Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Smells like awkward Teen Spirit   Mer 29 Juil 2015 - 23:22

Suite de ce rp.


L’obscurité, encore et toujours l’obscurité. Si Moon avait été en pleine possession de ses moyens, elle en aurait sans doute noté la monotonie mais voilà : cela faisait un certain temps (elle n’aurait su dire combien) qu’elle tentait de dissiper les ombres qui dansaient devant ses paupières pour se réveiller. Peut-être était-elle en train de lutter pour rester en vie, elle n’en avait aucune idée. Elle luttait, c’était tout. Cela se faisait machinalement.

Depuis que le voile noir s’était abattu sur son regard, elle n’avait perçu que quelques sensations lointaines : des éclats de voix, un contact - stimuli éparpillés, à peine interprétés par un cerveau asphyxié et surtout... saturé de douleur. Une douleur sourde, qui se faisait de plus en plus forte au fur et à mesure que les sons s’amplifiaient, que les sensations revenaient. Yeux fermés, Moon tenta d’ouvrir les paupières mais les referma aussitôt : la lumière en réalité tamisée était trop forte lorsqu’elle perçait les ténèbres.

- Aoutch. Lança-t-elle faiblement et même sa gorge lui faisait mal. Où était-elle ? Que faisait-elle là ? Et Scar, il s’en était sorti ? Cela faisait beaucoup de questions, assez pour que - même allongée - elle sente sa tête tourner. Sentant un mouvement près d’elle, elle leva péniblement un bras et tendit la main vers l’origine du son. Aussitôt, ses doigts pâles se heurtèrent plutôt brutalement à un visage - ce qui ne la découragea pas, loin de là : palpant les traits de son interlocuteur, elle fronça les sourcils.

- Scar... c’est toi ?

Elle avait coassé plus que parlé et nota qu’elle était morte de soif.

- Attends... ta brûlure a disparu ?

À moins qu’elle ne soit pas vraiment en train de toucher le Rouge. La pensée n’eut pas le temps de se développer : préoccupée par son exploration tactile, elle eut une vague mimique de dégoût lorsqu’un de ses doigts s’enfonça dans la cavité buccale de l’inconnu. Retirant sa main précipitamment, elle la laissa brutalement retomber sur son ventre.

- ... eew. Pardon.

Elle se risqua à rouvrir les paupières mais elle devait papillonner et sa vision demeurait brouillée : cependant, elle eut le temps de reconnaître le visage du Chef des Sentinelles parmi ceux qui étaient penchés sur elle. Un très mince sourire vint étirer ses lèvres pâles.

- On est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 249
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mar 4 Aoû 2015 - 21:59

Le Rouge haussa un sourcil lorsque Moon se mit à triturer le visage du Doc comme si elle cherchait à graver ses traits dans la pulpe de ses doigts à la manière d'un aveugle.

— Scar...c'est toi?

Il ouvrit la bouche pour nier mais elle le coupa dans son élan :

— Attends... ta brûlure a disparu ?

La main qui tenait son bras blessé se serra involontairement et il lâcha un juron à mi-voix avant de se redresser sur l'inconfortable petite chaise qu'on lui avait amené pour qu'il s'installe près de l'Armurière. Il avait refusé que Soul l'examine lui avant d'être certain qu'elle soit tirée d'affaire, question d'honneur.

— Ouais, les chauves-souris l'ont bouffée, dit-il d'un ton plat.

Il était sûrement aussi un peu fiévreux à cause d'un mélange de douleur lancinante par endroits et de perte de sensation à d'autres dans la majeure partie de son côté droit. Finalement, il aurait peut-être du accepter qu'un des soigneurs l'approche, mais il n'était pas confortable à l'idée d'être manipulé par un autre que le Chef. Avec lui il avait fini par s'y faire - à force d'avoir besoin de rafistolages, mais il pouvait presque sentir son estomac se soulever à l'idée d'autre mains jouant du fil et des aiguilles sur sa peau. Tout-à-l'heure ça avait d'ailleurs même coûté quelques bousculades à deux trois gamins un peu trop pressés de faire leur boulot.

— ...eew. Pardon.

Pauvre Soul, il venait de récolter sur la langue un peu de jus d'intestin de ces choses qui les avaient attaqués. Le Sentinelle se promit de lui rajouter encore quelques points d'estime s'il ne se levait pas pour aller tout recracher dans un coin.

— On est où ?

C'est bon, elle avait suffisamment repris conscience pour être certain qu'elle était tirée d'affaire. Un cadavre était bien suffisant pour la soirée. L'image du garçon mort tombant du ciel pour venir rebondir à leurs pieds avant de finir sa chute sur le sol de la forêt lui revint en tête. Il ne pouvait décemment pas le laisser là à la vue de tous et à la merci des charognards, les points de sutures attendraient.
Se redressant sur son siège puis se relevant complètement – un peu chancelant mais ça allait, le Rouge répondit :

— Infirmerie. Je t'ai portée ici après en avoir fini avec ces trucs. Et, hum, je voulais être sûr que tu t'en sortes, mais j'ai encore quelque chose à faire, il avança d'un pas déterminé mais repensa au fait que l'un de ses bras était totalement inutile et qu'il avait quand même perdu pas mal de sang. Il n'arriverait probablement même pas à soulever le corps du gamin. Il se rassit dans la chaise avec un soupir et assez lourdement pour faire grincer les pieds chétifs de celle-ci sous son poids ; Il faut que quelqu'un aille réveiller Love. Il y a la dépouille de l'un de nos Sentinelles quelque part au pied du Grand Arbre, dites-lui de faire le nécessaire en attendant que je sorte d'ici.








No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3


Dernière édition par Scar le Ven 12 Fév 2016 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1022
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Dim 31 Jan 2016 - 7:27

Elle suinte. Brûle. Puis se retrouve parsemée de frissons qu’il peine à réprimer. Sa peau est la première des trahisons, sur l’état de manque continuant de le consumer.

Soul, à son habitude, s’est très peu reposé. Beaucoup trop de morts, beaucoup trop de regards figés le hante. Ceux… qui étaient revenu de cette nuit terrible, ceux… qu’on avait transportés. Ceux qui – souvent – gisaient dans ses bras pour ne plus qu’expirer.

Toute son équipe avait été éprouvée, aux premières lueurs du crépuscule enflammé. Et alors que les dernières victimes étaient enterrées, Soul continuait. Malgré ses mauvaises plaies, ses cicatrices qui s’acharnaient à se déchirer encore. Pour le lui rappeler : Il ne trouverait le repos qu’une fois mort, et la vie – elle – glissait le long de son ventre et de sa jambe, en sillons carmin.

Une nuit d’accalmie. L’immuable n’y tenait plus. Il venait d’accompagner Eilis, la mère des livreurs, celle qui n’était plus qu’un fantôme prostré dans une rengaine hantée ; « Le dragon ! Le dragon ! » ; Celle qui le renvoyait jour après jour à sa coupable amitié. Celle qui avait été tourmentée, et qui agonisait parce qu’il n’était pas parvenu à la protéger des attentions du « Dragon » et du reste.
Celle qu’il avait plus que tout autre, du mal à laisser aller. Comme un symbole de reddition forcée ; la mort allait encore une fois l’amputer d’une âme ; et il n’y pouvait plus rien. Plus rien, si ce n’est lui accorder le trépas autour des enfants dont elle s’occupait naguère. Ceux que son œil ne pouvait plus voir. Ceux, que son esprit atrophié, ne pouvait plus accepter.

Eilis était devenue l’ombre qu’on lui avait dérobée. Et il avait dû la laisser aller, la gorge serrée et les tremblements impuissants que le manque d’alcool décuplait.

Alors, il s’était saoulé. Car il ne tenait plus. Toutes ses nuits se passaient à leurs chevets ou devant ses carnets. Ceux qui se peuplaient de dizaines d’enfants morts. Ceux qui accueilleraient bientôt la petite mère.

Il n’était pas allé au cimetière. Mais y avait émergé pourtant. Des feuillets entiers de son carnet arraché. Des visages, des sourires. Des enfants vivants. Et parmi eux ; le Dragon. Enfin, celui d’avant ; le flamboyant. Souriant, comme les autres, au milieu des autres enfants.
Sa main avait tremblée lorsqu’il l’avait ramassé.

Et il s’était traîné, les tympans assourdis de pulsations enragées, les yeux encore injectés de cette nuit ambrée.
Il s’était traîné, puis écroulé à l’infirmerie.

On l’avait réveillé par un tumulte inquiet (l’avait-on laissé dormir ? S’était-il endormi ?! Il n’en avait pas le moindre souvenir), sa vision encore un peu brouillée vit apparaître le Dragon qui portait le corps mutilé d’Eilis.

Soul eut un sursaut d’effroi, avant de réaliser qu’il se trompait. Aussi asiatique soit-il, la mine balafrée de Scar n’aurait pu être confondue, et le chef des soigneurs se maudit intérieurement quelques secondes, avant de dissimuler hâtivement les feuillets qui l’entourait.

Dans les bras du rouge ; une autre condamnée. L’immuable réprima un frisson glacé; Moon.

D’un pas mal assuré, il l’avait fait poser près d’un brancard non loin de son bureau, avisa la mine – et les blessures – du chef des Sentinelle, ne fit aucun commentaire et reporta son attention sur la Revenante.

Assis à son chevet, il énumérait à haute voix, l’état de sa patiente (pour rassurer – et informer – Scar) quand celle-ci le surprit d’une main inquisitrice sur son visage.
Soul n’était pas habitué à être touché mais encore engourdi il n’avait pu reculer à temps, et ce même quand un doigt répugnant, fouilla sa mâchoire.

Il se crispa. Le goût était heureusement encore anesthésié par sa langue pâteuse, mais il avait pu sentir des aspérités qui en auraient hérissé plus d’un.

Il se contint (tout en prenant soin de ne pas déglutir) et s’apprêtait à retenir le Rouge sur le départ quand ce dernier se rassit.
Pris au dépourvu par ce soudain élan de conscience, il ne put réprimer une grimace à l’évocation d’une nouvelle victime.

Un des soigneurs, après l’injonction du sentinelle, chercha l’assentiment de l’Immuable. Soul opina gravement, et le perdu détala.

Soul se leva – malhabile – pour chercher une curieuse bouteille opaque, qu’il remplit de quelques lucioles issues des lucarnes. Il en profita aussi pour mâcher quelques feuilles de basilic séché.
Il se rassit, et déboucha la bouteille qu’il dirigea tel une torche vers les yeux de sa patiente, guettant la réaction des pupilles face au stimuli lumineux.

« Que vous est-il arrivé ? » demanda-t-il d’une voix éraillée.






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet




Dernière édition par Soul le Jeu 4 Fév 2016 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mar 2 Fév 2016 - 20:24


- Infirmerie. Je t'ai portée ici après en avoir fini avec ces trucs. Et, hum, je voulais être sûr que tu t'en sortes, mais j'ai encore quelque chose à faire.

Si la vision de Moon était un peu brouillée, elle entendait très bien. Ainsi Scar avait réussi à la trimballer jusqu'à l'Infirmerie alors qu'il devait être blessé... il faudrait qu'elle le remercie. Et qu'elle s'excuse. Mais pour l'instant, il y avait plus urgent, comme retenir le Chef des Sentinelles par exemple. Ce qu'elle essaya de faire en tentant de se redresser... avant de se laisser retomber faiblement. Son corps ne coopérait pas, comme de juste.

Cependant, le Rouge parla à nouveau, ce qui eut pour effet de réjouir la Revenante : il s'était résigné à rester, peut-être. Elle même voyait encore un peu trop flou pour faire plus que déduire.

- Il faut que quelqu'un aille réveiller Love. Il y a la dépouille de l'un de nos Sentinelles quelque part au pied du Grand Arbre, dites-lui de faire le nécessaire en attendant que je sorte d'ici.

Il y eut du mouvement. Le souvenir du cadavre tombant des hauteurs devant eux se rappela à Moon avec une netteté photographique. Elle sentit un long frisson la parcourir, suivi de la prise de conscience qu'elle n'avait pas eu le temps d'avoir auparavant : peut-être qu'elle connaissait la victime, peut-être que cela lui ferait de la peine d'apprendre son nom. Elle en doutait un peu, mais de toute façon la mort n'était jamais chose plaisante.

Une lumière vive vint danser devant ses yeux. Moon sentit ses paupières battre de plus belle alors que sa vision se précisait enfin.

- Que vous est-il arrivé ?

- ... mes yeux... se plaignit-elle alors faiblement mais sans la moindre forme de coopération. Machinalement, elle repoussa la bouteille et inspira profondément, tentant d'ignorer les stimuli lumineux pour se concentrer sur ses souvenirs. Ces derniers remontaient lentement pour crever la surface de sa mémoire, à croire qu'elle avait dormi pendant 60 ans.

- On s'est fait attaquer par des grosses chauve-souris. Finit-elle par énoncer un peu trop calmement. On les a toutes tuées, je crois.

Le résumé était sommaire, mais bon : elle ne voyait pas quoi ajouter de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 249
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Ven 12 Fév 2016 - 14:16

Du bout de la langue, il goûta le sel sur ses lèvres. Sang ou sueur, il ne savait pas et peu importait au fond, en plus il n'avait même plus si mal. C'était sûrement pas une bonne chose, mais au moins ça lui donnait un petit moment de répit. Après, il laisserait Soul le rafistoler une fois qu'il en aurait fini avec Moon. Elle était déjà malade et s'était évanouie, son cas était plus critique. Et puis il n'avait pas envie de paraître faible et fragile.

« Que vous est-il arrivé ? »

Il baissa la tête et fixa ses bottes à travers une vision un peu trouble, un léger rictus aux lèvres. Pourtant Dieu que ce n'était pas drôle. Mais il avait un peu de peine à organiser ses pensées tout de suite. Il avait sans doute perdu un peu trop de fuel dans la bouche de ces saletés, sur le chemin du retour, sur le sol de l'infirmerie et surtout dans son t-shirt qui lui adhérait à la peau du dos dans une sensation bien dégueulasse.

« On s'est fait attaquer par des grosses chauve-souris. On les a toutes tuées, je crois.»

« Ouais, ces salopes. » ajouta-t-il très pertinemment en relevant un peu le visage. « Elles nous sont tombées dessus en un coup, on a rien vu venir. Mais on les a fini, j'ai pas l'impression qu'une se soit échappée. » il voulu hausser les épaules mais son corps ne se montra pas coopératif « Après je sais pas, il y a peut-être une meute plus grande pas loin. Faudrait envoyer quelqu'un jeter un oeil... »

Sa bouche était aussi pâteuse que s'il s'était envoyé un caisson de rhum la veille, c'était dur d'articuler dans ces conditions. Il déglutit plusieurs fois mais cela ne fit qu'empirer la colle sur sa langue.

« Doc, fini d'abord de la soigner...mais t'aurais pas un verre d'eau ou quelque chose ? »







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 475
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Jeu 18 Fév 2016 - 17:39

Eh...! Eh ! Accroche-toi !

La voix était claire, parfaitement audible ; pourtant Pretty avait l'impression persistante de ne pas avoir compris un traître mot aux paroles prononcées. Il savait que quelqu'un s'adressait à lui, juste à côté -à quelques centimètres de son oreille même. Il sentait qu'il y avait là quelqu'un pour soutenir le poids mort en lequel il se transformait lentement mais sûrement. Il en était conscient, mais quelque part son esprit se perdait, sombrait littéralement, et il devenait totalement incapable de traiter ces informations. C'était comme lorsqu'on était dans un rêve et qu'on savait pertinemment ce qui se passait sans pour autant être capable d'y changer quoi que ce soit ou même d'influencer le cours des évènements.
Pretty était là, juste là, et quelqu'un le soutenait du mieux qu'il pouvait. Son bras était passé sur les épaules de cette autre personne et il était ainsi presque porté ; ses jambes n'étaient jamais plus que capable de le maintenir un tant soit peu en équilibre -rien de plus. Il se faisait pitoyablement traîner.

Jusqu'où, d'ailleurs ?

La destination finale aurait pu être le repère de Carabosse que Pretty n'aurait certainement pas pu y faire grand-chose. Il était victime ; il subissait. Son corps l'abandonnait lâchement et il n'avait de toute façon plus la force d'agir.

Il avait froid. Terriblement froid. Et ses habits étaient désagréablement collants.
Il ne voulait même pas savoir à cause de quoi.

On y est presque, courage !

Non, pas de courage. Plus de courage. La Fausseté voulait juste laisser aller ses paupières lourdes et ne plus rien sentir, plus rien de cette douleur lancinante, brûlante qui semblait parcourir tout son corps au même rythme que son sang circulait.
Il lui restait du sang, au moins ?
Il avait dû laisser une jolie traînée rougeoyante derrière lui. Dans les tréfonds de son esprit embrumé, il se serait presque senti désolé pour celui ou celle qui devrait passer derrière lui afin de nettoyer toute cette horreur écarlate.

Ses jambes l'abandonnèrent sans plus de cérémonie. Plus de force.
Le pauvre Perdu qui le soutenait perdit son équilibre et le suivit dans sa chute. Un boum sourd retentit avec brutalité. Le Perdu était parvenu à se rattraper de justesse contre le mur d'une Cabane, les empêchant ainsi de s'échouer face contre terre.

Merde...!

A l'évidence, le Perdu n'arrivait pas à se relever -La Fausseté avec. Pretty ne remarqua pas son hésitation à l'abandonner le temps d'aller à l'Infirmerie chercher des secours.
Pretty était juste occupé à survivre.
Son corps avait lâché, d'accord.
Mais lui, il ne lâcherait pas. Pas maintenant. C'était ce qu'on disait toujours.

Il s'étrangla soudain et toussa. Cracha du sang.
Le goût métallique était trop fort sur sa langue, déplaisant.

Mais c'était le cadet de ses soucis.

Souuul ! SOUUUL !!

Le Perdu s'époumona encore un peu avant de finalement jurer une nouvelle fois entre ses dents. Puis il reprit pied et, dans ce qui semblait être un élan de courage, il parvint à les relever tous deux. Il était fatigué d'avoir presque porté La Fausseté pendant si longtemps, mais il n'était visiblement pas prêt de démordre.

Faîtes qu'il soit là... Une pause. Eh ! T'endors pas toi !

Il secoua un peu La Fausseté, qui se contenta de pousser un vague gémissement agacé.
Tout n'était pas encore perdu, si Pretty avait encore la force d'exprimer son irritation.
Et même si secouer un blessé n'était peut-être pas la meilleure des idées, cela avait au moins le mérite d'effectivement le garder éveillé -en ravivant par la même occasion l'insupportable douleur dans son flanc.

Et tout ça pour un pauvre petit coup de poing dans le nez du Dragon...
S'il avait su, il se serait contenté de détaler comme un lapin.



Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1022
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Sam 26 Mar 2016 - 2:57

L’immuable ne s’était pas laissé apitoyer par le râle de sa patiente (ni sa mauvaise volonté) et revint à la charge de son faisceau insectoïde : « concentre-toi sur le point lumineux, cela ne durera pas longtemps. » -  d’un murmure un peu laconique.

Des chauves-souris ? Elles étaient porteuses de bon nombre de maladies, et – à l’égal des rats – pouvaient être déclencheurs d’épidémie. Soul se dit que le suivi de cet étrange duo prendrait sûrement plus de temps, et d’attention.
Il croisa du regard un petit soigneur qui accouru au chevet de la Revenante qu’il avait commencé à déshabiller pour vérifier qu’elle n’ait aucune plaie cachée. Suivant ses instructions, le soigneur nettoyait le sang et la salissure, qu’elle soit issue de Moon ou non.

« Si tu penses être sur le point de t’écrouler alors on te donnera un verre. Mais si tu peux tenir d’avantage… les restrictions sont malheureusement sévères. » - indiqua-t-il à Scar en lui faisant néanmoins apporter un mince filet d’eau.

Lui-même se contraignait à l’abstinence, et ce même si la murge de la veille l’avait vidé de tout substance. Il attendrait le soir, pour manger un de ces fruits séchés que Mary lui présenterait sûrement, d’un air réprobateur s’il repoussait une nouvelle fois l’eau qu’elle lui amenait.

« De ce que je peux constater à première vue, Moon ne souffre pas de blessures importantes. Seulement d’anémie et du choc. Pour ses yeux, il faudra éviter de s’exposer aux sources de chaleurs et de lumière trop intense (ce qui en ce moment n’était pas une chose aisée) et appliquer des compresses humides à la camomille pour apaiser. Ce devrait revenir à la normale d’ici quelques jours.
Je vous garde de toute manière tous les deux en observation au moins deux jou… »


Le chef des soigneurs ne put finir son discours contre les risques de contamination, un perdu hirsute surgit, exténué, une petite blonde à la tenue imbibée d’hémoglobine à ses côtés.

Soul adressa un rapide regard à Scar, l’interrogeant silencieusement sur l’urgence de sa propre condition avant de foncer en claudiquant vers l’origine de cette nouvelle commotion.
Il prit le relais en soulevant la « gamine » pour la transporter sur la banquette face à celle de Moon, à proximité de son bureau, en ayant rapidement scanné celui qui l’avait secouru. Le garçon ne semblait pas être blessé, une autre soigneuse se chargerait de le vérifier.

Pretty allongée, Soul déchira ses vêtements du cou jusqu’à l’endroit soupçonné de la plaie, sans plus de cérémonie. Le perdu visiblement épuisé s’échinait à expliquer dans quelles conditions il avait trouvé la livreuse quand le chef des soigneurs se concentrait sur la blessure qu’il nettoyait sommairement pour en constater l’étendue, plaçant sa paume sous le dos de la Fausseté pour constater ;
« La balle est ressortie. »

Une balle de mousquet. Le genre de balle que l’Immuable connaissait un peu trop bien.

A la soigneuse qui s’affairait à préparer les outils qui lui seraient nécessaire, Soul murmura de chercher une apprentie-mère arrivée récemment et dont il avait appris (par sa propre confession) que son sang était du rhésus O négatif. Une donneuse universelle sollicitée qu’en cas d’extrême urgence, tant son essence lui était devenu vitale.
Car ce n’était pas sur l’île qu’on pouvait vérifier les compatibilités de chacun, et ce n’était généralement pas une information que les enfants retenaient de l’ancien Temps…

La Fausseté semblait chanceuse, si elle avait en effet été perforée, aucun organe n’avait été touché, il fallait surtout remédier à la perte conséquente de sang.

Ses mains courraient sur son corps à la recherche d’autres trahison. Pour une jeune fille, sa maturité ne paraissait pas vraiment avoir bourgeonné – se fit-il la réflexion  –, y aurait-il un renflement sur la gorge qui trahirait une autre rumeur ?
Le chef des soigneurs se préoccupait plus du sang qui avait séché à la commissure de ses lèvres, il demanda à la livreuse d’ouvrir la bouche. Soul n’avait – à première vue – pas constaté de plaie mortelle, mais y avait-il une hémorragie sous-jacente finalement ? Le sang éructant n’était jamais bon signe.
Heureusement dans ce cas-là, il provenait de l’intérieur de la joue ensanglantée que Pretty avait probablement mordue dans sa fuite.

L’immuable poussa un soupir de soulagement, en continuant de s’affairer. Dans le ballet des soigneurs naviguant entre leur chef et Moon ; une bousculade.
Soul ne remarqua pas qu’une partie de ses feuillets avaient glissés, l’urgence était à autre chose et la livreuse toujours consciente ; autant en profiter en l’interrogeant sur les faits, Scar pourrait ainsi l’écouter aussi.
Les blessures par balle étaient généralement synonymes de piraterie.

Sa jambe le brula. Il fit mine d’ignorer la douleur qui se réveillait encore mais ne put empêcher un rictus de perler.


PS:
 






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mer 30 Mar 2016 - 0:54

- Ouais, ces salopes. Elles nous sont tombées dessus en un coup, on a rien vu venir. Mais on les a fini, j'ai pas l'impression qu'une se soit échappée. Après je sais pas, il y a peut-être une meute plus grande pas loin. Faudrait envoyer quelqu'un jeter un oeil...

Toujours allongée (et dans le coton, il fallait se l'avouer), Moon fronça les sourcils : l'idée que les infâmes monstres qu'ils avaient massacrés - par légitime défense pure, au demeurant - puissent provenir d'un groupe plus grand ne lui était pas venue à l'esprit et n'avait rien de plaisant. La Revenante grimaça faiblement.

- Doc, fini d'abord de la soigner...mais t'aurais pas un verre d'eau ou quelque chose ?

Regard à Scar. Décidément, il était trop gentil pour sa réputation.

- C'est bon, j'ai rien. Protesta-t-elle entre ses dents, avec vindicte mais bien plus faiblement que prévu. L'idée qu'elle, la condamnée, passe avant Scar qui était quand même Chef, la dérangeait. Elle reporta son attention sur le Chef des Soigneurs, nota sans s'émouvoir qu'il avait l'air encore plus fatigué que d'habitude. Même dans le flou, elle pouvait le remarquer.

- Si tu penses être sur le point de t’écrouler alors on te donnera un verre. Mais si tu peux tenir d’avantage… les restrictions sont malheureusement sévères.

Nouveau froncement de sourcils : si elle en avait eu la force, nul doute que la petite Armurière aurait protesté. Elle se foutait des restrictions, Scar lui avait sauvé la vie. Cela valait bien un peu d'eau, quand même. La Revenante adressa donc un regard noir à l'Immuable, consciente que cela ne changerait rien mais bon, c'était là l'un des rares moyens à sa disposition pour manifester son mécontentement.

- De ce que je peux constater à première vue, Moon ne souffre pas de blessures importantes. Seulement d’anémie et du choc. Pour ses yeux, il faudra éviter de s’exposer aux sources de chaleurs et de lumière trop intense et appliquer des compresses humides à la camomille pour apaiser. Ce devrait revenir à la normale d’ici quelques jours.Je vous garde de toute manière tous les deux en observation au moins deux jou…

Soul fut interrompu par l'arrivée d'une nouvelle blessée, dont l'état a priori catastrophique éveilla immédiatement l'intérêt de Moon. Se forçant à se redresser malgré sa tête qui tournait, l'Armurière fixa la nouvelle venue, le sang qu'elle laissait derrière elle : est-ce qu'elle allait mourir ? Elle ne savait même pas de qui il s'agissait. Avec intérêt, elle vit Soul s'occuper d'elle.

- La balle est ressortie.

Lorsque l'on parlait de balle, on parlait d'arme à feu et les Pirates étaient les seuls à en avoir. Fascinée, Moon se mordit les lèvres tout en contemplant la scène. Elle voulut en savoir plus mais un mouvement dans son champ de vision suivi d'un bruit de feuilles dispersées accabla son attention. Elle suivit des yeux les quelques pages qui s'étaient éparpillées au sol.

- Soul ?

Des portraits, de ce qu'elle pouvait approximativement voir. Et - beaucoup de fois - un visage qu'elle ne connaissait pas.

- Je pense que c'est à toi.

Elle voulut désigner les feuillets, mais quelqu'un - un Soigneur ou une Soigneuse, sans doute - la força à se rallonger. Durant quelques secondes, l'Armurière hésita à mordre mais ce qui lui restait de surmoi la poussa à rester calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 249
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Jeu 31 Mar 2016 - 21:36

Bien sûr qu'il y avait des restrictions, mais honnêtement Scar n'y avait pas pensé sur le moment, ne pensant qu'à sa gorge sèche. Égoïste. C'est donc avec culpabilité qu'il lapa quelques gouttes d'eau de son verre dont le fond était à peine couvert, décidant qu'il donnerait le reste à l'Armurière qui était elle aussi blessée.

« ...et appliquer des compresses humides à la camomille pour apaiser. Ce devrait revenir à la normale d’ici quelques jours.
Je vous garde de toute manière tous les deux en observation au moins deux jou...»


Alors qu'il s'apprêtait à s'indigner sur le fait de rester en observation, que c'était absolument hors de question, qu'il avait des responsabilités - quelqu'un amena une petite blonde dans un sale état. Merde, est-ce que ça s'était passé à l'intérieur du périmètre de sécurité ? Est-ce que ses Garçons avaient ratés quelque chose pendant leur ronde, ou lui alors qu'il était occupé à ramener Moon ici ? C'est qu'il avait vraiment mal géré son truc...il aurait du envoyer quelqu'un d'autre finir sa ronde à sa place, ou confier la blessée et retourner la finir.

Pour commencer il aurait juste du dire à la fille de rentrer dans sa cabane et ne pas l'accompagner. Il s'était fait distraire et avait mal fait son boulot. D'un autre côté, elle n'aurait pas survécu si elle avait été seule face à l'attaque des chauves-souris.

Le bruit des feuilles éparpillées le fit sortir de son auto-flagellation mentale, mais il n'en fit pas grand cas. Il avait envie d'interroger la gamine qui avait pris une balle, sauf que c'était pas vraiment le moment. Il ne savait même pas si elle était consciente.

« Soul ? Je pense que c'est à toi. »

La voix de Moon attira néanmoins son attention et son regard se posa finalement sur les dessins. Il plissa les yeux et se pencha pour en ramasser un, tachant le coin en haut à gauche du sang qu'il avait sur les doigts. C'était un asiatique, pas chinois, qui lui rappelait étrangement un pirate particulièrement problématique. C'est qu'ils n'étaient pas beaucoup de bridés sur l'Île, aux yeux bleus encore moins. Et c'est une caractéristique que Soul avait pris le soin de faire ressortir sur son croquis. Après, il savait que celui-ci tenait une base de données dans son carnet, mais ces dessins étaient différents. Déjà il y en avait beaucoup du même, aucune annotation, et le trait était saccadé; un peu brouillon mais intense.

Hésitant, il lança un regard à l'Armurière, puis à Soul qui était toujours affairé avec sa patiente. Est-ce que ça valait la peine qu'il l'interrompt maintenant ? Non. Et puis il ne savait même pas s'il avait vraiment une question à lui poser. Au lieu de ça, il récupéra les feuillets en essayant de les tâcher le moins possible.

« Regarde. » dit-il à Moon en lui tendant les dessins, défiant les autres Soigneurs du regard de venir la rallonger de force « Est-ce qu'il te dit quelque chose ? »

Peut-être que c'était juste un autre Garçon Perdu ressemblant au pirate, arrivé il y a peu, qu'il n'aurait pas encore aperçu, et que Soul aurait croqué par ennui. Ouais.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3


Dernière édition par Scar le Dim 8 Mai 2016 - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 475
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Dim 17 Avr 2016 - 4:55

L'esprit dans les vapes, Pretty peinait à retrouver ses repères. Le Perdu qui l'avait courageusement soutenu tout du long l'avait amené en un lieu familier -terriblement familier. Mais c'était pour le moment tout ce qu'il parvenait à discerner de toutes les impressions floues et hasardeuses que lui rapportaient ses sens.

Ça tambourinait, aussi. Ça tambourinait de façon désordonnée, irrégulière. Des personnes qui marchaient et filaient dans tous les sens, comme dans une fourmilière ; du quoi faire remonter la migraine et donner le tournis. Il y eut ensuite quelques voix. Le Perdu parlait, informait sa présence. Peut-être aurait-il pris le temps de d'expliquer le pourquoi de leur présente situation si soudain Pretty ne lui avait pas été pris des bras : le monde dansa alors follement et fit choir un peu plus la conscience du Livreur, la nausée l'assaillant avec violence.
Ses pieds n'étaient plus au sol. On le portait. Il protesta vaguement, fronça les sourcils, mais fut incapable de balancer son poing dans le nez de celui qui osait lui faire cet affront.
Plus tard, plus tard. Il se vengerait plus tard.

C'était même assez encourageant pour lui de constater qu'il avait la force de s'offusquer et de songer à une vengeance. Peut-être bien qu'il n'allait pas mourir, finalement. Peut-être bien.

On le posa, le laissa allongé. La position, plus stable et infiniment plus confortable lui arracha un soupir de soulagement. C'était mieux.

Le son du tissu qu'on déchire sans hésitation et l'air qui souffla ensuite sur son torse lui fit quant à lui l'effet d'une douche glacée. La Fausseté se crispa brusquement sous la tension, paniqua, sentit la blessure lui rappeler qu'elle existait à travers une douleur renouvelée. Il sentit avec horreur le contact d'une main étrangère qui le parcourait, le palpait, avec expertise sans doute ; mais Pretty n'y voyait qu'une intrusion qu'il n'avait pas permise. Le rejet sous sa forme la plus pure lui arracha une grimace et acheva de libérer son esprit des griffes du sommeil tandis que sa main venait attraper celle qui fouinait son corps sans pitié.

Il ne prononça aucune parole, mais le regard qu'il lança à la silhouette qui le surplombait ne laissait pas de place aux doutes. Ne me touche pas.

Comme si un coup d'oeil menaçant aurait pu convaincre qui que ce soit dans l'état où il était.

Il fallait qu'il se réveille, se résolut-il subitement. Qu'il comprenne ce qui se passait. Il ne supportait pas qu'on le touche. Il n'avait jamais, ô grand jamais été à l'aise avec les contacts après tout.
Ah bon ? Vraiment ?
Tout était flou.

La Fausseté se ft violence, cligna furieusement des yeux en forçant son cerveau à se reconnecter plus nettement à ses sens. Des voix lui parvinrent plus clairement ; il attrapa quelques paroles au vol. Rien de très intéressant, ou du moins rien qui ne le concernât. Il reporta ses efforts sur sa vue et observa avec attention l'environnement qui l'entourait.
Du bois. Au plafond, au mur, au sol. L'odeur rassurante et unique du Grand Arbre, semblable à celui d'une forêt et pourtant si différente. Chez lui. Pretty était à la maison. En sécurité ? Ses mirettes bleutées, embrumées par la fatigue, se posèrent sur l'ombre qui le dominait. Il lui fallut un long moment pour reconnaître le Chef des Soigneurs, qu'il ne côtoyait en fin de compte que très peu. Il finissait rarement à l'infirmerie après tout.
L'infirmerie. Le Chef des Soigneurs.
Ah. Il était en sécurité alors.

Pretty se détendit instantanément et daigna finalement lâcher la main de Soul. Il avait récolté suffisamment d'informations pour se désintéresser du reste et se concentrer à nouveau sur son propre état.

Il aperçut du coin de l'oeil le Perdu qui lui avait vraisemblablement sauvé la vie discuter vivement avec une Soigneuse, qui s'était enquise de son état. Il avait les cheveux en bataille, châtains. Ses vêtements étaient tâchés de sang mais il semblait en parfaite santé. Probablement n'était-ce que le sang du Livreur.
Comment s'appelait-il déjà...?
... Est-ce qu'il le connaissait, au moins ?
Ses souvenirs lui disaient que non. Mais ses souvenirs étaient un peu défaillant, alors...

... Et ça a fait PAN ! Du coup j'ai couru pour voir ce que c'était et là, BAM ! POUF ! Tombée du ciel, juste dans mes bras ! Elle avait du sang partout et elle arrêtait pas de parler et de paniquer alors je comprenais rien, mais là PAF ! Elle s'est écroulée ! Elle a juste parlé d'un, euh... D'un truc à propos d'un dragon ! J'ai cru qu'elle s'était faite croquer par un vrai de vrai de dragon, juste, d'un coup de dent, CLAC ! Mais, euh...

Le flot de paroles animées cessa enfin. L'espace d'un instant. Le Perdu semblait avoir l'habitude de monologuer à en perdre haleine ; c'était l'hésitation qui avait marqué la pause dans ses explications quelque peu turbulentes.

... C'était un pirate. Le Dragon vous voyez ! Ca explique le PAN ! Elle a dû courir vite la p'tite... Sacré coup de chance hein... Nouvelle hésitation. Elle va mourir ?

... Oh. C'était pas Talky son prénom, déjà ? Le moulin à parole ?
Le froid arracha un frisson à La Fausseté. Il avait perdu beaucoup de sang. Son corps ne parvenait plus à le réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1022
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Lun 25 Avr 2016 - 20:03

Trop happé à ses manipulations et observations, le chef des soigneurs ne s’était pas rendu compte de l’ébauche d’un drame. S’il avait à peine détourné la tête quand Moon l’avait interpelé, c’était pour aussitôt revenir à sa blonde patiente qui venait de lui saisir le poignet.
Soul n’avait pas réalisé ce que la Revenante désignait. Peut-être valait-il mieux d’ailleurs, gagner quelques minutes de répit inconscient avant d’être confronter à son secret le plus coupable. Et Pretty qui s’insurgeait de son contact, le lui accordait pleinement. La jeune livreuse paraissait d’ailleurs recouvrer toute sa lucidité, ses doigts tout à l’heure accrochés, libérèrent le poignet du soigneur alors qu’il murmurait des paroles d’apaisements en français :

« Tout va bien Pretty. Tout va bien. Ne bouge pas, tu as perdu beaucoup de sang. Reste allongée, laisse-moi faire. On va te sortir de là. Tu vas t’en sortir. »

Il avait caressé et épongé le front de la livreuse, interrogeant implicitement Jaws sur l’absence de celle qu’il avait fait mander, quand elle apparut alors même que le turbulent Talky venait de révéler l’identité du bourreau.

Soul ne put empêcher un vertige, comme si sa mauvaise jambe venait soudainement de lui faire défaut. Il se rattrapa, malhabile, à la couche de la Fausseté, manquant de lui heurter la tête de plein fouet.
Comme la livreuse, l’Immuable sentait un grand froid l’envahir. Des milliers d’aiguilles qui l’attaquaient de plein fouet, alors que devant ses yeux dansaient d’infimes lueurs.
Il clôt ses paupières, inspira longuement toujours accolé si près de la tête de sa patiente. Il fallait qu’il se reprenne. Il ne manquerait plus qu’un soigneur défaillant de plus pour leur faire perdre confiance.

Le chef des soigneurs s’obligea à se redresser, sans cesser de s’appuyer sur la banquette. Tentant de maîtriser les tremblements de ses mains qu’il avait placées sur le poignet de la fausseté pour chercher son pouls et se donner contenance.

« Viens. » indiqua-t-il à l’apprentie-mère qui, figée à l’entrée, avait dû se demander ce qu’il se passait.

Elle ressemblait un peu à la fausseté, blonde (les cheveux plus courts néanmoins), grande et élancé, elle donnait l’impression de vigueur et d’une étrange détermination. Elle avait déjà pris place sur un tabouret, en présentant son bras au soigneur pour qu’il puisse installer son ersatz d’intraveineuse.
Soul s’affairait à piquer une de ses veines (et du s’y prendre à plusieurs reprises alors que la jeune fille ne bronchait pas, intriguée), il eut plus de chance avec Pretty. L’opération accomplie, le soigneur se concentra sur la blessure toujours béante de la livreuse. Celle qu’il devait nettoyer et refermer.






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Moon
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Jeu 5 Mai 2016 - 0:06

Soul ne répondait pas, sans doute était-il occupé par la nouvelle venue. Allongée comme elle était, Moon ne pouvait pas voir grand chose ; l'impossibilité de satisfaire sa curiosité morbide couplée à son immobilité forcée l'irritait plus que de raison.

Heureusement qu'il y avait quelqu'un, dans cette infirmerie, pour la distraire de sa frustration.

- Regarde.

Elle jeta un regard surpris à Scar puis, esquissant un sourire, se redressa un peu trop brusquement - quelques instants, elle ne vit plus que taches noires.

- Est-ce qu'il te dit quelque chose ?

Une fois sa vision retrouvée, l'Armurière se pencha sur les feuillets que lui tendait le Rouge. Elle fronça les sourcils, fit la moue.

- Non.

Un temps. Puis, d'une main hésitante, elle vint saisir une feuille qu'elle rapprocha de son visage. Il ne s'agissait pas de quelqu'un qu'elle avait croisé lors de ses errances chez les Hurons. Heureusement, en un sens - par élimination, il devait s'agir d'un Pirate.

- Il est asiatique. D'où par contre... je ne sais pas. Mais pas coréen je pense. Dans son ancienne vie, elle n'avait vu que ça, connu que ça. D'où son affirmation comme sortie de nulle part, reste d'un passé fragmenté.

- Il a les yeux bleus, par contre. C'est rare.

Elle rendit les feuilles à Scar, une lueur perplexe dans le regard. C'était que regarder mille versions du même visage la mettait mal à l'aise. A vrai dire, le personnage en lui-même ne la rassurait pas vraiment, sans qu'elle puisse exprimer en quoi.

Elle baissa la voix.

- Et toi ?

Elle avait pris le parti de ne plus déranger ni Soul ni l'autre. Quant aux élucubrations de Talky, elle n'y prêtait pas vraiment attention non plus. Elle adressa cependant un sourire machinal à la Mère apprentie lorsque cette dernière arriva sur les lieux et observa la transfusion avec intérêt.

- Elle va s'en sortir ?

Elle avait posé la question d'une voix forte et nonchalante - il fallait dire que peu importe la réponse, cela ne l'affecterait que peu. Mais bon, l'issue l'intéressait quand même. Tout comme la raison pour laquelle Soul s'était senti d'humeur à dessiner mille fois la même face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 249
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Lun 9 Mai 2016 - 22:04

Ce fut à contrecœur que Scar reprit les feuillets que l'Armurière lui tendait. Il avait de plus en plus l'impression que ce n'était pas quelque chose que le Doc leur aurait montré de son plein gré. À eux ou quiconque. Après une seconde et brève inspection, les dessins lui semblèrent en effet toujours sinon plus différents de ce qu'il avait pu voir d'autre dans les carnets du médecin.

« Je ne sais pas. Il me rappelle quelqu'un, mais je dois me tromper. » il resta évasif, ne voulant pas risquer de causer du tort à Soul en parlant du pirate. Il y avait sûrement une explication logique.

«...il est pas chinois non plus. » ajouta-t-il inutilement après un moment de silence, se tançant mentalement à la seconde où les mots franchirent ses lèvres. À quoi il jouait ? Un foutu concours d'ethnie ? Comme s'il avait du affirmer la sienne pendant qu'il se demandait si c'était donc le sang coréen qui coulait dans les veines de Moon. Surtout que bon...à part les traits - et encore il en manquait une bonne partie - il était plus américain que quoique ce soit d'autre. Mais il allait mettre ça sur le compte de la perte de sang qui lui embrouillait le cerveau et mettait son esprit à rude épreuve.

« Elle va s'en sortir ? »

Ravi de la distraction qui venait rompre son malaise, le Rouge alla jusqu'à se lever pour s'approcher de Soul et de sa patiente. Le sol lui paraissait toujours traître et le monde autour à semi-tangible mais ça pouvait aller, il avait vu pire.

« C'est une Livreuse, non ? Je vais aller prévenir Freckles, au moins qu'il sache où elle est. »

Plus que de fuir la foule de l'Infirmerie, c'est de se rendre utile dont Scar avait besoin à l'instant. Infirme ou non, il fallait qu'il fasse quelque chose parce que sa faute ou non, il se sentait coupable de la mort du Sentinelle. C'était à lui de les protéger, s'il ne s'était pas arrêté au milieu de sa ronde pour discuter avec l'Armurière il serait peut-être arrivé à temps.

Bien sûr les morts n'étaient pas rares au Grand Arbre, ça ne voulait pas pour autant dire qu'ils ne comptaient pas.

À la pensée suivante il se rendit compte qu'il avait encore les croquis du Soigneur entre les doigts.







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 475
✘ SURNOM : La Fausseté
✘ AGE DU PERSO : Environ 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nope.
✘ LIENS : She is a Boy

MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Mer 11 Mai 2016 - 18:43

Un chuchotement. Pas en anglais... La sonorité était trop différente. Pretty eut un flash d'une certaine Mésange qui lui coiffait gentiment les cheveux tout en parlant, encore et encore, dans cette autre langue qu'il était mystérieusement capable de comprendre mais pas de parler.
Le français.
Le timbre aussi, était différent. Ce n'était définitivement pas Heaven et sa chevelure rose qui étaient penchées au-dessus de lui.
C'était Soul.
Le jeune Perdu prit une grosse inspiration, expira en ayant la sensation de chasser par là même toutes ses craintes et inquiétudes. Il avait toujours mal mais, quelque part, il se sentait beaucoup plus détendu. Maintenant qu'il se savait en sécurité et entre de bonnes mains, il pouvait s'autoriser à se laisser aller.

Il avait de fait à peine senti l'éponge sur son front, pas plus qu'il n'avait réellement prêté l'oreille au papotage incessant du Perdu qui l'avait sauvé et dont il reconnaissait tout juste l'identité. Il était du genre envahissant Talky, et trop bavard bien sûr, mais ce n'était pas un mauvais bougre. Il était gentil, et il était prêt à aider s'il le pouvait.
La preuve : Pretty était probablement rendu à l'Infirmerie par son seul fait. Il faudrait qu'il pense à le remercier. Plus tard.

Mais voilà que le visage de Soul se retrouvait sans crier gare à quelques centimètres à peine de La Fausseté. Ce dernier sursauta à peine, trop faible, mais ses pupilles dilatées et ses yeux écarquillés témoignaient certainement de la surprise qu'il ressentait à l'instant. C'était pour quoi faire, cette soudaine proximité ? Le Livreur regardait dans les yeux du Chef des Soigneurs et il eut l'impression que celui-ci, en revanche, ne le voyait pas. Étrange sensation.

Puis les paupières de L'Immuable se fermèrent et il inspira une longue bouffée d'air. Pretty, qui reprenait un peu du poil de la bête malgré la douleur omniprésente et sa mollesse évidente, fronça les sourcils d'un air dubitatif.
Une main s'enroula autour de son poignet et il sentit de très légers tremblements qui achevèrent d'aiguiser sa curiosité et de remettre en marche son cerveau.

Il laissa néanmoins Soul se redresser sans lui poser de questions. Quelque chose lui disait que L'Immuable avait tenté de masquer cette soudaine faiblesse. Il lui poserait des questions plus tard.
Parce qu'il allait survivre, n'est-ce pas ?

« Viens. »

Une jeune fille, l'air un peu semblable au Livreur d'ailleurs, s'installa alors non loin de lui et Soul commença à installer... Un truc. Pour une transfusion, devina-t-il malgré tout en détaillant le Chef des Soigneurs qui peinait vraisemblablement à trouver la veine de... La donneuse.
Quand vint son tour, Pretty grimaça et gémit un vague aïe qui signifiait que son état n'était pas encore irrécupérable, en fin de compte.

Il avait juste, sans cesse, terriblement mal. Mais c'était ironique parce qu'il s'habituait à cette douleur tout comme il s'habituait à... A l'espèce d'aiguille plantée dans sa veine. Désagréable.
Et puis il avait froid.

Une voix, féminine, inconnue, parvint à ses oreilles. Le jeune Perdu jeta un coup d'oeil à Soul. Il allait s'en sortir. C'était lui qui l'avait dit, après tout !

« C'est une Livreuse, non ? Je vais aller prévenir Freckles, au moins qu'il sache où elle est. »

Encore une voix méconnue. La cicatrice indiquait néanmoins à Pretty qu'il avait affaire au Chef des Sentinelles. Le Chef de Justice. Il était très aisément reconnaissable, de fait.
Ce qu'il proposait d'ailleurs tentait énormément La Fausseté. Freckles. Sa simple évocation fit naître en lui la pressante envie de voir son rouquin préféré. Il avait tant besoin d'un visage familier...

Je veux voir Freckles.

La pensée ne dépassa pourtant pas ce stade, et les mots restèrent coincés dans sa gorge tandis que les mirettes de la fausse demoiselle triplaient de volume.

Il y avait ces dessins, là.
Et ces yeux glacés qui le fixaient et lui arrachaient un frisson de terreur irrépressible.







©️ Avatars par Lpip & tofuvi sur Zerochan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1022
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   Ven 13 Mai 2016 - 16:12

« C’est un battant. » - La langue du Chef des soigneurs venait peut-être de fourcher, ou la morphologie de la Fausseté avait terminé de le convaincre.
C’était l’unique réponse dont il était capable. Qu’il espérait.

Et avant que Scar s’élance sur le départ ; l’immuable lui répondit un peu sèchement : « Sers-toi de Jaws. Hors de question que tu t’en ailles avant que j’ai pu t’exa… » - sa voix termina de s’étrangler.

Soul contemplait, interdit, ce que son corollaire tenait entre ses mains ensanglantées, réalisant soudainement qu’il n’était pas le seul à les avoir remarqué face à l’horreur qui se peignait sur la Fausseté.

Le soigneur sentit son cœur se soulever, déglutissant péniblement. Ses mains recommençaient à trembler et il s’imposa le plus mécanique des comportements. Retrouver son calme. Inspirer. Fermer les yeux une fraction de seconde.
Décider… Après.

Et stopper l’hémorragie avant qu’il ne puisse plus rien contrôler. Alexandre ici, ne faisait plus seulement mention de plaies.
Jay avait anticipé en préparant suffisamment d’opiacés pour sédater le blessé. Il n’avait qu’à lui administrer sitôt la transfusion achevée, que Pretty s’endorme embrumé. Qu’il grappille un peu de temps encore, avant de devoir s’expliquer.

« Si tu veux bien poser ça sous mes bouquins. » - arriva-t-il à souffler, en désignant le reste de ses dessins.

Il n’osait plus croiser son regard, préférant se concentrer sur la blessure du livreur qui – et il en était à présent certain – se rétablirait. Il n’avait guère plus grand-chose d’urgent à colmater, et un autre des soigneurs pourrait bientôt prendre le relais. Il avait au moins réussi sauver l’une de ses victimes, qui n’aurait pas raison à nouveau, d’un des membres du Lionceau.

Un toussotement le fait soudainement tressaillir. L’immuable avait complètement oublié l’existence de la mère-apprentie, qui se rappela à lui en le glaçant d’avantage.

« Les yeux sont saisissants. Une belle énergie. » hacha-t-elle, la voix rocailleuse aux accents nordique.

Elle s’était saisie des croquis sans plus se formaliser, ni même interroger. Qu’est ce que Soul pouvait détester la curiosité des mères !

« Il a l’air de te fasciner Doc’ et je peux comprendre pourquoi. » continuait-elle de badiner, faisant pâlir Soul d’avantage à chaque mot prononcé.

« Il n’y a que la répétition pour se défaire – et comprendre – ses obsessions. Même les pires. »

Comment… osait-elle ? Elle ne comprenait pas. Elle ne POUVAIT pas comprendre. Et pourtant, la jeune fille aux traits altiers lui souriait d’une tranquille assurance.
Que lui avait-elle raconté déjà ? Une danseuse de ballet. Une danseuse d’opéra.
Qu’elle la FERME.

Elle tendait déjà les feuillets au chef des sentinelles, et Soul demeurait figé, le geste suspendu ; un moment d’éternité.

L’apprentie commençait à pâlir aussi : « Est-ce qu’elle va me pomper encore longtemps ? » - s’ingénia-t-elle en désignant l’ersatz de tuyau lui prenant son sang.

« Une dizaine de minutes encore » - réussit-il à articuler miraculeusement.






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Smells like awkward Teen Spirit   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Legend of Zelda: Spirit Tracks
» Jour 4 : White Spirit et eau de javel.
» The Legend of Zelda: Spirit Tracks
» Cat Sign - "Vengeful Cat Spirit's Erratic Step"
» Bloqué dans Spirit Tracks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-