Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 277
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Ven 13 Mai 2016 - 21:41

Elle avait mis les pieds dans le plat, la Mère apprentie, avec un panache qui laissa la petite patiente sans voix. Et le Chef des Soigneurs réagissait - continuait de réagir - comme si on l'avait surpris à commettre un crime. Entre la donneuse qui lui plaisait de plus en plus et le trouble manifeste - et ô combien inhabituel - de l'Immuable, la Revenante ne savait où donner de la tête. Ah, si elle avait plus d'yeux pour observer !

Elle finit néanmoins par opter pour Soul, le fixant sans aucune gêne de son regard sanglant. Et alors qu'elle le voyait se décomposer, la petite Armurière sentit un sentiment désagréable sourdre dans sa poitrine.

Elle soupira, exaspérée. Et râla à mi-voix.

- Oh non... pas maintenant.

De la pitié, c'était de la pitié.

Juste quand les choses commençaient à devenir intéressantes !

Sautant à bas de son lit - et chancelant en conséquence, la nuit avait été agitée - Moon fila d'un pas bancal mais impérieux vers la Mère apprentie, récupérant d'un geste ample les très problématiques croquis.

- Je vais le... les ranger, c'est bon.

Elle se tourna vers Scar, lui adressant son plus beau sourire.

- Tu peux aller parler directement à Jaws comme ça !

Ils se partageraient les tâches.

Moon se détourna de la petite assemblée et alla ranger les dessins, les glissant à la hâte sous une petite pile de livres. Le portrait à répétition la fixait, elle pouvait presque l'entendre ricaner. Elle fut presque soulagée de le faire disparaître.

Ce n'était même pas qu'elle l'appréciait tant que ça, le Doc. Mais elle pouvait comprendre la culpabilité, l'obsession pour un autre. Et sa foutue pitié, en cet instant, avait été si pénible qu'elle avait agi vite au risque de paraître impolie. Tant pis, ce n'était pas comme si son image auprès des gens ici importait. Ou presque.

Elle se retourna, vacilla une nouvelle fois et revint s'asseoir - se laisser tomber plutôt - à la place qu'on lui avait attribué. Usant de ce qui lui restait de compassion, elle lança alors, d'une voix forte :

- Je comprends pas comment ça marche, en fait. Elle lui donne du sang, là ? Y'a pas de rejet ?

Si le Soigneur était comme sa collègue verte, peut-être retrouverait-il son assurance en parlant médecine. Et puis même si ce n'était pas le cas, tant pis : en changeant aussi grossièrement de sujet, elle avait clairement donné un signal sur son envie de passer à autre chose.

Foutue compassion.

Sourire insupportable d'angélisme toujours aux lèvres, elle se rallongea - attentive - avec la satisfaction du devoir accompli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 243
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Dim 15 Mai 2016 - 19:13




Alors c'était bien lui sur les croquis, le pirate, n'est-ce-pas ? Scar ne voulait pas faire de conclusion hâtive mais il aurait fallu être aveugle pour rater la terreur dans les yeux de la Livreuse lorsqu'elle avait aperçu les dessins.

Pendant quelques secondes le Rouge observa Soul visiblement mal à l'aise , sans rien répondre à sa demande mais faisant confiance au Doc pour savoir qu'il le ferait de toute façon. Franchement, il ne savait pas quoi penser de cette semi-information mais il avait aussi suffisamment d'amitié et de respect pour le Chef pour savoir qu'il y avait probablement une bonne justification là-derrière.

"Les yeux sont saisissants. Une belle énergie."

Le Sentinelle jeta un regard sombre à l'apprentie qui venait de lui voler les feuillets et lui ordonna " Rends ça."

Mais la gamine l'ignora comme si ses mots n'avaient pas eu plus de consistance qu'un courant d'air.

"Il a l’air de te fasciner Doc’ et je peux comprendre pourquoi."
"Ferme-la" grogna-t-il.
"Il n’y a que la répétition pour se défaire – et comprendre – ses obsessions. Même les pires."

Le Rouge lui arracha presque les croquis des mains lorsqu'elle les lui tendit. De quoi elle se mêlait la grognasse avec ses sous-entendus à deux balles ? Comme si ça l'amusait de faire passer Soul pour un gay.

"Je vais le... les ranger, c'est bon."

La voix lui fit tourner la tête et son attention vers l'Armurière "Moon."

"Tu peux aller parler directement à Jaws comme ça !"

Un bref instant de silence suspendu puis Scar lui passa les feuilles, obéissant, avant d'aller demander à ce qu'on aille chercher Freckles. Lui dire qu'une de ses Livreuse avait subit une attaque des Pirates, qu'elle s'en sortirait mais que sa présence lui ferait du bien. Pour ça, pour ce vif instinct de protection envers leurs gamins, le rouquin hyperactif et lui se ressemblaient. Probablement leur seul point commun d'ailleurs. Mais le Lionceau, malgré une autorité parfois défaillante, était un bon Chef et avait son estime.

"Je comprends pas comment ça marche, en fait. Elle lui donne du sang, là ? Y'a pas de rejet ?"

Reprenant ensuite sagement sa place près de l'Armurière, le Sentinelle se pencha légèrement vers elle pour lui glisser un "merci" sincère à demi-voix. Elle avait géré la situation alors qu'elle avait pris salement plus cher que lui quand il s'était contenté d'être un incapable. Il en était presque admiratif.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Lun 23 Mai 2016 - 20:48

La peur lui maintenait les yeux grands ouverts ; pourtant Pretty n'avait envie que d'une chose, c'était de les refermer. De ne plus discerner dans ces traits de crayon le visage de son agresseur, de ne plus reconnaître dans ce bleu glacial le regard qui lui avait été asséné juste avant de se faire tirer dessus. La douleur et Le Dragon étaient devenus deux idées indissociables dans l'inconscient de La Fausseté.
Est-ce que sa blessure ne l'élançait d'ailleurs pas un peu plus que la seconde précédente ? Est-ce que son sang ne s'écoulait pas plus rapidement sous les battements précipités de  son coeur ?
Des petits points noirs commençaient à tâcher la vision de Pretty.

Inspiration. Expiration. Calme.

Soul juste au-dessus de lui semblait de plus en plus désemparé. Si le jeune Perdu n'était pas dans un état si lamentable il aurait certainement aussitôt compris de quoi il retournait -en partie du moins ; cependant il ne parvenait pas à rassembler les pièces du puzzle, pourtant simples, entre elles. Tant pis. Il y repenserait plus tard.
Plus tard, puisqu'il y en aurait un, de plus tard. C'est un battant. Ouais. Quelque chose avait beau sonner étrange dans cette formulation, il s'accrochait aux paroles de Soul comme un noyé à sa bouée.

« Les yeux sont saisissants. Une belle énergie. »

Non loin se trouvait Talky, un peu penaud, étrangement silencieux, comme s'il ne savait plus quoi faire. Et à côté, la mère qui analysait désormais les dessins d'un œil critique. La mère qui insistait, poursuivait malgré l'ordre ma foi très clair du Chef balafré, et L'Immuable qui peinait de plus en plus à faire honneur à son surnom.

Puis une garçonne, à la longue chevelure noire et au visage inconnu qui s'interposa et les sauva sembla-t-il d'une très délicate situation. L'atmosphère était pesante et le malaise plus que palpable, même pour un blessé tel que lui encore quelque peu amorphe. Il y avait beaucoup d'informations à emmagasiner pour son état déplorable.

- Tu peux aller parler directement à Jaws comme ça !

Ce fut la seule information qui intéressa suffisamment Pretty sur le moment pour lui permettre d'établir un lien de cause à effet. Jaws. Prévenir Freckles. Un soupir de soulagement manifeste s'échappa presque involontairement de ses lèvres. Oui, cela lui paraissait bien ainsi. Très bien, même.

- Je comprends pas comment ça marche, en fait. Elle lui donne du sang, là ? Y'a pas de rejet ?

La Fausseté écarquilla de nouveau les yeux, pour une toute autre raison cette fois-ci.

Rejet ?

Sa voix était étranglée, dissonante. Il se racla la gorge, trouvant sans trop savoir comment le moyen d'être gêné.
Bon. Au moins il avait prononcé sa première parole depuis qu'il avait débarqué ici comme un cheveux sur la soupe. Il avait l'esprit plus clair, quoi que son corps et sa douleur latente l'empêchaient encore de crier victoire.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 961
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous n'êtes pas embêté par un rythme en toute tranquillité!
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Sam 28 Mai 2016 - 22:02

Que le soigneur doive son salut à une de ses patientes était incongru. Qu’il s’agisse de Moon – quelque part – d’avantage. Mais il était néanmoins reconnaissant de la diversion qu’elle offrait sans toutefois se leurrer de l’avidité curieuse qui l’avait traversée. C’était décidément un trait de « Mère » et Soul n’oubliait pas que Moon en avait été une. Certaines choses ne changeaient visiblement jamais.
L’Immuable continuait d’éviter le regard du sentinelle, se contentant de serrer la mâchoire, d’être tout occupé ailleurs, ce que le livreur vint involontairement corroborer.

Et bien plus que la question de Moon, ce fut son intervention à lui qui lui permis de reprendre ses esprits, sans réussir pourtant à se délester de l’impression d'être épié mais une fois encore l’entreprenante apprentie-mère le pris de court :

« Pas de risque Miss, y avait-il eu un peu de moquerie ? Je suis donneuse universelle. En gros, mon hémoglobine, c’est du haut standing tu vois ? » – Le regard des lagunes semblait pétiller. Peut-être essayait-elle à sa manière d’alléger l’atmosphère ?

Soul n’éprouvait même plus la force d’être exaspéré désormais. S’il avait loué la providence pour ce cadeau inespéré, il aurait dû se douter qu’on le lui livrerait avec une désagréable contrepartie.

Il opina donc : « Ce que veut dire Le Cygne (c’était là le surnom de l’apprentie) , c’est que son sang est compatible avec tout le monde. Soul n’allait pas entrer dans les détails.  Il t’aidera à compenser celui que tu as perdu. »

« Tu auras un peu de moi en toi ! » pérora joyeusement l’apprentie.

Soul était certain de ne pas avoir été le seul à soupirer, il avait hâte que la transfusion se termine, mais n’avait jamais été aussi pressé de se séparer des blessés.
Pourtant…
Il se devait de demander. Il le regrettait déjà, mais il le devait. Il devait savoir ce que Bình avait causé. Il le devait car c’était aussi son rôle de recevoir comme il se le devait à ne plus s’aveugler. Comme ils le leur devait.

« Pretty ? – il avait approché sa main sur la tignasse blonde pour la caresser gentiment. - Ton Chef va surement nous rejoindre sitôt qu’il le peut mais… je – il rectifia vivement – Nous devons savoir ce qu’il t’est arrivé précisément. »

Que Scar puisse en prendre note. Que l’attention se porte sur cette énième victime pendant que le soigneur à l’oreille attentive ausculterait le chef des sentinelles après s’être désinfecté les mains à l’alcool, en tentant de mettre la nausée qui lui montait et ses doigts qui tremblaient, sur le compte de l’écœurement du rhum.







« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet




Dernière édition par Soul le Jeu 25 Aoû 2016 - 3:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1239
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mar 31 Mai 2016 - 22:37

La première réaction de Freckles fut de se demander ce que Pretty avait fait, encore. Il s'en voulut pour ça. C'est vrai que le livreur avait un talent certain pour s'attirer (intentionnellement) les emmerdes, mais à en croire son messager, c'était grave, cette fois. Il s'en voulut pendant tout le trajet qui le séparait de sa cabane à l'infirmerie, et qui lui parut infiniment plus long que d'habitude. Il avait sprinté comme jamais, avalé les passerelles et dévalé des marches dans des dérapages plus ou moins contrôlés. Il avait manqué de s’emplâtrer dans une ou deux sentinelles de passage qui avaient eu le droit à un « pardon ! » gueulé à la volée. Il avait couru à s'en éclater les poumons et les muscles, l'esprit vidé à la faveur d'un rush d'adrénaline.
En l'espace de ces quelques minutes trop longues, il avait presque oublié l'apathie dégueulasse dans laquelle l'enfonçait la canicule.

Il faillit enfoncer la porte de l'infirmerie, d'ailleurs, dans une accidentelle entrée fracassante. Puis il s'arrêta dans l'entrée, le souffle court et les joues roses, d'embarras et d'autre chose.

« Pardon, désolé, j'ai fait au plus vite, j'étais avec- »

La fin de sa phrase se perdit dans un amalgame de noms inaudibles, parce qu'il avait oublié, et qu'il s'en foutait. Pretty était allongé sur un des lits de l'infirmerie, la vie raccrochée à celle d'une fille par un tube écarlate. Il y avait Soul, penché sur lui. Et Scar, en retrait, avec une petite meuf glauque et un gamin silencieux.
Freckles regarda tout ce beau monde avec confusion.
Comme si il savait plus très bien ce qu'il foutait là, ou plutôt, ce qu'eux foutaient tous là.

« Qu'est-ce que vous- » son regard passait de l'un à l'autre, et son hésitation se muait en quelque chose d'autre. De pas savoir sur qui gueuler en premier, son choix se porta sur la perfusion. « C'est quoi, ça ? » Puis immanquablement, sur le soigneur. « Tu crois que t'es en état de piquer des veines, toi ? »

Il ne savait pas si il se referait aux mains tremblantes de Soul, à sa mine hagarde ou son teint pale. Ou à cette image qui ne le lâchait plus, de cette soirée dans la maison souterraine et de la bouteille de rhum serrée dans son poing. Depuis quand on faisait des perfusions, dans cette infirmerie ? Freckles n'avait pas de grandes connaissances en médecine, mais il doutait qu'on en soit capable sans risques. Et il doutait que confier cette tâche à un médecin torché soit la meilleure idée du monde.
(A vrai dire il n'avait aucun moyen de prouver le taux d'alcoolémie de Soul. Mais il décida, dans le doute, d'être remonté. S'il ne l'était pas, il aurait peur.)

C'était assez con, de gueuler sur la seule personne susceptible de sauver Pretty, à l'instant. Dommage collatéral d'un coup de frustration. Freckles se trouva terriblement injuste mais ne s'excusa pas. Il y avait aussi cette impression de manquer à l'appel, en regardant la fille blonde qui palissait, de se dire que c'était lui qui devrait donner son sang à Pretty, et que c'était lui qui devrait se pencher à son chevet.
D'un pas mal assuré, il traversa la pièce jusqu'au lit où le livreur était étendu les yeux ouverts.

« Pretty. Hey. Pretty. Je suis là. » Sa main alla s'ancrer à la sienne comme un lot de consolation, son visage oscillant entre inquiétude et exaspération. « Ça va aller maintenant. » Il voulut demander ce qui lui était arrivé, mais les mots sortirent autrement. « Qui t'a fait ça ? »

Il se tourna vers le reste des personnes présentes, les sourcils froncés. Et il aurait peut-être l'air réellement menaçant, si il n'avait pas pris la voix d'un gamin exigeant.

« Qui lui a fait ça ? »



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 277
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Ven 3 Juin 2016 - 20:54

L'Armurière luttait contre la fatigue mais n'avait pas pu s'empêcher de fermer les yeux, sa vision se brouillant péniblement. Son sourire cependant ne la quittait plus, elle avait adopté son numéro de gamine adorable et ne comptait plus en changer pour le moment. Elle hocha légèrement la tête en entendant le remerciement du Chef des Sentinelles et son sourire s'agrandit doucement : elle était contente d'avoir pu aider, un peu. Pour une fois.

Toujours allongée, elle écouta d'une oreille distraite la Mère apprentie et le Chef des Soigneurs lui répondre. C'était qu'en réalité, tout cela ne lui importait guère : elle ne connaissait pas la Livreuse et n'avait posé la question que pour se débarrasser de sa compassion - et donc aider Soul, par la même occasion. Moon fit cependant des efforts et ses efforts furent récompensés - du moins c'était ainsi qu'elle l'interpréta - par une question fort intéressante.

- Pretty ? Ton Chef va surement nous rejoindre sitôt qu'il le peut mais... je - nous devons savoir ce qu'il t'est arrivé précisément.

La Revenante ouvrit les yeux : voilà qui l'intéressait bien plus.

Elle tendit l'oreille pour entendre la réponse de la dénommée Pretty mais ce fut une toute autre voix qui fit irruption à l'Infirmerie, une voix qu'elle ne reconnut pas aussitôt.

- Pardon, désolé, j'ai fait au plus vite, j'étais avec-

Avec qui ? Ce n'était pas important. Moon tourna la tête, avisa une tignasse d'un orange à vous brûler les rétines. Elle fronça les sourcils, tenta de replacer l'énergumène et y parvint 2 secondes avant qu'il ne commence à parler :

- Qu'est-ce que vous- C'est quoi, ça ?

Et voilà qu'il haussait le ton, le Lionceau. Et voilà que Moon se retrouvait au milieu d'une réunion impromptue de Chefs, sans même faire exprès.

- Tu crois que t'es en état de piquer des veines, toi ?

Elle fronça les sourcils, fit un effort pour se tourner entièrement sur le côté cette fois, vers la source du bruit. Comment ça, en état ? C'était Soul, bien sûr qu'il était en état. Peter n'aurait jamais donné un rôle aussi crucial à un incapable, et l'Immuable était loin de l'être, non ? Enfin, il y avait plein de Garçons Perdus rafistolés qui pouvaient en témoigner.

Dans le doute, Moon préféra penser que le Lionceau délirait.

Ce dernier s'était approché de sa recrue et lui parlait. L'Armurière laissa échapper un bâillement, peu intéressée par l'échange. Jusqu'à ce que la question du rouquin, posée à la cantonade.

- Qui lui a fait ça ?

L'idée de renommer l'Infirmerie "la Salle de Théâtre" la traversa brièvement. Laissant échapper un soupir, Moon saisit une occasion de répondre.

- Un Pirate. A moins que ce ne soit un dragon, je ne suis pas sûre d'avoir tout bien suivi.

Sarcasme léger, vengeance petite puisque plus personne ne se préoccupait d'elle. Le regard écarlate de Moon quitta Freckles pour venir se poser sur Pretty. Songeur.

- En tous cas, il sait pas viser.

Un temps. Moon réfléchissait.

- Ou alors il sait. Et il voulait juste pas la tuer.

Par altruisme, qui sait ? La Revenante ne jugeait pas. Mais elle avait l'impression que ce n'était pas vraiment le cas. Elle avait aussi le sentiment sinueux, confus, que les gens ici semblaient en savoir bien plus qu'elle sur ce fameux Dragon. Cela ne lui plaisait que moyennement, hélas elle ne pouvait pas faire grand chose à part tenter de rester éveillée en espérant en apprendre plus. De plus, avec tout ce bordel personne ne s'était occupé de Scar et elle ne voulait pas perdre conscience avant d'être sûre qu'il s'en sortirait indemne. Préoccupation sélective, imparfaite donc... humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 243
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Ven 24 Juin 2016 - 22:51

Son épaule lui faisait suffisamment mal pour que Scar se désintéresse de la scène et se concentre sur sa douleur. C'était comme s'il avait un deuxième cœur qui battait et rebondissait entre sa clavicule et son omoplate, une partie de ping-pong qui n'en finissait pas à travers ses nerfs et tendons. Il soupira, se réjouit du silence de Moon à côté qui semblait pas du genre à parler pour ne rien dire, se dit aussi qu'il avait définitivement mal au cul d'être assis sur une chaise de fourmi et commença à chercher des avantages au nanisme pour s'occuper.

Premièrement, on pouvait rester assis sans problème sur les putains de petites chaises de fourmis de mes deux. Ensuite ?????.

« Nous devons savoir ce qu’il t’est arrivé précisément. »

Le Chef redressa la tête, tiré de ses considérations philosophiques par les paroles du Doc. Il était curieux, trop fatigué pour avoir la rage contre le coupable. C'était rare mais en même temps il savait aussi qu'il y avait rien à faire, qu'ils lanceraient pas une chasse à l'homme surtout que le chien qui avait fait ça était sans doute déjà rentré au Port. Loi de la jungle comme loi de la rue, on allait pas lancer l'offensive en territoire ennemi sans être sûr de sa puissance de feu. Et face à les pirates dans leur QG, le Rouge se faisait pas trop d'illusions.

Un boucan soudain dans le calme stagnant de l'Infirmerie fit sursauter Scar, raidit son dos ce qui, à cause que tout dans le corps était lié, le fit grogner de mal de chien et putain de merde Freckles il avait déjà envie de baffer le roux hyperactif alors qu'il était même pas là depuis une minute.

« Pardon, désolé, j'ai fait au plus vite, j'étais avec- »

Mais il se rappela qu'il était censé admirer le Chef d'une façon ou d'une autre, qu'il faisait partie des “'Bons Chefs'' selon son barème qui incluait les notions d'efficacité mais pas ce qu'il considérait comme qualités sociales. À savoir la réserve et le mutisme par exemple.

« Tu crois que t'es en état de piquer des veines, toi ? »

La putain de petite chaise de fourmi de mes deux grinça alors que Scar se redressait, adressant un regard sombre au Lionceau. Il avait envie d'une réplique cinglante, n'en trouva pas et décida que ça valait pas la peine de se ridiculiser et qu'il pouvait faire passer suffisamment par ses yeux.

« Qui lui a fait ça ? »
« C'était justement le sujet en cours .»

Ce fut Moon que le Rouge pensait endormie ou presque qui parla ensuite et amena plus d'utilité à la discussion que les trois Chefs réunis.

« Un Pirate. A moins que ce ne soit un dragon, je ne suis pas sûre d'avoir tout bien suivi. » Maintenant elle fixait la petite blonde et Scar remarqua pour la première fois, maintenant qu'ils étaient à la lumière, que ses iris n'était pas noires mais un peu grenat, ou carmin ou pourpre ou une autre de ces foutues variations de la couleur rouge. C'était cool et flippant. « En tous cas, il sait pas viser. » pause le temps de deux battements de cœur dans son épaule « Ou alors il sait. Et il voulait juste pas la tuer. »

« Ouais. Je sais pas. Avant de faire trop de suppositions sur ce fils de pute on devrait peut-être attendre de voir ce qu'elle a à raconter. » il avait terminé sa phrase par un signe de tête vers la blessée comme pour certifier que c'était d'elle qu'il parlait alors que c'était quand même évident. D'un autre côté il était pas au mieux de ses capacités mentales fatigué à mourir comme et à moitié shooté par l'adrénaline du combat et la douleur continue qui lui créait du rythme cardiaque à des endroits incongrus.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mer 3 Aoû 2016 - 11:05

Rejet. Rejet rejet rejet. A présent que l'idée avait été évoqué, Pretty se demandait sincèrement si une telle chose pouvait se produire. Et comment un corps rejetait-il le sang de quelqu'un d'autre ? Sûrement pas en recrachant le tout. Et si le sang gracieusement offert devenait du poison ? L'esprit fatigué du Livreur n'empêchait malheureusement pas son imagination de vagabonder un peu trop librement.

Pas de risque Miss, je suis donneuse universelle. En gros, mon hémoglobine, c’est du haut standing tu vois ?

La Fausseté observa la Mère avec des yeux de poissons morts. Non. Pas capiche.

Ce que veut dire Le Cygne, c’est que son sang est compatible avec tout le monde. Il t’aidera à compenser celui que tu as perdu.

Si l'intéressé ne se sentait pas de hocher la tête au risque d'être pris de nouveaux vertiges, son regard semblait d'un seul coup moins perdu. C'était beaucoup mieux, avec un traducteur. Et des mots simples. C'était important, les mots simples.

Tu auras un peu de moi en toi !

Allez savoir pourquoi, l'idée ne l'enchantait guère. Il n'eut néanmoins pas le cœur de répliquer.

Pretty ?

La sollicitation, accompagnée d'une main doucereuse qui se posait sur ses cheveux attira son attention sur Soul. Il avait l'air préoccupé.

Ton Chef va sûrement nous rejoindre sitôt qu’il le peut mais… je- Nous devons savoir ce qu’il t’est arrivé précisément. »

Pretty lui adressa un regard ennuyé. Talky n'avait pas été suffisamment bavard ? Son récit était très proche de la vérité. Il manquait juste le début, forcément. Ça ne pouvait pas attendre ? Vraiment ?
C'était un peu bizarre mais il avait aussi envie de pleurer. Un peu.

Cette envie se volatilisa néanmoins lorsque des tremblements commencèrent à secouer le sol de la cabane, rendant l'esprit de La Fausseté douloureusement alerte face au vacarme digne d'un troupeau de Néléphants.

Surgit alors une touffe rousse qui manqua d'exploser la porte d'entrée avec délicatesse.

Pardon, désolé, j'ai fait au plus vite, j'étais avec-

La voix, le timbre, la silhouette, l'attitude. Pretty eut la sensation qu'un poids énorme venait d'alléger sa poitrine.
Il avait vraiment envie de pleurer maintenant. C'était malin.

Qu'est-ce que vous- C'est quoi, ça ?

Le visage familier et ô combien réconfortant de Freckles (ce malgré son air vachement contrarié et un peu à l'ouest) se porta sur Soul.

Tu crois que t'es en état de piquer des veines, toi ?

Le Lionceau piqua un sprint titubant jusqu'au chevet du Perdu.

Pretty. Hey. Pretty. Je suis là. Ça va aller maintenant.

Malgré la tête qui lui tournait à cause des actions un chouïa trop brusques et précipitées de son Chef, le Livreur serra volontiers la main qui se cala dans la sienne. C'était bête, mais il se sentait à la fois beaucoup mieux et beaucoup plus fatigué, d'un seul coup. Et toujours cette satané envie de fondre en larmes et de se liquéfier pour ne plus penser à rien.

Qui t'a fait ça ?

Excellente question.
Quelqu'un répondrait à sa place.

Qui lui a fait ça ?

Sur le moment, Pretty aurait presque réussi à voir Freckles comme un chef. Il y avait quelque chose dans son aura et son attitude. Il n'y avait que le ton pour le décrédibiliser.

Un Pirate. A moins que ce ne soit un dragon, je ne suis pas sûre d'avoir tout bien suivi.

Pour la première fois, le regard du Livreur rencontra celui de la garçonne. Dans l'état actuel des choses il était incapable de porter un jugement sur elle, si ce n'était de penser qu'elle était un peu flippante sur les bords, avec son air sombre. On aurait dit un mort.

En tous cas, il sait pas viser.

Une pause. Une réflexion.

Ou alors il sait. Et il voulait juste pas la tuer.

Bingo. Elle était diaboliquement perspicace, cette garçonne.

Ouais. Je sais pas. Avant de faire trop de suppositions sur ce fils de pute on devrait peut-être attendre de voir ce qu'elle a à raconter.

Puis il eut l'impression que tous les regards se tournèrent vers lui, dans l'expectative. Tous semblaient avoir pris pour acquis qu'il allait leur raconter toute l'histoire derechef, alors que tout ce qu'il voulait c'était fermer les yeux et dormir et se reposer.
Oh, et faire un câlin à Freckles. Le genre de gros câlin comme quand on se blottit fort dans les bras de quelqu'un pour ne pas montrer à quel point on se sent faible et vulnérable à cet instant précis. Le genre de câlin pendant lesquels on tremble et on pleure comme un nouveau-né.

Il n'avait visiblement pas ce luxe.

Le Dragon, pas un dragon. C'était un pirate, souffla-t-il en serrant un peu plus la main de Freckles dans la sienne. Il toussa ensuite ; sa gorge était desséchée et sa langue un peu pâteuse. Je suis tombé sur lui, je l'ai frappé, puis j'ai couru.

Fin de l'histoire, merci bien, repassez demain si vous voulez les détails.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 961
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous n'êtes pas embêté par un rythme en toute tranquillité!
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Jeu 25 Aoû 2016 - 3:26

S’il n’était besoin de plus de diversions, voilà que l’arrivée du Lionceau en offrait de nouvelles, crocs et griffes déployées à rugir d’inquiétudes. A se vider sur ce qu’il serait en mesure de condamner. De contrôler.
Bien-sûr que le Chef des Soigneurs savait. Ce n’était pas la première fois qu’il subissait l’ire culpabilisante des angoisses impuissantes, mais il l’était : coupable.

Il l’était, car le Dragon, à chaque méfait ; l’y condamnait.

Pas le temps de s’amender, pas le temps non plus de dissiper le malentendu ; ce n’était pas les relents d’alcool qui le mettait dans cet état. Non. Sûrement pas. Mais qui pourrait vraiment le comprendre, l’admettre ? Lui-même n’était pas sûr de l’accepter.

Et il fallait que ce soit Freckles encore, de qui il n’avait su sauver la mère que Lòng avait torturée, de qui il n’avait pu sauver Vinyle que Pan avait achevé.

Sa tête tourna un peu face au tumulte rageur, Soul, qui s’y prenait bien d’habitude pour ramener le calme auprès des âmes, ne parvenait même pas à modérer son propre effroi, presque diminué au rang de spectateur de cette scène qui lui semblait toujours… surréelle.

Ses yeux se portent à nouveau sur le chef des sentinelles – Ah ! Il n’a toujours pas pu s’en occuper  – Le Dragon, encore une fois, l’avait bouleversé au point qu’il en oublie son rôle. Ses priorités.
Mais l’énumération de ce nom devenu odieux le tétanise. Qu’il sorte de la bouche de l’enfant condamnée, de la réplique acerbe du sentinelle ou de la conclusion qui tonnait, tellement absurde, dans la bouche de la blessée.

« … Tu l’as FRAPPÉ ?? » - Il n’a pas même réussi à contrôler le tressautement de sa voix.

C’était tellement absurde, tellement ubuesque que le soigneur avait du mal à contrôler le rire nerveux naissant au creux du ventre. Balloté par sa nuit sans répit, les angoisses et les cauchemars, les souvenirs de Lui et de ses crimes ; Soul craquait.

Elle l’avait frappé.

Et le soigneur n’en put plus, et son rire retentit en cascade pour la première fois, à en avoir des larmes.

« Oh là… Voilà que le toubib pète une durite… »  se désola le Cygne, un peu abasourdi.


PS:
 






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1239
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Sam 3 Sep 2016 - 17:38

La première tempête passée et la bouche encore brûlante de son éclat de colère, il remarqua les regards noirs que lui lançaient Scar et son étrange copine. Il leur rendit. Soul, lui, n'avait pas relevé, et il ne savait pas si c'était bon signe. Peut-être qu'il n'aurait pas du s'énerver, mais il ne s'excusa pas. Pas plus qu'il tenta de s'expliquer ce déversement sur le chef des soigneurs : dommage collatéral, sans doute, de ce bordel : il en voulait à tout le monde, mais c'était le plus facile à blâmer.
(Même si techniquement, il était le seul capable de sauver Pretty, à cet instant.)
(Peut-être qu'il s'excuserait. Un autre jour.)

Sa question sur l'identité du tireur était pourtant simple, il ne pensait pas qu'il y aurait débat sur la question. Mais apparemment, si.

« C'était justement le sujet en cours .»
- Un Pirate. A moins que ce ne soit un dragon, je ne suis pas sûre d'avoir tout bien suivi. En tous cas, il sait pas viser. Ou alors il sait. Et il voulait juste pas la tuer.
« Ouais. Je sais pas. Avant de faire trop de suppositions sur ce fils de pute on devrait peut-être attendre de voir ce qu'elle a à raconter. »

Elle, c'était Pretty. Freckles supposa qu'il ne servait à rien de reprendre tout le monde sur le genre du livreur, sortir une explication foireuse le gonflait déjà.
Il croisa le regard humide de Pretty et répondit à sa pression de doigts un peu plus fort. Peut-être qu'ils n'étaient pas les plus doués pour communiquer, mais il avait l'impression que toute la douleur et la peine de Pretty passaient à travers cette poignée de mains moites. Ça le faisait encore plus bouillir de rage. C'était qu'un gosse.

Le Dragon, pas un dragon. C'était un pirate. Je suis tombé sur lui, je l'ai frappé, puis j'ai couru.
- T'as quoi ? Lâcha Freckles platement.

Un dragon – non, le Dragon. Éclair de lucidité. Évidement, il savait qui était le Dragon. S'il ne l'avait jamais rencontré en personne, il savait que le fils de pute de Scar ne suffirait jamais à décrire qu'un quart de la raclure en question.
Il resta stupéfait et un peu stupide, sans qu'aucun mot n'arrive à franchir ses lèvres. L'intervention de Soul l'en dispensa.

« … Tu l’as FRAPPÉ ?? »

Et avec non moins de stupéfaction, il regarda Soul exploser de rire -exploser de rire ! Soul!!- à se plier en deux. Il était bien d'accord avec la remarque de la fille de la perfusion, pour le coup. Le chef des soigneurs avait complètement craqué. Il le regarda avec une certaine consternation, pour changer -l'inverse se produisait plus souvent. Mais un petit rire nerveux lui échappa à son tour. Puis un autre, au fur et à mesure qu'il réalisait la situation. Il n'y avait rien de drôle. C'était même assez terrible, rien que l'idée que Pretty se soit retrouvé seul face à … Non, il ne voulait pas y penser. Il se concentra sur la pensée facile, celle qui le gonflait d'une fierté puérile.

« Merde Pretty, je t'ai déjà dit que je t'aimais ? Ben je te le dis maintenant. T'es un vrai. »

Il avait lâché ça d'une voix neutre et assez bas pour que seul l'intéressé l'entende par dessus le fou-rire de Soul. Quel que soit l'issue de la rencontre, Pretty avait frappé un pirate, et il ne pouvait décemment pas l'engueuler pour ça. D'accord, il ne l'avait pas tué, mais il y avait un début à tout. Il ajouta quand même, pour la forme :

« Mais en vrai refais plus jamais un truc dangereux comme ça sinon t'es viré. »

Puis il se dressa sur ses pieds sans penser à lâcher la main de Pretty, et leva un sourcil inquisiteur adressé à tous les membres de l'assemblée.

« Bon, en vrai, c'est très marrant mais euh, on fait quoi ? Parce que du coup j'ai pas compris c'est quoi le bordel. Ça change quoi que ce soit le Dragon ou un autre connard ? »

Question grandement adressée à Soul plus qu'un autre, vu que sa réaction prêtait à confusion. Mais n'importe qui en mesure de lui répondre était le bienvenue, à vrai dire.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 277
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Dim 11 Sep 2016 - 19:05

- Ouais. Je sais pas. Avant de faire trop de suppositions sur ce fils de pute on devrait peut-être attendre de voir ce qu'elle a à raconter.

Il avait raison. Moon soupira légèrement, avant de reporter son regard sur la dénommée Pretty.

- Le Dragon, pas un dragon. C'était un pirate. Je suis tombé sur lui, je l'ai frappé, puis j'ai couru.

- T'as quoi ?

Un Dragon, rien que ça. Moon haussa les sourcils : pour s'affubler d'un tel surnom, le pirate en question devait avoir une bien haute opinion de lui-même. Quant à la réaction de la Livreuse, son instinct d'Armurière lui glissait qu'elle avait sans doute été salutaire : l'effet de surprise avait dû lui sauver la mise.

- … Tu l’as FRAPPÉ ??

Et le Chef des Soigneurs de s'esclaffer d'un coup, comme ça. De se gausser comme si cela avait été la chose la plus tordante du monde. La Revenante fronça les sourcils : c'était la première fois qu'elle voyait Soul rire et franchement... c'était flippant.

- Oh là… Voilà que le toubib pète une durite…

Elle hocha la tête, pas vraiment rassurée. Et de plus en plus irritée aussi, c'était que la journée avait été longue.

- Bon, en vrai, c'est très marrant mais euh, on fait quoi ? Parce que du coup j'ai pas compris c'est quoi le bordel. Ça change quoi que ce soit le Dragon ou un autre connard ?

Avec violence, Moon se redressa et foudroya l'Immuable du regard.

- Hé, Soul, t'as pas bientôt fini ?

De mauvaise humeur, on vous l'avait dit.

- C'est vrai qu'un Enfant qui se bat avec un Pirate, c'est totalement inhabituel et hilarant. On a tous beaucoup ri mais ce serait cool de reprendre, non ? Y'a des gens qui ont besoin d'être soignés.

Elle se demandait, par ailleurs, pourquoi aucun autre Soigneur ne s'occupait de Scar. C'était bizarre, il n'avait pas l'air de mordre pourtant. Croisant les bras, Moon jeta un regard à Freckles.

- En plus, on t'a posé une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 243
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mar 20 Sep 2016 - 21:49

Si Scar s'était senti moyennement en forme, un peu léthargique aux suites de la retombée d'adrénaline et ses pensées brouillées par la pulsante douleur, le rire de Soul le réveilla net. Le Rouge était trop choqué, trop abasourdi pour réagir d'une quelconque façon, que ce fût par la parole ou le geste. Il avait l'impression qu'un éclair de glace venait de se ficher de sa nuque tout du long jusqu'au coccyx, le clouant au sol, le cuir chevelu parcouru de chair poule comme si c'était lui qu'on venait de prendre en faute.

Avec son rire de dément, le Doc lui faisait penser à l'autre enfoiré de clown blond et ça n'allait pas du tout. Le Chef des Soigneurs était un pilier de rationalité parmi eux, il n'avait pas le droit de briser ce parangon, ce modèle de sagesse.

« Hé, Soul, t'as pas bientôt fini ? »

Le ton contrarié de l'Armurière fit écho aux sentiments amers de Scar qui se rendit compte que, égoïstement, il en voulait à Soul pour son attitude inhabituelle, les dessins, sa réaction aux dessins, ses réactions en générale. Immuable mon cul.

« C'est vrai qu'un Enfant qui se bat avec un Pirate, c'est totalement inhabituel et hilarant. On a tous beaucoup ri mais ce serait cool de reprendre, non ? Y'a des gens qui ont besoin d'être soignés. »

L'attention du Rouge se tourna vers Moon et il se demanda comment une si petite chose pouvait être douée d'un tel sale caractère. Et même s'il la contredit, il fut néanmoins touché par sa critique.

« Je peux attendre, ça saigne presque plus. L'important c'était de t'amener ici. » il désigna Pretty de la tête et résuma « Et puis elle. »

Enfin, le Chef des Sentinelles regarda le Chef des Livreurs et lui dit d'un ton sérieux et cette fois-ci tout-à-fait lucide « Qu'est-ce qu'on fait ? Je dirais rien, mais c'est à toi de voir, c'est ta gamine. Mais je pense qu' elle a déjà eu de la chance de s'en sortir comme ça. Personne n'est mort, autant laisser les choses comme elles sont. »

Traiter le problème comme s'il s'était agi d'un pirate lambda - ce qui était le cas, même si le Dragon avait une réputation, pour chacun dans la pièce sauf Soul apparemment - était encore la meilleur chose à faire. Normalement si l'on osait dire ainsi.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Lun 26 Sep 2016 - 22:53

C'était drôle, comme personne n'avait l'air de le croire.
En tout cas, pas Frecky-chou qui lui demandait de répéter sur un ton dénué d'émotions, et encore moins Soul qui... Explosait de rire.
Littéralement.
Comme s'il avait sorti la blague la plus tordante du siècle.

Ou Pretty était à moitié mort et délirait complètement, ou c'était Soul qui avait mangé quelque chose de pas net. Pour le coup, il était totalement d'accord avec le commentaire du Cygne ; il plaignait presque le Soigneur au passage, car à voir la tête que faisait Talky derrière, les ont-dit plus ou moins déformés par le bouche à oreille allaient se répandre comme des petits pains.

Merde Pretty, je t'ai déjà dit que je t'aimais ? Ben je te le dis maintenant. T'es un vrai.

C'était peut-être le choc de voir Soul absolument plié de rire, mais en tout cas Pretty était désormais suffisamment secoué et réveillé pour oser lancer un coup d’œil à la fois espiègle et complice au Lionceau. Il commençait à se sentir vraiment mieux, entre la perfusion et surtout la présence du roux à ses côtés.

Il en aurait sûrement fait toute une scène, aussi, s'il en avait eu la force. Coup de chance pour Frecky-chou, il n'aurait pas à essuyer son humour douteux aujourd'hui.

Mais en vrai refais plus jamais un truc dangereux comme ça sinon t'es viré.
Comme les vingt-trois autres fois où tu m'as viré pour manque de respect ? Chuchota-t-il à l'intention de son chef, sourire en coin las à l'appui.

Ça, néanmoins, il n'avait pas pu s'en empêcher. Certes.
C'était pratique, en fait, car le rire de l'Immuable (qui portait cette fois très mal son surnom) avait totalement balayé son envie de fondre en larmes. Il ne voulut cependant toujours pas lâcher la main de Freckles, même lorsque celui-ci se redressa pour s'adresser à la petite assemblée.

Cette main, qu'il serrait plus fort qu'il ne l'aurait voulu, c'était un peu sa façon de s'accrocher pour ne pas craquer.

Hé, Soul, t'as pas bientôt fini ?

Apparemment, la fille-un-peu-glauque-sur-les-bords n'était de son côté pas d'humeur à essuyer l'hilarité de Soul. A voir le regard du Rouge, il était probablement du même avis.

C'est vrai qu'un Enfant qui se bat avec un Pirate, c'est totalement inhabituel et hilarant. On a tous beaucoup ri mais ce serait cool de reprendre, non ? Y'a des gens qui ont besoin d'être soignés.
Je peux attendre, ça saigne presque plus. L'important c'était de t'amener ici. Et puis elle.

Pour la première fois, La Fausseté rencontra un instant le regard de Scar et le dévisagea longuement, avec le sans gêne caractéristique des gosses qui découvrent un nouveau spécimen.
Cette cicatrice. Ça lui donnait un air presque effrayant.

Qu'est-ce qu'on fait ? Je dirais rien, mais c'est à toi de voir, c'est ta gamine. Mais je pense qu' elle a déjà eu de la chance de s'en sortir comme ça. Personne n'est mort, autant laisser les choses comme elles sont.

Accessoirement, peut-être que lui, le concerné, pouvait émettre un avis à présent qu'il n'était plus dans les vapes -ni sur le point d'exploser piteusement en sanglots.

Occupez-vous plutôt de... De Scar et de Qui ? Des deux autres blessés. Je vais mieux. Je bouge pas.

Haha.
Non, c'était sûr, il n'allait pas bouger.

Et il croyait naïvement que maintenant qu'il se sentait mieux, sa blessure allait se refermer comme par magie.







© Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 961
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous n'êtes pas embêté par un rythme en toute tranquillité!
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Ven 14 Oct 2016 - 3:22

Sous les spasmes et les hoquets, la douleur des muscles inhabituellement sollicités lui fait se tenir les côtes. Le Chef des Soigneurs essaie tant bien que mal de se calmer, sans se rendre compte d’une certaine contagion hilare et tout aussi nerveuse chez certains, plus gênée à outrée chez d’autres.
Il tente d’inspirer longuement, de bloquer cet essoufflement alors que scintillent en rigole, les derniers diamants de cet éclat. Il essuie ses yeux, puis ses joues, contrôle les battements endiablés de son cœur, se ramène doucement vers la quiétude que tous lui attribuent.

Il ne réfléchit pas à la honte, à l’incongrue, au rouge qui colore désormais la pâleur de ses joues.

« Pardonne-moi Moon. Scar, rassied-toi, tu n’as que trop attendu. »

Il sourit doucement à l’armurière, peu heurté par l’insolence de sa réaction, plus habitué à ses caprices qu’il essuie d’un regard. Son cœur pourtant, accélère de nouveau ses battements quand il s’affaire à ausculter et désinfecter le chef des sentinelles, marmonnant quelques consignes à un soigneur encore pétrifié qui n’osait plus vraiment bouger.
On lui apporte compresse, et fils lui servant aux sutures. Soigneusement, il se concentre sur les morsures et béances les plus grandes.
Le Rouge est habitué à souffrir, il sait qu’il se contiendra et ne lui causera pas la surprise d’un mauvais mouvement, et cette nouvelle occupation lui permet d’adapter son attitude à la réponse qu’il doit leur fournir.

« Rien. Cela ne change rien. Si ce n’est… »

Sa voix a repris une tonalité normale, concentrée, ses gestes pourtant se suspendent un instant.

« … qu’elle sera désormais traquée. Ce pirate-là – Que tous les bouddhas lui viennent en aide, rien que de l’évoquer lui comprime l’intérieur, Non. Il ne laissera pas les tremblements revenir. –  aime… laisser des marques. Il ne laissera pas l’offense impunie. »

Il est soudainement très las. Dépersonnaliser le monstre, le ramener à un simple traitement d’informations, aux déductions tirées de ses victimes… Et à la connaissance trop intime, qui viendrait s’ajouter à ce portrait.

« Mais c’était un très beau geste de ta part, Pretty. » - Il ne s’est pas retourné vers le livreur, le visage toujours penché au plus près des blessures du sentinelle, mais on pouvait sentir dans le timbre de son assertion une certaine chaleur. Deviner un sourire discret.

Il sait qu’il leur doit d’avantage, que cela ne suffira pas à expliquer son éclat.

« Je l’ai déjà affronté. Il m’a laissé en vie. Les autres… »

Ses paupières se closent, l’évoquer ainsi le glace, même s’il déguise les faits, implique des choses qui n’auront peut-être pas vraiment été.
Instinctivement, sa main qui venait de finir une énième suture, vint masser sa jambe boiteuse.

Et c’est à Scar qu’il s’adresse ensuite, assez bas : « Ne le sous-estime pas. Fais la surveiller si elle s’éloigne du Grand Arbre. »

Puis à un de ces soigneurs à qui il hèle d’enlever les simili-perfusions de la livreuse et du Cygne devenue bien plus blanche qu’à l’accoutumée, à en garder curieusement le silence.
Trop curieusement.

Pris d’un mauvais pressentiment, l’Immuable se retourne pour croiser son regard un peu vitré mais toujours trop perçant. Enfin libérée de ses entraves, elle se redresse, s’étire et jette un dernier regard en direction des feuillets rangés, et lui sourit.

Le chef des soigneurs se retient de maugréer. Il ne sait pas ce qu’elle en aura déduit, il ne veut surtout pas effleurer ce qu’elle aurait pu deviner.
Se concentrer. Reprendre le fil des priorités. Ne pas laisser de simple clapotis se répandre en ondes. Il est le calme, la placidité. Rien ne transparaît. Rien ne devra transparaître alors que le Cygne se déploie gracieusement vers la sortie, emportant dans son sillon le trop bavard Talky.

Non. Il n’y aura pas un frémissement.

« Tu garderas le lit plusieurs jours, voir semaines. Il dépendra de l’évolution de ta blessure, mais à la lucidité de tes réactions, je ne crois pas que tes jours soient désormais en danger. Quand ton état le permettra, je te confierai ensuite à la responsabilité de ton chef. » – Adressait-il à Pretty.

« Freckles, tu veilleras à ce qu’il.. qu’elle – rectifia-t-il – ne se fatigue pas ensuite, qu’elle ne porte pas de charges trop lourdes immédiatement. Pas tant que la cicatrice ne se sera entièrement refermées. Pour l’instant, elle doit se reposer. Quant à toi Scar, accorde-toi deux jours au strict minimum, sans aucun effort. Au risque de t’effondrer si tu ne le respectais pas. »

Il est le calme. L’impassible.

Il faudra encore bien une quinzaine de minutes avant d’avoir terminé de recoudre le Chef des sentinelles, un temps à ne pas ciller. Devant ce public  trop inquisiteur.

Il l’interrogera le livreur blessé plus tard, une fois reposé. Comprendre la folie de son geste… Et de ce qu’il encourrait. Tenter de deviner l’ire du dragon. Tenter de devancer Bình, sur ses pions.

Il était l’immuable.
Et ne devait pas laisser le Dragon, creuser un sillon de ses flammes.






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1239
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Sam 15 Oct 2016 - 23:45


Il aurait presque voulu remercier Pretty, pour le naturel et l'insolence de sa réponse qui donnaient à la scène un semblant de normalité. Une routine, ces échanges sans méchanceté qui résumaient leur relation. Quelque chose de très simple, au fond. Il se mordit l'intérieur des joues pour ne pas trop sourire ; au vu des circonstances, ce serait bizarre.
Parce que tout ça n'était pas drôle du tout.
Au moins Soul s'était arrêté de rire comme un dément, grâce à la fille glauque et son éclat de colère. Ses paroles étaient un vague miroir de ce que Freckles aurait voulu hurler à la face du soigneur sans trop oser le faire. Et le manque de réaction de Soul ? Ce calme tranquille, comme si de rien était, fou rire à peine trahi par ses joues rouges ? Presque vexant. Comme si c'était eux qui étaient en faute. Machinalement il tourna la tête vers Scar.

« Je peux attendre, ça saigne presque plus. L'important c'était de t'amener ici. Et puis elle. »

Typiquement Scar, tant de zèle et d'abnégation. Il n'avait même pas remarqué qu'il était blessé et se sentit un peu coupable. Parce que rien d'autre n'avait d'importance que la santé de Pretty cinq secondes plus tôt.
Il se contenta de regarder en silence pendant qu'on le soignait, jouant distraitement avec les doigts de Pretty. Pas dérangé le moins du monde par la vue des plaies béantes. Morsures ? De qui, de quoi ? Et pendant qu'il faisait, Soul expliquait.

« Rien. Cela ne change rien. Si ce n’est… qu’elle sera désormais traquée. Ce pirate-là–  aime… laisser des marques. Il ne laissera pas l’offense impunie. »

Freckles le regarda comme s'il venait de lui pousser une deuxième tête. L'offense ? Il ne pensait pas qu'une putain de balle dans la jambe était une marque suffisante ? Puis il se rappela de qui on parlait, au juste. Et un frisson remonta sa colonne vertébrale en même temps qu'un profond malaise se tordait au creux de son ventre. Laisser des marques.

« Qu'il essaie », marmonna-t-il.

Il n'eut même pas le temps de se demander d'où Soul tirait autant d'informations, lui qui passait sa vie à l'arbre. Puisque le soigneur lui fournit les informations de lui-même. Son regard se fit curieux et dégoûté. Quel genre de marques Soul pouvait-il bien avoir de sa confrontation ? L'étrange atmosphère qui régnait dans l'infirmerie lui donna l'impression qu'il lui manquait des tas d'éléments.
Exit la fille des perfusions, exit le gamin bavard.
Il se pencherait sur la question une autre fois.

Scar lui demanda ce qu'il voulait faire, et c'était une question rhétorique. La vérité c'est qu'il ne décidait de rien, jamais. Comme pour le prouver, Soul répondit à sa place. Freckles haussa les épaules mentalement. Son infirmerie, ses règles, après tout. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir amer, sentiment qui se changea en irritation devant l'ordonnance du soigneur.

« Des semaines ?! » lâcha-t-il.

Les jours de canicule étaient si longs et flous que Soul aurait pu aussi bien condamner Pretty à perpétuité.

« Freckles, tu veilleras à ce qu’il.. qu’elle ne se fatigue pas ensuite, qu’elle ne porte pas de charges trop lourdes immédiatement. Pas tant que la cicatrice ne se sera entièrement refermées. Pour l’instant, elle doit se reposer. »

Un peu stupidement, sa première impulsion fut de le contredire. Dire qu'il n'avait pas d'ordre à recevoir, que s'il le voulait, il pourrait obliger Pretty à travailler jusqu'à ce qu'il se brise. Et que si ses jours n'étaient pas en danger, il n'avait aucune raison de rester à l'infirmerie, qu'il pouvait aussi bien se reposer dans sa cabane. Il aurait voulu se révolter contre ces ordres si calmes et raisonnables. C'était puéril et injuste, mais il aurait un peu voulu que la décision vienne de lui.
Il se contenta de marmonner un vague assentiment. Comme si son corps atteignait ses limites de concentration, il trépignait presque, les yeux rivés vers la sortie.

« Ouais. On fait comme ça. On se soigne, on se repose et on évite le Dragon ou je sais pas quoi. Pour l'instant. » Il ne prit même pas conscience de la menace nonchalante de ses paroles. Sa main lâcha finalement celle de Pretty. « Il faut que je retourne aux cabanes prévenir Laila et faire d'autres trucs. Je repasse demain dès que je peux, dac ? Soigne toi bien aussi, Scar. Et euh. » réalisant qu'il ne connaissait pas le nom de la fille, il se contenta d'un vague signe de la main en sa direction. « 'Nuit. »

Il nota qu'il faudrait qu'il parle à Scar. Et à Pretty. Et peut-être même à la fille glauque. A n'importe qui avec de potentielles réponses, parce qu'il avait l'impression d'avoir raté des trucs importants, sur cette histoire de Dragon et sur la réaction flippante de Soul. Il pourrait parler directement au chef des soigneurs, bien sûr. Mais pour des raisons qui lui échappaient, des vieux non-dits dressés entre eux, il s'en sentait incapable.

Aussi vite qu'il était arrivé, il était hors de l'infirmerie, avalé par la nuit.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [DS] The Legend of Zelda : Spirit Tracks
» The Legend of Zelda: Spirit Tracks
» Jour 4 : White Spirit et eau de javel.
» The Legend of Zelda: Spirit Tracks
» Cat Sign - "Vengeful Cat Spirit's Erratic Step"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-