Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Parc de nuit [Nandy]   Mer 15 Juil 2015 - 22:35




Calme en foraineAucun bruit, aucun enfant, aucun humain.








Un dés à coudre encore au bout du doigt, le faisant tourné à l’aide de son pouce, Silent marchait entre ses arbres. Toujours parer de sa veste noir qui lui arrivait jusqu’au cheville, il avançait lentement. Pour une fois, le chef avait été disons gentil en lui donnant un tas de vêtements moins grand que les autres. Et il avait pour une fois fini de raccommoder ses vêtements. Il avait même eut l’occasion de recoudre le bouton de sa manche qui était tombé.

En marchant dans cette sombre forêt, il avait l’espoir de croiser une de ses créatures qui peuplait l’imaginaire. Tant de découvert possible. Et en se suçant le majeur à l’endroit où il s’était de piquer à quatorze reprises, il regardait par de là la cime des arbres, entre les branches, derrière les souches. Il cherchait un animal, une petite créature qui pourrait ce cacher devant qui il pourrait s’émerveiller. Mais il n’y avait rien, où quand il voyait quelque chose, il croyait que s’était une araignée et se dépêchait de s’en éloigner.

Et la seul angoisse qu’il avait, c’était de tomber sur un groupe d’enfants perdus, ou de pirates, ou d’indiens. Tout ce qu’il voulait c’était de la tranquillité. Le soir allait bientôt arriver, et pour le repas, il n’avait aucune envie d’aller au dîner. Il en avait marre d’être recouvert de nourriture, sali, pousser.

Il continuait sa marche, toujours prés pour courir en cas de danger. Et ses tentatives de vivre le moment présent comme tous ses "compagnons" de fortune étaient toujours veines. Son esprit vagabondais dans les doux songes du passé, dans les dessins qu’il faisait et fait encore de sa mère, l’imaginant belle et gracieuse, délicate et souriante. Il n’avait pas besoin d’un substitut d’affection comme ses "mère", il avait besoin de sa vraie mère qui est partie laissant un vide qui restera éternellement vide. Et même si l’enfant n’avait pas encore la notion de la mort, il s’avait que le sujet du dessin ne sera pour l’éternité qu’une utopie irréalisable.

Mais heureusement, il y avait ces petits moments d’égarement qui tira même un sourire sur ce visage si lugubre d’habitude. Ses yeux mélancoliques fanèrent devant les étoiles qui vinrent apparaître. Il y avait des manéges, un carrousel, des montagnes russes, des jeux. Il y avait des automates cassés, un train fantôme, des endroits où se cacher, où être tranquille.

Puis, il y eut ses rires. Le garçon alla vite se cacher derrière le guichet d’une sorte de chapiteau de cirque. C’était des enfants perdus qui criaient voulant retourner à l’arbre pour manger, il courait, se bousculait et rigolait. Impassible, cachant le bruit de son souffle, le faux muet souffla quand le calme revint. Et malgré tout cela, il restait un enfant. Regardant bien de chaque côté du parc, jugeant qu’il soit bien désert, le garçon se mit à fredonner une petite mélodie délicate, celle qu’on entendait quand on chevauchait ces équidés métalliques qui tournent en cercle.

Avec une agilité propre aux enfants, il arriva à se hisser sur le toit du carrousel d’où il avait une vue imprenable sur le reste de cet endroit magique. Et là, il se mit à dessiner jusqu’à pas d’heure, laissant le soleil décliner par de là les arbres de la forêt. Il ne s’en rendit compte seulement au moment où il n’arrivait plus à voir ses traits qu’il gribouillait, le temps était peut être venu de rentrer ?

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nandy
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 112
✘ SURNOM : Le Détraqué
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep !
✘ LIENS : Join us, be our friend,
Or just be stuck and defend.

MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Lun 3 Aoû 2015 - 23:04




Parc de NuitLa nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse.



Une nouvelle journée bouillante, de nouveaux rires, de nouvelles apparitions enfantines dans le parc d'attraction ; le tout observé par les yeux vides de l'animatronique et pourtant si pétillants de joie.

Qu'il était bon de voir le parc d'attraction habité par de petites âmes, sans qu'aucun pirate ne se décide à venir y mettre les pieds, ni même autre créature sordide et terrible. On pouvait dire que la journée avait été plus été calme, au fond ; et cette nuit, le robot pourrait recharger ses batteries l'esprit tranquille. Il sentait bien que sa batterie ne tiendrait plus que quelques heures, et qu'il serait bientôt temps de retourner dans son bâtiment, pour y passer la nuit.. terriblement seul. Ah, il se souvenait bien du temps passé où le chargement des batteries se faisaient dans le rire et les discussions en tout genre avec les autres membres de sa grande famille ! Désormais, il n'avait que très rarement de la compagnie durant ces moments-là, si ce n'était un petit oiseau parlant ou un garçon perdu friand d'histoires, qui n'en aurait plus jamais aucune à raconter ensuite.

L'âme légèrement lourde, le Détraqué se mit finalement en marche dés que le soleil commença à disparaitre à l'horizon. Lorsqu'il croisa un éventuel groupe de garçons perdus, il leur conseilla de retourner au Grand Arbre ; car de terribles monstres habitaient le parc d'attraction la nuit venue et que Nandy ne pourrait avoir l'esprit tranquille qu'une fois les lieux vide toute activité enfantine.

Et pourtant, là, alors que le crépuscule disparaissait.. il vit ce drôle de volatile assit en haut du carrousel.

« Petit oiseau, il serait temps de retourner dans ton nid, souffla la créature à l'enfant perché, ce n'est pas prudent de voler ici la nuit. »

De terribles créatures rodaient dans le parc d'attraction dés que le soleil disparaissait pour laisser place à la Lune ; et, au fond, quand il n'y avait personne, même Nandy n'aimait pas trainer dehors durant ces périodes là.

Il pouvait revenir.


© Jawilsia sur Never Utopia











Dernière édition par Nandy le Jeu 3 Déc 2015 - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Mer 19 Aoû 2015 - 23:48













Nounours robotIl est tout cassé...


Tous les enfants, un à un avait pris le chemin du retour. Joyeuses troupes de petits joueurs retournaient dans les bras de leur mère, dans leur cabane pour fermer leurs yeux. Seulement à ses heures, comme par magie, des bougies électriques se mirent à illuminer les chemins qui parcouraient le parc, les attractions déglinguer, les stands en miettes.

Silent devait être le dernier dans le parc. Personne n’y restait la nuit. Il y avait de nombreuses rumeurs sur des monstres rampants sur la grande roue, sur des lapins géants, sur des monstres qui sortent des cercueils dans la maison hantée. Pourtant, le Lugubre n’en voyait aucun pour le moment. Mais il n’y avait plus de cris d’enfants, de rire ou autre synonymes d’une activité humaine.

Au loin, une simple bride de soleil venait offrir un peu de lumière. L’enfant contemplait ce délicieux spectacle.

« Petit oiseau, il serait temps de retourner dans ton nid. Ce n'est pas prudent de voler ici la nuit. »

La voix métallique fit sursauté l’enfant qui manqua de glisser du chapiteau de fer. Il se rattrapa en s’accrochant au centre. Il rangea maladroitement son carnet et son crayon. Puis, il rampa jusqu’au bord pour mieux voir. Seulement, il vit ses yeux arriver bien trop haut, bien trop prés de son visage. Il se releva rapidement avant de reculer.

« Vous…vous êtes méchant ? »

Disant ces mots à voix basse à la créature qu’il venait de voir, le garçon se ravança prés du bord. C’était pour sur une créature. Un enfant perdu ne pourrait pas faire bouger le robot. Il était bien trop grand. Et un pirate ne serait pas assez intelligent pour faire ça. Tant qu’il était sur le toit, il ne craignait rien, normalement…

« Tu…tu es un robot ? Un vrai ? »

Ça faisait bizarre à l’enfant de parler. Il n’arrivait pas à parler aux autres enfants, mais aux animaux et aux créatures, il n’avait pas trop de problème. Pourquoi ? Seul son passé noté sur son carnet le savait. Lui, il l’a oublié.

« Tu as l’air tous cassé… Pourquoi personne ne te repart ? »

Ayant repris un peu de confiance, le garçon s’était assis sur le rebord surplombant légèrement l’ours mécanique. Il avait l’air tout cassé. Comment fonctionnait-il ? Comment fonctionnait il encore alors qu’il était tout cassé ? Qu’il grinçait ? Personne n’a jamais pensé à l’aider ? Après tout, c’était plutôt normale. Il n’y avait que des enfants imbéciles et qui ne pense qu’à jouer.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Mère
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Sam 29 Aoû 2015 - 22:52

Parc de Nuit
Nandy & Silent & Natalie
Quand la mère du petit Silent lui avait demandé d’aller chercher le petit, Natalie ne se serait jamais douter que ses pas la conduirait au parc d’attraction. Dans l’autre monde, Natalie adorait ces endroits, se goinfrer de barbes à papa jusqu’à sentir son ventre exploser, croquer des pommes d’amour et voler quelques churros à ses frères … Sans oublier la multitude d’attractions qu’elle s’empressait de faire en hurlant comme une enfant et en trainant désespérément ses amis loin, très loin, du manège fantôme. Et c’était bien là le problème premier de Natalie avec ce lieu : cela ressemblait beaucoup trop à un parc fantôme pour qu’elle puisse laisser ses éclats de rires envahir l’endroit. Depuis son arrivée, la New Yorkaise avait toujours pris grand soin de se tenir éloigné de ce lieu perdu et mal entretenu … Puis elle avait entendu des rumeurs sur des créatures qui y rôdaient …

Une maison fantôme grandeur nature et aux allures de parc ? Non, Natalie repassait allégrement son tour.

C’était sans doute aussi pour cette raison qu’elle détestait apprendre que l’un de ses oursons avait osés d’aventurer un peu trop près de ce lieu sans être accompagné. Les Garçons Perdus étaient certes bien plus débrouillards que n’importe quel garçon de leurs âges, mais on ne pouvait pas la changer. Aboyer était sa manière d’exprimer son anxiété. Pourtant elle avait accepté ... La mère ourse avait accepté de se rendre en ces lieux, avec la Lune pour unique témoin, pour retrouver un enfant qui avait mis bien trop de temps à retrouver le chemin du Grand Arbre. Mais jouer avec le danger était l’un des jeux préférés des Garçons – de Pan surtout, elle rajouta mentalement. La nuit, tout semblait plus terrifiant, plus inquiétant … Les monstres semblaient sortir de l’ombre pour jaillir sur les proies et les dévorer bien loin du regard d’autrui. La nuit, le mal semblait danser et rire, prenant un malin plaisir à tromper le malheureux qui circule en son sein.

Natalie n’avait qu’une envie, rentrer et dormir avec l’un de ses oursons.

Puis elle entendit une voix métallique au loin, suivit d’un son plus fluet, plus aigu. Plus … enfantin. Rapidement, la métisse accouru, ses pas résonnaient dans l’antre trop silencieuse de ce parc. Et quand elle tourna légèrement, faisant une rotation de la cheville, elle se stoppa et manqua de tomber.

Elle avait vu l’enfant. Oui.

Mais il y avait aussi cette chose. Cette chose qui ne devrait pas exister. Le garçon rampait pour mieux voir la créature, du haut de son perchoir, mais de ce que voyait Natalie, cela n’avait rien d’humain … mécanique certainement. Dangereux, lui souffla sa conscience. Natalie était courageuse, mais comme toute humaine, elle avait ses peurs. Et une peur violente commençait à l’envahir. Qui était cette chose ? Cette poupée mécanique ? Elle qui n’avait jamais croisé de pirates, la voilà maintenant face à une créature. Elle voulut bouger, avancer. Mais ses pieds étaient devenus de plomb … En gémissant pour se donner du courage, elle se mordit la joue et avança.

Lentement mais surement.

Ses pas étaient plus douloureux les uns que les autres, elle ne souhaitait qu’une chose, rentrer. « Silent ! » C’était le nom de l’enfant. Elle ne le connaissait pas vraiment mais elle connaissait son nom au moins … Maintenant elle était à découvert, face au monde. « On doit rentrer ! Maintenant ! » Sa voix tremblait légèrement.

Il lui fallait tout son courage pour garder son habituelle assurance.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Nandy
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 112
✘ SURNOM : Le Détraqué
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep !
✘ LIENS : Join us, be our friend,
Or just be stuck and defend.

MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Dim 30 Aoû 2015 - 16:30




Parc de NuitLa nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse.



Grace à sa taille haute, l'animatronic était à une hauteur raisonnable du petit chapiteau sur lequel s'était réfugié l'enfant ; mais même en tendant les bras, il ne pouvait attraper cet oisillon de là où il se cachait. Impossible de le récupérer s'il venait à se recroqueviller de terreur à l'idée de descendre, car beaucoup d'enfants avaient peur du vide, surtout les plus petits. Toutefois, il pourrait toujours accrocher ses doigts au rebord de la tente pour que l'enfant grimpe sur ses bras mécaniques afin de descendre sans craindre de se faire mal ; enfin.. s'il évitait les câbles électriques dénudés qui pendouillaient de la créature.

Mais pour le moment, le petit homme ne semblait pas motivé à descendre ; au contraire, il se releva et recula même lorsqu'il croisa le regard du robot. Sans doute ne s'était-il pas attendu à le voir si prés ; oui, ça ne pouvait qu'être ça..

« Vous…vous êtes méchant ? souffla l'enfant avant de se pencher vers lui, tu…tu es un robot ? Un vrai ? »

S'il en avait été capable, Nandy aurait alors sans doute affiché un sourire sur sa carcasse métallique, amusé par la question de la petite âme. Bien sûr qu'il était un robot ! Bien sûr qu'il n'était pas méchant ! A ses yeux, ces questions semblaient si évidentes.. mais il était toujours bon d'éclaircir les choses.

« Ai-je l'air d'être mauvais ? lui demanda-t-il, sans espérer de réelle réponse, je ne suis qu'un ours mécanique, qui protège les enfants des monstres qui hantent ces lieux. »

Tant que le Détraqué roderait dans les allées du parc d'attraction, aucune créature ne s'en prendrait à ses petits protégés ; ça, il avait cherché à se le promettre.

« Tu as l’air tout cassé… Pourquoi personne ne te répare ? »

Ah, l'insouciance des enfants.

De nouveau amusé par une telle question, le robot ne put s'empêcher de laisser un rire s'échapper de sa gorge ; un bruit rauque, provoqué en une sorte d'écho dans sa cage thoracique rouillée, et sans doute effrayant pour une âme solitaire qui aurait pu l'entendre. Pas pour Nandy en tout cas, car c'était son rire. Aucune raison d'en avoir peur.

« Je ne suis plus aussi jeune qu'avant, lui avoua-t-il, avant de rire légèrement puis de se reprendre, et il est dur de trouver un bon mécanicien dans ce vieux parc abandonné. »

Bien sûr, il lui suffirait de se rendre un jour à la machine pour être réparé par Scaramouche, mais.. il craignait de lui faire face, de devenir comme son vieux camarade, d'être remodelé et possiblement dangereux pour les enfants. Le gardien du parc d'attraction se devait de rester là pour protéger les petits et les grands.. pas pour leur faire du mal. Ça, il ne le supporterait pas.

Mais soudain, ces pensées disparurent de l'esprit de l'ours ; car un bruit de pas l'alerta.

« Silent ! aboya alors une voix féminine, on doit rentrer ! Maintenant ! »

Sur le qui-vive, le Détraqué tourna alors la tête dans un grincement terrible, tandis que son corps, lui, resta dirigé en direction de l'enfant. Là, à quelques pas d'eux se tenait une jeune fille, sans doute une garçonne perdue, mais qui de part sa prestance lui rappela les mères du Grand Arbre. Enfin, il pouvait se tromper.

Dans un nouveau grincement, Nandy tourna de nouveau la tête, cette fois-ci vers le dit Silent.

« Ta Maman est venue te chercher, petit oiseau. »

Et mieux valait ne jamais faire attendre une mère ; surtout quand c'était une ourse.


© Jawilsia sur Never Utopia











Dernière édition par Nandy le Jeu 3 Déc 2015 - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Dim 4 Oct 2015 - 0:24















MamanLes méres sont toutes des nulles


La faible lueur apporter par les projecteurs apportait à ce lieu empli de déchets et de décombres un côté beaucoup moins accueillant comparé à la journée. Pourtant, malgré les ombres, les ondulations des feuilles autours, les monstres qui se faufilent sans qu'on les voient, le garçon au gros nounours ne voulait pas s'en aller. Il voulait rester avec le robot, discuter, parler, rigoler. Pour une fois qu'il parlait à quelqu'un, il trouvait ça agréable.

Vous pourrez alors dire : "S'il trouve ça tellement agréable, il n'a qu'à parler avec les gens de l'arbre." Oui, ce n'était pas les oreilles qui manquait là bas. Mais Silent ne voulait pas leur parler. Il n'y voyait pas l’intérêt. Il s'était vouer dans se mutisme pour une bonne raison que même lui ne se rappelle plus tellement. Et même si son esprit demande d'ouvrir la bouche, cette dernière refusait de s'ouvrir.

Le dessinateur écoutait chaque intonation métallique de la voix de l'ours. Cet ours n'était méchant, il était le gardien de ses lieus et le protecteur des enfants. Avec lui, le Lugubre sera en sécurité, plus en sécurité qu'à l'arbre. Ici, la nuit, il n'y avait pas de méchant enfant pour le malmener, lui piquer sa nourriture, le frapper...

Un bruit sourd et effrayant fit sursauter le garçon, mais rapidement, il décella dans ce son un semblable de rire. L'ours riait, il riait aux mots de l'enfant. Silent avait fait rire quelqu'un, il ne s'en rendit pas tellement compte.

« Je ne suis plus aussi jeune qu'avant et il est dur de trouver un bon mécanicien dans ce vieux parc abandonné. »

Alors que l'ours parlait, le dessinateur gribouilla frénétiquement sur son calepin. Il dessinait chaque rouage de l'ours, il imprimait sur le papier le robot aussi fidélement qu'il le pouvait. Et il y eut ce mot "mécanicien". Il releva la tête de son papier pour regarder droit dans les yeux de l'ours.

« Tu sais mon papa, il était mécanicien. Il créait des automates comme toi. Je ne me souvient plus tellement de comment il était. Je l'ai dessiné mais le dessin est à la cabane. Je te le montrerais un jour ! Et ! Et je l'aidais au travail. Je pourrais essayer de réparer comme ça tu seras tout beau ! »

Dans ce parc, il y avait sûrement plein de chose pour le réparer. C'est quasiment sur. Il suffisait juste que Silent trouve les pièces et comprenne comment fonctionnait le robot ! Ça devait pas être trop compliqué. Il se remit à dessiner.

« Silent ! on doit rentrer ! Maintenant ! »


Le Lugubre sursauta faisant tombé son calepin en bas du manège. Il leva les yeux vers cette fille. C'était une mère… Enfin, plutôt une mère apprenti. Ra...Rachel…. Euh… non… Natalie. Le garçon avait livrer la boîte de ses culottes et chaussettes raccommodés dans sa cabane il y une semaine. C'était dans le secteur des éclaireurs. Enfin, c'était une mère… Il n'aimait pas les mères.

Le garçon se laissa tomber de la toile jusqu'au sol. Il se fit un peu mal à la reception, mais ça allait. Il vit l'ours se tourné vers lui alors qu'il ramassait son calepin.

« Ta Maman est venue te chercher, petit oiseau. »

Le Lugubre se releva pour regarder l'ours. Il ouvrit la bouche et parla assez fort pour que le robot l'entende mais pas la mère apprenti.

« Je...je ne veux pas rentré... »

Le garçon se cacha derriére les jambes de l'ours.

« Je veux rester un peu avec toi ! »

Les mères sont méchantes, hypocrites. Elles ne sont même pas belle. Ce ne sont que des substitues sans intérêt. Silent voulait une autre mère, SA mère !

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1612

MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Dim 29 Nov 2015 - 22:18

The End


Les attraction subissent la chaleur ambiante,
Et sont de plus en plus en surchauffe constante,
L'un des plus manèges qui tournent la tête à l'envers,
S'empare de Natalie et l'entraine dans les airs,
Puis s'enflamme d'un coup, sous la cuisante pression,
Et inflige à la mère une atroce combustion.



NATALIE
QUITTE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Nandy
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 112
✘ SURNOM : Le Détraqué
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep !
✘ LIENS : Join us, be our friend,
Or just be stuck and defend.

MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Jeu 3 Déc 2015 - 16:12




Parc de NuitLa nuit la plus sombre a toujours une fin lumineuse.



En silence, le Détraqué avait écouté l'enfant lui parler de son père du monde ordinaire, de son travail de mécanicien, de ce qu'il faisait à l'époque, de ce qu'il était capable de créer. Toutefois, une des paroles du garçon perdu serra le cœur mécanique de l'ours : il ne se souvenait plus de l'apparence de son père, mais avait conservé ce souvenir triste en un dessin, dans son carnet, carnet qui était resté aux cabanes. C'était toujours mieux que rien, mais c'était triste malgré tout. Enfin, l'enfant semblait bien le vivre, et proposa même d'essayer de réparer le robot un jour, si ce dernier était d'accord.

A ces mots, Nandy ne put s'empêcher de faire s'agiter ses oreilles avec légèreté ; un de ses moyens de sourire différemment que la mimique qu'il affichait continuellement.

« Je serai honoré que tu me montres tout ceci, fit-il d'un ton très légèrement amusé, si tu es un petit mécanicien, tu pourrais très bien me réparer. J'en suis certain. »

Puis, la voix de l'Ourse se fit entendre au loin.

Interloqué, la créature se tourna en direction de la jeune femme qui s'approchait déjà, tandis que le dit Silent se laissait tomber au sol, après avoir glissé sur la toile. Ah, quoi qu'il arrive, les enfants devaient toujours rentrer à la maison.. quand bien même ils ne le désiraient pas.

« Je...je ne veux pas rentrer... chouina-t-il tout en se cachant derrière les jambes de l'ours mécanique, je veux rester un peu avec toi ! »

Surprit de le voir réagir ainsi, au lieu de retourner de blottir dans les bras de sa mère, le Détraqué baissa ses loupiotes en direction du garçon perdu. Accroché à sa cuirasse de fer, il ne semblait pas prêt à le lâcher ni même à quitter le Parc d'Attraction. Alors, il finit par poser sa main sur la tête du petit homme ; et s'il avait été capable de le faire, Nandy aurait alors affiché un fin sourire.

« Allons petit homme, souffla-t-il de sa grosse voix, presque paternelle, tout petit ourson, même le plus vaillant, se doit de retourner auprès de sa maman à un moment ou à un autre. »

C'était ainsi que le monde tournait ; mais bien vite, l'animatronique se rendit compte que quelque chose clochait. Le Parc tout entier sembla grincer, tandis que le corps - également rouillé - de l'ours père se postait bien devant l'enfant, dans le but de le protéger d'une éventuelle chute de manège. Malheureusement, il ne put rien faire pour l'ourse mère, qui finit dans les griffes d'un plus gros prédateur qu'elle : un des manèges du Parc d'Attraction. Tout se passa vite, bien trop vite pour qu'ils ne puissent seulement envisager de la sauver. Tout ce que Nandy put faire, fut de mettre sa patte devant le visage de son petit protéger ; afin de lui éviter le spectacle du corps de Nathalie qui brulait au-dessus d'eux. Toutefois, il ne put rien faire pour faire disparaître l'odeur de chair brulée.

Silencieux pendant de nombreuses secondes suite à cet accident, le Détraqué finit alors par se tourner vers le raccommodeur, sa main-patte à nouveau dans ses cheveux. S'il l'avait put, sans doute aurait-il un peu pleuré.

« Viens, je vais te raccompagner jusqu'au Grand Arbre, lui lança-t-il sans vraiment quoi savoir lui dire pour le rassurer. »

Le Parc d'Attraction était dangereux pour les petites âmes, alors qu'il était censé être un lieu de joie et de paix ; il l'avait encore démontré aujourd'hui. Nathalie n'était pas sa première victime, et n'en serrait pas la dernière.

Malheureusement.


© Jawilsia sur Never Utopia









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1612

MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   Sam 18 Juin 2016 - 13:03

The End


Si la mort de la mère ne pût être empêché,
En ce jour Nandy à tous nous aura prouvé,
Que malgré son coeur froid et tout métallisé,
Il n'est pas incapable d'une grande humanité,
Ainsi l'enfant s'en va dans la sécurité,
Et lui s'en retourne à sa solitude rouillée.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parc de nuit [Nandy]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]
» nuit sanglante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Parc d'Attraction-