquer, puis pinter une crotte volante du doigt en hurlant à l'intrus. La-dite crotte volante -une fée apparemment- se met à vitupérer comme un monstre terrible. La mère hausse les sourcils d'un air blasé en entendant le moustique râler et faire des réclamation comme s'il avait la moindre autorité sur elle. Alors là, franchement. Y a de quoi se marrer.

- Dis donc, chiure d'paillette ! Attaquer l'Grand Arbre ? J'suis Curiosité d'voir quelle terrible Attaquationnage t'es Pouvoir d'nous faire. T'peux être piqûre Moustiquesque, ok, mais sinon ? J'crois pas qu'j'vais m'mettre à être Hurlements d'vant un chtit truc comme toi. L'respect, ça's'Méritationne ! T'es Présence et cris, t'pétage d'esgourde, et t'voudrais qu'on soit Crainte ?

Ricanement carnassier, et la Trois-Patte brandit bien en face un beau et fier doigt d'honneur à la fée. Le geste est maintenu quelques secondes, pour s'assurer que c'est bien vu. Puis la voilà qui rebaisse son bras pour le camper sur sa hanche.

- J'suis fierté moi ! J'suis pas Peur ou Soumission ! Mon seul roi, c'est Peter Pan ! J'suis pas Ordrationnée par d'autres, alors t'peux être brossage !

Fier, le menton qui se met ne avant en signe de défi. Combattif, le regard qu'elle te rend, Glucose. Maxence s'avance de quelque pas, et sa béquille claque sur le sol comme un compte à rebours.

- J'suis Mère, la Mouche. J'suis Mère et Fierté ! Viens donc ! Viens, sois Citronnage ! J'serais écrabouillage, sans pitié non plus !

Le ton est donné, et la Mère des chasseurs se campe solidement sur sa jambe et sa béquille. Fuir ? Ployer l'échine ? Jamais ! Max est tenace, Max est spartiate et guerrière. Max fait signe à Alive de la rejoindre pour combattre la fée intruse.

- Alive, sois Fermage de Porte. Pas question d'être Obéissance au scarabée parlant.

Puis, de nouveau vers Glucose.

- Sois Respect, et on le sera aussi. La Chiasse, c'pour tout le monde. Pas d'raison qu'on soit les seuls à être Paiement.


Bam ! Mad Max a parlé.







J'suis Parole en #cc3300.
Avatar par Freckles et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 162
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : EN RECHERCHES DE RPS
✘ LIENS : :
Fiche


Elle cauchemarde en lightskyblue.

Avatar de Zerochan
:

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Dim 23 Oct 2016 - 21:31

-Traitresse !

Alive baissa les yeux, les joues rouges et brûlantes. Certes, elle ne se sentait pas coupable envers la fée : après tout, elles n’étaient liées en aucune façon. Mais être qualifiée de traîtresse, c’était quelque chose de profondément humiliant à ses yeux.
Terrée dans sa capuche au moins, elle pouvait dissimuler cet embarras.

-Alte soldate ! Je suis Glucose, fée des eaux et je viens attaquer le Grand arbre qui est responsable de nos présents malheurs. Donnez nous de l’eau sur le champ ou bien nous citronnerons toutes vos mères ! Nous n’aurons aucune pitié envers vous, soyez en assuré !

La Chasseuse craignant que sa mère se mette en colère, voulut s’interposer, bredouillant un triste :

- J-peux… j’peux tout expliquer !

Mais Max ne criait pas. Elle se tenait là, droite et fière. Pas impressionnée pour un sou.
Alive n’osa plus rien dire.

- Dis donc, chiure d'paillette ! Attaquer l'Grand Arbre ? J'suis Curiosité d'voir quelle terrible Attaquationnage t'es Pouvoir d'nous faire. T'peux être piqûre Moustiquesque, ok, mais sinon ? J'crois pas qu'j'vais m'mettre à être Hurlements d'vant un chtit truc comme toi. L'respect, ça's'Méritationne ! T'es Présence et cris, t'pétage d'esgourde, et t'voudrais qu'on soit Crainte ?

Peu à peu l’admiration supplanta la crainte. Max était décidément une mère très forte. Alive aurait bien voulu lui ressembler.
Voilà, ce qu’elle aurait dû dire ! Voilà ce qu’elle aurait dû faire !

Pleine de défi, la Trois-Patte leva le bras en un geste obscène qui fit rougir la Souris de plus belle.

- J'suis fierté moi ! J'suis pas Peur ou Soumission ! Mon seul roi, c'est Peter Pan ! J'suis pas Ordrationnée par d'autres, alors t'peux être brossage ! J'suis Mère, la Mouche. J'suis Mère et Fierté ! Viens donc ! Viens, sois Citronnage ! J'serais écrabouillage, sans pitié non plus !

Il y eut comme un léger blanc avant qu’Alive ne réalise que sa mère lui faisait signe. Timidement, elle s’avança vers elle mais tout en pressant le pas. Ce n’était pas le moment de la faire attendre.

- Alive, sois Fermage de Porte. Pas question d'être Obéissance au scarabée parlant.

- D’a-d’accord.

La Souris obéit sans demander son reste. Elle traversa la pièce à rapides enjambées et ferma la porte avec prudence, n’osant faire le moindre bruit.

- Sois Respect, et on le sera aussi. La Chiasse, c'pour tout le monde. Pas d'raison qu'on soit les seuls à être Paiement.

Alive porta un regard un inquiet sur sa mère.
Que comptait-elle faire de Glucose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glucose
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 109
✘ SURNOM : L'espiègle
✘ AGE DU PERSO : Huum... Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Euuh...
✘ LIENS : Tu m'attraperas pas
Mes lotus sucré

En cours :


Fini :





MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Jeu 3 Nov 2016 - 22:03

Glucose était parti trop confiant-e. Vu qu’yel avait réussi à faire peur à cette fille, yel était persuadé-e de faire peur à tout le monde ! Qu’yel serait craint-e et qu’on lui obéirait au doigt et à l’œil. Sauf que… cela ne se passa pas vraiment comme cela.
Car yel ignorait sur qui yel était tombé-e.


- Dis donc, chiure d'paillette ! Attaquer l'Grand Arbre ? J'suis Curiosité d'voir quelle terrible Attaquationnage t'es Pouvoir d'nous faire. T'peux être piqûre Moustiquesque, ok, mais sinon ? J'crois pas qu'j'vais m'mettre à être Hurlements d'vant un chtit truc comme toi. L'respect, ça's'Méritationne ! T'es Présence et cris, t'pétage d'esgourde, et t'voudrais qu'on soit Crainte ?

Devant un tel discours, Glucose en resta d’abord ébahi-e. C’était à la fois totalement incompréhensible et totalement classe. Même ce geste obscène à son égard, yel ne s’en formalisa pas plus que cela.

- J'suis fierté moi ! J'suis pas Peur ou Soumission ! Mon seul roi, c'est Peter Pan ! J'suis pas Ordrationnée par d'autres, alors t'peux être brossage ! J'suis Mère, la Mouche. J'suis Mère et Fierté ! Viens donc ! Viens, sois Citronnage ! J'serais écrabouillage, sans pitié non plus !

La mention de Peter lui fit l’effet d’une douce froide. Ah oui, lui. La raison pour laquelle yel était venu ici.
Et de suite après, yel était de nouveau scotché-e. C’était une mère, CA ? Oh mon dieu. Si toutes les mères lui ressemblaient, leur opération citronnade allait être plus compliquée que prévu.
Yel en était tellement dépité-e qu’yel n’entendit pas l’ordre de ferme la porte et ne vit pas la chasseuse s’exécuter.

- Sois Respect, et on le sera aussi. La Chiasse, c'pour tout le monde. Pas d'raison qu'on soit les seuls à être Paiement.

Un énorme poids tomba sur son ventre. Métaphoriquement. Il y avait dans ces mots une telle insensibilité à la situation des fées que la rage li prit au ventre. Yel se mit à trembler.

-« Pour tout le monde » ? Tu te fous de moi ou quoi ?

Sa colère explosa brutalement.

-Mais bordel, qui lave votre eau habituellement ? Qui vous a permis de protéger votre arbre des ennemis ? Et ces choses là où vous rangez votre nourriture, vous croyez qu’elle vienne d’où ? Et j’ai même pas tout cité. Les fées vous donnent tout en permanence, sans rien en retour. Et quand nous on est dans la merde, c’est égoiste ?

Yel reprit son souffle. Les larmes lui montaient aux yeux.

-Tu dis « tout le monde » mais moi je ne vous trouve pas si affaiblies que ça. Ce n’est rien à côté de ce qu’on endure. Et puis d’abord, ce n’est pas Peter le responsable de cette canicule ? Donc c’est votre faute aussi puisque vous faites rien pour le calmer.

Et là yel se mit vraiment à pleurer, à pleins poumons.

-Je le déteste, je le déteste. C’est sa faute si Brise est mort-e !

Nan en fait pas du tout. La mort de Brise était lié à Dogfish –soit un pirate- mais à ce moment là, dans la tête de Glucose, tout était mélangé et partait dans tous les sens. Les pirates, les garçons perdus, Peter… tous les humains, c’était tous de leur faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MadMax
avatar

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 740
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Lun 7 Nov 2016 - 0:42

T'aimes pas ce qu'elle te balance, la Trois-Pattes, pas vrai ? Elle le voit bien, hein, que tu tremble de rage, que tu t'offusque de tout ton petit être. Tu lui reproches à mots crachés d'être humaine et ingrate, et ça, ça lui donne envie de te coller une baffe qui te ferait voler à l'autre bout de la pièce. Tu lui craches à la gueule son égoïsme insensible, mais toi est-ce que tu crois seulement qu'ils sont mieux ? Est-ce que tu t'es seulement renseigné, est-ce que tu as seulement regardé autour de toi pour comprendre ?

Un reniflement de mauvais augure se fait entendre, mais Max se tait. Max t'écoute. Max ferme le poing pour ne pas céder à l'envie de t'écrabouiller sur l'établi.

Pas si mal, nous ? Ça lui trotte dans la tête, et la mère serre les dents. Pas si mal ? Alors que la chaleur tue toutes les plantes, qu'il n'y a plus d'herbe, plus rien pour lui permettre de dormir et de ne pas sentir la douleur qui lui ronge ses absents ? Rarement son œil et sa patte manquante ne se sont autant rappelés à son bon souvenir, à coup de vagues douloureuses qui l'en feraient pleurer si elle n'avait pas trop de fierté. Sa langue est pâteuse et gonflé, sa tête lourde, ses membres épuisés. Ses nerfs en pelote, aussi, et ses muscles douloureux à force d'être crispés. Mais ouais, non, bien sûr. Tout va bien, c'est juste des détails tout ça. Les insomnies, les lèvres qu'on se bouffe pour ne pas hurler, les mains qui saignent à force de serrer les poings, tout ça c'est rien, non, c'est sûr.

Max a tellement envie de te hurler dessus, Glucose, si tu savais. Elle te fixe avec des yeux plein de rage et attend le bon moment pour te vomir son fiel et sa hargne. Sauf que.. Sauf que.

Sauf que tu pleures, tu gémis d'une douleur pour laquelle elle ne peut que compatir malgré elle. Tu te fissure pour Brise, qu'elle ne connait pas. Mais ça ne l'empêche pas de voir ta peine à toi, ta douleur si universelle. Tous les peuples souffre de ça, de l'Absence.

Un silence, quand tu lâches ton dernier cri de douleur, et la Trois-Patte soupire doucement. Bordel, pourquoi ? Pourquoi tu lui fais ça, hein ? Elle ne peut même plus décemment t'éclater la tronche, maintenant.

- Alive, Apportationne de quoi être Assoirement steuplè.

C'est dit d'une voix lasse mais résignée. En d'autres temps, Max aurait pu éclater la fée, l'évacuer du revers de la main sans y repenser, comme on chasse une mouche. Mais voilà, non. Max est fière, Max est guerrière. Mais Max est mère, aussi. Les chagrins, elle a du en consoler plein. Et c'est justement cette corde-là qui est titillée maintenant.

Doucement, sa main t'enveloppe, Glucose. Doucement, oui, même elle est capable de ça. C'est pas une prison, mais un cocon, une étreinte.

- J'suis Tristesse pour Brise. J'étais pas connaissance, mais être Perte, c'est toujours l'Attristement de l'âme.

Douce, la voix. Calme, la voix. Une voix qui est empathique à sa manière.

- Tu sais, il est pas Volonté d'Blessurer les gens. Et on est savoir que vous êtes Aidance, mais on n'est pas Pouvoir sur tout ça.

Et nous aussi, on en bave. Mais non, chut. C'est de Glucose qu'il faut s'occuper, c'est pas le moment de la ramener. Et le triste constat est douloureux à admettre.

- C'pas d'être Menace qui sur nous sera motivation d'être Paume Ouverte. Quand c'est le poing Fermeturé, c'est pas les Coudes Serrés.






J'suis Parole en #cc3300.
Avatar par Freckles et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alive
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 162
✘ SURNOM : la Souris
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : EN RECHERCHES DE RPS
✘ LIENS : :
Fiche


Elle cauchemarde en lightskyblue.

Avatar de Zerochan
:

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Dim 5 Fév 2017 - 23:07


- « Pour tout le monde » ? Tu te fous de moi ou quoi ?

La violence de cette réponse secoua Alive. Elle n’était même pas visée, c’était peut-être ridicule. Et pourtant elle s’offusquait, elle se froissait, se drapait dans une timide vexation. Mais au fond, Alive ignorait ce qui la choquait réellement dans toute cette affaire : le rejet de cet élan de compassion déjà si peu mérité ou le fait que cette agressivité soit tournée vers Maxence.

- Mais bordel, qui lave votre eau habituellement ? Qui vous a permis de protéger votre arbre des ennemis ? Et ces choses là où vous rangez votre nourriture, vous croyez qu’elle vienne d’où ? Et j’ai même pas tout cité. Les fées vous donnent tout en permanence, sans rien en retour. Et quand nous on est dans la merde, c’est égoiste ? Tu dis « tout le monde » mais moi je ne vous trouve pas si affaiblies que ça. Ce n’est rien à côté de ce qu’on endure. Et puis d’abord, ce n’est pas Peter le responsable de cette canicule ? Donc c’est votre faute aussi puisque vous faites rien pour le calmer.

Le visage de sa Souris devint exsangue.
Cette fée était morte.

-Je le déteste, je le déteste. C’est sa faute si Brise est mort-e !

Morte.
Morte et enterrée.

Lentement, elle glissa un regard à sa mère. Elle s’attendait à la voir bouillonner, le visage rouge, au bord des cris.
Mais il n’en était rien.

- Alive, Apportationne de quoi être Assoirement steuplè.

La mère des chasseurs ne trahit aucune agressivité. Au contraire, elle semblait lassée par ce spectacle. Mais la Souris ne parvenait pas à se défaire de cette idée : du sang allait couler. Cette fée ne cessait de dépasser des bornes, toujours plus insolemment.
Très bientôt, cela se retournerait contre elle.

Mais c’est sans un mot et pressement qu’Alive s’exécuta, ramenant une siège à Maxence.

- J'suis Tristesse pour Brise. J'étais pas connaissance, mais être Perte, c'est toujours l'Attristement de l'âme. Tu sais, il est pas Volonté d'Blessurer les gens. Et on est savoir que vous êtes Aidance, mais on n'est pas Pouvoir sur tout ça. C'pas d'être Menace qui sur nous sera motivation d'être Paume Ouverte. Quand c'est le poing Fermeturé, c'est pas les Coudes Serrés.

Alive écouta le sermon sans un mot. Mais elle ne pouvait s’empêcher de noter des points sur lesquels, elle aurait contredit sa mère si elle en avait eu le courage ou la volonté.

Tout d’abord : La Souris, elle, ne se sentait de prendre la défense du roi dont la légèreté les avait si souvent accablés. Mais elle était bien incapable de le condamné, avec tous ce qu’il avait fait pour eux par le passé… Et d’autre part : l’entraide. C’était la chose à faire quand on était brave. Alive n’était pas brave, elle voulait vivre même s’il fallait pour cela en voir d’autres succomber. Elle en avait honte mais qu’y pouvait-elle ?

- C’est p-pour ça que… tu es venue ? se risqua finalement la Souris. Pour chercher de l’eau pour les tiens ?

Mais au fond, elle en doutait. Cette fée n’était sûrement venue que pour satisfaire sa propre soif. Elle avait le cœur trop petit pour ne pas être égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glucose
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 109
✘ SURNOM : L'espiègle
✘ AGE DU PERSO : Huum... Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Euuh...
✘ LIENS : Tu m'attraperas pas
Mes lotus sucré

En cours :


Fini :





MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Ven 17 Fév 2017 - 17:46

A pleurer ainsi, Glucose s'était vite fatigué-e, épuisé-e et n'avait pu protester quand elle l'avait prise dans sa main. Yel l'avait juste regardée et écoutée. ​

- J'suis Tristesse pour Brise. J'étais pas connaissance, mais être Perte, c'est toujours l'Attristement de l'âme.

Brise, Brise, entendre de nouveau ce nom, même si c'était l'espiègle qui l'avait cité en premier lui faisait de nouveau mal au coeur, ranimait ses pleurs aux creux des yeux.

- Tu sais, il est pas Volonté d'Blessurer les gens. Et on est savoir que vous êtes Aidance, mais on n'est pas Pouvoir sur tout ça. C'pas d'être Menace qui sur nous sera motivation d'être Paume Ouverte. Quand c'est le poing Fermeturé, c'est pas les Coudes Serrés.
- C’est p-pour ça que… tu es venue ? se risqua finalement la Souris. Pour chercher de l’eau pour les tiens ?

Yel se retourna vers la chasseuse, celle qu'yel avait mordu et haussa les épaules. La mémoire d'une fée est bien courte, surtout quand trop d'émotions se mélangent ainsi à elle.

-Chais plus. J'ai oublié pourquoi j'étais venu-e déjà.

Li fée pencha la tête et se laissa tomber dans la main.

-Les autres, ils sont déjà partis pour les montagnes enneigés, là où y a de la neige et il fait plus froid. Pa'ce que la plupart peuvent plus supporter le chaud.

Un souvenir lui traversa l'esprit, quelque chose en rapport avec les citrons.

-Avant y a eu une réunion avec toutes les fées et y a pleins de gens qui voulaient citronner aussi, s'occuper des personnes méchantes comme les pirates.

Il se retourna vers Maxence et fit d'une petite voix.

-T'es gentille. Et p'tête bien que j'y suis allé-e fort et que j'ai été méchant-e. Et suis désolé-e de t'avoir mordu, rajouta-t-yel pour Alive. Mais...

Sa voix se haussa un peu, pas comme un cri non, juste comme une parole affirmée.

-Tu dis que tu sais qu'on vous aide et je te crois toi, car tu mens pas mais... C'est pas vrai pour tous les autres. Je suis fée des eaux, j'ai toujours fait mon travail de mon mieux et j'aide les livreurs quand ils viennent. Mais y en a trop qui prennent ça comme acquis. Ca et tout le reste. A la réunion y a pleins de grands qui disaient qu'on allait encore nous en demander.

Glucose avait totalement conscience que ses explications devenaient de plus en plus brouillon, mal formulé et répétitif. Mais yel n'arrivait plus à trouver les mots pour exprimer son idée, si tant est qu'yel ne les ait jamais eu.

-C'est juste que, que...

Yel répétait ces mots, butant dessus, avant de lâcher :

- C'est juste qu'on a l'impression d'être abandonné et je sais plus quoi faire. Mais y a forcément que-que chose à faire non ?

Li bébé-e fée se mit à regarder la mère d'un air implorant, s'attendant à ce qu'elle lui délivre la solution magique qui résoudrait tout. Ceci dit, une preuve de bonne foi lui aurait allé tout aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MadMax
avatar

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 740
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   Sam 4 Mar 2017 - 1:43

C'est une drôle de situation dans laquelle vous vous retrouvez, avec Alive. Max se demande un peut comment elle a fini là, à remonter le moral d'une fée éplorée, alors que tous ses muscles la tirent et lui pèsent, que sa langue est pâteuse, et que sa tête pulse pulse pulse. bref regard vers sa main qui a eu un tremblement nerveux, et Max pince les lèvres. Ta gueule, concentre toi sur le moucheron. Froid, chaud, froid. Ta gueule, Max, sérieux.

Petite caresse du pouce sur la tête de l'intruse qui s'est affalée contre sa main. C'est presque un réflexe, un truc appris à force d'avoir des gamins.

C'est triste, n'empêche, ce que l'autre raconte. Pour le chaud insupportable, le froid, tout ça. Elle a du mal à t'écouter, Glocose, ça la désole un peu. Faut pas lui en vouloir, elle a un coup de chaud, de froid. Sa jambe tire, pulse, et son oeil mort aussi. Une main moite qu'elle se passe sur la nuque, le visage, mais ça n'aide pas beaucoup. Heureusement que tu parles plein. Ça lui laisse une chance d'avoir cette petite crise qui passe incognito.

Mordu ? Elle a mordu Alive ? Max entend ça, l'information remonte à travers les filtres. Léger regard inquiet vers sa fille, faudra qu'elle s'occupe d'elle. Léger regard, oui, qui demande si ça va. Elle n'est pas certaine que la Souris le capte, ceci dit, ou l’interprète comme il faut. Pas grave, elle checkera.

- Ouais, j'suis Savoir que y a des gens qui sont Croyance que tout leur appartient. C'comme ailleurs : les Cons sont invasion d'partout.


Max prononce ça d'un air fataliste et un peu résigné. C'est que les con, c'est bien le seul truc ou presque qu'elle trouve vraiment universel.

- C'est Tristesse, mais les Gens sont Peur. Quand un Danger est Apparition, beaucoup d'gus sont Réactionnage différent. Y en a qui sont Crirage, d'autres Hurlepeur, d'autres Carapatage. Quand tout va bien, c'Simplicité. Y a Inexistence d'Danger, forcément. J'suis Supposition qu'là, c'Pareillicité. Qu'vous êtes Peur qu'on vous Pressurise, mais qu'Ici y en a qui sont Peur d'Abandon.

Léger silence.

- C'pas Excusage pour être con. Mais c'peut être Explication.

Max vous regarde tous deux, et finalement hausse les épaules quand tu lui poses la question. La réponse ne tarde pas, et à vrai dire c'est peut-être le plus son crédo de toute la discussion.

- Faut être Serrage des Coudes. Unicité. L'Divisionnage, c'la Merdasse pour tout le monde. Ca va pas ? Ok. On est Tendage de main, on es Gestassurance d'la Merdasse ensemble. Tout seul, on peut moins Endurationner les galères.


C'est sorti direct, et Max croit en chaque mot. La Solidarité, c'est prouver qu'on vaut mieux que son simple nombril. Mieux qu'un adulte. C'est elle et Wolf qui se partagent une paillasse et un pain à deux dans le monde ordinaire, ce sont les infirmiers qui soignent les blessés et l'ont retapé, le travail avec les fées.

- T'seul on n'est Rien. On est tous Habitationnage de l'île. Mais juste toi, juste moi. Comparationné à tous les autres à la Forêt, à tout Neverland, on est quoi ? Pas grand chose. C'pour ça, faut rester Unationné.

Elle te dit ça d'un air fatigué, Max. Faut dire que la tête lui tourne presque à force de bourdonner. Mais c'est franc et clair, y a pas de doute là-dessus. Elle en croit chaque mot, et malgré sa lassitude la Mère y met autant de détermination que possible.






J'suis Parole en #cc3300.
Avatar par Freckles et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morsure avant l'ultime citronade   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» Le calme avant la tempête
» Avant-premiere WOW Betrayer
» [Maquette] Photos d'un avant-poste nain...
» [Événement] Marquer le coup avant Cata' ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-