Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyMer 26 Aoû 2015 - 1:13

« Hihihihihi ! À la tienne, mon cher Villy ! »

Les deux verres de rhum piégé s'entrechoquaient. Cachés dans l'arrière-boutique, les deux pirates fêtaient leur méfait. Chaque verre servi, de rhum, bière, vodka, sake, ou autre boisson étrange avait eu un léger supplément inodore et sans saveur qui allait provoquer probablement la plus grosse commotion que la taverne aie connu.

Braumeister avala cul sec son verre, et attendit. Déjà il sentait les changements opérer. Son visage devenait plus fin, plus féminin. Il sentait sa poitrine s'alourdir légèrement, et se sentir plus compressée dans sa chemise, au point de devoir déboutonner le petit bouton du dessus. Mais pas plus. Étrangement, ses cheveux ne descendirent pas, ce jour-là, mais elle ne s'en formalisa pas.

Jetant un œil à sa comparse, Braumeisterin eut un sourire en coin. Tâtant la marchandise, elle énonça simplement :

« Eh bien, Wilhelmina, il y a du monde, au balcon. Allons rejoindre nos invitées, veux-tu ? »

Et la maîtresse des lieux partit rejoindre la fête...

HRP a écrit:
Vous l'aurez compris, ceux qui ont bu changent de sexe. Soyez barges et venez nombreeeeuuuux ! ( Et buvez tous, pliz ! )


Dernière édition par Braumeister le Mar 1 Sep 2015 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lòng Sơn Mai
Lòng Sơn Mai

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 630
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyMer 26 Aoû 2015 - 18:19

WARNING : Ce post contient du seske (solo) et de la violence (mutilation). Bien que j'aie fait mon possible pour que les scènes à caractère plus matures soient peu explicites et/ou passées sous silence, elles n'en restent pas moins présentes. Vous êtes prévenus Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 304983004

La musique // Le portrait (approximatif)

Lòng avait plusieurs raisons d'aimer la Taverne Rhumantique. Si la présence d'alcool et d'un public ivre pour apprécier son humour douteux faisait partie desdites raisons, le fait que la Taverne se trouvait sur la terre ferme surpassait tous les autres arguments. Le matelot était donc client régulier des lieux, s'y rendant très souvent - et ce jour-là ne faisait pas exception.

Cela faisait depuis un moment qu'il se tenait à l'écart des autres, observant les différents Pirates présents sans pour autant ressentir tout de suite l'envie de se joindre à eux. Ce fut sans doute grâce à ce manque de distraction qu'il put percevoir la métamorphose à ses débuts.

Ce fut dans la peau, d'abord, qu'il la sentit. Dans le grain qui se modifiait, dans la silhouette qui - doucement - changeait. Trop peu soûl pour ne pas, soudain, être alarmé par ce qu'il ressentait comme une modification directe de son corps, le Dragon eut le réflexe d'abandonner son verre vide pour se lever, filant vers la seule autre salle à laquelle il avait accès, arrière-boutique exceptée : le local miséreux qui servait de sanitaire aux marins trop précieux pour vomir dans leurs chopes. Après avoir fermé la porte, le Pirate tituba vers le mur où l'on avait accroché en guise de miroir de fortune un gros bout de verre brisé.

Il arrivait à temps pour constater que son corps n'avait eu besoin que d'un temps minime pour changer : en réalité, lorsque son regard rencontra son reflet, il ne se reconnaissait plus.

Et pour cause, c'était une femme qui lui faisait face. Une petite eurasienne au longs cheveux noirs et au regard clair, franchement mauvais.

Un frémissement de surprise parcourut son échine. Mue par un élan de dégoût, la jeune femme eut à peine le temps de se pencher avant qu'une partie de sa bile ne se déverse dans le lavabo de fortune. Son corps... où était passé son corps ? Dans un élan de rage irraisonné, la Pirate s'empara de l'une des nombreuses lames effilées qui lui servaient d'arme et se blessa au bras, s'infligeant une profonde coupure et aspergeant une partie de sa chemise de sang par la même occasion.

Elle eut mal, elle saigna. Mais l'intérieur de la peau était resté le même à ses yeux et la douleur n'avait pas dissipé l'illusion : ce qui lui arrivait était réel, désespérément réel.

Ignorante la bile et le sang qui maculaient l'évier, la matelote resta immobile, songeuse. Un sort pareil pouvait venir de partout sur cette Île maudite... pourtant elle n'y croyait pas. Quelqu'un avait bien dû lui jouer un tour, mais qui.

Lorsque son regard recroisa celui de son reflet, elle eut un déclic. Le distilleur, bien sûr. Le foutu Alchimiste aux cernes.

Comme si cette déduction l'avait rassurée, la Dragonne éclata soudainement d'un rire tranchant et disharmonieux. Dans la glace, l'asiatique lui rendait un regard hilare et cruel - le sien et son rire, comme ses muscles et son sang - étaient restées les mêmes - c'était si rassurant, d'un seul coup.

Lòng se figea brutalement, observa attentivement les contours de son visage changé. Oh, c'était perturbant mais... il aimait ce qu'il voyait.

Son regard descendit, ses mains firent de même, ouvrant quelques boutons de chemise. Tâtèrent, explorèrent. Sa peau avait changé mais elle aimait ce qu'elle sentait. C'était différent, c'était à elle - inédit, donc. Amusant. Pas si elle devait rester ainsi ad eternam mais... elle acceptait de se prêter au jeu pour l'instant - qui sait, elle pourrait peut-être en faire céder plus d'un sous cette apparence ou, dans le cas où ils auraient tous été victimes de la blague, risquait de bien rire.

Elle voulut partir, se rappela que sa chemise, désormais, était un peu trop ouverte. Ses mains s'approcheront donc des boutons, se figèrent.

Nouveau croisement de regard. Un sourire vaguement inquiétant, de traviole, vint déformer le visage de la jeune femme. Et ce visage et ces clavicules et ces seins ne l'encouragèrent pas à sortir, pas encore. Après tout, la soirée ne faisait que commencer, elle pouvait prendre 5 minutes pour se familiariser avec ce nouveau corps...

Descends petite main.

- On va voir de quoi tu es faite, Dragonne.

♥️♥️♥️

Alors qu'elle sortait du local, Saurienne se fit la réflexion que son corps était bien plus réactif que celui de ses victimes. Il faudrait qu'elle en touche deux mots aux prochaines, quand même. L'idée la fit ricaner.

Elle n'était pas la seule à changer, c'était formidable et un peu dérangeant d'ailleurs. Gloussant à la vue de quelques collègues qu'elle reconnaissait, la Dragonne ne prit cependant pas la peine de s'arrêter : elle cherchait le responsable de ce bordel, finit par la trouver.

De la démarche souple qu'était la sienne, l'asiatique fila vers la Braumeisterin, lui adressant un sourire vénéneux et rouge - lèvres maculées du propre sang de son bras par amour du détail.

- Bien joué, espèce de garce d'alchimiste.

D'un geste du menton, Saurienne désigna l'assemblée. La lueur cruelle qui brillait dans son regard s'était chargée de convoitise : la rumeur disait vrai, elle ne contrôlait pas plus sa libido qu'elle ne contrôlait son rire. Son ton se fit ronronnant, flatteur.

- Maintenant que tu as transformé une beuverie en fête de la moule, tu comptes faire quoi ?

Elle saignait toujours mais c'était si peu important.






Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Signal10

Choking on the smoke from the fire you started
Choking on the ash from the bridges you've burned


Playlist


Cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1148
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 3:15

« Hihihihihi ! À la tienne, mon cher Villy ! »
- Santé! Braumeister!

Les verres s’entrechoquèrent et Wilhelm but son verre cul sec, accompagnant le geste de l'autre pirate. C’était souvent ainsi que le pirate avalait les potions du distilleur, avec une confiance sans borne!
Et cette mixture la avait la particularité de n'avoir aucun arrière gout, laissant la saveur du rhum intacte!

La transformation s’opéra, mais DogFish n'y fit pas vraiment attention, plus occupé a s’émerveiller devant le maitre brasseur a qui la féminité allait... plutôt bien!
Les yeux du blondinet qui étaient désormais une blondinette brillaient devant cette grande femme pale aux cheveux court noirs de jais, si fine et classe.
Haaa, il était belle Braumseister!

Wilhelm sursauta alors que le maitre devenu maitresse envoya la main vers sa nouvelle poitrine dans un geste désinvolte.


"Eh bien, Wilhelmina, il y a du monde, au balcon." Du monde au quoi? hein? Et c’était quoi ce nouveau nom? Le Pied beau baissa les yeux vers sa poitrine qui en effet avait un sacré volume.
"Ca.. ca alors..." Comme dans un reflex, il les prit a pleine main, les pressant, désormais passionné par son nouveau corps. Ses cheveux, eux, n'avaient pas poussé, juste ses seins qui avait prit une belle taille, maintenant serrés dans son pull pourtant trop large habituellement.

"Allons rejoindre nos invitées, veux-tu ?"
DogFish hocha la tête a la positive, relâchant sa poitrine et suivant la brune aux allures de grande dame, ne pouvant s’empêcher de mater son arrière train ma foi fort charmant!

Une fois arrivé au milieu de l'assemblée, un sourire amusé s’étira sur les lèvres de la blonde. Le spectacle était hilarant! Toute ces femmes aux allures de collègues, dont une bonne partie n'avait même pas encore remarqué le changement, c’était étrange, déroutant, vraiment tordant!

"- Bien joué, espèce de garce d'alchimiste."

Wilhelm tourna la tête vers la jeune femme asiatique qui venait d'interpeller Braumeister. Elle était charmante celle la aussi, dans un tout autre genre! Mais qui était elle?
DogFish pencha la tête sur le coté, fixant ce nouveau visage aux lèvres carmine.
Du maquillage?
Certain ne perdait pas de temps a se mettre en valeur! Devait-il le faire lui aussi? Wilhelm baissa de nouveau la tête vers sa poitrine avec une mine boudeuse. Il ne portait pas de chemise a déboutonner lui, dommage!

- Maintenant que tu as transformé une beuverie en fête de la moule, tu comptes faire quoi ?

Ces yeux... ces yeux clair et cette façon de regarder, cette langue acérée! Mais oui, évidemment, c’était le dragon! Enfin.. la dragonne en l’occurrence!

- Le mieux a faire je crois, c'est de regarder et de ce marrer déjà!
Lança Wilhelm tout sourire, avisant déjà les visages qui se décomposaient et les regards surpris qui se posaient les un sur les autres!
Il n'y avait pas a dire, Braumeister était un génie!






Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 4:16

Ayant été l'un des principaux constructeurs de la Taverne, Kit y avait rapidement pris ses habitudes. Aller se dégourdir les jambes sur la plage après le travail pour aller s'affaler au bar et boire jusqu'à plus soif était devenu quasi quotidien. L'un des principaux avantages de la Taverne, c'est que la baston était autorisée ici. Il ne risquait rien à chercher la bagarre – si ce n'était un œil au beurre noir et quelques hématomes, comme il en arborait un sous sa tunique à son flanc gauche ce soir-là.

Kit était assis à l'une des longues tables, à côté de son frère et d'autres matelots. Il rota la bière qu'il venait de terminer, le menton dans une main, coude sur la table, regardant vaguement l'assemblée. Ils étaient peut-être un peu plus nombreux que d'habitude. Il ferma l’œil, déjà assoupi par l'alcool et la journée qu'il avait passée sous la canicule. Il sentit bien une sensation plutôt désagréable, des picotements, une certaine gêne dans ses vêtements, mais ce furent les voix féminines autour de lui qui le tirèrent de son demi-sommeil.

Là, juste à côté, se tenaient des femmes comme il n'en avait jamais vues. Ici les femmes étaient généralement des Peaux-Rouges, certaines garçonnes n'étaient pas désagréables à regarder mais, enfin, une poitrine comme celle de la blonde aux cheveux courts, là, ça n'existait pas dans la troupe de Pan. Et Kit avait son œil valide rivé dessus, il n'était pas encore assez éveillé pour chercher à comprendre d'où venaient ces femmes soudain.

Bien joué, espèce de garce d'alchimiste.

Il tourna la tête vers la nouvelle venue. Il manqua de s'en décrocher la mâchoire, et pourtant il ne somnolait plus. C'était une B-E-A-U-T-É. Une petite beauté brune à la peau douce et aux yeux bridés, bridés mais clairs, du genre à lui faire composer la plus belle sérénade. Il referma la bouche et lissa sa tunique, prêt à aller se présenter. Et il sentit. Sous ses mains, son propre corps, pas tout à fait assez lisse. Il n'y avait pas grande différence, en réalité. Une poitrine assez plate, un corps chétif, quoique toujours assez grand – plus que celui de la Dragonne. Jolie Dragonne. Il avait réalisé de qui il s'agissait, bien sûr. Ces yeux-là, ce ne pouvait être que lui. Qu'elle. Bon sang.

Il balaya la salle du regard et vit toutes les femmes qui les environnaient. Toutes n'étaient pas belles, mais, franchement, quand on était coincé sur le Jolly Roger, n'importe quelle femme faisait du bien aux yeux. Même... Wilhelmina ? Putain ! Kitty se força à ne pas plonger l’œil dans son décolleté. Un peu titubante, elle se leva quand même et s'approcha du petit groupe, et fit une moue. L'alchimiste n'était pas vraiment plus attirante en femme, elle était un peu inquiétante.

Le mieux à faire je crois, c'est de regarder et de se marrer déjà !

Obéissante, Kitty gloussa niaisement – ah, elle était ce genre de fille ? –, et sourit à la blonde et à la Dragonne.

Admirer oui, c'est qu'on y toucherait bien hein.

Kitty rit à nouveau. Elle avait la voix un peu cassée, à peine plus féminine qu'en temps normal. Ou plutôt, elle n'était pas beaucoup plus masculine en temps normal. Elle n'avait pas conscience du fait que son propre visage avait à peine changé, il s'était juste un peu affiné, si peu. Mais elle sentit ses cheveux lui caresser les épaules, ils avaient poussé d'un coup. Kitty les souleva dans sa main droite.

Ça me rappelle quelque chose, fit-elle à l'adresse de Wilhelmina, dont elle détailla le visage et le sourire... noir. Un sac sur la tête et tu serais parfaite.

Puis elle regarda la Dragonne. Oh Lòng, pourquoi n'es-tu pas toujours comme ça ? Kitty n'osait rien dire, de peur qu'on lui rappelle son béguin lorsqu'ils seraient tous redevenus des hommes, mais son regard la trahissait allègrement.

Dis, euh... Brau...mistress ? Toi. Ça va durer combien de temps ?

C'était forcément temporaire, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Pirate
Anonymous

Invité



Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 22:03

Franchement quelle ironie. Pour une fois que Tazer aurait pu se balader et même aller se vider la gourde sans devoir faire preuve de ruses de ninja...et ben non. Alors que la grosse majorité du Jolly se voyait pousser des ovaires, lui poursuivait le changement inverse. Mâchoire carrée, épaules plus larges, et ce truc flasque qui le gênait dans son pantalon. Comment les mâles faisaient-ils pour supporter ce poids mort à longueur de journée sans péter un câble ? Ouais, plus jamais il critiquerait les pirates qui se remettaient les noix en place à longueur de journée.

Bref, il allait falloir qu'il prétende avoir passer les dernières heures à l'eau et au thé pour éviter que la cure transformiste de Brau ne fasse voler sa précieuse couverture d'imposteur en éclat. Avec un peu de chance, les marins seraient momentanément tous trop beurrés pour remarquer quoique ce soit de différent au niveau de son apparence - et puis bon, c'étaient pas non plus des lumières – mais mieux valait-il régler les soucis au plus vite...quoique...il pourrait aussi choisir de rester ainsi, ça lui faciliterait grandement la vie. Mais.
Il avait peur que sans cette matrice et ce saignement occasionnel qui lui rappelait sa capacité à procréer il n'en vienne à oublier son bébé. Et ça il ne le permettrait pas.

Abandonnant – avec regret - sa chope de bière non-terminée sur le bord d'une table, il fit le tour de la taverne à la recherche d'un peu de flotte mais sans succès. Le médecin s'autorisa donc une petite escapade à l'extérieur et remplit un verre d'eau de mer. Il allait pas boire cette mouscaille, c'était juste pour donner le change quand il approcherait l'alchimiste histoire de lui préciser qu'elle avait meilleur temps de régler rapidement le truc avant que l'effectif de l'équipage ne double d'ici neuf mois. Parce que sérieusement, est-ce qu'il avait une tronche de sage-femme ?

Parce qu'il avait observé de loin le changement s'opérant sur l'équipage il reconnaissait plus ou moins les types – demoiselles à l'instant – présents. Bon d'accord, les fringues aidaient un peu aussi.

— Hey fillette-

Laissant la fin de sa phrase s'écraser, Tazer toussa dans son poing, tentant d'éclaircir cette voix encore plus basse que son timbre habituel – et de base il était déjà loin du soprano. Puis, d'un automatisme et parce que c'était chose logique lorsqu'on voulait s'humidifier le ton, il bu une grosse goulée de sa chope – arrosant le sol de l'eau salée au goût de poiscaille la seconde d'après avec un juron. Il s'essuya les lèvres de la manche.

— Eurgh, il redressa les yeux pour croiser ceux de Brauerin qui avait en passant sacrément la classe en femelle ; Bon toi, l'apprentie sorcière, tu penses remédier ça bientôt ou en être capable ? Parce que je tiens pas une nursery et si tu laisses ceux-ci mûrir trop longtemps on risque d'avoir un élevage d'ici quelque temps, et je te promets que ce sera pas moi qui les torcherai.

Soudain ses yeux sombres glissèrent sur une petite dame bridés près d'eux. Lèvres rouges, estafilade sur le bras et yeux tarés. Il la détailla un instant de haut en bas ricana.

— Eh ben eh ben. Les citrons c'est plus seulement au niveau de la couleur de ta face maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 223
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 23:04

Jim fréquentait peu la taverne car elle ne représentait aucun intérêt à ses yeux. Ne pouvant goûter aux plaisirs de la boisson et n'étant pas de taille pour un sympathique combat de poivrots, il ne pouvait que s'y ennuyer. Pire encore, ce petit bout de paradis terrestre pour pirates était pour le mousse un lieu de tentations et de frustrations comparable aux enfers. Il ne pouvait que contempler, impuissant, des dizaines de choppes se vider fatalement dans le gosier des autres. Cela lui pinçait douloureusement le cœur, comme un élan d'envie mais aussi d'agacement.
De plus, il ne fallait pas négliger le risque qu'un forban ivre mort le prenne pour une petite fille et se sente d'humeur joueuse.

Cette fois-là, de nombreux pirates prirent la direction de la Taverne. Jim s'étant conforté dans l'idée de passer la soirée sur le navire, il les regarda s'éloigner en poussant un soupir de lassitude mais aussi de soulagement car il allait être plus au calme. Or, le Pied Beau vint le trouver et lui conseilla avec insistance de venir avec eux, promettant une soirée... inoubliable. La Demie Portion s'ennuyait, Jim accepta donc, bien que dubitatif.

Cela démarra bien mal pour le mousse. En effet, comme il s'y attendait, il ne trouva rien à faire et resta campé sur un tabouret, non loin de ce qui servait de latrines (on ne sait jamais, c'est une place stratégique). Il finit par avoir chaud et retira bien vite sa veste, mais cela ne suffisant pas il ouvrit même sa chemise. Peut-être eut-on pitié de lui car un de ses pairs lui donna un verre de jus de fruit pour qu'il puisse se désaltérer. Jim but sa boisson d'enfant d'un seul trait, comme un vrai pirate. Il ignorait jusqu'alors que la Taverne proposait aussi des boissons non alcoolisées, étrange. S'il avait su...

Jim n'avait pourtant d'yeux que pour les verres des autres pirates, ou plutôt de leur contenu. Ça parle, ça rit, ça s'endort sur sa choppe, ça la vide, ça  se vide, et pourtant ça en réclame toujours encore. Le mousse ressemblerait-il un jour à ça ? En attendant, il comptait les verres inlassablement. Machin en était déjà au troisième, Bidule chipotait sur le second.
Ces chopes en bois grossier ou en métal noirci remplies de cette eau de vie, cette boisson divine. Ces chopes qu'ils tenaient entre leurs doigts fins et délicats. Qu'il portaient à leur lèvre dans un geste gracieux et féminin. Leur bouches pulpeuses pincées comme pour un baiser.

« Cua ?! »

Jim sursauta, se frotta les yeux comme pour se réveiller d'un songe de mauvais goût. Puis, il regarda autours de lui bouche-bée.

Des femmes ! Des femmes partout ! Ça parle, ça rit, ça s'endort sur sa choppe, ça vide, ça se vide et pourtant ça en réclame encore. Des femmes qui picolent gaiement... Comme des pirates !

L’invitation prenait alors tout son sens. Jim chercha des yeux le Pied-Beau, ou une femme qui lui ressemblerait. Il vit un créature qui lui ressemblait vaguement... équipée de véritables obus. Troublant. Il reconnut à ses cotés une femme qui ressemblait vaguement à Braumeister. Était-ce vraiment lui ?
Jim n'eut se rappela alors que : ( Braumeister + x nombres de boissons = danger. Il ne pouvait y avoir aucun autre détraqué pour commettre pareil coup d'éclat.

En prenant un peu plus de recul, cela l'amusa. Après tout, seuls ceux qui consommaient l'alcool de Braumeister avaient été touchés. Lui, en étant privé, n'avait pas été touché ! Comme quoi, un mal pour un bien.
Jim éclata d'un rire chantant.

Il se tut.
C'était un rire de gonzesse.

- Bordel ! jura-t-elle de sa voix de petit oiseau. Mais c'est pas vrai ?!

Jiminie sursauta, faisant presque un bond sur lui même. Elle lâcha son verre vivement et se dirigea en trombe vers l'Alchimiste qui lui semblait bien fier de son coup. Elle se planta devant eux. C'est à dire Braumeisterin et Wilhelmina ainsi que... d'autres créatures pourvues du même appareillage.

- Juste... Juste pourquoi ? demanda-t-elle, essoufflée.

Se rendant compte qu'elle avait omis de refermer son vêtement, elle se hâta de reboutonner sa chemise, rouge de honte. Le corps d'une fille n'offrait pas les mêmes libertés. Et ces deux fruits murs qui pendaient insolemment à leurs branches n'étaient vraiment pas pratique. Et elle ne parlait pas de cette absence soudaine qui lui faisait éprouver comme un sentiment de solitude.

- Pourquoi ? C'est... c'est drôle ? répéta Jiminie, toute rougissante.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyVen 28 Aoû 2015 - 0:03


- MAIS WHAT DA FUCK ?!

Pourquoi avait-il deux melons incrustés sous la peau ? Pourquoi sa voix était aussi criarde ? Pourquoi avait-il perdu sa magnifique crête et pourquoi est-ce qu'il avait de longs cheveux bruns à la place ?
Ian tenait fermement le morceau de verre brisé entre ses doigts fins, bouche ouverte, yeux écarquillés. Les côtés de sa tête étaient restés rasés et ses cheveux, ébouriffés et crêpés sur le dessus de son crâne, descendaient jusqu'aux creux de ses reins. Il secoua la tête, gêné par cette masse qu'il ne connaissait pas, avant de finalement lâcher un cri très féminin en pensant à quelque chose de vraiment très, très, très important. Quelque chose de vital.

- BRAU ! Brailla-t-il d'une voix inconnue, poussant Jiminie sur son passage en notant inconsciemment qu'il avait tout de même de jolis petits seins.

Main dans son treillis –  treillis beaucoup trop grand pour lui – pour elle -, le Maniaque se rua sur le Distilleur et, paniqué, élargit son pantalon pour qu'il puisse admirer ce qui lui manquait :

- Et ça, là ?! T'en as fais quoi ? Il est où ? Il va revenir ? À la même taille ? Genre pareil ? Bordel Brau ! BRAU !

Sa voix se brisa dans sa gorge et un sanglot remonta le long de sa trachée. Il se tut à cette instant et se mordit la lèvre, avant de resserrer son pantalon comme il le pouvait et d'essuyer une larme déchirante.

- Je déconne pas là, c'pas drôle ton histoire ! Et ça, là ?! Ces deux boobies, je peux rien en faire ! Je peux que les toucher, pas les goûter ! C'est horrible !

Les mains du Maniaque remontèrent sur sa poitrine toute fraîche, qu'elles palpèrent aussitôt. Puis, exténuée, Ian se laissa tomber sur une chaise et observa un peu les autres. Son regard s'arrêta un instant sur la DogFish. Un rire de peste éclata d'entre ses lèvres. Voir le Pied-Beau avec des seins, c'était juste inimaginable. Ian n'aurait même pas osé le rêver. C'était à mourir de rire.
Finalement, ses yeux se posèrent sur la silhouette élancée de Kit. Il gloussa en entendant la remarque de Taz – qui n'avait guère changé et s'adressa à la jeune femme brune.

- Eh, t'es sacrément bonne en fille, tu le sais, ça ? Balança-t-il comme si sa petite crise n'était jamais arrivée.

N'empêche, cette histoire de popol disparu l'embêtait drôlement. Et puis, même si en femme, il restait musclé, y'avait plus la même masse. Il avait même l'impression d'avoir encore perdu en taille. Déjà qu'en homme, il n'était pas bien grand, ainsi, il ne devait pas dépasser le mètre cinquante-cinq, ou alors c'était lui qui se faisait des idées. Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyVen 28 Aoû 2015 - 3:32

Oswald était complètement bourré. Plus gris que lui ça devait pas être possible. Et étant donné qu'il supportait généralement l'alcool comme Dyonisos (rien que ça) (quoique que Oz n'avait absolument aucune connaissance en mythologie grecque), c'était qu'il avait bu assez pour remplir la bosse d'un chameau. Et pisser comme une vache pendant cinq heures non stop. Tout était flou autour de lui, et il se marrait à la moindre vanne pourrie de ses congénères. La Taverne était vraiment une bonne idée, même s'il flippait encore plus sur sa cuisine qui restait sans surveillance. Enfin là il y pensait pas du tout. Il pensait que ça faisait sacrément de temps qu'il s'était pas vidé les burnes, et que les gars qui avaient ramené des gonzesses auraient quand même pu être chics et penser aux copains quoi!

C'est vrai, y'avait un paquet de femelles dans la taverne. Il les avait jamais vues est ce que même c'était possible des nanas ni pirates ni sirènes sur c't'île? Ça cachait d'la magouille ça.. Mais.. Appétissantes. Il distinguait pas grand chose, mais était sûr d'un truc, y'en avait pour tous les gouts. Des blondes, des chintoques, des black, et des brunes, et des naines et des grandes et puis il arrivait à bien cerner leurs profils vis à vis de ce qui se baladait sous leurs yeux. Il avait même que ça, vu qu'il arrivait pas à apercevoir ses collègues. Sûrement qu'ils étaient déjà en dessous... Ces coquins . Il y avait notamment une paire de seins monumentale, et se disait que le type qui s'en occupait était bien verni. Il regardait la scène avec envie, même! Assis sur un tonneau, il faillit en dégringoler. Il attrapa une chope qui traînait par terre, la sienne étant vide. Celle là avait l'air déjà entamée... Il haussa les épaules quelqu'un aurait craché ou pissé dedans au point où il en était ça lui faisait plus rien. Il la vida d'un trait et beugla:

─ Eeeh eheheh bande de.. d' troufions vous m'en laissez  heinnnNnnn! J'suis monté comme ... comme... un ch'val heheheh...

La voix qui sonna à son oreille était très aiguë. Elle restait éraillée et hésitante à cause de la boisson... Mais on aurait dit.. Une voix de putain de gonzesse. Il écarquilla les yeux. Le démon était rentré dans lui ou quoi? Ou quelqu'un lui avait volé sa voix et parlait à sa place? Il loucha sur les femmes qui se dandinaient et bavardaient non loin, gueulant même carrément, et tenta de les détailler mieux. Bordel de bordel. Pourquoi celle-là portait des perles de bois dans ses cheveux... Et elle là euh... avec cette peau noire si caractéristique... Oz se leva d'un coup de son tonneau et tituba vers celle qui semblait le plus triomphale, et la saisit au col:

─ B-bande de sal...lopeees... Tas de catins où sont les pirates? Vous... V-v-v-vous les avez bouff-f-f-faillés?!!

Sa vue se brouilla, il lâcha la jeune femme et s'écrasa sur le sol. Alors c'était vraiment sa voix? Mais qu'est ce qu'il se passait? Mais qu'est ce qu'il avait bu? Mais c'était quoi ce rêve stupide? Sous le choc il sentit une douleur terrible à la poitrine. Il baissa les yeux. NON.

NON C'ÉTAIT PAS POSSIBLE .
NON.
NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON NON.

─ Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrdeeeee!

Ozette était devenue une femme. Elle avait des seins, et une voix de femme. Soudain elle comprit c'était quoi leur problème à ces nanas. En fait. En fait. On était tout à fait stupide quand on était du sexe faible. Et tout s'expliquait. Elle se frappa le front de la main et son mal de crâne s'intensifia.

─ Ta... Ta gueuu..euuu...le arrête de cr-cr-ier....

Elle se prit le crane à deux mains et secoua sa tête. C'était n'importe quoi. Et elle arrivait pas à réfléchir. Mais qu'est ce qu'il se passait... Est ce qu'elle allait rester meuf longtemps? Et c'était foutu? Elle tâta son pantalon. Est ce qu'elle allait plus pouvoir assouvir SES PULSIONS? NATURELLES? Elle arrêtait pas de gémir «bordel de bordel» toutes les deux secondes, et elle s'agitait encore et encore. Elle observait l'Assemblée féminine, toujours en essayant de raccorder les éléments et les événements entre eux. C'était qui? C'étaient où? Quoi, quoi, quoi. Ses yeux s'attardèrent sur la brune. Des cernes. Ces vêtements...

BRAUMEISTER.

─ Brrrraaaau .... meistaaa.... Kesstafoutuspècedebataaaaaaaaard en..encore...je veux pas être ... ÇA!

Nan mais okay qu'il mange des rats, qu'il mette n'importe quoi dans les boissons, c'est pas grave le rhum est bon. Mais MERDE il n'avait pas le droit de transformer tout le monde en donzelle c'était ridicule! Ridicule et humiliant, et naze.. Et ... et... NOOOON! non, à la fin! Sa tête tanguait. Tout tournait. Elle croisa les bras sur sa poitrine. Elle s'en foutait que tout l'équipage soit comme ça ce qui comptait c'était elle et c'était la catastrophe. Elle trouvait son corps moche, et inutile, et si FEMME si DÉTESTABLE!

Ozette était complètement bourrée et certainement pas en état de dégommer  qui que ce soit. Elle pouvait pas se voir mais elle était sur d'avoir maigri et perdu tous ses muscles.
Dès qu'... que... Que ce s'rait passé Braumeister avalerait son sourire à la con et toutes les dents avec.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyVen 28 Aoû 2015 - 17:21


La chaleur des bûchers donnait soif, de même pour le travail à accomplir avant d'obtenir le résultat rassurant des flammes.
Allan était tranquille avec le rhum, il était à la limite de devenir cet autre trop affectueux. Trop papa-poule ou trop... qu'importait, c'était bon de boire de l'alcool et d'avoir assez de marge pour ne pas encore tomber dans l'inconscience. Bien que son âme se soit déjà perdue dans les tréfonds de ses pensées visant à mettre un jour fin à l'enfer de cette île diabolique.

D'abord, son attention ne se prêtait pas au brouhaha qui montait en crescendo. Mais... au final, peu à peu, les voix étaient trop féminines. L'Inquisiteur leva le regard, doucement, comme craintif. Une énorme surprise se présenta à lui. Qu'était-il advenu de tous ceux en qui il avaient confiance pour massacrer les monstres de Never Land ? Wilhelm ? Kit ? Oswald ? Jim ? C'était la faute de Braumeister  ? Sans doute. Mais apparemment, Taz s'en sortait encore enfin, il le croyait.

On aurait dit une invocation de succubes... horreur... Des sirènes avides de luxure ET de chair d'homme.

- Bordel...

Murmura Allan d'une voix grave, mais pas grave comme en temps normal.
Cette sonorité ne lui plut guère, sa main à sa gorge, il ne sentit pas la présence de la barbe de trois jours. Pas encore horrifié, mais inquiet, son regard noir se planta sur sa main gauche. Il en lâcha son verre, la main était trop... fine... trop... féminine. Sèchement, il se releva en se plaquant le dos au mur. Le manteau trop grand, la chemise gênant ses mouvements. Par réflexe, il ouvrit un peu plus les boutons, il put mieux respirer au moins. Mais... il n'apprécia pas du tout la sensation de lourdeur à son buste. Une paire mammaire, digne d'une putain de vache à lait ou d'une sorcière hérétique se voulant plus appétissante pour Satan.

Serrant les dents, n'osant qu'à peine bouger, il observa vaguement le résultat de l'alchimie de Braumeister. La créature qui se reflétait aurait pu être délicieuse en un autre contexte, et s'il ne s'agissait pas de lui même. L'Inquisiteur ne pouvait pas être Allan, ni même se penser au masculin. Plutôt Lana, au moins elle pouvait tenter de préserver un peu de son honneur en tentant de ne pas salir celui qu'elle était réellement.

Son regard agacé redescendit sur sa poitrine, elle ne put cacher une grimace. Et confrontée à cette sensation ajoutée, elle se décida à soutenir la masse en passant ses bras devant, juste sous la base. Ca allait un peu mieux. Mais que dire de la situation ?
Lana observait les autres... Laissant un soupir des plus désespérés s'égarer dans les airs alcoolisés. D'ailleurs... Il lui avait semblé que Lòng y était avant. Dieu, elle n'osait pas imaginer dans quoi ils se trouvaient. Enfin... elles.
Pire que de la sorcellerie... Il lui fallait un peu de temps, mais L'Inquisitrice irait chercher un exorcisme à ce malheur. Elle se frappa légèrement l'arrière du crâne sur le mur qui la soutenait. Il fallait aider à sauver ses camarades, les sauver.

Au moins, elle entendait les voix de certaines s'indigner, réagir. Elle les aidera, quand elle sera moins sonnée.






Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pïrate
Anonymous

Invité



Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyVen 28 Aoû 2015 - 23:08



Drunken sailor


La taverne était un lieu agréable pour l’Ancre tout autant que pour ses camarade. Ce qui lui plaisait le plus dans cette histoire restait quand même le fait qu’ils n’avaient pas les pieds dans l’eau. Pouvoir descendre des litres de rhum tranquillement, dans une ambiance chaleureuse sans risquer de finir à la flotte était quand même agréable. Ici pas d’eau, que de l’alcool, aucune chance que l’idée les traverse. Ou alors ça n’arriverait que lorsqu’ils seraient bien trop bourrés pour mettre leur plan a exécution. Une parfaite cachette en somme. Et avec ça, fini les réprimandes habituelles qui concernaient ses excursions trop fréquentes sur l’ile.

Ce soir comme d’habitude la taverne était remplie  de rires et l’air était lourd des relents d’alcool. Beaucoup de ses collègues commençaient à déraper à grand renfort de cris et de vocalisations en tout genre qui ne formaient pas forcement des mots et encore moins des ensembles cohérents. Zane, lui s’était vautré dans un coin un peu en retrait, choppe à la main.

Lorsque les transformations avaient débuté plus ou moins ensemble suivant comment chacun avait picolé l’effusion de cris habituel avait mué un peu vers les aigus sans pour autant alarmer l’Ancre plus que ça. Il n’était pas vert au point de ne pas saisir ce qui se passait autour de lui ou même de ne pas percevoir les changements qui se faisaient au sein de son propre corps mais il fallu quand même que l’information fasse bien trois fois le tour de son cerveau pour que la compréhension ou au moins la prise de conscience se fasse. Les sourcils froncés, le regard suspicieux il observait les demoiselles aux airs plus ou moins connus s’extasier ou carrément paniquer devant leurs formes. De loin, tant qu’il était encore un peu à l’ abri c’était un spectacle assez drôle. Certains de ses camarades étaient vraiment des dramaqueens en puissance. Il prit d’ailleurs la crise de panique de Ian pour une victoire personnelle.

Après une minute il baissa le regard vers son propre corps et comme premier reflexe  passa son pouce sous le col de sa chemise en lin pour vérifier jusqu’à quel point la métamorphose l’avait gâté. Ou gâtée. Sans pouvoir s’en empêcher et sans pouvoir le déloger, un sourire satisfait s’installa sur le visage du pirate. Oui, il était assez satisfait de son apparence pour le coup. Ses cheveux n’avaient pas poussé, ils étaient assez longs comme ça mais sa barbe de trois jours avait disparu et sa peau un peu rêche quelques minutes plus tôt était bien plus agréable au toucher. Il saisit sa choppe pour la terminer d’un coup avant de la reposer – l’écraser – sur la table la plus proche dans un soupire d’aise. Il allait rester un petit moment à observer le spectacle avant de se mêler a ce beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyMar 1 Sep 2015 - 16:42

HRP:
 

Magnifique. Ma-gni-fique ! Wunderbar ! Toutes ces réactions, complètement différentes, toutes ces apparences qui dépassaient l'entendement... Et Taz, toujours aussi rabat-joie. Qu'il ait développé une immunité cachée ou qu'il ait juste esquivé la boisson d'une manière ou d'une autre, le médic était resté très viril. Et il avait d'autant plus l'air viril dans cette atmosphère, vu qu'il était le dernier mâle d'une piraterie féminisée.

Enfin. Au moins, la Dragonne, Kitty et Wilhelmina semblaient avoir accepté leur sort, et si les réactions de Jim et d'Ozette avaient fait pouffer la garce, euh l'Alchimiste, celle, démesurée, de celle qui s'appelait Ian la fit tout simplement s'écrouler de rire. Ça lui donnait presque envie de trouver un moyen de rendre l'effet permanent. Peut-être pas sur toutes, mais... Bon. Ce n'était pas tout, mais en bonne maîtresse de fête, Braumeisterin devait divertir ces gens attroupés.

« Entschuldigen Sie mich, bitte. Ce ... C'est... Tout ça... Sehr lustig. Jaja. Mais ne vous inquiétez pas. Ceci ne durera pas plus que nécessaire. Bon, je dois avoir en réserve deux trois autres trucs un peu drôle, je vous ramène tout ça... On se fera une roulette d'effets ? »

La roulette aux effets. Quelques potions bizarres disposées en cercle, aux effets aléatoire, en prendre une laissait rarement son buveur normal. Et c'était très drôle. En plus, il y avait ce catalyseur qui rendait les effets des potions plus longs et intenses, et qui aurait pu retirer à l'un des buveurs sa virilité pendant quelques jours. Ou cette potion de barbe. Tout le monde rirait d'une femme à barbe.

Braumeister farfouilla ainsi quelques instants dans l'arrière-boutique pour récupérer tout ça. Quand il revint, le plateau à la main, avec son cercle de shots, il état tellement déconcentré par les imbéciles devenus femmes qu'il ne fit pas attention... Une bouteille vide roula sous son pied.

Et ce qui devait arriver... arriva. Le plateau se renversa en plein sur le visage de la Braumeisterin qui hurla de douleur.

« WASSER ! GEBT MIR WASSER ! SCHNELL ! DE L'EAU ! VITE ! »

Le liquide lui brûlait les yeux. Elle tenta de s'essuyer les yeux avec sa chemise, mais ses yeux brûlaient encore... Et malgré la douleur, Braumeisterin souriait, encore et encore.






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lòng Sơn Mai
Lòng Sơn Mai

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 630
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyMer 2 Sep 2015 - 17:17

- Le mieux a faire je crois, c'est de regarder et de ce marrer déjà!

La voix qui lui avait répondu n'était pas celle de la Braumeisterin, mais une autre, dont la Dragonne reconnaissait les intonations. Tournant la tête vers la source du bruit, elle resta un instant bouche bée devant mademoiselle DogFish... ou, pour être plus exact, les obus gargantuesques de la blonde. Son visage avait à peine changé, mais Saurienne ne le percevait pas : à vrai dire, elle n'arrivait pas à détacher son regard de la poitrine de Wilhelmina. C'était qu'une paire pareille était difficile à ignorer sur une île qui manquait cruellement de chair mature. Si on lui avait dit qu'un jour, elle materait ainsi les seins de DogFish... l'asiatique secoua vivement la tête, ne sachant pas si elle devait se sentir horrifiée ou se réjouir d'une telle constatation. Dans le doute, elle préféra fixer la nouvelle venue dans leur petit cercle féminin.

- Admirer oui, c'est qu'on y toucherait bien hein.

Kitty n'avait pas vraiment changé, même si la différence se remarquait malgré tout avec un peu de sobriété. Saurienne l'observa sans rien dire, sourire aux lèvres, l'écoutant chambrer DogFish avant de la regarder, elle.

Grossière erreur.

La Dragonne croisa son regard, l'interpréta sans aucune difficulté : la charpentière l'avait matée, ça ne faisait aucun doute. Et ça... ça, c'était inouï. Le sourire écarlate de la Dragonne s'agrandit, elle se passa brièvement la langue sur les lèvres : elle se savait séduisante en homme comme en femme, savait également que la majorité (si ce n'est tous, hélas) de ses confrères ne partageaient pas ses déviances. Mais, si l'on inversait les genres, le jeu se compliquait. Elle tenait sa chance d'en tenir par... hé bien, ce qu'elles n'avaient plus. Sa métaphore se cassa la gueule mais Saurienne ne broncha pas : l'essentiel était que, tant que le sort serait temporaire, elle risquait de s'amuser beaucoup.

Parce que... si ce n'était pas le cas...

Presque machinalement, elle sentit un spasme de dégoût la saisir. Non non, Braumeisterin n'était pas folle à ce point, non ?

Heureusement, l'arrivée de Taz l'empêcha de répondre à cette question. Ce dernier ne semblait pas avoir changé, pourtant Saurienne, en le fixant, détecta quelques infimes modifications dans son apparence. Son regard se modifia, elle perdit de son sourire : qu'est-ce qu'il foutait ? Pour une fois qu'il aurait pu se balader sans cacher sa véritable nature, voilà que le grand noir buvait la potion avec tous les autres. Imbécile.

Imbécile de grand noir.

Devenu un homme.

Un très bref instant, Saurienne sentit un élan de joie la saisir alors qu'elle prenait conscience de ce que cela signifiait. Mais l'élan se tarit vite : Taz(er) était aussi asexué qu'un foutu arbre, elle le savait. Aucune chance que, si elle lui propose une petite folie à deux, le grand nègre accepte. Quel foutu gâchis. La Dragonne croisa les bras sur sa poitrine, fit la moue. Absorbée qu'elle était dans des pensées qui n'avaient rien d'honorables, elle avait même loupé la splendide crise de Ian à son arrivée.

- Eh ben eh ben. Les citrons c'est plus seulement au niveau de la couleur de ta face maintenant.

- Eh, t'es sacrément bonne en fille, tu le sais, ça ?

Sourire plein de crocs.

- Merci beaucoup, ça te va pas trop mal non plus...

Sur ce, Saurienne jeta un regard mauvais à la Phalange : si cette dernière et elle n'avaient pas eu un accord, l'asiatique lui aurait volontiers demandé qu'en était-il de sa poitrine à lui elle. Mais bon, ils avaient un deal. Alors, au lieu de se montrer vile, la Dragonne préféra ignorer le gloussement de Ian et adresser un sourire rayonnant au doc.

- Je ne vois pas ce que tu n'aimes pas chez mes citrons, Phalange... ils sont parfaits. Roucoula-t-elle en faisant glisser ses mains sur ses hanches, laissant sa chemise épouser les légères formes de son nouveau corps. Tu ne trouves pas, Kitty ? Reprit-elle en dardant sur l'autre asiatique du groupe un regard mutin. Après tout, elle n'oubliait pas qui elle avait dans son collimateur.

Il y eut une nouvelle venue : l'arrivée en trombe d'une Demie-Portion devenue adolescente d'une impudeur crasse retint toute l'attention de la Dragonne qui rompit le contact visuel avec Kitty pour se concentrer sur la blondinette - qu'elle siffla sans aucune gêne, au passage. Mais la blonde rougissante ne suffisait pas à retenir son attention : il y avait, au fond de la Taverne, une autre personne qui avait attiré son attention. Une personne qui, Saurienne l'espérait, vivait encore plus mal sa transformation qu'elle-même n'aurait pu la vivre. Et la Dragonne se tourna, filant vers elle tout en murmurant à l'oreille de Jiminie au passage :

- Tu ressembles à ma dernière victime.

Sur ce, elle se précipita vers l'Inquisitrice, la saluant avec une bonhomie suspecte :

- ALLAAAN ! Enfin, je veux dire Lana ! Bienvenue à notre petite sauterie, laisse-moi te donner l'accolade...

Et - sans laisser à l'Inquisitrice le temps de réagir, la vietnamienne lui fit un grand câlin... profitant, par la même occasion, pour enfoncer sa tête dans la généreuse poitrine de sa collègue. Cela ne dura pas et la Dragonne repartit aussitôt, hilare : qu'il était drôle de pouvoir molester ses collègues sans qu'ils ne puissent protester ! Et après, iraient-ils se plaindre ? Au vu du profil d'Allan, Saurienne en doutait.

C'était parfait !

Revenant auprès d'un groupe auquel s'était ajouté une Ozette passablement imbibée, la Dragonne arriva à temps pour entendre la confirmation que les effets de la potion serait temporaires : cette information suffit à la désinhiber totalement, desserrant le nœud qu'elle avait à l'intérieur du ventre. Grand sourire aux lèvres, elle vit la maîtresse de soirée disparaître momentanément et en profita pour s'approcher de Kitty, passant son bras au-dessus de l'épaule de la borgne dans une attitude qui, si elle pouvait passer pour de la camaraderie, permettait surtout qu'elle se rapproche.

- Dis-moi, Kitty... je suis sûre d'arriver à refermer la chemise de la Demie-Portion avec les dents, tu veux tenir les paris ?

Hélas, elle ne put entendre si réponse il y eut puisque le retour fracassant de Braumeisterin détourna son attention. Toujours accrochée à Kitty, elle fit les gros yeux à ses collègues. N'y avait-il personne pour aider leur Alchimiste ? Parce que la Dragonne, en ce qui la concernait, était occupée.






Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Signal10

Choking on the smoke from the fire you started
Choking on the ash from the bridges you've burned


Playlist


Cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1148
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyLun 28 Sep 2015 - 0:16

Tout ce monde, toute ces femmes dans la taverne, c’était... c’était..

Trop marrant!
Magique même!

Après "Longue", ce fut une seconde asiatique qui s'approcha, mais cette fois Wilhelmina la reconnu tout de suite, sans une once de doute quand a son identité! Kit Skelton!
Il fallait dire qu'il n'y avait pas grand chose de changé au final chez ce pirate la.

"Admirer oui, c'est qu'on y toucherait bien hein."
DogFish rendit son sourire au Luthier, pas vraiment sur la même longueur d'onde, pour changer, la regardant soulever ses beaux cheveux noir sans vraiment comprendre l'allusion.

"Ça me rappelle quelque chose" DogFish se mit a ricaner. A lui aussi ca lui rappelait quelque chose bien sur, cette fois ou il lui avait fait une magnifique coupe au carré. "Un sac sur la tête et tu serais parfaite."
Automatiquement, la blonde ravala son sourire, accueillant la réflexion comme une douche froide.
"Hein?" Mais... Elle baissa les yeux, une mine boudeuse se dessinant sur son visage toujours orné de cicatrices. Ca.. Ca, ce n’était pas gentil.
Cependant, le Pied beau se contenta de grogner, se préparant a entrer dans une phase de bouderie caractéristique.
Taz débarqua, ayant visiblement évité la potion de Braumeister, mais apparemment tout de même énervé.

"Juste... Juste pourquoi ? "


Wilhelmina releva les yeux vers une petite jeune fille blonde qui aurait pu faire partie des enfants perdus tellement elle semblait jeune, les joues rougissantes, essoufflée, n’appréciant apparemment pas sa nouvelle condition.

"Jim!"
"Pourquoi ? C'est... c'est drôle ?"
DogFish jeta un œil au distilleur et ouvrit la bouche pour répondre a la mousse (oui oui.. la mousse) mais fut littéralement coupé par un crie pétaradant et l'arrivée en trombe d'une Ian qui pétait les plombs, mains sur son treillis, tirant dessus et montrant sans aucune pudeur ce qui lui manquait désormais.

"Mais ca va paas non?" Pesta Wilhelm en détournant le regard. "Ian, rhabille toi voyons! Il y a des enfants ici!" Bein oui, il y avait Jim. Non mais vraiment celui la manquait totalement de pudeur! Qu'il se mette a poils devant tout le monde tant qu'il y était! Ce n’était pas digne d'une dame!

"Je déconne pas là, c'pas drôle ton histoire ! Et ça, là ?! Ces deux boobies, je peux rien en faire ! Je peux que les toucher, pas les goûter ! C'est horrible !"
"Mais qu'est ce que tu raconte? Calme toi! Hey, Ian, t'es bien mieux comme ca!"
Fit la blonde, cherchant a rassurer son collègue. "Et qu'est ce qui te fait marrer la?" Ajouta t-il a son adresse alors qu'il voyait le maitre calfat ricaner en le regardant.

Et soudain, ce fut une seconde tornade qui déboula dans le petit groupe, mais cette fois, un ouragan quelque peu... titubant.

"B-bande de sal...lopeees... Tas de catins où sont les pirates? Vous... V-v-v-vous les avez bouff-f-f-faillés?!!" Oz avait maugréé tout en se saisissant du col de Braumeister, l'air colérique.
Wilhelm eu l'envie d'intervenir, n’appréciant pas qu'on secoue sa.. maitresse? Oui sa maitresse, de cette façon, mais il n'en eu pas le temps car déjà, le cuisto aviné s’effondrait sur le sol d'une façon affreusement pitoyable. Devant le spectacle, un sourire moqueur se grava sur les lèvres de la blonde.
C’était pas beau a voir; la déchéance!

"Brrrraaaau .... meistaaa.... Kesstafoutuspècedebataaaaaaaaard en..encore...je veux pas être ... ÇA!"

Holala Pauvre Oz. Wilhelm le regarda avec un air a mi chemin entre la désolation et la moquerie. Être une femme ne lui plaisait vraiment pas de toute évidence!
"Pourtant vous devriez vous sentir dans votre élément m'sieur Avery! La cuisine c'est plutôt un truc de femme non?" Lacha t-il d'un air plutôt désinvolte, ne sachant de toute évidence pas dans quoi il mettait les pieds.

Et puis, Braumeister s’éclipsa, allant chercher de quoi faire une roulette aux effets, comme il l'appelait si bien!
DogFish adorait ce jeu, du moins, jusqu'ici, il l'aimait beaucoup!
C'est que contrairement a la plupart des autres matelots, lui avait l'habitude de tester les potions de l'alchimiste fou. Du coup, il était plutôt dans son élément dans ces parties un peu étrange ou les liquides les plus instable et bizarre coulaient a flot.

Wilhelm soupira de bien être, les mauvais mots de Kit déjà presque oubliés, regardant distraitement Lòng qui pariait de choses plutôt indécentes, puis balayant la salle du regard alors que celui ci se dirigeait vers un autre pirate, Allan, prostré au loin.
Le pied beau reconnu Zane qui avait l'air de plutôt bien vivre sa transformation, mais une fois n’était pas coutume, préférait rester en retrait.
Il eu l'idée de le rejoindre quand soudain, Braumeisterin revint toute pimpante, un grand plateau chargé de potions diverses et multicolores sur la main.

Le regard du Pied beau fut attiré par une bouteille qui roulait sur le sol, et la...
Il y eu comme un ralentit!
Le pied de Braumeisterin se dirigeait vers la dite bouteille.
Les yeux de Wilhelm s'écarquillèrent et il eut un mouvement vers la grande brune, mais il était trop tard!!!
Déjà, elle perdait l’équilibre et se fracassait en plein sur ses potions, s’éclaboussant de morceaux de verre mêlés aux produits sans doute peu agréable au contacte de plaies.

« WASSER ! GEBT MIR WASSER ! SCHNELL ! DE L'EAU ! VITE ! »

Ni une ni deux, DogFish attrapa la première choppe remplie d'alcool a sa porté et se précipita sur le distilleur qui tentait vainement de s’essuyer le visage avec sa chemise. Se faisant, la brune s’était en grande partie découverte, faisait hésiter la blonde un instant et piquer d'un fard par la même occasion. Cependant, ce moment d'incertitude fut de courte durée, et très vite, il aspergea le visage de Braumeister a toute force, espérant ainsi calmer la douleur.
De l'alcool sur des plaies, ca ne pouvait que faire du bien non?

"Ca va mieux?" Tenta la blonde l'air inquiet, ignorant les crissements de morceaux de verres sous ses chaussures, et posant une main sur l’épaule de Braumeisterin, cherchant son regard et frissonnant en constatant le sourire figé de celle ci.
C’était flippant oui... vraiment flippant.







Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 223
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyVen 6 Nov 2015 - 20:03

Jiminie était encore en train de s’acharner sur la fermeture de sa chemise. En général, elle ne lui donnait jamais du fil à retordre, mais les doigts de la mousse tremblaient : la gamine ne s’était pas encore remise du changement ahurissant qui s’était produit sur sa personne. Ou plutôt : sur elle et tous les membres de l’équipage présents. La Demi-Portion s’embrouillait un peu dans l’entreprise : décalant le boutonnage, le défaisant pour arranger son affaire, etc… Le tout en ne cessant de répéter, marmonner quelques jurons dans sa barbe.  
Elle aurait dû deviner qu’il y avait anguille sous roche, elle aurait dû ! Elle était plus intelligente que la plupart de ces couillonnes, après tout.

Un murmure se glissa sournoisement en son oreille.

- Tu ressembles à ma dernière victime.

Jiminie sursauta, ses doigts s’emballèrent d’avantage et rata une énième fois son reboutonnage. Elle retint un juron visant la génitrice de la Dragonne en contemplant le résultat de son labeur, quelque peu dépité. C’était complètement décalé. Tant pis, elle avait la flemme de tout recommencer pour la énième fois. Elle voulut ouvrir la bouche pour exprimer une seconde fois son mécontentement quand une jeune femme la poussa violemment, à la manière d’une amatrice de lèche-vitrine durant les soldes. Jiminie fut projetée au sol face à ce véritable boulet de canon.

- BRAU !

La furie pris soin de démontrer l’absence de ses anciens attributs en élargissant son pantalon. Bien heureusement, Jiminie étant à terre, le spectacle lui fut épargné.

- Et ça, là ?! T'en as fais quoi ? Il est où ? Il va revenir ? À la même taille ? Genre pareil ? Bordel Brau ! BRAU !

Jiminie écarquilla les yeux, non pas choquée par les propos quelques peu grossiers de la jeune femme ou son entrée peu soignée, mais plutôt devant les tristes perspectives d’avenir que faisait naitre ces questions. Et si c’était vrai ? Allaient-ils garder des séquelles ?

-  Mais ça va paas non? Ian, rhabille toi voyons! Il y a des enfants ici! dit Wilhelmina.

Jiminie, toujours à terre, plaça un vain :

- Euh l’enfant, ça le concerne aussi, c’t’histoire.

La furie palpait sa poitrine pour illustrer ses plaintes déchirantes, Jiminie baissa pudiquement les yeux mais nota tout de même qu’Ian, car il l’avait reconnu (Il aurait reconnu sa cicatrice entre mille.), était bien gâté.  
Ianine, donc. N’empêche qu’elle lui avait fait mal cette garce, tout à l’heure.

Tandis que Wilhelmina tentait de consoler la nouvelle arrivante, Jiminie se releva doucement, massant son épaule encore douloureuse, celle avec laquelle la furie s’était cognée.

- B-bande de sal...lopeees... Tas de catins où sont les pirates? Vous... V-v-v-vous les avez bouff-f-f-faillés?!!

Mais à qui appartenait cette voix si douce et accueillante ?  Jiminie prit soin d’esquiver Ozette cette fois-ci, cette dernière se dirigeant vers eux, une chope à la main.

- Brrrraaaau .... meistaaa.... Kesstafoutuspècedebataaaaaaaaard en..encore...je veux pas être ... ÇA!

La mousse serra les dents, ces cris lui étant assez désagréables. Et c’est presque sans surprise qu’elle entendit Wilhelmina  révéler l’identité de la petite nouvelle :

- Pourtant vous devriez vous sentir dans votre élément m'sieur Avery! La cuisine c'est plutôt un truc de femme non ?

Bien sûr que c’était leur cuisinier. En même temps, il n’y avait que lui pour vivre aussi mal cette transformation le pauvre. Jiminie se sentit presque triste pour lui, mais il était bien trop occupé à espérer à espérer que la Casserole fasse regretter à Wilhelmina son insolence. Après tout, voir Dogfish se prendre une déculottée était très tentant. Surtout qu’elle semblait être dans le coup, cette saleté !

- Entschuldigen Sie mich, bitte. Ce ... C'est... Tout ça... Sehr lustig. Jaja. Mais ne vous inquiétez pas. Ceci ne durera pas plus que nécessaire. Bon, je dois avoir en réserve deux trois autres trucs un peu drôle, je vous ramène tout ça... On se fera une roulette d'effets ?

Elle avait l’air de bien rire, la sorcière. Jiminie, elle, retrouva instantanément son air renfrogné et osa protester :

- Non j’veux pas jouer ! J’veux pas boire tes machins !  J’veux redevenir moi ! Maintenant !

Mais l’Alchimiste était déjà repartie. Avait-elle entendu les protestations de la mousse? Quoi qu’il en soit, ce n’était pas une gamine en colère qui aurait pu l’arrêter dans ses élans. Frustrée, la Demi-Portion marmonna quelques sombres pensées, ruminant sa colère.

- Dis-moi, Kitty... je suis sûre d'arriver à refermer la chemise de la Demi-Portion avec les dents, tu veux tenir les paris ?

Jiminie se raidit en entendant cette insinuation plus que douteuse. Elle posa les yeux sur la Dragonne qui semblait vraiment bien s’amuser, affichant une certaine consternation. Le niveau tombait si bas, ce soir.
Son regard glissa ensuite sur Kitty, plus implorant, plus suppliant. Mais la Luthière ne semblait pas apte à quoi que ce soit dans son état, de toute façon.
Un hurlement retentit :

- WASSER ! GEBT MIR WASSER ! SCHNELL ! DE L'EAU ! VI

C’était Brau qui venait de subir un regrettable accident. Mais Jiminie n’eut d’yeux que pour le sol couvert de giclures étranges. Il faillit s’étrangler devant cet horrible spectacle. Elle n’attendit pas une instant et sortit de la poche de son pantalon une serpillère qu’elle écrasa vivement sur la flaque.
Jiminie venait une fois de plus de sauver l’équipage d’un terrible péril.

Un bruit étrange venant de son outil de travail attira son attention. Elle pinça un bout du torchon et le souleva. Il était alourdi par le liquide absorbé mais surtout… Il se désagrégeait.
Jiminie posa un regard ahuri sur Braumeister.

- …
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 EmptyDim 15 Nov 2015 - 18:40

Spoiler:
 

Quelque chose vint asperger le visage de Braumeisterin. Quelque chose de poisseux. Elle sentait que ça réagissait. La douleur s'apaisait...

« Aaaah... Meine Augen... »

Ses yeux encore fermés, Braumeisterin tâta la personne en face d'elle, cherchant les signes distinctifs qui lui permettrait de la reconnaître à l'aveugle, la panique lui ayant empêché d'entendre la voix de sa sauveuse. Mais ce visage... Ces obus... Braumeisterin se jeta dans les bras de Wilhelmina.

« Danke schön, Villie ! Tu m'as sauvé la vue ! »

Puis l'Alchimiste ouvrit enfin les yeux. Tout était noir. Absolument noir. Amusant. Durant sa chute, ses collègues avaient dû fermer tous les volets et éteindre toutes les sources de lumières. Quels petits plaisantins... Bon, elle avait l'habitude, elle, de se déplacer sans lumière, mais eux ? Ils allaient encore tout casser ! Tenant encore Wilhelmina dans ses bras, elle claqua des mains et haussa la voix.

« BON ! C'est sehr lustig tout ce noir, mais vous allez vous faire mal ! Déjà qu'à la lumière vous êtes incapable d'éviter une chaise... Allez ! Hophop ! De la lumière, et plus vite que ça ! »

Cependant quelque chose n'allait pas. Braumeisterin aurait du voir de la lumière passer à travers les volets. Braumeisterin aurait du voir des reflets ou des ombres. Le noir absolu n'existe pas, voyons... Braumeisterin ne voyait rien de tout cela.

Braumeisterin ne voyait rien du tout. Pas même ses yeux devenus dépourvus de pupille.

« Personne ne réagit ? Bon, faut tout faire sois même, ici... »

Elle lacha enfin Wilhelmina et, avec une agilité experte, passa de l'autre côté du comptoir non sans bousculer quelques personnes et renverser pas mal de verres.

« Bon, où c'est que j'ai foutu mes lucioles... » marmonna-t-elle en fouillant à tâtons ses tiroirs...






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty
MessageSujet: Re: Girls ! Girls ev'rywhere ! Nc-16   Girls ! Girls ev'rywhere !  Nc-16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché :: La Taverne Rhumantique-