Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 516
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyDim 18 Oct 2015 - 23:48

Heaven


Trucs

Surnom : La Mésange
Groupe : Garçon(ne) Perdu(e)
Age : 17 ans
Rôle : Récolteuse


Révérences

"Il faudrait que je songe à me trouver une nouvelle tenue..."

Heaven, c'est 1m68 pour 53kg exactement. Avec ses cheveux rose clair ondulés, son serre-tête et son éternelle robe grise, elle ne passe pas inaperçue ! La couleur de ses yeux est particulière, aussi : fuschia. Et dire que c'était une banale blonde aux yeux bleus avant qu'une Fée ne lui joue un mauvais tour...
Maintenant, on la remarque à des kilomètres, et elle est plus sensible à la lumière, qui lui fait mal aux yeux. À cause de cela, la demoiselle rêve de retrouver la Fée qui lui a joué ce tour pour lui passer un sacré savon...
Une autre particularité d'Heaven ? Ses longs cils, et l'imperceptible grain de beauté au coin de ses lèvres, à droite.
Elle porte en général de longues manches grises, vestiges d'un cosplay, et des ballerines noires. Il lui arrive aussi de porter un gilet gris à capuche lorsqu'il fait froid, ainsi que des collants noirs.
Elle ne quitte jamais sa ceinture, à laquelle se trouve sa dague, où est accroché un petit grelot, comme ceux des lapins Lindt, cadeau de départ de Silver, lorsque celui-ci fut banni. À sa ceinture se trouve aussi une pochette, contenant des feuilles de papier pliées en quatre, deux stylos et un petit pot de peinture noire.

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

"La justice... Est gratuite."

La peinture noire est la marque de Panda Hero. Reconnaissable à ses yeux cerclés de noir et au trait de peinture sur ses joues, la "super-héroïne" essaye tant bien que mal de défendre les plus démunis face au danger du Grand Arbre et de ses alentours, et en particulier face aux Pirates.
Son nom, une référence à une chanson des Vocaloid, donc Heaven se souvenait parfaitement. Pour le reste, Batman est le modèle, aussi bizarre que cela puisse paraître. Sous l'identité de Panda Hero, Heaven essaye de ne laisser transparaître aucune émotion, et surtout, elle ne tue pas. Cela revient à faire de vous un assassin.
Sa technique de combat est simple : déja, elle a bien étudié la tachnique d'un Pirate auquel elle avait déja fait face plusieurs fois, technique qui consiste à cacher son arme dans ses manches, occasionant ainsi un effet de surprise. Ensuite, elle évite d'affronter directement les adversaires, distrayant plutôt les assaillants pour permettre aux victimes de fuir. Qui plus est, elle n'arrive à gérer qu'un ennemi à la fois, et, n'ayant pas le niveau des Armuriers, c'est souvent elle qui paye... Quoi qu'il en soit, elle essayera par tous les moyens de mettre cet ennemi hors d'état de nuire.
L'origine de Panda Hero remonte à peu après le départ de Silver. Créee en tant que personnage principal récurent d'une série d'histoires d'Heaven, la justicière excentrique a fini par devenir bien réelle, ayant pour objectif de défendre les enfants innocents...

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

"Quii veut des câliiins ?"

Les câlins, c'est quelque chose que tout le monde sait faire, quelque chose qu'on ne peut pas refuser ! Sur ce point, Heaven est à la fois demandeuse et offreuse.
Elle est toujours prête à rendre service, juste pour faire plaisir, et surtout pour fuir le Grand Arbre. Mais ça, elle ne le dit pas, bien que ça puisse se deviner dans son attitude ou sa façon de dire les choses. Et puis, elle est douce, gentille, pleine de tendresse ! Elle donne de l'affection à qui en réclame, et c'est justement ce qu'elle attend aussi en retour : de l'affection. Elle sait en donner, mais en réclame aussi souvent.
Depuis le Bannissement de Silver, la Mésange a perdu l'être qui comptait le plus à ses yeux, celui qui lui donnait toute l'affection qu'elle doit maintenant réclamer auprès des autres. Malheureusement, il n'y a qu'avec Silver qu'elle est comblée, et elle a l'impression de se sentir désespérément seule lorsqu'il n'est pas là...
Est-ce l'amour qui fait ça ?
Quoi qu'il en soit, comme Silver n'était plus là pour lui donner l'affection qu'elle demandait, Heaven avait dû se tourner vers les autres habitants du Grand Arbre. Elle a pu enfin s'ouvrir pleinement au monde qui l'entourait, et à ses habitants. Ainsi, elle est devenue la grande soeur des plus petits et l'amie des plus grands.
Ça, c'est le côté positif des choses.

Ceux, qui, au contraire, sont dans le colimateur d'Heaven, sont soigneusement ignorés, ou même fuis. Aussi, même s'ils sont haut placés, la Récolteuse aura du mal a exécuter les ordres, sauf si on lui fait peur. Et puis surtout, ils se retrouvent affublés de surnoms grotesques, aussi sympathiques que recherchés. Ainsi, dans son Journal Intime, ou tout simplement lorsqu'elle s'adresse aux personnes qu'elle ne porte pas dans son coeur, on peut avoir : Grumpy Cat, Tas de froufrous ambulant, Abomination, Tyran miniature, Roscoe, DeSoto, Croque-mort, et toute une flopée d'injures aussi bien en anglais qu'en français.
Les Pirates, eux aussi, ne sont pas épargnés : pour les désigner, Heaven emploie le terme de Nemesis, ou V.I.P, qui se traduit ici par Very Ignoble Pirates, surnom que la jeune fille a inventé et dont elle est très fière. Elle peut même parfois le placer dans ses récits.

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

"Aimez-moi ! C'est tout ce que je vous demande !"

Heaven ne supporte pas d'être ignorée, si bien qu'elle en devient malade. Elle raffole de la compagnie, et surtout d'être au centre de l'attention. C'est en partie pour cela qu'elle a commencé à organiser les "PSSEP", (Petites Séances Secrètes Entre Perdus), réunions rassemblant des gamins dans un lieu secret, où Heaven leur raconte des histoires et chante sur demande des chansons. Ces drôles de "réunions Tupperware" font parties des passe-temps de la Récolteuse, qui doit garder ces réunions secrètes. Elle s'est maintes fois fait punir, mais recommence toujours... D'autant plus que ça lui permet de garder un oeil sur les enfants.
Elle pourrait décrocher la Lune pour les êtres chers à son coeur. Malgré tout, elle supporte mal les reproches, il faut faire attention à ne pas la froisser, sous peine de la voir bouder. Pour finir, il lui arrive de demander de l'aide à ses amis pour ses projets, notamment pour celui de restauration du Parc d'Attractions. Ainsi, non seulement le travail avance plus -ou moins- vite, mais aussi, elle n'est pas seule...

♫ ♪ ♫ ♪ ♫


"Qu'ais-je fait ? Que vais-je devenir ? Tout est de ma faute !"

D'un côté, Heaven est gentille, calme, posée, et j'en passe. Mais de l'autre, c'est le mur des lamentations ! Elle se plaint, le plus souvent, lorsqu'elle est seule. Elle se reproche un tas de choses, se sent coupable de tout ce qui a un lien, de près ou de loin, avec elle. Tout est parti d'un seul point : l'amour. L'amour, elle ne l'avait pas prévu, elle ne l'avait pas deviné. L'amour, d'après Silver, a engendré son grandissement, puis celui d'Heaven, engendrant alors le Bannissement du Chasseur, et provoquant ensuite la détresse de la jeune fille, qui fut complètement déboussolée. Elle a dû se cacher du mieux qu'elle le pouvait, MAIS elle finit par se faire découvrir à ceuse de l'attitude bizarre et fuyante qu'elle avait adoptée, et elle doit maintenant marcher droit, redoubler d'attention et rendre des services à contre-coeur. "En cage", comme elle se plait à le dire, elle est plus sujette à des changements de comportement surprenants et étranges et à la paranoïa, elle se brise lentement, s'infligeant une pression monstrueuse qu'elle n'arrive pas à supporter, à cause d'une part de ses objectifs pesants et d'autre part aux personnes qu'elle n'aime pas, qui sont, à ses yeux, comme l'incarnation du mal.
Plus personne ne doit découvrir son grandissement, sinon, elle sait qu'elle sera cuite pour de bon. Si jamais elle ne parvenait pas à conserver son secret, elle ne pourra jamais réaliser son dernier objectif : pouvoir être sûre de retrouver Silver pour de bon, pour qu'il reste à jamais près d'elle, qu'il ne disparaisse plus, qu'ils soient à nouveau ensembles.

La Mésange, même si elle fait de son mieux pour le cacher, est en fait toujours stressée. Elle passe d'une émotion à une autre en un tour de main, voit le mal absolument partout, s'imagine les pires choses alors qu'elles n'ont pas lieu d'être. Tout a un lien, tout est un signe traduisant la pure des choses possible, les coincïdences n'existent pas, tout, absloument tout, est lié. Pour elle, certains veulent la couler, même s'ils disent le contraire. Elle le croit dur comme fer, et résiste, même si elle finit toujours par craquer.
Constamment sur le qui-vive, elle a tendance à fuir le Grand Arbre et ses problèmes, bien qu'elle puisse parfois, on ne sait pourquoi, chercher les ennuis. Lors de ses moments de faiblesse, la Mésange est au bord des larmes, mais elle fait de son mieux pour ne pas pleurer. Elle l'avait déja assez fait lors du Bannissement de Silver, et puis, pour elle, c'est aussi une marque de faiblesse. Même si elle sait pertinemment qu'elle ne peut pas rivaliser avec certains, qu'ils seront toujours au-dessus d'elle, plus influents, plus puissants, elle tâchera de se montrer forte, de ne plus s'incliner face à eux. Mais, malheureusement, la plupart du temps, un rien peut la faire craquer... Mais jamais plus jusqu'aux larmes.

Pour ne rien arranger les choses, Heaven est insomniaque. Il y a des nuits où l'adolescente ne peut pas trouver le sommeil. Sans ses rêves se présentent Silver lui reprochant de l'avoir ammené sur l'Île; des bribes de souvenirs du Monde Ordinaire qu'elle préférerait oublier et qui deviennent de moins en moins flous; les Bannissements, qu'elle redoute; la vision de Pirates tuant des enfants; et puis, des moments qui se sont passés sur l'Île, et qu'elle préférerait oublier...
Par exemple, elle voit passer devant ses yeux une tête de Grumpy Cat en peluche; le regard froid de l'Abomination qui le suit partout, observe chacun de ses mouvements; et il lui arrive d'entendre des voix, qui lui disent...

"Il me semble que ce n'est pas trop voyant en tout cas... Du moins, si, tu as subi un grandissement."

"On m'a mis au courant pour ton grandissement... Ho, ce mot te fait frémir ? À moins que tu ne repenses à la première personne qui l'ait remarqué ?"


Ces paroles, cauchemardesques pour la jeune fille, sont accompagnées de la vision des personnes qui ont prononcé ces mots.
Le sourire ineffaçable, les "yeux de Bengal" qu'elle a appris à haïr, et où il se reflète une lueur étrange et dérangeante, ce rire incessant qui résonne à ses oreilles...
L'air moqueur et décontracté de l'autre, son visage plongé dans l'ombre de sa capuche, son ton ironique, le son de l'harmonica !
Tout ce qui hante les rêves de la Mésange la fait se réveiller en sursaut, et elle se retrouve en sueur, le coeur battant. Le plus souvent, Heaven va se calmer dehors, en chantant dans la quiétude de la nuit, peu importe le temps. Ensuite, elle ne retourne pas à la Cabane, et passe le reste de la nuit à jouer à l'équilibriste en se couchant dans les branches basses d'un arbre (si elle ne tombe pas avant), et peut même parfois faire tout le chemin jusqu'au Caroussel pour s'y coucher. Faut croire que c'est confortable.

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

"Ce soir, je passe la nuit sur le Caroussel... C'est plus sûr."

Le Parc d'Attractions est donc le lieu favori d'Heaven. Elle s'y rend lorsqu'elle ne travaille pas et n'organise pas ses PSSEP. Là, elle essaye de convaincre attractions et arcades de bien vouloir fonctionner correctement (ce qui n'est pas chose aisée) et tente de leur refaire une beauté du mieux qu'elle peut. Autant dire que lorsqu'elle voit les dégâts causés par certains, elle en hurle de rage. La restauration du Parc d'Attractions, c'est encore l'un de ses objectifs (littéralement irréalisable), et pour qu'il puisse être mené à bien, elle recrute d'autre Perdus, avec lesquels elle veut former une équipe de réparation qui pourra gérer (du moins, essayer) le Parc, dégommer les Clowns dangereux, éloigner les Pirates avec l'aide des habitants du Parc, le tout pour faire revenir les Perdus dans ce lieu qui doit apporter la joie et la bonne humeur, et permettre de s'amuser. En plus, Heaven s'entend plutôt bien avec les Créatures établies au Parc. Son objectif, elle a même juré à un certain ours robotique qu'il sera accompli.

L'attraction sur laquelle elle a pu monter en premier était le Carrousel, qu'elle a affectueusement nommé Russel. Ce vieux modèle à deux étages est sûrement ce qui qualifie le mieux un Parc d'Attractions, c'est un peu une emblème... La jeune fille en prend particulièrement soin. Peu farouche, Russel ne montrait pas d'agressivité (peut être était-il trop vieux ?) et Heaven et lui ont fini par sympathiser. Est-ce étrange ?

Pour finir, les Arcades de Danse et de Rythme font eux aussi partis des chouchous d'Heaven. Elle ne peut pas passer à côté d'un DDR ou d'un Pop'n'Music sans en faire -au moins- une partie. Après, il lui arrive de chanter les chansons de ces mêmes arcades, qui lui restent dans la tête. Elle enrichit ainsi son répertoire de musique... Sauf quand elle tombe sur des chansons dans une langue qu'elle ne connait pas. Par exemple, pour le coréen, c'est sûr que ça bloque.

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

"Parce que chanter rime avec déstresser..."

Heaven a une voix douce, qui part relativement bien dans les aigues. Elle est souvent entendue en train de chanter, lorsqu'elle travaille ou se ballade, mais redoute les extinctions de voix. Elle chante de tout, en anglais, en français, comme en japonais, (avec parfois quelques petits soucis de prononciation et certaines paroles de chansons notées sur des feuilles volantes). Heaven sait instaurer une certaine ambiance qui dépend de ses chansons. C'est un véritable Juxebox vivant, sur lequel on peut programmer des chansons. D'ailleurs, elle adore qu'on l'écoute chanter (et qu'on s'intéresse à elle en général)
Elle chante quand on lui demande, ou quand elle est seule, pour bien se défouler ou se vider l'esprit. Elle peut même parfois se mettre à faire quelques pas de danse, sans trop s'en rendre compte. Pour la Mésange, la musique sert aussi de langage, servant à faire passer des messages.
Et qu'en est-il de ceux qui n'aiment pas lorsqu'elle chante ? Hé bien, ils peuvent aller se faire voir ! Heaven continuera à chanter, même pour les embêter.
Elle aime le son des instruments, elle est automatiquement attirée par tout bruit provenant d'un instrument de musique. Après, elle arrive à savoir qui joue de quoi. Par exemple, elle connait deux harmonicistes. L'un joue plutôt des mélodies tristes, et l'autre, de tout. Or, Heaven ne porte pas le deuxième dans son coeur, et lorsqu'elle entend un morceau de musique qui lui est propre, elle se sauve.
Elle aimerait que la musique soit omniprésente sur l'Île, ou tout du moins au Grand Arbre. C'est pour cela qu'elle aimerait créer un groupe de musique, qui pourrait se donner en spectacle au Grand Arbre. Ainsi, cela pourrait faire office de distraction après une dure journée de labeur, et puis surtout, tout le monde s'intéresserait à eux !

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

"C'est pas moi... C'est elle !"

Si l'on observe bien Heaven, on peut remarquer qu'elle peut changer temporairement d'attitude. Elle vous dira "C'est pas de ma faute, c'est Vivi !"
Mais... C'est qui, Vivi ?

Vivi, c'est celle dont le regard se balade sur les jeunes hommes aux alentours, qui essaye de deviner s'ils sont bien bâtis (et qui ira vérifier par la suite !), celle qui s'assoit de manière déconseillée lorsqu'on est en jupe, et qui s'impose sur un coup de tête sur les genoux du sexe opposé, réclamant des caresses et des cadeaux, celle qui parle d'un ton mielleux... C'est aussi une grande coquette : si un accessoire quelconque lui plait, soyez sûr qu'elle le portera, pour se faire remarquer ! C'est entre autre grâce à cela qu'on la reconnait. Elle a aussi un regard pétillant, un petit sourire enjôleur et une voix, plus caressante qu'à l'ordinaire, presque comme un murmure...
Certains habitués de cette saute d'humeur s'en accomodent bien, car Heaven, lorsqu'elle se comporte ainsi, s'approche de personnes qu'elle évite en général, car malgré le fait que ce soient des sales types, certains sont assez charismatiques. Elle peut faire surface sans prévenir, face aux garçons de 16 ou 17 ans qu'elle trouve mignons, peu importe qui ils sont. La Vicelarde apprécie tout le monde, il n'y a que le physique qui compte pour elle, et les mots doux. Du moment qu'on la remarque et qu'on la chouchoute...
Un moyen pour appeler Vivi ? S'approcher, doucement, et parler d'un ton doux, employer des paroles fleuries, faire des caresses... Là, Heaven se mettra à rougir, et puis elle y prendra goût... Le tour est joué. Par contre, ne l'appelez jamais Vivi. Là, la Mésange se rendrait tout de suite compte de ce qu'elle fait, et se sauverait alors.



FLASHBACK : France - La famille Sheppard (Partie 1)

La famille Sheppard était composée de quatre personnes :
⁃ Steven, le père, britannique BCBG, bijoutier dans une ville au Sud de l'Angleterre
⁃ Catherine, la mère, française élégante, professeur de musique donnant des cours chez elle
⁃ Clara, leur fille, petite blonde souriante et enjouée
⁃ Et une chatte Bengal répondant au doux nom de Pitou, référence au livre pour enfant Caroline et ses amis
La petite famille vivait une existence heureuse. Clara aimait beaucoup son Papa qui lui rapportait des cadeaux d'Angleterre, et sa Maman, qu'elle écoutait souvent jouer de la musique. Elle lui avait d'ailleurs promis de lui apprendre à jouer de la guitare quand elle sera un peu plus grande.
Pitou, quant à elle, était tout pour Clara, car Pitou était si gentille, si belle, si grâcieuse, si câline... Et elle avait de si jolis yeux verts ! Elle accompagnait souvent sa petite maîtresse à l'école primaire, qui se trouvait derrière chez elle. Il y avait juste un grand chemin d'herbe à côté d'une ferme à longer, une route à traverser, et on y était.

Et puis il fut un jour où Pitou ne vint pas rechercher Clara. En rentrant, elle demanda ce qui était advenu de son chat. Ses parents lui servirent alors un habile mensonge, en disant que Pitou s'était sauvée, et qu'elle avait une nouvelle vie chez de nouveaux maîtres. Mais, la petite n'était pas dupe : elle savait bien que Pitou n'était pas partie, et qu'elle se trouvait sous le Lilas blanc au fond du jardin. Elle avait vu Steven déposer un drap blanc dans ce trou. Elle s'est doutée que Pitou était enveloppée dedans, mais elle ne chercha pas à connaître les circonstances de sa mort. Pour se rassurer, elle se disait qu'elle était vieille, à présent... Mais elle finissait toujours par pleurer en y repensant.

Voyant la détresse de leur fille par rapport à son animal favori, Steven et Catherine décidèrent un peu plus tard d'adopter un autre animal. Il y eut à ce moment là une exposition canine. Ses parents avaient décidé de l'emmener à l'exposition.
Ainsi vint DeSoto de Kervillac. Un Labrador noir, avec pour nom une référence à Oliver et Compagnie. Un éleveur vosgien leur avait vendu l'un des rejetons de son élevage prestigieux de Labrador, comme en témoignait son affixe. En deux temps trois mouvement, c'était réglé : Clara, qui était partie fureter près des Jack Russel, ne revint que lorsque son père l'appela, lui demandant de porter DeSoto. Deux mots, et tout alla tès vite : signature, collier, laisse, chien. Steven ne sentit presque pas les 1000€, prix du chien, lui filer entre les doigts.

DeSoto fut attaché dans le verger, avec une grande chaîne, pour qu'il puisse faire le tour de la propriété. C'était Catherine qui s'occupait le plus de lui. Steven ne pouvait pas, il ne revenait que le week-end. Le métier oblige. Et pendant les vacances, lorsque la famille partait en Angleterre, c'était Marceline, la soeur aînée de Catherine, qui gardait DeSoto. D'ailleurs, Marceline n'aimait pas le chien, et c'était réciproque... Quelle plaie.



Unique au monde

♫ Son surnom vient du fait qu'elle chante la plupart du temps. C'est le premier nom d'oiseau qui est venu à l'esprit d'un gamin, que les autres ont approuvé par la suite. Son nom, c'est plus compliqué. Il était en rapport avec une certaine chanson qu'elle chantait en arrivant sur l'Île, qui, justement, était Heaven, de Depeche Mode. Au final, elle a été baptisée du même nom que la chanson, d'autant plus qu'un nom pareil n'était pas courant au Grand Arbre.

♪ D'origine anglo-française, elle peut parfois faire des petites fautes en anglais, ou quand elle chante en japonais. Il lui arrive aussi de parler en français sans s'en rendre compte quand elle a peur ou qu'elle est trop stressée.

♫ Extrêmement égoïste, mais ne s'en rend pas forcément compte.

♪ Ne voit en général que le côté négatif des choses, et y accorde une trop grande importance. Elle a ainsi tendance à en faire trop et à dramatiser pour un rien, jusqu'à en être malade.

♫ Ne supporte pas les peaux de bêtes, et tout ce qui est en fourure. Cela lui rapelle de mauvais souvenirs du Monde Ordinaire, mais elle n'arrive pas à mettre le doigt dessus, car ils sont trop vagues.

♪ Jure en français et en anglais.

♫ Donne des surnoms pas très sympathiques à ceux qu'elle n'aime pas.

♪ Aime se faire remarquer, le plus positivement possible. Recherche de l'affection, mais n'est jamais comblée qu'avec Silver.

♫ Elle raffole des macarons (fraise, café et chocolat en particulier) et en ramène de ses récoltes pour les partager.

♪ Grince des dents quand on lui parle de tout ce qui est en rapport avec les gens qu'elle n'aime pas, le grandissement, et le Bannissement.

♫ Heaven se comporte comme une grande soeur auprès des plus petits, et est l'amie des plus grands (excepté pour ceux qu'elle n'arrive pas à encadrer)

♪ Organise des réunions secrètes avec des jeunes Perdus, qui veulent bien écouter ses histoires et ses chants. Ces réunions sont appelées PSSEP.

♫ Les trois choses les plus importantes pour Heaven : retrouver Silver pour toujours, assurer la protection des enfants et la pratique du chant (enfin, la musique en général)

♪ Elle s'est créee une double identité, celle d'une justicière appelée Panda Hero.

♫ Arrivée sur l'Île, accompagnée de Silver, début 2015. Elle se met à jour dans ses musiques en écoutant celles passant au Parc d'Attractions, et les autres Perdus chanter.



FLASHBACK : France/Angleterre - Descente aux Enfers (Partie 2)

Les années passèrent, et la famille eut à déplorer la mort de la grand-mère paternelle de la petite Clara, qui laissa derrière elle un Munchkin du nom de Cheshire, référence au chat d'Alice au Pays des Merveilles, et Dolly, un Berger Allemand femelle dure d'oreille qui commençait à se faire vieille.

Clara aimait beaucoup Cheshire, il était vraiment amusant, avec ses pattes trop courtes ! Mais lui, il ne sortait pas de la maison. Catherine ne voulait pas, pour des raisons d'hygiène, de noeuds. Clara ne voulait pas tout court, pour ne pas qu'il finisse comme Pitou. Cheshire était très tout doux, et tout propre, bien qu'il ait un jour fait caca dans les casseroles de Catherine lorsqu'il n'était encore qu'un chaton. Cheshire dormait sur le lit de Clara, comme le faisait Pitou. Lorsque Clara jouait de la guitare (et elle jouait bien), Cheshire ne pouvait pas supporter le son de l'instrument. Alors la fillette, pour s'amuser, venait près de son animal et commençait à jouer Cendrillon, juste pour voir Cheshire s'enfuir à fond de train avec ses toutes petites pattes. Il n'aimait pas la musique. Pourtant, le chat était souvent près des instruments. Sa cachette préférée était derrière la contrebasse, qu'il a un jour fait tomber. Il se faisait les griffes sur l'étui en cuir du violon, se faisait violemment réprimander par Catherine, et il laissait des poils sur la housse de la guitare de Clara. Malgré tout, Cheshire ne remplaçait Pitou, pour la petite fille. Il était tout du moins son égal.

En ce qui concerne Dolly, elle fut attachée dans le verger avec DeSoto. Dolly était calme, si douce et gentille que lorsqu'elle était couchée, elle laissait Clara poser sa tête sur son flanc, et la filette la couvrait de caresse et de bisous. De plus, la vieille chienne n'aboyait pratiquement pas, contrairement au jeune Labrador. En parlant de lui, plus il grandissait, plus il devenait une plaie... Il voulait toujours que l'on s'intéresse à lui et à lui seul, et, d'une jalousie extrême, il s'en prenait à la pauvre Dolly, qu'il mordait, lorsqu'on lui accordait de l'attention, à elle plutôt qu'à lui.
Steven lui-même avait traité son chien de "connard" lorsque celui-ci, un peu trop bruyant, avait commencé une nuit à gémir à 2h du matin. En rage, le britannique voulut faire taire le chien. Celui-ci lui montra les crocs alors qu'il haussait le ton, et aboyait rageusement. Steven s'emporta, et alors qu'il voulait tirer un coup sec sur la chaîne du Labrador, celui-ci le mordit à la main, pour la première fois. Hôpital, points de suture. Mais, cet accident fut minime, comparé à ce qui se produisit après...

Catherine était mal en point depuis plusieurs jours déja. Elle semblait constamment fatiguée, et n'avait même plus la force de déplacer sa contrebasse. Inquiet, Steven l'emmena à l'hôpital. On lui diagnostiqua un cancer. Lequel ? Clara ne s'en souvenait pas. Elle allait presque tous les jours voir sa mère à l'hôpital, et était placée sous la tutelle de Marceline, qui venait la garder chez elle. Steven, quant à lui, ne revenait toujours que pendant les week-end...
Les deux filles se partageaient les tâches. Il régnait à la maison une atmosphère morbide, crispée, les animaux l'avaient remarqué. Cheshire se faisait plus câlin, de même que pour Dolly, et DeSoto était encore plus tendu que d'habitude.

L'état de Catherine s'était empiré, si bien qu'elle ne survécut pas à la maladie. Clara ne se remit jamais de la mort de sa mère, s'enfermant dans la salle de musique avec Cheshire qui tournait en rond en miaulant, tantôt grattant à la porte, tantôt venant se frotter à sa petite maîtresse qui pleurait sans pouvoir s'arrêter, à moitié couchée sur le piano, que sa mère affectionnait tant.
Steven avait pris congé, et était resté en France. Déja très perturbé par la mort de sa mère, celle de sa femme l'acheva. Un jour, il se brouilla avec Marceline, qui s'était établi à la maison et veillait sur sa nièce. Devenu comme fou, il rassembla ses affaires et celles de Clara, prit chat, chiens, et sa fille, pour partir définitivement en Angleterre, dans l'appartement dans lequel il vivait, sans demander l'avis de personne. Clara avait alors 12ans.

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

Là-bas, elle fut inscrite dans un nouveau collège. Complètement perdue et boulversée, ses résultats descendirent en chute libre, mais elle fit la rencontre d'un ami formidable, qu'elle emmènera plus tard avec elle sur l'Île... Et puis, Steven était toujours là. Il était devenu plus indulgent avec sa fille, il s'en voulait d'avoir pris la décision de partir. Clara sentait que son père était sur le point de craquer. Il était devenu mou, mélancolique, seule sa fille comptait, seule sa fille pouvait encore lui faire esquisser un sourire. Il n'était plus bon qu'à aller à la bijouterie, et travaillait d'un air las.

Malheureusement, Steven perdit son job deux ans plus tard. Il fut renvoyé, car il avait fini par noyer son désespoir dans l'alcool, sans que sa fille ne puisse l'arrêter.
Il vivait reclus dans l'appartement, lumières éteintes, ne se souciant plus de ce qui se trouvait autour de lui. Parfois, il disparaissait dans les rues et ne revenait que quelques jours plus tard...



L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
"Dire que je pensais être tranquille, ici, avoir trouvé mon paradis... Maintenant, je me dis que c'est raté. Bien sûr, il y a un tas de personnes sympathiques, des petites bouts trognons, mais aussi des personnes qui ne sont pas plus que de la vermine. Ceux là, j'aimerai qu'ils disparaissent. Après, ce serait parfait. Ha, non, il faudrait aussi régler le problème de la météo infernale. Et que je retrouve Silver pour de bon, pour que plus jamais nous ne soyons séparés..."


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
"La plupart de mes souvenirs liés au Monde Ordinaire, ceux qui me reviennent de ma famille, ça a l'air très mauvais. Jamais je ne voudrais y retourner. Bien que ce ne soit pas paisible tous les jours, je crois être bien mieux ici. Enfin, en y repensant... Si je prends les mauvaises choses présentes ici, ça revient au même... Quoi, j'ai tendance à penser trop négativement ? Maiiis nooon..."


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
"Ce qui me vient tout de suite à l'esprit en parlant de lui, c'est le problème du climat. Le soleil brûle les yeux et fait mourir des animaux, il assèche végétation et cours d'eau ! Faudrait le faire pleurer un peu, le Tyran miniature, pour qu'il nous donne un peu de pluie.
Après, je lui en veut d'avoir banni Silver. Il a été nous chercher ensemble, on était censés rester ensembles jusqu'à la fin ! Il m'a beaucoup déçue, moi qui le considérait comme un type bien. En plus, ça a permis de me rendre compte que ses Missions, ses Aventures, c'est parfois à la limite du suicide ! Ce n'est vraiment qu'un gamin... N'a-t-il pas conscience du danger auquel les Perdus font face lors de ses jeux dangereux ?"

"Hook ? Avant, j'ai envie de dire qu'on entendait pas tellement parler de lui. On connaissait juste sa réputation, celle de son équipage... Mais maintenant qu'il a transformé la Plage en véritable chantier, c'est devenu plus... Bizarre. Il est plus présent. Pas que je n'aime plus aller à la Plage, mais c'est intriguant toutes ces nouvelles bâtisses, et puis, les filles avec leur décolleté plongeant... Je ne sais pas pourquoi, mais je n'aime pas ça du tout. Ça me donne des frissons, j'ai l'impression d'avoir l'estomac qui se tord en les voyant. C'est une sensation proche de l'angoisse, ou de la peut, ou même les deux..."




FLASHBACK : Angleterre - Olivia la squatteuse (Partie 3)

Un soir, alors que Clara était en train de jouer de la serpillère dans le couloir, elle entendit la porte se déverrouiller, et lorsqu'elle s'ouvrit, elle vit apparaître son père, ivre mort, soutenu par une belle femme brune maquillée à outrance, aux cheveux mi-long légèrement ondulés, portant un débardeur rouge carmin, un jean noir serré, et des talons hauts. Elle ne dit mot, et passa dans le couloir, traînant Steven, laissant de grandes marques d'eau sur leur passage. Clara, un peu déboussolée sur le moment, dut tout nettoyer de nouveau après leur passage.
Elle apprit bien vite que l'inconnue s'appelait Olivia.
Olivia, elle dérangeait Clara. Elle était là, depuis quatre jours, elle avait commencé à déposer furtivement ses affaires dans l'appartement. Alors, le soir du quatrième jour venu, la jeune fille était entrée dans la cuisine et avait demandé à son père :

- Papa, pourquoi Olivia est-elle toujours à la maison ?

La pièce puait l'alcool et la fumée de cigarette. Un verre de whisky devant Olivia, un verre vide devant Steven, affalé sur la table. Tous les deux avaient la clope au bec, alors que Steven avait arrêté de fumer il y a bien longtemps.
La fumée de cigarette brûlait les yeux de la jeune fille, qui n'y avait jamais, ou presque, été confrontée. L'odeur entêtante lui donnait la migraine. Ce fut Olivia qui prit la parole à la place de Steven. D'une voix doucereuse et assurée, elle déclara :

- Je vais vivre avec vous, voyons... Steven ne te l'avait pas dit ?

- Nan, on m'avais pas mise au courant qu'une squatteuse viendrait s'établir chez nous !


Avait alors répliqué Clara d'un ton indigné et violent. Voilà qu'une femme inconnue venait s'établir ici alors que sa mère était décédée ! La jeune fille ne le permettait pas à son père. Il ne devait pas oublier Catherine, et encore moins la remplacer !

- Sois gentille avec Olivia. Considère-la comme ta mère, tu veux ?

- Elle ? Ma Mère ? Je la connais même pas ! Et Maman, t'y pense, à Maman ?! Tu peux pas la remplacer, merde !


La jeune fille affichait un air dégoûté, alors que son père devint brusquement plus sérieux. Il se redressa, et se tourna vers sa fille. Il planta ses yeux sombres, fatigués et cernés dans les siens, et lui demanda, d'une voix pâteuse :

- Olivia ne pourra pas remplacer Catherine, pour toi ?

- Nan. Elle m'a encore jamais parlé, elle est fourrée avec toi en permanence, et puis rien qu'en la regardant, je peux déja dire qu'elle est pas fréquentable. La preuve : depuis qu'elle est arrivée, tu as recommencé à fumer.

- Écoute, Clara... Il te faudrait mieux la connaître... Ça ne fait que quatre jours qu'Olivia est chez nous...


Il se tourna vers Olivia, qui, en face de lui, fixait Clara d'un air étrange. D'une voix las, il lui dit alors :

- Quant à toi, Olivia, tu devrais aller parler à Clara... Elle est un peu timide, tu sais...

- C'est elle qui ne veut pas... Elle l'a dit clairement : elle ne m'aime pas.

- Ouais. Écoute, Papa : Maman savait faire de la musique, et c'était la plus belle. Et elle... Elle sait faire quoi à part rien ?

- Olivia est douce, et extrêmement belle. Catherine n'a rien à envier à sa beauté, rends-toi à l'évidence.

- Papa... J'aurais jamais cru dire ça de toi, mais... Qu'est-ce que tu peux être con.


Sur ces mots, Clara tourna les talons, et sortit en claquant la port. Elle ne voulait pas rabaisser un peu plus son père comme elle venait de le faire à l'instant, elle n'aimait pas ça. Elle se rendit alors dans sa chambre et s'y enferma avec Cheshire.



Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Inu-chan
Et un âge ? Encore 16 balais.
C'est quoi ton Avatar  ? Gahata Meiji - Utauloid
Comment t'as découvert l'île ? Pas besoin de préciser, ceci est la V2 d'un DC ! Puppy (2)
Tu la trouves comment ? C'TE NOUVELLE MAJ ! Je l'ai dis, et je le redis : c'est trop cool ! J'ai été lire le plus de trucs possible (et Dieu sait qu'il y en a) et franchement, je suis pas déçue ! Mon prochain DC (après je ferai une pose) était censé être Diplomate, mais finalement, ce sera UN COURTISAN, paske je les aime, ces bandes de fayots ! Maman Brigitte et sa grande famille m'intriguent, tout de même... Y'a beaucoup de choses à leur sujet, c'est ultra mystique et sophistiqué !
Dis, tu crois bien aux fées ? "La preuve est que j'ai les cheveux et les yeux roses."








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3


Dernière édition par Heaven le Mar 21 Juin 2016 - 19:06, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1027
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyMar 27 Oct 2015 - 0:15

Aowh Heav' !

Saaacré fiche que voilà. Du coup on ne t'as pas oublié du tout, hein, mais c'est juste que c'est un gros morceau ! (D'ailleurs je t'ai écris un petit mot au passage, check tes mp doucette.)

Pardon pardon pour le délai, du coup.






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1027
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyDim 1 Nov 2015 - 22:20

Du coup voilà voilà enfin le comm. Y a eu pas mal de circonstances irl qui ont fait que. Du coup d'solée pour le retard.

L'histoire dans l'ensemble tient pas mal la route, c'est très riche ! Il faut peut-être juste préciser au début du monde ordinaire 1 s'il vivent en France ou en Angleterre mais c'est pas le plus important.

Dans les révérences y a des petits trucs qui ont retenus mon attention. Le premier, c'est à propos de sa voix : avoir une voix presque aussi enchanteresse que celle des sirènes c'est pousser un peu trop -ce sont des sirènes après tout, des créatures magiques ! Par contre tu peux dire qu'elle a un joli timbre ou qu'elle chante juste, ou ce genre de truc sans soucis !

L'autre truc qui est un peu gênant, et c'est le principal dans la fiche, c'est le coup des multiples personnalités. Je ne suis pas une experte on est d'accord, mais la schizophrénie est très différente des troubles de la personnalités même si beaucoup de gens ont tendance à les confondre. En gros les schizophrènes ont -mais ça varie selon chaque individu- des crises de paranoïa et des hallucinations principalement auditives. La frontière entre Réalité et Imaginaire est beaucoup plus ténue.

Les Multiples (pour désigner les individus à multiple personnalités) n'ont pas forcément de telles hallucinations auditives mais plutôt des alter différents, avec bien sûr minimum deux personnalités. La personnalité hôte -la principale- et les alter sont donc plusieurs identités dans un même corps mais n'ont pas d'interactions, et ne peuvent donc pas se "croiser". Par exemple les autres personnalités ne peuvent pas dire s'ils trouvent à leur goût ou non les garçons que la Vicelarde drague (ou alors tu pars dans la cohabitation de conscience qui est encore un autre trouble identitaire et très controversé entre les scientifiques qui plus est.). Chaque alter a ses souvenirs propres, et les moments occupés par un autre alter ou pas l'hôte sont des "blancs" pour les autres alters, comme des amnésies. De plus, la Bête et la Démente telles que tu les décris ressemblent plus à des émotions très poussées, des impulsions extrêmes qu'à de véritables personnalités (contrairement à la Vicelarde qui est plus poussée.).

Ce que tu peux faire si tu veux lui donner un côté plus sombre, c'est à la rigueur lui laisse une personnalité autre, la vicelarde qui est la plus proche de l'état d'alter, quitte à lui donner quelques comportements extrêmes propres aux deux autres. Ou alors développer plus les deux autres pour qu'elles ne soient pas juste des émotions incarnées mais bien des personnes à part entière. Mais d'une façon générale je te conseillerais d'éviter de trop compliquer parce que ça peut vite devenir cornélien comme truc à jouer.

Voilà désolée pour le pavé, j'espère ne pas t'avoir découragée ni rien. Si besoin d'aide pour agencer tout ça dis le nous !

(Ah et y a un Dobermann qui se balade à la fin, faut le transformer en Labrador lui aussi. :') )






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 516
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyLun 2 Nov 2015 - 1:18

Ayaaa, j'ai vu ton message ! (Ça tombe bien, j'arrive pas à dormir !)

C'est vrai que ça fait pas mal pour une prez, un peu trop même... *se relit* Ouais. Trop d'inspi pour un seul perso, faudrait que je fasse halte au trop plein d'idées, ça rend le personnage un peu surnaturel. Mais merci ! ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ 1021713182

J'ai rectifié le tout ! Heureusement que t'es là pour m'expliquer un peu les troubles psychologiques. J'ai aussi été faire quelques recherches, et j'ai laissé que Vivi au final, et j'ai repris le principe du Trouble Dissociatif de l'Identité.
J'ai pu modifier (pour justifier la disparition des deux autres) en disant qu'Heaven passait d'une émotion à une autre en un clin d'oeil, vu qu'elle a tendance a stresser... Comme son ancienne elle quoi.

Et naan, t'as bien vu par MP, je suis bien décidée à ne pas abandonner Heaven 2.0 ! J'avais eu aussi quelques problèmes avec Puppy 2.0, donc ça me dérange pas. Ceux deux là sont jamais parfaits du premier coup, heureusement que le Staff est là pour me donner des coups de pouce !! ^^

(J'ai pas réussi à retrouver le Dobermann dont tu parles... À la fin je fais pas mal référence à ceux du film Oliver et Compagnie c'est peut être ça... Bref, j'ai checké les Dobermann que je trouvais, et j'ai un peu modif par la même occasion.)








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1027
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyMar 3 Nov 2015 - 21:59

Wsh !

Bon alors j'ai relu tout ça, c'est bien mieux !

Y a le truc de la voix exceptionnelle, petite coquine. Tu as certes réduit, mais il y a une bonne différence entre "un joli timbre" et "une voix exceptionnelle" ! Mais bon, j'ai sans doute pas été assez claire à la base là-dessus. Ah et. Autre petit truc, t'as pas confirmé encore : au début ils vivent en France ?

L'autre truc, c'est pour le TDI. On en a longuement discuté dans le staff, avec d'innombrables tasses de thé et petits gâteaux féériques. Après moults débats et trois kilos en plus, on en est venu à la conclusion que le TDI plus la double identité avec Panda Hero c'était un peu too much. Mais pas de panique ! On te propose un truc, du coup. En gros, Heaven s'est créée Vivi et Panda Hero pour expliquer et justifier ses sautes d'humeurs positives-négatives. Sauf qu'à force elle finit par se persuader de l'existence de Vivi pour de vrai (!!!). En gros, y a une sorte de personnage assumé et voulu - Panda Hero (comme Kent et Superman) et un personnage qui au début était voulu mais auquel elle finit par croire un peu trop - Vivi.

Donc voilà ce qui nous est venu. Comme dit, c'est pas un truc avancé sur un coup de tête, mais suite à un débat de tout le staff.






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 516
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyMer 11 Nov 2015 - 19:44

Mince, le truc de la voix ! La preuve que je me suis pas relue... Pas taper, pas taper ! ><

Ha là là... Vous avez pris 3kilos par ma faute... J'en suis confuse... *passe à tout le monde le Régime "Comme j'aime" avec la pub qui n'a paaas du touuut l'air truquée -tousse tousse-* Aye, aye j'adore l'idée, ça renforce encore plus la détresse d'Heaven. XD En gros, elle pense que Vivi est réelle, mais en fait c'est juste elle qui déraille... C'est ça hein ?

J'ai rectifié, tu me dis si c'est bien ça. C'est chaud de prendre l'Ipad (Maman l'a redonné pour la journée parce que j'ai bien bossé) et de rectifier tout ce que j'avais en retard...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyVen 13 Nov 2015 - 17:53

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Merci pour toutes ces modifications Heaven !! Je t'avoue qu'une aussi longue fiche reste un peu décourageante pour le staff comme les joueurs qui voudront la lire, malgré son contenu très riche ! La prochaine fois, pense aussi à utiliser les Feuilles Volantes ou le Dé à coudre afin de ne pas trop s'éparpiller (même si la version finale est déjà bien plus claire et donc intéressante). Heaven gagne en profondeur, je pense en effet que l'histoire des personnalités était de trop et que maintenant le personnage est plus appréhendable et plus authentique dans son ensemble. Bravo pour ce grand travail d'approfondissement, de développement, on sent comme tu aimes ta petite Mésange et comme tu as à coeur de l'intégrer profondément à l'univers, et ça c'est un grand cadeau pour nous. Sans plus attendre, Heaven 2 est validée !

_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Tu peux aussi participer au RP d'introduction spécialement conçu pour les nouveaux arrivants et qui permet d'immerger facilement ton personnage dans l'univers : Le Bannissement. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.










La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 516
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Je suis preneuse, bien sûr !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ EmptyVen 13 Nov 2015 - 18:31

Je védeuzerai plus jamais mes persos sur un coup de tête, j'avoue que ça fait pas mal de trucs. La folie de l'écriture... En fait, je me voyais mal écrire un nouveau sujet dans les Feuilles Volantes, étant donné que j'ai déja le Journal Intime d'Heaven... C'est vrai qu'en y réfléchissant, j'aurai pu donner bien des infos sur son histoire là dedans. *va faire attention à ses élans d'affection pour ses personnages à l'avenir* Maintenant je me demande pourquoi l'histoire est si longue... Bah. Bah, bah... J'y penserai pour la prochaine fois. *va regarder si les fiches dans son bloc-note sont dans les normes* ça devrait aller.

Ça se voit tant que ça que je tiens à elle ? ... Non, non je plaisante. C'est vrai que je lui fais vivre de grandes aventures, aussi bien bonnes que mauvaises (et traumatisantes en passant huhu) et je ne cache pas qu'Heaven est de loin ma préférée... En tout cas, merci pour ce nouvel accueil ! Promis, je réduirai le nombre de lignes dans les fiches, et j'exploiterai ça ailleurs ! Allez, zou, je retourne RPer et mettre tout à jour ! C'est repartiii ! ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ 1021713182








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty
MessageSujet: Re: ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... ♪   ♪ Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux...  ♪ Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Dorian) “Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-