Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1617

MessageSujet: La Fête des Châtaignes   Dim 7 Juin 2015 - 16:33

La Fête des Châtaignes






La fête des châtaignes. C’est une occasion comme une autre d’organiser un banquet. Comme toujours, la chose revêt une importance extrême pour toutes les fées. Chaque peuple s’est affairée à sa préparation : les fées des glaces ont fabriqué des sculptures et des couverts de glace, les fées des feux ont prévu des feux d’artifice, les fées des champs et des forêts ont travaillé sur un cadre idyllique et des victuailles à foison, les fées des eaux ont conçu un nectar et des fontaines digne de l’Olympe, les fées des vents ont fait flotter dans l’air un délicat parfum envoûtant et ont rembourrés les nuages, tandis que les fées des étoiles ont placé les plus beaux astres colorés au-dessus du banquet. On ne peut rêver cadre plus enchanteur que celui-ci.
Le banquet se déroulera autour de longues tables réparties sur les coins, où chacun sera libre de manger, rire, danser ou se disputer avec son voisin. La boisson ne cesse de couler, car les fées aiment beaucoup s’enivrer. Théâtre, poésie, musique, acrobaties, les divertissements se succèdent avec cadence. La reine, accompagné du petit prince, siège à l’extrémité de la table et applaudit en riant. L’occasion sera parfaite pour oublier la terrible nuit du Croquemitaine où les fées sont toutes mortes pendant un court instant avant de revenir à la vie – du moins pour la plupart… La reine espère en effet que l’évènement incitera les fées à oublier ces moments traumatiques et célébrer, de tout cœur, la vie.

Une place est prévue pour chacun, même ceux qui n'avaient pas prévu de venir. Les invités sont moins variés que lors du précédent banquet (celui du Printemps) mais l'importance de l'évènement les a fait venir en nombre. La Reine lève son verre de nectar et remercie les fées de tout lieu, de toute caste, s'attardant sur les bienfaits qu'elles apportent à l'île. Chaque fée est libre de lever son verre à son tour pour déclarer quelque chose, même si ne s'agit que de vers, de calembours ou d'énigmes. Certains font même des cadeaux à leur souveraine.

L'éclat des fées est plus brillant que jamais, ce soir.



Ce RP permet d’introduire votre personnage et ne concerne que les fées (les créatures peuvent participer). Anciens comme nouveaux peuvent y participer, mais il ne s’agit pas d’un RP de groupe, aussi une seule réponse doit être donnée. La lecture des post précédents le vôtre n’est pas obligatoire. Il s’agit avant tout de faciliter l’intégration dans l’univers.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   Ven 26 Juin 2015 - 3:19

La petite fête battait son plein et les fées virevoltaient dans tous les sens, allant de l'une a l'autre en brillant, chantant, papotant, parfois se disputant pour un rien, mais l’éclat des rires cristallins ne tardait jamais a reprendre le dessus sur les chamailleries.

Après la longue nuit du Croquemitaine, et surtout après la terrible guerre qui s'en était suivit, les fées étaient pour la plupart heureuses de se retrouver, bien que quelques pleures se faisaient entendre par instant, illustrant la perte d'un ami, d'un confident, d'un frère, d'une sœur... D'un membre de leur famille.

Pétrole, lui, ne pleurait pas.
Il ne riait pas non plus.
Il se contentait de rester silencieux, assit a la table du banquet.
Personne a sa droite, personne a sa gauche.
"Je ne risque pas d’être mal entouré."Marmonna t-il de sa voix sombre en faisant tourner le nectar rouge dans son verre, ses yeux résolument fixés dessus, comme un spécialiste du vin le ferait pour apprécier la robe de la boisson.
Était ce par ce que les autres ne supportaient pas son odeur qu'il se retrouvait ainsi isolé?
A moins que ce ne soit le liquide noir qui dégoulinait de sa peau qui les incommodait?
Peut être était ce son caractère trop rude qui les faisaient fuir... A moins que ce ne soit qu'un simple hasard s'il était seul une fois de plus.

Pétrole grimaça, chassant ces pensées de son esprit tout en portant le verre a ses lèvres, appréciant le gout fruité tandis que le rouge du nectar se teintait de noir au contacte de sa bouche.
Il n'en avait cure de savoir pourquoi.
Qu'est ce que cela pouvait bien faire de toute façon hein?
Ce n’était pas comme si tout cela le touchait de près ou de loin.

La petite fée ronchon recommença a faire danser le liquide dans son verre a moitié vidé, regardant le pétrole valser a l’intérieur, se tordant comme de la fumée et remonter a la surface, formant une sorte de nappe sombre.
Le rouge et le noir...
Il soupira.

Pétrole faisait la tronche et s’ennuyait ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanite
avatar

☼ Fée des Forêts ☼


✘ AVENTURES : 123
✘ SURNOM : La Guêpe
✘ AGE DU PERSO : C'est SECRET (mais pas jeune, pour une Fée).

✘ LIENS : Ego & Trouvailles
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   Dim 28 Juin 2015 - 14:14

Après le temps de l’effroi et de la guerre était venu le temps des célébrations. Ces derniers événements avaient fortement perturbé l’emploi du temps d’Amanite, ce que la frêle Fée supportait avec humeur mais sans trop râler : après tout, à événements exceptionnels, massacres d’habitudes exceptionnels. Et puis, chaque chose en son temps et à présent était venu le temps de fêter.

S’attardant peu sur les discours d’autres que leur Reine (les poèmes que Photon apprenait par coeur pour les déclamer comme siens ne l’intéressaient que trop peu), la Guêpe entreprit de vider verre sur verre, s’enivrant de nectar jusqu’à plus soif car - ceux qui la connaissaient le savait - elle détestait faire les choses à moitié. Et l’ivresse faisait bien les choses : elle se retrouva bientôt l’âme plus légère qu’un atome d’hélium, prête à sociabiliser plus que de raison. Si elle avait été troublée par sa propre mort et celle de ses consoeurs ? Bien entendu ! Mais cela était déjà oublié : après tout, la mort n’était qu’une expérience de plus...

- Hé !

- Hmm ?

Sa voisine de table - une fée des eaux qui ne lui avait rien demandé - se retourna avec un charmant sourire. Amanite l’observa avec des yeux ronds et se promit que plus tard - lorsque viendrait le temps dédié aux orgies - elle ne la lâcherait pas.

- Tu sais ce qu’une fée complexe dit à une fée réelle ?

- Non ?

- Viens dans C !

Sa blague mathématique n’eut, hélas, pas vraiment l’effet escompté. Heureusement qu’Amanite n’en était pas à son premier verre de nectar, sinon il n’est nul doute qu’elle aurait traité sa pauvre voisine de gamine arrierée. À la place, la Guêpe lui saisit la main et haussa ses épaules pointues :

- C’est pas grave.

Sur ce, elle exécuta elle-même la propre chute de sa blague, emmenant sa nouvelle cavalière danser sous les étoiles.

Qu’il était bon d’être en vie !






Amanite invente en olive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Givre
avatar

☼ Fée des Neiges ☼


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : Le Trouble-Fête
✘ AGE DU PERSO : Un peu plus d'une saison

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours ♥
✘ LIENS : " Ainsi vient la neige après le feu, et même les dragons ont une fin. "

MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   Jeu 15 Oct 2015 - 12:51




La Fête des ChâtaignesIl n'y a pas de bonne fête sans lendemain.



Ce soir-là, le Trouble-Fête avait décidé d'être de la partie.

Pour une fois, pour cette grande occasion, il s'était même rendu au Sommet Enneigé en compagnie des autres fées des neiges afin de sculpter des statues de glace ; mais également des couverts également en glace qui risqueraient de coller aux mains des autres fées, s'ils ne se transformaient pas en boules de neiges prêtes à être lancées. Après tout, il fallait bien qu'il y ajoute sa petite touche personnelle ! Et pourtant, il n'avait pas aidé ses comparses par obligation, mais par gaieté de cœur. Cette fête organisée au palais n'était pas comme les autres : elle allait célébrer leur survie et leur victoire face au Croquemitaine et ses horreurs. Eux, ce soir, étaient en vie et se devaient de le célébrer. Pourtant, tous n'avaient pas survécu, tous étaient morts au moins pendant un instant même. Plus personne n'avait cru en eux, ils auraient pu ne plus jamais se relever et pourtant.. les enfants de l'île - du monde entier ! - leur avait permit de se relever et de revivre.

Aux yeux de Givre, il était d'une importance capitale de célébrer cette victoire, cette survie ; car il savait comme les autres ce que c'était de mourir, de ne plus exister. Et jamais il ne voulait plus jamais vivre ça, jamais plus. Il voulait vivre, profiter de la vie, rire, s'amuser, exister !

Cette fête serait un moyen de célébrer tout ceci.

C’est ainsi que ce soir-là, le Trouble-Fête se rendit au palais royal ; quelque peu en retard par rapport à ses comparses, à cause d’une ou deux chûtes en cours de route, mais il arriva malgré tout. Le cœur et l’âme un peu plus légers qu’à l’habitude, il ne tarda pas à se glisser parmi les convives, tout en prenant un verre de nectar dans la main, tandis que l’autre ne lâchait pas son bâton qui lui permettait de se déplacer sans vaciller. On lui avait pourtant proposer de l'en débarrasser à l'entrée, afin qu'il ne soit pas gêné par ce dernier mais.. mieux valait le garder en main plutôt que de trébucher et de tomber tous les trois ou quatre pas. De plus, Amanite aurait peut-être mal prit le fait qu'il s'en débarrasse ; mais vu la manière dont elle dansait actuellement en compagnie d'une autre fée, Givre ne s'en inquiéta même pas. Tant qu'elle ne viendrait pas lui tirer les oreilles - pour quoi ? il n'avait rien fait de mal pour une fois - la soirée se passerait pour le mieux.

Se dirigeant vers la table pour se servir un nouveau verre - le premier ayant été vidé dans l'instant, comme pour le revigorer du voyage qui l'avait épuisé - le Trouble-Fête ne tarda pas à croiser le regard de Pétrole, avant de retrousser le nez de dégoût suite à l'odeur ; avant de reporter le regard vers d'autres fées qui s'étaient attablées. En bout de table et accompagné du petit prince, il ne put que remarquer sa Reine ; en réalité, ils les avait remarqué dés son arrivée.

Large sourire aux lèvres - peut-être trop grand pour être honnête ou innocent venant de sa part, quand bien même c'était le cas - Givre ne tarda pas alors à lever son verre, sans quitter du regard ses souverains.

« Longue vie à vous, à nous tous ! fit-il d'un ton enjoué. »

Mais surtout, que plus rien ne vienne jamais nous faire disparaître, songea-t-il ; plus d'enfants qui ne croient pas aux fées, plus d'autres qui refusent de le faire, et encore moins de Croquemitaine qui viendrait arracher tout espoir. Ils avaient réussi, ils avaient gagné, leur existence allait perdurer, et ils allaient maintenant pouvoir fêter ça toute la nuit durant ! Tout du moins, ça, ce fut ce que Givre aurait aimé au plus profond de son être.

Le temps d'une soirée, il oublierait - s'amuserait, ferait des farces et boirait - puis demain, la peur finirait par revenir à un moment ou à un autre.

La peur de ne plus exister.


© Jawilsia sur Never Utopia










Des avatars trop classes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niutellat.deviantart.com
Ancienne Fée
avatar

Invité



MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   Ven 26 Aoû 2016 - 19:54

Une fête comme celle là, ça rend heureux. Cela rend surtout heureux les Fées comme Galerne qui, pour profiter pleinement des victuailles, avaient passé la journée à préparer le banquet, dès l'heure la plus matinale. Galerne avait mis le cœur à l'ouvrage, et c'est une sensation sans pareille qu'elle ressentit au début de la fête, la sensation d'avoir enfin accompli ce pour quoi on a voleté dans tous les sens un jour durant, et de pouvoir en profiter.

Galerne s’enthousiasmait de toutes ces lumières, cette joie, cette nourriture, ces parfums qu'elle avait en partie apporté -en particulier celui de la campanule, qu'elle n'aurait pu oublier- et elle se sentait bien. Elle se sentait bien car l'ambiance était légère. Les cœurs lourds d'autrefois avaient laissé dans l'ombre tout le poids qu'ils portaient. A présent, tout le monde devait être heureux. Pourtant elle ne put s'empêcher de remarquer, malgré sa béatitude, quelques visages sans joie. Elle ne les comprenait pas. Elle ne peut pas les comprendre. Depuis toujours, son être tout entier est porté par le vent. Il est clair que cela facilite l'accès à la légèreté!

Une Fée des Forêts qu'elle avait rencontré une fois dans le Bois invita Galerne à se joindre à son groupe, lui proposant la chaise vide d'une amie partie danser. La petite Fleur de lune, toujours en train de rêver et totalement submergée par la gaité du moment, accepta sans faire réellement attention. Personne ne lui fit du tort, et pourtant, elle passa depuis lors un très désagréable moment. En percevant les différents visages des Fées qui l'accueillaient bras ouverts, elle se rendit compte que l'une d'entre elles était une Fée des neiges. Elle baissa les yeux vers sa main insensible, pleine de soupçons -comme elle l'est à chaque fois qu'une Fée des neiges se tient dans les parages-

"Et si c'était à cause de lui?" pensa-t-elle.

Elle détestait ce sentiment. Car elle ne voulait pas paraître brusque, presque méchante face à qui que ce soit. La délicatesse qu'elle portait à son image, à son paraître devant les autres était très importante. Cependant, Galerne se voit impossible de résister à ses émotions Féeriques, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

Heureusement, la fête fut sauvée pour elle par l'arrivée de nouvelles victuailles de toutes les couleurs, la laissant déjà imaginer de délicieuses saveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Orge
avatar

☼ Fée des Champs ☼


✘ AVENTURES : 17
✘ SURNOM : La têtue
✘ AGE DU PERSO : quarantaine version fée

✘ DISPO POUR RP ? : mp moi et on verra ;)
✘ LIENS : Fiche
Dés à coudre

MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   Mar 3 Oct 2017 - 15:58

La Fête des châtaignes battait son plein et semblait être une réussite, au grand plaisir d’Orge. Ce qu’elle a beaucoup travaillé pour que la nourriture ne manque pas... Plus de la moitié des plats ont été confectionné à partir des produits de ses récoltes ! Et si quelqu’un dit le contraire, c’est un idiot surmonté d’un ingrat !

Tout le monde a mis la main à la pate ce qui n’est pas pour déplaire à Orge.
D’habitude la têtue ne fait pas trop attention au travail des autres fées, mais la vision des magnifiques sculptures de glaces et des feux d’artifice ne la laisse pas indifférente, il faut l’avouer.

Dés le début des festivités, elle s'était mit directement à sa place sur la table. Elle ne pensait pas à danser ou chanter ou ses autres trucs là. Elle ne veut pas se fatigué d’avantage ça non !  Elle préfère manger ses délicieux plats en paix !

L’ambiance était à la joyeuseté mais on peut sentir une légère tristesse dans l’air. La nuit du croque mitaine était encore dans les pensées de beaucoup.

Orge ne va pas se mentir : Ce qui s’est passer durant cette nuit pèse encore sur elle.  
Mais il n’est pas question de s’appesantir là dessus. Pleurnichouiller ne servira à rien, alors à quoi bon…

Elle avala une grande gorgé de nectar de groseille, histoire de se changer les idées. Le gout du nectar était assez corsé voir même trop, ce qui lui fit claquer sa langue. A quoi bon cultiver de bons produits pour que certains les préparent mal ! C’est désespérant ! Mais bon Orge ne va pas chipoter pour si peu. A bas les idées noires et les incompétents de tout bord !
C’est la fête, elle a assez travaillé pour ça et elle va en profiter ! Elle l’a plus que mérité !

Tarte au citron, châtaignes confites au sucre, marrons glacées… Les délices de l’automne s’amoncellent et Orge est loin de s’en priver. A un moment, Elle reconnaît le gout incomparable de ses oignons dans une omelette et ne put s’empêcher de sourire. Si cette fête est réussi c’est un peu ( beaucoup) grâce à elle en fin de compte…

Quelques plats plus tard, l’ivresse aidant ( elle aurait peut être du s’arrêter à son cinquième verre ) elle décida d’un coup que oui, elle aimerai bien dire quelque chose à l’assemblé !  Elle se leva de la table avec quelque difficulté, étourdie par les nectars et leva son verre :

« Je Je voulais juste dire que cette fé.. fête des châtaignes eh bien c’est du bon boulot ! On a travailler du dur ! Pour ça je veux dire… les récoltes n’étaient pas simples surtout les pommes… le soleil il  n’y… n’y en avait pas assez mais on s’est débrouillé ! Et hmmm donc hmmmmm merci »

Et elle se rassit, trop saoule et fatiguée pour se soucier des réactions  diverses face à son « discours ».  

Quelques minutes après sa prise de paroles, elle tomba de sommeil et fut déplacée gentiment dans un abri près de l’arbre.  Elle dormit ainsi tandis que la fête se poursuivit jusqu’à l’aurore.

Le réveil sera dur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ether
avatar

☼ Fée Messager du Palais ☼


✘ AVENTURES : 42
✘ SURNOM : Le Séraphin, le Messager et Hermès pour la plupart des habitants de l'Île
✘ AGE DU PERSO : Respectable pour une fée - Ressemble à un éphèbe d'à peine vingt ans lorsqu'il prend taille humaine

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu es belle avec plaisir, sinon c'est à voir ♥
✘ LIENS : Le Messager
Les Métèques
La Psyché

MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   Jeu 5 Oct 2017 - 15:24

La Fête des Châtaignes

La fête avait débuté avec moi aux côtés de la Reine Mab. Du moins, non loin d'elle. Je suis son Messager tout de même. J'ai pris la pose un long moment, rayonnant de fierté et de beauté. À l'égal de notre chère Reine en ce domaine, bien que je me garderais bien de le lui dire. Elle a une fierté démesurée qui sied à sa personne.
J'écoute les différents toasts, sourire en coin au rendez-vous. Avant qu'un vent d'hiver ne vienne le faner. Givre et son vœux innocent de longue vie. Une sueur froide coule le long de mon dos dénudé, disparaissant dans mes plumes.
Je juge le temps de l'affiche et de mon devoir de présence terminés. J'abandonne ma Reine et mon Prince aux toasts aussi maladroits qu'innocents et m'en vais me noyer dans les festivités.
Le nectar coule à flot et j'y fais honneur. M'en abreuvant à l'excès, jusqu'à l'oubli. L'oubli des ténèbres, du vide, de la fin. Un frisson me parcourt et je vide une nouvelle fois ma coupe.
La lumière qui me quitte, mes ailes qui s'alourdissent...
Je rejoins les danseurs et me perds dans les corps batifolant.
Même caché, loin du combat, la Mort m'a embrassé.
Des sourires charmeurs aux fées alentours, rougissantes et papillonnantes.
Je veux m'immerger dans la frivolité, la joie et la vie. Mais une ombre épaisse s'accroche à mes ailes, à mon corps. La Mort. Elle était là et je n'ai rien pu faire.
Si j'étais un homme j'aurais pu y résister. Je serais plus grand, plus fort.
Si seulement je n'étais pas une fée...

Alors que germe cette idée, elle se transforme en rêve, en souhait, puis en envie. Et enfin, en besoin.

Au milieu des corps ailés, je ressens alors ma différence.
Aussi seul qu'exalté.

codage par Junnie sur apple-spring










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fête des Châtaignes   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Fête des Châtaignes
» Des châtaignes cet automne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées-