Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Jeu 22 Oct 2015 - 13:32

★ Dusk ★
Mais moi la poussière, ça me dérange pas. C'est même doux, quand on y regarde de plus près. Et éternuer c’est pas désagréable, ça dégage le canal à idées. Du coup ça respire mieux. Quoi le rapport? Oh, je sais pas… Peut-être que ça veut dire que les grandes dames de cendres non plus, j’y vois pas d’inconvénients. Au contraire... Même grises et soi-disant ennuyantes, ou ennuyeuses.
C’est qu’elle sait pas, Dusk, elle sait pas, sans doute, que les sourires se tracent même dans la poussière. Je lui montrerai, d’abord. Je suis doué à pas mal de choses, mais surtout à ça.
Je te dénicherai bien un petit bonheur au coin des lèvres, demoiselle de poussière.


? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 225
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Jeu 22 Oct 2015 - 21:37

C'est trop bien *-* ton écriture damn, c'est trop joli

Du coup heu, j'ai fait ça :

★ HONEY ★
Il est étrange, le Sucre. Doux ou elle n'est qu'amertume, dans la lune alors qu'elle a les pieds cloués au sol. Et c'est sans doute pour cela que, même si elle fait de son mieux pour ne pas le montrer, Dusk ne sait toujours pas trop comment se comporter avec lui.
Il est gentil avec elle, Honey. Il sourit, fait le pitre en quelque sorte. Il fait de son mieux pour communiquer sa légèreté et ça marche un tout petit peu, même si la Déracinée ne sait pas vraiment décoller du sol. Mais pas grave, elle lui en est reconnaissante de l'avoir accueillie ainsi, de faire des efforts. Et des fois, elle se force à être un peu plus expressive que d'habitude, à essayer de sourire trop fort. Pour qu'il comprenne que ça va, qu'elle le trouve vraiment trop aimable au fond d'être avec elle comme ça. Elle ne peut pas faire plus, pas encore. Mais un jour peut-être qui sait ? Tant qu'il ne désespère pas...


C'est ok pour toi ?







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Sam 24 Oct 2015 - 14:43

C'est parfait!
Revenir en haut Aller en bas
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1169
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Jeu 25 Fév 2016 - 1:04

Bon sorry. C'est Lòng long. Mais tu m'as baffée. Voilà.
Je te mets du coup tout mon ressenti en condensé à la lecture de ta fiche. Je ne le mets pas sur ta fiche, parce que je suis trop out-date. Mais je voulais le mettre quelque part. Et en bout; une proposition de lien, amas d'impressions et d'un Soul qu'on aura rarement vu ainsi. J'espère que tu aimeras sinon, et bien tu sais bien: on adapte. On changera. :)

Les impressions donc:
C’est étrange, ta Dusk, elle m’a beaucoup fait pensé à mon arrière-grand-mère (la chinoise, justement !). De ce qu’on me décrivait, la même austérité, le même désir implacable de faire bien, au plus juste pour tous.
Le même étau pour être forte et ne pas se laisser exploser au monde. Et la même dureté pourtant, parce qu’ainsi va la vie, et qu’il faut continuer ou mourir.
Et c’est assez fortiche ça, de m’évoquer une femme aussi contrastée et énigmatique qu’elle l’était. Je ne m’y attendais pas vraiment, tu m’en avais dit les grandes lignes, mais je ne pensais pas qu’elle me serait familière à ce point (en plus je crois pas l’avoir vraiment évoqué un jour). Du coup, je t’avoue que je suis un peu troublée. Je suis pas vraiment étonnée que tu sois capable de ce genre de personnage non, ta palette se développe encore mais je devais pas m’y attendre quand même.

Elle est vraiment touchante, sincère dans ses gestes et sa maladresse. On a vraiment envie de la sauver, de la voir sourire, de se libérer de sa prison, de son carcan. Elle fait presque mal en fait. En tragédienne de l’Empire du Milieu, qui ne se résoudront à rien d’autre qu’à suivre la juste voie, quoi que cela leur coûte.

Et puis après on découvre le déracinement et c’est encore une nouvelle peau qui se découvre, un autre aspect que je n’attendais vraiment pas (et un super prétexte à l’enlèvement de Pan), et tout l’autour, toute la graine qui lui aura apporté toute la matière, qu’elle ne soit pas qu’un masque, qu’une chimère, et ce qui pourrit en elle aussi.
Ce serait peu dire du coup, que d’avouer que j’ai vraiment aimé.
Tu vois j’ai mis du temps à me pencher dessus, comme j’aime toujours le prendre quand je sens qu’il faudra écouter, observer et toucher, pour comprendre toute la beauté et les nuances d’un tableau, sans se hâter. Pas de diagonale. Suivre la ligne que tu as tracée de tes mots et laisser les émotions venir, comprendre, accueillir.

Voilà, maintenant je suis triste et toute émotionnée. Espèce de toi.






Nom ★ Groupe
Carnet de santé: Sensibilité à la lumière. Anémies.

Ran.
Quand elle était arrivée, au banquet, Soul avait baissé les yeux. Intimidé. Ne l’observant que du coin de l’œil, cherchant à reconnaître ce qu’il y découvrait. Habituellement, tout le faste des présentations d’une nouvelle mère le lassait. Il n’y voyait bien souvent qu’un nouveau visage qui serait bien vite dévoré. Il ne fallait pas s’attacher. Il ne fallait pas s’attarder. Pan les choisissait pour n’être que des poupées à l’utilité aussi versatile que ses larmes glacées. Des simulacres de femme. Des petites filles jouant à gouverner. Celles qui – trop fragiles – s’effaceraient.
Quand leurs regards s’étaient croisés, Soul avait été tenté une fois encore de détourner les siens, mais c’était trop tard. Comme pris dans les phares de lumières trop vives, qui savent. Qui sauront. Qui peuvent. Et qui feront.
Elle était chinoise. Comme lui était indochinois. Elle portait ses origines sur la peau, quand lui les avait au cœur. Il connaissait son pays. Celui d’avant. Sa langue se basait après tout sur les méandres de la Chine Impériale. Les sons étaient différents.
L’immuable était aussi intrigué que sur la défensive. Il connaissait ces yeux. Il savait. Il les avait déjà rencontrés dans la jungle, chez ces gamines, ces guerrières que l’on sacrifiait au nom de la liberté d’un peuple colonisé. Au nom des Français.
Mais il y avait aussi la dureté des matrones, celles à qui « on ne la fait pas » - celle qui ont du vécu, celles qui n’en parlent pas. Celles qui n’affichent rien qu’une sévérité ostentatoire.
Celles dont on surprend la fragilité, au coin, dans le noir. Sur le cadavre d’un enfant perdu.
Ran lui aura fait l’effet de tant de visages, de tant d’expressions familières sur ce masque impassible que le chef de Soigneurs avait du mal à conserver sa propre impassibilité.
S’avérant presque docile avec elle, comme s’il avait reconnu son autorité. Qu’il reconnaissait l’austérité de sa conduite, la parcimonie de ses émotions.
Celles qu’il pressentait pourtant derrière ces obsidiennes.

Une poupée chinoise, aux pieds emmaillotés pour convenir aux besoins de cette société déchirée. Celle qu’il sentait inébranlable et fragile. Comme un reflet.
Celle qu’il aurait aimé protéger aussi, sentant le chemin qu’elle emprunterait, Mère de volonté. Mère de repère. Mer insondable et tourmentée.
Celle qui ne se cachait pas de réprobations, sans faux semblant. Droit aux valeurs. A la douleur.
Une symbolique, un condensé de respect. Des émotions que lui-même n’était pas bien capable d’identifier. Il était bien rare que Soul estime autant, un membre du genre opposé, sans le montrer. En se cachant. L’intimidé.

Quand Ran chuta et devint Dusk, l’Immuable ne comprit pas. Mais il sentit une onde, presque imperceptible, qui froissait l’impassible. Sans oser questionner. D’une crainte presque infantile de voir s’effondrer l’entité.
Elle est toujours Ran.
Le Chef des soigneurs ne se résolvant pas à l’appeler autrement.








« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Slant
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Crevette
✘ AGE DU PERSO : 13 piges

✘ DISPO POUR RP ? : Come at me baby !
✘ LIENS : Kid
Homies
Face

MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Dim 28 Jan 2018 - 13:30

Hey !

En relisant ta fiche je me suis dit que ce serait cool un lien sur le "chinois". Genre, Dusk aime ce qui lui rappelle ces origines lointaines et fantasmées. Slant est 300% chinois, parle chinois, a un accent chinois mais est sûrement à 1000000km des représentations qu'à Dusk sur ce pays, je pense. Du coup je trouvais ça peut-être intéressant à mettre en lien. Puis après j'ai regardé la chrono et du coup Slant a connu la période Ran, sûrement là qu'elles ont été amenées à se connaître ? Slant aurait clairement pas apprécié la discipline de Ran, vraiment pas. Elle lui aurait tiré la langue et se serait cassée sans faire ce qui était demandé, ou alors fait un geste obscène, ça dépend de l'humeur x)
Je sais pas comment Ran réagissait (et réagit encore aujourd'hui) aux lubies sexy creepy de Slant avec ses faux seins, son maquillage et ses vêtements à 1000 lieux de l'austérité de Dusk...
Et maintenant qu'elle est destituée je pense que Slant va bien remuer le couteau dans la plaie, genre finir ses phrases par "ex mère en chef" ou des trucs genre "maintenant t'es plus qu'une merde parmi tant d'autres". Bref, pas sympa XX
Enfin voilà, je jette un peu ça en vrac, désolée ^^'

Ça t'inspire quelque chose de ton côté ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dusk
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 225
✘ SURNOM : La Déracinée
✘ AGE DU PERSO : 16 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : How does it feel without my love ?
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Dim 28 Jan 2018 - 16:24

HEY BB

C'est clair que Dusk serait étonnée par l'attitude de Slant. Elle aurait sans doute, en premier lieu, tenté de l'approcher, mais, au vu de ce que tu me dis... bah, du coup ça restera une tentative, quoi. Quant au rapport de Slant au "cadre" de Ran, il restera négatif : Ran va pas lui courir après alors qu'elle a un Arbre entier à gérer x') donc je te dirai qu'elle y aurait réagi en restant ferme, mais relativement indifférente : c'est pas le rapport de force qui l'intéressait et ça l'intéresse toujours pas maintenant.
Quant au look de Slant, de nouveau, Dusk y réagirait pas vraiment : elle est très peu dans le jugement, Slant peut faire ce qu'elle veut, c'est pas ses affaires. (Elle aura d'autant moins de raisons de s'y intéresser si ta Crevette est défiante avec elle. Logique 8D)

Voilà ! Comme tu vois, Dusk est pas trop du genre à perdre son temps avec ceux qui la cherchent (mais c'est pas vraiment étonnant). Après, si tu veux tester sa réaction actuelle aux piques de Slant, c'est possible de le jouer en rp. Ça te tenterait ?







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Slant
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La Crevette
✘ AGE DU PERSO : 13 piges

✘ DISPO POUR RP ? : Come at me baby !
✘ LIENS : Kid
Homies
Face

MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   Lun 29 Jan 2018 - 14:03

Je reviens, après réflexion, sur le trucs des origines : si Ran a tenté un rapprochement au début par curiosité, la curiosité aurait pu être réciproque. Tout autant que le désenchantement. Slant se raccroche à tous ce qui pourrait lui rappeler ses frères, dont les origines chinoises (pour ça, entre autres, que Scar est très important pour elle). Du coup ce serait un désenchantement mutuel, je trouvais ça intéressant à ajouter :3

Slant n'est pas du genre à chercher les emmerdes ni à emmerder. Maintenant que Ran est Dusk, la Crevette ne viendra pas la chercher exprès pour l'emmerder et lui lancer des saloperies. Mais si elles sont amenées à devoir interagir de plus prêt elle ne manquera pas de la remballer. Je ne sais pas du coup si elles sont vraiment amenées à interagir actuellement, parce que sinon il n'y a aucune raison que Slant l'emmerde. Si par contre t'as une idée précise c'est avec joie ❤️







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dusk // All that I got left are my precious scars   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Commande groupée FW China
» Clowns to the left of me, jokers to the right, here I am | Amy-Rose
» NOSE BLINKING GREEN/ORANGE -> SOLUTION...
» avalon • dusk till dawn
» Scar of mirrondin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Faire naufrage :: Dés à coudre.-