Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Mener la danse   Mer 21 Oct 2015 - 16:52

Ce sujet fait suite à ce topic.

Elle n'était pas sûre d'être prête.

Alors qu'elle s'étirait, constatant à quel point son corps s'était fragilisé depuis la Chute, Dusk se fit la réflexion que de toute façon, il était un peu tard pour regretter. Elle allait se battre tout simplement, faire de son mieux et dans le pire des cas... dans le pire des cas elle recommencerait plus tard. Ils avaient le temps, de toute façon. Ils l'avaient toujours.

Sharpy ne connaissait sans doute pas l'ampleur de ses progrès. Quant à savoir s'ils seraient suffisants pour le faire tomber ne serait-ce qu'une fois, c'était une question à laquelle ils devraient répondre ensemble. Se relevant, Dusk refit rapidement son chignon, entortillant et serrant comme pour tuer. Elle avait retrouvé son sérieux, sa concentration. Elle n'avait pas confiance en ses talents, tant pis.

Il fallait essayer.

Se plantant sur ses deux pieds, en plein milieu de l'Arène, elle fixa son adversaire du jour avec intensité.

- Prêt ?

Bien entendu, qu'elle attendait son accord. Après tout, c'était lui qui avait proposé le marché. Quant à sa réponse... il suffisait d'un signe, et elle foncerait.

Elle n'était pas sûre d'être prête mais tant pis.

Au moins, elle essayerait.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Ven 23 Oct 2015 - 14:37

Sharpy était prêt. Il n'avait pas lancé ce défi à la légère. Il ne savait pas si Dusk était prête à le relever, ni même si elle avait les capacités de vaincre, mais c'était la seule option qu'il lui proposait et elle avait été assez intelligente pour l'accepter. Maintenant, il ne s'agissait plus que d'une chose : gagner.

Sharpy ne se sentait pas trop rouillé, il ne s'était pas entraîné dans l'Arène depuis quelques temps mais il avait l'habitude des efforts physiques et on ne pouvait pas dire qu'il n'était pas chaud, là tout de suite. Il s'étira quand même pour préparer les muscles qui n'étaient pas sollicités dans le travail à la Forge – au hasard, les jambes – et jeta un coup d’œil à Dusk. Elle faisait la même chose, avec un air très sérieux. Il était curieux de voir ce qu'elle avait dans le ventre.

Enfin non, ce n'était pas le plus important. Il ne venait pas évaluer son niveau. Il ne venait pas l'entraîner. Il venait la battre pour s'en débarrasser. Il enleva sa veste et la posa sur le côté ; premièrement il allait transpirer. Deuxièmement ce serait ça de moins auquel Dusk pourrait se raccrocher pour le faire tomber. C'était ça le deal. Sharpy se positionna en face de Dusk, un pied en avant et les genoux légèrement pliés pour conserver un bon équilibre. Il était content que Dusk n'ait pas prévu de s'armer. Il ne s'était pas battu à mains nues depuis très longtemps – et c'était aussi comme ça qu'il l'avait battue la dernière fois.

Il avait hâte. Il essaya de ne pas analyser la posture de Dusk, de ne se faire aucun commentaire sur sa façon de plier les jambes, tenir sur ses pieds, serrer les poings ou redresser le dos.

"Quand tu veux."

Sharpy était prêt. Du moins, il le croyait.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Sam 24 Oct 2015 - 17:54


- Quand tu veux.

Elle hocha la tête très doucement, ferma les yeux. Même si elle s'était affaiblie et qu'il faisait très chaud, elle savait posséder l'endurance nécessaire pour se battre longtemps - jusqu'à ce qu'elle n'en puisse vraiment plus. Car si elle n'était pas sûre d'arriver à faire tomber Sharpy, elle savait en revanche qu'elle-même risquait de chuter plusieurs fois. C'était pour cela qu'elle le voulait pour instructeur. Pour cela qu'en silence elle rassemblait ses esprits, inspirait profondément pour vider les pensées qui parasitaient son âme, se remémorer juste ce qu'elle savait encore.

Sentir le tempo...

... mais elle ne sentait rien. Tant pis si le Silence était partout, elle ferait avec jusqu'à ce qu'elle retrouve son rythme. Elle rouvrit les paupières pour ne plus faire attendre, avisa la posture de Sharpy.

Elle pivota rapidement, sans crier garde, et tendit la jambe dans l'espoir que son coup atteigne le Chef au ventre. Si elle pouvait le faire plier en deux, cela lui faciliterait la tâche. Mais cela ne marcherait pas du premier coup, elle en doutait. Il fallait juste qu'elle trouve son rythme, mais cela viendrait à temps.
Du moins elle l'espérait.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Lun 26 Oct 2015 - 13:50

Sharpy avait beau éviter l’analyse, il ne pouvait douter que Dusk était une élève sérieuse. Il ne faisait pas exprès, ça se ressentait juste naturellement dans sa façon de se préparer, de fermer les yeux pour se concentrer, ou faire le vide, peu importait. Elle se préparait à combattre sérieusement et Sharpy pouvait sentir sa détermination. Ce qui était tout à fait appréciable sachant qu’il n’avait pas envie d’être ici. Il aurait moins l’impression de perdre son temps. Il essaya de ne pas détailler ses mouvements de trop près, de garder une vue d’ensemble. C’était mieux pour combattre et il voulait éviter d’analyser chacun de ses gestes, aussi intéressants soient-ils.

Concentre-toi un peu.

Ironiquement, Dusk était sûrement la plus concentrée des deux. Plus prête à se battre. Sharpy serra les dents et la laissa venir jusqu’à lui en gardant sa vision d’ensemble. Ne pas se focaliser sur un geste. Juste la silhouette. Sa jambe se leva pour frapper et il pivota pour parer du bras. Au lieu de se déplacer pour ne pas laisser l’intérieur de son corps à portée de Dusk, il profita de la proximité pour donner un coup qu’il ne se serait pas permis de porter si le combat avait été plus avancé. C’était le genre de mouvement téméraire et imprudent qu’on ne pouvait tenter quand l’adversaire commençait à connaître votre façon de faire. Mais Dusk ne l’avait affronté qu’une seule fois et Sharpy ne comptait pas lui faciliter les choses ; au contraire, il allait commencer fort pour qu’elle sache à quoi s’attendre, justement.

Il la repoussa au niveau des épaules, sans la délicatesse qu’il accordait parfois aux débutants. Mais en poussant avec force, et en avançant.

Il espéra qu’elle savait chuter.

Il se remit en position et lui fit signe de réessayer.

HJ:
 








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Dim 1 Nov 2015 - 22:58

Il avait paré, comme de juste. Et il ne s’était pas contenté de ça, avançant pour pousser Dusk qui se sentit partir en arrière, déséquilibrée. Amortissement légèrement sa chute par réflexe, elle se retrouva par terre. Et elle ne se découragea pas, car des tréfonds du mouvement qui l’avait entraînée au sol, elle avait perçu quelque chose qui allait l’aider. Quelque chose qu’elle ressentait comme un vieux souvenir.

Un rythme.

Dusk se releva rapidement, sans réfléchir. Son corps réagissait par réflexe, usant de sa mémoire pour faire ce qu’elle savait faire de mieux, en réalité. Mieux que ranger, mieux qu’écouter, mieux qu’hurler en silence.

Un pas en arrière, deux pas en arrière, plusieurs pas en arrière encore. Elle prenait son élan, la Grimpeuse, cela se voyait et elle ne le cachait pas. Puis elle se mit à courir, sautillant très légèrement, dansant pour sentir le terrain, préparer le mouvement. Et si tout semblait indiquer qu’elle allait simplement tenter de foncer sur son adversaire, ce ne fut pas ce qu’elle fit.

Arrivée à un mètre du Chef, elle plia les jambes et posa une main au sol. Usant de son élan, elle tendit alors ses deux jambes vers le côté, les laissant décrire un cercle alors que son dos partait en arrière, laissant les deux jambes se tendre vers le haut, l’avant, son corps tourner alors qu’elle passait d’une main à l’autre. Un mouvement que, dans le Monde d’avant, elle avait mis des mois à maîtriser. Un mouvement de la danse qu’elle pratiquait.

Pas forcément celle que l’on pensait.

Dans le meilleur des mondes, elle espérait l’atteindre avec ses jambes ou dans tous les cas le déstabiliser. Mais elle savait également que le power move ne suffirait pas, qu’il faudrait plus. Elle se laissa tourner le moins de temps possible, jouait sur l’effet de surprise. De quelle époque venait Sharpy ? Sans doute pas de celle où le bboying était monnaie courante. Stoppant brutalement le mouvement en ramenant ses jambes derrière elle, Dusk usa de l’énergie qu’elle avait accumulée pour bondir sur son adversaire.

, elle fonçait.

Elle avait totalement cessé de réfléchir, son esprit ne laissant place qu’à un seule musique. Des souvenirs que le corps avait, une musique intérieure.

Elle s’était mise à danser, Dusk.

C’était juste pas comme on pouvait s’y attendre.

HRP:
 







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Mar 10 Nov 2015 - 16:47

Sharpy se fit la réflexion que Dusk savait chuter et c'était agaçant parce qu'il n'avait pas envie de se faire de réflexion, quelle qu'elle soit, sur sa façon de se défendre ou de combattre. Il voulait juste rester concentré sur son objectif mais il avait trop l'habitude d'entraînements dans l'Arène où il dispensait conseils et remarques aux recrues. Dusk se releva rapidement, ce qui était bien. Elle semblait décidée à vouloir continuer. Mais Sharpy la repousserait autant de fois qu'il le faudrait, pour qu'elle tombe, encore et encore, jusqu'à la chute de trop qui ne lui donnerait pas envie de se relever.

Il n'allait pas la blesser. Il n'était pas obligé. Il se contenterait de la repousser jusqu'à ce qu'elle se fatigue. Quelque chose lui disait que Dusk s'accrocherait, qu'elle avait plus de volonté que lui, mais il était déterminé à lui prouver le contraire. C'était comme le jeu de regards ; rien n'avait changé.

À un détail près.

Sharpy vit Dusk prendre son élan et se prépara à parer ce qui allait venir ; enfin, ce qu'il pensait voir venir. Peut-être tentait-elle un coup de poing, ou d'épaule, peut-être allait-elle se jeter de tout son poids contre lui pour le faire tomber. Ce ne serait pas subtil mais ça aurait au moins le mérite d'être clair et Sharpy était même près à ne pas bouger, à encaisser le coup, pour jauger sa force et voir si elle était capable de le faire flancher, voire de le jeter au sol. Il avait préparé sa position, ses jambes étaient fléchies, ses pieds bien ancrés dans le sol et il était paré à accueillir ce coup. Sauf que ce n'en était pas un. C'était un mouvement de danse, mais ça Sharpy l'ignorait. Sa surprise fut telle qu'il recula, et c'est sûrement ce qui le sauva d'un coup de pied en pleine tête, penché comme il l'était. Il recula de deux, trois pas sous le coup de la surprise et vacilla devant ces mouvements étranges – illogiques, pourquoi se mettre à l'envers pour le frapper, pourquoi prendre autant d'élan dans un mouvement trop long à son goût – mais c'était bien de l'élan qu'elle prenait et il le comprit au dernier moment. Lorsque Dusk se jeta sur lui, Sharpy n'était plus en position pour la bloquer en face à face et il ne put que se fendre sur le côté pour ramasser le moins possible la frappe de plein fouet.

Elle avait plus de force qu'il ne le pensait.

L'élan de Dusk lui fit perdre l'équilibre, tomber sur le côté et il se rattrapa au dernier moment en tendant les bras pour éviter la roulade, éviter de toucher complètement le sol, de tomber. Sharpy lâcha un juron agacé.

"C'était quoi ça ?"

Il ne savait pas que c'était de la danse, il ne savait pas grand-chose en fait. Il pensait vaguement à une acrobatie. Dusk faisait du cirque ou...? Il se redressa et essuya les paumes de ses mains sur son pantalon, avec un regard peu amène pour son adversaire. Le genre de regard qui la défiait de supposer qu'il était tombé, là. Il avait juste vacillé.

"C'était débile."

Sharpy était rarement aussi tranchant dans ses commentaires mais puisqu'elle faisait des choses étranges il fallait bien qu'il commente, alors merde pour le duel silencieux, sa fierté pouvait aller voir ailleurs s'il y était, il venait de subir l'humiliation du professeur qui ne comprend pas comment son élève se bat.

"Tu pouvais pas prendre ton élan en courant comme tout le monde ? Et puis même, contre plusieurs adversaires, en admettant que ce soit le bazar sur un champ de bataille, ça marche, mais en un contre un, l'autre a le temps de te voir venir, et s'il connait le mouvement il peut même... merde, j'aurais pu te foutre un coup de pied pendant que tu tournais. Faut pas prendre ton élan."

Son esprit critique, moins acerbe, reprenait le dessus et Sharpy abandonna sa position de combat pour faire signe à Dusk d'approcher. Il tendit les deux bras.

"Si tu mets toute ta force contre moi, sans élan ni rien, t'y arriveras pas. Vas-y, essaye."

C'était à moitié une façon d'ignorer le mouvement étrange qui l'avait pris au dépourvu, à moitié l'inquiétude du prof qui se demande s'il aurait été efficace en situation réelle. Sauf qu'ils n'étaient pas en situation réelle. Dusk devait le faire tomber. D'accord, c'était principalement pour changer de sujet.

"Je sais pas contre qui tu t'es entraînée les autres fois, mais contre moi tu devrais pas utiliser la force."

Il faillit lui expliquer ce qu'il sous-entendait par là, et puis il se rappela qu'il n'était pas censé lui donner un cours. C'était frustrant.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Sam 21 Nov 2015 - 13:19


Elle ne s’était pas attendue à ce que son mouvement réellement efficace. Elle l’avait fait machinalement, sans grand espoir d’atteindre son adversaire et pourtant le choc ne venait pas de nulle part. Surprise, elle vit Sharpy manquer de chuter et se relever de justesse, alors qu’elle reculait, ses os protestant contre la violence de l’impact.

- C'était quoi ça ?

Elle aurait pu lui retourner sa question, mais cela aurait été méprisant : et sa défense à lui, c’était quoi ? Dans son exigence aiguë, Dusk se retrouvait presque contrariée que le Chef n’ait pas su esquiver un mouvement qui - s’il n’était pas usuellement utilisé en combat - mettait de précieuses secondes à être mis en place. Mais elle n’allait pas développer, se contenta de se redresser et fixer la Lame de son regard inexpressif.

- C'était débile.

Léger haussement de sourcil, contrôlé. Dusk connaissait peu Sharpy, mais cela lui suffisait pour remarquer l’incongruité de sa remarque.  Il n’était pas aussi tranchant, d’habitude, le Chef des Armuriers. Pas aussi méchant, pas aussi violent. À croire qu’elle le plaçait dans l’inconfort, avec sa culture d’une autre époque et sa détermination terrible. À croire que, pour lui aussi, il y avait un masque et quelque chose d’autre derrière.

Elle ne voulait pas le savoir, au fond. Même si cette cassure, elle en était en partie responsable mais comment aurait-elle pu le savoir ?

- Tu pouvais pas prendre ton élan en courant comme tout le monde ? Et puis même, contre plusieurs adversaires, en admettant que ce soit le bazar sur un champ de bataille, ça marche, mais en un contre un, l'autre a le temps de te voir venir, et s'il connait le mouvement il peut même... merde, j'aurais pu te foutre un coup de pied pendant que tu tournais. Faut pas prendre ton élan.

Dusk resta interdite, à nouveau prise au dépourvu. Et pour cause, le Chef s’était mis à lui donner des conseils. Sans relever (cela aurait gâché l’instant), elle hocha lentement la tête, pris des notes mentales. Puis elle s’approcha de lui docilement, obéissant à son geste.

- Si tu mets toute ta force contre moi, sans élan ni rien, t'y arriveras pas. Vas-y, essaye. Je sais pas contre qui tu t'es entraînée les autres fois, mais contre moi tu devrais pas utiliser la force.


Elle attendit, la suite, en vain : Sharpy avait dû prendre conscience du comique de la situation. Laissant échapper un bref soupir, Dusk prit le temps de rassembler ses pensées avant de répondre :

- Pas besoin d’essayer, je sais que je n’y parviendrai pas. Je ne comptais pas t’avoir par la force mais par la surprise.  Quant au power move que j’ai exécuté, il n’est connu de personne car c’est la première fois que je le fais depuis... mon arrivée.

Depuis que Peter l’avait arrachée à sa vie, à ses rêves de racines et ses cours de danse. À celui qui, tous les jeudis après les entraînements, l’aidait à sortir d’elle puisqu’elle-même n’y parvenait plus. Quand il n’y avait plus personne, juste elle et lui et qu’elle se souvenait bien d’avoir crié de temps à autre avec un délice terrifiant. Cheveux dénoués, vivante à l’époque et sans trou au ventre. Mais les choses... avaient changé.

- Fais attention à ne pas sortir de ton personnage, Sharpy.

C’était un conseil miroir, bien entendu.

Dusk chassa les souvenirs comme on chasserait une nuée de mouches. Se raidissant soudain, fit quelques pas en arrière pour montrer à Sharpy qu’elle n’allait pas répondre à sa diversion. Elle se savait fragile, petite et sac d’os, ce serait improductif. User de la force ne servirait à rien, mais peut-être parviendrait-elle à lui faire perdre l’équilibre. De toute façon, il fallait bien qu’elle essaye.

Elle inspira, se mit à nouveau à courir comme pour le percuter - bien que cela ne soit évidemment pas ce qu’elle cherche à faire et Sharpy devait bien s’en douter. Alors qu’elle arrivait au niveau de son adversaire, elle se laissa tomber en arrière et, usant du mouvement accumulé, se rattrapa d’une main sur laquelle elle s’appuya pour tourner, espérant balayer de ses jambes celles du Chef et ainsi lui faire perdre l’équilibre. Elle bougeait vite désormais, extrêmement concentrée et sans réfléchir. En un sens, mieux valait.

!!:
 







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Ven 8 Jan 2016 - 13:51

Dusk n'essaya même pas de mesurer sa force à la sienne – ce qui était inutile bien sûr, mais Sharpy restait quand même les bras tendus. Elle expliqua qu'elle pensait l'avoir par surprise, parla de "power move", quelque chose qui datait d'avant son arrivée, qu'elle n'avait jamais utilisé... Sharpy baissa les bras. Ça faisait beaucoup d'informations à la fois.

"... C'est quoi, un power move ?"

Non parce qu'il n'était pas sûr que Dusk se rende compte qu'il venait du dix-huitième siècle, lui. Ce n'étaient que des chiffres bien sûr, un repère pour différencier l'ancien du récent. Les chiffres comme les années ne passaient pas, mais Sharpy réalisait dans ces situations-là à quel point il faisait partie de... l'ancien. Cette pensée le vexa un peu – il n'était pas vieux, il refusait de penser qu'il était vieux – et il décida de ne pas se laisser démonter par les techniques surprises de son adversaire. Elle-même avait l'air perdue dans ses pensées, et cette phrase un peu étrange acheva de renforcer sa détermination :

"Fais attention à ne pas sortir de ton personnage, Sharpy."
"Je ne suis pas un..." Personnage ? Rôle ? Comédien ? Il secoua la tête. "Peu importe."

Dusk reprenait position et il l'imita, bien décidé à faire l'impasse sur ce qu'elle avait sous-entendu. Il était parfaitement à l'aise dans son rôle d'adversaire-pas-censé-donner-des-conseils, merci bien. Il avait juste exprimé son incompréhension devant le mouvement ! Et si ce n'était pas ce qu'elle sous-entendait... Il chassa l'hypothèse d'un mouvement de tête et se prépara à affronter un nouveau power-truc qui tenterait de le prendre par surprise. Elle aurait dû varier les approches, songeait l'Armurier, mais il se garda bien de le dire à la Grimpeuse, à présent un peu plus confiant que deux secondes auparavant – même s'il savait de moins en moins à quoi s'attendre avec elle. C'était paradoxal, mais il réalisa que c'était peut-être ce qu'il lui fallait, au final.

Oublier ce qu'il savait.

Arrêter de réfléchir.

Ça, il savait parfaitement le faire. Ne pas penser, juste agir. Ce duel-là était plus facile que celui des regards ou des mots, qu'il n'arrivait pas à opposer à Dusk. Il la vit reculer, amorcer une course. Elle prenait son élan, encore. Mais cette fois, il était prêt. Vidant son esprit, oubliant ce qui les entourait, focalisant son attention sur la seule silhouette de Dusk qui se rapprochait en courant, Sharpy fléchit les genoux et se prépara à bondir. Il attendit jusqu'au dernier moment. Jusqu'à savoir dans quelle direction partirait le mouvement. Les choses se passèrent très vite mais il la vit tomber au ralenti. Tomber en arrière. Ses jambes partirent vers l'avant et Sharpy comprit, cette fois, ce qu'elle essayait de faire. Il évita le fauchage en se jetant sur le côté, dans un mouvement qui n'avait même pas atteint son cerveau. Un réflexe pur et dur, imposé par des années et des années – des siècles ? non, pas vieux – d'affrontements ici et ailleurs.

Sauter, rouler, éviter l'adversaire. Toucher le sol.

Sharpy se releva dans le même mouvement mais il était évident qu'il avait roulé au sol, est-ce que ça comptait ? S'il choisissait de tomber ? Il épousseta machinalement son pantalon et jaugea Dusk du regard, attendant sa réaction. Ce duel faisait de moins en moins de sens à ses yeux. Non parce qu'il oubliait, cela n'avait rien à voir avec sa tête. Il avait réagi par instinct, il avait écouté son corps, pas la logique. L'instinct disait que l'important n'était pas de tomber, mais de savoir se relever. Il avait évité la feinte, évité la casse, et en combat c'était tout ce qui comptait au final. Alors la confrontation avait-elle réellement lieu d'être ?

"Tu ne fais que m'esquiver."

Il venait de comprendre. Il pensait que c'était lui, qui fuyait. Lui qui préférait se jeter au sol plutôt que d'encaisser le coup, quel qu'il soit, lui qui oubliait la consigne première, mais il ne faisait que réagir comme il l'aurait fait en combat. Il s'était mis en situation – un peu trop, oubliant pourquoi ils étaient là – et il avait réagi. Bien. Il n'avait pas d'autre choix que d'esquiver, car il ne pouvait parer les mouvements de Dusk. Elle ne cherchait pas à l'attaquer de front, elle feintait. Et contre cela il ne pouvait que chuter.

Il ne demanda pas pourquoi.

"Maintenant, c'est mon tour."

Parce qu'il n'avait qu'une façon de le savoir.

Sharpy combla en quelques enjambées la distance qui le séparait de Dusk. C'était à son tour d'attaquer. Et il n'était pas du genre à feinter. Il l'attaqua de front, d'un crochet du gauche, simple, efficace, et sans retenir le coup. Il n'attendrait plus qu'elle bouge.
À son tour d'attaquer, et au sien d'esquiver.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Lun 18 Jan 2016 - 22:57

Il n'y eut aucun choc, preuve qu'elle ne l'avait pas touché. Alors qu'elle se remettait prestement sur pied, Dusk vit que Sharpy, après avoir roulé au sol et s'être relevé à son tour, lui adressait un regard. La Déracinée resta inexpressive comme de coutume, refusant de réagir : si elle ne l'avait pas fait tomber, la chute ne compterait pas. Les règles étaient claires, du moins c'était ce qu'il lui semblait.

- Tu ne fais que m'esquiver.

Nouveau regard adressé à la Lame, interrogateur. Bien sûr que non, elle ne l'esquivait pas... elle misait juste sur autre chose que ses maigres forces, voilà tout. Alors qu'elle ouvrait la bouche pour protester - cela lui avait semblé important, tout à coup - Sharpy lui coupa l'herbe sous le pied.

- Maintenant, c'est mon tour.

Mince.

Dusk se mit en position de combat, se forçant à se recentrer brutalement sur les gestes du Chef des Armuriers. Elle le vit s'approcher, attendit de voir d'où le coup partirait.

Elle n'appréciait pas de ne plus pouvoir attaquer à son rythme. Mais tant pis, on n'avait pas toujours ce qu'on voulait.

Le coup partit de sa gauche à lui - sa droite à elle. Se baissant pour l'éviter, Dusk plia le coude et, d'un mouvement sec, l'envoya contre son adversaire, tentant de le frapper au ventre. Le combat avait changé de nature, elle s'y adapterait, dusse-t-elle simplifier drastiquement ses techniques. De toute façon, cela n'avait pas d'importance tant qu'elle le faisait tomber.
N'est-ce pas ?







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Ven 26 Fév 2016 - 1:34

Sharpy, c'était quelqu'un de direct et de franc. Il avait du mal à repousser Dusk à coups de mots, parce qu'ils sonnaient faux. Il savait parfaitement que c'était ça, au fond. Rien que des conneries. Pour se planquer. Parce qu'il était mort de trouille. Il détestait l'idée mais c'était la vérité et plus il y pensait... euh, moins il avait envie d'y penser. Reconnaître ses faiblesses, c'était pas son truc. Mais l'idée était la même en combat et à voir Dusk le frapper sans le frapper, il se disait qu'il n'était pas le seul à esquiver. Des faux coups, voilà ce que c'était.

Sauf qu'en combat, il y allait franchement, et sur ce terrain-là, il pouvait la repousser vraiment. Il sentit son poing frôler le crâne de la Déracinée et attendit une feinte qui ne vint pas. Dusk le frappa, vraiment, cette fois. Franchement, et directement. Ça, c'était le genre de coup qu'il pouvait encaisser. C'était ce qu'il voulait. Ce n'était pas le but initial de l'exercice mais plus ça allait et plus il avait envie qu'elle le frappe pour de vrai. Alors le coup dans le ventre, il le prit. Dusk avait moins de force que lui, mais c'était assez douloureux pour lui arracher une grimace, couper un peu sa respiration, même s'il s'était préparé. C'était assez, mais pas tellement. Alors il la frappa de nouveau, de la même façon, crochet du droit. Crochet du gauche. Du droit. Du gauche. De temps en temps, il la frappait de face, sans s'embarrasser de détours. Et il attendait les coups en retour.

"Pourquoi tu flippes ?" Il avait la lèvre en sang, il s'était mordu en frappant, réflexe de débutant. "Me dis pas que t'as peur de me faire mal."

C'était de la pure provocation, son ventre en témoignait, Dusk était plus forte que ce qu'elle laissait paraître. Elle savait frapper là où il fallait. Il ne suffisait parfois que de cela, et les grands baraqués pouvaient aller se rhabiller : la force brute ne faisait pas tout. Mais quelque chose lui disait qu'il pouvait encaisser autre chose que des coups comme ça.

HJ:
 








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Jeu 10 Mar 2016 - 14:57

Il n'avait pas esquivé, avait encaissé sans broncher, ou presque. Une grimace, à peine, à laquelle fit écho la déception qui se lisait dans les yeux de la Déracinée. Oh bien sûr que - sur sa force - elle ne se faisait pas d'illusions mais même : même le plus terre-à-terre des enfants avait le droit de rêver.

Elle n'avait pas le temps d'y penser, de toute façon : Sharpy répliquait immédiatement et enchaînant les coups, prouvant qu'il n'usurpait en rien sa réputation. Et Dusk ne pouvait rien faire d'autre que d'esquiver, parvenant de temps à autre à frapper mais la situation n'évoluait pas.

- Pourquoi tu flippes ? Me dis pas que t'as peur de me faire mal.

Provocation, bravade qui gaspillait des efforts et de l'air. Mais Dusk, malgré son entraînement, n'était pas habituée à ce que l'on lui parle ainsi. A contrario, elle avait même plus tendance à intimider les plus insolents. Mais Sharpy était dans son élément, c'était normal.
Comme il n'était pas si étonnant qu'elle y réagisse.

- Et ça, c'est de la flippe ?

Un nouveau coup, plus fort que les précédents. Mais pas assez à son goût, à ce rythme elle s'épuiserait avant lui. Pour l'instant, elle avait réussi à esquiver les coups ou en réduire l'impact mais elle craignait un instant d'inattention.
Non qu'elle ait peur de la douleur, loin de là. Mais elle n'avait pas foi en sa solidité, et ne faisait pas assez confiance au Chef des Armuriers.

Alors qu'elle voyait venir un énième coup de poing, l'ancienne Mère en Chef sentit se présenter une occasion qu'elle n'aurait peut-être plus la chance de saisir. Se déportant légèrement sur le côté, elle se tourna et attrapa de ses deux mains l'avant-bras du Chef, utilisant son énergie de mouvement pour l'entraîner vers le bas. Puis, prenant le risque de se faire déséquilibrer à son tour, elle leva le genou, prête à le recevoir puisque de toute façon il ne tomberait pas sans qu'elle frappe.

Si ça lui faisait plaisir ? Pas du tout. C'était même terrible pour elle de blesser son enfant.

Sauf que voilà, il ne l'était plus, comme tous les autres.

Il était grand temps qu'elle s'y résolve, dusse-t-elle se faire violence pour y parvenir.

HRP:
 







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Lun 14 Mar 2016 - 18:37

"Et ça, c'est de la flippe ?"

Sharpy s'attendait au coup mais pas à la réaction verbale. C'était suffisant pour le déstabiliser, plus efficacement que le creux dans son ventre que venait imposer la Déracinée. Il toussa. C'était plus fort que les précédents, et surtout très bien placé – ou plutôt "mal", dirait Sharpy – un peu trop bas. Il se plia en deux quelques secondes et se redressa avec une grimace ; pas de douleur. Un peu de satisfaction, et beaucoup de soulagement. Non, c'était pas passé loin.

Mais il était content de constater qu'elle n'avait pas peur, du moins pas de le frapper. Le problème devait venir d'ailleurs, mais où ? Plus le combat avançait et plus Sharpy sentait qu'il mettait le doigt sur quelque chose de plus profond – qui ne le regardait pas. Dusk se débrouillait très bien dans cette arène, le problème ne venait pas de là. Oserait-il creuser la question ? Il n'était pas sûr de pouvoir aller au bout, car plus le combat avançait et plus ils se fatiguaient. Il devait rester concentré s'il ne voulait pas perdre l'avantage que lui conféraient son expérience et sa force supérieure à celle de l'ancienne Mère en chef.

Alors qu'il ne l'attendait plus, elle attrapa son bras et le tira en avant, se servant de sa force pour suivre le mouvement et le projeter plus violemment ; c'est du moins ce à quoi s'attendait l'Armurier. Mais au lieu d'embrasser violemment le sol, c'est le genou de la Déracinée qu'il rencontra. Il n'avait pas pu esquiver ; n'aurait rien pu faire. Il avait mis toute sa force dans sa frappe et Dusk avait retourné son avantage contre lui. C'était ce qu'il attendait bien sûr, depuis le début. Il aurait dû en être fier, au moins satisfait.

Alors pourquoi ça faisait aussi mal ?


Le coup lui coupa le souffle.

Il ne ressentit pas la douleur tout de suite, cherchant à reprendre sa respiration, coupée par l'impact qui avait frappé son estomac. Une chance qu'il n'ait pas mangé récemment, hein. Peut-être qu'il aurait pu rester debout, bien ancré sur ses deux pieds, si autre chose que sa fierté avait été en jeu, mais ce n'était pas le cas et Sharpy était déjà à terre lorsqu'il réalisa cela, plié en deux. Il se força à se redresser, pour laisser entrer l'air dans ses poumons, se demanda un instant s'ils avaient été écrasés, paniqua un peu. Cela n'arrangeait pas son cas ; il dut se faire violence pour prendre de grandes inspirations et respirer, à nouveau. C'était douloureux maintenant, plus encore s'il se forçait à agir. Il leva un regard vers Dusk, incapable de réagir. Lorsqu'enfin il fut capable d'émettre un son, ce fut un tout petit "La vache..." et un grognement pas très glorieux. Il se remit sur ses pieds, une main sur le ventre. Cligna des yeux pour en chasser les larmes de douleur.

La surprise ajoutée à la puissance du coup venait de... de lui en donner un, de coup. Il réalisait que Dusk venait de le frapper. Il réalisait qu'il avait perdu, aussi. Mais plus encore, c'était l'idée d'avoir été mis à terre – non, pas par une fille, par une ancienne – par une ancienne Mère qui le choquait. Ce n'était absolument pas le lieu et le moment mais il ne put retenir un :

"J'ai pas été sage, c'est ça ?"

De faire sourire son ego blessé et son malaise. Pour la douleur physique, on y pouvait rien. Ça passerait comme le reste. Avec le temps.

HJ:
 








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Dim 20 Mar 2016 - 22:53

Elle ne s'attendait pas à ce que ça marche. A vrai dire, elle avait à peine réfléchi au moment de frapper, s'était contentée de le faire parce qu'il y avait ouverture, parce que c'était lui ou elle. Mais elle ne s'était pas attendue à ce que l'impact soit aussi fort, à ce que le Chef n'ait aucun moyen de répliquer.

Et surtout, à ce qu'il tombe.

Il était souffle coupé, elle aussi. Si éberluée que cela se voyait sur son visage marqué d'une surprise perplexe, presque indignée. Ainsi leur duel acharné se terminait comme ça, si rapidement, si facilement ? Elle peinait à y croire.
Et elle s'en voulait, aussi. Elle s'en voulait parce qu'elle lui avait vraiment fait mal. Elle s'en voulait émotionnellement, ne pouvait s'en empêcher : elle gardait encore en elle les barrières de son ancienne fonction, celles qu'elle tentait de maintenir pour ne pas sombrer, malgré le fait que son comportement évolue avec le temps - presque contre son gré.

- J'ai pas été sage, c'est ça ?

Sharpy n'aidait pas, mais elle ne pouvait pas lui en vouloir : il était comme ça.

Dusk fronça légèrement les sourcils, fit de son mieux pour reprendre son habituel air impassible.

- Je... suis désolée.

C'était difficile de le dire, bizarrement.

- Tu veux qu'on aille à l'Infirmerie ?

Elle n'avait aucune idée de si c'était une bonne idée ou non, à vrai dire elle ignorait jusqu'où s'étendait la fierté de Sharpy. Mais tant pis, c'était dit : elle faisait attention à lui, pas le choix. Puis c'était à cause d'elle que tout cela avait commencé. Les implications de sa victoire, pour l'instant, étaient mises de côté. Elle voulait vérifier que tout allait bien d'abord, avant d'en parler.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Mener la danse   Mar 16 Aoû 2016 - 13:20

Plié en deux sur son ventre et sa défaite, Sharpy ne vit pas la surprise de Dusk, ne la sentit que lorsque sa voix hésita sur des mots d’excuses. Elle semblait prise au dépourvu, et en levant le nez l’Armurier devait bien reconnaître que la situation était déplacée. Il tombait rarement à genoux devant une Mère, a fortiori une ancienne Mère en chef.

"T’excuse pas. C’était très bien."


Il devait lui aussi faire un effort, pour complimenter sa performance, mais là ce n’était pas une question de fierté. Sharpy se sentait un peu bête d’avoir dû se farcir un duel et puis un coup dans le ventre – bien mérité – pour apprendre sa leçon et remettre ses idées en place. Il se rendait compte maintenant à quel point il l’avait prise de haut, Dusk, sans même s’en apercevoir. À quel point il avait été égoïste et égocentrique. S’il voulait voir en elle une ancienne Mère, ça n’engageait que lui.

Et surtout pas ses compétences en combat à elle, apparemment.

"Non, je veux pas..." Il grimaça. Il y avait peut-être un peu de fierté, finalement. "... aller à l’Infirmerie. Ça va aller. C’est pas comme si ça m’était jamais arrivé, de me prendre un coup bien placé."

Il ne le disait qu’à demi-mot mais c’était bien visé. Il se redressa enfin complètement, fit deux-trois pas et récupéra sa veste. Il hésita un peu, profita du fait qu’il se déplaçait comme un vieux papy pour prendre son temps, finit par se retourner :

"Il faudra que tu m’expliques ces mouvements bizarres que tu as fais avec les jambes, une prochaine fois."

La défaite pouvait être dure à accepter, mais dans son cas c’était davantage celle des mots que des poings qui lui faisait mal. Et si sa fierté de grand garçon l’empêchait de le reconnaître clairement, il pouvait bien avouer à demi-mots qu’il n’avait pas oublié ce qu’il lui devait.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 226
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Mener la danse   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:26

- T’excuse pas. C’était très bien.

Peu sûre d'elle, la Déracinée hocha la tête sans conviction. Elle n'était pas du genre à regretter ses actions mais - maintenant que son adversaire se trouvait à terre - la Grimpeuse ne pouvait s'empêcher de se demander si elle ne s'était pas montrée un brin... entêtée.

A son autre question, il répondit que ça allait, qu'il avait l'habitude. Remettant en place son masque d'impassibilité, Dusk suivit le Chef des yeux alors qu'il se relevait ; elle se demanda s'il allait tenir parole.

- Il faudra que tu m’expliques ces mouvements bizarres que tu as fais avec les jambes, une prochaine fois.

Oh, ces vieux trucs. L'ancienne Mère hocha la tête hâtivement, retint une ombre de sourire : c'était que d'imaginer la Lame tenter de se mettre au breakdance avait de quoi faire rire mais... pourquoi pas. Ils verraient cela la prochaine fois, puisqu'il y en aurait une - c'était Sharpy qui l'avait dit.

- D'accord.

Elle se retint de le remercier, dut se rappeler que cette victoire, elle l'avait méritée. Selon les règles qu'ils avaient fixé, du moins.

- Je saurais où te trouver.

Elle ne se voyait pas vraiment rester, de toute façon, et faire la causette comme si de rien n'était alors que - depuis sa destitution - ils n'avaient jamais rien échangé d'autres que des arguments et des regards croisés.







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mener la danse   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RP] Sur le pont d'Avignon, on y danse, on y danse...
» Couronne de Azor Ahai et danse du démon
» Océanique Danse Avec Nous Bordeaux (VOR 22/02/2010 20h utc)
» L'arlequin du Dieu Moqueur danse a vos coté...
» Danse en taverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: L'Arène Bestiale-