Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: [FLASHBACK] Myopies    Ven 21 Aoû 2015 - 1:27

"Il est impossible que le presbyte et le myope, qui voient si diversement la nature, voient de la même manière dans leurs têtes"
Denis Diderot


La nuit est calme.
Les vagues clapotent, nonchalantes, contre la croupe du rafiot. Alanguies et somnolentes comme des penses repues. Ce soir, sirènes, indiens et perdus foutent la paix au Jolly. Les pirates peuvent dormir sur leurs deux oreilles, pour peu qu'elles soient du même coté. A l'aulne des ronflements qui hantent le ventre du navire, le second veille. Du moins, se plait-il à l'imaginer. C’est l'heure où le silence règne en souverain incontesté, ou la main manquante du capitaine est proprement digérée. Un peu de solitude. Un peu d'intimité.

Un peu de rhum à ne pas partager !

Si jamais la Mouche est piquée d’aller fureter dans les cales du bateau, fouiller dans la sacro-sainte réserve, parmi les tonneaux, son oeil cerclé de verre serait aussitôt accroché par la présence de tâches circulaires sur le plancher.
Poisseuses.
Rougeâtres.
Mouchetées

Goutte à goutte.

Un chemin sinueux au milieux des ombres projetées avec fracas par la lampe à huile sur les caisses et de bouteilles qui dorment ici bas. L'homme est par nature curieux, et par le mystère alléché. Qui n'a pas eu le plaisir de la trouille, l'excitation de l'inconnu ? Certainement pas un pirate. Encore moins leur chef en second.

Poursuivre son investigation l’amènerait donc à découvrir un scène digne de mémoire.

Là, lové au milieu des cordages comme un nouveau-né, une forme se distingue, livide. Est-ce un voleur ? Un esprit frappeur ?  Une créature innommable vomie une nouvelle fois par cette île ? Peut-être bien. La chose gémit à notes feutrées, toute recroquevillée sur elle même. Pathétique. Elle a le flanc en sang, bleui par la concentration de fluide carmin sous l'épiderme. Sa respiration est forte, peut-être difficile. Ses yeux se plissent, agressés par la lumière et un bras blafard couvre de son plat les paupières malmenées. La bête a un jappement de chaton mouillé.

Carne s'enroule un peu plus sur lui, à l'instar de tout animal blessé.
Il a l'air moins effrayant, comme ça, moins agaçant aussi.  En position fœtal, le visage enfoui, il a l'air trop jeune pour être ici. Rien n'explique sa présence dans les entrailles de la réserve.

Rien.

Sauf si une Mouche lui tire les vers du nez.







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 


Dernière édition par Carne le Dim 20 Sep 2015 - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Ven 21 Aoû 2015 - 15:40

Être Second implique de grands pouvoirs, de grandes responsabilités. Mais aussi, et surtout, quelques possibilités d'enfreindre sciemment les lois du navire, de s'autoriser quelques faveurs auxquelles le simple matelot n'a pas le droit. Comme celle de détenir un double de toutes les clefs du navire et de pouvoir, en toute quiétude, prendre une bouteille parmi les réserves de rhum, et s'accorder le plaisir solitaire de siroter la bouteille tandis que tout le monde dort.

Une chanson de pirate dans la tête (aucun sifflement n'effleure ses lèvres, celui-ci étant proscrit sur le navire, sous couvert de porter malheur), le Second descendit, en catimini dans les tréfonds de la cale. S'enfonçant dans les entrailles du navire.

Les tâches de sang captivèrent son attention. Encore frais, il se poursuit en gouttelettes éparses, formant le chemin laissé par un Petit Poucet sanglant. La vue du corps le poussa à lever davantage la lanterne pour mieux distinguer les traits. Créature famélique, l'homme n'éveilla aucun souvenir dans l'esprit du Second. Inconnu au bataillon.

La lanterne fut déposée à terre. Le Second plia les genoux, se mettant à niveau de l'être humain. Sa présence, en ces lieux, n'est pas anodine. Et totalement illogique. Un matelot avait du le ramener secrètement sur le navire, et le planquer ici, en espérant qu'il ne soit pas trouvé. C'était sans compter sur la soif insatiable du Second.

Doucement, le Second tapota l'épaule de Carne.

« Hé petit. Arrête de chialer, je vais rien te faire. »

Avisant le sang maculant le tissu, Smee y porta la main, tâtant l'épiderme, souillant ses doigts de sang. Sans soins dans l'immédiat, l'individu risquait de ne pas passer la nuit – ou de finir exsangue au petit matin. Pas besoin de tergiverser plus longtemps sur la conduite à adopter. Smee attrapa Carne par les épaules, tira pour pousser l'individu à se relever.

« Je sais pas qui t'a fait ça, ni ce que tu fais là. On en discutera après. T'as besoin d'être pansé au plus vite. Alors tu vas me suivre, sans faire d'histoires jusqu'à l'infirmerie. »

Réveiller le médecin en pleine nuit ne lui posait aucun problème d'éthique. Le médecin se devait d'être opérationnel à tout heure du jour et de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Sam 22 Aoû 2015 - 13:15

L'inconnu baragouine quelque chose en patois inconnu. Ça ressemble foutrement à du dialecte indien. Pourtant il est blanc comme un voile de nonne. A bien y regarder, néanmoins, dans sa dégaine, ses cheveux nattés, les quelques grigris accrochés ça et là, il avait tout du peau-rouge. Un peau-rouge lessivé au savon de Marseille et qui aurait laissé ses couleurs infuser dans la flotte.

- Hé petit. Arrête de chialer, je vais rien te faire.
- Chui pas p'tit et j'chiale pas, trou duc,
qu'il lui réplique dans la langue du second.
- Je sais pas qui t'a fait ça, ni ce que tu fais là. On en discutera après. T'as besoin d'être pansé au plus vite. Alors tu vas me suivre, sans faire d'histoires jusqu'à l'infirmerie

Le blessé se laisse soulever et en effet, en le dépliant dans son entier, c'est pas un gamin qu'il y'a là, mais un homme fait. Tout fin. Tout dégingandé. Jeune, certes, mais pas un des perdus du Pan à moins que... Parmi toutes les ombres projetées par la lanterne vacillante, il manque celle des deux hommes. Le doute n'est plus permis. L'individu darde sur Smee un regard étrange. Son cou se tend vers son visage comme pour mieux le sentir, l’appréhender. Son nez pointu frôle la joue du pirate : ce salopard est en train de le renifler. Ses prunelles d'ambre sont ceux d'un animal, qui s'adapte  à la pénombre et à l'objet de son attention. Les pupilles dilatées sont symptomatiques d'une défaillance oculaire.

Et au bout de quelques longues minutes, martelées par leurs pas gondolants vers l'infirmerie, un mot s'élève de cette gorge blafarde. Un seul. Plus terrible que les autres :

- Lunettes.

Le sourire plein de dents du charcuté est illuminé par le reflet de la chandelle sur son émail. Une lueur de convoitise.
De gourmandise, même.

- Tu m'les prêtes ?







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Dim 23 Aoû 2015 - 1:30

Il fallait qu'il tombe sur un phénomène. Bien sa veine, tiens. Tactile le bougre, un peu trop même. Smee avait tenté de repousser le visage de l'homme, mais il s'était reculé pour mieux revenir. Dardant son regard sur les lunettes de la Mouche, les yeux agrandis par la gourmandise. On aurait dit un fidèle s'extasiant devant la réincarnation d'une divinité. C'était troublant, et fichtrement désagréable.

- Tu m'les prêtes ?
« Non. »

Le mot avait claqué, comme un fouet. Le Second agrippa le bras de Carne, le tira derrière lui, accélérant la cadence. Au diable s'il réveillait un matelot au passage. Il l'enverrait voir ailleurs, et s'occuper de ses miches. Smee parlait tout bas, sifflant à l'encontre de Carne.

« Ces lunettes sont à moi. Ma propriété. J'en ai besoin. On verra si le docteur en a de réserves. »

En réalité, Smee n'en avait aucune idée. Il avait simplement dit ce qui lui était passé par la tête, en espérant que ça calmerait l'inconnu. Une rafale de vent les cueillit à la sortie, accompagnée d'une bruine froide. Smee rentra la tête dans les épaules, pestant contre le temps.

« Comme si ça suffisait pas. Allez, avance. Au pire, ça te lavera un peu la tronche. »

Le Second ne prit pas même la peine de frapper à la porte de l'infirmerie. Il poussa le panneau de bois, et lança pratiquement Carne à l'intérieur. Refermant la porte derrière lui, le Second déposa la lanterne – devenue inutile depuis que la pluie avait mouillé et éteint la mèche. Le Second se secoua un peu, essayant de faire partir l'humidité. Ceci fait, il posa son index sur le nez de Carne.

« Toi. Tu obéis, t'es sage, et tu fais pas de conneries. Même si tu vois quelque chose qui ressemble, de peu ou de prou, à des lunettes, tu n'y touches pas. Compris ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Jeu 27 Aoû 2015 - 6:41

Dans la pénombre de l'infirmerie reposait l'âme dérangé de Crow. Parce qu'il n'y avait que durant le sommeil qu'il avait à peu près l'air normal. Bien que ce temps de repos et de calme furent éphémère, puisque deux individus s'étaient présentés à l'infirmerie, et ce en pleine nuit.

Mais Crow n'avait pas été surprit par la visite des deux arrivants. N'ayant pas un sommeil très lourd, les grincements du bois vieux et pourris du navire avaient fait leur travail de le réveiller à l'avance. Pas qu'il était dérangé de s'être levé puisque son sommeil était pour la plupart dérangé par d'affreux cauchemars.

Du champ de vision des deux pirates, Crow était vulgairement allongé, écrasé sur deux barils avec un bras pendant tandis que l'autre était nonchalamment appuyé sur son visage, et à force de s'endormir dans cette odieuse position son visage était marqué à des endroits précises par des rougeurs.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il entendit le décollement de ses paupières, ce qui n'était pas bien propre dans son langage. Son bras s'était dégagé lentement et sa tête se tournait vers les étranges silhouettes. Flou comme sa vision était, il n'arrivait pas à distinguer qui était en train de l'observer, à l'instant présent.

Tout ce qu'il réussit à exprimer fut quelques marmonnements et un bâillement bruyant, civilisé comme il était.

—  Ch'peux vous aider ?

Le décollement entre lui et les barils furent eux aussi bruyants, comme s'ils avaient fusionnés durant son sommeil, un fait troublant si on mesurait le temps qu'il était réellement passé sur ces barils.

Pieds à terre, il se rapprocha des deux êtres qu'ils dévisageait sans scrupule, ses yeux étaient plissés et fatigués.

—  C'qui lui ?

Peu accueillant, il désignait bien sûr le nouvel être aux côtés de Smee qu'il se mit à fixer. Il constata en même temps qu'en face de ces deux gaillards Crow n'était pas bien costaud, ni même très grand. L'angle de son menton en disait tout aussi long sur sa taille, ce qui l'insultait un peu, quand même.

Ce qui était tout aussi troublant était la teinture de l'albinos, ressemblant un peu à un lapin blanc, avec en prime un air un peu moins mignon. Par ailleurs une tache ici et là de sang rajoutait un peu au portait du nouveau. Ce qui ne déplaisait pas à Crow, sachant qu'il était lui même un psychopathe.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Jeu 27 Aoû 2015 - 11:25

HRP:
 

- Tu m'les prêtes ?
- Non
- Sois chic, quoi !


De la part d'un parfait inconnu pour qui vous vous pliez en quatre afin de lui sauver la vie, il y a de quoi donner des envies de glissade par dessus bord.

- Ces lunettes sont à moi. Ma propriété. J'en ai besoin. On verra si le docteur en a de réserves.


Ricanement goguenard et tête dodelinante. Cet abruti blafard serait-il ivre ?

- J'ai cassé les miennes. J'pensais pas qu'y'en aurait sur cette ile de faisans ! Ahahahaha !

Son hilarité est accueillie par la trombe d'eau et se perd dans le vent fouettant les voiles. Il regarde le ciel, l'albinos, et il rit de plus belle aux imprécations du binoclard. Ce gus a définitivement du rhum à la place du sang.

Nouveau couloir.
Nouvelle pièce.
Nouvelle tronche.

Il la voit moins qu'il ne la sent cette nouvelle présence. Y'a un fumet étrange, de négligence, de crasse et de formole. Un parfum ferrugineux de sang aussi. Et autre chose d'indéfinissable. D'hormonale. De fruits de mer oubliés trop longtemps au soleil. Carne plisse le nez, un peu surpris, mais ses yeux abimés ne distinguent qu'une petite silhouette fluette surmontée d'un toupet foutraque de boucles noires.

- Ch'peux vous aider ? C'qui lui ?
- Chuis Carne,
qu'il lui répond tranquillement, comme si il était chez lui. Et toi t'es qui, "Bouclettes" ?

Il commence à déambuler comme un ivrogne vacillant, tripotant les flacons et les instruments  à sa portée. C’est plein de bidules et de machin rigolos ici. Il aime bien. Sa plaie plic et ploc en salopant le parquet de la cabine.
Une vilaine estafilade.
Un coup de griffe d'animal sauvage.
C’est l'occasion de détailler d'avantage cet étranger pâlichon, habillé d'un pagne de tissus et de quelques attributs peaux-rouges, comme ce long coutelas, là, qui pend à son flanc, et les têtes de harpons taillés dans de l'os qui s'entrechoquent à sa ceinture. Ses cheveux blancs, trop longs pour un homme, sont nattés à la mode indienne, quoiqu'un peu désordonnés.

- C'est toi qui garde la réserve d' lunettes, "Bouclettes" ? fait-il, visiblement très oublieux de son état.

Il se fait rire tout seul et regarde Smee. Comme si le second trempé de pluie avait besoin d'une traduction pour débloquer un sourire rouillé, il ajoute :

- Lunettes, Bouclettes, ça rime !







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Ven 28 Aoû 2015 - 16:18

Le dénommé Carne a beau être aussi grand qu'un adulte, il se comporte comme un enfant. L'adulte a beau lui dire « ne touche à rien » que le gosse, symbole même de l'anarchie, réfute cet ordre et va tripoter tout ce qui passe à portée. Face à la blague de l'albinos, Smee a un soupir désabusé. Et un début de migraine qui commence, doucement mais sûrement, à lui vriller les tympans.

Smee suit, pas à pas, le Carne, prêt à se ruer en avant si leur invité-surprise a la malchance soudaine de faire tomber quelque chose. Attentif aux faits et gestes de Carne, le Second tâche d'éclairer la situation à l'apprenti-médecin.

« Je l'ai trouvé dans la réserve. L'a l'air mal en point. Et j'ai besoin qu'il cesse de se vider de son sang pour pouvoir le questionner. Ce serait con qu'il me claque dans les bras. »

La tenue du Carne a de quoi intriguer. Ne manque qu'une peau cuivrée, une chevelure brune, et il ressemblerait trait pour trait à n'importe quel Peau-Rouge. Ce devait être le rejeton d'une liaison avec un pirate (voire le fruit d'un viol). Ou un gosse perdu qui, ayant eu le malheur de grandir, était partie se réfugier dans une tribu.

Comme Harfang Cendrée.

Smee rejeta la vision de feu la gamine perdue, de la graine trop vite poussée sous les coups de butoir des pirates. Ses mains agrippèrent Carne par les épaules, l'éloignant des étagères.

« Tu visiteras l'infirmerie un autre jour, si Crow le veut. »

Depuis la disparition de Shadow, médecin en chef, l’infirmerie avait incombé au Hibou. Une chance pour les flibustiers que l'ancien matelot ait dévoilé un tel savoir. Les ecchymoses étaient légion courante sur le navire, sans compter les plaies purulentes, les épidémies, les amputations à mener à tour de bras puisque personne n'était vacciné contre le tétanos. Personne n'était vacciné contre quoi que ce soit.

Donnant des tapes dans le dos de Carne pour le faire avancer, Smee le conduisit à la couchette. Le seul endroit, après la cabine du capitaine, qui se rapprochait d'un lit. Smee s'écarta, laissant place à Crow.

« Faut me le bander, me le recoudre, le baratin habituel. »

Discute pas, c'est un ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Sam 29 Aoû 2015 - 4:59

Le jeune pirate ne lâchait pas l'énergumène des yeux, à galoper de gauche à droite, sans cesse, sans qu'il ne se repose deux secondes. La mascarade que provoquait le nouveau rendait Crow nerveux, qui s'était positionné devant un coffre en particulier, quelque chose qui gardait avec lui des médicaments importants, qui ne devait être touchés par personne, puisque certains flacons venait du monde ordinaire. Immobile, il fixait l'étranger d'un regard sombre, l'air grave.

Non pas qu'il avait une dent contre ce dernier, puisqu'il ne le connaissait pas il n'éprouvait qu'une méfiance et donc préférait se tenir à l'écart.

Sauf que Carne n'était pas venu ici pour rien, en compagnie du second, il était blessé, déchiré par une énorme et creuse plaie qui le viderait si personne ne faisait quelque chose d'ici les prochaines heures, et l'euphorie dont il faisait preuve prouvait un peu le point de Crow. Le délire n'était jamais un bon signe.

"Bouclette ?"

— Tes bouclettes tu peux te les mettre.

Crow ne s'était pas privé de faire sa remarque, mais avait préféré marmonner les quelques jurons suivant. Heureusement Smee mit son petit grain de sel, remettant un peu l'ordre dans la pièce, pour ensuite calmer le fou furieux qui finalement s'installa dans la couchette du patient. Crow profita de ce moment pour s'asseoir quelque part et vérifier le désigné, il lui ouvrit l'oeil et sous la lueur d'une chandelle scruta son iris. Regard un peu désorienté, Carne semblait hyper-ventiler, ou c'était le début de. Sa respiration était instable, rapide. Il semblait confus et avait une pâleur anormale. Crow le tâta pour vérifier s'il n'avait pas d'os brisés, au cas où. Si les côtes n'avaient pas été abîmées.

Puis il le poussa un peu de façon à ce qu'il soit allongé et hors d'état de nuire, où il examina de plus près la plaie. Elle était évidemment creuse et beaucoup de sang s'y était déjà échappé.

— Si tu ferme ta gueule, t'auras moins mal.

Avait-il murmuré, tandis qu'il ramassait une boîte faite de bois qui renfermait quelques outils, aiguilles, fil et petits flacons contenant divers produits médicamenteux. Plus loin, il ramassa aussi une gourde d'eau douce, qu'il conservait avec lui pour les patients déshydratés.

Et c'était le cas de Carne, qui avait besoin d'eau dans l'immédiat.

Il lui tendit la gourde, l'air impassible en voyant le corps meurtri de son patient.

— Tu vas boire ça, tu vas t'allonger et tu vas la fermer. Ça va piquer, ça va te tirer, ça va te faire vraiment mal, mais on garde la bouche fermée. Compris ?

Il attendit qu'il s'immobilise, puis retira ce qui obstruait sa plaie, commençant par nettoyer avec de l'eau, puis avec l'un des flacons qui servait en quelque sorte de désinfectant. C'était probablement pire que l'alcool en terme de brûlure, mais ça donnait un bien meilleur résultat. Lorsqu'il eut terminé, il attrapa le fil et l'aiguille et commença son petit jeu. Sans hésiter, il planta l'aiguille dans la peau meurtri du type, puis débuta son travail. En silence, il y allait à la fois rapidement et doucement. C'était probablement pénible, mais Crow faisait bien son travail et rapidement. Parce que pas le temps de déconner.

Si ça se trouvait, il était en train de soigner un peau-rouge. Ce qui serait fichtrement frustrant. Mais les ordres étaient des ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Sam 29 Aoû 2015 - 22:56

Elle.. Il... Non, Elle... ?
Truc. Pour c'que ça change !
Truc est quand même drôle. Si sa fragrance est contradictoire, sa touffe de poils noirs qui gigote à toute berzingue sous les pulsations de ses sèches réparties, sont rigolotes, hey !

Il ricane le Carne.
Il se sent vaguement fait comme une queue de pelle. L'ivresse de la douleur n'y est pas pour rien. "Elle" ne l'a pas raté. C’est une sacrée estafilade, causée par des griffes puissantes. Félines. Sa proie n'avait franchement pas envie d'être débusquée. mais il est têtue, le requin blanc, ou inconscient. Il retournera la voir, ouais. il y retournera !

-Tu visiteras l'infirmerie un autre jour, si Crow le veut.
- Crow ?


Ça fait sens soudain le plumeau dépenaillé un peu flou qui vogue sur ses rétines. Un sacré piaf  comme qui dirait !

- Crow ! Héhé !


Il tente de lever son bras vers la créature bouclée. Il a besoin de toucher, le blafard, de gouter aussi. Ce qu'il n'a pas mis dans sa bouche n'a pas encore de gout, pas d'existence dans son monde de saveurs. Il va regretter le geste aussitôt.  Il se crispe sous l'effet d'un mal foudroyant et intense. Il douille carrément, merde !

-Si tu ferme ta gueule, t'auras moins mal.

Très bien, leçon retenue.
C’est en silence qu'il laisse le Piaf le patouiller.
On lui dit de boire ? Il boit.
On lui dit de serrer les dents ? Il serre.

Sa vue basse a du mal à capter la formes de tous les instruments qu'étale le soigneur  à coté de lui. Il aura tout le temps de se fasciner pour la chose quand on lui aura sauvé son cul. Quelle ironie quand même, de trouver refuge dans l'endroit réputé le plus dangereux au monde ! En tant que Perdu perdu et aspirant Piccaninny, ça a de quoi faire les gorges chaudes.

L'aiguille se plante dans ses chairs. Ses poings se compriment sur les draps du lit. Sa mâchoire dessine une inflexion qui fait saillir ses tempes.
Bordel.C’est pire que d'être bouffé. Il se demande fugacement si Kokoï s'y serait pris autrement. Avec plus de douceur et moins de bouclettes surement.

Mais il endure, le regard dans le vague, la tête un peu loin, vaporeuse.

- T'es myope ou astigmate ?
Qu'il fait au détenteur des lunettes.

Cette question sortie des tréfonds de sa mémoire d'avant, il ne pensait pas la reposer un jour. Pas dans ce contexte.







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Dim 30 Aoû 2015 - 18:42

Sans un mot à l'encontre du Second, Crow soigne, répare. Les doigts s'agitent, l'aiguille entre et ressort des chairs. Crow coud, recoud de la peau sur de la chair. Smee regarde à peine le ballet des soins. Approchant une chaise de la couchette, Smee s'y assoit, attends la fin.

La question de Carne le prend au dépourvu.

« J'en sais fichtrement rien. »

Haussement d'épaules. Véridique, il ne connaissait nullement les termes pour définir ce souci de santé. On avait du lui dire, une fois, auparavant, mais il avait oublié. Comme bien d'autres choses.

« Je vois flou sans. Pas plus loin que le bout de mes pieds. Si tu as le même souci, je comprends que t'en aies besoin. »

Compagnon de galère. Ils pourraient presque s'entendre.

Sauf que, présentement, Smee avait bien d'autres projets que de faire ami-ami avec un diable blanc sorti de sa boîte, et venu au sein du navire au nez et à la barbe de tout l'équipage. La sécurité laissait clairement à désirer.

« Vu que tu peux parler, on va pas attendre la fin des soins. Qu'est-ce que tu fichais dans la réserve ? Tu espionnais pour le compte de ta tribu ? »

Croyant déceler un ralentissement dans les mouvements de Crow, Smee se tourna vers lui.

« Alors, verdict ? Il va tenir ou non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Lun 31 Aoû 2015 - 8:54

Crow restait silencieux, comme à part tandis qu'il soignait le blafard. Il se concentrait à la tâche, plutôt que de bavarder avec les deux autres. Fixant de ses étranges yeux les blessures profondes du myope.

Les minutes s'écoulèrent, puis Crow finit par conclure son boulot en un petit nœud qui tiendrait la peau le tend de la cicatrisation. Il attrapa un petit flacon qu'il ouvrit pour y tremper l'aiguille, s'étirant afin de ramasser quelques bandages qui traînaient dans sa petite boîte. Ainsi, il pu bander le bras de Carne qu'il attrapa rudement, il n'était pas toujours délicat, le hibou. Surtout lorsqu'on parlait d'peaux-rouges.

Ses yeux se posèrent d'une claque sur l'étrange phénomène lorsque Smee énonça le mot "indien". Montrant presque les dents.

—  Si ça se trouve t'as p't'être des trucs à dire sur ces fumeurs d'herbes.

Puis, calmement Crow se releva, rangeant ses derniers outils qu'il poussa un peu plus loin dans la pièce. Il dégaina lentement sa dague de son fourreau, accroché à sa taille. Avec laquelle il creusa quelques vagues formes dans les rebords du bois de son bureau. De là, il regardait Smee du coin de l’œil, haussant les épaules.

— S'il bouffe pas il fera pas sa nuit. Mais j'suis pas du genre à prendre soin de mon ennemi... J'dois avoir la certitude qu'il est pas là pour nuire.

Il se tourna face à Carne en brandissant sa dague, jusqu'à s'immobiliser, interrogeant Smee des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Lun 7 Sep 2015 - 11:41

Carne hausse les épaules avec un petit rire aigüe qui se rapproche du couinement. C’est que ça lui picote sur le flanc, v'voyez ?

-J'en sais fichtrement rien.
-Ahahah ! Moi non plus ! Mais j'avais rudement envie de le dire ...
-Je vois flou sans. Pas plus loin que le bout de mes pieds. Si tu as le même souci, je comprends que t'en aies besoin.
-Boarf, j'ai appris à faire sans...


Sans. Cent. Sang. Sens.
Hop ! Hop ! Saute-mouton de neurones. C'est amusant, dis , hey ?! Vu la tronche de poisson séché de Lunettes, visiblement pas. Hum...

-Vu que tu peux parler, on va pas attendre la fin des soins. Qu'est-ce que tu fichais dans la réserve ? Tu espionnais pour le compte de ta tribu ?
-Si ça se trouve t'as p't'être des trucs à dire sur ces fumeurs d'herbes,
qu'elle coupe à la serpette, Bouclettes.

Serpette. Bouclettes. Lunettes. Arêtes. Trompettes...

-Alors, verdict ? Il va tenir ou non ?
-S'il bouffe pas il fera pas sa nuit. Mais j'suis pas du genre à prendre soin de mon ennemi... J'dois avoir la certitude qu'il est pas là pour nuire.


... Cotelettes. Aiguillette. Blanquette. Andouillette. Tartelettes.

Le ventre de l’albinos produit un brusque gargouillis, qu'un suppôt des enfers n'aurait pas renié.

-J'ai une de ces dalles ! Qu'il réalise, la bave au lèvres.

Il regarde la trombine des deux compères. Il a l'air loin dans les brumes de sa tête. La douleur le fait salement délirer. Pourtant c'est avec une sorte de gravité qu'il répond, comme un enfant qui en remontre à un adulte avec toute la force de ses convictions serrées dans ses petits poings.

- Chuis pas un indien. Chuis pas un Perdu. Chuis rien.

Je suis Personne, comme Nadie.
Il se laisse retomber sur le coussin du lit de fortune. Il vient de résumer le parcours chaotique d'une vie entière. Avant, il a oublié. Maintenant, il sait ce qu'il a perdu.  Et après ? Il a sa Faim pour l'isoler. Il a sa Foi pour le guider.  Il est grand.

Mais il est pas forcé d'être seul.

- J'ai profité d'une cargaison de rhum de votre distilleur pour me glisser dans un tonneau. J'avais nulle part autre où aller et je pissais grave de la couenne.

Il les regarde avec une drôle d'expression, un sourire paisible sur sa tronche enfarinée.

- C'est pas comme ça que vous les aguichez vos gus ? " Vous n'avez plus rien, ni personne. L'île toute entière vous a foutu dehors comme Peter Pan. Soyez un homme libre ! La piraterie vous ouvre les bras ! Hey ! "

Le ton sonne comme une vieille réclame des années cinquante, voix nasillarde en sus. Il ouvre les bras, effectivement, les levant au dessus de lui pour amèrement regretter son geste dans la seconde.

- Aïe aïe aïe.... qu'il se recroqueville avec une grimace.

Sa plainte se transforme en rire. Merde... Amà lui aurait sans doute cassé la gueule pour se montrer aussi faiblard. Elle lui manque Amà, quand même. Sa force naturelle de roc solide, surtout. Ses petites moqueries, aussi. Elle aimait comme ça , sa mère peau-rouge, avec beaucoup de vinaigre pour donner du gout.

Carne regarde le plafond avec une expression fermée, sérieuse, qui contraste brusquement avec son comportement ultérieur.

- Buttez-moi si la confiance prend pas racine. C'est la règle. J'vous en veux pas. N'importe quel chasseur se doit d'être prudent.

Ouais.
Pas comme lui, quoi...







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Lun 7 Sep 2015 - 16:47

— S'il bouffe pas il fera pas sa nuit. Mais j'suis pas du genre à prendre soin de mon ennemi... J'dois avoir la certitude qu'il est pas là pour nuire.

Smee haussa un sourcil face à la violence latente dans les paroles du Hibou. Il tailladait le bois comme s'il était occupé à disséquer un être vivant. S'il voulait passer sa frustration sur le mobilier, grand bien lui fasse. Néanmoins il ne devait pas oublier certaines règles d'usage sur le navire. Dont la plus importante : respecter sa hiérarchie, ou du moins feindre de le faire lorsque le supérieur se trouvait devant son nez.

« Tu prendras soin de lui si je le décide. N'oublie pas ta place. Assistant médecin ne te place pas au-dessus de moi. Et encore moins du capitaine. »

Si besoin, Smee mettrait Crow aux fers. Comme il l'avait fait, le jour où Crow avait torturé une sirène, et jeté la carcasse sanglante à ses sœurs. Le Kraken avait surgi, sur ses entrefaites, et manquer d'envoyer le Jolly Roger par le fond. C'était là l'unique souvenir, flou, que conservait Smee concernant Crow. Autant dire que sa méfiance envers l'ancien matelot demeurait palpable.

Il en aurait presque oublié le Carne si l'estomac de ce dernier n'avait pas lancé une plainte. Cet idiot venait de lui donner faim à lui aussi. Smee fouilla dans sa poche, en retira le trousseau de clés. Ces derniers s'entrechoquaient, tandis que le Second cherchait celle tant désirée. Quand il la trouva, il la retira du trousseau, se leva et la mit de force dans la main de Crow.

« Ce sont les clés des cuisines du maître-coq. T'as qu'à nous rapporter de quoi tailler un bout. Prends-en aussi pour toi. Mais bouge tes fesses au plus vite. »

Avec la certitude d'être obéi sans discuter, Smee regagna le lit du malade. Il croisa les bras, le temps de l'écouter débiter tout ce qu'il avait à dire.

Il avait du mal à saisir ce que c'était cet homme. Il faisait songer à un oiseau, tombé de son nid, complètement paumé. Mais un oiseau avec de sacrés dents vu ce que Smee put apercevoir. Il finit par s'asseoir sur le bord du couchage, brisant la frontière qui s'était dressée entre lui et Carne depuis le début.

« On te butera pas. » Regard glissé vers Crow si ce dernier se trouvait encore dans la cabine. « Je tue pas sans savoir à qui j'ai affaire. Carne, n'est-ce pas ? T'as un nom, c'est déjà ça. Mais je sais rien de toi.  »

Sur l'île, posséder un nom c'est posséder une identité. A défaut d'ombre. Ni Carne, ni Smee n'en projetait, tout comme Crow.

« Si t'a coupé tout lien avec tes anciennes... familles, y a pas de raison à ce qu'on t'accepte pas. Il faudra quand même qu'on voit ça avec le capitaine. Il est le maître à bord, et moi seulement son bras droit. Mais si tu arrives à être convaincant avec moi, je pourrais plaider à ta faveur à son encontre. »

Mais pour le moment, il fallait avant tout que Carne survive à ses blessures.


Dernière édition par Smee le Ven 18 Sep 2015 - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Lun 7 Sep 2015 - 23:53

Le hibou observait, en silence, les actions perturbées de Carne, qui semblait plonger dans un profond délire, comme l'avait jugé Crow. Le temps s'écoulait, il ne lui restait plus beaucoup de temps avant qu'il ne perde connaissance, il fallait qu'il bouffe, boive avant que son cerveau ne décide d'abandonner.

Eh ben le con il était ni indien, ni garçon perdu, c'était quoi ? Une putain de sirène ? Nah, il venait probablement d'un des deux camps et à voir son look bizarre il était probablement l'un des fumeux d'herbes, ou l'a été jadis.

C'est pour ça que Crow restait méfiant, tant et aussi longtemps qu'il serait incertain et si ce type s'endormait dans le lit de fortune, l'apprenti-médecin devra garder l'oeil ouvert toute la nuit.

À l'instar de Smee, Crow ferma sa gueule quelques secondes, en grognant cela-dit.

— Ouais ouais... On bute personne avant qu'on nous dise qu'il faut buter des personnes. hmnr.

Puis il jeta un coup d'oeil sur la clé posée dans le creux de sa main. L'attrapant dans la même seconde pour jeter un regard agacé vers Smee, lorsqu'il ne le regardait pas, parce que la dernière fois qu'il avait provoqué un peu trop son second, ça avait fini en un pied au cul et il préférait cette fois-ci éviter les pieds au cul, parce que ça fait mal.

Crow se rapprocha de la porte, quittant la pièce rapidement en direction de la cuisine du Jolly Roger. Une fois loin, il prit une voix un peu plus aiguë qui faisait vachement - un peu trop - féminin.

— J'vous apporte du caviar majesté ? Marmonna-t-il, sarcastiquement tandis qu'il agitait ses mains.

Plus loin, il allait franchir la porte de la cuisine, avant qu'une grosse vague ne fasse basculer le Jolly Roger, qui envoya Crow glisser un peu plus loin, tant les planches de bois étaient humides. Heureusement, le petit médecin ne tomba pas, s'accrochant à une poutre qui passait par là.

Stabilisé, il rejoignit la porte une fois de plus et entra dans la pièce, où il se servit de quelques plats ordinaires pour trois hommes. Parce qu'il bouffait mine de rien, Crow. Il fit gaffe à ne pas déranger le cuistot et sortit aussi rapidement qu'il y était entré. Retrouvait de sitôt les deux autres.

— Tin, j'ai rapporté d'la volaille et d'autres trucs. Carne, tu dois boire, sinon tu finiras dans l'océan avec les requins.

Une fois encore, le navire tangua.
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 565
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    Mer 16 Sep 2015 - 17:54

Construit.
Déconstruit.
Le cerveau fiévreux de Carne filtre, pétrie et module les discours de Smee. Et soudain au milieu des mots, sur le trop plein de raisonnable, il lui vient une question. une ultime et obsédante question.

-T'es qui ? C'est quoi ton nom à toi ?

Le blafard se contorsionne dans une étrange position.

- Bouclettes, j'sais... Mais toi ?

Il voit plus flou que d'habitude. Mais il les distingue très bien : le son de leurs voix, les contours de leurs respirations, les tâches colorées de leurs fragrances. Il y a son sang à lui, les remugles de sa chair abimée, du pue peut-être. Et puis les leurs de parfums, celui très troublant de Crow et celui  de "Lunettes" : sel, rhum et propreté.
Un oiseau rare.

Le décor tangue.
Ou bien c'est lui, hey ! Il a  la caboche à l'envers !

- T'es une sorte d'roi où un truc du genre.. Haha.. l'est où ton... royaume.
- Si t'a coupé tout lien avec tes anciennes... familles, y a pas de raison à ce qu'on t'accepte pas. Il faudra quand même qu'on voit ça avec le capitaine. Il est le maître à bord, et moi seulement son bras droit. Mais si tu arrives à être convaincant avec moi, je pourrais plaider à ta faveur à son encontre.
-Ah.. c'est lui qu'à la couronne...

Il s'épuise.
Il a la gorge sèche. Sa voix lui parait lointaine. Caverneuse.
Caverne.
Pas la Caverne. Non !

- Sangre... gémit-il fiévreux, en s'agitant un peu. Sangre attend...

Il se lève, brumeux. Il n'a pas grillé le retour de Bouclette. Il y'a un brouhaha un peu vague, une voix. Sangre , lui parle-t-elle ? Debout, il vacille comme un ivrogne. Le bateau tangue et le projette pleine poire sur l'infirmier. Il se vautre de tout son poids sur le matelot. La bouffe roule un peu partout sur le plancher.
Et là.. là...
Il y'a le parfum juteux d'une chair mal lavée, épicé et soutenu. Entêtant. Il a faim, putain. Trop faim. Sa bouche s'ouvre, il mord la tendreté de cet épiderme crasseux sans faire mal vraiment, sa force est diminuée de moitié.

Mais c'est bien sur la gorge de Crow qu'il vient de refermer son clapet.







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 


Dernière édition par Carne le Lun 21 Sep 2015 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Myopies    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RP flashback]...ennemis par le passé...
» [Résolu] Remand sur un Flashback
» [Ultimate Doom] Flashback
» [MegaDrive] Flashback
» [Résolu] Talrand & Flashback, Rebound, Copy, Storm et autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Jolly Roger-