Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 2:30



Sang de pigeon


Seul sur le pont du Jolly Roger, il avait veillé sur la nuit avec un cœur et demi. Le sien, sagement confiné aux chairs de sa poitrine, et celui offert par Carne, dont les bouchées avaient ponctué sa garde.
Le jour venu, les mains vides mais le ventre plein, un regard croisé toisant ses lèvres lui avait fait porter les doigts à sa bouche.
Ce sang qui le suivait à la trace, qu’il oubliait d’effacer… Lui donnait l’impression que le Pêcheur n’était jamais loin, qu’il ne le serait plus, du moins. Comme si c’était lui, de ses mains délavées, de sa bouche de carnivore, qui avait laissé sa marque.
Avec Carne, il n’était plus question de se confondre avec les ombres.

Étendu dans son hamac, bercé par le silence de l’entrepont déjà délaissé en cette heure matinale, son index taché, sa paume mordue par le couteau de Carne ouverte devant son visage, il s’était senti naître une envie de rouge. Au ventre. Aux yeux.
Mais ce n’est qu’en rêve que le projet avait puisé matière à se concrétiser.

~

Beau Malik.
Il ne lui manque que le pur-sang arabe. À défaut, il fera très bien sur ses deux jambes.
Mais beau.
Comme le roi qu’il aurait pu être, dans une autre histoire.
Propre Malik.
Le cheveu fraîchement lavé. Ça lui mouille les épaules et le dos de la tunique, cette pointe cuivrée qui descend entre ses omoplates.
À sa taille, en plus de son arme, il a fixé un petit maillet et un ciseau plat artisanaux noués ensemble. Et une gourde. Nouvellement confectionnée, celle-là. Car il a… égarée l’autre.
Dans un désert.

D’un pas habile, d’un pas résolu, il a monté sur le pont, s’est frayé un chemin entre les pirates au travail. Il en cherche un, précisément, et lorsque trouvé, il attend patiemment, un peu à l’écart, dans son dos, lèvres scellées. Malik sait qu’il n’a pas besoin de dire, pour qu’il le sente.
Et puis, les tatouages de Carne lui sont un paysage dans lequel il ne se lasse pas de se perdre. Si ce n’était de ce soleil qui les jauge effrontément, et de l’agitation tout autour, il s’approcherait davantage, s’inclinerait sur ce dos nu et y dessinerait, du bout de l’index, la voie de son regard.
Il n’y résistera pas longtemps.

Mais les yeux se rencontrent juste avant qu’il cède.
Plus tard, peut-être, les chemins de peau.

Tu viens?

Il est dit que le Scorpion apprécie les profils les plus sauvages de l’île de jamais.
Il est dit que le Scorpion invite rarement.

Est-ce que Carne peut sortir jouer, madame?

Toi et moi allons cueillir du rouge.

C’est le long de la rivière que le Scorpion t’amène, Pêcheur, ses émeraudes rivées sur le sommet d’une montagne qui fume brillent. Et dans son sourire curry rouge, épicé, la promesse de merveilles.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 13:03

Dans les hauteurs de cordes, Carne a accroché ses filets. De puissantes toiles d'araignées qui dégringolent jusqu’au pont. Il s'affaire de ses délicates mandibules. Il les raccommode au soleil tapant dru, dont les rayons lui rappellent son étrange compagnon de ripaille de la veille. Le fil d'or pend toujours autour de son cou, et au bout de ce lien, l'écaille échangée comme un serment.

Et alors que sa caboche est pleine de lui, voilà que son parfum l'annonce une nouvelle fois. Savon, onguent, bulle capiteuse d'encens et de myrrhe. Ahah, Malik, qu'essaies-tu de dissimiler au pif de tes compagnons, ce petit rien de chair fraiche et de sang qui te colle au talon ? Quelque chose picote les reins de l’albinos, remonte comme un frisson le long de sa colonne vertébrale.
Saloperie de dard !
Les yeux du Scorpion sont donc aussi piquants que sa queue.

Carne se balance de son promontoire pour se trouver tête à l'envers, à la verticale, à quelques centimètres du visage du prince.

-Tu viens? demande-t-il avec nonchalance.

Sourire canaille d'un petit requin blanc. Cette soudaine proposition le fout en joie, inexplicablement. Il sautille comme un gamin excité en dedans.

- Toi et moi allons cueillir du rouge.
- Vrai ?


Et soudain son regard jaune s'immerge dans la chevelure du bellâtre. Une nappe de pétrole à la surface de la mer. Des ténèbres liquides. Un véritable marais où crever pour de bon. Un marais qui sent bon. Ses mains encadrent brusquement le visage de Malik sans pour autant le toucher. Dix pattes d'araignée immaculées s'aventurent dans les eaux profondes. Le rideau de cheveux s'écarte, ondule et s’effiloche autour des doigts du Pécheur, pour retomber humides et lourds sur les épaules du Scorpion.

- On s'y noierait... murmure le chasseur de sirène.

D'une pirouette agile, étrangement gracieuse malgré ses grands membres noueux ballottant autours de son torse, il regagne le sol. Sans bruit. Sans ombre non plus. Il renifle sa main encore trempée de la fragrance de son interlocuteur.

- Où qu'on va ?

Il attrape ses harpons qu'il harnache autour de son buste avant de lui emboiter le pas. Son couteau, lui, n'a jamais quitté son ceinturon.







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Sang de pigeon 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 22:24


Vrai ?
Vrai.

Qui tient davantage du soupir que de la parole. Expiré plus que dit, le mot.
Carne l’araignée lui fige un moment les idées, comme si les fils invisibles de ses doigts de part et d’autres de son visage avaient traversé la tête de Malik.
Tu me tiens, sorcier.
Sourit sans sourire le Scorpion pris au piège. Scorpion que les mains conquérant ses cheveux scindent en deux.
D’un côté celui qui ferme les yeux, se fait chat sous la caresse, en grogne de plaisir. De l’autre celui qui se cabre, se retourne pour fouiller les abîmes d’ambre qu’il sait appuyés sur sa nuque.
Entre les deux : Malik.
Deux lèvres qui s’entrouvrent pour ne rien dire, et laisser filer la fumée des braises ravivées au creux d’un ventre assoupi.
Sous le lustre de sa carapace, le Scorpion a la chair aussi vive que délicate.

Quelle sorte de monstre tu serais, Scorpion, sans tes atours pour distraire les regards? Tu ne serais qu’un corps, qu’un ventre. À l’insatiable appétit, dévoreur de peau, possédé… Lascive, dévergondée créature. Le venin toujours au seuil de l’ébullition, braqué, le dard aux aguets.

On s'y noierait...

Noyé. Les yeux perdus au loin, vers un volcan qui pourrait être le sien, le sien de volcan tapi en son sein, fumant, maquillé de fleurs et d’arbustes qui font la guerre à la perspective de leur mort prématurée.
Malik recouvre un semblant de sang-froid. Semblant. Car son sang n’est jamais que lave. Épaisse coulée de vigueur mue par ce qui la revêt davantage que par ce qui l’habite. Le Scorpion est un être peu loquace, aussi bien en dehors qu’en dedans. Sa pensée lui fait souvent silence.
Aussi le sang a-t-il d’autres pôles à servir que celui de la tête.

Où qu'on va ?
Il sourit, avec les yeux, surtout.
Volcan.

Au pas de Malik. Qui ne s’attarde pas. Qui enjambe, contourne, sans ralentir. Poussé peut-être par la hâte d’y être, là où il n’il y a plus qu’à se plier au « faire », peu importe lequel.

Il me faut un sang de pigeon. fait-il en coulant un regard à Carne, l’œil brillant, espiègle presque, avant de s’en remettre au chemin qu’il se fraie, sa boussole interne rivée au mont fumant. Pour une matakurka. Ses mots lui échappent sans qu’il s’efforce de les rattraper. Ils tombent doucement, le « r » roucoulant, le rythme dansant. Cueillie dans le désert.

Ni eau. Ni sirènes. Plus aride encore que le Volcan. Difficile d’imaginer Carne dans le désert. Malik craindrait le voir tomber en poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyLun 31 Aoû 2015 - 23:05

Carne suit, sautille, gambade.
Hop ! Hop !
Il n'a aucunement la grâce de son guide, mais l'agilité pratiques des singes habitués à balancer de branches en branches. Il observe ce large dos élégant, paré de soie et d'or, encore humide de quelques bains. Ce qu'il aimerait voir, lui, c'est ce tatouage terrible qui lui bouffe la peau. Ce scorpion morbide qui ravage ses chairs caramel. Allez, tissus, ne sois pas si chien, lève donc ton voile !

-Il me faut un sang de pigeon.

L'espace de quelques secondes, son imaginaire fait le fanfaron. Il s'imagine Malik en sorcier, en chaman d'un pays oublié, trop civilisé pour être indien, trop raffiné pour être anglais. Il le voit presser des pigeons vivants dans des flacons luminescents, assis en tailleur au milieu de fumerolles fantastiques.
Il ricane tout seul du coup, comme satisfait du spectacle auto-infligé.

-Pour une matakurka. Cueillie dans le désert.

Le blafard s'interrompt. Il y'a dans ce mot chantant, délicieux sur cette langue princière, une note mirifique qui pourtant lui déplait. C’est bizarre. C'est comme un mauvais sort. Une vilaine pirouette en bouche. Et plus encore, un jeu amusant dont il serait,  de facto,  écarté.
C'est agaçant.
Ce ne devrait pas l'être.

Il tripote instinctivement l'écaille à son cou, sans vraiment s'en rendre compte.

Étrange, hey !
Il hausse les épaules. Si ça ne doit pas, ça peut pas. Aucune raison de s'attarder sur cette méchante impression, donc. Logique imparable. Tendant les deux mains vers les cordes des poulies, il aide son homologue à mettre la chaloupe à l'eau.

Plouf.

- C'quoi une matrakrukä ? qu'il répète en bousillant la poésie du mot. C’est ton mot à toi pour dire "proie" ?

D'un geste rompu par l'habitude, il descend en rappel le long de la coque du Jolly Roger. Il a l'aisance facile des acrobates, cette souplesse insolente qui fascine l'oeil. Une fois Malik avec lui dans la barque, il lui jette une rame à la volée.

- Tu as besoin d'aller aussi loin que là bas pour griller du pigeon... ?

Son petit sourire, plein de dents blanches et affutées, ne donne foutrement pas l'impression qu'il pose la question en toute innocence. Quoi qu'il en soit, le Pécheur devine ses pensées comme en lorgnant à travers des lunettes.

- ... Où pt'êt ben qu'c'est juste pour voir si comme un poisson , Je crève pas hors de l'eau.

Son pif pointu, tel un aileron de requin au dessus des flots, s'approche de près, de trop près, pour permettre à ses yeux myopes de mieux apprecier l'expression de celui qui l'a invité.

- Hey ! Hey !

Haussement de sourcil joueur, rictus de fripouille.

- Si ça s'peut ce volcan va me rendre tout rissolé comme toi, qui sait...







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Sang de pigeon 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyMar 15 Sep 2015 - 1:50


C’est ton mot à toi pour dire "proie" ?

Il prend un moment pour réfléchir tandis que ses bras s’affairent d’eux-mêmes. Son mot à lui… Non, pas son mot à lui. Juste un mot rappelé à sa mémoire. Inattendu comme une fleur dans le désert. Voilà. C’est cela. Ce n’est que cela.

Matakurka. corrige-t-il d’une voix douce. C’est une fleur du désert.

Malik regarde Carne descendre, songeant qu’il aurait pu, tout simplement, répondre à l’affirmative. Puisqu’en vérité...
Normalement, il l’aurait fait. Pour une autre, disons. Car n’était-elle pas une proie, sa matarkurka ?
D’être incapable de répondre le gèle. Les pieds pris dans la lave refroidie. Mais Malik est plus fort, son sang chaud la fait fondre de nouveau, la lave, aussi descend-t-il à son tour.
Son pas n’a pas l’insolence du talent de l’acrobate. Plus posé, plus lent, au rythme plus marqué…
L’un a le mouvement qui tient davantage de celui qui sait improviser, l’autre, le Scorpion, se meut plutôt comme celui qui maîtrise sa chorégraphie.

Tu as besoin d'aller aussi loin que là bas pour griller du pigeon... ?
Il attrape la rame et, de deux petits hochements de tête, acquiesce.
... Où pt'êt ben qu'c'est juste pour voir si comme un poisson, Je crève pas hors de l'eau.

Malik répond au sourire de Carne par le sien, qui lui échappe. Qui rit, presque. De voir la tête du mangeur de gros poissons. Carne… Pas si fou qu’il pourrait le laisser croire. Avec sa gueule de requin.

Peut-être… qu’il roucoule d’une voix caverneuse, haussant un sourcil, laissant paraître, lui, sa rangée de blanches alignées comme sur un clavier. Pas de noires, ici. Que de la porcelaine, et propre.

Si ça s'peut ce volcan va me rendre tout rissolé comme toi, qui sait...
Ah non !

Oh ! Exclamation de la part du Scorpion qui ne recule pas devant le Pêcheur. Qui a même mis son poing sur sa hanche en appuyant d’un « toc » sa rame au fond de la barque. Et qui appuie presque son front contre celui de Carne.

Et tes sirènes tu en ferais quoi ? demande-t-il, sérieux, en parcourant d’un regard la peau tatouée de Carne. Il n’y a que les affreux scorpions noirs qui tiennent bon sur fond de soleil. siffle le Scorpion avant de disparaître sous sa pierre.

Fond de soleil. Ta peau, Malik.
Et tu as dit « affreux scorpions ». Et tu t’en veux.

Il éloigne son visage, le détourne, plutôt, pour regarder ailleurs, chercher mieux… Ne rien trouver. Alors il inspire, baisse la tête, se masse la nuque de sa main libre en regardant le torse blême de Carne, et laisse filer par sa bouche entrouverte : rien de plus.  De l’air.
Jusqu’à ce que… là, un peu plus haut entre les clavicules de Carne miroite l’écaille de sirène.
Malik tend la main, prend le bijou entre ses doigts et en polit, d’un glissement du pouce, la surface. Il repose l’écaille avec soin.
Tournant le dos, il détache la barque et s’installe à l’avant, met un genou parterre, rame en main.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptySam 19 Sep 2015 - 22:42

- Ah non ! Et tes sirènes tu en ferais quoi ? Il n’y a que les affreux scorpions noirs qui tiennent bon sur fond de soleil.

Carne a un haussement de sourcil, une expression surprise. Il n'a jamais vu Malik hausser le ton. Jamais. Ça le surprend. Ça l'intrigue. Il penche la tête sur le coté, une de ses nattes blanches embroussaillée tombe d'une de ses épaules. Comme une liane.
Sourire-de-Curry.
Quel drôle d'animal, vraiment !

Son visage, proche du sien est lisse, découpé dans du caramel, fondu, fondu. A feu très doux. Un joli masque de cire sucré qui doit surement donner envie de laper cette peau si peu naturelle. Y'a pourtant tout l'acide de ses yeux verts, hey ! Qu'est-ce qu'il y'a derrière tes prunelles de citron ? Hein, Malik ? Alors, tu dis rien ?
Le prince du désert se contente d'effleurer l'écaille qui pend à son cou. Son offrande. et de baisser les yeux. De tourner casaque.

De fuir...

L'albinos fait une drôle de grimace.
Quelque chose dans son esprit refuse de monter l'escalier. Il manque une marche. Il pose alors son index tendu sur ce dos que rien ne protège à part une fine couche de tissus. Il redessine le scorpion tatoué, celui qui a boulotté le caramel fondu pour laisser une rigole. Du bitume salopé par une empreinte de pas.
Là, le corps.
Là, la queue.
Là comme, ça, de courbes et de secrets.

- Ton scorpion n'est pas affreux, Malik.

Il est rare qu'il use de son prénom, surtout d'une voix si douce. Il a un sourire plein de dents. Un beau requin bien blanc. Il retire son doigt inquisiteur.

- C’est pt'êt le plus beau bijoux qu'tu portes. Du genre qu'on peut plus enlever...

Rire de sel.
Car il n’est que ça, Carne : cristaux et écume qui ont blanchi sa peau, qui donne à celle-ci un gout d'océan poissonneux. Il s'assoie dans la barque, empoigne les rames et lorsque son compagnon s'est lui aussi équipé des siennes, il se met à souquer.
Et c'est tout naturellement que sa voix s'élève soudain, profonde et chaude comme une gorgée de soleil. Il fredonne un air inconnu dans un anglais bâtard, mâtiné de cet accent hispanique qu'il n'a jamais totalement perdu. Mais dont il ignore la véritable provenance.
L'Oubli a mangé ce souvenir.


-Listen to the silence
Of sleepless nights
The world is yours
Starting from now
Can you feel the heartbeat
From the whole town
Beautiful dreams
Sweat in your mind
Seeking an answer
Somewhere somehow
Freedom is lost
Stuck on the ground
Listen to the demons
Hiding inside....


Les rames battent les vagues avec vigueur. Le temps est splendide et le soleil disperse ses rayons en éclats vibrants sur la grande bleue. Carne chante soudain à plus fort, de cette même voix puissante et corsée.

-Just lost control
That’s how you'll shine
Fever is the thinkers
Everyday weight
Lift it with pride
It means you're alive...


Les mouette s'esclaffent sur les quelques paroles qui suivent. Le Blafard  les dévalent comme une pente enneigée et soudain... Soudain il vole comme une plume délicate dans le lointain, il plane comme les oiseaux épinglés sur l'azur, sur quelques notes tendres.

-.. Of distant stars...
I'm on my way to see the world,
And all I am is a bird in the storm
We’re on our way to see the world,
And all we are is birds in the storm


Et il reprend grave et inspiré, comme une prêche d'aliéné.

-And it is
Too dark to see the lighthouse
Fogbound in my mind
Too dark I can't read the lines
Lost in my hands palms
Never lose the free eye
That shines inside
Because we are all the dust
Of distant stars
Yes we are all dust
Of distant stars


Et sans qu'aucun d'eux ne l'ai remarqué, le rivage est là, sous leurs pieds.







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Sang de pigeon 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyMer 23 Sep 2015 - 16:23


Il n’y a que l’eau qui voit sa mâchoire se crisper.
Ne...
Il n’y a que l’île qui voit ses narines se dilater.
Touche…
Il n’y a que le volcan, au loin, qui voit la pupille s’embraser.  
Pas.

Mais, impassible, le volcan fume paisiblement, mine de rien.
Sans le vouloir, Malik inspire un peu de gris, un peu de calme. Un peu trop.  
Ou alors c’est Carne qui, de son doigté, de ses mots, parvient à désamorcer la bombe.  

Ton scorpion n'est pas affreux, Malik.

Et c’est la nuque qui rend les armes d’abord. Le Scorpion s’étire un peu, sur la peau de soleil, sous son drap blanc, et tend ses pinces, s’éveille.
Malik, lui, hausse petitement les épaules.  
C’est qu’il est tellement grand, large, tellement envahissant, ce scorpion qui lui bouffe le dos. Ce scorpion qu’à un certain point il a sans doute voulu… Il ne saura jamais pourquoi. Noir. Tout noir. Tellement noir. Comme si l’encre lui tachait jusqu’à l’os.  

C’est pt'êt le plus beau bijoux qu'tu portes. Du genre qu'on peut plus enlever...

De nouveau ce haussement d’épaules digne d’un gamin boudeur.  
Puis Malik se redresse légèrement, et se retourne. Il préfère tourner le dos au scorpion, faire face à Carne et à son rire.
Rames en main, il imite son compagnon de voyage, souque, et le regarde chanter. Le regarde et l’écoute.  
Oublié, le scorpion.  
Malik s’affaire avec vigueur, cependant distrait. Par la voix du Pêcheur.  
Prêche, pêcheur. Tu as là un disciple qui t’écoute avec l’attention d’un homme de foi. C’est peut-être qu’il l’a, au fond, la foi. Pour toi.
Sa foi, tu vois, juste là, en équilibre sur ton cœur. Elle se balance sur un fil d’or.

Les rames s’enfoncent dans le sable. Malik cesse le mouvement, se penche vers Carne, mains sur ses genoux, et regarde fixement la bouche du chanteur, comme s’il attendait d’en voir sortir d’autres mots, d’autres chants.  

Je t’ai jamais dit. Ses yeux cherchent ceux de l’autre, les trouvent, non sans peiner à se détacher des lèvres. Sait-on quels diamants il pourrait en tomber… C’est peut-être qu’ils sont translucides. C’est peut-être qu’il n’a pas de bons yeux. J’aime quand tu chantes.

Malik se lève, pose pied sur la rive et tire l’embarcation sur le sable, Carne avec. Tour de manège.  

Tes mots s’écoulent… Il esquisse un geste, imite le mouvement d’un serpent, avec sa main. Particulièrement. Mais c’est doux, cette mélodie qui t’est propre. Se tournant en direction du volcan, Malik cherche ses mots. Mais… Dans ma bouche… Il se retourne vers Carne. Dans ma bouche… ta langue roule des hanches comme une sirène.

Le sérieux qui se voulait derrière l’affirmation ne tarde pas une seconde à céder sa place au rire.  
Le rire de Malik est aussi franc que la lame de sa nimcha. Il rit à dents découvertes, l’œil réduit à une fente de vert, à grands coups de « ha ». Il rit et mord le silence, lui arrache la gorge.

Il a rejoint Carne, il s’est tu. Il rit mais ne rit pas longtemps, Malik.
Sa main prend l’épaule du Pêcheur. Le pouce fait une sieste au creux de la clavicule.

Toi t’es comme la lune. Et ça l’amuse, le Scorpion. Soleil ou pas, tu gardes ton teint d’arum.

Quelques restes de rire encore pour cette plaisanterie de jardinier.
Il n'a pas lâché l'épaule.

Je dis "ta langue" mais ce n'est pas la tienne... Carrrne. Le nom se déroule lentement sur la sienne de langue. MaliK. Tandis que le sien résonne plutôt au fond de sa gorge d'un k tranché.

Sa main retombe.

Ni la mienne.

Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyVen 25 Sep 2015 - 18:28


Le rire de Malik a quelque chose de rocailleux, lave en fusion et charriot de feu, ça coule de sa gorge comme du velours. Carne aime bien. Malik est plein de charmes cachés sous la propreté savonneuse. Ça aiguise son intérêt. Ça le fascine aussi un peu.

- ...Les hanches d'une sirène, Hey ! Tu sais que c'est peut-être parce que j'en ai bouffé plein que leurs voix coulent dans mes veines !

Il rit à son tour, en échos plus mezzo forte.
Puis, le Blafard se lève tranquillement et foule le sable de ses pieds nus. Sourire-de-Curry l'épingle au passage. Main sombre sur corps blanc.

-Toi t’es comme la lune. Soleil ou pas, tu gardes ton teint d’arum.

Arum. Arôme. Saveur. Épices.
Le pécheur penche la tête sur le coté. La main accrochée à l'épaule étreinte vient confortablement se percher sur l'avant-bras du Scorpion.

-Je dis "ta langue" mais ce n'est pas la tienne... Carrrne. MaliK. Ni la mienne.

Le perchoir s'évapore, reste le perroquet.

- MaaaaaliK. CaaarrrrrRRRRrrRne.

Le Pécheur lève les poings et mime deux pichenettes dans le néant, comme autant de flèches qui se plantent dans un bois tendre.
Explosions de poudre !

-Malik ! Keuh ! Keuh !

Et il reprend avec des gestes fluides, gracieux, de maestro. Mouvement délicat du poignet sous le nez de son interlocuteur. Floraison de doigts en corole.
Vagues...

-Cââââââââ.....

Fermeture brutale du poing
Ponctuation.

- rrrrrRRn !

Sourire plein de dents.

- On s'en fout de la langue, Malik, on compose notre propre musique, nan ?

Requin tout content.

- En avant pour la quête des pigeons bouillis !
fait-il finalement  en lui claquant une main amicale dans le dos, une manière comme une autre de faire vibrer son tatouage.

Et sur ce geste, il file droit vers la jungle en l'entrainant avec lui.







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Sang de pigeon 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyDim 27 Sep 2015 - 20:38


Le chant des sirènes du Pêcheur…
De ces sirènes qui nagent dans les veines de Carne. Ces toutes petites sirènes nées de tous petits morceaux de chairs. Des milliers et des milliers de petites sirènes baignant dans le rouge de son sang.
Et qui chantent, et chantent… Et que Carne est le seul à entendre.
À moins que…
S’il tend l’oreille, Malik a pourtant l’impression de percevoir quelque chose. Un vague écho, un murmure dans le silence… Trait de chant qui se faufile entre leurs rires.
De perroquets.

Carne fou.
Carne qui amuse le Scorpion qui finit par se prendre et se perdre au jeu.
Et ça caquète, ça se caquète dessus, l’une sur l’autre, ces deux voix d’hommes.
Hommes…
D’apparence, à tous le moins. Du reste, on peut toujours douter.

Maaali-K ! insiste le marcheur de sables.

Et ce n’est pas une sirène, mais une danseuse orientale coiffée d’un sabre qui ponctue à coups de hanches le prénom, avec la gorge du Scorpion pour scène.
Guidée par les doigts de Carne qui jouent avec le rien, qui musiquent, elle dessine des huit avec sa croupe, l’almée des déserts.

Caaaaaaaa… répète de concert Malik. RRRRRrrrrrRRRRRR ! S’emballe celle qui danse sur la langue. NÉ !

Pas trop loin en bas, le cœur tambourine.
On s’emballe.

On s'en fout de la langue, Malik, on compose notre propre musique, nan ?

Le visage tendu vers celui de Carne affiche de petits yeux rieurs et une bouche qui fait une croche – majeure. Un hochement de tête approuve. L’accord est flagrant.
Et comment qu’elle est nôtre, cette musique ! À se demander si elle existe en dehors. De nous, entendons.

En avant pour la quête des pigeons bouillis !

Sous la main du Pêcheur le scorpion frissonne, claque des pinces, fait briller son dard.
Oh Scorpion, tu as le poison qui frétille. Excité comme un gamin devant l’aventure. T’es un peu fiévreux, scorpion.

Malik se lance à la suite de Carne, au pas de course.
Hey Carne !
Regards croisés.
Au pas de course, la course, Carne.
Défi lancé.

Malik se fait bouffer par le vert. Disparaît la tache blanche entre troncs et feuillages.
Bête sauvage, gamin fou, ça court, et tink ! La nimcha voit le jour, éblouie. Elle découpe lianes et herbes.

...

Le souffle court encore, mais Malik ne court plus. À ses pieds, le bras du désert tend ses doigts de sables, tentant de le happer. Plus très loin devant lui, le volcan dresse fièrement son sommet. Défiant. De son paysage abruptement aride, d’un gris acéré et bouillant.
Planté devant la bête, le Scorpion rengaine sa nimcha. Chaud. Chaud. Il a terriblement chaud. Malik déroule le turban à sa taille, le laisse tomber à ses pieds. Il retire la tunique. Fait pareil.

CARNE !

Il est où le Carnevore ?
Malik a du mal à croire qu’il est arrivé le premier. Le Carne est plus agile que lui, plus vif. Malik a de bonnes jambes, mais son pas n’a pas la légèreté de celui de son singe des mers.
Il touche ses cheveux. Secs. Ses doigts effleurent son massif collier avant de retomber le long de son corps.
Paupières plissées, il scrute le volcan. Le scorpion dévoilé, lui, guette ses arrières et frémit sous le muscle, s’anime, prend vie, prudent.

Sang de pigeon, sang de pigeon… marmonne Malik.

Quand ses épaules sont soudain secouées d’un bref éclat de rire. Il pense à Carne et à ses pigeons bouillis.

Donne m’en un… Qu’un… intime-t-il au volcan.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyVen 16 Oct 2015 - 10:16



Éclats de rire et  marrades de gosses. Ils courent dans la pampa, noyés dans la verdure.
Saute, saute, saute, cours ! Vole !
Étrangement désassortis, Malik et Carne, Carne et Malik, ça sonne quand même bien. Ça vibre dans l'air comme des notes de fifrelins : gais, sautillantes, légères, un peu idiotes mais tellement agréables pour l'âme ! Ils courent comme des crétins. C'est ce qu'ils sont, quelque part, de grands crétins dans des corps d'adultes, coupés d'un passé qui les a mâchouillés et mollardés, comme ça, sur cette putain d'île. Ils baignent dans une salive ancienne qui les a érodé. L'Oubli a poli leur rides. Plus de plis sur la peau et l'esprit.
Au fond qui n'a pas de passé ne vieillit pas.
Qui ne vieillit pas reste un enfant.
Un enfant dans un corps de géant.

Carne est une tache blanche dans la jungle, virevoltante comme un acrobate fou. Il se perd au regard peu alerte. Le paysage se clairsème, la végétation s’appauvrit et la caillasse la supplante. La vapeur moite nimbe tout : le volcan est un gros fumeur. Bientôt il ne reste rien de la forêt. Et le Pécheur a disparu, comme un magicien.
Peut-être, l'est-il bien.

-Sang de pigeon, sang de pigeon… Donne m’en un… Qu’un…
- Oh.. tu sais donc prier, toi aussi...
susurre une voix à son oreille, accompagné d'un filet de souffle chauffé à blanc.

Carne est juste derrière lui, menton calé sur son épaule.
Depuis quand est-il là à l'observer ? Mystère...
Lui aussi est un peu sorcier dans son genre.

Le Blafard a les joues rosie par la chaleur. Il est en sueur. Il a couru comme un dératé et il l'a devancé d'une poignée de minutes à peine. Les brumes l'ont juste dissimulé.
Il recule d'un pas, toujours dans le dos de son comparse, pose les main sur ses épaules et observe le tatouage sinueux.

- Hey !

Petite exclamation de satisfaction. Les pouces de l'albinos épousent les omoplates de Sourire-de-Curry avec une délicatesse presque tendre.

- Scorpion, scorpion, scorpion...
chantonne-t-il... chasse le pigeon.... mais qui, mais qui, mais qui chasse le scorpion ... ?

Il ricane. Il s’est retenu de mordre dans ce vaste dos tatoué. Pour gouter, quoi, hey ! Il a un peu chaud, l'imbécile. Il a aussi un peu la tête qui tourne. Quel importance? On se fend la poire avec ce caramel au savon ! Carne ébouriffe les cheveux de Malik d'un air guilleret.

- Faut qu'on grimpe ? T'as vraiment décidé d'me cuir à l'étouffé, pas vrai !?

Claque amicale sur la nuque. Rire profond.
Le charmeur de sirène aime toucher la vie qui s'agite devant lui. Il ne comprends pas qu'à chaque mot, à chaque morceau d’abatis, il tisse quelque chose d'inédit.

Avec un autre.








Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Sang de pigeon 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyLun 2 Nov 2015 - 18:30


Prier, prier…
Malik regarde Carne, et au sourire qu’il lui offre de s’envoler tandis qu’il lève les yeux vers le ciel.
Prier, prier…
Oui, il sait le faire.
Prier.
Mais qui, mais quoi ? Ça, non. Seulement…
Prier, prier…
C’est s’adresser à quelqu’un d’étrangement familier, pour Malik. Un sans-visage familier et sans nom. C’est possible ?
Peut-être pas. Et pourtant, il prie, le Scorpion. Ça oui, il prie. Un sang de pigeon, un souvenir… Pareil. Il prie, bref.

Hey

Malik s’est laissé épié. Violé du regard le tatouage dévoilé. Le scorpion s’est même prélassé sous le regard avide du Pécheur. Regarde-moi, mangeur de sirènes. Regarde-moi. Je suis beau. Toi tu le sais. Toi tu le vois. Tu me vois. Pas lui.
Lui, là. Qui ne prit même plus. Qui sonde seulement le ciel comme s’il attendait qu’en tombe… Qu’en tombe…

Un sang de pigeon.

Malik passe distraitement une main sur ses cheveux décoiffés. Tutut, Carne.
Claque dans le dos blême pour claque sur la nuque hâlée.
Les cheveux de nouveau lisses, Malik est bel et bien redescendu du pays Nuages et a repêché au passage son sourire et ses yeux qui savent rire même sans lui.
Peut-être pas longtemps. Mais quand même.

Il avance vers le pied du volcan qui ronfle, paisible. Enfin, cela dépend de comment on l’entend. Paisible pour Malik, du moins, qui attrape ses outils à sa ceinture.

J’ai mal choisi mon complice. S’amuse le Scorpion. Car j’ai besoin de tes yeux. Aussi rit-il un peu, moqueur, un peu, aussi. Rouge sur gris. C’est ce qu’il me faut. Cherche le trait de rouge. L’éclat. Comme si le volcan nous laissait entrevoir son cœur. Mais pas que rouge. Non… Sang de pigeon, rouge.

La dent qui brille, le regard aussi, derrière un clin d’œil.
Et sur ce, Malik prend gentiment d’assaut le monstre de pierres. Lentement, patiemment, il scrute la roche.
Et prie, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyLun 29 Fév 2016 - 11:14



Et quoi de mieux pour prier qu'un homme de foi ?
Si Carne n'a pas les yeux qu'il faut, il a le nez pour dénicher des perles. Ou le cul béni des Dieux, qui sait ? Il crapahute aux cotés de Malik en contraste avec son pas tranquille, tel un chien fou, point blanc sur lave noircie. On dirait qu'il danse ou bien qu'il fait des galipettes, quoi qu'il en soit, il grimpe vite et avec souplesse.
Après une bonne heure à fureter ça et là de son pif pointu, ses gestes désarticulés s'apaisent.

- Rouge, rouge....Rouge sang ! Rouge Tripe ! Rouge piaf-crevé ! Hey hey ! Pas b'soin d'mes yeux t'as vu ?

Il balance sa trouvaille au Scorpion, goguenard.

- J'éspère que ta madone le vaut, qu'il ponctue finaud avant d'éclater de rire.

Un gargouillis infâme s'élève de son bide pâle.

- Oh, j'ai la dalle ! On va grailler mon frère tatoué ? Il lui claque le dos avant d'entamer la descente.

Ces paroles devaient s'avérer plus vraies qu'aucune autre. Malik avait trouvé un frère, en effet. Un drôle d'énergumène, certes, mais dont la loyauté ne manquerait pas d'être prouvée.
Un ami pour toujours, sur l’Ile de Jamais.








Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Sang de pigeon 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2107

Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon EmptyMar 8 Mar 2016 - 11:31

The End


Il restait donc des fous ici,
Assez pour apprécier la teinte,
Qui envahirait le Pays,
Assez pour la quêter sans crainte.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Sang de pigeon Empty
MessageSujet: Re: Sang de pigeon   Sang de pigeon Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» campagne bain de sang dans les terres arides : héros
» "Betise ou Friandise" Scénario Dès de Sang
» Bain de Sang ... : printemps bataille finale
» la force du sang VS attaque au feu grégois
» un certain.... BUVEUR DE SANG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Les Lieux Reculés :: Les Montagnes Capricieuses :: Le Volcan Embrasé-