Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Green
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 553
✘ SURNOM : La Grincheuse
✘ AGE DU PERSO : Entre 15 et 17 piges.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : I was there at the birth,
Out of the cloudburst,
The head of the tempest.
Sujet en cours : I - II - III - IV

MessageSujet: Re: Feu de camp [Sujet complet]   Jeu 26 Nov 2015 - 23:55

- Depuis le début de ton speech pour arrêter de parler de nos fabuleuses histoires. Fais attention d’ailleurs, je suis sûr que j’ai vu un chien vert tout gentil te tourner autour, peut-être que c’est le monstre de l’histoire de Crackers.

- Oh, ferme-la.

Elle l’avait dit à Pit, bien entendu, mais aussi un peu à elle-même. Après tout, elle venait franchement de gâcher l’ambiance en mettant le pied dans le plat et en râlant contre le principe même pour lequel elle avait voté. Bravo Green, bien joué. Pour un peu, elle se serait bien frappée mais l’idée de faire rire le Chef des Raccommodeurs la retenait.

- Je connais pas d'histoire d'horreur. Désolée.

Regard vers Bambi. Petit élan de sympathie et léger soulagement : Green n’était pas la seule à visiblement avoir de la peine à jouer le jeu. Se passant la main dans les cheveux avec une brutalité qui peinait à cacher son embarras, la Grincheuse attendit qu’on la rabroue. Après tout, ce serait pas grave.
Ce fut tout le contraire qui se produisit.

- Très bien ! Passons à autre chose alors ! De toute façon, nous sommes réunis ici pour nous amuser, tous, et avec tout le monde.

Ce fut plus fort qu’elle : Green releva vivement la tête, fixant la guitariste avec un regard surpris, presque réprobateur : c’était gentil, ça, de pas se foutre d’elle et de changer de jeu en voyant qu’elle était pas à l’aise. À nouveau, cette fille se comportait comme si elle était l’amie de tout le monde, elle y compris et - pour la première fois de la soirée - la Grincheuse se surprit à trouver cela plus agréable que louche.

On se saisit des cartes de Pit, on les distribua, on parla gages et mots de sûreté, au cas où. À ses côtés, Crackers lui montra ses cartes.

- J'ai.. j'ai tout bon ?

La Soigneuse jeta un oeil à la main du petit Sans-Visage, se força à sourire.

- Ouais.

C’était à elle de prendre des cartes, normalement. À elle de s’avancer, de tenter de rien foirer, de faire comme si elle s’amusait. Mais ses mains restaient bloquées, serrées autour d’elle-même - position de cage humaine. La gentillesse... ça lui faisait peur, même si certains soirs elle oubliait pourquoi.
Et les autres... peut-être qu’elle les aimait bien, au fond. Peut-être qu’il faudrait qu’elle se force, qu’elle reste en attendant de se sentir vraiment vraiment bien. Qu’elle trouve le courage d’arrêter d’être si pénible, qu’elle fasse comme Laila et ses sourires, Rachel et ses jolis mots. Qu’elle s’ouvre, un peu.

Mais cette pensée la terrifiait plus que n’importe quelle histoire de monstre.

Elle se leva précipitamment, jetant un regard confus à l’assemblée. D’un seul coup, rester ici lui paraissait dangereux. La solitude dont elle souffrait l’appelait doucement, lui rappelant avec sa voix de sirène que le confort d’un mal-être habituel brûlait sans doute moins que de livrer son coeur en pâture aux autres.
Parce que tout le monde finit par blesser, n’est-ce pas ?

- Je...

Mots étranglés, papillons d’acier dans la gorge. Mots en forme de clé pour mieux sceller le secret.

- ... je suis désolée.

Fais au moins l’effort ne pas les prendre pour les cons, bordel.

- ... c’est la première fois que je... que je reste aussi longtemps...

En situation sociale ? Avec des gens autrement que pour les soigner ? La phrase se trancha net, Green ramassa ses bocaux et son sac avec des gestes hâtifs, saccadés et ses yeux restaient fixés au sol près du feu qui semblait la narguer. Elle se redressa, força son regard à parcourir un peu l’assemblée.

- Faut que j’aille bosser.

C’était pas si faux, après tout y’avait toujours du boulot à l’Infirmerie. Mais Green ne comptait pas y aller, plutôt crever que Soul la voie dans cet état. Un pas en arrière, un regard à remouds, plein d’émotions contraires, vers la musicienne. Et un signe de tête, de reconnaissance en quelque sorte. La Grincheuse inspira pour se donner du courage, calma quelque peu sa voix :

- ... merci, c’était cool. Amusez-vous bien.

Du regret, du soulagement. Et Green se cassa comme une fugitive, de peur que le masque ne se fissure trop, entre autre. Épuisée comme après une bataille, trop déçue pour être fière, tant pis.
Mine de rien, elle avait quand même fait de sacrés efforts ce soir.

Elle doutait juste que les autres puissent le voir.

HRP:
 








I don't want to be saved
I wanna go down with you


Playlist
Theme song

L'essence de Green:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Bambi
avatar

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 120
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

MessageSujet: Re: Feu de camp [Sujet complet]   Lun 15 Fév 2016 - 19:15

Les phalanges crispées sur le tissu de sa robe comme si elle voulait la déchirer, Bambi accuse le coup. De sa bonne volonté de vouloir détourner le sujet, Laila vient de faire des confettis, une horreur, un cauchemar. Des gages. Des gages. Les souvenirs de l'autre monde sont encore trop frais, ils rappellent des soirées, des action ou vérité, des jeux de la bouteille et des j'ai jamais. Des soirées pyjama déjà si peu innocentes où les secrets se révèlent et les amitiés se brisent, jusqu'aux shots de vodka aux paris obscènes. Ça n'a jamais été son truc Bambi, déjà à l'époque, les gages. Toujours trop à l'écart des préoccupations adolescentes, trop en retard. Elle lance à Laila un regard de suppliciée. Mais Laila, elle, a les yeux brillants de celle qui adore ce genre de choses. Pire encore : de celle qui les lance.

C'est ailleurs qu'elle devra trouver son soutien, dans ce cas. Pas chez Pit, certainement. Oh elle aurait mille fois préféré jouer au poker. Pourquoi ne pouvaient-ils pas jouer au poker ? Crackers est trop timide pour oser protester. Rachel, alors ? Non, Rachel est d'accord. Elle pense limiter le pire, avec ses conditions, bien sûr, mais n'importe quoi peut pour Bambi faire office d'humiliation. C'est foutu.

- Je... ... je suis désolée.

C'est un regard éperdu que Bambi porte sur Green. Sauvée par le gong, c'est exactement ça. Elle la regarde s’empêtrer en excuses, se lever. Elle lit le soulagement tangible dans ses yeux et crève d'envie d'en avoir le courage.
Green s'en va et c'est comme à table lors repas de famille : le premier enfant debout crée une hémorragie. Bambi se lève, sûrement trop vite, de peur qu'à trop attendre elle n'ose plus. Elle époussette ses vêtements, fuit la convergence des regards. Dans son attitude se lit le « oh, mais vous avez vu l'heure ? » qu'elle ne peut pas prononcer pour se justifier.

« Je vais l'accompagner. »

Excuse foireuse, excuse quand même.

« Je veux dire, il est tard, et je. Mon chef. Et Maxence. Si un petit se réveille …. euh, c'était très sympa. Merci. »

De peur que le mensonge se lise dans ses yeux écarquillés, elle se penche, saisit une guimauve grillée et l'enfourne dans sa bouche. Les larmes lui montent aux yeux quand la friandise lui brûle la langue (et elle sent le sucre, oh, le sucre). Elle parvient à sourire. Un regard presque désolé vers Laila. Et dans un demi tour aérien, elle prend la suite de la Grincheuse.

hrp:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Mère
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Feu de camp [Sujet complet]   Lun 15 Fév 2016 - 19:35



Feu de camp

with les Perdus





Cela aurait pu bien se terminer. Pit coopérait, leur tendant les cartes qu’ils distribuèrent rapidement. Rachel mit au point un mot-code histoire de gérer la situation vis-à-vis des gages. Même Crackers était partant. Fut-ce un trouble, une brise fraiche, une pensée au mauvais moment ? Laila était entrain de tendre la main pour récupérer sa part de maïs quand Green se leva, décidant d’un coup d’un seul qu’elle devait finalement rejoindre l’infirmerie. Evidemment, elle avait ses responsabilités, et évidemment, elle ne pouvait pas non plus trainer. Mais quelque chose sur son visage lui mit la puce à l’oreille, et la Ritournelle fronça les sourcils, sans trouver quoi dire pour pouvoir la retenir. Le pouvait-elle de toute façon, et le voulait-elle ? Là était la question. Habituée à aimer qu’on la laisse tranquille quand elle-même n’allait pas bien, Laila préféra lui sourire, avec toute la douceur possible.

« A la prochaine Green, c’était cool que tu viennes et ça sera cool si on se refait ça ensemble hein ! » C’était sincère, c’était presque heureux. Mais comme un signal de départ, ce fut Bambi qui rebondit dessus. Aussitôt, Laila s’en voulu.

Elle n’avait pas l’air bien, l’apprentie-chasseuse. Avec ses grands yeux pleins de larmes mal contenues et sa frimousse toute blême. Pour le coup, Laila en déposa ses cartes au sol, sans réellement en prendre soin, et se leva à son tour.

« Bambi ? » Avait-elle commis une bourde pour que son amie réagisse ainsi ? Une discussion devait avoir lieu, entre elles, mais plus tard et sans témoins. La crinière blonde eut un seul dernier regard sur la troupe avant d’emboiter le pas à la soigneuse. Défaite, les épaules de Laila s’affaissèrent et elle se tourna vers l’assemblée restante. Rachel, la diplomate qui faisait preuve ce soir de sociabilité exceptionnelle. Pit, avec son éternel sourire. Crackers, avec son masque glauque.

« Bon… » murmura-t-elle, désireuse de ne pas finir la soirée sur une fausse note. C’était sans compter sur la fiabilité des sentinelles. La crinière blonde et celle, verte, de la soigneuse, avaient su attirer le regard de l’un des petits de Scar. L’adolescent dégingandé remarqua presque aussitôt la lueur du feu de camp. Et désireux de respecter l’autorité de Pan, débarqua d’un pas rapide, lance à la main, sourcils froncés.

« Hey ! » Baissant le ton aussitôt qu’il vit Pit. « … Il se passe quoi ici ? »

Figée, Laila sentit un frisson lui remonter le long de la colonne vertébrale. Balbutia quelques mots d’explication avant de se pencher, et ramasser les cartes.

« Il est quelle heure ? » demanda-t-elle ingénieusement. Et faute d’une réponse de la part de la sentinelle – après tout, le temps n’existait pas ici – elle se frappa le front. « Je suis trop bête, on n’a pas vu le soleil se coucher. Le banquet est passé, pas vrai ? Et Pan couché ? Mince de mince, Pit doit regagner la maison souterraine, et nous nos petits lits, hop hop hop. »

Avec un éclat de rire un brin forcé, elle ramassa sa guitare, et tendit les cartes à Pit, avec un sourire d’excuse.

« Je m’occupe de mon petit – lève-toi Crackers, il est temps que je te raccompagne aux cabanes, et tu auras même droit à l’histoire de ton choix pour me faire pardonner ! » Avant de se tourner vers la sentinelle. « Un simple avertissement, ça va ? On n’a vraiment pas fait exprès. »

Dépassé par le débit de la livreuse, la sentinelle passa une main dans ses cheveux en piques. Et finit par hausser une épaule, avec un rien d’animosité.

« Bon ok mais éteignez moi ça avant que la lumière attire des pirates, ou pire ! »

D’un coup de pied, Laila lui obéit, envoyant de la terre sur le foyer qui ne tarda pas à s’éteindre dans un dernier sifflement. L’obscurité tomba sur la scène, les découpant en simples ombres sur fond de ciel étoilé.

« Bonne nuit à tous ! » Chuchota-t-elle, attrapant la main de Crackers pour l’emmener loin du feu de camp.

Triste fin de soirée, mais qui aurait pu être bien pire, décida-t-elle, caressant la main du livreur du pouce, histoire de le calmer.

A recommencer, bien obligatoirement.






Suit à la suppression de Belette Furtive (ex Rachel), de Green et du coup de Bambi, je me permets de clôturer le sujet qui a effectivement trop trainé *rit* je vous remercie tous pour votre participation et je vous dis à très vite pour un nouveau sujet qui sera, je l’espère, un brin plus dynamique. Avec nos excuses !

Dés sur vous !







Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1715

MessageSujet: Re: Feu de camp [Sujet complet]   Lun 25 Avr 2016 - 19:13

The End



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feu de camp [Sujet complet]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Roster complet de WWE 13' en vidéo
» Us and them
» EcoLand Complet
» [Hors sujet] Humour.com
» 2 vs 2 1500pts par camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-