Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Un feu obscur {PV Allan} 103_bm10Un feu obscur {PV Allan} YytrUn feu obscur {PV Allan} Ue1t


Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyDim 21 Juin 2015 - 1:00

Spoiler:
 


Elle avait tenté de se calmer, de refouler ses larmes mais sans aucun succès. Cela n’avait pas duré longtemps alors elle avait tout plaqué, s’était enfui de l’infirmerie, son livre dans les bras et avait couru au loin.
Cela lui était égal que Soul lui en veuille d’avoir quitté son post ou ce que les autres penseraient. Sur le moment, elle voulait juste s’isoler, quelque part, au loin et ne pensait pas plus que cela. Mais au fut et à mesure que ses pas la portait, elle se perdait dans les bois. Elle aurait du rester dans les alentours mais elle ne voulait pas qu’on la voit dans cet état. Alors elle s’enfonçait de plus en plus, si bien qu’elle arriva dans la Sylvie obscure, sans trop qu’elle sache quand ou comment. Elle n’avait pas remarqué le changement de décor tout de suite. De toute manière, sa vue était bien trop brouillée pour cela.

Quand elle se rendit réellement compte qu’elle était paumée et pas très douée pour retrouver son chemin, elle se laissa tomber sur une souche d’arbre. Elle ne comprenait plus grand chose à ce qui se passait mais sa rage était encore présente. Elle tenta d’essuyer l’eau qui coulait sur ses joues et ouvrit le livre. Il était encore un peu gorgé d’eau. Les pages étaient gondolées et l’encre avait, par endroit, disparu en formant des tâches illisibles.
Cette bible, fait de manière si artisanale qu’elle en était risible, ne valait presque rien à présent. Elle n’était même pas certaine de se souvenir suffisamment pour en réécrire une, et encore moins d’avoir le matériel pour le faire.
Peter avait dit que c’était ennuyeux. Et elle n’avait même pas pu rétorquer car elle était censée avoir abandonné son passé… Et ce sale morveux… Rien qu’à cette pensée, son ventre se tordit de fureur. Elle aurait sa revanche, un jour ou l’autre. En attendant, elle tentait de se concentrer sur son précieux. Elle parcourut les pages, essayant d’en trouver une pas trop abimé, et tenta de déchiffrer les premières lignes :

-Je vous salue Marie, pleine de grâce ; Le Seigneur est avec vous.

Mais la suite était bien trop lisible. Et bien qu’elle connaissait la prière par cœur, elle n’avait plus envie de la réciter.
De dépit, elle jeta le livre par terre qui s’étala et s’ouvrit. Elle jura à voix haute, tentant de contrôler son flot d’émotions. A son plus grand malheur, ses larmes ne s’étaient toujours pas taries.
Cependant, un bruit derrière elle la fit sursauter. Elle savait vaguement, par les racontars d’Agathe, que les lieux n’étaient pas sûrs. Et elle se sentait comme une proie facilement atteignable. Aussi sortit elle prudemment son rasoir et demanda du ton le plus sûre qu’elle pouvait en la présente situation :


-Qu… Qui est là ?






Un feu obscur {PV Allan} Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyDim 21 Juin 2015 - 21:58


Les Pirates étaient partis en excursion, pour chercher quelque chose, ils l'avaient d'ailleurs trouvé, et des enfants avec. Des éclaireurs peut-être. En tout cas, Allan avait entrepris d'aller plus profondément dans les bois. De base il cherchait de quoi faire un bûcher mais au fil de sa marche il s'attardait plus sur le décor que ce qu'il cherchait.

La fameuse Silve Obscure. Le Pirate y trouvait là une preuve flagrante que l'île n'était autre qu'un enfer. Il en leva même les yeux au ciel face à cette horreur.

Au moment où il comptait rebrousser chemin, il entendit une voix. Du moins, crut entendre. Puis, il eut la confirmation en se trouvant à proximité d'une silhouette qui paraissait humaine. Et l'interrogation vint. L'Inquisiteur fit quelques pas, afin de se révélé tout en gardant la pointe de l'épée en bas. Il n'engageait encore aucun Jugement. Il se contenta de tourner autour de la souche servant de siège à la personne présente, puis de se planter en face de son interlocutrice. Sans oublier de garder une certaine distance.

- Juste un humain qui cherchait du bois.

Un ton froid, un regard qui gardait une grande attention aux lieux et à la personne en face de lui. Ces lieux étaient trop proches des ténèbres pour ne pas être sans danger, à cela s'ajoutait la présence de cette Garçonne. Suspecte d'ailleurs.
Le regard de l'Inquisiteur glissa sur un objet qui semblait avoir été un livre. Un ouvrage qui semblait bien épais pour un enfant.

- Voilà que les âmes damnées s'en prennent aux livres maintenant...

Les sourcils du Pirate s'étaient haussés, comme étonnés. Il s'attendait à des actes plus théâtrales de la part de ces montres aux ombres perdus, brûler le livre plutôt que le noyer par exemple.

L'expression grave habituelle revint, et de la pointe du sabre, il bougea l'objet artisanal. Par curiosité il voulait connaître le titre qui aurait pu forcer un démon à s'en prendre à de vulgaires pages.
Mais Allan gardait encore un œil sur les agissements de la Garçonne, il fut un peu surpris de voir comme des restants de larmes. Elle avait déjà commencé sa comédie avant même qu'il ne se soit encore montré dans son champs de vision ? Un regard inquisiteur analysait.

Tandis que le livre montrait sa couverture et qu'Allan penchait la tête légèrement sur le côté afin de lire, il poursuivit.

- C'est ça qui t'as mis dans cet état ?

Le mot inscrit sur le livre assombrit de surprise le visage du matelot. La Bible.

- Hm, serait-ce la Bible qui t'aurait brûlé les doigts ?

Il en restait dubitatif, mais en plein jugement. Pour le moment, il la jugeait responsable d'un blasphème à ses yeux.






Un feu obscur {PV Allan} 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Un feu obscur {PV Allan} 103_bm10Un feu obscur {PV Allan} YytrUn feu obscur {PV Allan} Ue1t


Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyMer 24 Juin 2015 - 21:43

La silhouette se révéla. Mary ne la vit pas tout de suite, constatant seulement qu'elle était grande. C'était un adulte.
Cette constatation lui fit froid dans le dos. Elle pria pour que cela soit un indien mais l'inconnu se mit à tourner autour de la souche et elle aperçu la pointe d'une épée, dirigé vers le sol.
C'était un pirate.
Elle était dans la merde.


- Juste un humain qui cherchait du bois.

Son ton était froid mais il ne semblait pas (encore) vouloir engager une confrontation. Avec un peu de chance, elle pourrait s'enfuir sans se faire blesser et chacun ferait comme s'ils ne s'étaient jamais rencontrés. Mais au fond d'elle, elle savait que c'était peu probable. Les pirates étaient l'ennemi. Et elle n'avait qu'une lame de rasoir pour se défendre. Personne à l'horizon qui pourrait l'aider. Elle redoutait la suite.
Pendant que l'homme regardait sa bible, elle se mit en garde, prête à partir au moindre moment. Il fallait se montrer grande pour le dissuader de l'attaquer. Et par dessus tout, ne pas montrer qu'elle avait peur.


- Voilà que les âmes damnées s'en prennent aux livres maintenant...

Il semblait étonné et se détourna d'elle pour observer sa trouvaille. Elle en profita pour analyser le lieu, savoir où filer. Il courait sans doute plus vite que lui et elle ne pouvait le mener à l'arbre. Ce serait trop dangereux et Peter lui en voudrait. Peter. A cette pensée, elle se hérissa. Elle était encore mitigée à son égard.
Sauf que ce n'était vraiment pas le moment de penser à cela. Si elle arrivait à le semer, arriverait elle à trouver la sortie ? Peut être qu'en trouvant la rivière et en la longeant. Raaah... Elle se sentait réellement bête en cet instant. Agathe parcourait l'île sans arrêt. Elle aurait dû d'avantager prêter attention quand elle lui en parlait. Ou apprendre la carte plus précisément. Ou n'importe quoi qui aurait pu l'aider en ce moment précis.


- C'est ça qui t'as mis dans cet état ?

Elle retourna son attention vers lui. Son expression... était étrange. Elle n'était pas sûre de savoir la déchiffrer. Si en parlant, elle le mettait en colère, ce serait dangereux. Aussi ne répondit elle pas.
En plus, ce n'était pas ses affaires.

- Hm, serait-ce la Bible qui t'aurait brûlé les doigts ?
-Oh et depuis quand les impies savent ce qu'est un livre saint ?

Les mots étaient partis tout seuls alors qu'elle avait pris la résolution de ne pas parler mais cela avait été plus fort qu'elle. La fillette n'aimait vraiment pas ce qu'il insinuait. De la même manière, elle ne pu s'empêcher de continuer :

-La vie de forban est pourtant remplis de pêchés.

Mais à sa réaction, elle comprit qu'elle était allée trop loin. Elle recula d'un pas.
Ne pas parler, ne pas montrer sa peur... C'était si facile à rationaliser et si compliqué à mettre en pratique. Elle reprit donc d'une voix un peu moins assurée :


-C'était la mienne. Mais un garçon l'a jeté à l'eau et maintenant elle est fichue. C'était la seule de l'île et je n'arriverais jamais à la reproduire une seconde fois.

Au moins, il ne pourrait plus lui imputé cela. C'est alors qu'elle eut une idée.

-Mais vous pouvez la prendre si vous voulez. Elle est illisible sur pas mal de pages par contre.

S'il se baissait pour la ramasser ou juste s'il détournait son attention, elle pourrait décamper. Où ? N'importe. Courir tout droit jusqu'à trouver quelqu'un ou un endroit où se cacher. C'était encore la meilleure solution.


-De toute manière, vous ne savez surement pas ce que c'est.

Mais franchement elle devrait se taire parfois...

Spoiler:
 






Un feu obscur {PV Allan} Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 11:32

L'Inquisiteur restait méfiant, les démons étaient déjà assez vicieux, plus encore le sont ceux qui ont cette apparence d'enfant.

-Oh et depuis quand les impies savent ce qu'est un livre saint ?

Allan eut un air plus grave, à la fois agacé et étonné d'entendre ces mots prononcés par un monstre damné. Il laissa l'observation de la Bible pour se concentrer sur la fillette.

-La vie de forban est pourtant remplis de pêchés.

Le pirate serra un peu plus la poigne sur son arme, certes, elle n'avait pas tord. Mais qui était-elle pour faire un sermon ? Un vulgaire esprit perdu.

-C'était la mienne. Mais un garçon l'a jeté à l'eau et maintenant elle est fichue. C'était la seule de l'île et je n'arriverais jamais à la reproduire une seconde fois.

Intéressant, étrange. Allan resta sans bouger, écoutant les dires sérieusement, comme un inquisiteur écoutant les aveux -forcés et maniés- d'une sorcière.

-Mais vous pouvez la prendre si vous voulez. Elle est illisible sur pas mal de pages par contre. De toute manière, vous ne savez surement pas ce que c'est.

Il ne dit rien, puis il finit par laisser des mots se faire entendre.

- Premièrement, les péchés de forbans, je les paie justement maintenant. Dans cet enfer, avec vous tous, des âmes damnées. Accrochés par un pacte avec un démons ayant la forme d'un enfant.

Il pointa sa lame en direction de la Perdue, un air neutre sur le visage. Une voix monotone, il n'avait pas encore besoin de lever la voix. Il se méfiait des alentours en plus de la personne avec qui il parlait.

- Ensuite, je pense en savoir plus qu'une âme qui s'est offerte à un démon. Je n'ai pas non plus besoin de ta Bible profanée par un autre de ces monstres à l'apparence enfantine. Le seul souvenir plus ou moins clair que j'ai de l'ancien monde, c'était que les longs voyages m'avaient fait acquérir au moins deux livres Saints. Donc, je sais parfaitement de quoi il s'agit.

L'Inquisiteur s'approcha d'un pas, arrivant à la hauteur du bouquin. Un véritable blasphème que de détruire une Bible.

- Je dois avouer, que je suis fortement étonné de savoir que tu en ai possédé une. Sans te brûler au passage. Et l'acte fait par ce garçon est hautement blasphématoire.

Allan ne savait pas trop quoi penser, il demeurait dubitatif, et pourtant, il avait peut-être l'impression d'être face à l'une des rares âmes pouvant être sauvées.
Cependant, la méfiance était encore de mise. Les démons jouaient si bien la comédie, pouvaient le prouver les cris de douleur qu'ils n'arrêtaient pas de faire lorsqu'on les attaque, les blesses ou les torture.






Un feu obscur {PV Allan} 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
Crocodile & Cie



✘ AVENTURES : 286

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyMer 8 Juil 2015 - 22:20

Que vois-je ?





La Sylve Obscure s'éveille au rythme de vos voix. La terre corrompue, à jamais souillée, délivre des créatures aussi noires que les ténèbres, apportant dans leur sillage douleur et peine. Des fumerolles corrompues s'approchent de vous, poussant de longs gémissements plaintifs. On croirait entendre les plaintes d'êtres se laissant mourir, réclamant la délivrance de la mort. Mais dès qu'il vous touche, vous vous sentez vous-même corrompus. Votre peau se noircit, l'abattement vous gagne... Fuyez avant de finir, à jamais, prisonniers de la Sylve !

Intervention menée par Smee

Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Un feu obscur {PV Allan} 103_bm10Un feu obscur {PV Allan} YytrUn feu obscur {PV Allan} Ue1t


Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyDim 13 Sep 2015 - 16:56

-Premièrement, les péchés de forbans, je les paie justement maintenant. Dans cet enfer, avec vous tous, des âmes damnées. Accrochés par un pacte avec un démons ayant la forme d'un enfant.

Mais qu’est ce qu’il racontait ? Il délirait ! Tout ce qu’il disait n’avait aucun sens, du moins aux yeux de Mary. Mais ce qu’elle n’avait pas anticipé, ce fut l’épée qu’il pointa en direction de son visage. Il ne semblait pas fâché, n’haussait pas la voix. Et de ce fait, c’était encore plus effrayant car elle n’avait aucune idée de ce qu’il ferait. Elle devait fuir, et vite !

Cependant, le monologue de l’adulte et sa lame acérée l’en empêchait. Elle se raidit quand elle le vit s’approcher, même d’un pas. La pointe n’était qu’à quelques centimètres d’elle. Si elle courait, il la rattraperait facilement.
Elle implora que quelqu’un vienne l’aider. Et dans un certain sens, cela se produisit, même si ce n’était pas vraiment ce qu’elle avait imaginé.
Des créatures noires sortirent de la terre, les surprenant tout les deux. Elle se souvenait vaguement qu’Agathe lui avait parlé de cela. Son instinct ne lui cria qu’une chose : courir !

C’était la diversion idéale. Le pirate regardait ces créatures, il réagirait moins rapidement.
Elle se retourna donc et se mit à courir de toutes ses forces. Leurs gémissements résonnaient dans ses oreilles. Etaient ils morts ? Etaient ce d’anciens humains qui avaient pénétrés cette forêt et étaient désormais prisonniers ? L’explication lui semblait plausible. Elle ne voulait surtout pas devenir comme eux si c’était le cas. Elle avait déjà, avec peine, réussie à échapper à la maison en pain d’épice. Ce n’était pas pour mourir ici et maintenant.

Les racines des arbres morts et les « naissances » des fumerolles compliquaient sa course. Elle ne pouvait regarder que devant elle. Où était le pirate ? Elle ne le savait et c’était désormais le cadet de ses soucis.
Exténuée, elle finit par s’arrêter pour souffler. Les créatures étaient un peu plus loin mais elle était encore dans la Sylvie obscure.
Elle remarqua alors un détail incongru : devant elle, planté dans le sol, se trouvait une épée. A qui appartenait elle ? Elle n’en avait aucune idée. Avec précaution, elle s’approcha et la sortit de terre. Elle lui semblait plus légère que prévue.

Elle la fit tourner dans sa main, tout en scrutant les horizons. S’ils venaient, qui qu’ils soient, elle aurait désormais quelque chose pour se défendre…


Enfin en théorie.

HRP:
 






Un feu obscur {PV Allan} Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptySam 26 Sep 2015 - 20:13



Alors que la lame n’était plus ce que le pirate gardait en attention, ni même la Mère, ce fut d’étranges gémissements qui tournèrent ses yeux trop obscurcis par sa propre ignorance de son passé et l’incohérence de ses actes actuels.

Des ombres semblèrent naître de la matrice maudite de l’île, de plus, il s’agissait de la matrice aussi noire que l’utérus d’une sorcière vouée au Diable. Allan laissa un claquement agacé en voyant ces abominations venir au monde tel des mort-nés revenus des limbes. Nés à cause d’une femme ne voulant se soumettre à un homme, certes du même élément mais qui restait supérieur de par son genre.
Il tourna la tête brusquement sur la fillette qui s’enfuyait. Il ne saurait dire ce qui l’inquiéta le plus : perdre une cible –même s’il ne savait pas vraiment pourquoi il ne lui vouait pas une haine écœurée comme pour les autres Garçons Perdus-  ou bien la présence d’êtres qu’il faudrait plus exorciser que passer aux lois inquisitrices.

Il faudrait enflammer toute la Silve Obscure pour purifier déjà la partie la plus à vif de cet enfer déguisé en monde extraordinairement magnifique. C’était toujours ainsi que les démons charmaient les Hommes. Tout comme les sirènes séduisaient de leur chant, les âmes des humains étaient si faciles à manipuler. Cette pensée avait un goût amer, brûler était tellement plus simple plutôt que de remettre en question ce qui créait la faiblesse d’esprit. Pensées hérétiques pour l’obscurantisme qui garantissait la main mise sur un pouvoir fragile.

Sans plus réfléchir, l’Inquisiteur –surnom si ironique alors que la mémoire ne pouvait pas remettre en question, beaucoup de ceux qui l’avait connu avant tout ça en auraient souri- se mit à la poursuite de la gamine.
Cela se montra de plus en plus compliqué, les racines, les abominations dont l’eau bénite ne pourrait sans doute pas soigner ce qui aura été corrompu.

Pourquoi la Garçonne fuyait ? N’était-elle pas l’une des monstruosités de ce monde ? Cela avait de quoi inquiété le résonnement du pirate.
Il distinguait, avec peine, la silhouette de l’âme damée qui n’avait pas été brûlée par la Bible.

Les gémissements se faisaient plus lointains mais suivaient encore, il faudrait pouvoir mettre le feu à tout ces arbres morts pour nettoyer les impuretés que l’on qualifiait de fumerolles. Allan n’en avait jamais entendu parlé par le passé. C’était idiot, il était incapable de réellement savoir ce qui était son passé. L’esprit avait modeler autre chose afin de protéger son corps. Certains souvenir aurait peut-être mené l’Inquisiteur à se torturer lui-même et à se condamner au bûcher.
Après tous ces troncs abandonnés au sol et ces autres encore plantés mais aussi sec que les déserts, alors que d’autres paraissaient encore « vivants », Lorden ralentit sa course contournant la fillette à une certaine distance. Il ne put s’empêcher de jeter un œil derrière lui, un réflex vieux mais cette fois-ci nécessaire. Marchant calmement, cela uniquement parce qu’il n’entendait pas pour le moment d’autres gémissements, il se rapprocha de la Mère. Il fronça les sourcils en remarquant l’épée dans les mains de l’enfant.

- Je doute qu’il s’agisse d’un jouet, encore moins d’un objet destiné à une petite fille.

Il avait hésité sur le terme « petite fille », pourquoi l’appeler ainsi alors qu’elle était un démon selon ses raisonnements. Et ces raisonnements finissaient par ne pas accorder d’importance au fait qu’une femme porte une arme. Un fin sourire inconscient se plaqua sur les lèvres d’Allan.

Des raisonnements au loin firent remonter son regard sur l’horizon des bois. Un air agacé.

- Tu sembles craindre ces abominations autant que moi.

Gardant ses distances et continuant de surveiller la fillette en plus des ténèbres.

- Je te propose une alliance contre ces êtres revenus des limbes. Le fait que je te propose une entre-aide est en soi une preuve de bonne volonté venant de ma part, je ne poignarde jamais dans le dos, je passe bien assez de temps à vérifier que l’on ne me le fasse pas.

Il pointa son sabre en direction des plaintes.

- J’ai toujours de quoi créer un feu sur moi, et je suppose que tu as toi-même déjà vu les nombreux restes d’arbres asséchés. Nous pourrions purifier ces âmes noyées de corruption par le feu salvateur. Sais-tu allumer un feu ou bien surveiller les arrière de quelqu’un ?

La Mère pouvait ne pas croire Allan, cependant ce dernier était sincère. Il n’aurait jamais proposé un quelconque marché avec un être vivant sur l’île –mise à part les pirates-. Peut-être pensait-il que la fillette n’était pas si perdue. Il lui proposait de partager le combat que livrait la Sainte Inquisition. Etait-elle une bonne Chrétienne, selon les codes passés de l’Inquisiteur. Lui-même pourtant s’était retrouvé parmi les pirates parce qu’il n’avait rien d’un bon Chrétien, mais cette mémoire devait rester à jamais prisonnière de la gourmandise du Pays de Jamais, de l’Enfer.






Un feu obscur {PV Allan} 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Un feu obscur {PV Allan} 103_bm10Un feu obscur {PV Allan} YytrUn feu obscur {PV Allan} Ue1t


Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyDim 25 Oct 2015 - 14:55

- Je doute qu’il s’agisse d’un jouet, encore moins d’un objet destiné à une petite fille.

Elle ne l’avait pas entendu arriver. Et ses paroles la firent sursauter. Elle tenta de ne pas laisser percevoir sa peur et resserra la prise sur son épée.  
Le fin sourire du pirate était effrayant…


- Tu sembles craindre ces abominations autant que moi. Je te propose une alliance contre ces êtres revenus des limbes. Le fait que je te propose une entre-aide est en soi une preuve de bonne volonté venant de ma part, je ne poignarde jamais dans le dos, je passe bien assez de temps à vérifier que l’on ne me le fasse pas.

Elle baissa son arme sous le coup de la surprise. Avait-elle bien entendue ?

- J’ai toujours de quoi créer un feu sur moi, et je suppose que tu as toi-même déjà vu les nombreux restes d’arbres asséchés. Nous pourrions purifier ces âmes noyées de corruption par le feu salvateur. Sais-tu allumer un feu ou bien surveiller les arrières de quelqu’un ?

Deux questions tournaient dans sa tête :
1) Pouvait on lui faire confiance ? Après tout, il l’avait menacé quelques minutes auparavant. De plus, les pirates étaient des êtres sanguinaires et sans parole.
2) Est ce qu’elle savait faire du feu ?
Cela pouvait sembler étrange vu la situation mais c’était principalement la seconde interrogation qui monopolisait ses pensées.
Quand elle faisait la cuisine, c’était un cadeau des fées qui faisait cuire les aliments. Mais en même temps, elle en avait déjà fait de temps à autre. Rarement. Et pas sur une si grande surface. De plus elle ne savait pas ce qu’il avait pour commencer le feu. Des allumettes ? Un silex ? Un briquet (hum, sans doute pas). Elle ne savait donc pas vraiment si elle en était capable.
Cependant, l’idée de lui laisser allumer un danger aussi mortel ne la rassurait pas, aussi répondit elle :

-Je… Je crois. Enfin oui, je sais allumer un feu. Je vais m’en occuper.

Elle prit ce que le pirate lui donna et tenta d’allumer un arbre. Elle s’attendait à ne réussir qu’au bout de la deuxième ou troisième fois, aussi fut elle surprise par le feu qui se déclencha. Les flammes attaquèrent le bois très rapidement, ainsi que celui de ses voisins, se répandant comme une trainée de poudre, tout comme la fumée.
Cette dernière l’attaqua elle et elle se mit à tousser en la respirant. Se couvrant la bouche et le nez par sa main, elle tenta maladroitement de fuir dans la direction opposée. Son épée ne l'accompagna pas, tombant par terre dès ses premiers pas.
Tout flambait autour d’eux, les branches noires tombant même sur leur chemin. Elle courra le plus vite qu’elle pu, le dos courbé pour ne pas respirer la fumée, de manière à échapper à la Sylvie obscure.
Les hurlements des créatures retentirent bientôt derrière eux. Alors qu’ils étaient bientôt arrivés hors du bois, elle se retourna pour admirer le carnage. Le bois était plus noir que noir, faisant ressortir la blancheur des créatures.
Et pendant un instant, un sentiment d’horreur face à ce qu’ils avaient fait s’installa en elle.  

-Seigneur, ayez pitié pour eux, quoi que puissent être ces trucs.






Un feu obscur {PV Allan} Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyMer 4 Nov 2015 - 19:50

La fillette choisit le d’engendrer le feu. Allan la laissa faire tandis qu’il veillait à ce que les créatures n’arrivent, préparant aussi le terrain qui allait être rapidement consumé.
Il faudra penser à faire chauffer la lame de son sabre, rien que pour être sûr de ne pas risquer une mauvaise surprise de sorcellerie.

Accorder sa confiance à une enfant ? Quoi de plus ridicule. Certes, mais l’Inquisiteur pensait que la Garçonne Perdue était peut-être moins damnée. Pour preuve, le fait que la Bible ne l’ait pas brûlé. Une preuve bien obsolète en réalité, mais pour un être comme ce pirate, c’était une preuve.

Le feu partit faire son œuvre, dévorant les impurs, mais la sècheresse des terres maudites de cet enfer rendit le foyer créé plus gourmand. Il fallut courir, même la Mère l’avait compris. Allan Lorden ne se fit pas prier pour en faire de même, esquivant les obstacles, il faillit tout de même s’assommer contre un tronc, tant la fumée se faisait de plus en plus épaisse.
Le matelot tenta de cacher son visage dans le col de son manteau, cela atténua un peu l’impact de l’incendie, mais pas à la perfection.

La lumière se montra peu à peu devant lui, il n’avait aucune idée d’où se trouvait la fillette à cause de la fumée qui dévorait même les yeux en plus de la vue, mais ça n’avait pas grande importance. Bien qu’elle aurait été une exception bénéfique pour ce monde peut-être. Selon un pirate n’ayant en réalité pas toute sa tête.

La sortie, il poursuivit sa course quelques mètres plus loin, afin d’être sûr de ne pas être calciné. À l’arrêt, il reprit son souffle, le calmant.
Un regard en arrière, les gémissements des êtres impurs qui brûlaient, au piège dans la forêt, ne lui arracha pas même un rictus.  
Puis des mots attirèrent ensuite son attention alors qu’il se remit bien droit, ceux demandant au Seigneur d’avoir pitié de ces choses. Allan alterna ses iris trop sombres entre l’enfant perdue et le brasier.

- C’est justement ainsi qu’ils pourront obtenir la pitié du Seigneur.

Accorder le Jugement Dernier, ne pas les laisser errer, enchaînés dans un contrat démoniaque. Ses mots avaient été dits d’une voix calme. Une voix qui avait fraîchement reprit son souffle vital.

- Libérer les âmes enchaînées et torturées n’est jamais agréable…

Le pirate n’était pas un bourreau avide de sang et de hurlements, non. Il était avant tout convaincu de faire le Bien, que tout ce qui l’entourait n’était que de fausses apparences engendrées par les multiples démons et monstres à la botte de Peter Pan. Un démon qui dévorait peut-être les ombres des enfants.
Il observa le sol autour de la fillette, cherchant les ombres. Il ne vit que la sienne, et non celle de la Mère.

Il rengaina son sabre, puis porta son attention sur la blessure qu’il avait sur la main gauche. Elle pouvait réveiller une petite douleur lorsqu’il faisait trop chaud. Rien d’insurmontable, juste une vieille cicatrice qui se réveillait. Peut-être lorsqu’elle se remémorait son origine, peut-être était-elle née d’un objet bouillant ? Impossible de le savoir. Cette information, comme tout le reste, était à jamais dévoré par l’île.

Et il en était mieux ainsi, pour le cas d’Allan Lorden. Sinon, tout aurait été à remettre en question.

L’Inquisiteur vérifia simplement qu’il ne se soit pas blessé, et ne vit que cette vieille blessure. Puis, il fouilla dans l’une de ses profondes poches de manteau. Il en sortit un petit livre, une petite Bible. Elle ne semblait pas avoir beaucoup servie, mais elle avait beaucoup voyagé. Autant que son propriétaire. Les reliures et les coins étaient un peu usés.
Le matelot en tourna les pages, jusqu’à la toute première.
« À Camille »
Des lettres ne signifiant absolument rien pour le pirate, il errait en ces lieux depuis déjà bien trop longtemps. Beaucoup trop pour se souvenir du jour de baptême où ce livre saint avait été offert.

- Si tu te soucie de ton Salut, ne t’inquiète pas, disons que je paie déjà pour ce brasier. Et que j’imagine que ton âme n’a pas à craindre du Jugement Dernier.

Puisque, encore une fois, même sans ombre, elle n’avait pas été brûlée par l’ouvrage religieux. Celui qui était gorgé d’eau.
Il referma la Bible qu’il venait de prendre, et la tendit à la demoiselle.

- Puisque le sort a été peu galant envers toi, prend cette Bible si tu le souhaites. Quelques prières sont uniquement en latin, mais tu pourrais peut-être les reconnaître.

L’objet était orné d’enluminures par endroit, un travail à la fois imprimé, puisque l’imprimerie commençait, mais aussi manuscrit dans ses ajouts artistiques.
Allan y tenait, du moins, s’il s’en souvenait. Ce qui n’était pas le cas.
Un très léger sourire aux lèvres, un sourire mélancolique, probablement inconscient.






Un feu obscur {PV Allan} 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyMer 4 Nov 2015 - 19:53

La fillette choisit le d’engendrer le feu. Allan la laissa faire tandis qu’il veillait à ce que les créatures n’arrivent, préparant aussi le terrain qui allait être rapidement consumé.
Il faudra penser à faire chauffer la lame de son sabre, rien que pour être sûr de ne pas risquer une mauvaise surprise de sorcellerie.

Accorder sa confiance à une enfant ? Quoi de plus ridicule. Certes, mais l’Inquisiteur pensait que la Garçonne Perdue était peut-être moins damnée. Pour preuve, le fait que la Bible ne l’ait pas brûlé. Une preuve bien obsolète en réalité, mais pour un être comme ce pirate, c’était une preuve.

Le feu partit faire son œuvre, dévorant les impurs, mais la sècheresse des terres maudites de cet enfer rendit le foyer créé plus gourmand. Il fallut courir, même la Mère l’avait compris. Allan Lorden ne se fit pas prier pour en faire de même, esquivant les obstacles, il faillit tout de même s’assommer contre un tronc, tant la fumée se faisait de plus en plus épaisse.
Le matelot tenta de cacher son visage dans le col de son manteau, cela atténua un peu l’impact de l’incendie, mais pas à la perfection.

La lumière se montra peu à peu devant lui, il n’avait aucune idée d’où se trouvait la fillette à cause de la fumée qui dévorait même les yeux en plus de la vue, mais ça n’avait pas grande importance. Bien qu’elle aurait été une exception bénéfique pour ce monde peut-être. Selon un pirate n’ayant en réalité pas toute sa tête.

La sortie, il poursuivit sa course quelques mètres plus loin, afin d’être sûr de ne pas être calciné. À l’arrêt, il reprit son souffle, le calmant.
Un regard en arrière, les gémissements des êtres impurs qui brûlaient, au piège dans la forêt, ne lui arracha pas même un rictus.  
Puis des mots attirèrent ensuite son attention alors qu’il se remit bien droit, ceux demandant au Seigneur d’avoir pitié de ces choses. Allan alterna ses iris trop sombres entre l’enfant perdue et le brasier.

- C’est justement ainsi qu’ils pourront obtenir la pitié du Seigneur.

Accorder le Jugement Dernier, ne pas les laisser errer, enchaînés dans un contrat démoniaque. Ses mots avaient été dits d’une voix calme. Une voix qui avait fraîchement reprit son souffle vital.

- Libérer les âmes enchaînées et torturées n’est jamais agréable…

Le pirate n’était pas un bourreau avide de sang et de hurlements, non. Il était avant tout convaincu de faire le Bien, que tout ce qui l’entourait n’était que de fausses apparences engendrées par les multiples démons et monstres à la botte de Peter Pan. Un démon qui dévorait peut-être les ombres des enfants.
Il observa le sol autour de la fillette, cherchant les ombres. Il ne vit que la sienne, et non celle de la Mère.

Il rengaina son sabre, puis porta son attention sur la blessure qu’il avait sur la main gauche. Elle pouvait réveiller une petite douleur lorsqu’il faisait trop chaud. Rien d’insurmontable, juste une vieille cicatrice qui se réveillait. Peut-être lorsqu’elle se remémorait son origine, peut-être était-elle née d’un objet bouillant ? Impossible de le savoir. Cette information, comme tout le reste, était à jamais dévoré par l’île.

Et il en était mieux ainsi, pour le cas d’Allan Lorden. Sinon, tout aurait été à remettre en question.

L’Inquisiteur vérifia simplement qu’il ne se soit pas blessé, et ne vit que cette vieille blessure. Puis, il fouilla dans l’une de ses profondes poches de manteau. Il en sortit un petit livre, une petite Bible. Elle ne semblait pas avoir beaucoup servie, mais elle avait beaucoup voyagé. Autant que son propriétaire. Les reliures et les coins étaient un peu usés.
Le matelot en tourna les pages, jusqu’à la toute première.
« À Camille »
Des lettres ne signifiant absolument rien pour le pirate, il errait en ces lieux depuis déjà bien trop longtemps. Beaucoup trop pour se souvenir du jour de baptême où ce livre saint avait été offert.

- Si tu te soucie de ton Salut, ne t’inquiète pas, disons que je paie déjà pour ce brasier. Et que j’imagine que ton âme n’a pas à craindre du Jugement Dernier.

Puisque, encore une fois, même sans ombre, elle n’avait pas été brûlée par l’ouvrage religieux. Celui qui était gorgé d’eau.
Il referma la Bible qu’il venait de prendre, et la tendit à la demoiselle.

- Puisque le sort a été peu galant envers toi, prend cette Bible si tu le souhaites. Quelques prières sont uniquement en latin, mais tu pourrais peut-être les reconnaître.

L’objet était orné d’enluminures par endroit, un travail à la fois imprimé, puisque l’imprimerie commençait, mais aussi manuscrit dans ses ajouts artistiques.
Allan y tenait, du moins, s’il s’en souvenait. Ce qui n’était pas le cas.
Un très léger sourire aux lèvres, un sourire mélancolique, probablement inconscient.






Un feu obscur {PV Allan} 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Un feu obscur {PV Allan} 103_bm10Un feu obscur {PV Allan} YytrUn feu obscur {PV Allan} Ue1t


Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyJeu 5 Nov 2015 - 21:23

- C’est justement ainsi qu’ils pourront obtenir la pitié du Seigneur.

Elle se retourna brutalement, ne l'ayant pas entendu arriver. Mais bizarrement, sa voix calme l'empêchait de paniquer.

- Libérer les âmes enchaînées et torturées n’est jamais agréable…

Elle fut soulagé quand il rengaina son sabre. D'un geste timide, elle lui rendit ce qu'il lui avait prêté. Mais il était occupé à regarder sa main gauche. Aussi en profita-t-elle pour bander la blessure qu'elle s'était faite au genou en tombant. Elle devrait surement demander à Soul de l'aide pour ne pas qu'elle s'infecte. Quand il reviendrait.
Elle se mit dos à lui bien sur. Les garçons perdus n'avait aucune notion de pudeur mais pour les adultes, c'était autre chose. Elle ne voulait pas montrer sa jambe (ou plus) à un homme. Et lui prendrait surement mal qu'elle s'expose ainsi.

Tout en s'activant, elle était en intense réflexion. Finalement, peut être que ce pirate n'était pas si mauvais. Il avait, après tout, tenu sa parole, n'avait pas tenté de l'attaquer alors qu'il avait eu plusieurs fois l'occasion de le faire. Et il lui avait donné de quoi faire fuir ces monstres. Elle ne savait plus trop quoi penser.
Elle revint à l'aide quand elle l'entendit trifouiller dans son sac. D'un geste instinctif, elle se releva rapidement et se retourna vers lui.

- Si tu te soucie de ton Salut, ne t’inquiète pas, disons que je paie déjà pour ce brasier. Et que j’imagine que ton âme n’a pas à craindre du Jugement Dernier.

Encore une fois, son raisonnement était vraiment peu commun. Elle ne s'inquiétait pas plus mesure du Jugement Dernier comme il disait. Elle savait vaguement ce que c'était car sa mère le lui avait enseigné... Mais dans l'état actuelle des choses, elle s'inquiétait plutôt du fait qu'elle avait été attaqué et avait failli y passer.
M'enfin bref.
A sa grande surprise, il pointa vers elle un objet qui n'était ni tranchant, ni menaçant et dont le but ne serait pas de lui faire du mal, à elle ou à quelqu'un d'autre. Elle mis donc quelques instants avant de comprendre que ce livre noir, il le lui donnait.
C'était un vieil ouvrage, il semblait avoir beaucoup voyagé. Aussi se demandait-elle ce que c'était.

- Puisque le sort a été peu galant envers toi, prend cette Bible si tu le souhaites. Quelques prières sont uniquement en latin, mais tu pourrais peut-être les reconnaître.

Elle le prit délicatement, ne comprenant pas tout de suite ce qu'était cet étrange livre. Il était beau cependant. Elle ouvrit à la première page puis feuilleta rapidement avant de réaliser.
Une bible.
Une très belle bible, bien meilleur que celle qu'elle avait. Bien plus joli et décoré. Et surtout entière, pas seulement composé des morceaux dont elle s'en souvenait.

Un grand sourire éclaira ses lèvres. Pour un peu, elle aurait voulu se jeter au cou de son bienfaiteur. Mais ce n'était pas prudent du tout.
Elle remarqua ensuite les mots sur la page de garde.
"Pour Camille".
Intriguée, elle leva la tête et s'apprêtait à demander qui était cette Camille et pourquoi elle n'avait pas cette bible. Mais elle s'interrompit avant même d'avoir commencé.
Il souriait.

Pas un sourire mauvais qu'ont certains pirates ou un sourire de joie. Non. C'était un sourire extrêmement doux et mélancolique. Pendant quelques instants, il lui rappela son père, qui avait cette expression, la résignation en plus.
Cela fit naître en l'enfant des sentiments contradictoires. Pourtant, elle avait toujours détesté son père. Alors pourquoi trouvait elle cet étranger plus humain soudain ?

D'un geste gracieux, elle prit le coin de sa robe et fit la révérence, telle qu'on le lui avait appris.

-Merci infiniment. J'en prendrais grand soin.

Puis elle se releva doucement et continua, en priant pour que rien ne change brutalement :

-Si vous voulez bien m'excuser, je dois rentrer maintenant. Je me suis absentée trop longtemps, j'aurais des ennuis si je ne rentre pas.

Par pitié, faites qu'il ne tente pas de la retenir ou de lui faire du mal soudainement. Elle qui songeait qu'il n'était pas si méchant, cela lui ferait vraiment du mal d'être trahie maintenant.






Un feu obscur {PV Allan} Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Allan Lorden
Allan Lorden

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : L'Inquisiteur
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Yep
✘ LIENS : Au bûcher!
Damnés

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptySam 21 Nov 2015 - 13:08

Au fond, la séparation avec cette petite Bible déchirait un peu le cœur du Pirate. Parce que oui, contrairement aux dires de certains enfants perdus, il en avait un. Ce dernier était attaché à des objets du passé. Seulement, impossible de se souvenir pourquoi. Seul des sentiments naissaient de ces reliques, mais pas de raison ou d’épisode de vie qu’il pourrait relier avec.

Cependant, Allan était simplement heureux de ne pas devoir suivre la pensée de la Sainte Inquisition. Pour une fois, l’enfant ne semblait pas être un démon.

Lorsque la Mère fit une révérence, l’Inquisiteur en fut étonné. Cela devait faire un nombre incalculable d’années qu’il n’en avait pas vu exécutée. Les manières se perdaient chez les pirates, quoi de plus logique au fond, lui-même ne s’y attardait pas.
Cela lui arracha un autre sourire sincère, il ne s’en souvenait pas mais, il avait déjà souri ainsi beaucoup de fois par le passé. À chaque fois que ses filles en faisaient à tout va, des révérences, jouant aux princesses sur les terres coloniales. Deux princesses perdues à jamais dans les bois, deux fillettes et un petit garçon. Il avait voulu retrouver ses sœurs.
Beaucoup pensèrent aux sorcières, beaucoup emportèrent Allan dans cette pensée, cette même pensée qui condamna ensuite la mère.

Passé à jamais perdu, dévoré par l’île. Jamais il ne s’en souviendra. Et c’était mieux ainsi, car la suite détruirait toute la logique de l’Inquisiteur en ces lieux. Toute cette « logique » qui le sauvegarde de ce qui se passe en ces terres.
Cette logique qui lui permet de ne pas se voir comme un monstre, car jamais il n’aurait pu faire de mal à un enfant. Heureusement que l’île a un grand appétit.

Le Matelot jeta un regard à la forêt, rapide pour surveiller, puis se redirigea sur la Garçonne.
Ce qu’elle disait était vrai, lui-même devait garder un œil sur le moment où il retournera au Jolly Roger. Il n’était pas venu seul dans la forêt après tout. Il espéra vaguement que ses collègues aient été suffisamment intelligents pour fuir le feu s’ils étaient eux aussi entrés dans la Silve.
Ils étaient des humains, certes, mais il fallait admettre que certains n’étaient pas des lumières.

- Tu as raison, il ne faut pas t’attarder.

Ton calme, il n’avait pas de raison de lever la voix. Ni même de perdre patience, il jeta un regard derrière lui cependant. Toujours et encore cette habitude, toujours vérifier qu’on ne lui plante pas un couteau dans le dos. Toujours vérifier que personne ne chuchote.
Puis il revint à nouveau sur son interlocutrice, il se souvint qu’il ne s’était pas présenté. Chose normale après tout. Le temps n’avait pas du tout été aux politesses.
Aussi, le Pirate décida de rendre un peu de bienséance.

- Au fait, je m’appelle Allan Lorden. Formule basique de politesse, c’est la moindre des choses que je te donne mon identité au moins.

Car un présent et un nom n’étaient pas classés dans la même « gentillesse » selon l’Inquisiteur.
Qu’elle lui réponde ou non, il ne s’en inquiétait pas, elle allait avoir des ennuis si elle tardait. Le Pirate ne comptait pas la retenir, il n’en avait aucune utilité à le faire.
Il poursuivit.

- Va seulement, je vais faire de même. Fais attention à toi, petite. Votre organisation, entre vous, me paraît acide sous un semblant de sucre.

Peut-être une sensation de déjà vu ? Dire à une fillette de faire attention avant qu’elle ne parte ? Impossible de savoir. Allan n’y prêta même pas attention tandis qu’il se tournait déjà et commença sa marche du retour.
Quant à son histoire d’acide et de sucre, il faisait révérence à ce qu’il a pu entendre des anciens Garçons Perdus devenus Pirates. Passés par le Bannissements ou par la Fuite de ce fameux arbre introuvable.






Un feu obscur {PV Allan} 1431341072-signafire1-fini2


Cast them in water to see if they drown
Cleanse them with fire to burn them down
Bury their bones in hallowed ground

Here there be witches can't you hear their cries

Press them with stones to see if they lie
Sever their heads and gouge out their eyes
Recite your prayers in the dead of night

Cut of their flesh and they feel no pain
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Un feu obscur {PV Allan} 103_bm10Un feu obscur {PV Allan} YytrUn feu obscur {PV Allan} Ue1t


Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyMer 25 Nov 2015 - 22:21

-Tu as raison, il ne faut pas t’attarder.

Il était calme, ne tentait pas de la rattraper, et cela acheva de la rassurer. Il n’était plus ce danger menaçant et immédiat qu’elle avait cru qu’il était quand elle l’avait vu. Il était un adulte, homme certes, pirate de surcroit, mais il ne pouvait être totalement mauvais, surtout s’il était chrétien.
Et puis, il l’avait aidé et lui avait même sauvé la vie.

Elle le regarda guetter derrière lui. C’était surement normal pour un pirate d’être aussi méfiant. Elle même n’était guère rassurée dans ce lieu et ne souhaitait qu’une chose, quitter cet endroit au plus vite.

- Au fait, je m’appelle Allan Lorden. Formule basique de politesse, c’est la moindre des choses que je te donne mon identité au moins.

C’est vrai, elle ne lui avait pas dit son nom, non plus. Elle grava le sien dans sa mémoire. Allan Lorden. Ce n’était pas un ancien enfant renégat donc. Elle aurait surement pu le deviner au fait qu’il avait encore une ombre mais… elle ne savait pas. Elle ne le réalisait que maintenant.
Elle lui rendit son sourire de tantôt et dit doucement :

-Je m’appelle Mary. Enchantée de faire votre connaissance.

Marie, mère de dieu. Certains avaient trouvés bizarre, voir ironique, que ce soit le nom de la sanglante mais elle aimait beaucoup son prénom. Elle trouvait qu’il la représentait bien, et était un dernier souvenir de sa foi. Surtout qu’il y avait une prière dédiée à son prénom dans la bible, ce qui lui donnait toujours l’impression d’être importante (mais c’était sans doute une mauvaise raison cela, et elle ne le dirait jamais à haute voix).

- Va seulement, je vais faire de même. Fais attention à toi, petite. Votre organisation, entre vous, me paraît acide sous un semblant de sucre.

Elle ne comprit pas ce qu’il sous-entendait, le regardant d’abord d’un air surpris, étonnée. Le fait qu’il lui dise de faire attention à elle était surement la preuve qu’un lien s’était tissé entre eux. Mais sa remarque la laissait vraiment perplexe.
Peut être que si elle n’avait pas été aussi attachée à Peter, pas aussi haut placée dans la hiérarchie, pas aussi heureuse de sa position, elle aurait réalisé de quoi il parlait. Cependant, les craintes du pirate était infondée : Mary était trop bien ancré pour être touché par l’acidité du système. C’était elle qui le créer.

Mais l’heure n’était pas aux réflexions intenses. Il fallait qu’elle retourne vite au grand arbre.

-Merci de vous soucier, dit-elle simplement. Mais ce n’est pas la peine.

En guise d’explication, elle se contenta de sourire un peu plus.

-Au revoir. J’espère que nous nous reverrons un jour.

Elle s’inclina légèrement de nouveau et partit.
Elle mit un peu de temps avant de retrouver l’arbre, et encore, ce n’est que grâce au bassin qu’elle y parvint. Arrivée là, elle put se repérer.
Elle jeta tout de même un regard derrière elle, mais le pirate ne l’avait pas suivi.
Mary se rappela alors que Peter jouait avec cette ordure en ce moment et que c’était la raison pour laquelle elle était partie. Mais ce n’était pas si grave finalement. La nouvelle bible qu’elle tenait entre ses mains lui donnait confiance en elle. Elle se vengerait, bientôt. Elle se le jura.
Elle serait l’acide qui lui rongerait les os et lui causerait sa perte.
Elle ordonna à son apprentie de faire tout son travail, arguant qu’elle ne se sentait pas bien. Si c’était mal fait, ce serait de la faute de cette incapable. Elle se dirigea dans sa cabane et s’écroula sur son « lit ».
Avec un peu de chance, Soul passerait peut être la voir. Enfin peut être. Il ne fallait pas rêver après tout. Mais tout de même.

Elle feuilleta rapidement le livre sacré avant de le poser à côté. Elle en prendrait grand soin de celui ci. Au final, cela n’avait peut être pas été une si mauvaise journée…

Spoiler:
 






Un feu obscur {PV Allan} Fug6


Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2107

Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} EmptyJeu 26 Nov 2015 - 19:02

The End


Allan ignora donc, que cette acidité,
Mary, tout en dévotion, y participait...



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Un feu obscur {PV Allan} Empty
MessageSujet: Re: Un feu obscur {PV Allan}   Un feu obscur {PV Allan} Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli :: La Sylve Obscure-