Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyMer 22 Juil 2015 - 22:47

Introduction HRP:
 

La Moelle et l'Os GGcdffzLa Moelle et l'Os LLKgVQI

« « Sucer la moelle de la vie oui, mais n'avalez pas l'os !
on doit savoir défier et savoir se méfier
le bon marin doit savoir louvoyer » »

Extrait du film "Le Cercle des Poètes Disparus"





Le soleil se couche.
La mer est calme.
Clapotis, Clapotas fait l'écume de cette fin de jour.
La silhouette majestueuse du Jolly Roger veille sur la Baie -leur baie- sur fond de purée sanglante. Il en jette ce rafiot, à l'image de son capitaine : le sombre raffinement du dépressif. Romantique au sens premier du terme.
Une  autre silhouette, plus dégingandée et avec moins de superbe, s'ébroue sur le rivage. Le gars, puisque s'en est un, est entièrement nu. Seul ses armes en bandoulière l'habillent. Et ses tatouages. Il renifle bruyamment sans aucun égard pour la poésie de l'instant.

- Putain, où j'ai encore foutu ce futal ?

Il avise un amas de chiffon embourbé dans le sable. Un rictus fendille sa face pâle.

- AH! AH! Trouvé tas d'fiente !

"Fiente" c'est le nom qu'il a donné à son pantalon. Parfois ils ont des conversations. Le jeune homme a du mal à considérer ce machin plein de fibres comme une parti de lui même. Alors il lui parle, comme à une vieille femme qu'on néglige. Si "Fiente" pouvait rétorquer, il dirait avec soulagement  qu'il a heureusement été abandonné près de la Taverne Rhumantique, là où aucun Perdu ne s'aventure. Il aurait été terrible que "Fiente" soit kidnappé pour faire une farce.
L'étrange pécheur s'habille et d'un pas sautillant s'en va vers le bâtiment de bois et de lanternes flanqué sur les rochers vissés à la plage. A la pénombre naissante on voit déjà les lumière des chandelles et des lampes à huile valser derrière les vitres couvertes de poussière.

Carne ricane.
Tout d'un coup, il a envie de sociabilité.



La porte s'ouvre à la volée sur la tronche enfarinée du pirate, sourire affreux chevillé sur sa face de savon. Il ruisselle encore, ce fils de sirène ! Et pieds-nus du reste.
A l'intérieur ça guinche déjà en solo ou par paquet. Cartes, blagues et osselets : On sait s'amuser chez les pirates. Le Rhum est là, par baril entier, comme un vieil ami qui ne vous fait jamais défaut. La musique est sommaire. Le chanteur est déjà aviné, faut dire.
Carne s'avance, gouttant ça et là. Il renifle et lâche un glaviot salé sur les planches avant de marcher dedans sans s'en offusquer.

- Alors c'est ici qu'on fait des câlins à sa cirrhose, maint'nant !

Il a soigné son entrée, y'a pas à dire.







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  La Moelle et l'Os 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyJeu 23 Juil 2015 - 0:03

Aujourd'hui Wesker était de bonne humeur. La « chasse » avait été bonne. Le sadique, tout sourire, remontait sur le navire, les habits pleins de sang. Une goutte de sang perlait presque au coin de sa moustache. Tous ceux qui connaissaient Wesker se doutaient très bien du genre de chasse qu'il avait pratiqué. Et qu'il y avait pris un malin plaisir.

Le sadique s’arrêta au milieu du pont. Allait-il se débarbouiller un peu ? Non. Après l'odeur et le goût du sang rien de telle qu'une bonne chope de rhum et un cigare. Son foie ? Ses poumons ? Quelle importance. Les plaisirs de la vie étaient là pour qu'on en profite,. C'est pour cela que les faibles existaient : pour son plaisir personnel.

Wesker se rendit là où les matelots se rejoignaient pour boire un coup. Wesker mit un cigare à la bouche et avança, passant la porte qui était déjà ouverte. Il aperçu, juste devant lui, Carne. Wesker avait peu parlé avec lui. Mais il dirait pas non à partir en chasse avec ce dernier. Ça devait être « amusant ».

Wesker avança et prit deux chopes de rhum. Aujourd'hui était une bonne journée. Rien n'allait l’empêcher d’être une bonne journée entre pirates. Le pirate tendit la chope de rhume à Carne.

— Allez, sacrebleu, viens picoler un bon coup,. Rien à secouer de notre foie. Buvons jusqu'à plus soif. Que coule le rhum comme le sang coule d'une gorge fraîchement coupée !
Revenir en haut Aller en bas
Smee
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyJeu 23 Juil 2015 - 0:21

Le poignard de Smee dessinait des arabesques dans le bois de la table. Moyen pour lui de noyer le soupçon qui ne voulait pas le lâcher.

Que l'équipage veuille se détendre autour d'une bonne dose de rhum, assortie de jeux aussi amusants que dangereux, ça il pouvait le comprendre. Lui-même ne crachait jamais sur une bonne chope, ni sur un bon vieux jeu du « plante ton poignard entre les doigts le plus vite possible, sans perdre une phalange ». Non, ce qui le gênait, c'était l'heure. Le moment. La nuit, sur l'île, aux alentours de la plage.

Autant on pouvait éloigner un gosse avec quelques histoires cauchemardesques (et quelques cadavres suspendus à l'entrée, dont les os procuraient un chant funèbre du dernier effet). Autant, ce genre de décoration pouvait attirer la sirène à la nuit tombée. Smee en connaissait plus d'une qui raffolait du « pirate-baba au rhum ». Ordre avait donc été donné par le second que tout pirate pouvant pas mettre un pied devant l'autre finirait sa nuit à la taverne. Les effectifs étaient déjà maigres, pas besoin de les réduire. Surtout en envoyant bêtement un camarade se faire boulotter, tout ça parce qu'il avait eu la mauvaise idée de se vider de son eau près d'un nid de sirènes.

L'ambiance était déjà surchauffée. Une bagarre avait déjà commencé à éclater, commençant par un pif éclaté, et se finissant dans la réconciliation mutuelle de poivrots avinés. Smee tâchait de garder un œil, chope à la main. C'est qu'il arrivait pas à se défaire de son rôle de second, le bougre. Trop habitué qu'il était à faire régner les ordres de Hook.

De nouveaux arrivants firent leur entrée, amenant avec eux une brise nocturne glacée. Campé près de la porte, Smee se leva d'un bond. La porte claqua, faisant sursauter les forbans les plus proches.

« La porte, morbleu ! Je veux pas cailler pour vos beaux yeux. »

Si quelqu'un suivait de près Wesker, il avait du se manger la porte en pleine poire.

Smee eut un reniflement, se pinça les narines.

« Qui a ramené un putois crevé ici ? »

Le regard de Smee balaya l'assistance, bondit du Pêcheur au Sadique, et inversement. Allez savoir si le premier avait pas abandonné un bout de viande faisandé dans son froc. Ou si le Sadique ne s'était pas troussé une pauvre donzelle, avec supplément tripailles.

« Si ça d'vient irrespirable, je chope le coupable par le col, et je l'envoie prendre un bain dans la Lagune. »

Avec une jolie compagnie, digne d'un salon de massage. Les dents de requin en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyJeu 23 Juil 2015 - 22:29

HRP:
 

La journée avait été longue, ennuyante et chaude. C'était simple : le navire était nickel ! Nickel, rien à rafistoler, aucun coquillage à retirer, aucun trou à reboucher … Nickel ! Pourtant, Ian avait fouillé, faisant plusieurs fois le tour du navire, le visage grave et son bec de corbin prêt à enlever toute trace de problème. Il détestait ne rien avoir à faire. S'occuper les mains, c'était s'occuper l'esprit. Et il valait mieux pour le Maniaque qu'il ne s'ennuie jamais sous peine d'être soumis à ses pensées, toutes plus accablantes, tristes ou terrassantes les unes que les autres.

Il était donc assis sur un tonneau depuis de longues minutes, le dos raide et le regard vagabondant entre l'écume, quand la solution à son problème se jeta littéralement sur lui. Il eut d'ailleurs la peur de sa vie et fut éjecté de son siège improvisé par ce pirate un peu trop enthousiaste.
Mais pour l'annonce qu'il lui faisait, Ian aurait été prêt à tout lui pardonner. Ce fut donc sans crainte, sans peur et avec grand plaisir qu'il rejoignit la partie.

La nuit était belle mais froide, ce qui tranchait avec la chaleur qu'il avait fait cette journée. Mais comme souvent, il s'en moquait. On aurait pu croire que rien ne pouvait l'atteindre. Grêle, orage, tempête, il restait toujours égal à lui-même et à ses débardeurs troués et tachés.

Son entrée dans la taverne fut aussi fracassante que si la porte se refermait juste devant lui, à quelques centimètres prêt de son pauvre nez. Aussitôt, le maître calfat la rouvrit brusquement et darda un regard assassin à Smee tout en lui adressant un sourire si large qu'un peu plus et il lui traversait la tête.

- Dis-donc Smee je sais bien que tu vois pas grand-chose mais un peu d'attention serait appréciable tout de même ! Il en va de la survie de l'équipage.

Il se mordit la lèvre pour ne pas se montrer plus provocateur. Pour conclure, il délaissa le Second – en laissant la porte grande ouverte, - pour remarquer la présence de ce pirate qu'il n'avait croisé que quelque fois. Sans raison particulière, Ian se mit à hurler comme un loup en se dirigeant vers lui de sa démarche trop assurée avant de lui donner une tape amicale dans le dos.

- Carne ! s'exclama-t-il avec entrain. Ça fait un moment que je t'observe. T'es bizarre tu sais ?

Étrangement, il n'avait pas encore touché à la moindre goutte d'alcool. Autrement dit, Ian se sentait ridiculement supérieur à ceux étant déjà plongés dans les torpeurs de la boisson. C'était quand il les voyait qu'il se disait qu'il devrait sûrement arrêter de boire, mais il aimait trop cela pour mettre ses idées à exécution. Quitte à faire partie de ces mecs perdant toute notion de la réalité. Quitte à avoir une méchante gueule de bois le lendemain.

- Yo Wesker, lança-t-il à son camarade.

Sans qu'on ne lui demande, la première chope lui fut apporter. Pour commencer, le Maniaque y trempait juste ses lèvres, avant de claquer sa langue contre son palais, comme les grands dégustateurs de vins feraient. Certains diront qu'il ne tient pas l'alcool, car quelques verres suffisent à lui faire tourner la tête. Mais lorsque l'on déguste chaque gorgée, que l'on savoure l'arôme comme un met rare et précieux et qu'on met un temps fou à terminer une seule chope, les vertus de la boisson ont tôt fait de lui monter dans le cerveau. Mais qu'importe ! Au moins, il profite du goût. Parce que l'alcool, c'est bon.

- L'alcool, c'est pas de l'eau, fit-il remarquer à personne en particulier, d'un air pensif. L'eau, ça se boit sans plaisir, voyez ? L'alcool, c'est pas pareil. C'est pas de l'eau. L'alcool, c'est autre chose. Okay ?

Son résonnement sonnait pour lui comme une ridicule évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Keith Jackson
Keith Jackson

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 190
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Essaye toujours et on verra bien !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyVen 24 Juil 2015 - 1:58





C'est l'cycle d'la vie comme on dit : on boit, on pisse, on boit à nouveau et on pisse encore.
J'en suis à l'étape de l'vidange. Après deux bouteilles et d'mi d'rhum faut bien, bah ouais.
J'salue l'soleil qui disparaît à l'horizon, l'engin à l'air et face à la mer.
J'suis pas allé bien loin pour faire mon affaire, à trois mètres d'la porte, du côté des rochers.
Si près d'la taverne quj'ai l'courant d'air aux bijoux quand passe l'pâlot. Mais si, l'nouveau qui collectionne les cadavres d'poiscailles.
A peine l'temps d'remonter mon falzar qu'un d'zième gars m'souffle les breloques.
Lui j'ai à peine l'temps d'apercevoir une moustache tachée d'sang qu'mes boyaux s'retournent. L'Sadique...
J'récupère ma bouteille d'rhum posée sur un gros caillou à côté et ça suffit pour qu'un troisième ruffian fasse son entrée.
Ah c'sacré Ian !
J'lui emboîte l'pas, et j'me trouve étrangement incertain.
La porte s'est r'fermée, j'vais pour l'ouvrir et j'ai un soucis d'trajectoire.

PONG

La porte s'ouvre, j'me frotte l'front où une satanée bosse va pointer.

"Me r'valà !"

'LPêcheur est pas loin, j'lui fiche une sacrée tape dans l'dos et dis :

"La pêche a été bonne ? T'en a découpé combien d'ces salopes ?"

Ian philosophe sur l'alcool, j'lui crie :

"C'bien vrai mon gars !"

La bouteille en l'air, la démarche chaloupée et approximative.

code par trush







Avatar dessiné par MadMax


Dernière édition par Keith Jackson le Ven 24 Juil 2015 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyVen 24 Juil 2015 - 8:01

Du monde.
Plein de monde.

C'est pas que Carne est "nouveaux" vraiment, mais il ne se mêle pas souvent à ses camarades. On le connait sans le connaitre. C'est le mec bizarre du ponton. Le blafard aux tatouages. Celui qui cause à son pantalon. Celui qui chante parfois comme une sirène, du haut des cordages. Celui qui revient souvent la tronche barbouillée de rouge et les chicots plein de moelle.
C’est la première fois vraiment qu'il se mêle aux autres flibustiers.

Les narines du Pêcheur frémissent sous la houle de tant de nouvelles odeurs. Alcool, pisse, sueur. La sainte trinité de la piraterie. Et le sang alors ? Les formes se meuvent devant ses yeux myopes : vagues. Vague d'écumes floues. Hey ! L'onde de l'eau n'est jamais bien loin.
Et plouf ! Une Choppe sous le pif. Pourtant c'est pas le rhum qu'il hume. C’est une autre sorte de fragrance. Le parfum ferrugineux envahit ses sens. Son sourire s'accentue alors qu'il se saisit du cadeau tendu.

- Allez, sacrebleu, viens picoler un bon coup. Rien à secouer de notre foie. Buvons jusqu'à plus soif. Que coule le rhum comme le sang coule d'une gorge fraîchement coupée !
- AH ! T'en en as encore plein la moustache, Wesker. J'peux pas détromper, gaillard, j'aime ben couper ma bibine avec du jus d'bidoche !

Il bois une rasade et ponctue d'un soupir aux vapeurs éthyliques. Satisfaction.

- Wesker.. Weskey.. Whisky. Ahahah! baragouine-t-il en ricanant.
-La porte, morbleu ! Je veux pas cailler pour vos beaux yeux. Qui a ramené un putois crevé ici ? Si ça d'vient irrespirable, je chope le coupable par le col, et je l'envoie prendre un bain dans la Lagune.
- Hey Smee ?! Tu sais pourquoi on dit second et pas deuxième ? Parce que deuxième ça implique qu'y ait un troisième ! Ahahahaha !


Nouvelle lampée de rhum en ricanant de sa blague. Visiblement en solitaire.

- Comment tu veux que j'tue mes proies si elles me r'niflent à trouzes kilomètres ?

Il désigne "Wisky" avec une moue d'expert en son domaine. Hochement de tête à l'appuis.

- La charogne a faisandé.

Carne sent soudain une grosse paluche s'écraser dans son dos. Il sursaute, peu coutumier du fait. Le rhume tente une échappée, façon saut de l'ange, de son godet.

- Carne ! Ça fait un moment que je t'observe. T'es bizarre tu sais ?

Nouvelle tape dans le dos.

- Me r'valà ! La pêche a été bonne ? T'en a découpé combien d'ces salopes ?

Le voilà encadré de deux escogriffes pas piqués des hannetons : l'un est aussi chevelu que l'autre est dépourvu de tifs. L'albinos se voit délesté de sa choppe par l'un d'eux et profite de la constipation de Smee, et des quelques mots échangés sur la qualité de la boisson, pour lui prendre ses binocles à deux mains. Il se les colle sur son nez pointu et observe la petite troupe qui s'est faite autours de lui.

- Ah ! c'est vous les gars !

Son visage s'éclaire, faisant fi de la tempête qui couve sous la retenue de Smee.
Il déplie ses bras comme deux ailes décharnée et les enroulent autours du cou de Ian et Keith. Spontanément il leur claque une bise sonore sur la joue. De part et d'autre. Carne, à bien y regarder, a les dents drôlement pointues.

- Les "Salopes" ont peur. Et la peur c'est l'meilleur des assaisonnements ! Et vous, vous avez branlé quoi d'vot' sainte journée mes frères d'flibuste ? Hey ?







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  La Moelle et l'Os 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyVen 24 Juil 2015 - 16:31


Le grand Smee avait bien foutu la porte dans la trogne des deux merdeux qui avaient rejoint Carne. Wesker, qui en était déjà à sa deuxième chope de rhum, riait à s'en rompre les cordes vocales.

— Alors le grand Smee tape tout le monde sans raison, maintenant.

Aux salutations de Ian Wesker leva sa chope de rhum pour toute réponse. Quand Carne regarda Wesker, disant que l'odeur venait de ce dernier, le sadique eut un grand sourire.

— Oh excuse moi. J'ai oublier de donner ça au pseudo cuistot du navire .

Wesker sortit de sa poche des entrailles, les posant sur le bar à côté de plusieurs chopes de rhum, laissant le sang se répandre partout sur le comptoir. Des bon boyaux à l’aspect humain. Enfant ? Sirène ? Allez savoir où le sadique avait pris cela.

— Ça peut faire un bon assaisonnement avec le rhum. Je suppose que tu dois sûrement parler de ça pour l'odeur. A moins que ça vienne de ton froc dégueulasse que tu appelles « Fiente ».

Smee n'avait plus ses lunettes. C'était le bon moment pour faire une bonne blague au second. Wesker s’éloigna à l'autre bout de la salle. Le pirate remit correctement sa veste, se dressant bien droit et plaçant ses bras dans son dos, et se mit à parler en imitant le capitaine.

— Mouche que se passe-t-il ? Quel est donc ce rassemblement dont je n’ai eu vent. Expliques-toi Smee ! Morbleu, pourquoi ne suis-je toujours pas servi, Smee ? T'aurais-je mal choisi pour être mon second ? Peut-être devrais-je prendre Wesker à la place !

Wesker se retint de rire. Il prenait un malin plaisir à faire tourner chèvre le second, à cause de sa ressemblance avec le capitaine. Mais là il allait pouvoir le ridiculiser, devant tout le monde à la taverne. Ce serait un plaisir sans limite, presque autant que de torturer une pauvre femelle sans défense. Est-ce que les autre trouveraient la plaisanterie aussi drôle que Wesker ? Rien n’était aussi sur bien qu'il imitait le capitaine à la perfection.  
Revenir en haut Aller en bas
Smee
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptySam 25 Juil 2015 - 19:23

Deux flibustiers rejoignirent la petite troupe. Smee n'eut guère le temps de relever les phrases spirituelles de chacun. Ça cancanait et palabrait à tout va, se rinçant le gosier pour pas perdre de sa verve. Smee s'était rapproché de la troupe, peu coutumier de finir sa boisson en solitaire dans son coin. Puis, c'était le rôle au second de veiller au bon moral des troupes.

Une trogne d'albinos traversa son champ de vision, un poids quitta son nez. Et soudain, la précision disparut, le monde s'enveloppa dans une vision trouble. Les doigts du second tâtonnèrent, cherchant la précieuse paire de binocles. Sans elle, le second n'était rien – rien d'autre qu'une taupe myope, incapable de voir plus loin que le bout de son nez.

« Par les Sept Mers, rends-les moi Carne ! »

Il pouvait pas en piquer à une de ses proies plutôt que lui voler les siennes ? Smee tenta de s'élancer à sa poursuite. Son corps cogna contre une table, lui arrachant un juron. Une chope se fracassa contre son pied, éclaboussant sa jambe de rhum.

« Saloperie de... »

C'est alors que retentit la voix du Capitaine. Du moins Smee la perçut ainsi.

En chien bien dressé, le second se mit pratiquement au garde à vous, manquant de trébucher sur la chope qui roulait, mollement, sur le parquet.

« Ca-Capitaine ? »

La voix le plantait sur place. Ses yeux troubles tentaient de percevoir son environnement, mais ne cessaient de bouger en tout sens. Le second finit par marcher, vaille que vaille, jusqu'au bar et à se saisir d'une choppe pleine. Chancelant sur ses jambes, l'homme tenta de remonter jusqu'à l'origine de la voix. Il ne cessait de se cogner contre tables et chaises, une main tendue en avant pour éviter de chuter lamentablement.

« Je suis désolé Capitaine... Mais vous savez... Les hommes ont besoin de se détendre... Mais j'ai veillé à ce que personne ne ramène de femmes... »
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Peau-Rouge
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyLun 27 Juil 2015 - 22:17

L'ambiance était au beau fixe, avec sa roublardise habituelle, son hilarité et l'alcool coulant déjà à flots. Depuis l'extérieur on entendait la musique et les rires, les éclats de voix et le bruit du mobilier qui commençait déjà à se faire malmener alors que minuit n'était même pas passé. La porte de la taverne s'ouvrit sur une haute silhouette qui se baissa pour en passer le seuil, embrassant d'un regard détaché l'ensemble de la salle et identifiant sans difficulté la scène dont il avait entendu le début depuis le dehors. Dan haussa un sourcil en voyant Carne, les lunettes de Smee sur le nez, se retenant d'éclater de rire alors que le second tentait d'apporter maladroitement une choppe à Ludwig en l'appelant Capitaine et en se répandant en excuses.

- ...

Peu de matelots du Jolly Roger pouvaient dire si oui ou non Dan possédait le moindre humour, car entre le fait indéniable qu'il ne causait pratiquement jamais et qu'il passait son temps à agir avec sérieux laissait de sérieux doutes quant à sa capacité à s'amuser... Bien qu'il soit capable de faire des concours de beuverie à en coucher plus d'un sous la table et de sourire comme un sale gosse qui ferait une connerie et en serait fier. Le chasseur eut un bref mouvement de tête avant d'attraper délicatement, mais fermement, les lunettes qui se trouvaient sur le nez de Carne, lui lançant un regard indéchiffrable avant de s'avancer droit vers Smee, qu'il arrêta d'une main sur l'épaule pour déposer les lunettes à leur place véritable, se décalant de côté pour le laisser voir la direction vers laquelle il se dirigeait et la personne qui se trouvait au bout de la pièce. Non pas le Capitaine, mais Ludwig. Que Dan fixait à présent avec un grand sourire amusé, un sourire de troll pourrait-on dire au vu de sa trogne.

- Tel est pris...

Dit-il simplement de sa voix grave et un peu rauque, ricanant comme un malfrat avant de prendre la choppe des mains de Smee, buvant une grande gorgée qui coula à demi le long de son menton, rafraichissante à souhait. Et de nouveau ce ricanement qui agita ses épaules, alors qu'il saluait les autres d'un signe de tête. Là était l'humour de Dan, du troll.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyMar 28 Juil 2015 - 22:33

Un petit sourire mauvais étira ses lèvres quand Carne réquisitionna les lunettes de Smee. Il eut juste après un imperceptible mouvement de recul quand il se se pencha sur lui pour lui faire la bise, avant de rester interdit face à cette attitude. Cela était rare chez les pirates de se montrer si tactile, et le Maniaque n'avait jamais eu cette habitude.
Fort heureusement, son petit malaise se dissipa à la seconde où Ludwig se planta devant ce cher Smee pour faire son petit numéro d'imitation, laissant place sur la face du balafré un immense sourire d'où se discernait aisément de la moquerie. Ah ! Comme il appréciait voir la Mouche en situation de détresse ! Et pour le coup, le spectacle en valait clairement le coup d'oeil. Les réactions du Second lui arrachèrent d'ailleurs un grand éclat de rire qui se prolongea en vrai fou rire. À s'en taper la tête contre une table. Sa voix cassée raisonna dans la taverne pour couvrir un instant le brouhaha général. Des larmes perlèrent même au coin de ses yeux, et son fou rire se termina en un splendide et théâtral soupir suivit d'une longue gorgée de rhum. Pour être bon public, pour sûr qu'il l'était. Dans la mesure où l'on ne lui racontait pas de blague, bien évidemment.

- Bordel j'adore ce mec, conclut-il en lançant un regard plein d'amour à ce sacré Wesker.

Bien sûr, il fallut que ce satané Dan mette son grain de sel dans ce pure moment de délice. Aussi sec que son instant de délire était reparti, qu'une expression de pure dédain se peigna sur la face du Maniaque. Mais de quoi je me mêle ?

- Tu pouvais pas rester dans ton trou plutôt que de tout gâcher ? Balança-t-il à l'intéressé.

Il claqua sa langue sur son palais en signe d'agacement et jeta dans sa direction un torchon qui traînait-là, sans le viser pour autant. Pourtant s'il avait pu lui enfoncer profondément dans la bouche, il l'aurait fait. Mais en cette nuit de fête, cela aurait été sûrement mal vu. Quoique. À voir l'état dans lequel se trouvait la plupart des jeunes gens présents, il y avait de fortes chances pour que son geste passe inaperçu. Peu importe. Ian resterait sage, pour une fois.

Alors il se contenta de détourner la tête après un dernier regard hautain, pour focaliser son attention sur ce mystérieux Carne. Il avait entendu quelques rumeurs à son sujet qui l'avait plutôt intrigué, voir interpellé. Cette manie de bouffer les gens, par exemple … C'était juste hyper bizarre ! De toute évidence, le Maniaque se devait de se méfier un minimum de lui. Si un jour il devait se faire bouffer par quelqu'un, ce serait par une Sirène, une jolie Sirène, et à condition que ce soit lui qui choisisse laquelle bien sûr. Pas un homme. Pas un homme comme lui.
Et puis, il était rare de le croiser lors de ces retrouvailles de brigands. De ce qu'Ian avait remarqué, ce Pêcheur semblait vraiment être un chic type. Enfin, il avait piqué les lunettes de Smee, après tout. Il ne pouvait qu'être un chic type.

- Dis-moi Carne … commença-t-il sur le ton de la confidence. C'est quotidien … ? Coutumier ?

Un petit silence lui permit de se rendre compte que sa question ne devait pas être forcément claire pour quelqu'un d'autre que lui.

- Tu te fais une soupe de coeurs humains tout les matins au petit dej ou ça reste occasionnel ?

Il se mordit la lèvre, pensif :

- Ca doit être vachement pratique pour faire disparaître un corps en fin de compte.

Sa chope effectua une ascension jusqu'à ses lèvres. Le goût fort de l'alcool éclata sur ses papilles et emplit sa bouche, avant de descendre le long de son gosier et de lui réchauffer la gorge. Il termina son geste en se léchant les babines, sans détacher ses yeux de l'albinos bouffeur d'hommes, réellement curieux d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Keith Jackson
Keith Jackson

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 190
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Essaye toujours et on verra bien !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyVen 31 Juil 2015 - 14:33





J'fronce l'nez, j'fronce les sourcils.
Qu'ça pue !
Carne a r'marqué lui aussi et il accuse d'suite l'Moustachu. Comme d'habitude, c'est l'Sadique !
Y sort d'chais pas où un tas d'tripes dégueulasses. J'tire la langue d'dégoût. Jm'éloigne rapidement et m'pose l'fion sur une chaise.
D'la, j'vois l'délire qui prend forme.
J'ai l'rire qui fuse. Ah l'fous rire quj'me tape, ma main claque cont' la cuisse. Malgré sa moustache sanglante, sa puanteur d'tripes et son allure d'taré, Wesker a un certain sens dl'humour.
Puis tout s'stop. L'silence. L'silence gêné, l'silence contrarié.
Qui est l'con qu'a tout fait foirer ?!
J'me lève d'la chaise et j'scrute la foule d'forbans.
Un grand dadais ch'veux noir à la face aussi inexpressive qu'une moule hors dl'eau s'tient entre l'Second et l'Moustachu. Ah l'con.
Ian l'a d'jà rembarré. Mais l'est trop gentil.
J'gueule un coup d'puis ma place :

"S'pèce d'CONNARD !"

Et j'fends la foule d'chiens galeux vers l'Tordu.
Sans lui laisser une s'conde j'me jette sur lui et j'lui éclate ma bouteille d'rhum sur la tronche.
Quand j'vois l'liquide sacré couler par terre j'réalise l'atrocité d'la chose...

"Mon rhum !! S'pèce de connard, t'as vu c'que t'as fait ?!"

Et j'le tape d'plus belle, mes forces moins assurées par l'effet dl'alcool.

code par trush







Avatar dessiné par MadMax
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyDim 2 Aoû 2015 - 8:51

Pour les pirates qui voudraient nous rejoindre...:
 


La Moelle et l'Os GGcdffzLa Moelle et l'Os LLKgVQI

Carne observe le manège entre le Sadique et la Mouche. Il sourit comme un gosse. C'est marrant, c'est comme des marionnettes dans un petit théâtre en bois. Mimines dans un gant avec des visages dessinés dessus. Gant de toilette. Bain. Bulles. Savon de Marseille. C’est où Marseille déjà ? C’est pas un port ? Pourquoi il pense à ça ?
Carne se gratte la tête et hausse les épaules.
On lui retire brusquement les loupes de son pif pour les rendre à son propriétaire. Le nouvel arrivant sent la ferraille et un "je-ne-sais-quoi" de familier. Il en fronce le nez.

- Dis-moi Carne … C'est quotidien … ? Coutumier ?

L'albinos se tourne vers Ian. Il le connait peu. Mais il aime bien son odeur de chanvre et de goudron. Il plisse les yeux en s'approchant de lui, très près. Trop près sans doute. Ses yeux myopes le scrutent avec une intensité peu coutumière. L'espace de quelques instants, le silence est total autour de lui. Les brailleries de soiffards s'estompent. Les bouteilles qui s'entrechoquent se taisent. Le roulis des vagues se fait discret. Il n'y a que Carne, sa cervelle et l'objet de son attention.

-Tu te fais une soupe de coeurs humains tout les matins au petit dej ou ça reste occasionnel ?

Ian se mord la lippe. Tic nerveux.
Nerf.
Tendons.
Ligaments.
Fibre.
Corde.
Attaché.
Attachant.


- Ça doit être vachement pratique pour faire disparaître un corps en fin de compte.

Ian porte les lèvres à son breuvage. Carne penche la tête sur le coté. Il en profite innocemment pour explorer le sourire sur le sommet de cette tête. Son index se pose sur la balafre qui creuse le crâne et le visage de l'autre matelot. Il en redessine le sillon. Comme ça, de la pulpe du doigt.

- Hum... fait-il extrêmement concentré, d'une voix très douce, les os ça se digère pas. Mais on peut en faire aut' chose. Des armes, des bijoux...

Il s'assoie brusquement sur le banc à coté du pirate. Grand sourire, regard très franc.

- T'en a plein toi d'bijoux, tu veux pas qu'j'ten fasse un coll...

Le bruit fracassant du verre qui se brise le coupe abruptement. Il tourne la tête l'esprit accaparé par cette distraction nouvelle. Keith, le chevelu, a entamé les hostilités avec la grâce vacillante de l'homme ivre. Carne bondit sur le banc, les deux bras levés, la face martelée d'un sourire plein de dents. Malicieux comme un petit diable.

- BASTOOOOOON GÉNÉRALE !!!

Et comme un réflexe pavlovien, plusieurs flibustiers répondent à l'appel du poing.







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  La Moelle et l'Os 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Peau-Rouge
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyDim 2 Aoû 2015 - 9:21

Rares étaient ceux qui appréciaient l'humour trollesque de Dan et, bien que certains aient l'habitude de sa manière de procéder, comme ce cher Ian qu'il ne manquait jamais de taquiner à sa manière et qui, de ce fait, commençait à le connaitre, il était à peu près sûr que tous n'allaient pas soutenir son intervention. Carne ne sembla pas offusqué et passa immédiatement à autre chose, toujours aussi volage le cannibale mangeur de poisson, Ian se fendit d'une remarque acerbe qui ne fit qu'accentuer le sourire du Pirate, qui lui répondit simplement, avec une touche d'amusement dans la voix.

- Non.

Non il n'avait pas pu ne pas intervenir, non pas que la scène ne soit pas amusante et bien tournée, le don d'imitation de Wesker était toujours incroyablement réussi et Dan en profitait toujours autant que les autres, maiiiis... Smee était le second et les ordres du Capitaine demeuraient inchangés à son encontre. Et Dan était un troll qui respectait les ordres, fut-ce au risque de casser une ambiance. Ian aurait pu confirmer auprès de quiconque combien le Pirate pouvait être chiant comme la mort à parler des ordres par-ci, des ordres par-là, mais il savait aussi que le Odd n'était pas du genre à désobéir à Hook et, en cela, on pouvait toujours s'y fier. La plaisanterie de Dan teintée de correction, si elle reçu un mauvais accueil de certains de ses camarades, fut particulièrement détestée par Jackson qui lui fracassa une bouteille sur le crâne, lui ouvrant la peau sous l'impact qui se mit à déverser le sang en un long filet qui trahissait un besoin de suture... ou au moins d'un bandage. Le Pirate avait plié les genoux sous le coup, mais il en fallait plus pour abattre le Odd qui se retourna en grognant méchamment, le regard noir et un rictus sur les lèvres.

- Et toi tu vas voir c'que tu vas prendre.

Répondit-il juste avant que son collègue ne lui saute dessus -ou essaye vu son état- encaissant les attaques mal assurées avant de le chopper au col pour l'envoyer valdinguer en arrière contre la table la plus proche. Et quelqu'un qui hurlait dans son dos à la baston générale... Un sourire mauvais de troll revint à la charge sur le visage de Dan qui poussa un cri de guerre, ramassant par le goulot ce qui restait de la bouteille brisée, bien décidé à s'en donner à cœur joie s'il en avait l'occasion. Une bonne baston, ça mettait toujours tout le monde d'accord. Après tout, on est Pirate ou on ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Smee
Anonymous

Invité



La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyDim 2 Aoû 2015 - 18:04

Ô joie, ô scorbut aimé. Il voyait à nouveau ! Du coin de l'oeil, Smee discerna l'imposante silhouette de Dan. Il en déduisit donc que le salut venait de ce matelot. Brave type. Quelques difficultés avec l'autorité mais ça n'empêchait que c'était un brave homme.

Le second ne s'offusqua, qu'à moitié, lorsque Dan lui prit la chope des mains. Si ça pouvait lui servir de payement pour avoir prêté assistance à Smee. Par contre ce dernier prenait moins bien le fait qu'il venait d'être roulé dans la farine par le Sadique. Devant une bonne partie de l'équipage qui s'en était donné à cœur joie.

« Ça s'paiera Wesker. » grinça le second.

Un canon mal nettoyé, prêt à exploser au nez du maître canonnier, c'était un incident qui pouvait si vite arriver.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Si Keith n'avait pas rajouté une couche, sautant à la gorge de Dan avec une rage que Smee ne s'expliquait pas. Le Timonier vola contre une table, Carne hurla à la bagarre générale... et la bagarre fut. Smee dut se baisser pour éviter une chaise volante, qui explosa contre le mur. De nouveaux arrivants, à peine la porte franchie, se ruèrent pour participer au combat.

Sang et rhum coulaient de concert. On pouvait même voir des dents rebondir sur le sol.

Smee leva les mains, hurla pour se faire entendre.

« On se calme ! C'est pas le moment de... »

Un coup de poing, surgit de nulle part, lui coupa le sifflet. Titubant, Smee se rattrapa à une table. La Mouche cracha un filet de sang, se massa la mâchoire. Aux grands maux, les grands remèdes. Agrippant un pied de chaise, Smee frappa à l'aveugle, cognant les têtes passant à proximité.

« Je vais vous apprendre le respect, gibiers de potence ! »

Le pied de chaise finit par se briser sur un crâne plus solide que les autres. Aveuglé par l'adrénaline, Smee fonça dans la mêlée, cognant à tout va.
Revenir en haut Aller en bas
Keith Jackson
Keith Jackson

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 190
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Essaye toujours et on verra bien !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os EmptyLun 10 Aoû 2015 - 15:27





D'un coup j'vole.
Et d'un coup jm'écrase contre la table en bois massif. Qu'elles sont dures ces foutues tables !
J'prends trois secondes pour faire rentrer l'air dans mes poumons écrasés.
L'en faut pas plus pour qu'la baston vire au général.
J'souris d'vant l'changement d'ambiance.
C'est l'heure d'se mettre à l'abris. J'cours à quatre pattes derrière la table et y trouve un reste d'rhum miraculé : j'le descends d'une traite.
Maint'nant faut traverser l'champ d'bataille pour atteindre l'bar.

"Geronimo !" j'beugle en sortant d'ma planque.

Une bouteille d'rhum vient s'écraser cont' la table, là où s'tenait ma tête y a pas une seconde.

"L'rhum, tas chien galeux !"

J'me jette derrière l'comptoir en bois atterris dans un magnifique roulé-boulé. J'me cogne la tête contre un tonneau et avant d'avoir eu l'temps d'jurer j'réalise quj'suis nez à nez 'vec un tonneau d'rhum. Parfait !
J'ouvre l'couvercle et y remplis une choppe pleine avant d'me la descendre cul sec.
Des objets très variés valdinguent au d'ssus d'ma tête et s'écrasent cont' le mur en face d'moi. Quand c'est l'cas d'une bouteille d'rhum j'braille au blasphème et j'continue d'descendre mon tonneau.

L'pied d'être un pirate.

code par trush



HRP:
 






Avatar dessiné par MadMax


Dernière édition par Keith Jackson le Ven 14 Aoû 2015 - 10:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Moelle et l'Os Empty
MessageSujet: Re: La Moelle et l'Os   La Moelle et l'Os Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ventes de figurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché :: La Taverne Rhumantique-