Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nadie
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Mémoire
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20...

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : Sur les chemins de votre histoire...
☯️Tatouages
☯️Peintures rupestres
☯️Murs colorés



MessageSujet: Indigofera Tinctoria   Mar 1 Sep 2015 - 16:52

Jungle, jolie jungle, opaque et humide.
Tu t'éveilles à peine de ta nuit paisible. Le soleil ne te harangue pas encore. Tes habitants ouvrent l'oeil à peine. C’est l'heure pour les silencieux et les dissimulés de promener leur couenne à l'abri de leurs secrets. J'aime cette heure là, moi la femme-panthère, où nul ne vient m'indisposer. Il y'a une atmosphère sereine qui allège mon périple et soulage mes émotions. Mes pattes foulent l'herbe grasse dans un froissement de velours. Quelques branches audacieuses caressent mon pelage. La machette pendue à ma ceinture, danse sur mon flanc. Les multiples bourses de cuir qui l'accompagne attendent qu'on leur remplisse le ventre. Je m'ébroue sous la rosée.

Mes bras sont tout tachés.

Milles couleurs les parsèment, milles teintures variées. Mon œuvre du moment m'a accaparée toute la nuit : une ode nocturne aux êtres volants, parsemée de firmaments mouchetés, et plus inquiétant d'ombres dérobées qui tentent de toucher les étoiles. Leurs enfants. Et au milieu, Peter Pan. La chose me fascine. Il faudra un jour que je pousse ma curiosité vers la Lande. Ses brumes ont peut-être une réponse pour mes doigts maculés. Une réponse cachée.

Je passe une main sur mon visage, y laissant une trainée de pâte indigo. C'est ce pigment là, justement, qui me fait défaut. La voute du ciel est gourmande et ne se rassasie jamais de sa propre intensité. Il me faut d'avantage de ce bleu.

Là, dans cette clairière qui m’est familière, j'ose me découvrir, sortir des ombres rassurantes de la canopée pour embrasser un peu de soleil.
Pour admirer les indigotiers.
Leur grappes de fleurs lourdes s'épanouissent en flaques violettes sur ce vert dru. Mais c'est le feuillage qui porte toutes leurs vertus. J'attrape ma machette pour commencer ma besogne : une cueillette appliquée de plusieurs feuilles. Il faudra les faire macérer ensuite, le processus sera long. Je devrais faire preuve de patience pour finaliser cette fresque. Mais le temps n’est pas ce qui manque, ici bas. Une brise légère fait frémir la jungle. Je la laisse effleurer ma peau en fermant les yeux. Fraicheur savoureuse qui va vite disparaitre. Fugace sentiment d'être touchée un peu.

Soudain je me fige.

Le vent vient de me colporter une odeur. Ma queue fouette l'air, révélant mon inquiétude même si moi, je ne bouge pas. Pas encore. Je serre mon poing sur ma machette avant de lentement pivoter le buste. Ce parfum là, je ne le connais que trop, pour l'avoir si longtemps côtoyé.

C'est celui d'un humain égaré.






" L'oubli, ta chasse, ton exil, ta main.
Tes couleurs d'aujourd'hui se superposent aux souvenirs d'hier. "

Boa Nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boa Nocturne
avatar

♐ Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'Impassible.
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine.

✘ DISPO POUR RP ? : 1/1
✘ LIENS : Fiche.
L'inconnu d'hier est l'ennemi d'aujourd'hui sera le compagnon de demain dans l'au-delà.

MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Sam 5 Sep 2015 - 13:32


Les feuilles, la Jungle est partout. Tant mieux. Boa avance à pas feutrés. Son essence est encore fraîche, il peut pleinement sentir le monde autour comme un mélange fou de chaleur et de fraicheur qui cohabitent. Il sent les animaux qui bougent et vivent, il sent le sol et ceux qu'il abrite. Il sent.. Quelque chose. C'est plus loin, c'est étrange, ni humain ni animal.

Boa était allé dans la Jungle avec son essence renouvelée pour se souvenir que le monde grouille de choses qu'on ne perçoit pas. Même avec toute son expérience, le chaman ne perçoit qu'une infime partie des choses. C'est bien pour ça qu'il s'y confronte, pour le réaliser et s'améliorer en même temps. Pour percevoir la lame et le manche du couteau, en même temps. Et une fois encore, le Grand Tout lui montre qu'il a encore beaucoup à apprendre. La routine n'est rien, si ce n'est un manque de vigilance. Quand on le veut, l'incroyable arrive à chaque pas.

Il s'avance, Boa, s'aide de sa perception comme de sa vue pourtant moins bonne sans lumière. Il s'avance, et sent que l'autre ne bouge pas. Pas repéré ? Peut-être. Ou pas peureux. Qui sait de quoi il s'agit. Quelque part au fond de lui, le fier Piccaninny se demande s'il faudra combattre.

Enfin, il pénètre dans la clairière. La Lune y éclaire les environs doucement, et L'Impassible voit. L'autre n'est pas étranger, non. Il la connait. Ses yeux s'agrandissent sous la surprise. Aujourd'hui, maintenant, son impassibilité légendaire lui fait défaut.

- Aowh. Je viens en paix.

Pour un Piccaninny, dire ça pour toute introduction est étrange. La voix grave et calme de l'Impassible a roulée dans la clairière avec ces mots pacifiques. Et elle, comment réagira-t-elle ? Peut-être qu'elle voudra combattre, se venger, hurler. Boa Nocturne comprendrait. Après tout, il connait son histoire. Et il a honte. Honte pour son maître qui a transformé cette guerrière en femme panthère par négligence. Honte de lui-même qui aurait du sentir que la panthère était toujours là, avec un fond de chaleur. Honte de son statut, qu'il a gagné parce qu'un autre a fauté.

Et pourtant, il est fier. Fier d'elle, de sa pugnacité : Nadie vit.

Il se reprend, Boa, et retrouve son impassibilité habituelle. Le chaman se redresse. Observe celle qui se tient devant lui, le corps puissant du félin rapidement, les taches de peintures, mais surtout elle. Le visage a changé, elle a grandi. Sans qu'il ne réalise, Boa sourit. Oh, si peu ! Mais c'est là.

Le reconnait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadie
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Mémoire
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20...

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : Sur les chemins de votre histoire...
☯️Tatouages
☯️Peintures rupestres
☯️Murs colorés



MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Dim 20 Sep 2015 - 8:28

Cette fragrance connue m'emmène des années en arrière. La virilité tranquille, séduisante, qu'exhale un homme. Cet homme là en particulier. Pourtant je ne réprime pas le grondement félin qui retrousse mes babines quand, courbée, le poil hérissé, je lui fais enfin face.

Boa Nocturne.

Il n'a jamais si bien porté son nom : s'infiltrant dans mes rêves comme un serpent, hantant mes nuits sans fin. Un reliquat de mon ancienne moi sent son cœur battre plus vite, son sang pulser. Il a beau avoir plissé comme un sage au coin de ses yeux, il n'en reste pas moins lui.

Lui.
Un danger.

Nouveau feulement sauvage. Nouvelle invitation à décamper.
Je piétine, mes pattes foulant l'herbe avec agacement, ma queue fouettant l'air. Je recule quand il m’interpelle, machette au poing, mais je ne fuis pas.

Pourquoi ?

Le son de sa voix. Douce et grave. Je me souviens de la musicalité de son timbre paisible qui chuchotait à mon oreille lors du rituel, pour me calmer. Pour me rasséréner. Pour mieux me préparer à mourir. J'avais tellement confiance en toi, Boa. J'aimais ta main dans la mienne. C'était la première fois que tu me touchais. La première fois que tu me regardais, aussi.

Il sourit ?

Arrête !
Ne te rends pas plus beau que tu ne l'es, petit chaman méprisable. Assassin ! N'essaie pas d'ouvrir la boite de mes souvenirs avec de vieilles clés rouillées. Je ne suis plus l'enfant timide et renfermée que tu as connue. Que tu as tuée. Laisse-moi ! Crains-moi ! Va-t-en !
Pourtant je n'attaque ni ne me soustraie à la caresse de son regard, à sa surprise, aux fossettes radieuses de son visage marqué par les années et une joie que je ne m'explique pas.
Alors je reste là, comme un herbivore, paralysé par un prédateur.

Son humanité ravivant la mienne.






" L'oubli, ta chasse, ton exil, ta main.
Tes couleurs d'aujourd'hui se superposent aux souvenirs d'hier. "

Boa Nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boa Nocturne
avatar

♐ Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'Impassible.
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine.

✘ DISPO POUR RP ? : 1/1
✘ LIENS : Fiche.
L'inconnu d'hier est l'ennemi d'aujourd'hui sera le compagnon de demain dans l'au-delà.

MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Dim 20 Sep 2015 - 20:47


Elle feule, méfiante. En colère aussi, sans doute. Et c'est son droit. Boa le sait, il en a conscience. Le souvenir du jour maudit s'impose à lui comme une évidence, et il le revit encore. La cérémonie devait être glorieuse pour elle, la cérémonie devait lui donner une nouvelle place dans le clan et non l'en chasser. Boa Nocturne revoit ce visage juvénile, cette main menue qu'il tenait.

Elle se souvient de lui, oh oui ! Il suffit de la voir avec sa colère et sa méfiance, il suffit de la voir le toiser comme on toise un ennemi. Ce qu'il est probablement, sans le vouloir. Les pattes puissantes qui piétinent, le regard froid, l'attitude toute entière est claire : il n'est pas le bienvenu. Boa le comprend tout comme il s'en désole. Oh Nadie, Nadie. Si tu savais comme il est navré. Mais c'est peut-être une occasion de renouer ? Non. Boa n'est pas bête, il vaut bien mieux que ça, que ces illusions enfantines et utopistes. Par contre, il peut s'excuser. Assumer. Parce qu'il est dans l'ordre des choses qu'elle lui en veuille, et que lui paye sa faute. Celle d'avoir été témoin sans intervenir, sans avoir vu venir. Celle de ne pas avoir anticipé. Alors il jette plus loin son coutelas, et ses mains se tournent, paumes ouvertes. Boa ne la quitte pas du regard, Boa ne fuit pas.

- Ta colère est juste. Je sais mes fautes, et je les reconnais. Mon coeur pleure ce jour. J'aurais du sentir, je sais. J'aurais du savoir. Tu nous avais confié ton destin. Nous avons fauté.

Boa s'assoit en tailleur, les paumes toujours offertes. Ses longues jambes se plient et s'entrecroisent sans qu'il ne lâche Nadie du regard. Elle voudrait qu'il parte, et sans doute sera-t-elle furieuse de le voir s'installer. Sans doute. Mais Boa Nocturne a décidé qu'aujourd'hui était une belle occasion pour se confronter à son erreur d'il y a tant d'années. Le temps n'affadit pas la peine, pas toutes. Et la culpabilité n'est pas moindre parce que ses couleurs ont terni avec les ans. Il est assis et il te voit. Son ombre de sourire a disparu, ne reste que l'azur de son regard qu'il t'offre franchement, ne reste que son impassibilité et ça voix grave pour chanter sa honte.

- A mon tour de mettre mon destin entre tes mains.

Et il ferme les yeux. Immobile. Elle pourrait l'attaquer, vive comme elle est, il n'aurait pas le temps de bouger. Pas assis en tailleur, pas les yeux fermés, pas les mains ouvertes et posées sur ses genoux. Boa Nocturne le chaman Piccaninny, le fier guerrier, est désarmé. Sa seule arme gît hors de portée. Boa Nocturne ferme les yeux et laisse à Nadie le choix de se venger, de partir, de l'approcher. Il acceptera la sentence quelle qu'elle soit, il n'a pas d'autre choix à présent.

L'Impassible s'offre à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadie
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Mémoire
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20...

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : Sur les chemins de votre histoire...
☯️Tatouages
☯️Peintures rupestres
☯️Murs colorés



MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Dim 20 Sep 2015 - 22:39


Les mots affluent à sa bouche comme autant de sorts jetés à l'emporte-pièce. Ses paroles n'ont pas de sens. "Colère". "Faute". "Pleurs". "Destin". Essaie-t-il de m'envouter ? Je suis plus coriace que cela, Chaman. Ta magie ne prends pas sur moi. Je suis une bête sauvage, sais-tu ?
Le vois-tu ?
Me regarde-tu, seulement ?

L'adolescente muette et maladroite en moi l'espère. Bêtement.
Stupide enfant.

Je l'observe s'assoir en tailleur, prendre place telle l'homme sage qui médite. Avec qui souhaites-tu communier, humain ? A qui tends-tu les mains de la sorte ?
Moi je ne peux plus te les prendre...

Mon corps se redresse, ma lame s’est abaissée. J'ai cessé de feuler. Mon instinct me commande d'une manière singulière de ne plus autant me méfier. Je lui tourne autours, doucement, prenant la mesure de sa stature. Il est plus petit que dans mes souvenirs, son aura est plus imposante, néanmoins. Sagace. Solide. Son odeur, sa délicieuse odeur reptilienne, d'herbes diverses et d'encens, de nuits baignées de lune, elle, n'a pas changé. Je m'approche, prudemment. J' hume sa peau . Là tout près sans jamais, pourtant, le toucher. Je renifle son humanité, l'incongruité de ses cheveux blanchis, de ce squelette tatoué sur son épiderme, l'arc de son nez.

Frôlements.
Souffle.
Découvertes.
Histoire.

Je me recule, prudente, le cœur indécis. Je pourrais le tuer, oui, lui arracher la jugulaire, le manger tout cru. Je pourrais. Au lieu de cela, mon âme me conte un poème tout autre.
L'Impassible s'offre à moi, alors je vais m'en saisir.
Il y' a à ma ceinture, quelques restes de peintures, quelques reliquats de pigments dans de petites bourses de cuir. J'en ouvre une : Rouge terre de sienne. Parfait. J'humecte mes doigts de salive et les plonge dans la poudre. La couleur colle à mes phalanges. Doucement, je reviens à ma proie, mon tableau d'enfance perdue. Je suis ton échec, Boa, ton amertume, ta doucereuse culpabilité.

Laisse moi faire un rituel à mon tour.

Mon index maculé se pose sur ton front.
Première note.
Lentement, très lentement il dévale la courbe de ton nez, s'écrase sur le moelleux de ta bouche, sillonne ton menton. Sang et argile. Un coup de langue sur ma paume, un peu de pigment en son creux et te voilà avec ma main dessinée sur le cœur. Des pouce je souligne tes yeux. Et mon imagination s'emballe, les formes, les lignes, les courbes. Ton torse et ton visage tout entier sont ma toile. Cette histoire qui n'a jamais pu s'écrire. Ce nom que tu ne prononcera jamais. Cette famille qui n'est plus. Cet amour inexploré.
Et les motifs s'amoncèlent sur ta robe brune.
Carmins.
Carmins.
Carmins.

Alors je m'arrête pour te contempler, la pupille fendue et vibrante. Ma voix s'élève un peu rocailleuse et cassée, moins par émotion que manque de pratique.

- Ouvre les yeux, Boa Nocturne.

Voilà ce que tu es.
Ce que tu fus.
Ce qu'il restera de toi.

Et maintenant,toi, mon passé, me regardes-tu?









" L'oubli, ta chasse, ton exil, ta main.
Tes couleurs d'aujourd'hui se superposent aux souvenirs d'hier. "

Boa Nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boa Nocturne
avatar

♐ Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'Impassible.
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine.

✘ DISPO POUR RP ? : 1/1
✘ LIENS : Fiche.
L'inconnu d'hier est l'ennemi d'aujourd'hui sera le compagnon de demain dans l'au-delà.

MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Dim 27 Sep 2015 - 12:43


Silence. Boa attend. Ses yeux sont clos, oui, mais il sent la chaleur de Nadie. Ca embrase la clairière, ça lui donne vie. Il attend, incertain lui même de ses mots, de son attitude. Nadie comprendra-t-elle ? Nadie l'entendra-t-elle, ou les mots richocheront-ils contre elle et sa carapace de colère ? Boa ne craint pas de mourir. Pas qu'il soit certain de ne rien craindre, mais ce serait justice. Et puis la Mort est une amie, une autre facette de la Vie. Tout est lié, au fond.

Boa se tait, Boa attend. Il sent la chaleur s'intensifier, signe qu'elle approche. Il entend son souffle qui est là, de plus en plus près. La chaleur est là, si proche ! Mais Boa ne bouge pas. Il est fidèle à sa parole, et son mutisme, son immobilité l'attestent sans équivoque. Boa est à toi, Nadie. Boa ne fuira pas. Mais ce serait mentir de dire qu'il n'est pas surpris quand il sent le doigt le toucher, l'enduire d'une chose qu'il cherche presque à deviner. La main descend, caresse son front, son nez, descend encore.. Boa ne sait pas à quoi s'attendre ni qu'en comprendre, et de vivre ça les yeux fermés sans voir l'avancée de la fresque vivante rend le tout plus mystérieux. Nadie est là, qui peint sur sa peau une histoire qu'il n'est pas sûr de pouvoir lire. Le temps passe et Boa apprend à ne plus penser à ce qu'il devient mais à simplement se concentrer sur le contact. C'est un nouvel exercice que de sentir sans penser, de simplement vivre sans anticiper. Car au fond, pourquoi vouloir contrôler quelque chose qu'on ne peut maitriser ? Et après un temps qu'il ne saurait estimer, il l'entend. L'appel.

Boa ouvre les yeux, et tu es la première chose qu'il voit. L'Impassible baigne dans ta chaleur depuis que tu l'as approché, mais il n'avait pas encore pu t'observer de si près. Tout juste étais-tu une silhouette plus ou moins floue, mais maintenant tu es détails, nuances. Vos regards s'entrechoquent, et il baisse finalement les yeux sur lui-même, sur ton oeuvre. Ebène, blanc et sienne. Boa est multiple. Il est sa peau de nuit, il est son tatouage de squelette blafard, il est tes marques acérées mais vivantes. Le chaman n'est pas sûr de comprendre tout ce qui est écrit sur son épiderme, mais il observe méticuleusement les courbes et motifs qui l'ornent à présent.

Puis, de nouveau, toi.

Toi qui l'a marqué, toi dont la main sur son cœur fait presque acte de propriété. Boa Nocturne t'observe et voudrait comprendre l'histoire peinte sans que les mots ne lui semblent adaptés pour demander. Que faire, que répondre si ce n'est hocher de la tête ? Boa Nocturne accepte, il accepte son ignorance de qui tu es devenue et peut-être même de qui tu étais. D'ailleurs, tu ne le connais pas davantage.

- Je veux apprendre.

Huh ?

- Enseigne-moi à lire tes couleurs et tes motifs. A voir avec tes yeux. A entendre et sentir avec tes sens.

A vivre dans ton univers.

Il dit ça en braquant son regard dans le tien, sans sourciller. Boa veut savoir qui tu es, qui tu es devenue. Il voudrait. Mais ça n'appartient qu'à toi d'accepter ou non, de feuler ou tendre la main. Il ne s'agit pas de rattraper le temps écoulé. Ce qui est perdu le reste, et ne peut être rendu. Il ne s'agit pas d'avoir un lien qui transcende le vécu et le fasse disparaître. Ce serait se renier soi-même. Mais tu es là, devant lui, et il te trouve de plus en plus mystérieuse. Plus tu t'approches, et plus tu lui échappes. Boa veut te sentir, te comprendre comme il veut comprendre l'île et la ressentir toute entière. Il sait le bruit du feuillage mais pas celui de la fresque qu'on habille de pigment, il sait les nuances des saisons mais non pas le langage de tes couleurs.

Nadie, tu es là juste devant lui. Et pourtant tu es si, si loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadie
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Mémoire
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20...

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : Sur les chemins de votre histoire...
☯️Tatouages
☯️Peintures rupestres
☯️Murs colorés



MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Jeu 8 Oct 2015 - 19:02

Ton regard coule sur moi et je me sens soudain bien nue. Mon pelage est une maigre armure, ma nouvelle forme un voile léger. La gamine énamourée est toujours là, je la sens, toute en rougeoiement de l'enfance, là où tout vous parait entier et beau. Tu as vieilli Boa, mais tu n'as rien perdu de ton charme sinueux. Il s'ancre en moi, il fait jaillir par touche délicate la jeune fille qui n'a jamais existé.

Maudit Chaman !
Vilaine Magie !
C'est ça, baisse les yeux !

Nouveau grondement involontaire, de chat moins fâché qu'inquiet. Tu m'angoisses, Boa. Ta lente exploration, la découverte de cette histoire que j'ai pétri à même ta peau. Et de nouveau tes prunelles perçantes, qui égratignent, lentement, une épaisse carapace de solitude. Je suis une bête sauvage, Chaman. Fauve, indomptée, inapprivoisable. N'essaie même pas. Entends-tu ?

- Je veux apprendre.

Mes pattes piétinent l'herbe, je me dandine avec nervosité, ondulant légèrement du buste. Je ne le quitte pas des yeux, mes pupilles se sont fendues. Boa, à quoi joues-tu ?

- Enseigne-moi à lire tes couleurs et tes motifs. A voir avec tes yeux. A entendre et sentir avec tes sens.

La chaleur me monte brutalement au visage, colorant de taches plus sombres mes pommettes mattes. Il ne s'en rend pas compte, ce mâle, mais cela sonne comme une déclaration et mon humanité y est trop brutalement réceptive. Je détourne les yeux pudiquement.

- Te moques-tu ?

Non, il y a dans son attitude ouverte, une réelle aura de sincérité. Je le perçois instinctivement. J'ai envie de le croire, mon coeur plus que ma tête, je le sais bien. Transmettre la mémoire de l'Île fait aussi parti de mon nouvel héritage. Ne te précipite pas , Nadie, c'est peut-être une ruse de chasseur, me souffle à juste titre mon instinct. La pointe de ma machette se glisse sous son menton, le force à lever un peu plus son visage tatoué de mort, repeint par ma main.

- Lève-toi.

Ma voix a perdu ses notes de rocaille, pour s'adoucir de gravité fondante. Terre de sienne et vert feuillage.

- Je ne suis plus celle que tu as connue. Toi et les tiens m'avaient dépouillée de mon nom. Si tu veux suivre mes traces, tu perdras aussi le tien. Jamais tu ne te référeras à ton nom d'humain devant moi... Compris ?

Je retire la lame et attrape son menton avec ma main cette fois. Le geste est aussi tendre qu'un peu agressif.

- Tu seras "Siempre". Pour moi et pour toujours.

HRP:
 






" L'oubli, ta chasse, ton exil, ta main.
Tes couleurs d'aujourd'hui se superposent aux souvenirs d'hier. "

Boa Nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boa Nocturne
avatar

♐ Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'Impassible.
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine.

✘ DISPO POUR RP ? : 1/1
✘ LIENS : Fiche.
L'inconnu d'hier est l'ennemi d'aujourd'hui sera le compagnon de demain dans l'au-delà.

MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Dim 15 Nov 2015 - 15:11


Nadie. Boa te connait, de loin, comme on entend un l'écho d'une avalanche sur la montagne voisine. Qui es-tu ? Le chaman t'observe, il te voit hésiter. Calme. L'Impassible le sait, qu'il ne pourra probablement pas faire connaissance avec toi mais au mieux te croiser comme maintenant. Ou t'apprivoiser à la rigueur, mais rien n'est moins sûr. Ça impliquerait une forme d’acceptation mutuelle et ce n'est pas quelque chose sur laquelle il parierait. Tu lui évoque trop la vitalité animal, cette énergie pour aller de l'avant sans s'attarder sur les hommes au trop multiples questions.

Nadie, qui es-tu ?

Des couleurs te montent aux pommettes et ton regard fuit le chaman, lui qui voudrait t'approcher. Insaisissable fauve, furtive panthère. Boa Nocturne ne bouge pas, toujours pas. Il attend son heure, patient, et son regard franc est la meilleure réponse qu'il puisse offrir à ta question. Puisqu'avec toi les mots sont vains, il parlera avec des actes. Peut-être ce moment ne viendra jamais, la rencontre, la vraie. L'égalité sans défiance ni honte. Il veut y croire, retrouver un peu de paix dans ses souvenirs et te souhaiter la même chose. Un échange est possible, il l'espère. Sous une forme ou une autre. Mais quand lui voudrait parler de couleur, tu réponds par le fer en glissant ta machette sous son menton. Fauve dominatrice et méfiante, paix. Il n'y a personne à dompter ici. Boa Nocturne ne te défi pas.

Ses longs membres se déplient, et son regard azur accroche toujours le tien. Non, il ne fuira pas. Malgré les condition que tu poses et imposes. Te rends-tu seulement compte de la liberté d'action qu'il te laisse vis-à-vis de lui ? Lui, le fier Piccaninny, lui le sage chaman dont Puma Sanguinaire lui-même écoute la parole. Lui l'Impassible te laisse lui donner des ordres. T'en rends-tu seulement compte, de ce privilège qu'il t'accorde ? Il se lève pour suivre ta machette, docile mais fier. L'indien choisit de te suivre pour le moment, mais lui-même ne sait pas jusqu'où il ira avec toi. Ni jusqu'où tu le pousseras. Mais tu vas loin. Tu le dépossèdes de son nom, de qui il est comme tu t'es retrouvée dépossédée, pourtant il n'entend pas de colère dans ta voix. Alors quoi ?

Ta main le trouble, ton attitude aussi. Le nom choisi plus encore. Nadie et Siempre. Même par les noms, tu restes hors de portée.

Siempre.

Soit, mais il n'est pas sûr de comprendre. Quelque chose lui échappe, définitivement, tu fausses la donne et ne montre pas tes cartes. Tu l'intrigues, tu le perds. Et ça doit se voir dans ses yeux.

- Siempre. Pourquoi ?

Tu es tellement secrète, Nadie. Tellement évidente et effacée. Boa te fixe un instant encore, t'offre son regard direct, mais se détourne ensuite. Fait quelques pas. Se penche et récupère son coutelas. Aucune raison de le laisser ici. Puis, à nouveau, l'Impassible se concentre sur toi, revient vers toi. Près. Il veut apprendre, veut faire des efforts, mais ne te laissera pas l’annihiler. Déjà, tu as beaucoup de marge de manœuvre.

- Et maintenant ? Je suis prêt à écouter. Mais quelles sont les choses que tu accepte de partager.

Lui même ne sait pas pourquoi il fait ça ni pourquoi il accepte temporairement de se plier à tes caprices. Mais son instinct lui souffle que la résilience passe par là. Brève pensée pour Capricorne Silencieux. Cette fois, c'est le maître et non pas l'apprenti qui va disparaître quelques temps.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadie
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Mémoire
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20...

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : Sur les chemins de votre histoire...
☯️Tatouages
☯️Peintures rupestres
☯️Murs colorés



MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Lun 18 Jan 2016 - 19:23



- Siempre. Pourquoi ?

Il y'a de l'incompréhension dans ce regard franc. Une incompréhension et une vague inquiétude. Peut-être que sa conscience s'ébroue un peu, renâcle à se soumettre à un jeu dont il ne maitrise aucune règle.
C’est donc cela, pour moi, un jeu ?
Il y'a effectivement une exaltation particulière à être le point de mire d'un homme pour lequel on a frissonné en secret. Je ne suis plus aussi juvénile, et je ne suis plus tout à fait humaine non plus. Cela n'est qu'un grain dans mon sable. Pourtant il y'a un autre sentiment plus impérieux qui pèse dans la balance.

- Parce que cela est mon souhait.

Et j'ajoute alors qu'il s'approche, son esprit en jauge de la situation.

- Pour comprendre, il faut passer, comme moi, par renoncement total de ce que tu sais de toi, de qui tu crois être, de ton être tout entier.

Il ramasse son coutelas et mon poing se crispe malgré moi sur la hampe de ma machette. Des années de solitudes et de méfiance chevillées au corps. Il me toise, l'Impassible, et il porte bien son nom. Seules ses prunelles trahissent peut-être ses réticences à fouler l'inconnu.

- Et maintenant ? Je suis prêt à écouter. Mais quelles sont les choses que tu acceptes de partager.
-Tout, si tu sais t'abandonner. Sauras-tu ?


Ma voix est ferme, presque solennelle. J'affronte son regard dans un écrin de silence. La jungle est notre écho. Puis je me détourne, pour m'enfoncer lentement dans la luxuriante nature. C’est une invite qui n'a nulle besoin d'être formulée. Ma silhouette féline, glisse entre les feuillages sans les brusquer. Je me coule dans l'environnement comme le pigment s'étale sur une toile.
Viens... Viens Siempre.
Sens l'île tout autours de toi : touffue, exubérante, un personnage en soi.
Elle t'étouffe, te fascine, te façonne.
Le sens-tu , Chaman ?
L'éprouves-tu ?
Laisse là te gagner, t'envahir, te noyer.

Meurs un peu pour renaitre avec moi.

HRP:
 







" L'oubli, ta chasse, ton exil, ta main.
Tes couleurs d'aujourd'hui se superposent aux souvenirs d'hier. "

Boa Nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boa Nocturne
avatar

♐ Chaman des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'Impassible.
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine.

✘ DISPO POUR RP ? : 1/1
✘ LIENS : Fiche.
L'inconnu d'hier est l'ennemi d'aujourd'hui sera le compagnon de demain dans l'au-delà.

MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Mar 26 Jan 2016 - 19:24


Tes réponses sont en clair obscur, Nadie. Mi-évidence, mi-énigme. Boa comprend en partie, il te sent presque. Il essaye. Mais tu glisses entre ses doigts comme nul ne peut retenir l'eau. Les panthères restent libres à jamais. Et ici, es-tu chasseuse, ou alliée ? Difficile à dire. Boa comprend soudain les papooses qui ne savent pas quoi penser de ses enseignementmystérieux et sybillins. Mais là Nadie, ta réponse est pleine d'une promesse très tentante. Le partage. Tu le fais miroiter comme on agite une carotte devant la mule pour qu'elle avance.

Et Boa, docile, avance.

La curiosité perdit le chat ? Il semble que le serpent s'y fasse prendre aussi. Pourtant le chaman renâcle, mais tu as dit les mots parfait pour le faire avancer malgré tout. "Tout, si tu sais t'abandonner." A ta question ensuite, cette petite pique, l'homme ne peut répondre. Personne ne maîtrise l'avenir, nul ne le peut. A peine peut-il se demander s'il interprête bien tes phrases -oh elles tombent presque comme des sentences, des verdicts !- que déjà tu t'éloignes. Tu joues avec lui et ses nerfs, cesse ! Léger froncement de sourcils de la part de l'Impassible, et le moment de faire son choix. Ira, n'ira pas ?

Son essence lui souffle la vie autour, les tâches de chaleurs que frôlent ses sens. Et toi, Nadie, tu t'éloignes. Ta trace s'assèche et refroidit. Tu demandes beaucoup, pour une promesse somme toute éloignée. Boa te fixe t'éloigner, plisse presque ses lèvres peintes de ta main.

Damn. Il est déjà marqué.

Ses longues jambes se mettent en marche, et silencieusement il te suit. Autour, la jungle bruisse de vie et le chaman se demande où il va, ce qui va se passer pour lui dans les temps à venir. Sans doute t'étais-tu posé ces question là, Nadie, lorsque tu étais partie. Lorsqu'on t'avait chassé. Boa essaye de lâcher prise, de cesser de penser. Marche. Gauche, droite, gauche, droite. Sens. Sens l'odeur de Jungle, cette touffeur riche qui envahit l'air. Vois. Ton dos fier, ton corps félin tout en souplesse, tes traces.

Boa range son coutelas d'os, et se force à s'ouvrir pour ce qui arrive. Il contemple les couleurs qui l'entourent, lui qui perçoit le monde par la chaleur, et Bo.. Non.

Siempre se dit qu'il va apprendre plus avec toi une autre facette du monde.

Dans les profondeurs périlleuses, il essaye de naître une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadie
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 135
✘ SURNOM : La Mémoire
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20...

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : Sur les chemins de votre histoire...
☯️Tatouages
☯️Peintures rupestres
☯️Murs colorés



MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Dim 20 Mar 2016 - 22:04



La suite directe se joue ici :
-Siempre-






" L'oubli, ta chasse, ton exil, ta main.
Tes couleurs d'aujourd'hui se superposent aux souvenirs d'hier. "

Boa Nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1715

MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   Ven 8 Avr 2016 - 13:28

The End


Ils sauraient communier sans dire le moindre mot,
Peut-être sont-ils plus proches qu'on ne l'aurait pensé,
A force que chacun soit d'un différent côté,
Tous deux ne sont-ils pas mi hommes mi animaux ?


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indigofera Tinctoria   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-