Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 108
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Ethereal ☀ Slumber   Mar 25 Aoû 2015 - 18:39

Si je ne savais pas qu'ils n'en avaient aucun, je pourrais penser que mes parents ont un sens de l'humour très cruel.
Il faut avoir une sacrément bonne raison, pour appeler son enfant Bambi. C'est comme une invitation à la moquerie. C'est mon père, qui a trouvé ce nom, je crois. Il était du genre à avoir des idées comme ça, avant de devenir un spectre d'abstraction. Ce genre d'idées poétiques. Je pense que ma mère aurait choisi quelque chose de plus concret et de moins original. Un prénom de fille qui réussit dans la vie, qui se tient toujours très droite et rentre dans des jeans en taille zéro.
Le truc, c'est que tous les mots qui brûlent commencent par un B. Vous avez jamais remarqué ? Blondasse, barbie, bimbo, bonniche, bécasse. Je crois que je les collectionne. C'est la lettre B qui les attire, comme des papillons de nuit autour d'une torche. C'est pas ceux là, qu'il a utilisé, l'autre jour. Anyway, je veux dire. C'était un autre mot. « Baleine », c'était. Je le sais, qu'il fait exprès. C'est son grand jeu, de me faire pleurer. Mais ça marche, j'ai pas pu m’empêcher. J'essaie de cligner des yeux, mais ça coule tout seul. Mais le pire c'est qu'il a raison. Je suis une baleine. J'ai regardé, et de haut, on voit carrément des bourrelets sur mes cuisses. Ça doit être à cause de quand j'ai repris deux fois de la purée pendant la distri. C'est carrément l'horreur.

Du coup j'ai sauté le petit dej et le déjeuner aussi. J'ai mangé un quart de la pomme que Beast m'a laissé et c'est tout. Pour de vrai, j'avais même pas trop faim. Et ça allait super super bien jusqu'à ce que les autres reviennent de la chasse et commencent à nettoyer les proies. J'aime pas ce moment de la journée, alors d'habitude je m'arrange pour avoir un autre truc à faire, ailleurs. Mais là, Fang avait d'autres projets, apparemment. Je crois qu'il voulait que je le fasse moi même, pour forger mon caractère, ou un truc comme ça. Il m'emmerde, avec ses histoires de caractère. J'ai pas envie de me forger le caractère en ouvrant des animaux innocents. Je suis sûre qu'en vrai, il s'en fiche. Il veut juste me dégoûter. Par sadisme. Cette biche, là, c'était presque un bébé. Tuer des bébés animaux, c'est carrément contre nature. Il l'a ouverte d'un coup, de haut en bas. Y a les boyaux qui ont giclé partout, et je sais que ça aussi, il l'a fait exprès.

J'ai même pas pleuré, et j'ai pas vomi, parce qu'au moins j'avais rien à vomir. Mais d'un coup ça a fait un gros éclair blanc derrière mes paupières, et puis j'ai plus rien vu du tout, et j'entendais rien non plus. C'est drôle, mais pendant un instant j'ai cru que je disparaissais. Même si en fait, c'était plutôt le reste du monde, qui disparaissait. Et puis quelqu'un à gueulé, et puis Fang m'a accompagné à l'infirmerie et il faisait encore plus la gueule que quand j'ai pas réussi à enlever la tache de gras de sa chemise.

Du coup je suis à l'infirmerie et j'attends. J'ai un peu la tête qui tourne, mais ça va. Y a Slumber qui est arrivé. Il est gentil, Slumber. Il s'est déjà occupé de moi l'autre fois. Je le regarde, mais j'arrive pas à me concentrer sur autre chose que ses sourcils, en fait. Ils sont énormes. Ma mère elle m'aurait jamais laissé avoir des sourcils comme ça. Je souhaite pas à ce garçon de jamais se retrouver entre ses pattes. Ça serait vite réglé à coups de bandes de cire et de pince à épiler. En vrai, je trouve pas ça moche, chez lui. Ça lui va bien. Il a peut-être un visage fait pour les sourcils épais, comme cette top model dont je me rappelle pas le nom, dans le monde ordinaire.

« Salut Slumber ! » je fais.

Je parle du nez, un peu. J'ai dû pleurer sans m'en rendre compte, ça arrive. J'essuie mes yeux avec ma manche et j'essaie de sourire parce que Slumber fait un peu la gueule et j'aime pas ça. Y a du sang qui a giclé sur ma robe et j'ai pas envie qu'il s’inquiète pour rien, alors je ris un peu comme si c'était pas grave.

« Je suis encore tombée », j'explique. « C'est la chaleur. Le soleil ça tape sur les cheveux et ça fait comme une insolation. »

Si je prends un ton très sûr de moi, il va me croire. Ça marche à tous les coups.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Ethereal ☀ Slumber   Lun 31 Aoû 2015 - 5:12

La vérité est une notion bâtarde, tout comme le passé, voir même les noms. Alors Slumber ne se soucie guère des mensonges et des excuses. Il se concentre uniquement sur la sensation des bandages sous ses doigts. Le goût métallique du sang présent dans l'air lorsque qu'un débarque pour s'écrouler au milieu de la cabane. Parfois, l'effervescence est grande, et à d'autre moment il n'y a qu'un petit avec une vilaine coupure qui soutient que c'est la fin du monde et qu'on va lui couper le doigt abîmé (en fait Slumber a déjà amputé mais ça ce n'est pas la question). Le garçon les préfère, eux et leurs larmes. Les tâches visibles de partout, et les grands yeux qui le suivent. Les plus grands ont toujours l'impression qu'ils sont trop bien pour s'attirer des soucis, alors ils blâment tout ce qui passe. Du soleil dans leurs yeux à la branche qui n'était pas là trente secondes auparavant.

Le second cas est visible sous ses yeux, sous la forme d'un gosse perdu un brin plus âgé avec deux têtes que plus que lui. Un qui gesticule tellement que Slumber va terminer avec un œil au beurre noir si ça continue. Patience et douceur ne vont pas toujours avec ses patients. Cependant, aucune colère n'est visible dans ses yeux. Juste un peu d'agacement tandis qu'il attend que la crise passe. Les coupures sur les paumes sont toujours problématiques. Elles cicatrisent mal, et sont souvent rouvertes. Le bandage ne doit pas non plus être trop serré car la personne a besoin de sa main. En plus c'est un grimpeur. Un qui se moque de son nom. Su-lum-ba. Le Bélier n'apprécie pas d'être imité, et ses imposant sourcils se froncent. Juste un peu. Car tout est éphémère dans leur cabane. On quitte forcément le lieu d'une façon ou d'une autre lorsqu'on est un patient. Une fois le gosse dehors, il se remet aux tâches quotidiennes. Ne rien avoir à accomplir pour le bien du groupe le laisse toujours peu à l'aise.

L'ennui conduit aux siestes. D'ailleurs, un bâillement traître passe ses lèvres. La veille il s'y quasiment endormi pendant le dîner. Jamais une bonne chose. Ses doigts pressent contre son front, comme un rappel que s'il baisse la tête, tout est perdu. De toute façon, s'endormir dans la cabane des soigneurs lui vaudrait des problèmes. Et ça le rendrait insignifiant. Alors qu'il fait tant d'efforts. Tout reste pareil, chaque jour se ressemble. Une nouvelle aventure créée par Peter, une dans laquelle il peut se perdre avec les autres.

A propos de s'égarer, un bruit attire son attention dehors. Visiblement il y a un oiseau posé pas très loin. Piqué par la curiosité, ou plutôt l'amour des bêtes, il sort rapidement, observant la petite créature chanteuse. Son regard brille à cet instant, jusqu'à ce que son travail reprenne le dessus. Quelqu'un est entré. Un autre oiseau. Chétif au plumage coloré. En un sens, Bambi n'a pas vraiment de plumes. Mais ses cheveux sont épais, alors il se dit que c'est similaire. Le rire est comme un chant. Un qui sonne sans doute faux si l'on se donne la peine d'écouter. Le plus jeune ne le fait pas.

De toute manière, ce n'est pas le souci. Qu'elle mente, ou bien qu'elle confesse un trouble ne change rien à la situation. Il pourrait demander d'où elle est tombée. Du sol sans doute. Comme si elle était incapable de voler. Personne n'a d'ailes au final, sauf Peter. Et les siennes sont invisibles. Slumber est conscient que ce n'est pas exactement ça, mais la comparaison avec un oiseau le fascine soudainement. Le garçon ne la touchera pas. Même s'il est soudainement en face d'elle, une main frôlant le dessus de sa chevelure sans véritable contact. Il ne ressent aucune chaleur. Aucun commentaire à ce sujet pourtant.

« Tu dois boire plus. Moins de soleil. » Il indique, désignant un coin dans lequel il lui sera possible de s'asseoir et de reposer un moment. Le sang est la seconde chose que le Bélier remarque. Une vision banale, qui la dérange sans doute. « Je peux nettoyer ta robe. »
Après tout, c'est une infirmerie, alors on voit beaucoup de tâches de ce type par ici.

Ses phrases sont rarement longues, et cinq mots c'est déjà un bel effort de sa part. Et puis, Bambi elle apprécie d'être jolie, alors le sang ça ne doit pas trop lui plaire. « On a quelques fruits. » Son trouble lui est étranger, et la phrase tient plus du fait que les coups de chaleur nécessitent de l'eau et quelque chose dans l'estomac pour disparaître dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 108
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Ethereal ☀ Slumber   Dim 13 Sep 2015 - 19:51


Slumber n'est pas contrariant, c'est bien l'avantage. Il n'y regarde pas à deux fois et ne cherche pas plus loin que ce qu'affirme Bambi. Problème de soleil, ça se règle bien. Un peu d'eau et un peu d'ombre. C'est une prescription facile et pauvre en calories. Elle sourit, à défaut qu'il le fasse. Et s'assied à l'endroit indiqué, lissant sagement le tissu de sa robe souillée. A la proposition du soigneur, elle proteste.

« Oh non ! C'est pas à toi de faire ça. Je la nettoierai en rentrant. »

Sans le vouloir, elle a rougi. Comme si son cerveau, à force de connections logiques, était arrivé à une conclusion : il faudrait qu'elle se déshabille, pour que Slumber lave sa robe. Ok, à l'infirmerie, c'est pas spécialement bizarre, de se déshabiller, mais ça reste affreusement gênant. Et puis c'est vrai, que ce n'est pas le rôle d'un soigneur que de faire la lessive.
Et la vérité, c'est que ça ne la dérange pas tant que ça, les taches de sang. C'est moche, et la couleur se marie très mal avec celle de la robe. Mais ça veut dire quelque chose. Quelque chose qui fait que les autres garçons se retournent et la regardent d'un œil différent. D'un air impressionné, ou inquiet, parfois. Comme si elle faisait vraiment partie des chasseurs, et qu'elle ne se cantonnait pas au rôle de bonniche. Du coup, elle aime bien. Même si après lavage, ça ne laissera plus que des traces délavées qu'on confondra avec de la crasse.
Elle aimait bien cette robe …

Slumber lui désigne un panier de fruits. Elle s’apprête à refuser en sortant l'habituel « j'ai déjà mangé », mais quelque chose la retient. Elle sait qu'il n'insistera pas. Qu'il ne cherchera pas à la forcer. Psychologie inverse.

« Merci beaucoup. »

Et elle tend le bras vers le panier. Sans y penser, pose les doigts sur une poire, ce qui creuse un sourire sur ses joues. Celle ci est très mure et molle sous ses doigts. Une traînée de jus coule sur son menton lorsqu'elle mord dedans. C'est sucré. Mais c'est un fruit, alors ça va. Ses yeux font un tour de l'infirmerie presque déserte.

« C'est calme aujourd'hui, non ? Tu devrais faire la sieste. »

Un sourire. Pas moqueur, juste un peu affectueux. Elle a bien compris que Slumber ne s'appelait pas ainsi pour rien ; le mot « sieste » devait provoquer des réactions chimiques marrantes dans sa tête. Coup d'épaule pour rejeter un bout de sa masse capillaire en arrière.

« Ou sortir, un peu. Il fait beau. »

Trop beau, même. Un coup à choper une fausse insolation.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Ethereal ☀ Slumber   Dim 8 Nov 2015 - 20:20

Une tâche, ce n'est jamais un problème majeur. Le tissu peut être jeté ou juste frotté jusqu'à ce que tout s'évapore. Les enfants perdus ne sont pas si soucieux d'eux-mêmes, au final. Slumber ne prête pas attention à ces choses là. Il n'est pas raccommodeur, mais assigné aux bouts de chair arrachés et autres blessures. Nettoyer la robe ne serait pas un problème pourtant. Similaire au reste de ses tâches quotidiennes. Maintenir l'infirmerie propre est crucial, une preuve de son bon travail, et Bambi fait partie de ce tout qui compose l'endroit pour l'instant. L'oiseau lui manque, et sa tête se tourne vers l'extérieur de la cabane. Le chant était relaxant, et il aurait été en mesure de s'endormir rien qu'en l'écoutant, bercé par ce langage inconnu.

Au final, Slumber ne vérifie même pas que sa patiente se sert dans le panier, son esprit ailleurs. Ce n'est pas grave, il y reviendra dans quelques minutes, forcé d'être attentif envers son travail. Sinon, personne n'aurait besoin de sa présence. Malgré son ancienneté au sein de ce lieu, le garçon se sent parfois comme secondaire. Oh, en un sens, ils sont tous pareils. Les enfants grandissent et s'en vont, ou plutôt Peter les aide à s'en aller d'une façon ou d'une autre lorsqu'ils deviennent agaçants. Ça ne le concerne pas vraiment, et puis lui c'est un bon garçon, il ne compte pas s'attirer de problèmes.

Tiens, le panier semble un peu moins rempli. Tant mieux alors. « Je dois travailler. » S'endormir ici est un crime, et Slumber ne souhaite pas être un hors la loi. Être puni n'est jamais agréable. L'oiseau semble bien calme à présent, dans son coin, et il ne lui manque qu'un nid douillet. Une couverture est dépliée lentement, avant qu'il ne la pose sur Bambi. Couvrant sa tête et tout le reste. Comme ça, ça fera un vrai abri.

« Menton. » Le jus qui dégouline, ça lui fait penser à un serpent essayant de gober une proie trop grande sans succès. C'est assez amusant, comme pensée, parce que Bambi n'a pas d'écailles. Alors Slumber s'autorise un regard en biais à la jeune fille sous la couverture. Oh, peut-être qu'il fait un peu trop chaud pour ça. Mais le tissu est fin et frais. Donc ça devrait aller. Il pose un bol d'eau devant elle, mais pas trop près. S'il est refusé ce n'est pas grave.

Le garçon s'assied en face d'elle, attrapant une boîte en bois qui traîne pour organiser son continu. Il aime bien ce genre de tâche, c'est facile. « Trop chaud pour aller dehors. » Attraper un coup de chaud ça ne l'intéresse pas, même pour de faux. « Tu peux mouiller tes cheveux. » Avec le bol d'eau, pour se rafraîchir. Ses mots sont assez doux, mais le soigneur n'offre aucun contact visuel en s'exprimant. Pas véritablement d'utilité. Les animaux ne s'approchent pas s'ils se sentent observés, et les humains sont sans doute un peu pareil dans le fond.

Bientôt, Bambi s'envolera et il pourra continuer sa journée.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 108
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Ethereal ☀ Slumber   Mer 18 Nov 2015 - 20:19

C'est comme si il faisait des trous dans le temps, pour s'y enfouir. Des fois, il est là, des fois, il est ailleurs. Il ne la regarde pas, et étrangement, ça ne lui plaît pas. Elle qui passe tant de temps à psychoter, rajuster des défauts invisibles, crouler sous le poids des regards, qu'elle pense toujours critiques, voudrait presque que Slumber la regarde. Avec un peu plus d'attention, au moins. Elle se trouve égoïste. Et un peu contradictoire. C'est drôle. Il a l'air ennuyé, mais en même temps, sa présence semble n'être qu'une formalité. Une étape. Voilà, c'est ça : Slumber compte les étapes.

Forte de sa trouvaille, Bambi croise les jambes, pointe un œil curieux par dessous la couverture. Puisqu'il ne le regarde pas, elle le regarde, elle. Détaille à sa guise son visage et ses mains qui s'affairent à ne rien faire, triturent une boite, et rangent. Ça tombe bien. Bambi aime les choses rangées. Elle rejette la couverture sur ses épaules, s’essuie le menton du dos de la main. Sourit.

« Je peux t'aider ? »

L'idée d'organiser tous ces outils de chirurgien par taille et usage la ravit. Comme elle aime que les choses soient à leur place ! D'un vague petit bond, elle se rapproche du soigneur, l'air de rien. Il a raison, le garçon, il a choisi la bonne approche. Un oiseau, c'est farouche, mais curieux. Ça ne s'approche que si on les ignore. Slumber, lui, ce n'est pas un oiseau. Il a les pieds bien trop ancrés sur terre, pour ça.
Docile, elle tend la main vers le bol. Creuse un bassin de ses paumes et boit. C'est tiède, c'est mauvais, c'est garanti zéro calorie. Puis elle essuie ses mains sur sa nuque, avec précautions. Frissonne à son propre contact. Et repousse le bol vers Slumber.

« Toi aussi tu devrais t'hydrater, tu sais. Même si tu restes à l'intérieur pour travailler. »

Elle regarde les mains du soigneur triturer le contenu de la boite, remettre les choses à leur place, presque mécaniquement. Presque un peu trop penchée sur son travail, elle affiche un air profondément absorbé.

« Ça me fait penser à un jeu que j'avais » elle explique. « Des rondelles de bois empilées qu'il fallait classer pour avoir des piles de taille décroissante. Mais on ne pouvait enlever qu'un morceau à la fois. Il y avait des techniques ... »

Elle a très envie de continuer à expliquer, ça, et le fonctionnement de tous les puzzles qu'elle a un jour tenu en main, mais Slumber n'a pas l'air très intéressé. Peut-être que c'est son attitude habituelle, mais c'est si décourageant ! Peut-être qu'elle peut essayer de trouver un sujet qui l’intéressera. Voyons. Voyons …

« Oh ! Tu sais, il paraît que les éclaireurs ont trouvé un œuf de dragon. C'est dingue, non ? »

Coup de génie, Bambi ! Dès qu'il s'agit de bestiaux, y a toujours un truc qui s'allume dans les yeux endormis du soigneur. Comme ce qui s'allume, dans les siens à elle.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ethereal ☀ Slumber   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Boom / ZDoom] Suigin Tou's Slumber - En stase
» Communications WiFi et Ethereal
» Infinite Undiscovery
» [Boom] Eternal Slumber Party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-