Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lovely
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 42
✘ SURNOM : Le Minus
✘ AGE DU PERSO : 4 ans et demi

✘ DISPO POUR RP ? : Oui ♥
✘ LIENS : Fiche de liens: http://neverneverland.forumactif.org/t1056-fiche-de-lien-de-lovely#14564

Fiche de présentation: http://neverneverland.forumactif.org/t982-lovely-fini

MessageSujet: Mèche de cheveux et enfantillages ? PV Riddle   Ven 2 Oct 2015 - 20:08


« Jay...Sœur-Jay...Smelly grand-frère...Lovely perdu...Forêt toute rouge...La forêt elle marche...Elle veut écraser Lovely...Grand-frère ! »


L'enfant avait crié ces deux derniers mots. Le visage barbouillé de larmes, le front en sueur, le cœur battant fort, Lovely reprenait peu à peu pieds. Au  grand soulagement de ses camarades artisans qui voulaient dormir. Même si la plupart, habitués aux terreurs nocturnes de l'enfant de quatre ans et demi, ne se réveillaient même plus.

Lovely se leva encore tremblant. Il savait bien que le chant de Peter Pan n'avait pas encore sonné et que donc il devait rester dans la cabane. Il monta donc sur une pile de peaux de bêtes pour atteindre la première fenêtre. Un trou avec un rideau qu'il souleva. Dehors tout était encore sombre même si un vent chaud annonçait une belle journée. L'enfant approcha un peu plus de la fenêtre. Et il les vit ! Les étoiles...Lovely sourit,  Sœur-Jay lui avait dit que les étoiles étaient magiques, et qu'elles pouvaient transmettre des messages à ceux qu'on aime juste en le pensant très très fort. Le petit Bonhomme murmura :
« Alors Grand-frère Smelly...Tu es dans les étoiles ou quelque part ici ? Ici c'est grand...Lovely se sent seul tu sais...Sœur-Jay c'est pas simple de la faire rire sans toi...Car Lovely est tout petit encore...Alors s'il te plaît...Grand-frère...Reviens vite ! »

Le petit garçon qui ne savait pas encore employer le « je » sanglota en silence, goutte de mer sur visage enfantin :
« Grand-frère Smelly manque à Lovely... » L'enfant ramena la veste étoile de son grand-frère, devenue son doudou, en couverture sur lui et finit par se calmer s'endormant en suçant son pouce.

Peter se mit à chanter, Lovely se leva d'un bond.


« Bah dis donc t'es en forme pour quelqu'un qui cauchemarde ! »
dit un artisan de 10 ou 11 ans en baillant. Celui-là avait le sommeil léger et avec les cauchemars de Lovely... Mais bon il le trouvait trop adorable pour rouspéter.

Le petit enfant lança un sourire innocent et sincère à son jeune collègue :
«  Oui ! Lovely est en forme ! » La vraie raison était qu'il n'aimait pas traîner au lit, il aimait bien Rose, sa maman mais...quand elle le câlinait ça lui pinçait là dans le cœur, bien sûr il ne lui disait pas, cela aurait été méchant, et Lovely ne veut pas être méchant avec gentille maman Rose...Mais et Jay dans tout ça ? Même si Jay soutenait Rose, le tout petit ne pouvait s'empêcher d'avoir comme une boule de larmes dans la gorge à chaque câlin de celle-ci. Il avait peu appris à partager, son très jeune âge n'y aidant pas...Sa prime enfance ne lui permettait pas de tout assimiler comme « un grand » de deux ou trois ans de plus...Alors il était un peu paumé là dedans Lovely...Mais il faisait avec et se rendait utile tout sourire. Car la boule dans la gorge devait rester secrète...

Lovely décida de s'habiller seul, Rose lui proposa de l'aide mais il dit :
«  Non ! Lovely veut faire seul ! » Ainsi il mit un tee-shirt – à l'envers- l'enleva – le remit à l'endroit. La culotte à présent, il se trala plusieurs fois mais finit pas réussir à la mettre. D'un air déterminé il regarda sa salopette et ses chaussettes. Il se trompa de sens pour la salopette et dut s'y reprendre à trois fois pour l'enfiler et mit bien dix minutes à fermer les boutons. Puis les chaussettes...Là c'était une autre paire de tissu...Il leva la jambe et … roula jusqu'à l'autre bout de la pièce. Aie...Lovely se mit à sangloter, Rose s'approcha de lui d'un air inquiet mais il dit entre ses larmes : «  Non Lovely grand, Lovely 4 ans et demi, Lovely pas bébé, Lovely essayer à nouveau ! » Il se releva et Rose lui conseilla de s’asseoir pour mettre ses chaussettes, il tenta une dizaine de fois et réussit. Tout fier il retrouva le sourire enfila ses chaussures sans mettre les lacets, il ne savait ni ne voulait les mettre, c'était inutile selon lui. Et s'écria : «  TADAM ! » mais Rose sa maman et les autres enfants de la cabane étaient déjà en train de manger. Lovely les rejoignit avant de trébucher et de sangloter comprenant enfin l'utilité des lacets...Mais une assiette de mûres et un bol de lait que lui tendit Rose lui firent retrouver un beau sourire d'enfance. « Lovely aime les mûres ! Merci Rose ! » sourit le tout petit de quatre ans et demi.

En sortant des cabanes, Lovely glissa dans un murmure à son ami au sommeil léger :
« Lovely plus tard, eh Bah...Il se mariera à Harmony ! Car notre chef elle est très très très douée ! »

Soupir mi-amusé mi-inquiet du camarade qui souffla :
«  Mais Lovely il faut grandir pour se marier...Tu veux vraiment devenir un adulte ? »

« OH NON ! DEVENIR ADULTE C'EST NASE ! LOVELY POURRAIT PLUS ÊTRE AVEC SES AMIS ICI!  VEUT PAS GRANDIR LOVELY ! LOVELY VEUT JUSTE ÉPOUSER SA CHEF POUR LUI OFFRIR AUSSI DES MURES SUCRÉES ET LUI SOURIRE ENCORE PLUS ET LA RENDRE FIÈRE ET NE JAMAIS QU'ELLE PARTE ! »
s'insurgea franchement outré l'enfant qui avait la phobie de l'abandon donc était terrifié à l'idée qu'on l'aime bien puis qu'on le laisse.

Raclement de gorge d'un autre garçon perdu...La chef en question avait-elle entendu ? Dans le doute Lovely rouge pivoine se cacha derrière son ami qui lui ébouriffa, les cheveux pour le rassurer. Le travail fut ensuite distribué.


Lovely porta dans le seau de lourds outils, ce matin là. Mais ce qui le rendit le plus fier fut, qu'avec l'aide de son ami au sommeil léger artisan, il réussit à réparer une porte, bon il la peignit surtout maladroitement avec de la poudre de couleur jaune des fleurs, mais là n'était pas sa fierté...C'était autre chose : Il avait réussi à planter quatre clous qui fixaient la pancarte sur la porte sans l'aide de personne et sans s'écrabouiller ses petits doigts.


Lovely était si fier qu'il aida son camarade jusqu’après le midi. Le ventre de Lovely gargouilla.

« Lovely faim... »


« Je suis désolé  Lovely, ça va aller ? J'ai un appétit de moineau...Mais j'aurai dû te prévenir...Tu te sens d'attendre jusqu'au soir? »
se soucia le plus âgé même si il savait bien que le petit n'aurait pas le choix.

« Oui ! Et puis ! Lovely a bricolé seul ce matin ! »
s'exclama le petit bout. Son ami artisan acquiesça heureux que Lovely ne lui en tienne pas rigueur.

L'après midi Lovelu voulut partir à l'aventure avec les autres ! Et c'est là que le drame commença...


« Non ! Lovely ! Toi tu restes ici ! T'es qu'un bébé ! »
s'écria un garçon perdu.

« Mais Lovely a vu des petits venir ! Et puis Lovely est sûr que Poo trois ans, a ou aurait eu le droit de venir ! »
brailla l'enfant de quatre ans et demi.

Un grand sourire apparut sur le visage de l'enfant plus grand qui murmura :
«  C'est car tu es le seul que tout le monde déteste ! T'es qu'une peste le Minus ! Même Jay elle fait semblant ! »

Et le groupe partit bavardant joyeusement laissant un petit garçon de 4 ans et demi sanglotant en plan. Jay...Son ami artisan...Rose maman...les autres...Ils l'aimaient pas en fait ? Un gros sanglot bruyant prit Lovely et son ami artisan s'approcha compatissant :
« Je suis désolé Lovely mais il vaut mieux que tu restes ici... » Cela provoqua une nouvelle salve de larmes au petit, le plus grand, artisan aussi, lui tapota la tête : « Tu n'es encore qu’un petit bébé ...Il vaut mieux rester... » Alors même son ami au sommeil léger étaient avec eux ? Lovely était vraiment...seul ? Lovely s'assit à terre et à force de pleurer il s'endormit épuisé blottit sous un arbuste.

Puis le soir arriva, les autres revinrent mais Lovely n’avait pas envie de manger avec eux même si son ventre protestait vivement de ce peu de nutrition manqué...

C'est alors que trois grands revinrent accompagnant le vilain de tout à l'heure qui affichait fièrement  ce qu'il appelait «  une cicatrice de guerre ». Il remarqua Lovely boudant sous l'arbuste.


« Bah alors Le Minus on mange pas ? » Lui lança t-il.

« Ferme là ! » cria presque Lovely sans le regarder mais avec un ton féroce.

« OHHHHH, il grogne ! Vilain petit bébé ! »
rit le vilain.

« Oh le bébé ! Le bébé ! »
chantaient en chœur les autres  garçons perdus du groupe.

«  Smelly grand-frère vous aurait foutu une beigne pour défendre Lovely ! » cracha Lovely.

Le vilain sourit :
«  Sauf que ton frère est mort et ne reviendra pas,bébé ! »

La mort...Était une notion abstraite pour Lovely mais il il avait bien compris  « Et ne reviendra pas. » alors le petit n'y tint plus, en plus ils lui avaient pris son doudou dans un : « C'était à ton frangin ? Donne le nous il n'en aura plus besoin ! »

Sans plus attendre, Lovely sauta sur le kidnappeur de veste étoilée et lui mordit la jambe. D'un violent coup il fut projeté au sol. Sans le doudou...cependant.

Le garçon mordu s'exclama :
« Je vais le dire à Peter ! »

Lovely quatre ans et demi ne démordit pas, malgré son jeune âge il avait un sale caractère :
«  Lovely aussi ! »

Mais il savait bien que seul face au groupe il perdrait. Retenant ses larmes au mieux il cria :
«  RENDEZ DOUDOU A LOVELY ! »

Les yeux des autres garçons s'animèrent de cruauté :
«  Seulement si demain au chant de Peter, tu nous ramènes une mèche de cheveux de Riddle ! »

Lovely frissonna, les petits ont peur de Riddle avec ses yeux rouges et ses tatouages on dit que c'est un démon...
« Alors tu te dégonfles ? Bébé ? » dit le plus grand  en balançant au dessus du nez du tout petit la veste étoilée. «  LOVELY IRA ! » s'exclama t-il. Hors de question de leur laisser doudou !

On allait bientôt manger ...Ce qui donnait plus de (mal)chance à Lovely de retrouver Riddle. Il reviendrait sûrement de chasse. Et son doudou...Est-ce qu'il allait le détester lui aussi ? Après tout il l'avait laissé avec le vilain...Perdu dans ses réflexions le tout petit enfant ne vit pas le plus grand arriver et se cogna contre sa jambe.


« PARDON ! POURQUOI TOUT LE MONDE Y DÉTESTE LOVELY ? » éclata t-il en sanglots.

Comment allait vivre cela le plus grand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Mèche de cheveux et enfantillages ? PV Riddle   Lun 19 Oct 2015 - 13:14

La chasse de la journée avait un peu fatigué mes nerfs. J'avais un piteux aspect et je tombais presque de sommeil et la chaleur étouffante de ces derniers jours n'aidait en rien. Au lieux de passer encore une journée à chasser les petites bêtes, comme j'en avais le dessein, je me décidais à retourner à la cabane et de manger ce que les mères avaient préparées. Mon ventre grognait déjà rien qu'en sentant les effluves du repas duquel je m'approchais lentement mais sûrement.
J’espérais que ce dernier soit composé de pâtes de lapins et de cervelle. Je me rappelais alors les rôties au fromage que me cuisinait ma mère. En manger plus d'une assiette pouvait ne pas être très raisonnable mais je n'avais jamais respecté cette norme que je trouvais obsolète. Et, en réalité, d'un à deux, il n'y a, pour différence, qu'une unité. Il en était de même pour les unités suivantes. Puis, comme ma mère me le disait tout le temps «L'on ne compte pas lorsqu'on mange!».

Avant d'arriver au lieu du repas, je remarquais que j'étais aussi éveillé qu'un homme peut désirer de l'être. La fatigue, qui m'avait prise plus tôt, était entièrement dissipé. Malgré cela mes yeux n'était pas plus ouverts et attentifs qu'avant et les filaments de sueur qui se dessinaient sur mon visage et me faisait fermer les yeux condamnaient entièrement ma vue et ce ne fût pas avec grand étonnement que je me heurtais à quelque chose. Quelque chose de petit, et doux que je n'arrivait pas à identifier. Quelque chose qui avait sûrement trébuché sur les grandes péniches qui me servent de pied et par je ne sais quel sort avait tapé rudement sa tête sur mes genoux encore égratignés de la veille. Quand j'eusse baissé le regard, je ne vis que pour toute forme d'indication, une touffe blonde de cheveux et un visage rose qui me regardait. Je n'aurais sût dire si son expression était désolé ou en colère mais lorsque j'entendis ce petit être blond se secouer de sanglots avant d'éclater en un éclair de voix:

 "PARDON ! POURQUOI TOUT LE MONDE Y DÉTESTE LOVELY?"

Pris totalement au dépourvu et ne sachant pas quoi faire, je m'abaissais à sa hauteur, autant que je le pouvais car même à genoux je dépassais de trois têtes, sa mine défiguré par les pleurs. Je sortis de la seule poche (qui n'était pas encore trouée) de mon pantalon et tendis un morceaux de tissu de ce qu'il restait de mon ancienne chemise. Normalement, ce tissu qu'on ne pouvait appeler mouchoir car il n'en avait pas l'apparence, ressemblait plus à ce genre de chiffon que l'on trouve au fond d'un tiroir lorsqu’on cherche une toute autre chose, cela me servait à nettoyer mes mains après les petits meurtres coutumiers. Les nombreuses tâches de sang qui le recouvrait était un témoignage de son usure et une marque qu'il fallait penser à en changer.

"Ne pleure pas... D'accord, tu n'as pas besoin de t'e'cuser, j'ai l'habitude de foncer dans les gens. C'est pas grave, vraiment."

A ce moment, je me rappelais de ce qu'il venait de dire, ou plutôt de crier de sa toute petite voix aiguë. Comment était-ce possible qu'on déteste un petit gars tel que lui. Il était vrai que je ne le connaissais que de nom donc je ne savais pas réellement s'il avait fait quelque chose de reprochable mais même si les apparences peuvent être trompeuses, je ne voyait pas comment un marmot comme lui aurait pût être détestable. Cela me fit légèrement froncer les sourcils, me semblait bien idiot de penser à ça mais mon jugement n'était pas très objectif car ayant l'habitude d'être seul et isolé, je m'étais comme moyen de défense, involontairement, développé une armure contre les remarques désobligeantes que les autres tenaient sur moi et surtout sur mon apparence.

"Pourquoi dis tu que tout le monde te déteste? Et puis ce n'est pas vrai, moi, je ne te déteste pas même si tu viens de me foncer dedans et que j'ai mal aux genoux. T'as vraiment la tête dure!"

Je lui ébouriffais les cheveux doucement pour ne pas le brusquer et à m'imaginer son visage apeuré je ne pût m'empêcher de rire comme à mon habitude, sans raison particulière juste pour exorciser ce moment qui devenait gênant. Dans ce genre de circonstances où je ne savais pas comment réagir, il était très fréquent que je réagisse de manière très, voire trop, singulière. Cela en déplaisait à certains et d'autres restaient muets face à mon hilarité coutumière. Lovely lui réagit comme seul lui pouvait le faire, comme un petit garçon.

spoiler:
 


Dernière édition par Riddle le Sam 14 Nov 2015 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lovely
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 42
✘ SURNOM : Le Minus
✘ AGE DU PERSO : 4 ans et demi

✘ DISPO POUR RP ? : Oui ♥
✘ LIENS : Fiche de liens: http://neverneverland.forumactif.org/t1056-fiche-de-lien-de-lovely#14564

Fiche de présentation: http://neverneverland.forumactif.org/t982-lovely-fini

MessageSujet: Re: Mèche de cheveux et enfantillages ? PV Riddle   Sam 31 Oct 2015 - 2:11




« Ne pleure pas... D'accord, tu n'as pas besoin de t'e'cuser, j'ai l'habitude de foncer dans les gens. C'est pas grave, vraiment. Pourquoi dis tu que tout le monde te déteste? Et puis ce n'est pas vrai, moi, je ne te déteste pas même si tu viens de me foncer dedans et que j'ai mal aux genoux. T'as vraiment la tête dure! »


Lovely sursauta, essuya fort ses petits yeux marrons de ses petits poings et regarda le grand qui s'était accroupi près de lui. Riddle le démon....Et ses yeux rouges , ses yeux de vilain dragon...lui ébouriffa les cheveux et éclata de rire, et c'était un si beau rire que Lovely sut tout de suite que Riddle n'était pas un démon ou un dragon comme Mary, non, Riddle était un ange que Peter avait descendu du ciel.

Les garçons perdus en parlaient de temps en temps, des anges, ces magnifiques créatures qui veillent sur les humains. Ils disaient aussi qu'ils étaient très beaux et savaient tout sur tout. Mais aucun garçon perdu ne pouvait prouver qu'ils existaient...

Riddle n'était pas beau au premier regard mais si on regardait mieux il avait son charme, surtout quand il riait. Un rire d'ange. Lovely leva sa petite bouille encore humide et dit avec une extrême sincérité :
«  En fait t'es classe toi ! »

Lovely ne savait pas trop ce que voulait dire classe à vrai dire. Mais du haut de ses quatre ans et demi, il savait tout sourire à nouveau que c'était un compliment. Lovely attrapa la main de Riddle et dit timidement :
«  Ta main est immensssse !  Alors ton cœur aussi non ? C'est car il est trop gros que personne ne le voit ! Les autres ne se moquent que sur des détails ! »

Relevant à nouveau la tête l'enfant s'exclama dans un clin d’œil souriant :
«  C'est logique ! » et il se mit à rire, un rire enfantin, un rire cristallin, un rire réconforté et heureux.

Mais ce rire se transforma peu à peu en larmes, car ça fait mal d'être heureux dans un monde qui nous foule du pied, surtout quand on se sent seul et qu'on a peur de perdre ceux qu'on aime.

L'enfant serra un des doigts de la main si grande pour lui.  Et entre ses pleurs il hoqueta : «  Riddle, Lovely a besoin d'aide, car Lovely est pas si grand que ça en fait... » Ses larmes redoublèrent et il ajouta un peu honteux : «  Car Lovely est petit en fait ! »

L'enfant finit par se calmer et expliqua dans un murmure :
«  Lovely devait te couper les cheveux mais Lovely pense qu'il ne doit pas faire ça... »

Silence...

  « Car Lovely n'est pas méchant, c'est jay qui a dit ! » La petite bouille sembla en pleine réflexion : «  Lovely aime beaucoup Jay...mais Lovely trop petit...Lovely croyait assez grand...Mais en fait Lovely trop petit... »

L'enfant secoua sa bouille et s'exclama :
«  Riddle ! Tu veux bien être l'ange de Jay ? Quoi qu'il arrive ? Lovely a essayé mais Jay ...est triste...Lovely le sent, le sait ! Alors, il a essayé de faire sourire mais Lovely trop petit... »

Silence... 


 «Riddle est pas un démon mais un ange.... » Silence «  Lovely sait ». « Alors Riddle doit pouvoir aider Jay ! »

Lovely sembla réfléchir encore puis fourra sa tête dans la main de Riddle :
«  Mais d'abord Câlin...Car lovely était quand même beaucoup triste ! »

Un sourire enfantin et innocent se dessina sur la petite bouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1617

MessageSujet: Re: Mèche de cheveux et enfantillages ? PV Riddle   Ven 30 Juin 2017 - 22:42

The End


Tant que le chasseur n'est pas à sa proie,
Il semble qu'il soit enclin à ouvrir ses bras,
Même aux petites têtes dures qui lui foncent dans les noix.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mèche de cheveux et enfantillages ? PV Riddle   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La couleur des cheveux des personnages
» Cheveux verts / petite taille ... Vol[strike]de[/strike]nom
» Présentation Cheveux, un rat qui a du poils!
» Deux coupes de cheveux
» [Photoshop] Hair drawing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-