Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Jeu 10 Sep 2015 - 16:12

Elle s'agrandit, la fissure. Elle naquit, la Comète et - happée par le spectacle, Moon - toujours perchée à sa place - ne put rien faire d'autre que de la fixer de ses yeux écarlates rendus immenses par l'émerveillement. Aussitôt, elle sentit un élan d'affection pour la créature la parcourir - étrange, puisqu'elle ne savait rien d'elle, étrange au vu se son caractère. La Revenante dut même se retenir de descendre lorsque la marmite tomba sur le reptile. Heureusement, on libera la créature et des propositions de noms fusèrent, conformément à ce qu'avait demandé un Roi déterminé à garder la créature parmi les siens.

Curieuse, Moon hésita quelques instants puis se laissa tomber de la table qui lui servait de perchoir - atterrissant sur un petit Perdu auprès de qui elle s'excusa distraitement, au passage. Puis, se glissant entre les badauds, elle s'approcha à son tour de la Comète écarlate, s'arrêtant pour ne pas déranger Rachel ou Crackers lors de leurs tentatives d'apprivoisement. Cependant, bien décidée à ne pas qu'on lui prenne sa place, l'Armurière s'assit en tailleur à même le sol, non loin du petit dragon : ce dernier viendrait la voir s'il voulait et comme ça, elle ne dérangerait personne. Les noms proposés étaient tous très beaux, Moon doutait de pouvoir trouver mieux et pourtant, d'une voix calme, elle finit par énoncer à son tour :

- ... ou Crépuscule ? Il en a les couleurs.

Elle souriait, évanescente. Même si beaucoup de choses lui étaient indifférentes, l'idée de garder la Comète, de la nommer lui plaisait bien.

Et puis, ne disait-on pas qu'on était responsable de ce à quoi on donnait un nom ? L'Armurière ne pensait pas vivre assez longtemps pour avoir le temps d'être vraiment responsable de la Comète, mais... l'idée lui plaisait quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Ven 11 Sep 2015 - 18:27

Elle avait manqué ça!
Palissandre jouait des coudes dans la foule compacte des Garçons Perdus venus assister à l"éclosion de l'étrange œuf ramené après la tempête... Et elle avait manqué le plus intéressant! Elle pourtant toujours à l'affût des aventures et des histoires étonnantes venait d'en louper une pourtant unique!
Fluette, elle se faufila de son mieux entre les plus grands, décalant les plus petits pour arriver à se frayer un passage.
Au moins voulait-elle voir la fameuse Comète à propos de laquelle les enfants murmuraient.

Qui sait, peut-être pourrait-elle devenir son amie...?

Palissandre n'était guère robuste, mais elle était opiniâtre et sa volonté de découvrir l'étrange créature se trouva récompensé lorsqu'elle passa le premier rang pour entrevoir l'enfant-dragon.

- Woahhh!

Toute à son enthousiasme, elle acheva de se frayer un passage, s'excusant des bousculades collatérales et contempla la créature, les yeux largement écarquillés.
Un dragon! un vrai dragon!
Elle en resta bouche bée un moment alors que les suggestions de noms fusaient de toute part et finit par s'accroupir pour être à hauteur de l'étrange créature. Elle resta immobile, retenant un moment son souffle dans l'espoir que le nouveau né daigne l'approcher. Quelle superbe créature!

- Et si on l'appelait Chance?

La fillette en était persuadée, la Comète ne pouvait être qu'un bon présage.
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Sam 12 Sep 2015 - 8:39


    Du noir, un monde de ténèbres, et une coque dure qui faisait mal aux griffes, tendis qu'elle essayait de l'ouvrir en poussant de petits couinement... tel était ce que voyait la petite bête de la grosse casserole qui la recouvrait. Encore ! Mais elle venait à-peine de s'évader de sa première prison ! C'était comme si elle était à-nouveau enfermée dans son oeuf, sauf que là, elle ne pouvait pas s'échapper seule. Elle était trop petites : ses griffes n'avaient pas le tranchant suffisant pour couper le métal. Et elle n'était pas assez musclée pour soulever le gros ustensile de cuisine seule. Même si c'était la cas, de toute-façon, éclore l'avait épuisée, elle n'aurait jamais eue la force de se sortir de là sans s'être roulée en une petite boule écailleuse et s'être reposée un moment. Mais finalement, sa nouvelle prison lui fut retirée par quelqu'un d'autre. La première chose que la petite comète pu remarquer, c'était la lumière...Ceux qui était les plus attentifs virent surement ses pupilles devenir fines comme des allumettes. Elle poussa un couinement endolorie et se recula de deux pas en se frottant les yeux de la patte, comme si la douleur était une mouche agaçante qu'elle pouvait faire partir d'une pichenette : la lumière, après avoir passée sa vie dans un oeuf noir, ça faisait mal aux yeux ! Mais il lui fallut moins de temps que ce qu'elle aurait cru pour s'y habituer, et très vite, elle put rouvrir ses prunelles ambrées pour regarder autour d'elle... que le monde était vaste et empli de vie !Enfin, pour une aussi petite créature, ayant passé son existence dans une coque serrée, la simple cabane était aussi vaste qu'un univers tout-entier. Quand à la vie qui l'emplissait, elle avait sous les yeux des dizaines de jeunes garçons et de jeunes filles qui l'observaient et parlaient fort pour se faire entendre, applaudissaient les paroles de celui qui était le plus proche d'elle et s'approchaient en tendant la main vers elle... tellement de monde, trop de lumière qui faisait mal aux yeux, tant de bruit qui faisait mal aux oreilles... elle se recula jusqu'à se cognait à la casserole, derrière elle, le corps tremblant un peu... elle avait peur, mais c'était normal : c'était une expérience nouvelle, pour elle, et son esprit d'enfant avait encore du mal à assimiler tout ce qu'elle voyait.Un doux geste d'affection sur sa tête l'aida à se détendre. Le garçon le plus bruyant était près d'elle, sa présence n'avait rien de menaçante... au contraire, la caresse qu'il lui donna était agréable, c'était presque comme si elle découvrait la tendresse d'un membre de la famille... une mère ? Un père ? Elle regarda l'assemblée en se demandant si elle était le petit de quelqu'un, ici. Elle se laissa calmer et s'approcha à nouveau du cercle d'enfants. On tendit des mains vers elle... curieuse, elle vint sentir des doigts, les uns après les autres, et se laissa caresser. Elle observait tout-le-monde avec curiosité... elle bloqua devant la fille aux cheveux couleur de rouille. Elle esquiva la main qu'elle lui tendait pour aller renifler ses cheveux... leur couleur lui plaisait, ils lui rappelaient... ses écailles. Les voies, le bruit, ça faisait toujours mal aux oreilles, mais ça allait mieux, pour la lumière. Au milieu du bruit, elle en entendit un qui lui était familier, qu'elle avait beaucoup entendu, ces derniers jours, une sorte de souffle étrange... elle tourna autour d'elle, mais il y avait tant de monde. Elle ne savait pas par où elle devait commencer. Cela-dit, une autre douleur commençait à monter en elle...Un grondement lui échappa. Pas de sa gueule, elle ne grognait pas, elle ne ressentait aucune colère envers tout ceux avaient assisté à son éclosion. Peut-être un peu de crainte, mais pas trop, non-plus. Non, le bruit venait de son ventre. Elle regarda son propre corps, curieuse... puis ça recommença, et à chaque nouveau grondement, elle avait encore plus mal au ventre. C'était comme si une bête la griffait pour sortir d'elle. Elle gargouillait. Elle avait faim... si faim. Elle se mit à pousser des piaillements à l'adresse de tout-ceux qui s'approchèrent un peu d'elle. Le garçon volant lui avait mit un objet doré autour du cou. Ne comprenant pas, elle se tordit pour le regarder, le flaira... et elle l'attrapa entre ses dents, cassant la cordelette, et le goba. La ficelle s'accroche autour de l'une de ses dents et pendit sur le bord de sa mâchoires. Le gland en or était toujours coincé dans sa gueule.La comète se mit à arpenter de sa démarche claudicante, maladroite, le cercle dans lequel on l'avait mise, trébuchant sur ses ailes tous les deux pas. Les garçons perdus tendaient les mains vers elle, mais durent rapidement les retirer : elle commença à flairer ces dernières et à essayer de les mordiller, cherchant visiblement qui, dans l'assemblée, aurait un goût de nourriture...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
avatar

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2526
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : Eternel

✘ DISPO POUR RP ? : Un peu chaud !
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
Et aussi tout ça !

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Mer 16 Sep 2015 - 19:07



naissance et catastrophes

Les Garçons et un Oeuf




Peter Pan fut particulièrement vexé de constater que le jeune Dragonnard n’était point trop touché par son présent, qui en plus d’un présent représentait précisément un symbole d’appartenance. Le dragon n’avait pas envie d’être possédé alors même que Peter était très désireux de le posséder. Et en général, ce que Peter voulait, il l’avait.
Il ne se formalisa pas trop longtemps de cette frustration car l’excitation d’accueillir une bête curieuse dans son royaume était encore bien trop éclatante. Il se contenta de jauger la créature, comme pour analyser ses besoins – ce que par ailleurs il avait beaucoup de mal à faire à l’égard des humains – faisant signe à ses Garçons attroupés de demeurer à distance.

Mais bien sûr ! Il a faim ! annonça-t-il fièrement.

Plusieurs Garçons avaient déjà deviné la source du malaise ostensible du petit, mais tous émirent des grands « aaah » comme si Peter venait de les éclairer tout à fait sur la solution d’un épineux problème.  

Que chacun rapporte de la nourriture au bébé dragon ! Et aucune chose mauvaise ! Il faut lui montrer que nous sommes les meilleurs. Tous ceux qui ramèneront quelque chose auront le droit d’approcher notre Comète régulièrement.  C’est lui-même qui décidera de son nom une fois qu’il aura mangé. Et s’il n’arrive pas à parler, eh bien… Je le ferai.

Peter baissa de nouveau la tête vers la bestiole. Il s’accroupit à son côté et lui gratta les oreilles.

Parce que tu vas rester avec nous. murmura-t-il bassement.  Tu seras notre Comète. Pour toujours.

En général. Ce que Peter voulait. Il l’avait.






Codage by TAC







La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.
Portraits par Kim Minji.





le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Ancien Perdu
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Mer 16 Sep 2015 - 20:44


L'oeuf semblait bouger de plus en plus, le brouhaha dans la salle avait brusquement laissé place à un silence de courte durée, puis à des chuchotements. Tout le monde avait les yeux rivés sur l'oeuf, qui commençait, lentement mais sûrement, à se fissurer. Puppy notait scrupuleusement le moindre petit détail, avant de poser sa plume sur son carnet, qu'il tint à une main. Il secouait vigoureusement l'autre, qui était tachée d'encre. Au moment où il allait reprendre son écriture, une voix proche de lui le fit sursauter :

- Je ne savais pas que tu savais écrire, Puppy.

L'Éclaireur se tourna, cherchant la provenance de la voix. Il ne mit pas longtemps à trouver Rachel, la Mère des Diplomates. Ha, les Diplomates. De vrais pourris, pour la plupart, qui cachent la réalité aux yeux des autres, manipulent, sont trop bavards... Et voilà leur Mère qui venait de rappliquer avec sa marmaille. L'Impulsif leva la tête vers Rachel, et, d'un air blasé, lui fit un vif signe de tête, l'air de dire "Et alors ?"
Avant qu'il ne put se remettre à son écriture, Rachel continuait déja, posant des tas de questions, toutes les unes derrière les autres, sans laisser à Puppy le temps de répondre.

- Est-ce qu'on a déjà débattu sur le nom du futur nouveau-né ?

- Pas enc-

- Si ce n'est pas le cas, je sens que cela ne saurait tarder. Un nom est important. Je me demande comment il sera choisi. Probablement comme pour notre nom à chacun. Par un long et constructif débat.

- Rah, mais tais-toi...


Avait-il seulement marmonné, à l'intention de la Mère des Diplomates. Pourquoi c'était une fille, une MÈRE qui plus est, qui venait l'aborder ? Qu'ont-elles à vouloir le déranger aujourd'hui ? Déja Kaitlyn, maintenant Rachel... Qui ce serait, après ? Il n'avait même pas daigné la regarder, s'étant aussi vite replongé dans son écriture lorsque la fissure de l'oeuf devint brusquement plus grande. Ce fut... une patte, qui en sortit. Griffue, rouge écarlate. Patte, qui agrandit un peu plus le tour, et laissait à présent voir un oeil d'une belle couleur ambrée, qui semblait regarder les alentours.

- Ça m'a tout l'air... d'une Comète...

Dit simplement Puppy, à mi-voix, regardant simultanément ce qu'il écrivait sur son carnet et la scène qui se passait sous ses yeux. On pouvait entendre petits tocquements et craquements sur la coquille, qui se firent plus intense. L'oeuf  se retrouvait secoué dans tous les sens, changeant de position. Soudain, une petite tête sortit, ouvrant sa gueule remplie de petites dents acérées pour pousser des petits couinements stridents. Et ce fut le reste de la coquille qui tomba en morceau, sous les exclamations d'admiration et de surprise des Perdus aux alentours. Dans la casserole se trouvait effectivement une Comète, d'un rouge écarlate. Elle n'était pas bien grande, mais tout de même assez imposante, faisant à peu près la taille d'un petit chien. Un Westie, ou un Caniche... mais elle était bien plus longue, la bestiole. Munie de cornes, d'un long museau, et d'ailes, aussi. Son corps possédait de belles nuances de rouge et de rose brillant à la lumière.

- Rectification : C'EST une Comète.

D'ailleurs, elle ne bougeait pas beaucoup, cette Comète, regardant ce qui se passait autour d'elle, étalée sur le ventre, et la langue sortie. Son air un peu bête était vraiment attendrissant, et Puppy ne put s'empêcher de lâcher un petit soupire attendri, avant de regarder autour de lui et de reprendre un air sérieux, secouant de jouveau sa main tachée d'encre. Non, il n'allait pas se montrer ainsi devant les autres !

Et puis, la casserole tomba brusquement, dans un grand bruit de métal. Mais où était donc passée la Comète ?! Elle était en-dessous, bien sûr. Et elle en sortit bien vite, et se retrouva avec un pendentif que Peter lui avait gentiment offert. La petite boule d'écailles semblait totalement perdue, mais elle devait vite s'y habituer. Après tout, Peter avait dit qu'elle allait rester avec les Perdus... Et aussi, qu'il fallait lui trouver un nom. À ce moment là, il y eut de grands cris : tout le monde hurlait plus ou moins le premier nom qui lui venait à l'esprit. Le jeune Éclaireur se résigna à hurler un nom, de toute façon sa voix allait être couverte par celle des autres, et en particulier de ceux au fond, qui voulaient se faire entendre.
Les spectateurs eurent bientôt le droit d'approcher la Comète, mais doucement. Puppy s'était avancé prudemment, tendant sa main vers le Dragon nouveau-né. Il se détendit brusquement à la vue de la petite bête : depuis le temps où il était sur l'Île, jamais Puppy n'avait vu de Comète nouveau-né, alors, forcément, ça l'intriguait. Il avait calé son carnet sous son bras droit, et tendait à présent sa main gauche, couverte d'encre, vers la Comète, comme la plupart des autres Perdus. Entre temps, la petite bête intriguée avait réussi à casser la cordelette de son pendentif, et se retrouvait maintenant avec le gland doré dans la gueule, marchant maladroitement dans le cercle de Perdus, s'emmêlant les pinceaux. Alors que Puppy la vit s'approcher de lui, il tendit sa main de plus belle, aux anges. Il prit une voix douce, rassurante, bien qu'un peu rude, et dit à la Comète :

- Tu devrais recracher ça... Tu risques de t'étrangler avec... Allez...

Le petit Dragon était tout près de lui. L'Éclaireur toucha sa tête écailleuse du bout des doigts, et détourna un instant la tête, fier comme un coq. Il avait bien envie qu'on le regarde, lui qui était en train de caresser la Comète. Il ignorait volontairement les chuchotements et les remarques autour de lui, les "Fais gaffe" et autre... Jusqu'à ce qu'il ressente une vive douleur au pouce. Il laissa échapoer un léger gémissement, avant de regarder son doigt : la Comète était au bout, et elle semblait être en train de le goûter...

- Tout va bien...

Avait-il dit d'une voix étouffée, les larmes aux yeux, en retirant doucement son doigt de la gueule de la petite chose. Il regarda alors son pouce, où étaient gravées les marques des petits crocs acérés de la petite Créature, qui se présentaient comme des petits trous. Heureusement, la Comète n'avait pas mordu jusqu'au sang. Mais c'est que le bout des doigts, c'est hyper sensible, et Puppy sentait encore la douleur. Il tenta de la dissiper en secouant vivement sa main, tout en regardant autour de lui.

- Rigolez pas, bande de nouilles !

Avait-il lancé rageusement, alors qu'il croyait entendre rire plus loin. Peut être que ce n'était pas de lui qu'on riait, mais pour Puppy, c'est toujours de lui qu'on se moque, c'est toujours de lui qu'on conspire...

- Que chacun rapporte de la nourriture au bébé dragon ! Et aucune chose mauvaise ! Il faut lui montrer que nous sommes les meilleurs. Tous ceux qui ramèneront quelque chose auront le droit d’approcher notre Comète régulièrement.  C’est lui-même qui décidera de son nom une fois qu’il aura mangé. Et s’il n’arrive pas à parler, eh bien… Je le ferai.

Avait alors clamé Peter en venant carresser les oreilles de la Comète. Lui apporter à manger ? Quoi de plus facile quand on fait son job et qu'on se balade sur l'Île ? Ce n'est pas la nourriture qui manque c'est sûr... mais encore fallait-il savoir si elle était réellement comestible, et surtout, de quoi se constituait le régime alimentaire d'une Comète. Puppy feuilleta rapidement les pages de son carnet. Il trouva alors les renseignements qu'il avait noté sur les Comètes, et regarda ce qu'il avait noté : Régime alimentaire : poisson et viande en général. À compléter.

- P-pour le nom... Je propose Ambre. Vu la couleur de ses yeux...

Avait timidement dit le jeune Éclaireur, ayant trouvé bonne l'occasion de s'exprimer. Après tout, Peter avait dit que ça revenait à la Comète de le choisir. Si elle ne savait pas, ce serait lui... Puppy avait une chance sur le nombre de Perdus qui avaient proposé un nom, de voir sa proposition choisie. Il espérait, il espérait... Mais le fait était qu'il n'avait toujours rien sous la main, même pas un peu de nourriture à donner à la jeune Comète. Il s'en voulait un peu, sur le coup, mais il se jurait d'en ramener. Pour pouvoir rester auprès du petit Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Mère
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Ven 18 Sep 2015 - 13:02

Les noms fusaient, multiples, chacun possédant son propre charme, sa propre signification. Rachel ne cessait d'observer la créature, se demandant toujours quel était son sexe. Une question à laquelle personne n'avait répondu. Il y avait bien un moyen simple d'y répondre. Néanmoins Rachel ne préférait pas s'y risquer. Même si la Comète demeurait encore qu'un bambin, elle possédait des dents et des griffes. Et la Mère était certaine que la créature ne se laisserait pas manipuler par une inconnue, désireuse d'observer ses parties génitales.

La Mère eut un petit sursaut surpris lorsque la Comète vint renifler ses cheveux. La créature semblait clairement intriguée par sa chevelure – peut-être à cause de leur couleur ? En tout cas cela amusa la Mère. D'une certaine manière la créature l'acceptait, par ce geste. Rachel la regarda saluer les autres Enfants Perdus, s'acclimater, peu à peu, à cette ambiance survoltée.

Puis son estomac grogna. La créature poussa des petits cris que Rachel associa à des miaulements de chatons plaintifs. Peter Pan annonça l'évidence que certains Enfants Perdus avaient déjà du comprendre. Même si elle était une Comète, la créature demeurait un bambin comme les autres. Tel un bébé humain elle exigeait une surveillance constante, éprouvait une faim presque intarissable. Voyant Puppy tourner vivement les pages de son carnet, Rachel se releva et jeta un coup d’œil par dessus son épaule.

Régime alimentaire : poisson et viande en général. À compléter.

« Oh c'est si simple que cela ! »

Les paroles avaient fusé de la bouche de Rachel avant même qu'elle s'en rende compte. La Mère donna une petite tape sur l'épaule du Garçon Perdu.

« Merci Puppy, ça va nous aider cette information. »

Rachel franchit le cercle délimité, veillant à savoir où elle posait ses pieds pour ne pas écraser, par inadvertance, la Comète. Ça aurait été passablement idiot. Avec des gestes démontrant une longue habitude, la Mère décrocha un tablier d'une patère, au sein du recoin servant de cuisine. Le nouant autour de la taille, Rachel alla fouiller dans les barriques, déposa quelques ustensiles sur le plan de travail.

« Pourquoi courir partout chercher de la nourriture ? Nous sommes dans la Cabane à Manger... Tout se trouve à disposition. Bon, par contre, si vous souhaitez du poisson frais, il faudra aller en pêcher vous-même. »

Prélevant un bout de viande à même une carcasse, suspendue à un crochet, Rachel entreprit de la tailler en menus morceaux. Le sang macula son tablier lorsqu'elle y essuya ses mains. La Mère revint auprès du cercle de craie, et y déposa une écuelle de bois emplie de fins morceaux de viande crue. Rachel resta en dehors des limites, ne voulant pas presser la créature. Elle n'avait aucune idée de savoir si la Comète allait apprécier mais, étant une créature sauvage, son régime alimentaire devait préférer le cru au cuit.
Revenir en haut Aller en bas
Crackers
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 434
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Entre 5 et 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Ven 18 Sep 2015 - 14:19




Naissance et CatastropheUn enfant disait, pour parler du temps d’avant sa naissance :
Quand j’étais encore mort.”




Beaucoup d'enfants proposaient des noms, et bon nombre d'entre eux - si ce n'était tous - pouvaient convenir à la petite chose rouge. Vermeil, Crépuscule, Chance, Ambre, Salazar ; quand bien même Crackers n'avait pas la moindre idée d'à quoi pouvait bien référer ce dernier nom. Comme d'autres garçons perdus n'avaient pas du comprendre l'utilisation du mot Calcifer, si ce n'était peut-être ceux qui avaient entendu l'histoire de la chose en feu. Le plus important dans cette histoire, c'est qu'après avoir proposé son nom à lui, le Sans-Visage put toucher du bout des doigts la tête de la petite créature ; après que cette dernière lui ai reniflé la main. C'était une drôle de sensation que celle de toucher les écailles d'un reptile, quelque chose de lisse et de froid, mais en même temps chaud. Crackers n'aurait su décrire ça, mais, au fond, il était vraiment heureux d'avoir réussi à approcher le petit dragon ; ou la petite dragonne, allez savoir.

Puis, d'un coup, il eut un étrange gargouillis, et la Créature se mit à couiner comme un petit animal sans défense ; ce qui, au vu de la manière dont elle goba son collier, restait encore à prouver. Un peu inquiet de voir l'un de ses doigts finir entre les crocs de la bestiole, le livreur ne put s'empêcher d'avoir un petit mouvement de recul, tandis qu'un camarade éclaireur s'approchait pour tenter de lui faire recracher l'objet. En vain. Puppy vit ses pauvres doigts finir dans la gueule pleine de minuscules dents de la Comète miniature. Aie.

Heureusement, la solution du problème fut très vite mise en évidence.

« Mais bien sûr ! Il a faim ! s'exclama l'Enfant-Roi. »

C'était donc ça ! Malgré les exclamations de certains perdus face à cette révélation, Crackers, lui, resta silencieux ; ne pouvant détacher son regard embrumé de la petite créature. Tout le monde allait maintenant s'agiter pour essayer de nourrir l'animal, et toute cette agitation, c'était une très mauvaise idée pour l'esprit du petit livreur qui lui, malgré les paroles de leur chef, ne bougea pas, préférant s'asseoir par terre ; tandis que ce dernier grattait les oreilles du Dragonnard tout en lui soufflant quelques mots inaudibles à l'oreille de l'anglais. Il y avait déjà beaucoup trop de bruit, car bon nombre d'enfants cherchaient à se procurer l'aliment que la petite chose préfèrerait le plus.

En silence, le Sans-Visage sortit alors l'un de ses œufs de sa poche, un qu'il avait chapardé la veille dans les cuisines ; et qui avait donc très peu de chance d'être habité. Il n'attendit pas plus longtemps pour le cogner au sol, avant de casser le reste de la coquille avec ses doigts ; tandis qu'un liquide jaune s'échappait de l’œuf pour se répandre par terre, juste devant la Comète couinante.

« Tiens tu.. ce sera simple à manger pour toi.. lui souffla-t-il de sa petite voix, espérant ne pas avoir commis un impair. »

Qui sait, peut-être que donner un oeuf cru à une bestiole qui venait de sortir d'une coquille n'était pas l'idée la plus judicieuse du monde ; et sans doute préfèrerait-elle largement la viande que venait de déposer Rachel dans une écuelle.

Mais au moins, il avait essayé.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Squint
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : La Binocle
✘ AGE DU PERSO : 11 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : The first step towards knowledge is to know that we are ignorant. ~Richard Cecil

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Mer 23 Sep 2015 - 19:02

La petite comète semblait avoir faim; elle mordillait furieusement les mains des curieux agenouillés près d'elle, et avait même avalé le collier offert par Pan. Celui-ci même demanda à ce qu'on apporte de quoi manger à la petite créature, et déjà plusieurs personnes s'étaient attelées à cette tâche.

Il était évident qu'un dragon se nourrissait de viande, ou du moins, d'après toutes les histoires qui tournaient au sujet de ces bêtes, cela paraissait logique.
Pourtant, la logique sur cette île se rapportait plus à une possibilité théorique qu'à un fait avéré. Malgré tout, pour le coup, Squint voyait mal un dragon être végétarien, avec un tel physique de prédateur.  

La Binocle fouilla ses poches, dans l'espoir de trouver quelque chose, comme un insecte. Il se pouvait bien que la Comète apprécie ce type de nourriture, mais il n'en était pas sûr. Il lui fallait bien tenter l'expérience!
Des fleurs, des plantes, des graines et d'autres herbes oubliées au fond des poches, complètement séchées. Mince. Rien de ce qu'il cherchait. Squint se précipita en dehors de la cabane, couru jusqu'à celle des éclaireurs, là où il trouverait ses affaires. Arrivé à destination, il fouilla dans son bazar personnel à la recherche d'un insecte pas trop séché (sinon, son pouvoir nutritif serait trop bas) et trouva une sorte de scarabée. Dès qu'il eut sa trouvaille, le garçon perdu s'en retourna rapidement jusqu'à la cabane à Manger.

Lorsqu'il revint, une solution évidente avait déjà été trouvée: Rachel, une mère, avait apporté une écuelle de viande.  
Bon. Maintenant qu'il avait quelque chose, il allait quand même l'apporter. Il ne voulait pas s'être essoufflé pour rien.

Squint alla se placer tout près de la Comète, pour y déposer son butin. Comme la foule s'était un peu espacée, d'abord de peur de se faire mordre, puis ensuite pour trouver de la nourriture, il s'était décidé à s'en rapprocher. L'ambiance aux abords du trait à la craie était désormais moins oppressante, alors autant en profiter.
C'était aussi l'occasion de savoir si les dragons n'étaient pas seulement carnivores, mais aussi insectivores.

Agenouillé près de la Comète, avec les autres curieux les plus téméraires, l'Eclaireur voyait bien mieux le Dragonnard. C'était fascinant. Et quand quelque chose était fascinant, il tenait, par réflexe, ses lunettes des deux mains.
La Binocle serrait d'autant plus ses lunettes qu'il attendait impatiemment de savoir si le petit dragon allait manger le scarabée, ou l'ignorer complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Dim 27 Sep 2015 - 14:26


    De la nourriture ! De la nourriture ! Elle voulait de la nourriture ! Durant les mois qu'elle avait passée dans son œuf, ce dernier s'était chargé de ses besoins naturelles pour elle. Maintenant qu'il ne la protégeait plus, elle ressentait chacun de ces besoins multipliés par mille, et plus particulièrement la faim. Il fallait qu'elle mange, et rapidement, autrement elle allait vite s'affaiblir. Ce n'était pas un simple caprice de bébé : c'était un besoin. Elle était trop petite, encore, elle devait reprendre son énergie après son éclosion. Normalement, en imaginant que les garçons perdus ne l'aient pas trouvée, qu'aucun comète n'ai récupéré son œuf et en imaginant qu'elle ait pu survivre seule dans la nature jusqu'à son éclosion... bien que ce détail était pratiquement impossible, aucun œuf ne pouvait survivre quatre jours sans un minimum de chaleur, même sur le point d'éclore... elle aurait suivie son instinct et aurait trouvé seule de quoi se nourrir. Mais là, elle était entouré de vie... elle comptait donc sur eux pour lui donner de la nourriture.Le garçon le plus bruyant, celui qui parlait le plus fort et que se tenait le plus haut, le meneur, descendit vers elle pour lui caresser l'oreille. Il lui parlait, mais elle ne comprenait pas, elle était trop jeune. Elle apprendrait vite, mais pour l'instant, son instinct n'était occupé que par le besoin de se nourrir. Et d'ailleurs, Peter Pan avait beau être le roi de ce territoire, il n'eut pas de traitement de faveur par-rapport aux autres enfants qui les entouraient : elle essaya de lui mordiller les doigts, pour voir si il n'avait rien à manger... peut-être même pour voir si lui-même était à-manger.La comète réussit ainsi à mordre quelques mains et quelques pouces, mais pas trop, car après le premier, tous les autres préférèrent s'écarter de ses dents. Une chance pour eux, le dragonnard avait assez d'instinct pour savoir que ce qu'elle mordait était vivant, elle ne faisait que "goûter" pour voir si ça avait bon goût, mais comme elle sentait que ce qu'elle avait sur les dents n'était pas comestible... franchement, la peau humaine avait un goût caoutchouteux répugnant et une odeur de sueur !... elle lâchait sans même faire saigner. Le premier qu'elle avait mordu avait un étrange objet noir sous le bras. Curieuse, elle sortit du cercle et tendis le cou pour essayer de le lui prendre...Mais elle abandonna vite cette idée : une délicieuse odeur rouillée se fit rapidement sentir à travers la cabane à manger, qui était également désormais la cabane de naissance de la comète. Cette dernière revint dans le cercle, leva le museau et flaira frénétiquement pour chercher l'origine de l'odeur si alléchante, l'odeur... du sang. La femelle humaine aux cheveux qui lui plaisaient tant vint déposer devant elle une écuelle remplis de plusieurs morceaux de viande. La créature bloqua un instant, observant de ses grands yeux humides le visage de la fille. Elle avait des cheveux de la même couleur que ses écailles... elle avait rapidement trouvé ce qu'il fallait pour la petite bête... se pouvait-il que... ? L'idée lui reviendrait surement en tête un peu plus tard, mais pour le moment, il y avait plus important, pour elle...Elle se jeta sur l'écuelle, mit la patte dedans, la renversa. Les morceaux de viandes volèrent et s'éparpillèrent autour d'elle en plusieurs petites éclaboussures sanglantes. Elle réussit à en gober un en plein vol, puis leva la tête et, tel un pélican avec un gros poisson, l'avala tout-rond. Elle n'avait pas les dents qu'il fallait pour mâcher, elle se contenterait généralement d'arracher et d'avaler tout-rond... c'était la raison pour laquelle Rachel avait eue un bon reflex en les coupant en petit morceau.Elle passait d'un morceau à l'autre pour les avaler. Ses mouvements commençaient à devenir plus sûr. Elle ne savait pas encore plier les ailes, si bien qu'elle trébuchait de temps en temps, mais elle bougeait déjà plus rapidement. Elle était certainement motivé par la bonne odeur de sang frai. Les autres enfants commencèrent à lui apporter d'autres choses...Peu de temps avant que l'écuelle n'arrive, l'enfant au visage étrange avait cassé quelque-chose par-terre, qui ne dégagé pas une odeur désagréable, aussi. Elle s'approcha, flaira, et commença à lécher goulûment le liquide jaune sur le parquet de bois. Ça avait un goût... différent, elle préférait encore la viande. Cela-dit, sa faim un peu calmé, elle s'intéressa de plus près au petit qui lui avait donné ça. C'était lui, l'étrange bruit qu'elle avait régulièrement entendue à travers sa coquille, un bruit étrange, né d'un objet qu'il portait sur son visage. Curieuse, et se demandant ce que ça pouvait être, et aussi quel rapport avait cet être avec elle, pour être resté proche de son œuf aussi longtemps, elle s'approcha, donna un petit coup de museau au masque-à-gaz, le sentit... mais la faim revint vite.On déposait toutes sortes de mets différents, devant-elle. Certain garçons perdus lui ramenèrent des bonbons... bons pour les humains, mais le dragonnard n'aima pas du-tout l'odeur du sucre et l'ignora. En revanche, un garçon avec de grands yeux lui proposa un animal mort, un petit scarabée. Elle le sentit... il n'avait pas d'odeur spécial, alors elle le goba. Ça croustillait entre les crocs, et elle poussa un couinement joyeux : elle trouvait ce met "amusant"... mais rien à-voir avec de la viande encore sanguinolente, ce n'était qu'une friandise, à ses yeux. Elle se remit à gober les morceau de viande éparpillés autour d'elle, repoussant les bonbons à l'odeur sucrée qui ne lui plaisait pas. A un moment donné, elle se mit même à jouer avec sa nourriture : elle prit un morceau de viande, se laissa tomber sur le dos, et commença à jongler avec d'une patte à l'autre, comme un chat avec sa pelote de laine, avant de le gober et de recommencer avec un autre. Amusée, elle battait de la queue et des pattes-arrière dans le vide, et les plus attentifs purent remarquer ce qu'elle était réellement...
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
avatar

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2526
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : Eternel

✘ DISPO POUR RP ? : Un peu chaud !
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
Et aussi tout ça !

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Lun 28 Sep 2015 - 16:53



naissance et catastrophes

Les Garçons et un Oeuf




Peter était particulièrement satisfait du déroulement des opérations. Les enfants se révélaient de très bonne volonté. Aucun d’eux n’avait rechigné ou émis une quelconque remarque narquoise ou désabusée. Ce qui, du reste, irritait tout particulièrement Peter Pan.

Ce dernier n’avait d’yeux que pour la Comète. Ses yeux, dorés en ce moment, s’absorbaient dans la contemplation de ses gestes gauches et juvéniles, dans la voracité d’elle manifestait à l’égard de toutes les victuailles qu’on lui offrait. Le petit être le fascinait et son désir de le garder auprès de lui croissait en proportion.

Regardez, il joue ! s’écria-t-il comme si l’action avait tout du spectacle le plus formidable de la création. Décidément, il fera un excellent Garçon Perdu. Il rit. C’est décidé, nous le garderons avec nous !

Il se tourna vers ses sujets.

Les plus savants m’aideront pour savoir ce qu’il est (par exemple, si c’est une fille ou un garçon) et ce dont il a besoin. Il faudrait aussi lui construire une sorte de nid et s’assurer qu’une partie de la viande du jour est gardée pour lui. Et le laver ! Et l’emmener en promenade !

Tout cela était si exaltant !

Je propose donc de créer la formation de la construction d’un comité. Je serai le président du comité. Qui veut faire partie du comité ? Je vous préviens que chaque membre du comité devra être actif et bien faire son devoir ! Je prononcerai les tâches ensuite.

Peter se tourna vers la petite Comète.

Et toi, tu choisiras ton prénom toi-même. Ce sera le premier mot que tu prononceras. Tu comprends.

Peter s’accroupit et plongea son regard d’or dans celui de la Comète. L’enfant muté qu’il était, lorsqu’il puisait dans l’énergie féérique qui avait fini par le composer, savait se faire comprendre de tous les êtres. Surtout les jeunes êtres.






Codage by TAC







La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.
Portraits par Kim Minji.





le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Ancienne Mère
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Ven 2 Oct 2015 - 19:47

Quand la Comète leva la tête vers elle, Rachel crut que la créature allait l'appeler « Maman ». Le regard qu'elle lui avait lancé avait presque un accent humain. Rachel se moqua, mentalement, de sa bêtise. La Comète demeurait un animal – elle avait du simplement être attirée par l'odeur de viande qui imprégnait son tablier et ses mains. Rien de plus. Quand la Comète se mit à dévorer les victuailles, la Mère la couva d'un regard, hé bien, maternel. L’œuf de Crackers et le scarabée de Squint eurent droit à des « remerciements » : gobage instantané et petit couinement d'appréciation. Si l'animal n'était pas doué de parole humaine, il savait tout de même se faire comprendre.

Profitant que les Enfants Perdus s'élançaient sur Peter pour rejoindre son comité, tout juste établi, Rachel se rapprocha de Crackers. La dernière fois qu'elle avait été si près du Livreur ce fut lors d'un feu de camp clandestin, où ils s'étaient gavés de friandises en se racontant des histoires de fantôme. Rachel fouilla dans sa poche et en retira un mouchoir propre qu'elle tendit à Crackers.

« Tu as du jaune d’œuf plein les doigts. Laila n'est pas avec toi ? »

Habituellement la mère était toujours à proximité des enfants à sa charge. Elle devait être probablement occupée. Dommage, Rachel était certaine que la Mère aurait adoré la Comète.

« C'était une très bonne idée ce que tu as fait. Je me demande si la Comète apprécierait qu'on lui prépare pour dîner un mélange de viande et de jaunes d’œuf. Elle va avoir besoin de beaucoup de protéines pour vivre. »

La Mère finit par se mettre à genoux sur le sol, pour être à la hauteur de Crackers. Le sifflement émanant de son masque lui déplaisait toujours autant. Un sifflement d'enfant malade chargé de microbes et de bactéries... Mais l'enfant demeurait un enfant. Il avait droit à un minimum d'affection.

La Comète ponctuait ses jeux de couinements joyeux. Rachel se plut à l'observer à s'amuser innocemment tandis qu'une bande d'enfants se disputait le privilège de s'en occuper. Rachel vit alors un détail dans l'anatomie de la Comète.

« Oh, c'est une fille ! »

Cela ne changerait probablement rien aux soins qui lui seraient prodigués. Quoique les petites filles voudraient probablement la coiffer de nœuds accrochés à ses cornes. Pauvre créature si c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Perdue
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Sam 3 Oct 2015 - 9:04

Comme souvent dans les mouvements collectifs, Palissandre avait un train de retard.
Non qu'elle en soit directement la cause: la Pseudo-Fée avait comprit les consignes aussi vite que les autres et avait voulu tout aussi promptement les mettre en application. Mais sans l'assurance des plus grands, elle se faisait rapidement doubler, éviter,  parfois bousculer et en moins de temps qu'il n'en aurait fallu pour le dire, un cercle d'enfants aux mains chargées d'offrandes s'était refermé autour de la Comète, alors que la fillette revenait à son tour vers l'animal fabuleux avec quelques fruits et un morceau de lard séché récupérés dans le garde-manger.

La petite soigneuse eut un soupir qui souleva une mèche de sa frange trop longue pour la ramener sur son nez en un tableau qui ne cessait de la rajeunir. Mais loin de céder à l'abattement, elle se faufila de son mieux dans le cercle d'enfants, se frayant une place comme elle le pouvait entre les plus grands en cherchant les petites failles où se glisser. Arrivée en vue de la Comète, celle-ci se régalait déjà goulûment des victuailles qu'on lui offrait. A son tour, Palissandre posa délicatement ses provisions devant elle pour que l'animal puisse les savourer en toute tranquillité.

"Les plus savants m’aideront pour savoir ce qu’il est (par exemple, si c’est une fille ou un garçon) et ce dont il a besoin. Il faudrait aussi lui construire une sorte de nid et s’assurer qu’une partie de la viande du jour est gardée pour lui. Et le laver ! Et l’emmener en promenade !
Je propose donc de créer la formation de la construction d’un comité. Je serai le président du comité. Qui veut faire partie du comité ? Je vous préviens que chaque membre du comité devra être actif et bien faire son devoir ! Je prononcerai les tâches ensuite."


Ainsi avait parlé Peter. Palissandre releva la tête avec un sourire lumineux.

- J'aimerais faire parti du comité! Je pourrais aider à soigner la Comète et lui apprendre des choses!

A la vérité, la fillette ne savait pas si la Comète serait coopérative à ses instructions, mais son offre n'en était pas moins sincère.
Après tout, la petite soigneuse aimait s'occuper des autres, et les autres était un critère assez large pour comprendre aussi les Comètes! Et l'idée de côtoyer régulièrement cet être étonnant et d'en être responsable (ou au moins un petit peu) semblait l'enthousiasmer au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Crackers
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 434
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Entre 5 et 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Sam 3 Oct 2015 - 15:00




Naissance et CatastropheUn enfant disait, pour parler du temps d’avant sa naissance :
Quand j’étais encore mort.”




Tout le monde s'activait à ramener des vivres à la petite créature, et cette dernière eut rapidement de quoi satisfaire sa faim grandissante ; enfin, dans les faits, car la bestiole semblait être un véritable petit estomac sur pattes. Bien vite, elle dévora - en partie - les morceaux de viandes ramenés par la Mère des Diplomates tout en dispersant les autres dans sa frénésie et sa faim. Face à une tel spectacle, Peter ne put que s'extasier: le dragonnard ferait un parfait garçon perdu ! Et ça, le petit homme ne put que l'observer de sous son masque, tandis que la bestiole s'approchait de l’œuf qu'il avait craqué pour qu'elle puisse y goûter. Si Crackers eut peur de faire un flop total avec cette initiative, ce ne fut pas du tout le cas ; car le nouveau-né ne tarda pas à lécher le jaune d’œuf étalé par terre, le tout sous les yeux brillants du livreur. Un peu intimidé, il voulut essayer de caresser ses écailles une seconde fois.. mais n'en eut pas l'occasion, car très vite, le petit reptile s'approcha de lui.

Tout en reniflant son masque de près - très près - la petite créature sembla le toiser de ses grands yeux dorés, de magnifiques petites perles brillant au soleil. Malgré la peur, la curiosité de l'enfant le poussa à caresser le cou du dragonnard, avant que ce dernier ne décide d'aller chasser une nouvelle proie ramenée par Squint. Et à côté de tout ça, leur chef à tous continuait son discours :

« Je propose donc de créer la formation de la construction d’un comité. Je serai le président du comité. Qui veut faire partie du comité ? Je vous préviens que chaque membre du comité devra être actif et bien faire son devoir ! Je prononcerai les tâches ensuite, clama l'Enfant-Roi. »

Timidement, le Sans-Visage se surprit à lever légèrement la main - celle pleine de jaune d’œuf - tandis que Palissandre faisait entendre le son de sa voix pour manifester son envie de faire partie du comité ; suite à quoi, le blondinet laissa doucement retomber sa main. Peut-être qu'on l'avait vu, peut-être que non, dans tous les cas, il n'était pas vraiment certain de pouvoir réussir à s'occuper de la petite Comète.. quand bien même il l'avait veillée dés l'instant où les éclaireurs l'avaient découvert.

Heureusement, la Mère des Diplomates le sortit très vite de ses pensées, en lui tendant un mouchoir.

« Tu as du jaune d’œuf plein les doigts. Laila n'est pas avec toi ?
- Je.. euh.. sais pas où elle est.. »

Sans doute était-elle restée à la Citerne, où peut-être était-elle tout simplement ailleurs, voire même tout simplement derrière l'assemblée à essayer de se frayer un chemin. Les seules mères que Crackers voyait actuellement, c'était Rachel, et Natalie.

« Merci.. finit-il par souffler tout en prenant le mouchoir. »

Bien content de pouvoir se nettoyer les mains, le Sans-Visage ne se fit pas prier afin de ne pas avoir l'air d'être un repas ambulant pour la créature. Plongé dans sa petite toilette, le livreur fut surprit par les paroles de la Menteuse :

« C'était une très bonne idée ce que tu as fait, le félicita-t-elle, je me demande si la Comète apprécierait qu'on lui prépare pour dîner un mélange de viande et de jaunes d’œuf. Elle va avoir besoin de beaucoup de protéines pour vivre. »

Derrière son masque, le petit garçon sentit ses joues devenir un peu plus chaudes, tandis qu'il opinait légèrement du chef comme pour remercier Rachel de ses paroles. Lui donner un œuf, il avait fait ça sur un coup de tête parce qu'il en avait dans les poches.. jamais il n'aurait pu croire que cet acte éveillerait l'attention d'un mère comme celle des Diplomates.

Oui, au fond de lui, Crackers était un peu fier.

« Ce sera p-plus simple.. à manger.. non ? reprit-il alors d'une petite voix, même si.. il ou.. elle, mange bien la viande.. »

Et à ce sujet, la vérité de tarda pas à être mise au goût du jour par la mère des Diplomates, qui avait un œil avisé sur tout ce qu'il se passait.

C'était une fille !


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 281
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Sam 3 Oct 2015 - 17:52


Lorsque Peter ordonna aux Garçons Perdus présents de ramener de la nourriture à la petite Comète, Moon sentit la foule des enfants s’agiter autour d’elle, la poussant alors que les enfants filaient fébrilement en quête de victuailles. La Revenante, pour éviter quelques coups malencontreux, se rapprocha de Peter et du petite dragon - c’était, en toute logique, près d’eux qu’il y avait moins de monde. Ceci fait, elle fouilla dans ses poches. Il y avaient là quelques fruits rouges et de la viande fumée, qu’elle avait dérobée récemment à la réserve des Chasseurs. Moon hésita à en faire offrande à la créature mais, en voyant les gestes de Rachel, Squint, Crackers et Palissandre, décida de faire de même : tant pis pour ses propres goûts carnivores, elle irait en rechercher à la Réserve une autre fois.

Jetant un coup de coude brutal à un Perdu qui tentait de la bousculer, Moon déposa la viande non loin d’elle. Ses yeux écarlates passaient sans cesse de Peter à la Comète.

- Je propose donc de créer la formation de la construction d’un comité. Je serai le président du comité. Qui veut faire partie du comité ? Je vous préviens que chaque membre du comité devra être actif et bien faire son devoir ! Je prononcerai les tâches ensuite.

Il y eut des réponses enthousiastes, auxquelles elle se joignit. Elle aussi voulait prendre soin de leur nouvelle mascotte. Sa voix, frêle mais assurée, se fit entendre :

- Je ne suis pas très forte, mais je veux bien m’occuper de... d’elle.

Les observations des enfants les plus attentifs ne lui avaient pas échappé. Dans tous les cas, elle s’estimait un peu responsable de la créature maintenant qu’elle l’avait vue naître. Et puis, elle n’était pas très utile dans son rôle d’Armurière... peut-être qu’elle le serait plus en tant que membre du comité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   Dim 11 Oct 2015 - 11:44


    "Et le laver"... "Et l'amener en promenade"... les première phrase du roi des garçons et des garçonnes perdus, à savoir créer un nid et garder de la nourriture de côté pour la petite bête n'aurait pas irrité celle-ci, mais Peter avait de la chance que, trop petite, elle ne comprenne pas encore, ou du-moins de saisisse pas la nature de ce qu'il disait, ou alors il l'aurait sans-doute vraiment vexée. Après-tout, la comète n'était pas un chien, et en grandissant, elle deviendrait surement un membre de la communauté, de la famille de grand arbre, voyant chacun des enfants y vivant comme un membre de sa meute personnelle, mais elle ne se soumettrait pas et ne se laisserait pas dressée comme un animal. Au début, peut-être... mais elle grandirait, n'en déplaise à Pan, et elle gagnerait de l'instinct sauvage et un désir croissant de liberté, surtout après avoir appris à voler. Les enfants apprendraient surement rapidement qu'il ne fallait pas sous-estimer, ni insulter, ni maltraité un bébé de la grande dragonne, car elle serait aussi intelligente que n'importe lequel d'entre-eux...Le garçon qui parlait le plus fort descendit de son piédestal invisible et plongea son regard doré dans les yeux ambrés de la petite créature. Cette dernière était repue. D'autres victuailles lui avaient été apportées, et après avoir terminés les morceaux de viandes sanglant et avoir léché le sang sur le sol de bois, elle avait finalement avalé quelques morceaux de viande fumée que deux filles lui avaient apporté, dénigrant encore les friandises, fruits et autres nourriture sucrée... et enfin, elle lâcha un instant ses morceaux de viande, et l'intensité du regard du garçon lui permis d'être attentive au moins durant quelques seconde. Comprenait-elle Peter ? Et bien... oui. C'était surprenant, mais oui... l'intensité magique de cet enfant-roi lui permis de comprendre ce qu'il voulait lui dire... même si elle n'en saisissait pas le sens... un nom ? Il lui fallait un nom ? Pourquoi tenait-il tant que ça à se qu'elle ait un nom ? Était-ce si important ? En fait, oui, mais actuellement, ce n'était pas le sujet principale qui occupait son esprit, il lui fallait grandir pour saisir l'importance des noms. Il n'y avait que trois idées dans son cerveau, pour le moment : manger, qu'elle venait de faire ; découvrir, ce qu'elle faisait à chaque instant, pour le moment ; et jouer. Peter réussit à avoir son attention durant quelques secondes... mais il l'a perdit très vite.Quelque-chose sur la tête du garçon attira le regard de la créature. Cette étrange chose verte qui recouvrait ses cheveux. En fait, les choses vertes ne l'attiraient pas, mais la couleur vive de sa plume rouge était attrayante pour elle. Vif comme un serpent, son museau se mit à suivre chacun de ses mouvements. C'était comme si elle se retrouvait devant une proie, ses instinct de chasseuse s'éveillaient. Et tendis que les enfants parlaient, autour d'elle, s'extasiaient devant sa voracité, son besoin de jouer, désiraient rejoindre le comité visant à s'occuper d'elle, chercher toujours à lui trouvait un nom, et découvraient qu'elle était en réalité une fille... tous perdirent son attention, même Peter. Elle n'avait d'yeux que pour cette plume rouge.Et soudainement, elle se dressa sur les pattes arrière et attrapa la plume, mordant en même-temps dans tout le couvre-chef de Peter. Par instinct... ou peut-être avait-il juste eu de la chance... elle n'attrapa que le morceau de tissu vers et ne blessa pas le garçon. Sautillant sur place, poussant des grondements qui n'avaient pour le moment rien de bien féroces, elle se mit à secouer la tête dans tous les sens, comme si elle venait d'attraper un lièvre à qui elle essayait de briser la nuque. Elle donnait des coups de patte au chapeau et le broyait entre ses dents, faisant entendre des bruits de déchirure autour d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naissance et Catastrophes...   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les catastrophes
» Carte des conflits mondiaux
» Vidéos débiles Youtube
» [Fan-Fiction] Deux héros, mais pleins de catastrophes [Saison 2]
» Les catastrophes ne peuvent entraîner que des catastrophes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-