Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Lun 4 Avr 2016 - 23:42



Un clin d'oeil, un petit cillement de paupières, un battement de cils bleus, et la tégénaire se retrouva collée contre le chef des raccommodeurs. Elle retint sa respiration, se figea quelques instant, ne faisant qu'observer la poitrine du joker, à moins d'un centimètre de ses grands yeux bleus. D'ici, elle pouvait voir un haut de chemise, un morceau de cou, des clavicules. Elle n'avait eu le temps que de poser ses paumes sur son torse, les doigts légèrement repliés. Ses araignées s'étaient cachées au plus profond de sa tignasse colorée, autant prises par surprise que leur garçonne. Elle se décrispa après plusieurs secondes, avalant sa salive et remontant les yeux vers ceux de Pit.

"T-tu...tu sais que ce n'est pas du vrai ?"

Elle l'observa quelques secondes, puis posa sa joue contre la poitrine du joker en fixant toujours les lucioles, à côté. Elle afficha un sourire, elle se sentait un peu apaisée. Elle avait l'impression de retrouver quelque chose qu'elle avait perdu il y a bien longtemps.

"Il n'a que l'odeur, le goût est infect"

La tégénaire prit une grande inspiration puis poussa un long soupir. Il faisait presque entièrement nuit, et elle commençait à se dire que les autres allaient se poser des questions si ils se rendaient compte qu'ils avaient un disparu.

"Tu crois pas qu'on devrait rentrer ? Peter risque de s'inquiéter de ton absence, non ? Et puis...il commence à faire très sombre et...sans vouloir te remettre en question...je...j'ai encore un peu froid..."

Elle s'éloigna un peu de Pit pour l'observer avec un air presque implorant.

"S'il te plais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Mar 5 Avr 2016 - 10:26

Un gloussement retentit en réponse à la première question, évidemment qu’il le savait que ce n’était pas du vrai. Heureusement, sinon il serait bien peu évolué au final.
Pit était parfois capable de prendre les choses au premier degré, ça donnait des situations intéressantes en plus.

Puis il sentit la Tégénaire se poser contre lui, apparemment ça la calmait un peu. Apparemment. Parce que les apparences avaient souvent de quoi tromper et faire avaler d’autres vérités.
Lui-même souriait bien trop, tant que ce n’en avait plus rien de sincère.

- T’inquiète pas, je sais qu’on peut pas vraiment manger du parfum.

Un rire, ce devait en effet être dégueulasse, pourquoi pas en faire avaler à une personne qui empièterait sur ses plates-bandes ? Juste pour tester ce que ça ferait vraiment.

Puis le Joker observa à nouveau les lucioles, est-ce qu’un manteau de lucioles ce serait possible ? Il faudrait y réfléchir, peut-être en parler aux Artisans, créer une sorte de grilles légère comme le tissu et y enfermer les insectes. Ce serait éphémère, mais unique.

Alors qu’il pensait à une possible nouvelle création, l’esprit se redirigea sur Weaver qui reparlait.
Pit haussa les sourcils, c’était possible, très possible qu’on puisse le chercher un peu partout. Ou bien il avait déjà tout arrangé ? Il ne s’en souvenait déjà plus. Ça servait beaucoup de ne plus se souvenir de ce genre de chose. Le Joker s’exaspéra tout seul, mais n’en montra rien.

- Ouais, on peut bouger, je t’ai montré et expliqué ce que je voulais.

Grand sourire, normalement tout allait bien être en place pour la suite du Jeu, la prochaine partie serait très intéressante.

Du moins, il espérait que les bases qu’il préparait tiendraient.

Il se sépara d’elle pour avancer en direction d’où ils étaient venus, mais il le fit en prenant Weaver sous le bras. Encadrant les épaules de la Raccommodeuse.
Une attitude qui se voulait sympathique.

Ce ne fut que quelques mètres plus loin qu’il reprit la parole, pour voir quelque chose, pour compléter ses « données » sur la Tégénaire.

- Dis, tu me laisserais goûter ta gorge ? Je te rassure, pas comme un vampire. Je suis pas un cadavre ambulant quand même.

La question avait été posée avec une légèreté enfantine, comme si ce n’était qu’une idée de jeu. C’était toujours le cas. Avec un brin de plaisanterie. Rien ne laissait imaginer une demande rhétorique.
C’était une autre manière de s’approprier les Poupées, non ? Ce n’était pas lui l’objet, ce n’était plus lui.
Il y avait toujours ce besoin, au fond, de s’en assurer. L’esprit refusait catégoriquement de retrouver le schéma du passé.

C’était hors de question.
Par contre, il fallait éviter de mettre ses propres Raccommodeurs dans l’Enfer des grandissements.
Du coup, il se dit qu’il foirait peut-être un peu avec Weaver. Il allait devoir faire gaffe, pas qu’elle soit comme la Poupée Déguisée qui réagissait au quart de tour, et qui jouait au funambule sur la ligne des bannissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Dim 10 Avr 2016 - 0:44


La raccommodeuse aurait pu fermer les yeux et se laisser guider par le bras autour de ses épaules, faire parfaitement confiance à son chef, comme elle le faisait généralement. Mais elle préféra lever les yeux vers les étoiles qui clignotaient et faisaient leurs petits sons de grelots tout là-haut, agrippées à la voûte céleste comme des araignées à leur toile.
Au bout de quelques pas, la voix de Pit s'éleva à nouveau dans l'air.
Elle se rigidifia un peu. Lui goûter quoi ? Elle leva les yeux vers son supérieur, pas tout à fait sûre d'avoir compris. Ce n'était pas possible, elle était en plein délire. Oui, elle devait avoir mangé quelque chose, ou alors s'être fait piquer par une de ses araignées. Ou alors...non, non elle avait juste mal entendu...
Tout compte fait, il lui avait vraiment proposé ça, elle en était sûre. Elle fut tentée un instant de s'éloigner, mais le bras autour de ses épaules lui en aurait empêché sans se débattre, et se débattre d'une étreinte de Pit, ça risquerait de lui briser le cœur...elle ne se le permettrais jamais, pas elle, pas Weaver.

La Tégénaire avala donc sa salive. Elle ne pouvait pas dire oui...elle pouvait ? Elle ne savait pas. Elle était déjà rouge pivoine, et elle se crispa encore un peu. Dieu, qu'il l'intimidait à ainsi faire des propositions si déroutantes. Elle aurait presque préféré qu'il le fasse sans lui demander son avis, qu'elle n'ai pas à faire un choix du genre. Que faisait-elle ? Choisissait-elle de répondre non et de risquer de voir Pit s'éloigner à tout jamais ? Elle ne s'en remettrais pas...mais si elle acceptait ? Qu'est-ce qu'il allait lui demander ensuite ? Ou alors il risquait de se lasser d'elle...elle se dit qu'elle pouvait aussi ne pas répondre...mais se serait peut être pire ? Pourquoi c'était si difficile de devoir faire des choix ?
Elle balbutia quelques mots en hésitant, le regard fuyant d'un endroit à un autre.

- J-je sais pas...je...oui peut être...non ? Pourquoi ? T-tu...c'est pas...fin, je veux dire...

Elle se tut, préférant se taire plutôt que de ses perdre dans ses mots, et baissa les yeux. Et puis...pourquoi pas ? Au pire, c'était innocent, non ? C'était juste comme ça, pour s'amuser un peu, non ? Et puis de toute manière, Pit était quelqu'un de bien, il ne lui ferrait pas de mal, il ne ferrait rien qui risquerait de lui porter atteinte...

- Peut être oui ?

Elle restait hésitante, n'osant pas vraiment dire tout à fait oui, mais n'ayant pas l'air de dire non. Elle ne voulait pas assumer un tel choix, en fait, ça lui demandais d'être trop responsable de quelque chose et de devoir se découvrir, sortir en plein jour. Elle n'aimait pas être actrice. La tégénaire restait une araignée timide et inoffensive, qui fuyait quand on essayait de l'approcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Lun 11 Avr 2016 - 19:14

Une fois encore, Weaver répondait comme le Joker s’y attendait. Non pas la réponse dite, mais celle montrée. Les gestes, l’attitude. La Tégénaire était définitivement timide, ce qui avait de quoi être plus compliqué à manipuler. Il ne fallait pas non plus qu’elle soit mal à l’aise, comme il se l’était dit plus tôt.

Comment faire pour la calmer ?
En tout cas pas lui embrasser la gorge, selon le Chef des Raccommodeurs. Ça ne donnait pas une réponse comme celles de la Mésange. La Raccommodeuse aux jolis cheveux n’avait pas ces différents états hilarants à réveiller, et puis même si c’était le cas, il ne voudrait pas y jouer. Parce qu’elle était sous ses ordres, il fallait que ses chers Raccommodeurs l’apprécient. Sinon ce serait plus compliqué.

Il laissa un soupir léger s’envoler.

C’était une tégénaire, ce n’était pas pour rien son surnom, à Weaver.

Finalement, un rire vint habiter les airs.
Pit recommença sa marche, entrainant la Raccommodeuse avec lui évidemment.

- Oublie ça, oublie ça, je veux pas que tu me fasse un arrêt cardiaque.

Grand sourire, comme si ne rien n’était.
La Poupée de Fils était vraiment de fils. Ça se laisse manier, mais ça ne se manie pas tout seul.
Il se souvint qu’il n’avait pas offert de fleur à la Tégénaire d’ailleurs, ce n’était pas trop grave, mais tout de même.

Le Joker arrêta sa marche, le regard complètement aspiré par le sous bois, un peu noir, à part quelques lucioles.
Un temps, puis il reprit son attention afin de la concentrer sur son interlocutrice. Mais les iris se tournaient déjà doucement vers cette direction sombre. Une fois encore, il enchaîna l’esprit.

Un sourire à Weaver.

- Finalement…

Laissant le début de phrase en suspend, il embrassa la joue de la Tégénaire. Il avait changé d’avis. Pour garder sa concentration, pour ne pas l’étaler sur la direction du bois auquel il tournait le dos.

-… je suis désolé de pas avoir pris de fleur pour toi cette fois.

Un temps observant la demoiselle, puis il fronça les sourcils en tournant la tête. Il soupira et tira finalement la Raccommodeuse avec lui.

- Faut qu’on aille voir, j’ai l’impression que c’est quelque chose que je cherche depuis un bon moment.

Il baissait la tête lorsqu’il rencontrait des branchages barrant le chemin, il ne tenait plus les épaules de Weaver, mais sa main. C’était plus pratique, et bien sûr, le Joker emmenait tout le monde dans ses jeux.
Même la quête de cette Fée puant la folie des poètes.

Une faible lueur verte se montrait un peu plus loin, même si le Chef des Raccommodeurs était un peu aveuglé par ce qu’il voulait voir, ce n’était pas forcément cette fée après laquelle il courait. Alors qu’elle venait d’elle-même murmurer que le monde devait être manié dans le sommeil du Joker. Ce dernier n’en savait absolument rien. Rien du tout.
Il gloussa, amusé, mais aussi, inquiet de devoir se confronter à un échec. Une pièce qui glissait hors du Jeu comme bon lui semblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Dim 24 Avr 2016 - 21:11


- Oublie ça, oublie ça, je veux pas que tu me fasse un arrêt cardiaque.

Weaver se remit alors à marcher, docile, toujours le regard fuyant sur les brins d'herbes un peu desséchés. Oui, son cœur se serrait peut être arrêté...elle aurait en tout cas été prise de tétanie et se serrait certainement pas mal cabré. Ce n'était pas une substance aisée à manipuler, Weaver. Elle tendaient à beaucoup rentrer dans le jeu des autres, à s'y perdre, mais pouvait en sortir extrêmement vite, et puis surtout elle était atrocement effarouchée. Mais, paradoxalement, elle était un peu déçue, elle n'aurait pas dit non à un deuxième élan d'affection, surtout que ceux tournés vers sa personne n'étaient pas les plus communs.
Et puis, sans vraiment prévenir, sans qu'elle ne s'y attende réellement, elle qui avait finit par se contenter d'une étreinte, Pit revint sur sa décision.

- Finalement…

Elle prit une courte inspiration, ferma les yeux, tourna un peu la tête, avec un infime mouvement de recul entre le surpris et la retenue, mais accepta sans hésiter le baiser. Pour elle, c'était innocent, un petit peu d'un petit peu plus que de l'amitié, pas grand chose, sinon elle serait déjà grande. On peut être captivé par une personne sans l'aimer de l'Amour avec son grand A. De toute façon, avec les filles comme Weaver, tout est compliqué, ni blanc ni noir.
Le baiser se termina aussi vite qu'il était venu, mais la magie de l'instant resta encore un peu, comme un moreau de chocolat qu'on laisse fondre sur la langue, qu'on savoure un peu trop et qui l'englue un peu.

-… je suis désolé de pas avoir pris de fleur pour toi cette fois.

Weaver détourna la tête avec un léger sourire en caressa sa joue avec le bout de ses doigts, commençant à se dire qu'elle ne se la laverait plus jamais. Elle laissa échapper un léger rire en observant les lucioles dans le dos de son supérieur.

- C'est pas grave...tu m'en prendra deux fois plus pour la prochaine ?

Il se retourna et Weaver l'observa, légèrement intriguée par son nouvel air sérieux. Qu'avait-il, ce soir ? Il souriait moins, était-il perturbé ? La tégénaire ne put que le suivre, sa main fermement entravée par celle du joker.

- Faut qu’on aille voir, j’ai l’impression que c’est quelque chose que je cherche depuis un bon moment.

La raccommodeuse faillit se prendre plusieurs branches dans la tête, se fit légèrement griffer les joues et les cuisses par quelques feuilles un peu pointues, fila ses bas rayés et se retrouva avec une légère estafilade sur la pommette et des branchettes dans les cheveux. Elle s'en fichait, elle s'amusait comme un enfant qui grimpe dans un arbre. La lueur verte au loin la fit sourire. Pit cherchait-il un anneau capable de lui fournir des pouvoirs surpuissants ? Un peu plus en confiance, elle se permit, en gloussant, de lui faire une légère pique, se rappelant une lointaine époque.

- Hey...Hal Jordan, tu sais que si tu veux devenir un Green Lantern, il va te falloir une combinaison moulante en latex verte ?

Elle enjamba un arbre tombé au sol pour arriver juste devant une petit lueur verte. Elle lança un regard à Pit, il avait presque l'air inquiet. La tégénaire redevint sérieuse. Son regard jonglait entre son supérieur et la tâche lumineuse. Il ne s'agissait que d'une espèce de scarabée verdâtre lumineux. Elle-même était plutôt déçue. Ces choses-là étaient plutôt fréquentes sur l'île. Prenez n'importe quel animal, donnez-lui une couleur anormale et faite-le briller, rien de plus. Elle resserra la main de Pit et posa, après une courte hésitation, sa tête sur son épaule et essaya de le réconforter un peu.

- Ce...ce n'est pas ce que tu cherchais, n'est-ce pas ? C'est...c'est joli, quand même...non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Sam 30 Avr 2016 - 9:58

Sur le chemin, Weaver avait parlé de trucs qui évoquaient des images au Joker. Quelque chose avec des supers héros. Ça avait gardé plus d’impact que sa véritable vie, simplement parce que ces BDs, c’étaient l’une de ses rares occupations loin du reste. Chez une sorte « d’ami-client ». Mais ça, aucun souvenir.

Pit se contenta de répondre en ricanant, il n’était pas sûr que ça irait, que ce serait pareil qu’un héro. Une combinaison moulante, il ne faisait même pas de collants pour Peter Pan, alors une combinaison…
Weaver avait de nouveau envie de rire apparemment.

Bref, le Chef était encore concentré. Intéressé par cette lueur qui pouvait être la Fée Verte.

La réponse fut négative.

Ses sourcils marquèrent un léger mécontentement.
Une déception bien pliée dans l’estomac qui en fit une boule lourde. Pit n’aimait pas lorsque ça n’allait pas comme il le souhaitait. ET la Fée Verte n’allait jamais dans son sens apparemment.

Son regard partait dans le vide, délaissant l’attention de l’insecte brillant.

Ce fut la main qui resserra sa prise qui accrocha le Joker à maintenant, celle de Weaver. Le Bouffon du Tyran en fut surpris, c’était la Tégénaire qui agissait ?

Puis, il suivit du regard la Raccommodeuse qui posait la tête sur l’épaule de son supérieur. Encore plus surpris, voilà ce qui passa dans la tête de l’adolescent. Surpris.

Elle prononça d’ailleurs d’autres mots, parlant de l’insecte. Mais le Joker restait déçu, ça oui. Le sourire maigre, moins généreux à cet instant précis.

- Ou… ouais…

Moyennement convaincu, plutôt en train d’observer la demoiselle aux cheveux bleus que l’usurpateur de la Fée Verte.

Les iris trop vertes descendirent jusqu’aux collants de la Tégénaire, pour constater qu’ils avaient souffert du parcours, que ce n’était pas acceptable pour une Raccommodeuse. D’être ainsi débraillée, du moins… si ce n’était pas le but du vêtement de base.

- Je suis désolé, je t’ai fait sacrifier des collants pour rien…

À défaut de ne pas pas pourvoir jouer avec les réactions de Weaver, parce qu’elle semblait un peu trop fragile à ça et aussi, Pit n’était pas non plus d’humeur à jouer après sa déception. Le Joker, resta planté sans rien faire. Un instant ou deux, l’esprit un peu perdu. Il n’aimait pas que les choses n’aillent pas comme il le souhaitait. Il n’aimait pas.

Ils devraient retourner au Grand Arbre, le Chef des Raccommodeurs estima que la Tégénaire était suffisamment accrochée à lui pour ne pas facilement le remplacer lorsqu’il serait banni. Du moins, il le pensait pour le moment, il lui faudrait peut-être resserrer un peu plus son emprise afin d’en être sûr. Mais ce ne serait que plus tard. Le Joker passa sa main libre dans les cheveux bleus, avant de faire un léger mouvement de recul. Pour inciter à s’en aller sans doute.

- Ça sert à rien de rester là. Comme d’hab’ c’est pas ce que je cherchais mais bon… tant pis, toi t’es là.

Sourire mielleux, autant profiter des moindres occasions pour flatter, pour la rendre importante. Non ?

L’esprit ricanait, mais se lamentait aussi de ne pas avoir trouvée cette satanée fée verte qui savait beaucoup de choses.
Elle était peut-être déjà morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Mar 3 Mai 2016 - 22:28


Weaver se sépara de son chef et s'éloigna du coléoptère lumineux après lui avoir lancé un dernier regard. Elle remit l'écart d'un bon mètre entre elle et le joker, son regard à nouveau fuyant, détournant le visage en faisant mine d'observer la flore à côté. Elle se remit à se toucher les cheveux, un peu intimidée par toute la déception qu'elle avait sentit, sentiment relativement rare chez le couturier, ou en tout cas caché bien plus profondément. Elle hésitait à lui demander, à s'en mêler. Elle avait des tocs, elle n'était pas idiote, elle savait que s'intéresser de trop près aux affaires de autres sans qu'on y soit invité, surtout avec les chefs, amenaient rarement de bonnes choses. Et de toute manière...elle était trop timide pour aborder un sujet grave et potentiellement fâcheux, elle ne voulait pas se retrouver en confrontation avec Pit.

C'est les pas d'une de ses perles le long de ses doigts qui la firent sortir de ses pensées juste à temps pour qu'elle évite un buisson épineux, qu'elle contourna de peu, histoire de ne pas endommager d'avantage ses collants. Il s'accrocha cependant à sa jupe et elle du faire un pas de côté pour s'en décrocher.

Son attention se reporta sur la plante et elle afficha un air sévère, réprobateur, plissant les yeux. Elle aurait presque pu sermonner le taillis, mais elle se retint en continuant à l'observer en coin, jusqu'à ce qu'elle se soit trop éloigner. Lorsqu'elle rattrapa les quelques pas de retard qu'elle avait avec le chef, elle s'éclaircit la gorge, cherchant à démarrer une conversation, qui serait toujours plus chaleureuse que le silence ambiant.

- Tu sais, pour mes collants, c'est pas trop grave...c'est pas non plus si moche que ça, je veux dire...enfin, je t'en veux pas, quoi...

Elle se remit à jouer avec ses mèches, se mordillant l'intérieur des joues en détournant à nouveau le regard, se sentant parfaitement ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Sam 14 Mai 2016 - 17:56

Ils partaient de là, loin de l’imposteur. Le Joker avait en lui une présence, celle de l’agacement. Ce n’était pas grave. Il avait l’habitude avec ça. La Fée Verte, jamais il ne la trouvait de toute manière. Il avançait un peu comme un zombie, mais Weaver le ramena. Il entendit la Raccommodeuse parler, dire que ce n’était pas grave pour les collants.Que ce n’était pas si moche, qu’elle ne lui en voulait pas.

Il y eut un temps de réflexion, il la vit détourner le regard et jouer avec les cheveux bleus. Le Chef des Raccommodeurs inscrivait un sourire, de nouveau. Mais il n’était pas tordu comme de coutume, ou malsain. Il y avait un brin de satisfaction, la Poupée de fils était si douce. Alors un sourire qui faisait écho à trait, la douceur, vint se peindre sur le faciès du Joker. Il la toisa, comme pour juger, pour voir si en effet ce n’était pas si moche. Ce n’était pas si moche, peut-être. Mais ce n’était pas non plus magnifique.

Pit attrapa Weaver par le bras, pour l’amener vers lui et la prendre par la taille avant de continuer de marcher doucement afin d’atteindre le chemin principal.

- T’es gentille, ma Choupette. Mais si tu veux quand même que je te fasse une robe ou quelque chose d’autre, tu peux me demander.

Une voix qui se voulait sur le ton de la douceur, de la gentillesse.

- On va retourner vers les Cabanes, je pense qu’on est tous les deux crevés.

Il rît un peu, faiblement, mais il rît quand même. Détendu. Même si, au fond, il digérait plutôt mal d’avoir encore perdu la Fée Verte. Il avait l’impression d’être fou, concernant cette petite créature.

Il faisait un peu chaud, mais ça allait encore, il devrait parvenir à dormir. Pit sembla réfléchir un instant, puis il prit finalement Weaver dans ses bras. C’était encore cette odeur de chocolat qui planait. Et Pit aimait le sucré.

Il gloussa avant de tout de même donner une raison à son geste, pour éviter de paniquer la pauvre Tégénaire bleue.

- Excuse-moi, ma Choupette, mais j’adore ce parfum. Même si me donne faim.


Il gloussa.
Sans doute, il aimait faire ça, être tactile, parce que ce n’était pas comme avant. Il ne s’en souvenait pas, d’avant. Il aimait avoir de l’attention, et surtout, que ce soit lui qui choisisse. Qui décide. Même si ça marchait dans les deux sens. On ne l’ignorait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Jeu 26 Mai 2016 - 22:30


Weaver sursauta légèrement lorsqu'elle sentit l'étreinte du Joker. La main sur sa taille la gênait un peu, elle la sentait presque comme une brûlure coupable. Parce que même si la tégénaire était intimidée par les élans de tendresse de son chef, elle tenait beaucoup à lui et trouvait ces moments trop rares pour être gâchés.

- T’es gentille, ma Choupette. Mais si tu veux quand même que je te fasse une robe ou quelque chose d’autre, tu peux me demander.

Elle secoua la tête. Elle n'avait jamais particulièrement aimé les robes, elle ne se trouvait pas belle dedans, ou alors uniquement dans celles trop courtes ou trop serrées. Elle ne doutait pas des talents du chef des raccomodeurs, il n'était certainement pas chef pour rien...mais non, elle refusa.

- Tu...tu sais...je n'aime pas porter des robes...je trouve ça trop gros, trop lourd...

Disait celle qui était presque toujours vêtue d'un énorme pull rembourré pas du tout adapté au climat de l'île...

- On va retourner vers les Cabanes, je pense qu’on est tous les deux crevés.

Elle hocha silencieusement la tête, marchant doucement à côté de Pit, l'herbe amortissant le bruit de ses bottes en daim. Elle regardait avec une attention relative des lapins phosphorescent à cornes de bélier se courir après au milieu de minuscules tigres bleus avec des ailes de papillon. C'était impressionnant ce que l'île pouvait donner comme créatures...Et elles étaient pour la plupart plutôt jolies, elle devait l'avouer.

Tout à coup, elle sentit l'étreinte se resserrer, puis, sans prévenir, elle se retrouva encore une fois pressée contre le Joker. Elle se crispa quelques secondes, frissonnant un peu en sentant le chef des raccommodeurs respirer son parfum à pleins poumons, puis elle se calma et reposa sa tête sur l'épaule de son supérieur.

- Excuse-moi, ma Choupette, mais j’adore ce parfum. Même s'il me donne faim.

Si lui aimait être tactile, Weaver, bien que toujours d'accords pour un câlin, allait finir par devenir parano si à chaque fois il la surprenait ainsi. Elle avala sa salive et fit un léger mouvement de recul. Pas qu'elle refusait le contact avec Pit, non non, plutôt qu'elle était un peu fatiguée et pressée de partir.

- Je...je pourrais...je pourrais en mettre plus souvent...je sais pas...s'il te plaît tant que ça...

Elle serait sûrement trop occupée par des milliers d'autres choses pour se souvenir de faire ça tous les matins, voire même tous les midis tant ce parfum tendait à s'en aller vite...à moins que se ne soit la faute de Pit qui en respirait toute l'odeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 719
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Dim 5 Juin 2016 - 19:04

Le Joker ne chercha pas à retenir plus Weaver, il ne prit pas vraiment la peine de l’écouter non plus. Il observait déjà la direction du Grand Arbre. Il avait encore un peu d’agacement, celui de ne pas avoir eu ce qu’il voulait. Et ce qu’il avait voulu, c’était la Fée Verte, mais la lueur n’était pas la sienne. Il avait beau se dire que ce n’était rien du tout, qu’il s’en fichait, mais en fait… ça l’agaçait.

Au moins, il avait pu gagner peut-être l’esprit de Weaver. Enfin, du moins, lui faire comprendre qu’il ne faudrait pas être facile avec le prochain chef, s’il venait à être éliminé du Grand Arbre. Banni. Doucement, il cherchait à mettre de son côté, les Raccommodeurs. Qu’aucun ne puisse être un cadeau pour le prochain. Hors de question.

Il bailla, mettant rapidement une main devant la bouche. Histoire de cacher l’intérieur. Parce que ça ne se faisait pas. Ça n’avait rien de ragoutant. Puis il lâcha un soupir avant de prendre l’avant de la marche. Mains dans les poches, en direction de la « maison ».

- Allez, j’ai compris, on est tous crevés. On rentre.

Quelques pas, quelques racines par-ci par-là. Le Joker avait décidé que son nouveau centre d’intérêt serait son hamac.

Au moment de laisser Weaver, il lui adressa un nouveau large sourire.

- Merci pour m’avoir écouté.

Concernant l’après.

La Poupée de Fils était redevenue une Poupée, il l’avait sorti du lot le temps d’expliquer, de comprendre comment elle marchait, et maintenant que c’était fait… Il saurait comment procéder. Il avait pu tester. Elle était gentille. Un brin trop voleuse peut-être. Ça restait à démontrer. Mais il savait comment elle s’actionnait. Il faudrait sans doute un peu d’effort pour qu’elle ne soit pas trop compatissante pour le remplaçant. Pour l’imposteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   Lun 13 Juin 2016 - 21:00

The End


Un peu comme les enfants fougueux face au danger,
Elle tangue entre peur et attrait l'araignée,
Qu'elle ne se laisse pas prendre dans les fils invisibles,
D'un prédateur plus noir qui sait rendre docile.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade au clair des cartes   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [La balade des Nains] Nain Dain Pied D'acier - Bifur - Dwalin
» Liste des Cartes Interdites maj by nono (01/09/09)
» En balade a GT1... Petites questions!
» Les cartes du Stirland !!
» Les cartes de Cities XL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-