Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Jeu 27 Aoû 2015 - 23:11

Il y avait parmi les garçons perdus, un groupe des plus nuls et craignos, un job d'intellos de fou: les Diplomates. Une bande de binoclards, à peine plus forts que Poo, qui savaient que ouvrir leur grande gueule et blablater et blablater. Leur chef étaot le pire de tous les connards, et leur mère une vraie connasse, digne de Mary (enfin un peu moins pire). Il ne saurait tous les citer, mais c'était  un vrai ramassis de nazes. Y'avait cette merde de Wise, qui ramenait tout le temps sa science, l'autre nain moche qui faisait des poèmes... Et puis Scorch.

Il était immense, Scorch. Comme une maison au moins. Même que pour rentrer dans sa cabane, il devait se pencher, et même que il avait un hamac sur mesure et tout. Enfin un type complètement con qu'avait la prétention d'être bon à quelque chose, avec son espèce de pingouin, et ce déguisement ridicule d'éléphant. ET PUIS SA BRÛLURE DE CHOCHOTTE LÀ!! Le pire dans ce mec c'était sûrement ce qu'il incarnait. Un putain de bon gros géant, qui faisait sa loi avec du feu. Ce taré.

Comme Anyway pouvait absolument pas le sacquer, ni le regarder sans avoir envie de lui buter sa race, il s'était mis en tête de se battre contre lui, et le té-cla dans les règles de l'art, dans cette arène avec tout le monde comme spectateur. Pour montrer comme dans l'histoire du foutu bouquin de dieu là . Le petit qui nique le grand avec des cailloux, fin voilà vous voyez quoi.

Et là il l'attendait dans le rond de sable. Il avait pris un canif au cas où, lové au creux de sa poche, mais c'était un truc de faible les armes et il en aurait normalement pas besoin. Il ricana, et claironna:

─ Bon il doiz'être en train de se pisser d'sus dans son lit; il a t'abandonné ce tocard c'tait sûr de toute façon, l'a pas d'couilles ce mec!

C'est ce moment que choisit bien sûr l'allumé pour ce pointer, Anyway eut un sourire plus mauvais que la peste. Ah bon. Il s'était trompé? Tant mieux, comme ça n'aurait bel et bien une raclée terrible pour cette enflure. Il serra son visage dans ses mains et termina ça par un lissage de cheveux. Ses lunettes étaient en place, il avait une vision de super-héros optimale. Okay.

─ Prêt pour ta rouste? Oublie pas de supplier si t'as trop mal ptêt que j'tépargnerais. On verra.  

Il serra les dents et d'un coup s'élança vers le mastodonte, poings en avant. Le gauche s'éleva en arrière et puis partit comme un boulet de canon droit dans ce qu'il pouvait attendre de l'adversaaaaaaire. Ses couilles. Ah non il en a pas c'est vrai. Ptêt le bide s'il réussit son coup. En tous cas son peu d'abdos était tout à fait raidit histoire d'amortir et encaisser.

Scorch allait déguster grave.
Revenir en haut Aller en bas
Scorch
avatar

♣ Chef des Diplomates ♣


✘ AVENTURES : 351
✘ SURNOM : L'Allumé
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : MP moi, on verra
✘ LIENS : C'est un géant très gentil, se faisant occasionnellement quelques amis...

MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Ven 11 Sep 2015 - 23:19

- Hé, Scorch, on te provoque en duel, ramène toi !

- Mh ?

Il y a des jours comme ça, où le monde semble t'en vouloir.
À coup sûr, c'est un Chasseur qui veut prouver sa valeur en faisant le kéké, ou une Sentinelle qui cherche à se faire respecter. Des abrutis qui seraient capable de donner un coup de pied dans les boules d'un mammouth juste pour avoir un peu de reconnaissance. Mais il n'a pas trop à s'en plaindre, car on ne le provoque que rarement ainsi... Disons que la plupart des combats auxquels on le contraint de participer dissuadent la plupart des autres prétendants, et il faut laisser s'écouler quelques lunes avant qu'une nouvelle tête brûlée estime que ses os sont bien trop intacts pour ne pas être brisés.
Scorch en a marre d'être la bête de cirque de service, et donnerait beaucoup pour être un nain un peu gringalet pendant une journée, pour voir ce que ça fait, une journée où personne ne te cherche des noises parce qu'on te considère comme une épreuve de force ambulante. Le plus souvent, lorsque l'écart de force est important entre lui et son opposant, il parvient à éviter le combat, ou à minimiser les dégâts ; il se laisse un peu frapper, avant d'immobiliser son adversaire, jusqu'à ce que celui-ci déclare forfait, blasé d'attendre dans la poussière avec un géant assis sur son dos. Il est déjà arrivé que l'affrontement dégénère gravement – un Chasseur plus fort que la moyenne, ou un quelconque garçon plus vicelard qui se ramène avec une arme – et que la casse soit inévitable. Ces incidents, Scorch les a oublié.
Il oublie rapidement les événements qui se terminent par un mort.

- Qui ?

- Anyway ! C'est l'occaz' pour lui fermer sa gueule devant tout le Grand Arbre !

Anyway.
L'adolescent ne peut s'empêcher d'ouvrir la bouche sous la surprise ; c'est la première fois qu'un enfant de moins de 12 ans souhaite en découdre avec lui, et il a fallu que ce soit ce Grimpeur là. Il le connaît déjà, et on ne peut pas dire qu'il l'apprécie vraiment, mais on ne peut pas dire qu'il le déteste non plus. Pour lui, c'est un de ces innombrables enfants corrompus par une protection trop importante de la part de leurs parents, brisés à force d'être couvés, comme des œufs trop fragiles, et qui présenteraient les bords coupants de leur coquille au reste du monde. Scorch serait incapable de citer tous ses défauts, mais il serait également incapable de véritablement lui en vouloir, même lorsque le Zhéro harcèle le pauvre Poo et qu'il est obligé de le repousser ailleurs. Dès qu'il le voit piquer une crise, se vanter ou emmerder ses camarades, il le prend en pitié, songeant à quel ange il aurait pu être s'il avait été correctement élevé.
Et pour le remercier d'être un des seuls garçons de l'Arbre à ne pas penser qu'il est un sale petit con, Anyway se la joue David et Goliath.

Et évidemment, impossible de refuser une invitation pareille ; tout le monde veut voir le Titan remodeler la tronche du péteur de burnes officiel, et s'il tentait de se dérober, l'Arbre entier se mettrait à le harceler jour et nuit, jusqu'à ce que le Grimpeur se prenne sa mandale tant méritée. Avec tout ce grabuge, Peter Pan serait mis au courant, et le caprice de gamin vantard deviendrait un ordre royal.

Scorch se met donc en marche, escorté par une pelletée de curieux surexcités qui imaginent déjà le sang danser devant leurs yeux. Ils lui tournent autour comme des abeilles autour d'un pot de miel, l'encouragent, lui tapent le dos, lèvent ses bras vers le ciel, comme si la victoire était déjà acquise... Si l'Allumé pouvait être porté jusqu'à l'Arène, il le serait sûrement.
Une fois arrivé, Scorch s'étonne de nouveau devant la foule qui s'est installée sur les gradins ; pour un combat improvisé, sans que Peter Pan soit mis au courant, il y a du monde... Ce combat intéresse plus de personnes qu'il ne le pensait.

Sur le sable se tient Anyway, fièrement figé dans une posture de gladiateur prêt à combattre. Sans attendre que le Géant fasse la moindre remarque, il met ses lunettes en place et aplatit un épi, un sourire venimeux déchirant ses joues.

- Prêt pour ta rouste? Oublie pas de supplier si t'as trop mal ptêt que j'tépargnerais. On verra.

Sans le vouloir, l'adolescent pouffe et un rictus se dessine sur son visage. Il n'est pas du genre à se moquer des petits, mais là... Mais là c'est vraiment trop ridicule.
Mais il reprend vite son expression grave lorsque le Zhéro se jette sur lui, bien décidé à lui fiche un coup à l'endroit où son poing voudra bien s'abattre. Avec le flegme d'un grand frère attaqué par son cadet, Scorch lève la cuisse, qui s'interpose entre le petit garçon et ses parties fragiles ; il n'est pas dans une optique d'attaque, mais de défense. Il ne compte pas répliquer, mais plutôt éviter que le Grimpeur ne lui fasse mal, jusqu'à ce qu'il se lasse et abandonne.
Dans le public, c'est la folie, alors que techniquement, il ne se passe pas grand chose. Des enfants se lèvent, rient, hurlent, crachent des ordres, demandent à l'un de taper plus fort et à l'autre d'arrêter de jouer au punching-ball et d'enfin entamer un passage à tabac digne de ce nom... L'hystérie habituelle, que l'on finit par ignorer lorsqu'on est au centre de l'attention.
De son côté, Scorch ne fait pas grand effort pour assurer le spectacle ; il se laisse frapper les jambes, quitte à se faire des bleus, recule pour ne pas bousculer l'enfant avec un faux mouvement et agite parfois mollement le bras pour dévier un coup qui partait vers un point sensible. Du point de vue des spectateurs, on dirait que c'est bel et bien Anyway qui mène la danse, comme un petit chat qui harcèle un énorme berger allemand. À chaque mouvement esquissé par le plus petit, le plus grand fait un mouvement de recul ou se protège vaguement, comme s'il n'osait pas abîmer les mains de son adversaire avec une défense trop dure.
Les cris de la foule deviennent plus agressifs, et la colère ambiante qui était, au départ, majoritairement contre le Grimpeur, se redirige vers le Diplomate.

- Mais frappe-le, grands dieux, fait pas ta mijaurée !

- Nique lui sa race, gros con ! Qu'est-ce tu fous, à faire ta victime, là ?

À force de beugler, ils vont finir par attirer l'Enfant-Roi, et Scorch sera alors obligé de ne plus faire semblant...
Mais comment peut-il se résoudre à cogner le Zhéro ? À chaque attaque portée par ce dernier, il lui semble plus fragile, plus vulnérable. Il sent que si il tente ne serait-ce qu'une bousculade, l'Infirmerie comptera un patient de plus. Alors, quitte à faire bouillir de rage tous les Garçons Perdus, l'Allumé fait trois grands pas en arrière et lâche avec le ton le plus sérieux qu'il puisse avoir, les mains levées en signe d'abandon :

- Stooop ! J'abandonne, tu es trop fort pour moi, tu risques de me faire mal ! Je préfère déclarer forfait...

Autour d'eux, c'est l'explosion.
Les huées fusent, des enfants et adolescents osent même faire quelques pas dans l'Arène pour insulter de plus près, et le Diplomate se prend même une pomme à moitié croquée sur le côté du crâne, probablement lancée par un fan déçu.
Ils ne sont pas dupes, eux. Ils savent que ces belles paroles ne servent qu'à éviter le combat, et la communauté supporte mal qu'on lui vole une aussi belle distraction. Le dernier espoir qu'il reste, c'est que le Grimpeur accepte l'abandon et mette un terme à cette histoire. Les autres seront bien forcés de ravaler leur soif de violence...
Mais y a-t-il vraiment un espoir, avec Anyway ?






Avatars:
 

Scorch met le feu en
Blaze Orange (#FF6600)
Icon by RRRAI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Sam 19 Sep 2015 - 16:56

Plus les coups tombaient, plus ils ne touchaient pas, et plus ça rendait dingue le Zhéro. Comme un cercle vicieux, on aurait pu répéter cette phrase un milliard de fois. Plus il était en colère, plus il frappait fort. Et Scorch continuait à tout esquiver, à tout parer. Et les hurlements qui jaillissaient de tous côtés faisaient monter l'adrénaline. Le Géant ne se battait pas. Il ne se battait pas. IL NE VOULAIT PAS SE BATTRE CETTE ESPÈCE DE SALE LÂCHE!! La fureur faisait vrombir ses oreilles, il fut bientôt hors de lui. Alors quand cet enfoiré osa déclarer forfait, Anyway péta absolument sa durite. Bien entendu, il aurait pu être satisfait de gagner quand même. Mais voilà, s'il abandonnait ce ne serait pas vraiment comme une victoire. Alors NON il n'était pas satisfait. PAS. SATISFAIT.

C'était comme lui voler son instant de gloire. Une poussa un hurlement de rage et donna un monstreuopathético coup de boule de la mort en plein dans le bide de l'allumé. C'était le moment où il aurait aimé le prendre par le col, mais c'était évidemment pas possible, Anyway n'avait pas son patch de pouvoirs ce jour-là, il était donc dans l'incapacité de s'envoler ou de grandir. En outre il devait garder secrète sa véritable enveloppe corporelle d'adulte radioactif. Il saisit donc le bas du t-shirt de son adversaire, le tira vers le bas. De cette façon il avait juste à lever un tout petit peu la tête pour planter ses yeux chaussés de super lunettes, au lieu de l'inclination à 90° habituelle.

Le gamin se mit même sur la pointe des pieds pour être au plus proche possible. Les souffles se retinrent parmi les spectateurs. Il cracha au visage de Scorch et rétorqua:

─ J'préfère t'exploser dans les règles sale tocard!!

Il lui balança un coup de pied dans le genou droit le plus fort qu'il pouvait puis recula de quelques pas en ayant au préalable lâché le tissu. Il s'essuya les mains sur son bermuda, ainsi que sa bouche qui bavait un peu avec son poignet. Le môme ricana méchamment, et provoqua ostensiblement son ennemi suprême du jour, avec un horrible rictus narquois qui lui tintait ses fines lèvres, jusqu'à même laisser apparaître ses dents un peu jaunâtres:

─ Même Poo quand j'le dégomme y se défend plus que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Scorch
avatar

♣ Chef des Diplomates ♣


✘ AVENTURES : 351
✘ SURNOM : L'Allumé
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : MP moi, on verra
✘ LIENS : C'est un géant très gentil, se faisant occasionnellement quelques amis...

MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Mer 28 Oct 2015 - 0:51

Las, Scorch regarde Anyway s'avancer. Facile de deviner ses intentions, et c'est avec le dos de la main gauche qu'il stoppe un nouveau coup de boule de son adversaire fulminant de rage. Il lui semble de plus en plus irrécupérable, et le voir s'acharner dans sa colère de cette manière attriste le Diplomate. Autour d'eux, la foule se calme et regagne sa place, rassurée que le combat ne se termine pas aussi simplement.
Les yeux toujours baissés sur le petit Récolteur pour ne pas se prendre un coup traître, Scorch se laisse docilement attraper le bas de son vêtement, une sorte de t-shirt bricolé avec un grand tissu dont les Raccommodeurs ne savaient pas trop quoi faire qui lui donne un air de paysan moyenâgeux. Avec un petit mouvement de recul de la tête, il se prend le crachat de la bestiole en pleine face :

- J'préfère t'exploser dans les règles sale tocard!!

Distrait par l'insulte et le ton de l'enfant, Scorch ne parvient à esquiver le coup dans le genou droit, qui atteint son but dans un petit bruit sourd. Par réflexe, il se dégage et recule, rendu lâche par la douleur inattendue. N'aimant pas particulièrement que son sang coule, il se palpe l'articulation, et estime les dégâts pendant que son opposant rit de sa première attaque victorieuse du combat :

- Même Poo quand j'le dégomme y se défend plus que toi.

La douleur couplée à l'effronterie exponentielle de l'enfant ronge doucement la patience de l'Allumé, qui se contente de répondre un décibel au-dessus, sec :

- Tu m'as fait mal.

La provocation monte doucement à son cerveau, et lorsqu'il parvient enfin à en saisir le sens complet, son unique sourcil visible se fronce. Le public, sensible à ce genre de détails faciaux, frémit d'excitation : les choses pourraient bien devenir sérieuses ! Avec la grâce d'un sumo, Scorch se repose davantage sur sa jambe valide, et avance ses mains, prêtes à saisir le moindre poing qui tenterait de voler vers lui. Il est temps d'attaquer le plan B : l'immobilisation de l'adversaire jusqu'à l'abandon.

- Finissons-en, s'il te plaît. J'ai autre chose à faire aujourd'hui.

La formule est polie, mais la voix rendue amère par son tibia douloureux la change involontairement en une subtile provocation, ce qui ne risque pas d'apaiser le sale gamin.






Avatars:
 

Scorch met le feu en
Blaze Orange (#FF6600)
Icon by RRRAI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Dim 15 Nov 2015 - 14:52

Ha ouais? Ha ouais bordel? Il avait ENFIN mal cet espèce de blondin à la con? Qu'à cela ne tienne, la GUERRE ne faisait que commencer, et les choses sérieux, c'était parti!! D'autant que Scorch avouait sérieusement qu'il souffrait sa mère, et ça c'était vraiment trop bon. Anyway, dans l'adrénaline que lui procuraient la violence et les cris poussés par les mômes hystérique était galvanisé. Survolté. Il voulait du sang, il voulait de la mort. Il voulait des cris et des larmes. Si c'était les siens? Il ne s'en serait pas rendu compte. Ses yeux brillaient d'une lueur de folie démente, et devant cet ennemi endolori, AU BORD DES LARMES, et qui se foutait de lui, en plus! AH ouais, il voulait finir le combat vite? Autre chose à faire? Mais qu'il crève!

Un tic agita son visage jaunâtre, il secoua la tête pour virer les cheveux qui passaient par dessus ses lunettes. Sa bouche était plissée vers le bas dans une affreuse grimace et ses sourcils tellement froncés que le sillon entre les deux ressemblait d'avantage au grand canyon qu'à une simple ride d'enfant. Il passa la langue sur ses lèvres et d'un coup hurla sa rage. Fort, très fort. Ses yeux injectés de sang fulminaient. C'était bestial, brutal, guttural, rien à voir à ses habituels cris suraigus. C'était la folie. Il voulait du putain de sang sur ses poings. Sans réfléchir il se mit à donner environ quatre coups à la seconde.

Mais il fut rapidement stoppé par les larges mains du Géant placées devant lui, strategiquement: tout arrêter, même plus besoin d'encaisser. C'est à ce moment là que Anyway péta complètement sa durite. Fissurée, puis craquée de partout, elle avait fini par se briser. Avec un nouveau hurlement, il plongea en dessous des bras de l'Allumé, et lui agrippa les chevilles pour le déséquilibrer. Comment faciliter la chute? En étant complètement dingue. En mordant la chair du mollet tellement fort que les dents transpercèrent le tissu du pantalon du Diplomate. Tellement fort que les incisives de lait du gamin eurent un craquement inquiétant. Tellement fort que le sang se mit à perler depuis la morsure.

Lorsqu'il dé-serra l'emprise de ses dents, il donna un coup de tête à perdre minimum cent neurones dans le tibia. Ça fit mal, mais il espéra que comme ça, Scorch vacillerait.
Revenir en haut Aller en bas
Scorch
avatar

♣ Chef des Diplomates ♣


✘ AVENTURES : 351
✘ SURNOM : L'Allumé
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : MP moi, on verra
✘ LIENS : C'est un géant très gentil, se faisant occasionnellement quelques amis...

MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Mer 30 Déc 2015 - 0:16

À la grimace de rage du Grimpeur, Scorch y répond avec un visage neutre. Seul son sourcil unique est teinté d'un léger agacement, et à l'intérieur de sa bouche, le bout de sa langue est pincé par ses dents, signe de douleur gênante.
Lorsque Anyway pousse son hurlement tout en chargeant comme un possédé, le Diplomate avance immédiatement ses mains, prêt à encaisser les coups avec ses paumes. Il stoppe un poing, puis deux, puis dix. Il en arrête tant que des fourmis lui semblent parcourir ses poignets titillés par les frappes de l'enfant. Puis, trop rapidement pour qu'il puisse réagir en se baissant et en lui agrippant le bord du short, le Zhéro se jette sous sa protection et lui saisit la jambe. La jambe blessée.  
Le choc fait souffrir de nouveau le Borgne, mais ne le fait pas vaciller ; il en faut plus pour déséquilibrer un titan de deux mètres vingt. Mais ce n'est rien à côté de ce qui l'attend.
Soudainement, un éclair de feu l'atteint au niveau du mollet, comme si un petit piège à ours passé sous des braises était en train de le grignoter. Pas besoin d'être un génie pour réaliser : Anyway est en train de le mordre, et il n'y va pas de main morte.
Peu courageux face à cette nouvelle addition de douleur au même membre, Scorch grince des dents et pousse un grognement guttural très très proche du début de la colère ; pour tenter de se libérer sans arracher les dents du petit, il agite mollement la jambe, suffisamment pour manifester sa volonté d'être lâché, mais trop peu pour réellement être efficace.
Fort heureusement, avant que sa patience ne lâche complètement, Anyway dé-serre la mâchoire et ponctue son assaut d'un ultime coup de boule dans le tibia du Géant. Une très mauvaise idée, si vous voulez l'avis d'un humble narrateur tel que moi.
Décidé par ce quatrième pic de souffrance, Scorch met sa stratégie première à exécution, et recule en sautillant sur sa jambe valide, avant de basculer, et de chuter sur le Grimpeur. Si ce dernier ne sait pas ce qu'ont ressenti les dinosaures lorsqu'ils se sont éteints, il devrait en avoir une idée, maintenant. En une seconde, l'énorme masse de l'Allumé s'écrase sur l'enfant, et le plaque sur le sol poussiéreux de l'arène, le bloquant en position à plat ventre. Le côté du buste de l'adolescent lui rentre dans le dos, et avant que la lutte ne démarre vraiment, Scorch a tout juste le temps de saisir les bras d'Anyway pour les maintenir à terre. Seules ses jambes sont libres, à présent.
Le geste n'avait aucune classe, la technique aucun style, et pourtant, autour d'eux, le public s'enflamme. On se lève, on encourage, ou bien on hue, on désapprouve ce combat trop peu spectaculaire qui tourne en une inintéressante mêlée au sol. Encore une fois, des déchets volent ; des fruits, des petits cailloux, atteignent les deux combattants, sans parvenir à les déconcentrer de leur affrontement.
Tout en se mangeant une pomme de pin en plein front, l'Allumé murmure au Zhéro entre deux soupirs d'effort :

- On peut s'arrêter là, je pense, non ?






Avatars:
 

Scorch met le feu en
Blaze Orange (#FF6600)
Icon by RRRAI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Lun 18 Jan 2016 - 22:32

Tout allait vite, très vite, trop vite. Anyway n'eut que la satisfaction de sentir la douleur du géant. Il n'eut que le temps d'afficher un sourire bravache, qui s'efforçait de ne pas montrer sa propre douleur, évidemment conséquente après un tel choc. Mais même cette souffrance, il n'eut pas le temps de l'éprouver pleinement, qu'elle fut aussitôt ravivée par une autre, plus forte encore. Le choc avec la terre battue de l'arène. L'impact après la prise d'un mammouth de plein fouet. Le craquement sonore de son dos au contact avec le sol.

Le hurlement ne sortit même pas de sa gorge, parce que sa respiration fut coupée nette. Sa cage thoracique était toute écrabouillée sous le poids du Diplomate!! Et ses bras, tordus en arrière. Si Anyway s'était mis à pleurer, il n'aurait su dire si c'était de honte d'être ainsi humiliée, de douleur ou d'impuissance. Mais il ne pleura pas. Il était trop abasourdi.
Et il était trop fier.
Même après avoir entendu les quolibets et les acclamations pour Scorch, il restait fier.
Même après s'être reçu divers trognons de pommes sur la tronche, il restait fier.
Même après les mots murmurés à son oreille, il restait fier.

Il reprit sa respiration assez vite, et ses esprits par la même occasion. Il évalua rapidement la situation, battit des jambes avec toute l'énergie qui lui restait, puisque c'était la seule partie de son corps qui pouvait encore bouger librement, mais c'était l'équivalent de pichenettes pour un garçon aussi solide que l'Allumé.
Le Zhéro ne s'était jamais senti aussi faible et vulnérable.
Aussi ridicule.

La première larme ne coulerait pas, il le refusait!
Le premier cri ne fuserait pas non plus.
Anyway se contenta de lâcher dans un filet de voix, toute la voix que lui permettait d'avoir la pression actuelle sur son torse:

Pourquoi tu veux pas te battre? Il ajouta: Pour de vrai?

Il renifla.
Revenir en haut Aller en bas
Scorch
avatar

♣ Chef des Diplomates ♣


✘ AVENTURES : 351
✘ SURNOM : L'Allumé
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : MP moi, on verra
✘ LIENS : C'est un géant très gentil, se faisant occasionnellement quelques amis...

MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Dim 24 Avr 2016 - 19:15

Elle remue, la teigne. Sous Scorch, ça s'agite, ça crache, ça crie. En temps normal, l'Allumé serait parti au premier hurlement, mais il est humain, et un humain, c'est forcément un peu rancunier, au moins un petit peu.
Et puis, il a dit qu'il avait frappé Poo, quoi. Une petite leçon, ça ne lui ferait pas de mal.

Alors Scorch reste immobile, à regarder le sable et l'arrière du crâne d'Anyway qui gigote. Malgré les projectiles et les injonctions du public, il semble très calme, comme s'il se faisait un peu chier. Dans son dos, les pieds du gamin le frappent et raclent le sol de l'Arène, en vain. Le Zhéro a autant de chances de se libérer qu'une souris sous le pied d'un éléphant.
Puis, un sifflement :

- Pourquoi tu veux pas te battre? Pour de vrai?

Scorch baisse la tête vers son adversaire. Sa première phrase sans insulte ! Est-ce qu'elle lui est vraiment destinée ?
L'adolescent soupire. Cette question sonne à son oreille comme une sorte d'abandon : Anyway s'est enfin rendu compte que Scorch fera tout pour lui faire le moins de mal possible. Il est maintenant temps de s'expliquer entre personnes douées de raison.
Il réfléchit un peu à sa réponse, malgré le chaos ambiant. Il ne faudrait pas répondre n'importe quoi, sous peine de le faire replonger dans un accès de rage absurde.
Il lui dit, à voix basse, afin que le Zhéro soit le seul à l'entendre :

- Parce que je suis plus fort que toi.

Pour Scorch, ça tombe sous le sens, mais pour l'enfant, ça risque d'être un peu plus compliqué à saisir. Tant mieux, c'était son intention : faire réfléchir ce petit idiot. Qu'il comprenne que sa vision du monde actuelle ne le mènera à rien de bien.
Tout en ignorant la douleur qui saisit sa jambe, le Géant se redresse lentement en prenant garde à ne pas prendre appui sur Anyway ; une précaution plutôt ironique, après s'être écroulé sur lui sans autre forme de procès. Une fois debout, il jette un regard au gamin, qui, bien qu'il le voudrait peut-être, ne parvient pas à se lever immédiatement. Il rajoute :

- ...Et surtout parce que je n'ai aucune raison de te frapper.

Oui, Anyway l'a fait, lui.
Oui, Anyway l'a volontairement provoqué en évoquant ses agressions sur Poo.
Mais qu'est-ce qu'on y peut ? Scorch a une tolérance à double vitesse. Chez les Perdus, il faudrait dépecer un bébé devant ses yeux pour espérer de la haine. Chez les pirates, respirer suffit pour s'attirer ses foudres.
Il se retourne subitement et agite les bras. Dans son torse, une forte voix charge un ordre, et l'expulse avec la violence d'un coup de canon :

- ALLEZ, PARTEZ TOUS ! Y A PLUS RIEN À VOIR ! ALLEZ, ALLEZ, HOP !

Il le répète plusieurs fois, chasse les plus réticents avec des petites tapes dans le dos et des regards directement destinés, et parvient à s'ouvrir un passage vers l'estrade. Par dessus son épaule, il dit, en direction d'Anyway :

- Bon, moi, je m'en vais.

Il ne se soucie pas des éventuelles blessures du Zhéro : il lui fait confiance, il est solide. Dans l'imaginaire de Scorch, il faudrait au minimum un autobus en pleine tronche pour espérer mettre à terre définitivement ce sale gamin.
Et maintenant, il n'y a plus qu'à espérer qu'il lâche l'affaire.






Avatars:
 

Scorch met le feu en
Blaze Orange (#FF6600)
Icon by RRRAI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Ven 29 Avr 2016 - 0:35

Parce que je suis plus fort que toi.

Ça lui tombe dessus, cette petite phrase. Comme une pierre pour l'achever, alors qu'il est déjà écrabouillé sous le poids du mec probablement le plus grand et le plus lourd du Grand Arbre. Putain, il l'a dit. C'est la vérité qui écrase Anyway à ce moment précis, tant et si bien qu'il sent les larmes lui monter aux yeux, le nez qui pique. Il se mord furieusement la lèvre. Pas question de pleurer! Pas question de se taper la honte! Pas question d'être faible. Alors, il crie. Comme méthode de persuasion, on sait qu'il y a mille fois plus efficace, mille fois plus intelligent.
Mais il a mal, le Grimpeur. Il a mal à son orgueil, et aussi à son coeur qui crie plus fort encore.
Il hurle, il s'égosille.

NON! Arrête de mentir, c'est pas vrai!!

C'est bien ce qu'il pense, Scorch. Il ne veut pas se battre, il ne veut pas le frapper. Scorch n'a rien à prouver aux autres, rien à prouver à Anyway, rien à prouver à lui-même. Car le Diplomate est plus fort. Voilà, c'est ça la vérité, et le Zhéro l'ingurgite avec difficulté, comme s'il avait pas mâché avant d'avaler. Ça le presse et lui déchire les parois de l'œsophage, ça lui perfore l'estomac. Rudement, méchamment. Il faut encaisser, alors, c'est ça le plus dur, plus encore que la souffrance sourde qu'il ressent de partout.
Il ne s'époumone plus, il inspire, expire, dans le calme.

Plus rien à voir, alors le Géant crie aux autres de partir. Ils partent tous, parce qu'il crie fort, l'Allumé. Il crie plus fort qu'Anyway.
C'est ça la morale de l'histoire. C'est là que ça se termine, du coup. Sur un Scorch qui s'est levé, qui s'est retourné, et qui part. Merde, il part.
Anyway reste écroulé sur le dos, sans bouger.

Il crie une dernière fois.
C'est ça! Dégage! J'men fous! C'est moi qui ai gagné, de toute façon! Et toi, et toi de toute façon t'es qu'un faible! J'te déteeeste! Espèce d'enculé de mes deux, retourne jouer les nounous avec cet abruti de gosse! Fais gaffe, t'aurais pas oublié ton doudou par hasard, hein!

Le gamin ricane une dernière fois, se remet en position assise. Il balance un gros caillou à l'arrière du crâne de son ennemi, veut se relever, mais n'y arrive pas.
Cette fois c'est sûr, il reste assis. Et il bouge plus.
Et NON toujours pas! Il. Ne. Pleurera. Pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Scorch
avatar

♣ Chef des Diplomates ♣


✘ AVENTURES : 351
✘ SURNOM : L'Allumé
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : MP moi, on verra
✘ LIENS : C'est un géant très gentil, se faisant occasionnellement quelques amis...

MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Jeu 18 Aoû 2016 - 0:37

- C'est ça! Dégage! J'men fous! C'est moi qui ai gagné, de toute façon! Et toi, et toi de toute façon t'es qu'un faible! J'te déteeeste! Espèce d'enculé de mes deux, retourne jouer les nounous avec cet abruti de gosse! Fais gaffe, t'aurais pas oublié ton doudou par hasard, hein!

Il s'y attendait.
Une vraie tornade d'insultes, de provocation, de mauvaise foi et de haine. Comme un seul enfant, tout le public tourne la tête vers le Diplomate, encore affamé de sang, de violence, et surtout de distraction. Ils espèrent une réponse cinglante, une réplique avec l'éloquence qu'on attend d'un Diplomate, voire, le top du top, un retour du Titan sur le ring. Seuls quelques partisans d'un des combattants et autres farceurs se fichent des considérations générales, et continuent d'envoyer de légers projectiles, mais ils sont rapidement arrêtés par les autres.

- Anyway...

Moins enorgueilli par cette piètre victoire que par la soudaine attention religieuse qu'on lui porte, Scorch en profite pour s'adresser à son jeune opposant, tout en essayant de glisser une idée dans le crâne du peuple.

- ...T'es quand même sacrément fort, dans ton genre.

Et, sous les huées des mécontents, le grand perdant s'en va.






Avatars:
 

Scorch met le feu en
Blaze Orange (#FF6600)
Icon by RRRAI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1946

MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    Ven 23 Sep 2016 - 13:28

The End


La force des coups sait faire son effet,
Celle de l'âme a de quoi impressionner,
Mais cette rage-là, aussi précoce qu'ardente,
Ne provient pas de ceux qui jouent, qui mentent,
C'est dans le coeur violent du zhéro téméraire,
Qu'elle explose jusqu'à bouleverser ses grands frères.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte! [PV Scorch ][Ouvert aux Spectateurs]    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COMPTE MTGO
» Question sur la taille des tuiles
» Nom du compte et mot de passe pour Alerte e-mail Full
» Champs de bataille compte rendu de partie
» Comment supprimer un compte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: L'Arène Bestiale-