Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Music & lyrics ☆ Swag   Mer 26 Aoû 2015 - 11:45



« C'est pas très loin de la crique où on se baigne. Tu descends sur la plage, tu vas à gauche et après à droite, ou l'inverse. C'est là bas, que je l'ai vu. »

C'est à peu près en ces termes, qu'il a expliqué les choses à Swag. Un geste vague de la main et un sourire plein de dents. Pas qu'il manque du sens de l'orientation, mais il fait tout à l'instinct. Et exprimer ça, c'est difficile. Ça s'exprime pas, les distances. Ça ne sert qu'à rassurer les plus jeunes qui peinent à porter leurs charges, les assurer que oui « on est bientôt arrivés ».
Ils sont descendus sur la place, à gauche et après à droite. Freckles respire d'un grand coup l'air de la mer, un air qui sent le sel et qui assèche les cheveux et les lèvres. Se balader pieds nus dans le sable encombré d’objets pointus est une mauvaise idée. Mais Freckles a toujours des mauvaises idées. Il laisse avec délice ses orteils s'enfoncer, les grains rentrer sous ses ongles. Ferme les yeux et écoute le bruit calme des vagues. Une, deux, trois secondes, il les rouvre. Déjà lassé.

Le Rivage des objets échoués est un foutoir total. Ce qui en fait un excellent terrain de jeu, de fait. Des roues de vélo, frigos, lampes à lave et panneaux de circulation gisent abandonnés dans le sable. Un soutien-gorge à dentelle flotte au bout d'une antenne parabolique comme un drapeau. C'est presque de l'art moderne. Suffirait de se pencher pour ramasser n'importe quelle merde et en faire un trésor.
Et puis au milieu de tout ça trône l'objet de sa convoitise. Un piano à queue à moitié éventré sur les rochers du rivage, quelques touches éparses sur le sable, entrailles de cordes giclant de la plaie ouverte. Il se tourne vers sa copine aux cheveux bleus, les yeux qui brillent.

« T'as vu ? Je t'avais dit ! »

Le fait est que jamais Swag n'a contesté l'existence de ce piano. Mais Freckles se conforte dans l'idée qu'il a gagné un pari imaginaire. Sautillant vers l'instrument, il se perche sur un meuble comme sur un tabouret, doigts lévitant au dessus du clavier. Des images qui émergent, vaguement, sans prendre de consistance. Peut-être qu'il a su. Peut-être qu'il a oublié, ça aussi. Il hésite, puis appuie sur deux touches, de la main droite. Y en a qu'une qui marche, laissant s'échapper un son dissonant.

« C'est parce qu'il est pas accordé », il explique, l'air d'en connaître un rayon. Puis il saute souplement de son perchoir. « Si on le démonte en entier, et qu'on le ramène à l'arbre, peut-être qu'on pourra réussir à en faire un nouveau. On est pas obligé de prendre toutes les notes, seulement les plus jolies. »

C'est pas un piano, que Swag voulait. C'était un harmonica. Il est pas encore assez con pour confondre les deux, il voulait juste qu'elle se console avec ça. Il se tourne vers son acolyte, l'air sérieux. Si ils veulent que leur concert soit bien, il leur faut au moins un instrument par livreur ! Voire plus ! En jetant un regard autour de lui, il se rend compte qu'il y a sûrement de quoi faire avec le bordel environnant. Quand on s'appelle Freckles, on peut faire du bruit avec n'importe quoi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Music & lyrics ☆ Swag   Ven 13 Nov 2015 - 14:08

J'aime guère marcher pieds nus. J'comprends pas comment qu'il fait, Freckles, parce que rien qu'à l'idée, j'ai envie d'cracher tout mon dégoût dans l'sable. C'est pas qu'c'est sale, hein, ou quoiqu'ce soit d'ce genre. C'est juste que... Mince, ça gratouille, quoi ! Pi' j'aime pas qu'on m'touche les pieds, même si c'est inanimé. Ca m'dégoûte. Voilà tout. Beurk. J'évite en sautant un buisson, j'me casse à moitié la gueule sur c'qu'a dû être jadis une bétonnière ou... J'sais pas trop, enfin, un truc de chantier. J'songe un instant à la bonne résonance que ça doit avoir, une boite comme celle-là.

Percu, percu ! Ca claquerait pas mal, c'truc, dans la cabanne des livreurs. J'imagine bien Freckles réveiller tout l'monde comme ça, l'matin. Pu' d'excuse pour les r'tards, hum. J'lui en parlerai plus tard, tiens. Pour l'moment, juste, si j'pouvais réussir à pas l'perdre entre deux ou trois breloques toutes trouées, ce s'rait pas mal. J'suis pas sûre d'être capable de r'trouver l'arbre toute seule.

Freckles pousse un cri. Et quand j'vois c'qu'il me montre, forcément, moi aussi...

« MAIS... MAIS... »

Mon éloquence me dépasse.

« MAIS C'EST MAGNIFIQUE ! »

C'est plus beau que tout c'que j'aurais pu attendre. Bon, on va pas s'mentir, c'pas un harmonica, et moi c'que j'aime, c'est les harmonicas. Mais un piano, damn, un piano. Louis Armstrong n'a qu'à bien s'tenir ! J'peins mon visage d'un putain d'sourire rêveur. Plus belle surprise, enfin, t'en crèves. J'cours jusqu'à Freckles, j'le pousse d'un coup d'épaule, et j'pose tendrement mes mains sur l'instrument.

J'crois bien qu'j'ai envie d'verser une larme. Bon, l'son déchirant qu'crache le piano quand on pose les doigts sur les touches, ça m'fait un peu rev'nir à la vraie vie, mais j'le crois, j'peux que l'croire, Freckles quand y m'dit qu'on va l'réparer, qu'on va l'ramener à l'arbre, qu'on va lui sauver la vie à c'petit piano charmant. Les jolies notes, ouais, on d'vrait pouvoir s'charger d'ça lui et moi. On a sa tête et mes oreilles. C'est tout bon, comme combo.

J'me tourne lentement vers lui et j'le fixe dans les yeux, l'plus sincèrement possible (ou presque, m'enfin).

« Freckles. Est-ce qu'on t'a déjà dit que tu étais formidable ? J'veux dire, sincèrement formidable ! »

J'lui laisse pas tout à fait l'temps d'me répondre, et j'grimpe sur une pile de pneus accolée au piano, afin d'ouvrir l'couvercle. Bon, c't'un sacré bordel à l'intérieur, et l'rivage à beau être couvert de tout c'qu'on pourrait avoir besoin, j'ai comme un doute, un temps, quant à not' capacité à trouver tout c'qu'il nous faut. Mais s'agit tout d'même pas d'baisser les bras avant d'avoir commencé. J'relève la tête vers mon fidèle camarade d'aventure, l'visage plus sérieux qu'jamais.

« Tu notes, Freck ? Il nous faut : De quoi remplacer cinq touches blanches et douze touches noires. Easy, of course ! Ensuite pour c'qui est d'l'intérieur de l'animal... Attends, j'compte rapid'ment ! Bon, disons huit trucs pour les marteaux, ça nous permettra d'tenir deux trois gammes, à peu près, ça suffira à c'que ce soit swag ! Bon, et forcément, j'crains qu'il faille changer toutes les cordes, elles sont carrément bouffées . On doit pouvoir en récupérer deux ou trois, tu vois, mais pas plus... »

J'me penche pour regarder aux pieds d'Freckles, le dernier point majeur.

« Ouais, il manque une pédale. M'enfin, c't'un peu nul, les pédales, t'façon. C'est has-been, on va dire. Bon ! Rien d'bien compliqué, du coup. Enfin j'pense. Enfin j'espère. »

Enfin, j'sais que non. C'est même terriblement complexe. Tant pis. On dv'rait parvenir, si c'n'est à avoir un piano, tout du moins à avoir un ersatz de piano. Au fond, tant qu'ça fait du bruit, c'est c'qui compte, nan ? Du joli bruit, quoi !

« On cherche ensemble, ou on s'sépare ? J'ai peur de m'perdre, moi, sur c'te plage... »
Revenir en haut Aller en bas
Le Patapon
avatar



✘ AVENTURES : 35

MessageSujet: Re: Music & lyrics ☆ Swag   Jeu 19 Nov 2015 - 14:25

Si l'intervention ne vous plait pas, vous pouvez ne pas la prendre en compte.
Je te fais don.


Le Patapon aime les enfants,
Et même de loin il les entend,
Leur coeur en peine ou en gaieté,
Qu'importe il en est attiré,
Il se trémousse jusqu'à vous,
Un sourire étirant ses joues.


Le Patapon fait don à Freckles du pouvoir de :
VOIR TRÈS LOIN


Freckles est libre d'utiliser son don pendant toute la durée du RP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Music & lyrics ☆ Swag   Lun 21 Déc 2015 - 19:13



Il fait la moue, le Freckles. C’est que sur l’instant, ça lui paraissait bien, comme idée, de sauver la jolie chose, mais les considérations techniques, il y a pas trop réfléchi. Aux cordes et aux gammes et aux marteaux, et tout ce qu’il faut de beau pour en tirer un son, de cet animal. C’est que son cerveau, il s’y connaît en mémoire sélective. Alors les entrailles d’un piano, pour sûr qu’il a pas conservé les détails.
Il se hisse sur la pointe des pieds, quand même, pour évaluer le bordel d’un oeil connaisseur. C’est bien compliqué ce qu’il y a là dedans. Faut au moins être ingénieur ou dans la NASA pour comprendre. Il se demande si Swag comprend. Ou si elle fait semblant pour se la péter. De toutes façons, il la trouve décidément trop ambitieuse.

« On a pas besoin de pédale ou de corde ou je sais pas quoi. On prend que quelques notes, j’te dis ! Y a bien assez pour quelques notes, non ? Je me rappelle, il suffit que de quelques. » et il compte sur ses doigts, distraitement. « Six ou sept. On a qu’à en prendre dix, ça fera de la marge. Non, attends, y a des notes noires aussi. Elles sont importantes. »

Il le sent confusément. Pourquoi les notes noires seraient moins importantes que les blanches, hein ? Y a aucune raison, voilà pourquoi. Il caresse de la main la surface du clavier, avant d’arracher une poignée de touches sans plus de cérémonie. Les pauvres ne tiennent déjà plus. C’est pas comme si il lui faisait trop de mal, au piano. Il abrège ses souffrances, en fait, c’est comme arracher des dents pourries. Sur cette belle pensée, il fourre dans ses poches touches noires et touches blanches.

« J’en ai pris autant de blanches que de noires pour être sûr. Chope au pif des trucs qui ont l’air de marcher là dedans. On refabriquera tout à l’Arbre. »

Il désigne d’un geste vague l’intérieur du piano. Les marteaux, les cordes, les trucs quoi. Les artisans seront bien foutus de leur faire un piano avec ça, non ? Faut juste une grande caisse en bois, un clavier … Pour le foutoir du dedans, sa camarade livreuse s’occupera de tout.

« Puis pour la suite on a qu’à  …. »

Se séparer. Déjà, comme ça, ils trouveront plus de trucs. Et en plus, il a très envie de frimer auprès de Swag quand il aura trouvé les objets les plus stylés, ce qui ne manquera pas d’arriver. Alors il pivote sur ses pieds pour lui dire, quand y a comme un bug. Un flash. Un petit vertige. Et il manque de s’étaler par terre dans le sable et les clous rouillés, se rattrapant de justesse au piano. Brave piano.

« Eh ! »

Qu’il s’écrie. Swag n’a pas vraiment réagi.

« Eh ! »

Il répète, réalisant qu’il est le seul à l’avoir vu, ce flash. Et qu’il voit des trucs sacrément bizarres, maintenant. Genre le grain de peau de la livreuse en haute définition. Un grand sourire illumine son visage. Et il pivote de nouveau, en aperçu panoramique de la plage entière. Et tous ses objets, tous ses grains de sable, toutes ses mouettes. Carrément cool.

« Tu vois ce que je vois ? »

Indice : la réponse est non. Parce que ce qu’il voit, c’est bien à une quarantaine de mètres, enfoui à demi dans le sable. C’est tout argenté et ça ne brille plus. Et Swag ne peut pas le voir, mais Swag tuerait pour l’avoir.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Music & lyrics ☆ Swag   Dim 1 Mai 2016 - 15:49

The End


Swag n'aura ni cette chose, ni rien d'autre aujourd'hui,
Puisque des flibustiers accostent par ici,
Il est temps de rentrer et de se pavaner,
D'un pouvoir qui demain, sera tout oublié !


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Music & lyrics ☆ Swag   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hello! pop’n music
» Music "Ico- You were there" De Mushroom Samba
» Music genre manga
» Music Gungun!
» [video music ]Metal Gear Solid Theme - LBP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Plage Rayonnante :: Le Rivage des Objets Échoués-