Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Crackers
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 432
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Entre 5 et 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Ven 19 Juin 2015 - 2:29




La Nuit des MasquesEt après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque...



Oh non, oh non, oh non, il devait tout de suite rentrer au Grand Arbre !

Aujourd'hui, un grand soleil avait brillé toute la journée sur l'île de jamais, comme si les ombres évènements de la Malédiction de l'Esprit Loup étaient loin et oubliés ; pourtant, ils étaient restés dans les mémoires de chacun, comme une piqûre de rappel, comme un sombre venin. Personne n'était à l'abri du Démon, pas même Peter Pan. Enfin, toutes ces choses, le petit éclaireur ne les avait pas vécues de lui-même - grand Dieu non ! - il ne les avait en réalité entendu que de la bouche de ses camarades, de ceux qui avaient osé affronter les ombres, le Démon, sa maladie, et tout ce qui allait avec. Il les avait vu revenir triomphant à l'infirmerie, mais pas comme après une bataille comme les peaux-rouges, comme si quelque chose s'était éteint chez certain. Et pourtant, malgré tout ça, le soleil était revenu sur le pays, comme si rien n'était jamais arrivé. Et pourtant, malgré cette belle journée, le Sans-Visage s'était mis à courir à s'en arracher les poumons.

Dés le départ, la patrouille du petit éclaireur au masque avait mal débutée. Depuis que le Bois Joli avait été rongée par le Démon, une partie de la forêt était malade, sombre, morte même ; et il était impossible de savoir où elle commençait, ni même où elle se terminait. On y entrait, comme ça, sans même le savoir. Enfin, il devait y avoir un moyen de reconnaître certains arbres environnants, peut-être que des garçons perdus avaient laissé une trace, quelque chose : une croix dans un arbre, une pierre retournée, un morceau de tissu noir autour d'une branche ; mais ça, si ça existait, le Sans-Visage ne les avait pas vus. Il s'était alors retrouvé dans cette forêt noire, totalement noire, encore plus noire que le ciel une nuit nuageuse.

Alors, sur le coup, le petit garçon était resté là, immobile, le regard fixé sur ce qui l'entourait. Il ne voyait pas très bien, certes, mais ça lui suffisait pour voir que cet endroit était étrange, bien plus sombre que ce que les garçons perdus avaient pu raconter. Le plus déroutant dans tout ça, c'était qu'il semblait faire nuit, alors que la journée battait son plein. Rien de très rassurant pour un petit couard comme lui en tout cas.

Il fallait qu'il fasse demi-tour, au plus vite ; mais avant qu'il ne puisse faire le moindre pas en arrière, quelque chose attira son attention. Un bruit. Le Démon ? Oh non ! Non, non, ce n'était pas lui. Après avoir senti son cœur louper un battement, le Sans-Visage vit trois silhouettes se détacher à quelques mètres de lui, entre les arbres noirs. Sans doute aurait-il préféré faire face à cette créature perfide, plutôt que d'apercevoir trois pirates. Cœur battant d'un coup à toute allure, souffle bruyant, Crackers n'attendit pas une seconde en plus pour reculer, sans quitter la troupe des yeux. L'avaient-ils remarqué ? Il n'en savait rien, mais ne pouvait se permettre de l'être. Alors, lentement, il se glisse contre un arbre, avant d'en faire légèrement le tour, puis de se recroqueviller entre les racines. Avec sa veste sombre, il passerait sans doute inaperçu.

Enfin ça, c'était sans compter sa respiration saccadée.


© Jawilsia sur Never Utopia



HRP:
 






« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Kit Skelton
avatar

☠ Charpentier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 230
✘ SURNOM : Le Luthier
✘ AGE DU PERSO : Une petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Maybe
✘ LIENS :

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Lun 29 Juin 2015 - 2:35

Maintenant qu'il n'existait plus de risque de contamination, que tout semblait être réglé et que le soleil brillait à nouveau, le Capitaine Hook était très intéressé par la malédiction qui avait frappé l'Esprit Loup. Lui n'avait pas oublié. Quelque créature lui avait raconté comment Peter Pan lui-même avait failli succomber, et Hook était déterminé à comprendre ce qui lui était arrivé. Qu'est-ce qui l'avait atteint de la sorte ? Et qu'est-ce qui l'avait sauvé ? Il lui fallait des réponses pour concocter le nouveau plan infaillible qui lui permettrait de l'abattre en plein vol. Pour ce faire, il avait sélectionné trois membres de son équipage, parce qu'il estimait qu'ils avaient des qualités pour mener à bien la mission qu'il souhaitait leur confier, ou juste parce qu'ils se trouvaient là au bon moment.

Kit était ravi d'avoir à remplir une mission, il n'avait pas eu tellement de travail ces derniers jours. En plus, le soleil avait fait son grand retour et il était toujours plus agréable de se rendre sur l'île dans ces conditions que sous le ciel orageux des jours qui avaient précédé. Quant à ses coéquipiers désignés, il était plus mitigé. Lòng avait déjà prouvé qu'il n'avait aucun scrupule à s'attaquer à d'anciens camarades garçons perdus, il était même un élément très efficace lorsqu'il s'agissait de traquer Peter Pan et ses sujets. Kit ne doutait donc pas vraiment de sa loyauté vis-à-vis de l'équipage, mais le comportement du Dragon le mettait souvent mal à l'aise. Il y avait chez lui quelque chose de dément, de pervers, une ambivalence qu'un être aussi entier que Kit était incapable de saisir, mais qu'il ressentait instinctivement, quelque part dans ses entrailles. Mais malgré ce malaise toujours là en sourdine, ce n'était pas la présence de Lòng qui dérangeait le plus Kit. Il savait qu'ils auraient le même objectif : trouver de quoi rendre possible la capture de Peter Pan, réaliser leur mission sans détour, si c'était possible. Tandis que Dogfish traînerait avec lui son fétichisme tordu et serait bien capable de tout faire capoter si par malheur il voyait une trop jolie paire de pieds. C'était ce que Kit se répétait pour expliquer son manque d'entrain à l'idée de faire équipe avec le Pied-Beau, mais il savait qu'il faisait preuve de mauvaise foi. Dogfish était un excellent traqueur et obéirait aux ordres comme un chien bien dressé. La vérité, c'était que Kit n'avait pas envie de lui faire face depuis la soirée où il avait laissé le blond lui masser les pieds. Jouer les rois lui avait plu, Dogfish et sa flatterie mal placée – sous les chevilles – l'avaient amusé tant qu'il avait été copieusement arrosé du rhum frelaté de Braumeister, mais la gueule de bois du lendemain avait été singulièrement difficile. Il avait dû cuver à la fois l'alcool et l'atmosphère trouble de la veille. Enfin, il oublierait bien. Il y travaillait en buvant plus que de coutume chaque soir. En attendant, il devait travailler de concert avec celui-là, et avec le Dragon si déconcertant, puisque tel était le désir du Capitaine.

Alors les trois pirates avaient quitté le Jolly Roger sur un canot et rejoint l'île. Kit se rendait régulièrement au Bois Joli pour refaire son stock du bois. Il connaissait bien les lieux, mais pas l'emplacement exact de la Sylve Obscure. Il n'eut pas à chercher longtemps : lorsque l'on venait depuis la plage, on arrivait directement face à la zone noircie de la forêt. La vision fit frissonner Kit. Il n'était pas sentimental, bien sûr que non, mais voir que tous ces arbres qu'il avait connus immuables étaient morts lui fit un léger choc. Mais il n'avait pas le temps de se recueillir pour un peu de bois. Il emboîta le pas de ses deux camarades et pénétra dans la Sylve Obscure. Aussitôt, il eut le sentiment de se retrouver dans une bulle hors du temps – hors du temps neverlandien –, coupée de tout, absolument sans vie... Non. Pas absolument. À mesure qu'ils avancèrent, il perçut les mouvements furtifs de quelques créatures qui visitaient encore le lieu mort. Sans doute hostiles, pour se plaire ici. Kit serra le manche du sabre qui pendait à sa ceinture, par précaution. Il observait son environnement de son œil unique, aux aguets, mais se reposait plus encore sur ses autres sens. Il s'arrêta net lorsqu'il entendit le râle qui ne lui rappelait aucun animal connu, tendit l'oreille pour en situer la provenance, et indiqua un point entre les arbres, à gauche devant eux.

Il y a quelqu'un par là.

Quelqu'un, il en était presque sûr.

HRP:
 


Dernière édition par Kit Skelton le Mar 11 Aoû 2015 - 5:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1017
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Jeu 2 Juil 2015 - 3:14


— Il y a quelqu'un par là.


Un sourire déchira le visage de DogFish qui planta ses yeux sur l'arbre qu'avait désigné Skelton.
Hey, pour un borgne, il se débrouillait bien, le Luthier!
Wilhelm jeta un œil aux deux asiatiques qui l'accompagnaient, étant devenu, l'espace d'une mission, minoritaire en terme d'ethnie, mais ça, le Pied beau n'en avait cure. Après tout, il n’était même plus capable de dire d’où il venait vraiment lui même. Les nombreux voyages en mer et l'ile imaginaire avaient fini d’éroder ses souvenirs depuis longtemps lui semblait-il.

Son regard s'attarda quelques longues secondes de plus sur le Luthier, balayant son corps de bas en haut comme il avait tant l'habitude de le faire, se mordant la lèvre inférieur comme pour se retenir de dire quelque chose, puis, il se dirigea d'un pas assuré vers l'arbre, sortant l'une de ses machettes tout en marchant.
Arrivé a hauteur du tronc, il frappa l’écorce grise d'un coup violent, faisant sauter quelques morceaux de bois ça et la.

"Qui que tu sois, sors de la!"
Hurla Wilhelm d'un ton autoritaire, espérant en son fort intérieur ne pas tomber sur un monstre ou une créature du genre trop coriace.
Mais bon, il y avait peu de chance! DogFish connaissait le terrain et une bestiole vraiment dangereuse avait peu de chance de rester planqué lorsque trois pirates débarquaient sur son territoire.
Et puis, il pouvait l'entendre, de la ou il était, la respiration saccadée!

"Montre toi!"
Ajouta t-il avec insistance.






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lòng
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 568
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mer 8 Juil 2015 - 16:40


Lorsque Lòng apprit qu’il avait été chargé de partir en expédition en compagnie de DogFish et Skelton, le Dragon avait fait preuve d’un affable enthousiasme, heureux de rejoindre la terre ferme et quitter ce foutu bateau qui tanguait un peu trop à son goût même au repos. De plus, il respectait les talents de traqueur du Pied-Beau... et le fait que Kit soit asiatique. Cela suffisait à ce qu’il se montre d’humeur légère.

Une humeur qui allait s’améliorer encore.

Pour s’être déjà retrouvé dans l’oppressant néant de la Sylve Obscure, le Dragon savait qu’il n’appréciait les lieux que modérément. Mais là, il n’était plus seul, ce qui l’aidait à garder contrôle de ses expressions : de plus, il n’eut pas à attendre longtemps pour que la sourde peur laisse place à l’excitation.

- Il y a quelqu'un par là.

Oui, Kit avait raison : il y avait, provenant de derrière un arbre, une respiration sifflante qui avait plus l’air humaine qu’animale. S’habituant à la pénombre des lieux, Lòng distingua la silhouette blonde du Pied-Beau se jeter vers l’avant, frappant l’écorche de l’arbre d’où provenait le bruit tout en hurlant.

- Qui que tu sois, sors de la!

Suivi d’un "montre-toi" peu encourageant. Glissant les mains dans ses poches, Lòng attendit que l’écho du cri se dissipe pour parler à son tour :

- Si j’étais toi, je ferai ce qu’il dit.

Sa voix était douce, chantante et roulante comme le ronronnement qu’aurait un animal avant d’attaquer. Poursuivant du même ton, sourire aux lèvres, le Dragon reprit :

- Tu peux toujours t’enfuir, mais nous sommes trois et nous te rattraperons quoiqu’il arrive...

Un pas, deux pas. trois pas souples et rapides pour que Lòng rejoigne l’arbre qu’avait frappé DogFish. Sans se départir de son visage avenant - masque porté par réflexe même dans le noir - il s'y adossa et reprit :

- Ou tu peux décider de nous parler, de te présenter comme un être civilisé.

Un très bref ricanement, coulant comme du miel.

- Alors, que décides-tu ?








Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe


Playlist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Crackers
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 432
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Entre 5 et 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Ven 10 Juil 2015 - 14:10




La Nuit des MasquesEt après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque...



Recroquevillé contre lui-même, le Sans-Visage avait l'impression que chaque parcelle de son petit corps était en train de trembler, parcourues par de terribles frissons de terreurs, un peu comme lorsqu'on entame la descente d'une montagne russe.. mais en mille fois pire. Dans la forêt, là, non loin de lui continuaient de marcher ces trois âmes perdues, faisant résonner le bruit de leurs pas à l'intérieur du masque et de la tête de Crackers. Se rapprochaient-ils ? Le marmot ne pouvait qu'espérer que non, mais crut que son cœur allait lâcher lorsqu'il entendu les voix commencer à s’élever. Si sur le coup il ne comprit pas ce qu'ils disaient exactement, le petit éclaireur remarqua bien vite qu'on marchait en sa direction. Un bruit de pas affirmé, déterminé. Bon sang bon sang bon sang bon sang..

Chack ! Hoquetant, le garçon perdu eut l'impression que ce fut sa tête ou l'un de ses membres qu'on venait de couper, tant le son et l'onde de choc produits par le coup de machette l'avait ébranlé de tout son être. Les yeux écarquillés, le pauvre petit du oublier de respirer pendant quelques secondes et son cœur, lui, de battre.

Le lapin avait été débusqué par les renards.

« Qui que tu sois, sors de la ! pesta et cria l'une des voix d'un ton autoritaire, Montre toi ! »

Il était là, juste derrière lui, juste devant le tronc de l'arbre sombre. Si la créature - oui oui, ou monstre - faisait le tour de l'arbre, sans doute tomberait-il nez-à-nez avec les racines contre lesquelles l'enfant s'était réfugié. Pourquoi ne le faisait-il pas ? Oh non, Crackers ne voulait pas que ça arrive, il ne devait pas bouger, l'autre ne devait pas le trouver, sinon c'était la fin, oh non pas la fin.. Le petit anglais devait rentrer aux cabanes, puis un jour, retourner chez lui, dans le monde réel.. il ne pouvait pas tomber aux mains des pirates, non non non.. Ce n'était pas possible.

« Si j’étais toi, je ferai ce qu’il dit. souffla une autre, d'un ton bien plus léger, Tu peux toujours t’enfuir, mais nous sommes trois et nous te rattraperons quoiqu’il arrive... »

Fuir ? Le pauvre môme y avait bien sûr pensé, mais avec sa respiration difficile, il lui serait impossible de mettre en déroute trois adultes ; ça, il le savait très bien. Le tenterait-il pour autant ? Crackers se le demandait, toujours prostré, les jambes contre sa poitrine sifflante. Il lui faudrait quelques secondes pour se dépeutrer des racines avant de se lever ; bien trop de temps pour réussir à fuir correctement. Que faire alors ? Se faire oublier, pleurer encore un peu plus, espérer que Freckles ou un autre grand et puissant chef finirait par arriver pour le sauver ? Oh, il l'espérait tellement.

« Ou tu peux décider de nous parler, de te présenter comme un être civilisé. reprit alors le même individu avant de laisser s'échapper un rire, Alors, que décides-tu ? »

Celui-ci, il avait une voix, un ton que le petit homme avait déjà entendu dans sa triste vie ; une façon de parler qui poussait à hocher la tête et à suivre le plus parfait des inconnus. Le pauvre s'était promis de ne plus jamais se laisser aller à suivre de telles créatures de l'ombre, mais savait au plus profond de son petit être ce qu'elles étaient capables de lui faire. Alors, tremblant comme jamais, et le visage ruisselant de larmes sous son masque, le Sans-Visage puisa dans ses maigres forces pour se dépêtrer de sa cachette, avant de prendre appui sur le tronc de l'arbre pour ne pas tomber par terre, tant ses jambes étaient devenues molles. Un très court instant, il resta là, incapable de faire le moindre pas, hésitant à fuir d'un coup, quitte à être rattrapé.

Puis il se rappela ce qui arrivait à ceux qui tentaient de fuir.. et il fit quelques pas en direction des trois hommes de la mer. Une main posée sur l'écorce de l'arbre, l'autre ancrée à sa longue veste, le malade respirait avec plus de difficulté que jamais.

« P-Pitié.. s'étrangla l'enfant en croisant leur regard. »

Que quelqu'un lui vienne en aide.. ou il finirait dévoré sur place.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Kit Skelton
avatar

☠ Charpentier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 230
✘ SURNOM : Le Luthier
✘ AGE DU PERSO : Une petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Maybe
✘ LIENS :

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mar 11 Aoû 2015 - 6:30

Le sourire  pourri de Dogfish était sûrement le moins charmant du navire. Kit soutint son regard avec un air de défi. Le contraste entre ses deux acolytes était frappant. Dogfish n'y alla pas par quatre chemins et sembla même déterminé à faire le plus de bruit possible. Dans un autre décor, Kit aurait sans doute approuvé ce type de méthode, mais la Sylve Obscure le mettait mal à l'aise. Quel genre de créature pouvait bien se cacher parmi cette végétation morte ? Il aurait voulu éviter d'alarmer toutes les choses vivantes des environs, ou de les avertir que de la bouffe potentielle s'était aventurée par chez elles. Mais le mal était fait.

Quant à Lòng, il choisit son ton le plus doux, celui qui aurait pu duper Kit s'il n'avait pas été un minimum au fait des actions passées du Dragon. Mais peu importe la tendresse de sa voix, ses propos étaient on ne peut plus clair :

Tu peux toujours t’enfuir, mais nous sommes trois et nous te rattraperons quoi qu’il arrive...

Ils étaient officiellement des ennemis. Qu'ils aient affaire à un enfant apeuré ou à un sauvage, il finirait par se montrer. Kit attendit quelques instants, scrutant l'écart entre les arbres à l'un desquels Lòng s'était adossé. Il l'entendit se déplacer avant de le voir, ce tout petit garçon. Kit avait regardé quelques centimètres trop haut. Ce son de respiration si manifeste venait donc d'un si jeune enfant. De son unique œil, Kit scruta le masque du garçon. Il n'avait jamais rien vu de tel et trouvait ça presque effrayant. Il haussa les sourcils et lança un regard à ses camarades, pour voir s'ils étaient ou non aussi déconcertés que lui. Il était si petit, vraiment...

P-Pitié...

Et si vulnérable. Kit s'accroupit pour se mettre à sa hauteur, chercha à distinguer les yeux derrière les lentilles du masque. Là-dessous, le gamin avait l'air bien moins monstrueux qu'avec son masque. Le portait-il justement pour dissuader les prédateurs, comme le font certains petits animaux ? Kit ne voulait pas l'effrayer au point qu'il soit impossible de rien tirer de lui – et il avait déjà l'air sur le point de défaillir –, mais il fallait qu'il comprenne qu'il avait intérêt à obtempérer.

C'est bien, tu t'es montré. Plus ou moins – il désigna le masque. Tu vas peut-être pouvoir nous aider.

Est-ce que c'était assez cordial ? Trop ? Kit n'avait vraiment pas l'habitude des gosses, et puis il n'avait pas prévu d'en croiser aujourd'hui, ce devait être une sortie botanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1017
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Dim 16 Aoû 2015 - 21:28

Comme a son habitude, le dragon avait fait montre d'un calme olympien et s’était adressé a l'inconnu de sa voix posée et.. enjôleuse? Oui un chouilla enjôleuse, ce qui arracha un sourire nerveux a DogFish qui gardait cependant sa machette bien en main, paré a attaquer ou se défendre au cas ou la situation le demandait.

Et en l’occurrence, elle ne le demandait pas vraiment!
Mais qu'est ce que c’était que... ca?

Wilhelm pencha la tête sur le coté, ses yeux se plissant et une grimace dépeignant une certaine forme de dégout se dessina sur son visage.

" P-Pitié.. "

Les sourcils du pirate firent un bond.
Ha par ce que ça parlait en plus? Qu'est ce que c’était que cette créature? Une sorte de gnome au visage repoussant?
Ce que le Pied Beau prenait pour une tête de petit monstre était bien sur le masque que portait l'enfant, le genre de masque que DogFish n'avait encore jamais vu de toute sa vie.
Cela lui faisait comme de grands yeux rond et plat, et un museau étrange, un peu comme celui d'un cochon, mais en plus bizarre! Le tout fixé a une tête ronde.. ronde comme celle d'un gosse!
Il rangeant sa machette d'un geste un peu brusque, ne lâchant cependant pas le gnome des yeux.

Kit s'accroupit a coté d'eux, comme pour amadouer la créature, se mettant a sa hauteur.

"C'est bien, tu t'es montré." le félicita-t-il, puis ajouta: "Plus ou moins" Tout en désignant le visage de la petite chose. Les sourcils de Wilhelm se froncèrent, ses yeux passant du Luthier au gnome par intermittence. Serait-il possible que...

"Tu vas peut-être pouvoir nous aider."

Ouais aider.... c'est vrai... Il était pas bête le charpentier! A bon pied bon œil comme on disait, celui ci avait une tête bien faites avec ça. Mais cette pensée ne dévia malheureusement pas la curiosité qui empêchait le pirate de se concentrer sur autre chose, la mission par exemple.
C’était trop étrange, c’était trop bizarre! Ce visage la, on aurait dit qu'il était attaché a sa tête a l'aide sorte de sangle!
C'était trop tentant.

Le regard de Wilhelm était si fixe, figé sur l'enfant qu'il commençait a sentir des picotements dans ses yeux, et au lieu de cligner, en toute simplicité, comme n'importe qui le ferait, DogFish, lui, dans un mouvement brusque, que lui même n'avait pas vraiment prédit et donc sans crier gare, fit un pas en avant et attrapa le visage de la chose a pleine main, le saisissant de ses doigts et tirant dessus sans réflexion et avec une brutalité candide, attirant l'enfant vers l'avant.

Diplomatie et bon intelligence étaient des mots que le Pied beau ne connaissait pas, cherchant d'abord a satisfaire sa curiosité du moment.

Masque ou pas masque? A quoi avait-il a faire?






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lòng
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 568
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mar 18 Aoû 2015 - 18:20

La proie - car c’était bien ce que la personne à qui ils s’adressaient était devenue - ne mit pas longtemps à sortir de sa cachette. Toujours adossé et mains dans les poches comme un adolescent lambda, Lòng vit une minuscule silhouette se mouvoir, apparaissant devant leurs yeux.

Il était petit, vraiment petit. Pourtant le Dragon ne remarqua même pas cette particularité. Autre chose attira son attention.

Sur la gueule de l’enfant, il y avait un masque. Un masque à gaz même, Lòng le savait. Par contre, il était incapable de comprendre comment ni de quand datait la dernière fois qu’il en avait vu un. Seules deux choses étaient sûres : c’était avant qu’il arrive sur l’Île et... ça lui faisait peur. Oh, il savait très bien que le masque en soit ne pouvait rien lui faire, mais... il y avait sa poitrine qui lui faisait mal, sa tête qui cognait comme si sa mémoire se débattait, comme si ses souvenirs luttaient pour s’échapper l’avertir d’un danger. Il y avait sa respiration qui s’accélérait, il y avait cette angoisse qui l’enlaçait, cette peur ancrée.

Cette peur traumatique.

Primaire.

On utilise ce genre de masque en temps de guerre.

La guerre... même après toutes ces années, elle lui collait encore à la peau.

- P-Pitié...

C’était presque comique, en un sens, que ce soit la voix du gamin qui le ramène à l’instant présent. Si comique que le Dragon se mit à rire doucement. Mais si son rire semblait serein, la main qu’il avait porté à son coeur, serrant sa chemise avec force, contrastait trop avec le ton pour que le tableau soit cohérent. S’en rendant compte, l’asiatique se hâta de remettre la main dans sa poche. Est-ce que ses collègues avaient remarqué son instant de faiblesse ? Il en doutait pour DogFish, mais Kit aurait pu le voir. Dommage que Lòng ait été trop occupé pour savoir si c’était le cas ou non.

- C’est bien, tu t’es montré. Plus ou moins. Tu vas peut-être pouvoir nous aider.

Accroupi en face du petit, le Luthier lui parlait gentiment avec l’air d’avoir une idée derrière la tête. Lòng le fixa d’un air dubitatif, se demandant ce que Kit comptait faire. Il aurait bien aimé être tenu au courant, histoire que les asiatiques puissent accorder leurs violons mais... l’arrivée de l’enfant était impromptue et puis, chaque chose en son temps. Le Dragon haussa donc les épaules, acceptant de rester passif pour le moment.

Il aurait sans doute pu le rester si le Pied-Beau ne s’était pas mis en tête de s’emparer du petit, le saisissant par le masque que ce dernier avait sanglé à son visage. Hésitant entre exaspération et hilarité, le Dragon finit par adopter pour la dernière option en imaginant la terreur qui devait s’être emparé de l’enfant. Il se mit donc à rire doucement encore - le silence relatif de la Sylve Obscure n’encourageait, en même temps, que très peu les accès d’hystérie.

Dans les yeux pâles de Wilhelm, il y avait de la curiosité. Une curiosité qui échappa à Lòng... avant qu’ils ne se rappelle que tous ne venaient pas de la même époque. Peut-être que le matelot blond n’avait jamais vu de tel masque dans sa vie.

Dans ce cas, mieux valait satisfaire sa curiosité avant que le gamin ne meure de peur.

- C’est un masque à gaz, DogFish.

La voix du Dragon était à nouveau posée, parfaitement maîtrisée. Comme si son trouble s’était totalement, absolument dissipé.

C’était que la bestiole, pour feindre, était douée.

- Les gens l’utilisent pour mieux respirer.

Ou en cas d’attaque.

Lòng n’en savait pas plus. Il se tut donc, se contentant de jeter un regard à Kit comme pour l’inviter à aller jusqu’au bout de son plan.








Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe


Playlist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Crackers
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 432
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Entre 5 et 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mar 18 Aoû 2015 - 22:25




La Nuit des MasquesEt après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque...



Tremblant comme une pauvre feuille morte face aux assauts du vent, le petit éclaireur avait l'impression que d'un instant à l'autre, il faillerait ; et finirait emporté au loin, sauf si son cœur venait à lâcher avant. Sans bouger malgré tous ses soubresauts et tremblements, le regard du petit homme ne pouvait s'empêcher de fureter d'un pirate à l'autre ; comme s'il cherchait à tous les garder à l’œil, afin qu'aucun ne se mette dans les angles morts de son masque. Afin qu'aucun ne puisse l'attaquer par surprise. Qui sait, peut-être étaient-ils même plus que trois ? Piqué par cette pensée, le blondinet faillit même se retourner pour jeter un coup d’œil derrière lui, mais n'en trouva pas la force. C'était comme s'il n'était plus que le spectateur extérieur de cette scène, bien assit dans son siège de fortune pour observer le film qui se déroulait sous ses yeux, ou bien la pièce. Pourquoi son corps aurait-il du bouger s'il n'avait aucune chance d'agir sur ce qu'il se passait devant lui ? C'était inutile.

Soudain, l'un des trois hommes bougea ; le borgne. Mimant un mouvement de recul terrifié, le Sans-Visage se ravisa dans l'instant où il aperçu l'intéressé se mettre accroupit sans toutefois s'approcher d'avantage de lui. Qu'essayait-il de faire ? Sans dire le moindre mot, l'éclaireur plongea alors son regard dans le sien, comme si le forban parvenait à lire à travers son masque. Peut-être, qui sait ?

« C'est bien, tu t'es montré. Plus ou moins, souffla-t-il avant de désigner son masque, provoquant un tressaillement chez l'enfant, tu vas peut-être pouvoir nous aider. »

La gorge serrée, Crackers se contenta alors de hocher doucement la tête tout en crispant ses doigts sur le tissu de sa veste ; il ne fallait jamais dire non à ce genre de personnes. Ses souvenirs du monde réel avaient commencé à disparaître petit à petit depuis longtemps, mais jamais il ne pourrait oublier la peur, les mots et les menaces des grandes personnes, de celles qui offraient de doux sourires, avant de vous laisser plonger dans le noir le plus complet. Alors, oui, le petit garçon avait hoché la tête sans se poser de questions, pour vivre.

Enfin, quand bien même la suite des évènements ne tournait pas en sa faveur.

Pas du tout, même.

Entendant du bruit autour de lui, le Sans-Visage eut à peine le temps de tourner la tête qu'il eut l'impression que celle-ci allait se décoller de ses épaules ; ce ne fut que le temps qu'une feuille tombe d'un arbre qu'il comprit ce qu'il lui arrivait : l'un des pirates essayait de lui arracher son masque ! Horreur ! Terrifié au possible, le petit homme cria sur le coup, avant de d puiser dans des forces presque surhumaines - à ses yeux - pour pouvoir agripper ses mains à celles du pirate - presque par réflexe - afin d'essayer de le retenir. Ce fut comme un lionceau qui tentait de retenir un buffle : inutile, quoi que possiblement amusement pour les autres membres du troupeau. Le visage désormais noyé de larmes tandis que de douloureux hoquets plaintifs s'échappaient de sa gorge, l'éclaireur avait comme l'impression que ses sangles allaient lâcher d'un instant à l'autre. Son masque allait se casser ! Il allait mourir à cause de ça, à cause d'eux ! Il n'avait pourtant rien fait de mal, il les avait écouté, sagement ! Alors pourquoi ?

Tout autour d'eux devint alors comme transparent, voire même inexistant. Sur le coup, le garçon perdu ne fit même pas attention à ce que disait le Dragon.. avant de tilter sur quelques mots.

« Les gens l’utilisent pour mieux respirer, parvint-il à entendre. »

C'était ça, exactement ça ! Qui aurait cru qu'un pirate serait capable de comprendre pourquoi il portait un masque sur son visage. La vue alors brouillée par les larmes et la panique, l'éclaireur essaya alors de croiser le regard de son terrible agresseur ; sans toutefois le lâcher de ses toutes petites mains.

« O-Oui ! s'étrangla-t-il entre deux hoquets larmoyants, S.. Si y.. casse ! Je.. je.. p-pourrais plus.. plus respirer.. ! »

Si on avait pu voir ses yeux correctement à travers son masque, alors l'on aurait pu y lire une détresse hors norme ; il avait peur de mourir. Qui sait, peut-être que le pirate qui s'en prenait à lui pourrait voir ça à travers ses deux globes de verres crasseux ? Il y avait peu de chance, puis..

Ils restaient des pirates.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Kit Skelton
avatar

☠ Charpentier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 230
✘ SURNOM : Le Luthier
✘ AGE DU PERSO : Une petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Maybe
✘ LIENS :

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Ven 28 Aoû 2015 - 3:50

Putain DogFish, tu peux pas te tenir ? marmonna Kit après que le Pied-Beau l'eut bousculé pour bondir sur le petit garçon perdu. Ce mec était vraiment un animal. Kit non plus n'avait jamais vu de masque à gaz, mais ça ne l'avait pas empêché de réfléchir une fraction de seconde au lieu d'essayer d'arracher le visage d'un petit déjà terrifié. Parce que c'était ce à quoi ressemblait la scène. Le Luthier se releva en soupirant, il espérait que le gamin n'allait pas leur claquer entre les doigts.

C’est un masque à gaz, DogFish. Les gens l’utilisent pour mieux respirer.

Kit tourna le regard vers Lòng, puis le reporta sur l'enfant, intrigué. Vraiment ? Mieux respirer ? Aux yeux de Kit – ou à son œil –, le masque avait plus l'air d'entraver la respiration du Perdu. Le bruit qu'il produisait donnait l'impression qu'il luttait pour aspirer l'air à chaque inspiration. Kit se demanda vaguement si tout le monde en portait dans le monde ordinaire, ces jours-ci.

O-Oui ! S... Si y... casse ! Je... je... p-pourrais plus... plus respirer... ! dit alors le gamin de sa voix frêle et étouffée par son masque. C'était sans doute sa peur manifeste qui la rendait aussi saccadée.

S'il avait été seul, Kit aurait sans doute pris le temps de satisfaire sa curiosité, il aurait demandé au garçon de lui raconter son histoire, ravi d'en entendre une nouvelle, une du monde qu'il avait quitté. Mais l'heure n'était pas aux contes. Il avait aperçu le regard de Lòng qui l'encourageait apparemment à reprendre là où DogFish l'avait interrompu. Pas qu'il ait un plan, non plus. Mais le petit avait acquiescé lorsque Kit lui avait demandé son aide, alors il n'avait peut-être pas besoin d'y aller avec des pincettes. Kit posa une main sur l'épaule de DogFish, le tirant légèrement en arrière pour l'éloigner du garçon, et s'accroupit à nouveau face à celui-ci. Bon, sûrement valait-il mieux ne pas mentionner le fait qu'ils cherchaient un moyen de tuer Peter Pan. Encore.

Dis, tu sais, cette malédiction, qui a tué ce bout de forêt – il désigna les alentours d'un mouvement de bras –, tu étais là ? Est-ce que tu saurais...

Comment ça marche ? Si des traces de l'éventuel poison anti-Pan subsistaient, elles seraient probablement dans ce coin-là. Et s'ils en imbibaient une lame, s'ils en fourraient une balle de pistolet... Ou peut-être que le Capitaine espérait même répandre à nouveau la malédiction, ciblant le lieu d'habitation des Perdus et de leur satané roi. Kit ne connaissait aucun détail du plan, il savait seulement qu'il devait trouver des restes de la malédiction et que ceux-ci serviraient à confectionner une arme contre le roitelet. À quel point un si petit garçon était-il capable de lire entre les lignes ? Kit n'était pas bon menteur, même s'il était plus civilisé que DogFish. Le professionnel, c'était Lòng. Il lui jeta un regard du coin de l’œil.

Est-ce qu'il y a quelque chose qu'il ne faut surtout pas toucher ?

On ne savait jamais, les garçons de Pan étaient peut-être plus au courant que les matelots. Mais en regardant autour de lui, Kit ne voyait qu'un paysage noir, inquiétant oui, mais trop mort pour être vraiment menaçant. Il avait espéré ramener à Hook une grosse fleur suintante évidemment toxique ou l'eau d'une cascade acide. Mais l'Esprit Nuit avait peut-être trop bien nettoyé.






Crow + Kit :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1017
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mer 16 Sep 2015 - 0:58

Les petites mains d'enfants qui s’étaient agrippée aux sienne arrachèrent un sourire amusé a DogFish qui pencha la tête sur le coté, ne relâchant cependant pas sa prise.
C’était amusant de voir ce tout petit monstre se débattre, y mettant clairement toute ses faibles forces! Pitoyable et amusant a la fois!
C'en était presque attendrissant.


"C’est un masque à gaz, DogFish."
Il lâcha un instant l'enfant des yeux, les tournant vers Lòng qui venait d'intervenir. "Les gens l’utilisent pour mieux respirer."

"O-Oui !" Les yeux pales regagnèrent la petite victime qui sanglotait. "S.. Si y.. casse ! Je.. je.. p-pourrais plus.. plus respirer.. !"
"Ha oui..?" Marmonna le blond en tirant un peu plus fort sur le masque de l'enfant pour s'en rapprocher, scrutant a travers les deux globes de verre.
Ils ne mentaient pas! Ils avaient même raison! Il s'agissait bien la d'un masque puisque derrière les vitres, Wilhelm pouvait très nettement distinguer de grands yeux apeurés d'enfant, emplie de larme.

Le pirate blond ne dit rien, et lorsqu'il sentit la main du luthier lui prendre l’épaule pour le repousser en arrière, il se laissa faire et relâcha le gosse sagement, quoi qu'un peu brusquement.

Puis, il écouta Kit Skelton poser ses questions, quoi qu’écouter était peut être un terme mal choisi, en l’occurrence, il entendit plutôt! Car trop vite lassé par ces palabres, bien que relativement succinctes, son attention s’était rapidement redirigée sur ce qui les entourait.
C'est que la zone était loin d’être du genre sécurisé.

Il foula du pied la terre sèche qui recouvrait l'environnement, comme un gosse qui s'ennuyait et renifla d'un air dédaigneux, balayant les environs d'un air mauvais.

Wilhelm avait la désagréable sensation qu'on les observait, au loin, caché entre les arbres a l’écorce grise et noire. Il plissa les paupières, tentant de repérer quelque chose, se braquant une longue minute sur un mouvement qu'il aurait cru déceler, puis, il cligna des yeux et se ré-intéressa a leur probable future victime.

Hrp:
 






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lòng
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 568
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Dim 20 Sep 2015 - 22:31


- O-Oui ! S.. Si y.. casse ! Je.. je.. p-pourrais plus.. plus respirer.. !

Il sanglotait, le petit. Il s'étouffait sous le regard chaleureux du Dragon. Et ce dernier souriait sereinement en le regardant agoniser. Sereinement car, grâce au Pied-Beau, l'enfant leur avait révélé ce qui semblait être sa plus grande faiblesse. Il n'y avait pas à dire, DogFish avait du génie.

À sa manière...

- Ha oui..?

... parfois.

Lòng hésita à pousser Wilhelm mais Kit fut plus rapide, éloignant le Pied-Beau pour mieux commencer son interrogatoire. Bras croisés, le Dragon le regarda faire avec curiosité.

- Dis, tu sais, cette malédiction, qui a tué ce bout de forêt, tu étais là ? Est-ce que tu saurais...

Le Luthier s'interrompit, jetant un regard à Lòng qui le lui rendit, haussant un sourcil au passage. Il fallait dire que le moment était mal choisi pour les œillades.

- Est-ce qu'il y a quelque chose qu'il ne faut surtout pas toucher ?

...

C'était peu clair. Certes, Lòng avait une réponse à cette question mais elle était peu appropriée et hors de propos. Par contre, il doutait que le gosse comprenne vraiment où voulait en venir son collègue. Après tout, à vue d'œil, le gamin ne devait pas avoir plus de 7 ans. Mieux valait se montrer plus pédagogue sinon il ne pigerait pas.

D'un pas, Lòng se rapprocha, se mettant à la même hauteur que Kit et le Garçon Perdu. Autour d'eux, tout semblait noir et désespérément mort, rien qui puisse servir leur mission... à moins que le gamin en sache plus.

Si c'était le cas, il le lui dirait.

- Je crois qu'on ne s'est pas présentés, toi et moi. Dit-il d'un ton doux en s'adressant au petit. Moi, je suis Lòng mais les Enfants Perdus me connaissent mieux sous le nom de Dragon.

Il se pencha, sa main venant caresser doucement le crâne du petit Perdu, à l'endroit où il y aurait dû avoir des cheveux mais que le masque recouvrait.

- Tu as peut-être déjà entendu parler de moi, et si c'est le cas, tu sais sans doute que je peux me montrer très méchant.

D'un geste de son bras libre, il désigna DogFish, occupé à faire dieu-savait-quoi un peu plus loin, puis Kit.

- C'est le cas de mes collègues également... après tout, nous sommes des Pirates.

À son tour, il vint s'accroupir devant le petit garçon et sa main vint soutenir l'arrière de son crâne, comme s'il avait voulu l'attirer à lui sauf qu'il ne le fit pas. Il se contenta de le maintenir, exerçant une pression moyenne, qu'il contrôlait sans en avoir l'air. Et son ton... il était doux, conciliant. Presque soucieux, accordé à son expression.

- Peut-être qu'au fond, je n'ai pas envie de te faire du mal, petit. Mais tu comprends, c'est souvent le seul moyen pour nous de discuter avec ceux qui n'en ont pas envie...

Oui, il avait l'air réellement peiné. Il reprit, du ton de la confidence :

- Mais si tu nous parles, il n'y a aucune raison que nous ayons envie de... voir ce qu'il y a sous ce joli masque, par exemple.

Il s'était mis à sourire en prononçant cette dernière phrase, d'un air serein.

- Alors, dis-moi... qu'as-tu envie de me raconter pour éviter que je me montre méchant ?

Parle-moi du Démon Blanc, gamin.

Un éclat cruel passa dans ses yeux.

Il accentua, très légèrement, la pression.








Come back down to my knees
Gotta get back, gotta get free
Come back down to my knees
Be like them, lean back and breathe


Playlist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Crackers
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 432
✘ SURNOM : Le Sans-Visage
✘ AGE DU PERSO : Entre 5 et 6 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : There is only one god, and his name is Death. And there is only one thing we say to Death : 'Not today'.

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mar 22 Sep 2015 - 1:13




La Nuit des MasquesEt après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque...



Tremblant, couinant et se débattant comme un chiot que l'on aurait attrapé par la peau du cou contre son gré, le petit livreur avait cherché pendant de longues secondes à se soustraire de l'emprise du monstre qui l'avait attrapé ; une créature humaine mais qui, à ses yeux, avait désormais tout du pire Croquemitaine. Tirant et tirant comme un beau diable sur le masque fragile de Crackers, ce dernier comprit très vite qu'il ne tiendrait pas bien longtemps. Si le pirate continuait à essayer de le lui arracher, le cuir des lanières finirait par céder, tout ou tard, et là.. le Sans-Visage n'aurait plus aucun moyen de respirer. Certes, il pourrait très bien agripper ses petites mains à son masque, pour le maintenir sur son visage mais.. vu la force du forban et son envie de récupérer l'objet, le petit homme se rendit bien vite compte qu'il n'allait pas tarder à mourir. Et là, les larmes redoublèrent, menaçant de le noyer avant qu'on ne lui arrache son masque.

Et cela ne s'arrangea pas lorsque les yeux - bleus ? - du pirate s'approchèrent dangereusement des globes sales du petit malade ; comme s'il avait voulu vérifier que quelqu'un se trouvait bien derrière ce masque.

Heureusement, le pirate qui portait un cache-œil finit par intervenir, tirant son compagnon en arrière, comme pour le faire cesser son petit manège. Soulagé - mais toujours aussi tremblant et sanglotant - le livreur sentit ses pieds se dérober sous lui lorsque le forban qui l'avait agressé le lâcha ; sans doute était-ce à cause de la rudesse avec laquelle il l'avait libéré. Toutefois, le blondinet se redressa bien vite malgré tout son corps qui lui clamait de ne surtout pas bouger ; mais rester par terre, c'était encore pire que tout.

« Dis, tu sais, cette malédiction, qui a tué ce bout de forêt tu étais là ? Est-ce que tu saurais... commença le borgne tout en désignant les alentours, est-ce qu'il y a quelque chose qu'il ne faut surtout pas toucher ? »

Surprit et terrifié par une telle question, le petit homme s'était alors mis à regarder autour de lui sans réellement voir quoi que ce soit - à cause de ses yeux embrumés de larmes comme ses globes crasseux et opaques - mais Crackers comprit très vite que la réponse n'allait pas tomber du ciel. Toutefois, il avait légèrement secoué la tête lorsque le Luthier lui avait demandé s'il avait été présent lors de l'attaque du Démon. Grand Dieu non ! Ça l'aurait tué, mais aurait pu le sauver aujourd'hui.

Et c'est là que le prédateur s'approcha de sa proie.

« Je crois qu'on ne s'est pas présentés, toi et moi. Moi, je suis Lòng mais les Enfants Perdus me connaissent mieux sous le nom de Dragon, avait-il sifflé comme un serpent - ou un dragon, du coup - tout en posant sa main sur la tête du petit livreur qui ne put s'empêcher de tressaillir, tu as peut-être déjà entendu parler de moi, et si c'est le cas, tu sais sans doute que je peux me montrer très méchant. »

Bien sûr qu'il avait entendu parler du Dragon, tout le monde au Grand Arbre devait avoir déjà entendu parler de lui. Jusqu'à ce jour, le Sans-Visage n'avait encore jamais eu l'occasion de se faire une idée sur sa personne et là.. le monstre avait fini par sortir de sous le lit pour lui faire face. Un monstre qui n'en avait pourtant aucunement l'apparence, et que l'enfant qu'avait été Timothy aurait sans doute suivi sans se poser de questions s'il le lui avait demandé. Tiens, l'avait-il fait ? Oui. Lui ? Peut-être. Vraiment ? Il y avait des chances. L'Oubli avait rongé son esprit, comme celui de tous les enfants de l'île alors.. pourquoi pas ? Crackers n'avait jamais vu ce qui était arrivé au monstre, peut-être l'avait-il suivi, peut-être était-ce lui. Non, c'était lui, cette façon de parler, d'agir, de sourire.. Non ? L'enfant n'en savait rien et pourtant, très vite, les larmes s'étaient arrêtées de couler.

Il ne devait pas pleurer, pour ne pas le mettre en colère.

Le Dragon l'avait dit lui-même : ses collègues et lui pouvaient se montrer très méchant et ça, le livreur n'avait aucune envie de le voir de ses propres yeux. Mais Lòng, oui, lui était différent, lui n'avait pas envie de lui faire du mal - vraiment ? - mais semblait si triste de devoir le faire avec les garçons perdus qui ne parlaient pas. Pour un peu, le petit homme en aurait presque pu en avoir mal au cœur pour lui. Presque, s'il n'avait pas eu l'impression de s'être empêtré dans un piège comme un pauvre renard dans un piège-à-loup.

« Mais si tu nous parles, il n'y a aucune raison que nous ayons envie de... voir ce qu'il y a sous ce joli masque, par exemple, reprit-il avant de laisser un sourire étirer ses lèvres, alors, dis-moi... qu'as-tu envie de me raconter pour éviter que je me montre méchant ? »

A cette instant, quelque chose brilla dans le regard du Dragon, comme une lueur de bête féroce prête à dévorer sa proie, resserrant ses crocs sur sa gorge et n'attendant qu'un soubresaut pour lui rompre les os ; au fond, ce n'était pas si éloigné de la réalité, sauf qu'il n'était pas question de crocs, ni de griffes - quoi que.. - mais de doigts qui se resserraient sur le crâne de l'anglais. Oh, il n'aimait pas ça, il en était terrifié même.. mais il ne pouvait pas fuir, il ne le pouvait plus. Timothy était de nouveau enfermé dans cette pièce sombre, sans espoir aucun de pouvoir regarder par la fenêtre, sans aucun espoir de rançon. Tout n'était que ténèbres, comme le décor qui les entourait aujourd'hui.

Pourtant, le Sans-Visage parvint à trouver la parole, comme si celles de Lòng avaient laissé passer un minuscule rayon de soleil à travers les bois obscurs.

« J'ai.. j'ai pas f-fais parti de.. de.. commença-t-il, cherchant ses mots, craignant de se tromper, du g-groupe qu'a fait.. fait face au Démon.. mais.. mais je sais que cette f-forêt.. est malade, très.. très très malade.. »

Elle était un peu comme lui, au fond.

Le regard fuyant et un peu incapable de soutenir celui du Dragon, malgré le masque, le livreur ne tarda pas à fixer ses pieds comme s'ils étaient tous à coups devenus les choses les plus intéressantes au monde. A côté de ça, ses mains toujours aussi tremblantes, elles, s'étaient agrippées aux longues pans de sa veste trois fois trop grande pour lui.

« Je.. je suis ici tout-tout seul.. je.. personne n'ose v-venir ici.. moi.. moi non plus, je.. bégaya-t-il ; car oui, il n'aurait jamais du mettre les pieds ici, même.. même Peter a.. a peur de la forêt malade.. »

Au fond, le petit n'était pas sûr que ce soit réellement le cas, car l'Enfant-Roi semblait ne jamais avoir peur de rien mais.. c'était impossible, cette forêt inspirait les cauchemars et la terreur, tout le monde devait en avoir peur, c'était obligé. Au fond, cela sembla même rassurer le Sans-Visage de ne pas se sentir.. seul dans son chagrin et dans son angoisse, car c'est ce qui lui permit de relever légèrement la tête.

« Le Démon y.. y doit être ici je.. reprit-il tout en sanglotant à nouveau en silence, terrifié à l'idée qu'il vienne les contaminer, je.. je veux rentrer à.. à.. à la maison..  »

Aux Cabanes ? Non, à sa véritable maison, loin de tout ça, de tous ces monstres, du Démon, des pirates, de cette forêt maudite, de ce drôle d'homme à l'oeil caché, de l'autre qui voulait le tuer et.. de son ravisseur.


© Jawilsia sur Never Utopia







« Si tu ne tiens pas tes promesses,
le Dragon te trouvera,
le Pied-Beau te tranchera les pieds
et tu ne pourras plus jamais te sauver...
»
- Kit Skelton



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Kit Skelton
avatar

☠ Charpentier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 230
✘ SURNOM : Le Luthier
✘ AGE DU PERSO : Une petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Maybe
✘ LIENS :

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Mar 12 Jan 2016 - 9:21

Ce qu'il était pédagogue, Lòng. Kit se sentit un peu humilié lorsque le Dragon décida de prendre les choses en main, mais il fallait reconnaître qu'il savait s'y prendre avec les gosses. Kit ne faisait face aux enfants que pendant les combats, où il les affrontait comme s'ils étaient des hommes ou, plutôt, des monstres dissimulés par des masques enfantins, destinés à attendrir son pauvre cœur. Ça ne marchait pas avec lui, bien entendu… Sauf dans les cas comme celui-ci, où il se retrouvait face à l'un d'entre eux, seul et perdu, clairement apeuré. Il ne feignait pas. C'était un vrai petit garçon, vraiment tout petit, et Kit n'était pas assez sadique pour avoir envie de lui faire du mal ni même de lui faire encore plus peur. Mais ses collègues étaient bien plus dangereux que lui, et le capitaine aussi, alors il devait marcher avec eux quoiqu'il arrive.

Peut-être qu'au fond, je n'ai pas envie de te faire du mal, petit. Mais tu comprends, c'est souvent le seul moyen pour nous de discuter avec ceux qui n'en ont pas envie... 

Oui, c'était exactement ça, à la différence près que c'était vrai pour Kit, mais certainement pas pour Lòng.

Percevant le mouvement de DogFish, il leva l’œil vers lui et suivit son regard qui balayait les fourrés. Il l'interrogea du regard et articula silencieusement « qu'est-ce que tu as vu ? » N'étaient-ils pas seuls ? Le gamin leur assura le contraire peu de temps après, mais Kit avait senti un certain malaise, peut-être le même que DogFish. Une présence hostile.

—  Je.. je suis ici tout-tout seul.. je.. personne n'ose v-venir ici.. moi.. moi non plus, je..,même.. même Peter a.. a peur de la forêt malade.. 

S'il mentait… Mais la fin de sa phrase fit tilt, Kit plissa les yeux. Pan avait peur de cette forêt. Ils étaient sur la bonne voie. Il y avait sûrement quelque chose ici qui pourrait servir d'arme contre lui. Enfin, là encore, si le gamin ne mentait pas.

Le Démon y.. y doit être ici je.. je.. je veux rentrer à.. à.. à la maison..   

Pauvre petit, ça n'allait pas être possible tout de suite. Kit lui fit face à nouveau. Il n'était peut-être pas doué avec les enfants mais il avait compris qu'ils étaient naïfs et que la peur faisait des miracles — il n'y avait qu'à voir l'effet de Lòng sur eux, de son simple surnom. Mentionnez le Dragon et les mioches déguerpissent vite fait. Quand ils le peuvent. Celui-là n'avait pas l'air capable de courir bien vite, le pauvre petit.

Tu es vraiment tout seul, ici ? Tu nous mens pas ? J'espère pour toi que non, parce qu'il y a bien pire que le Démon sur cette île. Tu as entendu parler de notre capitaine, Hook. Il sait toujours quand on lui ment, et tu sais ce qu'il fait aux menteurs ?

Il leva son cache-œil, dévoilant les paupières cousues de feu son œil droit, depuis longtemps énucléé.

Tu vois, dit-il en remettant le cache-œil en place. C'est une mauvaise idée de contrarier le capitaine, et il s'énerve facilement. Si tu veux pas le rencontrer, tu as intérêt à nous dire tout ce que tu sais. Maintenant, et à chaque fois qu'on te le demandera.

S'il acceptait de devenir un informateur régulier, il aurait au moins la vie sauve, et il aurait besoin de ses deux pieds. DogFish n'aurait pas le droit de s'amuser aujourd'hui.

De quoi Pan a-t-il peur ?

HRP:
 






Crow + Kit :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1017
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   Lun 18 Jan 2016 - 1:21

Les deux pirates s’étaient penchés sur le cas du gosse, l'interrogeant, le menaçant, cherchant a lui soutirer des informations. Tout ce dont DogFish était absolument incapable de faire, en somme.
Les discussions et autres interrogatoires, c’était vraiment pas son truc!
Mais puisque ses collègues se lançaient a corps perdu dans cette mission, alors la sienne serait de les couvrir de probables dangers imminents, ainsi, ils n'auraient pas a se soucier de ce qui les entouraient et pourraient se concentrer sur ce qui importait.

En d'autre terme, il faisait le guet.

Son regard croisa celui de Kit Skelton qui l'interrogea silencieusement, et il lui répondit d'un hochement de tête a la négative et d'une grimace, puis il désigna ses propres yeux de l'index puis les alentours pour lui signifier qu'il n'avait pas a s'en faire, qu'il veillait a ce qu'aucun monstre ne les prennent par surprise.

Et c’était vrai.
DogFish prenait sa mission avec grand sérieux, fixant les alentours, étant dans l'absolue incapacité a rater quoi que ce sois.
Ses yeux bleue allaient de la gauche jusqu’à la droite du paysage, se concentrant sur le moindre mouvement, suspect, ou pas.
La brise glaciale faisait s'envoler quelques débris d’écorces noires, ca et la, attirant son attention de façon brève.

Un mouvement, un craquement.
Ses pupilles se dilatèrent alors que la tension ambiante se faisait plus palpable, plus lourde.
Le traqueur avait repéré quelque chose, au loin.

Des yeux brillant. Qui les regardaient.

Un animal?

Le pirate sortit ses deux machettes, faisant crisser les lames rouillées dans le silence froid et sombre alors qu'il faisait un pas en avant, tendant le cou et se hissant sur la pointes des pieds comme pour se grandir et gagner un peu plus en vu.
La créature avait disparu... Fausse alerte.

Wilhelm ne rangea cependant pas ses armes, les gardant en main, faisant quelques pas en arrière, se rapprochant de nouveau de ses collègues.
Il tourna la tête vers eux, les lorgnant un instant, espérant que l'enfant parlerait rapidement car tout autour de lui semblaient lui hurler que le lieu ou ils se trouvaient n'avait rien de sécurisé.

— De quoi Pan a-t-il peur ?


DogFish ravala sa salive avant de se mordre la lèvre inférieur dans un tic nerveux typique, puis se re concentra sur les alentours.
Quel-qu’eut été la réponse a cette demande, le pirate n'avait absolument aucune envie de croiser la chose en question et en personne.







"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Flashback] La Nuit des Masques ; [privé]
» Une nuit a l'hotel [Privée : Dezth et Tifa]
» [Collectible] Les Masques Kanohi
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli :: La Sylve Obscure-