Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 415
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Mar 8 Sep 2015 - 21:16

Pit semblait étrangement concentré, pour une fois happé pour de bon par les paroles, alors qu'en général, il semblait ailleurs. Oui, il était concentré, semblant écouter chaque mot, chaque parole avec attention, changeant de temps en temps de position, le regard toujours fixé sur Heaven qui faisait son petit numéro. Quand celle-ci eut fini, elle s'attendait à une réaction négative de la part du Chef des Raccommodeurs. Déja, Heaven attendait, patiemment, la réaction de Pit. Celui-ci trembla un peu, puis se courba en avant, avant de rire aux éclats !

- ENCORE ?!

Avait alors lancé la Récolteuse, à la fois surprise et mécontente, pendant que le Joker riait aux éclats, toujours plié en deux. Mais qu'y avait-il donc de si drôle ?! Ça devait sûrement être un moyen pour cacher sa frustration ou le fait qu'il soit vexé, qui sait... Les gens peuvent se montrer extrêmement faux, parfois.
Heaven commençait de nouveau à bouillir sur place. Dans sa tête, une sorte de compteurs de points, comme ceux des matches. Pit venait de la faire râler de nouveau, il marquait encore un point. Il était bien, bien au-dessus de la Récolteuse, et ça, elle ne pouvait pas l'accepter. Chaque nouvelle tentative pour mettre Pit en rogne échouait lamentablement, et pire encore; c'était la Mésange qui faisait la tête au final. Ça n'allait pas. Enfin, ce n'était pas ça le plus important, il y avait autre chose, cette sensation de malaise qui persistait depuis qu'elle avait la robe en main...

- La Mésange chante des mots... mais pourquoi la mangue ? Ca se mange ? Mais j'aime ces noms, étonnement.

- Nan, Mago. C'est une marque de... Ho et puis mince à la fin. C'est sans importance.


Soupir las, pendant qu'Heaven regardait Pit en faisant la moue. Celui-ci s'était redressé, ayant tant bien que mal réussi à faire cesser son fou rire. Il avait même abordé un air plus que monotone, même blasé, qui fut vite détrôné par son foutu sourire indélébile. C'est comme le jeu pour les enfants, les dessins faits avec des feutres spéciaux sur une toile spéciale : on dessine, ça disparaît, on recommence... À moins que ce ne soit de principe de l'encre invisible : on écrit quelque chose qui ne se voit pas. Lumière ! Ça réapparaît, ça reste toujours là. C'est ce qui définirait mieux le sourire du Joker. Il disparaît. Lumière. Il revient. Il n'était jamais parti, il était juste dissimulé, comme le trait d'encre attendant qu'on l'éclaire.

- Ce doit être des règles qui viennent d'avant. Mais ici, ce sont les règles de Peter. Tu pourras même trouver en parallèle, les miennes. Dès le moment où tu dépends de ce que je sais, ton grandissement, alors tu entres sur mes plateaux de jeu.

Mais qu'il ne parle donc pas de Grandissement ! Ce simple mot mettait la jeune fille mal à l'aise, elle en avait même eu un frisson. Ha, ça l'amusait bien de se la jouer stalker à l'affut des Grandissements hein ? Ho oui, ça devait lui être très utile. Il devait sauter sur la moindre occasion pour avoir une pièce en plus. Pour son foutu Jeu. Quel en est le principe ? Pourquoi, comment ?
La Mésange ne voulait pas être un "pion". Les oiseaux doivent être libres. On enferme pas un oiseau sauvage et imprévisible, avide de liberté, dans une cage faite de règles de Jeu. Il en perdra tout ses moyens, et deviendra instable. Et puis, si on réfléchit bien, il n'y a pas qu'un pion dans un jeu, ce qui signifie...

- Hep ! Tu fais quoi...

Pit avait empoigné le tissu vert, ex rideau de fortune qui servait maintenant de dernier recours, et avait tiré dessus d'un coup sec. Heaven eut juste le temps de le remettre en place alors qu'il dégringolait doucement sur sa poitrine. La robe se retrouva une nouvelle fois par terre, mais la Récolteuse ne s'en souciait guère. Le blond n'allait pas reprendre ce qui lui appartient -du moins, pas tout de suite-, ho que non ! Nouveau semblant de bataille de regards. Les deux adolescents se fixaient, longuement, jusqu'à ce que la Récolteuse remarque quelque chose dans le regard de son interlocuteur, qui trahissait son agacement.

" Un point pour moi."

Pensa-t-elle en esquissant un petit sourire satisfait, avant que le Joker ne se mette à parler de nouveau, d'un ton grave :

- Des cartes, juste une fantaisie, ça te met dans cet état ? Tu préfères que je te fasse une robe avec ce tissu-là ?

Moue d'Heaven. C'était bien la pire idée qui lui était jamais passée par l'esprit, à ce foutu Clown. Alors là, jamais. Plutôt crever. Le fait qu'il se soit permis de modifier le design de sa robe était déja bien assez, pour Heaven. Elle ne voyait décidément pas les choses comme les autres les voyaient. Une simple chose, aussi anodine soit-elle, peut la faire paniquer, si la chose en question peut avoir un rapport avec ceux qu'elle craint. Par conséquent, ici, les cartes. Heaven en avait fait tout un monde pour pas grand chose. Pour elle, tout a un lien, une signification. Et dans la plupart des cas, elle arrive à un résultat négatif.
Et puis, il y avait aussi cette sensation de malaise, et ces réactions imprévisibles dont faisait preuve Heaven. Elle avait l'impression de se faire passer pour une folle. Mais non, ce n'est pas le cas ! Elle n'est PAS folle ! Il faut qu'elle s'explique, qu'elle mette des mots sur ses problèmes, pour mettre les choses au clair, pour essayer de comprendre et faire comprendre ce qui ne va pas.

- Tu vois, dans mon optique, cette chose...

Elle désigna d'un geste de la main sa robe gîsant toujours à terre, prenant bien soin de retenir le tissu sur son corps. Puis, d'un ton moins sûre d'elle, elle continua, cherchant ses mots, essayant de faire le point, sans être désagréable :

- Cette... petite fantaisie sur ma robe et la façon dont... tu te comportes avec moi... me font croire que je suis en cage... Je le supporte très mal, tu vois... C'est... comme si j'étais perdue, je m'embrouille, je me sens mal, je réagis à l'extrême...

Un air inquièt se lisait sur le visage d'Heaven, dont le regard fuyait celui de Pit. Par petits coups brusques, mais pas trop fort, elle essayait de faire lâcher prise au blond, le tout en essayant de ne pas faire tomber le tissu par mégarde.

- Alors ne t'étonne pas de mes réactions... J'en ai pas forcément conscience. Et puis, ton Jeu, là... Je ne sais pas ce que c'est, mais je suis sûre... d'une chose : la façon dont tu en parles prouve... que tu possèdes plusieurs "pions"...

C'est cela, l'autre chose qui dérangeait la Mésange, hormis le fait qu'elle fasse elle-même partie intégrante du "Jeu" du Joker. Or, les "pions" sont à coup sûr issus de l'Arbre. Et que trouve-t-on au Grand Arbre, si ce n'est d'autres Perdus ?

- Les autres Perdus... font aussi partis de ton Jeu. En tant que Panda Hero, je ne peux pas te laisser faire ce que tu veux d'eux... Je garde un oeil sur ce qui peut menacer les Perdus. Surtout si cette menace se trouve au sein même du Grand Arbre.

Le ton était un peu plus déterminé, sûr de lui. Le regard n'était plus fuyant. Un poids était comme tombé, maintenant que la jeune fille avait mis le doigt sur ses problèmes. Elle s'était dit ça à elle-même, mais aussi à Pit, comme pour le mettre en garde, comme pour dire "Je t'ai à l'oeil." En tant que Panda Hero, la justicière ne faisait pas de différence entre ami ou ennemi, rang ou pas. Tu t'en prends aux Garçons Perdus, tu leur fait faire une gaffe, tu payes. Surtout si les Perdus en question ont moins de 10 ans. Il est plus probable qu'ils tournent mal, ou qu'ils fassent des bêtises, à cet âge ou moins. Ils sont si influençables ! Et puis, personne n'était à l'abri d'une quelconque menace...








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3


Dernière édition par Heaven le Dim 20 Sep 2015 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 744
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Dim 20 Sep 2015 - 18:24

Intéressant, intéressant. Heaven réagissait à l’extrême selon ses dires, elle était si… distrayante. La dénoncer vite aurait été la pire des choses à faire dans cet éternel recommencement. Il fallait absolument garder cette source d’évènements différents encore un peu. La pauvre Mésange, plus elle parlait, plus le Bouffon du Tyran avait une grande envie de faire durer ce moment où l’oiseau chantant ne pouvait rien contre du tissu. Le sourire ne partait pas, mais quelque chose chuchotait à l’oreille du Chef des Raccommodeurs qu’il ne pourrait pas garder en cage de matière verte la Récolteuse pour le plaisir de jouer avec ces réactions extrêmes.

Elle tentait de tirer par quelques à-coups la prise du Joker, mais bien entendu il n’allait pas tout de suite retirer sa poigne. Déjà qu’il s’ennuyait à l’idée de devoir se trouver autre chose à faire plus tard, une fois qu’il aurait laissé Heaven s’en aller.

Pit se contenta de sourire lorsque la Récolteuse eut parlé de pions et du Jeu. Toute trace d’agacement envolée, juste un sourire à s’en déchirer les joues et un regard d’absinthe montrant leur cœur noyé dans la graine de folie qui semblait grandir de jour en jour. À qui la faute ? Au passé sans doute et à l’environnement de l’île peut-être.  
Le Raccommodeur en chef attendit que la demoiselle ait fini ses paroles avant de lâcher prise sur le tissu aussi vert que les Fée Vertes rendant aveugles les poètes romantiques noyés dans le spleen.

La Mésange serait heureuse de voir cette prise partir. Mais le regretterait, le Joker voudrait jouer encore un peu et afficher le dégoût profond sur le visage mélodieux de la sauveuse du Grand-Arbre. Il y avait un Comic dans le monde ordinaire qui parlait d’un Clown et d’un héro Chauvesouris. Dommage, Panda Hero est un panda, ça n’a donc rien à voir.
Un léger rire face à l’assurance qu’Heaven montrait finalement.

La main qui avait quitté l’ancien rideau improvisé vint se tenir contre la joue de la Récolteuse, de même pour l’autre.
Pit voulait lui faire exprimer un air de dégoût, il se répétait dans son esprit. Il voulait se montrer gentil, gentiment écœurant. Ses paumes appuyaient un peu plus, ne visant qu’à tenir la tête de l’adolescente en place.

- Tu veux protéger les Enfants Perdus de l’Arbre ? Alors que tu ne t’es pas protéger d’un Grandissement ? Quel courage.

Il ne se moquait pas, trop concentré à bien observer au fond des prunelles de la Mésange.

- Arrête avec tes histoires pour une vulgaire robe, et va surveiller la paix du Grand-Arbre.

Pit se rapprocha, pour venir parler à l’oreille d’Heaven, le sourire marqué comme toujours.

- Surveille bien, puisque les fleurs sont devenues pourries et pourtant toujours aussi belles. Surveille bien, puisque le Tyran ferait s’abattre un orage si le Bouffon serait banni. Continue, je les aime bien tes réactions exagérées.

Un léger rire, toujours au tympan de la Mésange.

- Heureusement qu’il y en a comme toi.

Il passa l’une de ses mains dans les cheveux de la demoiselle, comme pour la dégoûter encore plus, pour jouer avec, ou bien un vieux réflexe qu’il aurait eu avec sa sœur. Il s’agissait en effet de la dernière hypothèse, puisqu’il se hâta de retirer ses doigts des mèches.
Lorsqu’il la laissa, faisant un pas en arrière. Le rictus affiché était entre le sombre et la sincérité sur ses derniers mots.
Heureusement qu’il y en avait comme elle… sinon le Joker aurait été encore plus fou qu’il ne l’était déjà. Il faut le surveiller, il aime qu’on le surveille. On ne peut ignorer ce que l’ont surveille.

À cette dernière pensée, Pit montra un sourire moins large, étonnement doux. Lui-même avait de la peine à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 415
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Lun 21 Sep 2015 - 21:45

Il écoutait, le Joker. Il écoutait, mais il ne lâchait pas pour autant... Et il souriait, inlassablement. Qui plus est, Heaven lui trouvait un regard dément, mais elle ne pensa que ce n'était qu'une mauvaise impression. Puis, il lâcha enfin le tissu, en riant légèrement. Heaven se renfrogna un peu plus, avant de prendre un air surpris. Pit avait posé sa main sur l'une des joues de la Mésange, puis l'autre... SACRILÈGE ! Heaven ne trouvait pas la force de bouger, la pression exercée sur ses joues étant trop intense.

- Tu veux protéger les Enfants Perdus de l’Arbre ? Alors que tu ne t’es pas protéger d’un Grandissement ? Quel courage.

- C'est justement pour les préserver de ce destin pourri !


Réussit-elle à atriculer, son regard se montrant plus déterminé que jamais. Cette attitude la dégoûtait plus que tout. Mais elle était comme paralysée, incapable de faire le moindre mouvement. Si elle le pouvait, elle se serait servie de ses jambes. Un coup de genou bien placé, ça peut faire son effet... mais après, qu'adviendrait-il ? Mieux vallait ne pas réagir aussi négativement, ça pourrait attirer bien des ennuis à ce moment là...

- Arrête avec tes histoires pour une vulgaire robe, et va surveiller la paix du Grand-Arbre.

Avait-il ajouté en se rapprochant dangereusement du visage d'Heaven. Celle-ci changea alors radicalement d'expression, à mi-chemin entre le dégoût et la peur. Envolée, l'étincelle de détermination dans les yeux, envolée, l'expression neutre ! Qu'il ne s'avise pas de s'approcher d'avantage !
Avant qu'elle ne puisse ni dire ni faire quoi que ce soit, le Chef des Raccommodeurs vint continuer de parler à l'oreille de la Récolteuse. Il disait :

- Surveille bien, puisque les fleurs sont devenues pourries et pourtant toujours aussi belles. Surveille bien, puisque le Tyran ferait s’abattre un orage si le Bouffon était banni. Continue, je les aime bien tes réactions exagérées.

Le rire qui vint ensuite fit frissoner Heaven de tout son corps. Un violent frisson, qui survient quand on a peur, quand on se sent mal à l'aise... Et c'est justement ce que ressentait la jeune fille à ce moment là. La sensation de malaise était revenue, et Heaven restait là, droite et tremblante, les yeux écarquillés par l'angoisse. Elle pouvait sentir son coeur cogner dans sa poitrine. Jamais elle ne s'était sentie aussi mal en présence d'un Perdu, à CAUSE d'un Perdu... Jamais. Jusqu'à maintenant.

- Heureusement qu’il y en a comme toi.

Le ton du Joker n'aidait en rien. Il se faisait étrangement doux... Mielleux... Écoeurant. On ne pouvait pas ignorer qu'il essayait d'obtenir une réaction de dégoût de la part de la Récolteuse, elle-même l'avait bien compris. Elle l'eut pendant un moment, cette expression, mais elle s'était vite changée en de la peur...

"Tu es faible... Complètement soumise !"

Une petite voix dans la tête d'Heaven venait de se manifester. Elle lui faisait de temps en temps des reproches, et cette fois encore, elle ne s'était pas gênée.
Un nouveau frisson parcourut l'échine d'Heaven lorsque Pit vint passer ses doigts dans les cheveux de la jeune fille. Celle-ci se crispa et couina, fermant les yeux, la tête rentrée dans les épaules. Le blond se retira ensuite, un rictus mauvais lui étirant les lèvres.

"Regarde-toi, tu fais tellement pitié ainsi... Défends-toi ! Blesse-le, brise-le, venge-toi !"

"Je lui déchirerai les joues de mes ongles..."


Pensait alors la Récolteuse, en confrontation avec la petite voix dans sa tête. Elle se redressa alors un peu, fixant Pit, dont le sourire n'avait pas disparu. Lumière, lumière, l'encre invisible fait toujours effet... La jeune fille fronça les sourcils. Elle pensait des choses, mais était incapable de les dire, ni même de faire quoi que ce soit.

"Ne me regarde pas comme ça ou je te crève les yeux, et je les donnerai à bouffer à Riddle ! Ces yeux de ce vert profond, qui paraissent aussi vrais que la couleur fuschia des miens !"

Elle était juste paralysée, reprenant alors son expression terrorisée après sa pensée. Terrorisée... Par les réactions du Chef des Raccommodeurs, par ses mots, aiguisés comme une lame de couteau qu'on viendrait vous planter en plein coeur et qu'on enforcerait lentement, doucement, pour faire souffrir, pour marquer... Ça faisait mal !
La Mésange porta automatiquement les mains à son coeur, sans pour autant négliger le tissu, les faisant lentement glisser sur l'étoffe verte. Encore tremblante, elle prononçait un nom à voix basse, inlassablement :

- Viens m'aider, Silver... Silver...

Son coeur battait à la chamade alors qu'elle appelait désespérément, à voix basse, une aide qui ne viendrait jamais. Faisant quelques pas en arrière pour se plaquer au mur griffoné, Heaven leva vers Pit son regard effrayé. D'une voix tremblante, elle s'écria alors :

- Assez, va-t-en, hors de ma vue ! Laisse-moi me rhabiller, laisse-moi partir ! Tu me dégoûte, tu m'angoisse !









Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 744
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Dim 27 Sep 2015 - 17:43


Impossible d’ignorer le plaisir lorsque la partie du jeu visant à faire apparaître l’expression voulu sur le visage d’une poupée. Heaven avait même donné plus, du dégoût elle avait évolué en peur. La peur, c’était si agréable à voir. Il existait vraiment, impossible de l’ignorer, même sa simple présence ne pourrait être ignorée ou mise entre parenthèses. Le sourire, inconsciemment, se montrait satisfait et presque rassuré. Il fallait tout faire pour être quelque chose dans l’esprit de quelques uns au moins, et ce avant que la partie soit terminée.

Le corps se souvenait encore des marques du passé, des douleurs qu’il préférait à d’autres. Il adorait voir le regard d’autres qu’il aurait pu avoir, agenouillé ou quémandant ne serait-ce qu’un mot de ceux qui vivaient sous le même toit que lui.
Il se sentait si rassuré, mais pourtant, une partie très lointaine en lui se déchirait d’être devenu ainsi, de n’être plus que le ça de ses consciences. Sa sœur ne l’aurait pas aimé, elle aurait été terrifiée peut-être… à mois qu’elle aurait compris.

C’était de sa faute, la sienne, celle de la femme de son père. Le Joker ne faisait que sourire à sa sœur pour lui montrer qu’il allait bien, il n’avait jamais fait de mal. Il était juste supérieur aux « Méprisants » du monde.

Heaven demandait qu’il la laisse. La laisser ? Ça avait quelque chose de déplaisant.

- T’as nulle part où fuir, alors pourquoi ne pas te joindre à l’amusement ?

Des mots marmonnés, des mots que Pit n’avait pas conscience d’avoir dit. Il effaça son sourire. Encore. Observant la Récolteuse. Mains dans les poches. La tête se pencha sur le côté observant la robe au sol, il avait gagné ? Il aurait ce qu’il voulait ?
Elle suivait le donnant-donnant ?

La tête se remit droite, elle lui avait donné beaucoup cette Mésange. Elle allait peut-être chanter d’un air plus tremblant en sentant que le Joker l’observerait depuis les hauteurs de l’Arbre ou depuis ailleurs.
Lui donner un équivalent ? Donnant-donnant. Pour le Grandissement, Pit gardait encore le service futur qu’elle lui devrait. Pour avoir donné les airs qu’il voulait, il lui devait quelque chose ?

Le Chef des Raccommodeurs semblait perdu dans ses réflexions.
Les Raccommodeurs étaient les plus discrets, non ? Les restes, non ? « Venez plus près nous ne mordons pas » pensa le Joker. Ils étaient pour beaucoup des perturbés. Et le Bouffon du Tyran aimait cette vision qu’il se dessinait. Heaven aurait pu être l’une des leurs, non ? Pit allait presque jalouser Clumsy d’avoir une Récolteuse aussi divertissante.

Fin sourire, après un léger rire.
L’adolescent s’accroupit afin de ramasser un bouton au sol, mais il releva le regard sur la Mésange avant de se redresser.

- Pour le Grandissement, tu me devras un service. Mais pour tes réactions si amusantes, je veux bien jouer du donnant-donnant et te devoir quelque chose en retour.

Il serra le petit objet dans sa paume.

- Mais attention, je n’accepterai pas ce qui annule le reste ou entrave mes jeux. Ne sois pas trop gourmande.

Sourire, trop doux pour le Joker.
Il se remit sur ses jambes et entreprit de ranger sa petite trouvaille avant de se diriger vers la porte et de se retourner.

- N’oublie pas que je suis rancunier et que je passe beaucoup de temps à observer.

Un léger ricanement.

- J’aime bien tes cheveux d’ailleurs.

Appuyé contre le cadre de la porte. Il attendait que la Mésange chantonne quelque chose qui l’amuserait. Non, le Joker ne comptait pas lâcher cette source de jeu. Alors même s’il fallait lui rendre un service unique, ça en vaudrait la peine. Même s’il fallait ignorer la détresse d’Heaven, d’un côté c’était juste pour la « rassurer » qu’il s’était éloigné, inconsciemment. Ce qui lui restait de son ancien lui avait commandé de ne pas être totalement un monstre pour elle, de la laisser un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 415
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Lun 28 Sep 2015 - 23:20


Pit eut un sourire plus léger, comme satisfait, puis il se renfrogna un peu à la suite de ce que s'était écriée Heaven. Il marmotta ensuite quelque chose que la jeune fille ne comprit pas, puis il prit un air plus sérieux. Plus de lumière. Plus de sourire. Juste un semblant d'air interrogatif, la tête penchée sur le côté, louchant sur la robe à terre, comme s'il était plongé dans une intense réflexion. À quoi pouvait-il bien penser maintenant ?
Heaven, quant à elle, essayait de reprendre son calme, regardant le sol à sa droite... Il n'y avait rien d'intéressant à regarder pourtant, et en plus ça ne suffisait pas. Il lui fallait un peu de temps avant que les battements de son coeur ne soient revenus à un rythme normal...

Le petit rire du Joker lui fit de nouveau tourner la tête vers lui, qui la regardait encore et toujours, la tête de nouveau droite. Il s'était baissé pour ramasser quelque chose par terre. C'est à ce moment là que la petite voix souffla quelque chose à Heaven. Elle disait :

"Coup de latte dans ta gueule..."

Ha, oui, c'était très tentant ! Ça devrait aider à évacuer un peu la colère et le stress... Juste histoire de faire un peu mal et de jubiler de la douleur d'autrui. Ce serait dégueulasse et indigne d'Heaven, si ce n'était pas de Pit dont il était question... La Récolteuse avait alors fait un pas en avant, avant de se raviser brutalement. Pit était encore en train de la regarder.

"Pourquoi tu t'arrêtes ?!"

"Je peux pas, c'est plus fort que moi. Je peux pas."


- Pour le Grandissement, tu me devras un service. Mais pour tes réactions si amusantes, je veux bien jouer du donnant-donnant et te devoir quelque chose en retour.

Avait alors clairement déclaré Pit, en se redressant. Ha, oui, ça c'était sympathique, avoir quelque chose en retour, juste parce qu'elle avait amusé le Chef des Raccommodeurs. Ce n'était pas ce que cherchait Heaven, loin de là ! Elle avait encore du mal à cerner son interlocuteur et ses réactions bizarres -quand elle pensait l'énerver, il riait. Merde, quoi ! C'est contradictoire !-, alors le fait qu'elle l'amuse ne lui convenait pas du tout ! Et puis, une "petite chose en retour" juste pour ça, ce n'est rien comparé aux services qu'il lui demande. Et surtout, dans l'optique de la Mésange, tout ce qui vient de Pit est empoisonné... Il y a quelque chose derrière, une signification, n'importe quoi de possible et d'imaginable qui soit mauvais...

- Mais attention, je n’accepterai pas ce qui annule le reste ou entrave mes jeux. Ne sois pas trop gourmande.

"'Tain je comprends que dalle de ce qu'il raconte là... C'est que du vent ! Et ce sourire qu'il me sert, encore... Il se fout de moi, ou bien ?"

Elle n'était pas réellement larguée, Heaven, elle ne se donnait plus la peine de comprendre, parce que ça avait fini par l'ennuyer. S'il se comprend, c'est déja ça. Les histoires de "pions", de "jeu", ça dépassait la Mésange. Après tout, dans le monde ordinaire, elle ne jouait qu'au Triomino et aux Petits Chevaux... Et encore, c'est un détail dont elle ne se souvient même plus. Pourtant, elle s'en rappelle des choses... Tout son répertoire de chansons, la lecture, l'écriture, parler français, anglais avec un bon accent bien british, à bouffer la moitié des mots et des syllabes, et puis Silver...

STOP !

Pas de Silver, pas maintenant. Il est pas là, il est plus là, l'adolescente avait perdu espoir de le revoir un jour... Pour elle, ça faisait bien un an qu'elle ne l'avait pas revu. Enfin, un an, sur l'Île, c'est impossible à déterminer.

- N’oublie pas que je suis rancunier et que je passe beaucoup de temps à observer.

- C'est ça. Bon, fous le camp maintenant.


Horrible moue, un horrible ton aussi, blasé, qui sonnait grave comme pas possible. C'était presque inaudible. Elle avait sorti une réponse du tac-au-tac, plongée qu'elle était dans ses pensées. Le blond avait tourné les talons, et s'était dirigé vers la porte, où il s'était appuyé.
-Tilt-
La Récolteuse s'était rendue compte de ce qu'elle avait dit. Elle eut une exclamation choquée, puis bredouilla des excuses :

- Merde, non, je voulais pas dire ça...

"Maintenant c'est dit, pourquoi essayer de se rattraper ?"

"Il faut pas que je fasse de faux pas là... Ça pourrait tourner au vinaigre..."

"C'est pas ce que tu avais un peu cherché auparavant ?"


La dernière remarque de la petite voix ne vallait pas la peine d'être prise en compte. Enfin, si, elle était même très intéressante et parfaitement vraie, mais Heaven ne voulait rien savoir, et laissait passer ça au second plan. Tout comme le fait que Pit aime ses cheveux. Et alors ? Ils sont rose bonbon, elle peut être repérée à des kilomètres à cause de ça.

"N’oublie pas que je suis rancunier et que je passe beaucoup de temps à observer."

C'EST DONC ÇA. C'est pas vraiment le fait qu'ils soient doux et soyeux, qu'ils aient une belle couleur, qui doit intéresser le Joker ! C'est parce qu'on peut repérer Heaven de loin avec cette couleur ! Pour la garder à l'oeil ! C'est pour ça, ça ne fait aucun doute ! Logique, logique ! En fait, c'est aussi très intéressant comme remarque ! Tout s'explique !
Nageant en plein délire, délire qu'elle venait de s'inventer, Heaven se baissa pour reprendre ce qui lui appartenait... Enfin, plus ou moins. Le "truc" qu'elle aimait, auparavant, et qui, maintenant modifié, avait perdu sa valeur, et comportait la marque de Pit. Pour Heaven, la griffe du Joker sur sa robe signifiait : "Tu es à moi". La pire chose que la jeune fille ait pu imaginer -d'ailleurs, ne s'imaginait-elle toujours pas le pire ?- et qui allait nourrir encore un peu plus son délire paranoïaque.

Elle s'était redressée et s'était dirigée derrière une rangée de déguisements colorés, juste à l'angle mort de Pit. Lui qui s'était arrêté au cadre de la porte, devait faire trois quarts de tour s'il désirait mater. Et encore, il y avait les déguisements devant Heaven. Elle, d'où elle était, avait un aperçu sur une grande partie de la pièce.
Elle lâcha alors sa "toge" de tissus vert, qui tomba sur le sol en un "flop", et entreprit d'enfiler sa robe. Avec précaution, pas qu'un autre trou se forme ailleurs. Ce serait le pompom ! Pendant qu'elle se rhabillait, une chanson vint occuper son esprit. Houdini, de Foster the People, un groupe que l'adolescente affectionnait particulièrement dans le monde ordinaire. Machinalement, elle se mit à la chanter :

"Rise above, gonna start the war !
What you want, what you need, what'd you come here for ?
Well, an eye for an eye and an 'F' for fight
You're taking me down as the prisoners riot
Yeah, yeah..."


Le chant, ça la calmait aussi, alors autant en profiter. Heaven avait juste un peu modifié les paroles, comme si elle s'adressait directement à Pit. Un "they're" s'était transformé en" you're". Le bas de la robe était mise.

"Got shackles on, my words are tied
Fear can make you compromise
Lights turned up, it's hard to hide
Sometimes I wanna disappear !"


Derniers ajustements, tirant un peu sur la jupe pour la mettre en place. Légère grimace de dégoût quant à la petite fantaisie brodée. Époussetage. La Mésange était hien contente de pouvoir enfin avoir l'audace de faire ce qu'elle savait faire de mieux : chanter. Elle allait bientôt être emportée par sa chanson, se repassant la musique, l'originale, dans sa tête, respectant chaque temps, chaque coupure.

"When I feel kinda bad and don't want to stress
I just pass it off on ability
Well, you got what you want, and what you never knew
Perfect gift from me to you,
Yeah, yeah, yeah !"


La jeune fille sortit de sa planque, remit ses ballerines d'un geste vif, et se baissa pour ramasser l'étoffe verte, qu'elle secoua proprement tout en la repliant, continuant sa chanson :

"Got shackles on, my words are tied
Fear can make you compromise
With the lights turned up, it's hard to hide
Sometimes I wanna disappear !"


Elle posa la pièce de tissu sur le bureau, et récupéra sa ceinture et la dague qui y pendait, faisant au passage tinter le petit grelot doré qui y était accroché par une ficelle rouge. Elle l'attacha ensuite autour de sa taille, serra bien la sangle.

"You never knew that I could find
What could come when we realize
I don't want to compromise !"


D'un pas étrangement aérien, elle se dirigeait vers le Chef des Raccommodeurs, passant devant lui, l'esprit ailleurs, emporté par sa chanson. Elle se sentait bien quand elle chantait, tournoyant dans la pièce, faisant quelques pas de danse sans se soucier du blond.

"Yeah I'm scared but I disappear
Running around before it corners you
I can't go because my life's a wreck !"


Sans s'en rendre compte, la Mésange s'était arrêtée devant Pit, qu'elle pointait du doigt, si près de son visage qu'elle arriverait à le faire loucher. Elle se retira vivement, l'esprit étant revenu, arrêtant par la même occasion sa chanson. Le reste des paroles n'était pas si important dans cette situation. Quoi qu'il en soit, la jeune fille, en chantant, avait retrouvé quoi dire, et surtout le courage nécessaire.
Elle croisa alors les bras et se planta devant le Joker, affichant une expression neutre, quoi qu'assez satisfaite et un peu dédaigneuse. D'une voix claire et d'un ton assuré, elle lui dit alors :

- Enfin, bon, j'étais pas censée chanter. Mais ça me détend, j'en ai grand besoin, là maintenant. Pour revenir à la conversation, je serai loin, tellement loin, que tu ne me verras que trèèès rarement. Je prendrai bien soin de t'éviter le plus possible, tu vois. Alors pour me surveiller, il faudra déja me trouver ! ~


HRP:
 








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 744
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Mar 29 Sep 2015 - 21:04

Il fallait laisser la pauvre Mésange retrouver sa liberté, du moins, agrandir sa cage. Perdu un peu ailleurs tandis la brève trêve s’était mise en place, le temps que la Récolteuse puisse remettre la robe. Cette robe qui semblait devenir une probable source de paranoïa. Du moins, Pit pensait à de la paranoïa. Il avait tors, il avait juste, aucune idée. Il se donnait simplement des explications comme il le pouvait sur ses manières de voir.

D’ailleurs, il n’appréciait que moyennement la manière qu’Heaven avait eu de lui répondre, juste avant de s’excuser, en quelque sorte.

Un regard en coin un peu plus sérieux, beaucoup trop, agacé, parce qu’il n’aimait pas qu’on lui parle comme ça. Soit ça l’amusait, soit ça l’énervait. Cependant, il était incapable d’expliquer pourquoi il avait envie de rire mais n’y parvenait pas dans ces moments. La mémoire avait délaissé la réponse, la manière de dénigrer, la manière de parler qu’avaient ces adultes qui donnaient envie de vomir. Mais auxquels il fallait accorder le statut de la seule chose permettant d’exister ne serait-ce que d’un regarde méprisant au yeux de la personne étant sensée être responsable de Pit.

L’esprit flottant dans le vague, le Joker ne revint à lui que lorsqu’il perçu les paroles étranges de la Mésange. Il finit par comprendre qu’il s’agissait d’une chanson.
Il la suivit du regard, sans comprendre cet élan de légèreté après tout ce qui avait été dit.

Ne comprenant pas vraiment, toujours pas. Il avait un demi sourire. Puis, alors qu’il se déplaçait de quelques pas, Heaven était plantée face à lui, l’index proche. Le sourire s’agrandit. Un gloussement.
Les mots de la Mésange sonnaient juste, soulignés par la sévérité de sa pose.
Le Chef des Raccommodeurs laissa un rire s’échapper. Elle l’éviterait, mais ne l’ignorerait pas par conséquent. Au fond, il avait ce qu’il voulait, non ? Ce qu’il aurait voulu dans une vie, celle d’avant.
Le rire mourut net, le sourire de même.

Pourquoi cherchait-il inconsciemment sans cesse à ce qu’on ne l’ignore pas ? Il n’en savait rien. Mais ça a déjà été dit par les lettres qui ne lui sont pas accessible.

Pit aurait peut-être pu être une bonne personne, il était parti pour. Seulement, ce sont les adultes qui l’ont rendu ainsi. Sa sœur, seule, n’aura pas été d’une grande aide.

Les yeux d’absinthe partirent dans le vide, une expression un peu triste, peut-être. Il marmonna, sans savoir si c’était perceptible ou non, puisque lui-même ne savait pas qu’il le disait. On aurait dit un écho venant d'avant, comme s'il s'adressait à une autre personne. Il se parlait à lui-même ou était-ce un souvenir décousu ? Grande question.

- Cite-moi ne serait-ce qu’une bonne chose en moi…

Gloussements, le Joker revenait à lui, pourri jusqu’à l’os peut-être bien. Il finit par dire d’un ton mielleux.

- Tu penses juste, mais t’inquiète pas. Je sais toujours retrouver les aiguilles et leur chat infiniment petit. Et puis, tu m’es redevable. Tu devras soit te montrer, soit que je vienne te chercher de force. Cependant, je n’ai pas envie de tomber dans cette fosse aussi rapidement, je te laisserai les quatre niveaux… Fais quand même attention à ton secret.

La fin de son intervention était plus faible, plus étouffée, l’esprit semblait s’en détacher.
Sourire, petit.
Le Raccommodeur en Chef alla vers une fenêtre, et y jeta ses iris de Fée Verte. Trop verte, sans doute de celles qui rendent aveugle à force. Le Joker se désintéressait de la Mésange, le temps de quelques minutes. Libre à la Récolteuse de saisir cette sortie ou d’en chercher une autre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 415
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Ven 16 Oct 2015 - 17:15


Il y eut un rire, puis un sourire, lorsqu'Heaven s'était arrêtée de chanter. Alors qu'elle faisait une moue boudeuse, accompagnée d'un "Tch" indigné, Pit s'arrêta brusquement de rire et de sourire. Il afficha alors un air à mi-chemin entre le sérieux et la tristesse, comme s'il était perdu dans ses pensées. Dans ses moments d'absence, il semblait tellement perdu dans les méandres de son esprit qu'on aurait pu le pousser un peu pour qu'il tombe. Ho, ce serait amusant à faire ça, si ça pouvait vraiment fonctionner. À moins d'être complètement ailleurs, il aurait regagné son équilibre avant...
Le Joker fixait étrangement le mur, que la Récolteuse regarda aussi. Il y avait quelque chose d'intéressant ? Non, rien qu'un mur. Pas de petite bestiole ne se baladait dessus, pas de trace, rien. Ce n'était pas le mur qu'il regardait. En fait, il ne regardait rien du tout. Il marmonna de nouveau autre chose, qu'Heaven comprit, cette fois. Il disait :

- Cite-moi ne serait-ce qu’une bonne chose en moi…

Pourquoi lui demandait-il ça, à elle ? Il aurait très bien pu attendre et demander à Peter, aux autres Raccommodeurs, aux Mères... Mais pourquoi à Heaven ? Il devait pourtant savoir la réponse... Ou du moins, s'y attendre. Pourquoi demander, alors ? Il sait très bien ce que la Mésange pense de lui... Et c'est avec un ton neutre, sans émotion, qu'elle lui répondit :

- Ce n'est pas à moi que tu devrais le demander, mais aux gens qui t'apprécient. Ils te trouveront plein de qualités, sois-en sûr.

La jeune fille avait tourné les talons, et allait enfin sortir de la Mercerie. Elle en mourait d'envie. Alors qu'elle s'apprêtait à faire un pas, un gloussement derrière elle la fit se retourner de nouveau. Pit avait de nouveau reprit ses esprits.
Ça faisait comme un changement radical entre ses deux comportements. Celui qu'il a en général, et celui qu'il avait pris juste avant... Son air pensif... Comme un bon et un mauvais côté. Si c'est le cas, le mauvais est celui qui domine... D'une voix doucereuse, le Chef des Raccommodeurs déclara alors :

- Tu penses juste, mais t’inquiète pas. Je sais toujours retrouver les aiguilles et leur chat infiniment petit. Et puis, tu m’es redevable. Tu devras soit te montrer, soit que je vienne te chercher de force. Cependant, je n’ai pas envie de tomber dans cette fosse aussi rapidement, je te laisserai les quatre niveaux… Fais quand même attention à ton secret.

Chat ? Qu'est-ce qu'il parle de chat ? Y'a pas de chat ici... Ho, ça doit être en rapport avec la couture. Qu'il ne commence pas à parler de choses dont lui seul (dans cette pièce à ce moment présent, évidemment) connait la signification ! Le "tu devras" n'a pas beaucoup plu à Heaven. Le voilà qui donnait des instruction, maintenant ! Enfin, ça sonnait plus une menace qu'autre chose, d'autant plus qu'il parlait de ses fameux "niveaux" et il la mettait en garde à propos de son secret... Nouveau "Tch" indigné de la part d'Heaven, alors que le blond se dirigeait vers une fenêtre, pour voir dehors...

C'était l'occasion ou jamais de se barer vite fait bien fait ! Mais il fallait encore que la Récolteuse demande ce qu'étaient ces "niveaux" dont Pit avait parlé par deux fois... Après tout, il ne lui avait pas répondu, comme c'était le moment où Heaven avait récupéré sa robe et qu'elle s'était emportée...
Alors que la jeune fille se dirigeait vers la fenêtre où s'était arrêté le Joker, pour lui demander encore quelques explications, elle entendit alors un son étrange, stoppant net. Une mélodie, qui ressemblait fort à celle de Sugar Sugar, mais arrangée, pour pouvoir être jouée avec un...

Harmonica.

Le son un peu grinçant mais mélodieux qui résonnait au loin était bien celui d'un harmonica. Parce qu'il y a des Perdus qui jouent de l'harmonica ? Heaven avait vu et entendu les guitares, mais pas ça... Quoique, ça devait être Sepia. Il sait bien jouer de l'harmonica, lui, mais les mélodies qu'il joue sont plus tristes, alors que là, c'était quand même une chanson de The Archies... Et le rythme est loin d'être triste...
Ha, en réfléchissant bien, il y a bien un Courtisan qui en joue, aussi...
Attendez. UN COURTISAN ?! MINCE S'IL A TOUT ENTENDU, CE SERAIT LE POMPOM ! Un bref coup d'oeil à la porte permit à la Mésange de vérifier à quelle distance se trouvait l'harmoniciste, voyant par la même occasion qu'elle ne s'était pas trompé sur la personne. Il n'était pas loin, adossé contre un arbre, en face, la capuche de son gilet lui couvrant le visage... Il n'avait peut être rien vu, rien entendu, qui sait. Peut être se trouvait-il ici tout à fait par hasard... En plus, c'est le moment idéal pour s'éclipser... Tant pis pour cette histoire de palliers ! Ça attendra une autre fois. De toute façon, Heaven préssentait, qu'il y en aurait des autres fois...

Elle sortit en quatrième vitesse de la Mercerie, alors que le son de l'harmonica se faisait entendre plus distinctement. En y repensant, un Courtisan qui traîne du côté de la Mercerie, c'est louche, quand même... Ne devraient-ils pas être fourrés aux côtés de Peter ?
Mais elle ne s'attarda pas longtemps à penser à ça, qui sait, c'était peut être juste une coïncidence. Et puis, dans l'immédiat, la Récolteuse se devait de trouver son Chef pour aller s'excuser de ne pas avoir pu travailler ce matin... Oui, il fallait qu'elle se rattrape et qu'elle demande des heures sup' ou quelque chose dans ce genre, ou du moins, travailler l'après-midi, là, pour vite filer du Grand Arbre. Pour aller faire son boulot de Récolteuse, et, qui sait, peut être tomber sur le cadavre d'une Sirène...


HRP:
 








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3


Dernière édition par Heaven le Lun 19 Oct 2015 - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 744
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Ven 16 Oct 2015 - 23:39

Elle semblait vouloir demander quelque chose, la Mésange. Mais jamais elle ne prononça sa question. Quelque chose l’avait inquiétée, quelque chose comme son travail peut-être, quelque chose comme des témoins potentiels ?
Sourire.

Le Joker s’adossa au coin de la fenêtre, suivant du regard la Récolteuse qui s’en allait. Parfois, il se demandait s’il disait des paroles inconscientes. Rarement réellement destinées à la personne présente sur le moment. Mais destinées aux fantômes passés. Ou ceux à qui l’esprit se raccroche. Ils ne sont qu’un nombre tenant sur les doigts d’une main.

Mains dans les poches, Pit en sortit un jeu de cartes qu’il mélangeait à répétition. Sourire aux lèvres, il n’avait pas réellement pensée à ce qu’il ferait de ce qu’il demanderait à la Mésange dans une cage dorée. Ou verdoyante.
Tant qu’elle réussissait à garder son secret, ça irait. Enfin, il ne voulait pas non plus être vexé par un affront fait à la robe. Il faudra surveiller. Car le Chef des Raccommodeurs observait le plateau de jeu et chacune de ses pièces. Elle n’était pas invisible sur le terrain, Heaven. Sans oublier les yeux et oreilles présentes dans le Grand Arbre. Des yeux et des oreilles qui n’étaient pas forcément ceux du Joker.


Il fallait laisser la demoiselle s’envoler, la laisser un peu respirer et prendre des bouchée d’air de haine sans doute. Elle ne semblait pas apprécier la situation. Quoi de plus vrai ? Qui diable apprécierait ?
Léger rire.
Le rire grandit de plus en plus, peut-être amplifié par le son de l’harmonica. C’était peut-être celui qu’il connaissait.
C’était peut-être pour ça qu’il était plié de rire.
Mais impossible de réellement savoir. Pit riait sans pouvoir se contrôler, il ne choisissait pas de rire.
C’était l’esprit qui se souvenait qu’il fallait laisser ce son s’envoler. Peu importait le moment ou la situation. Il fallait juste rire. Encore et encore.

Heaven disparue, depuis quelques secondes déjà, le Joker se calma et laissa un soupir s’en aller. Un soupir de travail accompli, mêlé à de l’incompréhension. Parfois, il ne se comprenait pas. Pourquoi ? Il n’y avait pas de réponse.

Les quatre niveaux seront prêts pour les faux pas de la Mésange, ils seront prêts pour rassurer l’esprit. Rassurer que le contrôles serait toujours là. Rassurer.
Pas aussi bien que Dusk l’avait fait, mais l’esprit demeurait encore et toujours le seul maître afin de maîtriser les réactions et liens de ce qui l’entourait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1717

MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   Jeu 22 Oct 2015 - 14:51

The End


Il n'y a bien que les esprits les plus atroces,
Pour précipiter des bouts de paradis dans une fosse.



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déchirure et sujets tabous   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Déchirure et sujets tabous
» vive les sujets inutiles
» Tout les sujets de Jako pour la beauté des yeux
» Sujets exotiques
» Le savoir doit-il avoir des tabous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-