Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mer 21 Oct 2015 - 22:21

Intrigue 4 
Chapitre 1 : On s'organise

 
 


Le Grand Arbre est en ébullition. Littéralement. Les enfants sont victimes de fièvres et d'insolations. L'Arbre est rouge, rouge et or. L'herbe est sèche. Le bassin tiède. Les provisions d'eau et de vivres manquent. Peter ne s'en rend pas compte. Il ne voit rien. Il ne subit rien. Vos chefs et vos mères sont les seuls à pouvoir assurer votre survie. Une grande assemblée a été prévue. Les sentinelles sonnent la trompette. Les enfants s'attroupent. L'estrade qui sert aux annonces accueillent les chefs qui se tiennent en ligne. Un à un, ils déclareront les précautions, les mesures, les idées, les ordres, les changements, les opérations, en somme les directives générales qu'ils veulent mettre en place pour affronter l'épreuve du feu qui les attend. Éviter tel ou tel endroit, rester groupés, adapter les rations, tout peut y passer.
Ce sera ensuite au tour des mères de s'affirmer. Selon la richesse de leurs idées, chacune devra donner un grand conseil aux enfants.

Enfin, en les circonstances, les groupes sont amenés à se rejoindre pour faire front. Des coalitions de groupes se créent : Soigneurs/Sentinelles/Diplomates ; Artisans/Armuriers/Raccommodeurs ; Chasseurs/Livreurs/Éclaireurs ; Grimpeurs/Récolteurs. Quoiqu'il en soit, les groupes sont encouragés à travailler ensemble, pour le meilleur ou pour le pire.

__________



→ Les enfants s'organisent donc pour résister à la sécheresse accrue. Les chefs passeront donc à tour de rôle afin de déclarer les mesures auxquels ils ont pensé. Ce sera ensuite le tour des mères. Vous êtes libres de vous envoyer des mps afin de songer à des décisions communes. Attention, les déclarations se font aussi bien pour votre propre groupe d'une part, que pour les autres (par exemple, si l'eau est répartie plus drastiquement, c'est le rôle du chef des livreurs d'en informer toute la communauté). Les membres simples devront donc attendre le deuxième tour (posté par l'Ombre) pour poster.
→ Le but est que votre personnage, notamment si c'est un haut placé, propose toutes les mesures qui lui viennent en tête pour supporter la chaleur extrême.
→ Tâchez de faire en sorte que vos idées soient claires, quitte à les mettre en gras ou à faire un résumé de fin de post.
→ Pour toute question ou confusion, n'hésitez pas à joindre Pan.

                                                         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Jeu 22 Oct 2015 - 0:07

- les Perdus
Organisation





Cette foutue chaleur, il en crève presque de supporter ses cheveux, voudrait se foutre à poils, voudrait de l’ombre, une nuit de lune, la paix, comme avant.

Installé sur l’estrade, jouant machinalement avec un couteau, Fang fixe, entre ses mèches gluantes de sueur et de graisse, le profil des gamins qui se sont réunis. Sans Peter. Et ça le fâche, cette espèce de demi-traitrise. Ca le fâche de ne pas pouvoir compter sur le Roi quand la chaleur monte, quand les gosses en crèvent. Ils sont une nuée à attendre la pluie providentielle, planqués à l’infirmerie, inanimés pour la plupart, desséchés comme la nature autour d’eux, gémissants pour de l’eau. Mais de l’eau, y’en a pas. Y’en a peu. Et pour la partager, chacun a son idée.

« Faut donner pour les malades ! » lance une voix dans la foule, et une autre de lui rétorquer.
« Et les bien-portants ?? »
« Et les plantes, et les bêtes ? Sans bouffe on crève ! »

Ça monte, ça rugit mais ça impose le silence, pour laisser parler les chefs. Les chefs rassemblés sur leur estrade, la mine tout aussi pathétique, à surplomber la foule pour apporter des solutions.

Mais à part Peter, qui peut apporter un changement ?

Bow a été le premier à prendre les mesures et à les organiser, en groupe de deux, de trois, selon les responsabilités de chacun. Unir les chefs dans une même entreprise, les éclaireurs retrouvant les points d’eau, là où les livreurs peuvent se servir, et les chasseurs de cueillir les bêtes amenées par l’onde.

De la logique, pure et efficace, mais qui n’a pas mis du baume au cœur à ce grincheux de Chat. Car Fang n’a pas oublié le nez pété et la punition qui a suivi la dispute, que Freckles est et restera toujours une tête de con. Mais devant Stealth, il grogne à peine. Devant les autres, il fait ce qu’on lui demande. Diviser ses chasseurs en paires pouvant assurer la sécurité des groupes qui partent à chaque coin de l’Île.

Et tabasser le morveux qu'il surprend à se laver, dans de telles conditions.

Tout est devenu dangereux. Ils ne sont pas les seuls à crever de soif. Si les pirates ont leur rhum, les beuveries ne durent jamais assez longtemps pour les satisfaire. Et même les peaux-rouges sont plus hargneux et mieux armés que les mioches que Freckles se trimbalent, les bras chargés de sceaux quasiment vides.

« Faut pas être trop con pour savoir qu'on doit éviter le volcan, leur nouveau port, les peaux-rouges, et même la jungle. Les créatures sont au taquet, comme nous. Va falloir trouver autre chose que de l’eau pour se rincer le gosier. » Qu’il lance enfin, le chat. « J’ai pas de solution à apporter à la chaleur, mais du côté des chasseurs, on va rester comme on est, à protéger les livreurs, parce que la viande, on peut plus trop y compter. Mais les bêtes qu’on ramasse sont pleines de sang. Et le sang, on peut le boire. Faudra s’y résoudre. »

Ca et la pisse, ajoute-t-il mentalement. Mais c’est sans doute chercher trop loin.

« On va aussi traîner du côté des incendies, ramasser les bestioles qu’ont crevé et qui sont pas trop pourries. La même chose pour les poissons et les tortues que la Rivière a laissé mourir. Tout ce qui ne sera pas encore bouffé par les vers, ça sera le repas. Voilà pour la viande. Mais faudra pas trop y compter. La seule carne de valide ici, si je peux dire, c’est nous autres. »

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1262
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Jeu 22 Oct 2015 - 13:38

Les choses avaient changé, progressivement, puis tout à coup. Les plaintes s'étaient espacées pour finir dans un mutisme morose. Plus de baignades, plus de jeux et plus de siestes. Les livreurs le devinrent à plein temps. Il le fallait, pour trouver de l'eau. Devoir aller plus loin, plus souvent, pour ramener à peine assez pour rester vivants. Plus le temps pour autre chose, maintenant. Ils marchaient, peinaient en silence sous le soleil de plomb, sans oser verser des larmes trop précieuses. Ils faisaient des efforts. Ils souffraient. C'était dans ces moments qu'il se rendait compte qu'il les aimait. Laila s'était mise a l'oeuvre, elle aussi, avait posé sa guitare et attrapé un seau, au grand désarroi des petits ("mais les mamans ça peut travailler ?"). Plus un seul chant, même timide sur le chemin du retour. Plus la force. Et de retour aux cabanes on s'effondrait de sommeil dans le jour qui n'en finissait même pas.
Freckles était épuisé. Il avait toujour aimé le soleil, qui piquetait sa peau de tâches brunes et rechargeait son énergie. Freckles, il vivait presque de photosynthèse. Mais là, c'était trop. Trop dur. Il se retrouvait trop souvent à filer sa part aux plus petits,. Les levres sèches et les yeux rougis par la fatigue, il en oubliait presque parfois de sourire. Et de voir leur chef si sérieux, ça les faisait flipper, les mômes.

Les choses avaient changé et ça se voyait dans le regard des autres, à l'arbre. Pour qui auparavant, les livreurs n'étaient que des figurants, des espèces de larbins qui bossent de temps en temps et s'amusent le reste du temps. Maintenant, c'est avec fièvre qu'ils attendaient leurs livraisons d'eau. Qu'ils rodaient parfois autour de la citerne comme espérant une ration supplémentaire. Il y avait déjà eu des problèmes de vol. Freckles ne savait pas quoi faire pour pallier à ce genre de choses. Aucun des petits n'était capable de défendre les cabanes face à la Soif, celle avec un grand S qui atteignait tout le monde, qui rendait dingue.
Il avait besoin d'aide.
Ça lui arrachait la gueule de l'admettre, mais il avait foutrement besoin d'aide.

Les chefs étaient rassemblés sur une estrade devant une foule d'enfants bien trop grande. Des gamins crades et desséchés avec une lueur inquiète dans le regard. Ils les regardaient, eux, et Freckles se sentit nerveux de devoir prendre des décisions, là, devant l'ensemble du grand arbre. Il jetta un regard en coin à ses nouveaux partenaires de fortune. Stealth et Fang, qui ne s'étaient même pas plaints de cet arrangement. Lui non plus, d'ailleurs, c'est que l'heure était grave. Fang prit la parole, et il se surprit à hocher gravement la tête, même lorsqu'il parla de boire du sang ou de bouffer des humains ou que sais-je encore parce qu'au point où il en était, tout lui paraissait être une idée miracle. Et puis il y eut un blanc et c'était son tour. Il se racla la gorge, le ventre noué et la bouche sèche.

" Alors. L'eau. "

Il y eut comme un grand silence, et c'était affreusement gênant. Freckles se triturait les doigts, clairement mal à l'aise.

" On va couper les rations, y a pas trop le choix. Si on continue comme ça on aura vidé les réserves d'urgence en quelques jours et c'est pas possible. Moins d'eau pour chaque groupe, du coup, sauf pour l'infirmerie. Parce que ... enfin voilà. Y a besoin. " il passa sa langue sur ses lèvres. " Du coup va falloir faire des efforts, tout le monde. On laisse l'hygiène de côté et on se contente de pas mourir de soif. "

Il rencontra des regards déçus, d'autres d'approbation, mais majoritairement terrifiés. Il se rappela d'une question que lui avait posé une petite livreuse, quelques jours plus tôt, la lèvre tremblante. Freckles, est ce qu'on va mourir ?
Il avait pas su répondre à ça.

" Personne ne rentre dans la citerne sans la présence d'un chef. Y a déjà eu des problèmes. Du coup faudra quelques grands pour protéger la cabane contre les voleurs. Et d'autres pour défendre les convois quand on ira chercher de l'eau " regard indécis vers Fang et Stealth comme pour confirmer. "Et euh, des armes. Du coup. " Puis vers Sharpy cette fois.

Sale grimace.

" Y a tous les jours des points d'eau qui s asséchent alors faut qu'on en trouve de nouveaux. Faudra aller loin. La montagne est en train de fondre alors ce serait bien de récupérer de la neige là bas avant que ça soit perdu. "

Une suggestion timide d'un de ses livreurs, au milieu d'une de leurs petites réunions de crise. C'était une meilleure idée que de boire sa pisse ou sucer des cailloux.
Il s'apprêtait à dire quelque chose d'autre, sur les pirates peut-être, ou sur Peter, mais il n'y arrivait pas. Il tenta un sourire un peu faible.

" Et puis euh. C'est tout. J'crois."

Et puis il  recula d'un pas.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clumsy
avatar

♣ Chef des Récolteurs ♣


✘ AVENTURES : 688
✘ SURNOM : L'Intrépide
✘ AGE DU PERSO : 11 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : " Si je tombe, je me relève toujours. "

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Jeu 22 Oct 2015 - 14:58




Intrigue N°4Chapitre 1 : On s'organise



Qu'il semblait loin le temps où l'île avait vaincu le Croquemitaine, avant de plonger dans un été permanent qui avait réchauffé les cœurs après cette terrible nuit qui avait duré une éternité. Ah ça, oui, tout ceci semblait appartenir au passé ; car au fil du temps, la chaleur avait commencé à monter, petit à petit, sans que personne ne s'en rende réellement compte.. jusqu'à ce que l'île ne commence à se transformer. Les enfants étaient malades, ils tombaient à cause de la chaleur, vomissaient et peinaient à se déplacer correctement ; l'infirmerie devait être bondée. La nourriture avait alors commencé à manquer, les points d'eaux également, tandis que les plantes roussissaient et des feux se déclaraient. Et tout ceci à cause de quoi ? La bonne humeur de Peter, qui n'avait eu de cesse de croître au fil du temps. Pouvait-on le blâmer de ressentir tout ça ? Bien sûr que non ! Toutefois, ce n'était pas une raison pour rester les bras croisés à attendre qu'une nouvelle catastrophe leur tombe sur la tête pour espérer de la pluie ou un autre temps. C'était à eux de se prendre en main !

Délesté de sa peau d'ours - il l'aimait bien, mais n'était pas fou non plus - l'Intrépide ne tarda pas à rejoindre l'assemblée des garçons perdus et lorsque le son de la trompette raisonna, il fut présent. Les bras le long du corps, son bâton dans une main, le petit chef ne tarda pas à poser un regard inquiet sur l'assemblée : bon nombre d'enfants semblaient mal en point, et il n'était pas difficile de voir la sueur qui parlait le long de leurs tempes ou de n'importe où ailleurs. Ils avaient chaud, tous autant qu'ils étaient ; et c'était pour ça qu'un tel rassemblement avait été mit en place. S'ils ne prenaient pas des décisions, tout le Grand Arbre serait mit en danger, ou plutôt.. toutes les vies qui y grouillent.

Fang fut le premier à proposer ses idées ; et quand bien même elles étaient peu ragoutantes pour la plupart, il fallait avouer que c'était les seules solutions qu'ils avaient vis-à-vis de la viande. Ils n'avaient de toute manière plus grand chose d'autre à se mettre sous la dent et ça, Clumsy le savait mieux que personne, si ce n'était également Wild. Ensuite, ce fut le tour de Freckles, qui s'occupait de l'autre élément vital du Grand Arbre : l'eau. Trouver des points d'eau potable risquait d'être encore plus compliqué que d'habitude, tant les niveaux avaient baissé. De plus, des Bêtes Sauvages ou des sirènes devaient sans doute les garder, et ne risquaient pas de les partager ; et sachant qu'ils partageaient l'île avec de nombreux peuples.. quelque chose de terrible risquait d'arriver. Des combats pour survivre, des tueries pour obtenir des denrées rares ; ça, le chef des récolteurs le craignait plus encore que la chaleur.

L'estomac un peu noué, le polonais ne tarda pas à faire un pas en avant sur l'estrade lorsque le Lionceau eut fini de proposer ses idées ; signe qu'il allait parler à son tour.

« A cause du temps, nous allons d'voir faire une croix sur certains fruits et les champignons. Il fait beaucoup trop sec pour ça, et j'doute qu'on trouve encore des baies facilement, fit-il d'un ton un peu défaitiste, sur le coup, le peu qui a du résister à la chaleur ont du être dévorées par les bêtes sauvages. Mais on f'ra d'notre mieux pour continuer à en trouver ou au moins.. à en chercher. »

S'il n'était pas trop à l'aise à l'idée de dire toutes ces choses ? Bien sûr que oui ; Clumsy tentait de le dissimuler, mais il avait peur, peur pour l'île, peur pour les Cabanes, peur pour les garçons perdus. Sans solutions, ils risquaient de mourir, tous, et pas dans les meilleures conditions.

Le petit homme ne tarda pas à se reprendre tout en essayant d'afficher un sourire encourageant ; pour lui-même, peut-être.

« J'serai d'avis d'mener des patrouilles avec les grimpeurs au cœur d'la Jungle, afin d'voir si on peut pas trouver des endroits épargnés par la chaleur, des endroits humides, finit-il par dire avec plus d'optimisme, après avoir jeté un regard à Wild, si y en a, on d'vrait pouvoir trouver des fruits pour les r'pas, mais aussi des plantes médicinales. »

Toutefois, tout ceci n'était que des suppositions ; il n'avait aucune idée si de tels endroits existaient, mais l'espérait de tout son cœur. Un peu plus confiant, Clumsy ne tarda pas à tourner la tête en direction de Stealth, pour continuer sa tirade.

« Il doit forcément y avoir des endroits épargnés, mais.. faudrait envoyer des éclaireurs chercher ça avant d'se lancer pour les patrouilles, j'pense, finit-il par proposer tout en reportant son attention vers l'assemblée, mais si on trouve rien d'ce genre.. va falloir trouver un moyen d'avoir nos propres plantes. Mais j'pense qu'elle crèveront aussi, faudrait voir avec les fées pour qu'elles nous aident. »

Sur le coup, ça semblait une bonne idée ; mais les garçons perdus étaient-ils capables de faire pousser quelque chose ? Déjà qu'en temps normal, cela devait être folklorique, mais en plus avec une chaleur à crever et de la magie.. allez savoir.

« Ah et, comme Freckles, j'propose que l’Épicerie soit surveillée. Y a toujours des bestioles qui arrivent à chiper des trucs à l'intérieur. Chaque ration compte. »

On sait jamais, mieux valait couvrir ses arrières plutôt que de se démener pour voir des Créatures tout dévorer ; ou pire peut-être, d'autres peuples de l'île qui se décideraient à les attaquer pour leur voler leurs denrées. Oh, qu'il avait peur que ça ne finisse par arriver.




© Jawilsia sur Never Utopia




HRP ; résumé:
 






Adventure is out there


Clumsy et l'Event Embuscade:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dgraymanheart.forumactif.com/
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 639
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Dim 25 Oct 2015 - 0:56

L’heure était grave. Les visages étaient graves. Tout le monde s’attendait à ce qu’ils prennent des décisions graves. Sharpy était content de ne pas gérer les rations d’eau ou de nourriture. Les armes, c’était déjà bien assez délicat comme ça. Il en avait pris conscience en parlant avec Grudge, récemment. Certains seraient prêts à tout. Il le savait, au fond. Il savait que les situations les plus terribles transformaient même les enfants les plus gentils. Mais il ne voulait pas y penser. Il ne voulait pas arriver à de telles extrémités. Et c’était une partie de sa responsabilité.

Sharpy attendit que les chefs Fang, Freckles et Clumsy se soient exprimés. De très bonnes idées étaient ressorties et il se demandait si les siennes auraient un minimum d’impact. Mais avant de parler idées, il fallait parler règlement. Il jeta un regard au Chambellan, à cause de qui il allait devoir annoncer ça à ses Armuriers. Il imaginait déjà la tête que certains feraient. Enfin. Tous devraient faire un effort, Sharpy le premier. Il s’avança sur le devant de la scène et sourit :

"Salut à tous ! Vous inquiétez pas, je pense qu’avec un peu de chance et d'organisation, on aura pas besoin de se bouffer entre nous pour survivre !"

Il avait lancé ça sur le ton de la plaisanterie, le ton du Sharpy marrant, mais le regard qui parcourait l’assemblée était mortellement sérieux. S'il y avait une certaine logique dans la proposition tout à fait sous-entendue de Fang, il ne voulait pas voir un seul de ces gamins en parler tout bas. Il se racla la gorge et croisa les bras pour se mettre dans son état d’esprit « chef sérieux » avant de passer aux annonces :

"En ce qui concerne mon groupe, voilà les directives : les entraînements sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Fait trop chaud pour transpirer pour rien. On distribuera des armes à ceux qui protègent les réserves d’eau et de nourriture, puisque c’est notre priorité. Je ne veux pas voir un seul non-Armurier se servir dans la réserve d’armes sans mon autorisation, surtout s’il n’est pas concerné par la protection des ressources. On enterre aussi la poudre jusqu’à nouvel ordre." Il hésita, l’idée suivante avait été longuement réfléchie, toute la nuit. Même en montant sur l’estrade, il n’en savait rien. Et puis il se dit que merde, tant qu’à jouer la carte du « un pour tous, tous pour un », fallait y aller franco : "Et si vous voulez mon avis, on devrait fermer l’Arène aussi. S’il y a besoin de se battre pour régler une affaire, ça attendra. Aucun problème n’est plus important que celui auquel on doit faire face maintenant tous ensemble."

Il espéra souder un peu les esprits, même s’il y avait sûrement des façons plus directes de le dire. Ensuite, il s’adressa en particulier aux membres de son groupe, cherchant leurs visages dans la foule :

"Les Armuriers qui travaillent le métal se relayeront pour bosser à l’intérieur de la Forge. Deux personnes différentes toute les heures. Les autres ont l’interdiction de s’approcher du feu en-dehors de leur horaire ; si j’en vois encore un qui tombe dans les pommes parce qu’il n’a pas obéi, il peut rester à l'infirmerie et se chercher un autre groupe pour la suite." Inutile de préciser qu’il ne rigolait plus. Il fit un signe en direction de Pit et Harmony, qu'il avait consultés au préalable : "Les Armuriers qui ne seront pas à la Forge pour l’heure du feu, appelons ça comme ça, iront travailler dans les cabanes des Raccommodeurs et des Artisans. En échange, ils seront à la disposition de leurs chefs s’ils ont besoin d’aide dans leur travail, quoi que ce soit." Il y eut quelques protestations du côté des Armuriers. "Oui, même pour recoudre tes slips, Braggy. Ça m’est égal."

Sharpy souffla un petit coup. C’était presque fini. Il enfonça ses mains dans ses poches et se retourna pour croiser le regard de Freckles :

"Les idées maintenant. Je suis pas Livreur mais je me doute que les pirates supportent mieux la chaleur que nous car ils sont près de la mer. Y’aurait peut-être moyen de récupérer l’eau de mer ? Même si ça doit être difficile de la rendre potable, on pourrait s’en servir pour s’hydrater autrement, laver les bobos, faire des compresses pour les malades, ce genre de trucs…" Paraît que le sel désinfecte bien. "Et je suis pas Diplomate non plus, mais on parle tous d’éviter le Volcan qui est très dangereux depuis que l’Esprit Feu est devenu incontrôlable… Est-ce qu’on ne prendrait pas le problème à l’envers, en essayant de l’apaiser par exemple ? Les Delaware le connaissent très bien, peut-être que ça vaut le coup de se renseigner auprès d’eux et de savoir si on peut faire quelque chose à ce niveau-là." Il marqua une pause et ajouta : "Franchement je suis près à faire une danse de la pluie s'il le faut ! Je pense qu'on ne doit pas se renfermer sur nous-mêmes, même s’il faut qu’on reste prudents pour protéger nos ressources. Voilà."

C’est tout pour moi, merci public ! Sharpy recula discrètement dans le fond et laissa s’exprimer ses collègues, avant de faire face à l'inévitable réaction de l’assistance.

Récap' du blabla sharpesque :
 








(officiellement What a Face)
















Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmony
avatar

♣ Chef des Artisans ♣


✘ AVENTURES : 451
✘ SURNOM : La Mélodie.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans, environ.

✘ LIENS : ဖူးပါတယ် အခြား အချိန်

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Dim 25 Oct 2015 - 12:08

Bras croisés, l’artisane en chef écouta les propositions une par une, avant d’accrocher son regard sur la foule qui faisait face aux Chefs et aux Mères. Harmony faisait de son mieux pour ne rien laisser paraître depuis de nombreux jours. Comme toujours, montrer l’exemple lui tenait à cœur. Elle se refusait à voir les Artisans baisser les bras - et cela lui importait peu de se briser la santé, tant qu’elle arrivait à insuffler une once d’espoir, même infime. L’atmosphère n’était rendue que plus étouffante, entre la chaleur et la tension qui émanait de chaque corps présent dans l’assemblée. Distraitement, elle avait hoché la tête à chacune des propositions, qui avaient toujours leur lot d’avantages. Après avoir jeté un regard à Fang, Freckles, Clumsy et Sharpy - maintenant un regard d’approbation avec le sien - elle reporta son attention sur les Perdus et finit par élever la voix après un court laps de temps. Une voix rendue légèrement rauque par la canicule accablante.

- On va trouver une solution. C’est une situation idéale pour prouver aux autres habitants de l’Île que nous sommes capables de faire preuve de débrouillardise.

Harmony marqua un temps de pause. Elle ne savait pas si ses idées aideraient à avancer les choses. Pourtant, autant se lancer. N’est-ce-pas ?

- En ce qui concerne les Artisans, toutes les fabrications en cours sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les Récolteurs n’auront pas le temps de nous rapporter suffisamment de matériaux pour poursuivre notre ouvrage, et il est inutile de perdre nos forces ainsi. Les seuls travaux réalisés à l’extérieur concerneront le renforcement des structures du Grand Arbre en cas de problèmes. Un roulement d’équipes sera organisé pour cela, il serait idiot de provoquer plus d’accidents qu’il n’y en a déjà. La birmane jeta un nouveau regards aux Chefs, avant de poursuivre : je propose aux Livreurs, aux Grimpeurs ou même aux Récolteurs de nous apporter leurs paniers, leurs bidons et tout ce qui leur sert à transporter leurs trouvailles en eau et en nourriture. S’il nous est possible de renforcer les bidons pour éviter tout gaspillage d’eau, je suis prête à m’y atteler.

Autant montrer l’exemple.

- Sharpy a déjà tout dit. En échange de l’aide reçue par les Armuriers et les Raccommodeurs, les Artisans se relayeront régulièrement dans la Mercerie et la Forge. En entendant des protestations murmurées, Harmony plissa les yeux et lança un regard entendu à la foule. Je doute que cela ne doit pas vous plaire. Mais à ce stade, nous n'avons pas vraiment le choix.

Le sujet était clos. Poussant un soupir, la Chef passa une main dans ses cheveux et dirigea son regard vers Sharpy, en repensant à l’idée qu’il avait eue d’utiliser l’eau de mer.

- L’eau de mer peut être une bonne idée. Il faudrait demander le point de vue des Soigneurs.

Cette fois, le regard se porta vers Soul.

- En attendant, si des expéditions sont lancées près de l’Océan, il faudra faire attention aux Sirènes. La canicule a dû les affaiblir, tout comme les Pirates, même s’ils bénéficient du vent marin. Mais je doute que l’un comme l’autre se soient adoucis. Au contraire. Après un court silence, l’Artisane reprit sur sa lancée. J’ai eu une autre idée, mais je ne sais pas si elle est réalisable. Je ne sais même pas si elle est possible, mais je me demande si les Fées des Eaux ou des Neiges sont capables de rapporter de l’eau depuis... l’autre monde. Même si cela n’est pas le cas, les Diplomates pourraient essayer d’obtenir leur aide pour trouver des points d’eau, en échange de quelques services. En tout cas, je pense que ça mérite d’être étudié, si le travail des équipes d’explorations peut être facilité.

Les services, elles ne les avaient pas en tête, préférant laisser la décision aux Diplomates. Harmony avait finit de parler, et recula de quelques pas pour laisser la parole aux autres Chefs, le regard rivé sur la foule. Droite comme un i.

Les idays:
 






Ou que j'aille, je suis un morceau du paysage de mon pays.  
Fatos Arapi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 768
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours partante pour une aventure !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Lun 26 Oct 2015 - 13:19





On s'organise
Quelle chaleur !
Intrigue




Une goutte de sueur glisse le long de ta tempe jusqu'à ton menton. Elle y reste suspendue une seconde puis va s'écraser sur le sol. C'est la huitième depuis le début du rassemblement ; huit gouttes d'eau ont quitté ton corps assoiffé.
Toutes partent de tes cheveux, ce casque brûlant que désormais l'ont peut vraiment appeler "enflammé". Tu les hais ces cheveux, tu as envie de les raser pour sentir de  nouveau l'air courir sur ton crâne, même l'air chaud que vous connaissez depuis.... Trop longtemps.
Tu restes immobile devant la foule d'enfants à tes pieds, tu es en retrait par rapport aux autres chefs et tu les écoutes défiler et exposer.
Un sourire jaune se peint sur tes lèvres, tu penses à cette rumeur qui dit que ce serait ta chevelure qui provoquerait les incendies.
Tu reviens à la réalité et Harmony recule d'un pas, son rapport terminé.
Tu inspires puis prends ta place sur le devant de l'estrade.

"Je suis désolée pour mes Éclaireurs mais vous ne reverrez pas le Grand Arbre avant un certains moment." autant mettre les choses au clair tout de suite."Certains iront accompagner les Livreurs et les Récolteurs pour assurer leur sécurité. Le soir vous rejoindrez les autres patrouilles. Pour celles là nous seront constamment en mouvement, surtout dans la jungle." un regard à Fang. "On y cherchera des zones épargnées voire humides comme l'a proposé Clumsy mais on surveillera aussi les incendies pour prévenir les groupes en sortie. Pour les plus aguerris vous m'accompagnerez afin d'espionner les autres groupes et voir s'ils ont de l'eau ou de la nourriture, où ils la trouvent et où ils la stockent. Ensuite nous pourrons mener des razzias avec les Chasseurs. Comme je l'ai dit, ce ne seront que les plus aguerris d'entre vous. Ah et vous pouvez oublier les cartes."

Quelques cris de joie s'élèvent dans la foule et tu souris : toi aussi ça te fait plaisir de mettre ces maudites cartes au placard. Tu reprends, un peu sombre :

"Donc, sauf pour faire vos rapports aux autres chefs -puisque je serais avec vous sur le terrain - vous ne rentrerez pas au Grand Arbre." tu allais faire demi tour mais tu décides de lancer, un de tes fameux sourire provocant sur les lèvres. "On va gagner et on sera les meilleurs."
Une clameur chez les enfants et tu retournes au fond de l'estrade, dans l'ombre chaude que tu côtoie désormais.



(c) MEI SUR APPLE SPRING



Résumé:
 








♥ Stealth's Song ♥

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Mar 27 Oct 2015 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mar 27 Oct 2015 - 16:33



On s'organise !
Event.


Ca y est, c'est l'heure. Cette assemblée à longtemps été retardée, mais maintenant, plus le choix. Je laisse les uns et les autres s'exprimer, regardant au-delà de la foule d'enfants amassés à nos pieds, l'horizon semblant s'embraser. Il y a des idées. Des bonnes, des moins bonnes, diverses tactiques, aussi, mais je ne suis pas bien convaincue. A force de la jouer perso, on va finir par tous s'entre-tuer. Et je ne veux pas d'une guerre. On a déjà assez des pirates, des trucs bizarres et j'en passe. Je lève les yeux, croise le regard de Dusk, plus loin. J'aurais aimé pouvoir parler de mes idées avec elle, mais pas le temps. Tant pis, à mon tour d'entrer en scène. Je carre des épaules, lance un regard froid aux enfants qui me regardent -je dois être forte, encore plus que d'habitude, rassurer et donner des directives.

- Bon, c'est évident, mais pas de gaspillage. Celui qui use de l'eau pour rien sera donnera sa nourriture aux malades et aux plus jeunes. Ensuite, on va devoir aussi rationner l'eau. Parce que celui qui s'active toute la journée doit en avoir plus que celui qui en fait moins. D'ailleurs, attention à ce que vous mangez ou buvez en dehors de ce qui est amené et validé par les récolteurs, chasseurs et livreurs. Pas d'eau salé, ça ne vous donnera que plus soif. On évite l'eau croupie aussi, enfin, ce genre de choses.

Je fais une pause, souhaitant retarder ma plus forte idée. Elle est évidente, mais méga risquée.

- A partir de maintenant, tout les grimpeurs valides se joignent aux récolteurs : qu'il faille grimper ou pas, on cherche de quoi manger. Sinon, il y a quelque chose qu'on va devoir faire. On a plus trop le choix, maintenant. Je demande à ce que des diplomates réfléchissent à un moyen de faire comprendre à Peter la.. la situation actuelle. Il faut que ça cesse, idées ou pas, on ne pourra pas tenir indéfiniment.

Je recule ensuite, presque effrayée de la bombe lancée. Oui, presque. Parce que je suis l'Indomptable, et que je n'ai peur de rien.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 246
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Sam 31 Oct 2015 - 10:18

L'attention de tous les Enfants portée sur leur groupe de Chefs, la perspective de parler seul devant l'assemblée étalée à leurs pieds; en résumé le fait de se mettre en avant sous le soleil caniculaire n'enchantait pas beaucoup le Sentinelle. Mais il était trop las et trop accablé lui aussi par la chaleur pour s'en soucier réellement. Si cela pouvait aider à améliorer leur condition alors il aurait même accepté de leur danser une petite gigue. Ou, comme l'avait proposé Sharpy dans une tentative d'humour: une danse de la pluie. Sauf que dans leur monde ce n'était ni l'espoir, les prières ou les rituels qui les sauveraient. En revanche il y avait peut-être une autre solution même si certes plus risquée. Il décida qu'il l'évoquerait à la fin de son discours, ou du moins en parlerait tout-à-l'heure aux autres Chefs.

Il écouta la délicate Harmony qui s'était avancée après l'armurier pour faire part de ses idées. Comme avec les autres, il resta attentif à chacune de ses propositions et se demanda brièvement s'il aurait réellement quelque chose à dire le moment venu. Ils avaient fait le tour de la plupart des priorités, et si le point de vue médical de Soul serait aussi essentiel que celui de ceux qui s'occupaient des vivres, il avait le sentiment de ne pas avoir beaucoup à apporter en tant que Sentinelle.

Lorsqu'il se mit finalement en avant pour sa part de discours, le Rouge prit encore plus conscience des rayons du soleil qui transperçaient ses vêtements sombre pour lui brûler la peau. Il pouvait sentir les fines gouttes de transpirations qui humidifiaient la base de sa nuque et coulaient parfois pour aller se perdre dans le col de son t-shirt, le tissu adhérant désagréablement à son dos. Mais il n'était de loin pas seul, l'odeur âcre de la sueur flottait sur l'assemblée, agressait les narines et déposait un arrière-goût sur les langues. Le parfum de la canicule, ses premières effluves du moins, car il savait que - à moins d'un miracle - ça allait empirer.
S'éclaircissant d'abord la gorge d'une brève quinte de toux parce qu'il avait l'impression qu'elle était remplie de sable, il dit d'une voix qu'il espérait assez forte pour être entendue par tous:

— Alors-,

L'inspiration lui manquait, il ne savait pas comment entamer ses explications. Et puis il avait tellement chaud...
Secouant la tête, Scar passa une main dans ses mèches humide et redressa le menton dans une attitude de confiance qu'il ne ressentait pas. Mais il pouvait faire semblant jusqu'à s'en convaincre lui-même.

— Comme les Éclaireurs, Une partie des Sentinelles, les plus résistants, se répartira dans les différentes factions pour apporter son aide et surtout garantir la sécurité, reprit-il d'une voix cette fois bien plus assurée et droit au but. Il glissa un regard aux Sentinelles dispersés dans l'assemblée et poursuivit ; Ceux qui accompagneront un autre groupe seront sous les ordres de leur Chef pendant la durée de la “'mission''. Les autres seront séparés entre la surveillance des vivres et la patrouille ordinaire autour de l'Arbre. Je réserverai la nuit - plus supportable - aux plus fai...sensibles d'entre nous, mais les tours de garde seront de toute façon plus court pour vous donner l'occasion de dormir plus souvent par petites tranches.

Cette dernière idée venait de Mum, de Love. Enfin, elle avait simplement dit qu'il fallait dormir plus et il avait adapté ça à la réalité.
Le chinois prit une inspiration et croisa les bras sur son torse parce qu'il ne savait pas quoi faire de ses mains.

— Voilà pour l'aspect pratique, je pense que les autres ont déjà évoqué tout ce qu'il a d'important. Maintenant, pour reprendre ce qu'à dit Wild, je pense que la survie est importante mais qu'il va falloir s'attaquer - façon de parler - au coeur du problème. Cette chaleur, ce n'est pas un coup du mauvais sort mais une...comment dit-on déjà, ah oui, une conséquence. Donc je soutiens l'idée que les Diplomates tentent d'aller parler à Peter, ayant terminé, il recula de quelques pas et cette fois son oeil bridé et l'autre perdu au milieu de sa cicatrice se posèrent sur les Chefs près de lui et il dit de manière à ce que les autres enfants n'entendent pas ses paroles; Tout-à-l'heure il faudra que je vous parle rapidement de quelque chose. Mais je préfère que tout le monde ne soit pas au courant tout de suite.

Les rumeurs avaient tendance à aller vite, et une assemblée de gamins n'était pas le mieux pour garder un secret. Et même s'il était prêt à prendre des risques, il préférait protéger un minimum ses arrières.

En fait son plan n'avait rien de terriblement compliqué, il était juste dangereux à une échelle personnelle. Si les Diplomates échouaient dans leur discussion, il irait lui-même trouver Peter (il pensait pouvoir l'approcher parce qu'il avait déjà souvent servi de garde du Roi). Et alors il était prêt à mentir s'il le fallait pour atténuer sa bonne humeur, prétextant des problèmes inexistants et rapportant des choses plus concrètes pour lui que la blessure du soleil.
Le seul problème était que s'il était mis à découvert...il risquerait sans doute la seconde moitié de son visage, voir pire.
Scar pria brièvement le destin pour que Bow accepte la proposition de Wild et en ressorte avec succès.


Spoiler:
 







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Sam 31 Oct 2015 - 14:18

Fang… Freckles… Clumsy… Sharpy… Harmony… Stealth… Wild… et Scar.
À chaque Chef qui avait parlé, le Joker tira une carte du paquet de jeu qu’il n’arrêtait pas de mélanger durant toute l’assemblée. Et il poursuivrait pour les suivants. Il ne leva le regard de ces dessins et chiffres que lorsque Sharpy avait parlé pour les échanges de mains d’œuvre. Juste pour lui montrer son approbation avant de reprendre ses cartes. De même pour Harmony.

Il écoutait, il suivait les idées déjà évoquées. Ses iris se levèrent parfois sur les Garçons Perdus dans la foule. Tant de peaux. Le régime brutal rendrait presque difficile de ne pas se jeter sur les plus joufflus pour leur prendre cette douce toile de chair dans le dos.
Pit cessa sèchement de faire claquer les cartes tirées entre ses doigts, ses yeux s’écarquillèrent comme réveillés d’un rêve. D’une pensée trop folle, une pensée déplacée pour ce plateau de jeu.
Qu’il laisse ces peaux.
Les cartes ne parlaient pas de ça. Mais des conséquences, comme venait de le dire Scar. Un ricanement s’échappa des lèvres du Chef des Raccommodeurs.

Huit cartes en main, le reste dans une poche. Pit les arrangea en éventail, coincées entre ses doigts. Il avait chaud… il devait l’admettre. Il n’était pas mécontent d’être de ceux qui n’avaient pas à gaspiller l’énergie.
Le Joker utilisa son arrangement en guise d’éventail de fortune. Plutôt agréable sur le court terme. Le moindre courant d’air aidait.

La majorité des éléments avaient été dits. Et le Raccommodeur ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait apporter de plus. À part ce que Jay lui avait déjà supplié de faire, raisonner Peter Pan. Il n’était pas diplomate. Laissons Bow tenter, qu’il se prenne les mines de la première ligne. Le sourire du Joker s’agrandit, et ce fut à son tour.
S’avançant, large sourire comme toujours. Quelques coups de l’éventail en cartes, puis il le rabattit en un simple jeu de poker.
Il se tapota le menton avec, tandis que la main libre reposait dans une poche du pantalon large.

Un léger rire puis il commença.

- Je vais pas vous répéter ce qui a déjà été dit. Evidemment. Tout ce que je peux réellement apporter c’est évidemment concernant les tissus et les Raccommodeurs. Très franchement, mon groupe pourra survivre à une ration de vivre moins grande que pour des groupes comme les Livreurs, les Eclaireurs ou les Chasseurs. On va pas verser à cause d’un trop plein d’activité, de plus, avec les Artisans et Armuriers, j’ai strictement rien à me plaindre. Et donc, mes Raccommodeurs non plus ne vont pas se plaindre. Hein ?

Le regard qui ne s’adressait pas particulièrement à des personnes, se fit soudainement plus insistant sur les travailleurs de la Mercerie qu’il pouvait voir. Le large sourire toujours et encore présent. Il n'était cependant pas encore assez fou pour laissez ses protégés mourir de faim, ces derniers devaient le savoir. Il n'était pas ce genre de monstre voyons.

- On va aussi économiser les forces des Récolteurs, qu’ils laissent tomber les matériaux pour en faire du tissu, le coton et compagnie, on laisse. Du moins, pour la Mercerie. Je crois que c’est pas tout à fait le problème de pas avoir assez de couche sur la peau, dont il est question. Cependant, faites gaffe à vos fringues, parce qu’on va aussi faire des sélections de ce qu’il FAUT réparer ou non.

Il sortit sa deuxième main –avec le reste des cartes- pendant que l’autre quittait le menton, de manière à pouvoir rejoindre les deux parquets –inégaux- et à reprendre son mélange interminable. Les claquements des cartes dans les mains du Bouffons du Tyran.

- En fait, ce qui m’inquiète, concernant le tissu… C’est plutôt que j’aimerais garder nos stocks actuels intactes. Je sais qu’on a de quoi habiller chaudement tout le monde, si on exagère pas non plus.

Ses iris trop vertes se tournèrent sur le Grand Arbre, comme s’il cherchait à voir Peter.

- Je voudrais qu’on « profite », on a pas vraiment besoin de se couvrir. Parce que ce qui me pose problème, c’est plutôt les humeurs changeantes de Peter Pan. Je crains que l’on ne passe d’un temps brûlant à un hiver glacial du jour au lendemain. C’est possible ici. Et je suis convaincu qu’il est plus facile de surmonter cette température avec peu de tissu, que de surmonter un froid mordant sans avoir de quoi s’en protéger.

Non, en tant que Chef des Raccommodeurs, il n’avait aucun pouvoir sur ce que la chaleur engendrait. À part savoir que la Mercerie n’avait pas besoin d’autant d’eau que d’autres. Alors, il voulait juste prévoir.
Pit quitta le point qu’il observait sur l’Arbre pour revenir sur les enfants perdus.

- Et je pensais voir avec les Artisans si on pouvait peut-être tenter de faire des sortes de bâches pour recouvrir les Cabanes, tenter de préserver un peu de fraicheur. Au moins atténuer les impactes de la chaleur. Mais ça, faut voir avec les détails techniques et aussi si les Récolteurs sauraient trouver la bonne matière, ou encore aller chercher l'aide de fées qui pourraient enchanter les bâches pour les rendre fraîches.

Le Joker cessa net de faire claquer ses cartes. Il sembla réfléchir. Il jeta un œil aux autres Chefs. Ceux qui avaient parlé, et ceux qui ne tarderaient pas. Sans doute ils apporteraient plus, selon Pit.

- Voilà pour moi et le sort des Raccommodeurs. Et bien sûr, je suis complètement Sharpy et Harmony. De l'entraide.

Et ce serait juste hilarant de pouvoir ajouter plus de rose à Sharpy mais... non. Pit venait de dire de ne pas faire des raccommodages inutiles. Presque décevant au final.

Large sourire, un peu plus qu’avant afin de ponctuer son tour avant de reprendre celui de la normal.
Il fit mini tour de magie, faisant disparaître les cartes de ses doigts. Un petit tour qu’il avait plus fait pour lui-même que pour les autres, déjà il rentrait dans les rangs de ses homologues. Un léger rire, puis il sortit un autre paquet de cartes. Il abandonna son regard une dernière fois avant de repartir dans son jeu du moment, il s’inquiéta tout de même pour celles qui ne sont pas des Poupées, puis pour ses préférés. Mais… son esprit se pencha d’abord sur son amie, avant de laisser la vision du monde du Joker prendre place dans ses pensées.

Il faisait trop chaud, et Pit avait envie de se débarrasser de sa chemise mais… les hématomes à cacher, ou à justifier, seraient trop visibles. Pourquoi l’Enfant Roi ne peut-t-il pas faire qu’il neige à la place de la chaleur ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 973
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour l'instant (trop de projets à lancer), sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX



MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mar 3 Nov 2015 - 1:29

Il lui ferme les yeux. Celui qui n’avait pas même une larme pour pleurer. Le chagrin gardant tout, absorbé. Pour ne plus rien perdre de son précieux liquide, de ce nectar que tous avaient toujours cru légitime et qui se révélait aussi rare que précieux. Une ambroisie nouvelle pour laquelle les perdus seraient prêt à affronter tout les Dieux des mythologies anciennes dont parlait si bien Ansem.

L’hécatombe est aussi fulgurante qu’inattendue. Elle s’attaque aux plus fragiles, elle les prend en traitre. Eux qui ne l’avaient pas vu venir. Ce retour, ce soleil, cette irradiation brûlante qui finira par tout détruire.

« Peter… » - C’est un murmure, comme un constat un peu triste d’une énième vicissitude.

La boule qu’il a à la gorge n’est pas vraiment née de cette mésaventure, elle l’est aussi de la salive qu’il peine à déglutir. Sa main tremble. Soul se concentre. Le spasme est passé. Il jette un œil par-dessus son épaule, que personne n’ait pu entrevoir cette faiblesse, ce… manque.

Soul a compris. Quand il vit le ciel et ses nuances presque orientales, celui qui ne se recouvrait plus d’obscurité. Celui qui ne lui permettait plus de se libérer. Car l’alcool déshydrate, accélère et excite le métabolisme. Et il ne peut se permettre de piller les réserves aqueuses plus que ceux qui en auront vraiment besoin. Il n’a pas le droit. Et plus que jamais, il doit conserver le contrôle, ne rien laisser paraitre quand il se dirige de sa démarche claudicante, vers le lieu du conciliabule.
Ne rien laisser entrevoir de plus qu’il n’aura déjà trahi. La canne qu’il enserre lui permet au-moins de contrôler les tremblements sporadiques de ses doigts.

La pâleur et ses traits tirés est devenu son masque routinier, et si ce n’est les moments de crises où le manque et l’angoisse le tiraille, le Chef des Soigneurs souffre peu de la chaleur. Il lui arrive même de frissonner, et il ne se départit plus de sa blouse autrefois blanche. Son équipe se désagrège peu à peu, et même dans le chaos, même hanté de ses propres tourmentes, Soul l’a remarqué. Il s’est un temps interrogé, sans avoir la possibilité de vraiment confronter chacun… ou plutôt ; chacune des membres incriminée.
Il ne pouvait se permettre d’en perdre aucun. Plus aucun. Mais était-il en état, aurait-il la force de les protéger ? Au moins, leur tyran était aveugle à tout ce qui le dérangeait, apportant un délai inespéré pour… « Arranger » ce qui pourrait l’être.
… Pour peu qu’on lui en laisse le temps.

La chaleur, la moiteur étouffante de cette terre irradiée… Tout cela lui rappelle de lointains étés. Fugacement, il s’interroge ; comment Bình s’en sort de son côté ? Sans doute mieux que lui,  le flamboyant ne pouvait que brûler et vibrer plus fort à la frontière de la survie.
Comme les larmes désespérées qu’il avait vu pleuvoir sur lui.  

L’immuable chasse le trop funeste Dragon de ses pensées, prenant le temps d’observer chacun des intervenants. Aucun des chefs n’est vraiment le même. Aucun n’a son comportement usuel… A l’exception du… Joker, bien-entendu.
Soul gardera une expression impénétrable à chacun des solutions proposées. A l’intérieur, il sent gronder l’agacement. La fatigue, l’énervement et le manque grignote peu à peu sa patience légendaire.

« L’entraide et la solidarité seront les moteurs de notre survie. » - Sa voix s’élève, un peu trainante, visiblement fatiguée, mais claire et suffisamment forte pour être entendu de toute l’assemblée. Il n’est plus l’heure  de soucier d’être au centre de l’attention, il n’est plus l’heure de craindre froisser un égo.
Ils doivent survivre.

Il s’adresse d’abord au dernier intervenant : « Tu sous-estimes l’importance de ton équipe, Pit. Aucun de ceux qui seront le plus exposés au soleil ne doivent se découvrir. Il faut éviter de risquer en plus d’une sévère déshydratation, des coups de soleil qui vous feront perdre encore plus d’eau, par la sueur.
Chacun des enfants sur le terrain devra être muni de vêtements suffisamment amples pour laisser circuler l’air, et clair. Sans oublier un couvre-chef. L’insolation est à éviter à tout prix. En cela, Pit, tu auras à faire. »


Il reprend, après une très courte pause : « Les bâches sont de bonnes idées, puisque les feuillages se font de plus en plus clairsemés, et l’ombre de plus en plus rare. Il faut multiplier les coins d’ombre et inventer des systèmes ventilé qui ferait circuler l’air pour rendre le tout plus supportable. »  Le regard d’un vert devenu un peu pâle fixait Harmony. Il ignorait si elle connaissait ce genre d’outils. Sa terre natale, assommée de chaleur et d’humidité avait appris aux peuplades à s’adapter, à trouver des subterfuges dont ils pourraient s’inspirer.

« Nous pourrions peut-être envisager de récupérer de la rosée, de créer d’autres outillages qui y aiderait. L’eau de mer n’est pas à boire, elle n’est pas un désinfectant, le sel attaque bien au contraire les plaies pour les ronger. Mais traiter les eaux saumâtres, tenter de récupérer l’eau délivrée de son excédent de sel… Peut-être avec l’aide des forges pour se faire ? Et donc le concours de tous tes armuriers Sharpy, et de celui des livreurs…  et de celui de fées comme cela a été suggéré. »

« Nous devons à tout prix rechercher la fraîcheur. La terre la conservera. Il nous faut donc penser à rapatrier les Perdus les plus fragiles dans les souterrains du Grand-Arbre… peut-être envisager une migration vers des grottes, ou des constructions sous-terraines. Si vous êtes d’accord, l’Infirmerie pourrait y être déplacée si la situation ne s’améliore pas dans les jours qui viennent. La salle de jeu comme notre chambre commune devraient être réquisitionnées. »

« Bien-sûr, il faut aussi éviter que trop d’enfants soient agglutinés au même endroit, le bénéficie de la fraicheur toute relative serait perdue car nous produisons tous de la chaleur. »

« Pour la nourriture, il faut privilégier ce qui sera à la fois nutritif mais digeste. Plus vous vous nourrissez d’aliment gras, plus votre organisme dépensera de l’énergie pour les digérer, ce qui au final ne vous apportera aucun gain. Il faudrait se concentrer sur les noix de coco, tous les aliments à coques susceptibles de résister, tous ceux à grande contenance d’eau, tous les agrumes, toute boisson devra avoir une addition de sucre et sera bue tiède avec quelques feuilles de menthe, tant qu’il en demeure…

Les poissons, c’est une bonne idée. Mais je déconseille les viandes mortes. Comme tu le sais Fang, les cadavres trop longtemps exposés sont porteurs de maladies qui causeront bien plus de dégâts que de bénéfices. »
- Soul ne préférait pas entrer dans les détails de tous les miasmes dont les viandes frelatées étaient porteuses.

« Se nourrir d’un de ses pairs – son regard fatigué s’était assombri d’un sérieux encore plus tangible, Soul ne voulait pas laisser flotter le moindre doute même à ce qui n’aurait été qu’une insinuation vaseuse – c’est aussi s’exposer à bon nombre de maladie. Ce qui vous parait envisageable à court terme pourrait provoquer de véritables catastrophes sur une plus longue échéance. Et il n’y aurait plus personne à sauver.
Inutile de s’abreuver en substance qui provoqueront plus de vomissements et donc plus de dépenses d’eau que d’apport.
A l’instar des cadavres d’animaux, ceux des plantes seront à rapporter. Les plantes médicinales séchées sont toujours utiles, les autres généreront de l’humidité en se décomposant. On peut aussi se servir des écorces et des racines de certains arbres riches en eau.
Il ne faut pas non plus négliger les insectes. Les larves sont riches en protéines et glucides.  »


On laisserait la méfiance de côté pour aller au primordial. Soul n’écarterait pas une idée sous prétexte que son auteur était pour le moins douteux, surtout si elle lui paraissait cohérente.

« Le corps humain comporte plus de 70% d’eau. A partir d’un certain stade, vous risquez l’inévitable. Tous les chefs devront être vigilants donc. Quand vous sentez vos jambes trop lourdes, que vous êtes trop facilement essoufflé, que vous n’arrivez plus à vous concentrer et que la migraine vous guette, il sera plus que temps de venir me trouver et de vous reposer. Sachez qu’en les conditions actuelles, nous sommes tous susceptible d’être en danger très rapidement. C’est une question de semaines avec un peu de chance.

En outre, il faudrait que les sorties se limitent aux horaires les moins chaudes, pour limiter les dépenses physiques à leur stricte minimum. Eviter les efforts inutiles, n’en faites pas trop. Les risques que vous vous blessiez sévèrement sont d’autant augmentés. Je suis aussi, comme Sharpy, pour que l’arène soit fermée. »


«  Pour l’hygiène, peut-être observer un comportement similaire aux éléphants et phacochères avec de la boue ? Se frotter les parties intimes avec du savon sans eau, certaines herbes. Les vêtements pourront être lavés…. A l’alcool quand trop insoutenable.
Tachez d’humidifier le plus souvent possible le visage, la nuque, genoux et coudes. Tacher d’éviter de passer vos langues sur vos lèvres, même si elles sont douloureuses.»


Jamais Soul ne s’était-il si longtemps exprimé, déjà, il n’avait qu’une seule hâte, cesser les conjectures et agir. Retourner à son infirmerie, sauver ceux qui pouvaient l’être encore. Accompagner ceux qui ne le pouvaient plus.

« Mais comme  certains d’entre nous l’ont établi ;  nous ne pourrons survivre de la sorte qu’un temps, et ce ne sera pas sans perte malgré toutes les privations. Il nous faut trouver une solution de repli qu’elle soit par la culture ou la rapine, et établir qu’il n’aura bientôt plus personne pour l’aventure et qu’aucun nouveau ne pourra survivre dans cet environnement. Ce qui… n’aurait plus rien d’amusant. » Cette dernière phrase, le ton était devenu légèrement plus grinçant, comme un lointain écho à ce qui avait déjà été dit, dans une même optique de survie… entre le Soigneur et Peter Pan.

En Résumé Autrement plus que nécessaire:
 






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mar 3 Nov 2015 - 12:19

Bravo à tous les chefs pour votre massive participation

Intrigue 4 
Chapitre 1 : On s'organise

 
 


Les Chefs ont parlé. Les enfants écoutent, assimilent, digèrent. Des hochements de têtes approbateurs ou des moues dubitatives agitent les visages. A présent, c'est au tour des Mères de donner leur conseil. Certaines choisissent de rester en retrait, intimidées ou indécises. Là où les Chefs misent sur les prises de positions, les actions et les stratégies, les figures maternelles se focalisent avant tout sur la prudence, le soin, la protection. Les plus petits sont les plus menacés, inconscients et désarmés. C'est sur eux qu'elles doivent se concentrer. Le rôle d'une maman n'a jamais été plus important.

_____________

→ C'est donc au tour des Mères de poster leurs conseils avisés, voire leurs ordres ! Chez les Garçons Perdus, il y aura donc exceptionnellement trois tours dans ce sujet. Le troisième aura lieu dans une semaine pile !
→ On n'oublie pas le résumé en fin de post !

                                                         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Mirka
avatar

★ Mère en Chef ★


✘ AVENTURES : 131
✘ SURNOM : La Comédienne
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/4
✘ LIENS :

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mar 3 Nov 2015 - 17:35

Je les avais écoutés parler un par un sur cette scène. Toutes leurs idées étaient merveilleuses. Enfin presque toutes. Mais l'essentiel était qu'ils y mettent une volonté de fer. J'étais arrivée depuis peu – ou du moins il me semblait – et pourtant, je comprenais l'urgence de la situation. Je voyais les enfants s'affaiblir, et les plus petits mourir. Et ça, aucun bisou magique ne pouvait le réparer. Alors cette réunion, c'était comme une bénédiction à mes yeux. J'ai passé des heures à réfléchir. Qu'est-ce que je pouvais dire ou faire pour aider ?  J'ai vaguement appris comment dessaler de l'eau quand j'étais au lycée.  Mais entre un schéma sur un tableau de cours et la mise en pratique, il y a un fossé certain.
C'est à mon tour de parler, plus le temps de pensée.

«  Bonjour à tous ! Malheureusement, je ne vais pas apporter grand chose de nouveau. »

Je tords mes doigts dans mon dos, légèrement intimidée. Lorsqu'il s'agit de faire la pitre ou de donner vie à un personnage c'est facile. Mais là, c'est tout autre chose.

«  Comme l'a dit Soul, il faut absolument que vous soyez couverts. Ce n'est pas une blague. Le premier que je vois dans un chapeau, il est immédiatement puni. Mais vraiment. Et je me moque que ce soit un grand ou un petit, un chef ou un nouveau. »

Je parcours l'Assemblée d'un regard que je veux impressionnant... Au moins, j'aurais essayé.

«  Comme ça a été dit, ne restez jamais tout seul. Et aux moindres signes de mal être, venez nous en parler. Pour ma part, je vais essayer de .. bouger ? Le plus possible, pour être à disposition si vous avez besoin d'aide. Même juste d'un câlin »

Un sourire rassurant et un coup d’œil sur les plus petits. Ça doit pas être facile pour eux tout ça.

«  Essayez de dormir la nuit. On pourrait peut être baisser le couvre feu ? Je sais qu'il dépend de Peter … »

Mais je vais essayer de lui parler ? En quoi ça fonctionnerait plus ? Je suis sa maman, c'est vrai. Mais est-ce qu'il va vraiment m'écouter ?

«  Une dernière chose. Ça a été répété plusieurs fois, l'entraide est notre seule arme les loulous. Ne laissez jamais les petits ensembles. Ils ne comprennent pas tout, et sont surtout les plus fragiles face à cette chaleur. »

Je recule et me tais. Avant de me souvenir d'une chose d'un coup

«  Je sais jardiner ! Euh.. Peut être qu'on pourrait faire ça avec les plus petits ? Je sais pas. Mais je sais jardiner ! »

Fière comme si je venais d'annoncer la venue du messie, je me remets à ma place, silencieuse pour de bon cette fois ci. J'aurais aimé leur parler des attaques pour voler de la nourriture, et sur leur dangerosité. Mais je leur fais confiance. Il faut bien, non ?


Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 282
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mar 3 Nov 2015 - 18:50

Chaud.

Chaud.

Il fait chaud, si chaud que Love se sent fondre littéralement. Il fait chaud et Love se tient en retrait, doucement chancelante dans la chaleur presque palpable du jour. Il fait chaud et Love entend les voix sans s’y accrocher, laisse tout couler. Elle respire péniblement, lourdement, lutte contre l’inconscience lui susurre de s’abandonner. C’est comme si elle était sous l’eau, comme si les sons lui parvenaient au ralenti.

Elle n’en souffre pas pourtant puisqu’elle ne souffre de rien. Mais cela ne l’empêche pas de constater la gravité de la situation.

Mirka ayant parlé, c’est à son tour de s’exprimer. Non pas qu’on la désigne, mais mieux vaut qu’elle se fasse entendre tant qu’elle en a un semblant de volonté

Lourdes, lourdes les jambes, titubante la démarche alors qu’elle s’avance à son tour, attire les regards sur ses lèvres aussi rouges que les feuilles du Grand Arbre. En réalité, elle n’a pas grand chose à ajouter et pourtant...

... pourtant, il lui faut l’emphase. Pour protéger ses enfants de leur Roi euphorique, celui qui sait qu’elle rêve et dont elle connaît le sommeil mais... qui ne dort plus.

Où est-il, d’ailleurs ?

Mais la pensée s’est dissipée, et la voix s’élève, grave et fatiguée.

- Dormir, mes amours. Il faut dormir.

Un regard vers Scar, avec lequel elle a déjà parlé. Pas une oeillade, un simple regard. De toute façon, il fait trop chaud pour séduire.

- La chaleur fatigue. Elle rend le travail... plus difficile. Ne vous forcez pas à poursuivre vos activités, si vous vous sentez mal.

Une main aux ongles tranchants, passés dans des cheveux trop lourds. La Mère poursuit :

- Faites des siestes, à l’ombre. Économisez vos forces, ne bougez pas... pour rien. Dormez le plus possible, cela vous évitera de vous user. Et si quelque chose ne va pas, dites-le.

Mirka l’a déjà conseillé auparavant, d’en parler, mais c’est un aspect qui semble essentiel à la Lascive, assez pour le répéter. Cette dernière fixe l’assemblée d’un regard trouble, comme brouillé. Et s’ils simulent, les petits ? De toute façon, ce ne sera pas son problème. Son problème est de survivre, de faire survivre ses Sentinelles.

Un soupir, qui s’étend. Une volonté qui se tend vers la mémoire, tente d’attraper des idées. Mais sa tête est vide, surchauffée. Tant pis, la Mère se retourne, revient à sa place d’une démarche lente, légèrement plus assurée.

Tant pis.

Peut-être qu’ils mourront tous, tant pis.

Ils verraient, de toute façon.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
MadMax
avatar

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 714
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   Mar 3 Nov 2015 - 20:02

Aujourd'hui, Max fait 500 kilos. Si si, vrai de vrai, chacun de ses membres pèse et pèse à cause de la chaleur. Ça ne la rend que plus déterminée à se tenir droite, la Trois-Pattes. Parce qu'elle ne veut pas de pitié, moins que jamais. Parce qu'elle ne veut pas se servir de son handicap comme d'une excuse pour ne pas bouger, pour se laisser aller. Parce qu'il faut montrer l'exemple, aussi. Elle écoute les chefs, et les deux autres mères qui prennent la parole. Mouais. C'est mignon tout ça, mais elle préfère les idées concrètes des leaders. C'est quelque chose qui lui parle plus. Ceci étant, même la borgne le pressent : il va falloir botter au cul certes, mais aussi beaucoup protéger. Couver. Bordel. Pan, tu fais chier.

Son port est fier et droit, quand elle s'avance pour prendre la parole à son tour. Sa main s'agrippe fermement à sa canne, les jointures en sont blanches : manquerait plus que ça, qu'elle glisse et se pète la tronche. Avec la transpiration, c'est déjà arrivé à quelques reprises. Pas question qu'elle se donne en spectacle ici, maintenant. Et pourtant, la chaleur la tue à petit feu elle aussi. La transpiration trahit son malaise, c'est visible. Des gouttelettes de sueur ruissellent à ses tempes. Pourtant, c'est de la détermination qu'on voit dans son regard. De la fatigue à ses cernes, oui. C'est même des containers plutôt que des valises tellement elle s'en trimballe. Pas moyen de dormir avec la chaleur, plus d'herbe à fumer.. La douleur sourde permanente lui donne envie de gueuler sur le monde entier. Elle a même déjà songé à coller des tartes au tyran pour le réveiller de sa conneries.

- Faut pas être abandon. Jamais.

Ce sont les premiers mots qui sortent de ses lèvres sèches. Trop sèches. Max a beau les humecter, elles finissent toujours par tirer d'aridité.

- J'suis pas Reste de Parlote en masse, les autres ont été Discours et Idées avant. Et j'laisse la Genticeté aux autres, mouvement de tête vers les autres Mères dont c'est davantage la spécialité, même si bien sûr j'suis Présence et Accueil s'il faut.

Après tout, faut bien qu'elle s'y colle aussi.

- Yag, il sera Aide pour porter. Il est Force, il est Grande Taille, il peut être Bringuebalage de Gniards malades ou d'eau, ou de ce qu'on est Vouloir.
- C'est De Bon Coeur. Si Je Peux Aider, C'Est Volontiers.

Le Bisours a confirmé ça d'un air un peu assommé, faut dire qu'il a chaud avec sa fourrure ! Mais il est brave lui aussi, il fera de son mieux à sa façon. La main de Maxence se pose sur son flanc, en discret remerciement pour son dévouement.

- J'peux pas être Crapahutage mais j's'rais Soutien ici. Jour ou Nuit, si b'soin, soyez Visite. Chasseur ou pas, d'ailleurs, j'suis Indifférence. J'suis Disponibilité pour les GP si y a urgence, pas qu'pour mes Enfants.

Une main moite vient rejeter les cheveux pâles en arrière, agacée. Bordel de tignasse qui tient chaud. Remarque, Mirka ou Fang ça doit être pire. 'Sont tarés. Son regard asymétrique se balade sur la foule autour, avec toujours cette même combattivité exacerbée qui l'anime. Non, décidément : Max refuse de chuter.

- On a été Merdasse plein de fois. On a été Emmerde avec le Croquemitaine, on a été plein de trucs Merdapoisseux. C'est pas la fin. C'est pas la fin si on est Volonté et Courage. Faut être Détermination, se battre, être Croyance jusqu'au bout ! Parce qu'être Doute, c'est déjà être Abandon. On est les Garçons Perdus, et on sera Survie comme on a toujours été !

Et après ces derniers mots déterminés, après un dernier regard fier sur l'assemblée, la Trois-Patte recule. Elle a fait ce qu'elle a pu. La parlotte c'est pas son domaine : elle préfère les actes.

En Bref:
 






J'suis Parole en #cc3300.
Avatar par Freckles et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Garçons Perdus & Mères)   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» INTRIGUE 4 - Phase 1 : On s'organise (Sirènes)
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» photos perdu sur mon PC
» Un jeune garçon nommé Dylan...
» Le collisé, dernière phase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-