Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Banshee
avatar

Invité



MessageSujet: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Jeu 10 Sep 2015 - 0:24

Ce matin, comme tout autre, en suivant le rituel bien particulier, tu t'affaires, tu t'échines. Recoudre les habits, c'est difficile pour toi, Maman. Tu n'oses pas imaginer ce qui a provoqué ces trous. Une chute, un arbre, un monstre, un Serpent... Il y a du sang, là, sur les bords de ce trou-là... Tu ne veux pas savoir, Maman. Tu découpes une pièce de tissu, un peu trop grande, et tu la couds au pantalon... Et tu te piques avec l'aiguille.

Douleur. La vue du sang, de ton sang, commence à te faire perler des larmes aux yeux. C'est de justesse que tu te retiens de hurler. Mais ce n'est rien, Maman. C'est juste une aiguille. Ce n'est pas grave. C'est juste une histoire de temps. Regarde, il te reste encore la moitié du bout à coudre au pantalon, et tu pourras t'occuper de la suite.

Prends ton temps.

Tu es en sécurité, ici. Les Sentinelles te protègent, ici.

Ne vas pas trop vite. Concentre toi.

À force de lambiner, te voilà seule. Les autres sont partis jouer. Vraiment seule ? Il y a une autre Raccommodeuse, là-bas. Encore en train de s'occuper de vêtements ? On dirait que ça lui plaît vraiment... Elle a dans le regard cette lueur qui te manque, Maman.

Tu n'as plus envie de te blesser. Tu as envie d'être utile. Il ne reste qu'une chose à faire.

« E-excuse moi... Tu... Tu pourrais m'apprendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Jeu 10 Sep 2015 - 12:40

Weaver avait bien failli s'énerver quand Blot lui avait confié une énième fois son T-shirt. Ses nerfs s'étaient échauffés à la vue d'un doudou décapité malgré ses récentes réparations. Finalement, ce fut un fut une chaussette qui acheva sa bonne humeur. Ne pouvait-ils pas tout simplement faire attention et arrêter de se jeter dans les ronces à la première occasion ?

Pour se calmer, la tisseuse se remit à travailler sur le projet qu'elle tenait depuis maintenant plusieurs mois. Elle était tellement absorbée par son oeuvre que la voix de Banshee, aussi faible et hésitante qu'elle était, la fit sursauter.

"E-excuse moi... Tu... Tu pourrais m'apprendre ?"

Weaver observa la jeune fille et afficha un sourire se voulant réconfortant, presque maternel. Elle lui ressemblait beaucoup, physiquement. Elle aurait pu jurer se trouver devant ses miroirs. La nuance étant ces cheveux de feu et ces deux superbes rubis lui servant d'yeux. Mais si elle pouvait être prise pour sa soeur sur le plan physique, son mental était bien différent.

"O-oui, bien sûr."

Elle se leva et s'approcha d'elle avant de s'assoir à son côté droit, tout doucement. Banshee était fragile, sur un mince fil de raison, au-dessus d'un gouffre de folie. Elle humecta le bout d'un fil blanc avant de le passer dans le chas de son aiguille.

"Alors...tout d'abord, il faut toujours faire en sorte de voir où sort la pointe de ton aiguille, pour éviter de te blesser. En tout cas tant que tu ne serras pas habituée à faire les mouvements adequat."

Elle lui fit la démonstration en commençant à recoudre un accro T-shirt, le retournant de manière à toujours piquer en bas et voir la pointe argentée sortir en haut.

"Tu peut aussi, si le tissu est suffisamment fin et souple, le plier au niveau du bord du trou et piquer dans l'ourlet. Cependant, toujours faire l'ourlet à l'intérieur, c'est plus joli."

Elle accompagna ses expliquations en les mettant en pratique, faisant des mouvements suffisamment lents et clairs pour que la hurleuse puisse les reproduire.

"Tu essaye ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Jeu 10 Sep 2015 - 23:56

Ces yeux de ciel bleu, Maman... Tu te retiens de hurler. Encore une fois. Tu crois voir un fantôme. Les yeux de ciels, ce sourire... Tu ne veux pas t'en rappeler, Maman. Calme toi. Ça n'existe pas. Les fantômes n'existent pas. Surtout quand tu couds. Concentre toi. Elle n'est pas le garçon aux yeux de ciel. Mais tu ne peux pas t'empêcher de penser à lui. De penser à l'arc. Quand il te prennait dans ses bras pour t'apprendre à viser.

C'est si loin.

Maintenant il faut apprendre à repriser, Maman. Comme elle a dit.

" Tu essaies ? "

« Euh... Oui oui ! »

Tu te revoies dans la même situation, sauf qu'au lieu d'une aiguille, on te tendait une flèche. En fait, tu n'as rien écouté Maman. Franchement. Heureusement que je suis là, hein ? Regarde. Depuis le bas, il faut piquer. Tu me vois sur le T-shirt, avec une aiguille gigantesque entre mes mains. Je te montre. Et tu vois.

Tu hésites.

Aie confiance en toi, Maman. Comme pour l'arc. Plus tu hésiteras, plus tu rateras. Allez, essaie. L'ourlet à l'intérieur, et tu piques. Ton doigt. Encore une fois. Tu trembles trop, Maman. Pas assez de confiance. Respire, prends ton temps. N'aie pas peur.

Tu fronces les sourcils, tu recommences, tu piques... Et ça marche ! Une fois, deux fois, trois fois... Jusqu'à ce que le trou disparaisse pour de bon. Tu vois, Maman ? C'était pas compliqué... Comme cette fois avec le garçon aux yeux de ciel... Et son arc... Des larmes perlent de tes yeux Maman... Ne fais pas cette tête, Maman... Tu viens de réussir quelque chose... Maman ? Arrête de pleurer, s'il te plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Sam 12 Sep 2015 - 16:29

Weaver observa la hurleuse -quel surnom horrible, franchement, elle devrait lui en trouver un autre- avec un oeil attentif, presque maternel. Elle se blessa un peu, mais finit par avoir le bon mouvement. La tégénaire afficha un sourire fier quand son élève eut finit de rapiécer ce trou. Mais son sourire s'effaça quand elle remarqua une larme perler sur la joue de Banshee, bientôt suivie par une autre, puis une troisième. Elle se retint de la prendre dans ses bras, ou même de lui toucher l'épaule, il s'agissait de ne pas la froisser. Alors elle pencha la tête sur le côté et afficha un sourire encourageant.

"Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu as fais du très bon travail, tu peut être fière de toi, tu sais ?"

Elle se lécha légèrement les lèvres avant de se mordre nerveusement la lèvre inférieur, puis elle s'approcha d'un poil.

"Je suis là, Banshee, si tu as envie, dis-moi ce qui ne va pas. N'ai pas peur."

Elle leva légèrement une main avant d'hésiter et de l'abaisser. Déjà qu'elle s'invitait dans son espace immédiat, la toucher risquerait franchement de lui faire peur. Tant qu'elle ne serait pas sûre de ne pas la faire fuir, elle éviterait tout contact physique, elle savait comment elle pouvait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Lun 21 Sep 2015 - 0:56

Maman, reprends toi ! Regarde, ton mentor veut t'aider ! Parle-lui, dis lui ce qui ne va pas ! C'est une amie... Les gens de l'arbre sont tes amis... Parle-lui, vis à nouveau ! Tu fais peur, Maman, à être aussi pâle...

« ... ... Ce n'est rien... »

Maman... Les gens d'ici veulent t'aider... Fais leur confiance ? Non ? Maman... Pourquoi ? Arrête de faire semblant de ne pas me voir... Tu sèches tes larmes d'une main, et tu reprends un des habits à raccommoder. Pourquoi tu n'en parles pas, Maman ? Le garçon aux yeux de ciel...

Tu fronces les sourcils, Maman... Pourquoi tu t'énerves ? Qu'est-ce qui ne va pas ? Maman, arrête ça, tu me fais peur... Tu vas te blesser, si tu vas trop vite... Maman, fais attention ! MAMAN !

« Aiiie ! »

Maman...

Tu... Tu t'es planté l'aiguille dans le doigt... Encore une fois... Ne-ne t'énerve pas Maman. C-ce n'est pas grave. C-c'est juste une petite erreur, t-tout va bien... Tu te retiens de hurler, non pas par peur, mais par colère. Tu en as marre. Tu veux juste vivre loin du Sourire...

Tes nerfs craquent.

Tu éclates en sanglot.

Maman...
Revenir en haut Aller en bas
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Mar 22 Sep 2015 - 14:33

Weaver attendit que Banshee lui réponde en observant attentivement les deux gros coeur de pigeon qui lui servaient d'yeux. Elle semblait se battre contre elle-même, hésiter. Puis enfin, elle souffla quelques mots.

"Ce n'est rien..."

La tisserande comprenait la hurleuse. Parler de ses problèmes étaient l'une des choses les plus compliquée à faire. Et puis Weaver n'était pas quelqu'un pour Banshee, au mieux une camarade. La tégénaire soupira avant de répondre, affichant un sourire un peu triste.

"Okay. Tu...si tu as envie de me dire quoi que ce soit, il ne faut surtout pas que tu hésite. D'accord ?"

La raccomodeuse se pencha à nouveau sur son travail. Elle avait une folle envie de comprendre Banshee, de l'aider. Mais elle avait peur de la froisser, de la faire hurler. Voilà ce qui la bloquait.

"Aiiie !"

Weaver leva le regard et vit la goute rouge perler sur le doigt de son 'élève'. Elle savait à quel point une piqûre à l'aiguille pouvait être douloureuse. Elle remonta encore de quelques centimètres et observa Banshee éclater en sanglot. Elle avala sa salive et glissa sa main vers celle de sa camarade. Elle voulait savoir ce qu'il n'allait pas.

"Banshee... Banshee calme-toi, je t'en supplie, dis moi ce qu'il ne va pas. Je veux t'aider, Banshee. Je veux juste t'aider..."

Elle prit son courage à deux main et enroula ses bras autour des épaules de la hurleuse, avant de la serrer contre elle. Elle posa une main sur sa tête et se mit à caresser ses cheveux dans un profond élan de maternité. Ce n'était pas sa place, mais elle s'en fichait. Aphrodite n'était pas là pour s'occuper de Banshee, alors Weaver s'en chargerait sans hésiter. Et pourtant elle sentait que la jeune fille aux cheveux rouges allait se mettre à hurler, qu'elle allait la repousser, qu'elle se refermerait encore plus sur elle-même.

Weaver voulait savoir pourquoi. Sans se détacher de sa camarade, elle la supplia de l'aider, presque sanglotante.

"Je t'en supplie, Banshee, dis-moi ce qui ne va pas. Je t'en supplie, je veux t'aider. J'en peux plus de te voir brisée, comme ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Ven 23 Oct 2015 - 1:44

Tu pleures. Tu pleures beaucoup Maman. C'est triste. Tu repenses à tous ces moments que tu voulais oublier, ceux qui ne reviendront jamais. Tu pleures, et tu sens des mains t'étreindre. Trop grandes pour être les miennes. C'est chaud, c'est rassurant. Tu te calmes un peu, et tu rouvres les yeux. C'est Weaver qui veut te consoler. Elle te parle de t'aider, elle semble paniquée.

Mais toi, tu vois autre chose...

Par ses yeux et sa tendresse, tu vois ce garçon aux yeux bleus que tu avais aimé. Tu vois cet ange qui t'avait enseigné l'arc. Dans ses yeux et dans ses gestes, tu vois un mort et son fantôme. Tu ne vois plus la Raccommodeuse, tu vois le chasseur.

Et au fond de toi, au fond de ta gorge, un cri se débloque.

« LAISSE MOI SEULE !»

Tu te débats, tu sors de l'emprise de ce fantôme. Fais attention, Maman, il peut nous attraper ! Tu t'éloignes, reculant vers la porte, mais n'oublie pas de le surveiller.

« L-laisse nous tranquille ! T-tu es mort ! J'ai rien pu faire ! TU ES MORT ! LAISSE NOUS VIVRE ! »

Tu pleures encore, encore plus fort, parce que tu voudrais ne pas le voir partir, ce fantôme qui aurait dû être papa, mais tu n'as pas envie qu'il t'emmène loin des vivants, ou plutôt qu'il m'emmène loin...

Tu es arrivée au seuil, Maman. Cours ! Cours jusqu'à l'infirmerie... Va retrouver Soul, ou Green et dis leur. Dis leur que tu as vu un fantôme.

Mais tu t'arrêtes... Pourquoi ? Tu t'arrêtes et tu pleures à nouveau. C'était pas un fantôme ? Tu regrettes ce que tu viens de faire, mais tu ne veux plus l'approcher.


Weaver...
Revenir en haut Aller en bas
Weaver
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 62
✘ SURNOM : La tégénaire
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouais, pourquoi pas, mais un petit, alors !

MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Mar 29 Mar 2016 - 19:48

Weaver avala sa salive, les oreilles bourdonnantes, elle venait d'apprendre à ses dépends que la hurleuse avait effectivement un excellent coffre. La tégénaire jeta un regard déchiré, torturé, à Banshee. Elle n'avait pas vraiment mal prit le fait qu'elle l'ai repoussée, mais elle avait mal pour cette pauvre petite, comme une poupée de porcelaine cassée, et elle était si déstabilisée à l'idée de ne pas réussir à remettre les morceaux en place. Elle essaya d'afficher un sourire.

- Ban', c'est moi, Weaver. Tu sais, Weaver ?

Elle reposa son aiguille et s'approcha d'un pas de la hurleuse, penchant la tête sur le côté. La tisserande en avait mare de voir une de ses camarades dans un si mauvais état. Surtout qu'elle croyait se souvenir qu'elle était si heureuse avant. Avant quoi ? Est-ce que quelqu'un s'en souvenait ? Pourquoi ils oubliaient tous ? Weaver sembla hésiter, se lécha à nouveau les lèvres avant de soupirer et de s'adresser à sa nouveau à sa camarade.

- Ecoute, Banshee, je vais plus te toucher, d'accord ? Mais au moins, dis moi ce qui ne va pas...ou arrêtes de pleurer, d'y repenser...tu te fais du mal et...et moi je m'en fais pour toi...

Elle l'observa longuement, silencieusement. Elle était famélique, sale, tordue. C'était ce genre d'enfants qui vivaient sous le règne de Peter ? De pauvres petits êtres brisés par la vie, fous, dérangés ? Elle, elle avait perdu sa couleur de cheveux, avait apprit ce que ça faisait de voir un camarade tomber dans un ravin, elle avait déjà recousu de la peau, quand les guerres faisaient trop de blessés pour l'infirmerie. Et ce n'était rien à côté de Banshee...
Weaver commençait à se dire qu'elle n'aurait peut être pas du suivre ce petit enfant en collants verts...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Jeu 2 Juin 2016 - 19:08

Que vois-je ?




Un garçon d'une quinzaine d'années toque à la porte de la cabane. Il n'est pas encore entrer, il hésite, et vous voyez son ombre tremblante à travers l'interstice.

— Hé, j'ai entendu des cris ! Tout va bien là-dedans ? J'entre ? J'appelle Pan ?

Vaudrait mieux pas, hm ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Banshee
avatar

Invité



MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Mar 30 Aoû 2016 - 16:25

Là, là, Maman, calme toi. Il n'y a pas de fantôme, ici, juste une autre enfant. Comme toi. Comme moi. C'est juste Weaver, la Raccommodeuse. Calme toi, d'accord ? Ce n'est rien. Ici c'est tranquille. Ici, il y a le pouvoir de l'Arbre, n'est-ce pas ? Il y a les Sentinelles. Il y a Soul. Ici, tu ne crains rien. Ce n'est pas un fantôme, c'est juste Weaver. Tout va bien, tout va...

Tu sursautes. Quelqu'un d'autre est là. Quelqu'un vient de parler. Ce n'est pas Weaver. Ce n'est pas toi. Ce n'est pas moi. Quelqu'un à l'extérieur de la salle. Des cris ? Un cri. Le tien. Voilà ce qui l'a amené par ici. C'est à toi de rectifier, mais tu ne veux pas. Tu ne veux pas parler avec les autres. Tu veux rester seule. Tu veux que Weaver parte. Tu veux que le nouveau venu parte. Mais tu ne veux pas leur dire.

Alors, plutôt que de le dire, tu te recroquevilles dans un coin de la salle. Tu fermes les yeux, tu te bouches les oreilles. Et tu chantonnes. Une chanson qui te vient d'une période dont tu ne te souviens même pas.

Tu chantonnes et tu oublies. Qu'il y a des gens autour. Qu'il y a un monde autour. Il n'y a plus que toi. Et moi.

Twinkle, twinkle, little star
How I wonder what you are!
Up above the world so high
Like a diamond in the sky
Twinkle, twinkle, little star
How I wonder what you are
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   Dim 15 Jan 2017 - 19:46

The End


Bébé se calmera, c'est le plus important,
Qu'importe si tu fais peur à tous les autres enfants.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La couture, c'est comme la confiture. Ça finit par ture.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-